Rhapsody in blue, dépression post-partum et gueule de bois…

By  | 31 juillet 2017 | Filed under: Actualité

Ca y est, il l’a fait !

L’Histoire (avec un grand « h » oui !) du tennis, il l’a écrite encore un peu plus loin : 8ème trophée sur le gazon Londonien et 19ème titre en GC de sa carrière.

Un seul mot me vient à l’esprit : énorme !

roger-federer-profile

Et il ne semble pas être rassasié notre maître Helvète ! Ce qui, au vu de la défection du Djoker, de l’ascendant mental repris sur le taureau de Manacor sur surface dure, des performances décevantes de Sir Andy et de son compatriote Waw, ces 3 éléments étant  couplés à une relève qui semble avoir du mal à éclore pour prendre la relève, risque de nous réserver peut-être l’une ou l’autre nouvelle raison de s’extasier cette année et peut-être même l’année prochaine.

Car oui, purée, il l’a fait !

On pourra cependant arguer que cette nouvelle ligne à son palmarès avait une saveur tout à fait différente de la renaissance du phénix face à son rival de toujours à Melbourne – il s’agissait en effet d’une chronique d’une victoire annoncée dans ce cas – mais qu’importe, l’exploit reste là et ne doit pas être sous-estimé. Ce fut un peu comme un accouchement sans difficultés (aucun set de perdu!).

Pincez-moi, il l’a fait !

Alors pourquoi ce titre assez terne mâtiné de Gershwin me direz-vous ?

Mais tout simplement parce qu’il l’a fait, bordel (désolé si cela choque certains) !

Le tennis pour moi c’est plein de joueurs et de moments qui resteront gravés à jamais dans ma mémoire de nostalgique invétéré :

  • André Agassi en jeune teenager qui bouscule les codes avec son short en jean auquel sera bientôt adjoint le cuissard fluo qui fera son image de marque. Ce sera également son retour en « ange immaculé de blanc » à Wimbledon … mais toujours avec son cuissard. Sa victoire à Wimbledon et surtout celle à laquelle il ne croyait plus à Paris, après y a voir connu plusieurs désillusions, notamment face à Andres Gomez. Ses larmes sur le podium Olympiques pendant l’hymne américain.
  • Avant
  • Stefan Edberg et ses frappes d’esthète, surtout en revers, qui contrastaient encore plus avec les frappes de bûcheron et le service « dos cassé » de Boris « Boum-Boum » Becker.
  • Les épopées fantastiques de joueurs improbables : les premières victoires de Guga et son formidable cœur dessiné à même la terre au public Parisien, les fabuleux parcours du Belge Dewulf ; Thierry Champion qui atteint les quarts à Roland en sortant des qualifs, Chang qui terrasse Lendl avec un service à la cuillère que de nombreux jeunes tennismen en herbe ont copié par la suite.

untitled

  • Des moments de courage comme un Connors déshydraté qui doit abandonner face à Chang, mais qui tient jusqu’à ce qu’il mène dans le 5ème set avant de rendre les armes : abandonner oui, mais pas sans panache pardi ! La chaise de torture de Muster qui continuait à s’entraîner avec son pied dans le plâtre.

Muster-accident-Miami-1989-training-recovery

  • L’horreur de voir Monica Seles se faire poignarder à même le court.

Monica-Seles-1993

  • Les anecdotes comme le pigeon tué en plein match par Llodra à l’Australian Open ou Big Mac détruisant d’un coup de raquette ravageur un pyramide de canettes publicitaires et décoratives ayant eu le malheur de se trouver sur son chemin lorsqu’il regagnait sa chaise. Un autre moment incroyable est la danse de Saga Africa à même le court lorsque Noah, en capitaine d’équipe de Coupe Davis, ramène le saladier d’argent à la France.

COUPE DAVIS-NOAH-DANSE

  • Ces techniques totalement improbables comme le coup droit dérivé du base-ball de Jim Courier ou le revers de Berasategui.
  • La grâce de certaines joueuses avec en tête de liste Steffi Graf ! Je me suis d’ailleurs toujours demandé comment faisait l’Allemande pour que sa jupe tombe parfaitement en plein effort là où ses rivales voyaient leurs jupettes virevolter dans tous les sens. J’ajouterai Gabriella Sabatini, Daniela Hantuchova ou même Venus.

250px-Steffi_Graf_(Wimbledon_2009)_13

Alors oui, cette nouvelle victoire de Roger me laisse un peu avec une énorme gueule de bois !

Après avoir atteint une telle joie, un tel sommet, un tel nouveau moment tennistique à graver dans ma mémoire, comment se contenter du train-train tennistique habituel ?

Espérons que Montréal et Cincinnati ramènent un peu de peps en vue d’un Flushing où Roger pourrait encore écrire son histoire et l’Histoire du tennis.

Reste la plus grande question : qui sera capable, une fois qu’il aura mis un terme à sa carrière, de maintenir cette flamme vivace chez tous ses nombreux supporters ?

Actuellement, et alors qu’il n’est pas encore parti, c’est tout dire, j’aurais envie de paraphraser Patrick Bouchitey dans « La vie est un long fleuve tranquille » : Roger reviens, Roger reviens, Roger reviens parmi les tiens, du bout de ta raquette montre nous le chemin, toi qui le connais si bien !

About 

Fan inconditionnel d'André Agassi malgré mon amour pour Steffi Graf. Emerveillé par le revers de Stefan Edberg et de Justine Henin.

431 Responses to Rhapsody in blue, dépression post-partum et gueule de bois…

  1. Le concombre masqué 13 août 2017 at 21:59

    Mais je suis bien d’accord avec vous: zverev n’est pas près de sortir du top 10! Le pire c’est qu’il n’a pas l’air de surjouer…et qu’il a une grande marge de progression !!

    • Jérôme 13 août 2017 at 22:02

      Si, il surjoue. Il tape plus fort que d’habitude. C’est assez net par rapport à ses matches précédents. Et ça marche.

      • Le concombre masqué 13 août 2017 at 22:11

        Oui mais ca ne rentre pas si souvent… je suis d’accord avec ton analyse. J’utilise surjoue avec un autre sens que le tien pour moi c’est Jo contre nadal a l’ao 2008 : tout rentre. C’est plutôt il n’est pas en feu que j’aurais dû utiliser car je suis d’accord que surjouer a plus le sens que tu lui donnes …

  2. William 13 août 2017 at 21:59

    Le point de Zverev pour se procurer la balle de break là… autant Roger n’est vraiment pas au top, autant l’allemand est vraiment dans sa finale !

  3. William 13 août 2017 at 22:01

    Même avec ce niveau franchement moyen, Roger n’est pas si loin. Zverev m’impressionne et il ferait un beau vainqueur.

  4. Remy 13 août 2017 at 22:02

    Je le trouve un peu raide du dos non ?

    • Sam 13 août 2017 at 22:06

      Oui, me suis fait la même réflexion sur ces derniers services.

    • Jérôme 13 août 2017 at 22:09

      C’est ce que relèvent aussi les commentateurs sur BeIn.

  5. Sam 13 août 2017 at 22:06

    J’ai l’impression que Fed ne force pas du tout au service.

    • Remy 13 août 2017 at 22:08

      Il est droit comme un i au retour, n’a pas toute la gestuelle habituelle au service et globalement ne descend pas bien sur ses appuis …

  6. Le concombre masqué 13 août 2017 at 22:06

    Nan mais il est sur les talons 90% du temps… c’est d’ailleurs comme cela qu’il foire ses slices et ses volées…

  7. William 13 août 2017 at 22:07

    Federer doit retrouver un service, un revers, et un rasoir ! Et effectivement peut-être un kiné.

  8. Jérôme 13 août 2017 at 22:11

    P… !

    Elle risque de lui coûter cher, cette participation au tournoi de Montréal. :-(

  9. Remy 13 août 2017 at 22:11

    C’est de pire en pire, il ne tape même plus dans la balle.

  10. William 13 août 2017 at 22:11

    Non non y a un truc là, c’est très net. Fais chier ! Tu t’es rebloqué le dos Roger ? On se revoit avant 2018 j’espère…

  11. Le concombre masqué 13 août 2017 at 22:14

    Et si finalement c’était plutôt un troisième uso pour nadal qui s’annonçait ? Avec la place de numéro un à la clef !

    • Jérôme 13 août 2017 at 22:17

      On est plutôt parti pour que Zverev nous fasse une Safin 2000.

  12. Sam 13 août 2017 at 22:14

    Il ne se penche plus pour retourner.

  13. Le concombre masqué 13 août 2017 at 22:18

    En meme temps il pourrait appeler un kine non si c’était seulement le dos ? Il a peut être juste pas dormi de la nuit :)

  14. Jérôme 13 août 2017 at 22:19

    Le seul truc positif c’est que du Toger n’a qu’un léger pépin au dos, il vaut mieux que ça arrive maintenant à Montréal que dans une semaine à Cincinnati.

    On va vite être fixé avec la conférence de presse.

  15. William 13 août 2017 at 22:21

    Sympa, l’accolade. Vraiment dommage quand même, et surtout ce pépin tombe au plus mauvais moment dans la course au N1 qui s’annonce…

  16. Antoine 13 août 2017 at 22:21

    6-3 6-4 Victoire amplement méritée de Zverev-le-Jeune mais à 6-3 3-3 il s’est manifestement passé quelque chose de mauvais au genou gauche de Roger qui n’a pas voulu abandonner mais n’était plus capable de jouer normalement…

    C’est le genou qu’il s’est fait opérer il y a un an et demi donc c’est problématique…A minima il va zapper Cinci je pense…

    • Jérôme 13 août 2017 at 23:39

      Probable qu’il va zapper Cinci vu comment il a fini sa finale à Montréal. C’est pas 2 jours de repos qui vont lui permettre de se rétablir.

  17. Le concombre masqué 13 août 2017 at 22:21

    Tu veux dire mieux maintenant qu’à l’uso? Parce que Montréal ou cincy c’est kif kif hein…

    • Jérôme 13 août 2017 at 23:37

      Si c’est juste léger, le plus tôt avant l’USO serait le mieux.

      Je vois mal comment il aurait pu se faire une fracture de fatigue au bout de 5 matches alors qu’il s’est reposé en famille pendant 4 semaines.

  18. Jo 14 août 2017 at 05:21

    De retour de vacances, Federer n’est pas encore tout à fait prêt, preuve en est un certain laisser-aller. Si le fond de barbe fait quelque peu négligé sur le classieux Roger, se laisser pousser la toison des avant-bras relève carrément du mauvais goût: http://i.eurosport.com/2017/08/13/2144605-44849519-640-360.jpg

  19. Patricia 14 août 2017 at 08:30

    Je ne pense pas que le pb physique de Fed soit sérieux, sinon il n’aurait pas laissé planer le doute sur Cinci. Ce qui ressort de ses déclas, c’est qu’il ne s’attendait pas du tout à aller en finale, et pour cause : outre le tableau très léger, il a coupé l’entraînement après Wim. Montréal, l’idée, c’était de reprendre en jouant des matchs plutôt qu’à l’entraînement (le tableau très léger a contrecarré ses plans !). Donc il n’était pas vraiment prêt à jouer autant et ça grince.
    Après il ne prendra pas de risques, vu qu’il se dit plus intéressé par la place de N°1 en fin d’année que maintenant…

    En tous cas Zverev engrange tout ce qu’il peut cette année, vu l’hécatombe du top 10 il est bien parti pour finir top 3 en fin d’année… à la Djoko 2007. Il profite à fond du contexte. Lui manque plus qu’une perf à l’USO, qui sera grandement facilitée par sa TS 4.
    Et derrière, Cilic sera en reprise, Nishi itou (forfait à Cinci), Rao jouait blessé, Goffin n’est pas encore d’aplomb, Kyrgios est à moitié blessé, Del Po pas tranchant. Y a que Thiem qui pose pb, et il n’est pas favori sur dur.

    • Fawaz 15 août 2017 at 01:39

      Je plussoie!

  20. Patricia 14 août 2017 at 08:36

    Coincidence amusante, Mahut et P2H ont fait comme Zverev : gagné Rome et Montréal ^^ !
    Sinon, depuis le début de l’année, les titres en M1000 vont par paire : Fed gagne les deux 1ers, Nadal les deux suivants, Zverev les deux suivants…

  21. Jo 14 août 2017 at 08:36

    En el momento en que el tenista…

    En el momento en que el tenista lanza magistralmente su bala, le posee una inocencia totalmente animal;
    en el momento
    en que el filósofo sorprende una nueva verdad,
    es una bestia completa.
    Anatole France afirmaba
    que el sentimiento religioso
    es la función de un órgano especial del cuerpo humano,
    hasta ahora ignorado y se podría
    decir también, entonces,
    que, en el momento exacto en que un tal órgano
    funciona plenamente,
    tan puro de malicia está el creyente,
    que se diría casi un vegetal.
    ¡Oh alma! ¡Oh pensamiento! ¡Oh Marx! ¿O Feüerbach!

    César Vallejo – Poemas en prosa

    • Montagne 14 août 2017 at 10:49

      Malgré son titre 15-love est un site français

      • Jo 14 août 2017 at 13:25

        Tu fais bien de ponctuer ce point.

  22. Paulo 14 août 2017 at 09:35

    Quand même étrange, cette période tennistique que nous vivons…

    Murray et Djokovic, qu’il y a un an à peine beaucoup voyaient partis pour se partager les titres les prochaines années, out…
    Nishikori et Raonic, qui ont fini 2016 respectivement 5ème et 3ème, livrant au passage des gros matches, notamment au Masters, et que l’on pouvait raisonnablement voir comme des outsiders sérieux en 2017, font pschiittt…
    Le bison Wawrinka, que l’on croyait indestructible, est à l’infirmerie…
    Cilic, qui marchait si fort depuis quelques mois, a disparu de la circulation…

    Du côté des non-surprises, on a Dimitrov et Berdych, qui confirment qu’ils restent des seconds couteaux ; j’aurais pu ajouter Goffin voire Sock et Bautista-Agut.
    Thiem également d’une certaine façon : il est là, 4ème à la Race, mais pas plus haut non plus. À force d’être au taquet tout le temps, on se rapproche plus vite de son niveau maximum.

    Bref, les petits nouveaux qui pourraient profiter de cette période étrange en vue du Masters sont : Zverev donc (avec 4170 points, c’est quasiment fait), puis Dimitrov (mais oui, tout arrive) actuel 9ème, autrement dit 7ème si on ne compte pas Djoko et Wawrinka, puis… Sam Querrey ! – je ne sais pas pourquoi, je vois bien le riant Yankee profiter de l’aubaine et s’inviter à Londres, grâce à un bon Flushing, par exemple ; Berdych est aussi sur les rangs, mais je verrais bien un Goffin retrouvé le coiffer sur le poteau, à la faveur d’un délitement de Murray.

    Dans cette (ces) hypothèse(s), on aurait 4 petits nouveaux au Masters : Sascha Zverev, Dimitrov, Querrey et Goffin. Quoique Dimitrov trouvera bien un moyen pour céder la place qui lui tend les bras à un autre, genre Raonic.

    Cette fin de saison s’annonce passionnante :)

    • Patricia 14 août 2017 at 10:39

      Autant Dimitrov et Berdych ont montré qu’ils restaient à leur place, autant pour Goffin, les voyants semblaient au vert jusqu’à sa blessure (il a été 6è à la Race peu avant RG), en progression constante en GC. Lui qui calait sur les top 10 précédemment, avait remporté 5 victoires pour 6 défaites sur l’année. Après, c’est difficile de voir s’il va pouvoir reprendre sa dynamique après la grave blessure de RG d’ici la fin de saison…

      Kyrgios traîne sa blessure à la hanche mais s’il se remet pour la tournée indoor il peut faire mal vu le désert (et Zverev va finir par être un peu cuit, il ne peut pas tout jouer et tout gagner jusqu’au bout).

  23. Homais 14 août 2017 at 11:19

    On peut se fier à ses déclas, qui dit qu’il n’y a rien de grave, je pense. C’était clairement un tournoi de reprise, sans foncier avant. Il a fait des matches, trop peut-être donc et le rythme de GC, avec un jour sur deux pourrait lui aller mieux. S’il joue Cinci c’est qu’il n’avait vraiment pas gd chose, s’il ne le joue pas, le doute sera permis sans écarter non plus qu’il préfère retourner à l’entrainement plutôt que de gérer un calendrier de tournoi.

    Zverev a été très très bon tout le match, ne laissant pas grande ouverture. Mais c’était la vérité d’hier soir. N’oublions pas qu’il a été en grande difficulté contre Gasquet il y a peu… N’allons pas trop vite aux conclusions sur un règne qui commencerait.

  24. Homais 14 août 2017 at 11:22

    Il faudra qu’on m’explique comment le site ATP Ranking Single comptabilise pour Fed 15 tournois joués… C’est son 8ème de l’année, Cinci serait le 9e.

  25. David 14 août 2017 at 18:01

    Federer forfait à Cinci. Nadal numéro un.

    • Paulo 14 août 2017 at 19:34

      C’est quand même l’hécatombe dans le top 10 en ce moment. Seuls 4 joueurs sur 10 sont à Cincinnati : Nadal, Zverev, Thiem et Raonic.

      Nadal doit pouvoir en profiter… cela dit, Raonic et Dimitrov y ont fait demie l’an dernier. et Thiem 1/4 de finale. Alors pourquoi pas un nouveau vainqueur…

  26. Jérôme 14 août 2017 at 18:48

    C’est le dos qui a posé problème à Roger. Moins grave que si c’était le genou.

  27. Fawaz 15 août 2017 at 01:42

    Les gars, vous n’êtes pas un peu trop alarmistes pour FEDERER, à ce jour? Un éventuel match à très gros enjeu n’interviendra pas avant les 1/8 de l’US OPEN, probablement? D’ici-là, sa condition physique peut rester stationnaire, s’améliorer radicalement du fait de repos, de soins, d’entraînement, et des premiers de l’US, OU inversement se dégrader considérablement. Nul d’entre nous n’est visionnaire, ni medium, à ma connaissance.
    A l’issue de la finale contre ZVEREV, il a dit avoir quelques douleurs (le dos, sans doute, ce qui est devenu chronique pour lui, et qui peut arriver à tout moment), ce qui est monnaie courante pour sport individuel magnifique qu’est le tennis (qui vous expose en pleine lumière sur le cours, dévoile forces et faiblesses, pas de coéquipiers sur lesquels s’appuyer pour masquer un coup de moins bien, pas de match disputé sur le banc, ni de d’entrée à la 60ème minute, vous êtes magnifiquement à nu, comme à la boxe)!
    CONCLUSION: Intéressons-nous aux matchs qui se jouent en ce moment, pourquoi pas au challenger de Vancouver auquel SHAPOVALOV est censé participer, au lieu de se perdre en conjectures. On en saura un peu plus lors du 1er match de l’US, car FEDERER a bien confirmer lors de son interview d’après-finale qu’il y sera.

    NB: FEDERER a déjà remporter un GC en ayant le dos quasi-bloqué au cours de plusieurs matchs (WIMBLEDON 2012, contre FALLA, BENNETEAU et MALISSE, de mémoire). En matière de programmation et de préparation, le Suisse nous a démontré son grand talent depuis près de 15 ans. Reconnaissons lui-ça et arrêtons de jouer aux donneurs de leçons, qui malgré leur grande intelligence, manquent de données, d’infos, sur l’état physique réel du joueur.

    • Paulo 15 août 2017 at 10:35

      Par curiosité, j’ai regardé la part des points acquis sur terre battue par Nadal et 4 de ses compères de l’ATP :

      Sur les 12 derniers mois :

      - Nadal : 61,9% de ses 7555 points ATP acquis sur terre
      - Wawrinka : 28,4% de ses 5780  »
      - Djokovic : 28,2% de ses 5325  »
      - Murray : 14,1% de ses 7750  »
      - Federer : 0,0% de ses 7145  »

      Nadal reste quand même avant tout un terrien.

  28. Jo 16 août 2017 at 07:31

    L’année 2016 des tableaux de Monfils, c’était veine de cocu, vainqueur et content.

    L’été 2017 des tableaux de Tsonga, c’est cocu, battu, mécontent et vénère: https://twitter.com/TennisTV/status/897622140744237056?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.eurosport.fr%2Ftennis%2Fmasters-cincinnati%2F2017%2Fune-nouvelle-fois-jo-wilfried-tsonga-disparait-des-son-entree-en-lice_sto6289819%2Fstory.shtml

  29. Patricia 16 août 2017 at 08:05

    C’est étonnant à quel point les qualifiés/LL/WC qu’on retrouve dans le tableau à Cinci sont mal classés ; c’était déjà le cas à Miami/IW, ça en fait tout de même des évènements mois compétitifs que les M1000 européens…
    - Eubanks, 348
    - Smith, 208
    -Christian Harrison, 240
    - Ramanathan, 182
    - Paul, 225
    - Marterer, 120
    - krueger, 233
    - Fabbiano, 91
    - Tipsarevic, 60è, ou Sousa, 62è sont quant à eux plus dans la norme du classement de qualifs de M1000 en Europe….

    Même si la proportion de LL est énorme, ça créé quand même une grosse inégalité avec les mecs qui se tapent Del Po, Kyrgios, Lopez, Fognini au 1er tour…

    • Paulo 16 août 2017 at 10:16

      Sousa et Tipsa sont passés par les qualifs.

      Pour IW et Miami, c’est normal : il y a 7 tours dans le tableau principal, donc davantage de joueurs sur la ligne de départ (même s’il y a pas mal de bye : 32, il reste 96 joueurs).

      Pour Cinci, c’est lié aux forfaits, et au fait que quelques invités en qualifs ont perfé : par exemple les Américains Krueger et Eubanks ont battu respectivement Jaziri puis Fabbiano, et Fratangelo puis Tipsa…
      D’une façon générale, j’ai remarqué que les Ricains ont souvent tendance à très bien jouer chez eux ; d’ailleurs je me demande si certains d’entre eux ne préfèrent pas écumer les tournois secondaires aux USA plutôt que le circuit principal avec l’inconvénient des voyages.

      Si tu prends le tableau des qualifs à Cinci, les 12 premières TS vont du numéro 51 (Sousa) au numéro 98 (Youzhny).
      Le tableau des qualifs de Rome cette année avait pour TS1 Struff (numéro 44) et TS12 Esrtrella Burgos (86). La différence n’est pas si énorme, je trouve. À Bercy 2016, ça allait du numéro 51 au numéro 88.

      Après, est-ce que toutes les défections enregistrées cette année à Cinci n’ont pas aussi une explication dans les conditions d’accueil du tournoi, ou autre…

      • Patricia 16 août 2017 at 17:03

        Oui, je sais pour Tipsa et Sousa, ce sont les cas « normaux » ; je soulignais justement à quel point les plus mal classés étaient loin de ce classement : dans les M1000 européens, les derniers entrants des qualifs sont top 100, après tu peux avoir une WC entre 100 et 200, mais c’est tout… Ici, y a quand même 7 mecs hors top 100, dont 5 hors top 200 qui finissent dans le tableau principal !

        Ca fait une grosse différence parce que un gars classé 65 va jouer quasi toute l’année sur le circuit principal, donc même en prenant un qualifié, on peut avoir un gars habitué à ce niveau. Les 200è peuvent jouer exclusivement en challenger, et c’est un bon ton en dessous (même si un 200è peut jouer épisodiquement comme un top 50, ce ne sera pas forcément le cas s’il a dû seulement passer des joueurs de même niveau).

  30. ConnorsFan 16 août 2017 at 17:40

    Les wild cards accordées pour le US Open chez les hommes (selon « 2017 US Open » sur Wikipédia), avec leur classement actuel :

    G. Blancaneaux, 19 ans, 328
    A. De Minaur, 18 ans, 186
    C. Eubanks, 21 ans, 374
    B. Fratangelo, 24 ans, 130
    T. Fritz, 19 ans, 120
    T. S. Kwiatkowski, 22 ans, 690
    P. Kypson, 17 ans, 917
    T. Paul, 20 ans, 175

    Joueur qui doit se taper les qualifications :

    D. Shapovalov, 18 ans, 67

    • Montagne 16 août 2017 at 17:44

      Je suis surpris qu’en étant 67 à l’ATP, il n’entre pas directement dans le tableau.

      • ConnorsFan 16 août 2017 at 17:49

        J’ai twitter hier et un gars de l’US Open a répondu que les entrées directes dans le tableau sont déterminées 6 semaines avant le début du tournoi. Quant aux wild cards, elle sont déterminées… (je laisse le soin à chacun de compléter la phrase).

        • Montagne 16 août 2017 at 18:46

          OK si c’est le classement 6 semaines avant.

        • ConnorsFan 16 août 2017 at 19:15

          Les wild cards, par contre, ont été distribuées hier (http://www.usopen.org/en_US/news/articles/2017-08-15/2017-08-15_us_open_mens_wild_cards_dealt_to_rising_stars.html). Donc, avec les données mentionnées ci-dessus. Et selon des critères de sélection qui leur permettent d’ignorer le jeune Shapovalov, apparemment.

          • Patricia 16 août 2017 at 21:30

            Critères assez simples et basiques de préférence nationale (la WC française est un échange avec le tournoi de RG, un Américain obtient une WC en échange ; on fait pareil avec les Australiens).
            Sinon ils font des exceptions pour les stars descendues au classement puisque Sharap’ en a une….

          • ConnorsFan 16 août 2017 at 22:17

            En effet. C’est la préférence locale poussée aux limites du ridicule. Même aux USA, un match de Shapovalov va attirer plus de monde qu’un match de Kiatkowski. Et selon moi, la montée fulgurante d’une nouvelle star devrait être récompensée davantage que le retour de suspension pour dopage d’une ancienne championne.

  31. Patricia 16 août 2017 at 21:34

    Je regarde le Zverev/Tiafoe (2nd set), Frances y est très inspiré, créatif, tout ça avec sa gestuelle zarbi, et le remporte aisément. Chouette duel de jeunots !

    • Patricia 16 août 2017 at 21:39

      par contre il se plante sur son entame de 3è set alors que Zverev joue bien le coup : une double, une balle qu’il laisse passer et qui est bonne, une amortie bien pensée mais qui sort largement…

  32. Patricia 16 août 2017 at 21:43

    Bon Zverev est crevé et a du mal à se concentrer, donc peut être une chance de revenir pour Frances…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis