RYSC 2014 : Cincinnati

By  | 9 août 2014 | Filed under: RYSC

rackphoto-WSopen-2011 Alors que la fête n’est pas finie à Toronto, le Masters de Cincinnati commence déjà, du moins les qualifications.

Les résultats canadiens ne sont pas encore définitifs mais je peux déjà vous dire qu’il y a du changement au classement général. Faire l’impasse sur ces tournois au cœur de l’été coûtera cher quand il faudra compter les points après Bercy.

Je rappelle que les résultats des deux Masters américains du mois d’août seront publiés en même temps avant de prendre direction vers Flushing Meadows.

Règles du RYSC

Pour chacune des 16 têtes de série, il vous faudra pronostiquer à quel stade du tournoi elle finira en respectant le format suivant : 1rd, 2rd, 3rd, Quart, Demi, Finale, Victoire.

Un joueur est à choisir parmi les non têtes de série. Il rapportera 1 point à chaque victoire contre une tête de série.

La réponse à la question subsidiaire permettra de départager le premier en cas d’égalité au points et peut rapporter 1 point si la réponse exacte est donnée.

 Les têtes de série

  1. Djokovic
  2. Federer
  3. Wawrinka
  4. Berdych
  5. Raonic
  6. Ferrer
  7. Dimitrov
  8. Murray
  9. Gulbis
  10. Gasquet
  11. Isner
  12. Tsonga
  13. Bautista Agut
  14. Čilić
  15. Fognini
  16. Robredo

Question subsidiaire : combien d’aces pour le vainqueur du tournoi ?

Tableau

draw_cincy_14

Date limite

Les matchs commencent lundi 9 août à 11h (heure locale, donc 17h heure française). C’est donc la limite de publication des listes.

About 

Après de trop nombreuses années sans tennis, je retrouve enfin mon amour de jeunesse. Et le constat est lapidaire : je suis ultra nul. Je compense en regardant les matches du Federer tant qu'il en est encore temps, de jour comme de nuit.

Tags: ,

341 Responses to RYSC 2014 : Cincinnati

  1. Elmar 18 août 2014 at 15 h 38 min

    Le poison du tableau sera Jo évidemment qui peut affronter un top dès les 1/8emes!

  2. Skvorecky 18 août 2014 at 16 h 28 min

    Autant l’absence à Toronto et Cincinnati n’avait guère d’importance en soi, autant le forfait à l’US Open de Nadal change beaucoup de choses.

    Djokovic et Federer sont les favoris du tournoi, mais avec des bémols: le Serbe a fait une tournée américaine toute pourrie; le Suisse a 33 ans, ce qui ne l’empêche pas de bien jouer et d’enchaîner les finales, mais peut devenir un facteur incontournable dans les matchs longs et serrés (voir la liste de ses défaites cette année).

    Derrière eux, il y a un boulevard pour qu’une nouvelle tête surgisse ou confirme.

    Le forfait de Nadal ne devrait pas être inquiétant à long terme. En l’absence de plus amples informations, je l’interprèterais comme une combinaison de prudence et volonté de ne pas débarquer en Grand Chelem sans préparation.
    Le poignet est un sujet sensible et le cas Del Potro doit faire réfléchir les joueurs (en l’occurrence, c’est le poignet droit pour Nadal, heureusement, mais il ne peut pas jouer à 100% en coup droit!). Djokovic en a souffert à Monaco, mais est très vite revenu fort et n’a pas perdu un gramme de niveau de jeu. Quant à Del Potro, il a fait un choix cette année, qu’il aurait pu faire plus tôt ou plus tard, mais il semble qu’on ne parle pas là non plus de blessure absolument invalidante.

    Si Nadal n’était pas qui il était, je crois que rien ne l’aurait empêché de se présenter à New York. Mais n’étant pas un joueur lambda, il ne veut pas faire un Grand Chelem « pour voir ». On sait bien qu’il ne joue que s’il pense avoir des chances de gain (c’est pour ça qu’il a renoncé à Melbourne l’an dernier).

    Son retour aux affaires dépendra de son plan et ses ambitions à court et moyen terme. S’il estime qu’il n’a plus rien à viser en 2014 (ce qui serait logique), il peut très bien zapper la fin de saison pour faire du travail de fond et tenter de refaire en 2015 le coup de 2013. Ou ne jouer qu’un Master 1000 et le Masters, par exemple. L’automne n’a jamais été sa saison, alors…

    Pour les têtes de série, Elmar, n’oublie pas que les têtes de série 9-12 (dont Tsonga, et Murray avant que le forfait de Nadal ne le propulse au huitième rang) ne peuvent pas jouer de top 4 avant les quarts.
    En huitièmes, les top 4 affrontent les nº 13 à 16.

    • Elmar 18 août 2014 at 16 h 40 min

      C’est juste. Mais qu’est-ce qu c’est chiant cette segmentation!

    • MarieJo 18 août 2014 at 17 h 53 min

      ok merci de cette précision pour les têtes de séries, tjrs utile ;-)

    • Antoine 19 août 2014 at 12 h 09 min

      Cela fait partie de la fantastique rente de situation du top 4..Non seulement, ils jouent les plus faibles en quart tandis que les top8 non top4 jouent les plus forts, mais ceci a pour conséquence fréquente que les survivants non top4 en quarts s8nt émoussés par leur quart ce qui rend improbable la présence de l’un d’entre eux en demie…

      Gagner un GC sans etre top4 est don très très difficile..Cela rend la perf de Stan vraiment remarquable.
      Nadal a déjà gagné un GC sans etre top4, mais c’est Nadal et c’était à Roland..
      Avant Stan, seul Del Po l’a fait depuis 10 ans..

    • Coach Kevinovitch 19 août 2014 at 14 h 58 min

      Qu’attendent les non top 4 pour devenir top 4?

      A priori, on ne naît pas top 4 et tout le monde peut le devenir. Je me trompe?

      • Antoine 19 août 2014 at 16 h 22 min

        Et bien ce n’est pas facile..pour la raison indiquée. C’est beaucoup plus difficile d’y parvenir que d’y rester. L’experiende de Del po et Stan montre qu’il faut, au minimum gagner un GC. Meme Del Po n’en a jamais fait partie..mais Ferrer est un contre exemple : il a été 3ème.

        • Patricia 21 août 2014 at 9 h 25 min

          Ben Murray a été top 4 pendant un moment sans gagner de GC… et en fait del Po a été très brièvement top 4 avant de se blesser !

  3. John 18 août 2014 at 19 h 55 min

    23e victoire de rang pour David Goffin: je ne suis pas sûr que le gars qui se le prendra au tirage dans quelques jours sera ravi de la nouvelle.

    • Kaelin 18 août 2014 at 23 h 03 min

      Yep c’est formidable ce qu’il fait en ce moment. Prochain gros test face à Leonardo Mayer.

  4. Kaelin 18 août 2014 at 22 h 48 min

    Putain Jan Lennard tu m’emmerdes

    • Colin 19 août 2014 at 0 h 31 min

      C’était « La Minute Struff », copyright Kaelin 2014

      • Kaelin 19 août 2014 at 13 h 01 min

        jvais changer de poulain s’il continue ainsi!

  5. Don J 19 août 2014 at 10 h 00 min

    Forfait de Nadal en GC ces 3 dernières années -> Djoko/Murray en finale

    pire…

    Forfait de Nadal en GC ces 3 dernières années -> Ferrer en demi

    autrement

    Forfait de Nadal en GC ces 3 dernières années -> Gasquet perd en 1/8ème (ah non ça s’est pas lié ^_^)

  6. Remy 19 août 2014 at 15 h 25 min

    Marie, je vois que tu es partie pour meubler d’ici ce week-end.
    Je ferai donc un seul article RYSC contenant l’US Open + résultats précedents

    • MarieJo 19 août 2014 at 17 h 12 min

      oui j’ai prévu un petit truc façon apéro ;-)

      en attendant qu’on fasse des mini présentations pendant l’us open !

      • Kaelin 19 août 2014 at 17 h 30 min

        je serai opé pour des présentations! :)

      • MarieJo 19 août 2014 at 18 h 56 min

        cool merci !

  7. Ulysse 19 août 2014 at 17 h 36 min

    Salut la compagnie !

    Bine sûr ça fait plaisir de voir le Djoker marquer le pas, Jo bourriner joyeusement avec succès, et Federer reprendre quelques bonnes vieilles habitudes. Mais le fait marquant du mois d’août n’est pas à rechercher parmis les stribulations de Tsonga, Djokovic ou Federer dans les M1000 nord-américains, mais bien dans l’absence prolongée de Nadal qui shunte la saison de dur. On retrouve un schéma dont on avait pris l’habitude dans les premières années du phénix Majorquin. S’il est conforme à ses habitudes, il reviendra en pleine forme en 2015, revigoré par une bonne convalescence et un trimestre de gammes forcenées à la maison. J’en fait mon favori logique pour l’Australian Open car ces demi-saisons de retrait on toujours été précurseurs à de grandes performances de sa part.

    En attendant le mois de septembre devrait voir logiquement Djoko siffler la fin de la récré et pis c’est tout. Le tennis a toujours été un sport de régularité. Il le devient de plus en plus. Je m’en rend compte amèrement à chaque fois que j’y joue. Portez-vous bien !

  8. Antoine 19 août 2014 at 18 h 33 min

    Je pense comme Ulysse que l’évènement majeur depuis Wimbledon est effectivement l’absence de Nadal, laquelle a déja eu des conséquences notables et va continuer â en avoir, au minimum jusqu’à l’US Open, voire plus si elle se prolonge, ce qui ne peut etre exlclu puisque les premières déclarations ne laissaient pas prévoir son absence à New York et que pour la 2ème gois en 3 ans, il ne viedra pas. C’est son 7ème GC qu’il loupe et au cours des trois dernières saisons, il en loupe un par an..

    Il en pâtit évidemment, cela fait 4 000 points envolés, deux GC!, et il est presque certain que le Djoker est assuré de demeurer numéro 1 jusqu’à la fin de l’année et plus, sauf catastrophe de sa part. Je pense que Nadal s’en fiche un peu. Contrairement au Djoker ou à Federer, il ne parait pas spécialement motivé par le fait d’etre numéro un. C’est plutot un poids pour lui, avec les obligations médiatiques qui vont avec.

    C’est aussi le circuit qui pâtit notablement de son absence. Un GC sans Nadal, cela reste un GC mais cela a moins de saveur.

    Il y a des bénéficiaires, discrets, de cette absence cependant. Le prinipal n’est autre que Federer comme on l’a vu à Toronto et à Cincy. Federer aurait il enchainé finale et titre ? J’en doute beaucoup..Non seulement il est sur de ne pas croiser Nadal, mais il est sur de ne pas rencontrer le Djoker avant la finale, ce qui augmente la probabilité de ne pas le rencontrer du tout..Cela veut dire aussi avoir une chance sur deux d’avoir pour adversaire théorique en demies Ferrer et une autre que ce soit Stan, ce qui est plus sympa que d’avoir Djoko ou Nadal. Cela veut dire aussi que Murray rentre dans le top 8 et donc de ne pas pouvoir le rencontrer avant les quarts..Vraiment tout bénef pour Roger qui dans le passé a amplement démontré sa capacité à tirer profit des absences de ce dernier, en 2009, en 2012 et maintenant aujourd’hui..

    Devenant TS8, Murray est l’autre bénéficiaire notable de l’absence de Nadal. Enfin, tous les joueurs bénéficient à un titre ou â un autre de cette absence et particulièrement ceux qui ont une chance réaliste de gagner le titre. Il ne risquent plus de se faire battre par Nadal et d’y laisser forcément des plumes au cas ou ils y seraient parvenus..Leurs chances sont très nettement augmentées…Ni Roger, ni Murray, ni Jo ne s’en plaindront, et pas davantage le Djoker qui a perdu à New York deux finales sur trois contre Nadal.

    En citant ces 4 là auxquels on peut ajouter Stan, je pense avoir cité les 5 joueurs qui peuvent rafler la mise dans trois semaines. Sans doute certains ajouteraient Dimitrov, que j’exlue pour ma part. Ces cinq là sont les seuls à avoir gagné un GC ou à etre allé au moins en finale. Ferrer aussi, mais je l’exclue également.

    En dépit de ses résultats médiocres à Toronto et à Cincy, les pires depuis 4 ans dans deux M1000 consécutifs et meme les pires depuis 2008 sur deux M1000 consécutifs sur dur, Djoko peut parait etre le favori logique dans un Gc sur dur, sur le format des 3 sets gagnants.

    Ensuite, je mettrai Murray et Roger à peu près au meme rang. Roger a moins de chances de gagner qu’à Wimbledon à mon sens.

    Enfin, Stan et Jo..Voilà mon top 5.

    • Don J 19 août 2014 at 19 h 11 min

      concernant Stan et Murray, je ne vois vraiment pas pourquoi ils seraient parmi les favoris, hormis leur classement qui les avantages, ils n’ont rien montré dans cet été américain… Ferrer et Raonic ont pour moi plus de chances d’aller loin.

      • Antoine 19 août 2014 at 19 h 59 min

        Ferrer et Raonic ont peut etre plus de chances d’aller plus loin, c’est possible, mais Murray et Stan ont une chance de gagner le tournoi alors que celles de Ferrer et de Raonic me paraissent quasi nulles. La raison principale à mes yeux est que Stan et Murray ont déjà gagné en GC, de surcroit sur dur.

        Par ailleurs, il n’y a pas nécessairement besoin de briller aux deux M1000 précédents Flushing pour gagner le tournoi : en 2012, Murray a gagné. Pourtant il n’avait pas fait mieux que Djoko cette année lors de ces deux tournois…

    • Fawaz 20 août 2014 at 19 h 57 min

      Non! Le forfait de Nadal n’est pas un événement majeur de la saison tennistique!

      Par nature, seuls sont majeurs les résultats des tournois du Grand Chelem, + ceux du Masters et de la Coupe Davis.

      Tout le reste y compris les M 1000 sont simplement des épisodes de la saison, certains plus marquants que d’autres, certains plus rémunérateurs que d’autres, certains plus médiatiques que d’autres.

      Et puis les absents ont toujours tort, qu’ils soient blessés, en méforme, à la retraite, suspendus pour dopage et que sais-je encore!

      Le tennis est plus grand que tous, et l’absence d’un joueur si grand soit-il n’y change rien.

      En 2020, quand tous les têtes d’affiche d’aujourd’hui auront raccroché, le tennis sera toujours aussi grand.

      C’est cela la force d’un des 5 plus grand sports au monde (avec le Football, l’Athlétisme, la Natation, et le Basketball) qui a plus de cent ans de tradition derrière lui.

  9. mustapha 19 août 2014 at 19 h 34 min

    c’est particulier comme sensation, de se reveiller par la fraicheur precoce d’un automne impatient, au milieu d’un mois d’aout , été secoué par les cadences inquiètes de ce tango déréglé.. l’été meurt d’avoir vécu et chaque rayon semble être le dernier que le soleil veut bien nous concéder..l’astre , naguère prodigue, est devenu avare comme un lionel en négoce..
    l’astre donne bien mieux quand il donne moins.;roger regale avec plus de prodigalité en servant à la cuillère ce qu’il nous offrait par louche..un soleil declinant mais qui n’a jamais été aussi beau dans son desir d’irradier jusqu’à la fin, de s’éteindre dans le dernier feu du genre..

    • John 19 août 2014 at 22 h 52 min

      Mustapha, on t’aime.

  10. John 19 août 2014 at 22 h 53 min

    (Et pour les autres: le David vient de fendre la gueule de Leonardo Mayer 6/3 6/1, et enchaine donc sa 24e victoire d’affilée)

    • Kaelin 20 août 2014 at 8 h 33 min

      La vache !! Ca c’est vraiment énorme, je lui donne plus de crédit que sa victoire précédente sur Melzer étant donné la forme très descendante de ce dernier ces derniers mois, alors que Leo Mayer, qui sait par ailleurs bien jouer sur dur, c’est ouf … et quelle branlée mes aïeux ! La Goffe a retrouvé la frite ! Jsais pas si en dehors de cette tournée victorieuse il y a eu un changement positif dans sa vie perso/staff, etc, mais c’est impressionnant ce qu’il réalise. Prochain tour contre un mec à la carrière un peu similaire à Melzer : Nieminem. Faisable en plus. Quand je vois les mecs qui restent dans le tableau, jme dis qu’il peut aller assez loin ..

      • Patricia 21 août 2014 at 9 h 31 min

        A mon avis Goffin a récupéré le seul truc qui lui manquait : la confiance ! Il n’avait pas de pépins physique, a changé de staff à l’intersaison, où il jouait très bien… mais comme l’indiquait son coach, il se mettait une très grosse pression que son stage sur circuit challenger a miraculeusement curé !
        Pour l’avoir vu jouer quelques fois auparavant, il avait des très bons coups, prenait souvent l’avantage dans l’échange même contre des joueurs forts, mais foirait tout dans la finition par fébrilité.

  11. William 20 août 2014 at 0 h 28 min

    Ulysse, John et le Mus qui réapparaissent : y a pas à dire, un titre de Roger, ça a du bon. Content de vous relire !

    • John 20 août 2014 at 10 h 16 min

      Le pire, c’est que tu as raison. Rien ne me donne plus envie de poster qu’un bon vieux petit titre à Cincinatti, et rien ne me donne plus envie de disparaitre que le 1/8e de finale de l’US Open de l’année passée. 15-love est un site de fedfans névrosés et paradoxaux – ce qui laisse donc une a

  12. John 20 août 2014 at 10 h 16 min

    ample marge de torture au fans de Nadals qui s’y aventureraient.

  13. antsiran23 20 août 2014 at 11 h 14 min

    C’est vrai que la façon dont Nadal gère sa carrière est bien atypique. Il met tellement à l’épreuve son organisme que s’il veut durer il a intérêt à se préserver. Et concentrer son attention sur les tournois de TB. Il a une telle marge sur les autres sur cette surface que c’est là qu’il va exploser les records en M1000, 500 et GC. Le calcul n’est pas con. L’histoire retiendra ses 20 ou 25 GC sans tenir compte des 15 ou 20 Roland Garros ! Et là, le débat sur savoir qui est le plus grand n’aura plus lieu d’être… Youpi !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis