TRWC 2018 : Le point après le Rallye de Monte-Carlo

By  | 30 avril 2018 | Filed under: Actualité, Tennis Race

TRWC2018Classement après quatre courses

L’an dernier à pareille époque, Papi Fed était en tête des TRWC suite à un début de saison tonitruant (100 points et vainqueur des trois premiers GP de l’année courus sur asphalte: Melbourne, Indian Wells et Miami). Terre-Minotaure Rafa était déjà sur ses talons après avoir remporté son 10è rallye de Monte-Carlo, et avait l’occasion de le rejoindre et de le dépasser à l’occasion de la saison sur terre que l’horloger suisse avait l’intention de zapper. Djokovic et Murray, les deux cogneurs d’usine Head, qui avaient remporté toutes les éditions des TRWC depuis 2011, avaient fait un début de saison historiquement mauvais, tandis que les « jeunes », même s’ils étaient de plus en plus nombreux à grimper dans le classement (Dimitrov, Goffin, Sock, Kyrgios…), continuaient à se heurter à un plafond de verre qui les maintenait hors du Top3.

Un an après, en regardant le classement après Monte-Carlo, on est tenté de faire exactement les mêmes remarques. Désespérant…

Federer est en tête, mais avec un matelas nettement moins épais que l’an passé (victoire à Melbourne, deuxième place à Indian Wells).

Nadal revient sur lui, après avoir remporté sa 11è victoire sur le rocher. Même s’il n’est actuellement que 5è, on sait bien que les prochains GP terriens (Madrid, Rome et Paris outdoor), vont lui permettre de continuer sa razzia de l’ocre et de passer en tête à mi-saison.

Djokovic et Murray sont toujours aux fraises.

Les deux cogneurs qui ont profité de l’aubaine résultant de l’hécatombe historique des favoris sur l’asphalte de Indian Wells et de Miami sont un bientôt-trentenaire (Del Potro) et un qui l’est déjà (Isner).

Quant aux jeunes… ça s’améliore un chouïa à ce niveau, mais ce n’est pas encore Byzance. Dimitrov, qu’on a et qu’on aura de plus en plus de mal à qualifier de jeune, vu qu’il aura 27 ans dans 15 jours, a réussi à accrocher deux victoires et le podium final en 2017, et pointe à la 6è place de la race 2018. Zverev-le-jeune-le-vrai, a remporté deux courses en 2017, et pointe aujourd’hui à la 7è place, ex-aequo avec un autre blanc-bec, Edmund. Mais celui qui a vraiment été révélé en 2018, c’est bien Chung, 3è de la race grâce à un beau run à Melbourne, qui s’est terminé hélas par l’éclatement assez spectaculaire d’un pneumatique.

Prochaine course : Madrid dans une semaine.

Classement_TRWC_2018-04

Signalons que le nouveau barème imposé par la FIA depuis la saison 2010, favorise plus le vainqueur de chaque course, et permet aux 10 premiers de marquer des points: 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1.

Rappelons que 14 Grands prix sont disputés cette année, dont 4 «super grands prix» (Melbourne, Paris-outdoor, Londres-outdoor et New-York) qui apportent deux fois plus de points qu’un GP classique, et un «masters GP» indoor qui clôture l’année (réservé aux huit meilleurs cogneurs de la saison, ce dernier rapporte 50% de points en plus qu’un GP classique; il sera disputé cette année, comme lors des neuf éditions précédentes, à Londres).

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags:

121 Responses to TRWC 2018 : Le point après le Rallye de Monte-Carlo

  1. Anne 14 mai 2018 at 19 h 29 min

    Benoît Paire est-il en passe de devenir la terreur des autres Français ? Toujours est-il qu’il vient d’en battre Gasquet à Rome au premier tour après s’etre débarassé de Pouille au même stade à Madrid

    Gasquet aura fait illusion à Monte Carlo mais depuis on l’a un peu perdu

    • Patricia 15 mai 2018 at 8 h 33 min

      J’ai vu un bout du match, il jouait très mal : blessé, malade, déprimé ? Il jouait mieux quand il a artistement balancé le match de Budapest…

      • Patricia 15 mai 2018 at 9 h 52 min

        Bobo : « J’ai une douleur à la hanche et j’ai eu beaucoup de mal à l’oublier durant le match (…) Ça me tire depuis quelques jours. Je n’ai jamais eu ce type de douleur. Je vais essayer de me reposer. Je vais aussi passer des examens, une IRM dès mon retour sur Paris. Je ne crois pas qu’il y ait un gros risque pour Roland-Garros, parce qu’il me reste quand même du temps. »
        *soupir*

  2. Jo 14 mai 2018 at 19 h 49 min

    Zverev et Del Potro s’intercalent entre Federer et Nadal à la Race. L’hyperpuissance est en marche.

  3. Patricia 15 mai 2018 at 8 h 37 min

    Sinon, Tsitsipas reprend sa marche en avant : Kukushkin et Lajovic en qualif, Cuevas au premier tour, très honorable. Bon, il est dans le coin de del Po, qui a toujours des tirages de merde et prend Coric au prochain tour, qui joue excellement en ce moment.

    • Paulo 15 mai 2018 at 9 h 53 min

      Tsitsipas affronte Coric au premier tour, justement (et pas Cuevas) ;)

      Moi, c’est le tableau de Tsitsipas que je trouve corsé pour un gars classé 22 à la Race (j’en ai parlé plus haut) : Kukush puis Lajovic en qualifs, maintenant Coric (17ème à la Race, puis Del Po s’il passe Coric… et il ne lui restera « que » 4 matches à jouer et gagner s’il veut remporter le titre ! – soit 8 matches en tout -

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis