Roger Federer et moi

By  | 16 février 2017 | Filed under: Bord de court

Je jouais déjà au tennis depuis 12 ans quand Roger Federer commençait sa carrière professionnelle en 1998. J’ai vu jouer, souvent dans les tribunes, des champions extraordinaires tels que McEnroe, Connors, Noah, Mecir, Sampras, Edberg….

Et pourtant j’ai toujours été incapable de transposer quoi que ce soit du jeu de ces grands champions dans ma façon de jouer au tennis.

J’ai commencé à jouer en 1982 dans une période de boom extraordinaire du tennis dans la société française. Pendant des années lors des stages sportifs à l’ UCPA, nous étions au minimum 4 stagiaires par court de tennis à nous escrimer pendant 5 ou 6 heures par jour sous un soleil de plomb, sous le regard de profs de tennis qui mettaient en place les exercices puis énonçaient soudain un bref conseil au moment où nous avions quasiment oublié leur existence.

Je me souviens de circonstances où avec des copains nous nous sommes querellés avec quiconque ne voulait pas nous céder la place sur les courts ou voulait indûment nous en déloger. C’était pour nous une passion qui franchissait parfois allègrement toutes les limites du raisonnable. Nous n’avions aucun doute ni aucun recul à propos de tout ce qui concernait le tennis.

J’ai joué en club, joué les interclubs et gagné à trois reprises les tournois d’été organisés par l’ UCPA. Et pourtant quelque part au milieu des années 2000 j’ai commencé à ressentir une forme de lassitude, une érosion du plaisir, l’impression que je ne pourrais plus m’améliorer et serais coincé toute ma vie avec mon jeu fondamentalement défectueux, frustrant, fondamentalement insatisfaisant.

Depuis quelques années j’avais tenté de m’adapter au tennis moderne en adoptant le revers à deux mains. Il m’a fallu longtemps pour constater que j’étais incapable de le jouer croisé. A chaque fois que j’essayais, il tombait péniblement vers le milieu de la ligne de fond adverse.

Bien sûr, ça n’était pas la mère de toutes mes difficultés, qui est plutôt à chercher dans un jeu de jambes minimaliste. Sauts d’allègements, pas chassés, chaque fois que j’essaie d’appliquer sur le court ce qu’on m’a appris je perds toute coordination et deviens incapable de mettre la balle dans les limites du terrain. Pareil pour la fameuse prise de raquette fermée censée être indispensable pour lifter un revers. Je n’arrive même pas à ce que la balle franchisse le filet avec cette technique.

Bref, à la fin de la décennie 2000 je végétais sur les courts sans espoir de cure pour mes défauts chroniques, empêtré avec un revers à deux mains bancal qui insidieusement me sapait tout le plaisir de jouer au tennis.

Et puis un moment donné, à force de lire les articles ou d’entendre les commentaires à propos de Roger Federer, dernier Mohican du beau revers à une main, j’ai commencé à observer ce coup, sans en penser grand-chose, juste pour la beauté du geste.

Finalement je me suis remis à jouer ce fameux revers à une main et l’ai même amélioré par rapport à son ancêtre d’il y a dix ans. Rien d’équivalent au magnifique revers de Roger bien sûr, de toute façon si j’essayais d’utiliser sa lourde raquette Wilson j’attraperais dans l’instant la fameuse tendinite du coude.

Quelque part dans ma cinquième décennie l’inattendu a fini par se produire, j’ai pu m’inspirer de la technique d’un de ces champions que nous passions des heures à analyser, critiquer, soupeser, comparer, diagnostiquer…

Federer ne le saura sans doute jamais, mais j’ai retrouvé en partie grâce à lui le plaisir à jouer au tennis.

Pendant plusieurs décennies sans le formuler explicitement, mes partenaires, adversaires et moi-même sentions que ce sport constituait une sorte d’école de la vie avec une progression, des obstacles, des triomphes, des frustrations, des blessures et une sorte de sagesse zen qui si nous l’atteignions un jour, ferait de nous les joueurs et peut être les hommes que nous avions toujours rêvé de devenir.

Finalement, après trente ans de pratique, l’exemple de Roger Federer m’a remis les pieds sur terre. Impossible d’approcher cette quasi perfection aérienne, impossible non plus d’imiter le « boxing tennis » brutal et ennuyeux de la plupart des pros actuels. Alors ne reste plus qu’a se faire plaisir avec ce revers à une main un peu bricolé mais ample et délié, qui me donne l’impression de bien jouer même si c’est souvent bien loin d’être le cas.

About 

King of the drop shot

Tags:

209 Responses to Roger Federer et moi

  1. Le concombre masqué 10 mars 2017 at 2 h 12 min

    Viens de me mater 18 min de HL du rogé/donskoy.
    Soit personne ne l’a regardé, soit je suis surpris de ne pas en lire plus ou de lire que donskoy était on fire.

    LE Vieux n’était juste pas au point physiquement : que de mauvais placements, que de derniers petits pas non réalisés…la demi-volée de fond de court nécessite un timing et un placement parfaits alors faut bien dire que le jeu de federer quand il est au top est miraculeux, mais quand il est un peu moins bien ça fait plutôt « ca passe ou ca casse »… pris de vitesse qu’il était par le rebond fusant de dubaï le vieux, un comble!
    Et les fameux appuis ouverts, idem, pour mettre du poids dans la balle, faut un paquet de gnaque, pas le droit d’être un peu en dedans, sinon on joue sur le reculoir…
    Et que ce soit en fin de 2e set et surtout dans le TB du 3e quel péché de condescendance… il a voulu gagner en marchant quand même… une attitude et un manque de préparation que je concevrais plus à IW ou Shanghai qui le font royalement chier qu’à Dubaï chez lui…
    Je fous file my two cents comme disait rimka : ce serait compréhensible qu’il ne s’en relette pas bien du 18e…je vous fiche un billet qu’il fait une saison pourrie. un titre à Bâle en Octobre épicétou.

    Allez l’heure tardive aidant je vous pronostique : 3e tour à RG, quart à Wimb 1/8e a l’us et fin de l’hisoire. Mettez lui une dinale a la rogers cup pour équilibrer et y’aura rien d’autre à voir.

    Qu’un malade enregistre mon prono, et se foute de moi si j’ai tort en Août.

    D’ici là, bonne saison tennistique, et bravo Geo pour cette prise de position anti mac. merci aussi à ceux qui continuent d’alimenter le site en articles et coms de qualité (gerald et cher Homais pour ne citer qu’eux, patricia elmar et colin étant mon petit lait depuis tant d’années maintenant…).

    Oui j’ai bu.

    Concombre

    • Sam 10 mars 2017 at 8 h 24 min

      Ha, ouf, la dernière phrase explique tout ce qui précède, Concombre !

      Cela dit, je me demande aussi si Fed n’a pas râté l’occasion de réussir une très belle sortie, à la Sampras, à la Bowie.

      • Geo 10 mars 2017 at 12 h 41 min

        Federer aurait pu réussir la sortie parfaite mais partir juste après être revenu aurait laissé un étrange arrière-goût. L’Open d’Australie tombe « hélas » en début d’année. N’ayant strictement plus rien à perdre, il n’a plus qu’à se focaliser sur les objectifs que nous savons (Wimbledon, US Open). Le Masters, ambiance feutrée et carré VIP, irait comme un gant au classieux Roger pour tirer sa révérence, surtout s’il l’emporte.

    • Elmar 10 mars 2017 at 8 h 31 min

      Roger sortira pas à la Pete, il sortira à la Roger.
      Je dois dire que sincèrement, j’en ai plus rien à carrer de ses résultat. Mais vraiment. Ce fut un tel sommet. Rêver de quoi après ça?
      Alors même s’il fait une saison toute pourrite comme dirait mon fils, ben ça sera quand même une saison réussie. Et même s’il joue encore à 43 ans à perdre contre Donald Young en Challenger, ben ça sera quand même une fin de carrière réussie.
      Faut juste qu’il évite de perdre contre Ginepri.
      Bon sinon à l’évocation des années qui ont passé ici… Putain, tu viens de me filer un bourdon d’enfer. Fait pas bon vieillir bordel.
      Même le petit Kaekae sera bientôt majeur et vacciné, c’est dire!

      • Elmar 10 mars 2017 at 10 h 43 min

        Purée… ça fait 8 ans qu’on traîne ici. 8 ans.

      • Colin 10 mars 2017 at 10 h 50 min

        Et 10 ans si on inclut SportVox

        • Elmar 10 mars 2017 at 10 h 54 min

          Canapéman me manque.

        • Elmar 10 mars 2017 at 11 h 04 min

          Putain, j’ai un coup de nostalgie…
          Quelqu’un se souvient où on pouvait lire la superbe plume lyrique de Fantomon (œuf)?

        • Colin 10 mars 2017 at 14 h 09 min

          C’était dans SV
          Qu’est-ce qu’on a pu se foutre de sa gueule à ce pauvre garçon!

        • MarieJo 13 mars 2017 at 13 h 50 min

          ahhh canapéman ! 15love aura 8ans en mai prochain !
          si vous pensez à des articles anniversaires pour célébrer le site :
          collectes de commentaires cultes ou citations
          bref allez y !

  2. Gerald 10 mars 2017 at 7 h 11 min

    Les résultats de la nuit à Indian Wells et une excellente journée pour les Français:
    - Adrian Mannarino écarte Juan Monaco en 3 sets (6-3;6-7;6-1)
    - Jérémy Chardy n’a besoin que de 2 sets (7-6;6-2) pour battre Radu Albot
    - Dans le duel tricolore, c’est Pauline Parmentier qui s’impose en 2 sets à Océane Dodin (6-2;6-4)

    Grosse journée aujourd’hui avec 4 joueurs Français, 2 joueuses Belges

    • Gerald 10 mars 2017 at 7 h 36 min

      En détail:
      1er tour chez les hommes
      - Benoît Paire (ATP 40) – Taylor Fritz (ATP 136)
      - Julien Benneteau (ATP 117) – Facundo Bagnis (ATP 83)
      - Pierre-Hugues Herbert (ATP 74) – Thomaz Bellucci (ATP 71)
      - Nicolas Mahut (ATP 54)- Malek Jaziri (ATP 53)
      - Stéphane Robert (ATP 81)- Dudi Sela (ATP 78)

      2ème tour chez les femmes
      - Kirsten Flipkens (WTA 87) – Garbine Muguruza (7 – WTA 7)
      - Yanina Wickmayer (WTA 68) – Daria Gavrilova (24- WTA 27)

  3. Elmar 10 mars 2017 at 9 h 03 min

    Ils sont en train de tuer la Coupe Davis en beauté.
    Bientôt les GC se joueront en un set de 4 jeux sans avantage avec une seule balle de service.

  4. Homais 10 mars 2017 at 11 h 11 min

    Elmar, c’est quoi l’actu qui te fait dire ça en particulier sur la Coupe Davis ? C’est une proclamation de principe, de vérité générale, ou c’est fondé sur une acu particulière qui m’a échappé ?

    Cher Concombre,
    Je pense être le seul à avoir posté sur la défaite de Fed et j’ai mis sur le Russe en feu. Ce qui était vrai aussi, il a fait des miracles à plusieurs reprises.
    Il n’empêche que ce que tu dis es vrai, Fed était lent, il l’a même reconnu après, se sentant lourd. De là à en tirer des conséquences sur le reste de la saison c’est mal le connaître. Le gars n’est jamais complètement réglé dans les tout premiers tours de tournoi, tours de chauffe et c’est là où il est en risque face à un joueur en feu. on l’a déjà vu contre Seppi, Stakhovski, des défaites avec un fed pas du tout en rythme. Mais il aurait passé ce tour (et il a eu des balles de match), je ne donnais pas cher de Pouille derrière et contre Murray, il aurait été à la hauteur.
    Rien à en conclure de cette défaite prématurée, et il est trop « professionnel » pour ne pas arriver complètement prêt aux grands RDV qu’il se fixe cette année, Wim et USOPEN. Donc, je copie pas ton message, je suis charitable, mais on en reparlera : sa saison, réussie déjà, effectivement Elmar, n’est pas terminée…

    • Elmar 10 mars 2017 at 11 h 42 min

      L’ ITF se réunit à Indian Wells.
      Apparemment, la tendance actuelle ce serait une Coupe Davis en format Fed Cup: sur deux jours et avec des matchs en deux sets gagnants.
      Bref deux idées débiles qui mettront la Coupe Davis au même rang que la Fed Cup: une fois compétition inintéressante.

      D’une manière générale, j’ai jamais compris la tendance de ces 20 dernières années qui consiste à raccourcir le format des compétitions et des matchs. Le no-ad, l’idée de set en quatre jeux, les finales réduites à deux sets gagnants, maintenant la Coupe Davis. Tout cela alors que le tennis a construit sa légende sur des matchs mythiques en 5 sets. Y aucun match légendaire en 2 sets gagnants qui me vienne spontanément en tête

      • Achtungbaby 10 mars 2017 at 13 h 10 min

        I HAVE A VISION
        I HAVE A VISION
        T-E-L-E-V-I-S-I-O-N
        T-E-L-E-V-I-S-I-O-N
        T-E-L-E-V-I-S-I-O-N

        https://www.youtube.com/watch?v=9xpWBasyoMs

      • Elmar 10 mars 2017 at 13 h 16 min

        Nadal un jour a dit très justement « Le tennis, c’est en 5 sets ».

  5. Geo 10 mars 2017 at 12 h 36 min

    Je pense qu’il faut vivre avec son temps. Nous sommes à l’ère du zapping et les matches de tennis sont longs. Il faut supprimer le let au service qui n’apporte rien. Il faut aussi intégrer le tie-break dans la cinquième manche. La tennis a vécu Isner-Mahut, qui restera dans les livres d’Histoire, allons de l’avant. Un jeu décisif pour conclure un grand match de Grand Chelem serait palpitant. Non au no-ad, non aux sets raccourcis. Quant à la Coupe Davis, réduire le format pour les deux, voire les trois premiers tours ne me choque pas. Il ne faut en revanche surtout pas toucher à la finale qui doit elle conserver son intensité dramatique au long cours (mais avec tie-break dans toutes les manches).

  6. Renaud 10 mars 2017 at 12 h 48 min

    Je suis certainement un vieux co. mais à mes yeux le changement de format de la coupe Davis est une catastrophe au regard de l’histoire.

    Pour faire venir les meilleurs il eut mieux valu donner point ATP et bien entendu $ que de réduire le format.
    Les tops players ne viendront pas plus sur 2 j que sur 3 j je vous le prédis.

    Le jour ou les GC passeront au format 3 sets gagnants promis j’arrête de regarder ce sport.
    Ce sera le cas d’ici moins de 10 ans à cette allure et dans moins de 20 ans le prochain Fed ou Nadal ou Djoko (faites votre choix) remportera 20-25 GC et on nous serinera que c’est le plus grand joueur de tous les temps

    Allez je me casse je vais finir par devenir désagréable

    • Perse 10 mars 2017 at 16 h 00 min

      Moi ce qui me désespère est de voir que la dotation des tournois et des budgets ne se concentrent que sur 5 joueurs alors que ce sport est un sport universel et incroyable.

  7. Gerald 11 mars 2017 at 8 h 36 min

    Les résultats F-B d’Indian Wells de cette nuit:

    1er tour chez les hommes:
    Cela passe pour Pierre-Hugues Herbert qui se défait de Thomaz Bellucci en 3 sets (7-6;6-7;6-3).
    Il est imité par Stéphane Robert qui bat Dudi Sela sur un double 6-4.
    Pour les 3 autres tricolores, le parcours s’arrête à ce premier tour.
    Si Julien Benneteau a poussé Facundo Bagnis avant de s’incliner (5-7;6-4;6-2), c’est le même score de 6-3;6-2 qui a scellé les défaites de Benoît Paire face à Taylor Fritz et de Nicolas Mahut face à Malek Jaziri.
    Le prochain tour réserve Fernando Verdasco (26) à Pierre-Hugues Herbert et pour Stéphane Robert, ce sera Roger Federer (9) himself.

    2ème tour chez les femmes:
    Caroline Garcia (21) expédie Evgenia Rodina sur un double 6-3 et c’est un rude morceau qui l’attend au prochain tour en la personne de la Britannique Johanna Konta (11).

    Au programme des matchs du deuxième tour de cette nuit:
    - Jo Wilfried Tsonga (7-ATP 8) – Fabio Fognini (ATP 43) :h2h: 5-0
    - Jérémy Chardy (ATP 80) – Dominic Thiem (8- ATP 9) :1er affrontement
    - Gaël Monfils (10- ATP 11) – Darian King (ATP 131) :1er affrontement
    - David Goffin (11- ATP 12) – Karen Khachanov (ATP 52) :1er affrontement
    - Adrian Mannarino (ATP 61) – Roberto Bautista Agut (16- ATP 17) :h2h 2-3
    - Kristina Mladenovic (28- WTA 26) – Annika Beck (WTA 61) :h2h 2-0

    Côté des « grands », ce seront les entrées en lice de Murray (1), Wawrinka (3) chez les hommes et de Kerber (2), Halep (4)

    • Homais 11 mars 2017 at 13 h 49 min

      ça fait des matches sympa, Gérald. Tsonga-Fognini par exemple ! Chardy-Thiem devrait bien aussi et Goffin-Khachanov. Bon, je verrai sans doute rien, hélas, c’est vraiment un tournoi dur à suivre question horaires.

  8. Gerald 12 mars 2017 at 10 h 17 min

    Entrée en lice des meilleurs joueurs cette nuit à Indian Wells et déjà gros coup de tonnerre: Andy Murray, 1ère tête de série et joueur en forme du moment est sorti en 2 sets (6-4;7-6) par la Canadien Vasek Pospisil qui a émergé des qualifications.
    Du côté Franco-Belge, nous avons eu aussi droit à un autre coup de tonnerre: Jo-Wilfried Tsonga (7), malgré 2 titres conquis ce premier trimestre en 2017, est également sorti d’entrée par l’Italien Fognini, en 3 sets (7-6;3-6;6-4).
    Cela passe par contre pour nos 2 autres têtes de série masculine, Monfils (10) et Goffin (11) même si tous les 2 ont du batailler 3 sets pour franchir ce tour:
    - 3-6;6-0;6-1 pour Monfils qui a bien réagi après un mauvais départ face à Darian King
    - 6-4;3-6;6-3 pour Goffin face à Karen Khachanov.
    Fin de parcours par contre pour Jérémy Chardy (2-6;4-6) qui, même si l’adversaire en la personne de Thiem était costaud, confirme un début 2017 laborieux. Idem pour Mannarino qui est battu 7-5;6-2 par Bautista Agut.

    Les 2 Françaises passent assez facilement:
    - 6-2;6-3 pour Pauline Parmentier face à Yelena Putintseva
    - 6-0;7-5 pour Kristina Mladenovic (sur qui je mise en quart) face à Annika Beck

    • Gerald 12 mars 2017 at 10 h 38 min

      Pour le programme de cette nuit au 2ème tour masculin:
      - Roger Federer (9 – ATP 10) – Stéphane Robert (ATP 81): 1ère confrontation
      - Pierre-Hugues Herbert (ATP 74) – Fernando Verdasco (26 – ATP 29): 1ère confrontation
      - Lucas Pouille (14 – ATP 15) – Jan Lennard Struff (ATP 63): 1ère confrontation

      Au 3ème tour féminin:
      - Caroline Garcia (25) – Johanna Konta (11): h2h 1-2

      Pour les Français et le Belge qualifié cette nuit, le programme du prochain tour se présente de la sorte:
      - Gaël Monfils (10-ATP 11) – John Isner (20-ATP 22): h2h 4-4
      - David Goffin (11-ATP 12) – Albert Ramos-Vinolas (22-ATP 24): 1ère confrontation
      - Pauline Parmentier (WTA 62) – Angélique Kerber (2-WTA 2): h2h 0-1
      - Kristina Mladenovic (28-WTA 30) – Simona Halep (4-WTA 4): h2h 2-1
      Je maintiens malgré tout mes espoirs sur Kristina pour un quart!

      • Gerald 12 mars 2017 at 22 h 24 min

        2 premiers résultats positifs à cette heure:

        - Victoire 6-3;6-2 de Lucas Pouille (14) qui affrontera le vainqueur du match entre Donald Young et Sam Querrey (23) au tour suivant.

        - Belle perf de Caroline Garcia (25) qui sort la Britannique Konta en 3 sets (6-3;3-6;7-6) et qui rencontrera la gagnante du match entre Svetlana Kouznetsova (8) et Roberta Vinci (26) qui en sont à un set partout en ce moment.

        A signaler la qualif expéditive de Nadal (5), 6-3;6-2 face à Guido Pella.

      • Gerald 13 mars 2017 at 5 h 20 min

        Et les 2 derniers résultats Français:
        - Federer (9) se défait très facilement de Stéphane Robert (6-2;6-1)
        - Pierre-Hugues Herbert résiste bien dans le premier set face à Verdasco puis s’effondre (7-6;6-1).

        Tous les cadors passent jusqu’à présent aujourd’hui, Dominika Cibulkova (5) étant pour l’instant en grosses difficultés contre Krysina Pliskova, la moins connue des 2 sœurs. Elle a perdu le premier set 6-2.

        Pour les qualifiés du début de nuit, les adversaires sont connus:
        - Svetlana Kouznetsova (8) pour Caroline Garcia (25)
        - Donald Young pour Lucas Pouille (14)

  9. Perse 12 mars 2017 at 10 h 43 min

    N’oublions pas qu’Indian Wells est certainement le second tournoi de double de la saison derrière Wimbledon en terme de champs: toutes les stars du simples jouent sont dans le tableau pour faire de la compétition et se mettre en rythme.

    D’ailleurs, beaucoup de paires très prestigieuses sur le papier se font laminer par des sans-grades spécialistes (l’inverse est vrai également). L’année dernière, Nadal et Verdasco avaient perdu contre les Bryan, cette année les Bryan ont perdu contre Kyrgios et Zimonjic.

    Cette année le tableau est beau: http://www.bnpparibasopen.com/en/draws/mens-doubles

    Le prize money n’y est pas négligeable de surcroit avec 350 K à se partager pour l’équipe vainqueur.

  10. Patricia 13 mars 2017 at 10 h 19 min

    Il y a plein de duels assez prestigieux, assez remarquable pour un 3è tour : outre del Po/Djoko (qui va commencer à en avoir marre de le choper aussi souvent), on a Kyrgios/Zverev A., Nadal/Verdasco, Sock/Dimitrov, Waw/Kohli, Monfils/Isner….

    Nishioka progresse assez rapidement au classement, après son entrée dans le top 100 en fin de saison dernière : il est au 3è tour contre Berdych et s’approche de la 60è place. Fritz en revanche, ça fait un moment qu’on ne l’avait plus vu, il était largement sorti du top 100 et profite bien de sa WC pour s’offrir un 3è tour chanceux contre Jaziri.

    Goffin a tout le bol qu’il faut pour défendre son top 10 chèrement acquis, le mieux coté dans son quart est BA ; en demi, il y a beaucoup de prétendants pour l’affronter, mais rien de premium : Waw, généralement mauvais ici, Berdych et Monfils, ternes cette saison, Isner et Thiem.

    Le bas du tableau est plus dense, de loin : Fed, Djoko, Nadal, Nishi pour le top 10, Dimitrov, Pouille, Kyrgios, Del Po et Zverev pour les outsiders. Si le classement est respecté, ça fait au tour suivant Djoko/Kyrgios, Fed/Nadal, Nishi/Pouille, puis Dimitrov/Nishi et Nadal/Djoko…. Bref, quel que soit le survivant, sa viande sera très attendrie pour le finaliste.

    • Kaelin 13 mars 2017 at 21 h 36 min

      Kyrgios/Zverev A., Nadal/Verdasco, Sock/Dimitrov, Waw/Kohli, Monfils/Isner … que du méga lourd !!!!

      pour le Monfils / Isner j’ai hesité à penser que c’est un gros match vu leur faible forme respective mais ce sont 2 showmen et leur confrontation à l’US avait été assez énorme je crois ! (avec Isner qui a halluciné que Monfils puisse avoir plus de supporters que lui en pleins Flushing ahah) !

      • Patricia 14 mars 2017 at 12 h 20 min

        Monfils a gagné mais c’est une bonne perf, Isner avec son kick redoutable est très favorisé par les conditions ici…

  11. Elmar 13 mars 2017 at 16 h 05 min

    Je viens de voir que Nadal faisait la paire avec… Tomic. Je trouve l’association particulièrement étonnante.

    • Kaelin 13 mars 2017 at 21 h 31 min

      haha c’est un peu comme un double Antoine et moi!

  12. Kaelin 13 mars 2017 at 22 h 40 min

    http://video.eurosport.fr/tennis/masters-indian-wells/2017/video-indian-wells-ce-tournoi-qui-a-tout-d-un-grand-chelem_vid963500/video.shtml

    bref résumé de pourquoi IW est plus qu’un master 1000 classique… toujours intéressant quand on connait pas trop

    • Patricia 14 mars 2017 at 12 h 24 min

      Au niveau des infrastructures c’est une référence…
      La différence c’est quand même qu’il y a énormément de bye, énormément de places réservées aux qualifiés, et que le champ des qualifs est souvent très bas, avec un paquet d’américains pas forcément super classés (la moitié des gars sont dans les 150). C’est largement plus facile d’en sortir que des qualifs de Barcelone, je dirais…

  13. Gerald 13 mars 2017 at 23 h 06 min

    Les premiers résultats d’Indian Wells, à savoir ceux des Françaises qui disputaient leur 3ème tour sont déjà tombés!

    Et tout d’abord, le beau résultat de Kristina Mladenovic (28)sur lequel je m’étais risqué à miser à savoir la victoire face à Simone Halep (4), sur un double 6-3. Elle porte ainsi son h2h à 3-1 en sa faveur. Seule l’Américaine Lauren Davis (WTA 38 et h2h 1-0 en faveur de Kristina) pourra encore l’empêcher des quarts que je lui prédisais au début du tournoi. Et pourquoi pas plus?
    Pauline Parmentier est passée elle à 2 doigts d’une autre sensation: la tête de série N°2 et 2ème mondiale, Angélique Kerber, a du vraiment batailler durant 3 sets pour venir à bout de Pauline: 7-5;3-6;7-5. Quoi qu’il en soit, son tournoi est une belle réussite.

    Restent Monfils et Goffin qui jouent plus tard dans la nuit pour compléter le programme Franco-Belge du jour.

    Je tiendrai aussi à l’œil les résultats de Stan Wawrinka, Venus Williams et Agnieska Radwanska.

    • Gerald 14 mars 2017 at 7 h 28 min

      Et cela passe aussi pour nos 2 représentants masculins:
      - 6-2;6-4 pour Gaël Monfils face à John Isner (20)
      - 7-6;6-4 pour David Goffin face à Albert Ramos Vinolas

      Cela passe pour Wawrinka et Venus Williams par contre Agnieska Radwanska se fait éliminer sur un double 6-4 par Shuai Peng sortie des qualifs.

      Pour David Goffin (11), ce sera Pablo Cuevas (27) en huitièmes pour leur première confrontation.
      Gaël Monfils (10) aura du lourd en la personne de Dominic Thiem (8)qui mène 2-0 dans leur h2h.

  14. Elmar 14 mars 2017 at 8 h 32 min

    Berdych menait 6-1 5-1 contre Nishioka et a réussi à paumer le match! Le mec est vraiment au fond du gouffre cette année. Il va suivre Ferrer dans le ventre mou du classement. Pas trop tôt que ces mecs qui ont jamais servi à rien laissent enfin de la places à d’autres!

    • Elmar 14 mars 2017 at 11 h 03 min

      J’ai vu des reflets, c’est 5-2 et pas 5-1 dans le 2ème. Mais il sert deux fois pour le match, il obtient une balle de match sur service adverse à 5-3 et se retrouve à 5-5 dans le TB où il fait sa double faute traditionnelle avant de faire une vilaine faute de coup droit à l’échange.

      Première fois que je vois Nishioka à l’œuvre. Fou ce que ça ressemble à Nishi comme style de jeu. Très rapide sur ses jambes, il est un excellent contreur, difficile à déborder.

      • Perse 14 mars 2017 at 11 h 28 min

        C’est une mauvaise surprise pour lui. Contrairement à toi j’aime bien Berdych mais c’est vrai qu’il est devenu totalement éteint dans son tennis, et il n’a pas non plus l’étincelle des winners.

        Peut-être que Indian Wells est le tournoi favori des joueurs (en tout cas, tous les articles des journaux le vendent comme tel) mais ça n’est pas mon cas: le tournoi est trop lent, manque de rythme et le fait de ne pas avoir de finale en 3 sets n’aide pas.

        D’après la vidéo de Kaelin, il pourrait y avoir du changement en 2019 avec un gros boost de point pour IW et Miami et les transformé en M1500. Retour vers le futur en quelque sorte.

        En double, les tenants du titre français ont été battus.

        • Elmar 14 mars 2017 at 12 h 22 min

          Y a un mois entier pris pour deux tournois qui, au fond. ne débutent que le samedi, voire le dimanche, pour les têtes d’affiche. C’est clairement un tournoi qui met trop de temps à entrer dans le vif du sujet, on se fait chier comme des rats morts et en plus, la surface est trop lente.

          Bref, ces tournois m’emmerdent passablement. Après, il faut bien dire qu’entre l’AO et la saison sur terre qui fait monter crescendo la sauce jusqu’à Roland, y a rien d’autre à se mettre sous la dent et peut-être que revaloriser ces deux tournois en termes de points redonnerait un semblant d’intérêt à la chose. J’imagine que c’est ça l’idée.

          Mais bon, s’ils mettent le doigt dans cet engrenage, ils vont être obligés ensuite de réévaluer chaque tournoi (genre Bucarest vaut-il vraiment autant que Doha?).

          • Patricia 14 mars 2017 at 12 h 42 min

            Je trouve que ça ne mérite pas les points supplémentaires, les TS (qui sont nombreuses) ne jouent pas plus de matchs que dans les 500, et la taille du tableau, avec la localisation, fait que les joueurs hors top 50 sont moins bien classés que lors des M1000 européens.

            si ça passe, c’est pour des raisons extra sportives de gros sous, les infrastructures étant exceptionnelles et reflétant un budget pharaonique. S’ils veulent plus de points, ils n’ont qu’à remettre une finale en 5 sets, et pareil pour le double ! Et pas de bye hormis pour le top 8 ! (franchement, Cuevas, Lopez, Misha Zverev avec un bye c’est une grosse blague…) qu’ils bossent un peu que diantre.

          • Colin 14 mars 2017 at 17 h 59 min

            Oui d’accord avec toi sur finale en 5 sets et pas de bye hors top 8 (ou top 16, au pire) s’ils veulent 1500 points.
            Par contre pas d’accord, il y a bel et bien un match de plus pour les cadors que dans les ATP 500 et même que dans certains M1000 (Bercy par exemple). A IW et Miami les meilleurs jouent 6 matches (tableau de 128 avec bye pour les 32 premières TS – il n’y a que les tournois avec tableau de 64 sans bye qui nécessitent autant de matches – et je ne sais plus s’il y a des M1000 qui ont encore ce format, peut-être Rome…)

        • Elmar 14 mars 2017 at 12 h 23 min

          Quant à Berdych, j’ai rien contre lui au fond. Il a juste squatté pendant 10 ans le top-ten tout en ayant été parfaitement inutile. C’est l’équivalent d’un Ferrer avec un jeu moins chiant quand même.

          • Elmar 14 mars 2017 at 12 h 23 min

            Tsonga a au moins gagné des trucs, lui.

      • Patricia 14 mars 2017 at 12 h 28 min

        J’aime bien Nishioka, il joue plus en variation et coup de pattes que Nishi, en plus il est gaucher – mais il est aussi encore plus petit et nettement moins puissant… moi il me fait penser à Young, autre petit gaucher talentueux. J’espère pour lui que dans la tête, c’est meilleur.

      • Guillaume 14 mars 2017 at 12 h 43 min

        IW – Miami, c’est clairement le moment de l’année tennis qui me barbe le plus, pour les raisons évoquées par Elmar. C’est terriblement looooong.

        Quant aux joueurs qui font d’IW leur tournoi préféré… Sauf qu’hormis Djokovic, pas mal de cadors ne font même pas semblant de programmer un pic de forme pour le mois de mars.

        - King Roger a gagné 1 fois un des 2 tournois ces 10 dernières années (IW 2012)
        - Murray compte au total 2 titres à Miami et 1 finale à IW pour 10 éliminations avant les 1/4 en 20 tournois joués.
        - quant à Wawrinka il n’a jamais passé les 1/4 à IW et les 8e à Miami.

        La seule exception – hors Djoko toujours – c’était Nadal dans ses grandes années. Soit, hasard ou coïncidence, les deux joueurs qui attaquent leur saison de terre à bloc dès Monte-Carlo.

  15. Patricia 14 mars 2017 at 13 h 09 min

    Alors je regardais le classement live qui donne maintenant l’âge des joueurs, et je me faisais la réflexion que la fourchette Blancs-becs/ vieux mecs jouait les grands écarts de plus en plus haut dans le classement :

    Top 10, 23 ans (Thiem)/ 35 ans (Fed) ; top 20, 19 ans (Zverev)/ 38 ans (Karlo) – on a aussi 21 ans avec Kyrgios ; mais top 30, bien vieux, 25 ans (CB)/ 33 ans (Müller et Verdasco), top 40 archi vieux, avec Paire en benjamin (27 ans), Lorenzi et Lopez 35 ans, Ferrer 34, Kohli 33….

    Top 50 un peu mieux 22 (Edmund)/ 33 (Darcis), top 60 encore mieux, 20 ans (Khachanov) et 21 (Nishioka)/ 33 ans pour le plus vieux (Jaziri).

    Pour la suite du top 100 les fourchettes restent dans ces eaux de 20-21/33-34 :

    - Coric + Medvedev/Lu + Berlocq top 70
    - Monteiro + Thompson (22) / seppi (33) top 80
    - Chung (20) / Robert (36) top 90
    - Donaldson (20) / Stepanek (38) top 100

  16. Colin 14 mars 2017 at 17 h 54 min

    SALUT TOUT LE MONDE
    Je me permets de vous signaler que le dernier article publié, à savoir celui-ci, vient de fêter son premier moisiversaire. Ce qui signifie que techniquement, les commentaires sont clos automatiquement.
    Bon, j’ai triché en décalant sa date de publication d’un jour, mais il serait bon que quelqu’un se prenne par la main et publie quelque chose de nouveau…

    • Gerald 14 mars 2017 at 18 h 39 min

      Si j’ai une réponse de Kristina Mladenovic, je publie son interview…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis