Mon Bercy à moi (la fin)

By  | 13 novembre 2011 | Filed under: Bord de court

Aujourd’hui, 11 novembre 2011, est un jour à marquer d’une pierre blanche pour moi : avec ma dulcinée, pour la première fois, on va voir jouer Federer en live, certes seulement contre Monaco, mais bon, c’est toujours cela de pris.

Le programme découvert la veille au soir était alléchant : Berdych / Murray, Federer / Monaco, Tsonga / Djokovic et Isner / Ferrer. Le matin, on apprends le forfait de Novak Djokovic, qui est donc venu faire ses deux matchs histoire de gagner son bonus de 1,2 M€… Quand on regarde ses défaites de l’année, on voit qu’il n’y en a qu’une pour laquelle il n’invoque pas une blessure ou n’abandonne pas, c’est sa défaite à Roland-Garros. Pour le reste – défaite contre Murray à Cincinnati, contre del Potro en Coupe Davis et contre Nikishori à Bâle, il n’est jamais, selon lui, à 100% de ses moyens. Qu’il ait beaucoup forcé dans la saison est une chose, mais rappelons que Cincinnati était son deuxième tournoi après six semaines de repos après sa victoire à Wimbledon, et Paris-Bercy son deuxième tournoi après là aussi six semaines de repos suite à sa défaite en Coupe Davis contre del Potro. Il y a des agendas plus chargés…

Après avoir fait la queue plus d’une heure pour être enfin installé (quelle organisation lamentable) et avoir raté quasiment tout le premier set de Berdych / Murray, j’ai la chance de voir un beau match entre le cogneur Berdych et la fameuse Murène. Berdych est plus intéressant à voir jouer que dans mon souvenir de Roland-Garros 2010 (sa demi-finale perdue contre Soderling avait été un pensum), même si son jeu reste stéréotypé, avec de grandes attaques en coup droit suivant des mines au service. Son revers est honnête, mais presque uniquement croisé, et sa volée reste tout sauf naturelle, même s’il en touche quelques-unes correctement. Il ne sait pas varier les effets et slicer. Sa volée de revers reste quand même faible, elle est notamment systématiquement croisée, et sa volée haute est tout simplement une catastrophe. Mais malgré ce jeu stéréotypé, il reste intéressant à voir jouer, car il joue très à plat et en avançant, cherchant à faire le jeu.

En face, la Murène propose un jeu de pure défense. Je ne comprends pas, sur ce match, ceux qui disent que Murray a progressé dans son jeu : attentiste en diable, doté d’un coup droit d’une faiblesse insigne à ce niveau (sauf en coup droit croisé en bout de course), il se contente de remettre et de défendre, en attendant les fautes  de Berdych… lequel en commet un paquet. Mené 5/3 au deuxième set, l’Ecossais égalise à 5/5 et se retrouve dans un tie-break serré, qu’il perd 7/5 après avoir été à 5 points partout. Il commence à s’énerver de façon débile, apostrophant l’arbitre, beuglant lui-même sur tout et rien, bref, affichant une attitude détestable. Son second service est mauvais (il s’est pris un nombre incalculable de retours gagnants) et je ne vois pas comment, avec ce jeu purement défensif, sans coup fort (notamment le service et le coup droit) et en étant incapable de se dominer mentalement, il pourrait gagner un Grand chelem avec les trois autres présents.

Berdych finit par gagner après plus de 3 heures de jeu. C’est mérité, il a été le plus entreprenant. Il y a eu plusieurs très  beaux échanges, avec un rythme rapide, bref, c’était un beau match.

Ensuite débarque mon Roger, contre l’Argentin Monaco. Après un premier jeu de service blanc du Suisse qui laisse supposer un cavalier seul, Roger montre dans les jeux suivants qu’il n’est pas du tout dans son match : des coups droits dévissés, des revers boisés, des amorties tentées de manière indolente, il est mené 3/1. Il gagne les 5 jeux suivants sans tellement mieux jouer, face à un Monaco qui est un gentil adversaire et qui s’applique à rater autant que le Suisse. Le deuxième set n’est guère mieux : mis à part quelques beaux points du Suisse, notamment au filet, et quelques belles attaques en coup droit de l’Argentin qui se bat, le niveau de jeu reste très médiocre et surtout très décousu. Federer gagne en deux sets 6/3 7/5. Il est conscient, dans son discours d’après-match sur le court, d’avoir mal joué, et explique qu’il est toujours difficile de jouer juste après un super match comme Murray / Berdych. Pour ma part, je pense aussi et surtout qu’il savait ne pas risquer grand-chose contre Monaco, et qu’il n’était guère concentré. Quel dommage de l’avoir vu jouer si mal, surtout que les rares fois où il est sorti de sa torpeur, c’était évidemment superbe à voir.

Je pense surtout que j’aurais dû le prévenir que j’allais venir le voir jouer, et lui dire que Julie m’avait demandé de récupérer un autographe bien placé, je suis sûr qu’il aurait joué comme le lendemain, quand il a éparpillé  Berdych façon puzzle avec 34 points gagnants pour 11 fautes directes, ou quelque chose comme cela.

Avec ma dulcinée, on n’a pas le courage de rester sur place pour Isner / Ferrer. On regarde le match devant la télé (c’est incroyable, comme le dit Colin, ce que c’est mal filmé : on ne voit rien de la vitesse, tout est écrasé). Isner gagne en terminant par quatre premières balles fulminantes. Son match contre Jo promet, ça va être du tennis  de poètes, qui vont s’envoyer des mines au service et en coup droit.

En éteignant le poste, j’espère très fort une finale Federer / Tsonga, et que le Suisse gagne enfin ce tournoi et son premier Master 1000 de la saison. En tous cas, il est en forme pour le Masters.

About 

Tags:

196 Responses to Mon Bercy à moi (la fin)

  1. William 13 novembre 2011 at 19:26

    Au final cela fait un Master 1000 en plus dans la besace de Roger, ce qui porte son total à 18, à une longueur du record détenu par Nadal.
    Bercy n’est pas le le tournoi de cette catégorie le plus relevé, je suis le premier à le dire, mais Roger a tout de même dû battre 2 top 10 pour l’emporter, ce qui n’est pas toujours le cas : au hasard, Shanghai ou Monte Carlo 2010.
    Tsonga a dit qu’il avait ressenti une petite douleur au bras droit durant la semaine, le retour de bâton après 6 mois de feu ? Ce n’était rien de moins que la sixième rencontre entre Federer et Tsonga cette année, c’est beaucoup quand on sait que Federer n’a pas rencontré une seule fois Murray ! Et le total peut encore s’alourdir au Master’s.

  2. Julie 13 novembre 2011 at 19:56

    Et merci Marc pour le compte rendu! Tu es un peu dur, on ne peut pas tjs voir du federer berdych, moi meme a chaque fois que j ai vu Fed en live (3 fois en match + un entrainement à 5 metres de moi arghhh) c etait aussi du courant alternatif. Certes je ense comme toi qu’il savait ne pas risquer grand chose contre Monaco, malgré tout il ne faut pas oublier je pense que son jeu est basé sur une grande prise de risque, qui nous offre des points sortis de nulle part mais qui se paient par des fautes directs… Le ratio oscille à chaque match et il n’était pas des meilleurs mais le match d hier etait plus surnaturel que le contraire… Et Murray oui j’ai ressenti la meme chose, tete de cochon, je pense qu’il ne dessert que lui-même en jouant ce jeu la… Anyway, happy bercy!

  3. Julie 13 novembre 2011 at 20:01

    Tsonga en pre match: « Les gens vont me soutenir, ils vont soutenir Roger, cela va sentir le sport. »

    ca veut dire quoi  » cela va sentir le sport. », ca va sentir la sueur?

    beuah

    remarque, la sueur de doudou, moi ca me plait bien aussi, oh oui, je veux etre cette serviette quand il change de t shirt à 4-4! J y ai pensé tres fort, et il l a senti, et apres ca tout est allé mieux!

  4. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 13 novembre 2011 at 20:14

    Merci Guillaume, MarieJo et Marc pour avoir partagé vos souvenirs et moments vécus à Bercy! ;)

    J’avais dit après Bâle que Roger avait de très bonnes chances de très bien figurer à Paris. Bien content d’avoir eu raison :)
    S’il y a bien quelqu’un à qui cette victoire doit faire le plus grand plaisir, c’est notre ami Duong! Car je me rapelle combien il avait eu du mal à se remettre de la défaite de Fed en 1/2 l’année dernière…

    Concernant le Masters, Fed est clairement le favori avec Murray. Je vois Berdych et peut-être Jo en outsiders mais je crains que ce dernier n’est plus d’essence dans le réservoir… Djoko risque d’être à la rue, Ferrer fera du Ferrer et Fish semble trop jute physiquement.
    Reste l’interrogation Nadal? À mon avis, il va cruellement manquer de match pour dépasser le stade des 1/2 (au mieux)…

  5. Djita 13 novembre 2011 at 20:27
  6. mustapha 13 novembre 2011 at 20:56

    les apparitions se cultivent et se perpetuent comme une tradition..

    faut savoir se repaitre des maigres repas meme lorsqu on fut un habitué des somptueux banquets..un grand bercy à roger d’avoir su extirper du néant la faible lumière d’un automne parisien que la morosité dispute à l’inutilité..

    un roger heros d’un romantisme noir, celui du declin, victime de la fuite du temps trouve le delicat sursaut pour graver son nom sur cet infâme trophée d’un non moins infâme tournoi..
    et qu il est plaisant de lire cette émotivité dans le regard de cet empereur du jeu, aux conquêtes innombrables, qui , tel un enfant de dieu, continue de vouloir construire des mondes nouveaux..
    ne reste pour conclure cette douce journée où l’automne s’est vidée de son automne qu’à percevoir l’équivalence alchimique de l’âme federienne dans la melodie suspendue de chopin , melodie des heures nocturnes..rebond musical des triomphes tardifs..roger prolonge un charme au dela de nos heures et rafael continue de passer pour un con..

    • Jeanne 13 novembre 2011 at 21:13

      C’est magnifique, mais la phrase ultime reste nimbée de mystère :wink:

    • William 13 novembre 2011 at 21:13

      Un plaisir de lecture !

  7. Jeanne 13 novembre 2011 at 21:20

    Mes amis, c’est nuit de fête !

    Que la joie et la liesse envahissent vos coeurs et exaltent vos esprits, car notre divin Roger a su, une fois encore, nous porter si haut et cultiver la Beauté comme lui seul en a le secret d’alchimie.

    Je n’ai pas vu le match, mais j’imagine que le public n’a pas été triste.

    Le GOAT est presque français, presque parisien, après tout ! 15-Love brûle ce soir d’un fort amour qui me fait frissonner d’aise. La force brute, les joules, les watts, les newtons ne sauraient surpasser la pure féerie de notre dieu vivant ressuscité.

  8. Jeanne 13 novembre 2011 at 21:33

    Les gazouillis de la Bouchard sont terriblement sobres !

    • Sylvie 13 novembre 2011 at 21:39

      Elle a du nous lire ;). Elle en garde sous le pied, ne t’inquiètes pas. Si Fed contre perfe au masters, elle saura le souligner et plutôt deux fois qu’une.

    • Jeanne 13 novembre 2011 at 21:46

      Oui on sent une pointe de déception affleurer de ses émissions à 140 caractères. Qu’est-ce qui possède cette femme ? D’où vient l’origine du mal ? Une ancienne rivale de Mirka ?
      Désormais je la place sous surveillance.

    • Sylvie 13 novembre 2011 at 22:03

      Elle peut difficilement le critiquer alors qu’il vient de gagner alors elle opère un silence radio lourd de sous-entendus. C’est savoureux de palper l’aigreur sous-jacente qui émane de ses silences.

      La guérilla opère tous azimuts, dis-moi.

    • Jeanne 13 novembre 2011 at 22:09
    • Jeanne 13 novembre 2011 at 22:25
    • Sylvie 13 novembre 2011 at 22:28

      Ça rigole pas, dis-donc

    • Jeanne 13 novembre 2011 at 23:33

      Oui j’engage des moyens colossaux

  9. Sylvie 13 novembre 2011 at 22:28

    Un tweet qui m’a bien fait rire :

    NeilHarmanTimes : Why is it they always find the biggest people to hand over the trophies in France to stand next to the ‘mini’ President FFT Jean Gachassin?

    • Jeanne 13 novembre 2011 at 22:39

      Pourtant le Président fait 0,964 Rochus, c’est pas si mal

    • Sylvie 13 novembre 2011 at 22:42

      En France, on se spécialise dans le petit président.

  10. Antoine 13 novembre 2011 at 23:04

    Dans le feu de la finale, j’ai oublié de te féliciter, Marc, pour ton compte rendu très vivant. C’est chose faite..Je suis resté sur ma faim sur un point toujours intéressant: comment as tu jugé les conditions de jeu en live par rapport à ce que montre la TV…Pas vraiment la même chose, pas vrai ?

  11. Marc 13 novembre 2011 at 23:16

    Ce n’est pas du tout la même chose ! La vitesse des échanges n’a rien a voir, a la télé, on a l’impression que ça se traine. Sur place, les échanges vont beaucoup plus vite, et dans le match Murray/Berdych j’ai été assez impressionne par les balles rasantes, passant quelques micro centimètres au dessus du filet.

    Mais je pense que c’est toujours comme cela en live vs télé, c’est la même chose a RG.

    Ce qui m’a le plus frappe, c’est l’incapacité de Murray a accélérer en coup droit, vs Berdych ou FED, même Monaco accélère plus, les seules fous ou il a pu accélérer, c’était en contrant la balle de Berdych et donc en s’appuyant sur la vitesse de la balle de son adversaire.

    Enfin, que ce soit en live ou a a télé (et FED le disait dans ses interviews), les 2D balles de service allaient très lentement et tout serveur qui ratait sa première balle était en difficultés, j’ai du mal a comprendre un tel écart entre 1ère et 2D, c’est a 1erefois que e voyais cela c’est la surface ou les balles ? Quelqu’un a une idée ?

    • Jeanne 13 novembre 2011 at 23:20

      Pas d’idée mais d’après ce que tu dis, c’est forcément les balles puisque le service ne dépend pas de la surface, à moins que tu ne parles du comportement de la balle après rebond.

    • Antoine 13 novembre 2011 at 23:38

      Federer disait effectivement que si les premières balles prenaient bien les effets, les deuxièmes balles étaient en revanche faciles à retourner et d’ailleurs, les relanceurs ont en général marqué la moitié des points sur seconde balle adverse, un ratio très élevé en indoor….C’est certainement du à cette combinaison de balles peu pressurisées et lourdes et de l’abrasivité du court. Pour conserver une deuxième un tant soit peu potable, je pense que les joueurs augmentaient l’effet au détriment de la vitesse. Souvent elles étaient à 150..Et puis cela variait beaucoup selon les moments. Quand ils sont passés aux balles neuves vers la fin du second set cette après midi, cela marchait tout de suite nettement mieux pour les serveurs, idem au début du second set..Mais, même sur première balle, il y a eu relativement peu d’aces cette année..Federer a bien maitrisé ces conditions de jeu: il a surtout visé un haut pourcentage de premières, je pense, et y est généralement bien parvenu dans ses différents matchs, un peu comme sur terre battue..Il est aussi nettement plus intelligent que la moyenne il faut bien le dire..

      Sinon, je n’ai pas trouvé la Murène si nul que cela en coup droit, surtout quand il s’agissait de son deuxième coup de raquette après un service il faut bien le dire. C’est plus la variété et l’imprévisibilité du placement chez lui qui est difficile pour le joueur en face. Mais c’est clair que ce n’est pas le coup droit de Jo ou de Berdych..La Murène est bien essentiellement un contreur qui utilise très bien la vitesse adverse. Pourtant, il s’est bien musclé et est capable de taper comme tout le monde, mais ce n’est pas son jeu naturel..Il ne le fait que quand il n’a pas le choix et sait qu’il doit taper parce que s’il ne le fait pas il est presque sûr de perdre, contre Nadal par exemple..S’ajoute à cela le fait qu’il était très difficile de faire des points gagnants dans ces conditions..

    • Bapt 14 novembre 2011 at 00:12

      C’est ce que je pensais : il est très difficile de juger de la lenteur du jeu derrière son petit écran. La hauteur de la caméra (qui « écrase » ou non la taille du court) est décisive.
      Regardez comme on a une impression de vitesse comme ça :
      http://www.youtube.com/watch?v=zB5-0yWwGdo

      • karim 14 novembre 2011 at 08:57

        Mais qu’est ce qui s’est passé?…

        Je ne m’expliquerai jamais comment un gars qui tapait des mines pareilles en coup droit a pu tomber à une moyenne de six coups droits gagnants par saison à partir de la moitié de sa carrière. Roddick is a mystery.

        Ceci dit Ferrero avait lui aussi une sacrée droite à l’époque, je me souviens sur TB contre Guga ça dépotait grave. Il a perdu énormément d’explosivité et de vitesse de bras les années après. En fait ils sont tous les deux morts après ce match finalement.

      • Colin 14 novembre 2011 at 10:14

        Y a pas de secret, sur le Youtube de l’US Open la caméra est placée plus bas, et l’impression de vitesse est bien supérieure.

        Il y a quelques années je passais dans une grande surface devant le rayon des télévisions et toutes les TV étaient réglées sur une chaîne du satellite qui retransmettait un match de Fed Cup entre la Chine et la France. Le match avait lieu dans un centre de tennis indoor avec plusieurs courts en parallèle, et les tribunes étaient sans doute très petites, du coup la caméra était au ras du court. Résultat, de ma vie je n’avais encore jamais vu la balle aller aussi vite, alors que ce n’était jamais que Razzano vs Peng! Safin et Philippoussis filmés au POPB, à côté, c’était le tournoi des petits as.

      • Antoine 14 novembre 2011 at 11:54

        Je partage l’avis de Colin: tout dépend de la hauteur de la caméra. A Roland garros, comme partout il y a plusieurs caméras. Quand c’est diffusé depuis celle qui est le plus haut et qui permet de voir l’ensemble du court, c’est très lent et quand c’est filmé dans l’axe du court, on a, en plus, l’impression que la trajectoire est super bombée, que la balle passe à trois mètres au dessus du filet, ce qui est complètement trompeur, même avec Nadal…Quand ils utilisent la caméra située sur le court, derrnière le joueur qui retourne, là on se rend très bien compte de la vitesse. On réalise que cela va incroyablement vite: 0,6-0,7 seconde entre le moment ou un gros serveur frappe une première et le moment ou l’autre la renvoit, s’il le peut..

        Un truc que je regrette c’est qu’il ne filment jamais un seul joueur pendant deux minutes. Quand on est au stade et que l’on s’amuse à n’en regarder qu’un pendant deux minutes, c’est encore plus impressionnant. Surtout quand c’est Nadal ou un autre top joueur..Nadal est un véritable fauve sur le court.

      • Colin 14 novembre 2011 at 11:59

        J’ajoute qu’avec la généralisation des écrans larges (désormais il n’y a plus que ça qui se vend) ils pourraient aussi de temps en temps proposer l’image provenant d’une caméra filmant le court de côté. Pas forcément en direct, mais à la place d’un ralenti post-échange. Il y a quelques années (plutôt 20 que 10) France Télévision proposait ça à Roland Garros, c’était absolument impressionnant, les balles ressemblent à des bolides lancés sur une ligne droite de circuit F1.

      • MarieJo 14 novembre 2011 at 12:19

        je confirme que l’effet visuel depuis le bord de court près des joueurs est sans commune mesure avec ce qui est diffusé, jeudi j’étais aller voir ferrer dolgo qui jouaient en frappes tendues à plat à une vitesse… pfffouuuu
        c’est aussi pour ça que je préfère les petits courts à RG, les effets de la balle et le bruit des frappes surtout est totalement différent d’un joueur à un autre.

  12. Antoine 14 novembre 2011 at 00:06

    La cerise sur le gâteau, c’est que demain la Murène va se retrouver 4ème au classement: Federer lui repasse devant..

    Cela dit, il est probable que cela de courte durée puisque si on fait abstraction des points du Master’s de l’année dernière (400 pour la Murène, 1 500 pour Federer), la Murène a une avance de 710 points..

    Chaque match de poule rapporte 200 points, une victoire en demie 400 points et le match de la finale 500 points (soit dit en passant, une demie finale est vraiment bien payée par rapport à la finale..). Gagner le Master’s rapporte donc 1 500 points à celui qui est invaincu, 200 points de moins s’il a perdu un match de poule..

    Par conséquent, même si Federer gagne le Master’s, la Murène terminera numéro 3 s’il se qualifie pour la finale.

    Si la Murène perd en demies après avoir remporté ses trois matchs de poule mais que Roger perd un match de poule tout en gagnant le Master’s, la Murène lui repasse devant de 10 points…

    Si la Murène se qualifie pour les demies après avoir paumé un match (comme l’année dernière), mais que Roger gagne le Master’s, même en ayant paumé un match de poule, la Murène finit numéro 4.

    Si Roger va en finale et la paume, la Murène lui passe devant pour peu qu’il gagne au minimum deux matchs de poule si Roger n’a pas perdu en poule, et un seul match si Roger a perdu une fois en poule..

    Bref, si cela se passe comme l’année dernière, Federer termine numéro 3 mais s’il fait un peu moins bien, ou que la Murène fait un peu mieux, la Murène lui repassera devant…

    • Jeanne 14 novembre 2011 at 00:13

      Le drame si la Murène finit 4 !

  13. Colin 14 novembre 2011 at 00:12

    Merci Marc pour le compte rendu. C’est vrai que Bercy est tellement mal filmé que, pour le coup, ça ajoute un intérêt supplémentaire à voir les matches en « live ».
    Bon, finalement, tout est bien qui finit bien, Fed a corrigé une anomalie décennale, le public franchouillard a eu son frenchie en finale, comme c’est la tradition depuis 2008. Et 15-lovetennis est ravi car Nadal et Djokovic ont (temporairement) disparu des radars. Bon, ceci dit, moi, pour les Masters, je ne miserais pas un kopeck sur le taurillon de Manacor ni sur l’allergique de Belgrade, l’un pense surtout à se ménager pour la coupe Davis, et l’autre n’a plus de gaz dans le réservoir.

    • Antoine 14 novembre 2011 at 00:16

      Il reste donc à espérer que l’un d’entre eux ait encore suffisamment d’énergie pour battre la Murène en demies et que Federer remporte le tournoi de son côté.

      Ainsi, la Murène terminera l’année ou il l’avait commencé: numéro 4..

  14. Antoine 14 novembre 2011 at 00:24

    Je remarque que la Murène a d’ailleurs la poisse au Master’s:

    En 2008, il joue très bien et fait tout pour expulser Federer du tournoi en match de poule alors qu’il est déjà qualifié pour les demies. Le lendemain, alors qu’il n’y a plus d’essence dans le réservoir à cause du match de la veille, il se fait étriller en demies par Davydenko..

    En 2009, Federer et Del Potro se qualifient tous les deux pour les demies au détriment de la Murène qui a pourtant gagné deux matchs comme les deux premiers cités. Je demeure convaincu que Federer l’a fait exprès pour lui faire payer le coup de l’année d’avant..La Murène assiste à ce désastre depuis sa chambre d’hôtel. Il en est fort mécontent..

    En 2010, la Murène parvient en demies et se fait battre à l’arrachée par Nadal..

    Il est donc habitué des déconvenues au Master’s. Cette bonne habitude doit demeurer. Une poule avec Nadal et Jo par exemple et c’est loin d’être gagné pour la Murène..

    • William 14 novembre 2011 at 00:40

      Je suis d’accord pour le coup de Federer en 2009, il savait très bien combien de jeux marquer dans le dernier match de poule contre DelPotro pour éliminer la Murène, c’était de bonne guerre vu ce qui s’était passé en 2008.
      En revanche je ne pense pas que Tsonga poserait des problèmes à Murray en demi, non, selon moi l’outsider que l’Ecossais doit éviter, c’est Berdych (cf. son ratio face à lui et la forme de Berdych).

    • Elmar 14 novembre 2011 at 01:54

      Non mais vous êtes des psychopathes!!!

      Roger qui calculait le nombre de jeu à marquer dans son match contre Del Po? Alors que les ordinateurs de l’ATP eux-mêmes s’étaient gourés? Alors que, en arrivant au filet pour serrer la main de son adversaire, il lui a demandé s’il était qualifié et que ce dernier lui a répondu: « Je sais pas, je crois pas ».

      Sacré Fed. Quand il prendra sa retraite, la NASA lui réserve dores et déjà une place pour qu’il puisse calculer sans erreur possible l’angle d’incidence de l’entrée dans l’atmosphère de Mars avec la première fusée habitée sur la planète rouge. D’ailleurs, c’est pour ça que le projet est repoussé sans cesse et qu’ils ont réduit le budget: ils attendent que Roger se pointe pour leur expliquer tout ça à mmoindre coût.

      • Antoine 14 novembre 2011 at 11:41

        Elmar, ce n’était pas compliqué: en gagant le premier set contre Del po, Roger savait parfaitement que cela lui suffisait pour être qualifié. C’était le dernier match de la poule et il n’y avait aucune incertitude à ce sujet. Roger le savait bien sûr en entrant sur le court…Donc à un set zéro, il savait être qualifié.

        Après savoir qui de la Murène ou de Del Po était qualifié n’était pas bien compliqué non plus. Si Del Po perdait le match, il était éliminé et la Murène qualifié.

        Si Del po gagnait le match, il était qualifié sauf s’il ne gagnait qu’au tie break du dernier set. Federer a joué le coup jusqu’à obtenir deux balles de break à la fin du set qui sont presque des balles de match. Sur la première ou Del po monte au filet, il fait en revers un passing à deux à l’heure dans la raquette de Del Po qui gagne évidemment le point. Après, Federer ne gagne partiquement plus un point..

        Moralité: il a montré à Del Po qu’il l’aurait battu s’il avait voulu et l’a ensuite laissé gagner le match en faisant semblant de jouer, c’est à dire en mettant les balles dans la raquette de Del Po..Pour que l’on ne puisse pas l’accuser de l’avoir fait exprès, il pose la question que tu cites à Del Po qui se fait un plaisir de le répéter aussitôt en conférence de presse.

        Aux innocents les mains pleines..

        Que l’ATP ne soit pas foutu de faire un calcul qu’un enfant en 4ème fait normalement facilement (qui a le meilleur ratio jeux gagnés/ nombre total de jeux disputés au cours des trois matchs de poule ?) ne fait que démontrer leur nullité, mais c’est un autre sujet…A moins que ce ne soit là encore que du pipo, histoire d’être sûr que l’on ne risque pas d’accuser Federer de tripatouillage..Possible aussi..

      • Colin 14 novembre 2011 at 12:19

        Antoine, tu exagères, le calcul que tu cites n’est pas trivial, puisqu’il dépend du nombre de jeux gagnés et perdus par Delpo sur l’ensemble de ce fameux match contre Fed. Gagner 0-6 7-6 7-6 (soit 14-18) l’aurait éliminé à 100%, alors que gagner 6-7 6-0 6-0 (soit 18-7) l’aurait qualifié à 100%. Entre ces deux extrêmes, la limite qualification / élimination fluctue en fonction du nombre de jeux gagnés par les deux joueurs à chaque set du match, et pas seulement au troisième.
        Federer n’ayant pas un ordinateur dans la tête, je doute qu’il ait eu la réponse en direct. Qu’il sache qu’il était qualifié à 100% grâce au gain d’un set, et que le fait de perdre offrait une chance de qualification à Delpo contre la murène, suffisait amplement à son bonheur.

        • Antoine 14 novembre 2011 at 15:14

          Tu sous estimes gravement la puissance de calcul du Maître suisse…

  15. Antoine 14 novembre 2011 at 11:27

    Bizarrement, au classement de l’ATP de ce matin, Roger est toujours 4ème alors que j’avais écrit qu’il repassait devant la Murène. Cherchant à comprendre pourquoi, je découvrre qu’ils ont supprimé les points du Master’s de l’anéne dernière alors que ceux du Master’s à venir ne sont évidemment pas encore comptabilisés. Drôle de règle..

    Du coup, le classement technique est identique au classement YTD et la Murène a bien ses 710 points d’avance sur Roger..Cela ne change rien au petits calculs dont j’ai fait part dans mon post plus haut..

    • Elmar 14 novembre 2011 at 11:50

      Ce n’est pas « bizarrement » qu’ils ont fait cela, puisqu’ils le font chaque année, afin de faire correspondre les deux classements (même si officiellement il n’en reste plus qu’un) avant le Masters (ça évite d’expliquer pourquoi un type qui serait encore 7ème mondial avant le Masters n’y serait pas qualifié). J’ai été très surpris de voir que les journaux ont relayé l’information du Federer de nouveau n°3 mondial alors qu’il était évident que, perdant ses points du Masters, il resterait n°4.

      • Antoine 14 novembre 2011 at 11:58

        Ah bon ? et il y a des journaux qui ont repris mes propos d’hier soir alors !? L’explication est très logique en effet.

  16. karim 14 novembre 2011 at 13:03

    Colin, je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis sur la position des caméras, j’ai d’ailleurs répété souvent qu’à caus de la façon dont Bercy était filmé j’ai jamais pu encadrer ce tournoi. Mais nonobstant toute disposition contraire, Roddick a un niveau 3.5 de dangerosité en fond du court sur l’échelle de Santopotro. Echelle qui va de Fab Santoro (niveau 0) à Juan Del Potro(niveau 9 mais le vrai JMDP).

    • Colin 14 novembre 2011 at 13:55

      à force d’être sponsorisé par Lacoste, Roddick a fini par s’identifier au Crocodile.

  17. karim 14 novembre 2011 at 13:09

    Pfiouuuuu je regardais les aïlaïte de Fed sur la semaine, contre Berdych l’entame de match est tout simplement phénoménale, berdych avait des airs d’homo erectus primaire, totalement à la rue. et comment Fed fait rissoler gasquet avec son revers chopé, qui aura été avec son coup droit ses meilleures armes de la semaine.

  18. Antoine 14 novembre 2011 at 15:06

    C’est vraiment sympa pour Roddick ce que tu écris là, d’autant qu’il a déjà réussi, en 2007, à se faire battre par Santoro. J’ai vu le match de Roddick contre la Murène et son niveau de jeu de fond de court ne dépassait pas 0,1 sur l’écehelle de Santopotro. Un coup droit gagnant dans le match: ce fut tout pour la journée. Son revers est devenu meilleur que son coup droit, non parce qu’il aurait progressé de ce côté là, mais parce que côté coup droit, c’est l’effondrement. Côté revers, je crois qu’il a abandonné l’idée de progresser. Après quelques mois de collaboration avec Connors, Andy avait du annoncer juste avant Melbourne il y a trois ans que Jimmy lui avait fait part de sa décision d’arrêter celle-ci, ajoutant que ce dernier avait dit qu’il n’avait pas assez de temps car il devait promener son chien..Cela a l’air d’une blague mais elle est pourtant vraie et il faut saluer la franchise d’Andy qui n’avait pas hésité à la raconter..et puis, l’USTA en avait assez de filer 50 000$ par semaine à Connors en pure perte apparemment..Elle avait du estimer que pour ce prix là, il vallait mieux investir sur quelques jeunes..

    Au cours de ce match contre la Murène, j’ai également compté un ace (contre sept pour la Murène..) et deux autres points gagnants à la volée ce qui a fait un total de quatre points gagnants pour Roddick. Je ne l’ai jamais vu aussi mauvais que ce jour là…

    Je me demande si sa nullité en coup droit n’est pas due au fait qu’il gonfle à fond ses poumons et ses joues avant de frapper et qu’il libère tout ce trop plein d’air au moment de l’impact. On dirait une baudruche qui se dégonfle et toute son énergie semble passer dans cette expiration brutale. Côté positif, manifestement, Andy a une belle carrière devant lui dans le gonflage des ballons de plage mais, manque de pôt, la mer c’est quand même loin du Nebraska…C’est la raison pour laquelle j’insiste depuis longtemps sur le fait qu’Andy ferait mieux de vendre du pop corn ou des hot dogs…

    • karim 14 novembre 2011 at 15:14

      Toc toc, ouvrez c’est l’AMA.

      • Antoine 14 novembre 2011 at 15:15

        Tu penses que Roddick se dope ? Il a du acheter les produits sur internet alors..

      • Colin 14 novembre 2011 at 15:34

        C’est toi Antoine qui te dopes. C’est la seule explication plausible pour ta capacité à sortir autant d’hénaurmités à la minute!

  19. Antoine 14 novembre 2011 at 15:20

    Lu dans l’Equipe ce matin qu’au Master’s la première journée oppose les numéros 3 et 4 aux numéros 5 et 6. Selon le tirage au sort, on a donc une chance sur deux d’avoir dès le premier jour un match entre Jo et Federer. Sinon, ce sera Federer contre Ferrer (comme l’année dernière) et Jo contre la Murène..

    J’ai une préférence pour ce deuxième cas de figure. Jo arrive sans aucune pression au Master’s, a qq jours pour se reposer et s’entraîner et en coller une bonne à la Murène d’entrée. Pas un cadeau, Jo, en match d’ouverture en tout cas…Mieux vaut que ce soit la Murène qui s’y colle…

  20. Antoine 14 novembre 2011 at 15:30

    Scoop confidentiel 15-Love:

    Novak Djokovic a conclu un accord avec son compatriote Janko Tipsarévic aux termes duquel le numéro un mondial renoncerait à participer au Master’s mais se verrait rétrocéder la moitié des gains de son compatriote qui, nouvellement 9ème au classement mondial remplacerait donc ce dernier au Master’s.

    (sous les réserves d’usage)

    • William 14 novembre 2011 at 15:32

      Je le savais ! Novak au bûcher !

  21. Antoine 14 novembre 2011 at 15:45

    Sccop confidentiel 15-Love:

    Le forfait de Novak Djokovic au Master’s ne serait pas du à des raisons de santé mais au fait que les autorités britanniques ont décidé de refuser l’entrée du territoire à son chien Pierre. On se souvient que le champion serbe avait eu de grandes difficultés à obtenir l’autorisation d’entrée de Pierre au moment du dernier tournoi de Wimbledon. Par mesure de rétorsion, Novak Djokovic a décidé de renoncer à participer au tournoi des Maîtres.

    (sous les réserves d’usage)

  22. Antoine 14 novembre 2011 at 15:51

    Scoop Confidentiel 15-Love: la Murène forfait au Master’s !

    Cour dur pour les organisateurs: après le forfait de Novak Djokovic, on apprend qu’Andy Murray a également déclaré forfait. L’Ecossais revenu chez lui après sa défaite en quarts de finale du tournoi de Bercy s’est en effet à nouveau blessé à la fesse gauche la nuit dernière en faisant un faux mouvement dans son lit. Sa mère ayant remplacé récemment le lit d’enfant du champion écossais, ce dernier a décidé de porter plainte contre le fabriquant auquel il réclamerait pas moins de 1 M£. L’écossais sera remplacé par Nicolas Almagro.

    (réserves d’usage)

  23. Antoine 14 novembre 2011 at 16:02

    Scoop Confidentiel 15-Love: Rafa forfait lui aussi !

    C’est une véritable hécatombe au tournoi des Maîtres cette semaine. On apprend en effet que Rafaël Nadal a également déclaré forfait. Le champion espagnol a justifié sa décision en indiquant que la surface en bleu ne lui convenait pas car il s’agissait de la même teinte que celle qu’il est envisagé d’utiliser au tournoi de Madrid. On se souvient que Rafaël Nadal avait vivement protesté contre ce projet la semaine dernière indiquant qu’il espérait que jamais il n’aurait à jouer sur un court en terre battue bleue. Les organisateurs du Master’s ont tenté de faire revenir l’Espagnol sur sa décision en arguant du fait qu’il ne s’agissait pas d’un court en terre battue, mais en vain. Ils ont demandé à Juan Martin Del Potro de remplacer Rafaël Nadal mais ce dernier a refusé. Gilles Simon, 12ème au classement, remplacera donc Rafaël Nadal. Il y aura donc deux français au Master’s, comme en 2008.

    (réserves d’usage)

  24. Antoine 14 novembre 2011 at 16:16

    Scoop Confidentiel 15-Love: Un troisème joueur français au Master’s !

    Les organisateurs du Master’s, mécontents des explications avancées par Rafaël Nadal pour justifier son forfait du tournoi de fin d’année ayant déposé une plainte auprès de l’ATP suite à ce forfait, son compatriote David Ferrer a annoncé que par solidarité avec son ami Rafaël Nadal, il déclarait forfait lui aussi. L’Espagnol a laissé entendre que sa Fédération lui aurait recommandé d’agir en ce sens. On sait que l’Espagne doit prochainement affronter l’Argentine en finale de la Coupe Davis. Robin Soderling étant indisponible et Andy Roddick ayant décidé de prendre sa retraite, c’est donc Gaël Monfils qui remplacera David Ferrer au Master’s. Pour la première fois dans l’histoire de cette compétition, trois français pourront donc briguer la victoire finale dans le prestigieux tournoi.

    (réserves d’usage)

  25. Antoine 14 novembre 2011 at 16:24

    Scoop Confidentiel 15-Love: Master’s: une garantie pour Roger Federer ?

    Suite à la série de forfaits qui ont décimé le tournoi des Maîtres, les avocats du champion suisse Roger Federer auraient entrepris de négocier avec les organisateurs l’octroi d’une garantie au profit de leur client. Bien que le Master’s ne fasse pas officellement partie des tournois ou il est loisible de négocier sa présence, l’ATP aurait décidé de ne pas contester cette garantie éventuelle. De source proche des organisateurs, on avance le chiffre de 5 M£. Ni ce montant, ni cette démarche ne sont cependant confirmés par l’entourage du champion suisse. Il semble bien, en toute hypothèse, que cette édition du Tournoi se traduira par un déficit record pour les organisateurs.

    (réserves d’usage)

  26. Antoine 14 novembre 2011 at 16:44

    Scoop Confidentiel 15-Love: Roger Federer déclare forfait et réclame 5 M£ aux organisateurs du Master’s.

    Roger Federer n’a pas apprécié que les organisateurs du master’s aient pris l’initiative de lui proposer une garantie pour sécuriser sa participation au Master’s en violation des règles de l’ATP et encore moins d’avoir colporté dans la Presse l’idée selon laquelle il serait à l’innitiative d’une telle démarche. En conséquence, il a décidé de déclarer forfait et a demandé à ses avocats d’engager une action en Justice contre les organisateurs pour atteinte à son image et à sa réputation. Ces derniers ayant avancé le chiffre de 5 M£ comme prétendue garantie, le champion suisse a demandé à ses avocats d’exiger cette somme en réparation.

    (réserves d’usage)

  27. Antoine 14 novembre 2011 at 16:55

    Scoop Confidentiel 15-Love: le Master’s annulé, les organisateurs recherchés par Scotland Yard !

    On apprend, suite à la déclaration de l’assureur Lloyd’s indiquant refuser de couvrir les pertes à venir du Master’s en invoquant une clause du contrat dite de « gross mismanagement », que le tournoi a été purement et simplement annulé. Les organisateurs auraient pris la fuite après avoir dirigé vers des comptes bancaires étrangers les sommes collectées auprès des sponsors, des chaines de TV et des spectateurs. Le montant total des sommes détournées s’élèverait à plus de 30 M£. Si cette information est confirmée, il s’agirait du plus gros scandale du tennis professionnel depuis les débuts de l’ère Open.

    (réserves d’usage)

  28. Antoine 14 novembre 2011 at 17:03

    Scoop Confidentiel: Les organisateurs réfugiés en Serbie ?

    L’entourage de Novak Djokovic dément avoir la moindre part de responsabilité dans le fait que les organisateurs du Master’s se seraient réfugiés dans un monastère orthodoxe en Serbie. On se souvient cependant que le champion serbe s’est vu remettre il y a quelques mois la médaille de Saint Michel, la plus haute distinction possible, par l’Eglise orthodoxe serbe.

    (réserves d’usage)

  29. Antoine 14 novembre 2011 at 17:10

    Scoop Confidentiel: L’aviation suisse bombarde la Serbie !

    La Suisse a décidé de ne pas laissé passer l’affront subi par Roger Federer récemment accusé d’avoir tenté de monnayer à prix d’or sa présence au Master’s de Londres. Les organisateurs de cette compétition s’étant réfugiés dans un monastère serbe après avoir détourné plus de 30 M£, la confédération helvétique a employé la manière forte et une dizaine de chasseurs bombardiens F16 ont réduit en poussière le monastère suspect. Il s’agit de la première intervention militaire suisse à l’extérieur de ses frontières depuis 1343. Une seule victime de cette opération de représailles a pu être identifiée jusqu’ici. Il s’agirait de Pierre Djokovic, le chien appartenant à l’actuel numéro un mondial.

    (sous toutes réserves)

  30. John 14 novembre 2011 at 17:20

    10 posts collectors, à faire entrer tout de suite dans le Hall of Fame des commentaires de 15-love – tiens dites justement, ce ne serait pas une bonne idée de créer sur le site une nouvelle rubrique « le top des commentaires » ?

    Merci Antoine. A quand le prochain ?

  31. Colin 14 novembre 2011 at 17:44

    Antoine prend des produits, cette fois c’est sûr.

    Mais bon, si c’est pour nous sortir des délires de ce genre, tu peux continuer :lol:

  32. Antoine 14 novembre 2011 at 17:53

    Scoop Confidentiel: La mort de Novak Djokovic

    Novak Djokovic est décédé cette après midi à l’hopital de Belgrade des suites d’une morsure de son chien Pierre. L’expertise ADN de Pierre Djokvic réalisé à la suite du bombardement par la Suisse du monastère serbe dans lequel les organisateurs du Master’s avaient trouvé refuge a révélé que Pierre Djokovic était porteur de la rage. Cette pathologie a été identifiée trop tardivement par les autorités sanitaires serbes et les médecins n’ont rien pu faire pour sauver Novak Djokovic victime d’une embolie pulmonaire foudroyante, et décédé peu après son admission à l’hopital.

    Ce décès brutal qui met un terme à la carrière du champion serbe, laisse de nombreuses questions sans réponses concernant la responsabilité réelle, ou présumée, de Novak Djokovic dans ce qu’il est convenu d’appeler le scandale du Master’s. Ce dernier aurait il été manipulé par la frange la plus extrémiste et la plus nationaliste des forces politiques toujours à l’oeuvre en Serbie, voire par des mafias comme l’a laissé entendre le russe Nikolay Davydenko ? Nul ne le sait. Toujours est il que le Gouvernement serbe a décrété un deuil national de trois ans et que toute activité sportive est désormais interdite sur le sol national durant cette période, une décision qui bien que faisant pour l’instant l’unanimité en Serbie risque d’avoir des conséquences sérieuses sur les performances sportives du pays.

    En Grande Bretagne, le Premier Ministre a déclaré à la chambre des communes que ce décès prouvait le bien fondé du refus d’admission sur le sol britannique de Pierre Djokovic qui, on s’en souvient, fût la raison invoquée par Novak Djokovic pour déclarer forfait au tournoi du Master’s.

    (fin)

    • John 14 novembre 2011 at 18:13

      Si tout cela pouvait être vrai.

    • Djita 14 novembre 2011 at 20:22

      Je suis pliée de rire. T’es encore plus fou que je ne le croyais Antoine! J’adore ta folie « passagère » ou permanente ça dépend comment on voit les choses

  33. May 14 novembre 2011 at 18:20

    Là c’est sûr, Antoine a été foudroyé. Suite à la victoire de Federer à Paris Bercy les éléments naturels se sont déchaînés pour terminer en un éclair dirigé tout droit vers le lieu où par on ne sait quel hasard se terrait Antoine qui fêtait l’évènement joyeusement. On a déjà un petit apperçu des premiers effets secondaires. Trop :lol:

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis