Le discret Grégoire Burquier

By  | 20 avril 2016 | Filed under: Regards

Photo Tennis BBLa trajectoire de Grégoire Burquier doit finalement ressembler à un certain nombre de destinées de sportifs de haut niveau (car quand on a été 167 ème joueur mondial sur 50 millions de pratiquants dans le monde on est dans le haut niveau c’est indiscutable).Ce nombre de 50 millions est d’ailleurs probablement sous-estimé, je l’ai trouvé dans une étude de 1989 de la Fédération Internationale de Tennis.

 

Si on partage ces 50 millions de joueurs en paquets de 200, ça fait donc 250 000 groupes constitués et notre Grégoire, l’idole tennistique de la Haute-Savoie était dans le premier paquet, laissant 249 999 groupes de 200 personnes derrière lui. Donc, difficile de dire qu’il n’est pas dans ce mythique « haut niveau » parfois mis journalistiquement à toutes les sauces.

Comme beaucoup de jeunes enfants, il a été repéré assez jeune dans son club d’Annecy-le-Vieux, où ses parents tenaient un bureau de tabac. Grâce à l’appui de ses parents il a pu jouer 10 ans (2005/2015) sur le circuit challenger et future.   Une progression régulière l’amènera donc à la 167 ème lace mondiale en septembre 2011, époque où il remporte le challenger de Saint Brieuc et a l’honneur insigne d’être interviewé par, mais oui, messieurs dames, Guillaume WILLECOQ, notre Guillaume le boss de 15-love. Car, être 167 ème mondial, c’est une chose, gagner un tournoi challenger, c’est pas mal, mais une interview de Guillaume, ça, ça marque une carrière. D’ailleurs c’est actuellement, je pense, le gros trou dans le palmarès de Djokovic.

 

Après une dizaine d’années à avoir parcouru le monde à la recherche de points ATP, après avoir joué les qualifs de grand chelem, sans jamais réussir à entrer dans le tableau final, Grégoire a décidé de limiter  son activité sur le circuit français. Il disait récemment :

« Je compte passer une formation l’an prochain à Roland Garros pour être entraîneur de haut niveau. Elle est réservée aux anciens joueurs professionnels. J’ai déjà mon diplôme d’entraîneur (DE). Cette formation sera un plus. Après, je pense rester dans le milieu du tennis. Entraîner me plairait. Mais tout ça est encore un peu flou. Je me laisse du temps pour réfléchir ».

 

J’ai eu le plaisir de le croiser ce matin sur les courts de son club à Annecy-le Vieux, il venait entrainer les espoirs du club, toujours simple, presque timide, discret. Il disait d’ailleurs à Guillaume il y a quelques années que c’était peut-être cette gentillesse, ce manque de confiance en lui qui avait limité sa carrière. Pour les esthètes de 15-love, rappelons qu’il a un magnifique revers à une main de gaucher, qu’il a son meilleur ratio v/d sur gazon (60 %). Il joue maintenant en équipe pour son club.

About 

Après avoir été un des nombreux tocards que le rugby ait connu (jamais joué plus haut que la troisième division dans les années 60/70), je hante maintenant la quatrième série de tennis.

Tags:

79 Responses to Le discret Grégoire Burquier

  1. Montagne 22 avril 2016 at 11 h 18 min

    A l’image de sa discrétion, Grégoire Burquier n’attire pas les foules sur 15-love.

    En étant pendant 7 ou 8 ans dans les 25 ou 30 meilleurs français, il est inconnu, même des passionnés de tennis.

    S’il jouait au foot, il aurait été dans la liste des joueurs sélectionnés pour une coupe du monde ou pour un championnat d’Europe, pour peu qu’il fasse du chantage à la sextape, on en parlerai tous les jours dans l’Equipe , à la radio et à la télé.

    Idem s’il jouait au rugby, il aurait fait une ou deux coupes du monde.

    Bon, d’accord, s’il était le 25 ème français au curling, on en parlerait encore moins…

  2. MarieJo 22 avril 2016 at 14 h 35 min

    trop discret vraiment !

    le quotidien de ce genre de joueur reste bien plus proche du notre en fait, mis à part l’entrainement

    • MarieJo 22 avril 2016 at 14 h 41 min

      et ce n’est pas lui qui va se faire honorer d’une allée Grégoire Burquier… quoique !

  3. antsiran23 22 avril 2016 at 14 h 39 min

    C’est d’autant plus injuste que le spectacle à ce niveau est déjà exceptionnel. difficile de voir la différence de jeu entre un 200 ème et un 30 ème. Sauf en match où à la fin de chaque échange les points ne s’additionnent que d’un seul côté. La hiérachie dans le sport est implacable.

  4. Colin 22 avril 2016 at 15 h 14 min

    Salut Montagne et merci pour ce portrait d’un héros très discret, tellement discret que je ne le connaissais que par les quelques nouvelles que tu en donnais par ci par là.

    Difficile de parler d’un joueur qu’on n’a jamais vu jouer, alors un petit échantillon du jeu du garçon peut aider ; j’ai cherché un peu, je n’ai pas trouvé grand chose

    Ma recherche m’a orienté sur un article du monde.fr qui parle un peu de lui sur le sujet des seconds couteaux qui rament financièrement sur le circuit ATP.

    Et enfin, la photo du jour : Prince à Roland Garros il y a deux ans
    (on parle ici du chanteur-guitariste, pas du fabriquant de raquettes)

  5. Patricia 23 avril 2016 at 13 h 46 min

    Merci Montagne pour ce portrait bien sympathique ! Mentions spéciales à la démo de math – j’ai pas suivi mais c’est impressionnant, à la remarque sur le trou dans les accomplissements de Djoko (Are You or Are You Not ?), et avant tout à l’esquisse biographique qui rend attachant le très modeste Burquier ; son arrière-plan social doit être assez rare dans le tennis de haut niveau : parents buralistes, rien à voir avec le tennis…

    J’avoue n’avoir jamais vu une balle de Burquier, j’aurais été sans doute agréablement surprise par le revers à une main, comme ça m’arrive de temps en temps dans les premiers tours de Gasquet ou Thiem quand je réalise que les deux joueurs jouent à une main…

    Selon un billet de Jeff en 2013, 62 joueurs du top 300 étaient dans ce cas de figure, donc tout de même un sur 5 ; 10 dans le top 50, 14 dans le reste du top 100. D’après lui, c’est nettement plus souvent le cas chez les joueurs européens et c’est nettement vieillissant. Je n’ai pas trouvé de liste actualisées, j’ai tenté de faire une revue des effectifs :

    Federer (3)
    Wawrinka (4)
    Gasquet (10)
    Thiem (15)
    Lopez (23)
    Cuevas (25)
    Kohlschreiber (27)
    Dimitrov (28)
    Karlovic (29)
    GGL (37)
    Mayer (45)
    Mahut (48)
    Granollers (50)
    Ram (56)
    Robredo (58)
    Almagro (66)
    Lajovic (67)
    Youzhny (74)
    Sela (76)
    Estrella (78)
    Bolelli (87)
    Zeballos (93)
    Cecchinatto (99)
    Silva (100)
    soit 24 représentants, plutôt en hausse donc…

    Ce qui m’étonne, c’est le grand nombre de joueurs élevés sur TB, alors qu’on monte en épingle le jeu au filet dans les avantages du « une main » et le lift prononcé de l’adversaire comme désavantage….

    • Montagne 23 avril 2016 at 17 h 15 min

      Je pense aussi que Grégoire fait partie à 32 ans des joueurs qui ont pu être formés par un prof qui enseignait le revers à une main, technique plus du tout enseignée aujourd’hui chez les jeunes enfants.En tous cas, dans mon club, je ne vois que des revers à deux mains chez les enfants. Je vérifierai auprès d’un prof.
      Je n’arrive pas à copier le lien de l’interview de Guillaume, peut-être un plus doué que moi y parviendra-t-il.
      Pour les gens de la région, le tournoi de Genève sur terre battue est reconduit cette année aux mêmes dates que l’an dernier soit la semaine juste avant RG, et il y aura un tournoi challenger à Lyon la semaine qui suit RG.

      • Patricia 24 avril 2016 at 8 h 54 min

        Je mets le lien ici : http://www.fft.fr/actualites/fil-d-infos/gregoire-burquier-je-vais-mon-rythme

        (tu vas dans la barre d’adresse, tu sélectionnes et tu copies ;))

        J’ai pas les droits modérateurs donc je peux pas l’insérer directement dans l’article, mais Marie-Jo ou Colin…

        • Montagne 24 avril 2016 at 12 h 44 min

          Merci Patricia,

        • Colin 24 avril 2016 at 17 h 43 min

          Done

  6. Patricia 24 avril 2016 at 20 h 04 min

    bon, une p’tite mise à jour Tandem, comme la dernière fois le calcul du score du podium est aux frais de la maison (bon Colin je m’étais plantée j’avais dû regarder au classement technique ou autre erreur mais le classement était le même…)

    Classement inchangé pour le trio de tête, mais Montagne revient encore sur le tandem de Nico – il est possible qu’Elmar soit revenu sur Colin qu’il talonnait avec le vrai score (2066 à 2830 en février), Bennet a dû jouer quelques matchs…!

    1. Fritz/Mahut (Nico) : 3590 + 979 = 4569
    2. Moutet/Robert (Montagne) : 1263 + 2943 = 4206
    3. Edmund/Youzhny (Colin) :1302 + 1656 = 2957

    Quant à Chung/Stepanek, c’est toujours pas l’extase, quoique le Mérou ait produit un petit effort : 453 + 1372 = 1825

    J’ai peut-être été reprise par Kaekae, avec le titre d’Ymer en challenger (en plus il s’est qualifié à Estoril, tout comme Robert)….

    • Elmar 24 avril 2016 at 20 h 58 min

      En jouer oui. En gagner, c’est une autre paire de manches. Putain, Juju, c’est la lose de chez lose. Pourtant, je lui en demande pas des masses. Vu son coefficient, il a qu’à gagner un match de temps en temps en challenger pour faire de moi un homme heureux.

      • Patricia 25 avril 2016 at 10 h 41 min

        Rhoo, mais Bennet a gagné 3 matchs depuis son retour et jouait en ce moment même à Turin (où il a c’est vrai perdu contre un mec classé 290….hum hum…..). Il a ainsi accumulé un pactole royal de 40 points (plus que Corentin Moutet – qui est l’ultime poids lourd des coefs). Il est tout près de Moutet en score Tandem (1231) donc il va falloir que Juju fasse un petit effort.

        Si je l’aperçois au challenger de Lyon, où il est l’invité vedette, je pourrais le motiver de ta part (« Fais de lui un homme heureux, bordel ! ») Ou alors tu viens y faire un tour en personne ?

        En plus Tiafoe se débrouille (1181), donc ton tandem fond sur le podium à la vitesse d’un aigle, dans le rétro de Colin !

        • Kaelin 25 avril 2016 at 13 h 27 min

          Elmar râle tout le temps alors que son tandem roule pas si mal, c’est le plus Français des Suisses de 15love!

          • Elmar 27 avril 2016 at 11 h 33 min

            Bien sûr que je râle. Non mais t’as vu le début d’année réalisé par Benneteau? Le mec joue depuis 4 mois et n’est pas encore monté d’un seul cran au classement alors qu’il partait de la 540ème place mondiale. C’est la honte.

    • Kaelin 25 avril 2016 at 8 h 36 min

      Merci pour les infos, Patricia !

      Pour ma part mon tandem est à

      1109 (PHM) + 580 = 1689

      Bon ya un peu de progrès mais c’est pas foufou non plus. J’espère qu’à Estoril, ils vous nous faire des perfs!

      Merci pour le suivi, Patricia, contre vents et marées tu tiens la barre :D

      Plus sérieusement les autres, vous pourriez faire un effort pour au moins calculer votre score et jouer un peu le jeu de temps en temps, ce serait quand même plus drôle et ça ferait vivre le site un peu plus.

      • Patricia 25 avril 2016 at 10 h 45 min

        haha, merci de ton soutien Kaekae, ça réchauffe le cœur !
        Oui, j’avoue que l’aventure Tandem me permets pour l’instant de découvrir mes affinités avec Ellen Macarthur. Peut-être que je m’attribuerai comme elle un titre de chevalerie à l’issue de ma course en solitaire ? Le prix Tandem ‘Vendée Globe’, pas mal…

      • Elmar 25 avril 2016 at 12 h 01 min

        Ah ben moi je suis chaud bouillant hein. Ce sont mes poulains qui le sont moins. Ça fait des lustres qu’ils jouent plus deux matchs d’affilée, donc difficile de faire monter la mayonnaise quoi.

        • Kaelin 25 avril 2016 at 13 h 23 min

          Je dois avouer que Tennis Manager me manque mon vieux Elmar ! La densité de nos équipes, le système de coeff plus etoffé, et l’engouement qui en a suivi plus général en ont fait un jeu très efficace …

          Pour ce qui est du peu d’intérêt suscité sur 15love par le jeu de Patricia, il y a certes le problème que tu soulèves mais aussi le fait que de plus en plus de 15lovers se blasent de cet tennis sous l’ère Djoko et ne viennent même plus lire ou commenter, donc de là à participer à un jeu …

  7. ConnorsFan 24 avril 2016 at 23 h 14 min

    Et pendant ce temps, il y a Rafa qui a joué quelques matches à un niveau qu’il n’avait pas atteint depuis… tellement longtemps que je ne me souviens plus. Belle victoire contre Nishikori, un joueur qui a le style parfait pour lui donner du fil à retordre.

    • Patricia 25 avril 2016 at 10 h 53 min

      J’aime beaucoup leur opposition sur terre, ils se mettent mutuellement en valeur (enfin quand Nadal joue bien, comme à Barcelone).

      Longs HL ici : https://www.youtube.com/watch?v=cw4IndxAzD0

  8. Kaelin 25 avril 2016 at 8 h 18 min

    Merci Montagne pour ton article, je suis content d’en savoir enfin un peu plus sur l’idole de toute la Haute Savoie à qui tu fais référence ponctuellement ici-même !!

    Tout comme Patricia et sûrement beaucoup d’autres, je crois ne jamais avoir vu joué Burquier mais il est certain comme tu le dis bien que ce mec a atteint un niveau de tennis plus qu’excellent pour pouvoir atteindre le top 200 et même remporter un challenger. Ces mecs du circuit secondaire mènent une drôle de vie, je les admire car il faut être tenace pour ne pas tomber les bras lorsqu’on parcourt le monde dans des tournois parfois assez miteux, perdre au bout de 2 matchs, repartir, perdre de l’argent, être toujours seul ou presque … C’est pour cela que je suis un fervent partisan de l’augmentation des prize-money dans les Futures/Challengers car il est évident que ces mecs font tout autant vivre le circuit que le top 10.

    Finalement la vie de ces mecs là est parfois plus simple quand ils choisissent de rester jouer en France (pour les Français) dans les tournois nationaux, avec leur club pour jouer les interclubs aussi. C’est ce qu’a fait Burquier visiblement au bout d’un
    moment.

    Dans l’article du monde, un joueur Français ancien 1100eme dit : « Je partais trois semaines à l’étranger sur le circuit mondial, puis je jouais trois semaines de tournois français pour renflouer les caisses et réinvestir cet argent sur le circuit ATP. »

    Une interview sympa ici : http://blog.playeur.co/gregoire-burquier-un-tennisman-presque-comme-les-autres/

    Pas mal l’anecdote avec Murray, haha les Français et l’anglais c’est décidément pas un stéréotype … ^^

    L’article du Monde, très bon sur ce sujet, est ici :

    http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/10/25/courts-annexes_3502752_3242.html

    • Patricia 25 avril 2016 at 11 h 16 min

      Elle est super l’interview que tu as mise ! Il a l’air très sympathique ce Burquier…

      Ce qu’il dit sur le joueur classé 200 qui a le niveau pour être dans les 100, j’en suis convaincue… Dès qu’ils ont un peu de sous pour améliorer l’entourage, le coaching, ils progressent. Il n’y a qu’à voir McGee qui végétait dans les 500, a pu avoir un peu plus son entraîneur et a pu jouer 3 ans sur le circuit challenger, atteignant la 150è palce. Ou Estrella qui gagne des 250 alors qu’il n’avait quasi jamais joué sur le circuit principal…

  9. Montagne 25 avril 2016 at 10 h 23 min

    Quand on voit la couverture médiatique (L’Equipe, télé et radio ), dont bénéficie n’importe quel obscur joueur professionnel de foot, il y en a environ 1100 en France (150 au chômage quand même), on trouve assez injuste l’anonymat d’un tennisman qui reste dans les 30 meilleurs français pendant 10 ans.

    • Kaelin 25 avril 2016 at 10 h 43 min

      Faut dire que la Ligue 1/ligue 2 est mieux couverte que les Futures de Pétaochnok en Europe de l’Est et au Kazakhstan…

      Mais sinon je suis bien d’accord, je suis tous les jours saoulés par l’omniprésence du foot au détriment de tous les autres sports, surtout que jmy suis jamais vraiment intéressé…

    • Elmar 25 avril 2016 at 12 h 06 min

      Et encore… je vous mets au défi de me donner le nom de 10 skieurs français en activité, de 5 judokas ou même d’un seul joueur de badminton…

      • Montagne 25 avril 2016 at 14 h 35 min

        Et je ne parle pas du curling…

      • Perse 25 avril 2016 at 16 h 11 min

        Pour les skieurs:

        - JB Grange
        - Alexis Pinturault
        - Johan Clarey
        - Théaux
        - Poisson
        - Worley
        - Cyprien Richard
        - Guillermo Faried
        - Barthet
        - Lizeroux

        Judo:

        - Riner
        - Emane
        - Pavia
        - Korval

        On ne peut pas comparer les sports co et les sports individuels. Mais je susi entièrement d’accord que le foot pro a une exposition exagérée mais comme le faisait remarquer Stakovsky, la puissance économique du foot est incomparable. La L1 en France, ce sont déjà environ 450 professionnels tandis que l’ATP ne regroupe mondialement que 2100 joueurs.

        • Patricia 25 avril 2016 at 18 h 41 min

          Je me suis dit « oulaa, Perse va arriver au galop »! ^^ (Il peut probablement sortir le top 10 français en biathlon ou combiné…)

          • Perse 25 avril 2016 at 20 h 13 min

            Pas jusqu’à là mais j’adore les sports d’hivers européens qui sont des sports individuels.

            Les sports individuels ont des populations professionnelles plus faibles puisque le classement est mondial et individuel.

            Au passage la France connaît actuellement une très bonne période en terme de densité dans tous ces sports. Meilleure équipe en Ski alpin masculin et particulièrement en géant. Pinturault fait partie du TOP3 en ski (regret cette saison il avait ses réglages en termes de matériel jusqu’en février où il a enchainé 4 victoires avec deux secondes d’avance). Enfin le sport où l’expertise française est incroyable est le biathlon, notre chasse gardée et Martin Fourcade profite à plein de la stratification des compétitions.

            Dernier point est la qualité historique également en ski de fond où notre nouvelle génération a remporté sa première coupe du monde en sprint et où Magnificat est le meilleur non-norvégien en distance.

  10. Patricia 25 avril 2016 at 18 h 59 min

    Sinon, le circuit bouillonne cette semaine (certes en 250, mais 3 tournois simultanés c’est rare !) :

    - Estoril, avec le retour de Kyrgios (finaliste l’an passé) et Gilou en TS 1 &2 (Tsonga est forfait pour cause de genou et Riri n’était pas inscrit pour défendre son titre de l’an passé – de toutes façons il était forfait à Barcelone….) ; côté Tandem, Robert s’est qualifié et a remporté son match de 1er tour, PHM et GGL côté Vieux, Edmund et Ymer pour les jeunes sont en lice
    Paire, Verdasco vainqueur contre Pouille à Bucarest, et Almagro sont également de la partie.

    - Istamboul, avec Tomic et Dimitrov en TS 1 & 2 ; Rublev s’est qualifié mais a perdu son 1er tour contre Dudi Sela… Khachanov, Berlocq, Chung, Karlovic sont les autres joueurs Tandem

    - le plus relevé : Münich avec Thiem (Murray ne défend pas son titre) en TS 3, del Po en WC, Monfils et Goffin en TS1 & 2 – et aussi Zverev, Fognini, Kohli,Youzhny… Demi théoriques : Goffin/Thiem (un classique, mais j’avoue que j’aimerais bien voir Zverev passer David pour voir un possible futur clash en finale de RG), Kohli/Monfils (si Kohli passe del Po et Monfils se défait de Fognini)

    Selon les Jranks, ça devrait se jouer entre Monfils (8è au classement terre) et Thiem (11è au classement terre), dans une moindre mesure Goffin (seulement 21è dudit classement) ; cela dit, Goffin aime bien jouer Thiem donc à voir…

    • Kaelin 25 avril 2016 at 19 h 39 min

      Sans oublier comme souvent, une méga tripotée de challengers : 4 cette semaine !

      Pour toi, Montagne, qui en est un grand fan grâce à Grégoire Burquier, je les cite :

      2 challengers asiatiques à Taipei et Anning

      1 européen à Ostrava

      1 américain à Talahassee !

      Sont alignés une flopée de top 300, de top 200 et même quelques top 100 en vadrouille !

      On se plaint que notre sport n’est pas très exposé par rapport au foot mais au moins ya du tennis toute l’année, toutes les semaines de nombreux tournois et en règle générale, hormis pour les Futures, il n’est pas trop dur de trouver un streaming pour regarder les matchs qui nous intéressent … on n’est pas à plaindre ! :D

      • Montagne 25 avril 2016 at 20 h 18 min

        « Le Monde » annonce que Nadal a déposé une plainte en diffamation contre Roselyne Bachelot suite à ses propos sur le dopage.
        Je parie que ça va faire pschitt !

      • Kaelin 25 avril 2016 at 21 h 08 min

        Un duel improbable ce Bachelot-Nadal, haha!

        • Perse 25 avril 2016 at 21 h 52 min

          Tout à fait et c’est bien dommage. Ça ne me dérangerait pas qu’il y aie une sérieuse enquête pour voir ça. Si seulement les échantillons urinaires et sanguins pouvaient être conservés comme en cyclisme pour des nouvelles analyses, je suis certain que les résultats en surprendraient plus d’un.

          • antsiran23 26 avril 2016 at 8 h 32 min

            Le problème c’est de connaître le déroulé de ce genre de procédure. Nadal attaque, il doit apporter des preuves qu’il n’est pas dopé ? Ou Bachelot qui l’a « diffamé » doit-elle apporter ces preuves ? En tout cas rien de clair ne va sortir. C’est de la com de la part de Nadal. Il en sortira forcément gagnant, dopé ou pas dopé. Et l’omerta va continuer. Murray était plus malin en ne citant aucun nom. Mais Becker a avoué… En tout cas pour moi c’est un début de preuve !

  11. Jérôme 26 avril 2016 at 13 h 59 min

    Cela ne peut en l’espèce finir que d’une seule façon : cette grande lumière de Bachelot va être condamnée pour diffamation.

    Le propos porte atteinte à l’honneur du plaignant et est, à ce jour, dépourvu de tout fondement factuel.

    Accuser Nadal ou qui que ce soit nominativement d’être dopé, c’est-à-dire concrètement d’être un tricheur qui viole à la fois la réglementation de son sport et la législation pénale, c’est la même chose que d’accuser nominativement tel président, ministre, ou élu, d’avoir détourné des fonds publics, d’avoir accepté des pots de vin, ou d’avoir commandité l’accident de voiture fatal survenu à un rival politique.

    C’est la condamnation automatique. Il peut y avoir circonstances atténuantes qui conduiront à une peine très faible (de type l’euro symbolique) si le tribunal estime qu’il y a un soupçon global et indistinct pesant sur ce sport. Il peut aussi y avoir des circonstances aggravantes quand l’auteur d’un propos est une personne dont la parole porte plus eu égard à son profil personnel (en l’espèce, Bachelot a été ministre de la santé, est donc supposée connaître le B-A-BA de la législation sur le dopage et des véritables problèmes juridiques que pose la réalité du dopage contemporain).

    Autrement dit Bachelot a vraiment traité le sujet de la pire manière qui soit. Elle a beau être devenue saltimbanque, elle mérite d’être sanctionnée ne serait-ce que par l’insulte à l’intelligence qu’a constitué la manière dont elle a accusé personnellement Nadal de dopage sans la moindre preuve. Si au contraire elle avait gardé des preuves de son passage au ministère de la santé, elle aurait du les produire.

    Le véritable problème, dont nous avons déjà parlé ici, c’est que si en effet de lourds soupçons de dopage pèsent sur le tennis comme sur de nombreux autres sports, on ne pose que trop rarement le problème dans les bons termes.

    Le problème, c’est le distinguo artificiel et absurde entre :
    - d’une part le dopage interdit, à savoir l’usage de tel ou tel produit listé, interdiction dont le respect se mesure sur la base de seuils à ne pas franchir,
    - et d’autre part le dopage autorisé de ceux qui soit utilisent des produits non encore interdits ou non détectables ou restent sous les seuils grâce à un micro-dosage.

    Or quoi qu’en disent les juristes formalistes, le second est moralement aussi répréhensible que le premier. Et le second discrédite autant le sport que le premier. Il concourt d’autant plus à l’inéquité de la compétition puisque seuls les plus riches peuvent se payer le dopage le plus performant et le plus légal.

    Cette mascarade finit par se voir avec ces situations ridicules dans lesquelles une part considérable de sportifs prennent des médicaments contre le diabète, contre l’asthme, voire contre le cancer. Autrement dit, les personnes qui ont la meilleure condition physique du monde et les meilleures performances physiques du monde seraient de grands malades tout fragiles. C’est soit un paradoxe sur lequel les meilleurs chercheurs en médecine devraient se pencher, soit une vaste fumisterie.

    • antsiran23 26 avril 2016 at 15 h 11 min

      Réponse super claire ! Je comprends mieux cette omerta.
      Bachelot est conne, mais çà on le savait. Nadal va en profiter pour gagner sans risque. Dopé par son avocat, sûr de l’issue… Et en plus, grand et magnanime il va verser le montant de la condamnation à une association humanitaire. Trop fort pépère.
      Mais à vaincre sans péril on triomphe sans gloire…

      • MacArthur 26 avril 2016 at 16 h 01 min

        « Mais à vaincre sans péril on triomphe sans gloire… »

        T’es marrant, toi!

    • Colin 26 avril 2016 at 19 h 42 min

      Il y a quand même une différence fondamentale entre le tennis où tu t’entraînes soit en indoor soit au soleil, et le cyclisme où l’entraînement consiste à parcourir 200 km par jour dans le vent et la froidure, sous la pluie voire la neige, avec des amplitudes thermiques qui peuvent être énormes d’un jour sur l’autre.
      Je ne dis pas que les cyclistes sont moins dopés que les tennismen, ils le sont autant sinon plus, je dis juste qu’ils ont plus de raisons d’avoir besoin de médicaments.

      • Colin 26 avril 2016 at 19 h 43 min

        Oups c’était une réponse à Perse

        • Perse 27 avril 2016 at 0 h 58 min

          A propos du cyclisme, ce blog regroupe les records d’ascencion. Evidemment que les conditions varient d’années en années mais on voit que les meilleurs temps sur les cols du Tour de France datent d’il y a vingts ans et sont deux crans au-dessus du reste.

          Par conséquent, je me risque à penser que le niveau du cyclisme malgrès vingts de progrès en médecine du sport et mécanique me semble avoir stagné: clairement la lutte anti-dopage a eu un effet dans ce sport et je pense qu’il n’a pas été trouvé une PED aussi efficace que l’EPO pour le moment.

          Pour en revenir sur les AUT, ce sont des dérogations pour un traitement permanent. Evidemment que les cyclistes sont plus exposé à tomber malade que les tennisman et il est incontestable que pouvoir se soigner demeure un droit fondamental.

          Pour avoir accompagner des contre-la-montre en côte sur le Giro et au Tour de France et vu les athlètes sur la bécane je suis vraiment admiratif des performances parce que c’est un niveau d’effort ahurissant.

          A Plan de Corones, les pros grimpent ça à 20 km/h avec 40% de chemin de terre et des rampes à 20% sous le cagnard! Floyd Landis lors de sa performance surchargée en 2007 à Morzine grimpait à 35 km/h sur du 10%!

  12. Perse 26 avril 2016 at 15 h 11 min

    Jêrome,

    La dernière partie de ton commentaire n’est pas nouvelle. Le cyclisme par exemple, sport autrement plus physique que le tennis emploie énormément les AUT, ces autorisations thérapeutiques afin de pouvoir prendre des médicaments. Dans le temps, c’était les AUT pour asthmes qui permettaient de prendre des corticoïde de façon légal afin d’augmenter la ventilation.

    Il me semble que le développement de la recherche médicale et la progression phénoménale dans l’identification des processus biologique (et aussi « neureuco-chimique ») ont conduit à une multiplication des médicaments agissant sur des aspects plus ciblé du corps humain.

    Par exemple une théorie à propos d’Alinghi en Coupe de l’America eut cours comme quoi cet équipage pouvait se doper impunément en prenant des stimulateurs endoctriniens fournis par Soreno, le laboratoire suisse à l’origine de la fortune du mécène de l’équipe (Bertarelli). Par conséquent, plutôt que de prendre de la testotérone exogène (qui a un marqueur différent), cette équipe pouvait augmenter l’activité de l’hypothalamus afin d’améliorer la production de testos endogène.

  13. Perse 26 avril 2016 at 15 h 19 min

    Quant à l’issue du procès, il me semble clair que Nadal a un boulevard devant lui. La charge de la preuve incombe à Bachelot et ne sachant pas si le ministère de la santé est avisé des résultats antidopage des compétitions ayant lieu sur son sol, il est peu probable qu’elle ait quoi que ce soit de tangible.

    En outre, Nadal doit faire au mieux deux contrôles par an en France lors de l’échéance la mieux préparée de l’année, je doute que Nadal soit prenable à ce moment-là. Enfin l’anti-dopage n’étant pas aussi draconien que dans le cyclisme, quid de la conservation des échantillons dans le temps? Après tout de l’EPO a bien été trouvé 6 ans après dans les échantillons de Lance Armstrong 99 via un test plus avancé.

    • antsiran23 26 avril 2016 at 15 h 32 min

      Et de toute façon, si elle avait eu des infos du temps de sa splendeur ministérielle et qu’elle ne les avait pas communiquées…elle serait encore plus dans son tort pour avoir couvert une situation illégale. C’est tout pourri pour elle. D’ailleurs on ne l’a pas entendue (du moins il me semble) sur le sujet depuis qu’elle s’est bêtement lâchée.

      • Perse 26 avril 2016 at 16 h 22 min

        En même qui va compatir avec Bachelot? Ce fut l’une des personnalité politique les plus ridicules au pouvoir et sa reconversion est pathétique.

        Malheureusement ce n’est pas demain la veille qu’il y aura une affaire Festina dans le tennis, pourtant il y aurait surement de quoi à l’hotel Concorde où sont logés les joueurs.

        Il serait intéressant de savoir si les joueurs de tennis ont des AUT ou pas. Vu le fonctionnement du tennis – très individuel sans équipes nationales ou sponsorisées (même les académies sont très individualisées)- il me parait plus difficile d’organiser des systèmes de dopages massifs, enkystés avec retour d’expérience comme il peut y avoir en natation, ski de fond, biathlon ou sprint.

        • Jérôme 26 avril 2016 at 17 h 22 min

          Il y a eu pire. Il y a des congénaires de Bachelot qui ont fini dans La ferme des célébrités, ou dans un genre d’émission équivalent.

          Sans parler d’ajourd’hui : par rapport à beaucoup des ministres actuels, Bachelot ne souffre pas vraiment de la comparaison.

          Sur le fond, je ne suis pas du tout de l’avis qu’une affaire de type Festina ferait du bien au tennis. A-t-elle fait du bien au cyclisme ? Non. Ce sport ne s’est jamais relevé du discrédit que lui ont porté les affaires de dopage. N’oublions d’ailleurs pas que, juste après Festina, il y a eu Armstrong.

          D’ailleurs, s’il y a consensus en tennis pour traiter le problème du dopage de la manière dont ils le traitent, c’est qu’ils ont bien conscience que si jamais un gros scandale éclate, c’est perdant-perdant.

          C’est d’ailleurs pour cela qu’il y a des suspensions déguisées depuis l’époque d’Agassi, le plus souvent pour les seconds couteaux, et extrèmement rarement pour des têtes d’affiche.

          • Lucile 26 avril 2016 at 18 h 01 min

            Un scandale style Festina aurait quand le mérite de redonner un peu de crédibilité à la lutte anti dopage dans le tennis. Le problème du cyclisme est la multiplication des affaires mais surtout de voir que les choses continuent. Quand on voit le malaise de l’année dernière sur le tour de France avec les performance de Froome, on voit que rien n’a changé ou très peu. C’est cela qui fait du cyclisme un sport peu crédible selon moi.
            Un grand coup de balai dans le tennis pourrait faire du bien si on ne « laisse » pas les mêmes pratiques recommencer.
            Si en plus on permet les contrôles après plusieurs années afin de trouver les produits actuellement indétectables on pourrait peut être revenir à un sport plus conforme à son idée d’origine où la technique et la tactique pourrait de nouveau avoir toute sa place à côté de la dimension physique.
            Mais bon ne rêvons pas, comme tu le dis tout le monde s’accommode de ce qui se passe sauf peut être le public quand on entend ce qui se dit dans les clubs ou dans nos entourages.

    • Lucile 26 avril 2016 at 18 h 04 min

      Pour Nadal il y avait pas eu une rumeur en 2009 avec l’intervention de l’agence française anti dopage ?
      Pour la conservation des échantillons, Federer a proposé à Miami de les garder 10 ans et a réitéré en interview à Marca je crois. Il devrait faire comme Nadal et écrire une lettre à l’ITF^^

  14. Coach Kevinovitch 26 avril 2016 at 18 h 59 min

    Nadal est en forme!

    Un doublé Monte-Carlo-Barcelone comme à la grande époque et un jour après une attaque frontale sur Bachelot et les questions de dopage.

    Serait-il vraiment de retour?

    • Kaelin 26 avril 2016 at 19 h 48 min

      C’est sur que ça rappelle de drôles de souvenirs qu’on croyait plus ou moins enfouis … ^^

      Attendons de le voir se confronter à Djoko car la descente pourrait être rude tant l’écart de niveau, même aujourd’hui avec un Nadal redevenu bon voire par moment très bon, est là. Avec son niveau actuel, même si j’y croyais pas encore trop avec sa victoire à Monte Carlo, c’est à se demander si de nouveau seul Djoko peut le battre sur terre … déjà rien que ça j’y croyais plus depuis pas mal de mois.

      Vamos a ver lo que pasara en Madrid y Roma !

      • antsiran23 27 avril 2016 at 10 h 01 min

        Nole, l’arme anti-Nadal. Je reste persuadé que les victoires répétées de Djokovic sur NAdal ont contribué à faire perdre confiance à l’espagnol. On va avoir la réponse très vite. Ils ont une couverture de terrain sans aucune limite physique, de part et d’autre. A égalité. A croire qu’ils ont le même carburant. En revanche le serbe prend la balle plus tôt que l’espagnol et son service est plus percutant. Et il n’est pas gêné par son lift. Alors les matches durent longtemps, très longtemps, très très longtemps, tournant toujours à l’avantage de menton de Monaco. Au secours, ils reviennent !!! Et on est pas près de revoir Yoda…

      • Coach Kevinovitch 27 avril 2016 at 15 h 49 min

        « Attendons de le voir se confronter à Djoko »

        Eh oui, c’est pourquoi j’ai fini mon commentaire par une question et non une affirmation. Dans tous les cas, mieux vaut pour Nadal rencontrer Djoko en ayant fait le doublé Monte-Carlo-Barcelone qu’avec rien du tout dans la besace.

  15. Elmar 27 avril 2016 at 11 h 31 min

    Tiafoe qui, comme d’hab, se coltinait une TS au premier tour, a cette fois franchi le cap Arguello à Tallahassee, tournoi de très bonne facture avec des Young, des Falla, des Halys ou Frantangelo et le retour de Baker qui a battu en deux set le sympathique Smyczek (belle performance).
    Espérons que Tiafoe se sorte cette nuit des griffes de Krueger.

    • Patricia 27 avril 2016 at 11 h 58 min

      Tout un programme….

      Bonne perf pour Halys qui sort Frantangelo, plutôt en forme ces temps ci… Kozlov revient pas mal aussi ; il fut un temps le leader des conscrits 98, avec une finale de challenger dès sa 1è année sur le circuit, (il a aussi été 2è chez les juniors avec 2 ans d’avance) avant de marquer le pas…il doit repasser par les qualifs mais a remporté deux futures en 2016, refait finale au Gosier qui est un gros challenger (il n’était pas dans le tableau principal) et atteint son meilleur classement. Il revient à hauteur de tiafoe et duck Hee Lee… Croissance tardive (il faisais 170 cm quand il est passé pro) et toujours pas très grand, le style Young.

      • Patricia 27 avril 2016 at 12 h 02 min

        Cochennec fait un article sur les djeuns : http://www.slate.fr/story/116587/releve-tennis

        Citation-melon de Coric après « quand je joue bien je joue comme djokovic, quand je joue mal comme Murray » : « il n’y a rien de pire que d’être ordinaire » (toi mon coco….)

      • Patricia 27 avril 2016 at 12 h 06 min

        Amusant, le 1er tour de Tiafoe était le remake de la finale de l’an passé !

        En ce moment, les joueurs US se bagarrent sur la tournée challenger pour obtenir une WC à RG, qui est promise à celui qui réalise le meilleur score combiné sur un des deux tournois de Savannah et Talahassee.

        • Patricia 27 avril 2016 at 12 h 10 min

          Ca risque bien d’être frantangelo qui a fait une demi et victoire sur les tournois Savannah (ça relativise la perf de Halys)

  16. Patricia 27 avril 2016 at 12 h 12 min

    J’arrive pas à comprendre la prog de Münich : l’an passé ils avaient joué la finale le lundi, cette année y a de la neige et de la pluie et ils ont déjà 2 jours de retard… c’est super galère pour Madrid (du coup j’espère que Thiem se fera sortir par Goffin)

    • Patricia 27 avril 2016 at 12 h 13 min

      Zverev joue en pantalons longs et manches longues…

      • Perse 27 avril 2016 at 12 h 31 min

        Disons que cette période de l’année est en terme de climat celle qui réserve le plus de surprises. Même dans ce contexte de réchauffement climatique il est du champs du possible d’avoir de la neige dans l’Europe du Nord.

        En Angleterre, vers Liverpool ou Manchester l’occurrence de neige au sol en juin n’était pas rare jusque dans les années 60.

        Munich est perché à 500m, ça fait 3°C de moins par rapport à Paris en moyenne. Je me souviens que la première semaine de juin 2005 il avait gelé dans la campagne francilienne!

      • Nathan 28 avril 2016 at 13 h 56 min

        Sur la plage du Lido avec son pull marin et devant un public teuton aschenbaché, je pense qu’Alexander va faire un grand tournoi…

    • Nathan 28 avril 2016 at 14 h 13 min

      C’est sur la terre battue que Zverev va faire des miracles… et le reste suivra.

  17. Kaelin 27 avril 2016 at 21 h 00 min

    J’ai peur pour le poignet de Del Po, il vient de battre Brown au 1er tour de Munich et maintenant il se tape Struff, une grosse brutasse, déjà que Dustin c’etait pas le plus doux… ne me le cassez pas avant RG, les Teutons!

  18. Elmar 27 avril 2016 at 21 h 51 min

    Tiaffoe n’a même pas eu peur de Freddy les Griffes de la nuit! C’est bien mon petit, continue ainsi.

    • Elmar 28 avril 2016 at 8 h 08 min

      Bon il se tape Young au prochain tour. Ça risque d’être compliqué.

    • Elmar 29 avril 2016 at 7 h 20 min

      Et ce brave Frances a battu Young cette nuit. Magnifique run!

      • Elmar 29 avril 2016 at 13 h 31 min

        Il jouera Harrison en demi. C’est vraiment le championnat national ce tournoi.

        • Patricia 29 avril 2016 at 21 h 00 min

          Et c’est Halys qui l’y attend ! Finale de rookies avec avantage Tiafoe vu son parcours bien plus coriace et son expérience plus étoffée à ce niveau (deux finales de challenger à son actif, même si Halys a plus gagné en future)

          • Elmar 29 avril 2016 at 22 h 51 min

            Oui enfin Tiafoe doit d’abord battre Harrison qui est pas mal rompu à ce genre de matchs.
            Le seul match entre eux, c’était il y a quelques semaines à Memphis avec une défaite crève coeur pour mon poulain.

            • Elmar 30 avril 2016 at 7 h 01 min

              C’est fait et avec la manière contre Harrison! J’espère qu’il va transformer l’essai en finale, parce qu’il se fait un sacré tournoi là!

              • Patricia 30 avril 2016 at 10 h 52 min

                Les JRanks lui donnent 65% de chances de s’imposer…

                Je pense qu’Halys a eu un parcours un peu en trompe-l’oeil : deux qualifiés, et un Frantangelo qui venait d’enchaîner 2 très bons tournois et était sûr d’obtenir la WC américain pour RG…. d’un autre côté il a remporté leur récent dernier match il y a 15 jours sur la même surface.

                Mais je pense que l’expérience prime, Halys est un peu vert contre le meilleur niveau : 11 défaites contre le top 100 en carrière pour 3 victoires, 19 V 18 D en challenger ; Tiafoe est légèrement plus aguerri : 10 défaites et 6 victoires contre le top 100, 33 V 18 D au niveau challenger, et c’est sa 3è finale.

    • Elmar 30 avril 2016 at 23 h 58 min

      Bordel.

  19. Patricia 29 avril 2016 at 20 h 48 min

    Très joli dernier carré à Münich avec un duel très intéressant entre Thiem et Zverev (que j’appelais de mes vœux !) et un Kohli/Fognini qui promet de la créativité !
    J’ai vu un bout du Zverev/Goffin et du thiem/dodig, très agréable (Dodig était dans un bon jour).

    Pas mal aussi à Estoril où un autre duel du futur en découd en ce moment pour une place en demi : Kyrgios contre Coric (le premier finaliste et l’autre en quarts l’an passé), le gagnant retrouve Almagro ; Paire a sorti GGL, ce qui confirme son embellie, et affrontera CB (vainqueur de Gilou). Une finale Paire/Kyrgios promettrait des étincelles.

    Pour Istamboul, Schwartzmann que j’aime bien est en demi (il jouera Delbonis clairement très en forme), ainsi que Dimitrov qui affrontera le revenant Karlovic.

    Le trio de vainqueur le plus jeune possible serait Zverev, Coric et Schwartzmann (ou Dimitrov), le plus âgé Kohli, Almagro et Karlovic ; le plus probable Thiem, Dimitrov et Kyrgios je dirais (mais Zverev, Delbonis et Paire ont leurs chances).

  20. Patricia 30 avril 2016 at 11 h 11 min

    Je pense que le match Zverev/Thiem va valoir le coup : ils vont être tous les deux très motivés, avec deux jeunes qui réagissent très bien à la pression et apprécient la surface. Thiem doit être en ligne de mire pour tous les jeunes loups, de son côté il réalise très bien que Zverev est un rival naturel.

    Alex à domicile pour une première finale ATP, Domi qui cravache pour une place dans les 12 à RG (et il peut y penser, il est à 200 points de Gasquet, avec Monfils et Gasquet qui sont sous menace de blessures excluant les prochains tournois), sur la surface où il a le plus de chances d’engranger des points et de prendre sa place dans le top 10. Il a d’ailleurs décidé de zapper les JO qui ne permettent plus de marquer des points cette année pour aller jouer un nouveau tournoi sur terre au Mexique…

  21. Patricia 30 avril 2016 at 11 h 24 min

    Je viens de voir que Thiem se cogne del Po au 1er tour à Madrid;… il veut du challenge, il va être gâté ! Je pense que si Thiem n’est pas perturbé par le changement de conditions entre Münich et Madrid, il est favori parce que del Po est encore frileux côté revers (il slice encore 50% du temps et sinon frappe à 70%).
    Dur dur Madrid pour les jeunes loups qui ont les crocs cette semaine, Kyrgios se cogne Wawrinka au 2è tour de son côté…

    D’autres matchs sympas à Madrid : Sock/Paire au 1er tour, cuevas/Kohli (du 100% revers à une main), fognini/Nishi au 2è.

    Fed a Thiem et Nadal de son côté, puis Berdych/Ferrer/Murray en demi ; Djoko a Rao ou Tsonga, Waw/Monfils/Kyrgios/Nishi en demi.

    • Perse 30 avril 2016 at 17 h 49 min

      A priori justement Munich et Madrid devraient avoir les conditions de jeu les plus similaires puisque les deux villes sont à altitude équivalente entre 500 et 600m.

  22. Patricia 30 avril 2016 at 11 h 35 min

    Je fantasme sur un parcours de matchs de gala pour Domi à Madrid : del Po, Paire, Fed, Nadal, Murray, Djoko (de quoi tuer quelques bœufs) ; celui de Stan pourrait être pas mal aussi : Kyrgios, Monfils, Nishi, Djoko, Nadal pour la revanche de 2013… Malheureusement je suis pas sûre qu’on revoit Monfils avant RG, si la déchirure des adducteurs est confirmée.

  23. Ulysse 2 mai 2016 at 23 h 34 min

    Merci Montagne. J’aime beaucoup de genre de thème avec des gens de la vraie vie. Plus intéressant en définitive que les paillettes du très haut niveau en ce moment.
    Et puis le revers mono-dextre, cette increvable survivance de Néandertal face à Cromagnon…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis