La cérémonie des Love-awards

By  | 17 mai 2013 | Filed under: Insolite

Ah, messieurs, vous voilà ! Parfait, veuillez vous installer, la Cérémonie de remise des Love-Awards va commencer ! Allons, pas de bousculade, les petits devant, voilà, Jerzy, on a prévu un pouf à côté du tabouret de Gilles Simon… Mettez vous à l’aise, ça va durer trois plombes comme toute Cérémonie qui se respecte.

 Merveilleux, ils sont venus, ils sont tous là !

Bonnes gens, je vous demande d’accueillir chaudement les 16 nominés, dont 8 invités par parrainage, les sieurs Tomas Berdych, Tommy Haas, Fernando Verdasco, Feliciano Lopez, Gaël Monfils, Rafael Nadal, Fabio Fognini et Radek Stepanek.

Un mot d’abord sur le mode de scrutin, élaboré dans un éclair de génie par un despote mi-allumé mi-éclairé, la Présidente du Jury, Moi-même, Ubu Reine ! Chers participants, le système de dépouillement retenu entend déterminer par une formule scientifique rigoureusement pataphysique la cote d’émoi suscitée par les nominés en ces colonnes et utiliser le coefficient d’envoûtement (CE) ainsi établi pour départager les candidat – tout en accordant une préséance à la volonté exprimée par les votants.

Il appert, en effet, que l’attirance est le produit d’une émissivité (le ‘sex appeal’ disent les anglophones, le ‘charme’ affirme-t-on en nos provinces) et d’une réceptivité (ensorcellement, envoûtement).

Le croisement de ces deux paramètres détermine le CE. Il appartient en définitive au votant d’y succomber ou non.

Le classement final bientôt proclamé sera donc établi par le nombre de votes fermes pour un candidat.

Les citations,  accessits, ou mentions clairement favorables, départagent les ex aequo.

Pour trancher en cas d’ex aequo sur les valeurs, les votes et citations seront pondérés par un score  de Lyrisme  établissant le coefficient d’envoûtement. Ce score est évalué sur un échelon de 1 à 5 par mes bons soins autocrates sur base des déclarations.

Plaidoirie

La règle du jeu prévoyait qu’on fasse campagne, la conviction déployée  reflète sans conteste l’envoûtement du votant.

N’est-il pas juste qu’en définitive, pour déterminer le facteur d’ensorcellement de l’équation, on ne juge pas un « Ouais, l’un dans l’autre c’est le moins pire, de toutes façons c’était mieux avant » à l’aune d’un « j’ai crié il était là sous le soleil, brûlant comme un dieu » (© Julie) ?

C’est en tous cas le choix léonin que j’ai commis.

[A titre informatif, un Classement du Pur Emoi, établi par la formule (vote ferme =1 pt * CE) + (citation favorable : 0.5 pt * CE) sera communiqué à l’assemblée en fin d'article.]

A noter que les prix remis aux candidats sont partagés avec une aimable hôtesse, choisie parmi les nominés du concours féminin ou la compagne légitime, si jugée préférable.

\\ = //

Alors, on est prêt mes agneaux ?

On commence la remise des copies par la fin, comme les profs sadiques.

3 nominés ne récoltent aucun vote :

Monsieur Novak Djokovic est 14è avec 4 citations, à égalité avec Monsieur Gilles Simon. Il précède ce dernier au classement par la vertu d’un CE de 4 contre 3 pour Gilou (15è).

Monsieur Jerzy Janowicz est 16è, avec 2 citations favorables.

Messieurs Simon et Janowicz ne repartent pas les mains vides, car ils sont chacun lauréat d’un Prix !

Gilles, j’ai la joie de vous offrir cette superbe Peau de Vache brodée à vos initiales par William, (idéal pour décorer le living de votre domicile) ; le lot est à partager avec votre ravissante épouse Carine Lauret, il récompense le lauréat 2013 de la « Charolaise de la meilleure vacherie ».

La concurrence pour cet award était rude mais Gilles a fait parler son pouxisme pour emporter la mise au finish !

Les nominés

Karim sur  Nadal : « Je ne sais pas, mais dans le genre Jivaros suant traqueur d’anaconda les pieds nus dans la vase, j’accroche pas. Il a l’air sale ce petit, même après la douche. »

 Karim  toujours : « Djokovic, le simple fait de le citer me discrédite auprès de moi-même. Si j’étais une fille… je serais lesbienne ! »

Karim encore : « Berdych est beau, mais pour une fois je vais laisser s’exprimer ma part de féminité – comme tout bon gémeau – il a l’air con comme une calebasse. »

Ubu Reine à propos de Haas : « Oui, beau. C’est carré, c’est bavarois, c’est lisse, c’est ken-poupée-mâle en plastique à 0% de matière drôle. »

Et de Feliciano Lopez : « vide abyssal, où t’as l’impression de regarder la défragmentation du disque dur dans son visage »

 

William s’est révélé un excellent pourvoyeur de dent dure :

 

« Malisse fait acteur porno au rabais du rabais (du rabais). »

 « Verdasco n’a rien de spécial, ses coiffures sont risibles et s’il n’avait pas un corps ultra-fit, personne ne se retournerait sur lui. La caricature de l’Espagnol type coupe mulet. Ca sent le gros beaufard à plein nez. »

Costard manquant de finesse, au contraire de la litote de Conchita : « mais j’ai du mal à capter son électro-encéphalogramme, trop discret. »

 

Mais c’est sans équivoque Gilles qui repart avec le plus beau costard, taillé à 4 mains par William et Oluive, convaincus que notre cérébral plus ou moins autoproclamé n’est pas un partenaire sensuel recommandable.

  « Gilles Simon ressemble à un gosse rachitique. Il a une tête d’oiseau tombé du nid et il gonfle ses joues style hamster transgénique quand il frappe la balle. Franchement les filles, vous l’imaginez en plein acte ? « Ca va Gilles ? » « T’inquiètes, dans l’effort c’est comme ça que je respire, t’as pas vu mes matchs ? Ah toi non plus ?… ».»

  «Simon sûrement pas : limeur + bavard ! Oh putain…
Le genre à demander l’autorisation pour un cunnilingus ou, pire, à faire le débrief après (pendant !). « T’es plutôt vaginale toi, non ? J’ai l’impression que la levrette c’est ton truc… Tu préfères quand je fais plus fort tout de suite ou plutôt progressif…?… Comme ça ou, attend… Ou comme ça ?… Non attends, j’ai raté, je recommence… »
Bref l’horreur : un amant attentif bon, mais là, le type est tellement dans l’attente de ta réaction que côté voyage, c’est la chaise d’arbitre au max.
L’envie de lui balancer embrasse-moi idiot au comptoir du bar où, à 4 heures du mat’, il est encore en train de disséquer le menu du restau… Puis « J’ai fait l’amour avec un con » de Pauly après… Un con sexuel s’entend…»

 

Gilles Simon, con sexuel con sensuel ? On applaudit bien fort ce taillage de haute couture pour le candidat vanté comme « père Cro-Magnon idéal » !

***

 

Au tour de notre nominé de Pologne !

 

Jerzy Janowicz reçoit le prix Raskolnikov du plus grand effroi suscité, remis par notre Grand Manitou ès Epouvante, Antoine.

Si, comme le prétend Rainer Maria Rilke, « la Beauté n’est rien d’autre que le commencement de l’effroi que nous sommes capables de supporter », j’ai bien fait de le nommer (vestige de ma période Joy Division ? Vu le tollé engendré, je m’interroge) ; JJ est l’ultime Canon :

 

Pour Kaelin «  s’il nous demande de sortir avec lui il vaut mieux le faire par crainte de recevoir une tatane. » Guillaume, lui, «  changerait de trottoir si je venais à le rencontrer un soir aux abords du POPB, dans ces rues qui puent la pisse »

 

Conchita « ne le trouve pas beau, mais alors pas beau du tout. (…) Il fait un peu australopithèque dans ses manières, gorille mal dégrossi et colérique. J’aurais peur qu’il me lamine au cours de ses colères. Il agit comme un repoussoir physique pour moi. » et « Beaux efforts mais rien, ensemble vide, néant. Il me glace. Ses sourcils n’arrivent pas à cacher le loup-garou sous-jacent, il est trop prognathe. »

 

Et Elmar me met en garde : « Son fantasme ultime? Se faire éventrer dans une ruelle sombre de Cracovie, façon Jack l’Eventreur. Comme dire? Je crois qu’au bout de 5 minutes avec ce psychopathe, j’aurais carrément peur qu’il sorte son couteau de sous son manteau, qu’il porte à ses lèvres la lame dans un sourire sadique avant de finalement te le planter avec un rire dément. Il me fait plus peur que Jack Nicholson dans Shining. C’est le seul mec de la sélection avec lequel je préférerais garder un périmètre de sécurité. »

 

Jerzy, j’ai le plaisir de vous remettre cet exemplaire de Crime et Châtiment, lecture à partager avec votre sublime chère et tendre. Je vous recommande en particulier le passage avec la hache.

(Il ne fallait plus perdre un seul instant. Il sortit complètement la hache, la brandit à deux mains, en n’ayant presque pas conscience de lui-même, et, presque sans effort, presque machinalement, il laissa retomber le marteau de la hache sur le crâne. C’était comme s’il n’y mettait aucune force. Mais à peine avait-il baissé la hache que les forces naquirent au fond de lui. 

La vieille, comme toujours, était tête nue. Ses cheveux rares, clairs et grisonnants, grassement enduits à l’huile, comme à son habitude, étaient tressés en une petite natte en queue de rat, et tenus par un débris de peigne en corne qui se dressait sur sa nuque. Le coup tomba juste sur le haut du crâne, ce qui était dû aussi à sa petite taille. Elle poussa un cri, mais très faible, et, soudain, s’affaissa sur le sol, même si elle eut encore le temps de lever les deux bras vers la tête. Dans une main, elle continuait de tenir son « gage ». Alors, Raskolnikov frappa une deuxième fois, de toutes ses forces, toujours avec le marteau de la hache, et toujours sur le haut du crâne. Le sang jaillit, comme d’un verre renversé, et le corps tomba net. Raskolnikov fit un pas en arrière et se pencha tout de suite vers son visage: elle était déjà morte. Ses yeux étaient écarquillés, comme s’ils voulaient sauter à l’extérieur, tandis que le front et tout le visage étaient ridés et déformés par une convulsion)

 

JJack rips off his shirt

 ***

Cher Novak, désolée, vous repartez en slip, comme d’habitude. On vous offre un verre de réconfort au bar, à partager avec Mademoiselle Serena Williams, votre complice ès mensurations hors norme.

***

Pas moins de 7 candidats recueillent un vote unique !

Félicitez Messieurs Stepanek ( avec ses 4 citations), Tsonga ( avec 2 citations), Verdasco ( avec 1 citation) ; Messieurs Paire (10è), Monfils(11è), Fognini (12è) et Berdych (13è) sont départagés par leur coefficient d’envoûtement.

Pour ces 7 candidats, quelques lots de compensation :

 Vous pouvez finir les tapas de Madrid, il en reste plein. Y a un costume aussi.

Voici vos hôtesses : Radek, votre légitime (costume : pagne crasseux, palmes et anneau) ; Jo, mademoiselle Petkovic (elle vous propose cette fourrure synthétique de nounours) ; Fernando, voici Flavia (peigne, ciseaux et shampoing) ; Benoît, je vous présente Elizabeth Corday (avec la blouse qui s’attache dans le dos et le stéthoscope) ; Tomas, une entorse d’un soir à votre Playmate, tenez, Mademoiselle Sharapova vous tend votre casque à cornes et votre épée. Goûtez le pimento relleno, il est délicieux.

Jo gagne une petko dance  avec sa miss.

Fernando gagne une coupe de cheveux gratuite dégagée derrière les oreilles par Flavia d’une main experte.

Benoît gagne un gros câlin et une boîte de tranxène administré par Lizzie.

 Tomas un enregistrement de la chevauchée des Walkyries, enregistré par miss Sharapova.

Pour Gael, on a pensé à miss Azarenka, elle kiffe les DJ (son Redfoo a créé une œuvre en mixant les couinements de sa blonde)

  Radek repart comme il est venu, avec la Coupe Davis (bravo encore Radek, c’est fort ce que tu fais !)

*

Nous entrons dans les têtes de séries, les serial lovers qui ont su capter plus d’un suffrage !

L’Espagne à l’honneur avec deux candidats, Feliciano Lopez (4è) et Rafael Nadal (6è). Tommy Haas échoue d’un fifrelin de la pole position dans ce groupetto : il obtient 2 votes et 2 citations, comme Feli, mais se fait griller au CE (5.5 contre 6) !

En retrait d’une citation, Rafa est relégué en bout de trio malgré un CE taurin (11.5)

Pour Rafa, l’organisation a prévu une échappée coquine avec Juan Monaco (parmi les pièces du dossier de la yaoi fantasy)

 

Feli gagne une épilation gratuite en compagnie de Miss Ivanovic 2008, sa comparse de beauté modèle.

Tommy remporte l’enregistrement complet du dessin animé Heidi, à visionner en compagnie de Gretchen Wozniacki.

*

C’est maintenant que les vainqueurs font leur entrée, les gladiateurs de l’amour, les vrais Casanova.

Deux candidats sont ex aequo avec 4 votes et 4 citations : le senior et le junior, le majeur et le mineur, Papy Fed et Baby Fed.

Et le GOAT bouffe le minot au CE, 22.5 à 16.5 !

« Trop moche, trop vieux ! » rapporte plus en notre tanière de vieux croûtons sentimentaux que « trop beau, trop jeune ».

Le sens de la gagne jusqu’au bout !

Roger Federer, 2è, Grigor Dimitrov, 3è.

En hommage à notre chèvre helvète, cette chanson qui lui rappellera ses jeunes années ; à écouter avec sa femme, la co-actrice de son succès, le cerbère de son je-ne-sais quoi : Fréhel, tel qu’il est, il me plaît.

Quid pour notre bulgare ? Non mon petit, fini les hôtesses de passage, pour acquérir la dimension de ton aîné, nous devons te souhaiter de trouver la version remasterisée de MV.

Grigou repart avec les clés de sa Porsche et tous nos vœux de réussite ! A écouter sur le lecteur CD dernier cri en rentrant seul : Damia (pour rester dans le ton) Juste un gigolo, version antique

Enfin, nous remettons le grand Love Award à celui pour qui j’ai voté, heureusement pour la paix des familles (que de crises cardiaques dans le cas où j’aurais apporté mon suffrage au Jack the Ripper de Pologne ! C’est Roger qui se serait imposé, on aurait crié à l’imposture, scandé au recompte des voix, réclamé la dissolution de l’Assemblée et que sais-je encore) : Ernests le Sauveur, l’Archange de la Concorde (une fois n’est pas coutume), j’ai l’honneur de vous remettre votre gros lot :

moi ! (eh, j’avais annoncé la couleur : gros)

Alors, darling, une déclaration avant de consommer ?

(sur place ou à emporter ?)

 Bon, on te laisse réfléchir, en attendant – y a pas de mal à se faire du bien – une petite rétrospective photo d’Ernie période éphèbe, genre Ange Gabriel,

                       

Ernie le plus bel envol au service de l’ATP (je persiste et signe Sam)

Ernie période le Christ rencontre Marie-Madeleine (ma préférée)

 

Propos d’Ernie sur le pognon (raté, Fed est un bien meilleur parti en fait.)

 So you do not mind the money?
« No, I said that. The money is good, just not my priority. I have the label of rich kid. Maybe the media gave me that reputation. I left home at an early age, never gave me anything. Yes, I come from a wealthy family, but I was never asking these things because I do not need. The issue of money is more normal for me because I come from a rich family is there, but it is an important issue. If you come from a humble family, you make yourself and your goal is to make money, it’s fine. But that’s not my goal.

- Is it true that sometimes travels to tournaments in a private jet?
« Yes, and I have ten helicopters, a submarine and a spaceship.”

Fin de l’interlude. Alors, mon mignon, t’as réfléchi ?

 

 

Parfait, alors… enjoy !

et

Amado mio Love me forever And let forever begin tonight
Amado mio When we’re together I’m in a dream world Of sweet delight
Many times I’ve whispered Amado mio It was just a phrase That I heard in plays I was acting a part
But now when I whisper Amado mio Can’t you tell I care By the feeling there ‘Cause it comes from my heart
I want you ever I love my darling Wanting to hold you And hold you tight
Amado mio Love me forever And let forever Begin tonight
Many times I’ve whispered Amado mio It was just a phrase That I heard in plays I was acting a part
But now when I whisper Amado mio Can’t you tell I care By the feeling there ‘Cause it comes from my heart
I want you ever I love my darling Wanting to hold you And hold you tight
Amado mio Love me forever And let forever Begin tonight And let forever Begin tonight And let forever Begin tonight

Ah oui, comme promis :

About 

Avocate attitrée de Richard Gasquet sur 15LOVE (SAUVEZ les bébés phoques !) et Thiemolâtre irrécupérable. Que le Revers à Une Main soit avec toi.

Tags:

493 Responses to La cérémonie des Love-awards

  1. Oluive 19 mai 2013 at 12 h 44 min

    Waaaa
    Ambiance 8 mars 1971 ici !
    Mohamed Nadali vs Joe Fraziederer.

    Ça chauffe ça chauffe, comme quoi les classicos existent toujours !

    Bon, perso l’issue ne fait pas grand doute, mais je vois qu’Antoine pense que Fed s’est économisé contre Paire… Ce à quoi Federer donne de l’eau en disant assez étonnamment en itw que Nadal a eu deux semaines de tournoi difficiles, qu’il doit être fatigué… Le signe qu’il envisage un combat physique ? Il pense au score d’Hambourg ?
    Je n’ai pas vu le Berdych / Nadal, l’espagnol a baissé physiquement au 2e set ?
    Federer semble en tous cas nous dire qu’il ne va pas tenter d’abréger les échanges… A suivre, mais je n’y crois pas mais alors pas avec une demie si courte en face.

    J’espère juste, et j’espère aussi que ce sera un point qui réconciliera les deux camps, qu’il y aura match, et pas écrasement (je pense bien entendu à Federer qui mettrait deux roues à l’ibère).

  2. Sylvie 19 mai 2013 at 13 h 18 min

    Je lis quelques commentaires concernant l’ambiance hier. Je pense qu’il ne faut pas dramatiser. Quelques fans de Federer, dont je reconnais faire partie, ont exprimé peut-être de façon un peu trop récurrente une certaine lassitude et quelques fans de Nadal ont réagi de façon un trop virulente. Il me semble que tout est rentré dans l’ordre et qu’il n’y a pas de guerre de clans. Cela n’a rien à voir avec le classico à mon avis.

    Tout le monde ici est suffisamment intelligent pour ne pas avoir envie de pourrir le site.

    En ce qui me concerne, et je pense que c’est la même chose pour tout le monde ici, quand j’exprime un avis, même si je conçois qu’il peut faire grincer des dents ou déplaire, je ne le fais pas dans le but de toucher les fans de…, j’exprime juste un avis, qui peut être contesté, discuté ou ignoré. Je m’efforce de ne pas attaquer qui que ce soit à titre personnel, je n’ai d’intention de réglement de compte ou de guéguerre puérile.

    Après, comme souvent sur ce site, la multiplication de commentaires allant dans le même sens à savoir « je n’aime pas Nadal », provoque quelques crises d’urticaire qui peuvent se concevoir mais, comme le dit karim, tant que les intervenants restent respectueux les uns des autres et ne confondent pas désaccords sur le fond et attaques ad hominem , je ne pense pas que cela soit bien grave.

  3. May 19 mai 2013 at 13 h 29 min

    Si chambrer un peu le clan de Federer rend l’ambiance pourri c’est qu’il y a un sacré manque d’ouverture d’esprit.

    Alors on en est rendu aux fans de Federer et fans de Nadal? C’est tout ce qui ressort des échanges que l’on fait ici depuis plusieurs années ou plusieurs mois? La grosse claque!

    Franchement je suis déçue de lire ça!

    En plus certains commentaire sont hors propos, hier le palmarès de Fed n’a jamais été mis en cause. Mais c’est toujours bon de rappeler qui est le plus fort et qui est l’imposteur.

    Si une catégorie de personne ne peut pas s’exprimer alors désolée du dérangement.

    • Sylvie 19 mai 2013 at 13 h 40 min

      Je pense que certains intervenants n’ont lu que les derniers échanges un peu vifs et en déduisent certaines choses fausses. Personne n’a remis en cause le palmarès de qui que ce soit, on était plus dans l’idée de « j’exprime ce que je pense du jeu de Nadal » d’un côté et « c’est bon on a compris c’est tous les ans pareils, vous êtes lourds et de mauvaise foi » de l’autre.

      Plus des tentatives d’humour prises au premier degré.

      Rien de nouveau ni de bien grave à mon avis.

      Il ne faut pas que cela empêche qui que ce soit de s’exprimer et surtout pas toi qui n’est jamais agressive.

  4. Oluive 19 mai 2013 at 13 h 59 min

    Federer n’a plus perdu de finale en M1000 depuis Shangaï 2010…

    • Nath 19 mai 2013 at 14 h 12 min

      Depuis 2010 ? C’est rien, ça j’ai beaucoup mieux !

      Federer n’a JAMAIS perdu en finale contre le numéro 5.

    • Sylvie 19 mai 2013 at 14 h 19 min

      Vous n’avez rien compris. Le gri-gri c’est : Fed est fini, foutu, mort, il va prendre deux bulles et sa retraite dans la foulée.

  5. Remy 19 mai 2013 at 14 h 07 min

    On va mettre les choses au clair pour qu’on cesse de suite cette discussion stérile.
    Je vois que certains sont repartis dans le comparatif Fed/Nadal et en tant qu’initiateur des débordements, je tiens à recadrer les choses.

    J’ai été le premier à tenir des propos vifs sur Nadal, je les assume et je peux les répéter tant qu’il le faut. Je déteste Nadal, sous toutes les coutures, sous tous les aspects. Je cosigne le post de Yaya d’ailleurs.

    Cependant, il n’a jamais été question de Federer ou d’un autre joueur et il n’a surtout jamais été question de critiquer, rabaisser ou attaquer toutes les personnes (ici et ailleurs) qui sont des grands supporters de l’espagnol.
    Je n’ai jamais provoquer ou agresser ces personnes.
    Je ne peux pas en dire autant de Coach par exemple.

    Je refuse qu’on me mette dans la case clan Federer même si je suis un grand fan.
    May, MarieJo et d’autres peuvent encenser leur champion, je ne vais pas leur tomber sur la tête.
    De même qu’il ne semble pas avoir été agressif avec toute personne critiquant le suisse, qui d’ailleurs critiquable sur bien des points.

    Place au match maintenant où Nadal va sans doute l’emporter malgré son style vomitif mais autorisé.

    • Colin 19 mai 2013 at 14 h 29 min

      « malgré son style vomitif mais autorisé »

      Je ne sais pas s’il faut le prendre au premier ou au deuxième degré, mais quel que soit le degré ça m’a bien fait marrer !!!

      Comme je l’ai déjà écrit hier, c’est Federer qui va gagner cet après-midi de façon à ce que la série commencée à Monte-Carlo et à Madrid puisse perdurer: celui qui s’est cogné un little four (Tsonga, Berdych) en demie perd la finale, et celui qui s’est cogné le newbie inattendu à ce stade de la compétition (Fognini, Andujar, Paire), la gagne. C’est pourtant évident non?

  6. Colin 19 mai 2013 at 14 h 32 min

    Allez, hop, 484 commentaires, it’s time to move on.

    Donc, à moins que vous ne souhaitiez parler encore de l’élection de Mr 15Lover et de rien d’autre, vous êtres priés de déménager ici:
    http://www.15-lovetennis.com/?p=17506

  7. Kaelin 19 mai 2013 at 14 h 34 min

    http://tennistrotteur.com/2013/05/19/eysseric-je-suis-pret/ une interview très complète de Eysseric pour savoir où il en est.

    • Sylvie 19 mai 2013 at 14 h 40 min

      Sympa d’avoir de ses nouvelles. Il avait un peu disparu des radars.

  8. Nath 19 mai 2013 at 14 h 39 min

    Beau boulot qui a dû te prendre du temps, Patricia, mais ça valait le coup, hein ?

    Pov’ Gilou… Je regrette un peu de n’avoir pas développé un peu mon avis pour Grigor (excellent choix de chanson en passant), ça aurait pu faire monter un peu son CE, parce que Fed mieux classé que lui ça me fait un peu bizarre.

    Je ne vais pas essayer de décrypter ton mode de comptage mais je me pose quand même une question : ma citation de Chardy ne vaut même pas nomination ?
    Après, on peut remarquer que tes choix ont été forcément plus cités que ceux des posteurs vu qu’on part avant tout de l’article. Mais vu que l’objectif était avant tout de s’amuser c’est pas bien grave, on a passé un bon moment, et les citations sur Gilou et sur The Polish Ripper mises bout à bout sont hilarantes !

  9. Coach Kevinovitch 19 mai 2013 at 16 h 05 min

    Sinon, Serena Williams poursuit sa domination avec un enchaînement Miami-Charleston-Rome-Madrid.

    S’il gagne à Roland-Garros, je vois mal qui va l’arrêter. On a toujours l’impression que sa plus grande rivale, c’est elle-même, malgré la trentaine passée. Grande championne du niveau d’Evert-Navratilova-Graf, manque de concurrence ou manque de relève au sommet comme chez l’ATP?

  10. Julie 19 mai 2013 at 16 h 06 min

    Bon les enfants

    moi, j’y crois à mort! (peut etre mieux vaut il dire ca maintenant que plus tard…)

    il fallait pas changer d article en approchant les 500 comms?

    J’aime assez la musique guerre des etoiles pour l entree des joueurs, c est vraiment la guerre, et de l issue du match depend le sort de l univers!

    Luke vs darth vador ;-)

  11. Evans 19 mai 2013 at 17 h 29 min

    Next step : Roland Garros…..

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis