Ma soirée américaine à Flushing Meadows

By  | 5 septembre 2013 | Filed under: Bord de court

New York, la grosse Pomme, la petite pomme d’Apple que tout le monde serre dans le creux de la main, aussi… Flushing, ce mastodonte qui se détache de l’horizon depuis l’autoroute, comme depuis l’arrivée en métro, sa figure imposante écrase tout… Ce n’est qu’un aperçu de la démesure à l’américaine qui m’attend à Manhattan.

Venir à New York alors que ce n’était pas prévu, pouvoir passer une soirée sur le Arthur-Ashe le jour de mon anniversaire et celui de Gaël, c’est totalement fou quelque part… Pourtant c’est arrivé ! Donc dimanche soir, j’arrive dans un métro bien rempli aux abords de Flushing… Une grande passerelle qui surplombe un parking forcément immense, t’amène au pied du complexe. A gauche, le stade de baseball des Mets. A droite, le tennis. On attend l’ouverture des portes, programmée à 18h si le dernier match du Central est terminé. Aucun soucis ce soir, Serena a vite renvoyé  à ses études la jeune audacieuse Sloane Stephens en deux petits sets. Des vigiles sont devant un portique de détecteurs de métaux et fouillent de façon réglementaire ton sac… Les dommages collatéraux du dernier attentat de Boston. Les premiers jours, il parait que c’était le chaos pour rentrer !

Guillaume me fait découvrir le complexe. Je m’attendais à des allées immenses mais pas tant que ça. Les courts annexes sont en entrée « free style » : tu rentres comme tu veux et il y a peu  de gradins… peu de monde aussi pour voir des doubles féminins. Le Louis-Armstrong et le Grandstand sont collés l’un à l’autre : je ne trouve pas ça beau. Une grande place avec une fontaine donne sur l’entrée du Ashe… Pas de Mousquetaires en vue ! Mais des boutiques et des snacks aux saveurs mexicaines ou indiennes… sans oublier le burger de circonstance, of course !

Pour ma première à l’US Open, je me suis fait plaisir, section médiane entre les loges et le poulailler, en termes de vue, je suis un peu moins haut que dans les gradins haut du Central de Roland-Garros… c’est pas mal du tout. Au menu Djokovic contre Sousa, suivi de Li Na contre Jelena Jankovic. C’est loin d’être complet. La nuit est fraiche après la journée suffocante passée  dans Manhattan. Une chaleur moite absolument insupportable, on comprend pourquoi les joueurs semblent se liquéfier sur le court. Je ne m’attendais pas à grand-chose de ce mach, tellement le duel était déséquilibré sur le papier. Grigor aurait dû être la, quel couillon celui la ! Je ne vais pas revenir dessus, mais il y avait tant d’affiches qui auraient pu être plus sympa que celle-là… Bon il me reste Li et Jankovic pour rehausser un peu l’intérêt de cette soirée.  Le résultat une heure et quart plus tard me laisse sur ma faim. Trop court, trop peu.

Mais une bonne étoile doit veiller sur moi, ce n’est pas possible autrement. Faute de « classico », Guillaume se voit offrir un sésame  pour le quart de Nadal, et je rapplique vite fait. Qui que soit le FFF qui n’est pas venu, je le remercie mille fois ! C’est certain que j’aurais préféré voir Federer en face à la place de Robredo… même si je pense qu’il aurait pris très cher. J’ai une place en or, le rêve ! Tu vois comment la frappe de Nadal en revers rase le filet, même en coup droit sa balle est beaucoup moins liftée que d’habitude.  Il lâche ses coups avec une intensité rare et démesurée par rapport à l’adversaire.  J’ai raté le premier set tellement il a écrasé en mode majeur le pauvre Tommy  en puissance et vitesse de balle. L’ensemble du Ashe applaudi a chaque point gagné par Robredo, mais il reste bluffé  par ce Nadal-là et il ne fait aucun doute quant à l’issue du match. Nadal est trop fort pour lui comme pour d’autres depuis le début. Nadal incarne la démesure de ce gigantisme à l’américaine. C’est vraiment quelque chose de spécial de le voir à l’œuvre d’aussi près et surtout ici a New York.

Je suis un Nadalita comblée… Il me reste encore beaucoup de choses à voir a New York donc je vous laisse profiter du tennis !

About 

Grande prêtresse de 15-LT : je désigne les prochains rédacteurs quand on manque d'articles, ils sont automatiquement inspirés pour écrire dans les plus brefs délais ! Un miracle ! ps mon avatar moi sur le canal St Martin un jour d'hiver 2009, en pensant à ce que pourrait être 15love :)

Tags: ,

471 Responses to Ma soirée américaine à Flushing Meadows

  1. Patricia 8 septembre 2013 at 14 h 17 min

    D’aucuns ont reproché à Richard d’avouer ne plus croire bcp en ses chances une fois Nadal menant deux sets à zéro : « It’s bad for Richie in any language. MT @alvarorama: Rafa presenta un balance de 131-0 en Grand Slam tras ganar los dos primeros sets. »

  2. Kaelin 8 septembre 2013 at 14 h 19 min
    • JoAkim 8 septembre 2013 at 14 h 26 min

      C’est donc toi le sniper du site !!! Le roi de la vanne qui tue !

    • Kaelin 8 septembre 2013 at 14 h 40 min

      Et Eurosport qui classe cette news dans « US OPEN » haha http://www.eurosport.fr/tennis/

  3. Geô 8 septembre 2013 at 15 h 41 min

    Happy end dans cet US Open: http://www.eurosport.fr/tennis/marion-bartoli-je-mets-fin-a-ma-carriere-definitivement_sto3915151/story.shtml

    Il y a quelque chose de jubilatoire dans cette histoire. En deux mois, le vilain petit canard remporte le plus beau titre du ciruit au nez et à la barbe imberbe des jolies joues de la WTA puis nous fait un gros FUCK! dans la foulée. J’ai eu un coup de cul monstrueux, j’ai su saisir l’occase, j’ai le compte en banque bien rempli, je n’ai même pas trente ans et maintenant je fais ce que je veux. Plus besoin de souffrir, plus besoin de me battre, même pas besoin de bosser.

    Bravo Marion.

    • Conchita 8 septembre 2013 at 15 h 54 min

      LOL très bien analysé. J’ai cru un moment à une suspension cachée, mais ton scénario est beaucoup plus réaliste. Elle fait un énorme doigt à tout le monde y compris le pauvre Thomas Drouet, qui a un goût pour les méchant(e)s :

      « Marion Bartoli m’a considéré comme un pion » 7sur7-7 sept. 2013Thomas Drouet, le sparring-partner de Marion Bartoli, est furieux sur son ex-partenaire. Dans un entretien accordé à L’Equipe, le Français déplore l’attitue de la 

    • Coach Kevinovitch 8 septembre 2013 at 20 h 22 min

      « J’ai eu un coup de cul monstrueux »……..elle était quand même déjà allée en finale sur ce même tournoi et avait fait une demi-finale à Roland-Garros!

  4. Oluive 8 septembre 2013 at 21 h 10 min

    Murray est un bison, ok : charge fort, mais ne peut charger tout le temps.
    Djokovic un singe, souple, vif, svelte : si les tours s’essoufflent, difficile de les raviver.
    Tsonga un ours : hiberne souvent.
    Federer un paon.
    Nadal un cafard : continue de marcher avec des pattes en moins. Mute. Sort de terre, puis traverse l’herbe des parcs pour coloniser le ciment des tours les plus hautes. Ere glaciaire, ère volcanique, ère étique, aucun état d’âme, aucune souffrance, aucune fatigue. Aucune disette, sa pitance est acarienne. L’expansion du domaine de sa lutte insatiable. Le dernier des hommes croupira depuis un siècle dans une fosse commune que ses élytres renverront encore rageusement les rayons d’un soleil dont il ne renoncera jamais à faire sa dernière victime.

    • Conchita 8 septembre 2013 at 22 h 14 min

      C’est magnifique, on dirait un prophète qui aurait abusé de champignons très forts

    • Don J 8 septembre 2013 at 22 h 53 min

      après, « la cigale et la fourmi » de La Fontaine, voici « le cafard qui voulait se faire plus gros que le phoenix » de Oluive ! Et la morale de l’histoire ?

  5. Persée 8 septembre 2013 at 23 h 11 min

    Bonjour à tous! Après un mois d’absence, je vais m’occuper du match-calling de la finale dame.

    Alors on a les deux premières têtes de série en cette finale qui ont rallié ce rendez-vous en distribuant les roues. Azarenka a eu un tableau plus relevé et a perdu deux sets en routes.

    S. Williams nanifie ses adversaires et on l’impression qu’elle est allé chez les juniors au vu des scores.

    Pour cette finale la favorite semble Serena même si la solidité physique de Victoria l’use. Je pense que ce sera un match tendu qui ira au troisième set. Pro: 64-36-75 pour Serena

  6. Persée 8 septembre 2013 at 23 h 15 min

    Conditions difficiles et les filles ont du mal à servir: avec leur retours, les breaks seront légions.

    Je viens de me rendre que Serena a les sourcils épilés et qu’ils sont dessinés: c’est très moche.

    Aza n’enlève pas son casque pour répondre à l’interview: c’est impoli.

    Le look de Vénus est original mais lui va bien: tresses teintes en violet, rouge à lèvre de même couleur. Elle en jette.

  7. Persée 8 septembre 2013 at 23 h 20 min

    Bon, 3-2 Azarenka, Serena a du mal avec son service et son placement.

    La différence de classe tennistique est évidente mais Azarenka est une nappe d’huile mouvante qui fait travailler. Elle ramène plus et elle ne rompt pas dans les gammes. Ca va user Wiwi.

    Si en plus elle foire son retour (exceptionnel en temps normal), elle ne va pas aimer.

    Ce vent latéral n’aide pas à Wiwi qui a un boule de Vénus hottentote à bouger.

  8. Persée 8 septembre 2013 at 23 h 29 min

    Magnifique échange à 4-4 15 A. Avec attaque croisée perforante de Wiwi, volée claquée mais superbe lob d’Aza suivi d’une belle attaque.

    Suivi d’une belle séquence: ace, puis rallye de fou bien retourné par Victoria. Belle première et jeu dans la poche!

    La puissance de Wiwi et ses attaques perforantissimes sont bien contrées par son adversaire.

    9ème jeu, Serena sous pression!

  9. Persée 8 septembre 2013 at 23 h 36 min

    Serena se bat pour rester dans le set. Le match est serré et agréable.

  10. Persée 8 septembre 2013 at 23 h 40 min

    Et Serena s’en sort. La maman tire la tronche quand même. Un premier set au couteau ne présage rien de bon pour elle!

    Mais là un retour foudroyant de revers digne de Krajicek! Elle va pousser très fort!

  11. Conchita 8 septembre 2013 at 23 h 41 min

    Bravo Persée pour le match calling, j’adore tes expressions ultra-soutenues

    Le match est bien et Vika est très forte. Le vent est terrible

  12. Remy 8 septembre 2013 at 23 h 41 min

    je conseil de migrer assez rapidement ici : http://www.15-lovetennis.com/?p=17855
    pour ne pas tuer le site

    • Kaelin 8 septembre 2013 at 23 h 44 min

      ne t’inquiète pas Rémy, c’est une finale de GC mais ça reste de la WTA autrement dit une moyenne de 1,5 personne sur 15love pour commenter ce genre de rencontre!

      • Remy 8 septembre 2013 at 23 h 46 min

        ca reste plus intéressant que la finale ATP

  13. Persée 8 septembre 2013 at 23 h 46 min

    Et elle l’obtient suite à des coups droits droits devant perforant et des revers magnifiques.

    Elle trouve des angles assez fou avec son revers; et toujours avec du punch.

  14. Conchita 8 septembre 2013 at 23 h 46 min

    Miam, des coups superbes de Serena… Breakkkk ! J’adore ces matchs serrés en finale

  15. Conchita 8 septembre 2013 at 23 h 48 min

    Quel revers long de ligne de Serena !

  16. Conchita 8 septembre 2013 at 23 h 50 min

    Serena a senti le danger et beaucoup serré le jeu. Grandement amélioré ses frappes, beaucoup plus compacte. Vika devra passer en 3 sets.

  17. Remy 8 septembre 2013 at 23 h 54 min

    Zaza est en train de perdre la finale en 10 minutes.
    Vent de dingue aussi.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis