ATP Flying Circus

By  | 19 février 2016 | Filed under: Actualité
welcome back amigo !

welcome back amigo !

Quel point commun entre Marseille, Rio, Delray Beach ou Dubai ? Au premier coup d’œil pas grand chose ! Bienvenue à l’ATP Flying Circus !

Marseille en indoor, Delray Beach dur extérieur, Rio terre battue et tournoi mixte, ça ressemble à une recette faite avec les restes du frigo !

Donc Marseille, tournoi moins franchouillard que d’habitude, et pour cause : Tsonga est parti sur la tournée sud’Am, Chardy et Mannarino sont aux USA, Gasquet, Paire, Simon et Benneteau assortis de Mahut, Pouille, de Schepper ou Halys connaissent des aventures diverses… Restent du coup Wawrinka, Berdych, Cilic ou Kyrgios pour faire un bon ou un très mauvais coup, c’est selon, à l’organisation marseillaise ! Visiblement, le bon coup cette semaine s’appelle Benoit Paire qui s’offre son poto « Stan » !

Delray Beach, c’est sur ce tournoi que Juan Martin del Potro a fait son grand retour, et pour un revenant dont on n’attendait plus grand chose il y a encore quelques mois… Là, il faut avouer que ça fait plaisir, même s’il n’a battu que Denis Kudla et Jean-Paul Smith, et en casant plus de revers slicés à une main que de frappes à deux mains, mais c’est toujours ça de pris pour la route. Il s’est même offert le luxe de tataner ses adversaires en deux sets  ! Bref, sa prochaine rencontre avec son faux jumeau français, Chardy, même genre de gros service, gros coup droit et revers pas toujours à la hauteur, devrait proposer aux amateurs de beaux parpaings quelques coups de fous furieux, enfin on le souhaite.

Rio, d’un côté un tournoi messieurs bien achalandé avec les gros terriens que tout le monde connait, les touristes comme Fognini se faisant prendre en photo avec Flavia en haut du Christ Rédempteur et les joueurs locaux prêts à prendre feu si l’occasion de s’offrir un scalp se présente. Cette semaine, la tête en question était celle de Tsonga, parti s’encanailler en Argentine puis au Brésil pour se remettre à la terre battue en vue de la rencontre explosive en Coupe Davis contre le Canada. De l’autre, un tableau féminin qui  fait peine à voir, avec les deux top joueuses classées au delà de la 40è place… On connait des Challengers mieux garnis. Ici, Nadal joue gros : s’il gagne c’est retour sur terre, le monde est à nouveau en ordre, s’il perd, il perd plus qu’un simple titre, il perd son statut de King of Clay pour le reste de la saison sur terre… Pour l’instant, il a croqué Almagro en fin de parcours car finaliste à Buenos Aires. Dolgopolov arrive en embuscade cette nuit… et la nuit tout les chats sont gris, c’est bien connu !

About 

Grande prêtresse de 15-LT : je désigne les prochains rédacteurs quand on manque d'articles, ils sont automatiquement inspirés pour écrire dans les plus brefs délais ! Un miracle ! ps mon avatar moi sur le canal St Martin un jour d'hiver 2009, en pensant à ce que pourrait être 15love :)

Tags: ,

140 Responses to ATP Flying Circus

  1. Kaelin 25 février 2016 at 9:19

    Paire, TS1 de Sao Paulo qui se prend 6-0 au 1er set contre Lajovic, on en parle ? :D putain benny!

  2. Patricia 26 février 2016 at 9:15

    Un Dolgo-Tomic ce soir à Acapulco, en souvenir du bon vieux temps !
    Et Thiem dans l’autre demi-finale contre Querrey, après avoir sorti Dimitrov en 3 sets… Il enchaîne, c’est bien.

    Fritz est en pleine bourre aussi, par contre Rublev et Chung c’est pas la joie… Khachanov en demi à Cherbourg.

    • Patricia 26 février 2016 at 9:19

      Fritz est aux portes du top 100, il a passé Kokkinakis !
      Vivement l’étape Tandem (c’est Coach qui doit nous pondre un truc sur Zverev et ERV), Nico est un bon candidat à la victoire d’étape…

    • Nathan 26 février 2016 at 10:47

      Fritz, puisque tu aimes Isner, tu adoreras Fritz.

      Rublev est tombé contre un très bon Kenny de Schepper qui servait le plomb, a très bien joué et était supporté par son fan club avec corne de brume tout au long du match.

      Rublev a fait tout le match. Ce garçon est un diamant brut mais…

      - il aurait dû gagner en 2 sets plus facilement
      - il n’a pas la caisse physique pour jouer au rythme auquel il joue en 3 sets.
      - il doit progresser à la volée, en subtilité, au service également.
      - il doit absolument gagner pour gagner aussi en confiance

      • Patricia 26 février 2016 at 1:34

        Mais Nathan, toi tu aimes bien Isner, et pas Fritz ?

        J’aime pas Isner mais je ne pense pas que ce qui me hérisse (le service kické qui lobe l’adversaire et la saveur de Raonic pré 2016) afflige Fritz, il est pas assez grand pour servir comme ça.

        Par contre, dans le genre serveur au marteau de Thor, je confesse une faiblesse pour Kyrgios… ce mec est insupportable, au moral c’est un mix du caractère de Monfils et de Serena Williams (pour le look aussi, avec un zeste de Radek), mais il a un vrai style et arrive à me vendre un registre de jeu où Tsonga et Roddick ont échoué. (On n’aura jamais Nicky la Gratte, c’est déjà une certitude.)
        Heureusement pour ses adversaires qu’il est bcp moins intelligent et dévoué au tennis que Roddick…

        • Patricia 26 février 2016 at 1:42

          Pour Rublev contre de Schepper (grosses stats au service, j’ai vu), le problème est aussi que son manque de subtilité n’est pas propice à dérégler un mec comme Kenny. Gasquet le pulvérise chaque fois, alors que la différence ne se fait pas sur le retour. Mais bon, il ne s’est pas fait piler non plus, avec 2 sets au TB, c’est pas un non match.
          Quand on le regarde, on voit bien qu’il n’en est pas au même point que les autres 96-97, et les scores témoignent fréquemment de sa difficulté à encaisser son propre rythme.

        • Geo 28 février 2016 at 2:15

          S’il n’est pas dévoué, Kyrgios est un Roddick doué, malheureusement pour ses adversaires à qui il va en mettre plein la figure.

  3. Antoine 26 février 2016 at 12:15

    Djoko a abandonné, c’est bien. Voilà un record qui lui échappe, une record détenu par Lendl en plus..

    • Elmar 26 février 2016 at 1:40

      Sur lequel même Roger s’était cassé les dents, lui qui s’était aussi arrêté à 17.
      J’aimerais bien que Djoko se casse les dents sur tous les records d’ailleurs. Juste pour clouer le bec à son papa.
      Mais celui qu’il va certainement battre, c’est le record de Masters dans la poche. Il a encore un bout de chemin à faire pour les semaines en n1 mais pour le moment, il n’a aucun concurrent sérieux pour le classement, ce qui lui laisse une fenêtre de tir trop importante à mon goût.

    • Ivan 28 février 2016 at 11:16

      Quand je vous dis que Lendl est le vrai GOAT…

  4. Kaelin 26 février 2016 at 10:59

    Tomic – Dolgo, super affiche !! ptain ce match de l’OA, un des seuls dont jdois me refaire les extraits plus de 15 fois par an sur YT depuis qu’il a eu lieu … une pépite. Dommage que Dolgo soit encore plus inconstant qu’avant …

  5. Patricia 27 février 2016 at 10:23

    Et la prochaine affiche c’est la finale Tomic/Thiem !
    Ce sera le premier 500 à tomber dans l’escarcelle d’un joueur né après 91 (Dimitrov avait remporté Acapulco il y a 2 ans). Pour Thiem, ce serait aussi son premier titre hors terre battue – de son côté, Tomic n’a remporté que des titres sur dur.
    Thiem est 15è, Tomic 21è ; Tomic a battu en finale Anderson, Karlovic et Mannarino (36 29 33), Thiem a battu Mayer, Sousa, Goffin et Almagro (24 51 14 72). Leur adversaire cette fois est bien différents de ce qu’ils ont expérimenté jusque là….

    Tomic a sorti Ram (qui venait de l’éliminer à Delray Beach), Mannarino, Marchenko et Dolgo (33è, le mieux classé de ses opposants), qui avait éliminé Ferrer. Thiem a battu Dzumuhr , Tursunov, Dimitrov (28è) et Querrey.

    Le paramètre fatigue peut jouer, Thiem enchaînant 13 matchs contre 7 pour Tomic ; il a en plus joué le double à Buenos Aires et Rio. Pour le dernier tournoi, ça lui a coûté stupidement ses chances de finale, puisqu’il n’a rien trouvé de mieux que d’enchaîner son match contre Ferrer avec un double programmé à minuit, couché à 4 h du mat… le double est une bonne chose pour lui vu que ça lui permet de bosser 3 secteurs de son jeu très perfectibles, mais c’est bien qu’il s’en dispense ici. Dans une interview de Bresnik, j’ai lu qu’il avait embauché un physio réputé à l’année, même sur les périodes d’entraînement ; ça plus une véritable prépa foncière et pas de maladie, on voit la différence…

    • Patricia 27 février 2016 at 10:29

      Les horaires bien chiants font que je n’ai rien vu des demis pourtant très alléchantes… un bon signe, Domi a breaké 4 fois Querrey et a des stats scintillantes : 23 winners 9 UE, 84% après sa 1è contre un gars forcément très en forme (il a gagné Delray Beach, battu Nishikori et Del Po).

  6. Patricia 27 février 2016 at 11:45

    Il m’avait échappé que les finalistes mettraient leur équipe de CD dans l’embarras : Thiem a décidé de zapper la rencontre, mais ça va être chaud pour Tomic, surtout avec la blessure de Kyrgios, vu qu’ils jouent les USA avec Sock et Isner (sur herbe)…

    Apparemment, Kyrgios traînait un pb de hanche depuis le début de Marseille (en plus du dos à Dubai) ; après 4K et Tomic, je me demande s’il va vers l’opération…

  7. MarieJo 27 février 2016 at 5:46

    j’ai raté ton come back sur 15LT Antoine, bien contente de voir que la petite balle jaune fait encore partie de tes préocupations ;-)

    thiem tomic, curieuse de voir ça, je vais peut être me trouver un stream pour l’occaze :)

    en attendant Baggy s’est sabordé dans les règles « j’ai le bras qui tremble » avec 3 DF qui ont offert le premier set à Stan

  8. MarieJo 27 février 2016 at 6:14

    Stan a gagné et suarez navarro aussi, les revers à une main fait t=oujours recette :)

  9. Patricia 27 février 2016 at 8:00

    Même cheux nous la jeunesse est à l’œuvre : deux finalistes de 21 ans à Cherbourg, avec Pavlacek qui sort de Schepper et Thompson qui élimine Millot.

    S’il remporte Acapulco, et malgré la victoire de Stan à Dubai, Thiem le grillera pour la 3è place à la Race…

  10. Patricia 28 février 2016 at 8:29

    Thiem en 3 sets ! Le 1er au tie break, après remontée in extremis d’un break (puis d’un mini break) ; le 3è, avec un debreak + break rapide. Même le second est très disputé (un seul point d’écart et Tomic sauve 5 BB et convertit la seule qu’il a).

    Le service est nettement, nettement meilleur cette année (22 aces, une seule double, avec 78% de 1è balles ; 74% et 73% contre Querrey et Dimitrov…. son plus faible % de 1è de l’année, 50%, c’est contre Ferrer et il gagne quand même le match)

    Ca lui fait le même nombre de titres que Monfils, avec un 500 dans le lot… faut dire qu’il remporte toutes ses finales sauf la 1è.

    • Kaelin 28 février 2016 at 11:12

      Sauf que Monfils a 17 finales en plus … haha quel loser !

  11. MarieJo 28 février 2016 at 11:29

    Thiem est sur une sacrée lancée, comme il ne jouera pas la davis il sera au top à IW… ça va être un costaud sur terre #bamos :)

  12. Kaelin 28 février 2016 at 12:35

    De supers nouvelles de tennis en ce moment, même si encore une fois, c’est surtout sur les 250 voire 500 que ça se passe et rarement en masters 1000/GC où l’hégémonie de Djoko et des puissants reste hallucinante.

    2 finales avaient vraiment de la gueule au niveau purement tennistique

    Baggy – Stan à Dubaï pour une victoire finale du Suisse qui empoche son 13eme titre. 2 GC, 1 master 1000, 3 atp 500, 7 atp 250 (donc 4 Chennai haha), c’est pas un palmarès pléthorique mais ça reste solide en plus d’être varié !!
    Revoir Baggy à ce niveau fait aussi plaisir, il a clairement retrouvé du poil de la bête (et dieu sait qu’il est poilu) depuis qqs mois …

    Baggy 2015-2016

    • Kaelin 28 février 2016 at 12:43

      merde!

      Baggy 2015-2016 c’est tout de même : une demi finale à Zagreb, 250 ; demi-finale à Nottingham, 250 ; finale à Atlanta, 250 ; demi-finale à Stockholm, 250 ; et donc en 2016, quart de finale à Montpellier, 250 puis finale à Dubai, 500. 57eme, il va remonter dans les 30 ou pas loin je pense.

      Quand à Acapulco, quelle kif de voir des résultats pareils ! Dolgopolov qui fait un bon tournoi (sort Ferrer), Tomic qui va en finale (bon tableau facile sauf Dolgo en demi), et Thiem qui confirme son excellente forme , j’adore !! Il sort Dimitrov, Tursunov, Querrey et Tomic, c’est vrmt costaud.

      Il enchaine titre à BA en sortant Nadal puis Almagro (revenu d’entre les morts au plus haut niveau sans qu’on sache vraiment comment) : demi à Rio en sortant Ferrer au passage, puis le titre à Acapulco!

      C’est digne d’un Ferrer ce genre de run et encore Ferrer perd toujours cntre Nadal donc même pas !!

    • Kaelin 28 février 2016 at 12:54

      Info tennislegend :

      A Dubaï, Stan Wawrinka a remporté sa neuvième finale consécutive sur le circuit. Il n’a plus perdu à ce stade la compétition depuis 2013. ‪#‎Changementdedimension‬

      • Patricia 28 février 2016 at 2:10

        Ca c’est le miracle Magnus Norman, vu qu’il avait commencé exactement à l’inverse de Domi, avec 1 victoire pour 5 défaites en finale…^^

    • Patricia 28 février 2016 at 5:18

      Merci pour l’article. Je ne suis pas bouleversée par les propos de ce gars (le Bon La Brute et le Truand ça fait des plombes qu’on l’a faite, depuis 2008 je crois…) En passant j’ai lu – enfin pas eu le courage de terminer – son dernier roman qui est à mon avis une grosse bouse qui se vautre dans le name droping. Je retrouve un peu de cette arrogance dans le texte en question : « tout le monde s’en fout de Djoko » – ben sauf ceux qui l’adorent, ça doit bien chercher dans les millions d’adeptes – il y a un monde au-delà de « Nous, entre nous »… Ouais, j’aime qu’on parle en son propre nom et pas dans le Nous de Majesté ou de Gentry, tout aussi gonflant.
      Je trouve d’ailleurs que contrairement à sa thèse, il ne laisse pas indifférent le Djoko, on aime bien le détester, tout comme on a aimé détester la Brute quand elle pourrissait la vie du Bon…

      Quant à dire qu’il bouche les trous du palmarès de Roro et Rafa, faut quand même pas exagérer. Borg bouchait les trous de qui ? Djoko va le dépasser easy au palmarès et l’ère « moins concurrentielle » de sa carrière commence au pis il y a deux ans. Soit on ressort les dossiers de « la faible concurrence » pour Sa Majesté Roro, soit on laisse le Djoker tranquille.

    • Sebastien 28 février 2016 at 6:19

      On n’aime pas le détester, on adore le détester, je peux en témoigner ! Mais Truand lui va super bien, il faut bien le reconnaître. Les trous, non, mais il a fait son trou en Australie, là où Federer et surtout Nadal ont moins sévi. Si la crapule fait le grand chelem cette année, l’auteur verra sa thèse complètement balayée. C’est immonde, mais possible.

      • Evans 28 février 2016 at 8:31

        Je suis tout à fait d’accord avec l’article et je rajoute ce post(vu sur un site) qui semble soutenir la thèse du manque de crédibilité de Djoko. Ils utilisent trop d’artifices pour en faire une vraie légende. Non, il ne peut pas être admis sur le strapontin suprême au panthéon du tennis, c’est trop pas naturel. Je remets le post :

        Tout y passe avec ce gars. No Gluten, Caisson Hyper-barre, Lentilles, Chaussures à picots, je ne parle même pas de l’AICAR et des autres méthodes de dopage utilisées par son préparateur physique, non mais c’est quoi ce délire?

        Il fausse complètement l’histoire de ce sport. Il est juste inadmissible d’admettre un joueur pareil au panthéon du tennis, il utilise trop d’artifices pour qu’il y soit accepté. Ce palmarès boursouflé n’a d’explication que l’utilisation des éléments sus cités.

        Laver, Borg, Sampras, Federer, Nadal pour ne citer que les plus emblématiques y seront par leur talents respectifs et là qui voit-on débouler? Un joueur avec autant gadgets et d’artifices ne peut pas être accepté. Non, c’est inacceptable.

        • Evans 28 février 2016 at 8:31

          Je voulais dire il utilise trop d’artifices en parlant de Djoko.

    • Nathan 28 février 2016 at 10:24

      Je trouve l’article plus nuancé qu’il n’y paraît. Et je partage un certain nombre des agacements de l’auteur.

      Par contre, je suis d’accord avec Patricia, on ne peut pas dire d’un joueur qui a déjà 11 GC qu’il « bouche les trous » laissés par d’autres.

      Laissons de côté le pourquoi du comment de ces 11 GC, non pas que la question ne soit pas intéressante mais d’une part tout le monde sait ce que j’en pense et d’autre part je ne voudrais pas agacer mon ami Kaelin par d’inutiles lourdeurs.

      Donc Laurent Binet est excessif. Oui. Et pourtant il me semble qu’il vise juste quand il parle de Djokovic comme d’un « bouche trous », à condition d’appliquer la formule volontairement provocante non pas au palmarès du bonhomme mais à son style de jeu, à sa façon d’appréhender le jeu pour qu’il n’en devienne plus un, à sa façon sans doute de se préparer en passant en revue toutes les failles possibles à colmater.

      Bouche trous du jeu, Djokovic joue comme une bétonnière, de façon agressive mais en évitant le trou du risque. D’où cette monotonie d’un jeu qui pourtant se déroule à vive allure et de façon agressive mais qui répète les mêmes schémas ad libitum avec une esthétique de video games souvent et me semble-t-il fort justement décriée.

      Bouche trous de la préparation pour colmater les fissures de la méforme, en utilisant probablement cette fois-ci les interstices de la réglementation, pour obtenir ce physique quasi sans faille sur lequel repose le système du jeu bouche trous.

      Le problème du joueur bouche trous, c’est de ne pas comprendre que ce qui fascine et ce qui émerveille n’est pas le colmatage sans faille mais ce jeu autour du trou, au risque d’y tomber parfois, que pratiquent les joueurs d’exception. C’est dans l’acception du vertige et d’une certaine fragilité que s’originent les plus belles choses au tennis (cf un McEnroe, par exemple), me semble-t-il.

      • Elmar 29 février 2016 at 8:42

        Superbe commentaire.

        Tu me magnifies tout cela pour en faire un article, stp.

      • Geo 29 février 2016 at 12:26

        Federer, Sampras, voire un Becker parangons de technique, évidemment. Mc Enroe était peut-être un génie mais pourvu d’un jeu assez laid.

  13. Kaelin 28 février 2016 at 8:58
  14. Nathan 29 février 2016 at 5:19

    L’effet Noah commence à se faire sentir : Raonic jette l’éponge, Nestor s’enfuit. Je vous le disais que Noah était the right man at the right place.

  15. Kaelin 29 février 2016 at 8:24

    Pas dégueu ce ptit challenger de Quimper!

    http://statistiks.fr/tennis/france/atp-challenger-quimper/2016/simple-messieurs/tableau-principal/tableau

    PHM, Rublev, Stakho, PHH, Sisjling, De Schepper, y jouent notamment.

    Rublev a passé Olivetti, joueur qui revient pas mal après de nombreuses galères physiques …

    • Patricia 29 février 2016 at 8:39

      Rublev a même joué les qualifs (il était TS donc seulement 2 tours). Il a laissé un set à un certain Gautier (un mec de son âge classé au-delà de la 900è place), puis passé en 2 TB face à un autre Russe inconnu de moi (455è). Olivetti est 800è, donc c’est pour l’instant un niveau de Future. J’espère qu’il va retrouver de la confiance… il affrontera soit Khachanov, soit Lamasine, tous deux mieux classés que lui pour l’instant.

      Y a aussi Halys qui va démarrer contre P2H.

      • Kaelin 29 février 2016 at 10:09

        Ouep, un sacré paquet de Tandemisés là dedans !!

        Jsais pas ce que Ymer branle sinon, jle vois inscrit nulle part depuis sa défaite (surement traumatisante) au 1er tour du challenger de Bergame contre un Français (ptet bien Lamasine d’ailleurs) …

        allez PHM, t’es TS1 tu déconnes pas, tu remportes Quimper et tu me grappilles des points!!

  16. Coach Kevinovitch 1 mars 2016 at 12:39

    A Patricia et aux autres,

    Je m’excuse pour le retard pris pour la livraison du premier article de la série Tandem mais je viens de le déposer par mail à la rédaction.

    Sinon, de ce que j’ai pu voir de l’actualité tennistique, Thiem et Cuevas ont arrêté le gluten!

    • Patricia 1 mars 2016 at 9:20

      Pas de souci (j’ai cru que tu voulais frapper un jour bissextile ;) ) !

      Mais comme tu as déjà publié plusieurs articles, tu dois avoir les « droits auteur » : ça te permet de les ajouter (tu cliques sur ton compte, tu as « ajouter articles » et hop ! Ca permet aussi d’insérer les images déjà stockées sur le site comme notre logo Tandem)

      De ce que Domi m’a confié, il a seulement arrêté les desserts… (et perdu encore 2 kgs à l’intersaison)

      Par contre, contrairement à ce que je pensais « il ne rejoint pas les autres au Portugal » ne signifiait pas qu’il zappait la Coupe Davis, hélas… C’était seulement différé, et il va se taper un décalage horaire dans les 2 sens pour une équipe en 2è division. Déjà qu’il a sacrifié une finale et plus de 300 pts « pour ne pas laisser tomber son partenaire de double » à Rio…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis