Wimbledon : Le tableau 2017 analysé par Statler et Waldorf

By  | 1 juillet 2017 | Filed under: Actualité

http://www.wimbledon.com/en_GB/scores/draws/ms/msdraw.pdf

Quarts théoriques :

  • Murray vs Wawrinka
  • Nadal vs Cilic
  • Raonic vs Federer
  • Thiem vs Djokovic

Statler et Waldorf 1Alors, Messires, ce tableau ?

Statler :

A tout Rodgeur, tout honneur. S’il joue à son niveau d’excellence, ce qui est plausible, il est pratiquement en finale. Dans les premiers tours, je n’en vois aucun pour l’inquiéter, que ce soit Zverev Old, Isner ou (hélas) Dimitrov. Il faudrait malgré tout que ce huitième de finale de gala ait lieu, même si ce ne sera sans doute pas le remake de Sampras-Federer 2001. Papa et fiston ont été assez proches de s’affronter en finale de Wimbledon 2014 et de l’Open d’Australie cette année. Que peut-il y avoir de plus beau qu’un Federer-Dimitrov à Wimbledon ? Les deux plus beaux esthètes de l’histoire du tennis en son temple, tout de blanc vêtus sur un gazon vert et frais, l’élégant suprême et le super bellâtre, ressemblants de surcroît. Le genre de match, si Grigor est au niveau, à regarder sur Youtube par temps de disette avec la collection des Nalbandian indoor.

Waldorf :

Alors comme ça Dimitrov serait « l’un des deux plus beaux esthètes de l’histoire du tennis » ?!? C’est une blague ? Ce n’est pas que je ne l’aime pas, le Grigou, il n’est pas désagréable à voir mais il fait tout un peu moins bien que Roger. Il y a plein de joueurs que je préfère voir jouer que le Grigou. Et combien de grands matchs a t il délivré ? Je n’en compte qu’un : sa demie contre Nadal à Melbourne cette année..

Evidemment s’il joue comme ce jour là, il a sa chance contre Roger. Isner aussi aurait une chance s’il arrive en 1/8ème contre Roger sans avoir perdu trop de plumes avant. Grigou n’est pas seul, il y pas mal d’autres joueurs qui peuvent battre Roger, à commencer par Dolgo au premier tour, un très mauvais tirage. Mais le plus gros danger pour Roger avant le finale c’est Zverev jeune. Ce n’est pas parce qu’il a pris 1 et 3 à Halle qu’il n’a pas sa chance, et une forte chance. S’il bat Roger, il peut gagner le tournoi derrière.

Statler :

Moi, je ne vois qu’un « hic » et un « quid » sur le parcours de Federer. Le hic, c’est Zverev Young ou Raonic qui servirait le feu en quart pendant trois, quatre ou cinq sets. Le battu perd le match sans jamais perdre son service, en gagnant plus de points que son adversaire mais en échouant sur quelques tie-breaks loterie. Ça arrive parfois sur herbe. Le quid c’est Djokovic. Il est tout de même classé sixième à la Race et surtout triple vainqueur de Wimbledon, deux fois contre le Vieux. Dans le style qui est le sien, génération Agassi, Nole est un des meilleurs joueurs sur la surface à son top niveau. S’il prend confiance au fil des tours et qu’il s’affiche résistant, retournant et passant comme à ses plus belles heures, alors il pourra devenir un vrai obstacle. Pour la finale, on verra plus tard.

Waldorf :

Djoko, je n’y crois pas même s’il arrive à se traîner jusqu’en demies. Il est loin d’être au niveau. Cela dit, sur un match, tout est toujours possible. L’Equipe titre « tirage difficile pour Roger » : ce n’est pas faux, mais il n’est pas le seul, loin de là…

D’ailleurs, Djoko parviendra t il en demies ? Il peut sortir au premier tour lui aussi, contre Klizan. le deuxième tour devrait être facile pour lui, mais après cela se complique à nouveau : Del Po, Kokkinakis ou Gulbis. Il peut certainement perdre ce match. Après sans doute Lopez (ou Monfils). Normalement Lopez ne devrait pas être un problème insurmontable mais il est au meilleur niveau qu’il ait atteint, vient de gagner au Queen’s et Djoko lui est vulnérable. Il peut se faire battre par Lopez. S’il passe, en quarts ce sera Thiem, ou le vainqueur du match Gasquet/Berdych. Nul doute que Djoko préférerait éviter Thiem après sa défaite en quarts à Roland contre lui. Et si Thiem est en quarts, cela veut dire qu’il joue…

Et Nadal dans tout ça ?

Statler :

Je souhaitais ardemment que Kachanov (ou pourquoi pas, Muller) se trouve sur la route de Nadal, c’est chose faite. Ce n’est qu’une impression mais je sens le flop pour Rafa. Il a dépensé énormément d’énergie physique et mentale dans la première partie de l’année pour décrocher le Graal à Roland Garros. Il n’est plus tout jeune, mine de rien et le gazon n’est pas son jardin. Reste le cas Cilic, qui a brillé dans les tournois préparatifs mais perdu contre Karlovic et Lopez. Or, pour aller au bout, il lui faudra achever des champions d’un tout autre calibre.

Waldorf :

Nadal a je pense le pire quart du tableau : le premier tour ne devrait pas poser de problème, Millman n’ayant pas joué depuis le début de l’année étant blessé et revenant doucement. Au deuxième tour, Young ou Istomin qui peuvent chacun le battre. Au troisième, probablement Kachanov qui peut également le battre, en 1/8ème, probablement Muller qui joue extrêmement bien ou Karlovic ou Rosol. les trois peuvent le battre. En quarts, probablement Cilic qui est un énorme morceau qui a certes perdu contre Karlovic et Lopez mais sans jamais perdre son service qu’il n’a d’ailleurs perdu qu’une fois en deux semaines. Je serais franchement surpris si Rafa arrive en demies. Franchement, c’est un parcours d’enfer qui l’attend, sur le papier bien sur, tout ceci pouvant s’éclaircir. Par exemple Cilic peut perdre au premier tour contre Kohly, ou au second contre Florian Mayer.

Statler et Waldorf 2

Terminons si vous le voulez bien par la partie de tableau de Murray.

Statler :

Là encore, tout dépend beaucoup de lui. Une défaite contre Brown serait géniale. Le comédien Fognini relève plus de la farce que de la menace. Dommage que Kyrgios et Pouille soient si proches. Jeunes, plaisants et percutants l’un et l’autre, ils ont les atouts pour être des animateurs du tournoi. Shapovalov peut-il exploser, dans le bon sens du terme ? Par ailleurs, un Couilles* motivé peut prétendre à un quart mais où en est-il ? Du reste, Querrey au troisième tour, c’est typiquement le tirage poison pour lui. Et si l’insaisissable Wawrinka, une fois le premier tour délicat franchi, avait un coup à jouer?

Waldorf :

Le seul bon tableau, c’est celui d’Andy : un lucky loser, Bublick, au premier tour, Sousa ou Brown au second, Vesely ou Tursunov ou troisième, à moins que cela ne soit Fognini qui est très loin d’être au même niveau que sur terre. Son tournoi commence en 1/8ème avec Kyrgios ou Pouille qui peuvent tous les deux le battre, puis en quarts Jo, qu’il bat régulièrement à Wimby, ou Stan et Andy est supérieur à Stan sur herbe. S’il n’était pas plus ou moins blessé, je dirais que des 4 TS1-4, c’est lui qui aurait le plus de chances d’aller en demies. En plus Stan peut perdre au premier tour contre Medvedev. Je trouve que le tableau de Jo est intéressant pour lui : s’il joue bien, il devrait aller facilement au troisième tour pour jouer Querrey qui joue en peu comme lui mais un peu moins bien partout, donc Jo devrait passer. Ensuite, il peut battre ou perdre contre Stan dans un match a priori très ouvert sur herbe.

Un petit pronostic pour finir ?

Waldorf :

Si Andy est capable de jouer normalement, la finale la plus probable me parait être Roger vs Andy. On peut aussi avoir Cilic vs Roger, voire Andy ou Cilic vs Zverev….

 

Statler :

 

Je pense que si de nombreux joueurs peuvent briller au cours de ce Wimbledon, peu ont une chance réelle de l’emporter. On peut les compter sur les doigts d’une main.

Statler et Waldorf 4

Merci messieurs et bon Wimbledon à tous.

 

*Surnom (habituellement postfixé par « de mammouth ») joliment donné par Statler à notre JWT national.

NDLR: Toute ressemblance entre, d’une part, Statler et Geo, et d’autre part, Waldorf et Antoine, est totalement pas fortuite.

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags:

668 Responses to Wimbledon : Le tableau 2017 analysé par Statler et Waldorf

  1. Remy 12 juillet 2017 at 18 h 04 min

    Je m’absente 20 minutes et Raonic reprend du poil de la bête, c’est quoi ce bazar ?

  2. Jérôme 12 juillet 2017 at 18 h 08 min

    Djoko abandonne !

    • Remy 12 juillet 2017 at 18 h 08 min

      Pas de blague Roger !

  3. Jérôme 12 juillet 2017 at 18 h 18 min

    Et Riger qui se met à chapeauter dans le tie-break …

    • Jérôme 12 juillet 2017 at 18 h 18 min

      * Roger

  4. Jérôme 12 juillet 2017 at 18 h 20 min

    Mais il se rattrape avec un passing et un retour canons, suivis d’une montée géniale.

  5. Jérôme 12 juillet 2017 at 18 h 21 min

    Et encore un passing de folie sur la ligne !

  6. Remy 12 juillet 2017 at 18 h 24 min

    Ce type est magique !

  7. Jérôme 12 juillet 2017 at 18 h 24 min

    C’est fait.

    Comme après Raonic, il va lui falloir affronter Berdych puis Cilic ou Querrey, on va pouvoir affubler Roger d’un nouveau surnom : le tueur de géants.

  8. Antoine 12 juillet 2017 at 18 h 26 min

    Très bon troisième set, super tie break..Roger excellent de bout en bout sauf sur un jeu..

  9. Jérôme 12 juillet 2017 at 18 h 34 min

    Vu la qualité de retour, de service, de fond de court, d’attaque, de placement, bref de tout, de Roger, je la sens bien cette fin de tournoi.

    Et on a la chance que les demi-finales de jouent un jour férié.

  10. Renaud 12 juillet 2017 at 18 h 38 min

    Cilic l’ayant déjà fait peut le refaire, tout comme Berdych ou Querrey mais sur l’ensemble du tournoi Roger le survole comme Nadal il y a peu à RG
    Au vu des 5 premiers tours il semblerait logique qu’il ajoute un 8ème Wimb dans 4 jours.

  11. Nathan 12 juillet 2017 at 18 h 38 min

    Le Big Four se rétrécit au Big old One.

  12. Geo 12 juillet 2017 at 19 h 45 min

    Federer me fait penser à… Macron. Non pas qu’ils aient grand-chose à voir, encore qu’ils aient presque le même âge. De par cette capacité à tout planifier un an à l’avance hors des radars, à baliser le parcours, anticiper les écueils, s’adapter, se métamorphoser, ringardiser leurs adversaires les uns après les autres pour toucher au but.

    • Nathan 12 juillet 2017 at 20 h 44 min

      … autre point commun et non des moindres, au début de leur l’ascension était… la Femme (Brigitte, Mirka)

    • Jérôme 13 juillet 2017 at 6 h 03 min

      Geo, ne mélangeons pas les torchons et les serviettes. Macron fait éventuellement penser à Federer, pas l’inverse. Et de plus, vu que pour le moment il y en a un qui ne fait que communiquer quand l’autre agit, Macron me fait plutôt penser à Kournikova, même s’il a de nombreux atouts pour monter en grade dans la hiérarchie de la comparaison tennistique.

      • Geo 13 juillet 2017 at 7 h 42 min

        Remporter la Présidence de La République, ça vaut combien de titres du Grand Chelem?

        • Jérôme 13 juillet 2017 at 12 h 14 min

          C’est juste réussir à dégoter l’unique wild card pour un tour du GC. Les titres du GC, on les mérite sur des actes, en gagnant les matches jusqu’à la finale. Pas en convainquant les organisateurs de vous inscrire dans le tableau parce que vos paroles les auraient convaincus que vous avez le niveau d’un champion sans rien prouver.

        • Geo 13 juillet 2017 at 13 h 40 min

          Ma comparaison audacieuse entre Macron et Federer portait uniquement sur la conquête du pouvoir, surtout sur la vision à longue échéance avant la compétition. Filons la métaphore.

          Dieu sait si Manu n’a pas été invité à participer à la compétition suprême. C’est un peu comme si un junior, voire un cadet décidait de forcer le passage pour jouer un Grand Chelem (ici, on est plus proche de Chang.) Il a su aussi sauter la (les) compétition(s) inutile(s) pour se focaliser sur l’objectif à atteindre (là, on se rapproche de Roger). Le blanc-bec a par ailleurs fondé sa propre académie ex nihilo.

          Puis vint le temps de la pêche aux gros poissons. Manu en a gentiment regardé certains s’abîmer dans des compétitions intermédiaires, il a mis une telle pression sur d’autres qu’il les a poussés au forfait, faisant montre d’une sacrée force mentale. Une fois sur la dernière ligne (gauche et) droite, il a montré au fil des tours qu’il était le plus fort, même si les scores étaient serrés, sauf en finale, mais il faisait face à un curieux outsider. Le voilà numéro un français pendant au moins cinq ans.

  13. Paulo 12 juillet 2017 at 20 h 03 min

    Ceux qui penseraient que Cilic va facilement gagner sa demie peuvent considérer le H2H entre les deux hommes, qui est certes de 4-0 en faveur du Croate, mais qui ne reflète pas vraiment l’âpreté des débats entre ces deux-là, tant les matches ont été serrés voire hyper serrés :

    Wimbledon 2009, Cilic : 4-6 7-6(3) 6-3 6-7(4) 6-4
    Queen’s 2012, Cilic : 6-3 3-6 6-3
    Wimbledon 2012, tenez-vous bien, Cilic : 7-6(6) 6-4 6-7(2) 6-7(3) 17-15 !
    Washington 2015, Cilic : 7-6(2) 7-6(3)

    Certes Cilic a dépensé moins d’énergie jusqu’ici que Querrey, certes ce sera sa 4ème demi-finale d’un Grand Chelem (contre la première pour Sam), mais Querrey montre depuis l’an dernier qu’il ne craint personne à Wimbledon…

  14. Paulo 12 juillet 2017 at 20 h 11 min

    Le H2H entre Roger et Tomas est de 18-6, sachant que :

    - le Tchèque n’a plus battu le Suisse depuis Dubaï 2013, soit 7 victoires d’affilée pour ce dernier depuis lors ; sur ces 7 matches, Roger n’a laissé que 2 sets à Tomas…

    - 3 rencontres sur gazon, le Suisse en a gagné 2 : Halle 2006 (6-0 6-7(4) 6-2) et Wimbledon 2006 (6-3 6-3 6-4) et le Tchèque a gagné leur fameux quart de Wimbledon 2010 : 6-4 3-6 6-1 6-4.

  15. Gerald 12 juillet 2017 at 20 h 41 min

    Pour les demi-finales féminines demain, je mise sur Williams et Muguruza!

  16. Colin 12 juillet 2017 at 21 h 28 min

    Alors Sam tu nous fais ton article « pronos » ?

    Pour revenir sur le débat sur les tailles, je signalais hier qu’un seul des 4 géants (i.e. >= 1.96 m) était favori de sa demi-finale (Cilic). Mais au final 3 des 4 se sont imposés, Fed sera donc en demies le seul qui culmine à moins de 1.95 m. Comme dit Jérôme, c’est donc « The Giant Killer » vs. les trois grandes tiges.

    • Sam 12 juillet 2017 at 21 h 34 min

      Ok ok, je vais tâcher de faire ça…

  17. Le concombre masqué 12 juillet 2017 at 23 h 54 min

    J’ai lu dans les entrailles d’un figatellu corse que karim revenait pour le 20e GC. Reste deux matchs ici et 7 à New York. Quant aux forumeurs qui me plaisent (outre evidemment statler et waldorf) où est passé Ivan-qui-s’était-fait-virer-mais-c’était-pas-sa-faute ?

    et d’ailleurs puisqu’ils sont à l’honneur sur cet article, on connaissait le reverdissement de tonton Ant, mais Geo, que se passe-t-il cette année? inspiré par the old man ou simplement tu oses enfin déclamer ton amour du gazon secret jusque là??

    félicitations à vous deux pour vos échanges à lire à tous les enfants avant d’aller se coucher.

    mes pronos : Roger en 3 et Querrey en 3 aussi !!!

    • Colin 13 juillet 2017 at 8 h 06 min

      « Querrey en 3 » ça vaut une grosse cote, tellement « tête d’ampoule » est un habitué des victoires-à-l-arrachée-au-bout-des-5-manches

      • Antoine 13 juillet 2017 at 9 h 29 min

        Querrey en 3, cela vaut 6,75 sur Bwin…

    • Geo 13 juillet 2017 at 9 h 14 min

      Je mûris, Concombre, les goûts esthétiques s’affinent à mesure du temps qui passe. Je vieillis aussi, j’ai moins de patience, les points, les matches, tout va plus vite. A ce train-là, je vais finir par préférer Sampras à Agassi.

      Et puis l’ami Thoreau a prodigieusement raison. L’auditif que je suis est comblé par la qualité acoustique du Centre Court.

  18. Colin 13 juillet 2017 at 8 h 22 min

    Je relisais les analyses pré-tournoi de Statler et Waldorf pour voir jusqu’à quel point nos deux experts avaient prédit ou pas l’avenir, et j’ai trouvé qu’ils n’étaient ni très loin ni très proches… Bon, il reste encore deux tours et trois matches à jouer donc on va attendre un peu avant de payer les musiciens.

    Par contre, parmi les échanges de pronostics qui avaient suivi, celui de Patricia s’est révélé particulièrement clairvoyant :

    « Quant à moi je vous propose un thème : « les surprises qui n’en seraient pas vraiment »
    - Murray toujours gros bobo à la hanche ; Rastaman dans un de ses bons jours. Grincements de dents dès le 2è tour, désolation dans le pays.
    - Kyrgios aussi, convalescent ; P2H se sublime, Nicky s’énerve et on a un duel de frenchies avec Paire au tour suivant
    - le survivant de Janowicz/Shapovalov cueille Pouille ;
    - ajoutons que Querrey sorte Tsonga qui est peu fiable depuis son retour
    - Medvedev sort Stan qui a bobo au genou
     »

    Bravo Patricia, 4 sur 5 c’est un sacré score.

    • Geo 13 juillet 2017 at 9 h 06 min

      « J’ai trouvé qu’ils n’étaient ni très loin ni très proches. » Bien au contraire.

    • Antoine 13 juillet 2017 at 9 h 23 min

      Je relis ce que j’ai écrit et trouve que je ne suis pas vraiment planté. A défaut de Murray, je voyais Cilic en finale contre Roger (ou moins probable Zvrev-le Jeune). Je ne voyais pas Rafa aller en demies et doutais fortement que Djoko parvienne en demies ou que s’il y arrive il se fasse alors étendre….

      D’ailleurs dès le tirage connu, j’ai misé sur Cilic et Roger pour la victoire finale.

      La réalité est bien que Andy et Djoko n’avaient pas le niveau. Je suis très mécontent de l’abandon de Djoko. Il aurait pu finir son match, comme Andy. En trois défaites contre Berdych, il y a deux abandons..Pas très fair play et je suis sur que s’il avait gagné le tie break il n’aurait pas abandonné deux jeux plus tard. Je suis d’autant plus mécontent que j’avais parié sur 1) sa défaite et 2) sa défaite en trois sets, ce qui valait une très forte cote. Or tous ces paris sont annulés en cas d’abandon (ce que je ne savait pas, du moins pour le pari sur le match). Fumier !

      Je regrette qu’il n’ait pas pu battre Berdych car bien que j’aurais alors perdu ces paris, je suis certain qu’il en aurait pris une bonne en demie contre Roger, et çà c’est bon ! Comme en mettre une bonne à Andy s’il s’était traîné en finale..

      Cela aurait permis de compenser, et au delà la grosse connerie que j’ai faite hier : afin d’éviter que d’autres la fassent, je l’indique : j’avais parié 1) sur la victoire de Cilic en trois sets 2) parié sur sa victoire 3 sets à 1. Au deuxième set, voyant que les choses ne tournait pas à son avantage, j’ai voulu compenser ces deux pertes, certaine pour la première, probable pour la seconde et misé sur la victoire de Muller, suffisamment pour compenser ces deux pertes. Mal m’en a pris : les trois paris sont perdants. Leçon : accepter de prendre sa perte, ne jamais chercher à compenser en cours de match. Je ne paries normalement jamais en cours de match, le taux de retour est mauvais et un match tourne vite. Je le déconseille vivement. Cela dit, grâce à vous, j’en ai quand même gagné 1 : quand Querrey a égalisé à deux sets partout, Murray était toujours favori. Vous lisant, j’ai compris qu’il avait un sérieux problème physique. Il venait de prendre 6-1 et j’ai parié sur Querrey.

      Roger est devenu super favori à la suite de la journée d’hier. Les cotes bwin sont les suivantes (entre parenthèses cotes d’hier matin sur Bwin) :

      Roger : 1,35 (vs 2,40)
      Cilic : 5 (vs 8)
      Berdych: 12 (vs 41)
      Querrey: 21 (vs 61)

      Le 5ème homme, mais le véritable homme fort de haut du tableau, à savoir Cilic, voilà le danger…IL l’a déjà fait, sait comment le faire, et joue très très bien même si son début de match contre Muller était raté. A partir du moment ou il a sauvé deux balles de break dans le second set, il était au dessus, Muller breakant contre le cours du jeu en fin de quatrième. Et Muller n’a pas lâché physiquement au cinquième : il s’est fait breaker en jouant bien et après Cilic a tout lâché en retour, résultat : double break..

      Cilic et Roger se retrouvent presque dans la même situation qu’à l’US Open 2014 : Nishi venait de battre Djoko dans la première demie et Il n’y avait plus que Cilic sur la route de Roger dans l’autre demie puis un Nishi cramé en finale…

      Roger va presque certainement battre Berdych qui ne lui pose plus que rarement des problèmes (mais ce fut le cas lors de leur dernier match à Miami ou Roger s’en tire par miracle). Mais en finale, en face, ce sera probablement Cilic…

      Cotes des demies

      Roger 1,10 Berdych 5,25
      Cilic 1,28 Querrey 3,10

  19. Sam 13 juillet 2017 at 9 h 01 min

    Centre Court :
    A partir de 14h00 :

    Venus Williams (USA/n°10) – Johanna Konta (GBR/n°6) : 2-3
    Venus Williams ?! Venus Williams ? ! Droitière, revers à deux mains.
    Nan, mais ça lui fait quel âge ?! Réponse : 37 ans…Imaginer qu’on puisse gagner des GC passé 35 ans ? Je me marre ….

    En face, Miss Konta (droitière, revers à 2 mains) est donc anglaise et N°6 mondiale…Imaginer qu’un (e) Brit puisse gagner un GC ? Je me marre… Jamais entendu parler avant ce Wimbledon. Je m’aventure sur le site de …La WTA. Un monde s’ouvre à moi. Je remarque que c’est écrit très gros et que sur les 10 meilleures, au moins 5 ont un nom qui m’est familier. Par contre, aucune idée du type de tennis qu’elles peuvent pratiquer. « Droitières, revers à 2 mains ». Konta en 3.

    Garbine Muguruza (ESP/n°14) – Magdalena Rybarikova (SLQ) : 2-1

    Le problème, c’est que je croyais que Garbine et Muguruza étaient deux joueuses différentes (droitières, revers à deux mains). Il s’agissait pour moi d’une italienne nommée, allez savoir pourquoi « Tatiana Garbine ». Oui, « Tatiana ». Et, bien entendu, de la japonaise Muguruza. Je découvre avec stupéfaction que ces deux-là sont une même et unique personne, qui a remporté Roland Garros. Je croyais que c’était l’épouse de Fabio F. qui l’avait remporté cette année-là… Imaginer qu’un (e ) asiat’ puisse gagner un GC ? Je me marre…

    En face d’elles, Magdalena Rybarikova (droitière, revers à deux mains). Elle est 87ème et le site de l’Equipe m’indique qu’elle a ces derniers jours successivement poursuivi « son rêve », « son aventure » et « sa route ». Ils sont forts à l’Equipe. Mais imaginer qu’un (e) joueur(se) classé (e ) au-delà de la 50ème puisse gagner un GC, je me marre…. L’Italo-Japonaise en 2.

  20. Geo 13 juillet 2017 at 9 h 25 min

    Un mot sur la surface prétendument plus lente qu’à Roland-Garros. Le tableau des huitièmes, quarts et demies est éloquent. En regardant la palpitante fin de match entre Muller et Nadal, je ne pouvais m’empêcher de penser que la balle si légère du premier se serait fait bulldozeriser par la lourdeur du second sur terre. Je pense aussi à Querrey qui n’avait plus qu’à servir (des missiles) pour achever Murray. Tout cela ressemble vachement à du tennis sur gazon.

    • Antoine 13 juillet 2017 at 9 h 37 min

      Dans ce fil, tu retrouveras deux posts dont un assez long hier sur le sujet. La lenteur des conditions de jeu à Wim est une fumisterie, bien entendu. C’est nettement plus rapide que dans n’importe quel autre GC……

  21. Renaud 13 juillet 2017 at 11 h 10 min

    Je me répète mais la dynamique de la victoire est en faveur de Fed
    L’exemple de Djoko est de Murray est frappant à cet égard.

    Depuis le début du tournoi Fed est très solide sur ses mises en jeux tout autant que sur les balles de break.

    Probablement qu’il va facilement disposer de Berdych même si 1 voir 2 sets pourraient se disputer au TB

    Après en finale contre probablement Cilic je ne vois aucun set se finir à 6 que des 7-5 ou des 7-6 et à ce jeu il pourrait en perdre 1 voir 2

    Lapalissade de l’herbe mais tout cela se jouera sur quelques points et quelques coups de génie d’un côté ou de l’autre.

  22. Guillaume 13 juillet 2017 at 11 h 13 min

    Il y a un nouveau papier en ligne – merci Régis.

  23. Gerald 14 juillet 2017 at 6 h 39 min

    Juste pour ne rien dire mais pour ne pas laisser le compteur de com à ce chiffre que je n’aime pas (superstition idiote me direz-vous!)

    • Geo 14 juillet 2017 at 6 h 49 min

      Superstition franco-belge? Je remarque par ailleurs que tu as posté ton com à 6h39. Six + trois + neuf, ça fait dix-huit, tout comme 666.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis