RYSC : An 4, aux antipodes

By  | 15 janvier 2016 | Filed under: Actualité, RYSC

TENNIS-AUS-OPEN  MEL587  Après une année bien décevante, le RYSC prend le pari de continuer l’aventure. Alors que Djokovic semble tout aussi intouchable que l’an dernier. Les nouvelles pousses arrivent, mais ils leur faudra encore bien du temps.
Hasard du tirage, Chung et Zverev qui sont parmi les plus prometteurs se frottent d’entrée au numéros 1 et 2 mondial. On espère du jeu et non pas une exécution en règle.

Règles RYSC 2016

Article 1 Le RYSC est un jeu de 15-love tennis qui se déroule tout au long de l’année calendaire. Il se manifeste lors des Masters 1000, des tournois du Grand Chelem et du Tour final des Masters de l’ATP. Lors de chacun de tournois le participant ayant le plus de point est déclaré vainqueur de l’épreuve. A la fin de l’année, la personne ayant le plus haut score sur l’ensemble de tous les tournois devient champion du monde du RYSC.

Pour chaque épreuve, tout participant peut obtenir des points de la façon suivante.

1/A- En publiant à quel stade de la compétition vont s’arrêter les 16 premières têtes du série du tournoi. En Grand chelem et lors de la Masters Cup, chaque bonne réponse rapportera deux points pour un total maximum de 32 points. En Masters 1000, un point, pour un total maximum de 16 points en cas de sans-faute.

1/B- Au tour final des Masters, de par le format du tournoi, ce système variera légèrement. Il concernera les 8 joueurs participants et chaque bonne réponse rapporte deux points, pour un score maximum de 16 points.

1/C- En choisissant un champion parmi les non têtes de série (hors 16 pour les M1000 et hors 32 pour les GC). Ce joueur rapportera un point pour chaque tête de série qu’il battra au cours du tournoi.

1/D- Une question ouverte libre à l’organisateur du tournoi du RYSC en lien avec les performances de l’épreuve donnera un point à tout participant donnant à l’avance la réponse exacte.

Article 2- Si plusieurs concurrents arrivent à égalité en tête du classement de fin d’année, ils seront départagés par une question subsidiaire posée en tout début de saison, dont je me réserve le choix. En cas de nouvelle égalité, le premier à avoir répondu à cette question sera déclaré « RYSC World Champion. »

Article 3- Si plusieurs concurrents arrivent à égalité en tête d’un tournoi, Grand chelem, Masters 1000 ou Masters de Londres, la question libre sera utilisée pour départager ces concurrents en prenant la réponse la plus proche de celle attendue. En cas de nouvelle égalité, le premier concurrent à avoir présenté sa liste sera déclaré vainqueur du tournoi.

Article 4- Le vainqueur d’un tournoi se verra offrir un petit bonus de points en plus ceux gagnés selon l’article 1

4/A- Pour les Grands Chelems et le Tour Final des Masters, le bonus sera de 2 points.

4/B- Pour les Masters 1000, le bonus sera de 1 point.

Article 5- Seront admis au Masters de Londres :

5/A Les huit premiers du classement annuel publié après l’Open de Paris-Bercy.

5/B Les vainqueurs de Grand chelem n’appartenant pas à la catégorie A.

5/C Le participant le moins bien placé au classement annuel ayant participé au moins aux quatre tournois du Grand chelem et 2 Masters 1000 . Ce sera son ultime chance de briller, c’est « La revanche du Perdant ». En cas d’égalité sur ce critère, le « Perdant » sera désigné grâce à sa moyenne de points par tournoi: si deux concurrents sont à 10 points, que l’un a joué quatre tournois et l’autre treize, ce dernier est bien évidemment beaucoup plus nul et sera considéré comme « Perdant » ! En cas de nouvelle égalité, les ex-æquo seront admis ensemble au Masters de Londres.

Article 6-En cas de forfait d’un des joueurs concernés par le RYSC avant son premier match lors d’un tournoi, il sera purement et simplement exclu du jeu et non remplacé.

Article 7/A Les réponses pour les Masters 1000 (hors Indian Wells et Miami) devront respecter le format suivant : 1rd, 2rd, 3rd, Quart, Demi, Finale, Victoire

7/B Les réponses pour les Grands Chelems (plus Indian Wells et Miami) devront respecter le format suivant : 1rd, 2rd, 3rd, 4rd, Quart, Demi, Finale, Victoire

7/C Les réponses pour la Masters Cup devront respecter le format suivant : 4eme, 3eme, 2eme, 1er, Demi, Finale, Victoire

7/D Les réponses devront respecter l’ordre des têtes de série.

Le respect de la syntaxe de vos listes limiteront les erreurs de saisies et de calcul dont l’organisateur est trop souvent coupable …

Open d’Australie 2016

Les 16 têtes de série

  1. Novak Djokovic
  2. Andy Murray
  3. Roger Federer
  4. Stanislas Wawrinka
  5. Rafael Nadal
  6. Tomáš Berdych
  7. Kei Nishikori
  8. David Ferrer
  9. Jo-Wilfried Tsonga
  10. John Isner
  11. Kevin Anderson
  12. Marin Cilic
  13. Milos Raonic
  14. Gilles Simon
  15. David Goffin
  16. Bernard Tomic

Question subsidiaire : combien de jeux remportera le futur vainqueur de l’AO pendant tout le tournoi ?

Question subsidiaire pour le classement général : quel sera l’écart de point ATP entre le numéro 1 et le numéro 2 mondial une fois la saison terminée ?

Crocodile Dundee

Voici la liste des joueurs tête de série :

A chaque participant de choisir un joueur non tête de série, c’est à dire hors de la liste suivante : Djokovic, Murray, Federer, Wawrinka, Nadal, Berdych, Nishikori, Ferrer, Tsonga, Isner, Anderson, Cilic, Raonic, Simon, Goffin, Tomic, Paire, Lopez, Thiem, Fognini, Troicki, Karlovic, Monfils, Bautista Agut, Sock, Garcia-Lopez, Dimitrov, Seppi, Kyrgios, Chardy, Johnson et Sousa.

Ce joueur rapportera 1 point pour chaque tête de série qu’il sortira du tournoi.

Tableaux

draw_ao_top_16draw_ao_down_16

Date limite de participation

L’Open d’Australie commence le lund 18 janvier à 11h, heure locale. Toutes les participations seront donc prises en compte jusqu’à 1h du matin, heure française.

About 

Après de trop nombreuses années sans tennis, je retrouve enfin mon amour de jeunesse. Et le constat est lapidaire : je suis ultra nul. Je compense en regardant les matches du Federer tant qu'il en est encore temps, de jour comme de nuit.

Tags: ,

611 Responses to RYSC : An 4, aux antipodes

  1. Elmar 26 janvier 2016 at 07:40

    Voilà, Roger a rempli son contrat sur ce GC. C’est cool et déprimant à la fois.

  2. Patricia 26 janvier 2016 at 07:47

    Je viens d’apprendre que le nouveau tournoi challenger lyonnais lancé par Roux débuterait dès cette année, la semaine après RG. Quel allergique à l’herbe, français, pas trop bien classé, pourrais-je éventuellement y admirer ? Paulo peut-être ? P2H et ERV, sans doute pas… Halys ?
    Je veux Stéphane Robert !

    • Nathan 26 janvier 2016 at 07:52

      Tu veux Robert, tu auras Paire.

      • Patricia 26 janvier 2016 at 08:03

        J’aimerais y croire, il promettra de venir, mais Ben se blessera à RG…

  3. Patricia 26 janvier 2016 at 07:48

    Roro fait sa 39è demi finale en GC ? C’est indécent.

    • Skvorecky 26 janvier 2016 at 08:03

      Ce qui est un record et de loin. Connors est à 31 demi.

      Sauf que dans ce genre de records, il ne faut jamais oublier que Connors a zappé Australie et Roland Garros pendant presque 10 ans, et qu’il aurait pu faire bien plus de demi-finales.

      Dans le genre indécent, il y a l’identité du troisième à ce classement.

      C’est… Djokovic (ex-aequo avec Lendl, mais plus pour longtemps), avec 28 demi-finales majeures…

    • Patricia 26 janvier 2016 at 08:11

      Bialik publie une stat flatteuse : Fed contre le top 10 depuis 2014 : 75% de victoires, contre 56% entre 2008/2013.

  4. Nathan 26 janvier 2016 at 07:50

    Tout est bon pour Nishi, je le sens. Djoko va vouloir en faire de trop pour laver l’affront de Maître Gilou et montrer qui est le vrai boss. Mais qui veut faire le boss fait la grenouille. Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages…

    • Patricia 26 janvier 2016 at 08:04

      Nathan t’as la bouche pleine de viennoiseries, avoue !
      Bad gluten, bad !

  5. Skvorecky 26 janvier 2016 at 08:11

    Voici un point énorme que j’ai souligné dans mon match calling.

    Malheureusement, je ne sais pas pourquoi, il est en avance rapide:

    https://twitter.com/Bola_Amarela/status/691868846475603969

  6. Antoine 26 janvier 2016 at 08:16

    Bonne nouvelle au réveil 7-6 6-2 6-4…et bye bye Pataud ! La mauvaise : ce que Roger a dit ensuite : contrairement à ce que je pensais, les demies se jouent en nocturne et c’est beaucoup plus lent alors que la chaleur etant de retour, les conditions de jeu sont à nouveau bien rapides..

    Pas vu le match donc, mais un grand deuxième set lis je dans l’Equipe…

    • Elmar 26 janvier 2016 at 08:54

      Oui, c’est hélas comme cela que ça se passe. Demis et finale en night session.

    • Remy 26 janvier 2016 at 09:02

      Berdych a été très bon dans le premier set, puis a eu du mal à tenir sa stratégie qui était de taper fort à plat pour prendre Fed de vite.
      Il a été aussi catastrophique à la volée.

      Une belle victoire de Roger, malgré un petit relâchement en début de 3ème manche.

      Il arrive en demi en ayant perdu un seul set, c’est parfait.
      On espère maintenant très fort que Nishikori fasse l’exploit.

      • Antoine 26 janvier 2016 at 17:11

        « Il a été catastrophique à la volée »…Pataud, quoi !

        A vrai dire, je suis quand même surpris qu’il soit si mauvais, qu’il ne progresse pas. Pourtant, il sait jouer en double, il devrait peut être en faire plus. Le nombre de très bonnes attaques qu’il vendange ensuite au filet est vraiment handicapant pour lui. Les deux autres brutes, Soderling et Del Po n’étaient pas bons non plus, mais Pataud est peut être le plus mauvais des trois…

        • Guillaume 26 janvier 2016 at 20:54

          Chez Berdych, il y a clairement un aspect psychologique, aussi : il sait qu’il n’est pas bon au filet, du coup quand les points commencent à compter double, la « toile » est souvent au bout du chemin quand il se décide à monter. Le nombre de volées hautes de coup droit qu’il aura expédié dans le filet sur des balles de set/breaks en sa faveur dans sa carrière… De tête, balle de 2 sets à 0 contre Rafa en quarts de l’OA (2012? 2013? Sais plus…), au tiebreak du 2e set en finale de Davis contre Djoko en 2013, ou dernièrement sur balle de break pour Djokovic au premier set de leur match de poule du dernier Masters. Et j’en oublie.

          Il y a un truc proprement fascinant chez Berdych, c’est sa faculté à ne PAS progresser, ni régresser, depuis 10 ans. Il joue toujours exactement de la même manière que quand il avait gagné son Bercy en 2005. Les mêmes points forts où il excelle (2e coup de raquette, cadence), et les mêmes failles béantes (le jeu vers l’avant donc). Dans les mecs de son âge et de sa zone de classement, il est seul dans cette situation : David Ferrer s’est amélioré dans à peu près tous les secteurs du jeu, Tsonga a offert plein de visages différents selon qu’il se rêvait « gratteux » de terre battue ou aspirant vainqueur de Wimb, Gasquet a considérablement amélioré son coup droit au fil des ans… Berdych, lui, ne change pas. La seule chose qui a changé chez lui en 10 ans, c’est sa nana.

          • Geo 26 janvier 2016 at 21:27

            Il y a un monde entre (Lucie) Safarova et (Ester) Satorova. Thomas Berdych a réussi sa vie.

          • Patricia 26 janvier 2016 at 21:28

            J’avais perçu comme une esquisse quand il avait commencé à bosser avec l’ex coach de Murray, l’an passé ici même : il ne tapait plus forcément tout, la volée était en progrès, il mixait un peu plus…. Y avait eu de bons passages contre Nadal, Murray…. J’ai l’impression qu’il a changé de coach trop tard, resté très longtemps avec le même qui a fixé une version monolithique de son jeu, et de son physique : un bestiau qui doit tout taper comme une brute, avec trop de muscles qui l’alourdissent.

            • Kaelin 26 janvier 2016 at 22:13

              Physiquement je ne trouve pas qu’il ait trop de muscles, il me semble au contraire parfaitement proportionné, c’est un athlète incroyable sur ce plan. D’ailleurs il est très peu blessé … pas le souvenir d’une longue blessure chez lui, il y en a eu ?

              Jsuis d’accord pour ta remarque sur son jeu mais je ne pense pas que ça non-progression sur le plan de son plan de jeu ait de rapports réels avec son physique si ce n’est que du fait d’avoir su se constituer/de disposer (d’) un physique exceptionnel comme il l’a, il a pu développer un jeu basé sur une puissance assez exceptionnelle.

  7. Nathan 26 janvier 2016 at 08:22

    Ah ! Il y a des moments où Roger joue comme Federer, et ça, c’est bon !

  8. Remy 26 janvier 2016 at 09:05

    Au classement ATP, Roger est virtuellement numéro 2.
    Andy peut repasser devant s’il va en final tant dis que Fed n’y va pas.

    • Jérôme 26 janvier 2016 at 09:27

      Murray sera en finale. Il retourne très très bien. Et Raonic, à part son service…

  9. Remy 26 janvier 2016 at 09:30

    C’est parti.
    Djoko commence par un ace et Kei répond par un superbe revers long de ligne.

  10. Renaud 26 janvier 2016 at 09:33

    SI et dans mon esprit c’est plus une figure de style qu’une franche possibilité mais donc SI Fed venait gagner son 18ème ce serait l’un des + grands exploits du tennis open du fait de plusieurs facteurs :
    Battre le N°1 puis le N°2 à la suite à 34 ans et des brouettes.
    Car malheureusement et Djoko et Murray seront au RV des 1/2 et de la finale.

  11. Remy 26 janvier 2016 at 09:51

    Pff
    Nishikori tranquille à 40-15 qui enchaine une amortie moche, un coup droit décroisé dehors et conclut par une horrible double faute.
    Il s’est breaké tout seul dans ce jeu.

  12. Ivan 26 janvier 2016 at 09:51

    Jeu perdu stupidement par Nishi qui menait 40-0 et se fait breaker sur 2 fautes directes et une DF.

    • Ivan 26 janvier 2016 at 09:52

      Où comment offrir le 1er set à Djokovic sur un plateau…

  13. Ivan 26 janvier 2016 at 09:53

    5-2 en 24 minutes.

  14. Ivan 26 janvier 2016 at 10:02

    2 fautes directes de coup droit pour Nishi, et set Djoko en 1/2 heure.

  15. Nathan 26 janvier 2016 at 10:03

    La fatalité du harakiri…

  16. Remy 26 janvier 2016 at 10:06

    Djoko n’est pas génial, il n’en a pas besoin.
    Pour le moment Nishikori est très décevant. Il perd son service d’entrée de seconde manche.

    • Remy 26 janvier 2016 at 10:07

      Djoko est à 48% de première balle et n’a eu à sauver aucune balle de break.

  17. Ivan 26 janvier 2016 at 10:06

    Break Djoko. Nishikori enchaîne les fautes directes comme les perles…

  18. Remy 26 janvier 2016 at 10:11

    Djoko au filet, c’est pas ça.
    c’était un smash ?

  19. Renaud 26 janvier 2016 at 10:14

    Bref, c’est quoi le titre du film avec Denzel Washington…ah oui déjà vu !!!

  20. Renaud 26 janvier 2016 at 10:14

    Depuis quand, c’est la question du jour FED n’a t’il plus battu Djoko en GC ???
    Bref, une éternité

    • Remy 26 janvier 2016 at 10:16

      Demie-finale de Wimbledon 2012 …

      • Renaud 26 janvier 2016 at 10:34

        Mouaih une éternité

  21. Remy 26 janvier 2016 at 10:15

    Djoko se dérègle un peu et Nishi frappe plus fort.
    Seconde balle de debreak

    • Remy 26 janvier 2016 at 10:15

      Ace sur seconde balle …

  22. Ivan 26 janvier 2016 at 10:15

    Nouvelle BB pour Nishi dans ce jeu sur une balle dans le couloir du serbe, sauvée par un ace.

    • Ivan 26 janvier 2016 at 10:17

      et 2-0…

  23. Remy 26 janvier 2016 at 10:18

    Kei continue d’enchainer les fautes directes.
    3 grosses fautes en coup droit => 0/40

    • Remy 26 janvier 2016 at 10:19

      Toutes sauvées !
      Il est pas mal à la volée le Kei.

    • Ivan 26 janvier 2016 at 10:20

      Eh mais dis-moi, tu vas arrêter de me griller la politesse à chaque fois?

  24. Ivan 26 janvier 2016 at 10:18

    3 coups droits, 3 fautes directes… 0-40

  25. Elmar 26 janvier 2016 at 10:19

    Donc si j’en crois ce que je viens de lire, Nishi paume le premier set sur un break qu’il concède après avoir mené 40-0 et en faisant 5 fautes consécutives dont une double faute sur la balle de break? Pfff…

    • Remy 26 janvier 2016 at 10:20

      ah ben il est à une rythme de 2-3 grosses fautes directes par jeu.
      Sur son service, face à Djoko c’est impardonnable.

      • Ivan 26 janvier 2016 at 10:21

        Sur ce jeu, ça fait déjà 4. BB.

  26. Nathan 26 janvier 2016 at 10:22

    Pas au sommet de sa forme, le Djoko.

    • Ivan 26 janvier 2016 at 10:22

      On n’en sait rien, il n’a pas encore eu le temps de se chauffer…

  27. Remy 26 janvier 2016 at 10:23

    Il s’en sort.
    Djoko semble pas top, surtout physiquement (ok il fait souvent du cinéma)
    En jouant mieux, ce dont il est tout à fait capable, Kei peut faire un truc.
    Mais en ce moment, il est à la rue

    • Nathan 26 janvier 2016 at 10:24

      Oui.

  28. Ivan 26 janvier 2016 at 10:24

    Bon. Ce jeu sauvé alors qu’il était mené 0-40 fait du bien. Allez, on y croit, le tournant commence maintenant. Banzaï!!!!

  29. Ivan 26 janvier 2016 at 10:26

    Superbe retour de cd!! 15-30!

  30. Patricia 26 janvier 2016 at 10:27

    gniiii ! je peux pas regardeeeer ! on en est où ?

    • Ivan 26 janvier 2016 at 10:28

      6/3 3-1 pour Jean-Marc. Nishikori distribue les fautes directes, il doit en être déjà à 30…

  31. Nathan 26 janvier 2016 at 10:27

    Ca vire au gachis, là !

  32. Nathan 26 janvier 2016 at 10:28

    6/3 3/1

  33. Remy 26 janvier 2016 at 10:29

    Kei qui nous sort un Djoko smash
    0-30

    bordel c’est pauvre comme match :(

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis