Davis Cup : quarts de finale

By  | 3 avril 2014 | Filed under: Coupe Davis

Vous n’êtes pas sans le savoir, ce week-end, c’est Coupe Davis ! Au programme pleins de matches passionnants, des stars comme des joueurs totalement inconnus (même de moi et Patricia !), des tops 10, des tops 1000, des pays de l’Est, des pays occidentaux, des bons joueurs de simple, des bons joueurs de doubles, des surfaces qui diffèrent en veux tu en voilà suivant le choix du pays-hôte, des revers à une main, deux mains, des attaquants, des défenseurs, des vétérans, des jeunes pousses … Bref, on a tous une raison de kiffer ces rencontres. 

Voici donc les affiches !

 

KIng Radek

King Radek

Japon – République tchèque : 

A Tokyo, sur dur indoor.

Capitaine : Minoru UEDA.

Japon : Taro DANIEL, Go SOEDA, Tatsuma ITO, Yasutaka UCHIYAMA

Le gros forfait : Nishikori (+ Soeda, malade).

1er tour : Canada- Japon : 1-4. Un seul point gagné par le Canada grâce à Dancevic. Il n’y a pas vraiment eu « match » sur la rencontre. Le Canada, privé de Milos Raonic, pouvait difficilement tenir tête au Japon de Nishikori. Même leur équipe de double disposant d’un excellent spécialiste en la personne de Nestor n’a pas su rapporter un point.

République Tchèque : Lukas ROSOL, Jiri VESELY, Radek STEPANEK

Capitaine : Jaroslav NAVRATIL.

Le gros forfait : Berdych.

Le pilier : Stepanek.

1er tour : République Tchèque – Pays-Bas : 3-2. Ce ne fut pas si simple pour la République Tchèque, pourtant largement favorite puisque disposant de la fameuse paire Berdych – Stepanek aussi bons en simple qu’en double et Lukas Rosol, bon second couteau. Stepanek s’inclina en effet de façon surprenante contre Robin Haase en 5 sets pour le premier match de la rencontre mais Berdych, impérial, explosa en bonne et due forme Sisjling puis De Bakker, leur laissant seulement quelques jeux en passant. Le double fut remporté comme très souvent par les Tchèques, en 4 sets, puis Sisjling l’emporta dans le match pour l’honneur contre Rosol.

PRONOSTICS :  La République Tchèque 3-2. Stepanek est toujours excellent en Coupe Davis, Rosol est plutôt en forme. Radek jouera probablement en simple comme en double où il excelle aussi. Nishikori déclare finalement forfait blessé comme on le  soupçonnait (blessure à Delray Beach), gros coup dur pour le Japon. Le forfait de Berdych dans l’équipe tchèque change cependant la donne et la rencontre n’était plus si déséquilibrée avant que Nishikori ne déclare lui-même forfait.

Bon, au point où on en est, qui d'autres a fait du trampoline avec Gilou hier ?

« Bon, au point où on en est, qui d’autres a fait du trampoline avec Gilou hier ? »

France – Allemagne :

A Nancy, sur dur indoor.

Allemagne : Tobias KAMKE, Jan-Lennard STRUFF, Peter GOJOWCZYK, André BEGEMANN

Capitaine : Carsten ARRIENS.

Les (gros) forfaits : Haas, Kohlschreiber, Mayer et Brands.

Struffy

Struffy

1er tour : Allemagne – Espagne : 4-1. Une fois n’est pas coutume, l’Espagne ne partait pas favorite de la rencontre puisque comme l’année passée, les meilleurs n’étaient pas là pour défendre les couleurs jaunes et ocres. L’armada était donc composée des terribles Roberto Bautista Agut et Feliciano Lopez en simple, et de la cette fois-ci très bonne paire de double Marrero – Verdasco. Cela n’a pas suffi contre une équipe d’Allemagne très homogène qui remporta la rencontre sans mal, ne perdant aucun match : Haas, Kohlschreiber et Mayer étaient trop solides. Le point remporté par l’Espagne ne sauva même pas réellement l’honneur espagnol puisque Kohly refusa de jouer son match contre Lopez, rappelant la magnifique ambiance qui a l’air de régner dans cette équipe.

France : Edouard ROGER-VASSELIN, Mickaël LLODRA, Jo-Wilfried TSONGA, Gaël MONFILS, Julien BENNETEAU

Capitaine : Arnaud CLEMENT.

Le pilier : Tsonga, toujours excellent en Coupe Davis.

1er tour : France – Australie : 5-0. Que dire si ce n’est que la rencontre était quelque peu déséquilibrée haha ? La France, avec deux Tops 10 en la personne de Tsonga et Gasquet, et deux autres joueurs habitués du Top 20/30 avec Monfils et Benneteau, ne pouvait perdre contre une équipe composée pour moitié de vétérans avec Hewitt et Guccionne (certains apprirent par cette occasion que ce mec jouait encore !) et de l’autre de jeunes ayant « perfé » à l’Australian Open : Kyrgios et Kokkinakis, trop tendres et peu expérimentés pour espérer grand-chose de la rencontre. Le score fut sans appel et le seul set perdu le fut au double sans qu’il y ait réel danger même sur cette rencontre cependant. Faut dire que c’était Guccione en face.

PRONOSTICS : Je vois la France l’emporter 4-1. Les Français sont clairement au-dessus malgré le forfait de Gasquet mais l’ami Struff devrait créer la surprise, c’est clairement lui le joker de l’équipe.

Le futur cauchemar de l'équipe  du Royaume-Uni ?

Le futur cauchemar de l’équipe du Royaume-Uni ?

Italie – Royaume-Uni :

A Naples, sur terre battue outdoor.

Italie : Fabio FOGNINI, Andreas SEPPI, Paolo LORENZI, Simone BOLELLI

Capitaine : Corrado BARAZZUTTI.

Le pilier : Fabio « Forza » Fognini.

1er tour : Italie – Argentine : 3-1. Battre l’Argentine sur ses terres, même sans del Potro et Nalbandian en face, n’est jamais facile, et ce n’est pas l’équipe de France qui va dire le contraire (bon même s’il y avait Nalby m’enfin merde alors) ! L’Italie le fit avec brio en très grande partie grâce à un Fognini absolument excellent. Le fantasque rital battit Monaco puis Berlocq, remportant au passage le double avec Bolelli. Seul Berlocq, en battant Seppi, rapporta un point.

Royaume – Uni : Andy MURRAY, Daniel EVANS, James Ward, Colin FLEMING

Capitaine : Leon Smith.

"Exclusive : the real reason Ivan stopped working with Andy."  Tweet de Judy Murray.  Sans Lendil, ça va être plus dur forcément ...

« Exclusive : the real reason Ivan stopped working with Andy. »
Tweet de Judy Murray.
Sans Lendil, ça va être plus dur forcément …

Le pilier : Murray.

1er tour : Royaume-Uni – USA : 3-1.  Bon ne nous y trompons pas, le tennis britannique n’est pas plus en forme que celui made in USA (pourtant pas super bien en point mais faut pas déconner non plus), c’est juste qu’il y a l’équipe britannique sans Murray et celle avec. Lorsque Murray joue, ça devient tout de suite plus facile tant celui-ci a de la marge sur des joueurs comme Young et Querrey. A noter cependant la belle performance de James Ward qui battit Querrey en 5 sets, pourtant bien plus mal classé que l’Américain. Les éternels frères Bryan gagnèrent comme d’habitude le double, sauvant l’honneur …

PRONOSTICS : Italie 3-2. L’Italie jouera devant son public tel qu’on le connait, à savoir très calme et peu patriote. Ce ne sera pas pour déplaire à Fognini le fou, surtout sur terre battue. Murray n’y est pas le plus à l’aise même s’il revient en forme. Seppi reste un bon second couteau ainsi que Lorenzi, auteur d’un très bon début de saison pour lui. Le double italien quant à lui n’est pas mauvais, aidé par Bolelli. Derrière Murray, je ne vois pas les britanniques réussir l’exploit de se qualifier, malgré des bonnes possibilités de double.

Ramène nous ce putain de saladier Roger !!!

Ramène nous ce putain de saladier Roger !!!

Suisse – Kazakhstan :

A Genève, sur dur indoor. 

Suisse : Stanislas WAWRINKA, Roger FEDERER, Marco CHIUDINELLI, Henri LAAKSONEN

Capitaine : Severin LUTHI.

Piliers : Federer, Wawrinka.

1er tour : Suisse – Serbie : 3-2. Grosse grosse affiche, clairement la plus grosse de ces premiers tours a priori. Mais Djokovic refroidit vite l’ambiance en annonçant que cette année il ne venait pas. Les Serbes ne furent cependant pas ridicules malgré une énorme équipe de Suisse, composée des deux célèbres loustics Federer et Wawrinka. Bozoljac ne fit pas le poids contre Federer, pas plus que Lajovic contre Wawrinka. Le double suisse, composé de Michael Lammer et Marco Chiudinelli, réalisa ensuite une belle performance aux dépens des Serbes Zimonjic et Krajinovic, épargnant ainsi à ses leaders de revenir sur le court le dimanche. Lajinovic et Krajinovic remportèrent les matchs pour l’honneur contre respectivement Lammer puis Chiudinelli.

Kazakhstan : Mikhail KUKUSHKIN, Andrey GOLUBEV, Aleksandr NEDOVYESOV, Evgeny KOROLEV

Capitaine : Dias DOSKARAYEV

1er tour : Kazakhstan – Belgique : 3-2.  Cette rencontre, digne des quarts de finale d’un bon Challenger, fut remportée par les Kazakhs dont l’équipe composée de Kukushkin et de Golubev, aidé de Korolev en double, a prouvé qu’à défaut d’être brillante, elle pouvait tenir tête aux Belges. Faut dire que chez les Belges c’est un peu la déglingue : Goffin éternel futur héros du tennis belge et éternel loser magnifique, une sorte de PHM aux allures de Tintin, aidé d’un Olivier Rochus plus tout jeune et d’un Ruben Bemelmans qui ne s’est jamais illustré nulle part, ce n’était pas forcément très bien parti ou en tout cas ça n’allait pas être facile. Goffin, le spécialiste des cinq sets, en gagna un et perdit l’autre. Kukushkin fit le job contre Bemelmans, le double fut remporté par les Belges et Golubev doucha les espoirs du plat pays en remportant le match décisif contre Bemelmans.

PRONOSTICS : Je vois la Suisse l’emporter 4-1 ou 3-2. Les Kazakhs ont les moyens de chiper un point, deux tout au plus, mais on voit mal Wawrinka et Federer perdre leur simple surtout que le plus vieux du duo a cette année une occasion en or de remporter enfin ce trophée qui lui manque. En double ils seront, également favoris. Attention cependant, l’équipe kazakhe est composée de joueurs qui, en feu, peuvent créer la surprise et causer quelques crises de stress en Suisse !

Puisqu’il n’y a pas que le groupe Mondial qui va jouer en ce week-end du 4-6 avril, il est utile de rappeler que le groupe I joue aussi !

Voici les rencontres planifiées.

Groupe Amériques

Brésil – Equateur

Bon je doute que beaucoup d’entre nous connaissent les joueurs de simple de cette équipe. Par contre le Brésil possède une des meilleures équipe de double du monde, ce qui leur sera utile pour au moins 1 point ! Il s’agit de Melo et Soares (5ème et 3ème mondiaux de la discipline, rien que ça). On va dire avantage Brésil hein mais sans énorme conviction !

République dominicaine – Colombie

Une équipe de Colombie plutôt pas mal en fait puisque 2 bons joueurs de simple, Falla et Giraldo, pensionnaires du Top 100, et 2 joueurs non classés en simple mais bons en double, Cabal et Farah, classés aux alentours de la 30ème place mondiale en double et récents finalistes à Miami. Pour la République dominicaine, il va sans dire que ce sera plus dur et elle devra s’appuyer sur un seul Top 100, auteur d’une très bonne saison sur le circuit secondaire en 2013 et plutôt correcte cette année : Victor Estrella Burgos, plus tout jeune mais au top de sa forme. Les autres vous sont inconnus. Avantage à la Colombie donc.

Groupe Asie/Océanie

Ouzbékistan – Chine

L’Ouzbékistan possède deux bons joueurs : Denis Istomin, bien connu, et Farrukh Dustov, qui l’est moins mais qui dans une compétition où les 1000ème mondiaux sont fréquents, paraît une terreur. La Chine a deux joueurs piliers : Di Wu et Ze Zhang (le fourbe jaune entrainé par Peyre qui avait battu Gasquet une fois), tandis que les deux autres sont bien loin au classement. C’est kif-kif sur cette rencontre mais je pense que l’Ouzbékistan va passer quand même.

Inde – Corée du Sud

L’Inde est largement favorite puisqu’elle compte dans ses rangs Devvarman, Yuki Bambhri (bon joueur de Challenger) et un excellent joueur de double : Bopanna. La Corée du Sud n’ayant pas de joueurs au dessus du Top 300, ça va être dur.

La nouvelle star de 15love joue ce week-end, à vos claviers !

La nouvelle star de 15love joue ce week-end, à vos claviers !

Groupe Europe – Afrique

Croatie – Pologne

Marin Cilic et le jeune Borna Coric, 295ème et champion du monde junior 2013, comme principaux joueurs côté croate. Côté polonais, ce cinglé de Janowicz sera là, accompagné de l’imprononçable Przysiezny. L’ambiance peut être sympa. Avantage Croatie.

Israël – Slovénie

Trois tops 150 et un Top 300 pour la Slovénie VS Israël qui a Sela, Weintraub et deux bons joueurs de doubles dans ses rangs : Erlich et Ram. Israël devrait passer.

Ukraine – Suède

Côté Ukrainien, tout repose un peu sur Sergiy Stakhovsky. Les autres sont bien loin derrière au classement. En face, c’est pas fou fou non plus : aucun bons joueurs de simple mais par contre deux bons joueurs de double : Lindstedt et Brunström. Deux points en simple assuré pour l’Ukraine a priori, un pour la Suède. Avantage Ukraine mais qui sait.

Ah Domi que tu es beau ! Bon en même temps ya que toi qu'on reconnaît sur la photo !

Ah Domi que tu es beau ! Bon en même temps ya que toi qu’on reconnaît sur la photo !

Slovaquie – Autriche

La Slovaquie sera emmenée par Klizan et Lacko, bons joueurs de simple. Côté autrichien, il y a des bons espoirs avec le jeune Thiem, déjà 78ème après son gros début de saison, et Haider-Maurer. Peya, 3ème mondial en double, sera également une aide non négligeable. Avantage Autriche donc.

Admirez cette classe à la Jean-Louis Borloo de ce bon vieux Bennet'

Admirez cette classe à la Jean-Louis Borloo de ce bon vieux Bennet’

Résultats du week-end :

GROUPE MONDIAL

République tchèque – Japon : 5-0

France – Allemagne  : 3-2

Grande-Bretagne – Italie : 2-3

Kazakhstan – Suisse : 2-3.

GROUPE I 

AMERIQUES 

Brésil – Equateur : 3-1

République dominicaine – Colombie : 1-4

ASIE/OCEANIE

Ouzbékistan – Chine : 3-2

Inde – Corée du Sud : 3-1

EUROPE/AFRIQUE 

Croatie – Pologne : 3-1

Israël – Slovénie : 3-1

Ukraine – Suède : 4-1

Slovaquie – Autriche : 4-1

About 

Aficionado du tennis depuis maintenant plusieurs années, quelle ne fut pas ma joie quand je tombai sur ce site, véritable oasis de qualité, d'humour et de passionnés ! Grand admirateur des (beaux) revers à une main, je le pratique moi-même. Que vive le tennis fou, imprévisible et fantasque !

Tags:

477 Responses to Davis Cup : quarts de finale

  1. Elmar 7 avril 2014 at 9 h 18 min

    Pendant ce temps, Steve Johnson remporte le Challenger du Gosier, se met 110 points de plus en réserve, monte au 69ème rang ATP (son meilleur classement) et est classé 21ème à la Race avec 471 points. 471!!! Ca laisse rêveur pour Tennis Manager, un score pareil qui eût été multiplié par 10.
    Le mec est juste derrière Bautista Agut qui a fait un début de saison assez monstrueux et devant des gars comme Raonic, Kohlschreiber ou Haas.

    OK, Patricia, ça ne va sûrement pas durer sur terre battue, mais bon, c’est quand même assez énorme: il a déjà progressé de 100 places depuis janvier!

    • Kaelin 7 avril 2014 at 10 h 48 min

      la vache, énorme, 21ème à la race, tous les mecs devant lui hormis le 20ème Bautista Agut, 44ème à l’atp, sont des tops 20 top 15 ultra solides depuis des années. Chapeau

    • Patricia 7 avril 2014 at 19 h 48 min

      Juste pour l’intérêt pronostic, il a battu de Schepper qui a gagné Cherbourg et était 66è. Selon le classement ATP et la logique Roberta, généralement assez efficace, le Français était largement favori. Mais avec l’algorithme de Jeff, qui utilise les Jranks, Johnson avait 55% de chances de l’emporter….

      C’est sûr que c’est un très beau début de saison, il a gagné Dallas et le Gosier, plus une finale en challenger ; souvent, sur l’année, les meilleurs du circuit challenger qui démarrent proche des 200 gagnent dans les 4 titres.
      En plus il s’est qualifié pour Auckland, où il atteint les quarts, Delray Beach où il atteint les demis et Miami (sorti par BA). Il a eu un peu de bol (LL à Auckland, Haas pré blessé à Delray Beach mais après, c’est son niveau qui joue et une spirale vertueuse de confiance.
      Pour moi il est vraiment typé « dur », avec le très gros service, la patate en coup droit et un jeu offensif vers le filet possible, mais y en a qui s’adaptent à la terre…

      Vesely l’an passé c’était ce genre de pioche, mais parti de plus loin (il est plus jeune, Johnson a stagné) et donc des Futures. En février, il a gagné 3 futures + 1 demi (sur 4 participations), entame les challengers et gagne dès le 2è, dans le même mois il en gagne un 2è, se qualifie à RG et prend un set à Kohli, pour enchainer sur une finale dans un challenger tchèque très relevé (il perd contre Stepanek, après avoir sorti Garcia Lopez, Sock, Rosol, notre cher Gojowczyk)… Il marquera le pas sur la fin de saison, mais fera encore un titre et une finale en challenger avant le mois d’août!
      Ce sont des runs où les gars peuvent espérer arriver vers les 50 s’ils partent de là où est Johnson… Thiem a fait une fin d’année à la Johnson/Vesely en partant des 300 et en razziant les futures (2 titres et 3 finales) jusqu’en juillet : quart à Kitzbühel sur WC, premier challenger joué en aout, finale, victoire en challenger en septembre, quarts à Vienne, titre en challenger.

      Les gars qui ont les moyens d’entrer dans les 50 font ce genre de progression, après c’est le stade très délicat où des blessures peuvent empêcher de réussir la transition sur les tournois obligatoire, la confiance en prendre un coup… et les mecs végéter ou régresser, comme Harrison, Goffin, plein d’autres.

      • Kaelin 7 avril 2014 at 20 h 06 min

        merci pour les infos ! c’est toujours très intéressant d’étudier le parcours sur 2 ou 3 ans de mecs qui percent à un moment donné, parfois à la surprise générale ou parfois un peu moins. Goffin et Harrison ça reste 2 déceptions pour moi mais je ne peux m’empêcher de me dire qu’il est encore possible pour eux de percer (ils ont le tennis pour être top 30 pour Goffin, top 50 pour Harrison).
        Jsais pas si son ptit frère est blessé à Ryan, jpense que si car Christian Harrison, donc, n’ »a pas encore joué de l’année. Il a 19 ans et du coup est redescendu assez bas au classement : 590ème alors que l’année dernière il avait atteint environ la 350ème place, à 18 ans donc, ce qui est pas mal du tout. Il a déjà fait qqs perfs pas mal : il a battu Daniel Evans, pris un set à Gulbis aux qualifs de IW, battu Steve Johnson tiens, Falla et Marchenko et pris un set à Isner à Atlanta. Il a gagné 3 titres Futures dans sa très jeune carrière, 6 matchs en challengers et passé un tour sur le circuit pcpal (Falla à Atlanta donc).

  2. Kaelin 7 avril 2014 at 11 h 46 min

    Ah tiens le neveu de Nikolai Davydenko, Philipp, 21 ans et 1316ème mondial, s’est extrait des qualifs du challenger de Mersin. Il jouera contre le vieux rital Matteo Viola.
    Pas mal car vu son classement, c’est beaucoup plus un joueur de Futures, il passe de temps un ou 2 tours en qualifs de Challengers en général sans plus donc une qualification pour le tableau final pour un joueur comme ça est toujours une petite victoire !
    Ce n’est que la 2ème fois qu’il se qualifie pour un tableau principal de challenger. La 1ère fois c’était à un challenger aux Pays Bas, à Alphen aan den Rijn (défaite contre Wesley Koolhof, un sombre neerlandais 595ème de 24 ans). Il avait alors atteint le 854ème rang mondial. Il est entrainé par Eduard Davydenko, son père donc, qui entrainait aussi Nikolai ! Moins prometteur que Nikolai a priori mais sait on jamasi, il est encore jeune !

    • Colin 7 avril 2014 at 12 h 40 min

      Puisque Ulysse est aux abonnés absents, tu pourrais nous donner de temps et temps des nouvelles d’une idole de 15-love, l’inénarrable Alexeï Filenkov?

  3. Colin 7 avril 2014 at 13 h 08 min

    Avec l’élimination du Japon et du Kazakhstan, ce sera donc des 1/2 finales 100% européennes…
    Et même quasiment « cofrontalières » : France, Suisse et Italie se touchent, et la Tchéquie n’a qu’un degré de séparation avec la Suisse et l’Italie.

  4. May 7 avril 2014 at 20 h 41 min

    Quel week-end de Coupe Davis! J’ai suivi tout ça de loin entre deux pistes.
    Il y a eu des surprises, du suspens et un happy end pour les Frenchies et nos voisins Suisses. Wawrinka s’est évité une grosse déprime, il ne pouvait pas perdre son 2ème simple. Federer a assuré le service minimum.
    Contente que Monfils gagne un match clé avec un niveau de feu. Dommage que la tête s’échappe de temps en temps. Tsonga comme Waw a rattrapé la déroute de son 1er match. Heureusement que le double les sauve d’une nouvelle catastrophe alors qu’en face il n’y avait qu’une équipe bis.
    Les tenants du titre ont maîtrisé l’équipe Nippon sans leur 2 meilleurs joueurs mais j’ai vu que les scores n’étaient pas non plus ridicules. Bon Berdych n’était pas non plus présent…
    Murray n’a pas réussit à qualifier les Grands Bretons. Quand je vois comme Fognini l’a terrassé, je crains que cette saison de TB qui démarre le laisse sur le carreau. Enfin nous verrons bien ou il se situe, pour le moment il ne rassure pas beaucoup.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis