Mon « Flop-Ten »

By  | 17 mars 2012 | Filed under: Top 5

J’adore le tennis. J’y joue aussi régulièrement que possible. J’ai voyagé pour en regarder et j’ai même passé une nuit sous la pluie pour n’en voir qu’une petite heure. A l’occasion, je prends plaisir à regarder les interclubs avec des joueurs de seconde zone. Et, évidemment, j’en regarde beaucoup à la télé ou en streaming. Pourtant, quand ceux-là rentrent sur le terrain, je zappe machinalement sur la 27e diffusion du 34e épisode de « Aus der Reihe Derrick ».

10e : Nicolas Almagro

Un revers à une main chatoyant. Le sosie de Cyril Hanouna peut avoir de la poudre dans le bras et pourrait potentiellement m’intéresser. Mais non, je n’y arrive pas. Avec sa tête d’enfant battu, son mental en carton-pâte et ses 28 tournois au compteur (tout de même 6 de moins que le stakhanoviste Alex Bogomolov Jr !), le brave Nicolas n’a qu’un seul effet sur moi : l’ennui.

Question à 1 euro : Qui de Richard, Stan, Paulo ou Nico a le plus faible mental ?

*********

9e : Fabio Fognini

Fognini a été l’auteur de ceci et de cela, ou comment jouer au tennis en marchant. Ce qu’il y a de mieux chez Fognini ? Sa copine.

Question à 2 € : Après la Monf’ en 2010 et Montanes en 2011, qui Fognini va-t-il faire tourner en bourrique à Roland-Garros cette année ?

*********

8e : Flavio Cipolla

Edouard Roger-Vasselin dit de lui que c’est un « Santoro en moins fort ». Bon, Santoro, il était marrant à voir jouer de temps en temps, avec sa petite cuisine. Mais celle de Cipolla est carrément indigeste. Je slice en revers, je fais des moonballs en coup droit. De quoi faire péter un plomb à n’importe quel joueur normalement constitué. On est proche de l’antijeu. Le dicton dit d’ailleurs : « Cipolla, ta place est pas en cuisine, mais sur le grill ».

Question à 5 € : Qui sera l’auteur du jeu de mots le plus pourri sur Cipolla ?

*********

7e : Albert Montanes

Albert Montanes est né limeur et Albert Montanes mourra en limeur. Le crocodile dans toute sa splendeur. Limeur sur le terrain, il ne sait rien faire d’autre que renvoyer la balle. Une honnête machine à lancer des balles, en somme. Et limeur du calendrier également, lui qui écume le circuit à la recherche de points faciles dans tous les tournois secondaires, uniquement sur terre battue, par exemple à Szczecin (si si, ça existe). Il termine l’année 2011 56e mondial avec un ratio victoires / défaites de 22 / 26. What else ?

Question à 10 € : Qui a déjà regardé intégralement un match de Montanes ?

*********

6e : Tomas Berdych

Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan des lance-balles. Or, même si le Tchèque n’est pas un limeur, il est du genre métronome. Mais dans le style bourrin, ce qui n’a rien pour me plaire. Berdych, c’est un peu le degré 0 du tennis. Lorsqu’on le voit jouer, on se demande toujours si derrière la casquette, il y a un homme, avec un cerveau. S’il en a, il ne connaît qu’une seule option, partout et en toutes circonstances : je cogne de toutes mes forces, au service, en coup droit et en revers. Alors évidemment, la roche Tarpéienne (faute directe) est proche du Capitole (winner).

Question à 20 € : Berdych battra-t-il Nadal une dernière fois dans sa carrière ?

*********

5e :  Gaël Monfils

La Monf’ est spectaculaire. D’ailleurs, pour lui, le tennis, c’est d’abord un spectacle. Mais quand on a un coup droit aussi moche avec cette fin de geste affreuse, et même si on peut frapper la balle aussi fort, eh bien non, décidément non, on ne peut décemment pas espérer faire de moi son spectateur.

Question à 50 € : La Monf’ va-t-il finir par nous « claquer un Chelem » ?

*********

 

4 : Rafael Nadal

La glorieuse incertitude du sport ? Nadal ne connaît pas. Avec lui, la victoire est aussi inéluctable que la déclaration d’impôts. Impossible d’échapper aux griffes de ce rouleau compresseur. Jouant chaque frappe de balle de chaque point de chaque match dans l’année (oeuf?) avec la volonté d’écrabouiller son adversaire, une forme de lassitude gagne vite ce dernier… et le spectateur avec. Rien, il n’y a rien à faire contre la lourdeur des coups de massue de l’Espagnol qui grignote du terrain inlassablement. Sans coup de génie, sans coup gagnant de fou, mais avec l’inexorabilité de l’aiguille des secondes qui avance sur la montre qu’on ne cesse de regarder lorsque Nadal joue ou lorsqu’il prend 45 secondes avant de servir.

Question à 100 € : Pendant encore combien de temps va-t-on devoir bouffer du Nadal ?

*********

3e : David Ferrer

Je cours à gauche, je cours à droite, je cours à gauche, je cours à droite. Tel est le programme du Ferrer. Pourtant, il n’est ni sprinter, ni marathonien. A-t-il oublié que le tennis se jouait, d’abord, avec une raquette ? Le spectateur de Ferrer, lui, n’est plus très sûr du sport qu’il regarde. D’ailleurs, comme pour tout sportif dont le résultat ne dépend QUE du physique (comme c’est le cas de n’importe quel vulgaire cycliste ou fondeur), ses performances prêtent à la suspicion. Ferrer fera-t-il fière allure lorsqu’il sera ferré par les férus de la lutte antidoping ? Il n’en a rien à faire.

Véritable morpion prêt à s’accrocher à tout, le Ferrer ne lâche rien, jamais. Jusqu’à en devenir 5e mondial. Ce qui n’est pas très bon signe sur l’état du tennis contemporain.

Question à 500 € : Qui a déjà vu un grand match du Ferrer ?

Et la vidéo qui fait mal aux yeux : le service du trapu Ferrer.

*********

2e : Novak Djokovic

Gauche, droite, gauche, droite. Le programme de Djokoflop, c’est un peu le même que celui de Ferrer. Sauf que, si possible, c’est lui qui fait courir. Regarder Djokocop jouer, c’est, là encore, regarder une machine lance-balles (de grande précision néanmoins). La balle retombe toujours 10 cm devant la ligne, avec une précision de métronome. Le problème ? Enregistrer un seul point de  Djokopie (celui-ci, par exemple) et le regarder en boucle, c’est le même spectacle que de voir son match en entier. Et pourtant, cela suffit pour remporter 4 des 5 derniers Grands chelems et pour être largement en tête du classement ATP. Ce qui n’est pas très bon signe sur l’état du tennis contemporain.

Questions à 200 € : Comment Nakunpoumon s’est-il, en l’espace d’un petit mois de décembre 2010, transformé en Djokodope ? Qui n’a jamais bâillé devant les 271 rebonds de sa balle avant de servir?

*********

1er : Robby Ginepri

Le Gineprix d’or pour l’Américain. C’est le digne héritier de Connors, sans le palmarès. Voilà qui vous pose un homme. Sale gosse, arrogant, sans classe et tête de con, il a toute la panoplie du tennisman américain de base. D’ailleurs, comme tout US boy qui se respecte, ses principaux faits de gloire ont eu lieu sur son territoire natal (demi-finale de l’US Open 2005, avec une 15e place mondiale à la clé ; dieu merci, cette année-là, Agassi a réussi à nous préserver du pire – Ginepri en finale d’un Majeur – dans un affreux match en 5 sets).

La pilule pourrait pourtant passer si son jeu n’était pas le plus moche du tennis contemporain. Voir Ginepri jouer, c’est une souffrance de tous les instants. Qu’on en juge sur pièces (Comment ? Quoi ? Vous lisez encore ces lignes après avoir vu ça?!!!). Service étriqué, coup droit sans préparation et odieuse boucle, revers de crabe.

Question à 1000 € : Comment fait-il pour faire avancer la balle si vite avec une technique si dégueulasse ? Ou plutôt comment faisait-il pour faire avancer la balle si vite avec une technique si dégueulasse ?

Parce que Ginepri, c’est heureusement du passé. Désormais au-delà de la 200e place mondial, je n’aurai plus jamais l’affliction de devoir le voir jouer au tennis. La vie est un peu plus belle, non ?

About 

Tags:

542 Responses to Mon « Flop-Ten »

  1. Alexis 17 mars 2012 at 08:55

    Sympa l’article mention spéciale à la boucle odieuse de Ginepri, on ne peut pas dire que j’y n’ai p(as) ri. C’est partisan et assumé, on va pouvoir s’y bien étriper.
    Concernant Nadal, il eut fallu que tu voies la fin du match contre Nalbedaine (qui a donc dû se taper au moins 4 T-bones au barbec pour digérer sa défaite)car il s’y est montré vraiment enthousiasmant. Nadal, à la base j’aime pas trop beaucoup ça, mais cette fois-ci j’ai été conquis.

  2. Alexis 17 mars 2012 at 09:05

    Là où ça va loin, c’est que tu n’as même pas intégré la WTA dans ton flop-ten.

  3. Antoine 17 mars 2012 at 09:16

    I am Antoine and I approve this wonderfull article ! Tu t’es bien lâché là Elmar et tu as bien raison ! Ce sont donc tes dix têtes de turcs si j’ai bien compris..Pourquoi je dis turcs d’ailleurs, on dit « fucking turks » maintenant…

    Tout cela est vrai bien sûr, même si concernant Almagro,qui a un beau revers, Gaël qui me fait rire et Nadal qui vaut mieux que le portrait de bourrin que tu décris, je trouve cela injuste. Mais passons et je tache donc de répondre aux questions posées:

    1) Stan

    2) Verdasco, il a le profil..

    3) Cipollatta, c’est pas de la mortadelle !

    4) Pas moi, je n’en suis pas encore là..Je me contente de maître Gilou

    5) Oui, le bourrin tchèque en est capable en fin de saison de préférence

    6) Non, Gaël ne poussera pas la plaisanterie aussi loin..

    7) Nadal arrêtera de jouer au tennis quand Federer aura décidé de raccrocher sa raquette. Sans lui, que serait il ?

    8 Un grand match de Ferrer ? En coupe davis en Amérique du Sud ? Pas vu, pas pris ..

    9) a- grace aux progrès des laboratoires pharmaceutiques serbes et au soutien de son gouvernement
    b- en ce qui me concerne, je ne baille pas, je pète mon ordi de temps à autre

    10) Ginepri ne fait pas avancer la balle, c’est une illusion d’optique: c’est la balle qui avance toute seule. Ginepri n’y est pour rien..

    • Colin 18 mars 2012 at 00:44

      Oui, c’est ça, la balle cherche à s’éloigner le plus vite possible de l’affreux Ginepri!

  4. Quentin 17 mars 2012 at 09:44

    Excellent!
    Bon bien sûr il faut prendre ça au second degré, parce que Nadal a une jolie volée et que Djoko est très sympa à voir jouer contre Federer, quant à Monfils ses matchs à Doha 2009 et 2012 contre Nadal étaient à voir.
    Mais je me suis bien éclaté!
    Pour les questions:
    1-Stan aussi
    2-Tsonga
    3-Je reprendrais bien de la Cipollata
    4-Pas fou! Même le Federer-Montanes d’Estoril 2010 j’ai pas pu
    5-Oui, en indoor ou sur l’enchainement Canada-Cincinnati
    6-Non, mais comme beaucoup d’autres
    7-Loooooongtemps, il n’a que 25 ans le garçon, t’en as peut-être encore pour 10 ans avec les progrès de la médecine sportive actuelle. Pour te consoler, de futurs Nadal ça ne risque pas d’arriver.
    8-Non, mais ça a dû arriver quand même!
    9-a)Dopage renforcé
    b)J’ai plusieurs fois mimé le geste du flingage, ça marche aussi?
    10-Ça reste un grand mystère, c’est ça qui fait la magie du tennis ;)

  5. Quentin 17 mars 2012 at 09:52

    Le programme d’aujourd’hui:

    http://www.bnpparibasopen.com/posting/2012/404/op.pdf

    Djokovic/Isner à 11h du matin heure locale suivi dans la foulée de Federer/Nadal
    Nadal Lopez vs Isner Querrey en fin de journée

  6. Arno, l'homme des antipodes 17 mars 2012 at 10:18

    Ahhhhhhhhhhhhhhh, que j’apprécie cette méchanceté gratuite, cette mauvaise foi assumée, cet humour vivifiant !!! Du grand Elmar !! :)

    1) Comment as-tu pu l’oublier sur cette question ??? PZ, bien sûr !!! A moins que tu ne le considères comme hors concours… Auquel cas, Stan l’emporte.

    2) Berdych, tiens.

    3) L’italien a prouvé que battre Monfils à RG, Cipolla mer à boire…

    4) N’étant pas suicidaire, non.

    5) Oui, je pense que c’est très faisable. Il n’était pas loin à l’OA sur dur lent extérieur, pourquoi ne le ferait-il pas en indoor ???

    6) Même en étant plus malin que lui-même, aucune chance.

    7) Déjà, Nadal ce sera 0 GC cette année. Et on verra comment il va s’en tirer.

    8- Ben, en finale de CD contre DelPo, je l’ai quand même trouvé pas mal…

    Noeuf.

    10) Je ne suis pas capable de répondre à cette question, vu que Ginepri aucune substance illicite.

    Bonus track: si tu le trouves pas, c’est que Cipolla !!

    Et dire que Nalbide a failli… Aurait pu… Heureusement que j’ai pas vu ça, j’y aurais cru et je me serai fait du mal.

  7. Arno, l'homme des antipodes 17 mars 2012 at 11:08

    Qu’est-ce que Rafa vient dire à Nalbide à la fin du match près de sa chaise ??? Des infos ???

  8. Guillaume 17 mars 2012 at 11:10

    7- « Qui a déjà regardé intégralement un match de Montanes ? » Il n’a pas joué un 3e tour à l’OZ contre Federer, lui ? En 2010 ? Alors tu tiens ta réponse : 80% de 15love a déjà regardé intégralement un match de Montanes.

    En fait c’est dingue ce qu’on a des goûts différents, Elmar et moi, alors que je nous imaginais assez proches dans les références !

    Almagro, j’adore. Il peut dégoupiller à tout moment, mais il a un jeu carrément jouissif. L’un de ceux qui m’emballent le plus à l’heure actuelle, même. Et pour être honnête je ne désespère pas de le voir nous faire une Melzer, une Fish, une Verdasco, et de s’inviter sur le tard parmi les 10 (oui, je sais, il y est déjà passé furtivement, mais ça compte pas, Tipsarevic l’a fait aussi).

    Fognini, j’aime bien. Le branleur à l’italienne, qui énerve tout le monde à force de jouer en marchant, fait perdre leurs nerfs à ses adversaires avec des amorties à répétition… mais un gars doué techniquement, et avec une vrai qualité de bras.

    Gaël, je le trouve attachant, ce garçon, et potentiellement super fort, plus encore que Tsonga. Mais malheureusement pour lui encore immature. Encore un qui, à 30 ans, enfin adulte, se retournera sur sa carrière et se dira « merde, j’ai raté un gros truc ».

    Nadal, j’ai dépassé l’image du simple bourrin depuis longtemps. Y’a pas beaucoup de joueurs plus complets que lui sur le circuit, même si son fond de commerce reste celui d’un terrien (rien de péjoratif : c’est le dernier, autant qu’on en profite !)

    Les joueurs actuels qui me font zapper :
    - Le Djokovic actuel. C’est curieux, d’ailleurs, car j’aimais bien le joueur agressif de ses primes années. Hier avec un pote on revoyait des extraits de son match à Roland en 2007 contre Olivier Patience, et c’était du très beau tennis.
    En même temps que Djoko, je fais un prix de gros avec Tipsarevic et SURTOUT Troicki, pour moi le Top 50 le plus crado du circuit à l’heure actuelle.

    - Cipolla, oui, à l’image de toute une longue tradition italienne de pourrisseurs de matchs, teigneux et besogneux, les Pozzi, Galvani, Lorenzi… On peut avoir du respect pour ces gars, arrivés là sans grand coup, mais alors qu’est-ce que c’est moche à regarder !

    - J’ai toujours profondément détesté Juan Ignacio Chela. Son jeu, sa tête, son immonde geste de service, ses coups placés mais pas puissants, ses râles en défense, tout. C’est mon Ginepri à moi.

    J’essaierai de repasser avant que le classico n’emporte tout sur son passage.

    • Nath 17 mars 2012 at 13:03

      Parmi les Italiens pourrisseurs de matches dont tu parles, j’aurais tendance à ajouter Volandri, même s’il peut avoir quelques coups sympas. Un des pires services du top 100, dont je croyais qu’il avait disparu définitivement en 2008.

      • Guillaume 17 mars 2012 at 14:59

        Ah Volandri je le sauve pour son revers, l’un des plus magnifiques que je connaisse. Après c’est clair que le service et le coup droit ça pique les yeux.

  9. Quentin 17 mars 2012 at 11:53
  10. Quentin 17 mars 2012 at 12:06

    Je viens de revisionner la demi Nadal Murray de Wimbledon 2011, qu’il est bon le garçon!
    Elmar, tu passes à côté de quelque chose!
    http://www.youtube.com/watch?v=Lpqk9gIPui0
    http://www.youtube.com/watch?v=7tMYPWSfRR0&feature=related

    • Quentin 17 mars 2012 at 12:37

      Les deux volées que Nadal met dans le premier lien à 6’43″ sont edbergienne!

      • Bapt 17 mars 2012 at 16:11

        Tu dois avoir un très lointain souvenir de ce qu’était Edberg à la volée… Nadal ne fait quasiment jamais de volées d’approche. C’est toujours une volée de finition de point… D’ailleurs il a une bonne main dans ce cadre là.
        J’attends de voir Nadal sur un chip & charge, un retour-volée ou un service volée « à la régulière » (et pas pour surprendre le relanceur) pour juger.

  11. Fart-Burna 17 mars 2012 at 12:09

    Salut la compagnie !
    Bien ce petit flop, ça change des tops même si on y retrouve certains pensionnaires en commun.

    J’y vais de mes petites réponses:
    1) Stan

    2) Tipsarevic, ça me ferait plaisir

    3) Cipolla c’est sale ! Ya des toilettes pour ça !!!

    4) Pas moi, mais à l’occasion un soir de déprime s’il n’y a rien dautre à se mettre sous la dent…

    5) à mon avis oui

    6) Je reste persuadé que sur un tournoi il est capble de faire péter son GC qui ne fera rire personne en étant plus malin que lui même sur 100m contre Nadal…

    7) Un petit moment encore

    8 ) Là comme ça, aucun ne m’a laissé de grand souvenir…

    9) – comme par magie, si si j’y crois…
    - je ne compte plus…

    10) Ginepri ne fait pas avancer la balle, c’est la balle qui le fuit le plus vite possible !!!

    Bon app’ les gens

  12. William 17 mars 2012 at 12:20

    Très bonne idée Elmar ! Le principe des questions est très sympa aussi.
    J’ai quelques réserves sur certaines remarques mais c’est normal, c’est le coeur qui a pris la plume !

    Almagro : je le trouve très spectaculaire, une incroyable vitesse de bras surtout en revers. Mentalement c’est pas ça du tout, cf. ses matchs contre Nadal en 2009 à l’US Open et à Bercy.
    Q1 : je pense que c’est lui qui a le plus faible mental.

    Fognini : j’aime bien, sa gestuelle est plutôt agréable car elle n’est pas forcée. Sa carrure « normale » fait que je l’apprécie encore un peu plus. Sacrée main aussi. Et je remercie tous ceux qui sortent Monfils à Roland, alors merci Fabio.
    Q2 : Djokovic !

    Cipolla : absolument rien à dire sur lui, je crois que je ne l’ai jamais vu jouer. Le tennis italien actuel me fait de la peine : des mecs sans coup fort qui jouent depuis maintenant pas mal de temps, toujours présents dans les premiers tours mais jamais plus loin. Seppi, Lorenzi, Cipolla, Starace, pfiouuuuuuuu…
    Q3 : Arno m’a tout piqué. Saleté de nabot rouge.

    Montanes : Jaws. Le ratelier de l’enfer. C’est un limeur, c’est vrai, mais il ne me dérange pas plus que ça.
    Q4 : Guillaume vise juste, j’ai vu ses matchs contre Federer à Estoril et à Melbourne.

    Berdych : moi j’aime bien Berdych. Je l’ai déjà écrit, on me raille parfois, mais Berdych c’est une gestuelle assez épurée et une volonté d’agresser qui me plait toujours. C’est une brute, pas de doute là-dessus, mais il souffre d’un délit de sale gueule je pense… Mais au niveau de l’esthétique des coups, face à un Tsonga ou à un Soderling y’a pas photo.
    Q5 : bien sûr ! Sur dur rapide ou en indoor.

    Monfils : je le hais. C’est un fumiste, un tire-au-flanc, un type qui a hérité d’une caisse physique inespérée et qui le mental de tueur d’un croisement entre Chantal Goya et un moine tibétain.
    Q6 : j’espère bien qu’il fera un jour claquer le Grand chelem de Metz ! Ah c’est déjà fait ? En route pour le Monf Slam alors : Montpellier, Lyon et Marseille !

    Nadal : je n’ai jamais aimé, je n’aime pas et j’aime de moins en moins mais écrire « sans coup gagnant de fou » c’est y aller un peu fort Elmar… Il tape quand même des winners de malade, même si c’est pas mon truc et que ça ne me fait pas bondir de ma chaise. Mais sinon, oui il m’ennuie. Toute cette sécurité dans celui que l’on appelle le guerrier des courts, il y a quelque chose de paradoxal qui m’a toujours échappé… Et à 18 ans à peine il surclassait physiquement un type chargé comme un mûle, bref…
    Q7 : tant qu’il lui restera une phalange et un ménisque, il jouera.

    Ferrer : je te trouve un peu dur là aussi. J’aime pas Ferrer, ses matchs m’emmerdent, mais ce n’est pas qu’un lance-balles. Il prend des risques, monte finir ses points à la volée (oui, oui) et il met moins de lift dans ses frappes que Nadal (c’est pas forcément voulu remarque !) donc trajectoire moins haute donc moins de marge de sécurité par rapport au filet donc prise de risque légérement supérieure. Mais le pire, c’est que même en ayant énoncé ces quelques éclaircies dans le jeu de Ferrer…ba on s’emmerde quand même.
    Q8 : contre Del Potro en Coupe Davis, sa première participation à la Master’s Cup.

    Djokovic : je fais parti de ceux qui n’ont pas changé d’avis sur Novak depuis 2011 (oeuf). J’aime son jeu tout en cadence, sa prise de risque, ses retours pleine bourre, ses amorties… Le personnage m’a toujours un peu gonflé mais sans plus. C’est un beauf très nationaliste, bon, so what ? Il triche au Trivial Pursuit aussi ? Je place le jeu en premier et j’aime son jeu.
    Q9 : Oeuf. Oeuf.

    Ginepri : une belle tête de con. Un look limite ridicule, un jeu qui me fait un peu penser à Paul-Henri Mathieu. Pas grand-chose pour me plaire…
    Q10 : parce que c’est un bourrin ?

    Mon Flop-Ten perso : Nadal, Ferrer, Tipsarevic, Simon, Monfils, Troicki, Benneteau, Ljubicic, Querrey, Clément.

    • Nath 17 mars 2012 at 12:47

      C’est fou, je ne partage que 2 flops avec toi (Troicki et Monfils). Super la diversité dans les goûts de chacun :)

    • Arno, l'homme des antipodes 17 mars 2012 at 13:01

      Moi ce serait…

      Djoko, Nadal, Murray, Simon, Monfils, Verdasco, Hewitt, Ginepri, l’inénarrable Greg, et enfin mon premier traumatisme tennistique: Bruguera.

  13. Coach Kevinovitch 17 mars 2012 at 12:28

    Autant te prévenir d’emblée, Elmar! J’ai de la famille en Suisse et tu risques de payer très cher ton numéro 4! :mrgreen:

    Almagro? J’ai du mal à comprendre que ceux qui aiment le tennis offensif puisse détester Almagro? Je pense qu’il pâtit d’un racisme anti-terrien. S’il serait uniquement un consommateur d’herbe (à comprendre dans son sens tennistique), il serait très apprécié.

    Fognini me laisse indifférent tout comme Cipolla.

    Montanes est l’un des derniers terriens à l’ancienne et sa sympathie envers les esthètes fait qu’il a un revers à une main. Laissez le tranquille voyons!

    Déclarer détester Berdych à cause de son style bourrin sans associer Soderling dans le lot me semble être le fruit d’une malhonnêteté intellectuelle hyperbolique. C’est évident que dans la catégorie bourrin, le tchèque a une technique beaucoup plus pure et léchée que le suèdois. Si Berdych c’est le niveau zéro, Soderling est le zéro absolu.
    La question à 20€ est la véritable raison de cette injustice surtout quand on met à côté le grand service que Soderling a rendu à la cause fédérienne: faire l’impossible à Roland-Garros et s’écrouler en finale tel un Schuttler ou un Clément.

    Monfils me fait dans tous ses aspects, sa surmédiatisation, ses éliminations burlesques en Grand Chelem, le fait qu’il estime prendre Nadal au 100 mètres, son coeur de kényan et sa statistique pitoyable en finale. Je le remercie pour tous les fous rires que j’ai eu grâce à lui.

    Le numéro 4, tu paieras très cher, cet affront, j’avais des réticences à sortir mon article « horribilis » mais elles ont disparues. Pour ton crime, tu devras faire pénitence et ma vengeance sera terrible pour toi et tout 15-love. L’article en question est presque fini, quand tu te connecteras lundi tu vas comprendre ce qu’est la vision de l’horreur.

    Si tu penses que les numéros 4, 3, et 2 sont les plus suspects physiquement, j’estime qu’un joueur qui a disputé lors d’une saison 97 matches sans déclin du début à la fin est mille fois plus suspect. Ce joueur s’appelle Roger Federer. Ben oui, à un moment, cela devient inconcevable de dire suspecter certains et pas d’autres pour cause d’image principalement alors que ceux qu’on laisse tranquille ont fait plus suspect que les précédents.

    Djokovic, je ne l’aime pas depuis le début et c’est le dernier joueur de tennis depuis bien longtemps (Justine Hénin) à s’être transformé physiquement d’une intersaison à l’autre alors qu’il faisait déjà partie du gotha du gotha (autrement qu’il avait le physique pour l’être). Cela me rappelle les transformations physiques des joueurs de Ligue 1 dès qu’ils vont à l’étranger et qui tentent de nous faire croire qu’aucun staff de club de Ligue 1 ne connait la musculation. En un mot: RIDICULE!

    Ginepri m’indiffère.

    • Quentin 17 mars 2012 at 13:25

      « Ben oui, à un moment, cela devient inconcevable de dire suspecter certains et pas d’autres pour cause d’image principalement alors que ceux qu’on laisse tranquille ont fait plus suspect que les précédents. »

      C’est absolument pas contre toi CK, j’aime beaucoup tes post et le fait que tu fasse entendre tapetite musique.

      Mais là pas d’accord du tout, c’est un peu comme ceux qui disent que c’est la longueur du Tour de France encourage le dopage.
      Ce qui est suspect, c’est pas que les coureurs parviennent au bout de 3500 km mais que les coureurs montent l’Alpes d’Huez à 35km. Ce qui est suspect en tennis c’est pas qu’un joueur fasse 97 matchs (Federer en 2006, Djokovic Nakunpoumon en 2009 qui fait une fin de saison en fanfare), ni qu’il dispute un match de 11h sans trop baisser de rythme mais qu’il mette une intensité démentielle pendant ce temps. C’est pourquoi les finale de l’US 2011 ou l’AO 2012 me sont beaucoup plus suspectes que les perfs de Federer en 2006 ou celle de Isner et Mahut à Wimbledon 2010.

      • Ulysse 17 mars 2012 at 14:33

        Je soutiens Quentin. Tous les styles de jeu dépendent du physique, mais y en a qui en dépendent plus que d’autres et ne pas intégrer ce facteur dans la comparaison Nadal / Fed est une grossière erreur.

      • Coach Kevinovitch 17 mars 2012 at 21:10

        Le style de jeu de Federer est autant demandeur en termes d’intensité physique que celui de Nadal et Djokovic. Seulement les deux (leurs jeux) ne sont pas demandeurs physiquement de la même manière.

        Le physique de Federer est utilisé pour des efforts très intenses mais plus brefs, pour mettre à chaque point des démarrages (on ne peut parler d’accélération tant les distances d’effort sont courtes) qui lui permettent de rentrer dans le court et/ou prendre la balle tôt ce qui lui permet de prendre de vitesse l’adversaire.

        Il faut voir comment Roger imprimait un rythme en 2004-2006 qui dépassait complètement ses adversaires. Vous avez tous déjà oublié ou quoi? Roger me faisait penser comme un sprinter roi des efforts courts et meutriers pour l’adversaire.

        Nadal et Djokovic sont plus des marathoniens qui mettent beaucoup d’intensité dans la balle, leurs efforts sont plus longs, des « marathons » comme on les appelle souvent.

        Roger utilisait l’ultra-vitesse, Rafa et Nole, les efforts plus longs. Le Roger de l’époque n’a jamais craqué physiquement, a fait craqué Nadal physiquement à Miami en 2005, a tenu les 5 heures à Rome sans craquer.

        Nadal met beaucoup d’intensité physiquement mais on sait bien que l’intensité que requiert ses victoires sont la base de ses futures défaites. Un mec qui est devant physiquement quand il met tout et qui s’écroule quand il n’a plus rien dans le réservoir je trouve cela très humain au contraire, beaucoup plus qu’un mec qui a pu jouer toute la saison sans baisser de rythme en prenant de vitesse ses adversaires à chaque fois.

      • Ulysse 18 mars 2012 at 12:35

        Quand je joue depuis 1h30 et que je commence à être sur les rotules, ma seule planche de salut est de chercher à abréger le point en avançant et frappant fort à plat dès que possible. Jouer en prise de balle précoce et à plat est beaucoup moins dépensier que jouer à trois mètres de la ligne en gros lift. C’est évident pour quiconque a joué au tennis.

        Nadal joue chaque coup de raquette à fond car l’énergie qu’il ne met pas pour faire avancer la balle il la met dans l’effet. C’est épuisant. Dans la comparaison Nadal-Federer, si l’impression visuelle ne te suffit pas, il reste les stats de nombre de frappes, temps de jeu, pourcentages de gains en rallyes, etc… qui démontrent par a+b que le jeu de Nadal est de faire durer l’échange, celui de Fed de l’abréger.

    • Elmar 17 mars 2012 at 19:16

      Quelques précisions : Almagro, c’est clairement un délit de sale gueule, parce que son tennis est pas dégueu… mais faut dire que sa capacité à se vautrer rapidement là où ca compte et à performer là où personne ne joue, c’est pas méga enthousiasmant.
      Sur Nadal et le dopage ensuite. Je ne fais pas partie des vierges effarouchées et si demain on m’annonce que Federer a été dopé toute sa carrière, je serai déçu mais pas stupéfait. En revanche, concernant les trois cités dans l’article, ce ne sont pas leur performances physiques qui me sidèrent, mais leur capacité à gardea même concentration et la même intensité sur chaque frappe de balle de chaque point de chaque match. Federer joue en dents de scie, c’est visible par tous et ça parle au tennisman amateur que je suis. Mais d’être en revanche tout le temps à font c’est du jamais vu dans l’histoire

    • Elmar 17 mars 2012 at 19:21

      Du tennis et c’est ce qui fait que je n’ai aucun doute les concernant.
      Sur Berdych enfin: l’idée de l article.m’est venue lors d’une conversation surle carré d’as de bourrins Jo-Sod-del pp-le.kapo. J’avais expliqué pourqjoi les 3 autres avaient leur intérêt (Sod = tete à claques de service). Le kapo est celui dont le tennis est le pluspropre mais c’est aussi le plus dispensable des 4.

  14. Jérôme 17 mars 2012 at 12:49

    1) Stan, y a pas photo.

    2) un qualifié ?

    3) Mais voyons ! Cipolla ! C’est aux toilettes qu’on fait ça.

    4) comme dit plus haut, un match de Fed contre Montanès, oui.

    5) oui, dès cette année.

    6) ben non. Sinon ce ne serait pas la Monf’.

    7) 2 ou 3 ans maxi.

    8) Son Plus beau match ? La finale du Masters 2007 (Djoko)œuf corse.

    9) Il s’est inspiré du plus performant en la matière. Et moi aussi, je n’aime pas la personne mais j’aime plutôt bien son jeu qui est un nouvel avatar de celui d’Agassi, Djoko ayant une meilleure hygiène de vie, une meilleure condition physique, un meilleur dopage et un meilleur mental que Dédé.
    Ce que j’aime dans son jeu, c’est qu’il est franco et chevaleresque. Résultat, c’est beau contre Fed.

    10) il met des grosses mines épicétou.

  15. Alexis 17 mars 2012 at 13:41

    1) J’aime bien Almagro nonobstant son faciès sarkozomorphe. Pas plus tard qu’avant-hier il a claqué une de ces fusées en revers… Pour le mental je mettrai bien une pièce sur Stan.
    2) Le Aldo Maccionne du tennis (sa démarche!)a tout de même un bras pétri de talent. Il peut embêter tout adversaire qui joue à la baballe sans lui rentrer dans le lard. Son compatriote décrié ci-après par exemple, Cipolla mer à boire pour lui.
    3) Vous connaissez bien sûr Paul Preboist? Figurez-vous que malgré sa petite taille, assis, Paul a bien deux têtes de plus que le plus grand des Rochus.
    4)Non.
    5)En voilà un qui déménage. Il était pas loin à l’AO, mais, par foirage de pénalties par paquets de douze, le match lui a échappé. S’il prend un peu plus de plomb dans la cervelle et ajuste mieux ses coups, je ne vois pas ce qui peut l’empêcher de battre Rrrrafaa.
    7) Le Rafa donc. Je dois dire que quand l’opposition est consistante et de qualité, il produit souvent des matches très agréables à voir, pourvu qu’on ait pris soin auparavant de se séparer de l’antipathie que son statut de briseur de rêve nous inspire. Son jeu est alors hyper agressif, varié et surtout extrêmement intelligent. Il sait tout faire et le fait la plupart du temps à bon escient: au moment où les points comptent double.

    Le Nadal d’hier, je veux bien en bouffer encore un peu.

    6) Le pire comme le meilleur. Des qualités qui une fois rassemblées en un même lieu à un même moment pourraient faire des étincelles. Oui, pourquoi pas un GC…peut-être même RG. Vous imaginez l’ambiance?

    8 ) Masters 2007 contre Federer? En plus il a perdu.
    C’est plus qu’un pou : il est agressif sur toutes ses frappes et cherche à déborder en permanence. Mais quelle gestuelle de crabe.

    9)Un physique suspect mis au service d’une technique très fluide et d’une tactique très efficace (cf ce qui en a été dit pendant l’OA).
    Sinon, oeuf.

    10) La balle le hait.

    • Alexis 17 mars 2012 at 14:40

      Ah désolé Arno j’avais pas vu la mer à boire.

  16. Nath 17 mars 2012 at 13:56

    Un flop-Ten sans Granollers, tu déconnes, Elmar !!! Plus sérieusement, article emballant, on va pouvoir s’en donner à cœur joie ! Parfait pour le week-end. J’espère que tu nous diras d’où tu sors un tel article. Un post élogieux sur une de tes têtes de turc ?
    Très bonne idée que ces petites questions source d’inspiration pour certains.

    10 Stan, le meilleur potentiel des 4 à mon avis, mais qui n’a pas vraiment fait mieux que les autres.
    9 Antoine dit Verdasco, il n’a pas tort, car c’est déjà arrivé, à… Wimby ! Et pourquoi pas Almagro ?
    8 Arno
    7 Vu qu’il a déjà joué Fed, quelques uns ici.
    6 Oui
    5 Non, il aura toujours quelqu’un sur sa route qui sera plus malin que lui, ainsi que de lui-même et également que sa personne.
    4 Je sais pas. Voilà.
    3 Je ne les ai pas vus en entier mais j’aurais pensé à ces deux-là :
    http://www.youtube.com/watch?v=I9iULXRi0cM
    http://www.youtube.com/watch?v=Pnnd7PsDfyc
    Et aussi son match contre JMDP en finale de Coupe Davis l’an dernier.
    2 a Travail, sacrifice, bla bla bla (œuf). b On cherche encore.
    1 Lui-même ne le sait pas, alors moi…

    Je ne partage pas certains de tes « flops ».
    Par exemple, j’aime bien Fognini, pour les mêmes raisons que Guillaume. De plus, c’est le premier joueur sachant jouer sur TB que j’ai vu jouer en vrai à RG dans un match où il avait démoralisé Istomin. Il dégage à sa manière une certaine facilité (dans la défaite aussi, oui oui…). Ah et comme William, je le remercie d’avoir sorti Monfils.
    Almagro, je ne suis pas spécialement fan, mais pas au point de le mettre en flop. Selon l’adversaire, ça peut être sympa.
    Berdych, il ne fait pas partie de mes joueurs préférés mais dans un bon jour, ça peut être pas mal. Et dans un très bon jour d’un adversaire qui joue intelligemment, c’est encore mieux !
    Nadal, je partage ton agacement sur le caractère quasi-inéluctable de ses victoires, mais je trouve aussi que cela rend le défi de le battre intéressant pour ses adversaires, et en tant que spectatrice, je suis toujours curieuse de voir comment ils s’y prennent face à lui. Et c’est un joueur qui ne joue pas exactement de la même manière sur toutes les surfaces. Par les temps qui courent, ça n’a pas de prix. Seul bémol, cette victoire à l’USO sans trembler ni même transpirer, une manière de compléter le « career slam » de manière assez insipide de mon point de vue.
    Ferrer, absolument rien contre lui. D’ailleurs, quand il peut prendre l’initiative dans l’échange, il ne se gêne pas pour le faire. Son seul tort est de manquer d’un coup qui met un terme à l’échange définitivement.

    Je vais essayer de donner le mien :
    10 Stan, j’ignore pourquoi, j’ai jamais accroché
    9 Troicki, parce que Troickard !!!
    8 Montanes (mention spéciale à la photo choisie)
    7 Cipolla, effectivement parmi les ennuyeux, je l’ai très peu vu jouer d’ailleurs.
    6 Gasquet, il ressemble à quelqu’un que j’aime pas dans la vie, je ne peux pas faire abstraction
    5 L’actuel Djokovic, que j’aimais pourtant bien avant.
    4 Del Potro, cette « molesse » entre les points et cette implacabilité pendant, quel ennui..
    3 Ginepri, je dois le mettre dans mon flop 3 quand même
    2 Monfils (marrante la vidéo du CD en slow motion, elle m’aurait convaincue s j’avais encore le moindre doute)
    1 Granollers, je m’en suis déjà expliquée.
    Voilà, j’en ai 10 tout juste !

  17. Quentin 17 mars 2012 at 14:10

    C’est amusant cette histoire de Nadal rouleau compresseur, j’ai la même impression et pourtant il a perdu 15 fois l’année dernière, 6 fois contre Djoko mais aussi contre Davydenko, Ferrer, Tsonga (2 fois), Dodig, Fish, Murray, Mayer et Federer.
    Difficile de croire à une victoire inéluctable quand on voit ça et pourtant c’est souvent l’idée qu’il donne.

  18. Jérôme 17 mars 2012 at 14:23

    C’est fou ! J’ai fait la même blague pourrave que Fart à propos de Cipolla.

    Merci, Quentin, de rappeler que la domination de Nadal est, hormis bien sûr la terre battue, un mythe.

    Nadal, je pourrais le résumer en 2 caractéristiques :
    - le meilleur joueur dexTB des 30 dernières années, remarquablement adaptable ailleurs ;
    - et un joueur construit pour être l’arme anti-Federer.

    • Quentin 17 mars 2012 at 14:26

      Z’ai zamais dit ça!
      Je m’étonnais juste du décalage entre l’image de victoire inéluctable (image que j’ai moi aussi) et la réalité qui est plus nuancée, c’est tout.

  19. karim 17 mars 2012 at 14:32

    Excellente livraison du trop rare elmar, l’autre Suisse.

    Moi en fait ca va beaucoup plus vite de faire le tour des gars que je suis prêt à voir jouer, tout le reste m’ennuie profondément: FED, Haas, richard, nalbide, almagro et wawrinka quand ils sont bons, djoko quand il joue nadal, gulbis pendant un mois y’a quelques années, dimitrov mais je ne sais plus pourquoi au juste.
    Ceux que je vomis le plus c’est le contingent de limeurs espagnols ou hispaniques, interchangeables et incolores, indolores et inodores. Les joueurs placebo et petits cousins de robredo.

  20. karim 17 mars 2012 at 14:36

    Ah j’oubliais, je hais gilles Simon mais je n’ai aucun mérite c’est vrai.

  21. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (la seule, l'unique!) 17 mars 2012 at 14:39

    Mais pourquoi est-il aussi méchant???? Parce queeeeeeeeee!!!!!!
    Elmar qui se mue en Marc Rosset pour découper des têtes, J’AIME!

    10) Nicolas Almagro

    Moi je l’aime bien le père Almagro. Un bras phénoménal, des fulgurances spectaculaires mais un mental en carton. Quel dommage… L’archétype du joueur gâchant un potentiel tennistique exceptionnel.
    Et pour l’avoir vu en vrai à RG l’an dernier, sa vitesse de bras est vraiment hors du commun!

    Q1 : Nico, malheureusement et sans hésitation…

    9) Fabio Fognini

    J’ai très peu regardé des matchs de ce joueur et pour tout dire, je ne savais même pas à quoi il ressemblait avant de lire ton article…
    Pas grand chose à en dire donc.

    Q2 : à nouveau La Monf’? Juste pour le fun :lol:

    8) Flavio Cipolla

    Affreux, affreux, affreux. Une gestuelle horrible et une faiblesse côté revers qui ne devrait pas exister à ce niveau.

    Q3 : tu chipotes là… (je sors sur la pointe des pieds)

    7) Albert Montanes

    Un croco, un vrai, avec les chicots qui vont avec… :mrgreen:

    Q4 : intégralement je ne sais pas, mais j’ai déjà regardé des matchs l’opposant à Fedou…

    6) Tomas Berdych

    Un bourrin sûrement mais une gestuelle fluide et pure pour le riant tchèque. Et une volonté toujours intacte d’agresser l’adversaire. Je salue l’effort en tout cas. En revanche, un jeu à la volée catastrophique! Et je pèse mes mots…

    Q5) Bien sûr mais en 2 sets gagnants et en indoor.

    5) Gaël Monfils

    Comme Will’, j’éprouve une haine presque viscérale contre Gael le clown. Bien que je lui concède un sens de l’humour parfois poilant mais toujours involontaire… C’est bien sa seule qualité à mes yeux.

    Q6 : Tout sauf ça!

    4) Rafael Nadal

    Moi aussi, il m’ennuie passablement. Je n’ai jamais pu blairer son côté gladiateur dans l’arène (trop démonstratif à mon goût). Et puis, tous ces tocs :roll:
    Même si avec le temps, il est plus facile de relativiser et d’accepter les misères infligées à Fed, je ne verserais pas ma petite larme quand il fera ses adieux au circuit…

    Q7 : j’espère pas trop longtemps encore…

    3) David Ferrer

    Moi la mobylette qui pisse fluo ne me gêne pas tant que ça. Je veux dire, je préfère mille fois regarder un match de Ferrer qu’un match de notre Gilou national.

    Q8 : Masters 2007, coupe davis

    2) Novak Djokovic

    Autant j’aime assez le jeu qu’il peut proposer (un Agassi moderne), autant le personnage m’est insupportable et ce depuis son accessit au top 3.

    Q9 : (oeuf?)

    1) Robby Ginepri

    Un tête de zob et un jeu de crabe. Rien d’autre pour ma part.

    Q10 : il fait peur à la balle…

    • Baptiste 17 mars 2012 at 15:37

      Berdych est plus que correct a la volée. Rarement des volées d’attaque certes mais quelques tres bonnes volées placées. Sa gestuelle est plutôt agréable par ailleurs.
      Donc pas d’accord :)

  22. Guillaume 17 mars 2012 at 15:09

    Un truc où je rejoins complètement le Coach et qui m’exaspère sur ce site, c’est cette faculté à accuser systématiquement Djokovic et Nadal de dopage, tout en mettant de prudes œillères devant celui qui a lancé la mode des saisons à Petits chelems et à 100 matchs disputés, le tout, lui, en le faisant quasiment 4 ans de suite… et sans jamais être fatigué. Parce que, ok, Federer a un jeu moins épuisant que les deux autres, mais en attendant, dans ce trio y’en a bien qu’un, et un seul, qui n’a jamais eu le moindre coup de mou en 4 ans au sommet, jamais aucune baisse de forme, rien. Alors que Nadal et Djoko ont au moins le bon goût d’être incapables de réaliser une seule année sans qu’un gros coup de barre n’intervienne à un moment. Ca compense à mes yeux largement.

    Clairement, sur ce débat du dopage, je n’arrive vraiment pas à comprendre – indépendamment de l’amour inconditionnel porté à un joueur – comment on peut dissocier Federer, Nadal et maintenant Djokovic dans la suspicion autour de leurs performances. Vue leur capacité sans cesse renouvelée à rééditer les performances sur le long terme, alors si un des trois est chargé, les deux autres ne peuvent pas ne pas l’être (et perso mon avis va plus dans le sens du verre plein que du verre vide).

    • Antoine 17 mars 2012 at 15:29

      Le fait qu’il n’ai pas eu de coup de mou plaide plutôt en faveur du Suisse..et non le contraire..

      Par ailleurs, la durée de ses matchs est deux fois plus faible que celle de Nadal par exemple..

      Enfin, cela fait longtemps qu’il ne joue plus 90 matchs par an…Depuis quelques années, il est plutôt autour de 75…

    • karim 17 mars 2012 at 15:31

      Guillaume et coach vous n’êtes pas seuls, c’est ce que je dénonçais hier soir. Mollement hein parce que faut pas déconner non plus.

      • Le concombre masqué 17 mars 2012 at 21:03

        Guillaume et karim, je pense avoir le recul plus que nécessaire concernant federer, je me qualifierai de FFF repenti… Aussi, comme les anciens alcooliques je peux parler du sujet avec une vision, je pense assez précise. Alors je trouve ça ridicule d’accuser natal de dopage à tort et à travers et même carrément grotesque et pitoyable de le faire le lendemain de son match contre Roger qu’il a torché une fois de plus.

        Que Fed soit dopé ou un truc plus subtil pour améliorer ses performances (œuf) ça ne me surprendrait malheureusement pas, comme pour n importe quel sportif de très haut niveau. Mais la différence avec rafa ou djokodope, donc, c’est que quand on regarde les matchs, on se dit pas : roger vient de claquer 3 aces de suite, ou de faire deux demi vollées de revers consecutives, ou de casser les pattes de son adversaires avec une serie de chop rasants oundereussir un chip and charge en retour de service PARCE QU IL EST DOPÉ. Alors que quand on voit les autres foufousns faire un rallye de 50 coups on se dit clairement : ils arrivent à faire ça parce qu’ils sont chargés comme des mules. sans exagerer sur la différence de jeu de fed et rafa, (car j ai muri, et oui je sais, FED défend aussi beaucoup) , me dire que roger serait dopé ce serait un peu comme me dire que serguein

        • Le concombre masqué 17 mars 2012 at 21:08

          Pardon iPad de merde. Comme me dire donc que serguei bubka se serait dopé : dommage mais quand meme qu est ce qu il nous a inventé celui la… Alors que si on me dit que induran etait charge, je me dis, ah merde l enfoiré…

          Et c est ça qui fait toute la différence : la dimension TELLEMENT physique que rafa et Nole maintenant mettent dans leur jeu rend insupportable l’idée que leur qualité principale soit chimiquement artificielle…

      • Coach Kevinovitch 17 mars 2012 at 21:26

         » Mais la différence avec rafa ou djokodope, donc, c’est que quand on regarde les matchs, on se dit pas : roger vient de claquer 3 aces de suite, ou de faire deux demi vollées de revers consecutives, ou de casser les pattes de son adversaires avec une serie de chop rasants oundereussir un chip and charge en retour de service PARCE QU IL EST DOPÉ »

        Mais c’est avec cette idée là que les organisateurs arrivent à faire croire au plus grand nombre et aux médias qu’il n’y a pas de dopage dans le tennis. C’est cette idée qui est LE PROBLÈME!

        L’autre effet pervers de cela est que l’on crée un « faciès de dopé » qui permet de faire semblant qu’il y a une traque en suspectant certains (l’autre moyen est de choper des sans-grade).

        Il faut casser cette première idée pour pouvoir établir un sport propre.

  23. Antoine 17 mars 2012 at 15:19

    Qu’est ce que vous pensez de cette nouvelle défaite de Del Po face à Federer ? Cela fait cinq de suite depuis son retour à la compétition et quatre rien que pour cette année..Et il n’a toujours pas gagné un set..

    Je n’ai pas vu le match mais lu les divers comptes rendus icic ou là, ainsi ce qu’en a dit Del Po. Manifestement Roger était revenu au bon niveau après une semaine difficile. Le contraste est complet avec son match contre Bellucci. Un très bon niveau de jeu et s’il joue comme cela ce soir plutôt que comme contre Bellucci, il aura sa chance contre Nadal qui lui était à la baisse hier contre Nalbandian. Nerveux, bcp de fautes, ce n’était pas du grand Nadal même s’il avait déjà fait un mauvais set rempli de fautes en revers lors de son deuxième match aussi. Sera certainement bien meilleur ce soir contre Roger..

    Mais Del Po lui a été très décevant. Il s’est mis la pression tout seul et a donné l’impression d’avoir perdu le match dès qu’il avait paumé le premier jeu. Il dit d’ailleurs que ce jeu avait une très grande importance pour lui car c’est dur de revenir contre Roger. Pas faux, mais Roger n’avait fait que remporter son jeu de service et del Po pête un cable après ce qui est probablement une erreur d’arbitrage que ne peut pas corriger un hawkeye en panne…Et dans ce cas, l’arbitre n’a pas le droit de se déjuger et de décider de remettre deux balles par exemple…Je ne dirais jamais assez à quel point cette machine est une connerie pour l’arbitrage mais passons..Perdant tout lucidité, Del Po avait grillé tous ses challenges dès le premier jeu également…Au final, il en prend encore une sévère, ne se remettant dans le match qu’une fois que c’était trop tard…

    Il devient donc de plus en plus manifeste que Del Po a un gros pb avec Roger, un pb qu’il n’arrive pas à résoudre. Là, il avait une occasion et foire complètement. Cela fait maintenant 11-2 en faveur de Roger et Del Po donne le sentiment d’être part pour avoir un H2H qui ressemble de plus en plus à celui de Davydenko. Faudrait quand même qu’il évite de se retrouver au même stade que Roddick.. Je pense que cette défaite risque de lui faire du mal, et pas seulement dans la perspective de ses futures matchs contre Roger, mais contre les autres membres du top 4 aussi..IL faut absolument qu’il en tape un et le plus vite possible, dès Miami si possible..Sinon, durant la saison il va lutter pour être au mieux 5ème, mais pas pour une des premières places…

    Ce qui me plairait vraiment ? Qu’il se retrouve à Miami pour une fois ailleurs que dans les parages de Federer mais plutôt du côté du Djoker et qu’il lui en colle une en quarts..

  24. Quentin 17 mars 2012 at 15:26

    J’ai jeté un coup d’oeil à Sampras pour regardé son nb de matchs joués:
    1992: 91 (72 victoires/19 défaites)
    1993: 101 (85/16)
    1994: 89 (77/12)
    1995: 88 (72/16)
    1996: 76 (65/11)
    1997: 67 (55/12)
    1998: 78 (61/17)

    La mode des 100 matchs disputés c’est pas nouveau, le petit chelem si mais avec l’homogénéisation des surfaces c’est difficile de comparer, en tout cas Sampras reste numéro 1 entre 1993 et 1998 à chaque fin d’année, même si sa domination est moins marquée que Fed, mais ce dernier ne part pas de rien. Est ce qu’il a eu des coup de mou pendant ces 6 saisons j’en sais rien je ne connais pas assez Sampras pour ça, je crois juste qu’il a fini 1998 complètement carbonisé.
    Après dixit Courier Sapras lui aussi à fait usage du dopage donc…

    • karim 17 mars 2012 at 15:35

      Attends de quoi tu parles la? Tu cherches les embrouilles ou quoi? C’est quoi ton plan? Quentin je vais te tarantinoler ta gueule moi!!!!!

      • Babolat 17 mars 2012 at 16:14

        J’ai son adresse t’inquiète… Un seul genou ou les deux ?

        • karim 17 mars 2012 at 16:59

          Les trois!!!

    • Quentin 17 mars 2012 at 17:34

      Mais je n’ai rien fait!!!!!

    • Coach Kevinovitch 17 mars 2012 at 21:32

      Je demande à voir plus d’images de Sampras mais si lui aussi, il avait prenait de vitesse systématiquement ces adversaires, il était très suspect alors.

  25. Ulysse 17 mars 2012 at 15:32

    Excellent lâché de vapeur Elmar, bien que parmis tes têtes de Turcs il y a p
    Pronostic IW: Nadal bat Djokovic en finale. Je l’ai dit au début, pendant, je le redis maintenant.

    • karim 17 mars 2012 at 15:36

      Je vois le même résultat que toi pour la finale, ce qui me rassure!

      • Ulysse 17 mars 2012 at 15:43

        Ça me rassure aussi. Sera-ce suffisant ?

  26. Ulysse 17 mars 2012 at 15:42

    Excellent lâché de vapeur Elmar. Parmis tes têtes de Turcs il y a pas mal de joueurs qui suscitent plus le rire (Gael), la pitié (Almagro), l’ennui indifférent (Cipolla, Fognini, Ferrer, Ginepri) que la haine ou le dégoût chez moi.

    Nadal c’est ambivalent. Il est à la fois respectable pour son coté pro et détestable pour ce qu’il incarne de l’évolution du tennis. Djokovic ne fait que marcher sur ses traces, c’est masqué par une personnalité très diffférente, mais il ne fait que copier son emphase sur le retour et la régularité.

    Pronostic IW: Nadal bat Djokovic en finale. Je l’ai dit au début, pendant, je le redis maintenant.

  27. Marc 17 mars 2012 at 16:19

    @Guillaume : je ne partage pas complètement ton point de vue, il n’y a rien d’exceptionnel a disputer 80 a 90 matchs par an dont au maximum 28 au meilleur des 5 sets.
    En moyenne un match au meilleur des 3 sets pour Federer dure entre 1h et 1h30 maxi, si tu prends le temps de jeu effectif, tu es encore a moins. Et entre 1h30 et 3h pour les matchs au meilleur des 5 sets. Pas la mer a boire pour un sportif professionnel…
    80 matchs, c’est en gros un match tous les 5 jours dans l’annee. En GC ils jouent un match tous les 2 jours…
    En Masturbe 1000meme quand c’est tous les jours, comme je l’ai dit c’est 1h30 en moyenne, pas de quoi fouetter un chat.
    Regarde combe d matchs jouaient les Lendl, McEroe, Connors, voire les Sampras et autres, c’était plutôt plus que FED.
    Encore une fois, peut être qu’il est dope mais il faut me dire quelle performance physique exceptionnelle il a fait ces derniers temps : il vieillit, il est moins endurant et a fait évoluer son jeu pour en tenir compte en allant vers l’avant et en fé ourdissant les echang

    • Babolat 17 mars 2012 at 16:21

      « En Masturbe 1000″… ah ces i-Phone. :)

      • Marc 17 mars 2012 at 16:27

        Non IPad, tout cela en voulant MS pour Master Séries
        Je suis maudit, tout le monde va me prendre pour un obsède !

      • Jérôme 17 mars 2012 at 18:11

        :lol:

        Celle-là, je n’y avais encore jamais eu droit !!! :lol:

      • Jérôme 17 mars 2012 at 18:13

        Marc, tu es la Rachida Dati de 15LT !!! :mrgreen:

        • Marc 17 mars 2012 at 18:25

          T’es dur, mais moi au moins, j’ai l’excuse de l’Ipad, du clavier tactile et du T9 ou équivalent :-)

    • Marc 17 mars 2012 at 16:26

      et en racourcissant les échanges.
      Je pense que Nadal a un physique hors du commun, qu’il aurait réussi dans n’importe quel sport, et des 19 ans n il avait montre cette endurance, en gagnant plusieurs MS en 5 sets des 2005.
      Pour Djoko, ce n’est pas pareil : le mec a la rue physiquement jusqu’à fin 2010 qui devient un surhomme en 2011, personne, ça m’interroge.
      Sur le plan physique, et on le voit en athlétisme soit tu es doue et tu es parmi les bons a 20 ans, soit, si tu exploses a 25 ou 28 ans, il y a un loup, cf Ben Johnson ou Florence Griffith Joyner.
      Donc je ne mets pas les 3 dans le même sac, Fed a un bon physique pou le tennis avec u jeu pas fatiguant et une bonne gestion de calendrier, Nadal a un physique exceptionnel, et j’ai des interrogations sur Djoko, c’est mon avis…et je le partage :-)

      • Antoine 17 mars 2012 at 17:25

        Des interrogations ? Moi j’ai la réponse…

    • Quentin 17 mars 2012 at 17:52

      Tout pareil Marc, les joueurs d’aujourd’hui ne disputent pas plus de matchs que dans les années 80 ou 90. Par contre certains ont un style de jeu beaucoup plus violent.
      Sur les coups de mou du Fed, cf le post de Jérôme. On peut voir qu’en 2004 et 2005 il sèche à chaque fois les deux derniers masters 1000 de la saison et qu’en 2006 il ne va pas à Bercy.

      Sinon il ne faut pas regarder que le nombre de matchs mais aussi le temps passé sur le court. A Indian Wells ça donne:

      Djokovic 6h35
      Nadal 7h37
      Federer 5h53

      Alors que Federer a perdu un set de plus que les deux autres larrons, et que Nadal a laissé max 5 jeu par match lors de ses trois premiers tours.

      Celà dit j’ai tendance à penser que Federer a recours à l’aide médicale (est dopé, quoi!), mais dire que  » Vue leur capacité sans cesse renouvelée à rééditer les performances sur le long terme, alors si un des trois est chargé, les deux autres ne peuvent pas ne pas l’être » me semble un peu rapide.

      Par contre je m’interroge sur le très rapide rétablissement de Federer entre son match contre Bellucci et celui contre Del Potro. Disons qu’en 48h un virus peut disparaître, après tout c’est du domaine du possible…

      • Antoine 17 mars 2012 at 17:59

        Federer n’a pas choppé la gastro mais un autre truc..Il n’a pas pu s’entraîner de la semaine et ne s’est rétabli que le jour ou il a joué contre Bellucci. Il manquait de physique ce jour là, c’est clair. Deux jours après, cela allait nettement mieux. Ce n’est pas anormal..

  28. Jérôme 17 mars 2012 at 17:30

    Où avez-vous été inventer que Federer n’avait jamais ni coup de mou ni blessure ???

    Et l’automne 2004 ?

    Et la demi de l’OA 2005 et l’automne 2005 et notamment la finale du Masters 2005.
    Et le printemps 2007 ?
    Et la mononucléose pendant l’hiver 2007/2008 ?
    Et le grand vide de février à mai 2010 suite au virus chopé à l’occasion d’un voyage en Afrique du sud ?

    Liste non exhaustive.

    Federer a bel et bien et tout simplement un jeu beaucoup plus fluide, beaucoup plus rapide et beaucoup moins usant que Nadal et Djoko épucétou. Je ne dis pas qu’il n’est pas médicalement assisté, mais à cause de son style il a beaucoup moins besoin de l’être que les 2 mutants.

    • Antoine 17 mars 2012 at 18:00

      Oui, c’est vrai tout cela…

    • Quentin 17 mars 2012 at 19:33

      Et le mal de dos fin 2008 début 2009
      Et la jambe à Wimbledon 2010

    • Guillaume 18 mars 2012 at 10:09

      Et un jour il s’est entaillé l’index en ouvrant une boîte de conserve.

  29. Antoine 17 mars 2012 at 17:35

    Ulysse et Karim pensent que Nadal va battre Djokodope en finale d’IW…Ce n’est pas rassurant pour Nadal..

    Au fait, avant la finale, il y a des demies et il faudrait donc que les intéressés s’imposent ce soir. Par ailleurs, le déroulement des demies peut évidemment avoir une influence sur la finale:

    Djokocrotte joue en premier. S’il règle compte d’Isner en une heure et quart et que Nadal rame pendant trois heures après en avoir fait presque autant hier, cela peut avoir un impact, non ?

    Pour ma part je m’en tiendrais pour l’instant aux demies finales et mon pronostic est qu’elle ne déboucheront pas sur un bien pénible match entre Nadal et Djokodope. L’un des deux, voire les deux, perdront en demies tout à l’heure. Je préférerais les deux d’ailleurs..Federer a une meilleure chance qu’Isner, mais ce dernier peut également créer la surprise…

    On joue durant l’après midi, c’est beaucoup plus rapide qu’en soirée, et c’est bon pour Isner, bon pour Federer aussi pour peu que cela ne traîne pas tropi..

    Mon pronostic est une finale entre Isner et Federer..

    • Chris 17 mars 2012 at 19:55

      Couillu comme prono mon cher Antoine.
      Pour ma part, je pense que Isner n’a aucune chance.
      Il faudrait vraiment que Djokovic réalise un match tout pourri.

      Pour Roger, il a toujours une chance contre Mowgli.
      Après tout, il a remporté 1 match sur 3. Mais en début de saison, sur une surface aussi lente, je n’y crois pas beaucoup.

  30. William 17 mars 2012 at 17:39

    Ce qui me fait quand même sourire, c’est la bronca face au supposé dopage de Djokovic. Car s’il l’est, c’est pour une simple et bonne raison : il bat Nadal au physique. Cela signifie donc que Nadal a atteint la limite naturelle du développement musculaire, de la préparation physique. En fait Nadal est un plafond c’est ça ? Tu perds contre lui ? C’est normal, c’est un monstre physique, à 4 ans il soulevait déjà de la fonte. Tu le bats au bout de l’effort ? Pas de chance pour toi, tu es forcément dopé.
    Je pense aussi que Djokovic est dopé, mais il ne faudrait quand même pas oublier qu’il n’avait jamais été très loin de l’Espagnol au niveau de l’intensité. Revoyez les matchs sur terre battue, ne serait-ce que Madrid 2009.

    • Jérôme 17 mars 2012 at 18:02

      Nadal a une condition physique aussi naturelle que celle de Ferrer. D’où croyez-vous que lui viennent tous ces tics faciaux et toutes ces grimaces ?

      Hypothèse : Nadal avait atteint le sommet dans son protocole. Djokovic a voulu relever le challenge physico-médical. Il a trouvé un nouveau protocole, différent qui lui permet de faire jeu égal avec la filière espagnole.

      Fini l’avantage physique de Nadal sur le plan de la caisse. Les 2 joueurs se neutralisent sur ce terrain qui était au cœur des choix techniques de Nadal au plan tennistique.

      Les 2 joueurs ne s’affrontent donc plus désormais que sur le plan tennistique. Et là, avantage Djokovic qui a un meilleur revers, un meilleur retour et un meilleur service, ainsi qu’un jeu plus rapide que Nadal, ce dernier ayant des gestes très amples en coip droit et mettant trop de lift.

      C’est simple et je trouve même moral que Nadal perde par où il a gagné.

  31. Antoine 17 mars 2012 at 17:54

    Oui, William, Nadal est bien l’étalon vis à vis duquel on peut étalonner les autres joueurs au plan physique parce que sur ce plan là, il domine depuis des années..

    Djokovic a été capable de se mesurer à lui sur quelques matchs dans le passé, notamment Madrid 2009, mais c’est tout…le physique n’a jamais été un atout de Djokovic jusqu’en 2011: c’était une faiblesse, souvent assez chronique d’ailleurs..

    D’une faiblesse, il aurait fait une force au point, non seulement de rivaliser avec Nadal, mais bel et bien de lui être supérieur ? Tout cela en arrêtant le gluten ? ou seulement grâce à une utilisation ponctuelle de son caisson hyperbare ?

    Je n’y crois pas une seconde…Seul un enfant de six ans peut y croire…Il est dopé, totalement dopé..Il a même pris des produits dopants durant sa demie contre Murray à Melbourne et a bien sur fait de même avant sa finale.

    Pour moi, son cas est clair, et j’espère qu’il va se faire gauler le plus vite possible..

    En ce qui concerne Nadal, j’ai toujours eu des doutes, mais sans plus. Il a un physique hors normes…En ce qui concerne Federer, je n’y crois pas un seul instant….

    • Chris 17 mars 2012 at 20:01

      Je partage ton opinion.
      Je ne pense pas une seconde que Federer soit dopé.
      Nadal, c’est possible, mais je n’y crois pas trop non plus.
      Il a toujours eu un potentiel hors du commun, et de plus il s’est toujours tellement dépensé qu’il a été victime de gros coup de mou à mi saison…

      Djoko, c’est sur qu’il est dopé :)
      Il est passé du physique de Platoche à Desailly en un mois…
      Y a un problème quand même…

  32. Patricia 17 mars 2012 at 18:00

    Sympathique exercice de style qui exerce l’attrait carctéristique des tests « êtes-vous un vrai hater? »
    Comme les autres, ma revue du flp :

    10) Nicolas Almagro

    Moi non plus je n’aime pas Almagro. Sur le plan du comportement, il ressemble à Verdasco (ce sont de graaaands amis) : vulgaire, colérique, geignard. J’aime pas sa tronche… Pour le jeu, c’est un des rares revers à une main qui ne me plaît pas, malgré son efficacité (ceux de Blake et Lopez itou). Alors qu’il a une puissance énorme, il joue hyper lifté, bien à l’intérieur des lignes. Il joue bien contre Gasquet. Adopté !

    Q1 : Seuls Almagro et Stan ont un vrai problème mental parmi les sus-cités (et par ouï-dire)… Mon antipathie ne m’a pas donné assez de matière pour décider de l’attribution d’une palme.

    9) Fabio Fognini
    Jamais vu, un connard caractériel d’après les anecdotes (mais doué apparemment ?)

    Q2 : il n’est pas assez bon pour rendre de grands services

    8) Flavio Cipolla

    j’ai un problème vis à vis de nombre de joueurs, c’est le zappage au bout de 10 secondes en cas d’ennui sans chouchou en face… Donc Cipolla, pensez !

    Q3 : Cipolla mer à boire !

    7) Albert Montanes

    Fort ennuyeux.

    Q4 : Il a eu le bon goût de se faire troncher régulièrement par Richard, ce pour quoi il lui sera bcp pardonné

    6) Tomas Berdych
    Un bourrin ennuyeux, au même titre que Del Po, Soderling et Isner, mais moins sympa.

    Q5) Je l’espère, c’est sa plus grande qualité!

    5) Gaël Monfils
    J’aime assez Gaël, et même son jeu est parfois (rarement) intéressant. Il a le potentiel pour un jeu non stéréotypé et quand il est très aggressif, ça se regarde avec plaisir. Malheureusement la plupart du temps, il se fait des noeuds de stress dans sa « cuisine » et échoue lamentablement.

    Q6 : Si par hasard ça arrivait, il aurait excellement joué, et ce serait plus marrant qu’une victoire de l’un des gars cités en 5).

    4) Rafael Nadal

    je ne hais pas le jeu de Nadal, bcp plus original, complet et intelligents qu’une bonne partie du circuit. J’ai bien sûr du mal avec son succès (non seulement l’impact de sa carrière sur Fed mais aussi Richard est excessivement pénible). Mais surtout, je l’ai toujours trouvé imbuvable sur un court, je supportais 100 fois mieux Hewitt qui est aussi rageux, mais pas croque-mort grincheux quand par malheur ça ne va pas comme il veut. Il fut un temps où il était très mignon une fois sorti du court, mais il a l’air de plus en plus chagrin et miteux… Rafa n’est sûrement pas dans mon flop, mais je ne pourrait jamais regarder un de ses matchs contre un joueur de rythme. Quel purge !

    Q7 : pour lui, il vaudrait mieux ne pas s’attarder indéfiniment

    3) David Ferrer

    Ferrer m’ennuie bcp mais je me suis surprise à regarder un match contre Richard et j’ai trouvé qu’on lui faisait une injuste réputation : il entrait très vite dans le terrain et ne jouait aucun coup d’attente.

    Q8 : il paraît Masters 2007, coupe davis, mais c’était sans moi

    2) Novak Djokovic

    Sur le plan du jeu, sa montée en régularité, sa reconversion vers plus de sécurisation (changement de raquette) et sur le retour (métamorphose en très bon déplacement qui date de bien avant le no gluten) ont fait évoluer ma perception vers l’ennui, alors que sans accrocher vraiment à son style – sa conception du point gagnant c’était quand même une série de balles très longues… Mais je goûtais sa ruse, son mental, son utilisation de sa panoplie technique, et même son côté trop gourmand, trop malin qui lui jouait des tours.

    Concernant la djokocalomnie sur les substances, elle m’agace assez car je suis persuadée que Djoko a vraiment plongé dans l’assistance médicalisée bien antérieurement quand il est devenu un des meilleurs coureurs du circuit, en même temps que Murray – époque où il portait le surnom de Nakunpoumon malgré des courses devenues soudainement phénoménales. Que sa suprématie actuelle témoigne d’un changement de pharmacie ou de praticien me paraît anecdotique.

    Je suis également persuadée qu’une partie très significative du top 10 bénéficie de cette assistance, avec plus ou moins d’expertise et de raffinement…

    Comme personnage de truand kusturicien, de petit escroc matois et débrouillard, je l’apprécie assez (j’ai du mal à supporter le goût que bcp proclament pour Connors ou Mac, qui pour moi étaient incomparablement plus odieux et néfastes dans leur attitude).
    Le coup de l’oeuf au gluten est à son image, un truc de goupil, et ça marche : combien se sont focalisés sur le leurre légal à l’heure de l’optimisation de l’organisme du Joker ?

    Q9 : un staff de l’ombre upgradé

    1) Robby Ginepri

    Indifférence parfaite. Je passe.

    Q 10 : oeuf bien sûr…

    • Chris 17 mars 2012 at 20:26

      A mon avis, Novak a bénéficie de l’expertise médicale de l’équipe serbe qui a du mettre le paquet pour remporter la coupe. Il a du être conquis par l’efficacité de la chose.

  33. William 17 mars 2012 at 19:23

    Isner est nul, Djokovic n’a même pas besoin de briller là…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis