Benoît Paire : « J’étais fou, c’est vrai »

By  | 2 mai 2011 | Filed under: Rencontres

Début de jeu. Double faute, 0/15. Amortie, mal touchée et contrée, 0/30. Ace, 15/30. Amortie gagnante, 30A. Echange dans la diagonale coup droit, décalage revers gagnant long de ligne, 40/30. Ace. Jeu Benoît Paire. Un jeu parmi tant d’autres, empli de coups atypiques et de ce petit grain de folie que le Français de 21 ans partage avec quelques nouvelles têtes aussi imprévisibles que lui et qui ont pour noms Dolgopolov ou Sijsling.

« J’ai une réputation, je sais, admet l’intéressé, plutôt à son avantage depuis le début de la saison de terre. J’ai souvent tout fait pour l’entretenir. Par moments, j’étais vraiment débile ! » Raquettes brisées – un record homologué de 48 sur une saison, il y a trois ans – et matchs balancés, Benoît Paire n’a pas toujours été un client facile, paradoxe tant hors court le jeune homme s’avère souriant, poli, une véritable crème.

Seulement, un peu fêtard, beaucoup footeux, Benoît a mis longtemps à choisir entre balle jaune et ballon rond, s’offrant parfois des rechutes existentielles : « Je ne progressais pas assez vite à mon goût en tennis. Je me demandais si j’avais fait le bon choix ». Le lycée agricole ne lui réussit guère, l’adolescent se cherche. Mais, incontestablement, Benoît Paire est doué raquette en main. La Fédération le repère, le prend sous son aile au Centre national d’entraînement (CNE)… jusqu’à ce jour de 2009 où Patrice Hagelauer, tout nouveau DTN, décide de le renvoyer : trop énervé, trop colérique sur le court, le Benoît. Le pari de l’électrochoc était un peu à quitte ou double, et ce qui va faire pencher la balance du bon côté, c’est que Paire, rentré chez lui, sonné, en Avignon, rencontre Lionel Zimbler, coach français au CV respectable (Cyril Saulnier, Nicolas Mahut), et que le courant passe aussitôt : « Lionel me comprend bien, salue Benoît. Il sait comment je fonctionne. Il est pour beaucoup dans le cap que j’estime avoir passé, notamment grâce au travail mental que l’on fait ensemble. On discute énormément, lui et moi. Parfois on parle plus qu’on ne touche la raquette. Je pense être devenu plus sérieux à son contact. Je me disperse moins. »

Pas difficile, rétorqueront avec un petit sourire malicieux ses anciens condisciples, ou simplement ceux qui, un jour ou l’autre, ont eu l’occasion de voir Benoît se produire sur le court, s’insultant à la moindre faute directe, perdant ses nerfs tellement facilement. « J’étais fou, c’est vrai », sourit-il. Ajoutant aussitôt : « Mais je crois qu’il faut un grain de folie pour y arriver ; c’est un « petit plus », un truc supplémentaire nécessaire pour réussir. Chaque grand joueur en possède un, à sa manière. Le tout est de savoir canaliser cette folie. Je sais que j’ai du talent. Il me reste à acquérir la concentration et la régularité. Et je m’améliore en ça… même si j’ai encore des rechutes ! »

Et comme souvent chez les jeunes joueurs en apprentissage, les rechutes sont réservées aux tournois dits satellites, tandis qu’il se montre presque toujours à son avantage quand il entre dans les tableaux de grands évènements : un tour passé à l’US Open l’an dernier, un autre encore lors du dernier Grand chelem austral, des matchs serrés contre Lopez et Ljubicic, une victoire sur Simon à Rotterdam, Benoît aime les grands courts : « C’est ma force et ma faiblesse. J’aime ça, enflammer le public. En même temps, je peux facilement me frustrer. En fait, j’ai souvent l’impression que les gens dans les tribunes me regardent en pensant que je suis un nul. C’est pour ça que j’ai tendance à m’agacer quand je rate un coup facile. J’ai l’impression dans ces moments-là que tout le monde se moque de moi ». Le regard d’une dizaine de personnes identifiées en Challenger serait-il plus difficile à supporter qu’une foule informe sur un Central de Grand chelem ?

De cette expérience des gros matchs acquise ces derniers mois, de sa toute récente entrée dans le Top 100, l’Avignonnais a toutefois tiré des certitudes : « Quand je joue bien, je suis difficile à battre. Il me faut maintenant apprendre à gagner sans bien jouer ». Cela passera t-il par la perte du fameux grain de folie ? Tout est relatif. Pas question par exemple de toucher à son coup fétiche, cette fameuse amortie qui demeure sa principale marque de fabrique : « C’est un coup que j’ai toujours aimé, que je pratique depuis que je suis tout petit. C’est vrai que j’en abuse. Les autres joueurs ne me parlent que de ça, en mode chambrage : « Bon alors t’as fait combien d’amorties aujourd’hui ? » Mais si j’en fais autant, c’est aussi parce que c’est un coup payant. L’amortie me permet en outre de compenser la faiblesse de mon coup droit. Après c’est vrai que j’en fais un peu trop et que je perds l’effet de surprise. Mais c’est  un coup qui peut faire monter la température dans la salle et l’exciter un peu. Alors parfois je m’emballe » Culture du beau jeu et culte du résultat, Benoît Paire tente encore de trouver le bon dosage à sa recette. Les convives espèrent bien y goûter dès le prochain Roland-Garros.

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

677 Responses to Benoît Paire : « J’étais fou, c’est vrai »

  1. Djita 8 mai 2011 at 21 h 19 min

    J’y crois pas, ok Madrid n’est pas la surface préférée de Rafa mais se faire surclasser comme ça. Et sur son secteur de jeu, c’est pas le top.
    Djokovic avait 98% de confiance dorénavant il en a 100.
    Je reste totalement aberré par cette saison. Elle est passionnante et comme quelqu’un l’a dit, RG va avoir du suspens si Djoko ne se crame pas avant.
    Djoko va faire le GC!!!! Mais Federer est là pour le contrer! Hihihihi!

  2. antsiran23 8 mai 2011 at 21 h 22 min

    Moi je reste convaincu que Nadal savait qu’il allait perdre. Il avait peur. On sentait qu’il n’était pas dans la langue de bois. Oui, il savait que Nole était intrinséquement plus fort physiquement. C’est une évidence. Le physique de Nole l’effraie. Pas son tennis. Son physique au service de ce tennis. Il en connaît un rayon sur le sujet.

    • Jeanne 8 mai 2011 at 21 h 39 min

      « Il avait peur » : j’ai eu la même perception que toi.

  3. May 8 mai 2011 at 21 h 24 min

    Cela fait 6 titres d’affilés pour Djokovic, ce qui est proprement hallucinant, je l’ai trouvé très offensif et régulier et pis…. quelle réussite, il a clairement la grinta depuis la coupe Davis.
    Nadal était en difficulté à chaque jeu de service, lorsqu’il se bat pour conserver sa mise en jeu, il gagne rarement à la fin. Ce match m’a rappelé Madrid 2009 que Djoko aurait dû gagner, mais la confiance cette année n’est pas la même et le résultat inversé naturellement.
    Prochain rendez-vous à Rome.

  4. Arno 8 mai 2011 at 21 h 24 min

    Pour moi, Djoko va paumer tôt à Rome. Là, ça commence à faire beaucoup pour un seul homme.

    Il est en train de faire en accéléré ce que Fed et Rafa ont fait en plusieurs années, et la pression va bien finir par retomber! Et Rome reste un tournoi de moindre importance qu’il peut se permettre de lâcher, par rapport à RG où il sera indiscutablement le co-favori.

    • Jeanne 8 mai 2011 at 21 h 28 min

      C’est dinque de penser qu’il fait un meilleur début de saison que Fed lui-même en 2006. Je pensais pas ça possible dans le tennis moderne. Quand il joue comme ça, le seul qui peut le battre, c’est Del Po. Rendez-vous compte, Nadal a frappé seulement 7% de ses coups à l’intérieur du court, contre 27% pour Djoko. Il était tout le temps à la rue, quoi.

      • Arno 8 mai 2011 at 21 h 31 min

        Décidément, le pauvre Delpo porte le fardeau de sauveur du monde qui que soit le muméro 1 qui écrase tout…

        Mon Dieu, je viens de qualifier Djoko de numéro 1!!!!! Enfin bon, officieusement, c’est bel et bien le cas, on est d’accord???

        • Jeanne 8 mai 2011 at 21 h 46 min

          Yes, c’est l’évidence toute nue !

    • Coach Kevinovitch 8 mai 2011 at 21 h 36 min

      Je ne crois pas! Son tableau à Rome n’est pas suffisamment difficile!

  5. NTifi 8 mai 2011 at 21 h 30 min

    Mais de toute façon Nadal s’est fait battre à la régulière, là ya aucune excuse de fatigue ou de blessure, c’est bien la 1ère fois sur TB.

    En relativisant on peut se dire qu’il a perdu sur sa « moins bonne » TB, mais la menace Djoko est bien réelle

  6. Jérôme 8 mai 2011 at 21 h 32 min

    Je serais d’ailleurs curieux de savoir comment le gars qui était Nakunpoumon l’an dernier, au point de chercher l’oxygène comme un poisson hors de l’eau pendant la finale de l’USO 2010, semble soudain n’être jamais fatigué. :roll:

    Je maintiens que Nadal a été moyen aujourd’hui. Et ça n’est pas succomber à la mythologie que de le dire : c’est juste un constat. En disant cela, je ne le mets pas sur le compte de la fatigue. Djoko a fait déjouer Nadal en jouant super-long, ce qui est la bonne tactique pour faire déjouer l’espagnol qui a besoin de temps pour faire ses mouvements de coup droit. Et en plus, le revers de Nadal était vraiment médiocre aujourd’hui, et ça Djoko n’y est pour rien.

    J’ajoute qu’avec des conditions de jeu assez lentes, Nadal a comms l’erreur tactique de jouer des balles hautes sur le revers de Djoko. Compte tenu de la qualité de son revers à 2 mains, le serbe s’y est jeté comme un requin blanc sur de la barbaque sanguinolante et est rentré dedans comme dans du beurre.

    Djita, je suis content que tu te réfères ainsi au GC calendaire. Ca me permet d’affirmer à nouveau qu’un GC calendaire n’est pas le critère pertinent pour hiérarchiser les joueurs. Un gars qui fait un GC en terminant sa carrière avec seulement 7 ou 8 titres du GC (Budge et Laver étant à part à cause de la séparation amateurs/professionnels de l’époque) restera toujours en deça d’un gars qui a eu 14 ou 16 titres du GC sans réaliser le calendaire. Na !

    • Coach Kevinovitch 8 mai 2011 at 21 h 38 min

      Je cosigne ton premier paragraphe, c’est bizarre de passer en quelques mois de la catégorie des physiques « pas très bons » au leadership sur le plan physique mais bon je pense que c’est son niveau de jeu qui fait la différence actuellement.

      • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 21 h 48 min

        Jeter le discrédit sur le physique d’un joueur quand on supporte Nadal, c’est drôle ça…

      • Coach Kevinovitch 8 mai 2011 at 22 h 13 min

        Comme tu as lu mon post, tu pourrais faire l’effort de relire mes 14 derniers mots!

    • Djita 8 mai 2011 at 21 h 51 min

       » Djita, je suis content que tu te réfères ainsi au GC calendaire[...]Ca me permet d’affirmer à nouveau qu’un GC calendaire n’est pas le critère pertinent pour hiérarchiser les joueurs. Un gars qui fait un GC en terminant sa carrière avec seulement 7 ou 8 titres du GC[...] restera toujours en deça d’un gars qui a eu 14 ou 16 titres du GC sans réaliser le calendaire. Na ! »
      Mais mon cher Jérôme je suis totalement d’accord avec toi! Espérons seulement qu’il s’arrête à 7 ou 8 parce que ça ne peut pas continuer longtemps pas vrai? ;)

    • Alexis 8 mai 2011 at 22 h 13 min

      Donc en gros il perd = il a pas bien joué? Que nenni! Djokovic l’a simplement empêché de jouer, comme il le fait avec tous ses adversaires depuis 30 matches. PERSONNE n’arrive à le jouer en ce moment, ébin Nadal non plus épicétou. Quant au manque d’envie, il y a tout de même eu qq vamos, mais là ou Federer par exemple finit par craquer Djokovic lui ne craque pas car il est simplement sur une autre planète.

      Il est évident en revanche que la confiance fonctionnant selon le principe des vases communicants, ce qu’engrange Djokovic en ce moment se prend chez ses adversaires qui deviennent du coup plus fébriles.

      Mais purée ce n’est plus du tennis c’est de l’athlétisme à ce stade (avec tout le respect que je dois à ce noble sport).

  7. Jeanne 8 mai 2011 at 21 h 37 min

    Del Po = Bruce Willis

    • William 8 mai 2011 at 21 h 52 min

      Yippee-ki-yay pauvre con !

    • Jeanne 8 mai 2011 at 22 h 00 min

      Cultissime !!!

  8. William 8 mai 2011 at 21 h 42 min

    Ma petite pierre à l’édifice, bien que je ne la pense pas indispensable. Pour faire un bon mot on pourrait dire : « j’y étais, c’était fou ».

    Djokovic : superbe longueur de balle, dans ce compartiment du jeu c’est lui le meilleur. Excellent en retour (cf le dernier jeu de service de Nadal : quel retour à 0-15 !) Grosse présence en revers, il a engagé la bataille contre le coup droit de Nadal et c’est lui qui a gagné. Je l’ai trouvé assez moyen au service – 2 ou 3 ace à peine – et son pourcentage de premières sur le match est de 57%. Il peut faire mieux… Bon en coup droit, mais moins bon que durant IW-Miami. Souvent placé mais rarement gagnant. Il a aussi loupé quelques attaques assez évidents, comme ce fameux point dans le premier set.
    En bref, irrésistible en longueur et en cadence, mais il peut nettement améliorer son service et son coup droit.

    Nadal : d’abord bravo pour son tweener-lob, pauvre Djoko ça devient une habitude contre lui ! Il aurait pu essayer d’y aller mais n’y a simplement pas cru. Dans le jeu, j’ai trouvé Nadal solide en défense, comme d’habitude, mais bien faiblard en attaque. Son coup droit n’a pas fait d’étincelle, mais je pense que cela s’explique par la vitesse et la longueur des balles de Djokovic. Il a été mauvais en revers, coup qui lui permet d’habitude de passer de la défense à l’attaque. Le seul point où je l’ai trouvé bon est le service, avec un 67% de premières, et quelques services au corps dans les moments chauds. Mais comme le jeu ne suivait pas derrière il n’a pas marqué beaucoup de points sur son service…
    Sur l’attitude pour finir, je l’ai trouvé au choix : un brin moins d’envie que d’habitude, soit presque ennuyé voire effrayé par le niveau de jeu de Djoko.

    En bref, une victoire qui devrait faire énormément de bien à Djokovic et qui va sûrement laisser des marques à Rafa : 3 victoires de suite, seuls Del Potro et Davydenko font aussi bien…

  9. May 8 mai 2011 at 21 h 46 min

    Et si Nadal avait aussi arrêter de s’arracher les genoux pour aller chercher comme en 2009 un match ou son adversaire le domine? La saison est encore longue. RG & Wim valent tous les M1000 du monde, surtout lorsqu’on en a près d’une vingtaine.
    Je ne sais pas si il en veut moins, si l’usure fait son job mais il fait quand même 3 finales de suite… toutes perdues face à Djoko qui efface petit à petit l’ardoise de défaites crève cœur laissée par Nadal.

  10. Sylvie 8 mai 2011 at 21 h 47 min

    Je viens de lire que Djoko n’est plus qu’à 800 points de Nadal. A votre avis, forfaits ou pas à Rome pour les deux ? Ou l’un des deux ?

    • Jeanne 8 mai 2011 at 22 h 03 min

      Pas de forfait pour Nadal mais je le vois difficilement survivre à Bellucci, qui sera mort de faim, et l’Espagnol en décompression.

    • Coach Kevinovitch 8 mai 2011 at 22 h 13 min

      Il sera quand même un peu émoussé aussi le Bellucci sachant qu’il aura joué un match de plus.

  11. Quentin 8 mai 2011 at 21 h 50 min

    Au classement ATP lundi

    1-Nadal:11480
    2-Djokovic:10675
    3-Federer:8310
    4-Murray:5735
    5-Soderling:5265

    Djokovic a 805 points de retard sur Nadal et 2365 d’avance sur Djokovic.
    Si le serbe gagne Rome, il passe à 11495 et si c’est Nadal qu’il bat en finale, l’espagnol passe deuxième avec 11080.

    • Sylvie 8 mai 2011 at 21 h 54 min

      2365 points sur Federer, j’imagine. Parce que s’ils sont deux, ça explique des trucs ;)

    • Diana 8 mai 2011 at 22 h 22 min

      Je ne suis pas tout à fait d’accord Quentin

      Les points de Rome ont été retirés, et ceux de Madrid le seront… le 16 mai, bizarrerie cette année avec l’inversion des tournois.

      Nadal 12515
      Djoko 10710
      Fed 9050

      • Oliv 8 mai 2011 at 22 h 29 min

        Là, je suis d’accord !

        • Diana 8 mai 2011 at 22 h 37 min

          Normal, j’ai toujours raison ;)

          Ceci étant, sans préjuger des résultats de Rome, pour ce qui concerne les 3 têtes de liste

          au 16 mai

          Nadal 11515
          Djoko 10710
          Fed 8450

          la course à l’échalote quoi, Nadal ne peut zapper Rome, sauf s’il préfère arriver en n° 2 à RG, et ça peut se défendre, moins de pression et tout le toutim.

          Car il ne faut pas oublier qu’il a , en plus de ses points à défendre, la lourde mission d’égaler Borg cette année… Ca fait beaucoup pour un seul homme, nan ?

          • Oliv 8 mai 2011 at 22 h 47 min

            Autrement dit pour que Djokovic passe number one, il faut :

            - qu’il gagne à Rome ;
            - que Nadal ne fasse pas mieux que quart.

            Peu probable quand même.

        • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 22 h 44 min

          Hello toi! :)

          Ce serait quand même une farce que Nadal en arrive à souhaiter aborder RG en n°2 pour s’enlever un peu de pression… Mais tu as raison, l’espagnol suscitera de toute façon d’énormes attentes à Paris quelque soit son statut et c’est bien normal… N’a-t-il pas remporter 5 des 6 dernières éditions?!
          Qu’il ne nous fasse pas le coup du « je ne suis pas favori, la TB n’est pas ma surface favorite »…

    • Oliv 8 mai 2011 at 22 h 24 min

      Quentin, je n’arrive pas au même totaux que toi. Peux-tu m’expliquer tes calculs. Attention, les points de Madrid ne seront pas perdus ce lundi mais celui d’après !

  12. NTifi 8 mai 2011 at 21 h 52 min

    ça m’étonnerait pas qu’un des deux déclarent forfait mais ça serait stratégique.

    Vous allez surement me traiter de fou mais je suis convaincu que Federer peut battre Djokovic sur TB.

  13. Serge 8 mai 2011 at 21 h 58 min

    Pourquoi on commente l’actualite de Djokovic sur l’article de benoit Paire?
    Notre ami Karim ecrit un tres bon papier sur le Serbe et on le boycott…

    • Sylvie 8 mai 2011 at 21 h 59 min

      Saturation, je crois

    • Jeanne 8 mai 2011 at 22 h 02 min

      Hier ça commençait à retourner des messages bizarres sur le papier de Karim. Du coup on a planté les sardines ici

  14. Diana 8 mai 2011 at 22 h 08 min

    Bonsoir à vous tous :)

    Une fois n’est pas coutume, j’ai regardé la finale, et ma foi, y’avait pas photo : un Djoko entreprenant, confiant, face à un Nadal qui semblait bien émoussé, éteint même, mais où est donc passé le warrior ?

    3 défaites d’affilée face au Serbe, ca peut laisser des traces pour les semaines à venir.

    Il est vrai que Djoko pourrait arriver à RG avec le costard de n° 1, si d’aventure il remportait Rome. M’est avis que ce ne serait pas « judicieux », vu que depuis 2006, seul le n° 2 a remporté la Coupe des Mousquetaires ;)

    Alors, autant prioriser les évènements majeurs, je fais confiance à son team pour le briefer en conséquence. Monte-Carlo fut zappé, un excellente décision avec le recul que l’on a désormais.

    Nadal, me semble-t-il, est étouffé par la pression qui pèse sur ses épaules, il n’a rien à gagner dans les semaines et mois à venir, mais tout à perdre. Ca ressemble comme 2 gouttes d’eau à la grimpette de l’Himalaya. Juste pour tenir sa place.

  15. Coach Kevinovitch 8 mai 2011 at 22 h 08 min

    Djoko, t’avais pas le droit! Tu peux lui mettre tous les 6-1 6-3 ou les 6-1 6-4 que tu veux à Cincinnati, Bercy, Montréal, Toronto, ça m’émeut même pas mais GAGNER en DEUX sets sur TERRE en plus sans l’excuse reposante pour l’âme d’une blessure ou d’un match de la veille ultra-long???!!!!!!!! GAGNER A LA REGULIERE!!!

    C’EST PAS PERMIIIIIIIIISSSS!

    Encore quand c’est Federer qui gagnait, je l’acceptais plus facilement car premièrement c’était Federer, l’un des plus grands joueurs de l’histoire donc quitte à perdre autant que ce soit contre lui, deuxièmement parce que j’ai une grande estime pour Federer qui est un seigneur et troisièmement je savais que tactiquement le jeu de Nadal était toujours l’inhibiteur de celui de Fed donc on pouvait se dire qu’en tant normal, Rafa gagnerait.

    Mais avec Djokovic, c’est pas pareil:

    -Je n’aurai jamais pour Djokovic l’estime que je voue à Federer
    -Je sais bien que tactiquement Nole a le jeu type pour gêner Rafa et même que ce dernier n’a pas de vraies options tactiques contre le serbe à part jouer un très grand match (mais ce n’est pas une tactique.

    En fait, je réalise qu’à cause de mon dernier point, ça m’arrangeait très bien la crise post 2008 de Novak Djokovic puisque ça permettait à Rafa de gonfler son palmarès tranquillement (cf US Open 2010!).

    Je dois vous avouer que j’ai toujours eu peur de Djokovic parce que j’ai toujours pensé que c’était la personne qui pouvait être la bête noire de Rafa même sur terre, la personne qui pouvait doubler Rafa DÉFINITIVEMENT. Soderling? Ca m’a fait mal mais je savais que ce n’était qu’une histoire d’un soir. Tant qu’il ne le battait pas en finale ou sur terre, c’était bon mais tous ces verrous ont sauté.

    Bordel, dire qu’avant le début de la saison, je rêvais d’un Nadal qui égalait Borg tant en nombre de RG qu’en nombre de GC remportés, à Roland-Garros après avoir gagné Melbourne. Tout s’est écroulé depuis! Comment est-ce possible?

    Rome? Son tableau est quelque chose de fou mais il doit gagner ce tournoi, il doit vaincre à Roland-Garros et à Wimbledon en battant le « serbe d’acier » (cf Nemanja Vidic).

    C’étaient les SOS d’un Nadalien en détresse.

    • Djita 8 mai 2011 at 22 h 19 min

       » C’étaient les SOS d’un Nadalien en détresse. » Lu et approuvé.

       » Je n’aurai jamais pour Djokovic l’estime que je voue à Federer » C’est marrant ma copine fan de Rafa vient de m’envoyer la même chose en sms. Ah vous les nadaliens vous êtes tous pareils. ;)

    • Sylvie 8 mai 2011 at 22 h 19 min

      C’est un cri du coeur, ça ! Pas de panique, il vient de perdre une finale sur terre mais ça ne lui enlève pas le statut de favori à RG. Rome, il se peut qu’il décompresse. Madrid, comme Hambourg, est une terre battue plus propice aux attaquants. Ce qui est sûr c’est que Djokovic vient de porte une estocade après deux victoires sur dur. Il veut RG, et peut tout à fait prendre le titre. Mais attention, la route est longue. Sur le format 5 sets, Nadal reste favori surtout sur terre. Et puis, Attention à la pression. S’il arrive à RG en favori avec la place de numéro 1 quasi acquise, il peut aussi avoir du mal à gérer. Regarde Fed en 2009 qui a connu une pression qui a failli lui être fatale après l’élimination de Nadal.

      Djokovic joue le tennis de sa vie. Sera t-il la bête noire de Nadal comme lui l’a été pour Fed ou va-t-il reprendre la main ? C’est ouvert. Mais pas de quoi s’affoler.

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 22 h 20 min

      Allons, allons, ça n’est que du sport. Mais il y a des défaites qui font plus mal que d’autres. Je comprends que celle-là en fasse partie. En tennis plus qu’ailleurs, tout change très vite…

      • Diana 8 mai 2011 at 22 h 26 min

        Tout à fait ma saucisse, et enfin, une saison qui commence à ressembler à quelque chose, nan mais…

        On a pleuré l’an dernier devant la monotonie, cette année, je souris devant le suspense : le sport quoi :)

        • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 22 h 30 min

          Oui c’est certain que cette année il y a une vraie concurrence contrairement à l’an dernier où Nadal a fait cavalier seul d’avril à septembre avec un reste du top 5 aux abonnés absents…

          • Marc 8 mai 2011 at 22 h 47 min

            C’est vrai, vous avez raison par rapport à l’an dernier, avec Djoko/Nadal/Federer, + Ferrer pas loin, mais Murray est aux abonnés absents, Delpo revenait bien, j’espère que sa blessure n’est pas trop grave, et Soderling en nette baisse.
            Comme je l’écris plus loin, le reste du TOP 10 et le TOP 20 sont assez médiocres… Il faut attendre les derniers tours pour que ça s’anime, mais c’est mieux que l’an passé, je le reconnais : j’ai assisté sur place à la 1/2 Soderling/Berdych, quelle chienlit !

    • Sylvie 8 mai 2011 at 22 h 24 min

      D’ailleurs, il se passe un phénomène très marrant sur les forums. Jusqu’à présent les nadaliens et les Djoko fans s’entendaient comme larrons en foire pour casser du Fed, leur ennemi commun. Depuis, l’avènement du Djoko, ça se crispe sérieux et les piques commencent à fuser. Et les fans de Djoko sont loin d’être les plus modérés. Du coup, ce bon vieux Fed retrouve du lustre aux yeux des Nadaliens comme certains fans de Fed ont pris fait et cause pour Nadal depuis le début d’année.

      • Jeanne 8 mai 2011 at 22 h 39 min

        C’est incroyable quand même ces phénomènes de forum !

      • Djita 8 mai 2011 at 22 h 42 min

        C’est bien vrai ce que tu dis là. Tout le monde cherche son avantage! ^^

      • Sylvie 8 mai 2011 at 22 h 42 min

        Sociologiquement, oui c’est assez fascinant mais sur un plan plus général ça fait souvent peur. Et encore, là on reste sur du sport. Il ne vaut mieux pas lire les sujets plus sensibles.

      • Jeanne 8 mai 2011 at 22 h 54 min

        Au fond, (attention psycho de comptoir) les gens se rêvent dans ces joueurs, je comprends pas ça autrement, pour que ça atteigne de tels niveaux. De l’onirisme dans les forums, un fabuleux sujet d’analyse :mrgreen:

    • Jeanne 8 mai 2011 at 22 h 50 min

      Coach, ce n’est quand même pas un drame ?? Ne sois pas triste stp.

      C’est juste des joueurs de tennis, quoi. Nadal n’est pas fini, mais je le trouve « suffoquant » sous le poids des points. Il joue crispé, tendu, le visage fatigué et les yeux cernés. Cette année, il semble avoir pris 5 ans d’un coup.

      Il devrait prendre du large et laisser Djoko continuer à sévir. Sinon son 2011 risque de ressembler à 2009.

      Faut bien laisser un peu la place, non ? Perso j’aime la variété et le changement.

      L’année prochaine, Djoko aura une pression encore plus inhumaine avec 6 tournois de suite (et peut-être plus) à défendre. Chasseur deviendra chassé !

      Et, chose étrange, je trouve Nadal désormais plus à l’aise sur dur que sur terre. C’est le prix à payer, il a tant désiré maîtriser le dur, qu’il laisse un peu échapper de sa terre natale.

  16. Marc 8 mai 2011 at 22 h 30 min

    Djoko est tout simplement au niveau auquel il aurait dû être après son titre de l’OA 2008, il a ensuite buggé pour différentes raisons (physique pas à la hauteur, mental défaillant…), et il a tenté des expériences parfois très néfastes (période Tod Martin qui lui a fait complètement perdre son service).

    Mais il avait ce niveau en 2008, même si pas capable de le maintenir avec constance, Fed gagne contre lui à l’US Open 2008 en finale en 3 sets serrés qui auraient pu être gagnés aussi par le Serbe, encore tendre mentalement.

    Avec un physique en béton, un moral au + haut avec la confiance accumulée, un revers et un retour de service sans équivalent en ce moment, et un Nadal que j’ai trouvé fatigué et très marqué physiquement, le résultat est sans bavure.

    Je rejoins Diana sur le fait que défendre chaque année autant de points sur TB est lourd à porter mentalement, et encore plus quand on est chassé plutôt que chasseur.

    Je remarque que c’est à chaque fois après une superbe saison où on se dit que le n°1 va tout casser (petit chelem pour Fed + Masters en 2007, petit chelem pour Nadal en 2010) que le vent tourne et que le challenger commence à accentuer sa pression, comme quoi, rien n’est jamais gagné, et il faut enquiller ses titres de GC vite fait.

    Maintenant, on attend que Delpo et Murray se bougent un peu pour compléter ce qui ferait un super TOP 5, et nous consolerait d’un TOP 20 / TOP 30 très inconstant (Raonic dans les 30 premiers en 5 mois, Monfils TOP 10, Simon TOP 20 !).

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 22 h 40 min

      En tout cas, j’en connais un qui doit caracoler en tête de l’odyssée avec certainement une avance conséquente, c’est l’ami Guillaume!!!
      Djoko était décidément le bon cheval pour cette édition 2011.
      En revanche j’en connais une dont la défaite de son poulain ne doit pas faire plaisir (sur le plan comptable j’entends)… Diana t’es où? :mrgreen: .

      • Diana 8 mai 2011 at 22 h 48 min

        Espèce de monstre va… Tu es assez pervers en fin de compte, pour le coup, tu me déçois…:evil: :)

        N’empêche que, hein, c’est un affreux, tu trouves pas ? Je le prends en confiance, et lui me lâche à la 1ere occas. Pfttt les mecs alors, on ne peut vraiment pas compter dessus.
        Ma vengeance sera à la hauteur de sa trahison s’il ose persévérer dans cette voie…

      • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 22 h 53 min

        C’est de bonne guerre vue que tu as osé abandonner doudou pour son meilleur ennemi sans aucun scrupule afin de tenter de voler mon trône. Ah les femmes, on ne peut pas vous faire confiance :)

        • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 22 h 53 min

          sorry « vu »

        • Diana 8 mai 2011 at 23 h 04 min

          T’es trop toi, si tu n’existais pas…. Je n’ai pas abandonné Fed, ne te fie jamais aux apparences, les femmes sont, comment te dirais-je bien, affreuses :) intéressées, opportunistes…
          Nadal = $$$$$$$ Fed = dommage, pas de smiley adapté ;)

    • Diana 8 mai 2011 at 22 h 44 min

      Salut Marc,

      Et si encore il n’y avait que la saison sur terre. Mais jusqu’en septembre, Nadal va devoir sortir le bleu de chauffe avec ses titres à Wimby et à l’US à défendre. C’est certain qu’enchaîner les victoires de taille doit être extrêmement sympa à vivre, mais bien plus difficile encore de les confirmer l’année suivante.

      Si la concurrence continue de s’équilibrer de la sorte, il est certain que la tâche va s’avérer très très difficile. Je pense notamment à Del Potro à l’US…

      • Marc 8 mai 2011 at 22 h 53 min

        C’est vrai, mais c’est aussi la rude tâche de n°1 que de devoir défendre sans arrêt des titres, et c’est épuisant mentalement, comme le met Sylvie ci-dessous, c’est fort de la part de mecs comme Fed ou Sampras de l’avoir fait aussi longtemps.
        Mais je pense vraiment que Nadal n’aime pas cette position de chassé, avec la pression liée au statut de n°1, et quand il disait sans arrêt dans le passé que Fed était le + fort, c’était aussi pour évacuer la pression.
        Nadal va découvrir aussi, s’il perd à RG, ce que cela fait quand les journalistes vont lui parler de déclin…la roue tourne très vite, et la Capitole n’est jamais très loin de la Roche Tarpéienne :-)

    • Sylvie 8 mai 2011 at 22 h 47 min

      C’est là où l’on se rend compte de ce qu’a accompli Fed durant toutes ses années où il conservait ses titres ou ses points d’une année sur l’autre.

      Nadal ceci dit a fait tout de même assez fort sur terre depuis plusieurs années.

      • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 22 h 50 min

        Et c’est là qu’on voit que la valeur d’un joueur se juge sur l’ensemble d’une carrière et pas sur une saison ou pire, une paire de tournois, coutume devenue sport national des journaleux de tout bord, qui se plaisent à sortir un nouveau GOAT de leur chapeau à chaque tournoi…

      • Sylvie 8 mai 2011 at 22 h 54 min

        De ce point de vue, là, un Fed encore numéro 3 mondial à 30 balais ou presque et en demie de presque tous les tournois depuis août, c’est exceptionnel. Mais les journaleux préfèrent gloser sur son déclin et l’opposer à des joueurs en feu, genre Djoko plutôt que de regarder tout ce qu’il y a derrière c’est-à-dire tout le circuit moins deux mecs.

        • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 22 h 58 min

          Oui et c’est vraiment devenu exaspérant car ce bourrage de crâne est la cause évidente de toutes les conneries que l’on peut lire sur les forums de masse et qui relaient les pseudos-analyses de ces mêmes journaleux…Pfff

        • Jeanne 8 mai 2011 at 23 h 09 min

          Faut zapper ces forums, à quoi bon les fréquenter ?? C’est une perte de temps !

      • Jeanne 8 mai 2011 at 23 h 02 min

        Pauvre Fed, il aura passé des années brillantes et exceptionnelles à entendre dire qu’il décline. Ça doit être un cas unique qui frise l’acharnement ; il gère tout ça super bien, ça doit être prodigieusement agaçant.

        Quant à Nadal, je pense qu’il est plus fragile, et je vois un joueur qui ne prend aucun plaisir à ce qu’il fait, et gravit des montagnes récurrentes parce qu’il le faut.

        Et l’ère des cyborgs tennistiques vient de débuter…

        • Sylvie 8 mai 2011 at 23 h 07 min

          Même sentiment et sur Fed et sur Nadal. Je peux me tromper mais Nadal et le tennis ça me fait penser à une relation sado maso.

          Pour Fed, il a déclaré la semaine dernière que ce qui l’avait le plus marqué ce n’est pas les défaites mais le manque de soutien. Il parlait de la presse pas des fans. ça l’atteint bien plus qu’il ne le laisse paraître mais je crois qu’il a une nature positive et une force mentale bien plus grande que ce qui se dit. La façon dont il a géré ses moments de moins bien et tout ce qu’on a dit sur lui en sont la preuve.

        • Jeanne 8 mai 2011 at 23 h 15 min

          Il est extrêmement fort mentalement. Impossible d’avoir un palmarès aussi monumental sans un mental hors-normes. C’est juste navrant de constater qu’il doit aussi se battre (mais contre des mots) en dehors des courts.

  17. Diana 8 mai 2011 at 22 h 57 min

    Bon Madrid est mort, vive Rome.

    Vous savez qu’il y a eu des matchs aujourd’hui, et que le Youzh s’est fait sortir vilain par Kohli ? Que Raonic a pris la dérouillée promise par PM ? Que Gasquet a bouffé Montanes ?
    Que demain, on aura 3 frenchies sur le court : Tsonga, Monfils et Simon ?

    http://www.atpworldtour.com/posting/2011/416/op.pdf

    Même pas le temps de souffler qu’on est déjà reparti pour un tour. Un peu dingue tout de même cet enchaînement de 2 M1000…

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 23 h 01 min

      Oui tout comme l’enchainement IW-Miami (sur 3 semaines qui plus est), aligner 2 MS sans semaine de repos est une connerie monumentale de la part de l’ATP. Allez je parie, sur un nombre indécents de forfaits et d’abandons la semaine prochaine. Les organisateurs de Rome doivent être ravis de ce changement de calendrier…

  18. Yaya 8 mai 2011 at 22 h 58 min

    A noter que Djokovic n’est plus qu’à 700 points de la première place, qu’il pourrait occuper dès le lendemain de la finale de Rome s’il l’a gagne; Bon on en est encore très loin.

    A noter également que les matchs accrochés contre Ferrer et Bellucci auront été une excellente préparation pour Djokovic.

    Je constate aussi que vous surréagissez trop par rapport à l’actu. Il se peut très bien que le choses reprennent leurs cours normal sur TB dès la semaine prochaine avec des victoires de Nadal à Rome puis RG. Donc inutile de parler de déclin ou de Nadal moins bon qu’en 2008. D’ailleurs en 2008 il n’a été « stratosphérique » qu’à partir du 3e ou 4e tour de RG.

    • Sylvie 8 mai 2011 at 23 h 01 min

      Ben, moi je l’ai dit. Une défaite de Nadal à Madrid ne présume pas de la suite des événements.

    • Jeanne 8 mai 2011 at 23 h 05 min

      Je cosigne. Le niveau de Nadal en 2ème semaine de RG 2008 semble avoir envahi et occulté tout ce qui précédait… Il n’était pas particulièrement surhumain les semaines juste avant.

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 23 h 06 min

      Entièrement d’accord. C’est juste qu’on a pas l’habitude de voir l’espagnol dominé de cette manière sur sa surface favorite, quand bien même il s’agit de Madrid.
      Où je ne suis pas très optimiste pour Nadal, c’est que je le trouve sur une pente descendante depuis MC, là où les autres années il nous avait habitué à monter en puissance au fil des tournois de préparation précédant RG.
      Pour le moment son service est médiocre et son revers est mauvais. Ça fait beaucoup à 2 semaines du GC parisien. Surtout si on ajoute que les derniers GC sont toujours les plus durs à gagner…

    • Marc 8 mai 2011 at 23 h 06 min

      Tu as raison. C’est possible et même probable que Nadal remette les pendules à l’heure, et une victoire dans un tournoi en 2 sets gagnants ne préjuge en rien des résultats de RG.

      Mais Nadal reste sur 3 défaites en finale de Masters 1000 face à Djoko, c’est sa 1ère défaite sur TB contre le Serbe, et au-delà du résultat, il commence quand même à avoir du mal à le trimbaler et à le faire exploser.

      Enfin, il apparaît fatigué. On verra, si Nadal gagne Rome avec le tableau qu’il a, chapeau bas !

      • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 23 h 15 min

        C’est vrai que c’était en 2 sets gagnants. Mais honnêtement qui voyait le serbe perdre aujourd’hui si le match avait été au meilleur des 5 sets.
        Pendant très longtemps, la force de Nadal a été d’être un véritable roc, une citadelle imprenable, un titanic insubmersible qui concassait ses adversaires au fur et à mesure que le match s’allongeait. Mais cette saison il tombe sur un adversaire qui lui semble supérieur physiquement en plus d’être pour le moment une équation insoluble tactiquement. De ce fait, ce qui faisait sa plus grande force est entrain petit à petit de disparaître…

        • Diana 8 mai 2011 at 23 h 24 min

          Ca s’appelle l’antidote, t’es bien placé pour le savoir, nan ? Il se fait battre à ses propres armes. Et je peux te dire qu’aujourd’hui, j’ai été frappée par cette violence des coups, comme s’il n’existait pas d’autres moyens de déborder l’adversaire. Sauf que le mec en face, avec son revers à 2 mains, ben, il en avait rien à secouer… Le plus terrible d’ailleurs, c’est que sur les rallyes, je crois bien que Djoko était plus solide, le monde upside down….

        • Sylvie 8 mai 2011 at 23 h 27 min

          C’est assez amusant de le voir se faire battre à son propre jeu. Ce tennis dont il a montré la voie a fait des petits, encore plus stéréotypés.

        • Jeanne 8 mai 2011 at 23 h 29 min

          Nadal frappait ultra-fort aujourd’hui. Pour situer, seulement 3 mph de moins que Soderling pour les coups de fond de court, avec le lift que l’on sait, je vous laisse imaginer l’énergie insensée que ça représente et le poids de la balle. Pourtant Djoko renvoyait tout ça avec une belle aisance !

        • Jeanne 8 mai 2011 at 23 h 32 min

          Djokovic est un genre de nouveau Lendl. Je lui prédis les mêmes insuccès à Wimbledon (eh oui je suis en confiance)

          • Jérôme 9 mai 2011 at 7 h 22 min

            itou. S’il gagne Wimbledon, je renonce au tennis car ça voudra dire que ce n’est plus du tennis.

    • Diana 8 mai 2011 at 23 h 17 min

      Salut Yaya,

      Djoko, comme je l’ai écrit plus haut, n’a certainement pas intérêt à coller la charrue avant les boeufs.

      Ok, il fait une belle série la, mais ne pas se laisser enivrer par tout ce tapage sur les records… Il serait malin de perdre rapidos à Rome, pour laisser Nadal avec toute la pression à RG, et se pointer décontract, vu qu’il ne peut de toutes les façons, le rencontrer qu’en finale.
      Alors certains diront bien sûr qu’asseoir son ascendant est toujours une bonne chose, mais si c’est pour arriver cramé à RG comme en 2009, quel intérêt ?

      Il me paraît évident que le Serbe a des objectifs très ambitieux, les tournois du grand chelems. Point. Les M1000, la cerise, et c’est tout.

      D’ailleurs, ca commence à bavacher sec un peu partout sur le grand chelem calendaire hihi !!!

      • Sylvie 8 mai 2011 at 23 h 22 min

        Je rejoins ton analyse. S’il arrive invaincu à RG, entre La fatigue et la pression, il risque une sortie de route plus que prématurée. Autant lâcher Rome pour souffler et brouiller les cartes.

        • Humpty-Dumpty 9 mai 2011 at 10 h 51 min

          Djok se fera sortir en 8ièmes de RG par Tsonga.
          J’ai dit.

      • Yaya 8 mai 2011 at 23 h 34 min

        il a un tableau apparemment facile jusqu’en demi, c’est donc dans son intérêt d’aller à Rome. De plus la place de numéro un lui tend les bras. Il vaut mieux peut-être aller la chercher maintenant qu’attendre RG où il pourrait se faire surprendre.

  19. Jeanne 8 mai 2011 at 23 h 12 min

    Mortadelle, on ne peut préjuger de rien avec ces joueurs. Nadal était nul en revers juste avant l’us open, et même au service. Rappelle-toi la défaite contre Marcos B. Et tout soudain, il arrive super solide à l’us open. Même si j’ai quand même tendance à penser qu’il paie lors des années impaires, les gloires des paires.

    • Yaya 8 mai 2011 at 23 h 20 min

      Je me souviens de ça et j’ai d’ailleurs du mal à m’expliquer comment cela a pu changer si soudainement.

  20. Sylvie 8 mai 2011 at 23 h 15 min

    En tous les cas, merci Djoko car l’intérêt de la saison sur terre est relancé. Nadal reste favori mais un joueur prouve qu’il aura son mot à dire.

  21. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 8 mai 2011 at 23 h 22 min

    Sylvie, Jeanne : cette volonté des journalistes de toujours faire du sensationnel en parlant de déclin, de fin de règne, nouveau GOAT, et autres foutaises n’est pas propre au tennis.
    J’étais effaré l’autre jour de lire des propos qui enterraient à moitié Sebastien Loeb en WRC après 4 rallyes, Loeb pourtant septuple champion du monde en titre et leader du championnat :shock: . Oui mais voilà, un petit jeune, son coéquipier qui plus est venait de pui voler la vedette en empochant 2 rallyes consécutifs. Du coup Mr Loeb ne valait plus grand chose.
    Le pauvre Federer entend la même chose de puis 3 saisons….

    • Sylvie 8 mai 2011 at 23 h 25 min

      C’est assez symptomatique d’une époque où l’on vit dans le zapping et les stars d’un jour grâce à la télé réalité. Et puis avec internet, il faut faire du buzz, attirer le chaland qui veut du neuf et du spectaculaire pas des histoires simples de mecs qui ne sont pas des super héros de séries mais des sportifs humains avec tout ce que cela entraîne. On confond le vrai sport avec les jeux vidéos.

  22. karim 8 mai 2011 at 23 h 53 min

    Là le Novak vient de frapper un grand, un très grand coup. C’est la première « vraie » défaite de Nadal dans un tournoi préparatoire de RG depuis belle lurette. Fed et Ferrero l’avaient eu cuit ou blessé, voire les deux. Mais là c’est clair, net, sans bavure, propre. Bravo Monsieur.
    Je ne vois pas les matches mais le peu que j’ai vu de MC me fait abonder dans le sens de ceux qui trouvent Nadal moins bon que les années précédentes, je l’avais vraiment trouvé prenable sur le rocher.
    Il ya quelque chose que j’aimerais bien qu’on m’explique, c’est quand ceux qui ont pleuré sur 2010 année horrible et sans suspense se réjouissent de 2011 année où l’indécision et le suspense donc s’invitent à nouveau. Suspense à quel niveau ? Y’a un gars qui démarre en remportant six titres de suite, dont un GC et trois M1000 et certains y voient plus de suspense qu’en 2010 ? Finalement le manque de suspense c’est quand Nadal ne gagne pas on dirait. Je l’ai lu plusieurs fois et ça me surprend un peu. On peut parler de compétitivité du top 10 qui laisse augurer de lendemains plus concurrentiels, mais à ce stade des choses, de suspense je ne vois guère. En tout cas pas plus qu’en 2010.
    Je lis aussi beaucoup d’allusions masquées à des pratiques légèrement chimiques pour expliquer la seconde vie de Djokovic. En clair beaucoup le soupçonnent de se doper parce qu’autrement ce serait pas possible. Je fais juste remarquer deux choses : d’abord il a l’air d’avoir sacrément bossé son physique, en cherchant les photos pour illustrer le papier « Joyeux Nole » je suis tombé sur des clichés récents pris de lui en slip de bain pour un défilé de mode, je peux vous dire que nakunpoumon a vécu, il n’est pas moins impressionnant que Verdasco ou Nadal. Regardez ses cuisses sur la photo titre de l’article justement, c’est du jarret solide ça ma bonne dame !! Donc ce n’est pas en buvant des décoctions d’os de gorille qu’il est devenu Hulk, y’a un gros travail derrière qu’il n’avait pas consenti auparavant, il travaillait beaucoup son tennis mais manquait de physique, tout le contraire d’un Murray.
    Ensuite la composante psychologique peut réellement expliquer une forte amélioration des perfs physiques. Les facteurs déclencheurs de l’énergie ne sont pas que physique, s’il y a des toubibs parmi nous peut-être peuvent-ils l’expliquer. Tous ceux qui ont fait du sport un peu sérieusement, surtout des sports très durs physiquement, la musculation notamment, peuvent en témoigner, quand on obtient des résultats et qu’on est dans une dynamique psychologique de vainqueur, on trouve en soi des ressources physiques insoupçonnées. Y’a des périodes où on est tout simplement « dans la zone » et on se sent invincible. J’ai déjà écrit les années précédentes que pour moi les pépins physiques de Nadal et de Djoko étaient pour beaucoup psychosomatiques, qu’ils partaient du moral pour irradier vers le physique. La démonstration inverse valide la thèse je pense, voilà un Djoko qui fait feu de tout bois et n’a plus du tout la tête à tomber malade du pied droit ou limiter la capacité de sa cage pulmonaire à 125cc.
    J’ai lu aussi que je ne sais plus qui voyait encore une fois en ce pauvre JMDP le seul capable de stopper le nouveau golem, Djoko. A ça j’aurais été tenté d’asséner un « purée n’importe quoi » … sauf que je suis entièrement d’accord. Le JMDP de USO 2009 est l’antidote contre tout, c’était juste pas possible ce qu’il a fait.

    • Yaya 9 mai 2011 at 11 h 01 min

      ah lala quelle mauvaise fois.

      En 2010 Federer, Djokovic, Murray et Del Potro étaient aux fraises. Nadal a triomphé durant cette période les doigts dans le fion, parce qu’il lui suffisait de se présenter sur le court. La concurrence était une morne plaine. Là au moins on a du suspense quant à l’identité du vainqueur de RG 11 et Wimb 11. Est-ce si difficile à concevoir ? Te faut-il inlassablement caresser les nadaliens dans le sens du poil en t’arrogeant la figure de monsieur objectivité ? Et là je le dis sans smiley vachard !

    • Yaya 9 mai 2011 at 11 h 14 min

      « d’abord il a l’air d’avoir sacrément bossé son physique »

      Toutes les personnes dopées bossent leur physique. C’est une tautologie.

      Le dopage joue sur l’endurance, la puissance, la concentration et la maîtrise des émotions.
      Pour supporter des charges d’entrainement plus lourdes en vue d’augmenter endurance et puissance il peut s’avérer fort utile. Il est évident que si je me dope demain avant une course, je ne passerai pas de tortue à étalon. Par contre si je le fais sur une longue période assortie de l’entrainement qui va bien je vais sacrément améliorer mes perfs et ce plus vite qu’en me nourrissant uniquement d’amour et d’eau fraîche.

  23. Jérôme 9 mai 2011 at 7 h 21 min

    Karim, si pour ma part je ne trouve pas plus de suspense à cette saison qu’à 2010, j’ai bien soulevé la question indicible. Tu indiques que Djoko a bossé son physique et qu’il est devenu Hulk ? Eh bien Hulk, comment qu’il a fait pour devenir tout vert et avoir un tour de biceps de 90 centimètres ? Juste en soulevant de la fonte ?

    Enorme de travail de muscu et dopage ne sont pas contradictoires. J’ai même plutôt tendance à penser que, pour prendre aussi vite autant de masse musculaire, et ce de façon durable et tout en en retirant un bénéfice immédiat en matière de performance tennistique (pas juste de la gonflette), l’aide de la chimie est peut-être autant précieuse qu’indispensable. Avis aux médecins.

    Je ne fais pas là une exception pour Djoko. J’ai déjà eu l’impression d’écrire mes interrogations à propos de Monfils, Verdasco et d’autres.

    Pour revenir à la terre battue, je me joins au concert de prudence : Madrid n’est ni Rome ni Roland Garros. Le n°1 mondial ou le n°2 peuvent avoir le tirage de la mort qui tue, avec Del Potro d’ici les huitièmes, Ferrer en quart, et Federer en demi.

    Nadal va bosser et il est bien évidemment favori pour Roland Garros. Sampras a connu des défaites au Queen’s qui précédaient un triomphe à Roland Garros. Il me paraît évident que Nadal finira avec au moins 6 titres à Roland Garros, 7 me paraissant tout à fait possible et même assez probable avant de tirer sa révérence.

    • Robin 9 mai 2011 at 8 h 06 min

      [Sampras a connu des défaites au Queen’s qui précédaient un triomphe à Roland Garros.]

      :-)

      • Jérôme 9 mai 2011 at 8 h 11 min

        lapsus de science-fiction avec inversion de l’écoulement du temps ! :lol:

        qui précédaient un triomphe à Wimbledon, bien sûr. ;-)

      • Nath 9 mai 2011 at 8 h 27 min

        Ça ne m’a pas choqué, à la lecture, mais maintenant que tu le dis 8O

  24. benja 9 mai 2011 at 8 h 52 min

    Il est clair que nole a frappé un énorme coup.

    Néanmoins, j’attendrais encore Rome pour voir s’il sait enchainer sur terre comme sur dur. Au vu du tableau, il a une bonne chance d’y parvenir tant Rafa a un tableau Dantesque: Belluci – Lopez -Ferrer -Federer – Nole soit les 5 meilleurs joueurs sur terre du moment.

    Au final, ca va enlever de la pression à Rafa qui semble moins bien dans sa tête et dans son jeu. Ca peut, éventuellement lui faire du bien avant RG. Car là, il faudra lui prendre 3 sets, ce qui est encore autre chose.

    L’évolution du jeu de Nadal, lui permet maintenant de gagner sur toute les surfaces mais le rend légèrement moins fort sur terre: moins de lift en revers, service plus puissant, slice de revers etc qui gênent un petit moins les autres. Et quand la tête n’y est pas, tout est plus court et un lift court offre un angle d’attaque plus important à quelqu’un qui joue en avancant tout le temps comme Nole.

  25. benja 9 mai 2011 at 8 h 54 min

    quand au dopage, c’est petit. il est contrôlé tous les jours.
    S’il est dopé, ce sont les controleurs qu’il faut blamer.
    Comment peuvent-ils le laisser passer??

    Pour moi c’est: pas pris, pas dopé. point.

  26. Serge 9 mai 2011 at 9 h 44 min

    http://www.youtube.com/watch?v=mevFnV5rCuI

    Pour ceux qui n ont pas vu le point du match :)

  27. Quentin 9 mai 2011 at 10 h 06 min

    J’ai lu ci dessus que le fait que Fed ait su défendre ses points années après années entre 2004 et 2007 est 2007 est énorme, car la pression de défendre tout ses titres et très forte, pression qu’aurait du mal à gérter Nadal en ce moment.

    Sans remettre la performance en question, il faut remarquer que Fed a toujours préféré être en position du chassé: il aime à être le favori même quand ce n’est pas évident(cf AO 2009 et Wimbledon 2010), veut par dessus tout être numéro 1 mondial est n’est jamais meilleur dans un match que quand il mène au score.

    Nadal fait l’opposé: jamais favori, très accrocheur quand il est mené dans un match, et oui il ne semble pas supporter aussi bien la pression du numéro 1.

    Djokovic semble avoir du mal à supporter la pression, mais c’est plus la même personne aujourd’hui, donc à voir.

    Murray défend bien ses titres (Masters du Canada, finale AO) mais n’aime pas être considéré comme un favori (AO 2009, US Open 2009 et 2010, Wimbledon 2009).

  28. May 9 mai 2011 at 10 h 13 min

    C’est drôle, hier je me disais que la défaite à Miami était certainement plus difficile à digérer et je lis ce matin que Nadal confirme ma pensée… d’ailleurs j’ai été bcp + déçue aussi de cette défaite.
    Pour Djoko c’est effectivement une grande victoire parce que sur terre, parce que 3 M1000 de suite gagnés sur Nadal et 6 titres d’affilés.
    Nadal n’a jamais été en mesure de gagner hier, il a surtout évité la correction mais à Miami il a clairement été plus près du titre et surement bien plus motivé car manquant à son palmarès. Et c’est peut être aux US qu’il perd à Madrid.
    Si Djoko prend Rome et que Nadal perd avant les demis ils vont « splitter » leur place au classement et le chasseur deviendra le chassé!?
    Une fois le n°1 acquis, quel sera sa motivation? Ou il poursuivra sur ce tsunami de confiance et de victoire ou le soufflet pourrait retomber. Ce qu’il réalise depuis le mois de décembre peut très bien le consumer physiquement comme mentalement.

    • karim 9 mai 2011 at 10 h 37 min

      Curieusement je me disais avant qu’il ne crois Djoko que ses carrences actuelles lui poseraient plus de soucis sur sa terre battue que sur dur, qu’il serait plus loin de Djoko encore que sur la tournée US. A lui de travailler, mais l’écart entre les deux ne me semble pas pouvoir être comblé en deux semaines. Djoko à Roland alors?

    • May 9 mai 2011 at 11 h 06 min

      Je n’irais pas jusque là encore pour Djoko mais j’admets que c’est plus un souhait car évidemment il peut le faire mais pour moi et jusqu’à preuve du contraire en GC c’est Fed et/ou Nadal les hommes à battre.
      Curieusement ils étaient plus proches sur le dur à IW & Miami qu’à Madrid. En fait ce n’est pas si étonnant puisque ces 2 victoires ont dû donner des ailes supersoniques à Novak pour tout renverser sur son passage.
      Fed a vécu cela pendant des années, Nadal par période et là c’est au tour du Serbe, c’est étrange que le tennis des années 2000 soit mené par 2 ou 3 joueurs avec 1 super champion qui se détache. Encore une fois que font les autres? ET tu as raison de souligner que parler de suspens en 2011 n’est pas justifié, Djoko étant à 100 % de réussite cette année.

      • karim 9 mai 2011 at 12 h 59 min

        May, je pense que pour Djoko l’obstacle Fed en grand chelem est digéré niveau barrière psychologique. Il le dit d’une certaine manière dans son interview d’après match hier. S’ils devaient se croiser à Roland Garros, je pense que Djoko serait logiquement favori.

        Djoko est acutellement le favori partout où il s’aligne sur dur. On attendait le premier choc sur TB pour l’étendre à cette surface également, et le gazon donnera aussi son verdict s’il bat Fed ou Nadal voire le deux s’il sont alignés sur le même tournoi préparatoir de Wimbledon.

        Je vais vite en besogne pour le donner favori sur une nouvelle surface juste après un tournoi? non en fait il domine déjà tout le monde, et ce sont juste des matches tests pour voir si changement de surface va inverser la tendance. Et on n’a pas besoin de six tournois pour ça. Hier on a vu, il est au-dessus de ce Rafa là sur TB aussi.

        Mais ça ne fait ps de lui une machine invincible non plus.

      • May 9 mai 2011 at 14 h 13 min

        Oui Karim, d’ailleurs les 3 prochains mois nous confirmeront ou nous infirmeront si suprématie il y a. Si Murray et DelPo pouvaient se mêler au trio de choc personne ne s’en plaindrait.

  29. karim 9 mai 2011 at 10 h 20 min

    @ Jean,

    Sorry my friend, j’avais perdu le fil. Je t’ai répondu longuement par mail.

    ciao

  30. Alex 9 mai 2011 at 12 h 04 min

    Le classement est mal fichu décidément ! 800 pts d’écart seulement, Djoko pouvant devenir numéro un à l’issue de Rome … Alors qu’entre Nadal et lui il y a 3 GC à 1 …

  31. Quentin 9 mai 2011 at 12 h 06 min

    L’ATP a mis son classement à jour:

    1-Nadal: 12470
    2-Djokovic: 10665
    3-Federer: 8900
    4-Murray: 5905
    5-Soderling: 5265
    6-Ferrer: 4420

    Effectivement je m’étais planté dans mes calculs (http://www.15-lovetennis.com/?p=10202&cpage=1#comment-7813)

    • May 9 mai 2011 at 12 h 20 min

      Les pts de Madrid 2010 seront retirés lundi prochain, de toute façon Djoko ne perdra rien et Nadal se verra amputer de 1000 pts. Tu as juste une semaine de décalage.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis