Tops et flops de la semaine : Federer joue les matadors

By  | 17 mai 2009 | Filed under: Actualité

Roger Federer (photo Guillaume)Le nouveau Master 1000 et Madrid, dernier grand rendez-vous avant Roland-Garros, a consacré Roger Federer et Dinara Safina. Ce qu’il faut retenir de cette semaine :

Les tops :

Roger Federer et Novak Djokovic ont trouvé la recette. On sait maintenant comment battre Nadal sur terre battue : le Serbe se sacrifie en faisant jouer quatre heures l’Espagnol, produisant au passage le meilleur tennis dont il est capable sur cette surface, et le Suisse ramasse la mise en finale. Inconvénients de la recette miracle : elle ne fonctionne qu’avec Federer, Djokovic et peut-être Murray aux fourneaux. En outre, rien ne dit que l’indigestion ne guette pas Novak Djokovic !

Les has-been vous saluent bien. Amélie Mauresmo, Patty Schnyder, Ivan Ljubicic, Andy Roddick… Les deux filles se sont offertes une demi-finale de Tier I. Les deux gars ont atteints les quarts de finale sur ce qui est a priori leur moins bonne surface. A l’heure où nombre des petits jeunes ont du mal à confirmer, c’est encore du côté des anciens qu’il faut aller rechercher des bonnes surprises.

Alberto Martin, mal-payé de son geste de fair-play. Au premier tour des qualifications à Madrid, le vétéran espagnol parvint à dissuader l’arbitre de disqualifier son adversaire Fabio Fognini, coupable d’avoir insulté celui-ci. Un acte très ‘sport’ finalement mal récompensé, puisque qu’Alberto Martin a ensuite perdu le match.

Le Challenger de Bordeaux, qui s’est offert une affiche prestigieuse. L’inusable Fabrice Santoro, toujours 43e mondial à 36 ans, face au revenant de l’année, Gaston Gaudio. L’Argentin, revenu au 300e rang ATP après sa victoire au Challenger de Tunis, s’est finalement imposé en trois sets. Avant d’apprendre qu’il allait recevoir une wild-card pour le tournoi de Roland-Garros.

 

Les flops :

Le tournoi WTA de Madrid. Y avait-il un tournoi WTA à Madrid, d’ailleurs ? Des stars pour la plupart hors de forme, une organisation n’ayant rien fait pour mettre en valeur ces demoiselles, des programmations absurdes… A se demander pourquoi organiser un tournoi mixte : à Madrid, il y avait clairement deux poids, deux mesures selon qu’on porte le short ou la jupette.

Fernando Verdasco, tout dans les bras, rien dans la tête. Les semaines passent, et l’Espagnol donne toujours plus l’impression de plafonner. A Madrid, il a perdu contre Nadal un match qu’il aurait pu gagner avec un peu plus de plomb dans la tête. Au deuxième set, notamment, il a complètement dégoupillé, accumulant les doubles fautes, revers bas du filet et coups droits dans les bâches dès lors qu’il mena 4 jeux à 0. Comme s’il n’avait pas cru possible d’être en position de conclure un set contre l’ogre de la terre battue. A ce rythme-là, pas sûr que sa formidable demi-finale à l’Open d’Australie demeure autre chose qu’un feu de paille.

Les Frenchies à la peine. Qu’il semble loin le début de saison, quand les médias célébraient leurs nouveaux Mousquetaires, quitte à manquer de respect aux glorieux anciens ! Aujourd’hui, Gasquet et Monfils sont loin des courts de tennis, Tsonga est à la peine sur une surface qui n’est pas la sienne, et Simon traîne sa misère depuis le premier tour de Coupe Davis à Ostrava. Même Paul-Henri Mathieu est sérieusement rentré dans le rang. Qui pour sauver l’honneur à Roland-Garros : Julien Benneteau ?

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags: ,

24 Responses to Tops et flops de la semaine : Federer joue les matadors

  1. colin 18 mai 2009 at 1 h 25 min

    Salut Guillaume.

    N’empêche que Verdasco a été présent au stade des quarts dans chacun des 6 tournois importants de cette année 2009, seuls Nadal et Djokovic en ont fait autant. Bizarre quand même cette naissance au plus haut niveau à 25 ans, ça fait penser un peu à Rafter, dans un style diamétralement opposé bien sûr.

    Je t’envoie un article demain matin.

  2. colin 18 mai 2009 at 1 h 36 min

    PS: Bordeaux n’est pas si loin de Madrid: J’ai appris lors de mon voyage dans la capitale espagnole que Francisco de Goya avait quitté Madrid 4 ans avant sa mort et passé les dernières années de sa vie à… Bordeaux. J’espère que vous avez profité de votre séjour à Madrid pour aller voir les Pinturas negras, les dos et tres de Mayo, et la Maja nue?

    • admin 18 mai 2009 at 12 h 01 min

      Concernant Verdasco, je lui concède volontiers sa nouvelle régularité. Encore que… L’an dernier, il était déjà régulier au stade des 8e de finales. Il n’a donc franchi qu’un tour, finally !

      Non, là où j’ai une sensation de gâchis le concernant, c’est qu’il ne semble pas pouvoir (ou vouloir) monter plus haut. Alors que je considère que, tennistiquement parlant, ce gars est la version améliorée de Nadal. Même physique increvable, même revers indébordable… et meilleur coup droit que Rafa, tant il déborde de puissance et, dans un bon jour, de précision sur ce coup.

      Le seul hic, de taille, c’est le mental, clairement tout pourri chez Verdasco. Pour pousser le parallèle avec rafter, Fernando dit que c’est la finale de DC l’an dernier qui lui a poussé des ailes. OK. Mais cet effet DC 2008 semble déjà s’essoufler, tant Verdasco me paraît plafonner. Après l’OZ, on l’annonçait capable de renverser des montagnes, moi je l’imagine bien reprendre ses courbes de performances antérieures.

      Quant à Madrid, rien vu de tout cela. Du tennis le premier jour, et des balades en ville le 2e. C’est joli, mais finalement sans plus. J’ai découvert des petites villes de Castille bien plus mignonnes durant mon séjour.

      PS : je suis loggué Admin, mais suis bien Guillaume -)

      • Kristian 18 mai 2009 at 13 h 33 min

        Et puis le deplacement aussi quand meme. Verdasco n’est pas aussi rapide et precis que Nadal. Moins bonne couverture, moins bonne defense.
        Nadal gagne certains matchs seulement en defendant, ca Verdasco, il ne peut pas.

        • admin 18 mai 2009 at 15 h 42 min

          Mais en a t-il vraiment besoin, tant il une force de frappe dont même Nadal ne dispose pas ?

          Ca me fait penser à l’une des moins bonnes intuitions que j’ai jamais eu à propos du tennis. Vers 2003-2004, quand Verdasco et Nadal se sont révélés, quasi-simultanément, c’est le Madrilène qui m’avait le plus impressionné. Nadal était déjà combattif mais, à la manière d’un Hewitt, il me semblait compenser trop de lacunes par cette hargne de tous les instants. Alors que Verdasco… Oui, je pensais que c’était lui le futur crack.

          Cinq ans ont passé, les deux ont fait les carrières que l’on sait et pourtant, en tennis pur, je continue à penser que Verdasco est encore plus fort. Mais le mental, ce foutu mental qui a gâché tant de carrières…

  3. Kristian 18 mai 2009 at 7 h 41 min

    Bonne synthese, meme si..
    Pour Roddick, c’est un miracle. Il arrache le premier tour contre Haas, en sauvant une balle de match. Ensuite il beneficie du forfait de Davydenko, et se retrouve en quart. Pas vraiment une performance..

    Sinon le tournoi de Madrid dans l’ensemble n’est pas une reusite. Surface de qualite mediocre, des faux rebonds a la pelle, programmation ridicule meme chez les hommes (Murray Del Potro qui finissent a 00h30 alors qu’ils n’ont joue que 2 sets), et des conditions de jeux a l’unanimite tellement differentes de RG, qu’on se demande ce que ce tournoi fait dans le calendrier a ce moment la de l’annee.

  4. karim 18 mai 2009 at 9 h 36 min

    Bonne récap de ce qu’a été le tournoi de Madrid, notamment le tournoi féminin qui s’est déroulé quand les hommes ne jouaient pas, au propre comme au figuré. Le simple fait que leur remise de trophées soit reportée à l’issue de la finale messieurs en dit long sur le manque de considération. Le tournoi a été complètement étouffé par son homologue à testicules. Pourtant d’autres événements combinés hors GC marchent très bien, le tournoi de Miami notamment.

    Fed on l’a dit hier a tiré les marrons du feu allumé par Djokovic et c’est une belle victoire pour lui. Une année 2008 totalment vierge de M1000 restait pour moi un terrible aveu de recul.

    Djoko a réellement un tennis qui me plait. A ceux qui disaient l’an dernier quand il faisait feu de tout bois que son jeu était chiant, je repose la question, en quoi? Moi je vois un gars avec un jeu remarquablement équilibré, avec les qualités de souplesse et de relâchement requises. Pas un joueur « puissant » comme peut être la principale caractéristique de gars comme Tsonga ou Berdych, mais un joueur rapide, souple, avec une très bonne vitesse de bras et de balle. Sa gestuelle est moins élégante que celle de Fed (de ce côté je pense qu’on n’a jamais rien vu d’aussi élégant, ses ralentis sont ridicules de classe) mais pour moi c’est un joueur de grande classe. sa seule faiblesse c’était Gino. autant dire que sur 15-love il est l’abrit!

    Ceci dit l’appétit vient vraiment en gagnant, j’ai trouvé Nadal très peu « afffectueux » vis-à-vis de Fed contrairement aux défaites d’avant la première place mondiale. On le sentait déçu et cachant une réelle amertume. Mauvaise nouvelle pour la concurrence!!

  5. benja 18 mai 2009 at 9 h 40 min

    c’est clair, que comme Hambourg avant, Madrid tombe très mal dans le calendrier. Avec en plus des terrains annexes critiqués et une terre très différente de Roland, rie de très passionnant là dedans.

    Néanmoins, le scénario avancé par certains d’entre-nous s’est produit: Nadal qui joue tous les jours contre de très bons terriens, Verdasco puis Nole 4H face à un fed qui gagne tout en une heure (un peu plus vs A-Rod) contre des joueurs de ciment, ça donne un Nadal affaibli face à un Fed qui déborde de fraicheur et ça change la donne.

    Tant mieux, mais pour Roland, il faut tenir compte de 3 choses:

    1)Rafa aura, sauf pluie incessante, un jour de repos avant la finale. Ca change tout.

    2)En GC, c’est trois sets gagnants et même mené 46 46, Nadal n’est pas encore battu, loin de là!!

    3)la de RG convient à merveille à Rafa, où son lift prend encore une dimension supplémentaire.

    Le dernier facteur va être la place dans le tableu de Nole.
    Chaque fois qu’il est du côté d’un des 2 premiers, ce dernier ne gagne pas le tournoi, faut-il y voir un signe?? je pense que oui.

  6. benja 18 mai 2009 at 9 h 41 min

    il faut lire, la terre de RG, bien entendu…

  7. karim 18 mai 2009 at 9 h 51 min

    Guillaume

    Je n’ai pas encore mon avatar mis à jour. Est-ce lié à mon adresse gmail? pour la création de mon compte c’était finalement Marijo qui m’avait fait entrer en loucedé par les cuisines. On fait comment?

    • karim 18 mai 2009 at 9 h 52 min

      fausse alerte, le voilà l’avatar c’est bon. Pour la petite histoire cette coquine s’appelle Maria et aura bientôt 4 ans. ma cadette. une graine de star!

  8. Kristian 18 mai 2009 at 13 h 39 min

    POur repondre a Colin, l’eclosion soudaine autour de 25 ans de joueurs qui etaient depuis longtemps dans le top100 n’est pas si rare.
    De memoire Hlasek, Forget, Rafter, Ljubicic et maintenant Verdasco. Faudrait analayser la chose et faire un article le dessus..

    • colin 18 mai 2009 at 13 h 53 min

      …et bientôt Gasquet à l’issue de sa suspension!

    • Franck-V 18 mai 2009 at 14 h 03 min

      Sans oublier Martin Verkerk.. ok, je sors.

      Non mais sérieusement il atteint à 25 ans une finale de GC (ce que Hlasek, Forget, Ljubicic et Verdasco n’ont pas fait)sans jamais avoir fait parler de lui en sortant de sérieux clients, Moya et Coria (pas des TS là par hasard)avec un jeu..pas forcément le plus adapté à la surface.

      Sans remonter jusqu’à MaliVai Washington, ça fait un moment qu’on n’a pas eu un finaliste improbable en GC, mais le top 4 semble sérieusement bloquer la route.

      A part les MS de fin de saison éventuellement , ça devient dur pour les autres… alors pour un vainqueur improbable en GC.. faut remonter à Guga 97.

      Tiens Guga justement né en 76 , les fameux 5 ans de génération avec Fed.

      • admin 18 mai 2009 at 15 h 02 min

        Ami Colin, je te décerne la Médaille en chocolat des amis de 15Lovetennis : tu viens officiellement de poster le 100e commentaire du site. Champagne !!!

  9. Christian 18 mai 2009 at 17 h 39 min

    OK, je me lance dans le pronostic le plus improbable et le plus fou qu’on puisse imaginer: Nadal ne sera pas à l’affiche de la finale de RG 2009 !

    « T’enflamme pas » vous entends-je hurler. « Une victoire de Fed en finale de Madrid, ç

  10. Christian 18 mai 2009 at 17 h 41 min

    oups !

    « ça ne veut rien dire ». Eh bien moi je parie que le petit taureau va se retrouver malmené par un Verdasco ou un Rodriguez en quart ou en demie, et qu’il va payer sa saison hallucinante sur terre battue.
    En fait, je ne sais pas si je l’espère ou le pressens, mais si c’est pour miser sur une nouvelle victoire finale en trois sets, avouez qu’il y a de quoi se pendre !

    PS: pardon pour la fausse manip.

  11. Franck-V 18 mai 2009 at 18 h 14 min

    Hum le prono est osé, je n’irai pas jusque-là.

    Par contre, le burn-out physique pourrait arriver plus tôt que l’US Open, si j’en juge par le pic de forme Australien en avance .

    La défense du titre à Wimbledon sera une autre paire de manche , mais si j’osais (j’ose en fait) je dirais… peu importe, le mal est déjà fait :-)

    Encore trop de marge pour être surpris à RG dans la formule 15 jours et 5 sets. Y’a une semaine, on se demandait: va-t-il perdre un set à Roland? On en n’est pas encore à le voir absent de la finale, encore moins la perdre.

    Objectivement, combien de joueurs sont capables de lui prendre un set? Parce que 2, on n’a jamais vu à RG..

    Djokovic, Fed certainement. En étant optimiste Murray, Tsonga, Verdasco , JMDP?

    On aurait pu rajouter en d’autre temps Nalbandian, Davy, Ferrer ou Monfils..

    Même en lui concoctant un parcours d’embûches comme ça du 1er tour à la finale, avec le jour de repos, ce ne serait même pas une garantie :-)

    Maintenant, un burn-out mental peut arriver, un pépin physique voire.. comme on le lit ici ou là, un jeu moins performant que les saisons passées sur TB? La marge d’incertitude est mince.

    A la rigueur, un parcours plus accroché que 2008. Sa série aura bien une fin, mais il est toujours invaincu Porte d’Auteuil, il faut laisser du temps au temps.

    Dans le court terme, rien n’empêche de rêver..et d’attendre le tableau vendredi, là au moins, ça entretient la curiosité, c’est déjà ça.

  12. karim 18 mai 2009 at 19 h 10 min

    Si l’ETA, le FIS et Al Qaeda décident de bomber le Chatrier et tout le complexe RG la veille de la finale, alors non, Nadal pourrait ne pas y être. Autrement…

    C’est fou l’importance du mental. La meilleur illustration est le tandem Nadal/Verdasco. Je suis certain qu’à l’entraînement Fernando lui met des roustes pas possible. Mais en match officiel, un set accroché au max. Pourtant dieu sait que le tennis de Verdasco est plus impressionnant encore, et le physique n’a rien à envier. Mais voilà, il faut un pilote aux commandes du bolide, et celui-là n’a pas le permis…

  13. Franck-V 18 mai 2009 at 19 h 32 min

    Ou alors, un chat noir de la dernière chance.

    Inviter Borg en présidentielles dans le rôle du piqueur de poupée, pour conjurer sa passe de 4 consécutives être grillée.

    A chaque fois qu’il est venu en invité, je crois qu’il a porté la poisse au favori.

    Wilander (Noah) RG 83, Bruguera (Guga) RG 97 et last but dernier de la liste.. Fed sabotant son 6° Wimbledon.

    Björn si tu nous lis avec tes yeux rapprochés et tes sourcils froncés, viens même en calbuth car la France, elle a besoin de toi!

    • Kristian 18 mai 2009 at 20 h 03 min

      Ce n’est pas tout a fait vrai, il etait la a Wimbledon 2007 pour voire Federer egaler son record. Et il lui a remis la coupe..

      • Franck-V 18 mai 2009 at 20 h 27 min

        Oui, pour l’égaler..mais pour le battre, il était là aussi.. et badaboum :-/

        Même cas de figure à RG, la passe de 4 consécutives est déjà égalée, Nadal vient cette année pour la battre.. je suppose que ça doit saouler Borg de voir ses records égalés voire menacés de partout comme ça, que va-t-il lui rester? ses caleçons? Et puis après, on remet ça pour un 2° doublé RG-W? lol ;-)

        PS: à RG, Borg (ou tout autre personnalité)peut remettre la Coupe des Mousquetaires selon les bonnes grâce du président de la FFT, mais le protocole de Wimbledon réserve exclusivement et sans exception, ce privilège au Duc de Kent qui est président du AELTCC.

  14. Kristian 18 mai 2009 at 20 h 10 min

    A vrai dire je ne crois pas une seconde a un burn out physique de Nadal pendant RG. Depuis 5 ans, il y a une constante chez Nadal: il atteint son sommet physique, athtletique et tennistique lors de la deuxieme semaine de Roland Garros. Et ce n’est pas un hasard, il a quoiqu’on en pense un sens aigu des priorites et la priorite de sa saison, c’est RG. Je n’ai pas la moindre idee de ce qui arrivera a Wimbledon et a l’US OPen, mais je suis persuade qu’il sera au top a RG. Il est programme pour ca.

  15. antsiran23 18 mai 2009 at 21 h 27 min

    C’est marrant, à Melbourne, Nadal il a fait 5 sets contre Verdasco et le lendemain (ou surlendemain mais le match des espagnols s’était treminé dans la nuit) il s’est refait 5 sets contre Federer. 10 sets d’essuie-glace. Et à Madrid, il a bénéficié d’un abandon, il était dur terre battue et il aurait été crevé par les 3 sets de la veille ??? Problème de formule de récupération plutôt. Mais que l’on ne nous dise pas qu’il a perdu because il était fatigué. Ce n’est pas dans son plan de marche ce genre de souci. La vitesse du court peut-être. Et peut-être aussi par un Federer qui n’a cessé de raccourcir les échanges. Cà il n’aime pas. J’ai bien aimé tous les coups utilisés par Fed : amorties de revers et de coup droit (à part lui ils ne sont pas nombreux à y arrriver), service-volée sur première, voire seconde balle, etc.. beaucoup de coups que peu de joueurs sont capables de pratiquer. Un air de fraîcheur dans ce tennis de frappeurs. Juste un bonheur. Profitons-en, çà ne va pas durer. Et RG qui arrive…la barbe !

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis