Tennis Race 2013 : Veni, Vidi, Vici

By  | 21 mai 2013 | Filed under: Tennis Race

Rome : Rafael l’éternel

Nadal continue son retour tonitruant aux affaires en survolant le rallye de Rome. Septième succès dans la ville éternelle pour le cogneur ibère, qui semble désormais avoir retrouvé tous ses moyens, et qui se pose en super-favori pour le super-GP de Paris. Tout juste a-t-il été un peu gêné en milieu de course par des attaques de Gulbis puis Ferrer, mais, après avoir fini par se détacher de ces deux impétrants, Nadal a terminé la course en trombe et a laissé sur place ses derniers poursuivants.

Roger Federer prend une bonne deuxième place, certes loin de « Terreminotaure », mais un tel classement est toujours bon à prendre pour le Suisse qui n’avait plus marqué le moindre point Race depuis Indian Wells. Tomas Berdych, décidément très solide cette année, complète le podium.

Comme à Monte-Carlo (Fognini) et à Madrid (Andujar), un « newbie » accède à une place d’honneur : cette fois c’est le français Benoît Paire qui prend une surprenante quatrième place, juste devant l’habitué des accessits David Ferrer. Jerzy Janowicz, 6ème, prouve qu’après sa deuxième place l’an passé au GP de Paris-Bercy, il n’est pas qu’un cogneur d’indoor et que son pilotage tout en puissance peut aussi s’adapter à la terre.

Déception en revanche pour Novak Djokovic, seulement 7ème après qu’une faute de pilotage idiote lors d’une tentative de dépassement de Berdych l’ait fait sortir de piste.

Granollers marque ses premiers points TRWC en carrière (8ème) tandis que le fantasque Gulbis finit dans les points pour la deuxième fois de la saison. Le Letton n’en est pas encore à justifier les énormes espoirs placés jadis en lui, mais peut-être voit-on poindre les prémices d’une « stabilisation »  de son talent.

Au registre des déceptions, signalons la nouvelle sortie de route de Juan-Martin Del Potro et l’abandon précoce d’Andy Murray sur ennuis mécaniques.

Classement général après six courses

La remontée de Nadal vers le sommet s’est accélérée depuis deux courses, du fait des faibles performances de Djokovic à Madrid et Rome (seulement 6 points pris en deux courses pour le Serbe, contre 50 pour son concurrent espagnol). Du coup les deux hommes se retrouvent à égalité en tête du classement et Nadal sera donc seul leader s’il s’impose sur le circuit Roland Garros, ou s’il se contente de faire mieux que Djokovic (ceci dit on ne voit pas trop qui d’autre que « Rafa » ou « Djoko » pourrait s’imposer à Paris).

Murray garde la troisième place de justesse devant les deux meilleurs membres actuels du « little 4 », Ferrer et Berdych à égalité. Federer se rapproche un peu mais a encore du chemin à faire pour réintégrer le carré de tête.

Cogneur
Pts
TRWC-GP01
TRWC-GP02
TRWC-GP03
TRWC-GP04
TRWC-GP05
TRWC-GP06
TRWC-GP07
TRWC-GP08
TRWC-GP09
TRWC-GP10
TRWC-GP11
TRWC-GP12
TRWC-GP13
TRWC-GP14
1
N. Djokovic 93 50 12 25 6
-
R. Nadal
93
25 18 25 25
3
A. Murray 73 36 8 25 4
4 T. Berdych 68 20 15 6 12 15
-
D. Ferrer
68 30 18 10 10
6
R. Federer 52 24 10 18
7
J.W. Tsonga
32 8 4 12 8
8
S. Wawrinka
28 4 6 18
9
R. Gasquet
19 15 4
10
J.M. Del Potro
18 18
11
J. Chardy 16 16
12
P. Andujar
15 15
-
F. Fognini
15 15
14
T. Haas
13 1 12
15
N. Almagro
12 12
-
B. Paire
12 12
17
M. Cilic
10 10
-
J. Nieminen
10 10
19
G. Dimitrov
9 8 1
20
J. Janowicz
8 8
-
J. Melzer
8 8
22
K. Nishikori
7 1 6
-
G. Simon
7 2 4 1
24
K. Anderson
6 6
25
M. Granollers
4 4
-
E. Gulbis
4 2 2
27
J. Monaco
2 2
-
A. Seppi
2 2
-
M. Youzhny
2 2
30
P. Kohlschreiber
1 1

Signalons que le nouveau barème imposé par la FIA depuis la saison 2010, favorise plus le vainqueur de chaque course, et permet aux 10 premiers de marquer des points: 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1.

Rappelons que 14 Grands prix sont disputés cette année, dont 4 «super grands prix» (Melbourne, Paris-outdoor, Londres-outdoor et New-York) qui apportent deux fois plus de points qu’un GP classique, et un «masters GP» indoor qui clôture l’année (réservé aux huit meilleurs cogneurs de la saison, ce dernier rapporte 50% de points en plus qu’un GP classique; il sera disputé cette année, comme lors des quatre éditions précédentes, à Londres).

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags: , ,

10 Responses to Tennis Race 2013 : Veni, Vidi, Vici

  1. MarieJo 28 mai 2013 at 9 h 51 min

    salut la troupe sans nouvelles de Gurb…euh Noël ! j’ouvre l’article de Colin aux commentaires pour la journée d’aujourd’hui !

    moi je dois filer à « rolanga » comme disent les sudam’ :)

  2. Remy 28 mai 2013 at 9 h 53 min

    ok, je copie/colle

    Bravo à DenDen et Skvorecky qui avait vu la victoire de Monfils sur Berdych.

    Sacré Berdych, c’était bien le seul ‘gros’ a pouvoir perdre contre un joueur dans l’état de Gael.
    Je pense qu’on peut établir l’existence du Paradoxe Berdychien ou du Monochrome des cuisseaux vivants (au choix). Comment un mec avec un jeu si monolithe et constant tactiquement peut donner une telle inconstance dans les résultats ?
    Depuis 2007, le gugus a toujours paumé une fois au premier tour d’un GC.
    2007 à RG contre Garcia-Lopez
    2008 à l’US Open contre Querrey
    2009 à RG contre Bolleli
    2010 à l’US Open contre Llodra
    2011 à RG contre Robert
    2012 à Wim contre Gulbis
    2013 à RG contre Monfils

    C’est à se demander comment il peut battre régulièrement Federer et dernièrement Djokovic.

    • Antoine 28 mai 2013 at 10 h 15 min

      Moi je pense que Berdych n’a pas grand chose à se reprocher sur ce match: il a eu quatre balles de break au cinquième. Sur l’une d’entre elle, la balle touche la ligne, à 10 cm près Berdych breakait et gagnait ce match..

      Je pense qu’il n’y a pas beaucoup de joueurs dans le tableau qui auraient battu Gaël hier, peut être aucun d’ailleurs. J’ai vu le match de Nadal aussi et je me dis que si Nadal était tombé sur Gaël hier, je ne suis pas sur du tout qu’il s’en serait tiré…

      Bref, Berdych n’a vraiment pas eu de bol de tomber sur Gaël au tirage. Il n’était guère rassuré après le tirage car il a dit que Gaël ne devait pas être ravi non plus de tomber sur lui. Il ne fallait pas dire cela, c’était un signe de faiblesse…

    • Remy 28 mai 2013 at 10 h 20 min

      Ta passion pour Gael t’aveugle :mrgreen:

  3. Colin 28 mai 2013 at 10 h 14 min

    « Monaco on dirait qu’on lui a fait l’ablation de son tennis. Déjà qu’il était atrophié… »
    (c) Karim
    A mettre de côté pour les 15-love awards 2013!

  4. Skvorecky 28 mai 2013 at 10 h 49 min

    Sur l’autre fil, y’a Don J qui se roule par terre en réclamant son kinder bueno. Je pensais avoir tout lu sur ce site: encouragements portés à Gilles Simon, éloge de Monfils, propos affectueux envers Berdych, mais là ça dépasse toutes les bornes permises!!

  5. Noel 28 mai 2013 at 11 h 00 min

    La présentation des matchs du jour est en ligne, avec mes excuses à MJ pour le retard.

    Je me joins à DonJ dans la défense du Kinder Bueno: pourquoi critiquer un petit plaisir coupable pour ceux qui aimes mais inoffensif pour ceux qui y sont insensibles? Vous avez déjà Tipsarevic, Simon et Stepanek pour vous défouler, alors pourquoi faire preuve de méchanceté gratuite envers un kinder bueno qui ne vous a rien fait? Qu’est-ce qui vous a traumatisé dans votre enfance? – non pas toi Gael, on préfère ne pas savoir

  6. Colin 28 mai 2013 at 11 h 02 min

    Hé oui, à peine arrivés, qu’il faut déjà déménager ici:
    http://www.15-lovetennis.com/?p=17590

  7. Skvorecky 28 mai 2013 at 11 h 19 min

    Voici le classement de la saison de terre 2013, que je m’étais promis de calculer.

    J’ai simplement additionné les points obtenus lors des 4 gros tournois de la saison de terre pré-Roland (Monte-Carlo, Barcelone, Madrid et Rome).

    1. Nadal 3100
    2. Djokovic 1190
    3. Berdych 855
    4. Wawrinka* 825
    5. Federer 690
    6. Tsonga 550
    7. Paire 495
    8. Andujar 450
    9. Fognini 415
    10. Almagro 400
    11. Ferrer*, Kohlschreiber* 360
    13. Dimitrov 315
    14. Murray, Gasquet, Raonic, Granollers 280
    18. Nishikori 270
    19. Janowicz 225
    20. Nieminem*, Simon 190

    Une astérisque indique que le joueur a également obtenu un bon résultat (victoire ou finale) dans un ATP 250 sur terre.

    Je rappelle le résultat de ces « petits tournois »:

    Casablanca: Robredo bat Anderson
    Bucarest: Rosol bat Garcia Lopez
    Estoril: Wawrinka bat Ferrer
    Munich: Haas bat Kohlschreiber
    Nice: Montañés bat Monfils
    Düsseldorf : Monaco bat Nieminem

    • Colin 28 mai 2013 at 11 h 34 min

      Intéressant. Saison de terre battue plus que moyenne pour Gasquet et Murray, au moins le premier des deux a la possibilité de se rattraper à Roland.

      Le tournoi en « semaine pré-Roland » (Nice, Düsseldorf) a été bénéfique à Monfils, et pas trop à Monaco.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis