Aujourd’hui je joue en « contre » à Roland Garros

By  | 26 mai 2018 | Filed under: Actualité, Quizz

RolandGJe vous propose de reconduire pour « le French » le concours de pronostics sur le modèle de celui de l’Australian Open, cependant, à la demande générale d’un certain, on ajoutera le nom de celui qui accomplit « la perf ».

Je vous propose donc de trouver, parmi les 16 « vraies » têtes de série, à quel tour et contre qui elles feront une « contre-performance », si elles en font une.

Autrement dit, quels seront les joueurs, dans le tableau simple messieurs, qui perdront contre un joueur plus mal classé qu’eux, le classement de référence étant celui qui a servi à l’élaboration du tableau.

On prend donc le tableau des 16 premières têtes de séries :

 

1. NADAL

2. A.ZVEREV

3. CILIC

4. DIMITROV

5. DEL POTRO

6. ANDERSON

7. THIEM

8. ISNER

9. GOFFIN

10. CARRENO BUSTA

11. SCHWARTZMAN

12. QUERREY

13. BAUTISTA AGUT

14. SOCK

15. POUILLE

16. EDMUND

 

Si, par exemple, je pense que Nadal sera battu au premier tour par un joueur plus mal classé que lui (obligé, il est N°1), je marque à côté de Nadal : 1 er tour et j’ajoute le nom de son vainqueur.

Si je pense que Dimitrov (N°4) sera battu en 1 /2 finale par Goffin (N°9), je marque 1 /2 finale à côté de Dimitrov et le nom de son vainqueur Goffin.

Si Goffin arrive en finale et est battu en finale par Zverev (mieux classé que lui), il n’aura subi aucune « contre » et donc je ne marque rien à côté de Goffin.

Précisions :

-      Une défaite par W.O. (forfait avant que le joueur ne pénètre sur le court) n’est pas considérée comme une contre-performance.

-      Une défaite par abandon (dès que le joueur est entré sur le court) est considérée comme une défaite, donc « une contre » si le joueur vainqueur est moins bien classé.

QUESTION SUBSIDIAIRE : Si par hasard, il y a des ex-aequo :

Dans les 127 matchs du tournoi, combien y aura-t-il de sets qui se termineront sur le score de 6/0 ?

Les pronostics sont ouverts jusqu’au premier coup de raquette du tournoi, dimanche à midi. Ensuite, tous les pronostics relatifs aux joueurs TS ayant déjà disputé leur premier match (victoire ou défaite) ne seront plus pris en compte. Attention car Dimitrov (4), Carreño-Busta (10), Pouille (15), Goffin (8) et Sacha Zverev (2), par ordre chronologique, sont programmés dès dimanche.

Rappel des résultats de Melbourne :

  • Colin et Gérald : 4 points
  • Homais, Antoine, Jérôme, Ziggy et moi : 3 points
  • Paulo : 2 points

LE TABLEAU 2018 DU SIMPLE MESSIEURS

Antoine, des questions ???

About 

Après avoir été un des nombreux tocards que le rugby ait connu (jamais joué plus haut que la troisième division dans les années 60/70), je hante maintenant la quatrième série de tennis.

469 Responses to Aujourd’hui je joue en « contre » à Roland Garros

  1. Nathan 10 juin 2018 at 15 h 08 min

    Très belle condition physique de Thiem qui joue à fond sur chaque coup. il n’a pas l’air (pour l’instant) plus fatigué que cela.

    Nadal est monstrueux en…revers. Bon en coup droit mais pas somptueux… pas encore !

  2. Remy 10 juin 2018 at 15 h 10 min

    putain de merde, ça me gave
    (pardon)

    • Jo 10 juin 2018 at 15 h 12 min

      Me cago en Dios! (Fuck!)

  3. Nathan 10 juin 2018 at 15 h 11 min

    Les carottes sont cuites pour l’Autrichien…

  4. Sam 10 juin 2018 at 15 h 11 min

    Le dernier coup droit de Thiem en dit long sur sa panique.

  5. Paulo 10 juin 2018 at 15 h 12 min

    Que de fautes, Dominic… un tel trou d’air en fin de set est impardonnable.

    Même scénario que lors du Nadelpo : Rafa fait la différence en toute fin de set.

  6. Jérôme 10 juin 2018 at 15 h 34 min

    Nadal joue surtout beaucoup plus intelligemment que Thiem. Et vu ce que je vois, c’est pas difficile vu que le plan de non-jeu de Thiem, c’est de rapper le plus fort possible à peu près toujours droit devant ou dans l’axe central quand c’est légèrement croisé.

    Le B-A-BA, à savoir attaquer sur le coup droit de Nadal, et varier les longueurs, on en reparlera pour leur prochain match sur TB, pour lequel on peut être sûr que Thiem aura un plan, là aussi.

  7. Nathan 10 juin 2018 at 15 h 54 min

    la même mais en couleur !

  8. Paulo 10 juin 2018 at 16 h 06 min

    Bye bye Dominic…

  9. Gerald 10 juin 2018 at 16 h 13 min

    Et pourtant elle tourne (Copernic Thiem)

  10. Sam 10 juin 2018 at 16 h 14 min

    Vu le niveau et l’écart avec la concurrence, combien peut-il encore en gagner ? 3, 4 ?

  11. Gerald 10 juin 2018 at 16 h 16 min

    Entendu sur RTBF:
    Rochus: 3 fois qu’il monte à la volée Thiem
    Présentateur : Thiem Henman alors…
    Rochus: la quinzaine à été longue !

  12. Babolat 10 juin 2018 at 16 h 21 min

    A 40 ans il gagnera encore Roland si le physique suit.

  13. Nathan 10 juin 2018 at 16 h 23 min

    Entends-tu Roger la menace qui se précise ?

  14. Remy 10 juin 2018 at 16 h 32 min

    Tranquille il s’arrête de jouer quand il veut. C’est la fête.
    Personne pour lui apporter un café ?

  15. Noel 10 juin 2018 at 16 h 33 min

    Pause médicale au milieu du jeu, c’est nouveau ça

  16. Gerald 10 juin 2018 at 16 h 34 min

    Est-ce que cela serait LA chance de Thiem?

  17. Jérôme 10 juin 2018 at 16 h 39 min

    C’est juste la direction du tournoi qui lui a demandé de feinter un petit pépin de santé pour maintenir le suspense au cas où le match paraîtrait encore plié.

    C’est pourtant pas compliqué : ils l’ont fait dans les 3 autres tournois du GC pour éviter de lasser les spectateurs, à savoir changer la vitesse de la surface.

    Il faut accélérer les conditions de jeu à RG. Et pas qu’un peu.

    • Babolat 11 juin 2018 at 11 h 10 min

      Il faut mettre le central de Roland sur un talus de 1000 mètres d’altitude. C’est déjà du beau talus. Tout le monde sait que Nadal a du mal en altitude. Du coup les avions passeraient parfois à hauteur du central pour que les passagers puissent voir quelques balles.

  18. Gerald 10 juin 2018 at 16 h 40 min

    C’est une impression ou la balle rebondit moins que d’autres années ? Je vois moins de frappe à hauteur d’épaule.

  19. Sam 10 juin 2018 at 16 h 46 min

    Effectivement la menace se précise, Roger. Vu la marge de Nadal, il est foutu capable de finir à 14 ou 15 RG et de résorber l’écart rien qu’avec ce tournoi. Rog’ a intérêt à très bien se préparer sur gazon et le reste…Et à rajeunir.

  20. Remy 10 juin 2018 at 16 h 50 min

    Quelle blague ce Thiem quand même.

    • Bapt 10 juin 2018 at 16 h 54 min

      Je ne le trouve pas très drôle… 

      • Remy 10 juin 2018 at 17 h 26 min

        Le caïd sur terre de la nouvelle gen donne le change jusqu’à 4-4 dans le premier set. Et encore il a grave ramé avant.
        Ensuite c’est fini.

        WAHOU on est tous tellement impressionné.

        Édition de Roland garros 2018 parmi les pires que j’ai pu voir. Quelle purge !

        • Bapt 10 juin 2018 at 17 h 29 min

          Comme quoi c’était pas si mal en 2015 et 2016 avec le Djoko et Wawrinka !

        • Achtungbaby 10 juin 2018 at 18 h 35 min

          Le caïd nommé Federer n’a pas fait bcp mieux en plusieurs occasions ! faut pas être trop dur et avoir la mémoire courte !
          Nadal est quasi imbattable sur TB, il faut l’accepter !

          Le seul qui peut le battre de façon durable sur TB, il l’a prouvé, c’est Djoko. Mais tout ça est loin !

          • Anne 11 juin 2018 at 9 h 07 min

            Le problème, et pas des moindres… Federer n’a jamais eu à affronter à Paris un joueur de 32 ans mais bien un joueur au sommet de sa forme. Que personne ne lui arrive à la cheville alors qu’il a déjà bien passé la trentaine, oui c’est inquiétant… surtout de la part d’une génération qui a été biberonnée à ses matchs et auraient dû avoir un début d’amorce de parade… y a rien…
            Mais ce qui est valable pour la terre battue est aussi valable pour le reste de la saison. Que Federer et Nadal puissent outrageusement dominer le circuit, à leurs âges respectifs, pose sérieusement question. Oui, ils sont deux monstres, oui il y a de nombreuses explications à leur domination… mais à quasi 37 et 32 ans, ils ont zero concurrence. Et le vide de la génération Thiem/Dimitrov et consorts se fait grandement sentir…
            En fait le dernier Grand Chelem vraiment top, avec des affiches attendues et qui comblent nos attentes.. c’est l’AO 2017. ça fait loin quand même

  21. ConnorsFan 10 juin 2018 at 17 h 04 min

    Bravo Rafa! Victoire de 6-4, 6-3, 6-2 contre Dominic Thiem. Onzième titre à Roland-Garros. Thiem est le seul à l’avoir battu sur terre battue lors des deux dernières saisons, mais n’a pas encore réussi l’exploit à Paris.

  22. Nathan 10 juin 2018 at 17 h 29 min

    Que peut faire un sous Nadal au revers à une main contre le grand Nadal en finale de Roland Garros ?

    A Roland, battre Nadal, dans une autre filière de jeu, c’est déjà très très très compliqué. Mais dans la même filière de jeu, c’est presque sans espoir.

    • Bapt 10 juin 2018 at 17 h 34 min

      Thiem a fait le score de Ferrer en 2013 en un poil mieux. Le parallèle peut s’imposer même si Thiem a dans l’absolu un meilleur potentiel que Ferrer.

      • Jérôme 10 juin 2018 at 17 h 42 min

        Ça dépend, si tu fais ou non rentrer l’intelligence tactique dans la balance.

      • Bapt 10 juin 2018 at 17 h 48 min

        Tu veux dire que Ferrer est meilleur tacticien que Thiem ?

        • Remy 10 juin 2018 at 17 h 53 min

          Une chaise est plus tacticienne que Thiem

          • Bapt 10 juin 2018 at 17 h 55 min

            ouarf !

            Ce qui m’a marqué chez lui chez aussi l’absence de « Plan B » et de capacité d’essayer autre chose. Quand ça ne marche pas il est assez démuni.

        • Jérôme 10 juin 2018 at 18 h 29 min

          Voilà. Rémy a mieux résumé mon avis que je ne l’aurais fait.

          Thiem a un problème de cerveau quand Zverev n’a qu’un problème de gestion du stress. Thiem ne se pose guère de question : il tape, lifté, tape encore plus forts et lifté encore plus. Avec un bon coaching, un jeune joueur peut se construire un mental de champion et ne plus craquer dans les moments chauds.

          Mais se faire greffer un cerveau, non. On n’a pas encore trouvé le mode opératoire.

          • Kaelin 10 juin 2018 at 20 h 01 min

            Oui, ça fait déjà quelques temps que je me dis que certes ya du Wawrinka dans le jeu de Thiem mais ya aussi, et c’est moins flatteur, du Almagro dans sa « tactique » ^^

  23. Henri 10 juin 2018 at 18 h 00 min

    C’est Zidane qui a apporté la chance pour la undécima…

    Je rejoins ceux qui disent que Thiem a peu d’intelligence tactique, en gros il est bien l’héritier de Muster. Mea culpa donc de l’avoir vu gagner.

    Après accélérer les conditions de Roland Garros? Ce sera déjà le cas avec le toit et les nouvelles night sessions toutes pourries. Pour moi ce n’est pas les surfaces qu’il faut changer de toute façon mais limiter la taille des tamis, genre à 90 cm2 et forcer l’utilisation exclusive du boyau pour les cordages.

  24. Montagne 10 juin 2018 at 18 h 09 min

    On a donc tiré le rideau sur la onzième même représentation au théâtre Roland Garros :

    Résultat de notre concours de pronostics :

    Colin 12 points
    Remy 9
    Patricia et Montagne 8
    Gérald 7
    Paulo 6
    Ziggy 4

    Rendez vous à Wimbledon.

    • Colin 10 juin 2018 at 21 h 38 min

      La prochaine fois il va falloir me trouver un handicap supplémentaire, celui que je m’étais mis ne suffisant manifestement pas :mrgreen:

  25. Jo 10 juin 2018 at 18 h 13 min

    Accélérons les conditions de jeu, posons un toit, mettons de la lumière artificielle. Pour moi, Paris, c’est Haussmann, c’est Châtelet, c’est le Duc des Lombards. Paris, c’est ça: https://www.youtube.com/watch?v=SKSzTGoZM3o

    • Achtungbaby 10 juin 2018 at 18 h 33 min

      Bravo à Nadal, exploit majuscule.

      Ceux qui veulent accélérer la TB font du second degré j’espère ?
      Il ne faut pas être mauvais joueur (perdant pas encore, il y a toujours 20-17) et dire bravo quand l’un où l’autre fait quelque chose de très fort.

      • Jérôme 10 juin 2018 at 18 h 38 min

        Non non, c’est sérieux. Ça ferait du bien qu’on nous mette à RG le har-tru qu’il y avait à l’US Open de 1975 à 1977. Connors avait battu Borg sur cette surface lors de l’US Open 1976.

        C’est bien évidemment un immense exploit de Nadal. Il est le maître absolu de la terre battue, surface sur laquelle plus personne ne sait jouer. C’est aussi la faute des joueurs s’ils sont incapables de s’adapter à cette surface.

        Mais hormis le record pour le livre et le plaisir compréhensible des fans de Nadal, c’est juste chiant comme la mort de n’avoir aucun suspense sur cette surface dans ce tournoi. Cela n’arrive dans aucun autre tournoi.

        • Henri 10 juin 2018 at 18 h 41 min

          Et pourquoi pas remettre l’US Open sur har tru?

        • Achtungbaby 10 juin 2018 at 18 h 58 min

          oui, chiant comme la mort on est d’accord

        • ConnorsFan 10 juin 2018 at 19 h 28 min

          Mon petit doigt me dit que si Federer gagnait le tournoi à tout coup, l’absence de suspense ne poserait aucun problème. :-)

    • Henri 10 juin 2018 at 18 h 34 min

      Non, il fallait déménager à Versailles

  26. Achtungbaby 10 juin 2018 at 19 h 00 min

    il faut quand même être objectif et dire la chose suivante :
    Nadal à Paris c’est 11 finales et 11 victoires.
    Nous Fedfan trouvons ça pénible.

    Mais Fed à Wim, c’est 11 finales aussi… Personne ne demande à ralentir l’herbe si ?

    • Henri 10 juin 2018 at 19 h 16 min

      C’est pourtant ce qu’ils ont fait non? Je le répète pour moi il faut réguler les raquettes; comme ça plus trop de défense et d’avantage donné au retour, et surtout ne plus toucher aux surfaces. sinon on n’a aucune continuité dans l’histoire.

    • Jérôme 10 juin 2018 at 19 h 27 min

      Ca n’a rien à voir. Passée la période de 2003 à 2006, Federer n’a jamais été imbattable à Wimbledon. Il y est le meilleur mais sur les 11 dernières éditions (2007-2017), il a plus souvent été vaincu (7 fois) que vainqueur (4 fois avec un délai de 5 ans entre sa 7eme et sa 8eme victoire). Et certaines de ses victoires ont été serrées.

      • Achtungbaby 10 juin 2018 at 19 h 49 min

        je n’ai pas vraiment réfléchi pour savoir si « ça a à voir ».

        Ma réaction est de trouver tout le monde ici un peu mauvais joueur.
        La TB est ce qu’elle est. Si Nadal y est monstrueux, bravo à lui.

    • Coach Kevinovitch 10 juin 2018 at 21 h 29 min

      L’herbe a été ralentie avant l’ère Federer à Wimbledon. Sinon rien ne dit qu’il aurait autant dominé parce qu’à mon avis, Roddick aurait été plus dangereux sur l’ancien gazon entre 2003 et 2005.

      • Anne 11 juin 2018 at 9 h 12 min

        donc Federer gagne contre Sampras sur l’ancienne version de l’herbe mais aurait été battu par Roddick sur cette même surface ? Avec des « si »…

        • Bapt 11 juin 2018 at 11 h 49 min

          Roddick n’était pas terrible terrible comme volleyeur. Je l’imagine mal dominer Wimbledon à la grande époque des années 90 avec le gazon très rapide.

        • Perse 11 juin 2018 at 14 h 24 min

          Le Federer Sampras était très serré et aurait pu basculer dans l’autre sens. Et Sampras a abruptement décliné (ce qui était plutôt la norme à son époque). Et Roddick en 2004, ou en 2009 n’est pas passé loin.

      • Coach Kevinovitch 11 juin 2018 at 14 h 20 min

        Je ne dis pas que Roddick aurait pu dominer mais au moins le battre une fois.

        • Anne 11 juin 2018 at 16 h 25 min

          ce n’est pas comme si Federer avait dominé Roddick sur toutes sortes de surfaces… donc gazon ralenti ou pas, pas sûr que cela aurait fait une différence… mais comme de toutes façons on ne saura jamais

  27. Florent 10 juin 2018 at 22 h 02 min

    Rolland Garros, c’est un peu comme les elections dans les républiques bananières, on connait le résultat à l’avance. Sur les 14 RG depuis qu’il y participe, Rafa en a gagné 11, soit presque 80%. C’est juste dingue.

    La comparaison avec Federer et Wimbledon ne tient pas: depuis sa première apparition en 1999, Roger n’en a gagné que 8: meme pas la moitié, le nul…

    • Henri 11 juin 2018 at 6 h 07 min

      si la comparaison tient, et pas qu’un peu.11 finales chacun, record de titres, record de titres d’affilée, record de nombre de matches gagnés dans le tournoi, capacité à gagner sur la surface même après être éloigné du circuit pour un moment, etc

      • Jérôme 11 juin 2018 at 7 h 58 min

        Forcément d’accord avec Florent. 11 finales en 14 ans avec 11 victoires sur 11, ce n’est de mon point de vue pas du tout la même chose que 11 finales en 18 ans, avec 8 victoires sur 11.

        La domination de Nadal sur TB atteint une autre dimension que les victoires de Federer ou quelques autres grands champions sur les surfaces autres que la TB.

        Les statistiques disent que la domination de Nadal sur TB dépasse celle de Borg. Et qui plus est, Nadal l’a fait sur une période beaucoup plus longue que Borg : 14 ans, série encore en cours, contre 9 ans pour le suédois (1973-1981).

        Alors certes, il y avait des crocodiles de terre battue à l’ere Borg, mais au in à son niveau. Exactement comme pour Nadal. Les seuls qui menaçaient vraiment Borg sur TB, c’étaient les très gros conteurs, avec Panatta précédent avatar de Soderling ou Wawrinka.

        J’ajoite que Nadal a eu quelques concurrents d’un niveau exceptionnel, en les personnes de Federer et Djokovic, Djoko ayant notamment réussi l’exploit d’avoir fait’le Break au 5ème set de sa demi-finale contre Nadal en 2013 et de ne s’être incliné que 9/7 au 5ème set.

        Bref, sur la ligne d’arrivée, je pense qu’il n’y a plus vraiment photo. Nadal a vraiment dépassé Borg sur TB. Lui a su faire évoluer son jeu et se maintenir en forme ou se rétablir quand le suédois a décroché à 25 ans. Et en jouant au jeu des what-if, je dirais que Borg aurait très vraisemblablement été dépassé irrémédiablement par la révolution de la puissance de 1985 tout comme Mac Enroe l’a été.

        • Florent 11 juin 2018 at 8 h 33 min

          Federer est exceptionnel, pas de doute la dessus, et sa domination sur l’herbe est extraordinaire. Pas de doute. C’est doudou, goat, la chevre, le veau d’or, etc…

          Mais Nadal sur terre battue, je ne sais pas, il faudrait inventer des nouveaux superlatifs. Je ne sais pas si cela a deja existé dans un sport un truc pareil. Perdre, quoi?, moins de 2% de tout ses matchs? moins de 1% de tout les sets? C’est quoi les chiffres?

          En terme de suspense, en tout cas, il n’y a pas photo!

        • Elmar 11 juin 2018 at 8 h 44 min

          Ce que je trouve le plus extraordinaire dans la domination de Nadal sur terre, c’est qu’on ne voit pas qui pourrait mettre fin à sa domination alors qu’il a 32 ans.
          On a l’impression que personne n’est en mesure de le challenger et que ça va pas changer.

          • Bapt 11 juin 2018 at 9 h 22 min

            Son corps peut arrêter tout cela.

            Pour les rivaux (jusqu’ici les seuls sérieux ont été Djokovic et Federer à RG), ils sont sans doute trop vieux.

            Et les jeunes trop incompétents.

  28. Paulo 11 juin 2018 at 8 h 12 min

    Un truc assez marrant concernant Nadal et Thiem : ils se sont affrontés 10 fois au total, et les 10 fois, c’était sur terre battue. Aucun match sur dur ou sur gazon, pour l’instant…

  29. Elmar 11 juin 2018 at 8 h 47 min

    Globalement, j’ai quand même été déçu par Thiem tout comme je l’ai été par Del Potro. Tous les deux avaient les moyens de faire mieux. Del Potro DOIT faire le break dans la 1ère manche. Thiem donne le jeu à 5-4 en faisant 4 fautes directes grossières alors qu’il pouvait matcher avec Nadal.
    Ça n’aurait pas changé grand chose au final, mais je trouve leurs performances décevantes.

    • Achtungbaby 11 juin 2018 at 9 h 06 min

      Oui, très décevant de la part de Delpo surtout, qui a déjà fait nettement mieux dans le passé, et qui avait tout pour gêner davantage Nadal : les coups, le mental.

      Je serais plus indulgent pour Thiem qui jouait sa première finale.

    • Bapt 11 juin 2018 at 9 h 21 min

      À la décharge de Del Potro ce n’est quand même pas un terrien. Et il n’était même pas sûr à 100 % de participer au tournoi avant RG.

      • Antoine 11 juin 2018 at 12 h 33 min

        Colin l’avait pressenti le premier : Del Po n’a pas joué à fond durant ce tournoi, soit qu’il n’en avait pas les moyens, soit plus probablement qu’il ne voulait pas risquer de se re-blesser….On ne peut pas dire que passé le premier set, il se soit défoncé pour Nadal..

    • Achtungbaby 11 juin 2018 at 9 h 49 min

      celui qui m’a le plus déçu finalement c’est Waw en finale de l’an passé. Très très décevant par rapport à son prétendu potentiel face à Nadal.

      • Bapt 11 juin 2018 at 10 h 21 min

        C’est vrai. Et il n’avait pas de « plan B ». Il avait aussi trois grands chelems derrière lui pour le désinhiber.

      • Antoine 11 juin 2018 at 12 h 45 min

        IL faisait beau et très chaud….et Stan était visiblement à plat après sa demie en cinq sets contre Murray…

        • Anne 11 juin 2018 at 16 h 29 min

          et on peut légitimement estimer que son genou allait de moins en moins bien… après il perd d’entrée à Wimbledon et ne joue plus pendant six mois

      • Coach Kevinovitch 11 juin 2018 at 14 h 09 min

        Ce qui est assez marrant c’est que Thiem comme Stan ont souffert face au revers de Nadal. Ce point illustre l’amélioration continuelle de Rafa.

    • Paulo 11 juin 2018 at 10 h 05 min

      Peut-être que finalement, ce ne sont pas eux qui sont décevants, mais l’autre qui n’est pas de ce monde. Gagner 98% de ses matches sur terre battue, c’est humain ?

      • Antoine 11 juin 2018 at 12 h 43 min

        Oui….

        111-2 en carrière sur terre battue en trois sets gagnants, dont 86-2 à Roland Garros, ce n’est définitivement pas normal…

        En 2015, Nadal était aux fraises. Sa défaite (3 sets à 0 contre Djoko) était attendue. Il n’était pas favori du match, pour la première fois depuis sans doute 2006, et a perdu logiquement.

        Cette défaite contre Djoko est complètement éclipsée par la victoire du Sod en 2009 qui elle était une énorme surprise (il avait pris 1 et 0 à Rome peu avant). Et le Sod attend toujours les remerciements de Roger comme il l’a dit cette semaine….

      • Coach Kevinovitch 11 juin 2018 at 14 h 07 min

        Remercier Soderling c’est reconnaître qu’il n’aurait jamais gagné Roland-Garros sans lui. Voilà pourquoi Soderling attendra encore longtemps des remerciements de la part de Roger.

        • Antoine 11 juin 2018 at 16 h 11 min

          C’est sûr ! Pourtant Söderling a été sympa et dit que s’il avait perdu, peut-être que Roger l’aurait battu en finale…Peut-être..Peut-être plutôt pas…

  30. Nathan 11 juin 2018 at 9 h 12 min

    J’ai fait un cauchemar cette nuit. Rafa avait le service d’un grand serveur. Dix années de domination sur toutes les surfaces !

    Rafa a progressé en revers, au filet, en amorties. Heureusement, sa première balle de service, sans être mauvaise, n’est pas à la hauteur du reste de son jeu. Heureusement ! Le suspense serait mort depuis longtemps.

    • Antoine 11 juin 2018 at 12 h 46 min

      Cela ne l’a pas empêché de gagner 82% des points derrière sa première balle hier…Un niveau très très élevé, même pour lui.

    • Nathan 11 juin 2018 at 14 h 25 min

      Cela ne veut pas dire pour autant que cela ne s’explique que par la performance de son service.

      En plus, je n’ai pas dit qu’il était mauvais son service. J’ai dit simplement qu’il n’était pas au au standard du reste de son jeu.

  31. Antoine 11 juin 2018 at 9 h 43 min

    Je suis bien content d’avoir été à Roland pour la Undécima !

    D’abord, sait on jamais, c’est peut-être la dernière de Terreminotaure. Ensuite, c’etait du grand Nadal, son meilleur match du tournoi, de loin. Enfin, le niveau de jeu était excellent et c’etait un très bonne finale. On peut dire que cela manquait de suspense pour en faire un grand match, mais il y en avait peu au départ. Et quand Thiem a perdu 5 jeux de suite de 4-4 au premier à 3-0 au second, il y en avait encore moins..

    Thiem a fait un bon match, sauf au service, et c’est cela qui l’a coulé. Depuis le début du tournoi il avait passé 68% de premières en moyenne et jamais en dessous de 61%. Hier il a été à 57%. Alors il a ramé sur la plupart de ses jeux de service et concédé 17 balles de break (12 de sauvées, 5 breaks) tandis que Nadal passait ses 68% réglementaires. Au début il frappait comme une mule à plat ou presque à 210/220 et+ et cela terminait dans le filet ou dehors. J’etais pile sur la ligne de service, en bas et j’ai vite vu qu’il lançait sa balle trop en avant. Moins d’un première sur deux au premier set…Après il a corrigé cela en mettant plus d’effets, en servant davantage extérieur et en frappant moins fort à 175-190, assurant ses premières. Cela a marché un moment le temps que Nadal trouve la parade. Puis tout son service s’est déglingué à nouveau au troisième. Son pourcentage de premières a été erratique d’un set sur l’autre et surtout à l’interieur de chaque set. Il y a eu des jeux où il en passait une par jeu et cela faisait break…

    Dommage car dans le jeu et à l’echange Thiem n’etait pas mauvais même si inférieur. Un point sur trois fut un point gagnant, un autre tiers une faute provoquée.

    Nadal est vraiment une bête qui se place idéalement, défend fantastiquement bien, se déplace comme un chat et joue toujours le coup juste. Son revers n’a jamais été aussi bon, son coup droit moins bon mais il est quand même capable d’en envoyer trois pour un double break au troisième. Je pense qu’il impossible de la battre en trois sets gagnants ici avec un revers à une main. En tout cas, personne n’y est parvenu. Tactiquement, c’est un génie sur terre. Il sent le danger et dès qu’il le sent, il prend un peu plus de risques, attaque et monte : 16 sur 18 au filet.

    Thiem a eu des chances de recoller dans le troisième. S’il avait réussi, cela aurait été encore plus intéressant mais Nadal a bouclé l’affaire avec quelques difficultés à la fin.,.

    Le score est un peu sévère pour un match en trois sets qui a duré 2h45. Il ne traduit ni la qualité du match, ni le fait que ce fût moins simple qu’il n’y parait. Mais Terreminotaure est vraiment un cas unique sur terre. Avec trois GC à plus de 30 piges, il rejoint bien légitimement Laver, Rosewall et Roger, soit trois des plus grands joueurs du tennis.

    Bravo Rafa !!

    • Paulo 11 juin 2018 at 10 h 11 min

      Oui, alors que Nadal servait mieux en finale que pendant le reste du tournoi, Thiem faisait exactement l’inverse : rédhibitoire !

      Perso j’ai regardé le 1er set, une bonne moitié du 2ème set, et rien du tout du 3ème… j’imagine que je ne suis pas le seul, le suspense ayant été tué avec la perte du 2ème set par Thiem, et l’évidence de son impuissance, aggravée par les fautes qu’il faisait aux moments importants…

      • Antoine 11 juin 2018 at 12 h 31 min

        Exact : Nadal était en moyenne à 59.2% de premières jusqu’à la finale…En finale, un bon 68%…

    • Coach Kevinovitch 11 juin 2018 at 14 h 21 min

      A propos de Thiem, avec mon humilité légendaire (sic) je vais citer ceci :

      « Coach Kevinovitch 9 juin 2017 at 19 h 46 min
      Le vrai problème de Thiem est qu’il est beaucoup trop un Nadal droitier avec un revers à une main en un peu moins bon.

      Ca l’aide car dès que Nadal est moyen, il a beaucoup plus de chances de gagner le match qu’un joueur avec un autre style de jeu qui pourrait être affecté d’être un peu moins terrien. Le problème est que dès que Nadal est bon, eh ben il ne peut pas grand chose.

      D’ailleurs, les résultats sont assez parlants: il a battu Nadal à Rome en deux sets et a perdu tous les autres matches sans prendre le moindre set. »

      CQFD.

      • Antoine 11 juin 2018 at 16 h 16 min

        C’est juste mais un peu simplificateur car Thiem a un meilleur service que Nadal, habituellement. Thiem l’a battu trois fois en fait dont une fois deux sets à un. Mais c’etait début 2016 et Nadal était mauvais, enfin mauvais pour lui…

  32. Jo 11 juin 2018 at 9 h 46 min

    10 juin, 19h12

    Rafael Nadal sirote un Malibu beach à la pêche dans les jardins de l’Elysée. Emmanuel Macron le regarde : 11 victoires à Roland Garros! « Raf, j’ai décidé de te naturaliser français. Onze tournois escaladés à mains nues, ça mérite des papiers. » L’Espagnol marque un temps: « Quèsaco ? »

    Christophe Barbier – Le roman du président: https://www.lexpress.fr/actualite/politique/soigne-ta-gauche_2016013.html

  33. Antoine 11 juin 2018 at 10 h 27 min

    Rafa a dit hier qu’il se poserait avec son staff la question de savoir s’il joue sur gazon cette année…

    En attendant, depuis leur retour début 2017, Rafa & Roger ont raflé les 6 GC, trois chacun pour la première fois depuis 2008-2009…Et ce n’est peut-être pas fini, Roger étant très largement favori à Wimbledon, encore plus que l’annee dernière, comme Rafa à Roland cette année. Il n’a pas une cote de 1.40 comme Rafa, mais 2.50 à 2.60, c’est mieux que 3 l’année dernière…

    Djoko est aux fraises, Murray en reprise s’il reprend, Stan en reprise aussi sur une surface qu’ il n’aime pas trop, Rafa incertain, Rahan nul, Dimitrov aux fraises aussi, Thiem pas très bon sur herbe…Restent Cilic, Zverev, Del Po, Kyrgios et quelques autres qui ont une chance de le dégommer mais c’est quand même encore un alignement de planètes favorable qui ne durera pas. Pour Roger, il faut engranger pendant qu’il est encore temps….

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis