Tennis Manager (TM)

By  | 26 septembre 2013 | Filed under: Tennis Manager

Tennis Manager est un jeu proposant un système de championnat dans lequel chaque participant devient le manager d’un club dont il définira les joueurs en début d’année et les options tactiques en cours d’année.

Tennis Manager sera composée de trois niveaux: la Tennis League 1 (TL1), la Tennis League 2 (TL2) et la Tennis League Amateur (TLA). Les règles, stipulées ci-dessous, seront propres à chaque League, mais le concept de base reste identique: chaque manager doit engager des joueurs de tennis en début d’année qui lui rapporteront des points en fin d’année; ces derniers permettront d’établir un classement et le club obtenant le plus de points est déclaré champion de sa League.

TENNIS LEAGUE 1

La TL1 est un championnat réunissant chaque année 18 clubs. Les 18 managers de club ayant la possibilité d’inscrire leur équipe la première année (2014) sont :

  • L’organisateur (à savoir moi)

  • Les 17 premiers du classement final du RYSC 2013.

Dans le cas où un ou des candidat(s) n’a (ont) pas inscrit son (leur) équipe avant le 15 décembre, il(s) sera(ont) suppléé(s) par le(s) suivant(s) immédiat(s) au classement du RYSC 2013, pour autant que celui-ci (ceux-ci) marque(nt) son (leur) intérêt pour cette nouvelle compétition.

A la fin de l’année 2014, le premier du classement sera déclaré Champion ; les trois derniers (16, 17 et 18èmes) seront relégués en TL2. Ils seront alors remplacés par les trois premiers de la TL2 2014. Le 15ème de la TL1 2014 sera barragiste. Il devra jouer son match de barrage contre le 4ème de la TL2 2014, selon le mode suivant: celui ayant réussi le meilleur RYSC 2014 sera maintenu/promu en TL 2015; en cas d’égalité au match de barrage, l’avantage est accordé à l’équipe provenant de la ligue inférieure.

Composition des équipes

I) Chaque manager de club doit inscrire une équipe à laquelle il attribuera un nom. Son équipe sera composée de 11 joueurs (de l’ATP) titulaires, sélectionnés selon les critères suivants :

  • 1 gardien, joueur, classé entre les 1ère et 4ème places mondiales.
  • 2 attaquants, joueurs  classés entre les 5ème et 12ème places mondiales.
  • 4 milieux de terrain, avec 2 demi défensifs classés entre les 13ème et 25èmes places mondiales et 2 demi offensifs, classés entre les 26ème et 50ème places mondiales.
  • 4 défenseurs, dont 3 classés entre les 51ème et 100ème places mondiales et 1 classé au-delà de la 100ème place mondiale.
NB: Le classement de référence pour la sélection des joueurs est celui de l’ATP publié au lendemain de la finale de la Coupe Davis 2013.

II) Chaque manager doit, en outre, inscrire 5 remplaçants (ne figurant pas parmi les titulaires), selon les critères suivants :

  • 1 remplaçant situé entre les 5ème et 12ème places mondiales
  • 1 remplaçant situé entre les 13ème et 25ème places mondiales
  • 1 remplaçant situé entre les 26ème et 50ème places mondiales
  • 1 remplaçant situé entre les 51ème et 100ème places mondiales
  • 1 remplaçant situé au-delà de la 100ème place mondiale

 

III) Le manager du club doit fournir une grille d’inscription de ses joueurs avec les numéros de maillots qui lui sont associés. Attention, le numéro du maillot attribué au joueur a son importance, comme relevé dans le point II de la partie « attribution des points ». Un joueur par équipe devra également être désigné Capitaine (avec un C à côté de son nom).

NOM DU CLUB
N° MAILLOT NOM DU JOUEUR CLASSEMENT
1 Gardien 1 – 4
2 Défenseur 51 – 100
3 Défenseur 51 – 100
4 Défenseur 51 – 100
5 Libéro 100 et +
6 Récupérateur 13 – 25
7 Demi défensif 13 – 25
8 Demi offensif 26 – 50
9 Buteur 5 – 12
10 Créateur 26 – 50
11 Attaquant 5 – 12
12 Remplaçant 5 – 12
13 Remplaçant 13 – 25
14 Remplaçant 26 – 50
15 Remplaçant 51 – 100
16 Remplaçant 100 et +

NB: Le manager fournissant une liste non-conforme ne pourra pas participer à TM.


Attribution des points

I) Chaque joueur titulaire offre des points selon le classement Race publié ici : http://www.atpworldtour.com/Rankings/YTD-Singles.aspx . Attention : ce classement et seul ce classement fait foi. En cas d’erreur sur ledit classement Race, la responsabilité de l’organisateur de TM ne pourra en aucun cas être engagée.

II) Les points attribués par les joueurs titulaires sont pondérés selon le barème suivant :

N° Maillot 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Coefficient 1 2 2 2 10 2 1 1 2 3 1

NB : Les postes spécifiques de libéro, récupérateur, buteur et créateur marquent donc plus de points que leur(s) compagnon(s) de défense, de milieu ou d’attaque. Par exemple, le créateur (n°10) voit son total à la Race multiplié par 3 en TL1, alors que son compagnon du milieu de terrain n°8 ne bénéficie que des points engrangés à la Race.

III) A la fin de l’année, soit après la finale de la Coupe Davis 2014, les points additionnés par les joueurs titulaires et remplaçants (cf ci-dessous) permettront d’établir le score total de chaque club. Ce total définira le classement final de la TL1.

En cas d’égalité au classement à la fin d’année, les équipes sont départagées par le goal-average: l’équipe dont le numéro 5 (et éventuellement son remplaçant) aura marqué le plus de points devancera l’autre; en cas de nouvelle égalité, la même comparaison est effectuée entre les numéro 9 respectifs. Enfin, si cela s’avérait insuffisant, le classement au RYSC 2014 permettrait de les départager.

 

Remplacements

I) Chaque manager a la possibilité de procéder à un maximum de 3 changements de joueurs dans l’année. Il peut le faire quand l’un de ses joueurs est blessé ou pour raison tactique, selon son gré, à quelque moment de l’année où il le désire. Il devra alors le mentionner dans le dernier fil laissé ouvert sur TM et s’assurer que j’en ai pris bonne note. Il incombe au manager de s’assurer que l’organisateur a été attentif à son changement.

II) Il s’agit de changement « poste pour poste » et il n’y aura pas de changement de numéro possible parmi les joueurs présents sur le terrain. Le joueur entré en cours de partie prend la place du joueur sorti, y compris son coefficient.

III) Lorsqu’un président effectue un changement, celui-ci devient effectif à partir de la publication du classement Race suivant le changement en question. Le décompte des points s’effectue selon l’exemple suivant :

« Un manager décide de changer son numéro 10 par le remplaçant numéro 14 le 10 avril. Son numéro 10 ayant acquis 1200 points au classement du 14 avril l’équipe se verra comptabiliser de 3600 points bloqués. Le numéro 14, lui apportera à la fin de l’année des points selon la formule suivante ; (nbre de points au classement de fin d’année – nbre de points au 14 avril) x 3. »

IV) Un remplaçant ne peut rentrer en jeu que pour un joueur provenant d’un classement équivalent au sien ou supérieur (le remplaçant 12 ne peut pas remplacer le n°2 ; mais le remplaçant 16 peut remplacer le jouer n°1).

V) Un joueur remplacé ne peut plus entrer en jeu et un remplaçant entré en cours de jeu ne peut pas être remplacé par la suite.

VI) Le Capitaine, désigné comme tel dans sa grille par le manager, ne peut pas être remplacé.

 

TENNIS LEAGUE 2

La TL2 est un championnat réunissant chaque année 18 clubs et dont les principes de base ressemblent à ceux de la TL1, mais les matchs se jouent sur petits terrain, à 6 joueurs seulement. Les 18 managers ayant la possibilité d’inscrire leur équipe à la TL2 sont les 18 viennent-ensuite (ceux n’ayant pu s’inscrire à la TL1) du RYSC 2013. S’il manquait des équipes, tout nouveau manager pourrait inscrire une équipe. Dans ce cas de figure, les premiers inscrits seront les premiers servis. Pour participer à la TL2, les managers doivent inscrire leur équipe avant le 20 décembre 2013.

A la fin du championnat, soit après la publication du classement Race post-finale de Coupe Davis, le classement de TL2 sera établi. Le premier sera couronné champion de TL2;  les 3 premières équipes seront promues en TL1 pour la saison 2015. Le 4ème effectuera un match de barrage, selon la formule expliquée en TL1.

Les 3 derniers, eux, seront relégués en TLA. Le 15ème effectuera un match de barrage contre le 4ème de TLA. Le classement au RYSC 2014 permettra de connaître l’identité du club vainqueur du match de barrage. En cas d’égalité, préférence est accordée au club de la ligue inférieure.

En cas d’égalité à la fin du championnat, les libéros départageront les équipes; s’il devait encore y avoir égalité, les buteurs feraient la différence. Si cela s’avérait insuffisant pour départager les clubs, le RYSC 2014 ferait alors foi.

 

Composition des équipes

I) Chaque manager de club doit inscrire une équipe à laquelle il attribuera un nom. Son équipe sera composée de 6 joueurs (de l’ATP) titulaires, sélectionnés selon les critères suivants :

  • 1 gardien, joueur, classé entre les 1ère et 4ème places mondiales.
  • 1 attaquants, joueur  classé entre les 5ème et 12ème places mondiales.
  • 2 milieux de terrain, dont 1 demi défensif classé entre les 13ème et 25èmes places mondiales et 1 demi offensif, classé entre les 26ème et 50ème places mondiales.
  • 2 défenseurs, dont 1 classés entre les 51ème et 100ème places mondiales et 1 classé au-delà de la 100ème place mondiale.
NB: Le classement requis est celui de l’ATP publié au lendemain de la finale de la Coupe Davis 2013.

II) Chaque manager doit en outre inscrire 5 remplaçants (ne figurant pas parmi les titulaires), selon les critères suivants :

  • 1 remplaçant situé entre les 5ème et 12ème places mondiales
  • 1 remplaçant situé entre les 13ème et 25ème places mondiales
  • 1 remplaçant situé entre les 26ème et 50ème places mondiales
  • 1 remplaçant situé entre les 51ème et 100ème places mondiales
  • 1 remplaçant situé au-delà de la 100ème place mondiale

II) Le manager du club doit fournir une grille d’inscription de ses joueurs avec les numéros de maillots qui lui sont associés. Attention, le numéro du maillot attribué au joueur a son importance, comme relevé dans le point II de la partie « attribution des points ». Un joueur par équipe devra également être désigné Capitaine (avec un C à côté de son nom).

NOM DU CLUB
N° MAILLOT NOM DU JOUEUR CLASSEMENT
1 Gardien 1 – 4
2 Buteur 5 – 12
3 Récupérateur 13 – 25
4 Créateur 26 – 50
5 Défenseur 51 – 100
6 Libéro 100 et +
7 Remplaçant 5 – 12
8 Remplaçant 13 – 25
9 Remplaçant 26 – 50
10 Remplaçant 51 – 100
11 Remplaçant 100 et +

Attribution des points

I) Chaque joueur titulaire offre des points selon le classement Race publié ici. Attention : ce classement et seul ce classement fait foi. En cas d’erreur sur ledit classement Race, la responsabilité de l’organisateur de TM ne pourra en aucun cas être engagée.

II) Les points attribués par les joueurs titulaires sont pondérés selon le barème suivant :

N° Maillot 1 2 3 4 5 6
Coefficient 1 2 3 4 5 10

Remplacement

I) Chaque manager a la possibilité de procéder à un seul changement maximum. Ce changement aura lieu à la mi-temps, soit la semaine qui suit celle de Roland-Garros. Un fil spécial sera créé à cette occasion. Le dernier délai est donc établi au dimanche suivant la finale de Roland-Garros. Passé ce délai, aucun changement ne sera admis. Le changement devient effectif dès le lundi suivant.

II) Il s’agit de changement « poste pour poste » et il n’y aura pas de changement de numéro possible parmi les joueurs présents sur le terrain. Le joueur entré en cours de partie prend la place du joueur sorti, y compris son coefficient. Le joueur remplacé bloque ses points obtenus après Roland et le remplaçant obtiendra pour son équipe l’équivalent des points acquis au classement Race entre son entrée sur le terrain et la fin du championnat (et pondéré par son coefficient).

III) Un remplaçant ne peut rentrer en jeu que pour un joueur provenant d’un classement équivalent au sien ou supérieur.

IV) Le Capitaine, désigné comme tel dans sa grille par le manager, ne peut pas être remplacé.

 Tennis League Amateur

La TLA est ouverte à tous les managers désireux de jouer à TM et n’ayant pu s’inscrire en TL1 ou TL2. Le nombre d’équipes dans cette ligue dépendra du nombre d’inscrits.

En fin d’année, le 1er du classement sera déclaré vainqueur de la TLA; les 3 premiers seront promus en TL2 et le 4ème effectuera un match de barrage selon le mode spécifié dans la partie consacrée à la TL2. On ne peut en revanche pas être relégué de TLA.

En cas d’égalité à la fin du championnat, les libéros départageront les équipes; s’il devait encore y avoir égalité, les buteurs seraient discriminants. Enfin, si le départage n’a pu être effectué, le RYSC 2014 ferait alors foi.

Le règlement en vigueur en TLA est le même que celui de la TL2, à une exception notable. Etant dans une ligue amateur, les managers de ce ligue manquent de moyens et ne peuvent acheter de remplaçants. En conséquence, merci de noter qu’aucun remplacement ne pourra être effectué en cours d’année. La grille des managers ne sera donc composée que de 6 noms en tout et pour tout, selon le même modus operandi que les 6 titulaires de la TL2; pour les coefficients, reportez-vous également à la partie sur la TL2.

 

Informations de l’organisateur

I) A Tennis Manager, les trois ligues ont un système différent, de plus en plus simple à gérer pour l’organisateur. Sans cela, le jeu ne pourrait tout simplement pas avoir lieu. Aussi nous vous remercions de ne pas vous en offusquer.

Après tout, il ne faut pas oublier que c’est un championnat et tous les championnats ont un nombre d’équipes défini d’avance.

De plus, il parait logique qu’une forme de prime aux joueurs réguliers des jeux 15LT soit offerte en étant directement qualifié en TL1 (les premiers du RYSC étant des joueurs n’ayant pratiquement loupé aucune étape du jeu).

La complexité de la formule de la TL1, avec des remplacements à n’importe quel moment de l’année, oblige à une souplesse qu’une feuille de calcul de pourrait pas prendre en compte; aussi le comptage des points sera effectué manuellement. Vous comprendrez dès lors l’impossibilité d’ouvrir la TL1 à tous.

La TL2 et la TLA devraient pouvoir être plus facilement automatisables. J’invite donc toute âme charitable à me seconder. L’idéal serait d’avoir un responsable des calculs par ligue. Je prendrai en charge la TL1. Y a-t-il deux volontaires dans l’assistance, l’un pour gérer les calculs de la TL2, l’autre pour gérer ceux de la TLA?

II) Dans les deux systèmes, celui à 11 et celui à 6 joueurs, la pondération a été mûrement réfléchie afin d’équilibrer au maximum les 4 « lignes » (gardien, défenseurs, milieux, attaquants).

Voici un rapide calcul tiré du classement ATP actuel pour la TL1 :

  • Le meilleur gardien (Djoko) apporte 10’980 points (23,07% du total).
  • Les trois meilleurs défenseurs (Tomic, Hanesco, Montanes) rapportent ensemble, grâce à leur coefficient 2, 5’136 points. Avec le meilleur libéro (Devvarman) et ses 5’510 points, la défense rapporte 10’646 points (22,37% du total).
  • Les demis défensifs rapportent au mieux 4’530 pour Haas (coeff 2) et 2’110 points (JJ), soit 6’640 points. Les demis offensifs rapportent eux 4’305 pour Lopez (coeff 3) et 1’425 points pour Melzer, soit 5’730 points. Le milieu de terrain rapporte ainsi 12’370 points (26% du total).
  • Les attaquants, eux, rapportent 9’070 points (Berdych, coeff 2) et 4’515 points (Federer), soit 13’585 points (28,55 % du total).
  • Le max est donc de 47’581 points.

Pour les TL2 et TLA, les totaux idéaux par catégorie sont les suivants:

  • 10’980 (Djoko; 25,87%)
  • 9’070 (Berdych; 21,37%)
  • 12’535 (Haas + Lopez; 29,53%)
  • 9’860 (Tomic + Devvarman; 23,23%)
  • Total: 42’445.

III) Les règles du jeu telles que présentées ici ne sont pas discutables. Le joueur – manager s’inscrivant à TM en accepte donc le règlement. Toute contestation (surtout celles d’Antoine) entraînera l’exclusion de TM.

IV) Les joueurs qui ne désirent pas participer à Tennis Manager sont néanmoins encouragés à former des clubs de supporters (le chambrage est bienvenu). Ce sera aussi l’occasion d’organiser un « métaconcours »: qui sera capable de pronostiquer le tiercé gagnant parmi les clubs participants à TM?

V) Merci de répondre au sondage ci-dessous afin de se préparer aux effectifs à prendre en compte pour TM:

  1. Ce jeu est pourri, on n’y comprend rien et je n’y jouerai pas même sous la contrainte d’un arracheur de dents.
  2. Ce jeu est intéressant, mais trop complexe, je préfère faire l’impasse.
  3. Le jeu m’intéresse, mais seulement si je suis en TL1. De toutes façons, c’est moi qui vais gagner.
  4. Wouaou, le jeu du siècle, j’y participerai quoi qu’il arrive!

 

About 

Tags: ,

148 Responses to Tennis Manager (TM)

  1. Kaelin 28 septembre 2013 at 19 h 25 min

    La photo de Federer est quand même magnifique ! Belle trouvaille Elmar ! Sinon je suis ok pour participer au jeu perso. Ca me plait bien tout réfléchi !

  2. Patricia 28 septembre 2013 at 23 h 25 min

    Concernant le tableau de Pékin, y a des remakes intéressants en perspective : Djoko/Waw, bien sûr, Gasquet/Tomic, Kohlschreiber/Nadal…
    Des premiers tours chauds : Hewitt/Haas, et (il faut l’espérer pour le premier), Fognini/Robredo.

  3. Geô 29 septembre 2013 at 5 h 32 min

    Julien Benneteau rentrera quoi qu’il arrive dans l’Histoire du sport français aujourd’hui. Une défaite et il égalerait le formidable record des neuf premières finales perdues par Cédric Pioline. Une victoire et il pourrait, à la Marion Bartoli, tirer sa révérence après cet exploit majuscule.

    Allez Bennet’, gagne-la ta p… de finale.

  4. Lorio 29 septembre 2013 at 11 h 19 min

    Julien va le faire! 6-2 dans le premier ! Il est impeccable au service, sérieux à la volée et solide en fond de court, la victoire ne peut lui échapper !

  5. May 29 septembre 2013 at 11 h 22 min

    Berdych mal parti : mené 7/6 – 3/0
    Benneteau bien parti : mène 6/2 – 1/1

    • Lorio 29 septembre 2013 at 11 h 54 min

      Victoire de Rahan, 6-3 dans le second set. A la race, il revient à 390 de la neuvième place de Richard, probablement qualificative pour les Masters.

  6. Nath 29 septembre 2013 at 11 h 26 min

    C’est la première fois que je vois jouer Sousa, il aime autant jouer des revers que Moya…

  7. Colin 29 septembre 2013 at 11 h 32 min

    Félicitations Elmar, l’idée est sympa et le boulot pour la mettre en musique remarquable. La seule critique que l’on peut faire aux règles (en l’occurrence, le principe des pondérations), c’est que si l’organisateur / calculateur se plante dans ses calculs, il y a peu de chances que les joueurs lésés s’en rendent compte et lui demandent correction…

    Aucun problème personnellement avec l’allusion footballistique, étant footballeur depuis bientôt 40 ans. D’ailleurs même si je n’étais pas footballeur et n’avais aucun intérêt pour ce sport, ça ne me gênerait pas non plus, la preuve, je n’ai strictement aucun intérêt pour la F1 (à peine plus pour les rallyes WRC) et ça ne m’a pas empêché d’imaginer et d’animer les TRWC.

    Je pense que je serai un joueur de TM assez moyen : une équipe décidée à l’arrache en début d’année, et très peu d’updates… Bref le ventre mou de la TL2 s’offre à moi, voire la TLA s’il y a trop de candidats pour la TL2. Tiens, je pense que je vais appeler mon équipe « Gueugnon ».

  8. Lorio 29 septembre 2013 at 11 h 58 min

    Sousa revient à 5-5 après avoir écarté une balle de match d’un joli passing.

    • Lorio 29 septembre 2013 at 12 h 04 min

      Et break pour Sousa qui va servir pour revenir à un set partout !

      • Lorio 29 septembre 2013 at 12 h 09 min

        Jeu blanc et set… Sousa joue vraiment mieux qu’au début, il a l’air libéré et son coup droit fait de plus en plus mal à Bennet’. J’espère que ce dernier ne va pas trop ressasser sa balle de match perdue et se remobiliser d’entrée.

        • Lorio 29 septembre 2013 at 12 h 17 min

          Un 4e jeu d’affilée pour Sousa. Julien arrose.

      • Geô 29 septembre 2013 at 12 h 15 min

        Ca commence mal et ça se comprend. Tous ceux qui ont déjà fait un peu de compétition savent de quoi je parle. Le set que vous avez vraiment pas envie de jouer, faut tout recommencer, un peu plus de souffrance.

        • Lorio 29 septembre 2013 at 12 h 22 min

          Surtout que son expérience des finales ne joue pas en sa faveur, pour le coup…

  9. Geô 29 septembre 2013 at 12 h 07 min

    Un set partout, terrible pour Benneteau si près du but. Sur la balle de match, il monte un peu au bluff, sa balle est assez courte, espérant que l’autre en face rate. Quel sport cruel.

  10. Lorio 29 septembre 2013 at 12 h 19 min

    Benneteau stoppe l’hémorragie est remporte son jeu de service blanc pour revenir à 2-1.

    • Lorio 29 septembre 2013 at 12 h 32 min

      3-2 pour Sousa, service à suivre. Je pense que Benneteau aura au moins une occasion de revenir, mais il a très peu de marge sur son service et pas le droit à l’erreur…

    • Geô 29 septembre 2013 at 12 h 37 min

      Mais ça ne passe pas pour l’instant. C’est celui qui braille, pilonne, use son adversaire comme le spectateur qui a le dessus. Comme toujours.

    • Geô 29 septembre 2013 at 12 h 48 min

      Trois occasions ratées, pff…

  11. Patricia 29 septembre 2013 at 12 h 50 min

    Raonic a fait plein de progrès avec Ljubicic : tactiquement, c’est plus juste, plus varié, usage très malin du coup droit long de ligne et décroisé…Il retourne mieux, il volleye mieux… Je pense que l’an prochain, il sera dans le top 10, et très emmerdant;

    Bennet se bat comme un fou, mais c’est mal engagé pour lui…. C’est affreux le gruntt de Sousa, même au service… ça m’empêche de lui souhaiter du bien pour l’instant.

  12. Lorio 29 septembre 2013 at 12 h 51 min

    Il doit être écrit quelque part, dans les règles du tennis, que Benneteau ne peut pas gagner de finale… 3 balles de débreak (non consécutives) perdues dans ce jeu. Il va servir pour rester dans le match.

  13. Patricia 29 septembre 2013 at 12 h 52 min

    Terrible le coup du challenge.
    Pourtant il joue bien le Bennet…

  14. Patricia 29 septembre 2013 at 12 h 54 min

    Le public a l’air à fond, c’est une colonie portugaise, Kuala Lumpur ?

    • Lorio 29 septembre 2013 at 13 h 06 min

      C’est clair que c’est étonnant un tel engouement pour un match Benneteau-Sousa en Malaisie. Mais bon, le match était plaisant et il y avait du suspense.

  15. Patricia 29 septembre 2013 at 12 h 57 min

    Allez, putain, debreak, là !

  16. Patricia 29 septembre 2013 at 12 h 58 min

    Rahhh, il fait vraiment pas mal le CD de Bennet… C’est pas assez rapide, ce machin.

  17. Patricia 29 septembre 2013 at 12 h 59 min

    Oué, Bennet, c’est beau la BDM sauvée !

  18. Patricia 29 septembre 2013 at 13 h 00 min

    Le Sousa par contre, il fait mal en CD décroisé…. BDM2

  19. May 29 septembre 2013 at 13 h 02 min

    Pas de bol pour Bennet’. Allez Pioline a bien finit par y arriver!

  20. Patricia 29 septembre 2013 at 13 h 02 min

    Bon ben… le Portugais made history.

    Il est pas mal (mais bordel, sois beau et tais toi !) mais Ferrer doit être à la ramasse s’il ne l’a pas battu : il fait tout tellement mieux que lui…

    • Patricia 29 septembre 2013 at 13 h 17 min

      Il devrait passer 45è, un peu la trajectoire de Paire cette année : réentrée dans le top 100, deux nouvelles victoires et une finale en challenger, et vraie grosse perf sur le circuit principal. Remporter sa 1ère finale après perte du 1er set(Grigor, on attend toujours…), battre 3 TS dont Ferrer (même diminué) pour l’emporter…

      Et bon, prenons un peu de recul : ok, c’est très cruel pour Bennet, mais c’était à lui de faire le taf… alors qu’un premier titre pour un joueur Portugais, c’est quand même bien pour leur tennis. Il a transformé l’essai de Gil à Estoril en 2010 (il joue plus, lui ?)
      Il a deux trois trucs pour lui, Joao, même si son cri me défrise au plus haut point : belle gueule, bonne famille (papa est juge, maman banquière), fan de Ferrero, Sampras et Fed, sextilingue…

    • Nath 29 septembre 2013 at 14 h 30 min

      « Sois beau et tais-toi »
      J’approuve.

      Sextilingue ?!! Je connaissais un Portugais qui parlait 5 langues, décidément… Il a carrément appris le catalan 8O Bon il vit à Barcelone mais quand même !

      • Patricia 29 septembre 2013 at 15 h 57 min

        Et ouais… il vit à Barcelone depuis 10 ans, ça fait une langue de plus ! Dont 3 vraiment proches, j’imagine…

        J’ai une copine moldave sextilingue (roumain, russe, anglais, espagnol français, allemand), elle me dit qu’à partir de la 3è langue très bien maîtrisée ça devient facile… Ecoeurant, non ?

      • Geô 29 septembre 2013 at 16 h 07 min

        Le catalan est à mi-chemin entre le français et l’espagnol (que je parle couramment), ce qui explique d’ailleurs que certains Catalans comme Bruguera ou Corretja se débrouillent bien dans notre langue. Le portugais se lit relativement bien pour qui connaît l’espagnol, c’est l’accent très différent qui complique la chose. Néanmoins, hispanophones natifs et lusophones se comprennent assez bien en général.

  21. Lorio 29 septembre 2013 at 13 h 03 min

    Sousa l’emporte sur sa seconde balle de match, 6-4 au troisième…
    Est-ce qu’un joueur portugais avait déjà remporté un tournoi sur le circuit principal ?

    • Antoine 29 septembre 2013 at 13 h 09 min

      Gil il y a trois ans..Relis ton post de 11:09, c’est rigolo..

      • Patricia 29 septembre 2013 at 13 h 21 min

        Non Gil a atteint la finale mais perdu contre Montanes.

      • Lorio 29 septembre 2013 at 13 h 26 min

        Ouais, je me suis un peu emballé…

  22. Geô 29 septembre 2013 at 13 h 06 min

    Le calice jusqu’à la lie, Julien Benneteau est maudit. Il ne rejoindra pas Guillaume Raoux, Jérôme Haehnel et Frédéric Fontang dans la légende. S’il ne doit rester qu’une image de lui, ce sera celle-là: https://www.youtube.com/watch?v=7S55Pq4RrfI

  23. Antoine 29 septembre 2013 at 13 h 08 min

    Première finale et premier titre pour Sousa, en sauvant une balle de match au passage…Bravo à lui…C’est aussi lui qui a sorti la TS1, Ferrer..

    Pour Bennetteau, le problème se complique: 9 finales, 0 titres. Il fait un blocage. Son interview dans l’Equipe de ce matin ne présageait rien de bon. IL disait qu’il allait essayer qq chose de nouveau, travailler l’aspect mental mais qu’il ne s’agissait pas de faire une psychanalyse. Bref, il parlait beaucoup, trop, de ses problèmes alors qu’il a perdu la plupart de ces finales de façon logique. Bref, il faut faire un vrai boulot avec un psy…

    Je vois que Raonic a battu Berdych. Un peu surpris quand même.

    • Patricia 29 septembre 2013 at 13 h 29 min

      Rao a fait de gros progrès en quelques mois, Richard a eu du bol de le cueillir in extremis à l’USO, parce qu’il a une belle marge encore sur les déplacements… Ljub lui a fait démarrer un gros travail de renforcement du bas du corps, il n’est pas si grand (il a la même taille que Berdych)… Par contre il est assez dodu, donc il flanche vite physiquement.

      Il devrait aussi réussir à améliorer sa 2è balle parce que tactiquement, il a fait un très bon match au service. Ca va être un poison sur dur.

      Je me demande qui va sortir du top 10 pour lui faire la place parce que là, en ce moment, il n’y a plus d’intérimaires…

      • Patricia 29 septembre 2013 at 13 h 37 min

        Niveau stats : Rao a collé 18 aces et remporté 95% des points sur sa 1ère balle…. Concrètement, il a perdu 2 points après avoir servi une 1è dans tout le match

        Il avait remporté leur précédente rencontre à Cinci en 2012.

      • JoAkim 29 septembre 2013 at 14 h 10 min

        Ben si il y a quand même Tsonga qui a un paquet de points à défendre d’ici à la fin de l’année.

        • Patricia 29 septembre 2013 at 15 h 50 min

          Pas tant que ça, Tsonga a plutôt foiré en 2012…

          Quand je parle du top 10 pour Rao, il ne s’agit pas d’une pige de qq semaines mais de tenir à l’année, comme Richard en 2013. Tu vois Tsonga faire une moins bonne année en 2014 ? Il fait quand même finale dès son retour, alors qu’il lui faut a priori encore qq mois pour être nickel…

          Même pour la fin d’année c’est pas insurmontable : il risque de louper la qualif pour les masters, mais il n’avait pas gagné un match en 2012 ; il doit défendre un 1/4 à Paris et Shanghai (pas insurmontable quand même) ; il y a une finale à Pékin et une à Stockholm (il sera TS1 à Vienne… finale ou titre à mon avis).

          Pour remplacer Pékin, ça risque d’être un peu chaud à Tokyo (mais une demi est tout à fait abordable : il est TS2 ; la finale est envisageable : Rao pourrait être fatigué et Nishikori ne fait rien depuis un moment) ; s’il va à Valence, très peu relevé traditionnellement, ça devrait le faire. Il est très frais, et peut espérer perfer à Bercy.

          En fait, ça va bcp dépendre des Masters quand même : si Richard et Stan se qualifient à ses dépens, on peut y gagner des paquets de points et accrocher la TS 8 pour 2014. Celui qui part TS8 aura un bon avantage sur les autres, vu la férocité de la concurrence.

          Mais on a l’impression que ça va saigner avec Fed, Tsonga, Waw, Gasquet, Raonic et Haas pour 2 places dans le top 10. Avec 3 joueurs à la hausse, un stable avec de la marge vu ses 2 GC loupés (Tsonga), un vraiment vieillissant (Haas, 36 ans quoi !) et un Fed en reconquête…

          • JoAkim 29 septembre 2013 at 18 h 58 min

            Pour le top 8 en fin d’année, il est quasiment acquis que Berdych sera avec le quatuor Nadal, Djoko, Murray, Ferrer. Je vois mal tous ses poursuivants le doubler et Richie (par exemple) lui reprendre 800 pts avant les masters. Pour Delpo, l’assurance est moins grande, vu ces dernières sorties. Il a quand même encore 550 pts d’avance à la race sur le 9e. On devrait y voir plus clair le concernant après Tokyo (bon choix de tournoi d’ailleurs pour lui). Si il fait finale, il valide également son billet pour le top 8. Reste donc 2 places détenues pour l’instant par les deux suisses : Roger 3055 pts et Waw 2970 pts. Je ne vois pas Haas et ses 2085 pts passer devant un de ces deux joueurs d’ici les masters. Il reste donc dans la lutte pour le top 8 : Richie 2815 pts, Tsonga 2605 et Rahan 2425. C’est sûr qu’entre ces cinq là (voire 6 avec Delpo si il rate Tokyo)la lutte va être passionnante jusqu’à Bercy. Sans parler du probable forfait de Murray au masters qui va offrir une place de titulaire au 9e et une place de remplaçant au 11e. On peut donc déjà dire, si Murray est out jusqu’en 2014 qu’on connait les 10 joueurs qui seront aux masters. Reste plus qu’à savoir qui seront les deux remplaçants.

            • Patricia 30 septembre 2013 at 11 h 46 min

              Le top 10 de fin d’année laisse peu de place à la spéculation, c’est clair.
              Je m’interrogeais sur les perspectives 2014, et l’impact que les 200 pts par match remporté en poule pouvait avoir sur le classement (notamment, dans le cas où Stan et Richard se maintiennent devant Jo -NB : à la RACE bien sûr – et en bénéficient. )

              Je pense qu’avec sa progression, Raonic va faire une bien meilleure année que 2013 – qui était médiocre jusqu’à l’été. En ce cas, il aurait latitude de s’installer autour des places 8-9. Il ne sera pas tout de suite dangereux sur toutes les surfaces, contrairement à Stan et Richard, mais il devrait plus facilement cartonner sur dur. Je fais même le pari qu’il sera le prochain puceau à gagner un M1000 sur dur…

              Stan et Richard sont sans doute les plus vulnérables dans le top 10 ; mais pour 2014, ils ont tous deux des mauvais passages où ils ont des poches de points à glaner : Wim et l’automne pour Wawa, la saison sur terre de Richard, et Wim. Ca peut donc être très serré, à moins que l’un deux – ou les deux – passe encore un palier et se réinvite en demi d’ici là.

              Tsonga comme Federer ont en plus vocation à revenir sur les places 5-6 (pour peu que leurs problèmes de santé reculent significativement). La principale chose qui pourrait les freiner tiendrait à une sortie des TS 8, qui les ferait rencontrer fréquemment les 1-4 en 1/8è.

              Donc, pour Stan et Richard, l’enjeu est d’une part, de se défendre contre la montée de Raonic, de l’autre d’accrocher précocement les places 7-8 en surfant sur une bonne fin de saison. S’ils y parviennent, ils laisseraient Tsonga et Fed à la lutte contre Rao pour le top 10 (de toutes façons, une distinction symbolique pas de première importance pour eux…)

              A mon avis Tsonga va être surmotivé pour une grosse perf à Bercy – qui lui convient parfaitement.

            • JoAkim 30 septembre 2013 at 20 h 17 min

              Pas impossible en effet. Mais je pense que Rahan et Federer seront au moins aussi motivés que lui… Surtout si ces trois joueurs sont encore à la lutte pour se qualifier pour le masters à ce moment là.

  24. Elmar 29 septembre 2013 at 14 h 25 min

    Le pauvre Juju doit être bien dég…

    Et le Raonic est sacrément solide. Son jeu est assez laid, mais il tient quand même presque toujours son rang. Et vient de réaliser une belle perf en l’occurrence. Son accession au top-ten semble inéluctable et mine de rien, faire son apparition dans le top-ten à l’heure actuelle où il n’y a pas de strapontin, c’est pas rien.

    La Road to London sera particulièrement serrée cette année et chaque point à prendre sera bienvenu. Murray est plus qu’incertain… mais fera-t-il réellement l’impasse chez lui? Et Fed se battra-t-il pour une place dans les 8? Voilà deux questions qui auront leur importance pour tous les autres.

    • Antoine 29 septembre 2013 at 14 h 35 min

      Roger a dit que son objectif est de bien jouer à nouveau. S’il y parvient, il obtiendra des résultats et se qualifiera sans problème. Sinon, il ne se qualifiera pas. Cela me parait simple en fait.

  25. William 29 septembre 2013 at 14 h 41 min

    Pauvre Julien, pauvre Julien… Mais surtout bravo à Sousa !
    Avec Stan et Ferrer dans le tableau, on pouvait penser que c’était foutu d’avance pour Benneteau mais il a quand même eu sa chance… Sousa a donc battu un solide top 30 en finale, un top 5 et un ancien top 10 (Melzer). Le tout en sauvant une balle de match dans ce qui était sa première finale ! Je ne l’ai jamais vu joué mais je vais m’y atteler… Bravo à lui !

    Et à propos de finales perdues, il me semble que Berdych n’est pas mal non plus, à vérifier.

    • Patricia 29 septembre 2013 at 15 h 24 min

      Ben il en a perdu 10, mais gagné 8… C’est du même ordre que Richard (10p/9g) ou Ferrer (19/20), mais bien mieux que Waw (9p/4g).

      Le plus proche de Bennet c’est Monfils : 15 finales perdues pour 4 gagnées. Il ne reste plus qu’à Julien d’en perdre encore 2 puis de remporter 4 titres.

      • Guillaume 29 septembre 2013 at 15 h 34 min

        Parmi les joueurs en activité, il y a Nieminen aussi qui est particulièrement médiocre dans l’exercice des finales : 11 défaites pour seulement 2 victoires… dont la dernière l’an dernier, à Sydney, où il avait eu besoin d’avoir un certain Julien Benneteau en fin de lui pour enfin gonfler sa stat.

    • Geô 29 septembre 2013 at 15 h 42 min

      Benneteau doit encore perdre six finales, il en est tout à fait capable.

      Insolite, cela fait… neuf ans que Hewitt et Haas ne se sont pas affrontés: http://www.atpworldtour.com/Players/Head-To-Head.aspx?pId=H355&oId=H432 Qui nous trouve le record en la matière (écart de durée entre deux rencontres)?

      • Colin 29 septembre 2013 at 21 h 28 min

        En 2014, Haas et Hewitt se rencontreront à nouveau, en demi-finale d’un tournoi. Le vainqueur de ce match perdra la finale contre Julien Benneteau.

        HISTORY WILL BE MADE (twice)

  26. Coach Kevinovitch 30 septembre 2013 at 12 h 55 min

    Sinon le soi-disant Federer bulgare Dimitrov vient de se faire éliminer dès le premier tour du tournoi de Beijing en deux petits sets 6-4 6-2 par l’illustre Roberto Bautista Agut. Plus que cette défaite, c’est l’une de ses décisions quant à sa structure qui m’interpelle, l’article suivant la relate en détail: http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Deja-fini-pour-dimitrov/405297

  27. Patricia 30 septembre 2013 at 13 h 02 min

    Dimitrov se sépare de sa structure de coaching trop éloignées de son nouveau point de chute et se fait sortir d’entrée par Bautista Augut…

    Ses dernières performances ne sont pas si toutes désespérantes dans l’ensemble : se faire sortir par Hewitt au Queens n’est pas une honte, il fait quand même demi à Bastad, 1/4 à Washington, bat bon nombre de joueurs solides (Almagro, Malisse, Querrey, Monaco…) mais le point d’orgue de la contre-perf c’est tout de même le match perdu contre Zemlja à Wim et Sousa à l’USO. Chaque fois du 5 sets, mais Dimitrov est très mauvais dans l’exercice, et se faire double-griller la politesse par Sousa, un plus âgé d’un an mais qui émarge encore dans la catégorie « jeune joueur », ça fait tâche. Et l’herbe, ça devrait être une surface où il peut faire la différence… Tomic et Janowicz ont été autrement plus convaincants sur une surface qui devrait favoriser le talent et minimiser les exigences physiques. On peut se demander si ses batifolages lui ont fait perdre le focus d’un début d’année intéressant sans être fracassant.

    A l’heure de faire les comptes en fin d’année, j’ai bien peur que seuls Raonic et Janowicz tirent leur épingle du jeu sur le plan du professionnalisme et de l’engagement (Nishikori est sûrement lui aussi parfait sur ce plan mais le physique est sans doute en train de rendre son verdict).

  28. May 30 septembre 2013 at 13 h 09 min

    Ljubicic a fait évoluer le jeu de Raonic vers l’avant avec pas mal de réussite, je dois avouer qu’il m’a surprise hier. Je ne l’ai pas vu jouer à l’USO. Ce n’est toujours pas ma tasse de thé mais au moins il va dans le bon sens.

    Donc Berdych non reçu 4/4 en finale cette année. Ce n’est pas Bennet’ mais quand on est 5 ou 6ème mondial, finir l’année sans aucun titre, c’est un peu la lose. A moins que la coupe Davis…

    Ferrer ne prends plus ses bonbons?

    Alors Joao Sousa vaut le détour? Je ne l’ai jamais vu jouer, à suivre donc!

    Dimitrov ne passe encore pas le 1er tour à Beijing. Apparemment il a d’autres chats(rapova) à fouetter. Tant qu’il sait ce qu’il veut…

    Monfils retrouvera t-il un jour un niveau à la hauteur de ses capacités? Etonnant qu’il n’arrive pas à revenir. Entre ses pépins physiques et ses mystérieux secrets je me demande ou il va, cela m’étonnerais qu’il le sache lui-même.

    Kvitova a repris le chemin de la victoire? J’aimerais bien la voir rejouer comme il y a 2 ans lorsqu’elle a remporté le master. Serena et Victoria sont bien seules au monde avec Agnieska qui recule légèrement.

    Cette semaine se joue la place de numéro 1 ATP. Quel suspens!

    • Antoine 30 septembre 2013 at 13 h 23 min

      Pour Gaël, c’était quand même pas de pôt de tomber pour son premier match de reprise sur Jo au premier tour donc, ce dernier étant meilleur que lui sur dur-indoor…

      Dimitrov a l’air de faire une crise de croissance…

      Suspense pour la place de numéro un ? Djoko en est à 101 semaines, Nadal à 102 mais Djoko aurait du mal à atteindre 102 et c’est Nadal qui va inaugurer sa 103ème semaine la semaine prochaine…du moins c’est ce qui risque de se passer puisque pour garder son rang une semaine de plus, Djoko doit non seulement gagner le tournoi mais Nadal ne doit pas faire mieux que demie-finale…Et même dans ce cas de figure, c’est rebelote à Shangaï, en pire pour le Djoker…

      Le Djoker a perdu son rang en perdant la finale de l’US Open…

      • May 30 septembre 2013 at 15 h 00 min

        Le problème de Monfils c’est qu’il joue exclusivement des tournois de reprises ou presque.
        Sur le suspens, j’ironisais. Que le n°1 se joue sur un ATP500 c’est pas top. Il aurait mieux valut que cela se joue au sortir de l’USO. Je préfère suivre le classement ATP Race, c’est représentatif de la réalité du moment. D’ailleurs l’ATP l’a réintroduit après l’avoir sucrée 1 an.

        Et puis il y a la course au Master qui pimente un peu les résultats de cette partie de saison. Je pense que Murray n’ira pas à Londres s’il ne joue aucun tournoi avant. C’est le massacre assuré sinon, autant garder un résultat positif à domicile.

        • Antoine 30 septembre 2013 at 15 h 11 min

          En fait, ils font réapparaitre en premier le classement Race tous les ans après l’US Open..Andy, je ne sais pas. S’il est prêt à jouer, il ira je pense. Il doit bien pouvoir être capable de gagner un ou deux matchs quand même…Un match gagné, c’est 200 points..

          Cette semaine, Stan, Richie et JO peuvent tous passer devant Roger à la Race..

          • May 30 septembre 2013 at 19 h 34 min

            Sur la page d’accueil ils mettent bien la progression des 16 1ers à la Race après l’USO mais le reste de l’année ça se passe là : http://www.atpworldtour.com/Rankings/YTD-Singles.aspx

            Y’a des boulettes sur le nbre de tournois joués : Ex: Nadal a joué 13 tournois et non 16…

  29. Karim kicks ass 30 septembre 2013 at 14 h 13 min

    Je ne comprends pas que ça ne m’ait pas frappé plus tôt, je suis pourtant un expert ès psychologie humaine. Dimitrov c’est Kournikova. Joli petit tennis fort plaisant, gueule d’amour, belle cote de popularité, mais palmarès vierge. Doutes sur l’implication dans la chose et la volonté de se faire mal. En fait ce ne sont pas des ambitieux et des winners. Arriver à la notoriété, avoir relativement de la thune, ça suffit à leur bonheur. Kournikova a été un météore, elle est restée combien de temps? 3-4 ans? Puis s’est tirée, et s’est faite tirer. Grigor lui tombe le grattin de la WTA, promène sa belle gueule et sa gestuelle esthétique partout, mais au finish il ne veut ni se salir ni se faire mal. Los Angeles c’est plus glamour que Stockholm c’est clair.

    Lui c’est bon je crois qu’on peut arrêter de prendre des appels à son sujet on ferme le standard.

    • Antoine 30 septembre 2013 at 14 h 34 min

      Voilà donc son compte réglé par tes soins…Mais que dire des autres ? Tomic: y a t il quelque chose à en tirer alors que c’est un enfant battu ? Paire: il a l’air de se s’être toujours pas remis d’avoir été en demies à Rome et révise ses objectifs à la baisse en permanence, il parait qu’il serait content d’être dans les 40-50 d’ici la fin de l’année (il est 28ème). Le temps de pêter quelques raquettes et c’est chose faite.. Bérankis n’a jamais confirmé et aura de toute façon le plus grand mal vu son gabarit…Il n’y a que JJ et Rahan qui ont fait une bonne année, plus Gulbis si l’on admet que c’est encore un enfant…

      Tout cela ne vaut pas David Ferrer…

    • Karim kicks ass 30 septembre 2013 at 14 h 59 min

      Tomic? Le blog de cette pleureuse de Drouet m’a fait rayer Tomic définitivement de la liste des possibles. Il ne travaille pas et végète dans une environnement extrêmement malsain. Je doute qu’il mettre longtemps avant de commencer à se poudrer le nez. Dès qu’il aura compris comment le faire sans se faire pincer par la patrouille, c’en sera fini de lui. je ne l’attends guère.

      Berankis? jusqu’ici je pensais que c’était une marque de de croquettes. aucun commentaire à faire.

      JJ je suis amusé quand on en parle dans les jeunes, il a la tête d’un type braisé de 28-30 ans. pour moi c’est pas un jeune.

      Raonic lui c’est Bomb dans le très très très mauvais Mad Max 3, au-delà du dome du tonnerre.

      • Antoine 30 septembre 2013 at 15 h 16 min

        Tous ces types, cela ne vaut pas Hewitt et Haas qui sont en train de jouer pour la première fois depuis l’US Open 2004 aussi étonnant que cela puisse paraitre…La teigne australienne a remporté le premier set au tie break (8-6) et cela fait 2 partout dans le deuxième, le tout après 3 breaks de part et d’autre…Et poutant Hewitt passe à peine 40% de premières…

        • Antoine 30 septembre 2013 at 15 h 33 min

          Et voilà: 7-6 6-4 pour Hewitt…Bonne perf pour l’Australien, Haas est quand même encore 12ème et lui 59ème…

          Je crois que j’aime de plus en plus Hewitt…

    • Coach Kevinovitch 1 octobre 2013 at 14 h 14 min

      Le parallèle Dimitrov/Kournikova est d’une pertinence remarquable, chapeau bas!

  30. Thoris 30 septembre 2013 at 16 h 30 min

    Zut il est en train d’écrabouiller Sousa, façon Djoko.
    Je le hais lol

    • Antoine 30 septembre 2013 at 16 h 51 min

      Qui est en train d’écraser Sousa, Thoris ? Ce dernier joue dès aujourd’hui ?

    • Thoris 30 septembre 2013 at 17 h 26 min

      Non, c’est juste un commentaire un peu décalé dans le temps qui était resté actif. Je parlais du début de match absolument parfait de Benneteau contre Sousa. Je craignais un balayage façon Djoko.

      • Antoine 30 septembre 2013 at 17 h 34 min

        Effectivement, c’est un peu décalé dans le temps…Aux dernières nouvelles, il parait que Sousa a gagné le tournoi…

  31. Remy 30 septembre 2013 at 23 h 57 min

    Petit passage éclair.
    Elmar tient bon, un nouveau jeu j’en suis !!
    Même si je risque de descendre en L2 assez rapidement.

    Je vois que les têtes d’affiche de l’apt se nomment Sousa, Simon et Raonic.
    C’est vraiment n’importe quoi.
    Mais je commence à comprendre que Nadal va gagner Shanghai, Paris et le Masters.
    Et il enchaînera avec le GC en 2014.

    Je crois que je vais me suicider dans la Garonne …

    Je tâcherai d’être au RDV pour le RYSC asiatique.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis