New York avec eux, huitièmes de finale

By  | 6 septembre 2010 | Filed under: Actualité

Nous voici dans la dernière semaine de la compétition. Dimanche la saison de tennis 2010 arrivera officieusement à son terme. En filigrane, la question qui taraude tout le petit monde des passionnés de tennis est : Nadal va-t-il réaliser le Petit chelem ? L’alignement des étoiles est un signe. Mais l’année pourrait aussi bien se terminer avec deux joueurs se partageant équitablement les victoires en Grand chelem, du jamais vu dans l’ère Open, ou un troisième larron opportuniste tirant les marrons du feu.

Passons en revue les rencontres de ces huitièmes de finale.

• Rafael Nadal – Feliciano Lopez (5 – 2). Peu de suspense sur l’issue de ce match. Nadal s’est montré capable de dominer Lopez à plusieurs reprises sur dur et cet US Open 2010 ne changera rien à cette tendance.

• David Ferrer – Fernando Verdasco (4 – 6). Cette rencontre s’annonce plus équilibrée et pourrait bien déboucher sur cinq sets de pur bonheur de fond de court. Quoiqu’il en soit un Espagnol sera présent en demi-finale. Voyons à présent qui pourrait barrer la route à l’armada dans le deuxième quart.

• Stanislas Wawrinka – Sam Querrey (1 – 0). Leur seule et unique rencontre date du tournoi d’Indian Wells en 2009. Sur ce qu’il a montré face à Murray j’aurais tendance à donner le Suisse vainqueur. Après un exploit, c’est le type de match qui permet en tout cas de savoir si un joueur a passé un cap.

• Mikhaïl Youzhny – Tommy Robredo (1 – 2). Leur dernière rencontre remonte à un huitième de finale de l’US Open 2006. L’issue du match dépendra du niveau de jeu et de la tête de Youzhny. Robredo fera du Robredo : accrocheur et régulier. À noter que l’Ibère dispute son septième huitième de finale ici depuis 2001. Quuand je vous parle de régularité… Cette opposition entre deux revers à une main peut donner lieu à un match plaisant.

Passons à présent à la partie basse du tableau, la plus relevée.

• Richard Gasquet – Gaël Monfils (2 –2). C’est terrible, Canal+ Sport va encore nous imposer un match ennuyeux. Et oui , parce que vous pensiez que ce match pourrait devenir un classique ? Je prie pour les juges de lignes. Ces deux spécialistes des bâches ne vont pas leur rendre la tâche facile. Quant au résultat final, je donne l’avantage à Gasquet. Qu’importe, le vainqueur devrait servir d’amuse- gueule au vainqueur de l’autre huitième. Quoiqu’un Monfils Duracell pourrait se révéler toxique pour les poumons de Djokovic.

• Mardy Fish – Novak Djokovic (0 – 4). Sur le papier cette rencontre est déséquilibrée au vu des statistiques. Pourtant les résultats récents du Fish me font penser que c’est l’affiche des huitièmes. Fish a perdu 15 kilos, a connu de bons résultats durant les US Open series, cependant il a peut-être disputé un peu trop de matchs. Quel poisson se présentera face à Djokovic ? Un barracuda ou un filet de daurade à la plancha ? En tout cas, je vois bien le Serbe s’imposer en quatre manches.

• Robin Soderling – Albert Montanes (2 –1). Soderling est devenu un spécialiste des Grands chelems. C’est l’anti-Murray : capable de passer au travers durant les tournois de préparation et de sortir du bois au meilleur moment, notre ami Robin. Depuis deux saisons il est le parfait trouble-fête. En mode Conan le Barbare il ne devrait pas avoir trop de mal à écarter le gentil Montanes.

• Jurgen Melzer – Roger Federer (0 – 1). Federer part favori, naturellement. Cependant il est friable. Si Federer gagne le premier set, il déroulera ensuite.

About 

Tags:

524 Responses to New York avec eux, huitièmes de finale

  1. Ulysse 8 septembre 2010 at 12:04

    Guillaume, MarieJo,

    Pour les quarts, j’ai livré le texte en brouillon sur le site. Il reste un soupçon de mise en page à faire + photo (j’en ai proposé une mais ça conviendra peut-être mieux aux demis) que je ne pourrais pas toucher avant ce soir 19h00.

    Si vous pouviez vous en charger ce serait top.

    • MarieJo 8 septembre 2010 at 16:10

      ok it’s done ;)

    • Ulysse 8 septembre 2010 at 16:58

      Many thanks !

  2. Clemency 8 septembre 2010 at 12:08

    Avec des si on met New-York en bouteille mais c’est vrai qu’on souhaite à Fed de ne pas laisser trop de plumes dans ses deux prochains tours s’il veut faire une finale correcte. Il lui faudrait en fait un match « classique » contre Sod (4 sets max) et « classique uso » contre Djoko.
    Djoko je l’ai trouvé très solide contre Fish. Quand son service est là et qu’il a la caisse on retrouve l’épouvantail d’il y a deux ans. C’est compact, il ne laisse pas de temps pour s’organiser, c’est long, tendu, propre. Les commentateur us disait qu’il est le mec qui gagne le plus de point sur retour devant Nadal. Monfils a intéret à servir beaucoup mieux que contre Gasquet sinon il ne va pas exister, ça va revenir vite et fort et c’est pas ses jambes qui y pourront quelque chose, personne ne court assez vite pour éviter les balles.

  3. Jean 8 septembre 2010 at 12:58

    Nom d’un p’tit niglo bouilli, mon pc qui plante pendant l’USO, juste avant le Jugement Dernier ! Pourtant, j’en ai des trucs à dire !

    On a le droit à un dédommagement, un crédit d’impôt, quant on a regardé quelques secondes de Ferrer/Machin ?

    • Clemency 8 septembre 2010 at 13:28

      Il se peut que le gouvernement ait pensé à ça après RG 2010, selon la tendance « un fait divers, une loi ». Je prie pour ton PC.

  4. Nath 8 septembre 2010 at 14:21

    On en sais plus sur les joueurs qui seront alignés en coupe Davis. C’est vrai que le double n’est pas simple, et Simon intégré alors qu’il doit plus toucher terre promet aussi : http://www.eurosport.fr/tennis/davis-cup/2010/les-bleus-a-la-hauteur_sto2459892/story.shtml

    Côté argentin, le sélectionneur a viré Leo, tout comme je vais le faire la semaine prochaine, de sa team. Del Bonis en n°5 : http://www.sport365.fr/tennis/article_451256_Coupe-Davis-L-equipe-argentine.shtml

    Ça se présente plus serré que le tour précédent, ce qui n’est pas pour me déplaire.

    Sinon, concernant Gasquet, je suis comme tout le monde ici perplexe qu’il se sépare d’un coach avec qui il avait eu de bons résultats.

    Pour l’explication du service de Nadal, c’est trop long, j’ai la flemme de lire, ça peut être résumé en quelques mots ou pas ?

    • Serge 8 septembre 2010 at 15:03

      Nadal a legerement changes sa prise de raquette au service et a utilises les tournois de Cinci et du Canada pour s’entrainer a utilises cette nouvel arme. Maintenant y claque ace et service gagnant sans problemes. En gros c est le resume.

    • Nath 8 septembre 2010 at 15:28

      Merci Serge. Bon timing pour être prêt sur ce tournoi, 85% de points gagnés derrière sa première ce qui le met en tête des joueurs encore en lice. Les suivants n’en sont qu’à 81%, ce qui fait une belle différence et sont 3 à égalité : Fed, Wawa et Soderling.

  5. Jérôme 8 septembre 2010 at 14:54

    Tout d’accord avec le message de Karim à 10H09. Le Youyou, je ne le vois absolument plus menacer sérieusement Nadal. On n’est plus en 2006, ni même au 1er trimestre 2008 : depuis, Nadal a franchi un cap vers le haut alors que Youzhny en a franchi un vers le bas.

    Wavrinka ? Je le vois au mieux arracher des plumes à Nadal, mais sans plus. Il faudrait qu’il ait la foudre non seulement en revers (ça il l’a déjà) et au service (ça marche franchement bien aussi), mais aussi en coup droit, et là, Wavrinka m’a beaucoup moins impressionné. Et surtout, Wavrinka qui lache un set en 1/8ème, ça augure mal : contre Nadal, on ne peut pas se permettre de faire cadeau d’un set.

    Que Nadal convienne bien à Djoko sur dur, j’en suis aussi convaincu, mais j’ai du mal à imaginer le serbe en 5 sets compte tenu de ses errances depuis le début de l’année.

    Si Fed avait effectivement un problème de dos autre qu’une petite douleur gérable par son kiné, ça risque d’être fichu, notamment au service.

    Agassi à l’automne 90, je m’en souviens aussi très bien : il avait expliqué avoir soulevé pendand des semaines des haltères de 120 kilos alors qu’auparavant il n’arrivait pas à soulever 60 kilos.

  6. Franck-V 8 septembre 2010 at 15:46

    Tiens, Karim, puisqu’on en parlait hier:

    « et qu’à la veille de cette finale potentielle on n’ait jamais autant lu qu’il a 29 ans. Comme s’il s’était réveillé ce matin dans la peau du gars de 29 ans.  »

    Là, c’est son mal de dos d’avant-hier ou avant hier matin, ou hier matin ou soir qui se réveille dans la peau du mec de 29 ans, rien de bien surprenant puisque le même se réveillait déjà dans la peau du mec de 27 ans, lors de la Masters Cup 08.

    Et encore, c’est le seul exemple visuel, ponctuel et flagrant qu’on en a eu, car Fed rechigne à montrer ses handicaps déjà à l’adversaire mais aussi comme excuse au public et aux médias, mais on peut désormais légitimement s’interroger sur ses chutes brutales de %tage en 1ère lors de la finale de l’AO 09 et de l’US 09, alors que rien ne le laissait présager.

    Donc oui, il peut se réveiller dans la peau d’un mec de 29 ans, comme ça, sans que ça prévienne. Ça ne serait pas le premier, demande à Edberg ou Lendl sur la fin de leur carrière..

    • Yaya 8 septembre 2010 at 16:36

      Tony Nadal a aussi alimenté le mythe du Federer « il n’a jamais dé blessure »

    • Franck-V 8 septembre 2010 at 16:45

      Il y aura beaucoup à dire dans les années à venir sur l’entourage de Nadal, mais pas ici, pas maintenant, trop tôt, trop frais….

      • Yaya 8 septembre 2010 at 17:04

        c’est sûr !

  7. Antoine 8 septembre 2010 at 16:03

    I’M BACK ET CELA VA FAIRE MAL !

    Salut à tous ! Après six semaines de repos bien mérité dans une île grecque, il est un peu dur de rentrer. Coupé de toute information durant cette période, je découvre depuis hier matin qu’il s’est passé des choses durant l’été aux tournois de plage de Montréal et Cincy et puis depuis dix jours maintenant à Fluhing..

    Pas vu une seule balle de cet US Open, mis à part la balle entre les jambes de Roger au premier tour que j’ai vu par hasard sur une télé grecque lors d’un JT. Je me suis dit: ah le bougre, il a remis cela; c’est donc qu’il est en forme..

    J’ai regardé les tableaux de Montréal, de Cincy et de cet US Open, regardé les stats du tournoi et sans avoir rien vu, j’en ai tiré une conclusion aussi réjouissante que définitive: l’ami Rafa va le gagner les doigts dans le nez ! Enfin, j’exagère à peine…

    Le truc qui m’a étonné est l’hécatombe de têtes de série que les frenchies ont provoqué. Il en reste d’ailleurs un: la Monf, qui va se faire déchiqueter par Djoko..Une autre nouvelle qui m’a réjouis est de lire que la Murène s’est fait trousser par Stan, comme quoi l’animal est toujours en trauma post Melbourne. Toujours favori, toujours perdant: c’est la formule pour la Murène !

    Au vu de tout cela, je me pose quand même quelque sérieuses questions:

    -Quel est le niveau exact du Djoker ? Il a pulvérisé Fish, a marqué 40% de points sur sa première balle de l’américain, ce qui n’est pas un mince exploit. Il a manifestement retrouvé un service et c’est même lui qui des types qui restent passe le plus fréquemment sa première (69%, 3ème au classement sur l’ensemble des joueurs) et a arrêté de faire des doubles grâce auxquelles il s’était suicidé à Wimbledon. Est ce que le Serbe peut aller au bout, battant la Monf pour commencer, Federer ensuite si ce dernier passe le Sod et terminer avec la coupe dimanche contre Rafa ?? Est il capable de faire deux gros matchs de suite, à 24h d’intervalle, voire moins ? Surtout s’il fait chaud ? Cela parait peu probable, non ?

    -Federer peut il le faire lui même ? A t il encore la condition physique pour faire demie samedi et finale victorieuse dimanche ? Déjà, l’année dernière, il avait calé physiquement au cinquième contre Del Po, alors contre Nadal, surtout s’il joue sa demie après lui ? Cela parait peu probable, non ? Ses stats sont correctes (pour lui) et montrent qu’il joue mieux qu’il y a deux mois mais ce n’est pas bien difficile puisque il y a deux mois, il faisait, à Wimbledon, son pire GC depuis six ans. Vu de loin, cela ressemble à son niveau de Roland Garros, sans soute un peu mieux…

    -Le Rafa est il battable ? Déjà, à Wimbledon, ses stats au service m’avait frappé mais là, on est à une autre échelle: seulement treize balles de break à défendre, aucune de perdue, le seul joueur à ne pas avoir perdu son service jusqu’ici et chose encore plus étonnante, le joueur qui, de loin, fait le plus fréquemment le point sur sa première balle lorsqu’elle passe, ce qui n’est jamais arrivé auparavant ou il n’est même jamais dans les dix premiers dans ce registre..Difficile de perdre un match quand on ne perd jamais son service, non ? Difficile aussi d’avoir un parcours plus tranquille jusqu’à la finale: hier l’ami Lopez, demain un Verdasco qui sera rapidement cuit, en demie un nobody et cerise sur le gateau, une demie qu’il jouera sans doute avant que Djoko et Federer n’en décousent, sans doute longuement..

    Tout n’est pas complètement rose pour Rafa, ni tout gris pour les deux autres mais s’il ne gagne pas cet US Open, on peut se demander quand il y arrivera….

    • Robin 8 septembre 2010 at 16:14

      Tu as manqué Antoine.

    • MarieJo 8 septembre 2010 at 16:28

      6 semaines de congés payés ? il est où le formulaire pour postuler ? et si en plus tu as un plan pour les iles grèques…ah antoine, c’est franchement écoeurant ton été en balckout ! mais c’est trop bon de te voir de retour :)

    • Ulysse 8 septembre 2010 at 16:32

      Bienvenue Antoine !

      Je vois un peu plus de suspense que ce que tu lis dans les stats.

      Que Rafa présente l’appaence d’avoir tout cette fois pour gagner l’US Open, je n’en doute pas. Le hic c’est qu’il a souvent été dans ce cas d’apparaître intouchable dans les premiers tours pour ensuite buter sur le premier top gun qui rode aux alentours des quarts ou demis, signal de l’hibernation nadalienne jusqu’à l’Australian Open suivant.

      Son parcours jusqu’aux quarts est remarquable de facilité : Gabashvili, Istomin , Simon je jeune père, puis un Feliciano Lopez minable cet été et ne devant lui-même sa survie jusqu’aux huitièmes qu’à la rencontre de Benoït Paire, puis d’un Stakhovsky blessé qui abandonne au deuxième set.

      Une chose est sure : Federer n’a encore rien démontré de sérieux cet été, mais Nadal encore moins.

    • Kristian 8 septembre 2010 at 16:39

      C’est vrai ce que tu dis sur Nadal Ulysse. Sauf qu’avec le tableau qu’il a, il va arriver en finale sans rien demontrer le majorquin.

    • karim 8 septembre 2010 at 17:05

      Six semaines dans les îles grecques? ulysse t’a relfilé des adresses ou quoi? Le Poilu demandait si t’as pécho, je penche pour un oui, t’as du te faire pécho par Polyphème à qui Ulysse manque tellement.

      Super de t’avoir à nouveau parmi nous.

  8. Clemency 8 septembre 2010 at 16:25

    Calimero Antoine, ça fait plaisir de te relire, et tu n’as pas perdu ton tranchant en lézardant. Voilà du post compacte comme le jeu de Djoko dans un bon jour…

  9. antsiran23 8 septembre 2010 at 17:07

    C’est marrant, quand Federer passe les premiers tours finger in the nose on dit qu’il lui manque un gros match dans les pattes pour bien négocier la finale. Nadal, il s’en sort facilement jusque maintenant. Son service est top mais il n’a eu que des branques en retour de service ! Et question vitesse, je ne le vois pas s’en sortir si çà fuse comme le Meltzer/Federer du 1/8. C’est lui qui est menacé par une préparation à la finale trop facile. Ceci étant, Verdasco peut le bousculer un peu et Wawrinka l’achever…
    Je n’ai pas vu les problèmes de dos de Federer. Mais la variété de ses services est là. Et s’il se la joue vraiment offensif du début à la fin, je ne vois pas qui peut l’arrêter. Souvenez-vous sa montée en puissance en quart puis en demi à Melbourne. Et s’il joue comme en finale, il gagne contre n’importe qui.
    Ce serait sympa une finale 100% suisse !

    • Ulysse 8 septembre 2010 at 17:30

      Antsiran, c’est tout vrai ce que tu dis. Quant à la finale 100%
      suisse, j’y crois comme à une finale 100% espagnole… Ha ? Mon oreillette me crachotte quelque chose… Attends…?… Impossible ? Bon ben c’est impossible.

  10. Chris 8 septembre 2010 at 17:30

    Je pense que beaucoup de conclusions hatives sont tirees.

    La realite, c’est que les trois principaux favoris n’ont pas ete teste. J’ai regarde Pas mal de match des trois, et il me parait tres hazardeux de tirer des conclusions.

    NADAL
    Nadal me semble fort, mais je ne pense pas qu’il soit implacable. Meme au service, il a montre de la febrilite, et aurait ete breake plusieurs fois si ces adversaires n’avaient pas ete particulierement mauvais.
    Je pense a Lopez hier au premier set notamment. Il mene 0/15 apres un beau point. puis 0/30 sur double faute… puis 0/40 sur un revers rate de Nadal. Sur les deux points suivants, Nadal sert des secondes et Lopez fait de grosses fautes en coup droit.

    D’une maniere generale, Lopez, pas plus que les autres, n’avait les moyens d’inquieter Nadal. Ce dernier est tres solide, mais pas exceptionnel non plus (surtout en revers…).

    FEDERER
    Federer a quant-a lui montre plus, avec des sequences tres abouties, mais il a fait preuve d’une irregularite franchement pas rassurante. Son dernier set contre Melzer par exemple, est franchement pas convainquant. Alors c’est vrai qu’il a plus sauve les balles de break, que Melzer ne les a ratees, mais quand meme.
    La question pour Roger (au-dela des hypothetiques problemes de dos) est la suivante: Son irregularite est elle du a un relachement volontaire face a des adversaires qui n’ont pas les armes (Il est tout a fait possible qu’il s’economise, il l’a sous-entendu plusieurs fois en interview), ou est-ce du a des sautes de concentration?

    Cela fait une grosse difference… S’il n’a pas trop de baisses de regime, je suis sur qu’il battra Soderling, dans le cas contraire, je suis a peu pret sur qu’il perdra.

    DJOKOVIC
    Pour moi, il a ete le plus convainquant des trois. Il a prit beaucoup de confiance apres son difficile premier tour. Maintenant, ca va tres vite, c’est tres solide. Je ne doute pas qu’il balade Monfils dans les grandes largeurs. Les sets seront probablement accroches, car il est dur de faire le point contre Bolt… Mais il sera en 1/2 sans laisser trop de force.
    Il ne faut surtout pas le sous-estimer, je le trouve proche de sa forme de l’automne 2009.

    Tres difficile donc de degager un favori a ce stade. Mais je pense que les 1/4 de finales vont apporter de nombreux eclairages, notamment concernant Federer et Nadal.

    Je ne pense pas dutout que Verdasco sera necessairement un 1/4 facile.
    Il a ete assez irregulier en debut de match, mais a fait de tres bonnes choses aussi hier. Il est le premier adversaire a avoir la puissance de feu pour gener Nadal. Je ne crois pas une seconde qu’il soit crame physiquement. Ce mec est un monstre physique. Au contraire, son enorme bagarre d’hier a tout pour en faire un adversaire dangereux. Le rythme, la confiance… S’il realise un bon debut de match (ce qui lui fait le plus souvent defaut) ce sera un vrai test pour Nadal).

    Pour Federer, le test est evident. On ne peut pas gagner un GC sur courant alternatif. Federer frappe tres bien la balle des deux cotes, il a vraiment fait de tres belles choses jusqu’a maintenant. Aujourd’hui, il faut qu’il livre un match plein.
    S’il en est capable, il gagnera et ira a mon avis en finale.
    S’il n’en ai pas capable, il aura toutes les peines di monde a sortir Krisprolls, et ne passera probablement pas Djokovic.

    • Sylvie 8 septembre 2010 at 17:41

      Analyse très intéressante. Je n’ai malheureusement pas vu assez de matchs pour appuyer ce que tu dis mais il semble en effet que Djokovic monte en puissance. Frôler la catastrophe au premier tour lui a lancé son tournoi, tout comme Soderling. Ce n’est ni le cas de Federer ni de Nadal. Sauf que Nadal n’aura ni baisse de régime ni sautes de concentration. S’il perd ce sera parce que son adversaire aura sorti un gros match. J’ai vu la rediff du Federer/Melzer et je n’ai pas été rassurée. Il a eu de la chance que Melzer laisse passer des occasions même s’il a bien réagi quand il l’a fallu.

      Et je ne pense pas que Verdasco soit cramé surtout avec un jour de repos. En revanche, je ne le vois pas battre Nadal mais il peut l’obliger à hausser son niveau de jeu ce qui serait tout bénéf pour lui. Espérons que Soderling ait le même effet sur Federer mais je ne serais pas étonnée d’une mauvaise surprise demain.

      • Chris 8 septembre 2010 at 17:54

        Personnellement, pour donner mon opinion sur la question que j’ai pose, je pense que Federer s’economise… Mais je n’en suis pas sur, et j’ai un peu la frousse pour aujourd’hui…
        Mais cela fait un moment deja que Federer fonctionne comme ca, et ce n’est pas de tout repos pour les pauvres fan que nous sommes.

        Pour Nadal-Verdasco, on peut s’attendre un peu a tout. Si Verdasco met trop longtemps a regler la mire, il va pas faire long feu, car Nadal ne ratera pas, comme Ferrer, l’occasion de boucler l’affaire.
        Par contre s’il rentre bien dans son match et realise quelques beaux jeu qui lui donne confiance, je le pense capable de battre Nadal (disons 60/40 pour Nadal dans ce cas precis).

        • Jérôme 8 septembre 2010 at 18:23

          Il faudrait que Rafa soit éteint pour qu’il perde copntre Verdasco, vu qu’il n’a jamais perdu contre lui même quand ce dernier était en feu.

          • Chris 8 septembre 2010 at 18:34

            Comme on dit en finance, les performance passees…

            Bien sur Nadal est favori! Verdasco peut tout a fait se saborder des le debut, et l’affaire sera vite reglee.
            pschhhhit…

            Mais si un scenario version AO09 se reproduit, cad un Verdasco qui s’enflamme, et c’est possible, ce sera du 50/50, comme a l’epoque.

  11. Jérôme 8 septembre 2010 at 18:21

    Kalimera Antoine. Et welcome back.

    Comme d’habitude, un avis étayé et solidement argumenté de ta part. Tu insistes sur des faits incontestables qui ne font pas forcément plaisir à entendre mais ça a le mérite de nous ramener sur terre.

    Après, il y a un certain nombre de facteurs indécis ou d’élements que tu n’as pas pu constater toi-même et sur lesquels j’ai un avis différent du tien.

    Sur Nadal, je suis en ligne avec toi à une nuance près. On a déjà vu un Nadal foncer comme dans du beurre dans un tableau vide et finir par se faire cueillir sèchement en demi de GC : AO 2008, USO 2008 et 2009, voire AO 2009.

    Et la même réserve vaut pour Djokovic qui a certes eu des stats impressionnantes contre Fish, mais Fish était complètement sur les rotules.

    Il manque de matches de référence pour qu’on puisse juger de son niveau actuel, mais même s’il est très solide sur les points importants, il se fait pas mal bousculer par les seconds couteaux qu’il a rencontrés jusqu’à présent.
    Le Federer de Toronto et Cincinnati était très au dessus de celui qu’on a vu à Wimbledon, même s’il a eu quelques sautes de niveau. Ca claquait bien au service, en coup droit et en revers, même si souvent seuls 2 de ces 3 points étaient réunis.

    Maintenant, au vu de l’expérience USO 2009 où tu avais été un des rares à pronostiquer que Del Potro allait gagner parce que Fed n’aurait pas le jus nécessaire pour enchaîner une demi en nocturne le super saturday et une finale le dimanche après midi, il me paraît clair qu’il s’agit d’un facteur majeur dans le résultat de cet USO 2010.
    J’en tire une conclusion moins univoque que la tienne : Federer peut gagner à condition qu’il ne se laisse pas entraîner dans un match marathon. Contre d’autres cadors et dans les phases finales des tournois, en général, quand le suisse ne gagne pas en 3 ou 4 sets, il perd en 5 sets (cf finale Masters 2005, demi AO 2005, finales Monte Carlo 2006, finales Wimbledon 2008, AO 2009 et USO 2009).

    S’il est blessé, en revanche, et qu’il ne sert pas mieux que lors des finales de l’AO 09 et de l’USO 2009, c’est mort pour Federer.

    Je pense que les quarts n’apporteront d’éclairage que pour Fed parce que ce n’est pas un Verdasco éreinté qui risque de pousser Nadal dans ses derniers retranchements (contrairement à l’AO 2009), que Wavrinka doit commencer à fatiguer et qu’il n’a pas a priori le niveau pour scalper un bon Nadal.

    Fed-Sod, là oui, ça nous dira quelque chose quel que soit le résultat.

    Djoko-Monfils, ça ne nous dira quelque chose que si le frenchie réussissait à bousculer le serbe.

    • Franck-V 8 septembre 2010 at 18:48

      Après cette courte question, je vais sur l’autre fil, mais tu crois vraiment que reprendre finale Masters 2005, demi AO 2005, finales Monte Carlo 2006 a encore une signification statistique aujourd’hui pour Federer?

      Même si bien sûr, au niveau des chiffres, c’est en accord avec les événements plus récents que tu cites également.

    • Chris 8 septembre 2010 at 18:50

      Je ne partage pas ton avis sur Federer en 5 set.
      Je trouve un peu ose de dire que le Suisse n’est pas bon dans cet exercise, en citant toutes ses defaites, et en excluant toutes ses victoires… Wim07, wim09 (tu trouves qu’il avait l’air fatigue a 14/14 dans le 5e set? moi pas)
      Ou RG09 en 1/2… Et tout les autres, Andreev, Haas, Berdych…

      Federer n’a pas perdu Wim08 au physique mais au mental. Il avait trop puise dans ses reserves mentales aux 3e et 4e set pour s’en sortir au 5e, face a un Nadal intraitable.

      Federer n’a pas perdu au physique non plus, a mon avis, a l’AO09 et a US09. Il a craque mentalement en australie (durant toute la partie d’ailleurs), et a NYC, c’est enleve bien du merite a Jean-Martin, que de considerer que Federer a lache physiquement. Je ne suis pas d’accord, Jean-Martin est alle cherche sa victoire tout seul comme un grand!

      Bref, je ne craints pas un match en 5 set pour Federer (sauf contre Nadal. Par contre je craints un enchainement de match long et accroches… Sur trois match de suite, Federer peut caler physiquement.

      • Jérôme 8 septembre 2010 at 19:06

        Je pense que, bien qu’ils aient livrés des matches exceptionnels, le Del Potro de RG 2009 n’était pas encore un cador et que le Roddick de Wimb 2009 n’en était plus un (en particulier le niveau de cette finale surtout crispante ne m’a pas enthousiasmé).

        Là où je pense que Federer perd l’AO 2009 et l’USO 2009 au physique, c’est au regard de sa piètres performance au service dans les 2 finales.

        Il est possible que le facteur mental ait aussi joué. Mais s’agissant au moins de l’AO 09, c’est un problème de dos qui empêchait Federer de servir suffisamment bien.

        Quelles que soient les explications réelles, tu n’en vois pas moins le déséquilibre entre les 2 matches que tu cites et les 6 que j’évoque.

      • Serge 8 septembre 2010 at 19:08

        Je partage completement ton avis. C’est Ivan Lendl qui disait qu’avec l’age tenir physiquement les longs matchs c etait pas du tout un probleme. Le probleme c etait cette petite seconde qui manquait dans le deplacement et qui faisait rates des coups. Et ca impossible de lutter contre…

        • Serge 8 septembre 2010 at 19:11

          C est l avis de Chris que je partage! Apres oui il a aussi le facteur « physique/blessure » mais moi je parlais au niveau endurance. Pour moi le Fed a l endurance pour sur. En cas de defaite c est soit le mental soit la blessure et/ou Nadal :)

  12. antsiran23 8 septembre 2010 at 18:42

    Mauresmo qui connaît un peu son sujet a trouvé Federer éblouissant contre Meltzer… Bon, mais ce n’est que son avis de femme !

    • Chris 8 septembre 2010 at 18:51

      Au premier set, il l’etait. Au troisiem par contre…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis