Bercy, et à l’année prochaine

By  | 9 novembre 2009 | Filed under: Actualité

Bercy 2009, c'est parti ! (photo DR)Alors que le tournoi de Bercy s’est ouvert ce dimanche avec le dernier match professionnel de Fabrice Santoro – son 913e en carrière –, court passage en revue des enjeux du dernier Master 1000 de la saison. En souhaitant « bon spectacle » aux nombreux 15-lovers qui devraient être présents dans les tribunes cette semaine !

Un titre à remporter. Rafael Nadal, Andy Murray, Roger Federer et Nikolay Davydenko se sont pour l’instant partagés les trophées Master 1000 cette saison. Occasion est donc offerte à un cinquième larron de tenter de les rejoindre. Mais si Bercy a souvent été le tournoi des bonnes occasions ces dernières années, le plateau 2009 a une toute autre allure : à l’exception d’Andy Roddick, tous les meilleurs mondiaux sont présents. Et non seulement présents, mais a priori en forme : Roger Federer a zappé toute la tournée asiatique et arrive donc frais pour l’antépénultième gros rendez-vous de l’année. Rafael Nadal a également rechargé les batteries depuis Shanghai. Andy Murray, de retour de blessure, a les crocs et a montré à Valence qu’il fallait déjà compter sur lui. On est également en droit d’attendre Novak Djokovic, consacré roi des petits tournois en 2009 mais toujours vierge de titre important depuis douze mois. Seul Juan Martin del Potro, entre petits bobos et victoire new-yorkaise mal digérée, ne présente pas forcément beaucoup de garanties. Derrière le Top 5, d’autres tenteront de s’immiscer dans la lutte, à commencer par Davydenko, excellent en cette saison indoor, voire Tsonga, tenant du titre qui aime se produire devant un public acquis à sa cause. 

Une qualification au Masters à décrocher. La fenêtre de tir s’est considérablement réduite, mais il reste un tout petit peu de suspense dans la course à l’échalote londonienne. Si Nikolay Davydenko, actuel 7e, n’est pas encore mathématiquement qualifié, il faudrait un séisme pour que le Russe ne dispute pas son cinquième tournoi des Maîtres consécutif. En revanche, Fernando Verdasco, 8e, a moins de marge et reste dans le viseur de Robin Soderling, Fernando Gonzalez et Jo-Wilfried Tsonga, en cas de finale pour l’un de ces trois-là couplée à une défaillance du Madrilène. Seulement, le Suédois, annoncé comme l’épouvantail de la saison indoor et dont on pensait qu’il doublerait rapidement Verdasco, n’en finit plus d’être gêné par un coude récalcitrant. C’est encore pire pour Fernando Gonzalez, transparent depuis son suicide sportif en quarts de finale de l’US Open. Quant à Tsonga, il confiait finir la saison épuisé… Radek Stepanek et Marin Cilic, en cas de victoire finale, peuvent éventuellement coiffer tout ce petit monde au poteau. Mais la probabilité est extrêmement faible et ils viseront plus aisément une place de remplaçant au Masters – surtout Cilic, qui pourrait s’offrir un intéressant galop d’essai en attendant d’y revenir en tant que titulaire en puissance.

Un classement à assurer pour l’Open d’Australie. Viktor Troicki, Juan Monaco, Jérémy Chardy et Paul-Henri Mathieu, respectivement classés de la 29e à la 32e place à l’ATP, vont tenter de défendre un statut de tête de série pour l’Open d’Australie. Leurs challengers les plus sérieux ? Andreas Beck, Albert Montanes, Igor Andreev, Victor Hanescu ou un certain Ivo Karlovic. L’enjeu peut paraître anecdotique de prime abord, mais c’est l’intérêt sportif de la première semaine australienne qui se joue dès maintenant.

Une finale de Coupe Davis à préparer. Eux risquent de ne pas trop forcer, tant LE rendez-vous de leur fin d’année est programmé un peu plus tard, au Palau San Jordi de Barcelone. Gageons que Tomas Berdych et Radek Stepanek ne courront pas le moindre risque à Bercy. Si une occasion se présente, ils la saisiront évidemment. Mais ce tournoi n’est pas une priorité pour eux et ils ne forceront certainement pas. Grosse interrogation concernant Berdych : a-t-il très envie de retrouver Rafael Nadal dès le tournoi de Bercy (le tableau lui programme des retrouvailles avec le N°2 mondial en huitièmes de finale) ? Chez les Espagnols, Fernando Verdasco tient la corde pour épauler Nadal lors des simples de la finale de Coupe Davis. Ses compatriotes Robredo, Almagro ou Lopez (qui sera à coup sûr de la partie en double) abattront leurs dernières cartes pour tenter de bousculer la hiérarchie.

Des absents à recenser. Andy Roddick, blessé à un genou, souhaite officiellement préparer le Masters. Lleyton Hewitt, devenu allergique à ces fins de saisons qui s’éternisent trop loin de son domicile, a mis un terme à son année 2009 après Shanghai. L’Australien n’a plus fait le déplacement à Bercy depuis 2004. Juan Carlos Ferrero et David Ferrer sont eux en délicatesse avec leur physique. Sam Querrey demeure bien entendu « out » en 2009, alors qu’il livrait la meilleure saison de sa carrière, après sa mésaventure digne d’un soin au laser selon Yannick Noah – pour mémoire, il est passé au travers d’une table en verre sur laquelle il venait de s’asseoir, se coupant gravement à l’avant-bras droit. Enfin, un petit regret de ne pas voir dans le tableau Mikhaïl Youzhny, caïd de cette fin de saison (titre à Moscou, finales à Tokyo et Valence) mais qui partait de trop loin au classement au moment où les entrées ont été figées.

Une lourde menace pour Richard Gasquet. Mardi, l’ancien N°7 mondial comparaîtra devant le tribunal arbitral du sport (TAS). Il y a peu, on aurait dit qu’il ne ressortirait pas grand-chose de ce rendez-vous et que le Français pourrait enfin tirer un trait sur cette stupide histoire de coke en boîte de nuit à écouter du Bob Sinclar. Sauf que les confessions d’Andre Agassi sont depuis passées par là, et qu’elles ont déjà fait deux victimes : Xavier Malisse et Yanina Wickmayer, condamnés à un an de suspension pour avoir omis à trois reprises de stipuler où ils se trouvaient. A titre de comparaison, rappelons qu’il y a quelques semaines, avant donc ce que l’on a appelé ‘l’affaire Agassi’, le Tchèque Ivo Minar, qui avait lui été contrôlé positif à un produit interdit, n’avait écopé que de huit mois de suspension. Les révélations d’Agassi ont fait perdre toute crédibilité aux instances du tennis et l’on peut craindre que Gasquet, à l’instar des deux Belges, ne paie pour le Kid de Las Vegas. En attendant que ces mêmes instances se décident à réfléchir à une réelle politique vis-à-vis du dopage, basée sur autre chose que la réaction à chaud selon le pedigree du joueur contrôlé, Richard Gasquet risque jusqu’à deux ans de suspension.

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

80 Responses to Bercy, et à l’année prochaine

  1. karim 11 novembre 2009 at 22 h 12 min

    Et toc, trois com d’affilée, mon record depuis l’ouverture de la saison indoor. Je prépare mon retour avec mon personal trainer dans le désert du Gobi. I’ll be – fucking – back, and it will be hard and painful.

  2. MarieJo 11 novembre 2009 at 22 h 27 min

    http://marcrosset.blogspot.com/
    au moins le vrai rosset est venu !

    ah marat… sniff ! c’était émouvant d’être là pour son dernier match, pas un chef d’oeuvre, mais des beaux coups… la mine parfois boudeuse ou déconfite et frustrée, du vrai de vrai ! good bye marat, c’était cool de t’avoir vu et merci d’avoir été !

    bon rafa a gagné un match qu’il aurait du perdre, c’est pas nouveau, mais voir le niveau de nadal aujourd’hui après ses déconvenues asiatiques, on se demande s’il n’a pas pris un coup au moral avec les 2 défaites assez sèches, aujourd’hui il n’avait que sa rage de vaincre, le mental de jellyfish et les crampes d’almagro pour gagner, c’est peu, mais ça le fait. heureusement qu’au prochain tour c’est robredo, s’il ne s’améloire pas drastiquement, il ne pourra pas aller loin, et encore moins faire quoi que ce soit au masters.

    et pendant ce temps, benneteau qui arrive à prendre le filet vaillament et avec succès, il a fait 2 petites volées amorties que tim henman n’aurait pas reniées !

  3. Hasek 11 novembre 2009 at 23 h 13 min

    Et Benneteau aura l’occasion de servir pour le match face à Fed dans quelques minutes. Avec un Nadal hors de forme qui sortira avant la finale. j’ai un pote (pas un gros fan de tennis) qui a une place pour la finale qui me charrie depuis lundi, quand je vais lui expliquer qu’il aura droit à une finale Benneteau-Robredo ou équivalent, il va faire la gueule^^
    Dommage pour Safin mais c’est mieux que ça s’arrête sur une belle note.
    Sinon Nadal a été inquiétant mais Berdych l’a été encore + face à Robredo, c’est pas bon signe du tout pour les Tchèques pour la finale, faudra sans doute un grand Radek pour espérer, Radek qui vient d’empocher le premier set face à Troicki d’ailleurs

    Sinon, go James face à ANdy

  4. Benoît 11 novembre 2009 at 23 h 18 min

    Ce pauvre pécor de Benneteau avec sa tête de prolétaire qui sort le match de sa vie pour éliminer Roger que j’allais enfin voir sur un court ! Fais chié.
    Commentaire de fan enragé.

  5. Pierre Andre Chewbacca 11 novembre 2009 at 23 h 21 min

    Bon et bien Bercy Roger et à l’année prochaine,franchement perdre contre cette truffe faut le faire! pfffffffffffffffff……..

    • colin 11 novembre 2009 at 23 h 36 min

      Pour le coup aujourd’hui c’était Federer la truffe.

      • Pierre Andre Chewbacca 11 novembre 2009 at 23 h 44 min

        C’est clair,d’ailleurs il existe une confrérie Suisse de la truffe de bourgogne.

  6. MarieJo 11 novembre 2009 at 23 h 36 min

    bon à la question semi existentielle de : qui de benneteau ou almagro avait plus de couilles ? ben vous avez la réponse !
    avec moitié moins de talent que l’espagnol, benneteau lui ne se pose pas de question il te mord le mollet façon teckel enragé et il ne te lâche pas jusqu’à ce que tu cèdes !

    j’attends les comm’s d’antoine et de marc… vous allez toujours à bercy pour les demis ?
    une petite demi murray benneteau ?
    si non ya viagogo.fr pour revendre légalement vos places :)

    • Pierre Andre Chewbacca 11 novembre 2009 at 23 h 41 min

      c’est clair qu’Almagro à plutôt les couilles d’un yorkshire.

    • Hasek 11 novembre 2009 at 23 h 42 min

      Ah non pas Murray, c’est James qui va gagner. enfin, j’aimerais bien en tout cas^^
      Sinon, pour l’anecdote, Stepanek a tordu Troicki dans le deuxième set avec une bulle

  7. Franck-V 11 novembre 2009 at 23 h 44 min

    Federer traînera jusqu’à la fin de ses jours la malédiction de Bercy qu’il ne remportera sans doute jamais.

    Ne pas avoir ce prestigieux tournoi (et son court n°1 ;-) je l’aurais nommé central bis, moi ) à son palmarès restera une tache indélébile .

    Dans ces conditions , il ne peut manifestement prétendre au titre de GOAT :-)

  8. Marc 11 novembre 2009 at 23 h 47 min

    Et voilà, Fed encore sorti à Bercy dans les 1ers tours, je vais encore le rater cette année !

    Benneteau a fait le match de sa vie, et Fed a été d’un attentisme absolu, avec des coups qui n’avançaient pas, aucune agressivité.

    Roger retrouve un niveau de jeu semblable à celui de 2008/début 2009, avant son réveil (chant du cygne ?) Madrid/RG/Wimbledon/Cincinatti/ et dans une certaine mesure l’US Open.

    Je le sens assez loin du tennis, s’éclatant avec ses jumelles, et n’ayant plus tellement la haine de la défaite et la volonté de se dépouiller pour gagner. Peut-être n’arrive-t-il plus à se motiver que pour les GC ?

    @ Marie-Jo : je vais à Bercy pour les 1/4, j’aurai (j’espère) Delpo/Murray, Benneteau/Verdasco…Je ne revends pas mes places quand même !

    J’ai les boules d’avoir raté Fed à RG (j’ai vu Delpo/Robredo et pas Monfils/Fed), et je le rate à Bercy !

    • MarieJo 11 novembre 2009 at 23 h 52 min

      je compatis à ta frustration, mon premier match de nadal de l’année (moi aussi je l’ai raté à Rg) et il a failli passer à la trape ! moi j’y retourne demain, on ne sait jamais, robredo pourrait avoir l’idée saugrenue de nous faire une benneteau !

      • Antoine 12 novembre 2009 at 14 h 08 min

        Demain vendredi, je vais également passer la journée à Bercy..

    • Franck-V 11 novembre 2009 at 23 h 53 min

      Fed va finir par s’attirer des inimitiés avec les gens qui ont des tickets pour Bercy depuis 1 an. Il avait déjà fait le coup à Benja débarquant à Paris avec femme et enfants :-)

      N’allez pas à ce tournoi maudit, malheureux!!

      Greg y a battu Pete, c’est quand même un signe!

    • Jérôme 12 novembre 2009 at 6 h 53 min

      J’ai en effet rarement vu ses coups avancer aussi lentement, service mis à part (ça tournait souvent à 195-200 en 1ère balle). Très peu de coups de débordement réussis par rapport à d’habitude.

      L’impression était surtout qu’il n’était tout simplement pas motivé. Mais ça n’est pas non plus qu’un problème de motivation temporaire car quand tu es en finale, comme c’était le cas à Bâle, tu te donnes à fond de tes moyens quand tu dois de toute façon jouer le dernier match du tournoi.

  9. alfred 11 novembre 2009 at 23 h 52 min

    « bon à la question semi existentielle de : qui de benneteau ou almagro avait plus de couilles ? »

    Moi moi madame. lol

  10. Kristian 12 novembre 2009 at 8 h 06 min

    Ceci etant dit, et faute de mieux, Nadal se retrouve malgre lui avec une relle chane de disputer la place de numero 1 a Federer. S’il fait une bonne perf a Bercy (c’est mal parti), la place de numero 1 pourrait se jouer au Masters, voire en finale de la coupe Davis ou Nadal pourrait encore prendre des points.
    D’ailleurs pour l’interet de la Coupe Davis, il serait assez formidable qu’il y ait l’enjeu d’une possbible place de numero 1 pour le week end de la finale.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis