Tennis Race World Championships 2013, let’s start

By  | 03/02/2013 | Filed under: Tennis Race

Melbourne : un air de déjà vu

L’écurie Head a survolé le premier Super-GP de l’année, en plaçant ses deux pilotes d’usine aux deux premières places. Même raquette, mêmes pneumatiques (Adidas) aux pieds, même conduite (savant dosage d’agressivité, de sécurité et d’endurance), à ce petit jeu c’est le champion en titre Novak Djokovic qui a prévalu sur son rival/équipier Andy Murray. Sans doute une meilleure science des réglages fins chez le Serbe (voir à ce sujet l’excellente analyse de Karim, notre envoyé spécial sur le circuit de Flinders Park), lequel a su resserrer les boulons après avoir dû laisser (pour une fois) la victoire à l’Écossais lors du précédent Super-GP, à New York en septembre dernier. Djokovic se pose d’emblée comme le principal candidat à sa propre succession.

En l’absence de Rafael Nadal, toujours pas remis de sa blessure au genou contractée lors de sa spectaculaire sortie de route lors du Super-GP d’Angleterre en juillet 2012, David Ferrer prend un podium un peu surprenant tant « l’autre Espagnol », leader de l’Écurie Prince, a semblé largué par les deux premiers. Roger Federer, leader de l’écurie Wilson, complète le carré d’as de ce Grand prix, dont les quatre premiers à l’arrivée étaient, comme souvent en Super-GP, les 4 premiers sur la grille de départ.

Derrière eux, le meilleur des cogneurs privés Head (Berdych) devance la bonne surprise française de la course, Jérémy Chardy… lui aussi au manche d’une Head. Beau tir groupé des français puisque Tsonga (leader Babolat en l’absence de Nadal) et Simon finissent dans les points.

Cogneur
Pts
TRWC-GP01
TRWC-GP02
TRWC-GP03
TRWC-GP04
TRWC-GP05
TRWC-GP06
TRWC-GP07
TRWC-GP08
TRWC-GP09
TRWC-GP10
TRWC-GP11
TRWC-GP12
TRWC-GP13
TRWC-GP14
1
N. Djokovic 50 50
2
A. Murray 36 36
3
D. Ferrer
30 30
4
R. Federer 24 24
5 T. Berdych 20 20
6
J. Chardy 16 16
7
N. Almagro
12 12
8
J.W. Tsonga
8 8
9
S. Wawrinka
4 4
10
G. Simon
2 2

Signalons que le nouveau barème imposé par la FIA depuis la saison 2010, favorise plus le vainqueur de chaque course, et permet aux 10 premiers de marquer des points: 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1.

Rappelons que 14 Grands prix sont disputés cette année, dont 4 «super grands prix» (Melbourne, Paris-outdoor, Londres-outdoor et New-York) qui apportent deux fois plus de points qu’un GP classique, et un «masters GP» indoor qui clôture l’année (réservé aux huit meilleurs cogneurs de la saison, ce dernier rapporte 50% de points en plus qu’un GP classique; il sera disputé cette année, comme lors des quatre éditions précédentes, à Londres).

About 

Sous d'autres cieux, je suis connu sous le doux sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags: , ,

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis