Gasquet / Nadal, 2005-2011, tellement de choses ont changé

By  | 14 avril 2011 | Filed under: Regards

Aujourd’hui à Monte-Carlo, Rafael Nadal, sextuple tenant du titre, retrouve en huitièmes de finale son conscrit de 1986, celui qui, lors de leur deuxième rencontre sur le circuit ATP, au même endroit il y a six ans, avait failli lui barrer la route vers sa toute première finale dans un Master Series sur terre battue.

Ce match est resté dans les mémoires de ceux qui ont eu la chance de le regarder en direct, sur les gradins ou via la retransmission télévisée.

D’abord, il faut se représenter le contexte : deux gamins de 18 ans s’affrontant en demi-finale d’un Master Series (aujourd’hui ATP 1000), ça faisait très longtemps que ce n’était pas arrivé, et ce n’est plus arrivé depuis. C’est comme si on se retrouvait samedi prochain à Monte-Carlo avec une demie mettant aux prises Bernard Tomic et Daniel Berta. Inimaginable.

Malgré leur jeune âge, l’avènement de Gasquet et Nadal était annoncé depuis fort longtemps par les médias, comme cela a déjà été relaté dans ces mêmes colonnes (Génération 86-87: Destins croisés).

L’affiche était aussi très alléchante en terme de tennis pur. Gasquet venait de battre le n°1 mondial Roger Federer en quart de finale, quant à Nadal, il avait atomisé ses quatre premiers adversaires (dont Gaël Monfils au premier tour, et Gaston Gaudio, le tenant de Roland-Garros, en quarts) en ne perdant jamais plus de cinq jeux par match.

La rencontre allait tenir toutes ses promesses et même plus. Ce fut un véritable festival, un condensé de ce que la terre battue peut donner de meilleur, entre deux joueurs créatifs, offensifs et combatifs au possible (avec notamment un Gasquet qui, on a du mal à le croire aujourd’hui, joue sur sa ligne, refuse de reculer, monte au filet dès que possible et tape des winners d’à peu près tous les coins du court).

Grâce à YouTube, on peut se régaler des highlights de cette rencontre : Première partie. Deuxième partie.

Le premier set est très serré. Nadal breake le premier à 3-3, puis confirme. Gasquet sert donc à 3-5 pour rester dans le set, et remporte son jeu de service blanc pour revenir à 4-5. À ce moment là, comme souvent à Monte-Carlo, le vent se lève, ce qui va troubler les serveurs : plus un seul des deux joueurs ne va réussir à remporter son service jusqu’à 2-2 dans le deuxième set. Gasquet débreake donc à 4-5 avec  brio, puis se fait breaker à nouveau à 5-5, puis redébreake à 5-6, le vent provoquant l’occurrence de coups surprenants tels que par exemple un retour de service amorti gagnant de Gasquet à 15-30 pour s’offrir deux balles de débreak. Nous voilà donc rendus pour un tie-break d’anthologie où, toujours à cause du vent, aucun des deux joueurs ne va réussir à remporter LE MOINDRE POINT SUR SON SERVICE jusqu’à 6-6. C’est Gasquet qui réussit enfin cet « exploit » (!) pour s’offrir une balle de set… qui sera la bonne puisque jouée avec Nadal au service !

Le deuxième set part sur les mêmes bases avec des séries de points prodigieux… et deux échanges de breaks. À 2-2 le vent se calme un peu, et les serveurs peuvent à nouveau remporter quelques jeux de service. Nadal sert d’abord pour le set à 5-3 mais Gasquet débreake à nouveau grâce à deux coups droits gagnants tonitruants, avant de céder une nouvelle fois sa mise en jeu, et le set avec, sous les coups de boutoirs de Nadal.

La troisième manche continue sur le même rythme d’enfer. Les deux joueurs se rendent coup gagnant pour coup gagnant jusqu’à 3-3. Sur le service de Nadal, Gasquet se procure une balle de break, sur laquelle il réalise un enchaînement parfait revers croisé qui décale très loin Nadal / revers long de ligne imparable. Il marche déjà vers sa chaise tout sourire croyant avoir fait le break pour mener 4-3 mais sa balle est finalement annoncée faute. Le français, émoussé physiquement, ne marquera plus un seul jeu, et c’est donc Nadal qui s’imposera 6-3 dans cette troisième manche, pour retrouver Guillermo Coria le lendemain en finale.

Six ans plus tard, sans chauvinisme aucun, on peut avoir un peu mal au cœur en regardant les trajectoires respectives suivies par les deux joueurs. Le principal rival de Nadal depuis 2005, ça aurait pu (dû ?) ne pas être un Federer plus vieux, un Djokovic plus stéréotypé et un Murray plus attentiste, mais bien notre Gasquet national s’il avait pu conserver le niveau de jeu stratosphérique qui était le sien cette semaine-là sur le Rocher. Je me souviens de Nelson Monfort interviewant Toni Nadal à la fin du deuxième set et lui demandant en substance « Teûûûni, est-ce que vous ne peeeensez pas qu’on est en train d’assister à la nééééééssance des deux grands chaaaaampieuuuns de deûûûmain, et à la preûûmière d’une longue série de cœuuuuumbats entre ces deux là ? » Et Toni Nadal, toujours poli, « Oui oui, chourément, mé il ne faut pas non plus oublier Fedelel, c’est toujours loui lé n°1, bla bla… » Six ans plus tard, l’un des deux rivaux annoncés a fait pschitt, et on peut en effet le regretter amèrement quand on revoit ce match.

D’ailleurs, il n’a pas fallu bien longtemps pour qu’on se rende compte de l’écart réel de niveau entre les deux enfants prodiges. Un mois et demi après le match que nous venons de vous raconter, commence Roland-Garros. Nadal a engrangé des victoires à Monte-Carlo, Barcelone et Rome. Gasquet, lui, a été sévèrement battu par Agassi à Rome, mais a atteint la finale à Hambourg (défaite face à Federer). Les deux se retrouvent à Roland-Garros dès le troisième tour et l’agitation médiatique autour de match n’aura d’égale que la sécheresse du score : le résultat est en effet, cette fois, sans appel : 6-4, 6-3, 6-2 pour l’Espagnol en route vers son premier Grand chelem.

Depuis, on est resté sur cette tendance et le head-to-head est désormais de 7 à 0 en faveur de Nadal.

Il est donc très probable qu’on n’assistera pas aujourd’hui à un remake de la demi-finale de 2005, mais plutôt à un nouveau cavalier seul du taurillon de Manacor, ponctué on l’espère de quelques fulgurances en revers du Français, seules traces de l’éclair de génie d’avril 2005. À moins que le vent… ?

♣♣♣♣♣♣♣♣

PS : merci à Arthur, à qui j’ai emprunté sans vergogne quelques bouts de texte ici ou là.

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags: ,

284 Responses to Gasquet / Nadal, 2005-2011, tellement de choses ont changé

  1. Nath 15 avril 2011 at 13:11

    Un imprévu et j’ai pu prendre le match entre Fed et Melzer à partir de 2 partout au premier set.
    Un bon Melzer, notamment en revers, qui a breaké quand j’ai commencé à regarder, un Fed qui avait du mal à passer sa première dans ce jeu. Melzer a eu chaud pour confirmer son break, mais a tenu notamment grâce à son service. C’est pas mal en contre aussi pour l’Autrichien qui prend sa chance à chaque occasion. Par contre, plus on avance dans le set, plus je trouve le Fed à l’aise sur son service.

    Un match pas vilain à regarder en tout cas. Je trouve Melzer très bon aujourd’hui, il varie bien, contre bien, monte à bon escient, ne passe pas énormément de premières mais a une très bonne réussite en deuxième balle. Ce n’est pas du grand Doudou par contre, seule sa première ultracroisée côté avantage est excellente, même contre le gaucher qu’est Melzer.
    Ouh, la vilaine faute de Melzer à 15 partout au moment de servir pour le set ! Et Fed qui obtient une balle de débreak en poussant son adversaire à la faute. Bien sauvée et balle de set ! Et premier set gagné par Melzer contre Fed sur un bon service. Le match est équilibré pour l’instant.

    • Nath 15 avril 2011 at 13:13

      C’est pas vrai, c’est le premier post sur ce match !

    • William 15 avril 2011 at 13:24

      Le match est très agréable, c’est vrai. Melzer est très bon, il joue vite et varie bien. Il monte au filet, fait des amorties, ça nous change ! Roger en délicatesse mais on n’est jamais à l’abri d’un craquage avec Melzer.

  2. Clemency 15 avril 2011 at 13:27

    Et break Melzer, qui contrairement à Cilic est sur le court pour gagner. Federer va devoir proposer autre chose, s’il n’est pas trop tard.

  3. Coach Kevinovitch 15 avril 2011 at 13:29

    Melzer nous fait un de ces matches pour l’instant. C’est quand même du très haut niveau de jeu.

  4. Arno 15 avril 2011 at 13:35

    Tiens?? Doudou fait dodo??

    Naaaan, je suis mauvaise langue, Melzer est vraiment très très bon. Faudra pas qu’il me batte Ferrer, quoi…

    Bon, en même temps, je sens pas Fed ultra méga motivé pour se taper un 3ème set, puis Ferrer, puis éventuellement Nadal.

    • Clemency 15 avril 2011 at 13:43

      Je vois quand même Fed revenir, en tout cas il est motivé.
      Melzer on le savait déjà qu’il est bon, et Fed a mis trop longtemps à se bouger et à matcher.

  5. Nath 15 avril 2011 at 13:46

    Melzer me fait plaisir quand même :) Houla, le vent ! Pas bon pour l’Autrichien, ça. Ça pourrait rééquilibrer les choses, même si ça a l’air de bien se passer pour l’instant. Fed dans un jour moyen comme aujourd’hui me donne toujours l’impression de foncer dans un mur à toute allure. Le peu de temps qu’il met pour servir n’y est sûrement pas étranger.

  6. Arno 15 avril 2011 at 14:01

    Roger et les balles de break… Une longue histoire de désamour depuis quelques années. 0/7, quoi, faut quand même pas exagérer!!!

    • Le concombre masqué 15 avril 2011 at 14:04

      nan mais c’est quoi ce blasisme (pas mal celui là) ambiant là? Fed va perdre avant ,les demis contre un mec plus vieux que lui, alors qu’il était clairement venu pour prendre des poinst (sinon qu’est ce qu’ils erait allé foutre à MC??) et tout le monde trouve ça normal?

  7. Clemency 15 avril 2011 at 14:07

    Rodger à la trappe, ça va faire jaser, comme d’hab.
    Melzer a bien joué le coup, et l’effet Rodger (merde je bats Fed) n’a pas fonctionné. Retard à l’allumage de Fed, et sa marge n’est plus assez grande sur les seconds choix du circuit pour gagner un match juste parce qu’il le veut.
    Ljubicic reste évidemment favori pour le tournoi.

    • Diana 15 avril 2011 at 18:39

      coucou les toutous, euh, les petits loups pardon :)

      « Ca va jaser » : ah bon ? et alors ? On en a l’habitude, non ? Je reviendrai un peu plus tard sur ce sujet qui mérite développement.

      En attendant, une interview de Fed , toujours aussi lucide dans ses analyses :

      « Roger, le vent vous a-t-il beaucoup gêné aujourd’hui ?
      Le vent est le même pour les deux joueurs. Je n’ai simplement pas pris mes chances aujourd’hui. J’ai trop gâché. Je ne trouve pas avoir particulièrement mal joué. J’étais « OK » on va dire. De toute façon, je ne m’attendais pas à jouer mon meilleur tennis pour mon 3e match sur terre. Mais à chaque fois que j’ai eu une petite ouverture, je n’ai pas réussi à enfoncer la porte. C’est frustrant. Et puis Jurgen a aussi bien joué le coup…

      Est-ce que ça vous dérange de perdre contre un joueur autre que Nadal ou Djokovic ?
      Je n’avais pas perdu contre un gaucher – excepté Nadal – depuis 7 ou 8 ans. Je suis assez fier de cette stat’. J’aurais aimé aller plus loin dans ce tournoi mais j’ai quand même joué 3 matches, c’est correct. Il faut continuer.

      Mais ne trouvez-vous pas les défaites contre Nadal et Djokovic plus « acceptables » que celle-ci ?
      -Sourire- Non.

      Qu’est-ce qui vous a le plus gêné dans le jeu de Melzer ?
      Il a fait un bon match. Il a bien mixé le jeu en fait, entre ses amortis et ses frappes très a plat, presque sans lift. Mais le match était équilibré. Je trouve d’ailleurs que le score ne reflète pas ce qui s’est passé sur le court. De mon côté, j’aurais pu faire mieux. Je me fais breaker au début, je me retrouve mené un set à zéro sans avoir l’impression de mal jouer. Puis le vent arrive. Et surtout je manque trop d’occasions. Je ne peux même plus les compter tant j’en ai eues. Parfois c’est juste un petit point qui parait anodin mais qui compte. Par exemple il y a 0-15 sur son service, je rate un coup droit de peu et ça fait 15-A au lieu de 0-30. Et pareil de 0-30 à 0-40. Il y a aussi toutes ces balles de break que je ne convertis pas. Je n’ai pas fait un mauvais match non plus. Mais ce sont toutes ces circonstances – vent, occasions manquées – qui font la différence. Et encore une fois, Jurgen a fait un bon match.

      Vous partez frustré ?
      C’est un match frustrant mais je ne suis pas non plus super déçu. J’espérais faire mieux bien sûr. Mais je me réjouis pour la suite et les prochaines semaines où je vais pouvoir bien m’entraîner.

      Justement, qu’est-ce que vous estimez devoir travailler le plus ?
      Je sers bien, c’est déjà une base importante qui est en place. Le retour ce n’est pas encore tout à fait ça mais j’ai toujours dit qu’il me fallait à peu près 3 semaine pour trouver mon rythme dans ce secteur. Je suis un peu trop loin en fait, à Madrid je me rapprocherai de ma ligne pour relancer. Les glissades c’était correct.

      Est-ce que finalement Monte Carlo est un endroit qui ne vous réussit pas ? Pourquoi ?
      J’ai quand même joué 3 finales ici. Ca montre que tu aimes le coin, que tu peux bien jouer dans ce tournoi. Après, Nadal laisse peu de places pour gagner des Masters 1000 sur terre ».

      Je ne commenterai pas la dernière question tout à fait idiote, le journaliste méconnaissant visiblement le palmarès du Fed.Bref….

  8. Nath 15 avril 2011 at 14:09

    Match Melzer. Grrr, mon stream a disparu pour la 2° balle de match, la bonne je suppose ?
    Beaucoup de montées au filet de part et d’autre, 23 de Melzer et 26 de Fed, 15 gagnées de chaque côté.
    La stat qui tue : aucune balle de break convertie par Fed sur 7 occasions, 2/5 côté Melzer.
    J’ai quand même trouvé Federer peu enclin à courir sur certaines amorties de Melzer, me trompé-je ?

    • Clemency 15 avril 2011 at 14:12

      Les montées au filet étaient dues au vent violent qui a été un des acteurs du match. Melzer est très bon dans le petit jeu en tous cas.

  9. Clemency 15 avril 2011 at 14:10

    Et une petite dizaine de com pour commenter un 1/4 de Fed en M1000, c’est la bande passante qui dit merci.

  10. Nath 15 avril 2011 at 14:14

    J’écrivais hier « Melzer dans le top 8, je suis impressionnée, et surprise également. Mais si on regarde les 12 derniers mois, seuls 2 joueurs ont battu les numéro un et deux : le numéro trois, et Melzer ! Comme quoi, en cherchant bien, on trouve des stats pas possibles »
    Eh bien Melzer devient le seul joueur à avoir battu les numéros 1, 2 et 3 en un an. Aucun sur sa meilleure surface, mais c’est vraiment une belle année pour le futur numéro 8 :)

  11. Arno 15 avril 2011 at 14:20

    Bon, un Fed tout moyen qui aurait pu gagner, finalement, contre le même Melzer qui a sanibroyé Almagro…

    Chiant?? Oui, effectivement, c’est con de perdre des points alors qu’il en cherche. Inquiétant? Bof.

  12. Robin 15 avril 2011 at 14:22

    Fed a commencé à se sortir un peu les doigts (pour reprendre une expression chère à Arno ^^) vers la fin, mais c’était un peu tard malheureusement. À partir du milieu du second set il fait presque jeu égal avec Melzer, sauf sur les balles de break :-(. Match plaisant en tout cas, beaucoup d’amorties tentées de la part de l’Autrichien, surtout contre le vent, ce qui a donné lieu à des séquences sympa.

  13. Yaya 15 avril 2011 at 14:25

    zut moi qui venait de virer Melzer de ma team !

  14. karim 15 avril 2011 at 14:27

    C’est le match de Roger qui sera passé le plus bas sous les radars, étonnant. Je n’ai vu que quelques jeux, mais si je me fie aux commentaires l’Autrichien a été excellent, victoire méritée pour lui.
    Ljubi contre Rafa va commencer, et si… il prenait plus de cinq jeux le papy? You never know.

  15. Arno 15 avril 2011 at 14:33

    Avec un vent pareil qui va neutraliser son service, Ljubi n’a strictement aucune chance. Il va prendre une valise.

    Break blanc d’entrée pour Rafa. C’est parti…

    Sinon, le Ferrerothon continue: 12 jeux perdus en 3 matches. C’est toujours fort peu…

  16. Colin 15 avril 2011 at 14:49

    Comme je l’ai écrit un peu plus haut (dans l’article, quoi) le vent violent handicape le serveur, donc autant Nadal que les autres puisqu’il sert une fois sur deux :mrgreen:.

    Le jeu de Nadal est peut-être même un peu + sensible au vent que les autres: je me rappelle d’un match contre Ferrero il y a deux ans où Juanqui a enquiquiné Nadal juste pendant que le vent était levé. Dès que le vent s’est calmé, le sanibroyage traditionnel a repris.

    • Nath 15 avril 2011 at 14:58

      C’était en 2010 ;) Et il y avait aussi quelques gouttes (même sur la caméra), ce qui a d’autant plus gêné Nadal.
      Par contre il avait mieux géré le vent que Murray en finale d’IW, il y a 2 ans je crois, et je l’avais trouvé très bon dans son match venteux contre Verdasco à l’US Open dernier.
      Bref, je ne crois pas que Nadal y soit plus sensible que les autres.

    • Colin 15 avril 2011 at 15:02

      Bon j’ai compris, au vu des exemples donnés, on ne peut donc tirer rigoureusement aucune conclusion!

  17. Elmar 15 avril 2011 at 15:06

    Bon, j’ai pas vu le match, mais Fed qui perd contre Melzer en quarts de MC, c’est quand même décevant.

    Visiblement, Melzer a été bon, et j’aime assez ce joueur au parcous atypique. Mine de rien, le bougre, il s’est tapé tous les gros ces derniers mois! Dommage qu’il ne soit pas plus régulier.

    Pour Rog’, c’est tout de même une meilleure entrée en matière sur TB que l’an dernier, mais on est loin des standards de la grande époque. Cela dit, sur un tournoi, ça peut encore le faire.

    Nadal breake d’entrée Ljubi? As usual, quoi! 3 matchs, 3 break d’entrée…

  18. Elmar 15 avril 2011 at 15:08

    Concernant la question du vent, je suis étonné qu’il y ait débat: c’est évident que Nadal, avec son jeu sécuritaire, est moins handicapé par le vent que les autres joueurs.

    Colin veut des exemples? Miami 05, Wimbly 08, IW 09.

    • Colin 15 avril 2011 at 15:17

      L’axe Elmarno a encore frappé

    • Coach Kevinovitch 15 avril 2011 at 16:29

      Il est moins handicapé que les autres par le vent pas parce qu’il a un jeu sécuritaire mais parce qu’il met plus de poids dans sa balle que la plupart des autres joueurs.

      Par conséquent, le vent modifie moins la trajectoire de ses balles.

      • Ulysse 15 avril 2011 at 22:46

        Alors CK t’es en plein contresens. Le poid dans la balle de Nadal c’est les tours minutes qui lui donnent une énergie cinétique rotation à peu près du même ordre qu’en translation ce qui se ressent à l’impact comme un « poid » doublé.

        La vraie et seule explication c’est que le lift lui donne de la sécurité et ça c’est bon à prendre quand les conditions ne permettent pas un jeu millimétré en trajectoires tendues (voir les difficultés insurmontables de Lendl en conditions venteuses et en revanche sa supériorité diabolique en indoor).

    • Diana 15 avril 2011 at 18:45

      Sorry Elmar, je viens seulement de lire ton post, je note que nous partageons le même avis sur l’impact du vent sur le jeu du taureau.

    • karim 15 avril 2011 at 19:00

      « Colin veut des exemples? Miami 05, Wimbly 08, IW 09″

      ce type est fou…

  19. Elmar 15 avril 2011 at 15:08

    Soupe à la grimace pour ma team. Je n’ai plus aucun représentant en jeu. Arghh…

  20. Baptiste 15 avril 2011 at 15:42

    Petite question, il est inscrit a Barcelone le Nadalito ou il a pris la sage decision de renoncer?

    • Robin 15 avril 2011 at 15:55

      Inscrit, ce qui ne veut pas dire qu’il ne se retirera pas s’il en sent le besoin (comme l’année dernière).

  21. Clemency 15 avril 2011 at 15:43

    Et si la terre battue, avec son grand ou petit (accessit pour Ferrer) Rapha-clay-slam à la clef était la solution pour la bande-passante ?
    En tout cas y’a que machin et Boetsh qui sont capable de commenter Nadal-Ljubicic en faisant semblant qu’il y a un enjeu dans le match. Bon ils sont payés pour mais c’est une performance quand même.

    • Diana 15 avril 2011 at 18:46

      Entre autres Clemency, mais je pense que d’autres critères entrent en ligne de compte vois-tu…

  22. Babolat 15 avril 2011 at 16:19
  23. antsiran23 15 avril 2011 at 17:25

    Putain ! Je comprends pourquoi il n’y a pas de commentaires. C’est juste soporifique à souhait ce tennis sur TB. Les mecs se neutralisent à distance avec des balles d’une longueur inouïe. Le comble c’est Gil/Murray. L’issue m’indiffère.

    Nadal va gagner, et même s’il ne pisse pas fluo (apparemment on n’a le droit de le dire que pour Ferrer), il est juste le plus costaud et le plus endurant. Le tennis de Ljubicic fait vraiment d’un autre âge. C’est fini ce tennis inspiré. Écrabouillé, pulvérisé,annihilé.

    Et je me faisais une réflexion à propos de l’ennui de voir un Nadal dominer à ce point le tennis sur TB, ou encore la super série de Nole. Pourquoi quand Federer dominait, pourquoi quand Sampras dominait, pourquoi çà ne me barbait pas ? En fait, tout simplement parce que leur tennis était passionnant. Créatif, spectaculaire, flamboyant.

    Là, on se fait chier grave.

    • Diana 15 avril 2011 at 18:59

      « Nadal va gagner, et même s’il ne pisse pas fluo (apparemment on n’a le droit de le dire que pour Ferrer) »

      Eh bien si on a le droit de le dire pour Ferrer, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait le faire pour Nadal : alors, moi je le dis: je pense, comme Elmar pour Ferrer, que Nadal pisse fluo.

      • antsiran23 15 avril 2011 at 19:22

        Tu vas te faire déchirer Diana !

        • Diana 15 avril 2011 at 19:53

          Ah bon ? Pourquoi ? Aurais-je moins le droit de penser que d’autres ?

      • Colin 15 avril 2011 at 19:48

        Par contre, Federer pisse de l’or.

        • Diana 15 avril 2011 at 20:06

          Pour un veau de la même constitution , c’est la moindre des choses ;)

  24. Colin 15 avril 2011 at 17:31

    8 matches de 8èmes plus 4 matches de quarts = 12 matches tous en deux sets. Quel suspense.

  25. Pierre 15 avril 2011 at 17:54

    Ce mec a quand même un culot incroyable. C’est pas parce qu’il fait le musclé sur terre battue qu’il doit s’exprimer sur tout. Pfff !
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110415.OBS1388/nadal-denonce-le-manque-d-independance-du-parquet.html

    • Babolat 15 avril 2011 at 17:59

      Le parquet est une surface trop rapide pour lui… normal qu’il s’y oppose. ;)

    • Baptiste 15 avril 2011 at 18:10

      il aurait aussi profité de ses passages répétés en France pour investir dans une charmante entretreprise. Encore un coup de Toni ca…

      http://www.nadalsarl.com/

    • Diana 15 avril 2011 at 19:01

      coucou Pierre :)

      Je t’adore toi, une perle rare. Et je ne suis pas la seule à le penser…

      J’espère que la bande passante supportera ce post de reconnaissance à un intervenant hors pair.

      • Ulysse 15 avril 2011 at 22:52

        Je le dis comme je le pense. Laisse tomber avec la bande passante Diana. T’es lourde.

        • Diana 15 avril 2011 at 23:17

          Ulysse , je te le dis comme je le sens et je compatis la bande passante. Relis tes classiques et reviens me voir après.

        • Diana 15 avril 2011 at 23:45

          Allez je vais être sympa et t’éviter des recherches quelque peu éreintantes à cette heure tardive, mais sache que j’ai fait référence à la bande passante pour la première fois aujourd’hui.
          Cette bande a été citée à maintes et maintes reprises sans que quiconque y trouve à redire jusqu’à ce soir.

          Je te citerai 2 posts simplement pour argumenter mes dires :

          Ulysse
          05/04/2011 à 17 h 49 min

          Voilà qu’après m’avoir frustré sur les courts cette conne de bande me pousse à modérer ma spontanéité de posteur. C’en est trop.

          Ulysse
          08/04/2011 à 11 h 51 min

          Je jette un coup d’oeil en vitesse. Juste le temps de voir que la bande passante n’est pas surmenée aujourd’hui. Moi si. Ne lâchez rien, ça ira mieux dès Monte Carlo. Je sors.

        • The return of John Maquereau 16 avril 2011 at 10:07

          Putain de ptdr de mdr, en forme la Diana hier soir, c’est bon ça !

  26. Baptiste 15 avril 2011 at 18:03

    Suis-je le seul a penser que la demi finale contre Murray sent le match piège pour Nadal. Bon je n’ai vu aucun match à MC mais apparement la murene revient tres fort…

    Imaginez un peu la lose si c’est lui qui gagne à MC.

    • Coach Kevinovitch 15 avril 2011 at 18:30

      C’est un match piège dans le sens où Nadal est archi-favori contre un joueur qui n’aura rien à perdre MAIS qui n’est pas le premier venu.

      Murray a tout du petit poucet dans ce match mais à l’expérience et le pedigree des grands.

      Je pense quand même que Nadal passera.

  27. Arno 15 avril 2011 at 18:44

    J’allais poster l’interview de Fed, mais Diana m’a coupé l’herbe sous le pied… Bref, toujours lucide et optimiste, le Fed. Rien de nouveau sous le soleil.

    Et de toute façon, il va quand même reprendre pas mal de points à Nadal qui va perdre demain contre Murray.

    C’est une prophétie, notez ça. ;)

    • Diana 15 avril 2011 at 18:57

      Très cher Arno, s’il n’était pas « optimiste » comme tu l’écris, il ne serait plus là, tu ne crois pas ? Les objectifs sont nécessaires à la motivation, et là, on parle de haut niveau. Le Fed, ça fait plus de 10 ans qu’il tient le haut du pavé, tu crois qu’il en aurait été ainsi s’il avait été un dépressif chronique, fataliste et tout le tintouin ? Atterris Arno, sinon, tu ne seras plus crédible sur ce site de spécialistes.

      • Arno 15 avril 2011 at 19:08

        Oh dis donc, t’es taquine, ce soir!!! Et puis j’ai bien écrit « toujours optimiste », non???

        Attention Diana, sinon, tu ne seras plus crédible sur ce site de spécialistes tellement je vais venir chez toi ce soir façon Antoine… ;)

  28. karim 15 avril 2011 at 19:11

    J’ai vu deux moitiés de set de Nadal cet aprem, et c’est pas pour dire mais je ne le trouve pas impressionnant du tout. En fait c’est trompeur parce que ce qui fait sa force c’est exactement ce qui est transparent pour le téléspectateur, son lift qui gicle et le poids de sa balle, son impact physique et la pression qu’il met de ce côté, l’énergie ou les risques que ça demande de faire un point contre lui en fonction de l’option de jeu choisie (le battre en régularité ou le mettre loin de la balle).

    Je ne sais pas pourquoi mais comme Arno le suggère sous forme de menace/malédiction, je vois bien Murray prendre l’univers à contrepied. Il est supposé être au fond du trou (en témoigne sa coiffure à la Gulbis et ses appels au secour à Lendl puis à Henman)et la TB est supposée être sa surface kryptonite (aucune finale sur la surface) donc il y a tout ce qu’il faut pour qu’il tisse une toile gluante dans laquelle l’Espagnol va rester scotché. Moi je donne Murray vainqueur!

    • Arno 15 avril 2011 at 19:17

      Bon. Ben voilà, ma prophétie est foutue en l’air…

      Mais j’en lance une deuxième!!!! Et celle-là, elle est violente: demain, Karim aura raison.

      Oui, vous avez bien lu. Demain est le jour qui effacera des années de pronos ridicules, et tous! Vous vous inclinerez devant Yoda, qui aura prévu la Chute du taureau de Manacor.

      Je te soutiens, Yoda vert.

      • karim 15 avril 2011 at 19:19

        Le pire c’est que j’y crois sérieusement, c’est le premier match de la suite de la carrière d’Andy Murray qui va arriver à l’USO avec un bouc et un catogan et une petite debaine et fera le pitre sur le court.

  29. karim 15 avril 2011 at 19:18

    Je n’ai pas lu l’interview de Fed mais je me demande combien ça coûte de sécher les interviews, parce que moi à sa place j’allais en sécher une sacrée quantité. Tout le monde vient donner son sentiment sur le match qu’il vient de jouer, pas lui, lui vient justifier une défaite comme à l’époque des quatre ou cinq revers par an. On a cette impression qu’il est attendu au coin du bois et qu’on est curieux de savoir ce qu’il va invoquer. Si lui sent cette pression exaspérante, je lui tire vraiment mon chapeau de ne pas claquer la porte aux interrogatoires de temps en temps.

    Rien que sur ce site, AUCUNE interview de Fed n’échappe au postage du lien, AUCUNE. Et chacun appelle son lot de commentaire (la preuve, même moi qui ne l’ai pas lue suis en train de broder autour). S’il avait le choix je suis cetain qu’il aimerait bien redistribuer un peu de l’attention qu’il capte à certains de ses petits camarades de jeu.

    Les autres vont en interview, lui passe l’oral du bac. Et même quand il ne dit rien de vraiment secouant (ce qui arrive souvent) on dira qu’il l’a bien dit ou qu’il raconte n’importe quoi. Mais on dira quelque chose.

    • Diana 15 avril 2011 at 19:26

      Karim, il me semble me souvenir que récemment Fed a fait savoir qu’il souhaiterait ne pas avoir cette obligation d’interview systématique.
      Mais voilà, il y est contraint, alors, il fait contre mauvaise fortune bon coeur. Et c’est également la rançon de la gloire, sans aucun doute la figure la plus médiatisée du monde du tennis, parce qu’il maîtrise plusieurs langues, parce qu’il est extrêmement ouvert et d i s p o n i b l e : un prince…..

    • karim 15 avril 2011 at 19:38

      Moi à sa place je prendrais un sponsor de plus et au lieu de me payer, il règlerait mes ardoises côté interviews séchées. parfois quand tu vois un gars qui est extrêmement déçu et qu’un gars lui tend le micro alors qu’il n’a pas encore posé son cul dépité sur sa chaise « mais keukeukeukeukeummmmmmmman expliquez vous your défaite today »? tu es à deux doigts de l’homicide.

      • Diana 15 avril 2011 at 19:47

        Mais voilà Karim, tu n’es pas à sa place….

        Je crains que ce ne soit un peu plus compliqué que ça.

        Moi aussi j’évoquais récemment le coup de pied qu’il devrait balancer dans la fourmilière, je ne te jette donc pas la pierre quant à ton raisonnement impulsif; je pense néanmoins qu’une fois que tu es embringué dans ce milieu, tu n’as plus d’issue de secours.Marche ou crève, fais ce qu’on te demande, et shut up.

      • karim 15 avril 2011 at 20:16

        « Mais voilà Karim, tu n’es pas à sa place…. »

        oui et sans vouloir me vanter, je joue un peu mieux au tennis que lui quand-même. j’ai juste choisi de ne pas en vivre quoi…

  30. David 15 avril 2011 at 19:33

    J’ai vu le match Nadal/Ljubicic, et le premier set et le début du second mis à part, le croate a fait jeu égal avec l’espagnol sur la seconde moitié du set. Nadal s’en est très bien sorti en fin de match, avec deux balles de debreak effacées au moment de servir pour le match. Ljubicic avait enfin trouvé ses zones au service (en visant le revers côté égalité, chose qu’il n’arrivait pas à faire en début de partie)et commençait enfin à rentrer dans le court. A noter que le vent avait baissé en intensité. Murray a toutes ses chances demain face au Nadal que l’on a vu aujourd’hui.

    • karim 15 avril 2011 at 19:40

      pour avoir vu la seconde moitié du deuxième set je fais exactement la même analyse. je suis prêt à te verser un euro symbolique de droits d’auteur.

    • Colin 15 avril 2011 at 19:57

      En même temps, commencer à retrouver son tennis alors qu’on est mené 6-1 3-1 contre Nadal sur terre battue, ça laisse relativement peu d’espoir quant à une éventuelle victoire finale. Et c’est un euphémisme.

      Murray avait fait un très bon match contre Nadal il y a deux ans (Nath, tu me corriges si je me trompe) mais on connait l’issue.

      • Nath 15 avril 2011 at 20:19

        « Q. Vous meniez 6/2, 5/2, que s’est-il passé ensuite? Vous avez perdu 4 des cinq jeux suivants. Est-ce à cause de lui, ou de vous? Ou des deux?
        R (Nadal). Non, je jouais très bien. Je pense que j’avais le contrôle du match. Je jouais avec la bonne tactique également, et la bonne stratégie. J’ai pensé que j’ai eu ma chance à 5/2. C’était le bon moment pour moi. A 5/3, j’ai commencé à jouer plus court. Andy est un joueur étonnant, n’est-ce pas? Il a cette capacité, quand il en a besoin, de passer au niveau au-dessus. J’ai eu une balle de match à 5/3. J’ai eu l’occasion d’essayer un point gagnant sur mon coup droit, et j’ai joué un coup droit croisé moyen. Plus tard, il a fait une bonne amortie. Il n’y a rien à dire, il a mieux joué. Je suis très content de mon match. J’ai beaucoup mieux joué aujourd’hui que les autres jours. C’est un bon match à jouer pour la finale. Je suis très content d’être en finale, et d’avoir battu Andy car il est un excellent joueur. C’est toujours dur contre lui.
        [...]
        Q. Quelle a été votre stratégie au sujet de la montée à la volée contre Murray?
        R. J’ai décidé de jouer très lifté, de jouer des balles profondes sur son revers, de le sortir du court avec mon coup droit et d’attendre le bon moment pour rentrer sur le court. Je sais qu’il joue parfois trois mètres derrière la ligne de fond, donc j’ai pensé faire quelques amorties, et quand j’en avais l’occasion, monter au filet. Mais j’ai trouvé qu’il jouait long, des balles hautes, et il était difficile d’attaquer quand la balle arrivait ainsi mollement, longue et haute. C’est dur de jouer un coup décisif. J’attendais tout le temps le bon moment. Mais j’ai bien joué. Voilà ce que j’avais pensé avant le match.

        18 avril 2009, score final : 6-2, 7-6. Tes souvenirs sont exacts.
        Je n’ai pas vu ce match par contre. Heu, au fait, pourquoi moi, tu m’as répertoriée comme fan de Murray ??

      • Colin 16 avril 2011 at 11:53

        Non, rien à voir avec Murray, c’était sur le « il y a deux ans » que je pensais que tu serais à même de me corriger, vu que j’avais la flemme de vérifier que ce match avait bien eu lieu en 2009.
        En fait, quand je parle d’un match ancien, soit je vais vérifier dans atp.com la date, soit je mets une date au hasard et j’ajoute « Nath, tu me corriges si je me trompe ». Le résultat est le même ;-)

    • NTifi 15 avril 2011 at 20:22

      Sauf que si ya danger Nadal peut augmenter son niveau de jeu, il a tellement de marge sur cette surface.

      Je pense que si Nadal n’a aucun problème physique il est injouable sur TB.

      Sinon dommage pour Federer, il a raté des occasions mais ce n’est pas un mauvais résultat c’est son 1er tournoi de TB.

      • Diana 15 avril 2011 at 20:35

        Pardon, Nadal, s’il n’a pas de problème physique, est injouable… partout.
        Il ne perd que lorsqu’il est blessé, on te l’avait caché ?

        En attendant, ça arrange mes affaires, enfin, je vais remonter la pente et faire un beau pied de nez aux inconséquents qui ont cru bon de prendre le vétéran dans leurs rangs hihi!!

        • NTifi 15 avril 2011 at 21:09

          Je ne suis pas de ceux qui pense cela. Hors TB un Nadal à 100% n’est pas injouable mais très dur à battre. Après ya des fois où les blessures l’arrêtent mais c’est dû à sa débauche physique donc ce n’est pas une excuse.

          Sur TB il a vraiment une grosse marge, il peut perdre à Madrid à cause de la fatigue si quelqu’un le pousse à bout (Djoko ?) mais je ne vois pas ce qui pourrait l’empêcher de gagner RG, vraiment.

  31. Diana 15 avril 2011 at 20:26

    Nous évoquions la presse un peu plus haut, eh bien, l’homme qui tombe à pic, j’ai nommé Bodo le gros, euh pardon, Bodo le pas beau, pardon encore, Bodo, le Fed-hater, ça c’est mieux :

    PETER BODO (Tennis Magazine columnist, also the co-writer of Pete Sampras’s autobiography, “A Champion’s Mind.”): It took Pete a long time to get his last title, and some of the other guys also, before they made that final statement, went through a lot of stuff. Are you prepared and thinking about maybe having to go through all that and ultimately prove your point? Is that a challenge, or more of a hassle and a drag?

    ROGER FEDERER: No, bigger hassle is being asked all the time these questions. I don’t know how many times I need to answer until I just say I’m not going to answer anymore. Up to you how many times I will have to answer the question until I’m sick and tired of it.
    But I know that I can do many more things in the game. Sure it’s disappointing losing a game like tonight, but those are the matches I work extremely hard for in the off-season and practice, and I’m very excited by what to come still.
    I don’t feel like I’m 35 like you guys make me sound I am. I’m still only 29, and I have many more years left.

    Un grand spécialiste du Fed bashing ce Monsieur, n’est-ce pas ? Une chance que Federer soit suffisamment intelligent pour le moucher comme il convient.
    Je me souviens parfaitement avoir lu cette décla, néanmoins, n’en ai découvert l’auteur qu’aujourd’hui : j’avoue que ma surprise aura été : nulle.

    Un lien tout aussi intéressant sur ce fameux Fed bashing après Miami: 2.204.230/news/NewsDetails.aspx?newsid=8840

    • Diana 15 avril 2011 at 20:28

      Karim, tu peux couper le dernier fort intéressant qui fait doublon ?

      Merci

      • karim 15 avril 2011 at 20:46

        corrigé, ça fait 4 euros stp.

        • Diana 15 avril 2011 at 20:49

          et vous trouvez ça drôle ?

        • karim 15 avril 2011 at 20:52

          ah la laaaaa si on peut plus déconner c’est bon ça va!!! ça te fera 8 euros voilà, bien fait pour ta g…

        • karim 15 avril 2011 at 20:54

          d’ailleurs on dirait que y’a que toi et moi sur le site, je me casse, éteins en partant et laisse les sous sur la table.

          • Diana 15 avril 2011 at 21:04

            Ben en même temps, avec ton statut chèrement acquis d’inquisiteur devant 15, sinon devant l’Eternel ;), je n’ose pas trop t’apporter la contradiction :)
            Je vais donc obtempérer… pour mon salut.

            Bonne soirée :) je mets aussi les voiles.

    • Diana 15 avril 2011 at 20:42

      PS : Bodo étant des grands amis de 15 comme on nous l’a si gentiment souvent rappelé, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.. des spécialistes .

      Merci à 15 au passage pour le lien permanent, ça me permet de m’informer à peu de frais…Sans que toutefois j’ai une envie subite de le convier à ma table… ou de le compter parmi mes amis.

    • karim 15 avril 2011 at 20:44

      comment il l’a saupoudré!!! une manière polie de dire mais qu’est-ce que tu m’emmerdes avec tes questions à la con.

    • Diana 15 avril 2011 at 21:16

      Eh Karim, t’étais pas obligé de me pourrir le lien au passage ;)

      Rhalala, ces modos et leur frénésie de la taille : ok je sais, c’est la saison, mais tout de même; heureusement que je veille ;)

      http://72.32.204.230/news/NewsDetails.aspx?newsid=8840

  32. Sylvie 15 avril 2011 at 23:15

    J’arrive après la bataille. Je n’ai rien vu mais je suis tombée de haut en apprenant que Federer était tombé face à Melzer. Ce matin il y a trois choses dont j’étais sûre : la victoire de Nadal, celle de Ferrer et celle de Fed. Raté pour la 3e. Le score est sec même si le match fut plus serré qu’il n’y parait à priori. Finalement, je ne sais pas si je ne préfère pas ça à une enième défaite contre Nadal. J’avoue avoir de plus en plus de sentiments mitigés par rapport aux défaites de Federer. D’un côté, je m’y habitue, je n’ai jamais imaginé qu’il puisse gagner le tournoi, de l’autre quand il perd, je suis tout de même triste parce que j’ai l’impression que ses victoires en tournoi vont se faire de plus en plus rares.

    On parle de profiter de le voir jouer, certes, mais espérer un quart ou une demie au mieux, ce n’est pas emballant non plus. Surtout que les vautours rôdent et que ça fait un peu mal pour lui.

    Et puis, honnêtement, le tournoi ne m’emballait déjà pas alors là… Le seul que j’aimerais voir gagner c’est Melzer, autant dire que c’est foutu. On se dirige vers une finale Nadal/Ferrer, mon rêve.

    Ma seule petite satisfaction c’est de voir que Melzer était très heureux de cette victoire et qu’il la mérite. Allez Jürgen! Tous mes espoirs sont entre tes mains.

    • Kissifrott 16 avril 2011 at 09:39

      lol

    • Sylvie 16 avril 2011 at 10:10

      salut bamos

  33. Sam 16 avril 2011 at 04:08

    Que pouvons-nous dire ? Federer Roger GOAt officiel, et Doudou pour la plupart vient de se faire virer par le N°X autrichien, que personne n’aurait attendu à pareille fête il y a encore si peu.

    Ca ou un ême autre, autant s’y faire, Fed a été Le Tennis.Plus maintenant. Aimer le tennis, c’est aimer Fed. Le reste n’est que littérature et faute de goût.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis