RYSC 2014 : Indian Wells

By  | 5 mars 2014 | Filed under: RYSC

BgXV9coIIAAJWfmAprès un Open d’Australie fort en rebondissements et spectacle, le RYSC entame les Masters 1000 de cette saison 2014. Les tournois semblent ne jamais avoir été aussi ouverts depuis des années et nous n’allons pas nous en plaindre. Wawrinka a renversé la table, Berdych est en forme, Roger revient encore une fois, Dimitrov prend du galon, Fognini confirme… A part le poignet de del Potro, tous les voyants sont au vert pour une belle empoignade avec des surprises à la clef.

 Évidemment, un joueur sera sur le devant de la scène, et bien plus que les autres. Comment le nouveau vainqueur de Grand Chelem Stanislas Wawrinka va t-il digérer son exploit ?

Ça sera là pour lui sa vraie reprise depuis sa quinzaine de rêve en Australie. Nouveau statut, nouvelle exposition médiatique, Stan a éclipsé son compère suisse pendant plusieurs semaines. Il a fait le tour des plateaux télé et est parti de se reposer.

Ce repos du guerrier fut l’occasion pour d’autres joueurs de se mettre en lumière. Bien sûr, il suffit que les tauliers du circuit squattent à nouveau les derniers carrés des gros tournois pour remettre de l’ordre dans la maison ATP. Mais en attendant, le classement de la Race prouve qu’un vent de renouvellement souffle.

race

Classement de la Race 2014 après 2 mois

L’édition 2013 du tournoi fut le point de départ de l’OPA hostile de Nadal sur la saison. Avec déjà 3 titres en Californie à son palmarès, il pourrait dès cette année égaler le record de Federer (4).

Mais Wawrinka (2), Berdych, Federer, Dimitrov, Cilic (2), Fognini, Monfils, Gulbis et Nishikori ont déjà tous remporté un titre cette saison.

Le numéro 1 mondial entame donc la défense de ses nombreux points face à une opposition forte avec, en plus, un dos touché.

Indian Wells

Le tournoi d’Indian Wells est né (ou du moins est devenu un événement majeur) en 1987. Pour cette première édition, la finale proposait un duel Becker /Edberg. Deux historiques du tennis que l’on retrouve maintenant dans le box de deux champions actuels. L’Allemand s’imposera aussi l’année suivante. Edberg dut attendre 1990 et un match contre un tout jeune Andre Agassi (20 ans) pour soulever le trophée à son tour.

Edberg et Becker s’affronteront en tout 35 fois dont 25 victoires de Boum-Boum. Pas sûr qu’on puisse appeler ça une rivalité… même si le Suédois ne s’en sort pas trop mal avec deux finales de Wimbledon remportées dans le lot.

tp-173

– T’as pas changé Stef !
- Toi par contre …

Rappel des règles du RYSC

Pour chacune des 16 têtes de série, il vous faudra pronostiquer à quel stade du tournoi elle finira en respectant le format suivant :  2rd, 3rd, 4rd, Quart, Demi, Finale, Victoire.

Un joueur est à choisir parmi les non têtes de série. Il rapportera 1 point à chaque victoire contre une tête de série.

  • Liste des joueurs têtes de sérieNadal, Djokovic, Wawrinka, Berdych, Murray, del Potro, Federer, Gasquet, Tsonga, Raonic, Haas, Isner, Fognini, Youzhny, Dimitrov, Robredo, Anderson, Janowicz, Nishikori, Gulbis, Simon, Kohlschreiber, Monfils, Čilić, Pospisil, Mayer, Toursunov, Dolgopolov, Seppi, Verdasco, Dodig, Andújar.

La réponse à la question subsidiaire permettra de départager le premier en cas d’égalité au points et peut rapporter 1 point si la réponse exacte est donnée.

Les têtes de série.

  1. Rafael Nadal
  2. Novak Djokovic
  3. Stanislas Wawrinka
  4. Andy Murray
  5. Tomáš Berdych
  6. Juan Martín del Potro
  7. Roger Federer
  8. Richard Gasquet
  9. Jo-Wilfried Tsonga
  10. Milos Raonic
  11. Tommy Haas
  12. John Isner
  13. Fabio Fognini
  14. Mikhail Youzhny
  15. Grigor Dimitrov
  16. Tommy Robredo

 Question subsidiaire : combien fera d’aces le vainqueur d’Indian Wells 2014 tout au long du tournoi ?

Le tableau

Tout comme en Australie, le tirage au sort a surchargé la partie haute au détriment de la partie basse.
La défense du titre de Nadal devra passer par Istomin, Dolgo, Monfils ou Fognini, Raonic ou Murray, Wawrinka ou Federer, Djokovic ou Berdych.
On a déjà vu plus simple …

Wawrinka pourrait commencer avec un match piège contre Karlovic.
Murray devra se sortir de Raonic ou Janowicz avant de jouer Nadal.
Anderson évite pour une fois Berdych et tombe sur un Youzhny en petite forme.
Federer commence doucement avec un qualifié, Tursunov ne devrait pas être dangereux mais ça complique par la suite avec Wawrinka, puis Murray ou Nadal avant la finale …

iw14drawup

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gasquet et Tsonga évite la partie haute compliqué du tableau.
La route est assez dégagé pour Richard avant un quart face à Berdych. Versdaco et Kohly sont à sa portée.
Jo pourrait profiter de la blessure de Del Potro pour jouer Djoko en quart.
Pour ce dernier, c’est l’autoroute : il a le tableau le plus facile.

iw14drawdown

 

 

 

Date limite de participation

Toute participation avant le début du second tour (premier match des TS32) sera prise en compte, c’est à dire avant le samedi 8 mars à 20h.

About 

Après de trop nombreuses années sans tennis, je retrouve enfin mon amour de jeunesse. Et le constat est lapidaire : je suis ultra nul. Je compense en regardant les matches du Federer tant qu'il en est encore temps, de jour comme de nuit.

Tags: , ,

425 Responses to RYSC 2014 : Indian Wells

  1. May 11 mars 2014 at 12:30

    Dolgo revient bien en ce début d’année après une saison 2013 plutôt bof! Belle victoire pour lui qui sort le tenant du titre. Très instructif ce tournoi, c’est un peu le bordel et ça fait du bien…

    Je verrais bien Stan soulever le trophée, les 2 Suisses sont en forme mais le plus jeune est en feu. Je ne sais pas où se situe Djoko, il semble avoir l’esprit ailleurs. Murray se cherche encore, le mini four est au fraise.

    Je regrette d’avoir loupé le Monfils / Fognini, généralement on se poile bien à les voir s’affronter. Et en plus ils ont remis le couvert d’une certaine soirée crépusculaire porte d’Auteuil… un grand moment de match calling sur 15Lt!

    En même temps je ne verrais aucun match de ce tournoi, comme mon poulain je vais essayer de me préparer pour Miami, c’est pas gagné…

    Je profite de ces quelques lignes pour, enfin, saluer le retour de Djita! Welcome back Miss!

    • Djita 11 mars 2014 at 3:08

      Hey May! Merci beaucoup c’est sympa. C’est cool de vous retrouver toujours là, fidèle au poste.

  2. Patricia 11 mars 2014 at 12:43

    Pour ceux qui lisent l’Equipe papier, on a des interviews de Tsonga, Monfils et Simon ? Parce que c’est le blackout total sur lequipe.fr…

    • Elmar 11 mars 2014 at 12:54

      Je l’ai ouverte en kyosque. ITW de Tsonga.

  3. Patricia 11 mars 2014 at 12:56

    Heureusement qu’on a le FB de Thiem pour nous tenir un peu au courant !
    C’est étonnant, ça fait deux fois qu’il mentionne que Bresnik lui a collé un entraînement à fond les ballons dans la foulée du match ^^ (c’est pas Dominator, c’est Survivor qu’on va l’appeler).

    Il est trop choupi : comme il se ressent comme rookie de ne pas connaître assez ses adversaires (malgré l’Intel de Bresnik et Gulbis), il passe des heures sur Youtube à visionner les matchs de ses adversaires, (et ce avant chaque match, depuis des mois) !

    Et là, à froid, il balance un hommage vibrant à Bennet, faut que quelqu’un lui envoie, personne n’a parlé de lui avec autant de lyrisme : « So today of course I spent some time watching clips of Julien Benneteau. He is a player you really have to have tons of respect for. Such a solid player from the baseline, such a good server and returner! And you can see at first sight how experienced he is. He exactly knows what to do in every situation. An enormous challenge for a young player. But very much looking forward to accepting it tomorrow! »
    (en allemand c’est encore 10 fois plus élogieux)

    • Ronald 11 mars 2014 at 1:02

      J’ai vu ça pour Youtube et Bennet’, énorme…déjà beaucoup plus pro que beaucoup de pros…

      En vue de la création d’un fan-club de Domi, est-ce que tu pourrais m’envoyer un mail : g.doublefaute@gmail.com ? (ok c’est pas pour un fan-club mais ça a un rapport avec le jeunot)

      • Remy 11 mars 2014 at 1:12

        Pas touche à Patricia, tous les 15lovers sont déjà sur le coup !

        • Kaelin 11 mars 2014 at 1:17

          :D

        • Elmar 11 mars 2014 at 3:39

          Y a un place à prendre depuis que le Yo s’est tiré.

    • Geô 11 mars 2014 at 1:30

      And last but not least, « no one is useless in this world except Julien Benneteau ».

  4. Skvorecky 11 mars 2014 at 1:48

    L’autre nuit, tandis que, pour des raisons qui m’échappent, je me trouvais à veiller devant le match du premier tour de Nadal (Raaahh quel joueur ce Radek, avec ces feintes de montées au filet, ces montées à contre-temps, ces coups à plat sans forcer qui laissent l’autre à 5 mètres), je me faisais plusieurs réflexions sur le Majorquin:

    - Il est d’une inconstance jamais vue: jeux de service expédiés en 1 minutes 30 et 4 winners, à la Federer // trous d’air… à la Federer aussi! (2 doubles-fautes + 2 fautes directes pour donner le break)

    - C’est le genre de match que Nadal gagne TOUJOURS (mais putain comment fait-il???)

    - Heureusement d’ailleurs qu’il va s’en sortir, parce que ce serait un drôle de signal envoyé à la concurrence s’il se faisait éjecter si vite

    Donc là, pour une fois, il a paumé. Ça n’a l’air de rien, comme ça: ce n’est qu’un tournoi sur dur, sa saison ne se joue pas là. Mais en y regardant de plus près, c’est extrêmement rare que Nadal fasse une contre-performance sur les deux gros tournois américains. Depuis 2005:

    Indian Wells: Absent, 1/2, V, 1/2, V, 1/2, F, 1/2, V
    Miami: F, 2T (perd contre Moya), 1/4, F, 1/4, 1/2, F, 1/2, Absent

    Hormis un faux pas en 2006, on voit que Nadal est toujours présent sur ce double rendez-vous. Ce n’est donc pas anodin de le voir perdre tôt. Il aura bien sûr la possibilité de se rattraper à Miami. Dans le cas contraire, c’est effectivement un mauvais signal envoyé à ses concurrents. Quoique… vu l’état de Murray (il n’aurait passé ni Stepanek, ni a fortiori Dolgopolov), et les doutes autour de Djokovic, on se demande un peu en quoi consiste la concurrence!

    2014: année de la révolution sur le circuit ATP? Vous la voyez venir la finale Wawrinka-Dimitrov?

    • Patricia 11 mars 2014 at 2:26

      La partie Wawrinka… grosse comme une maison ! Dimitrov, il serait temps, mais y a quand même moins de signaux !…

    • Remy 11 mars 2014 at 2:45

      Autre stat, avant 2014, Nadal n’avait jamais perdu le moindre set face à Wawrinka et Dolgopolov.

      • Skvorecky 11 mars 2014 at 3:32

        Les deux gars qui l’ont battu cette année? Marrant ça.

        • Remy 11 mars 2014 at 3:39

          au dela de ce qu’on peut dire sur l’état de Nadal, c’est un signe fort envoyé à tout le monde.
          Il est possible de le battre, même avec les passifs les plus désavantageux.

          On peut même aller chercher plus loin.
          En novembre, à Bercy, Ferrer avait mis fin à une série de 9 défaites consécutives (presque 3 ans).

        • Skvorecky 11 mars 2014 at 3:56

          Un message d’espoir pour tous les Gasquet et Almagro du circuit.

          • Elmar 11 mars 2014 at 3:58

            Ouais enfin faut quand même pas déconner. Tant que t’y es tu peux ajouter que Paulo va gagner Roland-Garros 10-8 au 5ème.

            • William 11 mars 2014 at 4:00

              Contre Youzhny ?

          • Kaelin 11 mars 2014 at 4:26

            Almagro? le mec bientôt top 50? parait qu’il avait un bon revers à une main…

  5. Remy 11 mars 2014 at 1:54

    A lire : http://tennisfrancais.fr/3613-les-blogueurs-tf-immersion-dans-la-peau-d-un-joueur-de-tennis-par-jddv.html
    un français qui raconte l’évolution de sa carrière sur les tournois de 2ème et 3ème catégorie.

    • Patricia 11 mars 2014 at 2:36

      très touchant je trouve, son témoignage…

    • William 11 mars 2014 at 2:43

      J’aime beaucoup la phrase de son coach sur le stade rempli des 1500 premiers mondiaux. Comme quoi, être coach, ça peut tenir à savoir sortir la bonne petite formule.

    • Kaelin 11 mars 2014 at 3:28

      Ouep jlavais lu quand j’ai découvert le site ya peu. Excellent article.

  6. William 11 mars 2014 at 2:07

    Quelle belle nouvelle !

    Nadal out, Stan qui impressionne, Roger en tireur embusqué : ça me plait !

  7. William 11 mars 2014 at 2:53

    J’espère vraiment qu’il y aura une rencontre Wawrinka-Federer. Je ne crois pas beaucoup à la notion de « déclic » pour expliquer la victoire de Stan à Melbourne. Il le dit lui-même, ce n’est que le résultat d’une tonne de travail qui paye enfin. On parle de déclic car il y a une notion de mystique, de spirituel mais d’après moi (et encore une fois d’après l’intéressé) la réalité est moins sexy : ce n’est que du boulot. Son service s’est amélioré, son déplacement aussi. Et le mental ça se travaille comme n’importe quel coup.

    En revanche, il ne me parait pas inexact de dire que Stan fait une fixette sur Roger. Dans leurs rencontres récentes (Indian Wells, Shanghai), Wawrinka a presque toujours eu l’avantage avant de craquer. Je ne suis pas encore complétement convaincu de sa métamorphose, sa victoire en cas de confrontation ferait taire mes doutes et il sera à craindre partout, sauf sur gazon.

    • Skvorecky 11 mars 2014 at 3:30

      Oui, on veut goûter à la « fondue moitié-moitié », tant vantée par Elmar. Et à mon avis, elle sera chargée en Vacherinka…

  8. William 11 mars 2014 at 3:57

    A ceux qui ont des super-pouvoirs et surtout qui décident de la date de publication des articles : je viens d’en boucler un. Utile au vu des chocs à venir. Vous le publiez quand vous voulez ! Je pense que je vais faire sortir Babolat du bois…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis