Down by the river

By  | 27 juin 2013 | Filed under: Opinion

C’est fou ! Ce Wimbledon est fou. Maintenant, reste à savoir si c’est un Wimbledon 1996 (totalement irrationnel mais épiphénomène) ou bien un Wimbledon 2002 qui annonçait une redistribution totale des cartes.

Les idoles sont tombées et sont maintenant à portée de fusil de tout le monde. Dans un monde du tennis où le style de jeu est homogène, cela signifie qu’ils sont prenables n’importe où.

Dans la partie qui suit, je vais essayer de décrire mon ressenti sur la situation de l’ATP.

J’ai envie de comparer le circuit ATP avec le bassin du Huang He, fleuve très limoneux et capricieux qui a la caractéristique de couler au-dessus de la plaine à cause du limon. Ces plaines sont monotones, et les sols sont homogènes sur des distances très grandes. Les plaines sont assimilables au champs de l’ATP (deux dimensions : surface + joueurs). Actuellement, le spectre des surfaces est plus restreint tout comme les plaines du Nord de la Chine sont en sols imperméables (aspect physique, mur défensif chez les joueurs, surface lente et rebonds haut) qui aggravent les inondations.

On peut assimiler chaque joueur à un niveau d’eau.

Pour gagner un match actuellement, il suffit avec plus de probabilité qu’avant d’avoir un niveau supérieur qui submerge la digue adverse. Comme la plaine est homogène, quand on submerge le champ, on gagne partout.

La plaine des années 1990 était un peu différente. On peut penser que l’Open d’Australie et Roland-Garros seraient représentés par un sol argileux.

En revanche, Wimbledon et les moquettes seraient des causses calcaires avec des dolines, des trous, des infiltrations qui laisseraient aussi à vif des portions hors de l’eau. Là, le niveau absolu est tempéré par les conditions de jeu qui mettent l’accent sur des spécificités particulières et qui permettent de rebattre la logique des classements.

Les dernières années, les n°1 ont été des grandes crues qui ont tout emporté tout sur leurs passage et qui ont tiré profit du changement de surface et de l’imperméabilisation des sols.

Maintenant, la plaine est en train de changer, les espoirs masculins sont soit des bombardiers qui abrègent les échanges (mésas ou Ayers Rocks qui restent émergés) ou bien des tricoteurs (Tomic par exemple serait un ingénieur qui fait des ouvrages pour écrêter les crues), et ce Wimbledon est très glissant (Causses du Limousin).

J’espère qu’à l’avenir le paysage redevienne plus diversifié et que chaque type de joueur puisse avoir un espace au soleil.

Pour terminer, on peut aussi comparer un joueur avec un cours d’eau. Par exemple, Federer serait de type Amazone, qui est le « plus tout »  des cours d’eau de la planète, avec un débit régulier mais qui ne possède que peu de rapides, n’embâcle pas… Le « plus tout » parce que l’Amazone détient tous les records, longueur (ce n’est toujours pas tranché avec le Nil), débit (loin devant: 20% du débit mondial), réseau hydrographique, bassin versant, lame d’eau, île intra-fluviale aussi grande que la Suisse, profondeur, diversité de l’écosystème, puissance du mascaret. Même en période d’étiage ce fleuve reste le plus puissant avec largement plus de 50 000 m3/s à l’embouchure. En comparaison, le Nil ne dépasse pas 10 000 m3/s et la Seine 1 000 m3/s.

Sampras lui serait le fleuve Congo, très similaire à l’Amazone sis sur un autre continent, mais en plus petit, avec un débit moins régulier et un cours plus agité.

Karlovic en tant que joueur « fleuve » de type oued d’Arizona. En dehors de la période de mousson, il est à sec. Mais en tant que joueur « champ », c’est le lit d’un oued asséché qui peut se transformer en coulée de boue difficilement résistible si son service est ok.

Ríos serait, comme le suggère Yaya, l’Okavango, ce fleuve qui ne trouve jamais la mer, tel Ríos un des plus grands joueurs des 90′s, resté sans Grand chelem à son palmarès.  L’Okavango, fleuve magnifique avec une biodiversité importante, perd la tête et va se perdre dans le désert, comme le talent de Ríos se perdait dans une personnalité détestable.

Enfin, Nadal serait le Nil, le plus long cours d’eau de la Terre mais qui ne vit que grâce au Nil Bleu (80% du débit vient d’Ethiopie) et lui permet d’atteindre la Méditerranée sans autres affluent majeur. En Ethiopie, c’est un fleuve furieux avec ses cataractes, en dehors, il se contente de couler. Wimbledon représentait sa période de crue annuelle où, gavé des eaux éthiopiennes, il vient fertiliser le désert. Mais cette période est courte…

About 

Venu au tennis en 98, immense fan de Sampras, préfère un tennis plus dense au sommet. Un bon service, suivi d'une accélération coup droit long de ligne me fera toujours plus plaisir qu'un rallye de 70 frappes avec remises du cadre qui tombent invariablement à 10 cm de la ligne de fond.

Tags:

445 Responses to Down by the river

  1. May 29 juin 2013 at 19 h 12 min

    Conchita, ton poulain a perdu le 1er set alors qu’il avait balle de 5/1 ou 5/2. Tu peux expliquer ce retournement de situation?

  2. Antoine 29 juin 2013 at 19 h 15 min

    Haas vient de breaker au meilleur moment et remporte le troisième set 7-5…

    De son côté, David Ferrer qui n’avait pu jouer son deuxième tour qu’hier et du ramer comme un beau diable pour passer après 4h de match est obligé de remettre cela dès aujourd’hui et il va ramer à nouveau pour passer puisque bien qu’ayant eu beaucoup plus d’occasions que Dolgo il perd le premier set au tie break 7 points à 5…

    Il vient de breaker dans le deuxième set mais il avait également breaké le premier dans le premier set..

  3. Clément 29 juin 2013 at 19 h 17 min

    Lopez qui passe tout près d’un break d’entrée de 4ème set après 3 supers points pour voir finalement Haas garder son service après notamment un ace que l’Espagnol challenge et où il s’est avéré que la balle avait accroché la ligne d’un poil de fesse de chaton. À quoi ça tient le tennis parfois, j’vous le demande ma bonne dame.

  4. Nath 29 juin 2013 at 19 h 34 min

    Haas sauve les balles de break par paquets de trois dans ce 4° set, il était encore mené 0-40 à 3 partout !

    • Nath 29 juin 2013 at 19 h 50 min

      … par contre il breake à sa première occasion, à 5-4, ce qui lui permet de gagner le match ! J’étais assez inquiète pour ce match, mais il retourne mieux que Lopez, et sur le match a été plus régulier sur son service (76% de première balles in vs 54%) et surtout a mieux profité des occasions qu’il a eues (5 balles de breaks converties sur 10 vs 2/10).

      • Nath 29 juin 2013 at 19 h 51 min

        Tiens, j’avais pas vu mais ils ont exactement les mêmes stats au filet : 24 points gagnés sur 38, soit 63%.

  5. Clément 29 juin 2013 at 19 h 53 min

    Ça joue pas mal sur le Centre Court, même si Chardy a beaucoup de mal a gardé son service quand ce n’est qu’une formalité pour Djoko. Déjà 2 balles de break de sauvées pour Jérémaïe

    • Clément 29 juin 2013 at 20 h 01 min

      6-3 Djoko.

      Monstrueuses les stats de Djoko sur cette première manche : 81% de 1ères, 9W et 0 UE… Trop peu de premières chez Chardy (55%) et trop de fautes dans le jeu (6). Il a tenu jusqu’à 3-3 en fait.

  6. Karim kicks ass 29 juin 2013 at 20 h 00 min

    Je reviens et constate que Richie a perdu. Dans le jeu je l’ai trouvé vraiment très bon, une pointe devant Tomic mais ce dernier a trop trop bien servi, Gasquet entamait tous les points de retour à la ramasse. Il l’a crucifié avec ses services sortants côté avantage notamment. Le frenchie aura mal aux cotes d’avoir tellement été chercher loin en revers.

  7. Conchita 29 juin 2013 at 20 h 07 min

    May, je ne peux pas regarder le match, je suis à un anniversaire, mais je regarde en secret le scoreboard nerveusement de temps en temps. David a beaucoup de mal et est même mené d’un break dans le 3ème. Je crains qu’il ne s’en sorte pas. Il paie peut-être sa bonne saison de terre. A côté de ça je vois le Djo qui est totalement indestructible
    J’ai peur qu’il engloutisse ce Wimbledon. S’il le gagne et gagne l’us derrière, il sera passé à quelques points du Grand Chelem cette année.

  8. Babolat 29 juin 2013 at 20 h 12 min

    5/1 Dolgo dans le 3ème… was passiert in der küche ?

    • Conchita 29 juin 2013 at 20 h 16 min

      Dis-le moi je t’en supplie, je ne peux pas voir le match, j’ai besoin de comprendre, je suis trop nerveuse !

    • Conchita 29 juin 2013 at 20 h 33 min

      » Was passiert, wenn man eine Handgranate in die Küche wirft? Nicht viel – das Chaos bleibt dasselbe, nur das dumme Gequatsche hört plötzlich auf… «

  9. Conchita 29 juin 2013 at 20 h 16 min

    Un terrible 2/6 pour Ferrer au troisième. Il perd pied :shock:

  10. William 29 juin 2013 at 20 h 17 min

    Tomic et peut-être Dolgo ? Very good guys !

  11. Conchita 29 juin 2013 at 20 h 21 min

    Djo est en train de pulvériser Chardy. Je vois que Chardy sert à 136 et perd malgré tout le point. Personne ne retourne mieux que Djo, c’est ce qui peut l’emmener très lourd ici.

  12. Clément 29 juin 2013 at 20 h 22 min

    Ferrer a gagné 1 point de plus que Dolgo sur l’ensemble du match alors qu’il s’est pris un 6/2 au 3ème et que les 2 premiers se sont conclus au TB… j’ai un peu du mal à comprendre.

    • Conchita 29 juin 2013 at 20 h 25 min

      Peut-être que Ferrer a gagné ses services plus facilement lors des deux premiers sets, et donc a creusé l’écart en points. Faudrait voir les points par set

  13. Conchita 29 juin 2013 at 20 h 23 min

    Curieusement Ferrer a pratiquement gagné autant de points que Dolgoth. Et pourtant l’autre mène deux sets à un

  14. Conchita 29 juin 2013 at 20 h 24 min

    En presque deux sets, Djo est toujours à 0 faute directe.

  15. Karim kicks ass 29 juin 2013 at 20 h 25 min

    Sur le live eurosport.fr Djoko à un moment en était à 20 winners pour zero faute directe…. Ça doit être une erreur!!!!!

  16. Conchita 29 juin 2013 at 20 h 31 min

    Ouf David a fait le break dans le 4ème. Pourvu qu’il le tienne.

  17. Babolat 29 juin 2013 at 20 h 41 min

    Djoko et Chardy sont de la même année (1987). Chardy gagnait Wimbledon en junior en 2005. A ce moment là… Djoko passait deux tours dans le grand tableau et perdait en 4 sets contre Grosjean futur 1/2 finaliste. Qu’il est loin le temps des juniors… Djoko avait déjà pris un train d’avance.

  18. MacArthur 29 juin 2013 at 20 h 44 min

    @Patricia.

    J’aimerais continuer sur les chouchous ici. Dis-moi pourquoi t’aime pas (trop) Berdych?

    J’ai commencé par le suivre depuis les JO de 2004 à Athènes. La coupe de cheveux a changé depuis et le jeu, même si le fond est resté le même, a connu quelques évolutions. La plus grosse progression se situe au niveau mental.

    Je sais qu’il a un jeu très stéréotypé. Et je suis le premier à critiquer son absence de plan B dans certains matchs. Mais j’aime la fluidité de ses coups, le son de ses balles. Il a aussi énormément d’humour. Il est vraiment adorable en dehors des courts. Je l’ai rencontré quelques fois à Montréal.

    • Clément 29 juin 2013 at 20 h 51 min

      « Il a aussi énormément d’humour. Il est vraiment adorable en dehors des courts. Je l’ai rencontré quelques fois à Montréal. »

      Tout va bien McArthur ? Tu veux en parler ?

      • MacArthur 29 juin 2013 at 21 h 04 min

        Lol Clément. Vous lui collez une mauvaise image de mauvais garçon, mais franchement, il est adorable. Il rigole beaucoup et est bon vivant. Toutefois, il aime se faire respecter.

        • Florent 29 juin 2013 at 21 h 22 min

          Nemyslym ze Berdych je moc sympaticky!

          • MacArthur 29 juin 2013 at 21 h 29 min

            « Nemyslim ». Il l’est et même beaucoup Florent. Il faut apprendre à le connaître.

            • Florent 29 juin 2013 at 22 h 38 min

              Alors je vais lui donner une chance… on va essayer Twitter.

          • Conchita 29 juin 2013 at 21 h 44 min

            Gilles Simon qui n’a pas sa langue dans sa poche dit qu’il est adorable (même si quand il était plus jeune ce n’était pas le cas)

          • Sylvie 29 juin 2013 at 21 h 51 min

            En tous les cas sur twitter il est très drôle. Je pense qu’il gagne vraiment à être connu.

    • Patricia 29 juin 2013 at 23 h 02 min

      C’est pas sa personnalité qui me dérange, c’est son jeu que je trouve tellement lisse, monolithique… Il joue toujours pareil, tout est également très bon, sans être extraterrestre en rien… Rien n’accroche le regard. comme del Po, sauf que je ressens un poil plus de réflexion et de maîtrise dans son jeu. Tsonga a pour lui la volée et même la moindre fluidité de ses coups, son asymétrie qui donne plus de caractère à son jeu, son physique atypique. A l’instar de son physique, un premier de la classe qui manque de saveur, son jeu ne me raconte pas d’histoire, il n’y a rien à « suivre » pour moi. Dans ceux que je place avant lui, sans les aimer vraiment, il se passe un petit quelque chose qui m’intéresse.
      Ferrer, il sait faire plein de choses, il est très accrocheur, son déplacement est impressionnant même s’il dégage quelque chose d’un peu raide, de mécanique. Humainement, le voir se décarcasser pour s’en sortir alors qu’il a moins d’atouts bruts possède une certaine charge émotionnelle, un certain pathos.
      Djoko a un déplacement ultra-acrobatique, un happening en soi, un mental terrifiant, une vision du jeu astucieuse, il dégage quelque chose dans sa personnalité, pas forcément agréable, mais intéressant même si son jeu s’est robotisé.
      Nadal a un déplacement superbe, félin, un sens du jeu remarquable, une très belle main et une personnalité de jeu unique. Waw, j’aime l’alliance de ses frappes fulgurantes, capable de perforer tous les blindages, d’un petit jeu subtil, l’attraction marquée pour le filet.
      Mes gros chouchous sont des manieurs de balle, des gars qui la mette dans tous ses états, lui donne une vie autonome… et pas d’impression d’une force inéluctable quand ils sont à leur meilleur, au contraire, un truc précieux qui pourrait s’évanouir, qu’un souffle peut faire vaciller.

      • MacArthur 29 juin 2013 at 23 h 16 min

        Alors, je suis à 100% d’accord avec toi. J’aime aussi Ferrer pour ce que tu as décrit. Ce petit quelque chose qui fait qu’on apprécie les uns et qu’on ne retrouve pas chez les autres, c’est en fait ça toute la différence. Berdych m’a, dès les débuts, touché aussi pour sa friabilité. Et même si j’aime beaucoup son coup droit aujourd’hui, il fut un temps où je me disais, à le voir le jouer, que ça ne resterait pas dans les limites du terrain. Aujourd’hui encore, j’ai peur à chaque fois que ça s’envole…Mais ça reste presque toujours. Et dans certains moments chauds, aujourd’hui, je me souviens de ses débuts et je me dis qu’il va craquer…

        • MacArthur 29 juin 2013 at 23 h 17 min

          Mais tu ne dis pas grand chose sur cette personnalité dérangeante…

          • Patricia 30 juin 2013 at 13 h 12 min

            Je le connais peu mais il ne me dérange pas justement. Qu’il ne soit pas un boute en train sur le court mais pas dénué d’humour par ailleurs me convient tout à fait. Je trouve aussi respectable qu’il ne se laisse pas marcher sur les pieds et se fiche du qu’en dira-t-on. Il n’est pas incorrect sur un court, loin de là. Il est neutre, comme Sampras.

  19. Karim kicks ass 29 juin 2013 at 20 h 48 min

    Conchita il faudra que tu m’expliques un jour pour Ferrer… Pourquoi?

    • Conchita 29 juin 2013 at 21 h 40 min

      Car j’adore les joueurs de terre battue, les combattants et ceux qui vont au-delà de leurs moyens par la seule force de leur volonté. En plus c’est quelqu’un de bien et j’adore l’intensité physique qu’il met dans son jeu. Je suis fan depuis au moins deux ans !

  20. Antoine 29 juin 2013 at 20 h 55 min

    Djoko a écrasé Chardy comme d’habitude..Il ne lui a jamais pris un set et n’essaie jamais rien de nouveau..

    En revanche, c’est au couteau maintenant entre Dolgo et David: cinquième set et 2-1 Dolgo qui sert en premier…

    • JoAkim 29 juin 2013 at 21 h 00 min

      tu n’as pas du voir le match. Chardy a fait un très gros match. Mais Djoko était un extra terrestre.

      • MacArthur 29 juin 2013 at 21 h 15 min

        Hein? Chardy très gros match? Franchement, à part quelques bon services, rien de spécial. Des fautes à la pelle, un revers très faiblard, une carence énorme en retour et une absence totale de plan de jeu.

        • JoAkim 29 juin 2013 at 21 h 20 min

          je confirme

      • Antoine 29 juin 2013 at 22 h 15 min

        C’est vrai, je n’ai pas vu le match. D’après ce que je lis, le Djoker a été absolument excellent, ne commettant que trois fautes directes…

        Cela étant, cela parait difficile de penser que Chardy a lui même fait un gros match alors qu’il n’a marqué que 6 points au retour (!), fait seulement dix huit points gagnants et remporté à peine un point sur deux sur sa mise en jeu..

        • JoAkim 29 juin 2013 at 23 h 01 min

          Il a fait un gros match, par rapport à son niveau moyen. Djoko a fait lui surement le meilleur match de sa saison.

  21. MacArthur 29 juin 2013 at 21 h 41 min

    Avez-vous lu ce que Paire a raconté sur Wimbledon? Ces dernières années, j’avais déjà entendu beaucoup de joueur critiquer ce GC. Il est désormais le dernier en matière d’organisation pratique dont les joueurs sont satisfaits. Un GC à la con, voilà ce qu’en dis même si c’est Paire qui parle :-)

    «Wim, j’aime pas. Quand on rentre sur le court, on nous prévient qu’il faut faire attention au terrain mais les terrains ne sont pas bons ! A un moment si tout le monde se blesse, tout le monde a mal c’est simplement parce que les terrains ne sont pas bons. Là je finis j’ai mal aux adducteurs. Je me fais appeler par le juge-arbitre le premier jour parce que je fais une trace de 1mm, faut qu’ils arrêtent. Ma seule envie c’est de partir d’ici. C’est un enfer. On n’a pas une place, si on veut manger on est obligé de se mettre à 12 sur une table…Ce n’est pas un tournoi que j’adore.» Il s’attend d’ailleurs à recevoir quelques amendes : «Oui, ils n’aiment que ça. J’avais pris 1000$ pour un  »merde » une fois : ils se régalent. Peut-être que comme ça ils pourront réparer leurs terrains…»

    http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Paire-elimine/382365

    • Sylvie 29 juin 2013 at 21 h 49 min

      J’ai lu mais ce n’est pas parole d’évangile non plus. Beaucoup de joueurs mettent ce GC en tête. Après le protocole etc. on adhère ou pas. Connaissant l’animal, ça ne m’étonne pas que ce côté un peu rigide du tournoi le défrise.

    • Conchita 29 juin 2013 at 22 h 01 min

      C’est un chien fou ! Oui Wimbledon est énervant avec ses traditions d’il y a plus de 120 ans mais je le trouve quand même enfant gâté pour le coup. Il n’a pas la bonne mentalité pour aller loin, il ne sait pas se faire mal, comme un Ferrer ou un Nadal.

    • Antoine 29 juin 2013 at 22 h 29 min

      Tu as bien fait de poster également l’article qu’il faut lire avant de lire ses déclarations qui figurent à la fin..

      Il est apparent qu’elles sont le produit de la frustration et quand il raconte qu’il préfère 100% fois jouer Nadal que Kubot ou que c’est n’importe quoi de dire qu’il avait un bon tableau alors qu’il vient de se faire battre en ne grapillant que 8 jeux à un joueur qui est 130ème mondial et que du fait de la défaite de Nadal et tant d’autres, dans sa partie de tableau va arriver en quart soit un type qui est 130ème, soit un autre qui est 111ème, cela montre à quel point Benoit Paire est un enfant immature et qu’il ferait mieux de bosser et de la boucler car il vient de foirer une occasion en or d’aller en quarts et une très bonne d’aller en demies…

      Par ailleurs, personne à part lui ne se plaint de l’état des courts et quand il fracasse sa raquette à l’entraînement en faisant une marque dans le sol et endommage lui même le terrain, il est effectivement rappelé à l’ordre par le superviseur qui lui inflige un simple avertissement dont il se plaint publiquement il y a quelques jours, il est assez malvenu de se plaindre des courts..Idem aujourd’hui ou il fracasse encore une raquette.

      Au final, non seulement il est incapable d’assumer son classement et de jouer correctement mais a manifestement pris la grosse tête.

      C’est un sale gosse et un petit con..

      • Conchita 29 juin 2013 at 22 h 49 min

        A pendre.

      • Clément 30 juin 2013 at 2 h 50 min

        À tous les niveaux Paire me fait penser à un étudiant lambda d’école de commerce, et ce n’est pas un compliment.

  22. Renaud 29 juin 2013 at 23 h 02 min

    Quelques commentaires en vrac

    Quelqu’un ici a opportunément et avec brio mis en perspective qu’il était vain de comparer les époques et qu’il serait bon que nos « journaleux » à deux balles cessent la course au jeunisme ou à re-écrire l’histoire à chaque GC et quasiment simultanément en parcourant le site de l’équipe je tombe sur cette édifiante interview de Benoît Paire.

    Il se plaint donc du tournoi de Wimbledon, un tournoi qui plus que tous les autres tentent de sauver ce qui peut encore l’être, oui on joue en blanc et d’ailleurs ce n’est pas si affreux que cela (d’autres devraient s’en inspirer), on ne joue pas le dimanche…

    Antoine, toujours lui, avait pour sa part donné quelques arguments en faveur de l’herbe, la nécessité de posséder une grande palette technique, pas de bruit, la nécessité de ne pas manquer les 2-3 points qui font encore plus qu’ailleurs toute la différence entre une victoire et une défaite (n’est-ce pas Roger pour revenir à 2 sets partout à 6-5 30-40 pour toi, n’est ce pas Roger sur cette balle de match attentiste) et bien d’autres choses encore.

    Benoît Paire est un sale gosse et un enfant gâté, je ne manque pas de critiquer certains aspects d’un Nadal qui m’exaspère pour tout un tas de raison mais à la lecture de cette interview et malgré mon côté fan de Fed je peux vous dire que je respecte infiniment plus le sieur Nadal, pas le genre à balancer un match, pas le genre à ne pas se battre fût-ce avec les moyens du bord, pas le genre à se plaindre du jour ou il joue, de l’heure, de la température, de la bouffe, du court…

    Paire à le mental d’une tanche, le charisme de champion d’une lotte, la grinta d’un pied de cochon bouilli et la hargne d’une armée de scolopendre fuyant un incendie.

  23. Renaud 29 juin 2013 at 23 h 12 min

    Sinon j’ai regardé en partie le match de Richard, qu’est-ce que c’est beau quand même le jeu sur gazon, cette absence de bruit, cette nécessité de faire bouger l’autre en 2-3 coups de raquette, des montées à la volée…
    Richard sur le coup j’ai trop rien à dire sauf ce que tout le monde dit
    Plus qu’ailleurs le droit à l’erreur se paye cash, une erreur si l’on veut dans le TB et le match est perdu.

    Vu quelques balles de Chardy contre Djoko, ma grand mère ferait mieux question intelligence, je veux dire aucun plan de jeu, pas de remise en question, on perd son service au début de chaque set (enfin le 2 et le 3) de manière peu convaincante question hargne, tension, pression, engagement.

    Entre le tirage au sort et la réalité ce tournoi nous réserve plus de surprise que depuis l’avènement de Fed soit il y a 10 ans et Murray qui aurait du avoir un parcours compliqué se retrouve avec un boulevard pour la finale alors que finalement Djoko va quand même devoir battre Haas qui sans être LA menace est quand même un client puis peut-être Berdych ou Tomic et pourquoi pas Del Potro.

    Si Murray ne gagne pas cette année il ne gagnera jamais ici.

    • JoAkim 29 juin 2013 at 23 h 39 min

      Moi je suis pas aussi catégorique. Il ne gagnera pas cette année c’est sur. Mais il gagnera peut-être plus tard.

  24. Karim kicks ass 29 juin 2013 at 23 h 23 min

    « Paire à le mental d’une tanche, le charisme de champion d’une lotte, la grinta d’un pied de cochon bouilli et la hargne d’une armée de scolopendre fuyant un incendie. »

    Y’en a qu’il vaut mieux avoir comme amis dis donc… Mort de rire.

  25. Karim kicks ass 29 juin 2013 at 23 h 25 min

    Murray ne remportera pas le titre. Parce que je ne l’aime pas, eh oui ça suffit comme raison. Wait and see.

    • MacArthur 29 juin 2013 at 23 h 44 min

      Avec l’élimination de Federer et Nadal, j’ai commencé par être très stressé quant à la possible victoire de Murray, sentant qu’il aurait désormais plus de pression sur les épaules. Mais là quand Karim dit qu’il ne remportera pas le titre, je deviens tout d’un coup confiant. Allez-y savoir pourquoi… :-)

  26. Karim kicks ass 29 juin 2013 at 23 h 33 min

    Dis donc Djoko qu’est-ce qu’il lui a mis à Chardy! Chardy est un garçon qui n’a pas vraiment de lumière dans le regard. Il camperait magistralement un personnage de Jean-Pierre Darroussin, mais sans le génie assoupi. T’as le genre de joueur que le coach laisse sur le court 15 min en disant fais des services côtés avantage seulement et qui constate à son retour que Chardy attend au retour côté égalité et demande « mais coach (il l’appelle forcément coach) qui va servir, je suis seul sur le court »…

  27. MacArthur 29 juin 2013 at 23 h 35 min

    « Si Murray ne gagne pas cette année il ne gagnera jamais ici. »

    Je suis toujours fasciné par ce genre de déclaration… Surtout quand on vient de faire remarquer qu’entre les TAS et la réalité, il peut y avoir des surprises; donc qu’ON NE PEUT JAMAIS SAVOIR CE QUE L’AVENIR NOUS RÉSERVE.

  28. Nath 29 juin 2013 at 23 h 48 min

    A noter aujourd’hui un match qui s’est terminé 19-17 dans le dernier set. Un match qui n’intéressait pas grand monde, puisqu’il s’agissait d’un double mixte opposant les britanniques Dominic Inglot et Johanna Konta à la paire Almagro/Torro-Flor. Ce sont les brits qui se sont imposés. Au final c’est un peu comme s’ils avaient joué 5 sets…

    Mais je voulais surtout faire un point sur les rescapés du « quart de la mort » :
    Kubot : a bénéficié du forfait de Darcis au 2° tour, aucun set perdu par ailleurs.
    Mannarino : a bénéficié de l’abandon d’Isner en tout début de match au 2° tour, aucun set perdu par ailleurs.
    Janovicz : a bénéficié de l’abandon de Stepanek au 2° tour, aucun set perdu par ailleurs.
    Melzer : original, il a passé tous ses tours en 4 sets !
    Vraiment étrange ce Wimby…

    Dans le tableau féminin, je me demande bien qui va se présenter en finale dans la moitié de tableau désertée par ses trois meilleures joueuses (Sharapova, Vika et Errani). La mieux classée est Kvitova, mais je me demande si Stephens ne va pas faire sa première finale en GC, ou Bartoli faire sa deuxième 6 ans (déjà) après. Les autres se nomment Puig, Pennetta, Flipkens, Suarez et Knapp (encore une Italienne, que l’on peut d’ailleurs remercier pour avoir sortie la Portugaise hurlante)

    Dis donc Antoine, maintenant que la première semaine est passée, tu veux bien nous refaire un point sur les côtes des joueurs pour la victoire finale ? C’est vrai que le tableau de Murray n’est pas franchement effrayant.

    • Conchita 30 juin 2013 at 11 h 31 min

      incroyable

      Qui à part toi est assez spécialiste pour suivre Dominic Inglot/Johanna Konta contre Almagro/Torro-Flor ?

  29. JoAkim 29 juin 2013 at 23 h 49 min

    J’ai pas vu jouer Murray encore. J’ai toujours mieux à faire que de regarder ce grand con faire insulte au tennis que j’aime. Mais je doute que son niveau soit aussi haut que ce qu’a montré Djoko aujourd’hui.

    • MacArthur 29 juin 2013 at 23 h 54 min

      Qu’est-ce que tu n’aimes pas chez Murray?

      Quant à son niveau jusqu’ici, tu doutes très mal je peux te le dire :-)

      • JoAkim 30 juin 2013 at 0 h 00 min

        J’aime pas sa gueule, sa façon de jouer, son revers, son coup droit, son service, sa volée, sa mère, sa copine, son attitude sur le court et en dehors. J’essaie de trouver un truc que j’aime chez lui, mais je trouve pas.

        • MacArthur 30 juin 2013 at 0 h 11 min

          Je vois. Mais que sais-tu de son comportement en dehors du court et qui t’énerve?

          • JoAkim 30 juin 2013 at 13 h 11 min

            Attention j’ai jamais dit qu’il m’énervait. Gasquet et Federer peuvent m’énerver quelquefois mais Murray jamais. Ce qu’il m’inspire, ça serait plus de l’ordre de la nausée.

            Dois-je conclure de ta question qu’à part son comportement en dehors du court, tu es plutôt d’accord avec le reste de mon énumération ?

            Ah au fait, j’avais oublié un truc : son entraîneur ! En fait je crois que c’est peut être ce qu’il y a de moins pire chez lui. Je pouvais pas le blairer non plus quand il jouait, mais qu’il soit entraîneur de Murray je trouve ça assez cohérent finalement ;)

  30. Antoine 30 juin 2013 at 0 h 48 min

    @Nath

    En ce qui concerne les cotes, ce n’est pas bien compliqué: il y a le Djoker et MUrray…et c’est tout:..Sur bwin les cotes sont les suivantes:

    Djoko: 1,9
    Murray: 2,5

    JJ: 26
    Del Po: 26
    Ferrer: 34
    Berdych: 34
    Haas 41
    Verdasco 51
    Tomic: 81

    Tous les autres à plus de 100, le dernier étant Mannarino à 751

    Alors que toutes les têtes de séries théoriquement attendues en 1/8 de finale dans la partie haute du tableau sont là, exceptés Richie TS9 et Nishikori TS12, alors que le tabeau a été complètement décimé en bas au point qu’en dehors de Murray, il n’y a plus que deux TS: Youzhny (TS20) et JJ (TS24), tous deux hors du top 20 à l’ATP, ceci a conduit à un rattrapage de la cote de Murray sur Djoko:

    Djoko est toujours favori..Au moment du tirage, le Djoker était à 2,3 et Murray à 4,3…Aujourd’huii donc 1,9 contre 2,5..

    Celui qui a le plus progressé est JJ qui était à 201 et qui est à 26
    Tomic était à 251 et est à 81
    Del Po était à 51 et est à 26
    Ferrer était à 51 et est à 34
    Berdych était à 29 et est à 34 aujourd’hui…ce qui est complètement illogique d’autant qu’il n’a perdu qu’un set..
    Haas était à 67 et est à 41

    Il est évidemment étonnant de voir que le quart du tableau qui était censé être le plus dur, celui de Nadal et Federer est celui ou se situent les joueurs les plus mal classés et ou il n’y a plus qu’une seule TS: JJ, TS24..

    Dans la partie du tableau ou Nadal aurait du arriver en quart s’opposeront Kubot, 130ème et Mannarino 11ème..Il y aura donc un hors top 100 en quart à Wimbledon.

    Dans celle ou Roger aurait du arriver, le 1/8ème oppose JJ, 22ème à Melzer, 37ème..

    En dessous, dans la partie ou Jo aurait du arriver, la place sera prise par Verdasco, 54ème ou par De Schepper, 80ème..

    Dans cette moitié du tableau, il n’y a que tout en bas ou le 1/8ème était prévisble: Murray contre Youzhny…et Murray, s’il arrive en finale, n’aura donc battu aucun top 20 (ce qui n’est pas un avantage…)

    Toute cette moitié de tableau rescapée (les 8 joueurs du bas) ressemble donc à une moitié de tableau d’un deuxième tour d’un ATP500…

    L’autre moitié, supposée au tirage être plus facile, est presque intacte à l’exception de Richie, battu par Tomic, ce qui ne peut constituer une réelle surprise, et à celle de Nishikori, battu lui aussi…Mais tous les autres, 6 sur 8 sont là et il n’y a donc absolument rien d’anormal…

    Ce qui s’est passé dans la partie basse du tableau est donc un véritable cataclysme, essentiellement imputable au « mercredi noir » ou 9 joueurs ont abandonnés ou déclarés forfait, 7 anciens numéros un (hommes et femmes confondus) sont passés à la trappe et ou Roger s’est fait sortir..

    • Nath 30 juin 2013 at 1 h 22 min

      Merci, surprenant en effet la variation de côte de Berdych !

    • Conchita 30 juin 2013 at 11 h 27 min

      Hum j’adore

  31. Colin 30 juin 2013 at 13 h 04 min

    Quelques commentaires après avoir regardé hier quelques bouts du Gasquet/Tomic et du Djoko/Chardy et après avoir lu tous vos commentaires.

    Le Gasquet/Tomic était très plaisant. Gasquet a bien joué mais n’a pas su tuer le match face à un adversaire qui avait plus de répondant que Granollers et Soeda. C’est dur pour Gasquet qui perd ainsi l’occasion de battre le record des 8èmes de finale perdus consécutifs en GC. Après une saison sur TB totalement nulle et non avenue, Tomic revient bien. C’est vrai qu’il a une tête à claques, mais une belle main aussi.

    Djoko était en mode Herbe-minautore. Un mur. Chardy n’avait aucune arme pour le gêner, même ses services à 220 km/h lui revenaient dans les dents plus vite qu’ils n’étaient partis.

    Paire is a joke. Kubot, qui est un joueur qui n’a pas peur du filet, mérite bien plus que lui d’aller loin dans ce Wimbledon. Le fait de voir des sans grade atteindre les quarts voire les demies à Wimb n’a rien de nouveau, c’est juste le retour d’une tradition bien ancrée. Souvenons nous par exemple de l’allemand Popp (deux fois QF en 2000 et 2003), du brésilien Sa (QF en 2002) ou encore le biélorusse Voltchkov (DF en 2000 après être sorti des qualifs).

    • Colin 30 juin 2013 at 13 h 37 min

      Paire mériterait d’aller faire un stage de 3 semaines avec le père Tomic.

      • Alex 30 juin 2013 at 15 h 41 min

        Paire de baffes

    • Antoine 30 juin 2013 at 14 h 36 min

      Schuttler aussi en demies il y a quelques années..

      • Babolat 30 juin 2013 at 16 h 11 min

        Il avait déjà fait une finale en Australie auparavant. C’était moins une surprise que les autre cités. Mais je suis d’accord, il avait rien à foutre là. ^^

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis