Le revenent

By  | 1 septembre 2017 | Filed under: Actualité

Chez les esthètes, Federer est le préféré (tel Edberg précédemment), tellement c’est, pêle-mêle : l’expert, l’excellent, le gendre peRFect, l’éphèbe et ses semelles de vent. Fervents, les mecs et les femmes, ensemble, le révèrent.

Le svelte Helvète s’exerce, sert (« Tenez! ») vers le T, met de l’effet, cherche des engles, et en même temps défend, serre les fesses, reste zen, se redresse, relève le nez (très replet), persévère en revers, recherche le CD de rêve, prend le net, tente le tweener et mène. « Set Federer! » yells the referee.

Même ses célèbres vertèbres (blessées en Québec, vs. Zverev) restent lestes. Dégénérescence et sénescence ? Pfff… Je le décrète : Trente et 6 étés ne sèvrent le C.H.E.V.R.E. de sève et de verve.

Stan Wawrinka pas là, Nishikori ou Raonic non plus, Andy Murray disparu, Novak Djokovic souffrant, Jo-Wil Tsonga sorti, Grigor Dimitrov out, Nick Kyrgios aussi, Mikhail Youzhny vaillant mais battu à la fin, Shapovalov toujours là mais trop gamin… quant à Rafa Nadal, Juan-Martin Potro ou Marin Cilic… mmmhh… à voir plus tard. En effet, c’est « Fed the Rex », sévèrement membré,  que les gens s’empressent d’espérer Chef, même éphémère, en New Jersey.

Perdre ? Never !

Prendre le XXème Chelem ? Yes !!!

FedererPerec


 

Notes de l’auteur :

  • Ce modeste pensum est bien entendu un micro-hommage à deux romans de Georges Pérec, « Les revenentes » et « La disparition » (ça va toujours mieux en le disant). Les Oulipiens de 15-love, menés par Elmar, s’étaient déjà entraînés à l’exercice du lipogramme (et de sa variante le monovocalisme) en septembre et novembre 2014. D’ailleurs le présent texte est une version réactualisée d’un premier jet publié ici même le 6 septembre 2014.
  • C.H.E.V.R.E. est une traduction acrobatique de G.O.A.T. (« Greatest Of All Times »). En français, cela donne : « Champion Helvète Exceptionnel, je dirais même plus, Vraiment  Remarquablement Exceptionnel ! »

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

655 Responses to Le revenent

  1. Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 10 min

    Le retour gagnant de folie de Delpo qui reprend le mini-break !

    6/6

    • ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 13 min

      Ça rappelait le retour de service de Djoko en 2011…

      • Benoît 7 septembre 2017 at 4 h 15 min

        J’ai pensé la même chose…

  2. Benoît 7 septembre 2017 at 4 h 10 min

    Misère, 2balles de set sauvées par la poutre.

  3. Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 12 min

    Delpo a voulu éviter l’échange et offre une balle de set sur double faute.

  4. Benoît 7 septembre 2017 at 4 h 14 min

    Et une balle de set a suffit, set Del Potro, et probablement le match.

  5. Elmar 7 septembre 2017 at 4 h 15 min

    Putain de merde. Set imperdable.

  6. Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 15 min

    Putain ! Delpo qui arrache le tie-break à sa seule balle de break après avoir sauvé combien ? 4 balles de set.

    C’est presque voler le tie-break. Et c’est presque mort pour Roger.

  7. Benoît 7 septembre 2017 at 4 h 16 min

    Fed peut s’en vouloir sur la balle de set après la double de Del Potro, il a un revers pas trop dur à taper et se plante.

  8. ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 20 min

    Roger l’a échappé dans ce tie-break. S’il avait gagné ce set, le match était dans la poche. Roger a encore de très bonnes chances, à moins de pépins physiques.

    • Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 23 min

      J’aimerais partager ton optimisme.

      Sur les 3 premiers sets, le score est exactement le même que lors de la maudite finale de l’OA 2009 entre Federer et Nadal qui s’était terminée sur un 6/2 au 5eme set.

      En finale de l’USO 2009, Delpo avait aussi collé 2002 à Federer parce qu’il a la puissance pour assimiler son adversaire dans la dernière ligne droite.

      • Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 23 min

        * aussi collé 6/2

    • ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 26 min

      Je dois dire que, dans mon cas, ce n’est pas de l’optimisme car je suis totalement neutre dans ce match. Je vois que Del Potro ne peut pas baisser de régime du tout sinon il va perdre. Cela dit, Roger pourrait simplement tout jouer sur le revers de Del Potro et ne pas se casser la tête.

      • Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 32 min

        Mais Delpo est très solide en revers. En coup droit il fait plus de fautes car il prend beaucoup plus de risques. Mais côté revers, c’est plutôt Delpo qui l’emporte. La preuve par sa fabuleuse défense sur les smashes de Federer.

        Et d’ailleurs Fed s’effondre et se fait breaker. Autrement dit, là c’est vraiment mort vu la difficulté à breaker sur les jeux de service de Delpo. Si Federer debreakait, il est assez probable qu’il y mette tellement d’influx qu’il se fasse ensuite quand même cueillir au tie-break sur le même scénario qu’au 3ème set.

      • Elmar 7 septembre 2017 at 4 h 32 min

        Nadal va pas se casser la tête lui!

        • ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 36 min

          Je me disais la même chose. Évidemment, Nadal va recevoir les revers coupés sur son coup droit, ce qui change les choses. Roger n’a probablement pas confiance en son revers lifté en ce moment. Parce que tant que Del Potron est en revers, il ne peut rien provoquer.

  9. Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 24 min

    Toujours ce coup droit dévastateur quand il est lâché dans la diagonale par Delpo.

  10. Benoît 7 septembre 2017 at 4 h 31 min

    Et voilà, un beau smatch baduf des familles ! Break pour Del Potro qui devrait pas le lâcher.

  11. Elmar 7 septembre 2017 at 4 h 31 min

    Roger est pas suffisamment bon alors que c’est même pas un excellent Del Potro en face.
    On savait avant le début du tournoi que ce serait un peu trop juste pour Fed. Dommage.

    • Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 33 min

      Je trouve au co traité que Delpo est vraiment excellent. Il joue très intelligemment et est très solide dans l’échange.

      • ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 38 min

        Je ne sais pas si Del Potro est encore affecté par son virus. Parfois, quand on est un peu amorti, on va au plus simple et on panique moins.

  12. Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 34 min

    * au contraire

  13. Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 42 min

    Manque de lucidité ! Encore une fois Federer pose sa volée ou son attaque dans le coup droit de Delpo.

    • ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 44 min

      Del Potro a failli le décapiter là-dessus. Mais Roger se sort de ce 0-30 et Del Potro devra servir pour le match à 5-4.

  14. ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 47 min

    Beau retour de Roger à un moment critique. 30-15 Del Potro.

    • ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 48 min

      Échange musclé où Roger tient bien en revers. 30-30.

    • ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 49 min

      Oh mon Dieu. Volée bousillée par Roger. 40-30, point de match Del Potro.

    • ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 51 min

      Combinaison service + coup droit de Del Potro, qui remporte le match.

  15. Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 47 min

    Delpo a été beaucoup trop bon au service tout le match.

  16. Benoît 7 septembre 2017 at 4 h 51 min

    Bravo Del Potro, gros niveau ce soir, j’espère qu’il jouera au moins aussi bien contre l’Affreux

  17. Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 52 min

    Il n’y a pas beaucoup eu de points importants. Mais Roger les à tous perdus, hormis celui sur lequel il a breaké au 2ème set.

    Résultat assez logique.

    On ne verra probablement jamais Federer et Nadal s’affronter à l’US Open.

    Et vu le niveau de jeu de Delpo, qui est très solide, et les conditions de jeu dont j’avais déjà relevé que je les trouvais très favorables aux shot makers envoyant des missiles, je pense que Delpo a de très bonnes chances de battre Nadal en demi et de remporter le titre.

  18. Jo 7 septembre 2017 at 4 h 53 min

    Juan Macron Del PoThor endosse le rôle de vengeur masqué. C’est à lui de sauver le tournoi.

  19. Elmar 7 septembre 2017 at 4 h 55 min

    Bravo Del Potro. Ça fait plaisir pour lui.

    Roger était pas suffisamment bon. On le sentait depuis le début du tournoi et on en a eu la confirmation aujourd’hui: il donne un break gratos en début de 3ème, quelque part c est ce qui lui a été fatal, encore plus que le TB où il se précipite trop à faire des services-volées à tout va.

    Pour la demi, je pense que Del Potro a des chances, à condition de servir aussi bien qu’aujourd’hui.

  20. Jérôme 7 septembre 2017 at 4 h 56 min

    Ne nous plaignons pas trop. Roger a d’ores et déjà réussi une année exceptionnelle et inespérée. Mais passé Wimbledon, il semble qu’il n’a pas réussi à reprendre le rythme, le niveau et la trajectoire qu’il avait eus au 1er semestre.

    • Elmar 7 septembre 2017 at 6 h 07 min

      Je ne me plains pas. C’est déjà tellement plus qu’espéré!
      Je ressens de la déception pour le #1 duquel il est passé si près.

  21. ConnorsFan 7 septembre 2017 at 4 h 59 min

    Les deux demi-finales mettront aux prises un géant au service surpuissant et un relanceur espagnol. Avec, malheureusement, les deux meilleurs dans la même demi-finale.

  22. Jo 7 septembre 2017 at 7 h 06 min

    Après la dernière sortie de Leconte, l’ami Thoreau élève le débat: https://fr.sports.yahoo.com/news/jeu-decisif-dis-papa-comment-fait-les-champions-151208943.html

    A noter par ailleurs cette leçon de vie édifiante du champion Nadal: « Si vous pensez déjà tout savoir, c’est dur de travailler, de se lever le matin, d’aller sur le court et de penser aux choses sur lesquelles vous pouvez vous améliorer. (…) Le talent est important, mais quand vous êtes talentueux, le plus important est d’avoir la passion qui permet de progresser tous les jours. » https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Rafael-nadal-qualifie-pour-les-demi-finales-mentalement-je-sais-ce-que-je-dois-faire/832162

    On songe au passé et à cette phrase du jeune Gasquet: « Je suis plus Leconte que Nadal. » Dommage. On regarde vers l’avenir. Et si Shapovalov devenait Leconte ET Nadal…

  23. Paulo 7 septembre 2017 at 8 h 46 min

    J’ai vu les sets 2, 3 et 4, et même si Delpo a très bien joué, notamment sur les points importants, j’ai été étonné par le nombre de fautes directes de Federer, notamment en décalage coup droit.

    Sur l’Equipe il dit que c’est lié à son manque de confiance en général sur cet US Open… pendant le match je me demandais tout le temps si ça ne venait pas de son dos.
    Et il fallait voir la tête d’enterrement de son clan pendant le match : Lynette, Mirka, Luthi, Ljubicic !… on aurait dit qu’ils savaient qu’il allait perdre.

    Il a joué, quoi ? 5 matches depuis Wimbledon et il est content d’aller se reposer… on voit qu’il approche de la retraite.

    Bon, maintenant il faut que Delpo aille au bout hein. Sortir Thiem et Federer pour buter contre Nadal contre lequel il reste sur deux victoires, ce serait trop bête.

    • Paulo 7 septembre 2017 at 8 h 47 min

      *10 matches depuis Wimbledon* (sauf erreur)

    • Jo 7 septembre 2017 at 9 h 03 min

      J’ai lu çà et là que Federer n’avait rien à perdre dans cet US Open. Je pense exactement le contraire, Roger jouait très gros. Certes, sa saison est réussie au-delà de toutes les espérances mais un si grand champion en veut toujours plus. Or là, gagner l’US Open, cela signifiait une domination assise sur son meilleur ennemi cette année, un vingtième titre du Grand Chelem (le dernier?), un quatrième Petit Chelem, un titre de champion du monde, un honorifique titre de plus vieux numéro un mondial de l’Histoire et une forte probabilité de conserver cette place jusqu’à la fin de la saison. Cela n’enlève rien aux prouesses réalisées auparavant mais tout est à refaire et le temps ne joue pas en faveur de Federer, dont le salut aux spectateurs quand il a quitté la scène semblait dire: « C’est peut-être la dernière fois. »

  24. Patricia 7 septembre 2017 at 8 h 56 min

    Del Po c’est quand même un grand joueur… Etre capable de jouer son meilleur match techniquement, et tactiquement, contre le plus expérimenté des champions, deux jours après s’être arraché physiquement et moralement (c’était la 1è fois qu’il remontait 2 sets, et s’il a joué des marathons historiques, a priori aucun avec la crève), c’est le seul au niveau du Big 4 dans la « fibre de champion ».
    Ca sera plus dur contre Nadal, qui pourra pilonner son revers avec plus de confiance que Fed n’en avait, apparemment, mais tout mes vœux.

    Fed annonce un programme normal de fin d’année : Shanghai, Bâle, Bercy avant les Masters ; ça correspond à ce que je pensais sur ses ambitions pour la place de N°1 (Shanghai remplaçant Cinci).

    • Elmar 7 septembre 2017 at 9 h 32 min

      Clairement.

      Fed était pas très bon sur cet US Open, mais un mec comme Lopez s’est quand même pris 3 sets secs.

      J’ai trouvé Del Po solide, sans être génial; Il n’en avait pas besoin. Il a surtout très bien servi.

      Et comme il dit, il a réussi des deux meilleurs revers du match sur balle de set au 3ème et sur balle de break au 4ème. Et ça c’est la marque d’un champion.

      Ce qui n’incite pas à l’optimisme, c’est ses déclarations après match où il dit qu’il n est pas dans des bonnes dispositions pour affronter Nadal. Bon, aux JO l’an dernier, il avait enchaîné un parcours démentiel et était encore bien présent en finale.

      Sinon Patricia, il avait pas remonté deux sera sets de retard contre Cilic en finale de CD l’an dernier?

      • Patricia 7 septembre 2017 at 11 h 45 min

        Effectivement… c’est la 1è fois seulement en GC !^^

    • Paulo 7 septembre 2017 at 9 h 43 min

      Dans l’absolu, ce n’était pas la première fois qu’il remontait de deux sets à zéro, puisqu’en finale de Coupe Davis l’an dernier contre Cilic, il l’avait déjà fait.

      J’ai écrit sur 15-love il y a 3-4 jours que je croyais Delpo capable de traverser le tableau et de remporter l’US, je continue de croire que c’est possible, justement grâce à sa capacité à se sublimer lors des grandes occasions. Et cet US Open en est une, aucun doute là-dessus…
      Jean-Martin est celui des demi-finalistes qui a eu l’adversité la plus compliquée jusqu’ici, de loin : il s’est notamment farci les numéros 3 (Fed), 8 (Thiem), 13 (RBA), quand :
      - Nadal a eu comme adversaires les mieux classés Rublev (53ème) et Mayer (59ème),
      - Anderson : Querrey (21ème) et Lorenzi (40ème),
      - Carreno : Schwartzman (33ème) et Shapovalov (69ème, qui certes vaut mieux mais contre qui il a eu besoin de 3 tie breaks)…

      Delpo est en principe rodé aux matches de haut niveau sur cet US… il faut qu’il en tire profit.
      Si par malheur c’est Nadal qui se qualifie, il sera en finale d’un Grand Chelem en ayant battu au mieux le 28ème mondial… lol

  25. Paulo 7 septembre 2017 at 9 h 58 min

    Nadal a quand même un sens du comique (involontaire) très développé : « I don’t wanna look like i wanna be his boyfriend » (à propos de Federer).

    http://www.tennisactu.net/news-us-open-nadal-ne-pas-voir-federer-comme-mon-petit-ami-70608.html

    Rien que pour ça, il nous manquera.

  26. Cochran 7 septembre 2017 at 11 h 56 min

    Au-delà du tie-break que Roger aurait du gagner 100 fois, le coup droit en berne, face à ce Delpo là, c’était mission quasi-impossible. S’il gagne le 3e, il pouvait passer sur un break d’entrée de 4e et un service au top.

    Alors des regrets, c’est sur, car comme dit plus haut les gains potentiels étaient alléchants si d’aventure il passait Nadal et remportait la finale, mais d’un autre côté, avec la saison indoor, du repos et la perspective de finir N°1 à l’issue du Masters est aussi un scénario auquel je souscris volontiers ! Il ne faut pas oublier d’où il part, après 2016, on ne le voyait pas vraiment rebondir d’une telle manière en 2017 en ajoutant 2 slams ! Son année était déjà réussie après l’OA !

    Ensuite, pour un vingtième potentiel, je miserais plutôt sur Wimbledon 2018 que sur l’OA et l’USO.

    Nadal a lui une opportunité assez unique de remporter un 3e USO, sans Djoko ou Stan dans les pattes. L’obstacle Del Po ne me parait pas du tout insurmontable, même si Rafa ne pas m’a laissé une impression comparable à 2010 ou 2013. Sans parler de l’inconnue autour de l’état de fraicheur de Del Thortro. Certes, il l’a déjà fait. Certes, il sait gérer la pression, mais j’ai l’impression que la fatigue physique et mentale pèseront lourdement vendredi.

    Ou alors Anderson nous fait une Cilic 2014…

    Mais à mon avis dimanche soir, on aura 2 Slams pour Rafa cette année, ce qui serait énorme, vu aussi d’où il vient !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis