Quel est votre signe tennistique ?

By  | 21 août 2009 | Filed under: Quizz

Petit questionnaire sans prétention, sinon celle de dégager grossièrement votre profil de fan type de tennis. J’ai toujours pris un honteux plaisir à faire les tests à la « mord-moi-le-nœud » qui pullulent dans les magazines féminins de nos chères et tendres; assaisonnés à la sauce tennis, voilà ce que ça pourrait donner.

1)     L’émergence d’Andy Murray évoque pour vous :

A. La sortie du purgatoire du tennis outre-Manche, qui en avait bien besoin.

B. Son jeu est insipide et il ne prend jamais l’initiative. C’est un pousseur et vous détestez les pousseurs.

C. C’est le joueur de demain, d’abord bon en défense comme Nadal ou Monfils, mais capable d’attaquer.

D. C’est un joueur intéressant mais il est loin de valoir Rafa ou Roger. Il a encore tout à prouver.

2)     L’absence d’un grand champion français vous inspire :

A.  De l’amertume, la France est quand même une grande nation historique du tennis.

B. Que dalle, si la fédé ne formait pas des mauviettes on n’en serait pas là.

C. Gasquet, Tsonga, Simon et Monfils sont les nouveaux Mousquetaires et leur heure viendra.

D. Peu importe la nationalité, ce qui compte c’est qu’on ait de grands et beaux champions.

3)     La Coupe Davis est aujourd’hui :

A. Une grande compétition qui n’a plus l’aura qu’elle mérite et vous le regrettez amèrement.

B. Une compétition sans réel intérêt, le tennis est un sport individuel et doit le rester.

C. Une super ambiance et des joueurs survoltés qui se dépassent, la compétition de tous les exploits.

D. Vous n’êtes pas contre le principe et vous y intéresserez quand les stars la joueront systématiquement.

4)     Le Masters de fin d’année réunit les huit meilleurs joueurs du monde, cette compétition pour vous c’est :

A. Le court bleu du Madison Square Garden, un tournoi de légende.

B. Seuls les meilleurs le jouent, pas de branques ou de bras cassés. « Ze » tournoi à remporter.

C. Un tournoi itinérant quelque peu boudé par les meilleurs ces dernières années. Vous n’êtes pas fan.

D. Sans Rafa l’an dernier ça n’avait aucun sens. La preuve, Djokovic a gagné.

5)     La montée en puissance de nouveaux tournois qui lorgnent sans fausse pudeur vers ceux du Grand chelem (Dubaï, Madrid) c’est :

A. Le dieu Dollar qui s’impose au détriment des traditions et c’est écœurant.

B. Vous vous en tapez, pour vous ce qui compte c’est la qualité du spectacle sur le court.

C. C’est une bonne chose parce qu’ils mettent le paquet côté show et infrastructures, bousculant au passage les acquis de tournois surcotés.

D. Si ces tournois ne comptaient pas, Roger ou Rafa n’iraient pas. C’est leur présence et celles des stars qui donnent l’importance aux tournois.

6)     Les deux joueurs que vous auriez aimé voir s’affronter à leur meilleur :

A. Borg vs Sampras à Wimbledon, quelle question !

B. Avec des « si » on mettrait Paris en bouteille.

C. Impossible à dire, trop de bons joueurs vous viennent à l’esprit.

D. Federer vs Nadal ça vous va très bien.

7)     Pour vous les gauchers dans le tennis c’est :

A. McEnroe, Connors, Laver, des grands joueurs de légende.

B. Ils disposent d’un avantage certain, s’ils avaient été droitiers nombreux sont ceux qui n’auraient pas fait la moitié de la carrière qui a été la leur.

C. Des fous talentueux et insaisissables comme Rios, Korda ou surtout Ivanisevic.

D. Vamos Rafaaaaaaaaaaa.

8 )     Vous avez vécu la victoire de Chang à Roland-Garros en 1989 contre Edberg :

A. Comme une des pires expériences tennistiques de votre vie, vous vous réveillez parfois encore la nuit en sursaut.

B. Le meilleur a gagné, épicétou.

C. Vous allez chercher les images sur Youtube, on reste en ligne.

D. Une rencontre à oublier entre deux joueurs terriblement ennuyeux.

9)     André Agassi vous a laissé l’image de :

A. L’adversaire héroïque du grand Pete Sampras.

B. L’inventeur du tennis de fond de court tel que pratiqué aujourd’hui par Davydenko, Djokovic, Nalbandian et tous les autres.

C. Le palmarès le plus complet de tous, vous avez vérifié.

D. La première vraie rock star du tennis.

10)  Une finale de Grand chelem qui va au bout des cinq sets c’est :

A. L’Histoire qui s’écrit, shhhhhhhhh qu’on ne vous dérange pas.

B. Vous êtes parti faire un tennis c’était trop long, vous verrez le résumé dans Stade 2.

C. Un bon moment sur le forum à commenter en live, dos à la télé.

D. Les émotions les plus intenses quand votre favori l’emporte.

11)  Federer qui pleure sur le Central de Melbourne, défait par Nadal :

A. Ce n’est pas à Borg, Laver ou Sampras que ce serait arrivé.

B. Quelle chochotte, vous aviez envie de lui mettre des claques.

C. Ça peut arriver, d’ailleurs vous avez les noms de tous ceux qui ont craqué dans les mêmes circonstances depuis le début de l’ère Open.

D. Vous avez pleuré aussi.

12)  Les anciennes gloires invitées sur les Grands chelems pour vous :

A. Apportent de la légitimité à l’événement, sont un « plus » indéniable.

B. Il serait temps de tourner la page, non ?

C. Vous ne les avez pas vraiment vues à l’œuvre mais ça fait plaisir de les revoir.

D. Vous laissent à 37°2, elles n’arrivent pas à la cheville des stars actuelles.

13)  Le tennis pour vous c’est :

A.   De très bons souvenirs télévisuels, sportifs et humains.

B.   Votre prochain samedi après-midi au club.

C.   Un bon divertissement surtout avec une bière, des chips et une télécommande.

D.   Des champions formidables à qui vous vous identifiez.

14)  La victoire de Yannick Noah en 1983 à Roland-Garros pour vous c’est :

A.  Une formidable aventure sportive et humaine, un authentique exploit.

B.  Un cul bordé de nouilles pour un glandeur sans coups de fond de court.

C.  Une légende urbaine : un Français vainqueur en Grand chelem ?

D.  Yannick était le meilleur, il les tous atomisés et méritait sa victoire.

15)  Roger Federer s’impose à Wimbledon cette année et coiffe sa quinzième couronne en Grand chelem :

A.  Sampras avait plus de concurrence et Borg ne jouait pas l’Open d’Australie.

B.  Sans Nadal ça n’a aucune valeur.

C.  Un chiffre énorme, il va tout péter c’est certain.

D.  Federer est le plus grand champion de tous les temps, sans contestation possible.

16)  De l’élimination précoce de Nadal à Roland-Garros cette année, vous pensez :

A.  Au moins ce petit con n’a pas effacé le grand Bjorn Borg des tablettes.

B.  Soderling était dans la zone, autrement il ne l’aurait jamais eu.

C.  Un séisme de magnitude 6.0 sur l’échelle de Richter des forums.

D.  Un drame pour ce tournoi qui du coup a perdu beaucoup de son intérêt.

17)  Novak Djokovic a sérieusement secoué le cocotier ATP en 2007 et début 2008 avant de baisser de régime :

A.  Il saura rebondir et briguer bientôt la première place, il est la relève des anciens grands champions de l’Est.

B. Il s’est vu trop beau trop vite et de toute façon vous n’avez jamais trouvé son jeu extraordinaire.

C.  Ses imitations et sa personnalité sont surtout ce qui vous a marqué chez ce personnage haut en couleurs.

D.  En 2008 (Hambourg et Queen’s) et 2009 (saison de terre battue) Nadal a brisé son élan alors qu’il semblait partir vers les sommets; qui se frotte à Rafa s’y pique.

18)  Le revers à une main c’est :

A.  Un classique qui se perd et vous le regrettez amèrement.

B. Moins efficace qu’un revers à deux mains, la preuve les revers à deux mains sont largement plus répandus.

C.  Un peu dépassé, vous préférez Safin, Nalbandian, Djokovic : voilà des revers à deux mains qui valent plus qu’un long discours.

D.  Le point faible de Federer contre Nadal.

19)  Le nouveau toit rétractable à Wimbledon :

A. Enlève une partie du charme, la pluie faisait partie intégrante de la tradition londonienne.

B.  C’est un plus, au moins on ne se tape plus des interruptions à tout va.

C.  Wimbledon se met à niveau et sans court couvert il n’y aura bientôt plus de salut.

D.  Ils ont mis un toit sur le central de Wimbledon?

20)  Pour vous les forums de tennis sur Internet sont :

A. Un bon moyen d’échanger entre passionnés, même si les dérapages sont fréquents et regrettables.

B. Un peu n’importe quoi, c’est rempli de brêles qui se la racontent alors que ça ne sait pas tenir une raquette ; facile de jouer au dur derrière son clavier.

C. Le pied, vous y apprenez beaucoup et à la rigueur c’est encore mieux que de regarder les tournois à la télé.

D. Votre assiduité dépend des résultats des tournois, parfois c’est lourd avec les fans d’untel qui n’ont rien compris à la vie.

Majorité de A : vous êtes un passionné nostalgique

Le tennis, vous êtes tombé dedans quand vous étiez petit et il a bercé toutes vos amours de jeunesse. Vous êtes incollable sur les champions et tournois d’alors et selon votre année de naissance, Bjorn Borg ou Pete Sampras sont les plus grands champions qui aient existé quoi  qu’on dise. Et ceux qui trouvent que le premier était un joueur hyper-chiant et le second une machine à aces n’ont définitivement rien compris à ce sport. Vous ne vous remettez pas de la mort du tennis d’attaque et de toute façon pour vous, « avant c’était mieux ». Le jeu actuel ne trouve pas vraiment grâce à vos yeux, les joueurs étant produits sur les mêmes chaînes d’assemblage. Quelques individus toutefois sont dans vos bonnes grâces parce qu’ils ont un tennis « à l’ancienne » ou une vraie personnalité ; parce que c’est connu, les joueurs actuels sont dénués de toute personnalité. Vous n’hésitez pas à user jusqu’à la corde des VHS que vous envie l’INA et tenez même des tableaux Excel récapitulatifs de tous les exploits dont vous avez été témoins. Vous ne vous remettez pas de l’oubli dans lequel la Coupe Davis est plongée et pestez qu’aujourd’hui les joueurs courent le cachet en allant suer sang et eau dans des oasis plantées en plein désert, au détriment de tournois/compétitions historiques qui ne font plus battre un cil à quiconque. Vous ressortez parfois votre raquette du grenier et allez taquiner la balle jaune, mais pour votre arthrose ce n’est vraiment pas une riche idée.

Le cas extrême: le monomaniaque qui sait combien de fraises on met par ravier à Wimbledon, ou l’épaisseur du coussin BNP à Roland Garros.

Majorité de B: vous êtes un fort en thème

Pragmatique avant tout, vous concevez le tennis d’abord comme un sport de compétition, pas comme une passion ou pis, un divertissement. Vous y avez beaucoup joué jadis, et continuez d’ailleurs de le faire à l’occasion. Vous avez tout compris de ce sport, c’est aussi simple que ça. D’ailleurs si Federer vous avait eu dans son coin, il n’aurait pas connu l’éclipse de 2008 dont il n’est sorti qu’à la faveur d’une conjoncture favorable (hibou, caillou, chou, genou…). De toute façon c’est clair, n’eût été votre satané problème de – au choix – hibou, caillou, chou, genou à vous, vous seriez sans doute passé « pro ». Un an de tennis-études au fond du Gers et trois tournois poussins dans le Morbihan avec pour meilleur résultat un second tour, voilà en réalité vos uniques faits d’armes, mais dans l’anonymat des forums et sans contestation possible, vous avez failli passer « pro ». Pour un Vépéciste en aspirateurs c’est clair que vous avez un niveau tennistique au-dessus de la moyenne et vous faites toujours belle impression au tournoi annuel de votre boîte ; tournoi que vous prenez soin de ne jamais terminer et dont vous vous retirez sitôt le premier match remporté contre Grignard, le manchot de l’économat. Encore ce fameux problème de hibou, caillou, chou, genou, vous savez celui qui vous a empêché de passer pro. Sur les forums, votre bagage technique et votre connaissance du jeu font mouche/illusion et confinent même à la condescendance dans la manière abrupte que vous avez d’imposer vos opinions (la terre battue c’est nul), et rire au nez de ceux qui ne partagent pas vos idées (le gazon n’a pas été ralenti). Vous n’êtes fan de personne, n’admirez personne, et ne regrettez personne. On aurait tous vu de quel bois vous vous chauffez si… Comment ça un tournoi entre membres du site? Ça aurait été avec plaisir mais vous avez cette convention très importante à Besançon pour le lancement du nouveau dust-killer de Rowenta. Ce sera pour une autre fois.

Le cas extrême: l’ancien compétiteur non repenti qui n’hésite pas à donner rencard sur le forum pour un direct avec échange musclé d’idées sur fond de violence de rue.

Majorité de C: vous êtes un « forum animal »

Votre éveil tennistique est relativement récent, vous n’êtes même pas forcément pratiquant. Vous vous passionnez pour ce sport comme vous l’avez fait pour le Rugby après la coupe du monde de 2007, et le soufflet pourrait retomber aussi vite. Boulimique d’infos, vous vous documentez à l’extrême sur le Net et consultez toutes les archives disponibles pour vous forger une culture à marche forcée. Sur les forums de tennis vous faites feu de tout bois, votre fenêtre « live search google » ouverte sur vos genoux (en mangeant du chou pendant que vous faites joujou caressant votre hibou). Vous êtes un as des quizz assistés par ordinateur auxquels vous scorez rarement moins de 18/20. Vous l’ignorez sans doute mais votre passion à vous ce sont les échanges et discussions anonymes sur le Net, les forums, les occasions de briller sans être confondu ; ce n’est pas vraiment le prétexte tennis qui vous motive. Vous êtes d’ailleurs inscrit sur neuf forums différents, dont un de cuisine où vous faites des commentaires délicieux sur des plats que vous n’avez pas essayés. Vous avez toujours des stats invraisemblables à asséner à vos amis du forum et êtes intarissable sur des joueurs, matches et tournois que vous n’avez ni vus ni connus. La hantise pour vous? Une rencontre organisée par les membres du forum autour d’un bon verre, où Google ne serait pas admis.

Le cas extrême: risques de virer schizophrène.

Majorité de D : vous êtes un fan ultime

Avant d’être amateur de tennis, vous êtes d’abord fan d’Untel. Untel est le plus beau, le plus fort, le plus athlétique et vous êtes son ultime fan. Sans lui vous n’êtes rien et votre existence tout entière lui est vouée. Posters sur les murs de votre chambre d’étudiant, dernières tenues de sa griffe perso chez un équipementier américain, nouvelle raquette (même s’il s’agit d’un paint job), tout y passe. Et ceux qui ne sont pas comme vous, sont contre vous. Untel a le meilleur coup droit, le meilleur revers, le meilleur service, le meilleur… tout quoi! Et le reste c’est de la daube. Quand il ne gagne pas, c’est qu’il est blessé ou qu’il n’a pas la pleine possession de ses moyens. Sinon comment perdrait-il autrement? Vous frisez souvent la rupture d’anévrisme sur les forums, la faute à tous ces cons qui ne voient pas en Untel le meilleur joueur de l’ère Open (pour rester modeste). Sans lui le tennis n’a plus de saveur et votre présence sur les forums de discussion suit une courbe étroitement liée à celle de ses performances sur le circuit, voire de sa présence tout court (blessures, maladies etc.).

Le cas extrême: le troll. Certains fans trempés dans l’assouplissant des années peuvent devenir des passionnés nostalgiques très fréquentables.

Tags:

138 Responses to Quel est votre signe tennistique ?

  1. Antoine 23 août 2009 at 20 h 58 min

    Bon, il est clair que je me suis bien trompé: la paternité n’a aucun effet sur cet homme; c’est un monstre. Il n’y a donc aucune raison pour qu’il soit handicapé par celle-ci à Flushing et il est donc le favori numéro un bien sûr.

    Il a remis les compteurs à zéro tant avec Murray qu’avec Djokovic.

    Au premier set, il a ridiculisé Djoko et ila gagné en deux sets sans bien servir sauf durant trois jeux..Impressionnant. J’ai de plus en plus de mal à diagnostiquer un quelconque déficit de puissance le concernant. De toute façon, il ne s’agit pas de jouer puissamment, il s’agit de jouer vite et long et il joue plus vite que n’importe qui. Il est vrai qu’en prenant les balles en demies volées, cela revient très vite…

    Bref, il est nettement plus au point que l’année dernière à la même époque. Cela va être difficile pour les autres…

    • karim 23 août 2009 at 23 h 09 min

      Sur ses coups de fond de court il avait la qualité de frappe qui était la sienne il y a deux ans, difficile dans ces conditions de dire qu’il y a déficit de puissance. ça partait sec de sa raquette, et je n’ai pas vu cette qualité de frappe depuis deux ans chez le suisse.

      Ce qui est flippant pour la concurrence sur ce tournoi c’est qu’il n’a servi q’une premièr sur deux. L’état de grâce de RG et Wimbledon au service semble s’être envolé, tant mieux pour ses adversaires. Autrement ce serait quoi?!!!

      • Antoine 23 août 2009 at 23 h 15 min

        La dernière fois que je l’ai vu jouer comme celà, c’était au Masters 2007…

        Pas mal pour un joueur en déclin !

      • Alex 23 août 2009 at 23 h 28 min

        la preuve s’il en était besoin que Roger est un joueur complet,muni de multiples solutions dans la besace.Quand le fond est bancal,reste le slice et le service; quand le service ne part pas,le coup droit et quelques fulgurances peuvent compenser.Physiquement aussi il tire encore très bien son épingle du jeu par une bonne défense,et en cas de moins bien il peut tenter d’écourter au filet en se montrant offensif..Que ne sait-il pas faire ? Des triplés ? le grand-chelem ?Battre Nadal à Roland ? Bon d’accord..

        Un monstre,une chimère..on l’avait bien décrit : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chimère_(mythologie)

        Un peu serpent,un peu lion,un peu chèvre (goat)..

  2. Franck-V 23 août 2009 at 21 h 08 min

    Pour les Fed haters , c’est vraiment la saison de trop. :-)

    15LT est né à point nommé avec Madrid comme tournoi inaugural, sous les meilleurs auspices comme une Terre Promise où coule le (petit) lait et le miel. .

    Faut se souvenir du contexte depuis l’US Open 08 jusqu’à Madrid 09, Fed ne battra plus jamais le top4 , ne sera plus jamais n°1, devrait prendre un coach, ne gagnera forcément jamais RG, ne remportera plus de GC même, ne remportera plus de MS, n’est plus l’homme des 2 sets etc, etc.

    Il devait faire un break… voire se retirer car il faisait peine à voir… et risquait d’écorner sa légende.

    Des points phénoménaux… des sets remportés à 37% de 1er service.. et on est encore capable de se frustrer pour quelques (rares) déchets dans ce tennis de rêve.

    Faut vraiment en profiter là, car on ne verra pas ça toutes les vies…

    Heureusement que pendant ce temps, Wilander nous a aidé à passer le temps avec: « l’oeil de Mats » ;-)

  3. Jérôme 23 août 2009 at 21 h 18 min

    J’ai vu le match et le 1er set était remarquable … pour Fed bien sûr. Sa longueur de balle en coup droit comme en revers était impressionnante. Au 2ème set, il était davantage derrière sa ligne de fond et logiquement, ça s’est rééquilibré, mais il était quand même en contrôle total, débreakant Djoko quasiment quand il l’a voulu.

    A ce stade, les tournois américains nous font voir les choses sous une perspective différente. Mis à part Montréal où Fed avait besoin de se réadapter sans forcer trop vite, il est sur une série de 4 titres sur 5 tournois disputés depuis Madrid et a montré qu’il restait bien le patron sur surfaces rapides, quand il se donne la peine de jouer à très bon niveau.

    Il est donc THE favori logique pour Flushing. Murray semble un peu fatigué. Djoko se cherche toujours et sa frappe est beaucoup moins explosive. Seul Nadal me semble en mesure de mettre une énorme pression psychologique sur ce Fed-là en finale. Mais, même si les rapports de force ne sont pas commutatifs, vu ce que Djokovic a mis à Nadal et ce qu’il a subi contre Federer, Nadal a très peu de chances d’être au niveau lors de Flushing.

    Je faisais de Murray mon favori pour Flushing, mais j’ai aujourd’hui l’impression qu’il n’y a plus que l’argument absurde qui milite dans le sens d’une victoire de Murray à l’USO : l’argument absurde selon lequel il faut bien qu’il finisse par en remporter un.

    Fed est favori n°1 pour Flushing et sa côte chez les books n’est pas usurpée.

    Derrière, c’est beaucoup plus indécis mais je mettrais bien un invité surprise comme Del Potro en n°2 et ensuite Roddick qui pourrait être porté par le public new-yorkais comme pour une rencontre de Coupe Davis.

    Je me délecte encore de cet apéro au champagne et au caviar offert par Fed. :-)

    • Ulysse 23 août 2009 at 23 h 30 min

      Jérôme, commutatifs ? Tu veux dire que les rapports de force ne sont pas transitifs ? Enfin c’est bien un machin en tif quoi.

      • Jérôme 23 août 2009 at 23 h 38 min

        Pëut-être bien que le mot juste était « transitif ». Les cours de maths sont lointains. ;-)

  4. Franck-V 23 août 2009 at 22 h 06 min

    Ce qui peut aussi militer contre une performance de Federer, au-delà du fait qu’il faut bien que Murray en remporte un, c’est quand même la loi des séries, 6 victoires de rang à l’US Open, ce n’est plus énorme.. c’est.. je ne sais pas.

    Même si il a tout gagné et n’a plus rien à prouver, c’est THE challenge.. pourtant relativisé depuis RG et Wimbledon. Et ça ferait quoi de plus? un 4° petit chelem, boahhh.

    C’est ce qui guettait aussi Nadal à RG.. et qui a fatalement fini par arriver.

    Mais bon, je ne sais pas, je ne sais plus…

    • Antoine 23 août 2009 at 23 h 12 min

      Il n’y a pas de malédiction mais c’est vrai que l’année dernière il a loupé une occasion unique d’en mettre six de suite à Wimbledon, ce que personne n’avait fait depuis Renslaw au XIXème siècle..Là, il a l’occasion d’égaler Bill Tilden qui a gagné son sixème Championnat des Etats Unis consécutif en 1925…

      Il me semble qu’il ne peut perdre que pour deux raisons: le fait de ne pas être concentré à 100%, ce qui est indispensable; mais si le Tournoi de Cincy a démontré qq chose, c’est bien que la paternité ne l’empêche pas de l’être; la deuxième c’est Nadal..mais outre le fait que la surface rapide à Flushing ne fait pas les affaires de ce dernier, il devrait logiquement manquer de foncier. Mais tout n’est il pas possible avec ce diable de Nadal ?

      Les autres (Murray, Djoko, del Potro, Roddick etc…) ne sont pas un problème si le Suisse joue bien…Ils sont tous inférieurs, très inférieurs même au Suisse s’il joue..

      • Jérôme 24 août 2009 at 0 h 03 min

        Comme le rappelle Antoine, 6 US Open de suite, c’est Tilden de 1920 à 1925 (lequel codétient par ailleurs avec Lendl le record de 8 finales consécutives à l’US Open).

        Et je pense que si Fed a pu enfiler 5 titres consécutifs à Flushing, en gagnant en 2008 alors même qu’il chutait à Wimbledon, ce n’est pas tant parce qu’il serait plus fort sur decoturf que sur gazon qu’à cause du calendrier.

        Federer est d’abord celui qui gère mieux que tous les autres ses efforts et son physique pendant toute l’année alors que Nadal, Djoko et même Murray gèrent moins bien. Murray semble plutôt engagé dans une phase où il a moins de jus. Nadal semble avoir encore beaucoup de boulot à faire pour revenir au niveau physiquement.

        Sur le plan physique et calendaire, Flushing est donc le tournoi du GC qui est le plus favorable à Fed.

        Rétrospectivement, il y a eu :

        - la mononucléose qui l’a handicapé au 1er semestre 2008 ;

        - le gros coup au moral du début de l’été 2008, consécutif à la dérouillée de RG 2008. D’une certaine manière, c’est sur le central de RG l’an passé que Federer a perdu le chouia de confiance qui lui aurait permis de conserver son titre à Wimby 2008. Il y avait à l’époque un énorme buzz sur la montée en puissance de Nadal (qui jouait effectivement le meilleur tennis de sa vie), sur le fait qu’il allait lui prendre son n°1 et le déloger de son jardin londonien, …etc.

        - les problèmes de dos du début 2009 et le nouveau coup au moral suscité par l’invraisemblable défaite mentale en finale de l’OA contre un Nadal diminué physiquement.

        Federer a eu droit à un coup de pouce de la chance qu’il avait vu venir et évoqué dès mars/avril : la blessure de Nadal. En remportant Roland Garros, il s’est libéré et on a effectivement l’impression d’avoir retrouvé le Federer de 2007.

        Evidemment, contre tenu des progrès de Nadal, Murray, et du reste de la concurrence, ce Federer-là a moins de marge qu’entre 2004 et 2006. Mais il a encore de quoi rester le principal patron du circuit et nous faire une fin de carrière qui serait un mix entre celle de Lendl et celle d’Agassi. Avec les points accumulés cet été, et sous réserve d’une énorme contreperformance à Flushing, il est bien parti pour conserver le n°1 au minimum jusqu’à Wimbledon 2010 et égaler ainsi le record de semaines de Sampras.

        Après sa propre génération, tel Cronos il est bien parti pour manger/étouffer une 2ème génération de joueurs, ceux qui ont 5 à 6 ans de moins que lui en leur raflant un paquet de GC et de gros tournois chaque année. Il y a plus de chances que ce soient des joueurs de 18 ou 19 ans aujourd’hui qui réussissent à enterrer le suisse dans quelques années que le trio Nadal/Murray/Djokovic.

        Enfin, comme le rappelle Franck-V, un possible 4ème petit chelem … !!! Et dire que, 2009 pourrait bien être l’année où Federer aura été le plus proche de réaliser LE Grand Chelem.

      • Franck-V 24 août 2009 at 0 h 05 min

        « il a loupé une occasion unique d’en mettre six de suite à Wimbledon »

        Une occasion unique d’en mettre… 7 de suite, même…

        De toute façon, à son niveau, parler de malédiction serait gonflé. ;-)

        Concernant sa paternité, il fallait bien fêter dignement le 1 er mois de ses jumelles dans un tournoi où de mon point de vue, en arrivant, son objectif n’était pas foncièrement la gagne mais d’avoir des matches et des sensations avant l’US Open.

        Le résultat forcément n’enlève rien à sa confiance.. et au message à ses rivaux.

    • Alex 24 août 2009 at 0 h 16 min

      Chronos ne trouvera son Zeus qu’en la personne de ..Dimitrov ?,si sa mère parvient à le cacher sur l’ile d’Amalthée,la chèvre (goat encore et toujours !)
      Et dire qu’on y croyait plus il y a..combien ? trois mois ? Pete l’avait annoncé : 17 ou 18,il avait peut-être raison,ce vieux dieu grec disparu..il avait consulté la pythie ?..

  5. Lamine 23 août 2009 at 22 h 55 min

    Karim, je viens de faire ton formidable quizz et j’obtiens une majorité de D. Je crois que tu n’es pas tendre avec les nouveaux passionnés qui n’ont pas ta culture tennistique et qui pense naîvement de Fed est le plus grand. J’avoue je suis fan du maitre Fed. Il m’aide à vivre ma passion semaine après semaine et c’est à lui que j’essaye de ressembler quand je prends ma raquette pour suer sur les courts. Malheureusement je n’ai jamais vu un match de Bjorg ou de Rod LAVER même si l’amour du tennis me pousse à avoir un profond respect pour ces champions. Oui mon amour du tennis est encore au stade adolescent et si je ne colle pas de posters partout c’est juste parce que je ne voudrais pas qu’on traite d’idolâtre.
    Vraiment formidable ton quizz Karim!

    • karim 23 août 2009 at 23 h 05 min

      Tu as retrouvé ton mot de passe en tout cas!!!

  6. benja 24 août 2009 at 7 h 48 min

    et dire que Fed a fait le plus mauvais match de sa carrière en finale de l’ausopen contre un Nadal à l’agonie…. un vrai GC loupé de si peu…. rageant.

  7. Franck-V 24 août 2009 at 12 h 11 min

    Ne pense plus aux chiffres, ni aux records , Benja.

    Essaye simplement d’apprécier le récital, sinon c’est gâcher :-)

  8. benja 24 août 2009 at 17 h 37 min

    rageant quand même, un vrai GC putain!!

  9. colin 25 août 2009 at 2 h 03 min

    Pour m’insérer dans le débat concernant Noah-RG83, une petite stat’ rigolote: voici les joueurs à avoir remporté un GC sur TB ainsi que 3 ou + parmi les 4 autres tournois importants sur TB (Hambourg, Monte-Carlo, Rome, plus un quatrième variable chaque année: Barcelone depuis 90, Forest Hills entre 78 et 89, Washington avant), dans l’ère open, par ordre antichronologique:

    Nadal : 5
    Ferrero : 4 (manque Hambourg)
    Kuerten : 4 (manque Barcelone)
    Moya : 4 (manque Hambourg)
    Muster : 4 (manque Hambourg)
    Lendl : 5
    Noah : 4 (manque Monte-Carlo)
    Vilas : 5
    Orantes : 4 (manque RG)

    Wilander, Borg (!!!) et Nastase sont à 3 (ils n’ont jamais gagné ailleurs qu’à RG, MC & Rome). Fed est à 2, il n’a jamais gagné Rome (2 finales), MC (3 finales) ou Barcelone.

    A noter que Noah est le seul de la liste avec Carlos Moya à n’avoir gagné qu’une seule fois chacun des 4 tournois à son palmarès.

    Noah et Moya, les rois du one-shot… mais à 4 endroits différents. Ou comment être récurrent dans le one-shot. Paradoxal?

    • Kristian 25 août 2009 at 8 h 45 min

      Ah oui, mais la tu triches Colin. Wilander et Borg ont gagne plein de fois a Barcelone et n’allaient jamais jouer a Forest Hills. Dans tes references, je mettrais Barcelone depuis toujours, et j’oublierais Forest Hills. Rien de tel que notre bonne vieille terre battue europeenne.

      ET comme d’hab, Ivan is the greatest.

    • Guillaume 25 août 2009 at 8 h 47 min

      Et je dirais même plus : comme d’hab aussi, Ferrero est bien classé.

    • Duong 26 août 2009 at 8 h 54 min

      Forest-Hills était bien un très grand tournoi dans les années 80, même si c’était de la terre battue US.

      Pendant les années 80, Barcelone se jouait à l’automne, après l’US Open, à une période qui ne facilitait pas la participation de tous.

      Si vous ne voulez pas de Forest-Hills, en 82-83, le plus beau tournoi de terre après MCarlo, Hambourg et Rome (mais qui avait été ces deux années-là presque aussi bien doté financièrement que ces derniers), c’était Madrid … que Noah a aussi gagné en 83 avant sa campagne victorieuse à RG (battant Sundström en finale en 4 sets).

      Noah a aussi été finaliste de Monte-Carlo en 86 (battu par Nyström après avoir battu Wilander) et a failli battre Lendl en demie de Rome 86 (1/6 6/2 7/6) et MCarlo 88 (4/6 7/6 6/3).

      En fait, ce que peu de gens savent, c’est que Noah a gagné plus de la moitié de ses titres … sur terre battue.

      Pendant ses meilleures années, Borg limitait ses participations aux tournois sur terre en dehors de RG (ce qui le différencie de Nadal d’ailleurs).

    • Duong 26 août 2009 at 9 h 00 min

      Sinon, j’ai trouvé Franck V non seulement injuste envers Noah
      … mais aussi très injuste envers Adriano Panatta.

      Panatta est quand même le seul joueur à avoir battu Borg à Roland-Garros … et il l’a fait deux fois !

      Une fois vainqueur, 2 fois demi-finaliste, 2 fois quart-de-finaliste.

      Comment peut-on dire que ce joueur ne méritait pas de gagner RG ?
      « one-shot » le « cul bordé de nouilles » ?

      Que dire alors de Chang, Kafelnikov, Gaudio, Andres Gomez ?

    • Duong 26 août 2009 at 9 h 03 min

      je crois que la fausse impression de Noah à propos de la terre battue est liée au fait qu’il y a surtout réussi en début de carrière.

      Sur la fin de carrière, le « tronc serveur » se spécialisait sur dur et indoor.

      Et le fait est que beaucoup de gens ont oublié le début des années 80 où Noah était une vraie force sur terre battue.

  10. Jean 26 août 2009 at 2 h 31 min

    Salut Karim, ton cerveau bouillonne toujours autant ! Même si je ne suis pas parvenu à répondre à tout, j’ai une écrasante majorité de A dans mes réponses, revenir de vacances pour se faire traiter de vieux con, merci bien, ça fait plaisir ! C’est dommage, si j’avais eu plus de B, je t’aurais donné rendez-vous à la Bastille, et à Franck-v aussi, pour qu’il s’explique sur sa réponse de mécréant à la question Noah. Z’avez du bol…

    J’ai eu du mal notamment à répondre à la question 1 : « L’émergence d’Andy Murray évoque pour vous : (…) ». J’aurais dit : un mélange de Ratatouille et de Dracula sous Tranxène, mais y’avait pas.

    Eternel respect pour le post de 23h40 d’Antoine.

  11. Franck-V 26 août 2009 at 9 h 17 min

    Bon allez, Noah est un grand (one-shot):-)

    La preuve il a gagné Forest Hills.. comme McEnroe contre Lendl en 84 … et Connors contre Borg (75 et 76), même si pour ce dernier, c’était encore en GC, ça c’était du bon har-tru!

    C’est quand même une signe non?

    Noah en 83 a aussi perdu en finale de Lisbonne contre Wilander.. après avoir eu balle de match.

    • Duong 26 août 2009 at 9 h 29 min

      Merci :-)

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis