A la veille d’un Grand chelem

By  | 22 mai 2013 | Filed under: Regards

Que faisaient-ils deux semaines avant leurs exploits ?

Dans un commentaire où il s’étonne de la présence à Nice de quelques bons joueurs de terre qui semblent se fatiguer inutilement avant Roland-Garros, notre ami Oluive s’interroge : « Qui dans les dix dernières années de ce tennis de plus en plus éprouvant a fait quelque chose après une victoire en 250 la veille d’un Grand chelem ? » Voici ma réponse.

Je m’intéresse, selon le vœu d’Oluive, aux dix dernières années. Définissons, si vous êtes d’accord avec moi, « quelque chose » par « une demi-finale ». Qu’ont donc fait les demi-finalistes en Grand chelem (depuis Roland-Garros 2003 inclus) la semaine précédant le tournoi ?

Les quatre joueurs les plus présents à ce stade, nous les connaissons tous et ils ne présentent pas d’intérêt, n’ayant, à ma connaissance, jamais joué de compétition la veille d’un Majeur – en tout cas depuis qu’ils ont des poils à la raquette. Hormis ces quatre loustics dont je tairai le nom et qui ont occupé pas moins de 82 des 160 places disponibles, je compte 37 tennismen parvenus à un total de 78 demi-finales.

Pour chacun d’entre eux dans le tableau ci-dessous, j’ai indiqué s’ils ont disputé un tournoi ATP la semaine avant leur demi-finale, et quel résultat ils y ont obtenu (source : www.atpworldtour.com).

 

On s’aperçoit que 33 fois sur 78, soit 40% des cas considérés, le joueur a effectivement pris part à une compétition de dernière minute. A 6 reprises cependant, il s’agissait de la World Team Cup de Düsseldorf, dont je vous laisse le soin de juger si elle compte comme une exhibition ou un vrai tournoi. Sur les dix dernières années, c’est sans doute la première solution, sans qu’elle soit pour autant négligeable. Il s’agit au fond, comme lorsqu’on se présente à Nice, de bachotage pour les couche-tard du circuit qui n’ont pas révisé leur terre battue à temps.

Une seule fois sur 33, le joueur qui n’a pas préparé son tournoi selon les canons actuels a ensuite emporté le gros lot ; il s’agit de l’ami Gaston Gaudio, qui s’était contenté de jouer deux matches à la WTC (battant Hewitt et Verkerk). Peu d’espoir de trophée pour les procrastinateurs de l’ATP, même si leur assiduité tardive ne leur interdit pas, on le voit, de rêver à quelques morceaux de bravoure sur le Central en deuxième semaine.

Mais il faut se pencher sur le contenu de ces tournois pré-Grand Chelem. Bien souvent, le résultat n’est pas glorieux ! Qui aurait parié, après Sankt Pölten 2005, Sydney 2008, Nice 2010, sur l’identité des finalistes quinze jours plus tard ? Seules certaines bêtes de compétition sont capables de donner leur meilleur dans cette dernière semaine. On ne s’étonnera pas de voir parmi les vainqueurs d’un ATP 250 à la veille d’une grande quinzaine (ce qui est, finalement, la réponse à la question posée par Oluive) Davydenko, Ferrer et Hewitt. A l’opposé de ces stakhanovistes (Sacré Davy, qui ne manque jamais de jouer la semaine juste avant ses bons résultats en Majeur !), on trouve un Roddick au profil de Big 4, ses nombreuses demies étant toujours précédées d’une semaine de repos.

Enfin, je me suis rendu compte au passage, en confectionnant ce tableau, que le dernier tournoi du Grand chelem qui a vu un « petit nouveau » franchir le seuil des demi-finales, c’est Roland-Garros 2010 (Berdych et Melzer, deux d’un coup). Que de radotage depuis ! Il est temps que de nouveaux joueurs montrent le bout de leur nez. C’est pour maintenant ?

About 

Bouffeur de gluten https://twitter.com/PavelTrianero

Tags:

110 Responses to A la veille d’un Grand chelem

  1. MarieJo 22 mai 2013 at 13 h 54 min

    ahh oui davydenko et st pölten !

    bonus des aventures de nikolay dans ce blog promo ! Cultissime :)

    http://www.atpworldtour.com/News/Tennis/2008/Blogs/Nikolay-Davydenko.aspx

    aucun cador depuis roddick pour oser jouer la semaine précédant un GC… sans doute que depuis 10ans les tournois sont devenus trop exigeants pour cumuler, contrairement au passé…

    les femmes jouent bcp plus souvent ces petits tournois préparatoires, le format des 2 sets étant moins contraignant pour elles.

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 15 h 52 min

      Quand Davydenko était au top, pour lui une semaine sans tournoi était une semaine perdue!

      Karim s’était, à une époque, fendu de quelques commentaires assez monstrueux sur ce phénomène. J’avais sauvegardé celui-ci, qui doit dater de sportvox car c’est signé Yoda:

      « Davydenko a grandi en Sibérie. Il jouait 18 heures par jour quand le temps le permettait, sinon 17 heures seulement. Il se nourrissait de graisse de phoque et dormait sur une peau de renne blotti contre ses 43 frères et soeurs. L’été quand les températures étaient clémentes, genre – 20°, il pouvait même jouer en extérieur. Le soir, il escaladait le mirador quand le mâton s’assoupissait et regardait vers l’horizon, rêvant du jour où lui aussi, irait tenter sa chance. Là il voyage de par le monde, dort dans des hôtels de luxe et vous voulez qu’il ne joue pas chaque semaine ? Qui êtes-vous pour lui imposer ça ? Et à ceux qui disent qu’il est sinistre, c’est pour avoir été marqué enfant par l’exécution publique de Youri Dougachnev qui avait raconté une blague au réfectoire. L’envie de rire lui a passé… »

    • Kaelin 22 mai 2013 at 15 h 55 min

      Haha énorme Davydenko, c’est quoi ces photos :D

    • May 22 mai 2013 at 16 h 05 min

      Si Davy dans ses meilleurs années avait couru pour les grands titres au lieu du prize money, nul doute que son palmares aurait une autre allure. C’est vrai, il a le Master et Miami mais what else?

      • Skvorecky 22 mai 2013 at 16 h 08 min

        Et 0 finale de Grand Chelem, c’est dingue vu la carrure du joueur.

      • MarieJo 22 mai 2013 at 17 h 43 min

        shanghai et bercy aussi :)

        plus une floppée de 250… ya mieux mais berdych n’a qu’un seul MS même s’il a 2 finales d GC

  2. MarieJo 22 mai 2013 at 13 h 57 min

    merde delpo est forfait :(

  3. MarieJo 22 mai 2013 at 14 h 25 min

    ah priori stan ne renonce pas, en tous cas, il vient à Paris dixit l’intéressé sur son twitter ! cool ! mais il ne sera peut être pas au max d ses moyens… faut voir !

    @skvorecky : il y a aussi les contre perf notoires comme verdasco, gasquet qui gagnent Nice et qui font pchiiittt en première semaine alors qu’ils ont les moyens de passer les 1/8è… oups on me souffle à l’oreille qu’ils ne sont plus en 1/4 depuis un bail !

    • Antoine 22 mai 2013 at 14 h 32 min

      Il a une petite déchirure musculaire qu’il risque d’aggarver et de le mettre out pour plusieurs mois…S’il joue, il ne pourra pas jouer normalement et sera donc prenable..C’est bête car il était très en forme jusqu’à Madrid..

      Murray, Del Po et au mieux un demie Stan, cela va faire des places à prendre pour la deuxième semaine, jusqu’en quarts. Quelques nouveaux venus ont une belle occasion d’en profiter…Quelques français également, Paire par exemple s’il ne se vautre pas d’entrée…

      • Antoine 22 mai 2013 at 16 h 05 min

        Déchirure ou contracture ? la différence est importante..

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 15 h 21 min

      @Marie-Jo, c’est l’autre versant de la question en effet: quid de ceux qui auraient pu faire quelque chose et se sont essoufflé avant l’heure, pour courir après 250 misérables points? Mais comment chiffrer cela? On ne peut se fonder que sur l’impression que tel ou tel joueur « avait les moyens » de faire mieux, et comme tu le laisses entendre cette impression peut être trompeuse.

      Pour Gasquet, il tombe sur un sacré client au premier tour en 2010. On peut même interpréter son match d’une autre manière: le rythme et les marques qu’il a acquises en jouant à Nice lui ont permis de sérieusement bousculer Murray, qui lui était encore loin de monter en puissance.

      Si le Français avait coupé la semaine d’avant, peut-être aurait-il perdu plus sèchement. On ne le sait pas.
      A la rigueur, c’est plus pour un joueur qui passe la première semaine que la fatigue va se ressentir.

      Mais ça me paraît difficile de traduire cela en stats.

  4. Antoine 22 mai 2013 at 14 h 25 min

    Cet article montre bien qu’il n’y a pas de règle absolue: on peut faire un bon parcours en GC en ayant joué la semaine d’avant..

    Cela semble être surtout le cas pour Wimbledon, bien moins exigeant physiquement que les autres et pour lequel un minimum de matchs sur herbe avant le début du tournoi est utile pour éviter de perdre vite. Gasquet en 2007 et Jo en 2011 sont deux exemples qui figurent dans ce tableau…

    A comparer avec les résultats de ceux qui n’ont pas du tout joué sur la surface avant le tournoi….

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 16 h 06 min

      Bizarrement, c’est à Roland Garros que l’enchaînement qui fait l’objet de l’article s’est le plus produit, loin devant les autres tournois. Wimbledon est en deuxième position cependant. (Voir ma réponse à Rémy plus bas.)

  5. Cochran 22 mai 2013 at 14 h 30 min
    • Kaelin 22 mai 2013 at 15 h 46 min

      Ouf, bien content. J’espère que le physique va tenir et que ça ne va pas remettre en cause la continuité de sa très belle saison .. il a un quart à défendre wawa ou un 1/8ème à RG ?

      • Antoine 22 mai 2013 at 16 h 02 min

        Il a perdu contre Jo en 1/8ème l’année dernière

  6. Remy 22 mai 2013 at 14 h 48 min

    Voila un sujet intéressant Skvo !

    Mon idée de départ serait qu’autant je comprends le fait d’aller jouer sur herbe avant Wim, autant pour RG non !
    La saison d’herbe est très courte, il faut s’adapter et c’est pas le style de jeu le plus éprouvant physiquement.
    Contrairement à la terre battue.

    Mais la seule conclusion qui en sorte est que ça peut fonctionner pour des joueurs en panne de confiance ou simplement pas habitué à aller loin dans le tableau.

    Il ne faut pas oublier que la trop grande différence de niveau entre le top4 et les autres fausse un peu tout.

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 16 h 00 min

      Oui, tu as raison sur la fausseté relative des stats à cause du phénomène d’oligopole de l’ATP: d’ailleurs si l’un des 4 premiers, manquant de matches, décidait de s’aligner sur un 250 juste avant un Grand Chelem, ça ne l’empêcherait sans doute pas d’aller en demi.

      Mais si on prend en compte le joueur « lambda », eh bien comme l’a écrit Antoine, il n’y a pas de règle!

      Au fait l’enchaînement ATP 250 / Demi-finale de Grand Chelem a été réussi:

      13 fois à Roland Garros
      8 fois à Wimbledon
      6 fois en Australie comme à l’US Open.

      Comme quoi…

  7. Mathias 22 mai 2013 at 15 h 13 min

    Juste pour rire: si Berdych avait la bonne idée d’imiter Murray et DelPo, cela nous ferait pour les 8 premières tête de séries:
    2 Serbes
    2 Suisses
    2 Espagnols
    2 Français
    ;-)

    • Kaelin 22 mai 2013 at 15 h 23 min

      Et après on dit que c’est les américains voire les chinois les maitres du monde! que nenni, ya qu’à voir au tennis! ^^

      • Mathias 22 mai 2013 at 15 h 31 min

        Le tennis doit être un sport de décadents… ;-)

        Plus sérieusement, si on mets tous les résultats des pays européens dans un même panier (soyons généreux et enlevons la Suisse et la Norvège i.e. pas dans l’UE), il ya plus grand monde pour régater.
        Les fameux tableaux des médailles (que je trouve ridicules soit-dit en passant) serait joué d’avance.
        Même chose en économie si on tient compte de l’UE comem un tout…

        • Kaelin 22 mai 2013 at 15 h 50 min

          de toute façon la Norvège au tennis (pour rigoler j’ai tapé tennis norvégien sur google et j’ai appris qu’un norvégien avait bel et bien joué au tennis un jour ! Il s’agit de Christian Ruud, 39ème à son meilleur en 1995 ^^ http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Ruud )…. :D mais oui sinon c’est sûr… le vieux continent quoi.

  8. Antoine 22 mai 2013 at 15 h 54 min

    Il y en a un qui va avoir un énrome coup de bol à Roland Garros, c’est celui qui va jouer contre Tipsarévic, le battre et hériter de son tableau car aussi incroyable que cela puisse paraitre Tipsarévic est toujours 10ème à l’ATP. Son classement à la race (29ème) donne une idée de son niveau moyen depuis le début de la saison qui est en baisse constante. Actuellement, il ne vaut sans doute pas mieux que 50ème…

    Il vient de se faire battre 6-1 7-6 à Dusseldorf par Pella, un type qui est 101ème..

    • Remy 22 mai 2013 at 16 h 07 min

      C’est dingue cette décadence !

      Ok, top 10 était une imposture, mais pas à ce point.

      • Antoine 22 mai 2013 at 16 h 27 min

        L’imposture va bientôt cesser: il avait 250 points à défendre à Dusseldorf (je ne savais pas que ce truc rapportait des points, c’est donc un vrai tournoi..?), puis 180 à Paris..On voit aussi qu’il avait raflé des points à Montréal quand il n’y avait personne..

        En fait erreur de ma part, il a perdu 7-6 6-1 autrement dit à coulé à pic après la perte du premier set…

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 16 h 14 min

      « se faire battre 6-1 7-6 à Dusseldorf par Pella, un type qui est 101ème »

      Selon le tableau plus haut, c’est pas forcément mauvais signe ;-)

  9. MacArthur 22 mai 2013 at 16 h 07 min

    Merci Skvo pour ton papier qui montre finalement que tout est possible.

    Si toi aussi tu veux désormais devenir un joueur indébordable et au mental d’acier après avoir été, jusqu’à présent, un joueur correct mais à chaque fois au bord du gouffre physiquement, clique sur ce lien. Il faudra juste prendre ton mal en patience jusqu’à la fin du mois d’août.

    http://www.amazon.com/dp/0345548981/ref=cm_sw_r_tw_dp_s4-Mrb0D8RN2R/190-8029671-7287145

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 16 h 12 min

      Excellent! Je suis déçu de ne pas voir au moins la page du couverture, elle pourrait valoir son poids en cacahouètes!

  10. William 22 mai 2013 at 16 h 12 min

    Très bonne idée Skvo ! L’analyse que j’en tire, c’est que les one shot font en général un petit tournoi avant de perfer en GC. Cela ne se vérifie pas toujours bien sûr, mais quand on regarde à Roddick par exemple, on voit qu’il n’a jamais fait de tournoi préparatoire avant d’enchaîner sur une demi-finale.
    Les fameux run sont parfois plus longs qu’ils ne le paraissent…

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 16 h 25 min

      C’est vrai que si on enlève Roddick, Safin ou Agassi qui sont des habitués et ont adopté le régime cador depuis longtemps, le pourcentage d’enchaînements réussis monte. Pour les one-shot, je n’ai pas calculé…

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 17 h 34 min

      Il y a 13 one-shooters dans le tableau: Verkerk, Gaudio, Ancic, J. Johansson, Puerta, Melzer, Cilic, Verdasco, Monfils, Gasquet, Ljubicic, Kiefer, Ginepri.

      8 sur 13 avaient joué la semaine avant leur demi-finale, une majorité donc, même si l’échantillon est maigre.

      A noter que les 3 seuls one-shot qui sont allés jusqu’en Finale ou à la Victoire avaient joué à la veille du tournoi… et ces one-shot ont eu lieu à Roland Garros.

  11. Oluive 22 mai 2013 at 16 h 27 min

    Skvo, tu est un magicien qui transforme la question lancée en l’air en vraie réponse !
    Merci pour ça.
    … Mais méfie-toi parce que ça donne envie de t’en poser d’autres…

    En attendant, si on regarde les données objectives, il semble bel et bien que participer à un tournoi la veille d’un GC n’ait pas beaucoup d’influence.

    Plus que participer d’ailleurs (car jouer un match une semaine avant effectivement, ça ne doit pas trop crever) : jouer tous les matches, autrement dit gagner le tournoi ou faire finale.

    C’est le cas à neuf reprises dans ton tableau (3AO; 2RG; 1W; 3USO). Pour neuf demies.
    (Faudrait-il ne pas jouer seulement si on vise une finale en majeur ? :))

    J’aurais moi aussi eu tendance à penser qu’un tournoi préalable pouvait se justifier pour Wimbledon, mais aussi pour l’AO depuis qu’il est placé si tôt dans l’année, en revanche pas du tout pour Roland ni L’USO…

    Les chiffres confirment pourtant que certes L’USO, placé en fin d’année, est en queue de participation préalable… Mais qu’au contraire, Roland tient de loin le pompon (bon, plutôt pour des spécialistes de la surface, ce qui tort le coup à l’idée de l’acclimatation, puisqu’on peut imaginer qu’ils l’étaient largement -syndrome du dernier grenier à points ?-).
    Pire : le grand tsunami décennal de Roland, Söderling, a participé à une compétition juste avant les tournois de 2009 et 2010 ! (bon, certes, il s’est très vite arrêté…)

    En 2008, Monfils était allé au second tour de Casablanca.
    Il va donc faire demie cette année.

    • Antoine 22 mai 2013 at 16 h 41 min

      Absolument Gaël est chaud comme de la braise…Il m’a promis un truc énorme pour ce Roland, mais pas forcémment dans le domaine tennistique a-t-il dit…

      Si c’est dans le domaine tennistique, voilà ce que j’ai compris de sa part: « je vais tomber sur Roger au premier tour et je le dégomme !!! On ne bat pas Gaël quatre fois de suite à Roland !! »

      Enorme non ? Gaël qui met fin à la série des quarts de Roger en GC, cela s’appelle TO MAKE HISTORY là !!

      • Kaelin 22 mai 2013 at 17 h 01 min

        Tel Josselin Ouanna qui élimina Safin pour son dernier match sur le circuit! Lui aussi avait fait l’histoire! bon du moins ça avait été présenté cme ça par les medias français lol. Ca lui était resté en travers de la gorge ça au Marat :D.

        Le coup de Mr Cremabisoux qui élimine Berdych au 1er tour m’avait bien fait marrer aussi.

        Non mais sinon dans l’eventualité d’un Monfils – Fed au 1er tour, ça m’etonnerait pas complètement si le Monfils l’embetait ou même le battait haha. Monfils fait clairement partie des joueurs ou je me refuse de le voir perdant ou gagnant d’office, peut importe l’état de son corps, de sa préparation, de son classement, de son palmarès, bon la surface compte bien sûr mais là c’est sa meilleure donc se taper la Monf au 1er tour, je souhaite bonne chance au mec en face, que ce soit un gros ou pas :D..
        après avec la Monf’ c’est vrai que ça peu fr pschitt mais La Monf’ veut nous péter un gros Roland et « que vous le vouliez ou non, je suis la meilleure chance française pour péter un RG un jour » comme il avait dit

        • Antoine 22 mai 2013 at 17 h 08 min

          Il ne laissera aucune chance à Roger…Il va nous péter un Roland, Gaël, ouais….

          • Remy 22 mai 2013 at 17 h 20 min

            Il va se péter le genou où un Roland sur Top Spin mais c’est tout.

          • Kaelin 22 mai 2013 at 17 h 36 min

            On est tous d’accord qu’il va se péter ou péter quelque chose en tout cas. Reste à svr quoi ^^, aaah la Monf… heureusement que ya pas que des Tipsarevic dans le monde du tennis mais que ya des mecs cme lui sinon on s’emmerderait!

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 17 h 24 min

      Tout d’abord merci Oluive de m’avoir donné une idée d’article!

      Cette spécificité de Roland est une énigme. On dirait que ce dernier tournoi peut vraiment donner un coup de boost pour une grosse perf Porte d’Auteuil, à condition, cependant, d’avoir le bon goût de tirer sa révérence rapidement.

      Un Fognini-Monfils se joue d’ailleurs aujourd’hui à Nice. On parie que le perdant du jour ira en quarts à Roland?

      • Colin 22 mai 2013 at 17 h 55 min

        J’espère qu’il se joue en nocturne :lol:

        • Skvorecky 23 mai 2013 at 9 h 53 min

          Les Dieux du tennis t’ont écouté. Mais c’était éclairé, cette fois!

          Monfils gagne donc au bout de la nuit 6-2, 7-6. Dans le tie-break, il est mené 5-2 puis gagne 5 points de suite.

  12. Colin 22 mai 2013 at 18 h 08 min

    Merci pour l’article et les recherches, Skvo.

    Quelques remarques supplémentaires:
    * Je ne me souvenais pas qu’en 2008, Casablanca s’était joué la semaine précédant Roland-Garros… Du coup, c’est le seul cas de tout ton tableau où le tournoi qui précède le GC ne se situe pas sur le même continent. Dans tous les autres cas, la distance reste assez faible, le maximum étant Sankt Polten < => Paris.
    * Pour rendre l’analyse plus fine, il faudrait dissocier les cas où le joueur se pointe au tournoi mais perd dès le 1er ou le 2ème tour, ce qui lui laisse pas mal de temps pour récupérer et se rendre au GC, et le cas où il va jusqu’en demie ou en finale, ce qui nécessite d’enchaîner.
    * Il faudrait aussi tenir compte du nombre de tournois disputés avant. Par exemple, Gasquet en 2010 venait de remporter coup sur coup Bordeaux et Nice (chose que Monfils va tenter de refaire cette année!). Au contraire si un joueur a vu sa préparation tronquée (blessure, ou défaites précoces, à la Tipsarevic) on peut comprendre qu’il aille chercher des matches même la semaine précédant un GC. Ce n’est bien sûr pas du tout le cas de Benoît Paire qui lui, a énormément joué cette année (comme je l’ai écrit dans un post antérieur, il est le seul joueur du top50 à avoir déjà joué 16 tournois en 2013).

    • Antoine 22 mai 2013 at 18 h 28 min

      Heureusement, Paire n’est pas venu à Nice…

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 18 h 58 min

      La distance géographique entre les tournois est un détail intéressant. On n’a en effet dans ce tableau aucun délire incluant du décalage horaire et des vols long courrier.

      Mais je pense à un exemple de cette année: les finalistes à Houston ont joué à Monte-Carlo la semaine suivante. Or pour les joueurs hors top 8, un Master 1000 représente potentiellement 6 matches en 1 semaine, donc un premier match le mardi au plus tard.

      L’enchaînement Houston-Monte Carlo n’est-il pas plus difficile encore que ceux présentés dans l’article? Je dirais que si, malgré la différence du nombre de sets.

      Inutile de dire qu’Almagro et Isner ont fait long feu à Monaco, quoique l’Espagnol a passé un tour contre Goffin.

      Les résultats obtenus au tournoi de préparation sont dans la dernière colonne du tableau, même s’il est vrai que je n’ai pas exploité ces chiffres en profondeur! Je laisse les lecteurs produire leur propre analyse ;-)

      Pour un joueur qui a déjà accumulé beaucoup de matches cette année, comme Paire, les tournois de dernière minute sont bien sûr superflus. Mais Gasquet avait, je pense, besoin de victoires et de confiance en 2010, aussi je me refuse à croire que son calendrier l’ait défavorisé. C’est juste qu’il est tombé sur un os. Même raisonnement pour Monfils cette année.

      • Nath 22 mai 2013 at 20 h 21 min

        Donc tu as intégré qu’il jouait Fed au premier tour.

      • Patricia 22 mai 2013 at 20 h 34 min

        En 2010 Richard avait gagné Bordeaux avant Nice (avec en finale un match très tendu et disputé avec Putamadre – celui qui baptisa ce dernier), il enchaînait donc un run particulièrement long… contre Murray, pas vraiment le joueur à vous permettre de s’en sortir sur une filière courte ! Sans compter que sa partie de tableau jouait le lendemain… C’était infaisable, os ou pas !

        • Skvorecky 22 mai 2013 at 23 h 20 min

          Il avait quand même eu un jour de repos le dimanche. Et ça aurait été faisable de faire un bon Roland avec un peu plus de chance au tirage (Gasquet aurait tapé beaucoup de monde avec son niveau ce jour-là).

  13. karim 22 mai 2013 at 18 h 42 min

    Faire des recherches comme ça et se fendre d’un excel, y’a vraiment des passionnés sur ce site. D’ailleurs je pensais aimer le tennis jusqu’à ce que fréquente les forums (vox puis 15), j’air alors réalisé que j’étais juste un amateur léger de la chose tellement c’est peuplé de vrais malades de la petite balle jaune. Impressive..

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 19 h 22 min

      Oh, il ne faut pas confondre « passionné de tennis » et mordu de stats, ni « faire des recherches » et compiler des données d’une seule source; le tout ressemblant plus à un travail de comptable désoeuvré qu’à autre chose.

      Moi ce qui m’impressionne ce sont plutôt les analyses technico-tactiques d’une tripotée de posteurs ici et ailleurs. Les connaissances historiques qui donnent de la perspective aux choses. Le style de certains, qui transforme le tennis en objet littéraire. Et les bonnes blagues des autres!

      • Kaelin 23 mai 2013 at 0 h 46 min

        J’apprécie le site pour tout ça également, chaque posteur étant assez différents tant au niveau des avis que des compétences ou de la contribution, c’est ce qui fait la richesse du site!

        merci bcp Skvo d’ailleurs, je ne t’ai même pas remercié encore alors que j’ai déjà posté sur ce fil.. J’ai trouvé le sujet très intéressant.

        • Skvorecky 23 mai 2013 at 10 h 48 min

          C’est sympa!

  14. Remy 22 mai 2013 at 19 h 57 min

    Paulo qui sort la Breloque, ça fait bien zizir !!!

    • Antoine 22 mai 2013 at 21 h 22 min

      Vu les problèmes qu’il a sur le dos en ce moment, cela doit lui faire vraiment du bien…

      Bien pour Haas aussi qui vient finalement à bout de Dodig…

  15. Sam 22 mai 2013 at 20 h 39 min

    Quand Ouanna avait sorti Safin à RG, c’était son dernier RG, pas son dernier match qui était contre Poutre à Bercy (après que Safin eu battu Ascione, autre retraité et dans un domaine comparable à la députation de Safin : le conseil en défiscalisation). Ceci devait être dit.

    Je ne trouve pas drôle du tout du tout l’histoire de Gael contre Fed au premier tour. Ok, il faut bien que la série de quart s’interrompe un jour, mais pas comme ça. Rien que d’imaginer Gael APRES, et les commentaires qui ne manqueront pas, ça fait frémir.

    • karim 22 mai 2013 at 23 h 07 min

      Si tout continue à foutre le camp un jour fêtera juste le record de participations consécutives à un GC. C’est Edberg ou santoro d’ailleurs?

      • Skvorecky 22 mai 2013 at 23 h 17 min

        Ferreira. Wayne.

        Federer a commencé par s’attaquer aux records de Sampras, Borg et Laver.

        Quand il en sera à battre ceux de Santoro, on saura que c’est définitivement foutu.

      • Remy 23 mai 2013 at 16 h 57 min

        Bien vu Skvo.
        Pour être très précis (merci Wikipedia), pour l’ère Open.

        Records de participations à un GC.
        1- Santoro : 70
        2- Agassi : 61
        3- Bjokman : 58
        4- Lendl/Chang/Ferreira : 57

        Records de participations consécutives à un GC.
        1- Ferreira : 56
        2- Edberg : 54
        3- Federer : 53
        4- Santoro : 46

        Si on filtre sur les joueurs arrivants en Quart.
        1- Connors : 41
        2- Federer: 39
        3- Agassi: 36
        4- Lendl: 34

        et sur les quarts consécutifs.
        1- Federer: 35
        2- Djokovic: 15
        3- Lendl: 14
        4- Nadal: 11

  16. May 22 mai 2013 at 23 h 10 min

    Il est tard, j’ai posté au mauvais endroit…

    Merci pour le travail de fourmi Skvo.
    Pour moi ce qui prime c’est la façon d’aborder un tournoi. Si on y va avec la conviction de gagner, il peut aller loin à condition de ne pas rencontrer un Verkek en feu ou un Soderling. Je pense aussi que certains joueurs doivent s’étonner eux-mêmes. Avoir jouer un 250 juste avant n’a pas trop d’incidence, comme tes chiffres le confirment, sauf enchaînement de tournois avec des matches difficiles. Par les temps qui courent, la première semaine est difficile pour 95 % de la population atpienne. Alors atteindre les 1/4 ou les 1/2 relèvent de la science-fiction.

    • Skvorecky 22 mai 2013 at 23 h 26 min

      Oui, comme tu le dis, peu de joueurs peuvent tabler sur une longue chevauchée de deux semaines, alors autant se faire plaisir avant… surtout que ça n’hypothèque pas non plus les chances de faire un coup!

  17. karim 22 mai 2013 at 23 h 10 min

    Gignac à l’instant sur sport + « j’ai entièrement compris tout ce qu’il se passe à Marseille ». Il parle de sa maturité nouvelle.

  18. JoAkim 23 mai 2013 at 0 h 31 min

    Bon c’est bien gentil tout ça… Mais en attendant le tirage au sort, j’ai une petite théorie concernant le match de Federer contre Nadal à Rome.

    Avant de vous expliquer ma théorie sur le match, je fais deux hypothèses sur l’état d’esprit de Federer avant de démarrer le match :

    Première hypothèse – Federer pense qu’il peut encore gagner Roland Garros. Malgré Nadal qui l’a toujours fracassé à la porte d’Auteuil et malgré Djokovic qui l’a dominé pour la première fois l’an dernier. Il mise sur la fatigue de Nadal à la fin de la quinzaine (qui va quand même finir par faiblir après l’enchaînement inoui qu’il vient de réaliser) et sur un petit mélange de pression et de fatigue qui va s’abattre sur Djoko à la fin de la quinzaine également (d’ailleurs, les résultats de ce dernier lors des deux dernier MS montrent qu’il est soit en train de commencer à faiblir soit en train de commencer à gamberger). N’oublions pas que Djoko a fait de RG son objectif principal (il veut absolument gagner les 4 GC comme les deux autres) et qu’il va donc avoir une pression immense. Et Roger le sait plus que quiconque lui qui est passé par là en 2009. Rappelez vous son parcours du combattant et la pression immense qui s’est abatue sur lui dès lors que Soderling a battu la bête. Ceci étant posé, et sans savoir que Murray va déclarer forfait dans deux jours… Quel est le meilleur résultat pour lui à Rome ? De laisser gagner Nadal bien sur ! Attention, vu la forme de Nadal, il n’y a aucun doute dans la tête de Roger sur l’issue du match. Mais ne rien faire pour lui montrer qu’il peut l’embéter est la meilleure solution. Le laisser revenir tranquilement à cette foutue 4eme place. Cela ne fera qu’augmenter ses propres chances pour RG. Ca lui assure déjà de ne le rencontrer qu’en finale, soit le plus tard possible. C’est parfait. Et si en plus le tirage pouvait donner un petit coup de pouce supplémentaire et placer la bête dans la demi de Djoko… Bingo ! les deux vont se détruire mutuellement en demi et il n’aura plus qu’à achever le survivant. Comme à Madrid en 2009. Voila pour la première hypothèse.

    Deuxième hypothèse – Federer pense qu’il n’a quasiment aucune chance de gagner Roland Garros et a déjà l’esprit tourné vers la suite de la saison. Son objectif principal est d’essayer d’aller en 1/2 finale ou au moins en 1/4, histoire de continuer à bichonner son record et ensuite de jouer sa chance à fond selon les circonstances du tournoi. Il sait aussi que Nadal est pour l’instant intouchable alors à quoi bon se crever à essayer quoique ce soit à Rome alors que la victoire de Nadal lui assure de ne pas retrouver le monstre ni dans son 1/4, ni dans son 1/2 tableau. Le mieux est donc de preserver ses forces et de laisser le terreminautore reprendre sa TS4. Ensuite il n’a plus qu’a prier pour que le tirage de RG envoie les deux intouchables se fracasser dans la demi-finale opposée et mettre toutes les chances de son côté pour lui essayer d’aller le plus loin possible et pourquoi pas aller chercher la finale et pourquoi pas faire le hold-up du siècle si les deux autres se sont bien dépouillés (façon finale AO 2012). Si ça marche pas, c’est pas grave, ça payera pour Wimbledon et la suite de toute façon.

    Vous l’avez compris les deux hypothèses sont exactement identiques la nuance se fait uniquement sur l’optimisme ou le fatalisme de Roger.

    Le match de Rome maintenant :
    Quelquesoit l’hypothèse de départ, le match (le non match) devient d’un seul coup limpide. Roger s’est appliqué à se faire découper proprement sans forcer. Il a vérifié au début du premier set que la stratégie agressive pouvait avoir son petit effet sur un Nadal en super forme (et donc sera redoutable sur un Nadal emoussé) puis il s’est remis en mode RG 2008 (Histoire de ne pas éveiller les soupçons de la bête) et a laissé Nadal empiler les points et les jeux. Pour finir, il a voulu vérifier sa capacité à breaker le taureau avant de lui poser la coupe dans les mains.
    Du grand art ! Personne n’a rien vu ! Ca a marché à la perfection.
    Le consultant de Canal plus (dont j’ai oublié le nom) se permettant même (c’est bon les gars Federer est fini, on peut lui taper dessus) de quasiment le traiter de crétin en direct pendant que Roger faisait semblant d’essayer de jouer Nadal en fond de court. Thoreau se fendant même dès la fin du match d’une chronique pour le moins condescendante sur la même thématique : « L’obstination coupable de Federer ».

    Ne vous y trompez pas les amis, ce Roland Garros s’annonce pour moi être l’un des plus passionnants depuis celui de 2009. A l’époque je pensais déjà que Federer pouvait tirer les marrons du feu après la terrible 1/2 finale de Madrid qui avait laissé les deux autres sur le carreau pour un bon bout de temps. Soderling m’avait même un peu gaché mon plaisir pour tout dire, car je persiste à penser que Roger aurait battu Nadal cette année là. Alors que la victoire de Soderling n’a fait que lui mettre une pression énorme. Cette année, Roland Garros est le tournoi le plus important de l’année pour les trois. Lequel des trois cadors a le mieux préparé son coup ? Le taureau a-t-il présumé de ses forces en empilant les titres pour récupérer sa TS4 et redevenir en trois mois l’ultra favori du tournoi. Djoko sera-t-il rattrapé par la pression (comme en 2011) au moment de toucher le graal. Federer va-t-il réussir son pari fou de miser sur sa fraicheur et sur la baisse de régime des deux autres pour refaire le coup de 2012 mais en mieux (finir l’année n°1 mondial pardi !) Et je ne parle même pas des jeunes loups aux dents de plus en plus longues (Gulbis, Dimitrov, Paire, JJ…) qui peuvent venir mélanger un peu les cartes ni de Gasquet (qui a fait le meilleur début de saison de sa carrière avant de se ménager pour son grand objectif). Bref ce Roland est loin, très loin d’être le tournoi joué d’avance. Moi je pressens le truc de dingue ! et Monfils n’aura rien à y voir !!!!

    • Patricia 23 mai 2013 at 8 h 02 min

      FFFFFFFFFF, FFFFFFFFFFFFFFF,….
      Tchou-tchou !:))

      Je pense presque toujours que Fed a ses chances contre Nadal, et le début du match allait dans mon sens, me laissant penser qu’il n’avait pas abdiqué et qu’on allait voir de l’inédit (d’autant que son match contre Jano le montrait capable de haute voltige).

      Maintenant, vu l’importance de la confiance au tennis, et si l’on considère que Fed chercherait toujours à résoudre l’équation Nadal sur terre (je suis sûre que ça, c’est de l’exploit qui peut le motiver), essayer durant un set entier me paraît tout de même la moindre des garanties !

      OK, ça a vraiment du sens de jouer son va-tout à RG plutôt qu’à Rome, et un match disputé amènerait le clan Nadal à polir une stratégie de contre. Mais à moins d’avoir une réelle inquiétude pour son dos et chercher à le ménager, un test de 4 ou 5 jeux me paraitrait bien plus concluant ! Et les particularités de la balle de Nadal mériteraient bien un entraînement un petit peu plus poussé…

    • antsiran23 23 mai 2013 at 8 h 18 min

      Ta théorie fonctionnerait si les 2 bêtes qui sont capables de s’affronter 6h d’affilée étaient un tant soit peu émoussés par leur tennis de bagnard. Mais il n’en est absolument rien, tu le sais bien. Même en terminant à minuit ils seraient frais comme des gardons le lendemain midi pour recommencer, comme si de rien était…
      Et Federer le sait. Il a juste démissionné de cette finale romaine. Jeté l’éponge avant le match. Pourquoi se fatiguer alors que l’autre ne se fatiguera pas ? Tu as vu Nadal fatigué de sa série de folie ? Que dalle.

    • Remy 23 mai 2013 at 10 h 01 min

      Je ne sais plus où sur Twitter mais un mec disait qu’il avait suivi l’échauffement de Fedou avant la finale.

      ça a duré 10 minutes contre un ex-joueur italien et il était incapable de bouger.

      Résultat, il a tenté de finir les points très vite contre Nadal et donc fait beaucoup de fautes. Il est beaucoup monté au filet et s’est fait troué.

      Roland, il y va comme l’an dernier, tranquille.
      Il sait qu’il a encore de la marge sur tous les joueurs avant les 1/4.
      En 2012, il avait su profiter de la blessure de Del Po pour aller en 1/2 où il n’a pas tout donné pour contrer Djoko.

      Toni Nadal dit souvent n’importe quoi sur Rafa, mais il a raison pour Roger. A son age, il n’est plus prêt à faire les sacrifice pour être compétitifs contre Rafa à Paris. Le prix est trop élevé, ça hypothéquerait ses chances à Londres et New York, où il peut vraiment le faire.
      Il n’a pas réussi à battre Nadal au sommet de sa forme physique, c’est pas maintenant qu’il va le faire.

      Alors ça n’exclut pas le meilleur scénario possible.
      Tableau en bois jusqu’à la finale face au survivant d’un match de malade entre Djoko et Nadal.
      Il faut voir qu’il va en finale à Rome avec un tableau digne d’un ATP 250.

    • Skvorecky 23 mai 2013 at 11 h 14 min

      Le truc de dingue le plus envisageable, JoAkim, c’est la première défaite de Federer avant les quarts depuis RG 2004. Même si on espère d’autres surprises bien sûr!

    • Antoine 23 mai 2013 at 11 h 46 min

      Je crois que tu travailles sérieusement du chapeau…

      D’abord parce que tes supputations d’avant match reposetn sur le fait que Murray irait bien à Roland Garros. Or, dès la fin de la semaine dernière, il était douteux qu’il en aille ainsi et comme je l’ai montré hier plus haut, Roger est en réalité perdant à ce forfait…Personne ne fait des plans sur la comète en fonction du forfait éventuel d’un joueur..à un autre tournoi que celui auquel on participe. Personne ne fait non plus de plan sur la comète à propos du tournoi suivant quand on joue une finale d’un tournoi important…

      Ensuite sur le match lui même, et comme je n’ai également montré, le sieur Thoreau raconte n’importe quoi. La bonne analyse est celle du M. Stat de l’ATP et je te conseille de la lire..Roger a essayé de jouer très différemment mais l’exécution a été très défaillante et de son côté Nadal a été excellent. C’est tout…

      • Skvorecky 23 mai 2013 at 12 h 02 min

        Thoreau n’est pas un mauvais journaliste dans l’absolu, mais il fait visiblement partie de ces mecs qui analysent les matches avant de les avoir vus. La comparaison entre son article de blog et la page de l’ATP est éloquente. Ça la fout mal.

      • JoAkim 23 mai 2013 at 12 h 21 min

        Le forfait de Murray ne change rien pour Federer. Il a, comme avant le forfait, une chance sur deux de n’avoir ni Nadal, ni Djoko dans son demi tableau. La seule chose qui change, c’est qu’il est sur de ne pas jouer Djoko avant la finale alors qu’avant le forfait de Murray c’était Nadal qu’il évitait à coup sur.
        Pour le reste on est plutôt d’accord, Thoreau s’est planté et Roger a essayé plusieurs choses. C’était juste un match d’essais et d’expérimentation qui va juste lui servir pour élaborer sa tactique si jamais il a à rejouer Nadal à RG. Nadal a été excellent c’est vrai, et Roger n’avait aucun doute sur la forme de Nadal (surtout après avoir vu les matchs contre Gulbis, Ferrer et Berdych). Ce qui compte, c’est que Nadal en bave à RG en 3 sets gagnants pendant 15 jours avant de se présenter de nouveau contre lui.

        • Antoine 23 mai 2013 at 14 h 46 min

          J’ai écris un post sur le sujet dans l’articile précédent disant notamment ceci:

          Roger est sûr de ne pas jouer Djoko en demie alors qu’il avait une chance sur deux de devoir le faire, a une chance sur deux de jouer Nadal en demies alors qu’il était sur de l’éviter, et a une chance sur deux de jouer Ferrer plutôt que Murray. Globalement le bilan me parait négatif, parce qu’il a sans doute plus de chances de battre le Djoker que Nadal et plus de chances aussi de battre Ferrer que Murray…

          Et quand on regarde les conséquences plutôt positives du retrait de Murray sur nadal et Djoko, que je ne reproduit pas ici, le bilan pour Roger du retrait de Murray est clairement négatif…

  19. MarieJo 23 mai 2013 at 0 h 47 min

    j’ai modifié les vidéos : avis aux amateurs de fossiles… dès lundi je change pour une autre année ;)

    • Antoine 23 mai 2013 at 15 h 33 min

      Pfuuuiiii…Des fossiles, tu parles…Cela remonte à 1981…

      La première vidéo sur les coulisses du tournoi est très très bien et on y voit des choses très intéressantes, notamment dans le vestiaire de ces dames: il y a une joueuse de dos en petite culotte légère avec de très jolies fesses. Les paris sont ouverts pour deviner à qui elles apartiennent ?

      Sinon, on voit à quel point l’ambiance a changé…très marrant..

      • Remy 23 mai 2013 at 23 h 15 min

        Collaro + Borg + dominguez, c’est assez génial.

        Le tirage au sort à un certain charme amateur ^^

  20. Sam 23 mai 2013 at 0 h 48 min

    Ouais, la 2. Ca me paraît clair. Y’a juste un détail. Ces gars là se fracassent – dépouillent et se redépouillent en demies, et dès fois avant en quart aussi. Ça peut durer 6 heures. Le problème, c’est que le lendemain ils sont frais comme des gardons. Le sens de fracassés – dépouillés, franchement je ne vois plus très bien…

  21. Patricia 23 mai 2013 at 8 h 12 min

    Un sujet plein d’à propos, mené avec maestria, sur une question qui méritait d’être creusée. Que demande le peuple ? « Monsieur est servi ».

    Le tournoi préparatoire est un must pour le joueur qui manque de matchs et de confiance… tout en misant plus sur « une perf » que sur la victoire finale. Il ne sont pas nombreux à pouvoir espérer se pointer sans repères, passer 3-4 matchs en montant en puissance sans paniquer, et tirer profit de leur fraîcheur.
    Un joueur qui n’a fait que 2-3 matchs sur TB, et qui ne doit pas ménager un physique en délicatesse, a plus de chances d’aller loin comme ça.

    Après, il y a les petites fourmis des points sur terre où sur le sol US, qui privilégient la stratégie à l’année plutôt que l’improbable run.

    • Skvorecky 23 mai 2013 at 11 h 10 min

      Oui, tu résumes bien le truc. Si le favori d’un Grand Chelem n’a rien à faire là, pour le reste des joueurs, ces matches de dernière minute peuvent être très profitables.

      Il faudra surveiller les résultats à RG des joueurs actifs cette semaine!

  22. Antoine 23 mai 2013 at 11 h 53 min

    Gaël a battu Fognini dans la nuit en deux sets ! Fantastique, non ? Gaël va nous péter un gros truc à Roland Garros: je ne sais pas quoi: des chaises, des raquettes. Bon, en trois sets gagnats, il aura du mal à faire quoi que ce soit. Plus de résistance physique…

    Isner a une nouvelle fois perdu…A t il gagné un seul match en Europe depuis son titre à Houston ? Je n’en suis même pas sur..En voilà un de plus qui risque de ne pas peser bien lourd à Roland Garros…

  23. Remy 23 mai 2013 at 14 h 34 min

    Pour relancer le débat du dopage.
    Un joueur de tennis belge, Kristof Vliegen, dit avoir vu la liste du docteur Fuentes. Mais il refuse de balancer un peu.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1516/Omnisports/article/detail/1636534/2013/05/22/Kristof-Vliegen-a-7sur7-Quand-j-ai-vu-la-liste-Fuentes-j-ai-mis-deux-jours-pour-m-en-remettre.dhtml

    Et la je me dis que si ce mec a réussit à voir cette liste, il doit y avoir un paquet de monde qui doit la connaitre … mais qui se garde bien de le dire.
    Quel monde pourri !

    • Coach Kevinovitch 23 mai 2013 at 14 h 53 min

      A quoi ça sert de dire avoir lu la liste sans donner des noms?

      Ah mais oui, je suis bête, à monnayer des interviews!

      C’est petit comme procédé.

      • Antoine 23 mai 2013 at 15 h 02 min

        Cela m’étonnerait qu’il y ait un journal ou un média prêt à payer pour des interviews de Vliegen, surtout s’il ne donne pas de noms comme ici…

        Le seul joueur qui a ma connaissance monnaye des interviews, ou plutot monnayait des interviews était…ton poulain, Coach, notre ami Nadal. Un rapport parlemantaire sur une TV publique espagnole a permis de mettre à jour l’année dernière que ce dernier avait signé un contrat lui rapportant quelques 500 000€, si je me souviens bien, pour accorder des interviews exclusives. Une fois que cela s’est su, il a été mis fin au contrat…

        Il est assez normal que Vliegen ne donne pas de noms, n’ayant aucune preuve. Il risque un procès, plus une réprimande de l’ATP, voire une amende et rien de positif…

        Le passage intéressant de l’interview à mon sens est celui-ci:

        « Attendez, vous avez vu la liste??
        Oui, je me la suis procurée via une de mes relations dans le milieu du sport. J’ai vu des noms, tous sports confondus, pas uniquement du tennis. Quand j’ai appris que cette liste existait, je me suis débrouillé pour en avoir une copie par photo. Je voulais savoir s’il y avait des footballeurs, des boxeurs, des basketteurs… Je n’en savais strictement rien »…

        Si Vliegen ne fabule pas, visiblement, ce n’est donc pas très difficile de se procurer la liste du bon Dr Fuentès…

        On va peut être voir apparaitre des listes Fuentès, vraies ou fausses…

        • Remy 23 mai 2013 at 15 h 06 min

          c’est mon point, si lui s’est débrouillé pour avoir une copie par photo. Il doit y en avoir plein d’autres …

        • Coach Kevinovitch 23 mai 2013 at 15 h 17 min

          J’en veux une pour mon anniversaire!

          Je veux voir les noms dans le monde du football, du tennis, de l’athlétisme. J’adorerais voir tout le top 10 actuel!

        • Antoine 23 mai 2013 at 15 h 40 min

          Si à 50 piges t’as pas encore vu la liste du Dr Fuentès, c’est que t’as raté ta vie, voilà ce que je dis…et cela m’inquiète…

          J’aimerais bien pouvoir ajouter des noms à la liste aussi, par exemple, au hasard, Nicolas Sarkosy..

        • Colin 23 mai 2013 at 17 h 13 min

          C’est la liste du docteur Clearsfuentès ?

    • MarieJo 23 mai 2013 at 15 h 56 min

      vliegen se serait procuré la liste via un ami ? c’est quand même chelou… quoique possible… en tous cas, si je la voyais, je n’en perdrai pas le sommeil, c’est certain !
      j’imagine que la fameuse liste est bien à l’abri, ça me semble incongru que le premier venu puisse y avoir accès sauf si le bon docteur fait le fanfaron auprès de ses futurs clients : nous avons X et surtout y qui cartonnent à mort depuis qu’ils utilisent mes services… et lui mettant la liste sous le nez !
      ce qui interpelle le plus c’est l’exemple qu’il prend d’un mec 180è… avec quel pognon il se paye le bon dr ? quand on entend les joueurs à peine 100è se plaindre qu’il ne gagnent pas bcp pour rentrer dans leurs frais ? ils trouvent des sponsors pour la dope ? parce que autrement ça me parait difficile.

      à propose de red bull le dernier truc en date :
      http://www.nydailynews.com/sports/i-team/red-flag-lindsey-vonn-red-bull-east-german-drug-doctor-article-1.1349830
      comme quoi, fuentes n’est pas la seule solution !

      ce qui est édifiant avec le dopage c’est l’omerta ambiante, on sait on se tait, ou on te fait taire gentiment… et je pense que bcp savent à tous les niveaux, dans bcp de sports…
      le tennis doit représenter une partie anecdotique dans l’ensemble, car ce n’est pas le sport le plus riche et exposé.

      les intérêts financiers sont trop gros aujourd’hui pour qu’on lynche publiquement un dopé ultra médaillé ou autre… et on ne voit que certaines disciplines mineures des JO voir leur médaillés tomber… l’haltérophilie tiens ! au tennis, les derniers c’étaient puerta et cañas qui n’avaient rien de spécial à amener au tennis… donc utiles pour la garantie on lave bien chez nous ! c’est tout ce qui compte aujourd’hui.

      les meilleurs sportifs sont tenus au rendement au plus haut niveau, cumul des compétitions, calendriers sportifs chargés (eux aussi tiens!)…
      le dopage c’est aussi pour ça ! on évite le côté aléatoire de la joyeuse incertitude du sport et on obtient un placement sans risque pour les sponsors, c’est rassurant car c’est toujours les mêmes bonnes têtes qui sortent et qui donnent cette impression de nous vivons une époque incroyable avec tous ces talents… History is made tous les jours !!!
      et c’est aussi valable en foot qu’en atlé ou au tennis…

      un jour on sera tout vieux et un grand champion laissera ses mémoires avec le bon, la dope et la triche écrits noir sur blanc… c’est pas pour demain !
      en attendant on a que du vliegen, et c’est forcément trop peu pour se faire une opinion basée sur des faits rapportés par un tiers…
      faudrait brancher mediapart, mais ils sont débordés avec nos politiques !

      pour terminer sur un autre sujet, j’espère qu’elles pourront s’éviter !
      http://www.nytimes.com/2013/05/24/sports/tennis/24iht-srfrtennis24.html?pagewanted=2&smid=tw-share

      • Remy 23 mai 2013 at 16 h 03 min

        ah ben combien de journalistes savaient pour Armstrong ? Combien ont parlé ?

        Ca doit être pareil dans le tennis.
        Je suppose que certaines personnes ici sont mieux placées que d’autres pour le savoir.:roll:

        • MarieJo 23 mai 2013 at 16 h 39 min

          c’est surtout les directeurs sportifs, l’encadrement général de l’équipe, du joueur, personne n’est sourd mais ils arrivent souvent à être muets… c’est bien pratique !

          @ antoine, ya pas longtemps j’ai vu un article assez farfelu pour expliquer la crise des subprimes : ya trop de défonce chez les traders !
          après je suis certaine, que la liste des non sportifs du dr fuentes pourrait être plus intéressante à exploiter :)

      • Antoine 23 mai 2013 at 16 h 17 min

        « les intérêts financiers sont trop gros aujourd’hui pour qu’on lynche publiquement un dopé ultra médaillé ou autre… »..

        C’est ce que lit de façon récurrente mais quelle est la consistance de cet argument. De quels intérêts s’agit il ? A l’évidence, des intérêts du dopé.

        Les fédérations ont globalement partie liée avec les joueurs nationaux dont peuvent être incitées à fermer les yeux. Les organisateurs de tournois s’en foutent.

        Les sponsors des dopés n’ont eux pas intérêt à ce que le dopé ne fasse prendre. Les contrats qu’ils signent les prémunissent contre les conséquences négatives qui pourraient en résulter: résiliation du contrat, éventuellment procès pour atteinte à l’image: c’est de là que viendra le nettoyage si nettoyage il y a, de même que d’éventuels procès des autres joueurs lésés. L’intérêt des sponsors est d’avoir des types clean.

        • Ronald 23 mai 2013 at 17 h 37 min

          Concernant le tennis, y a une grande hypocrisie de la part de l’ITF qui trouve qd mm des controlés positifs en cherchant bien…

          http://www.itftennis.com/antidoping/news/decisions/decision-in-the-case-of-fernando-romboli.aspx

          Mais bon c’est sûr qu’il vaut mieux trouver des mecs dopés chez les sans-grades ;)

        • Coach Kevinovitch 23 mai 2013 at 17 h 46 min

          « A l’évidence, des intérêts du dopé. »

          Oui, s’il est unique. C’est plus compliqué si tu as tout le top 100. Cela signifierait que les 500, tous les MS, tous les GC seraient des tournois de dopés et donc que le tennis est un sport de dopés et ce seraient les intérêts financiers, du dopé, des organisateurs privés, des télévisions, des sponsors du dopé et des tournois, des fédérations.

          Aucun sport n’a envie d’être le mouton noir comme l’est le cyclisme.

      • Oluive 23 mai 2013 at 16 h 41 min

        Vliegen dit également que le seul qu’il ait jamais accusé de dopage est Puerta, qui l’a battu à Roland 2005.

        Une petite vidéo même pas encore vintage pour se faire une idée :

        http://www.youtube.com/watch?v=fB4lZ-QGkGM

        Vidéo où l’on apprend au moins deux choses :

        Les brutes lifteuses infatigables et gauchères balançant en veux-tu en voilà des pains droite gauche à s’en décrocher l’épaule ne datent pas d’hier (toute ressemblance nanana vous connaissez la suite, j’ai tout vu avec mon avocat cherchez pas, tout procès en diffamation fera ciseau puits chifoumi)…

        … Et il fût un temps où l’ami Davy tenait cinq sets, et pouvait renvoyer plus de dix fois la balle sans faire faute.

        En voilà un qui peut en vouloir à Puerta et surtout à la lutte antidopage (Puerta avait déjà été condamné, et il a pu revenir très vite, au bout de neuf mois je crois) : elle était là la finale en majeur pour le russe. Rappelons qu’il a mené 4/2 au 5e et n’a cédé de justesse et au bout de 3h30 de combat que devant des coups argentins délivrés avec d’autant plus de force que le temps passait. Comme si la fatigue marchait à l’envers (toute ressemblance, etc, voir plus haut, pierre puits ça marche aussi).

        Quand on sait à quel point le jeu du russe gênait Nadal à l’époque, et quel est son ratio en finale, on peut imaginer qu’à tous le moins, celle-ci n’aurait pas été inintéressante.

        La seule morale sauve de cette histoire, c’est que Davydenko est un gredin lui aussi (ciseau feuille j’ai rien dit).

        Sinon, j’ai moi aussi une liste Puerto qu’un ami infographie m’a envoyée par mms.
        Chacun sa liste après tout.
        On monte un groupe facebook ?

        • Oluive 23 mai 2013 at 16 h 56 min

          Sinon, j’ai aussi les parchemins de la mer morte, l’origine de l’origine du monde, l’urine fossilisée de Lucie, la sex tape de Marion Bartoli, et d’ailleurs aussi de Walter Bartoli, les lèvres je veux dire les vraies d’Emmanuelle Béart, les poumons enfin ceux d’origine de Novak Djokovic, les pièces détachées de Nadal, un lot de faux billets de tombola, le numéro de tatoo de DSK, des photos de mon fils, la bosse du bossu de Notre-Dame, et une potion d’immortalité périmée.

          Si vous êtes intéressé, contactez moi via le site, je vous expliquerait la marche Western Union à suivre.

          • Remy 23 mai 2013 at 16 h 59 min

            y a choses qui m’intéressent dans ta liste :D

          • Skvorecky 23 mai 2013 at 17 h 13 min

            En fait Oluive, je ne serais guère étonné de lire ton nom sur la liste de Fuentes :-D

        • Coach Kevinovitch 23 mai 2013 at 17 h 54 min

          « Les brutes lifteuses infatigables et gauchères balançant en veux-tu en voilà des pains droite gauche à s’en décrocher l’épaule ne datent pas d’hier (toute ressemblance nanana vous connaissez la suite, j’ai tout vu avec mon avocat cherchez pas, tout procès en diffamation fera ciseau puits chifoumi)… »

          Inutile d’accuser quelqu’un à demi-mot, soit tu le fais, soit tu ne le fais pas.

          De toute manière, comme grande brute lifteuse, vu que tu sembles penser qu’il y a des styles plus soupçonneux et soupçonnables que d’autres (grave erreur selon moi!), il y a Vilas dès les années 1970.

          Pour conclure, je tiens à rappeler qu’il y avait du dopage généralisé (mal maitrisé d’ailleurs) dans l’équipe allemande de football championne du monde en….1954! Il y a près de 60 ans, quelques années plus tard, Anquetil parlait de ses cuisses comme des écumoires. Vous croyez vraiment que 60 ans après avec les progrès de la science et surtout les enjeux monétaires considérables existant au plus haut niveau des sports professionnels que les élites (les mieux classés) sont propres? Il y en a encore qui distinguerait parmi elles des dopés et des non dopés selon leur manière de pratiquer leur sport?

          • Antoine 24 mai 2013 at 1 h 38 min

            C’est marrant, je pensais aussi à Vilas en lisant le post d’Oluive..non sans soupçons: s’il y en a bien un que l’on pouvait fortement soupçonner de dopage dans les années 70, c’est bien Vilas..

          • Colin 24 mai 2013 at 10 h 02 min

            Surtout lorsque Tiriac l’a pris sous son aile « bienfaitrice ».

            Ceci dit, en lisant le post d’Oluive, je pensais aussi à Thomas Muster.

      • Skvorecky 23 mai 2013 at 16 h 46 min

        Rien de surprenant à ce qu’un mec curieux, ayant de bonnes relations avec les journalistes, ait pu avoir accès à des documents de l’affaire Puerto. En Espagne, bien sûr, certains journalistes ont eu accès à des documents confidentiels, et quand le temps le permet, ils publient quelques extraits; jamais de scoop, par contre.

        Par exemple, Carlos Arribas d’El Pais, au moment du procès Fuentes, tandis qu’on parlait de la Real Sociedad comme possible client, a justement publié une page du dossier de 2006, qui appuyait la thèse du dopage de ce club de foot de San Sebastián. Il avait gardé le document bien au chaud, sans en parler à personne jusque là.

        Mais ce qui est intéressant, c’est que le scan était manifestement coupé, et que des informations inédites se trouvaient sans doute sur le reste de la page. Concernant qui, quoi, comment? On l’ignore.
        Je n’imagine pas la quantité de secrets que doit garder cet homme.

        On est passé à un cheveu d’un grand déballage en 2006, grâce au travail de la Guardia Civil; les journalistes avaient l’air de vouloir collaborer pour que la vérité éclate. Depuis, le vent a tourné. La Justice a tout fait pour enterrer cette histoire. Ils se sont contenté de donner les noms de quelques cyclistes étrangers.

        Qu’un no-name, 180ème mondial, ait recours à Fuentes, pourquoi pas? Si c’est un jeune soutenu financièrement par sa fédé, aucun problème. Même le prize money pourrait suffire. Certaines cures ne doivent pas valoir plus de 5000€, ce qui est accessible à bien des bourses. C’est un investissement qui peut vite être rentabilisé, en plus.

        L’interview de Vliegen ne me choque pas, ni ne me paraît incohérente. Il ne va évidemment pas dire de noms car il n’a pas envie de se faire emmerder judiciairement.

        Moi aussi j’aimerais bien lire la liste. Mais il n’y a pas que Fuentes dans la vie. Vous connaissez le docteur du Bayern Munich?

        http://www.vo2.fr/actualite/athletisme-mais-qui-est-donc-hans-wilhelm-mueller-wohlfahrt-le-medecin-de-usain-bolt-26052011-3418.html

  24. Antoine 23 mai 2013 at 15 h 45 min

    Après avoir battu Tipsarévic hier, Pella, 101ème mondial, vient de battre Troicki, en deux sets également…

    Pour une raison particulière, cet argentin doit en vouloir aux serbes. Le Djoker a intérêt à se méfier s’il tombe contre lui au premier tour à Roland Garros…

    • William 23 mai 2013 at 15 h 48 min

      C’est le commentaire que j’étais en train d’écrire, tu m’ôtes les mots de la bouche !

    • Remy 23 mai 2013 at 15 h 58 min

      Un mec qui bat Troicki ne peut pas foncièrement mauvais.

      …. ah merde Nadal l’a battu 4 fois.

  25. Oluive 23 mai 2013 at 17 h 00 min

    http://www.eurosport.fr/tennis/nice/2013/monfils-tenir-la-route-physiquement_sto3769213/story.shtml

    C’est pour lui que j’ai voté ?
    Oh putain vite, je retourne au boulot.

  26. Patricia 23 mai 2013 at 20 h 11 min

    Derniers potins avant RG : Halys et Eysseric perdent au second tour des qualifs, mais Millot passe, ainsi que Robert qui bat la TS 1 des qualifs. Haas déclare forfait pour son match contre Nieminen, PHM cède contre Montanes, Monaco gagne un match contre Kamke (local), ERV s’offre Querrey après Berankis et accède aux 1/2 à Nice (avec peut être Monfils mais pas Simon, qui avait éliminé Rufin), Bellucci est forfait pour RG. Andujar tient la forme !

    • Patricia 23 mai 2013 at 20 h 30 min

      Halys a emmené Devvarman au TB pour le premier set, pas mal du tout !
      Texeira a sorti Cipolla, et Millot Marti (bonne perf) Eysseric s’est fait latter, Bourgue, Michon sont out.

      L’armada des young guns ricains dont parlait Guillaume a bien marché pour cette initiation à la TB : ils ont tous gagné leur match et accèdent au dernier tour ! Rhyne williams, TS, normal, il jouait Bourgue ; Sock était aussi TS mais jouait un argentin ; Kudla, TS, jouait un canadien ; Johnson, TS, a écrabouillé un chinois est écope de Ungur.
      Y a que Bradley Kahn qui s’est fait sortir au 1er tour contre un argentin, le seul qui n’était pas TS.

      J’aimerais bien voir Johnson sorte de Tsonga 1ere mouture, que j’avais vu contre Richard et Kudla ; ça devrait être plus facile pour ce dernier.

  27. Alexis 23 mai 2013 at 21 h 21 min

    Salut les gens!
    Figurez-vous que je me régale du jeu d’un certain Gaël Monfils, c’est un ptit jeune qui monte je crois. Il joue très juste, varié, attaquant quand il le faut, défendant avec brio, avec notamment un équilibre en bout de glissade impressionnant. Bon ce n’ »est quand même que Haase en face, mais c’est encourageant pour RG, s’il n’arrive pas rincé, parce que je trouve qu’il transpire bcp et semble assez entamé déjà, malheureusement…

    Et bien sûr big up pour tou(te)s les pourvoyeurs(euses) d’articles (et de comm)! Quel travail, quel talent!

    • Antoine 24 mai 2013 at 1 h 44 min

      Oui, il a gagné Gaël..Mais il ne peux pas jouer plus de deux heures maxi..Pour Roland, il faudra qu’il écrase Roger vite fait..

  28. Remy 23 mai 2013 at 23 h 48 min

    Federer arrive sur Twitter et je suis tout émoustillé.
    Merde, je suis une groupie …

    Bon cette année c’est pas possible avec les kids mais faut vraiment que j’aille le voir à Roland avant qu’il ne range sa raquette.

  29. Don J 24 mai 2013 at 13 h 36 min

    merci pour le tirage Maria (en fait c’est toi la plus belle)

    • Don J 24 mai 2013 at 13 h 39 min

      ps : super boulot Skvo, j’adore ce genre d’article !

      • Skvorecky 24 mai 2013 at 15 h 00 min

        Merci!

  30. Remy 28 mai 2013 at 9 h 32 min

    Comme demandé par la taulière, on va revenir ici. Le RYSC commence à être surchargé.

    Bravo à DenDen et Skvorecky qui avait vu la victoire de Monfils sur Berdych.

    Sacré Berdych, c’était bien le seul ‘gros’ a pouvoir perdre contre un joueur dans l’état de Gael.
    Je pense qu’on peut établir l’existence du Paradoxe Berdychien ou du Monochrome des cuisseaux vivants (au choix). Comment un mec avec un jeu si monolithe et constant tactiquement peut donner une telle inconstance dans les résultats ?
    Depuis 2007, le gugus a toujours paumé une fois au premier tour d’un GC.
    2007 à RG contre Garcia-Lopez
    2008 à l’US Open contre Querrey
    2009 à RG contre Bolleli
    2010 à l’US Open contre Llodra
    2011 à RG contre Robert
    2012 à Wim contre Gulbis
    2013 à RG contre Monfils

    C’est à se demander comment il peut battre régulièrement Federer et dernièrement Djokovic.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis