I, President

By  | 26 novembre 2010 | Filed under: Regards

Très chers sponsors, très chers organisateurs de tournoi, très cher public et très chers joueurs, je suis particulièrement heureux de tous vous retrouver aujourd’hui pour fêter mon entrée en fonction.  Mon mandat, qui s’ouvre aujourd’hui, est une lourde tâche dans laquelle j’entends me lancer corps et âme. En vertu des pouvoirs qui m’ont été conférés, je certifie sur l’honneur vouloir œuvrer pour le bien de notre très estimé sport, le tennis. Si ma présidence commence en ce jour, je peux vous assurer ne pas être resté inactif en coulisses ces derniers mois, si bien que je suis fier de pouvoir déjà vous annoncer une série de réformes du circuit ATP.

En mes qualités de nouveau Président de l’ATP et de l’ITF, et grâce au double mandat et aux pleins pouvoirs qui m’ont été octroyés, je décrète entérinées, irrévocables et applicables de facto les décisions suivantes concernant le règlement :

1° Afin d’améliorer la lisibilité des résultats et du classement ATP, les valeurs suivantes seront accordées aux tournois : GC 1000 (Grand-chelem 1000, ex-Grand-chelem), SM 750 (SuperMasters 750, ex-ATP World Tour Finals), M 500 (Masters 500, ex-Masters 1000), ATP 250 (ex-ATP 500) et CH 125 (Challenger 125, ex-ATP 250). En année olympique, le tournoi olympique sera un M 500 supplémentaire dans le calendrier.

La valeur étalon étant le Grand chelem, il nous paraissait logique de revenir à une norme simplifiée le concernant. Cela évitera, de plus, d’avoir des scores et des différences visuellement très importantes au classement.

2° Les tournois se dérouleront selon les principes suivants :

a) GC 1000 : tableau de 128 joueurs avec 16 têtes de série ; en 14 jours, 7 tours sont joués au meilleur des 5 sets ; liberté est laissée à l’organisateur d’instaurer ou non un tie-break dans la dernière manche ; 3 critères peuvent permettre d’établir les têtes de série : le classement ATP, les résultats obtenus lors de la tournée de préparation, les résultats obtenus les années précédentes dans le même tournoi ; l’organisateur est libre d’utiliser le ou les critères qu’il préfère, mais il doit définir ses règles au plus tard un an avant le tournoi.

b) SM 750 : la formule des ATP World Tour Finals est reprise ; à l’exception de la finale, qui retrouvera un format au meilleur des 5 sets.

c) M 500 : tableau de 64 joueurs avec 16 têtes de série ; en 8 jours (début des tournois le dimanche), 6 tours sont joués au meilleur des 3 sets, à l’exception de la finale, jouée en 5 sets ; liberté est laissée à l’organisateur d’instaurer ou non un tie-break dans la dernière manche ; les têtes de série sont établies selon le classement ATP.

d) ATP 250 : tableau de 32 joueurs avec 8 têtes de série ; en 7 jours, 5 tours sont joués au meilleurs de 3 sets, avec tie-break dans les 3 sets, sauf en finale où le 3ème set se jouera sans TB.

e) CH 125 : tableau de 32 joueurs avec 8 têtes de série ; en 7 jours, 5 tours sont joués au meilleur des 3 sets, avec tie-break dans les 3 sets.

f) La Coupe Davis conserve sa forme actuelle mais ne se jouera qu’une année sur deux: les années impaires.

Dans le but de renforcer l’idée de mini-saisons articulées autour des GC, il était intéressant de laisser la latitude à ces derniers de prendre en compte la préparation au tournoi dans l’établissement des têtes de série. Les hommes en forme du moment seront ainsi récompensés.

Il nous paraissait en outre indispensable d’uniformiser les nombres de joueurs participants à des tournois de même catégorie, dans un souci d’équité et de lisibilité pour le public.

Par ailleurs, pour renforcer l’intérêt, l’attrait et la spécificité des M 500 (et du SM 750), nous avons estimé nécessaire de rétablir des finales au meilleur des 5 sets. Le tableau de ces tournois comprendront désormais 64 joueurs, dans un souci d’équité pour l’ensemble des joueurs. Dans le triple but de ne pas surcharger le programme des tournois, de laisser du temps de repos aux joueurs et de satisfaire le public, nous avons décidé d’offrir un 8ème jour à cette catégorie de tournois, qui débuteront donc un dimanche. Dans le cas où un joueur aurait une finale à jouer le même jour dans un autre tournoi, il aura toutefois l’occasion de jouer son 1er tour le lundi. Cette année servira de test à cette nouvelle formule, qui pourrait être laissée de côté, prolongée voire même renforcée par un 9ème jour pour l’année 2012.

Enfin, l’une des grosses évolutions adoptées cette année est la « bisannuelisation » de la Coupe Davis. En année paire, cela permettra d’accorder des plages de repos supplémentaires pour les joueurs, notamment durant les années olympiques durant lesquels le tournoi olympique s’ajoute au calendrier. Sur un cycle de quatre ans, seule une année ne comprendra donc aucune compétition « nationale ». Par ailleurs, en espaçant cette compétition, nous espérons motiver les joueurs à la jouer de manière plus régulière. Nous sommes sûrs également que la raréfaction de cette épreuve mythique la rendra d’autant plus précieuse aux yeux des fans.

3° Le nombre de points attribués aux joueurs se répartissent selon le barème suivant :

GC 1000 M 500 ATP 250 CH 125
Vainqueur 1000 500 250 125
Finale 650 320 160 80
Demi-finale 380 180 90 45
Quart-de-finale 230 100 50 25
1/8ème-de-finale 140 60 30 15
1/16ème-de-finale 80 30 5 3
1/32ème-de-finale 40 10
1/64ème-de-finale 10

Au SM 750, les matchs de poule gagnés apportent 100 points, une demi-finale remportée 200 points et la finale gagnée 250 points.

La Coupe Davis, compétition par équipe, ne sera désormais plus dotée en points ATP.

D’une manière générale, nous avons ré-étalonné la performance du finaliste par rapport à celle du vainqueur. Il nous paraissait juste qu’il marque, environ, le 2/3 des points de son vainqueur.

A noter également que, dans la même logique qui nous a poussés à supprimer les points ATP en Coupe Davis, le seul tournoi que nous avons écarté du calendrier officiel – dont je vous parlerai dans un instant – est la World Team Cup de Düsseldorf. Cette compétition sera, dorénavant, une exhibition.

4° Seront pris en compte, pour le classement, les résultats des 52 dernières semaines dans les tournois suivants : les 4 GC 1000, le SM 750, les 8 M 500. A cela s’ajoutera le plus haut total de 5 autres tournois joués, peu importe la catégorie. 18 tournois seront donc comptabilisés.

Peu de changement ici, pour un système qui fonctionne bien.

5° Aucun tournoi n’est considéré comme obligatoire. En cas d’absence à un GC 1000, au SM 750 ou à un M500, les résultats obtenus à un tournoi d’une autre catégorie pourra être comptabilisé, de sorte que chaque joueur aura toujours 18 tournois comptabilisés sur les 52 dernières semaines (pour autant qu’il ait participé à 18 tournois dans ce laps de temps).

Ôter l’obligation de participer à des tournois permettra à chaque athlète de préparer sa saison comme il l’entend. Nous pensons ainsi réduire les critiques formulées par les joueurs à ce sujet-là. Le calendrier devient leur responsabilité avant tout. En outre, dans la mesure où un joueur ne participe pas à un tournoi à fort dotation de points, il nous semble juste qu’il puisse compenser légèrement ce « manque à gagner » en le remplaçant par un tournoi moins doté.

6° Le calendrier est réformé de la manière suivante :

Comme vous le constatez, nous n’avons pas totalement chamboulé le calendrier, puisque tous les tournois agendés au calendrier sont maintenus, même si certains changent de catégorie.

Parmi les changements les plus importants, vous pouvez constater que désormais, le calendrier est structuré en mini-saisons – qui, pour certaines, se déroulent simultanément : ces mini-saisons feront l’objet d’un classement propre, comme cela peut-être le cas, par exemple, avec la Tournée de Quatre Tremplins en saut à ski. Le vainqueur d’une mini-saison se verra attribué un trophée et une récompense financière. Petite restriction, pour pouvoir remporter une mini-saison, il faudra avoir au moins disputé deux tournois lors de celle-ci.

Par ailleurs, vous pouvez constater que nous sommes parvenus à retarder le début de saison, afin d’accorder une plage de repose plus importante aux joueurs dans l’entre-saison. Cela nous a permis une nouveauté que nous jugeons excitante : débuter la saison avec le 1er tour de la Coupe Davis. C’est à la fois un clin d’œil, puisque traditionnellement, cette compétition clôture l’année Tennis. Désormais, elle l’ouvrira également.

L’Open d’Australie se déroulera désormais deux semaines plus tard, réduisant ainsi un mois de février qui manquait jusqu’à présent de piquant. Pour pallier ce problème, nous avons également pris la décision d’accorder le statut de M 500 à Dubaï, dont le tournoi se déroulera trois semaines après l’AO. Indian Wells fait les frais de ce choix que nous assumons.

Parmi les déçus, les organisateurs du tournoi de Madrid se consoleront avec le statut de dernier tournoi préparatoire avant Roland-Garros.

Après le French, nous sommes fiers d’avoir pu repousser le tournoi le plus prestigieux du monde, Wimbledon, ce qui permet d’allonger d’une semaine la courte saison de gazon. Pour accorder un peu plus d’importance à une surface pourtant historique, nous avons également décidé d’augmenter la catégorie de tournoi de Halle et du Queen’s.

Pendant la mini-saison des US Open Series, nous avions à cœur de laisser une petite plage entre les deux M 500 afin que les meilleurs puissent performer dans les deux tournois, ce qui était rarement le cas dans les années précédentes.

Nous avons très peu retouché la fin de saison qui, à nos yeux, fonctionnait bien ces deux dernières années. Nous avons toutefois décidé de laisser une petite semaine vide après l’US Open pour permettre aux joueurs de souffler un peu avant le dernier rush final.

Enfin, dernière – petite – nouveauté, le SuperMasters 750 débutera désormais un dimanche. Deux matchs seront joués chaque jour.

Nous espérons que ces nouveautés satisferont à la fois les joueurs – qui auront plus d’options dans l’établissement de leur calendrier – et les spectateurs à qui nous promettons une saison avec moins de temps morts et un suivi excitant avec les mini-saisons.

Mesdames et Messieurs, je suis arrivé au bout de cette présentation des réformes. Bien conscient que tout n’est pas parfait, il me semble néanmoins avoir œuvré dans le bon sens, en prenant soin d’être attentif aux organisateurs de tournoi, aux joueurs évidemment, ainsi qu’au public. L’établissement d’un calendrier n’est pas une mince affaire et cela a représenté, évidemment, le gros morceau du travail.

Avant de passer au cocktail de fin de saison, est-ce qu’il y a des questions dans la salle ?

About 

Tags:

498 Responses to I, President

  1. William 26 novembre 2010 at 21 h 57 min

    Plus j’y pense et plus je suis certain que la déclaration de Murray est purement stratégique.
    Le H2H Nadal-Murray nous dit que Nadal mène par 8 victoires à 4, mais sur dur on a du 3-4 Murray, avec notamment la victoire de Nadal en finale d’IW en 2009 avec un vent déchaînné. De plus, les victoires en GC de Murray sur Nadal n’ont eu lieu qu’en quart et en demi, on peut donc penser que Murray jouait alors plus libéré que si cela avait été en finale. Non, clairement Murray me semble favori sur le papier.

    En revanche, ces fameuses déclarations me font penser à un net coup bas. On est loin en effet des remarques plus ou moins ambigües -et en tout cas bien plus fines- d’un Federer. J’estime que Murray n’a pas besoin de cela compte tenu des conditions, de son potentiel et du lieu de la rencontre… Un petit peu déçu, ce n’est certes qu’un détail mais j’avoue que cela me gène de la part de la part d’un joueur que j’apprécie.

    Enfn, une finale Federer-Murray m’irait bien. D’abord car j’aurais hâte de voir le comportement du chicken Murray en finale d’un tournoi d’importance à domicile, aussi car je n’aimerais pas que Nadal le remporte tout de suite, je l’avoue…
    Et puis, si c’est doudou Roger, et bien on terminera l’année tennistique sur une aussi belle note que celle sur laquelle on l’avait commencée !
    Et il rejoindra Lendl et Sampras et leurs 5 victoires.

    • Elmar 26 novembre 2010 at 22 h 00 min

      Tout le monde oublie-t-il que Fed aura une demi à jouer d’abord? Contre Djoko, d’ailleurs, qui s’est qualifié en remportant le premier set.

      • Sylvie 26 novembre 2010 at 22 h 05 min

        Oui, c’est loin, d’être gagné.

      • William 26 novembre 2010 at 22 h 05 min

        Certes, mais je le redis, je ne vois pas Djokovic se jeter à corps perdu face à un Federer costaud depuis le début. Et mis à part l’US Open, Federer l’a dominé 3 fois sur dur cette saison. C’est pourquoi j’envisage sérieusement Federer en finale. C’est évident que rien n’est fait cependant, et Djokovic est tout à fait capable de sortir de sa boîte, mais je ne le pense pas.

    • Sylvie 26 novembre 2010 at 22 h 03 min

      J’ai du mal à voir une stratégie chez Murray. Ou alors, il est sacrément tordu. J’ai l’impression qu’il n’y croit pas ce qui est étrange. Franchement si c’est pour mettre la pression sur Nadal, je pense que ce dernier est au-dessus de ça. De toutes façons, Nadal va s’attendre à un gros match quoi que raconte Murray. J’avoue n’avoir pas non plus aimé ses déclarations. Sincères ou pas, ça la fiche mal pour top 5. Si Gasquet en avait sorti le quart, on aurait un haro sur l’animal. Je voyais Murray plus combatif.

    • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 19 min

      qu’est-ce que les fans de tennis sont tordus … ça m’étonne en permanence depuis que je suis tout ça, en même temps c’est pas le seul domaine où je lis le web et je trouve les gens tordus.
      Pour tous les raisonnements tordus comme ça, la première question que je me pose tout le temps c’est « quel intérêt ? »
      on n’est pas tordu pour le plaisir d’être tordu (sauf quand on interprète sur les forums :lol: ) : on l’est dans un but,
      là il est où le but ? vous pensez que Nadal va arriver en se disant « j’ai gagné d’avance, pas la peine de me fouler ».
      Vous croyez vraiment que c’est le genre de Nadal ? :lol:
      Quant au public, ce genre de déclarations ne peut que lui donner une mauvaise impression sur Murray : ça ne diminue pas la pression, au contraire s’il perd on lui reprochera d’avoir perdu « au mental ».
      Bref ça n’a que du négatif … et si simplement il pensait ce qu’il disait ?? si, hein ?
      d’ailleurs sur ce que j’ai vu aujourd’hui je ne lui donnerais pas tort : il avait apparemment deviné avant les autres que Nadal était sur une très bonne voie.

      • Elmar 26 novembre 2010 at 23 h 24 min

        Totalement d’accord: les gens sont tordus.

        En plus, je pense pas que Murray ou n’importe qui passe 3 heures à réfléchir à la meilleure stratégie de communication possible pour obtenir un gain de 0,0005% de chances de gagner le match.

        Tout ça est absurde.

        Sur webuytshirts, ils étaient experts pour triturer les décla de Roger dans tous les sens.

    • Mozeur Phoqueur 26 novembre 2010 at 23 h 25 min

      En tant que représentant officiel de Murray sur 15LT, je tiens à vous rassurer tout de suite : la déclaration de Murray était bien tactique, en vue d’encourager rafa contre berdych, mais Andrew n’a réellement AUCUNE intention de se battre contre rafa :mrgreen:

      Je vous précise cela pour que vous ne nourrissiez pas trop d’inquiétude pour nadal : l’écossais ne va pas piéger l’espagnol en le fatigant inutilement, il compte au contraire très poliment envoyer son aîné en finale du tournoi :)

  2. Djita 26 novembre 2010 at 22 h 00 min

    Je crois que c’est Antoine qui disait que ce masters des maitres était le dernier d’Andy Roddick. Je le confirme.

    • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 20 min

      pour tous les gens qui disent ça, vous savez qu’on vous le ressortira pas l’année prochaine, hein ?
      quelqu’un se souvient des 3 défaites pitoyables de Djokovic au Masters 2007 ?
      Roddick avait de vacances ce soir, avait été dégoûté par sa défaite contre Berdych, bah c’est arrivé à d’autres et ça arrivera à encore d’autres …

  3. Yaya 26 novembre 2010 at 22 h 05 min

    Certains parlent de conserver 4 ans les points des JO !

    Cela n’a aucun sens. Une saison de tennis dure un an. Le classement doit refléter le nombre de points en jeu durant l’année en question, en tout cas durant 52 semaines glissantes.

    De plus par phénomène des vases communiquants cela revient à tuer le coupe Davis et à donner plus d’importance à cette compétition qu’aux GC qui sont la raison d’être de ce sport.

  4. Clément 26 novembre 2010 at 22 h 08 min

    Enooooooooooorme défense de Roddick à l’instant (à 3/1 2ème set Djoko pour remporter le jeu), à voir dans les highlights à venir ça !

    Sinon bravo à Elmar pour l’article, gros boulot ! J’aimerais bien faire quelques commentaires aussi mais à tête reposée, là je viens de me taper tous les commentaires et j’ai un peu mal au crâne du coup.

    Pour en revenir au match en cours, c’est assez marrant ce qu’il se passe dans ce set, avec deux joueurs qui doivent terminer un match qui n’a plus aucun enjeu… et ils se donnent pourtant à fond physiquement même s’ils semblent un peu moins concentrés. Mais ils tente plus également, on a vu Nole faire un service volée… ça doit bien être le premier de sa part dont je suis témoin !

  5. Jérôme 26 novembre 2010 at 22 h 08 min

    Cher président Elmer.

    Etant moi-même l’un des membres du conseil constitutionnel tennistique, il m’incombe, comme à d’autres ici, de m’assurer de la conformité aux lois fondamentales et principes supérieurs de notre royaume tennistique de ton ambitieux et louable projet de refonte du calendrier et des points.

    Le 1er et plus important principe suprème, c’est qu’au commencement étaient les tournois du grand chelem.

    Le 2ème principe, c’est celui de la diversité des surfaces visant à assurer la variété des styles de jeux.

    Le 1er principe me paraît devoir emporter plusieurs amendements à ton projet.
    D’abord, il faut mieux espacer les tournois du GC : il y trop peu d’espace entre RG et Wimb et par conséquent trop d’espace entre l’OA et RG.

    Pour rentrer plus dans les détails, je pense que c’est une erreur que de repousser l’OA de 3 semaines. Les tournois avant l’OA, on s’en fiche. 2 semaines à tournois maxi avant l’OA, ça suffit largement. Il faut laisser l’OA sur les 3ème et 4ème semaines de janvier.

    Roland Garros, il faut le jouer un peu plus tôt, et pour ce faire, il faut remonter dans le calendrier Indian Wells et Miami, et donc supprimer un certain nombre des petits tournois qui suivent immédiatement l’OA. Ou alors, accepter que des petits tournois (M250) aient lieu en même temps que les M1000.
    Je pense qu’il faudrait à tout le moins remonter RG d’une semaine, pour que le tournoi ait lieu les 3ème et 4ème semaines de mai.

    Pour Wimbledon, c’est une question de salubrité publique pour le tennis que de recréer une véritable saison pour le gazon, qui est la surface qui a vu naître notre sport. Il faut un vrai M1000 sur gazon, voire 2. Ca impliquerait à mon avis que Wimbledon ait lieu les 1ère et 2ème semaines de juillet.

    Et on repousserait peut-être aussi l’US Open de 2 semaines afin que, par exemple, il ait lieu les semaines 2 et 3 de septembre.

    Dernier élément sur les surfaces : je pense qu’il y a trop de tournois sur dur. S’agissant de la saison indoor, il faut en revenir à des moquettes et autres surfaces synthétiques.

    Une remarque enfin sur les points : tu proposes beaucoup trop peu de points pour les tournois du GC qui se jouent sur 7 matches tous en 3 sets gagnants alors que les M1000, dans ton système, ne verraient que leur finale disputée en 3 sets gagnants (ce que j’approuve) tout en ne comptant que 5 matches.

    Et en forme de post scriptum personnel, car je sors là de mon rôle de juge constitutionnel de ton projet. Il me semble qu’il faudrait que ta réforme aborde un autre aspect essentiel au rééquilibrage de notre sport : la dérive des matériels. Il faut interdire les raquettes profilées, les grands tamis.

    • Elmar 26 novembre 2010 at 22 h 23 min

      Bon, alors là, c’est pas sérieux comme travail de la part d’un membre du conseil.

      Tout d’abord, tu n’étudies en rien la faisabilité de tes (genre supprimer des tournois ou inscrire un ou deux M1000 sur gazon: ils auraient lieu où, ces tournois et avec quelles infrastructures?).

      Ensuite, tu prétends diminuer la période entre l’AO et RG mais tu refuses de retarder l’AO!

      De plus, tu m’as mal lu: les M1000 se joueraient bien sur 6 matchs! Ca me paraît un juste équilibre entre les GC en 7 matchs et les autres tournois en 5 matchs qui permettraient de justifier les points offerts. Par ailleurs, j’ai enlevé 1 M1000, justement dans le but de diminuer leur puissance par rapport aux GC.

      Enfin, j’ai bel et bien rallonger la saison sur herbe.

      En conclusion, tu proposes un calendrier utopique là où j’en propose un réaliste qui règle de vrais problèmes…

      • Jérôme 26 novembre 2010 at 22 h 34 min

        Mô si ! Je t’ai remonté Roland Garros. D’une semaine ! ;-)

        Bon, je t’accorde que j’ai réfléchi tout en écrivant, et que ma réflexion a évolué entre le début de la rédaction et sa fin.

        Mais foncièrement, je pense que pour éviter les stratégies à la schtroumpf et conserver un intérêt à la saison tout au long de l’année, il ne faut pas réduire le laps de temps séparant le 1er tournoi du GC disputé dans l’année du 4ème.

        Ta saison sur herbe ne me paraît pas assez significativement rallongée. Tu n’as rajouté qu’une semaine.

        En gros, je pense qu’il faudrait la répartition suivante :
        - 15/20% de la saison moyenne d’un joueur sur gazon,
        - 20/25% sur terre battue,
        - 15/20% de la saison sur synthétiques divers,
        - 40/45% sur les divers durs.

        J’avais trop rapidement lu ton projet pour les M1000. C’est vrai. Mais je dois rappeler mon avis sur les M1000. Les M1000 on s’en fout. :lol: On a vu à quel point Shanghaï était un tournoi qui ne méritait pas ce statut. Il fut un temps où Bâle, Stockholm et Philadelphie se jouaient avec des finales en 3 sets gagnants sans être des M1000.

        • Elmar 26 novembre 2010 at 22 h 41 min

          15/20% de tournoi sur gazon? Tu me dis où tu les trouves les tournois, hein? La vérité,c’est qu’il n’y a pas du tout assez de tournois potentiels sur cette surface pour pouvoir vraiment rallonger la « green saison ».

          • Yaya 26 novembre 2010 at 22 h 52 min

            ah non c’est faux :
            queens
            Halle
            St Hertogenbosch
            Newport

          • Elmar 26 novembre 2010 at 22 h 59 min

            Tu as oublié Eastbourne.

            Ca fait donc 5 tournois potentiels sur gazon. 6 avec Wimbledon.
            Sur 64 tournois dans l’année. On arrive même pas à 10%, même si on étale tous les tournois semaine après semaine.

            • Yaya 26 novembre 2010 at 23 h 28 min

              tu remets la saison australienne sur gazon et le tour est joué.

            • Elmar 26 novembre 2010 at 23 h 32 min

              Yaya, j’ai fait un calendrier réaliste. Les fantasmes, c’est autre chose.

              Il n’existe plus de courts en gazon en Australie. C’est aussi simple que ça.

  6. Jérôme 26 novembre 2010 at 22 h 22 min

    Et au final, comme annoncé, on aura bien en demis Nadal, Federer, Djokovic et Murray. Pour ce qui me concerne, la seule erreur était que je voyais Djoko sortir 1er de sa poule devant Nadal.

    • May 26 novembre 2010 at 22 h 38 min

      Tu n’avais pas anticipé le problème à l’oeil de Djoko.

  7. Elmar 26 novembre 2010 at 22 h 24 min

    Pfff, Federer programmé en soirée. Chances de victoire dimanche hypothéquées.

    • Djita 26 novembre 2010 at 22 h 25 min

      Oh non! J’espérais que ce soit en après-midi!

    • May 26 novembre 2010 at 22 h 28 min

      Pour les 1/2 il a une journée de récup en +, il est gentil le rodger mais faut pas abuser quand même hein, les FFF? ;)

      • Djita 26 novembre 2010 at 22 h 32 min

        Je n’avais pas pensé à cela. Donc Murray est le plus avantagé, si avec tout ça il ne bat pas Nadal… :D

    • Elmar 26 novembre 2010 at 22 h 31 min

      Une journée de récup’ en plus que qui? Pas que Murray si celui-ci l’emporte en tous cas.

      • May 26 novembre 2010 at 22 h 33 min

        C’est Djoko le plus mal loti.

      • NTifi 26 novembre 2010 at 22 h 37 min

        Les 1er qualifiés, Fed et Murray bénéficient d’une journée de récup en plus avant leur match en demi. Mais bon le Suisse n’a pas trop morflé pendant le round robin çava

    • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 24 min

      je vous l’avais dit depuis longtemps : la seule et unique raison c’est que la BBC diffuse le match de l’après-midi et veut le match de Murray, c’est comme en France : on veut le local sur la TV gratuite.
      En revanche, ce qui n’est pas terrible dans ce tournoi c’est l’horaire tardif du 2e match (à revoir par le PRésident Elmar ?) : l’an dernier Del Potro était arrivé tout mou en finale, et en général même quand il y a des sessions de nuit en semaine, ils font les demi-finales à la suite, sauf ici.
      Enfin je ne pense pas que ça changera grand-chose au résultat final …

  8. May 26 novembre 2010 at 22 h 26 min

    Match tout pourri de Roddick! Il n’y a pas cru un instant à une éventuelle qualif pour les 1/2.

  9. Sylvie 26 novembre 2010 at 22 h 32 min

    En tous les cas, lorsque j’annonçais Nadal favori, beaucoup n’y croyaient pas. Et pourtant, ça se dessine gros comme une maison. A moins que Murray ait joué l’intox du siècle et retrouve sa hargne et son tennis, Nadal est en finale et, lorsqu’il est en finale il est quasiment invincible. Donc, ses fans peuvent être confiants.

    • Cochran 26 novembre 2010 at 22 h 44 min

      tu sais ce qu’il te reste à faire. Si c’est Fed-Nadal en finale, tu ne regarderas pas le match pour laisser une chance à Doudou :)

      • Sylvie 26 novembre 2010 at 22 h 50 min

        Tu ne te moques pas hein ? C’est ce que j’ai prévu de faire si jamais…

        • Djita 26 novembre 2010 at 23 h 00 min

          Merci d’avance Sylvie. Ca me rassure si jamais il passe Sylvie.

          • Djita 26 novembre 2010 at 23 h 01 min

            Mdr. Je voulais dire s’il passe Djoko. Decidemment. LOL

        • Sylvie 26 novembre 2010 at 23 h 01 min

          Si jamais il gagne vous saurez qui remercier

    • NTifi 26 novembre 2010 at 22 h 44 min

      Beaucoup croyaient surtout que Nadal ne pouvait pas battre de top player sur indoor mais il a gagné tout de même l’USO. Mais bon rien n’est joué, moi aussi j’espère que Murray jouera bien pour que Nadal puisse mériter sa finale s’il gagne.

      Après si Nadal en finale, effectivement il sera dur à battre mais pas invincible, quelque soit son adversaire ça ne sera pas acquis.

      • Sylvie 26 novembre 2010 at 22 h 49 min

        Le discours était le même avant l’USO et il a gagné. Au masters, l’argument était qu’il n’avait pas joué depuis longtemps qu’il avait été médiocre depuis l’USo et qu’il était moins bon en indoor. Il faut s’y faire, maintenant il sera favori partout.

      • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 28 min

        quand je lis Nadal  » la surface la moins bonne pour moi » alors qu’elle est si lente, il abuse quand même, et ses fans aussi …
        l’US Open c’était différent, vraiment moins bon pour lui, mais il a eu un tableau plus qu’idéal, c’était le rêve !
        et je trouve qu’il joue mieux ici.

    • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 25 min

      oui j’y croyais pas, mais il a plus de ressources que je le pensais : il a sacrément bien bossé son revers pendant son absence des courts et sa tendinite à l’épaule n’était apparemment pas très sérieuse.

      • Yaya 27 novembre 2010 at 0 h 14 min

        ah aha ahaha !
        je te l’avais dit que l’absence à Bercy était diplomatique.
        Il était simplement fatigué et il fallait qu’il récupère pour bien préparer le tournoi.

  10. Yaya 26 novembre 2010 at 22 h 47 min

    Je ne comprends pas la programmation pourrie des tournois de tennis actuellement.

    Si le Fed/Djokovic est programmé à 20h, et qu’ils s’entretuent durant 3h, cela fait que le vainqueur ne sera pas couché avant 2 à 3h du matin et devra revenir pour disputer une finale à 15h.

    • Sylvie 26 novembre 2010 at 22 h 50 min

      la finale est à 17 h 30.

      • Yaya 26 novembre 2010 at 22 h 53 min

        ouf c’est déjà mieux, mais c’est encore limite !

    • Mozeur Phoqueur 26 novembre 2010 at 23 h 14 min

      Ne t’inquiète pas : djoko a prévu de se coucher face à fed, tout comme murray face à rafa, donc roger ne sera pas épuisé pour dimanche :)

      • Yaya 26 novembre 2010 at 23 h 31 min

        et toi si tu pouvais aller te coucher aussi!

        :mergreen:

        • Yaya 26 novembre 2010 at 23 h 31 min

          :mrgreen:

        • Djita 26 novembre 2010 at 23 h 50 min

          Yahya on fait pas plus direct que toi. Le pire c’est que tu dis ce qu’une grande majorité pense. : mrgreen:
          I love that.

    • Sylvie 26 novembre 2010 at 23 h 16 min

      Ils t’ont envoyé un texto ?

  11. Mozeur Phoqueur 26 novembre 2010 at 23 h 10 min

    Bilan de l’affaire du vrai-faux challenge de berdych et rafa
    Dans la lettre du règlement, rafa avait 100% raison contre l’arbitre et contre le superviseur
    Dans l’esprit on est d’accord que rafa voulait challenger et qu’il aurait alors perdu le point.

    Détail de mon chemin de réflexion vers cette conclusion :

    Rafa voulait incontestablement challenger la balle de berdych et il aurait perdu le point s’il l’avait fait

    Mais ça n’a pas eu lieu justement : on est dans le cadre d’un overrule et c’est berdych qui challenge (et non pas rafa), berdych a raison à la vidéo, et on DOIT rejouer le point car :
    - c’est pas le problème que rafa ait été gêné par le late call de l’arbitre, vu qu’un late call ne gêne pas rafa (par définition, lol)
    - c’est le problème que rafa avait remis la balle de berdych dans le court, échange interrompu par l’arbitre seul et son stupide overrule

    ça me dérange pas de dire que nadal a tort si c’est le cas, mais là c’est bernardes qui a tort :
    - l’overrule est stupide vu que rafa voulait challenger (l’arbitre devait laisser faire nadal, et il ne l’a pas fait)
    - la conclusion de l’overrule, c’est forcément de faire rejouer, car rafa avait remis la balle en jeu
    - conclusion : bernardes s’est planté 2 fois (et je parle même pas du gros superviseur surpayé à rien faire et qui a validé l’erreur)

    http://www.rtve.es/deportes/20101126/nadal-berdych/376161.shtml

    • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 31 min

      mais Nadal avait arrêté de jouer le point et challengé avant l’annonce de l’arbitre, oui ou non ?
      il suffit de regarder la vidéo : on voit tout !
      quant à la « lettre du réglement », Bernardes la connait mieux que quiconque.
      Après, je comprends complètement l’attitude de Rafa mais tous ces gens qui prétendent mieux connaître le réglement que l’arbitre me font bien marrer.
      l’arbitre a eu tort de faire un overrule tardif après que Nadal avait arrêté, ça entretient la confusion, c’est vrai, et on comprend Nadal.
      MAIS Nadal avait bien challengé : regardez la vidéo, dire le contraire c’est mentir !!

      • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 33 min

        tiens v’là que je commence moi aussi à le sortir votre « Rafa » : c’est vrai que pour le coup j’ai de la compréhension, mais c’ets la dernière fois, je le jure :lol:

    • Yaya 26 novembre 2010 at 23 h 34 min

      Bernardes a overrulé sur l’influence de Nadal.

      Nadal a prouvé qu’il n’est pas ce qu’il prétend. C’est une personne qui a un égo gros comme une pastèque.

      Morale de l’histoire, ce n’est pas la peine de faire une dissertation.

      • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 35 min

        je crois pas que Bernardes a overrulé sous l’influence de Nadal : il voulait le faire MAIS Nadal a arrêté de jouer et challengé AVANT.

    • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 34 min

      « échange interrompu par l’arbitre seul et son stupide overrule » :
      non échange interrompu D’ABORD par Nadal qui arrête de jouer et lève le bras AVANT l’annonce de l’arbitre : regarde la vidéo !!

    • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 37 min

      Mozeur-Phoqueur, regarde la vidéo du point, il ne suffit pas d’écouter ce que raconte Nadal :
      http://www.rtve.es/deportes/20101126/nadal-berdych/376161.shtml

      • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 39 min

        ah les salauds ils ont changé la vidéo : ils ont enlevé le film du point les Espingouins !

        • Mozeur Phoqueur 26 novembre 2010 at 23 h 54 min

          mdrrrr Duong mon lien vidéo est donc aussi pourri, car j’avais repris le tien

        • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 59 min

          bein oui t’avais repris le mien mais c’ets les Espingouins qui ont changé la vidéo entre temps, les tricheurs !
          dans leur vidéo, on voit Nadal râler masi on ne voit plus le point alors que c’était la première chose qu’on voyait !

    • May 26 novembre 2010 at 23 h 38 min

      Challenge demandé par Nadal,overule de l’arbitre le point aurait dû être rejoué le reste c’est du blabla.

      • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 45 min

        je remets mon commentaire d’avant pour ceux qui n’ont pas lu :

        en tout cas, Nadal arrête clairement de jouer, il n’attend pas la décision de Bernardes.
        Cependant c’est vrai que la situation était un peu compliquée et que Nadal pouvait tout à fait interpréter la règle en pensant qu’indépendamment de sa propre décision, l’arbitre aurait overrulé (je ne dis pas non plus que l’arbitre a overrulé seulement sous l’influence de Nadal, on le voit tendre sa main vers le micro avant -ce que Nadal n’a pu voir- mais enfin il ne l’a pas fait tout de suite).

        Moi je comprends Nadal parce que ce qu’il considère, c’est que l’arbitre aurait overrulé de toute façon (et je pense à juste titre car on voit l’arbitre tendre la main vers le micro même s’il n’annonce « out » qu’après – ceci dit ça Nadal n’a pas pu le voir : il s’est arrêté de lui-même, pas à cause du mouvement de l’arbitre).

        En fait tout dépend ce qu’on considère qui prime :
        - l’antériorité (interprétation de Bernardes qui connait mieux les réglements que nous tous) : Nadal ayant arrêté avant l’arbitre, on fait comme si l’arbitre n’avait rien dit … après
        - la décision de l’arbitre (interprétation des nadaliens ici présents) prime sur la décision du joueur, que ce soit avant, pendant, après …
        je ne me souviens pas d’une situation de ce genre dans le passé : en tout cas maintenant on sait : c’est l’antériorité qui compte … et à mon avis c’est mieux car ça diminue les contestations possibles car on pourrait toujours dire que l’arbitre a pris sa décision à cause de la contestation du joueur …

        En tout cas, ça permet aussi aux arbitres de comprendre que dans ce cas il vaudrait mieux qu’ils ne disent pas leur opinion : or, là-dessus par contre ils le font souvent, par exemple Lahyani ça lui arrive souvent de dire avant un challenge ce qu’il pense et de le dire aux joueurs.
        Mais si dans ce cas c’est sans aucun engagement que l’arbitre parle comme le montre cette situation, il vaudrait mieux qu’ils ne disent rien pour ne pas alimenter la confusion !

        Maintenant vous avez le droit de rester borné et de ne pas comprendre que la situation est ambigüe et qu’à un moment il faut choisir entre ces deux priorités (antériorité ou primeur de l’arbitre sur le joueur), mais j’aurai dit tout ce que je pensais.

        je comprends Nadal, mais le responsable du réglement c’est l’arbitre !

      • Yaya 26 novembre 2010 at 23 h 45 min

        non justement le point n’avait pas à être rejoué.

        • May 26 novembre 2010 at 23 h 49 min

          Si puisque c’est l’overule de l’arbitre qui fait foi et annule par conséquent le challenge de Nadal. Donc erreur de l’arbitre qui overule une balle qui est Ok donc on rejoue le point. Si l’arbitre n’avait pas overuler Nadal perdait le point car il avait arrêté le point.

          • Yaya 27 novembre 2010 at 0 h 00 min

            l’overrule n’annule en rien le challenge précédent. Ce serait trop facile.

            • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 0 h 03 min

              nawak de chez nawak

          • May 27 novembre 2010 at 0 h 03 min

            Si l’overule a bien annulé le challenge de Nadal puisqu’au final c’est Berdych qui challenge le point.

            • Yaya 27 novembre 2010 at 0 h 18 min

              sauf qu’au moment de choisir si on remet 2 balles ou non, l’antériorité a joué.

        • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 56 min

          si on interprète comme ça, alors on aura des tas de situation où le joueur va influencer l’arbitre … en tout cas, je serais curieux de voir si il y a une commission des arbires qui a donné tort à Bernardes là-dessus car ça ferait jurisprudence : effectivement il faut savoir si c’est l’antériorité (appel du joueur) ou la décision de l’arbitre qui prime ?

        • Sylvie 26 novembre 2010 at 23 h 58 min

          Dites, le match s’est joué sur ce point ou quoi ?

          • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 00 min

            non mais enfin c’est vrai que ça pose un vrai prob d’arbitrage qui peut se reproduire très souvent : il faut savoir ce qui prime, l’antériorité de l’appel du joueur ou l’annonce de l’arbitre parce qu’arbitre>joueur ??

          • Sylvie 27 novembre 2010 at 0 h 01 min

            J’avais cru à vous lire : D

          • Yaya 27 novembre 2010 at 0 h 03 min

            non mais c’est marrant ! Surtout qu’on présente ce joueur comme la vertu incarnée!

            • May 27 novembre 2010 at 0 h 28 min

              T’as certainement pas lu ça sur ce site.

              • Yaya 27 novembre 2010 at 0 h 34 min

                ici aussi.

        • May 27 novembre 2010 at 0 h 00 min

          Duong, j’ai entendu sur Sport + que c’est la décision de l’arbitre qui prime. Après pour l’ordre de l’annonce je ne sais pas.

          • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 02 min

            mais ils ont dit ça sur quelle base sur Sport+ : ils ont fait comem la TV espagnole : écouter Nadal râler et expliquer sa version ?
            je comprends très bien ce qu’a pensé Nadal, je peux le comprendre, mais ça n’est pas à lui de faire les réglements ni les procédures arbitrales.

          • May 27 novembre 2010 at 0 h 09 min

            Ils ont dit que Nadal ne pouvait pas mentir sur le fait d’avoir demandé la video mais qu’il avait raison pour que le point soit rejoué.
            Il a raler, il a peut être eu tord peut être raison on s’en fou tout le monde peut se tromper. L’important c’est de comprendre le règlement.

            • May 27 novembre 2010 at 0 h 09 min

              il a ralé…

          • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 12 min

            oui May je suis d’accord, moi je ne donne pas tort à Nadal, même je comprends totalement ce qu’il pense (même si apparemment il dit en conférence de presse qu’il n’avait pas challengé alors qu’il suffit de regarder la vidéo du point pour le voir).
            MAIS il faut savoir ce qu’il faut faire dans ces cas, qui peuvent se reproduire très souvent !

            • Yaya 27 novembre 2010 at 0 h 21 min

              affirmer qu’il n’a pas challengé, ça s’appelle un mensonge.

          • May 27 novembre 2010 at 0 h 18 min

            Je crois que les arbitres feront rejouer le point. D’ailleurs lorsque un point est litigieux le point doit être rejoué, c’est déjà arrivé dans d’autres cas où un joueur subit une erreur d’arbitrage car on ne refait pas rejouer le point ou l’inverse.

            • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 21 min

              quand la décision d’arrêter le point vient du joueur, le point est perdu pour lui, c’est la règle : là la question est effectivement de savoir si l’overrule de l’arbitre annule effectivement cette règle, apparemment vous avez l’air convaincus, mais ça serait bien d’en avoir la confirmation claire (notamment car c’est la porte à des arbitres subissant la pression des joueurs)

            • May 27 novembre 2010 at 0 h 25 min

              Il me semble que Viard s’est renseigné auprès du corps arbrital pour affirmer ce que je reprends plus haut, je suis sûre qu’on aura la réponse bientôt.

              • Yaya 27 novembre 2010 at 0 h 35 min

                Viard est amoureux de Nadal.

            • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 39 min

              j’ai regardé sur menstennisforums et ils ont cherché dans le réglement ATP : le problème est que, comme toujours depuis que j’utilise ce réglement (par exemple pour les points du classement), il est très très mpal écrit et n’a pas été précisé depuis qu’ils ont mis le hawk-eye !!
              je vous jure, l’ATP serait mieux avec Elmar comme président : lui aurait plus de souci du détail !
              En tout cas, si l’interprétation que vous dites se répand, ça va faire jurisprudence : la « jurisprudence Nadal »

            • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 52 min

              finalement vou savez raison sur la lettre (cf post plus bas de 0 h 48)

    • Elmar 26 novembre 2010 at 23 h 43 min

      PFF, tout ce pataquès pour ça?

      En tant que Président, j’ordonne la sanction suivante: Rafa est suspendu de toute activité tennistique pour une période de 12 mois à compter de demain pour comportement inadéquat et mauvais exemple à la jeunesse.

      L’arbitre a raison même lorsqu’il a tort. On apprend ça dans toutes les écoles de sport.

      • Elmar 26 novembre 2010 at 23 h 53 min

        On pourrait aussi le pendre. Ca réglerait le problème.

    • Mozeur Phoqueur 26 novembre 2010 at 23 h 50 min

      La lettre, c’est que c’est berdych qui a challengé l’overrule de bernardes. Nadal n’avait évidemment aucune raison de challenger l’overrule de bernardes :mrgreen:

      Le challenge de berdych vient confirmer la préexistence de l’overrule. Dès lors qu’on est dans le cadre de l’overrule, la conclusion est nécessairement de faire rejouer le point, car rafa avait remis la balle en jeu (quoique ayant arrêté de jouer en levant le bras)

      Dans l’esprit on est d’accord que rafa voulait challenger et qu’il aurait alors perdu le point.

      Je vous ai livré ma conclusion, car j’avais commencé par conclure que rafa avait tort. Mais l’affaire est bien + compliquée qu’elle n’en a l’air, quand on la prend dans le détail. Et ma conclusion, c’est que rafa avait 100% raison dans la lettre, alors que dans l’esprit, bof bof bof

      • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 53 min

        Nadal avait arrêté de jouer et challengé AVANT ce que dit Bernardes : en combien de langues va t-il falloir le dire ? L’annonce de l’arbitre ne changeait rien AU FOND, c’est comme quand Lahyani dit « moi je pense qu’elle est dehors » …
        Les Espingouins t’ont-ils enfin laissé voir le point qu’ils avaient mis cette après-midi et enlevé depuis, les tricheurs ?

      • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 58 min

        tu as donné la conclusion mais quand tu dis qu’il a « raison dans la lettre », j’aimerais voir la lettre en question : y a t-il eu une annonce d’une commission arbitrale ou qqch de ce genre pour ce type de cas ?

      • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 0 h 01 min

        c’est vrai, Duong : rafa le 1er a déclaré qu’il voulait challenger, MAIS il ne l’a pas fait précisément, car l’overrule de l’arbitre rendait évidemment inutile le challenge de nadal.

        C’est donc berdych qui a factuellement challengé l’overrule de bernardes. On était donc bien dans le cadre d’un overrule.

        D’ailleurs bernardes s’est planté 2 fois, mais que dire du gros superviseur qui n’a même pas su appliquer froidement la règle de base avec recul, lui qui n’était pas dans le feu de l’action ?

        • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 03 min

          c’est une interprétation possible, et c’est peut-être la bonne, mais je serais curieux de savoir ce qu’en disent vraiment les arbitres après coup ?

    • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 0 h 10 min

      Voici un lien du match rafa berdych (mon 1er lien était mort) http://www.youtube.com/watch?v=FJ93txkR4lg

      passage incriminé à 2’15″

  12. Sylvie 26 novembre 2010 at 23 h 21 min

    Tien je rigolerais qu’on ait une finale Murray/Djoko, ça calmerait les esprits. Je crois plus en Djoko qu’en Murray mais j’espère que le Scottish va nous surprendre. Il me semble que la dernière fois qu’il a fait une déclaration ultra pessimiste voire défaitiste, il a mis un score derrière. Mais ce n’était pas face à Nadal.

    • Mozeur Phoqueur 26 novembre 2010 at 23 h 28 min

      ah non, moi je veux le beau jeu de federer en finale :)

      • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 32 min

        c’est pas beau de mentir

      • Mozeur Phoqueur 26 novembre 2010 at 23 h 38 min

        je dis toujours la vérité :)

        • Yaya 26 novembre 2010 at 23 h 46 min

          laisse moi rire

    • Sylvie 26 novembre 2010 at 23 h 35 min

      Il ne ment pas, il veut voir Federer se faire torcher en finale. C’est plus jouissif que de voir Nadal battre Djoko.

      • Duong 26 novembre 2010 at 23 h 40 min

        bon alors ça le fait jouir de voir perdre le « beau jeu » : m’étonne pas du personnage, un Murray-bis quoi, « win ugly » qu’y disait !
        de toute façon y a qu’à voir tous les commentaires tordus et les calculs du personnage pour le comprendre …

        • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 0 h 13 min

          loooooooooooool duong

          mais je suis quand même pas aussi méchant que vous le dites là, même Sylvie me l’avait concédé dans une autre vie

        • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 19 min

          OK je me suis emporté mais dire « je veux le beau jeu en finale pour qu’il se fasse torcher », c’est un brin sadique :lol:

        • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 0 h 25 min

          duong, à toi je pardonne tout :) car tu es fondamentalement de bonne foi

          En fait je suis pas sûr de rechercher les gens qui sont d’accord avec moi (d’autant que j’en trouve à peu près pas), mais avec le temps je goûte de + en + la compagnie des gens de bonne foi. Et réellement tu me sembles sincère dans tous tes posts.

          Evidemment Elmar ou Antoine font partie de ces personnes, d’ailleurs.

          • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 29 min

            merci je te perçois aussi (depuis peu que je te connais) comme une personne très honnête intellectuellement, et souvent intelligente, même si n’ayant pas les mêmes goûts :lol:

            • Yaya 27 novembre 2010 at 0 h 51 min

              j’ai failli m’étouffer.

              Honnête intellectuellement ??

          • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 0 h 44 min

            Ah, les goûts et les couleurs…

            D’ailleurs à la base j’avais peut-être les mêmes goûts que toi : j’adorais McEnroe & Sampras

            Potentiellement j’étais donc programmé pour aimer Federer. Avec ce joueur, je ne bloque pas sur son jeu, mais par contre son tempérament et l’unanimité médiatique dont il fait l’objet me l’ont rendu totalement et définitivement allergique. C’est comme ça.

            • Yaya 27 novembre 2010 at 0 h 52 min

              Renshaw sort de ce corps

          • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 50 min

            OK je comprends pour l’unanimité médiatique sans doute un peu gonflante pour Federer (même pour moi en tant que fan …).
            Sinon sur l’histoire du challenge, ils ont effectivement trouvé un passage dans le réglement ATP qui confirme ce que vous dites avec MAy, que je mentionne plus bas (post de 0 h 48)

      • Sylvie 26 novembre 2010 at 23 h 41 min

        Je crois que tu as tout compris :D

  13. Ulysse 26 novembre 2010 at 23 h 46 min

    Les brèves du jour en passant :
    - Nouvel entrefilet chez Marc Rosset,
    - Federer joue demain samedi pour espérer enchaîner trois victoires en qualité de CDMO,

    PS : T’es radin avec les les points ATP Elmar. Moi je suis résolument pour récompenser la CD et les JO en points ATP.

    • Elmar 26 novembre 2010 at 23 h 50 min

      J’avais compris. Mais t’oublies un truc: I, President.

      Lol. Sinon, c’est clair que c’est un vrai débat. Concernant les points en CD: t’arrives à suivre qqch toi? Faut au moins être ingénieur à la NASA ou s’appeler Duong pour comprendre qui touche combien de points quand. Trop compliqué pour un nombre de points limités. Je suis pour la suppression.

      • Ulysse 27 novembre 2010 at 11 h 07 min

        Elmar, ne me dis pas que tu supprimes parce ce que tu ne comprends pas.
        http://stevegtennis.com/rankpoints.txt

      • Elmar 27 novembre 2010 at 14 h 02 min

        Je supprime car je trouve les points illogiques en soi.

        A cela s’ajoute le manque de clarté pour le tout-public.

        Or, dans mon calendrier, j’ai tenté de rendre la lecture des résultats aussi claire que possible pour les fans.

  14. Rabelaisan 27 novembre 2010 at 0 h 34 min

    Duong, comme je me perds dans le fil, je te réponds là sur le niveau de Berdych aujourd’hui. Tu commets pour moi une erreur en voulant transposer contre Fed ce que tu vois contre Nadal: 2 adversaires différents, 2 matchs complètement différents.
    Ce que tu dis est en fait assez courant, sur la plupart des matchs gagnés par Nadal, on a l’impression que l’adversaire joue super bien, parce que Nadal tout en le détruisant à petit feu permet à son adversaire de l’agresser et donc de briller.
    Dimanche dernier, tu trouvais aussi que Sod avait super bien joué contre Murray et que Fed n’aurait aucune chance, on a vu ce que ça a donné. Il y a une illusion d’optique très courante: pour le même joueur et le même résultat final, on a l’impression que l’adversaire de Nadal a été bon et que contre Fed il s’est loupé.
    En réalité, Fed et Nadal font très bien déjoué l’adversaire en fond de court mais d’une manière totalement différente: Nadal en l’usant tout en lui permettant de l’agresser, Fed en le pourrissant et en rendant l’agression très risquée…

    • Duong 27 novembre 2010 at 0 h 42 min

      bon tu as évidemment en partie raison, mais pour ce qui concerne Fed contre Söderling, je m’étais exprimé de manière pessimiste après le match de Fed contre Ferrer, après le match contre Murray, je t’assure que je n’ai plsu dit que je voyais Fed perdre : je voyais un match difficile si Söd jouait bien, comme ça l’a été, et ça aurait pu êre plus difficile à quelques points près.
      mais aujourd’hui Nadal jouait assez long, c’était pas si facile de l’agresser, d’ailleurs Berdych était soivent en défense et a très bien défendu à mon avis.
      je l’ai vraiment trouvé excellent aujourd’hui, au moins jusqu’au début du 2e set.

    • Yaya 27 novembre 2010 at 0 h 48 min

      Ce que dit Rabelaisan me fait penser à une déclaration de Monfils qui affirmait qu’il était frustré par les matchs disputés contre le Suisse. Il sortait de ces matchs sans avoir l’impression d’être usé physiquement.

      Mais c’est parce que contre Federer, avant d’être un combat physique, le match est une lutte tactique et technique.

  15. Duong 27 novembre 2010 at 0 h 48 min

    Pour May et Mozeur Phoqueur : sur l’histoire du challenge ou non de Nadal, même si le réglement de l’ATP est comme toujours mal écrit, il y a quand même un passage qui vous donne raison sur la lettre, car normalement l’arbitre doit redemander à un joueur la confirmation qu’il veut bien challenger : là il ne l’a pas fait formellement à Nadal, donc le premier lever de bras et arrêt de Nadal ne devait pas être pris en considération effectivement.

    Réglement de l’ATP, p111:

    6) To challenge a line call or overrule, the player must state clearly to the chair umpire his intent to challenge. The chair umpire will (a) reconfirm with the player his intent to challenge; (b) confirm that the player has challenges remaining; and (c) proceed with the electronic review.

    Ceci dit, que Nadal dise en conf de presse qu’il ne voulait pas challenger, c’est quand même un peu gros comme mensonge !

    • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 1 h 05 min

      oui, c’est pourquoi je distinguais la lettre et l’esprit

      Par ailleurs, je dois dire que je déteste les overrules des umpires en présence de hawkeye. Ils ne sont pas « courageux » mais stupides et sources d’erreurs.

      Un overrule justifié n’ajoute rien à la possibilité qu’a tout joueur de challenger une balle litigieuse. Un overrule infondé est une faute d’arbitrage qui perturbe le jeu.

      Rien à gagner et tout à perdre, j’aimerais qu’on interdise un jour ces overrules « courageux » tant vantés par les commentateurs français.

      • Rabelaisan 27 novembre 2010 at 1 h 20 min

        Pas du tout d’accord, l’overrule, ça n’est ni courageux, ni inutile, c’est seulement l’arbitre qui fait son boulot d’arbitre. A priori, si on le plante sur une chaise, ce n’est pas pour faire joli dans le décor ou pour être une cible vivante quand Edberg boise son service mais justement pour avoir un autre regard que les autres qui sont le cul en l’air et le nez collé sur la ligne près à sniffer. Si il la voit bonne ou faute, il est donc normal qu’il annonce et ça n’a rien à voir avec le hawk-eye qui est du ressort du joueur et que l’arbitre n’a pas à prendre en considération dans son propre choix.

        S’il n’y a plus d’overrule, autant supprimer définitivement l’arbitre de chaise, parce que bon, donner le score et dire le nombre de challenges restant, une machine peut le faire, il suffit de reprendre la voix qui fait les annonces dans les gares sncf.

        • Rabelaisan 27 novembre 2010 at 1 h 23 min

          En plus, Nadal pique une colère, ça met un peu d’animation sur le court, c’est tout bon pour le spectacle. Nul doute que Maradonna a dû apprécier.

    • Duong 27 novembre 2010 at 1 h 26 min

      c’est clair que le hawk-eye change la fonction de l’arbitre, et que ce type de situations doivent être au moins clarifiées.
      Si ces situations sont clarifiées, je trouve bien qu’il continue à y avoir des overrules … dans la mesue où les arbitres sont capables de faire des overrules justifiés, ce qui me semble effectivement le plus souvent le cas.
      Mais par contre une fois que le joueur a challengé, là je trouve qu’ils devraient se taire pour ne pas ajouter à la confusion : on voit par exemple toujours Lahyani donner son avis, il a presque toujours raison mais un jour il prend un risque de confusion de ce genre si les règles ne sont pas claires.

    • Duong 27 novembre 2010 at 1 h 29 min

      une dernière remarque : les juges de ligne me semblent excellents dans ce MAsters : ce sont apparemment des pros (j’ai reconnu la dame asiatique qui avait été menacée par Serena Williams ;) ) et leurs décisions sont remarquablement correctes d’après tous les hawk-eye qu’ils passent à la télé.
      Dans ce contexte, oui, ça devient encore plus délicat d’overruler quand les juges de ligne sont si bons …

      • Rabelaisan 27 novembre 2010 at 1 h 41 min

        D’ailleurs, je ne sais pas si depuis l’instauration du hawk-eye, il y a déjà eu des stats officielles sur l’arbitrage (ça doit bien exister): le % d’overrules corrects par l’arbitre, par le hawk, etc?

      • Ulysse 27 novembre 2010 at 11 h 18 min

        Ça veut quand même dire qu’il y a des personnes qui prennent un long courrier probablement en business, avec hotellerie pendant une semaine à Londres ou Nez York, juste pour aller fixer une ligne. La main d’oeuvre locale sait pas faire. Environ 20 k€ la ligne TTC. Ça devient n’importe quoi le pognon dans le tennis.

  16. Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 8 h 47 min

    En tant qu’âme charitable – et, je le reconnais, légèrement taquine – je viens de concevoir un scénario de sortie de crise pour mettre du baume au coeur des âmes sensibles de Sylvie et de Duong.

    Aujourd’hui roger pourrait être tenté de se coucher devant djoko
    - pour éviter d’avoir à jouer rafa en finale,
    - pour envoyer djoko s’épuiser contre rafa afin que le serbe rate sa finale de coupe davis

    Car si Andrew et roger se détestent cordialement, je crois qu’on peut en dire autant de novak et roger :)

    Bon, j’ignore s’il faut souhaiter que ça se produise, mais ça permettrait de se sortir du scénario désormais attendu d’une finale nadal vs roger, que certains peuvent appréhender.

    • David 27 novembre 2010 at 9 h 08 min

      C’est vrai qu’un joueur professionnel fait souvent ce genre de choix…Surtout à ce stade du cinquième plus important tournoi de l’année… Tout comme pour les relations entre Federer, Murray, Nadal et Djokovic; on croirait que tu vis avec eux.
      Et si au fond, c’était toi qui avait peur que Federer gagne contre Nadal dimanche ?

      • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 9 h 26 min

        Bien sûr que j’ai aussi un petit peu peur : c’est ce frémissement qui fait partie du jeu. Sans suspense, ce serait évidemment beaucoup moins drôle.

    • Sylvie 27 novembre 2010 at 9 h 51 min

      On dirait que tu parles d’enfants de maternelle. J’espère que tu ne crois pas réellement à ce genre de films sinon il faut consulter.

      La psychologie de comptoir à des kilomètres de distance et sans connaître les individus, c’est très crédible, il est vrai.

      • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 9 h 57 min

        J’ai d’ailleurs même cru percevoir que mon chouchou Andrew ne recueillait pas toujours beaucoup de suffrages favorables sur le forum. C’est ma psychologie de comptoir à moi avec mes tout petits moyens à moi.

    • Duong 27 novembre 2010 at 10 h 16 min

      bon honnête intellectuellement, souvent intelligent,
      mais l’esprit carrément mal tourné !
      je viens de lire aussi sur webuytshirts « Entre Djoko qui s’économise pour belgrade et roger qui tremble d’amour à l’idée de retrouver rafa, le match de ce soir risque d’être furieusement comique :) »
      Pfffff ….

      • Duong 27 novembre 2010 at 10 h 18 min

        le smiley rigolard n’est pas de moi ;)

      • Duong 27 novembre 2010 at 10 h 27 min

        l’esprit mal tourné étant une forme de non-intelligence et, je dirais même plus à mes yeux, un aspect de la c..nerie.

      • Sylvie 27 novembre 2010 at 10 h 29 min

        Honnête intellectuellement, certainement pas et franc comme un âne qui recule

    • Duong 27 novembre 2010 at 10 h 45 min

      ce qui est marrant c’est les ados et esprits mal tournés des forums qui disent « Fed tremble à l’idée d’affronter Nadal » alors qu’à ma connaissance, ce ne’st pas lui qui a dit « ça sera trè-s très difficile, je ne l’ai jalmais battu dans les grandes occasions ».
      il l’a battu en finale de grand chelem, il l’a battu en finale de masters series, sur terre battue, il l’a battu au Masters …
      Et puis surtout Fed n’est pas un frileux mal tourné des jupes de sa môman, c’est un père de famille, et un type qui a des rêves, de l’ambitoon, un type un peu fou.

      PS : à titre personnel, je regrette que Nadal gagne un autre titre mais que ce soit en finale contre Fed, Djoko ou n’importe qui d’autre, ne me fait strictement rien.
      A l’US Open, je reconnais que c’était un peu différent, là encore à titre personnel, je ne pense absolument pas que Fed ait raté des balles de match (d’ailleurs c’est Djoko qui les a sauvées) parce que « les frileux mal tournés pensent qu’il ne voulait pas perdre contre Nadal en finale »,
      mais enfin à titre personnel, tout le contexte, toute la pression mise autour de cette finale de l’US Open par les journalistes style MCEnroe comme quoi ce match dirait irréfutablement que Nadal est le meilleur joueur de tous les temps (ça ne marchait apparemment pas dans l’autre sens…), me semblaient profondément malsains et faux : en un sens, c’est bien d’avoir évité ces c..neries.
      Mais en dehors de ça, Fed-Nadal c’est qu’un match de tennis, et j’espère bien que Fed va gagner ! je ne suis pas optimiste car Nadal est en pleine force de l’âge, Fed déclinant (Fed a battu Nadal au Masters en 2006-2007 dans des super-matches, surtout le premier), et puis la surface est lente et on a déjà suffisamment dit sur un autre sujet les obstacles techniques spécifiques pour Fed quand il rencontre Nadal. Mais bon il peut gagner, oui, et ça aurait au moins un mérite : celui peut-être de nous éviter que se pointent des types à l’esprit aussi mal tourné la prochaine fois …

    • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 11 h 07 min

      Je vois que Duong a de très bonnes lectures : en tant que passionné de tennis, webuytshirts est un site que j’apprécie particulièrement.

      En revanche, quoique duong semble m’avoir retiré une très large partie de l’estime qu’avec quelque effroi il m’avait un temps concédée, je suis obligé de reconnaître que si fed devait gagner en finale, ça me ferait réellement plaisir de savoir duong heureux du résultat. Car je continue à le penser sincère et de bonne foi, même son indignation contre moi en témoigne.

      Quant à mon odieux scénario de petit machiavel puceau frustré et boutonneux (lol), je viens de m’aviser qu’il a du plomb dans l’aile. Car si Rafa devait battre Murray, il me semble quasi-impossible pour roger de perdre alors en 1/2 : compte tenu du résultat de la demi précédente, roger risquerait trèsssssssss fort de passer pour un trouillard. Eviter rafa, ok, mais quand même pas à n’importe quel prix.

      Donc je reviens sur le scénario de base : murray se couche devant le camion rafa lancé à toute vitesse contre lui, et roger se trouve contraint de jouer la gagne dans sa demie contre un djoko qui voudra s’économiser en vue de la coupe davis. Et pour la finale de dimanche, qui vivra verra.

    • Ulysse 27 novembre 2010 at 11 h 23 min

      La demi finale est un match à 400 points. C’est pas un match qui se balance légèrement. D’ailleurs la finale n’est que 100 points au-dessus ce qui n’est pas logique.

  17. Pat 27 novembre 2010 at 9 h 18 min

    A propos du point litigieux, je pense comme il a été écrit que l’arbitre n’a pas à overuler quand le joueur a décidé de demander le challenge :
    - si la balle est faute, le joueur qui challenge gagne le point et ne perd pas de challenge
    - si la balle est bonne, le joueur qui arrête à tort perd le point et le challenge
    S’il overule, cas d’hier :
    - si la balle est faute c’est l’adversaire qui perd un challenge (pas grave, il a choisi de challenger)
    - si la balle est bonne, on rejoue le point si on applique correctement le règlement ; de toute façon, un joueur s’estime lésé, hier c’était Nadal car l’arbitre a mal interprété le règlement sinon Berdych se serait (à juste titre) estimé lésé.
    Par contre il est normal que l’arbitre joue son rôle dans les autres cas s’il estime avoir vu une faute que le juge de ligne n’a pas vue.
    Ceci dit, la balle a été donné bonne par le hawk-eye d’environ 2 mm, ce qui est inférieur à l’incertitude de la mesure ; pour un scientifique, on devrait rejouer le point car ce n’est pas décidable ! Mais on ne peut pas jouer en appliquant ça et il faut accepter le verdict de la machine même quand il est faux ou indécidable.

  18. David 27 novembre 2010 at 9 h 45 min

    J’ai relu l’intégralité de l’interview de Murray sur Eurosport, et malgré les fluctuations que peut engendrer une traduction, je trouve sa réaction incroyable. Quand il dit qu’il n’a jamais battu Nadal lors des grandes occasions, on ce demande ce qu’il entend par « grandes occasions ». Il me semblait que demi et quart de grand chelem en relevaient…

  19. Antoine 27 novembre 2010 at 10 h 42 min

    Non, A Rod n’est pas nul..C’est moi qui suit méchant avec lui ! Vous avez vu ce non match contre Djoko ? Pas moi, mais l’Equipe dit qu’il s’est battu trois jeux..

    Le top 4 en demies, c’est bien et je crois que l’on s’achemine tranquillement vers une finale entre le 1 et le 2..

    La Murène va prendre une patée, comme contre le Suisse. Cela lui fera du bien; de toute façon, il passe son temps à dire que ce sont « les deux meilleurs joueurs de l’Histoire », ce qui en dit long au passage sur les connaissances historiques de la Murène mais qui en dit surtout long sur ses dispositions mentales. N’importe qui de censé dirait: pas facile mais j’ai bien l’intention de gagner ce match…

    Djoko, lui, a remplit son contrat et peut rentrer à Belgrade. Federer joue mieux que lui en ce moment et à moins que ce ne soit un jour sans du Suisse, cela va être très difficile pour l’ami Djoko..S’il perd le premier set, je ne le vois pas gagner en trois; je le vois plutôt penser à faire ses valises…

    C’est vraiment scandaleux de les faire jouer si tard alors que la première demie se joue à 15h. C’est comme à l’US Open ou l’on n’a pas non plus la décence de faire démarrer la deuxième demie juste après la première histoire de limiter les différences de temps de récupération et comme à l’US Open ces deux dernières années, le perdant dans l’affaire est le Suisse. Les organisateurs aiment bien le réserver pour la séance nocturne: il est plus bankable…

    A l’US Open, cette différence de traitement l’avait visiblement perturbé, ou plutôt l’idée d’avoir à affronter un Rafa frais et dispos le lendemain l’avait perturbé. Il faut espérer que cela ne vas pas se produire à nouveau comme cela et qu’il liquide Djoko en deux sets histoire d’être frais demain..

    • Duong 27 novembre 2010 at 10 h 49 min

      Fed est un nul car il a perdu contre Fish 6/1 6/1 et contre Nadal 6/1 6/3 6/0.
      Del Potro a pris deux 6/0 contre Fed à Melbourne.
      Nadal s’est pris une raclée du style 6/0 63 contre Youzhny à Chennai.
      etc etc … ça n’est que tu tennis.

    • Duong 27 novembre 2010 at 10 h 52 min

      « C’est vraiment scandaleux de les faire jouer si tard alors que la première demie se joue à 15h. »

      c’était déjà comme ça l’an dernier, ça n’est pas une nouveauté, Del Potro en avait souffert mais on n’en avait guère parlé …

      A l’US Open, il me semble que la demie de Fed a commencé très peu de temps après la première, c’est différent : là le prob c’est plutôt qu’il n’y a aucun jour de récupération pour des matches en 5 sets et que la finale est prévue l’après-midi.

    • Mozeur Phoqueur 27 novembre 2010 at 11 h 18 min

      Antoine, laisse-moi te dire que tu es trop dur avec roddick sur ce match contre djoko.

      Roddick était hier tout simplement le 4e dindon (avec ferrer, berdych et supervicking) : avec zéro espoir de qualif, que voulais-tu que le dindon américain réalise l’exploit contre djoko ???

      C’est exactement pareil que les scores de 5-0 en coupe davis : une fois le 3-0 remporté, les joueurs de l’équipe battue n’ont évidemment plus le coeur à se battre inutilement « pour l’honneur » dans les 2 derniers matches.

      C’est dans ses 2 premiers matches de poule que roddick s’est transformé en dindon. Et dans ce tournoi, je dirais même que tout s’est joué dès les 2 premiers jours avec le top 4 remportant son 1er match. Toute la suite n’a été qu’une conséquence de ces 1ers matches des 2 premiers jours, avec un ordre de programmation qui a ensuite placé irrémédiablement les dindons la tête sur l’échafaud.

  20. MarieJo 27 novembre 2010 at 11 h 03 min

    Un nouvel article est en ligne pour tout ce qui concerne le match calling du masters.

    Epargnez le texte de ce pauvre elmar ;)

  21. Colin 27 novembre 2010 at 11 h 42 min

    466 commentaires en 28 heures. Mais vous êtes tous devenus fous ou quoi?
    Pour la première fois depuis la création de 15-lovetennis je crois que je vais être obligé de faire l’impasse…

    • Elmar 27 novembre 2010 at 14 h 04 min

      Ah non, Colin, je veux tes remarques, hein! Non mais.

      Pas de ma faut si j’ai été pollué par le « Nadal a raison – l’arbitre a tort ».

  22. Sylvie 27 novembre 2010 at 14 h 21 min

    J’ai vu que tu avais réussi à intercaler une semaine entre Toronto et Cincy pour ceux qui ne joueraient pas Washington. C’est une bonne idée. Du coup, tu as sacrifié d’autres breaks ?

    Et pourquoi les dégradés de couleur ? bleu clair, moyen , foncé par ex ?

    • Elmar 27 novembre 2010 at 14 h 27 min

      Il y a une période qui est pas mal raccourcie, c’est entre Wimbly et Montréal (que 3 semaines hélas). J’ai pas réussi à faire mieux, car je voulais retarder Wimbly pour avoir une semaine supplémentaire sur gazon et j’ai dû avancer également Montréal pour empêcher l’enchaînement des 2 M500 (ex 1000), qui, pour moi, est une nécessité.
      Dans ma tête, avec le calendrier proposé, il me semble presque inévitable que les meilleurs fassent des choix et sautent l’un ou l’autre des M500 proposés. J’insiste sur ce point d’ailleurs dans mon texte: chaque joueur fait son calendrier à sa sauce.

      Pour les couleurs: plus les couleurs sont foncées, plus les tournois sont importants. Je croyais que c’était clair! Ca permet de visualiser le crescendo de chaque mini-saison. On commence par un 125, puis un 250, un 500 et un GC. Les couleurs représentent à peu près les surfaces sur lesquelles ont lieu les tournois et le ton des couleurs représente l’importance du tournoi.

    • Colin 27 novembre 2010 at 20 h 20 min

      « plus les couleurs sont foncées, plus les tournois sont importants. Je croyais que c’était clair! »

      C’est clair que quand c’est pas clair c’est foncé!

      Pas le temps pour l’instant Elmar mais je reviendrai

    • Sylvie 27 novembre 2010 at 21 h 32 min

      Merci pour ta réponse. Oui, j’aurais du regarder plus attentivement pour les couleurs. C’est effectivement assez clair.

  23. Jérôme 27 novembre 2010 at 17 h 10 min

    La vache ! Je prends le match juste au début du 3ème set et je vois que Murray a breaké 2 fois Nadal dans le 2ème set.

  24. hamtaro 27 novembre 2010 at 20 h 50 min

    @Elmar pourquoi ne pas laisser le format 3 sets en place mais sans tie break dans le 3ème set?
    de plus quand je te parle d’un M1000(M500) sur gazon je ne parle pas forcément du Queen’s pourquoi pas à Halle? ou autre part tu es le prési non? crée un autre tournoi
    de plus je pense qu’on éjecter Madrid, Miami et Bercy ça laisse de la place pour d’autres M1000 (500).
    j’y réfléchis…

    • Elmar 27 novembre 2010 at 21 h 51 min

      J’ai pas de scrupule à dévaluer Madrid (je l’ai fait) et Indian Wells (plutôt que Miami) (je l’ai fait aussi), mais pour Bercy, je suis quand même pas d’accord: il ne resterait plus aucun M1000 en indoor!

      Sinon, je suis président et j’ai tenté un truc réaliste. Je n’ai créé ni supprimé aucun tournoi et n’ai augmenter ou réduit que d’une catégorie au max les tournois.

    • Elmar 27 novembre 2010 at 21 h 52 min

      Sydney aurait sans doute les infrastructures pour accueillir un M1000. Mais à choisir, dans ce cas, je mettrais plutôt Dubai en M1000 pré-AO.

      • Elmar 27 novembre 2010 at 22 h 00 min

        Mais ça pose des problèmes géographiques que j’ai mentionnés plus haut.

  25. Nath 28 novembre 2010 at 11 h 14 min

    J’ai écrit le premier commentaire à cet article, vais-je écrire le dernier ?
    Je n’ai pas le temps de poster longuement sur le sujet et encore moins d’analyser, mais il y a un point sur lequel j’aimerais revenir. L’idée de Coupe Davis sur 2 ans avancée par MarieJo me plaît bien. La question est de savoir quoi faire des semaines que ça va libérer. Les laisser libres ou non ? Moi, je propose quelque chose entre les deux. Pour les demi-finales, chaque équipe qui reçoit choisit de jouer soit en janvier, soit après Miami. Avantage : aspect stratégique renforcé pour le capitaine, qui aura moins de contraintes météorologiques et pourra faire jouer la rencontre en plein air selon la saison. Inconvénients : lisibilité pour le public, situation où une équipe qualifiée pour la finale en janvier va attendre 3 mois avant de connaître le nom de son adversaire.

    Pour finir, Président Elmar, bravo pour ton implication (j’espère qu’elle sera aussi forte chaque jour de ton – double – mandat). J’aime bien la liberté accordée aux joueurs de moduler leur calendrier à leur guise (voir des « 0 » en face de certains M1000 pour certains joueurs, c’est moche), ainsi que les mini-saisons, bien que cela n’empêchera pas que certaines seront moins suivies que d’autres (celle où il y a un tournoi à Movistar, Chili, par exemple).

    • Elmar 28 novembre 2010 at 11 h 17 min

      Alors, si la Coupe Davis se joue sur 2 ans, l’intérêt est clairement de libérer des dates dans le calendrier.

      Pour avoir fait le boulot, je peux t’assurer que deux semaines de plus à disposition dans l’année, c’est juste monstrueux ce que ca peut changer. Je suis séduit par l’idée de MJ et dans la prochaine mouture du calendrier, j’en tiendrai compte. Sérieusement, ca permet vraiment de détendre le calendrier, de trouver de nouvelles solutions.

  26. Guillaume 28 novembre 2010 at 22 h 25 min

    Salut Elmar. Me voilà sur ton article. Attention pavé.

    Total respect tout d’abord pour le sérieux de ton travail. C’est du massif et c’est bien de voir que le débat a suivi.

    Mon avis maintenant.

    Il y a quelques temps déjà, j’étais tombé sur une interview de Tommy Robredo, dont je ne sais s’il siège au bureau des joueurs mais qui devrait, tant il a des idées intéressantes. Il proposait deux aménagements principaux à effectuer sur le circuit :

    - le premier, c’est qu’il doit y avoir des tournois proposés toute l’année, du 1 janvier au 31 décembre s’il le faut, pour que les joueurs puissent s’ils le désirent avoir toujours un évènement dans lequel s’engager. Robredo rappelait que le tennis ne se résumait pas au seul Top 60 et ses entrées assurées dans les grands tableaux, et que l’offre 250 + Challengers + Futures devait rester vaste pour offrir un maximum de possibilités aux joueurs.

    - le second point est un corollaire immédiat du premier : des tournois toute la saison, mais aucune obligation de participation pour les joueurs. Chaque joueur doit pouvoir gérer son calendrier comme il l’entend.

    Alors bien sûr, le Tommy prêche pour sa paroisse, veut avoir un maximum de tournois à disposition pour mieux programmer sa saison à sa convenance (et à celle de ses pairs). Mais les deux propositions me paraissent de bonnes idées de départ, à retravailler ensuite évidemment.
    D’abord parce que, concernant le point 1, on voit bien que dès que les joueurs ont des pauses dans leur calendrier, ils s’empressent de s’engager dans des exhibs, des interclubs… donc tant qu’à faire autant proposer des tournois, fussent-ils de 3e catégorie. Ensuite concernant le point 2… Ben parce que le tennis a toujours fonctionné comme ça et qu’il ne s’en portait pas plus mal.

    Partant de là, j’en viens au calendrier lui-même, qui à mes yeux n’est pas si mauvais que ça considérant, comme tu l’as bien dit Elmar, que l’on ne bouge pas comme ça une machine aussi lourde, où cohabitent tant d’intérêts différents.

    Déjà, le début de saison est calé et impossible à bouger, l’OA se montrant jaloux de son créneau, saison météo idéale + période de vacances scolaires en Australie qui garantit des entrées sur site. Donc out of the question de les faire bouger ne serait-ce que d’une semaine.

    En revanche, là où clairement le bât blesse, c’est pour moi sur l’enchaînement Indian Wells / Miami, ces tournois à dix jours de compétition qui s’étirent sur un mois entier. Un mois pour deux tournois, dont à chaque fois une première semaine qui traîne en longueur… Là, c’est clairement nawak. Les ramener à une semaine chacun, et hop on débute la saison de terre battue un peu plus tôt, permettant de désengorger un peu mai et juin.

    Fin mars/début avril sur la Côte d’Azur, on peut déjà avoir de bonnes conditions climatiques en extérieur. Malgré tout, et puisqu’on sortirait de 2 MS « normaux », à rythme donc assez soutenu, je pencherai pour la ré-instauration d’un enchaînement qui se pratiquait dans les 90′s et qui connaissait beaucoup de succès auprès des joueurs : un lancement – pour les stakhanovistes – de la saison de terre battue à Nice, avant un saut de puce la semaine suivante à Monaco. Si vous comptez bien, nous sommes toujours en avance d’une semaine sur le calendrier actuel. Peu, certes, mais déjà conséquent dans la volonté d’alléger la période. Ensuite, saison de tb normale jusqu’à RG.

    Pour le gazon, difficile de changer quoi que ce soit. Mieux, j’ai envie de dire que cet enchaînement brutal tb/gazon fait partie du jeu. Sur le statut, Queen’s et Halle méritent une promotion en 500. Le premier pour son histoire et parce qu’il est à Wimb ce que Monaco est à RG : les vainqueurs du Queen’s ne sont jamais loin du titre à Wimb. Le second car c’est un tournoi qui a bien mené sa barque depuis dix ans, et que l’Allemagne demeure aujourd’hui l’un des rares pays à faire des efforts pour promouvoir le gazon. Cela mérite d’être récompensé, d’autant qu’il ne faut pas oublier que le gazon nécessite des engagements financiers et humains que peu de pays veulent faire. En outre, je pense que les joueurs Allemands ont aujourd’hui encore un bon potentiel sur herbe, et on sait que la présence de joueurs locaux assure toujours le succès économique d’un tournoi.

    Les autres tournois puis Wimb, RAS. La saison d’herbe reste courte, mais pour celui qui n’en veut il y a moyen de prendre des points – 500, 250, GC puis encore 250 pour qui se traîne à Newport -

    Mini-saison tb ok, avec en parallèle le début des US Open series. Cette partie-là du calendrier s’enchaîne plutôt bien, je trouve. Même Montréal et Cincy collés ne me gêne pas plus que ça.

    Reste la saison indoor : s’est dessiné cette année – à voir si ça confirmera à l’avenir – une tendance entre joueurs en forme en Asie – Pékin, Beijing et autres jusqu’au MS de Shanghai – et joueurs en forme juste après, en Europe – Vienne, Bâle… et Bercy. Pourquoi pas. Il en faut pour tout le monde et j’ai trouvé que les deux tournées avaient été rythmées cette année, sans que l’une pâtisse du rayonnement de l’autre. A confirmer.

    La semaine de repos entre Bercy et le Masters me semble indispensable.

    Reste la Coupe Davis, qui comme je l’ai déjà dit se porte bien mieux que ce qu’on veut bien dire ; la seule modification à laquelle je ne serais pas hostile, c’est de garantir une exemption de premier tour aux finalistes sortants. Je me mets à la place des gars qui se sont défoncés en décembre, quand tous les tops players sont déjà en vacances, et qui doivent remettre le titre en jeu dès mars. C’est clair que c’est un peu raide… Du coup oui, ça ne me choquerait pas qu’eux n’entrent en lice qu’en quarts de finale.

    Mais encore une fois, la règle principale à instaurer, à mes yeux, est la libre participation aux tournois. Et en particulier ôter tout caractère obligatoire aux M1000. Déjà à partir de là, je pense que pas mal de problèmes sportifs se résoudraient d’eux-mêmes.

    • Jean 28 novembre 2010 at 22 h 35 min

      Tiens, j’attendais et c’est celui-là que je cosigne, entièrement.

    • Elmar 28 novembre 2010 at 22 h 43 min

      Merci pour ton super post (je suis soulagé, je croyais que tu étais burn out après Bercy ;))

      Je ne pense pas que tu as pu lire tous les commentaires, mais bcp me reprochaient d’avoir, finalement, fait trop peu de changements; je m’en suis expliqué : la tentative était de faire un calendrier réaliste.

      Et toi, justement, tu es encore bien plus réaliste que moi. Je sais que l’AO ne se bougera pas si facilement, mais autant je pense que moi vivant, je ne verrai pas Wimbly bouger d’une semaine au calendrier (ce que j’ai fait) autant il me paraît possible que l’AO soit légèrement décalé. A voir.

      Sur IW et Miami, on est tous d’accord. L’enchaînement Canada/Cinci, pour moi, c’est de la folie; j’aimerais vraiment les voir décollés.

      Concernant l’idée de Robredo: ceux qui ont vraiment besoin de jouer des tournois toute l’année (à partir de la 70ème place peut-être) ont des challengers. Et je trouve qu’on peut quand même laisser les joueurs chez eux pendant les fêtes.

      Enfin, reste la Coupe Davis, la compétition qui divise visiblement le plus de monde ici. En gros, personne n’est d’accord sur rien parmi ceux qui se sont exprimés! Plus je reprends le calendrier et plus je suis convaincu de la nécessité de réformer cette compètition d’une manière ou d’une autre. Pour l’heure, dans ma tête, l’idée de MJ tient la corde. J’attends d’autres propositions, parce que mine de rien, dans un an, je prendrai de nouvelles mesures pour l’année 2012 (année olympique en plus!).

    • Elmar 28 novembre 2010 at 22 h 46 min

      Avec le calendrier que tu proposes et qui réglerait des problèmes, j’aurais encore à redire sur : le mois de février TROP chiant; une saison sur terre battue offrant TROP de points; une période entre RG et Wimbly TROP court; on enchainement Canada-Cinci TROP contraignant.

      Mon calendrier va un peu plus loin, parce que je voulais résoudre ces différents noeuds là. Et je voulais aussi une logique géographique plus forte que maintenant (Johannesburg, Dubai isolés, par exemple)

  27. MONTAGNE 29 novembre 2010 at 16 h 07 min

    Impressionné par le boulot et aussi par la qualité des posts (la démagogie n’a aucune limite), je propose une idée pour que la Coupe Davis ne surcharge pas le calendrier : le retour au challenge Round, ce qui en libérant des dates aux joueurs de l’équipe vainqueur les motiverait peut être encore plus à la participation.

  28. Patricia 29 novembre 2010 at 20 h 17 min

    Bon, pas eu encore le temps de lire les coms (j’ai juste noté que Guillaume donne une réponse réaliste aux propositions du président. Je ne me placerai pas sur cette ligne, car l’intérêt vient à mes yeux de privilégier l’aspect sportif et « spectatorial » – tout en modifiant avec modération. Si l’on prend en compte l’inertie humaine et les intérêts financiers, on a le résultat actuel – peu ou prou. Donc à quoi ça sert que Ducros y se décarcasse ?)

    Je suis d’accord sur l’arrêt du caractère obligatoire des tournois. Ca me paraît une condition d’équité pour les joueurs qui veulent alléger leur calendrier et cibler sur leurs points forts. Juste avoir conscience de l’effet pervers fric : les M500 devront offrir des garanties du tonnerre pour ne pas être désertés.

    Comme tout le monde, la finale en 5 sets pour les tournois importants me paraît des plus appétissantes.

    J’aime l’idée de mini-saison (même si la récompense me paraît un peu superflue) et le principe d’une montée en puissance des tournois préparatoires.
    C’est d’ailleurs sur ce point que j’émets des réserves sur la proposition du président, car ce principe ne me semble pas y être poussé assez loin, ni assez systématique : en particulier, dans le cas d’une mini saison à GC, il me paraît indispensable que le tournoi préparatoire soit un M500 – pour des raisons sportives et « spectatoriales ».

    Donc, je veux bien qu’Indian Wells soit rétrogradé, mais au profit de Sydney ! Que la saison alternative qui suit soit chiante, ça me touche peu (d’ailleurs la cohérence voudrait alors qu’on couronne la tournée sud-am également d’un M500, c’est un manque d’équité sinon)… Pour l’animer, on y mettrait deux tours de CDavis et le tour serait joué. Ca pourrait d’ailleurs être le principe des tours de CD : on les colle dans les mini saisons chiantes (février et juillet post Wim).

    Pour la mini-saison red, part II, elle souffre aussi à mes yeux du non respect de la « montée en puissance » : je rétrograderais donc Rome et non Madrid – sans compter que l’apport hispanique au jeu de terre me paraît avoir très largement mérité de la patrie.

    Vous devinez la suite : hourra pour l’allongement de la mini saison verte, mais… de la montée en puissance, que diantre ! Un M500 sur herbe, patron ! (Halle est plus indiqué par ses infrastructures, on permute avec le Queen’s et le tour est joué !)

    Et pour conserver le nombre de M500, on peut bien rétrograder Cincinatti : les ricains ont déjà un M500 et un GC et les canadiens sont sympas (on garde par la même occasion la parité avec la saison alternative sur terre, qui n’a pas de M500). Ca implique aussi de permuter les dates de Cinci et Montréal/Toronto, mais c’est pas la mort (de toutes façons les deux mini saisons sur dur sont toutes jouées aux States).

    Garder Shanghai en M500 est logique : il couronne une mini saison sans alternative et une cohérence géographique que n’a pas Dubai.

    Quant à Paris-Bercy : il me paraît important de garder un tournoi fort en points avant le SM750, ça permet de garder un enjeu longtemps sur les dernières places qualificatives.

    • Elmar 29 novembre 2010 at 21 h 37 min

      C’est marrant, parce que tous les points que tu énonces ont été des objets de réflexion pour moi. Première chose concernant les récompenses des mini-saisons: outre l’aspect financier, il y a aussi l’opportunité d’intégrer les résultats de la mini-saison dans le calcul pour les têtes de série. Dans l’idée, c’était offrir ce double avantage aux joueurs pour les motiver à participer pleinement à l’une ou l’autre (selon leurs choix) de ces mini-saisons et éviter qu’ils se pointent uniquement au GC sans préparation (raison pour laquelle il faut avoir participé au moins à 2 tournois pour remporter une mini-saison; j’ai par ailleurs hésiter à en instaurer 3 obligatoires), ce qui annulerait l’effet visé par l’instauration des mini-saisons (faire monter la sauce chez les spectateurs).

      Dans le détail du calendrier: j’aurais effectivement souhaité un M500 avant l’AO et Sydney semble bien pourvu. Mais j’ai eu scrupule, en tant que président, à réhausser un tournoi de 2 niveaux, ce qui aurait eu pour conséquence de rétrograder un autre M500 (et là, c’est très difficile de faire un choix: j’ai opté pour IW parce que les USA sont déjà bien fournis et que Miami est plus important et pour Madrid parce que je voulais en supprimer un sur terre et, clairement, Madrid est le moins légitime).

      Monter Dubai me paraissait logique pour trois raisons: le plateau proposé depuis pas mal d’années maintenant, renforcer l’intérêt de la période post-AO et « l’internationalisation » du tennis.

      Sinon, il y avait deux périodes du calendrier où il était difficile de maintenir cette idée de montée en puissance, c’était la saison sur terre battue et l’été américain. D’une part il y a beaucoup de tournois à agender et d’autre part, j’avais vraiment scrupule à placer un M500 la semaine précédent un GC. En termes de préparation pour les joueurs, ça n’est pas idéal. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai scindé ces deux périodes en deux: ca permettait d’avoir une première partie de saison amenant au premier M500; la seconde partie est à chaque fois un bricolage intégrant le M500 et le GC avec une petite semaine de « repos ».

      • Marque 29 novembre 2010 at 22 h 06 min

        Ca va, Elmar, t’es bien là?
        Ah, ton article reste en ligne jusqu’en janvier et tu veux rester pour pouvoir répondre à toutes les remarques, au cas où, OK.
        Tu veux pas une couverture?, les nuits sont froides en ce moment, non? , c’est bon? , Ok
        Si t’as besoin de quoi que ce soit, un bol de soupe chaude ou quoi, t’hésites pas, on est juste à coté

        Bon ben , à plus, alors
        Comment?, ah oui, excuses-moi. « Au revoir, Mr le Président ».

        • Elmar 29 novembre 2010 at 22 h 16 min

          J’ai éclaté de rire. Merci Marque.

          Sinon, oui, tant qu’il y aura des remarques ou des questions, j’y répondrais. J’ai pris bcp de temps à réaliser ce travail et je trouve important d’expliquer les choix que j’ai opérés. Pourquoi telle option plutôt que telle autre? J’ai passé bcp de temps à opérer des choix donc c’est logique que je les explique.

        • Djita 1 décembre 2010 at 11 h 30 min

          Excellent! Je me faisais la même réaction.
          Je sens qu’Elmar président sera au taquet pendant un long moment et tant mieux.

    • Duong 1 décembre 2010 at 12 h 00 min

      Encore une fois le mot « obligatoire » ne convient pas : par exemple Roddick, Hewitt ont régulièrement manqué des MAsters Series depuis pas mal d’années, sans subir aucune foudre.

      LA seule chose c’est qu’on donne un zéro dans le tournoi si le joueur est assez bien classé pour y participer mais choisit de ne pas le faire.

      Plus concrètement encore ça veut dire qu’il ne peut pas remplacer le résultat de ce tournoi par un AUTRE résultat dans un autre tournoi qu’il choisirait de jouer à Knokke-le-Zoute :
      il faut comprendre que jadis (jusqu’à la première moitié des années 80), les joueurs choisissaient de participer aux tournois qu’ils voulaient, il y avait même le circuit WCT, c’était le grand bin’s essentiellement pour des questions d’argent, mais il y avait moins de tournois où les meilleurs se rencontraient régulièrement.

      Personnellement, je n’ai AUCUNE envie qu’on retourne à cetet situation.

      SURTOUT : le fait que les joueurs qui ont la chance de pouvoir participer à ces grands tournois reçoivent un zéro point s’ils choisissent de ne pas y participer (i.e que ces joueurs ne puissent pas remplacer ce tournoi par un autre) est une MESURE DE COMPENSATION JUSTE pour les joueurs qui, eux, n’ont pas la chance d’avoir le classement pour pouvoir y participer.

      J’étais totalement contre l’idée émise un temps par l’ATP de suspendre un joueur ne participant pas à un MAsters 1000 (sauf Monte-Carlo)
      … mais l’ATP n’a JAMAIS mis en application cette décision.

      LA seule chose c’est cette impossibilité de remplacer ce résultat par un autre, qui existe, je crois, depuis la création des « Masters Series » (ou « Grands PRix » au début, je ne sais plus) en 1990.

      Cette disposition (qui, seule, recouvre le mot « obligatoire ») me semble extrêmement bonne, à la fois pour que les meilleurs se regroupent régulièrement, et pour avoir un certain équilibre pour les joueurs qui n’ont pas la chance de pouvoir participer à ces tournois.

      On a déjà renoncé en partie à ça en sortant Monte-Carlo des tournois obligatoires (i.e. pouvoir le remplacer par un résultat dans un tournoi américain) pour les seuls beaux yeux des joueurs américains (entre autres Roddick), je ne voudrais absolument pas qu’on aille plus loin dans cette direction !! sinon le circuit va partir dans tous les sens, les Américains chez eux, les Européens aussi, les spécialistes de terre qui ne joueront QUE sur terre … comme c’était le cas jadis.

      • Elmar 1 décembre 2010 at 12 h 42 min

        Dans mon idée de calendrier, je voulais justement revenir à cette souplesse où chacun choisit SON calendrier.

        Ca permet de s’aménager les plages de repos quand bon vous semble et je trouve qu’il y a un côté stratégique qui devient plus présent. Le meilleur devient aussi celui qui a le mieux réfléchi son calendrier. Alors qu’aujourd’hui, il y a tellement de balises par lesquelles il faut passer qu’aucune marge n’est laissée aux joueurs. Lesquels se plaignent aussi bcp de la fatigue engendrée. Un tel argument n’aurait plus cours, puis qu’ils seraient les seuls responsables de leur calendrier.

        Evidemment, le contre-coup, ce serait qu’il y aurait un peu moins d’affrontement entre les top-players. Mais serait-ce vraiment un mal? En plus, cela laisserait sans doute un peu plus de place aux autres joueurs.

      • Duong 1 décembre 2010 at 13 h 03 min

        Mais ils peuvent déjà se ménager des périodes de repos quand bon leur semble !! Roddick, Stepanek, Federer l’ont fait cette année !

        Simplement, les cadors (car c’est seulement pour eux que vous prônez àça : pour les autres ça ne change rien) ne peuvent pas avoir le beurre et l’argent du beurre, en ayant A LA FOIS :
        - les plages de repos
        - PLUS les points et le fric faciles dans un tournoi bidule sans personne dedans où on leur aurait promis une belle somme
        d’argent

        Non là je suis totalement contre votre vision !
        Je ne sais pas si vous avez conscience de ce qu’était le circuit dans les années 70-début 80.

        Et puis moi je passe mon temps à calculer les points des joueurs moins bien classés que tous les cadors dont tout le monde parle: quelle injustice si les cadors avaient à la fois le droit de participer à des tournois avec plein de points qui ne sont pas ouverts à ces joueurs, ET ils avaient le droit aussi d’aller les battre dans les petits tournois et ramasser plein de points ! Les autres peuvent choisir ce qu’ils veulent, certes, mais SANS pouvoir jouer les gros tournois ! Eux, ils n’ont le choix que dans les petits tournois !

        Il faut arrêter : rien n’est obligatoire ! Simplement on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre, et il y a un minimum d’incitation, c’est vrai. Sans ce minimum d’incitation, d’ailleurs, toutes tes belles fabrications sur les M500, ATP250 et autres n’auraient d’ailleurs plus guère de sens.

        Et puis les cadors peuvent compter 6 résultats hors grands chelems et masters series, dont maintenant 2 ou 3 ATP250 (selon qu’ils ont joué ou non 3 ATP500) : c’est suffisant pour laisser une certaine marge de manoeuvre aux cadors, simplement ils ne peuvent faire n’importe quoi non plus !

        Avec ce que vous dites, je vais vous dire ce qui arriverait :
        - Roddick ne jouerait plus aucun tournoi sur terre, mais empilerait les tournois aux USA, la saison américaine serait d’ailleurs sans doute rallongée
        - Almagro, Ferrero et surtout Montanes ne joueraient plus
        aucun tournoi sur dur aux USA mais empileraient les tournois sur terre battue.

        C’était exactement ce qui se passait jadis ! et même si les joueurs sont moins spécialistes que jadis, on reviendrait sûrement à ça … y compris plus de spécialisation d’ailleurs.

        • Elmar 1 décembre 2010 at 13 h 52 min

          Alors:

          je pense que ce que tu dis est vrai en partie. Mais tu oublies certaines choses.

          Dans mon calendrier, il y a 64 joueurs au départ d’un M500. Donc, dans le cas invraisemblable où il n’y aurait aucune défection, le 64ème mondial y participerait encore. Ensuite, pour chaque forfait, on irait chercher plus loin. Je pense qu’on aurait facilement un 80ème mondial qui entrerait dans le tableau. L’argument des « petits » me paraît donc tenir assez peu ou alors il tiendrait pour les places 80 à 120, càd ceux qui pourraient participer aux GC mais pas aux M500. Mais bon, il y aurait d’autres tournois dans l’année pour eux, hein.

          Par ailleurs, si un Roddick veut zapper deux M500 et un GC entier, ce qu’il aurait le droit de faire, ce qu’il fait déjà presque maintenant, il faut quand même dire qu’il ferait une crois sur un nombre important de points, qu’il ne pourrait pas compenser en jouant 12 ATP 250, puisque ceux-ci valent passablement moins de points et que seuls 18 tournois sont comptabilisés en tout.
          De la même manière, le joueur de terre battue qui veut se faire des points en AmSud perd quand même gros par rapport aux autres tournois proposés ailleurs.

          Enfin, dans mon calendrier, il n’est pas question d’allonger l’une ou l’autre des mini-saisons. Non mais, c’est moi le président! Donc le joueur qui veut faire l’impasse sur une mini-saison, c’est son choix, mais il ne faut pas croire qu’il aura tant d’occasions que ça de se refaire ailleurs.

          Bref, je suis pas pour un retour aux années 70-80 que j’ai pas connues. Mais il me semble que du temps de Pete, par exemple, il n’y avait pas cette notion de 0 pointé et cela ne tournait pas si mal.

      • Duong 1 décembre 2010 at 14 h 09 min

        Ah c’est à confirmer mais je pense que du temps de Sampras, il y avait déjà ces zéro points.

        Quant aux « Masters Series » que tu appelles M500, ils ont déjà 56 joueurs dans le tableau (presque 64, mais les 8 premiers peuvent souffler un tour : plutôt bien pour leur récupération, non ? même si là encore je peux te dire que ça ne plait pas aux « petits »)
        … mais seulement environ 45 qualifiés directs car il y a 4 wild-cards et 7 qualifiés.

        Et si on peut compenser, absolument ! Pour un Roddick ou un Montanes, ça serait tout bénéf’ !

        Je te donne un exemple concret : Albert Montanes.

        Ca fait 2 ans qu’il ne participe pas à l’open du Canada et Cincinnati : c’est son choix pour se reposer après une longue période de tournois de terre, ce qui prouve qu’on peut le faire !
        Simplement, il se prend zéro point pour ces tournois.

        Hé bien si tu permets à Montanes de remplacer tous les
        masters series par des actuels ATP250 (ce que tu appelles « 125″) ou_des challengers, je t’assure qu’il va en profiter un max
        !

        Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que n’importe quelle victoire dans le plus petit challenger du monde t’assure au minimum 75 points ! Alors qu’un 1/8 de MAsters Series donne seulement 90 points … et pour ça il faut en général battre une tête de série 1 à 16 !

        Pour un Montanes, le calcul serait vite vu …

        C’était d’ailleurs ce qui se passait il y a longtemps : Kent Carlsson était 6e mondial, sans jouer un seul tournoi hors terre battue.

        Aujourd’hui, tu as plein de types qui ne jouent que des challengers sur terre battue : ils en jouent 30 par an !! (Riba qui est le recordman, Volandri, Ramirez-Hidalgo, Berlocq…) Tous ces types sont dans le top-100 mais ils n’ont que des résultats sur terre battue, et à 1 ou 2 exceptions près, que des challengers !
        Ca paie !

        Devilder est arrivé 60e mondial comme ça, Zeballos est arrivé 40e mondial avec que des challengers sur terre plus un seul résultat à Saint-Petersbourg.

        Mais ces types-là, une fois que tu les obliges à jouer avec les meilleurs autres, dans les masters series, ils dégringolent s’ils n’ont pas le niveau !

        Absolument, tu peux compenser avec des résultats dans ds plus petits tournois : il suffit d’aller assez loin ! Dans un circuit où il n’y aurait aucune obligation, Ferrero irait à l’ATP250 sur terre battuede Valence (nouvellement récréé dans ce système car ce serait une formidable incitation à créer des tournois bidons … et tout président que tu es, tu ne résisterais pas à l’appel du fric !) et se paie ses 250 points faciles au lieu d’essayer d’aller en quart de mastesr series !

        • Elmar 1 décembre 2010 at 14 h 18 min

          Moi Monsieur, je suis incorruptible!

          Bon, j’ai bien compris ton point de vue. Mais en tant que President, je reste campé sur mes positions, au moins pour voir ce que ça donne.

          Je pense sincèrement qu’il y a plus à y gagner qu’à y perdre. Parce que ce que tu racontes ne peut fonctionner que pour une minorité de joueurs (si tout le monde faisait cela, alors ce ne serait plus rentable pour ceux qui le font actuellement!).

          Par ailleurs, si je veux remettre les M500 à 64 joueurs, c’est dans un but d’équité sportive (et aussi par parallélisme avec les GC : 2 fois moins de points; 2 fois moins de joueurs mais 2 fois plus de joueurs qu’un ATP 250 et deux fois plus de points), mais aussi pour engager plus de joueurs dans ces tournois. Sur 64 joueurs, tu aurais 3 WC (4, je trouve que c’est bcp), entre 6 et 8 qualifiés (donc des joueurs entre la 60ème et la 100ème place!) et entre 55 et 57 joueurs qualifiés directement. Ca laisse de la place pour les viennent-ensuite je trouve. Surtout si le tournoi n’est plus « obligatoire » et que des ténors le sèchent, laissant la place ouverte à d’autres.

  29. Elmar 1 décembre 2010 at 11 h 27 min

    La tête de série numéro 1 à Sydney sera Querrey, 18ème mondial. Ca fait quand même léger pour monter ce tournoi en M1000 (ou 500 selon mon appellation) d’un seul coup. Dubai a plus de légitimité à ce niveau, sans conteste possible.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis