Do you know Anthony Wilding ?

By  | 28 mars 2013 | Filed under: Histoire

Les affirmations « Donald Budge est le premier (et seul avec Laver) à avoir remporté tous les tournois majeurs sur une année calendaire » et « Rafael Nadal est le recordman de victoires consécutives sur terre battue » semblent être des vérités irréfutables… Mais si je vous disais que ce n’est pas tout à fait le cas ? En réalité, vous serez bien surpris d’apprendre que le vrai détenteur de ces records est un obscur Néo-Zélandais nommé Anthony Wilding !

Mais qui est Anthony Wilding ? Si vous n’avez jamais entendu parler de lui, ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal vu qu’il est né en Nouvelle-Zélande en 1883 (de tous les 15-lovers, seul Antoine a probablement eu le privilège de le voir jouer).

Fils d’une famille britannique aisée, Wilding a grandi dans une maison comprenant deux courts de tennis : un court d’été en gazon et un court d’hiver en asphalte. Lors de ses études de droit en Angleterre, Wilding développa son jeu en s’inscrivant au Cambridge University Lawn Tennis Club et remporta le championnat d’Écosse en 1904.

Terminées les études : Wilding rentre au pays en 1905 et s’impose une première fois à l’Open d’Australie (ou plus précisément d’Australasie) en 1906. En équipe, avec l’autre star de l’époque, l’Australien Norman Brookes (vainqueur de Wimbledon 1907), et après un premier échec en finale en 1905, Anthony remporte trois Coupes Davis consécutives entre 1907 et 1909. Après avoir à nouveau remporté l’Australasie en 1909, Wilding décide en 1910 de s’installer définitivement en Europe, aussi bien pour des raisons professionnelles (il est avocat et seuls les nantis pouvaient à l’époque se permettre le luxe de jouer au tennis, sport amateur) que pour y disputer les tournois européens (les avions de ligne n’existant pas encore, le voyage en bateau durait plus de deux mois), renonçant dès lors à disputer la Coupe Davis jusqu’en 1914.

Ce choix s’avéra crucial pour Anthony. Motocycliste hors-pair, il sillonna l’Europe sur moto pour y disputer un grand nombre de tournois. Il remporta la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Stockholm en 1912, et surtout quatre fois consécutives le tournoi de Wimbledon (de 1910 à 1913). Certes, à l’époque le tenant du titre était directement qualifié pour la finale et la plupart des meilleurs joueurs américains et australasiens étaient absents, mais toutefois Wilding fut considéré comme le vrai numéro 1 mondial de 1911 à 1913.

Il perdit finalement son titre en 1914 face à son ancien partenaire de Coupe Davis, Norman Brookes, venu spécialement d’Australie. Pas rancunier, Wilding s’associa à nouveau avec Brookes pour remporter le tournoi de double avant de s’en aller aux States remporter une dernière Coupe Davis.

Enrôlé dans l’armée britannique lors de la grande guerre, Anthony mourut à 31 ans sur le front français en 1915. La légende dit que ses dernières paroles furent « On ne peut pas toujours être le meilleur… »

Passé ce bref rappel bibliographique, qu’a donc à voir ce spécimen de l’ère paléozoïque du tennis avec nos records ? Et bien… toutes ères confondues c’est lui qui les détient !

Bien qu’ayant grandi sur gazon, Anthony était en fait très à l’aise sur terre battue, au point de remporter 75 de ses 115 titres (connus) sur cette surface ! Autant dire que Vilas et ses 45 titres sur ocre peuvent aller se rhabiller… Notre Tony y était si à l’aise qu’il remporta 11 tournois sur 11 disputés sur terre battue en 1914, dont 7 en 7 semaines consécutives du 9 février au 30 mars 1914 (soit 32 matchs consécutifs) !

Mais c’est un autre chiffre qui rend mieux compte de l’étendue de sa domination sur terre : entre sa défaite fin mai 1910 contre Max Decugis, et sa victoire au Championnat du monde de terre battue 1914 (dernier match de sa carrière sur ocre), Anthony a perdu… 0 rencontre sur cette surface, pour 31 victoires en tournois et 100 matchs consécutifs ! Et encore, ce dernier chiffre n’est probablement pas le bon vu que pour 11 tournois on ne dispose que du résultat de la finale. En comptant une moyenne à l’époque de quatre tours par tournoi, Anthony pourrait avoir en fait atteint le chiffre stratosphérique de 133 victoires consécutives, soit plus que la mythique Chris Evert (125 victoires).

De plus, pour ne pas faire dans la demi-mesure, Anthony Wilding est en réalité le premier joueur à avoir remporté tous les tournois majeurs sur une année calendaire, 1913 en l’occurrence. Pourtant, si on consulte le palmarès officiel, Anthony n’a que 6 titres du Grand chelem à son palmarès : quatre Wimbledon (1910-1911-1912-1913) et deux championnats d’Australasie (1906 et 1909). De plus, dans le cas de cette dernière épreuve, Wilding ne l’a même pas disputée en 1913. Comment peut-il donc avoir remporté tous les majeurs cette année-là ?

En fait, l’explication est extrêmement simple : en 1913, l’Australasie ne faisait tout bonnement pas partie des majeurs officiels reconnus par la Fédération internationale de tennis (qui s’appelait alors International Lawn Tennis Federation), pas plus d’ailleurs que Roland-Garros (qui n’existait pas) ou l’US Open. Les trois tournois majeurs officiels désignés par la ILTF étaient :

  • The World Hard Court Championship : en dépit de son nom, il s’agit d’un tournoi sur terre battue qui se disputait à Paris ;
  • The World Lawn Tennis Championship : en gros, c’est Wimbledon ;
  • The World Covered Court Championship : tournoi qui se disputait à Stockholm sur un court en bois.

Wilding est le seul homme à avoir remporté ces tournois sur une année calendaire (en 1913) en battant respectivement le Français André Gobert 6/3 6/3 1/6 6/4, l’Américain Maurice McLoughlin 8/6 6/3 10/8 et le Français Maurice Germot 5/7 6/3 6/2 6/1.

Si Budge est bien le premier à avoir remporté les quatre Majeurs actuels sur une année calendaire, réalisant par là-même le « Grand chelem » (expression qui ne fut d’ailleurs utilisée qu’à partir de 1938 grâce à un journaliste qui reprit ce terme venant du bridge), force est de constater qu’Anthony Wilding est bien le premier joueur de l’histoire à avoir remporté tous les tournois majeurs officiels sur une année calendaire. C’est bien dommage que l’institutionnalisation rétroactive des quatre majeurs actuels ait relégué son exploit aux oubliettes de l’histoire du tennis, y compris sur le site du Tennis Hall of Fame dont il fait partie depuis 1978…

PS : pour qui cela peut intéresser, la liste quasi complète de ses matchs est consultable ici.

PPS : Au passage, Wilding est aussi co-détenteur d’un autre record ; il est un des trois joueurs de l’histoire à avoir remporté un tournoi du Grand chelem en disputant 8 matchs (au lieu de 7), à Wimbledon en 1910.

PPPS : Nadal aura au moins eu sa revanche. En remportant huit titres consécutifs à Monte-Carlo, il a effacé des tablettes le précédent record de quatre victoires consécutives détenu par… Anthony Wilding. Décidément, notre ami est plein de ressources !

Tags:

295 Responses to Do you know Anthony Wilding ?

  1. Sam 30 mars 2013 at 2 h 30 min

    Ca ressemble à une PME devant des fonds de pension, à une épicerie devant un hyper, à une sorte d’espoir à une main devant la realpolitik, à Poulidor contre l’Allemagne, au Minitel contre Bill Gates, à Paul Bresboit contre la World Company, à Grosjean contre Lendl…

    • Sam 30 mars 2013 at 2 h 34 min

      Et bien sûr, à Modiano contre Spielberg. Allez zou, see you in wimby.

    • MarieJo 30 mars 2013 at 14 h 03 min

      c’est un peu exagéré mais ressortir paul prébois fallait y penser !!!

      moi je vois bien richard faire une belle saison de terre… pas sur que rafa ait envie de faire l’enchaînement Madrid Rome à donf comme par le passé, un des 2 sera sans doute sacrifié, à moins que ce soit Barcelone qui rapporte moins…
      en tous cas avec son run à miami, rafa risque de rester 5è pour RG… ça peut être plus piquant comme tableau… ou pas, à voir !

  2. Sylvie 30 mars 2013 at 9 h 54 min

    Petit aparté pour Patricia

    Tu avais mis une liste de mangas sur un de tes articles, je n’arrive pas à la retrouver. Pourrais-tu me la redonner ?

    Merci

    • Kaelin 30 mars 2013 at 11 h 01 min

      Pour les mangas liés à une passion qui sont très bien faits, je suis en train de lire « Les Gouttes de Dieu » sur le vin, il est vraiment super et on apprend beaucoup de choses (puisque c’est aussi le but de ce manga) sur l’art du vin ;) ! Si des fois qq’un voulait s’y mettre je le conseille.

    • Sylvie 30 mars 2013 at 16 h 07 min

      Merci du tuyau

  3. Sylvie 30 mars 2013 at 10 h 12 min

    Finale passionnante comme prévue pour clore un tournoi qui aurait pu…

  4. Colin 30 mars 2013 at 10 h 51 min

    Je lisais à l’instant le compte-rendu du match sur lequipe.fr et me faisais la remarque que c’était joliment tourné. « Ça ne peut pas décemment être du Cador Bush-hard » me disais-je en mon for intérieur.
    Bingo! Confirmation en fin de page: « S.D., à Miami »

  5. Kaelin 30 mars 2013 at 10 h 55 min

    Bon je vois que j’ai bien fait de ne pas veiller pour voir ce match.. déjà j’ai vu la fin de Haas – Ferrer, ça m’a suffit. Je crois que je suis plus pour Ferrer concernant la finale mais hors de question que je regarde une affiche pareille, qu’est ce que ça va être chiant.

    Direction l’Argentine et la Coupe Davis maintenant pour Richard qui va rejoindre ses potes! (enfin heureusement que ya pas Benoit Paire sinon l’ambiance avec Mika aurait pu être un peu tendue lol). Benoit Paire 38ème, Chardy 25ème (non sélectionné pour manque de confiance en ce moment), on voit qu’on a quand même un réservoir de dingue en France pour se permettre de se passer de joueurs si bien classés. Cette année c’est pour nous!

    Sinon en parlant des français, j’espère que PHM aura pas fait illusion avec son come back monstre (RG,..) et qu’il va réussir à se hisser de nouveau dans le top 30, ça serait cool. A voir sur terre !

    • Patricia 30 mars 2013 at 13 h 13 min

      Un lien pour les dormeurs : http://www.youtube.com/user/TennisOnlineHD?feature=watch

      Djoko-Haas, Ferrer-Haas, Gasquet-Almagro, Gasquet-Berdych, Gasquet-Murray full match en HD.

      • Kaelin 30 mars 2013 at 14 h 20 min

        nom de dieu je regarde le début de match de Gasquet, jsuis seulement à 3-0 Gasquet là, c’est juste splendide son niveau de jeu et les winners qu’il balance… il a du sérieusement baisser après vu le score

  6. May 30 mars 2013 at 19 h 31 min

    Serena biensûr!
    Peut-être que chez les hommes c’est la pénurie dans le top 10 mais au moins les US ont Serena seulement, elle n’est pas à l’aube de sa carrière.

  7. William 30 mars 2013 at 19 h 50 min

    Et Serena repart de plus belle ! C’est du costaud.

    Le point commun entre elle et Sharapova ? Grigor Dimitrov.

    • karim 30 mars 2013 at 22 h 47 min

      Dimitrov se tape la siberienne? Petit batard!!!

      • William 30 mars 2013 at 23 h 03 min

        Si je le croise un jour je lui fais la peau.

    • MarieJo 31 mars 2013 at 0 h 10 min

      les comms de karim c’est comme les tweets de Boris Becker… 3h après la bataille ;) et je suis gentille sur les 3h ;)

    • Coach Kevinovitch 31 mars 2013 at 16 h 15 min

      Je tombe en syncope! Ah le salaud…..

  8. Conchita 31 mars 2013 at 17 h 05 min

    Incroyable article de Bob, comme d’hab.
    Et Vamos ! Mon idole Ferrer qui est en train de balayer la murène

  9. Conchita 31 mars 2013 at 17 h 08 min

    5/0 face à celui qui est redevenu PZ aujourd’hui.

  10. Conchita 31 mars 2013 at 17 h 11 min

    Murray deux fois plus de fautes directes que de coups gagnants…

  11. Conchita 31 mars 2013 at 17 h 14 min

    La Murray se sort les doigts : deux jeux d’affilée.

  12. MacArthur 31 mars 2013 at 17 h 14 min

    Ça doit être un beau dimanche de pâques chez toi Conchita. Ferrer fait plaisir à voir. J’espère qu’il va gagner car l’occasion ne se représentera pas souvent. Il faut la saisir celle-là pour gagner le 2ème M1000 de sa carrière.

  13. Conchita 31 mars 2013 at 17 h 18 min

    6/2 pour mon héros !! Murray n’y est toujours pas. Aurait-il laissé des forces dans les tours précédents ?

    • MacArthur 31 mars 2013 at 17 h 21 min

      La psychologue de Murray a surtout encore beaucoup de travail à faire.

    • May 31 mars 2013 at 17 h 25 min

      Ferrer est aussi une idole. Intéressant! C’est un garçon sous-estimé. Il a du mérite.
      En d’autres temps il aurait pu être dans la lumière et reconnu pour services rendus à la nation notamment en CD. Mais malheureusement pour lui l’Espagne en a un autre sous le coude.

  14. May 31 mars 2013 at 17 h 19 min

    Y’a Pitbull qui prend le 1er set à la Murène 6/2.
    Ferrer fait du Ferrer et Murray n’a aucun plan de jeu. On se demande ce qu’il est venu faire en finale.
    Il a intérêt à monter quelques crans niveau de jeu car là c’est pathétique. Enfin il sait faire Murray, c’est pas la première finale où qu’il jouerait la tête sous l’eau.

  15. Conchita 31 mars 2013 at 17 h 23 min

    Murray joue généralement bien en finale des M1000. Là ça fait penser à un de ces matchs de grand chelem qu’il perdait parce qu’il avait sous-estimé l’adversaire.
    Or il ne faut jamais sous-estimer mon pitbull adoré.

  16. Remy assure l'intérim d'arno ! 31 mars 2013 at 17 h 25 min

    hahaha Murray.
    En attendant que Ferrer craque et je pourrais dire : hahaha Ferrer.

    • Conchita 31 mars 2013 at 18 h 00 min

      Mais pourquoi est-il si méchaaaaaannnnnt !!!

  17. Conchita 31 mars 2013 at 18 h 37 min

    WTA sortez de ces corps ! Des breaks à n’en plus savoir quoi faire…

  18. Conchita 31 mars 2013 at 18 h 59 min

    Zut, mon Ferru perd son service au pire moment. Reste plus qu’à espérer que Murray lui rende la politesse…

    • Conchita 31 mars 2013 at 19 h 04 min

      Gentleman Murray : il le rend ! Il ne veut pas du match ! Mon idole doit en profiter !!

  19. Conchita 31 mars 2013 at 19 h 15 min

    Balle de match !

  20. Conchita 31 mars 2013 at 19 h 23 min

    Murray est un ultra-crocodile sur ce match ! Aucun risque !

  21. Remy assure l'intérim d'arno ! 31 mars 2013 at 19 h 26 min

    HAHA Ferrer !

  22. Conchita 31 mars 2013 at 19 h 27 min

    Victoire au physique de Murray qui a fait la différence sur les longs rallyes 28 gagnés contre 19 et gagne sur les crampes de Ferrer qui n’a pas pu jouer le tie-break dans des conditions normales. Mais dommage car c’est toujours David qui tentait et agressait, jouait dans le court. Il est loin le Murray de la 1/2 en Australie.

  23. Skvorecky 31 mars 2013 at 19 h 28 min

    Eh ben les amis, s’ils arrivent à sortir 5 minutes de highlights à partir d’un tel matériau…

    • Conchita 31 mars 2013 at 19 h 33 min

      Ce sera très dur mais il y a quand eu des rallyes pas piqués des hannetons.

    • MacArthur 31 mars 2013 at 19 h 34 min

      Les highlights de l’ATP varient entre 1 min et 3 min. Donc, je pense qu’ils seront OK de ce point de vue :-)

    • Skvorecky 31 mars 2013 at 19 h 47 min

      Certes, et puis il y a quand même 37 winners, ce qui est un moindre mal vu la durée du match.

      C’est le worst of, voire le bêtisier qui sera plus facile à monter. 95 fautes directes. Et 15 breaks en 30 jeux.

  24. MacArthur 31 mars 2013 at 19 h 37 min

    La seule chose que je retiendrais de cette victoire, c’est l’attitude de Murray quand il fallait défendre la balle de match. Il a envoyé du lourd sans se poser de questions. Un peu comme Djokovic.

  25. Remy assure l'intérim d'arno ! 31 mars 2013 at 19 h 57 min

    Pour bouger Murray a perdu son service quand il a servi pour le match.

  26. Guillaume 31 mars 2013 at 20 h 12 min

    Je crois qu’après ça on peut voir arriver la terre battue l’esprit léger. Rien ne peut égaler, et encore moins surpasser, le sommet qu’a représenté ce Arantxa Sanchez avec bobo dos vs Conchita Martinez qui avait ses ragnagnas.

    Bilan des courses :

    Murray : 23 Winners / 45 fautes directes
    Ferrer : 14 Winners / 50 fautes directes

    Soit le joli nombre de 37 winners sur… 210 points disputés.

    15 breaks en 30 jeux de service disputés, dont 6 consécutifs en début de 3e.

    Comme disent Fred Viard et Tati Golovin, admiratifs devant ces combattants au bout d’eux-mêmes : « Magnifique, ma-gni-fi-que ! »

    • Conchita 31 mars 2013 at 20 h 22 min

      Je suis d’accord avec toi, c’était un super match malgré les fautes directes, souvent provoquées d’ailleurs. Je me suis régalée !!

      • Marc 2 avril 2013 at 11 h 46 min

        @ Conchita : je pense que le com de Guillaume était ironique et qu’il s’est emmerdé comme un rat en voyant ce match.

        Que ce match ait été particulièrement mauvais est une chose, mais ayons en tête qu’un Ferrer/Murray a de très fortes probabilités d’être un match horrible à regarder…

        Sans façons pour moi, j’en arrive à espérer la saison sur TB, sachant que Miami / IW auront été bien chiants si on met de côté les coups d’éclat de nos revants Delpo, Gasquet et Haas.

    • Sylvie 31 mars 2013 at 22 h 17 min

      Ben dis donc ton comm’ il fait envie Guillaume. Arantxa Sanchez contre Conchita Martinez, mazette, ça me fait rêver vraiment. je vois que j’ai bien fait d’aller me promener au bord de la mer plutôt que m’infliger ça.

      Ce début de saison est vraiment passionnant. Et dire qu’on aurait pu avoir Haas vs Gasquet…

      • Remy assure l'intérim d'arno ! 31 mars 2013 at 22 h 24 min

        On peut se dire que le Stan-Djoko était encourageant, que les perf de Del Potro sont un bol d’air frais, que le parcours de Gasquet appelle à une belle saison.

        Ou on peut regarder les dénouements des 3 premiers tournois majeurs de la saison …

      • Sylvie 31 mars 2013 at 22 h 36 min

        Le problème pour moi c’est que j’aime bien mater des beaux matches comme le Stan/Djoko ou ça me fait plaisir de voir Del Potro en finale mais ça ne saurait me suffire. Dest beaux matches il y en a toujours même sur un RG sans aucun suspense. Mais quand on se passionne pour un sport on aime aussi les matches qui comptent, les titres, les enjeux pour les premières places et de ce point de vue là c’est plutôt le désart.

        Certes Del Potro atteint une finale mais qui gagne à la fin ? Oui on a vu Un superbe Haas et un très bon Gasquet mais au bout du compte on a une finale Ferrer/ Murray, et encore un titre pour le big 4.

        Si Del Potro, Haas ou gasquet avaient remporté IW ou Miami ça aurait quand même une autre gueule. Là, une fois de plus ils ont les accessits et on n’a plus envie de regarder passer la demie.

        Si c’est pour suivre un pointillé et regarder quelques matches, c’est toujours possible mais cela n’a plus la même saveur.

      • Coach Kevinovitch 1 avril 2013 at 13 h 00 min

        On a eu Del Potro à Indian Wells et Haas à Miami qui ont fait quelque chose de vraiment grand. Je mets la performance de Gasquet un cran en dessous car il n’a pas battu de top 4-5.

        A chaque fois, on a un seul joueur par tournoi et cela a déjà été dit ici: ce n’est pas suffisant. Un seul hors top 5 ne va pas battre 2 ou 3 top 4 d’affilée. Del Potro a battu deux top 4-5 d’affilée et s’est fait cueillir au finish par le troisième par manque d’essence.

        Quand plusieurs membres du « little 4″ feront des exploits dans le même tournoi, alors là ils se faciliteront la tâche. Ils doivent créer une équipe de Coupe Davis.

  27. Remy assure l'intérim d'arno ! 31 mars 2013 at 22 h 38 min

    En tout cas, le RYSC se sera joué sur la question subsidiaire !

    • Patricia 1 avril 2013 at 22 h 33 min

      Grrrrr!
      F***g scott and f***g spaniard et f****g finale de M*** !
      L’art de vous pourrir la vie jusque dans les détails !…

      • Remy assure l'intérim d'arno ! 1 avril 2013 at 22 h 48 min

        l’article arrive, pas trop eu le temps ce week-end :D

        • Remy assure l'intérim d'arno ! 2 avril 2013 at 11 h 51 min

          14h pour les résultats finaux !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis