Aujourd’hui je joue en « contre » à Wimbledon

By  | 28 juin 2018 | Filed under: Actualité, Quizz

WimbledonStadiumJe reconduis pour Wimbledon le concours de pronostics sur le modèle de celui de Roland Garros.

Je vous propose donc de trouver, parmi les 16 « vraies » têtes de série, contre qui elles feront une « contre-performance », si elles en font une.

Autrement dit, quels seront les joueurs, dans le tableau simple messieurs, qui perdront contre un joueur plus mal classé qu’eux, le classement de référence étant celui qui a servi à l’élaboration du tableau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On prend donc le tableau des 16 têtes de séries :

1. FEDERER

2. NADAL

3. CILIC

4. ZVEREV

5. DEL POTRO

6. DIMITROV

7. THIEM

8. ANDERSON

9. ISNER

10. GOFFIN

11. QUERREY

12. DJOKOVIC

13. RAONIC

14. SCHWARTZMAN

15. KYRGIOS

16. CORIC

 

Si, par exemple, je pense que Federer sera battu au premier tour par un joueur plus mal classé que lui (obligé, il est N°1), je marque à côté de Federer : 1er tour et j’ajoute le nom de son vainqueur.

Si je pense que Dimitrov (N°6) sera battu en 1/2 finale par Djokovic (N°12), je marque 1/2 finale à côté de Dimitrov et le nom de son vainqueur Djokovic.

Si Goffin arrive en finale et est battu en finale par Zverev (mieux classé que lui), il n’aura subi aucune « contre » et donc je ne marque rien à côté de Goffin, et j’aurai 1 point.

Précisions :

-      Une défaite par W.O. (forfait avant que le joueur ne pénètre sur le court) n’est pas considérée comme une contre-performance.

-      Une défaite par abandon (dès que le joueur est entré sur le court) est considérée comme une défaite, donc « une contre » si le joueur vainqueur est moins bien classé.

QUESTION SUBSIDIAIRE : (Si par hasard, il y a des ex-æquo)

Dans les 127 matchs du tournoi masculin, combien y aura-t-il de sets qui se termineront sur le score de 6/0 ?

 

Les pronostics sont ouverts jusqu’au premier coup de raquette du tournoi, lundi à 13 heures.

 

Rappel des résultats de Melbourne et Paris :

A.O. R.G. WIMB U.S.O. TOTAL
PAULO 2 6 8
PATRICIA 0 8 8
REMY 0 9 9
COLIN 4 12 16
ZIGGY 3 3 6
GERALD 4 7 11
HOMAIS 3 0 3
ANTOINE 3 0 3
JEROME 3 0 3
MONTAGNE 3 8 11

Personne n’a encore pronostiqué la réponse exacte à la question subsidiaire. Il y a eu 7 sets à 6/0 à Melbourne et 10 à Paris.

About 

Après avoir été un des nombreux tocards que le rugby ait connu (jamais joué plus haut que la troisième division dans les années 60/70), je hante maintenant la quatrième série de tennis.

540 Responses to Aujourd’hui je joue en « contre » à Wimbledon

  1. Paulo 11 juillet 2018 at 17 h 37 min

    Une bonne nouvelle cependant : Del Po vient de breaker Nadal, il va servir pour remporter le 2ème set.

    • Paulo 11 juillet 2018 at 17 h 44 min

      … et débreak immédiat du taureau : Nadal va être difficile à battre sur ce Wimbledon.

  2. Paulo 11 juillet 2018 at 18 h 53 min

    Bravo Juan Martin, tu as fait exactement ce que je demandais : breaker Nadal à 5-4, en sorte que tu vas commencer le 4ème set au service…

    Allez, plus qu’un set à gagner et j’aurai gagné mon premier prono à 2 points !

  3. Colin 11 juillet 2018 at 20 h 02 min

    Isner-Raonic, the quarter nobody cares about

  4. Achtungbaby 11 juillet 2018 at 20 h 27 min

    Pas de quoi pousser Fed à la retraite.

    Par contre, de quoi être pour Djoko pour la suite du tournoi si Nadal l’emporte, ce qui semble devoir être le cas…

    Si on nous avait dis qu’on allait souhaiter la victoire du Serbe…
    La peste plutôt que le choléra ?

  5. Sebastien 11 juillet 2018 at 22 h 06 min

    Soirée atrocement déprimante, avec la défaite de Roger et la victoire de Nadal. Je suis sous le choc et j’en appelle à Mat4 et ses ex-250 posts par jour pour que Djokovic élimine Nadal face Doha 2016.
    Oui la peste Djokovic pour museler le choléra Nadal !

  6. Babolat 11 juillet 2018 at 22 h 15 min

    Je vois Djoko passer face à Nadal. 4h48 a 32 ans… Rafa va avoir mal aux cannes. Djoko revient bien. Pas de pression… il va le faire. Bon Djoko encore vainqueur de Wimb, c’est pas non plus terrible mais je préfère un 13e plutôt qu’un 18e.

    • Sebastien 11 juillet 2018 at 22 h 21 min

      Oui tout sauf un 18ème, ce serait la cata absolue et un gros gros danger pour Rodge !
      Je vous propose si Djoko est en finale d’aller au Coolin pour supporter Djoko !

      • Mat4 12 juillet 2018 at 1 h 51 min

        Cher Sébastien,

        Je me doutais depuis toujours que tu étais un fan dissimulé de Djoko. Va, je te pardonne…

      • Sebastien 12 juillet 2018 at 7 h 30 min

        Oui quelle plus belle journée pour faire enfin mon coming out ? Ton retour a été le bon catalyseur, donc merci à toi

  7. ConnorsFan 11 juillet 2018 at 23 h 33 min

    Dommage que certains soient obsédés par le total de titres de GC, relié au concept bidon de GOAT. Peut-être que ça empêche d’apprécier de bons matches, comme ce Nadal – Del Potro. Le 5ième set en particulier était magnifique : coups spectaculaires des deux côtés, amorties, chutes, plongeons, etc.

    La défaite de Roger est étonnante. Je ne croyais pas Anderson capable de soutenir les échanges à une cadence aussi élevée.

    • Patricia 12 juillet 2018 at 7 h 26 min

      Même si je n’ai pas pu regarder les matchs, je me dis en effet que les deux ont dû sortir de l’ordinaire, on on manque des comme ça ces derniers temps…
      Même si je préfère Des à Nadal, je me fous un peu du record : si Nadal dépasse Des alors que celui ci à affolé tous les compteurs de longévité, c’est qu’il est encore plus fort, voilà tout. Ça n’enlève rien à Fed.

    • Sebastien 12 juillet 2018 at 7 h 35 min

      Plus sérieusement, tu as raison. J’ai été étonné du niveau et de l’endurance de Del Potro, qui a tout donné malgré la fatigue, au 5ème set. Nadal aussi semblait cuit. Etonné, parce qu’à Roland, Del Potro a été épuisé dès la fin du premier set, là il a vraiment combattu. Nadal sera très certainement hs demain, qui plus st face au joueur qui lui pose les pires problèmes. Djoko est déjà en finale. Dommage que Rogeur n’ait pas concrétisé son avance, on aurait pu avoir une finale Biquette vs Melon !

      • Paulo 12 juillet 2018 at 8 h 35 min

        Del Po a craqué en fin de match, et c’est la faute à ce salaud de Gillou, qui l’a épuisé bien comme il faut en 1/8ème.

        (bon, je plaisante, c’est le jeu, et Gillou peut être plaisant à voir jouer quand il est in the zone)

    • Paulo 12 juillet 2018 at 8 h 32 min

      @ ConnorsFan : je l’ai déjà dit : je regarderais Nadal avec plaisir s’il ne gueulait pas comme un taureau qu’on égorge à chaque frappe, parce que c’est vrai qu’il est capable de sortir des points de toute beauté, qu’il a une belle main au filet… oui mais voilà, ce cri de taureau à l’agonie à chaque frappe ; et puis aussi, voir que des frappes aussi liftées et d’une façon générale un jeu de défense et de longs rallies « paient » à Wimbly, ça me choque. Moi qui ai connu Wimbledon « temple du service volée », c’est au-dessus de mes forces. Tu me diras, voir des types qui frappent aussi fort qu’Anderson ou Isner, que ce soit au service ou en coup droit, c’est assez choquant aussi : on a l’impression de prendre un uppercut à chaque frappe.
      Cela dit j’ai regardé le début du Nadal vs Del Po. À partir de 20 heures, j’ai soutenu la Croatie contre les rosbifs au Mondial, et j’ai bien fait :)

      • Anne 12 juillet 2018 at 10 h 10 min

        je plussoies totalement. Je rajouterais aussi à tout ce que tu as dit que je prendrais peut être plaisir à voir son match si je ne m’endormais pas entre deux points sur son service tellement il prend son temps pour servir

      • Colin 12 juillet 2018 at 10 h 58 min

        Toutafé d’accord, les beuglements + les tics (voire TOCs) notamment avant chaque service + le lift à outrance, sont les 3 mamelles de mon rejet à regarder jouer Nadal.
        C’est dommage parce qu’à part ces trois (gros) défauts, il est assez fabuleux, il faut bien le dire.
        Mais il n’y a rien à faire, ça ne passe pas. Hier j’ai prié pour que Delpo le sorte, sans grand espoir (et sans grand résultat) mais je n’ai pas pu regarder le match, c’était au dessus de mes forces.

  8. Kristian 12 juillet 2018 at 9 h 18 min

    2 tres beaux 5 sets hier, et en effet la derniere manche de Nadal Del POtro etait superbe. Et comme toujours dans ce cas le vainqueur est presque autant victime que le vaincu. Bref, finale Isner-Djokovic en perspective. Tres ouverte malgre tout. Djokovic n’est quand meme pas le robocop de 2015, et Isner n’a jamais ete aussi fort.

  9. Paulo 12 juillet 2018 at 10 h 07 min

    La chronique hilarante de Benoît Maylin suite à la défaite de Federer : https://www.youtube.com/watch?v=zavOB42zk8M

  10. May 12 juillet 2018 at 13 h 44 min

    Parfois je m’interroge sur des petites futilités mais persistantes qui restent sans réponse, alors je ne sais pas si je dois oser? Allez-J’ose! Tant pis si je repars bredouille.

    Aux premières heures de 15lt Nadal n’était pas apprécié pour son style de jeu voir ses insuffisances techniques, dix ans plus tard alors que son jeu a évolué faisant de lui des joueurs les plus accomplis que le tennis a connu et ce dans tous les secteurs du jeu il est toujours autant mésestimé.
    Ce que je peux dire c’est que vous passez (désolée pour le style direct) à côté d’un super joueur et pourtant que ses défauts sont horripilants je suis la première à le soulever mais tous les joueurs en ont et c’est humain.
    Pourtant là y’a un truc qu’il faut m’expliquer parce que les beuglements les tics et les tocs on les occulte quand on voit un match comme celui d’hier et tant d’autres auparavant.

    Les défaites de Federer après avoir eu des balles de match ne sont pas liées au fait qu’il se voit trop beau pour être battu? C’est un petit défaut aussi mais qui peut coûter cher.
    4 matches perdus en ayant eu balle de match ça en dit long… En même temps Kevin m’a choquée !
    Djokovic qui a une attitude de petite fille gâtée sur le court c’est encore plus insupportable surtout qu’il devient tout mielleux une fois la partie terminée et quelque soit le score. Que ça sonne faux! Ça c’est personnel mais bon pourquoi pas ?
    Djoko revient fort mais je vois toujours le même joueur année après année, toujours précis, toujours solide mais que c’est plat sans jamais soulever la moindre émotion aucune, que de la rage.
    Peut-être est-ce dû à un trop grand désire de reconnaissance parce que malgré ses accomplissement il reste le 3ème homme. Alors la perspective qu’il redevienne le joueur de 2014 à 2016 et bien non merci car que c’était inexorablement ennuyeux.
    Tout ces petits désagréments ne suffisent pas pour désirer la défaite d’un joueur quel qu’il soit et ce en toute circonstance, y’a autre chose et visiblement ce n’est pas que la terre battue qui est l’argument numéro un pour justifier un certain ras-le-bol.

    Quand j’entends ou je lis les commentaires depuis dix ans je me rends compte que ceux qui ne regarde pas Nadal ou avec des « certitudes » n’ont pas pu ou ne ne veulent pas voir son évolution et ont manqué le wagon aveuglés certainement par ses crimes de leste-majesté… mais qui ne change pas d’avis ?
    Ce qui est certain c’est que les supporteurs de la première heure de Nadal sont plus que satisfaits du chemin parcouru, des progrès effectués avec toute l’adversité rencontrée pendant toutes ses années avec des hauts et des bas, une carrière de champion exemplaire et accomplie que même lui n’a pas pu rêvée.

    Alors personne ici n’a donc un chouia fait évoluer ses aprioris sur ce joueur ou lui reconnaître un minimum de valeur?
    Beaucoup de blogueurs, de journalistes, journaleux, professionnels du tennis ont noté ses progrès considérables et reconnaissent son talent sans pour autant aller jusqu’à le supporter mais ici non, c’est malheureusement toujours non.

    Alors objectivement c’est quoi le problème avec Nadal?

    2 ans et 2 mois plus tard, on sait où il est aujourd’hui Kevin et même Gulbis.
    http://www.15-lovetennis.com/?p=20236

    Peut-être qu’avec un peu de courage je vais me demander que fait la fameuse « Next Gen » et où est Rublev?

    • Antoine 12 juillet 2018 at 14 h 24 min

      Cela me parait très bien dit tout cela….

      En fait, le problème avec Nadal, pour les fans de Fed, est qu’il menace son record le plus médiatisé, à savoir le nombre total de GC. Je dirais que cela constitue 90% de l’explication. Le reste est constitué par les menus reproches que l’on peut lui faire (il prend trop de temps pour servir, il crie trop fort, il a des tics et des tocs etc…) ou par le fait que l’on peut ne pas aimer son style de jeu. Si Rafa n’avait que 12 GC aujourd’hui, personne ne viendrait lui faire de reproches….

      Au début de sa carrière, je n’aimais pas Rafa et son style de jeu me déplaisait. Aujourd’hui, je n’ai plus vraiment de problèmes avec lui. S’il joue contre Roger, je souhaite que Roger gagne, et même qu’il lui en colle une bonne, mais c’est tout. J’étais content pour lui quand il a gagné la finale de Roland à laquelle j’ai même assisté.

      Hier, on a eu les deux meilleurs matchs du tournoi, deux grands matchs, très différents. J’ai d’abord suivi le premier Roger vs Kevin, puis zappé sur Rafa vs Del Po qui menait alors deux sets à un. Le cinquième set du match de Rafa était sans doute le meilleur set du tournoi et je ne regrette pas de l’avoir vu, au contraire.

      Roger a perdu un match classique sur herbe. Rafa en a gagné un. C’est le tennis !

      • Colin 12 juillet 2018 at 15 h 40 min

        Dans mon cas, le fait que je n’aime pas voir jouer Nadal (et, donc que je n’aime pas non plus le voir gagner, puisque plus il gagne, plus il prend la place des autres, que je préfère regarder) n’a rien à voir, mais alors rien du tout, avec sa rivalité avec Fed.
        Je préfère 100 fois voir jouer le Vieux, et donc aussi le voir gagner, mais c’est vrai pour beaucoup d’autres joueurs aussi.

        • May 12 juillet 2018 at 16 h 00 min

          Au moins là c’est clair Colin.

    • Don J 12 juillet 2018 at 14 h 41 min

      Je te suis sur beaucoup de points concernant Nadal, je le déteste, certes, mais je lui ai toujours reconnus ses qualités qui en font le grand champion de tennis qu’il est et en particulier sa grande capacité de remise en cause, de travail et d’adaptation en dehors des terrains, ainsi que son mental de guerrier et son sens tactique sur le terrain.

      Par contre niveau technique tennistique, il est très attaquable, sa gestuelle est très atypique et même si très efficace, il n’empêche qu’elle donne toujours l’impression qu’il « bourre » dans la balle, du côté coup droit évidement, mais aussi du coté revers c’est vraiment laid, ça parait forcé et ça renforce son côté je joue sur mon physique en limant et je t’aurais à l’usure. Et donc ce que je lui reproche c’est un tennis trop basé sur le physique. Sa sûreté technique, il l’a doit à son physique hors norme. La balle n’est pas centré à l’impact, voir boisée ? pas grave je mets tout dans mon lift et ça revient tout seul dans le terrain. Ce que je reproche à Nadal, c’est qu’avec une raquette en bois dans les mains, ce ne serait plus un joueur de tennis, là où d’autres le resteraient, et je ne pense pas spécialement à Roger. Mon postulat de départ est que le tennis est un sport d’habilité, postulat que Nadal semble de plus en plus repousser, à coup de gifle de coup droit…

      • Antoine 12 juillet 2018 at 14 h 49 min

        Qu’est ce qui fait que tu le « détestes » ? Le mot est fort.

        • Don J 12 juillet 2018 at 15 h 28 min

          Il a gagné 11 fois Roland, ça devrait pas être possible, et le pire c’est que ce n’est pas fini…

          • Antoine 12 juillet 2018 at 15 h 39 min

            Ce n’est probablement pas fini en effet…

            • Don J 12 juillet 2018 at 15 h 58 min

              je pense même que je l’aurai apprécié si il avait eu de l’adversité sur terre-battue et qu’il avait gagné moitié moins de RG.
              Et d’ailleurs en y repensant, ses séries de victoire me dérangent dans le sens où elles me font penser à celles d’un lance Amstrong sur le tour de France dans les années 2000 (qui mettait pas mal mal à l’aise aussi à l’époque), avec ce côté inéluctable, ça le déshumanise grandement. Et cela sans vouloir jeter la pierre du dopage, ce n’est vraiment pas mon propos ici

      • May 12 juillet 2018 at 16 h 16 min

        Ok, son fond de jeu reste le même mais pour faire mieux il faudrait changer le bonhomme.
        Pour la question de la raquette en bois qui jouerait mieux qu’avec le matériel actuel? Les grands serveurs auraient une tout autre première balle.
        La question du dopage est d’autant plus gênante que sans preuve c’est difficile d’avoir des certitudes, on croise les doigts pour que tous nos champions de cœurs et même les autres soient clean!

        • Don J 12 juillet 2018 at 16 h 56 min

          personne ne jouerait mieux avec une raquette en bois aujourd’hui, mais certains seraient bien plus désavantagés que d’autres à mon avis.
          Et pour le dopage, je te rejoins j’espère bien aussi qu’ils sont clean nos tennismans.
          J’évoque Amstrong, mais c’est vrai que c’est un exercice difficile de se rappeler de ce que pouvaient nous faire ressentir ses exploits de l’époque, sans savoir à posteriori que ce n’était pas dû qu’au travail et au talent…

    • Paulo 12 juillet 2018 at 15 h 14 min

      Quand on fait des reproches, il faudrait citer des noms, May… parce que là, on ne sait pas qui est visé…

      Personnellement ma position est à peu près celle de Don J, sauf concernant la « détestation ». Je ne le déteste pas, je lui reconnais un certain nombre de qualités, mais celles-ci ne l’emportent pas sur ses « défauts » à mes yeux ; défauts subjectifs, j’insiste, parce qu’après tout, on a le droit d’aimer et son style de jeu, et même ses tics, tocs et attitude sur le court.

      Bref, « objectivement » il n’y a aucun problème avec Nadal. OK, il est souvent limite avec le temps pris pour servir (ça, c’est pour l’objectif), mais d’autres le sont aussi. Qu’on le pende donc pour ça, et les autres avec (sauf Del Po, bien sûr) !

      • May 12 juillet 2018 at 16 h 18 min

        Il n’y a pas de reproche dans mon message, j’essaie juste de comprendre pourquoi Nadal est si déprécié! C’est une question ouverte et non une attaque.
        Nadal il m’énerve plus que toi quand il prend 10 plombes avant de servir mais hier je note qu’il a fait des efforts, à un moment du match ils ont annoncés 25 sec en moyenne. C’est le temps max mais c’est déjà une amélioration et c’était mieux que Delpo.
        Il en a des tas de défauts, je les vois bien mais je vois aussi le reste voilà tout et j’ai envie de dire que c’est valable pour tous les joueurs. Évidemment que je comprends qu’on n’aime pas un joueur, ce sont les arguments avancés que je ne comprends pas toujours (pas tous).

    • Anne 12 juillet 2018 at 15 h 42 min

      Personnellement, je connais peu d’amateurs de sports qui ne laisseraient pas une large part de subjectivité guider leur choix… Perso, j’aime un style de joueurs. J’adore Federer pour son style et j’ai longtemps détesté Nadal non pas parce qu’il s’approchait trop des records fédéresques mais bien parce que son style était tout ce que j’aimais pas. Oui, il a largement fait évoluer son jeu et je n’ai aucun mal à le reconnaitre mais reste qu’il a un style de jeu qui ne me plait pas. Sa personnalité, ses tics, ses cris m’insupportent mais ne viennent qu’après. Il n’est globalement pas ma tasse de thé. Et le voir jouer à Wimbledon en ne changeant pas grand chose à ce qu’il fait sur terre battue m’ennuie globalement.
      Tout comme je préférais le Djokovic d’avant, celui qui était bien plus agressif. Aujourd’hui son tennis globalement m’ennuie au plus au point et comme en plus sa personnalité ne m’est guère sympathique….
      Bref, j’adore le tennis mais il y a des types de joueurs dont le fond de jeu ne me plait pas. et pour lesquels je n’ai pas envie de passer de heures à voir leurs matchs, sauf s’ils affrontent des joueurs que j’apprécie.

      A la question que fait la fameuse Next Gen, je répondrais… ils sont jeunes. Et le problème ne vient pas tant d’eux, ils ont encore largement le temps de faire leurs gammes et d’arriver au tout premier plan, mais bien de la génération des Nishikori/Dimitrov et compagnie qui devraient être en plein essor et qui finalement ne ramassent que des miettes, et encore. Longtemps, ils ont pu se casser derrière « mais il y a des ogres qui dévorent tout et on n’a pas de places » sauf que ça fait un moment qu’il y a des quarts, quand ce ne sont pas des moitiés de tableaux qui sont plus qu’ouverts et où ils ne font rien… et souvent, en fait, ils perdent contre des joueurs qui sont très, très loin du big 3 +2

    • Anne 12 juillet 2018 at 15 h 50 min

      Après quant au fait que Federer se verrait trop beau, trop tôt… j’ai du mal à croire à cette théorie. D’abord parce que si c’est le cas après 20 ans de carrière, c’est inquiétant. Qu’il sait trop à quoi tient un match pour ça… Ensuite, dans un match comme hier par exemple, il a son unique balle de match sur le service adverse qui sert le feu depuis le deuxième set, je pense pas qu’il s’imagine que l’autre en face fera forcément une double faute ou un service ultra facile…

      Sur 9 défaites depuis son retour en janvier 2017, il y en a quatre avec balles de match pour lui… Et finalement, la seule défaite vraiment sèche était à Montréal contre Zverev mais il se blesse au dos au premier set… Je pense sincèrement que c’est surtout la preuve que même dans un jour moyen (ce qui lui arrive plus souvent qu’à son tour… et l’âge aidant risquent d’être malheureusement plus fréquents aussi), il faut aller le chercher le match contre lui car il s’accroche jusqu’au bout même s’il le fait peut être moins voir que d’autres. Contrairement à une idée répandue par certains commentateurs qui l’accusaient de ne pas toujours se faire violence pour remporter des matchs au couteau… il a largement prouvé le contraire.

      • May 12 juillet 2018 at 16 h 28 min

        Federer n’a plus rien à prouver mais comme il le dit lui même, il ne se voyait pas perdre ce match à ce moment là. Donc il a bien été trop sûr de lui. Pour sa défense personne au monde ne voyait Anderson le battre. Maintenant on ne pourra plus jamais dire qu’il n’a pas de mental, il a fait un travail phénoménal depuis 1 an.

        • Patricia 13 juillet 2018 at 8 h 37 min

          Mais c est sans doute le cas quand il gagne aussi. Le gars qui se voit perdre à plus de chance de perdre effectivement, en tous cas il y a bon nombre de psychologie qui fonctionnent comme ça…
          Quant au fait de perdre qd on a balle de match sur le service dune grand serveur, ça arrive souvent et je ne pense pas que la suffisance y soit pour qq chose : Richie contre kyrgios, 5 balles de match sur le service de Nick n’ont pas suffit à son premier Wim, et ce n’est pas le pb de Richie que de sous estimer l’adversaire…

      • Patricia 13 juillet 2018 at 8 h 28 min

        J’avais lu un article de Jeff sur son blog qui corrobore complètement cette hypothèse, en prenant en compte l’ensemble des matchs de sa carrière et ceux de Nadal et et Djokovic. En gros quand il perd il marque Bcp plus de points sur service adverse que les deux autres.

  11. Montagne 12 juillet 2018 at 14 h 38 min

    Raonic (N° 13) battu par Isner(N°9)rapporte 1 point à tout le monde.Il était le seul des 16 TS que personne ne voyait faire une contre !!

    Djoko rapporte 1 point à tous, sauf à Colin, il ne peut plus être battu par plus mal classé que lui.

  12. Antoine 12 juillet 2018 at 14 h 48 min

    Ce match de Roger contre Anderson m’a fait penser sur le moment à deux matchs du même : le quart contre Jo en 2011 et celui de la finale de 2009 contre A-Rod, un match qu’il a perdu mais qu’il n’avait jamais été en position de gagner et un autre qu’il a gagné mais qu’il aurait tout aussi bien pu perdre comme hier. Le score allant, je pensais d’ailleurs qu’il terminerait comme celui contre Roddick, une des finales les plus sous estimées de Roger d’ailleurs.

    Mais cette fois c’est lui qui a craqué sur l’avant dernier jeu ou après avoir fait un point de malade pour revenir à 30A, il commet son unique double du match (et même du tournoi). Jusque là, il avait largement survécu par son service car dans le jeu, Anderson avait progressivement fait jeu égal (au deuxième et troisième sets), avant de prendre le dessus. Roger a donc perdu en cinq sets un match qu’il aurait pu gagner en trois, mais c’est le propre de l’herbe que, contrairement aux autres surfaces, les sets sont indépendants les uns des autres et qu’ils se décident très souvent sur un point ou deux. terre mené deux sets à zéro sur terre est rédhibitoire, mais pas sur herbe. En une demie heure on peut passer de balle de match au troisième à 2 sets partout. Hier, c’est le coup droit de Roger qui a déserté mais comme le note May, il faudrait que Roger se pose la question de savoir pourquoi il finit par perdre autant de match sur le fil alors qu’il avait balle de match pour lui. Les stats ne donnent qu’une idée du problème puisque celle de Roger sont meilleures, sauf sur les conversion de balles de break 3/12 contre 4/7…

    Lorsque j’ai pris en route le match de Del Po, celui-ci menait deux sets à un mais un coup d’oeil rapide sur les stats indiquait que ce résultat était en trompe l’oeil car s’ils faisaient jeu égal sur leur première balle (Del Po marquait un peu plus fréquemment le point derrière mais le pourcentage de premières de Nadal était supérieur) Nadal avait remporté deux points sur trois sur sa seconde balle alors que Del Po était à moins de 40%. Comme cette fréquence ne variait pas, je pensais que Nadal finirait par remonter en gagner, le temps jouant pour lui. J’ai donc revendu mon pari sur Del Po et profité du match que la cote de Nadal était de 2.1 au début du quatrième pour changer mon fusil d’épaule et parier sur lui. Et vu mon exposition au « risque Roger », durant le cinquième set, lors d’une égalité de jeu, j’ai parié sur Kevin qui était à 2.65…

    Je n’ai pas vu les deux autres quarts mais apparemment Djoko a été très bon et Isner a gagné plus facilement que je ne le pensais. Heureusement j’avais parié sur lui car vu que pour le titre j’avais parié sur Roger, Del Po et Kyrgios inutile de vous dire que cela se présente assez mal pour moi…..

    • Anne 12 juillet 2018 at 15 h 57 min

      Pas vu le match de Raonic et Isner mais visiblement Raonic a eu (un nouveau) pépin physique pendant le match…

      Pour les conversions de balles de break, toutes ne sont pas très significatives… quand un gros serveur sert systématiquement des aces sur balles de break, c’est par essence plus difficile.

      Ensuite, outre l’explication que j’avance plus haut sur le fait que finalement, il perd au couteau des matchs aussi parce que son adversaire est excellent et lui dans un jour assez moyen, une autre partie de l’explication ne viendrait-elle pas du fait… que si Federer a plus de matchs perdus avec balles de match pour lui, c’est aussi parce qu’il a nettement plus joué que les autres. N’oublions pas non plus qu’il est aussi le joueur en activité qui a gagné le plus de matchs en ayant à défendre des balles de matchs contre lui. Que cela marche dans les deux sens n’est probablement pas anodin.

      • Antoine 12 juillet 2018 at 16 h 37 min

        C’est sûr que c’est plus facile de convertir une balle de break contre un serveur lambda que contre Isner…

        La loi des grands nombre indique que si le fait de gagner des matchs après avoir sauvé une ou plusieurs balles de break et celui d’en perdre en ayant obtenu une ou plusieurs balles de break ne reflète que le hasard, alors plus on joue, plus ces deux nombres doivent se rapprocher…

        Roger en est à 17 matchs gagnés après avoir sauvé une ou plusieurs balles de match contre 20 matchs perdus après avoir obtenu une ou plusieurs balles de break…

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Palmar%C3%A8s_et_statistiques_de_Roger_Federer#Matchs_avec_un_retournement_de_situation

        Ceci tend à prouver qu’il n’y a en effet aucune anomalie significative le concernant.

    • Paulo 12 juillet 2018 at 17 h 55 min

      Antoine, sur un post l’autre jour tu citais l’exemple d’un joueur (Roger ?) où tu comparais le % de balles de break remportées d’une part, et le % de points remportés au retour d’autre part.
      Cette comparaison me paraît être un excellent indicateur de l’efficacité à convertir les balles de break, sur un match donné.
      Sur le match qui nous intéresse (Federer-Anderson), on a :
      - Federer remporte 31,7% des points joués au retour en moyenne sur le match, mais seulement 3 BB sur 12 ; c’est plutôt moins, mais pas vraiment significatif, car une de plus (4 sur 12) et ça faisait 33% sur BB
      - en revanche, Anderson remporte 25,4% des points joués au retour, et 57,1% des BB (4 sur 7) : efficacité maximale donc sur BB pour le Sud-Africain ET/OU inefficacité maximale de Roger pour défendre les BB contre lui…

      [pour info :
      Selon les stats ATP sur les 12 derniers mois, Roger gagne en moyenne 38.5% des points joués au retour - moyenne faite sur la base empirique de 65% de premières passées en face - et convertit en moyenne 40.6% des BB : il est donc un peu au-dessus.
      Kevin de son côté gagne en moyenne 33.9% des points joués au retour - même hypothèse de 65% de premières en face - et convertit 36.3% des BB qu'il se procure ; donc légèrement au-dessus lui aussi.]

      Anderson a été particulièrement bon sur les points importants hier, en tout cas meilleur que Fed ; sauf au tie-break bien sûr, mais cela n’a pas suffi à Roger… cela d’autant plus que le Suisse remporte 5 points de plus au total que le Sudaf (195 vs 190)…
      C’est d’autant plus à souligner que sur les 12 derniers mois, Fed reste la référence « under pressure » : 256 points, contre 221 à Anderson, 23ème à ce classement.
      Match-référence donc, à bien des niveaux, pour le Sud-Africain, qui n’avait par ailleurs jamais battu Federer ni dépassé les 1/8èmes à Wimbledon !

      • Antoine 12 juillet 2018 at 20 h 08 min

        Oui, c’est cette comparaison qui est réellement pertinente à mon avis, et non les comparaisons brutes entre le taux de conversion des deux joueurs…On peut aussi comparer ce taux de conversion avec leur taux de conversion habituel sur la même surface.

        C’est bien en effet parce ce qu’Anderson a été très bon sur les balles de break qu’il a obtenues, nettement moins fréquentes que les occasions de Roger, qu’il a gagné ce match…En moyenne, Roger n’a pas été mauvais mais après s’etre fait breaker à 5-5 au troisième set, il est à 0-40 sur le service d’Anderson qui suit. Sur ces trois balles de debreak, il a une bonne chance sur deux d’entre elles et les loupes. C’est là que le match bascule à mon avis. Il debreakait, il gagnait probablement le tie break derrière…

  13. Antoine 12 juillet 2018 at 15 h 37 min

    Cotes pour les demies finales : égalités presque parfaites

    Anderson : 1.87 à 1.90 Isner : 1.80 à 1.90 (Betclic et Unibet les mettent tous les deux à 1.90, Bwin donne un léger avantage à Isner : 1.80 vs 1.87)

    Djoko : 1.85 à 1.90 Rafa: 1.83 à 1.92 (Betclic et Unibet donnent 1.90 et 1.92 et Bwin 1.85 et 1.83)

    Difficile de faire plus équilibré : chaque match est un 50-50…D’ailleurs les 4 finales possibles ont presque la même cote sur Unibet : 3.50 ou 3.60

    Je pense qu’Isner va gagner cette demie finale. Il sert mieux qu’Anderson et n’a pas été breaké une seule fois du tournoi (7/7 sur les balles debreak à défendre, une seule contre Rahan hier) et surtout je pense qu’Anderson a joué hier au delà de son niveau et qu’il aura du mal à se projeter sur sa demie après cette victoire sur Roger d’autant que le match a quand même duré 4 heures et quart. Par ailleurs, Isner a gagné la plupart de leurs matchs (8-3) et Anderson ne l’a plus battu depuis 2012. Un seul match sur herbe, au Queen’s il y a dix ans, au premier tour (victoire d’Isner en deux sets). Je mets un ticket sur Big John.

    Nadal vs Djoko me parait complètement indécis. En faveur de Rafa : il est numéro un et en pleine confiance n’ayant plus perdu un match depuis Madrid. Les conditions de jeu lui vont très bien et il a clairement le niveau requis pour gagner le tournoi. Djoko n’est pas à son niveau de 2014-2015 et peut manquer de confiance sur quelques points clés comme au Queen’s. Djoko n’a marqué que 40% des points derrière sa deuxième balle contre Nishi alors que lui même en a marqué 62% contre Del Po (et 67% depuis le début du tournoi).

    En faveur de Djoko : il est clairement sur la pente ascendante. Il a le jeu le plus adapté pour battre Nadal. Il a réalisé 31 breaks depuis le début du tournoi contre 25 pour Nadal. IL passe un peu plus fréquemment sa première que Rafa (71% en moyenne depuis le début contre 68% et marque plus fréquemment le point dessus que Nadal). Hors terre battue, il n’a plus perdu contre Nadal depuis la finale de l’US Open 2013. Nadal sort d’un match de près de 5 heures contre Del Po….

    Cotes pour le titre

    Djoko : 2.15 à 2.40
    Rafa : 2.25 à 2.40
    Anderson : 6 à 7.50
    Isner : 7 à 7.25

    En deux mots: la finale avant la lettre est supposée être la demie entre Rafa et Djoko…Je vais peut être mettre un ticket sur Big John dont la cote sera divisée par deux environ s’il gagne sa demie.

    • Colin 12 juillet 2018 at 15 h 47 min

      Vu qu’on arrive à 522 commentaires sur ce fil, je pense qu’il est temps d’utiliser cette excellente présentation des demi-finales comme nouvel article. Agrémenté d’une belle photo qui plus est. OK Antoine?

      • Antoine 12 juillet 2018 at 15 h 49 min

        OK pour moi. Tu reprends la photo d’hier ?

      • Colin 12 juillet 2018 at 15 h 56 min

        Ouaip. Tu peux aller voir le brouillon que je viens de faire, et le publier si tu es OK avec le contenu.

        • Antoine 12 juillet 2018 at 16 h 04 min

          Done !

  14. Colin 12 juillet 2018 at 16 h 06 min

    Et maintenant tirons un trait sur cet article qui a bien servi (merci Montagne), et passons au suivant !
    ——————————————————————————————————————————-

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis