Le printemps du TerreMinotaure (mise à jour)

By  | 15 mai 2018 | Filed under: Actualité

Comme tous les ans à la même époque, le TerreMinotaure revit, semant terreur et désolation chez ses adversaires.

Après avoir hiberné quelques mois du côté de Shanghaï, puis dans les grottes de Paris-Bercy et Londres-O2, il a retrouvé un (tout petit) peu de sa verdeur sous le soleil austral de Melbourne (mais pas, cette année, sous les tropiques d’Acapulco, Indian Wells et de Miami, où il fait d’habitude ses premières moissons de victoires). Puis, comme chaque année, c’est lorsque le printemps européen arrive que le Nadalus Terrebattus reprend tout le poil de sa bête et redevient TerreMinotaure : il commence son règne sans partage sur les courts ocres de Monte-Carlo à Roland Garros, en passant par Barcelone, Madrid (jadis Hambourg) et Rome. Une fois replongé dans son habitat naturel, il ne laisse plus que des miettes à ses congénères vite résignés. C’est d’ailleurs entre avril et juin qu’il amasse la plus grosse partie de son pécule de titres et de points ATP. Et, si de plus il parvient à réussir un bon été sur le dur nord-américain, cela pourra même lui suffire pour finir l’année n°1.

Pourtant, Nadal est toujours passé à côté de la « razzia complète » sur l’ocre. En effet, depuis 2005, année où il s’affirma comme le mâle alpha de la meute des terriens, il échoue systématiquement à remporter les 5 tournois majeurs de la TB européenne. D’aucuns, ici ou là, se demandent même (avec un chouïa de mauvaise foi, voire un soupçon de théorie du complot) s’il n’y aurait pas là quelque manipulation, histoire de ne pas trop dégoûter et décourager la concurrence (certains vont même jusqu’à parler de « défaite syndicale »… les affreux mal-pensants). Plus simplement, nous considérerons ici que le Lion est quelquefois repu et se laisse temporairement manger la laine sur le dos par quelque lionceau méritant, pour mieux le châtier une ou deux semaine(s) plus tard, une fois sa sieste terminée.

Toujours est-il qu’à deux reprises, en 2007 et 2013, le Rafa n’est passé qu’à un match de réussir ce prodige. Quant à 2010, la seule année où il renonça à s’aligner à Barcelone, il réussit pour la première et dernière fois le tour de force de remporter le Grand Chelem et les trois M1000 de la terre battue.

Si l’on jette un œil aux tableaux ci-dessous, résumant ses performances depuis 2005 dans les 5 tournois printaniers de TB auxquels il a l’habitude de participer, on voit clairement que, hormis 2015 et 2016 qui furent ses deux « années horribles », sa domination est ahurissante.

TerreMinotaure-2018-apresRome_v2 TerreMinotaure-2018-Points-apresRome

 

 

 

MinotaureBon, et 2018 dans tout ça ? Hé bien suite à sa défaite, syndicale ou pas, à Madrid face à Dominic Thiem, puis à sa huitième victoire à Rome, le printemps 2018 de Nadal est bien parti pour être un excellent millésime, comme 2017. Et ce, même si l’impression TerreMinotauresque laissée en Coupe Davis, puis à Monte-Carlo et à Barcelone, s’est un peu estompée, à Madrid évidemment, mais aussi lors des combats de gladiateurs du Foro Italico (deux sets laissés en route à Fognini et Zverev-le-jeune).

 

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags:

135 Responses to Le printemps du TerreMinotaure (mise à jour)

  1. Paulo 21 mai 2018 at 17 h 45 min

    C’est moi ou le site de Roland est nul à ch.. ? Je n’arrive pas à trouver le tableau des qualifs… les boutiques de ceci ou cela, pas de problème, mais le tableau des qualifs est introuvable.
    Sur n’importe quel Masters 1000 on trouve le tableau des qualifs, mais à Roland, que dalle… ou alors je suis aveugle.

      • Paulo 22 mai 2018 at 8 h 10 min

        Merci… je ne sais pas comment tu as fait pour le dégoter, parce que sur le site de la FFT, je ne le vois pas non plus…

        Sur 11 Français engagés hier, 3 seulement se sont qualifiés. (chez les hommes)
        Si j’ai bien compté, il en reste 5 à devoir jouer leur premier tour.

        Sinon, il me semble qu’il existe des pré-qualifs, ce qui expliquerait la présence de Jurgen Melzer (classé au-delà des 1.000).

    • Antoine 22 mai 2018 at 8 h 15 min

      C’est nul à chier parce que comme à Melbourne, IBM a dénoncé le contrat m’a dit Guillaume.

    • Babolat 22 mai 2018 at 13 h 17 min

      Oui, le site de Roland est nul. Déjà, ils ont supprimé Radio Roland où l’on avait des Christophe Thoreau et des Benoit Maylin aux commentaires mais en plus, on ne trouve plus aucune stats.

      • Perse 22 mai 2018 at 13 h 25 min

        La chute de qualité ne date pas de cette année, c’était déjà sacrément pas ergonomique,kkkk. Pareil sur site avec un service médiocre d’années en années etc.

        Le pire pour moi étant l’absence de RG Mag digne de ce nom sur place ou d’un application qui fasse le profil d’au moins 15 joueurs/joueuses dans le tableau de simple comme c’était le cas au début des 2000 ans. RG a vraiment perdu de vue le sportif et markete son tournoi comme un spectacle même si ses infrastructures sont nulles, dénuées de leur histoire sportive et sa traditions.

        Pour un néophyte, il est littéralement impossible de se renseigner sur le jeu, ses stars, ses espoirs, ses figures. Maintenant, c’est Federer! Nadal! Djokovic et point à la ligne.

  2. Gerald 21 mai 2018 at 19 h 47 min

    Finalement sur les 13 tricolores, 3 survivent ce premier tour : Alexandre Muller, Geoffrey Blancaneaux et Constant Lestienne.
    Côté Belges, un seul représentant : Bemelmans qui passe au 2ème tour.

  3. Gerald 22 mai 2018 at 6 h 14 min

    Après les 14 Franco-Belges à l’oeuvre hier, nous verrons encore 3 joueurs et 5 joueuses Français et 2 joueuses Belges ce mardi.

  4. Jo 22 mai 2018 at 10 h 28 min

    Shapovalov doit affronter Federer avant qu’il ne prenne sa retraite, c’est indispensable. Je me demande même si le remake de Federer-Sampras à Wimbledon ne pourrait pas avoir lieu cette année.

    • Paulo 22 mai 2018 at 11 h 34 min

      Je vote pour, même si Roger avait (quasiment) 20 ans quand il a battu Sampras, et que Denis n’a que 19 ans cette année.
      Shapo a gagné Wimbly junior en 2016, il a donc des aptitudes sur gazon.

    • Antoine 22 mai 2018 at 23 h 33 min

      Ce serait intéressant, je vote pour. Mais je pense que Shapo en prendrait une bonne…

  5. Gerald 22 mai 2018 at 12 h 27 min

    Premier tour de qualif définitivement fini pour tous les représentants Franco-Belge:
    16 Français inscrit et 4 finalement au 2ème tour: Muller, Blancaneaux, Lestienne, tous les 3 actés de puis hier auxquels s’ajoute Corentin Denolly aujourd’hui.
    1 seul Belge, Bemelmans qui passe au 2ème tour.
    Les résultats du premier tour de qualification de nos représentantes tomberont cet après-midi. 5 Françaises et 2 Belges au programme

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis