Tennis Race 2015 : Londres, Montréal, Cincinnati

By  | 24 août 2015 | Filed under: Tennis Race

TRWC2015Acte 1 : Londres outdoor

Le Super GP de Londres outdoor, couru sur gazon, a été un quasi-remake de celui de l’an passé. L’ancien maître des lieux Roger Federer (7 victoires) a fait la course en tête, puis s’est fait passer irrémédiablement dans les derniers tours par le nouveau taulier des lieux, le leader du classement TRWC Novak Djokovic. Le Serbe signe pour sa part son 3è succès sur le circuit de Wimbledon.

Derrière, on notera la belle troisième place de Richard Gasquet, qui réédite sa performance de 2007. A noter également que c’est la toute première fois dans l’histoire des TRWC que deux podiums consécutifs sont occupés en Super-GP par des français (suite à la 3è place de Tsonga à Paris).

Comme à Paris, Andy Murray termine 4è.

Acte 2 : Montréal

En l’absence de Federer, au repos, c’est Murray qui a soulevé la coupe Rogers, se permettant au passage, et pour la première fois depuis des lustres, de remporter une course devant Djokovic (rappelons que sa victoire à Madrid avait été obtenue en l’absence du serbe).

Nouveau podium français (le 3è consécutif donc), cette fois pour Jérémy Chardy (le premier de sa carrière), tandis que Nishikori finit 4è.

Acte 3 : Cincinnati

Federer fête son retour aux affaires avec une nouvelle victoire dans l’Ohio (la 7è), tandis que Djokovic finit second pour la 5è fois de ce GP qui continue de se refuser à lui. Murray complète le podium, et Dolgopolov prend une belle 4è place.

Classement après dix courses

Quatre vainqueurs différents lors des 4 derniers Grands prix (Wawrinka, Djokovic, Murray et Federer) : le circuit TRWC reprend un peu des couleurs et de la diversité après un début d’année dominé outrageusement par le Serbe. Celui-ci n’est pas encore assuré mathématiquement d’être champion du monde 2015 mais cela fait quelque temps maintenant qu’il n’y a plus guère de doute sur ce sujet : Le seul qui peut encore en théorie lui disputer le titre est Andy Murray, mais l’écossais n’est pas capable de tout gagner d’ici à la fin de l’année. De plus Djokovic, même quand il n’est pas au top, reste toujours capable d’assurer sa place sur le podium. C’est dire la marge dont il dispose.

Quant à Rafael Nadal, il est toujours à la recherche de sa première victoire de l’année.

Place maintenant au dernier Super-GP de l’année, couru sur le ciment du circuit de Flushing Meadows à New York.

Cogneur
Pts
TRWC-GP01
TRWC-GP02
TRWC-GP03
TRWC-GP04
TRWC-GP05
TRWC-GP06
TRWC-GP07
TRWC-GP08
TRWC-GP09
TRWC-GP10
TRWC-GP11
TRWC-GP12
TRWC-GP13
TRWC-GP14
1
N. Djokovic
272 50 25 25 25 25 36 50 18 18
2
A. Murray 182 36 15 18 25 24 24 25 15
3
R. Federer
117 18 18 20 36 25
4
S. Wawrinka 112 30 12 50 12 8
5
T. Berdych 88 24 10 12 18 12 8 4
6
R. Nadal 73 8 6 15 18 4 16 6
7
K. Nishikori 70 12 6 15 10 12 15
8
D. Ferrer 47 10 8 6 15 8
9 M. Raonic 46 20 12 4 10
10
J.W. Tsonga 40 30 10
11
R. Gasquet 38 2 30 6
12
M. Cilic 30 10 20
13
J. Isner 25 2 15 4 4
14
G. Simon 20 4 16
15
F. Lopez 18 8 10
16
G. Dimitrov 16 2 6 8
-
N. Kyrgios 16 16
18
A. Dolgopolov 14 2 12
19
J. Chardy 12 12
-
G. Monfils 12 12
21
K. Anderson 8 1 1 4 2
-
E. Gulbis 8 8
-
V. Pospisil 8 8
-
D. Thiem 8 8
25
D. Goffin 7 6 1
26
G. Muller 6 4 2
27
J. Monaco 4 4
-
B. Tomic 4 4
29
R. Bautista-Agut 3 1 2
30
T. Bellucci 2 2
-
M. Granollers 2 2
-
A. Haider-Maurer 2 2
-
J. Sock 2 1 1
34
S. Bolelli 1 1

Signalons que le nouveau barème imposé par la FIA depuis la saison 2010, favorise plus le vainqueur de chaque course, et permet aux 10 premiers de marquer des points: 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1.

Rappelons que 14 Grands prix sont disputés cette année, dont 4 «super grands prix» (Melbourne, Paris-outdoor, Londres-outdoor et New-York) qui apportent deux fois plus de points qu’un GP classique, et un «masters GP» indoor qui clôture l’année (réservé aux huit meilleurs cogneurs de la saison, ce dernier rapporte 50% de points en plus qu’un GP classique; il sera disputé cette année, comme lors des six éditions précédentes, à Londres).

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags:

436 Responses to Tennis Race 2015 : Londres, Montréal, Cincinnati

  1. MarieJo 11 septembre 2015 at 17 h 15 min

    je viens de recycler le dernier comm d’antoine pour le prochain article qui se fait rare sur 15LT ! passer à la suite :)

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis