TRWC 2014 : Chassé (Madrid) Croisé (Rome)

By  | 19 mai 2014 | Filed under: Tennis Race

TRWC2014

Madrid : Stan infirme, Nishi régale, et Nadal ramasse la mise

Deuxième étape de la tournée des Grands prix européens courus sur terre, Madrid a bien failli être le théâtre d’une surprise de taille.

Djokovic forfait pour cause de blessure à l’avant-bras contractée à Monte-Carlo, Federer absent car de nouveau frappé par une paternité soudaine autant que gémellaire, ce Grand prix s’annonçait comme une explication entre un Rafa piqué au vif par sa contre-perf’ du rallye de Monte-Carlo et un Wawrinka sacré sur le Rocher.

Pas du tout ! Stan retombait dans ses errements post-Melbourne et sortait de piste dès les premiers tours, laissant le champ libre à Nadal, qui lui, roulait tambour battant et surpassait tous ses adversaires… Tous… sauf un. Le surprenant Nishikori réalisait en effet la course parfaite et caracolait en tête. Mais hélas, une panne mécanique soudaine envoyait le grand espoir japonais valser violemment dans les glissières à seulement quelques hectomètres de la ligne d’arrivée, et Nadal, tout heureux de l’aubaine, n’avait plus qu’à le déposer pour conserver son titre.

Rome : plus ça change, plus c’est pareil

Cette victoire à la Pyrrhus du « Terre-minotaure » ne laissait cependant pas forcément augurer d’une promenade de santé à Rome, et ce d’autant moins que Djokovic était de retour avec un bras tout neuf.

Wawrinka de nouveau « out » dès le début de la course, Federer venu faire quelques tours de piste en touriste entre deux biberons, Nishikori forfait pour cause de dos récalcitrant, rien ne pouvait s’opposer à une nouvelle explication au sommet entre Tic et Tac.

Pourtant, Nadal avait cette fois de grosses difficultés de carburation, puisqu’il souffrait le martyre pour dépasser des adversaires tels que Simon, Youzhny et Murray, qu’en d’autres temps il avait l’habitude de laisser sur place. Djokovic souffrait aussi, notamment pour se détacher du morbaque Ferrer, puis d’un inattendu Raonic, mais au final c’est bien lui qui passait la ligne d’arrivée en tête, sans panne fatale pour sauver la mise à Rafa une deuxième fois.

Classement après six courses

Les 25 points ramassés à Madrid ont permis à Nadal de prendre le leadership de la Tennis Race à Djokovic, mais cette domination n’a été que très éphémère puisque le Serbe a repris son bien dès la course suivante à Rome.

Il ne reste plus à Nadal qu’un seul (super) GP sur terre pour reprendre la direction des opérations, et épaissir un peu sa moisson de points printanière. Il reste malgré tout le grandissime favori sur la terre battue du circuit Roland-Garros.

Derrière les deux inséparables, les deux Suisses ont fait choux blanc à Madrid comme à Rome et se retrouvent sérieusement distancés.

On notera, un peu plus loin, la belle performance de Raonic qui a fini dans les points lors des 5 derniers Grands prix courus (il est d’ailleurs le seul dans ce cas).

Cogneur
Pts
TRWC-GP01
TRWC-GP02
TRWC-GP03
TRWC-GP04
TRWC-GP05
TRWC-GP06
TRWC-GP07
TRWC-GP08
TRWC-GP09
TRWC-GP10
TRWC-GP11
TRWC-GP12
TRWC-GP13
TRWC-GP14
1 N. Djokovic 107 20 25 25 12 25
2
R. Nadal 103 36 18 6 25 18
3
S. Wawrinka 75 50 25
4
R. Federer 66 24 18 6 18
5
T. Berdych 52 30 12 10
6
D. Ferrer 49 12 15 12 10
7
M. Raonic 38 4 8 10 1 15
8
K. Nishikori 35 2 15 18
9
G. Dimitrov 29 16 1 12
10
A. Murray 26 8 10 8
11
A. Dolgopolov 16 12 4
12
R. Bautista-Agut 15 15
-
J. Isner 15 15
14
J. Benneteau 10 10
-
E. Gulbis 10 6 4
16
K. Anderson 8 8
-
F. Lopez 8 8
-
J.W. Tsonga 8 8
19
J. Chardy 6 6
-
S. Giraldo 6 6
-
T. Robredo 6 4 2
22
T. Haas 5 1 4
23
G. Garcia-Lopez 4 4
24
M. Cilic 2 2
-
P. Kohlschreiber 2 2
-
J. Nieminen 2 2
-
L. Rosol 2 2
28
F. Fognini 1 1
-
M. Youzhny 1 1

Signalons que le nouveau barème imposé par la FIA depuis la saison 2010, favorise plus le vainqueur de chaque course, et permet aux 10 premiers de marquer des points: 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1.

Rappelons que 14 Grands prix sont disputés cette année, dont 4 «super grands prix» (Melbourne, Paris-outdoor, Londres-outdoor et New-York) qui apportent deux fois plus de points qu’un GP classique, et un «masters GP» indoor qui clôture l’année (réservé aux huit meilleurs cogneurs de la saison, ce dernier rapporte 50% de points en plus qu’un GP classique; il sera disputé cette année, comme lors des cinq éditions précédentes, à Londres).

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags:

4 Responses to TRWC 2014 : Chassé (Madrid) Croisé (Rome)

  1. May 19 mai 2014 at 22 h 54 min

    Voilà qui est vite fait bien fait Colin. Après chaque prix les rangs bougent, on ne va pas s’en plaindre. Les 2 premières places sont encore squattées par le mêmes mais plus rien n’est acquis désormais.
    Soit Roland Garros confirmera la 1ère place de Djoko soit il y aura un nouveau pilote en pole-position avant le super grand prix Londonien.

    • Colin 20 mai 2014 at 9 h 58 min

      Ce qui me fait plaisir, c’est de voir les quatre principaux « attendus au tournant » (Rao, Nishi, Dimi et Dolgo) solidement installés entre la 7è et 11è place, en attendant mieux on l’espère.
      Et ça fait tout bizarre de voir Murray coincé au milieu de ces quatre là…

  2. Remy 20 mai 2014 at 10 h 19 min

    Cilic et Fognini sont perdu contrairement à la Race de l’ATP.

  3. Antoine 20 mai 2014 at 14 h 51 min

    On a bien l’impression que Raonic, Nishikori et Dimitrov sont bien partis et que l’un d’entre eux, voire plusieurs devraient se retrouver qualifiés pour le Master’s à la fin de l’année..

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis