La classe new-yorkaise : préliminaires

By  | 25 août 2014 | Filed under: Regards

« There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics. »

Attribuée à Benjamin Disraeli

082413-sports-us-open-tennis-2013-what-to-know-trophy

 

Les yeux d’une délicieuse brune de ma connaissance se posent sur le journal que je tiens en main.

 « Tiens, c’est le début de l’US Open? Toi qui t’y connais, à ton avis, qui va gagner? Nadal? »

(Ha! Nadal. Forcément!)

Bon, ne paniquons pas. C’est le moment de faire une bonne impression. Qui sait, si je m’y prends bien, c’est peut-être à la future mère de mes enfants que je m’adresse.

(Nadal! Elles disent toutes la même chose, ces filles du sud.)

Je ne veux pas me mettre la pression, mais cette femme, à peu de choses près, c’est Marie Curie dans le corps de Claudia Cardinale.

(Nadal, ha! Lui qui n’a jamais été ne serait-ce qu’en finale du tournoi!)

Je m’éclaircis la gorge, le temps d’ordonner ma pensée et de prendre le ton docte de celui qui sait.

Empathique:

« Nadal, ma chère? Je crains que non, hélas. »

Technico-tactique:

« Premièrement, vois-tu, il est connu pour ne pas aimer les conditions de jeu du stade de Fleuchinn’gue Médose » (Mon accent l’impressionne, c’est dans la poche). « Selon certains, il s’agirait de la surface la plus rapide de tous les Grand Chelem, plus rapide même que Wimbledon. »

Historique:

« Et puis, tu sais, il y a eu deux tournois de préparation très importants: Toronto et Cincinnati, remportés par Murray et Federer. »

Conclusif:

« Pour moi, ce sont eux les deux favoris. »

J’oubliais un détail: nous sommes en août 2010.

Vous connaissez la suite. Ou plutôt, non. Mon interlocutrice a eu le bon goût d’oublier cette discussion sitôt finie. Elle n’a jamais profité des résultats postérieurs pour me chambrer. Moi, le ridicule de ce souvenir me rongeait. Dans certaines situations, aucun doute, le silence est d’or.

Ronald Martinez - Getty Images

Ronald Martinez – Getty Images

Getty Images

Getty Images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Débriefons. L’idée principale, sur laquelle se fondait cette mienne réponse, lamentable a posteriori, était la suivante: les résultats du mois d’août font sens à l’heure de désigner les favoris de l’US Open. C’est intuitif. N’est-ce pas un préjugé? Apparemment, si. Ou alors, je n’ai tout simplement pas eu de chance. Afin d’en avoir le cœur net, interrogeons le passé: est-ce habituel qu’il y ait pendant l’été des signes avant-coureurs d’un triomphe new-yorkais?

L’US Open partage avec son cousin français la particularité d’être précédé d’une mini-saison de préparation, offrant aux candidats au titre un échauffement grandeur nature. Ils s’aguerrissent aux spécificités de la surface, étalent leurs ambitions, prennent éventuellement la température de leurs rivaux directs. En théorie, au sortir de ces quelques tournois – surtout les Masters 1000 – tandis que tous les joueurs se donnent rendez-vous pour l’échéance majeure, quelques-uns ont déjà pris de l’avance, d’autres du retard.

Le Chelem australien et Wimbledon, on le sait, se déroulent dans un contexte bien différent, après seulement deux semaines de tournois secondaires, ce qui rend les forces en présence plus difficiles à jauger. Souvent, le futur vainqueur de ces tournois n’a pris part à aucune compétition ATP préalable. Djokovic est coutumier du fait, par exemple.

Pour Roland Garros, le caractère prédictif des tournois de préparation ne fait guère de doute. Depuis l’an 2000, seuls Gaudio et Costa n’avaient gagné aucun équivalent Master 1000 avant leur titre parisien. Il est vrai que la régularité de Nadal au printemps tord un peu les chiffres; le cas s’est présenté plus souvent dans les années 90.

À l’US Open, l’importance des tous derniers résultats est très relative.

Nous avons regardé les performances des rois de Flushing Meadows de 1990 à 2013 dans les tournois de préparation – l’année choisie pour démarrer l’étude étant la première saison ATP structurée par les tournois Super 9, futurs Masters 1000. En 24 ans, douze noms différents ont été gravés sur la coupe argentée.

USOpen

On s’aperçoit que, si 10 futurs vainqueurs avaient remporté au moins un Master quelques semaines avant, 4 s’étaient contentés d’un tournoi mineur, et 10 enfin n’avaient strictement rien gagné. La balance est équilibrée, et le titre en Master 1000 aucunement prédictif des résultats à venir. Que Tsonga et Federer se le tiennent pour dit, mais aussi John Isner, Milos Raonic, ou Lukas Rosol.

Plus fort, encore, à quatre reprises, le futur vainqueur s’avère incapable d’atteindre les quarts dans aucun des deux gros tournois préparatoires, en participant pourtant aux deux! C’est d’ailleurs la situation du favori des bookmakers cette année, Djokovic. Sampras fit de même en 2002 – comme Papa Roger actuellement, cela faisait alors 6 ans qu’il n’avait pas remporté l’US Open, et 2 ans qu’il n’avait pas remporté de Grand Chelem.

A l’inverse, on en a parlé l’an dernier – et pour cause! – trois joueurs ont réalisé ce qu’on pourrait appeler le « Chelem Nord-Américain », Canada-Cincinnati-US Open. Mais attention, le doublé Canada-Cincy ne garantit rien pour la suite; c’est la douloureuse leçon que reçut Agassi en 1995.

Fait amusant, les deux dernières années ont proposé les deux situations extrêmes: un Murray vainqueur en 2012 après une préparation fantomatique, et un Nadal qui joua cartes sur tables en 2013 en ne faisant aucun mystère de son niveau de jeu. Un seul et même joueur fit aussi les deux expériences contraires d’une année sur l’autre. Pat Rafter ne mettait pas un pied devant l’autre en août 1997? Il renversait tout sur son passage un an plus tard? Dans les deux cas, le patron en septembre, ce fut lui.

Une dernière statistique à prendre en compte: 6 vainqueurs étaient absents d’un des deux gros tournois. Ce fut le cas, on s’en souvient, d’un Juan Martin del Potro qui venait d’enchaîner une victoire à Washington et une finale à Montréal, et préféra se préserver la semaine suivante, avant de créer la surprise que l’on sait.

Coups de bluff? Confiance fluctuante des favoris? Densité de la concurrence interdisant d’enchaîner les titres sur cette surface et à cette période de l’année? Bien des explications à ces préparations « bâclées » peuvent être avancées. Il n’en reste pas moins que, comme souvent en tennis, comme souvent en sport, l’enseignement qu’apporte le coup d’œil jeté au passé est le scepticisme. L’histoire n’aide pas à prévoir l’avenir, ou si peu. Les pronostics, y compris ceux des experts, ne sont que jeu de hasard léger et plaisant. On ne sait qu’une chose – merci Socrate – c’est qu’on ne sait rien.

About 

Bouffeur de gluten https://twitter.com/PavelTrianero

Tags: ,

491 Responses to La classe new-yorkaise : préliminaires

  1. Antoine 30 août 2014 at 22 h 20 min

    Je ne crois pas l’avoir dit mais je pense que la surprise de ce tournoi, c’est qu’il n’y aura pas de surprises, quelques demies surprises seulement.

    Autrement dit, je pense que la hiéarchie va etre respectée, que l’on aura les 4 premières TS en demies, les deux premières en finale et qu’à la fin, c’est Djoko qui raflera le titre et le pognon qui va avec…

  2. Oluive 30 août 2014 at 22 h 27 min

    Et premier set 6/4 Tsonga, qui gère à merveille les moments chauds sur son service.
    Je suis le seul sur ce match ou bien ?

    • Antoine 30 août 2014 at 22 h 30 min

      Je suis là et passionné par ce que je vois sur ma tablette : les zones de frappes de Jo au service, décomposees en 5 zones de chaque coté au lieu de 3 habituellement..

      • Oluive 30 août 2014 at 22 h 32 min

        En voyage ?

        • Antoine 30 août 2014 at 22 h 36 min

          Non, je suis rentré mercredi soir..

  3. Oluive 30 août 2014 at 22 h 31 min

    A propos j’ai cru voir que Tsonga avait laissé tomber sa danse des pouces pour la danse Mohamed Ali ?

    • Kaelin 30 août 2014 at 22 h 36 min

      ouep, ça lui va mieux même si avec son côté winny l’ourson ça fait moins viril que Ali ou Tyson

  4. Oluive 30 août 2014 at 22 h 39 min

    Air France a perdu la valise de PHM. Dieu a bien le droit de s’amuser de temps en temps.

    • Antoine 30 août 2014 at 22 h 42 min

      Rien à voir avec Roger, c’est Llodra qui a fait le coup.

      • Kaelin 30 août 2014 at 22 h 44 min

        Non c’est pas Llodra, lui se serait mis à poil dans la valise.

  5. Oluive 30 août 2014 at 22 h 44 min

    tb entre Isner et Kholy, qui vient de sauver une balle de set sur son service…

  6. Antoine 30 août 2014 at 22 h 46 min

    Premier tie break entre Big John et Kohly..

    En 6 jeux de service, Big John a passé 11 aces et obtenu 3 balles de break contre 0 à Kohly.

  7. Kaelin 30 août 2014 at 22 h 51 min

    1er set pour Kohly!

  8. Oluive 30 août 2014 at 22 h 51 min

    Le tb selon Isner : 5 points de service et 5 boulards à 225, 220, 224, 217, 212 kmh.
    Kohlschreiber a été fort sur ce coup-là. Avec ça qui tombait d’en face, il fallait le gagner ce tb. D’autant qu’Isner n’a fait aucune faute directe.

    • Kaelin 30 août 2014 at 22 h 56 min

      Kohlschreiber est un superbe joueur, j’adore toujours autant!

      • Arno, l'homme des antipodes 30 août 2014 at 23 h 06 min

        Il a perdu d’extrême justesse face à un très bon Ferrer à Cincinnati, ça situe le niveau du bonhomme.

        Et puis c’est vrai, question esthétisme classique, il se pose là.

        • Kaelin 31 août 2014 at 0 h 03 min

          ouep, avec Haas et Roger, ce sont les 3 au-dessus dans ce domaine dans les top players actuels

  9. Kaelin 30 août 2014 at 22 h 55 min

    haha le jeu de Jo se résume en grande majorité à son coup droit et son service (même si c’est un joueur qui a une bonne main) mais ces 2 armes sont vraiment phénoménales chez lui

  10. Oluive 30 août 2014 at 23 h 01 min

    6/4 6/4. 2 sets à rien pour le diable noir contre l’ange blond, parti pour se prendre un score à la Groth.

  11. Arno, l'homme des antipodes 30 août 2014 at 23 h 02 min

    Kohly qui gagne le premier set mais gâche tout en se faisant breaker d’entrée au deuxième. Maintenant va falloir aller chercher le ricain…

    Tsonga va hacher Murray façon haggis.

    Raonic me déçoit un peu sur ce début de tournoi, il va falloir se bouger contre Sushimaki.

    • Antoine 30 août 2014 at 23 h 06 min

      Rahan perdra conte Nishikori et Jo fera de meme contre Andy, j’ai dit.

    • Arno, l'homme des antipodes 30 août 2014 at 23 h 08 min

      Je vois plutôt Raonic en 5 sets et Tsonga perdre une manche maximum.

      Les paris sont tout verts.

      • Antoine 30 août 2014 at 23 h 09 min

        Résultats dans deux jours..

      • Kaelin 30 août 2014 at 23 h 11 min

        Je te suis Will’

        • Antoine 30 août 2014 at 23 h 15 min

          Comptez sur moi pour vous le rappeler..

  12. Antoine 30 août 2014 at 23 h 04 min

    Plutot conte le cours du jeu, Kohly a gagné le premier set mais s’est fait breaker aussitot. Le 2ème va donc etre pour Big John..

    • Antoine 30 août 2014 at 23 h 08 min

      Ca a bien failli faire double break, Kohly vient d’en sauver 2 de plus..

  13. Antoine 30 août 2014 at 23 h 27 min

    Un set partout entre Kohly et B7g John qui domine aux points et qui a obtenu 7 balles de break dans 4 jeux différents. Une de convertie. Kohly n’a lui toujours pas vu une seule balle de break..

    • Arno, l'homme des antipodes 30 août 2014 at 23 h 33 min

      Big John perd en moyenne 1 point par jeu de service, ça limite franchement les possibilités de Kohly.

      C’est là toute la difficulté, rester concentré et à l’affût de la moindre opportunité. Comme en boîte avec les filles.

      • Kaelin 31 août 2014 at 0 h 01 min

        la conclusion c’est qu’il faut arriver bourré pour choper le service d’Isner?

  14. Kaelin 31 août 2014 at 0 h 07 min

    Itw de Goffin sur son match à venir vs Dimitrov :

    David avant son 3ème tour : « On se connaît en depuis tout petit et je suis tout excité à l’idée d’affronter Grigor ici à Flushing. C’est même pour jouer ce genre de match dans un cadre grandiose comme celui-ci que j’ai autrefois choisi de devenir joueur de tennis professionnel. Je n’aurai rien à perdre et croyez moi, je compte lui rendre la vie aussi difficile que possible. C’est un hyper-doué qui sait absolument tout faire. Mais il va quand même devoir courir pour me battre. Évidemment je suis déjà très satisfait d’être parvenu en 1/16-ème de finale, mais après toutes mes victoires de cet été je me dis que c’est peut-être justement le bon moment de jouer un top-10. J’ai confiance parce que je viens de jouer un super match et j’y crois. Je pense être capable de perturber son jeu. Les trois matches de 2010 ont été serrés mais ne signifient plus grand chose à mes yeux aujourd’hui »

    • Patricia 31 août 2014 at 16 h 34 min

      C’est vraiment une belle histoire pour Goffin après son semestre et demi horribilis. Bon, pour mon Rysc, pour TM, il vaudrait mieux que le Bulgare lui barre la route mais d’un point de vue humain, ce serait vraiment beau une 2è semaine pour Tintin, après toutes ses galères…
      En plus ça peut faire un très joli match !

  15. Kaelin 31 août 2014 at 0 h 16 min

    Kavcic forfait, Stan en 1/8

  16. Elmar 31 août 2014 at 0 h 20 min

    Emilie Loit dit « Le deuxième service d’Isner n’est pas très kické, il ne monte pas très haut ».

    Putain, mais on file le micro à une tache pareille?

    • Arno, l'homme des antipodes 31 août 2014 at 8 h 50 min

      C’est comme le coup droit de Nadal, je l’ai jamais trouvé très lifté.

      • Kaelin 31 août 2014 at 11 h 37 min

        Celui de Soderling l’était beaucoup plus !

    • Antoine 31 août 2014 at 10 h 16 min

      Elle a peut etre dit cela alors qu’ils jouaient une fois le soleil disparu.?..En nocturne, sa deuxième balle rebondit nettement moins haut.

    • Elmar 31 août 2014 at 11 h 29 min

      Elle en parlait de manière générale et en le comparant à celui de Raonic.

    • Patricia 31 août 2014 at 16 h 36 min

      La 2è d’Isner EST l’incarnation ultime du kick.
      Faut qu’elle arrête le mercure au p’tit déj.

  17. Arno, l'homme des antipodes 31 août 2014 at 8 h 58 min

    Robredo a éteint Kyrgios, il est vraiment ultra solide ce mec. Je le vois passer Stan sans même se faire peur.

    Kohly très impressionnant cette nuit, d’autant qu’Isner a fait son match. Il a déjà battu Djoko en GC, je pense que le Serbe va pas rigoler.

    Tsonga facile. Je le répète, il va bouffer PZ sans coup férir.

    Rahan/Sushi c’est super ouvert. Mais le canadien devrait surfer sur sa confiance et le manque de matchs de Yakitori pour l’emporter.

    • Antoine 31 août 2014 at 10 h 45 min

      Apparemment, selon l’article compte rendu du match qui figure sur le site du tournoi, Robredo a été excellentissime et j’apprends à cette occasion qu’il mène 6-2 contre Stan..Il saot donc ce qu’il faut faire pour le battre..

      • Patricia 31 août 2014 at 16 h 38 min

        Héhé, Tignor pourrait se la péter, avec son prono couillu !
        S’il a retrouvé son niveau de l’AO, qui était vraiment excellent… il faudra que Stan fasse de même pour passer !

        Nishinishinishi ! Pliiiz !

  18. Antoine 31 août 2014 at 10 h 12 min

    Stan a bénéficié d’un forfait ce qui sera sans doute très utile pour la suite.

    Finalement et comme d’habitude à Flushing, Kohly a battu Big John. On peut dire que l’américain a été pris à son propre jeu : 7-6 4-6 7-6 7-6.. Il perd ce match sans avoir été breaké une seule fois, ce qui doit etre particulièrement frustrant. Kohly a eu 5 balles de break, toutes sauvées. De son coté, Big John en a eu 12 et en a converti 1. A l’arrivée, Big John marque 4 points de plus que Kohly. Je comptais sur Big John pour emmerder Djoko, il sera plus à l’aise avec Kohly qui n’a pas vraiment d’armes pour le battre.

    L’autre match de la nuit a vu Robredo battre Kyrgios. Là encore, je penchais plutot pour Kyrgios mais la marche s’est révélée encore un peu haute. Cela etant, Kyrgios a eu sa chance et perd le match au tie break du 3ème. Contrairement aux deux premiers sets, il n’y a plus eu qu’une seule balle de break dans les 3ème et 4ème sets, convertie par Robredo. Bon parcours de Kyrgios cependant. J’ai hate de voir ce qu’il fera cet automne en indoor…

    Au final, dans ces 8 premiers matchs du 3ème tour, 7 en fait pour cause de wo, à chaque fois, le mieux classé est passé..

    • Skvorecky 31 août 2014 at 10 h 21 min

      Dans le haut du tableau, la seule tête de série qui manque à l’appel des huitièmes c’est d’ailleurs Isner.

      Tu veux plaisanter pour Kohlschreiber, il a toujours emmerdé Djokovic. Et puis, qui Isner a-t-il battu en Grand Chelem? Pas grand monde…

      Kohly était déjà très fort au dernier US Open, il avait fait un match de dingue contre un Nadal imbreakable.

      • Antoine 31 août 2014 at 10 h 28 min

        Kohly peut effectivement emmerder Djoko mais pas le battre à mon avis que ce dernier se troue vraiment. Isner aurait eu plus de chances je pense.

        Cela dit, tu a raison, Djoko mène 4-1 et à chaque fois qu’il a gagné, Djoko a du lui laisser un set.

    • Patricia 31 août 2014 at 16 h 38 min

      Kyrgios peut être un poison en indoor, je pense…

  19. Antoine 31 août 2014 at 10 h 21 min

    Gael vs Richie, dernier match sur le Amstrong, programmé au plus tot à 17h locales..

    Bien que ne servant pas bien, je pense que Gael est favori. Avant hier, il a démarré son match par..4 doubles fautes consécutives…avant d’aller mesurer la hauteur du filet..

    Lopez-Thiem est alléchant, de meme que Cilic-Anderson..Pas beaucoup de suspense pour les autres matchs…

    • Marina 31 août 2014 at 11 h 04 min

      Moi je trouve au contraire que le choc de ce soir, c’est Dimitrov/Goffin. Ils ont tous les 2 été impressionnants au tour précédent. Goffin est au top depuis plusieurs semaines, Dimitrov reste dangereux. Avantage au Bulgare, mais 4 ou 5 sets ne m’étonneraient pas. Peut-être le match le plus indécis.

      Monfils/Gasquet, je mets Gael bien favori malheureusement. Mais j’espère me tromper.
      Lopez/Thiem, idem, Lopez me parait bien plus fort.

    • Kaelin 31 août 2014 at 11 h 26 min

      Cilic-Anderson, bof, leur jeu se ressemble trop pour être vraiment palpitant. Ca va sûrement être un gros match, 5 sets ne m’étonneraient pas mais c’est pas le match qui m’attire le plus malgré les coups gagnants qui devraient pleuvoir.

      C’est comme Marina, le Goffin – Dimitrov qui m’attire le plus. Je vois Dimitrov favori aussi, il me parait trop solide cette année, presque un véritable top 10 (j’ai du mal à lui accoler ce statut pour l’instant tant qu’il ne l’a pas confirmé plus longtemps) dans son tennis et sa tête. Goffin cependant a déclaré qu’il ferait tout pour l’emmerder au plus au point et que le timing était parfait après sa série de victoire en challengers puis 250 puis GC pour affronter un top 10 (preuve qu’il ne se sent pas pas si éloigné de leur niveau puisqu’il n’a pas froid aux yeux une seconde) et son jeu de contre très au point ajoutée à sa confiance au plus haut après avoir mis une branlée à la TS32 Sousa brouille un peu les cartes. J’aimerais une victoire du Belge, l’histoire serait belle après toutes ces galères, physique comme de confiance.

      le Lopez – Thiem est ultra alléchant aussi.

      En 3eme je mettrais le Monfils – Gasquet. Je pense que Monfils va passer également mais je sens le match assez fou et décousu. Tout les ingrédients sont réunis : 2 joueurs au tennis unique et dont le niveau max est très élevé, un joueur qui fait une saison cata (Gasquet), Monfils qui est capable du pire comme du meilleur, opposition de style, 2 français qui se connaissent très bien, l’enjeu de la Coupe Davis derrière qui leur trotte évidemment dans la tête sur ce match, le physique douteux de l’un comme de l’autre (on en est à redouter une blessure en plein match de l’un ou l’autre 2 semaines avant leur CD).

      Enfin le Mannarino – B-Agut ne sera pas pas dégueulasse à mon avis. C’est le match sous-estimé à mon avis.

    • Patricia 31 août 2014 at 16 h 45 min

      Lopez-Thiem, la revanche du forfait de Madrid !
      Ce bon Domdom a fait du beau boulot sur ce tournoi, alors qu’il traversait une phase difficile sur le plan physique et mental après son début d’année impeccable…

      J’adore toujours ses commentaires, autant sur la victoire contre Lacko : [6:3, 6:3, 6:2 against Lukas Lacko. Mega solid performance. Especially the serve was good. When was the last time I wasn't broken in three sets? Most of all I'm feeling relieved. About having played solid throughout the match. And about feeling so much fresher again physically and mentally. It makes everything so much easier. Of course you can't be satisfied with every aspect of the game again after one good match. The return really has to improve a lot. And I have to get closer to the baseline during the rallies. But right now happiness and relief outweigh everything else. Such an important win for me.]

      que pour l’exploit contre Gulbis ! Enorme victoire où il remonte deux sets contre un mec qui le connaît parfaitement, qui est un modèle et un ami : [4:6, 3:6, 6:4, 6:3, 6:3 against Ernests Gulbis. Just wicked to be in the third round of the US Open. My first ever third round in an Grand Slam. It's a mega success for me. But I would have preferred to reach it against anybody else. It was so tough out there today. Everything. In the first two sets Ernests returned better and served much better than me. I didn't have the courage to hit my strokes like I would have to if I want to have a chance against Ernests. In the end of the third set something happened. He suddenly was not at 100 per cent. And at the same time I started returning calmer and started playing better and more aggressive from the baseline. But it wasn't a good match afterwards. Everything complicated and difficult. And it was extremely tough to finish it against a friend when he is not at 100 per cent. I managed to do that professionally. I am proud to be in the third round of the US Open. But the feeling is odd at the same time.]

      Pour Gael/Richie, je penche aussi pour Gael, jouer contre Richard le met très à l’aise, il a de bons souvenirs contre lui cette année et à l’USO. Richard fait du beau boulot vu le contexte mais c’est un sale tirage.

  20. Skvorecky 31 août 2014 at 10 h 27 min

    Un seul article pour faire la première semaine d’un Grand Chelem, on n’a pas froid aux yeux sur 15-lovetennis! Reste une nuit à tenir alors qu’on est à plus de 450 com.

    En fait, la mission de Kaelin, ce n’est pas seulement d’écrire un papier pour demain, c’est également de faire une bonne sieste, disons de 17h aujourd’hui jusqu’à 5h du mat’ :-D

    Pendant ce temps-là, Marie-Jo a posé quelques cierges pour qu’une crise de somnambulisme ne touche pas Arno, William ou Antoine, et que le match de Roger se déroule dans la linéarité la plus lénifiante.

    • Antoine 31 août 2014 at 10 h 32 min

      Ca ne passionne pas les foules, cet US Open, c’est sur..J’ai l’impression qu’il n’y a eu aucun grand match jusqu’à présent..Ce n’est pas Granollers qui va réveiller du monde. Il prendra 3 petits sets et puis c’est tout..

    • Skvorecky 31 août 2014 at 10 h 50 min

      Aucun grand match en première semaine, je ne sais pas pourquoi, j’ai l’impression que c’est de plus en plus souvent le lot des tournois du Grand Chelem. Et cette fois, il y a eu en prime une quantité de forfaits et d’abandons impressionnante!

      Et le pire, c’est que la deuxième semaine est rarement plus fameuse, avec toutes ces oppositions déjà vues mille fois (on a Djokovic-Berdych et Djokovic-Tsonga à chaque fois ou presque) et la répétition inlassable des mêmes vainqueurs finaux.

      Pour avoir ma dose d’émotions cette semaine, j’ai dû m’en remettre au tie-break du cinquième set entre Dancevic et Sousa, et au troisième set Robredo-Bolelli. Peut-être les connaisseurs auront-ils goûté de délicieuses nuances, mais je crois vraiment que ça n’a pas volé très haut.

      Je repense vite fait aux derniers majeurs, et c’est pareil, je ne vois pas plus de 1 ou 2 matchs vraiment fascinants. Ça a peut-être toujours été comme ça, me direz-vous.

      • Kaelin 31 août 2014 at 11 h 07 min

        C’est vrai que cet US n’est vraiment pas passionnant pour l »instant. Je n’ai jamais vraiment l’occasion de voir beaucoup de match, hormis RG cette année, pour cause de manque de temps, de taf, de mauvaise connexion (surtout) mais même en suivant les résultats et en lisant les résumés j’ai l’impression que ça a été assez emmerdant jusque là et ça se voit bien su 15love! Ya autant d’activité que pendant Kitzbühel (qui était bien plus passionnant à vrai dire).

        J’ai vu une partie du Kohly – Isner hier soir ceci dit, j’ai trouvé Kohly absolument excellent et Isner plutôt nul franchement, notamment du fond du court où dés que l’échange dépassait 4 coups il faisait une faute directe.
        Sinon vous allez rire mais celle que j’ai le plus vu, vu que sur Eurosport il la diffusait beaucoup, c’est Cornet! Ses 2 derniers matchs étaient à suspens ceci dit et jme suis pas trop emmerdé en la regardant avec des oppositions de style à chaque fois (et à chaque fois je préférais largement le style de son adversaire, que ce soit Hantuchova ou Safarova qui elle a gagné. Je reconnais cependant une gnac incroyable à Cornet, c’est une mini-Ferrer celle-là, un jeu de contre horriblement chiant, meilleure sur terre et une mentalité à toute épreuve).

        J’ai vu aussi un peu Gasquet qui m’a fait bonne impression ainsi que Tsonga hier pour finir contre C – Busta. Tsonga excellent dans son schéma de jeu très simple (il sait en faire d’autres mais pour l’instant ça suffit) : énorme service (de plus en plus énorme, déjà qu’à Toronto il m’avait vraiment bluffé sur ce coup) et énorme coup droit avec lequel il dicte toute la partie.

        Bon sinon en fait j’étais en train d’écrire bien plus mais je crois que je vais le garder pour mon article demain ^^. A plus!

    • Guillaume 31 août 2014 at 11 h 02 min

      Je compte sur Gilles Simon et David Ferrer pour assommer durablement tout le monde dès les premiers échanges de cette journée :mrgreen:

      Plus sérieusement, si le compteur à coms s’emballe d’ici 17h, on émigrera sur les championnats de France : c’est pas très approprié, mais il avait suscité peu de réactions.

      Pour le reste, oui : début de tournoi assez pourri. C’est une constante depuis bientôt deux ans : les premières semaines sont plus intéressantes dans le tableau féminin que masculin. Et comme personne ici n’aime assez la WTA pour suivre les matchs.. ;)

      A ce stade du tournoi, pour ce que j’ai vu je retiens le Paire / Benneteau du premier tour et le Kuznetsov / Verdasco du 2e. Après bénéfice du doute à Darcis / Klizan, Berdych / Klizan ou Bolelli / Pospisil.

      • Kaelin 31 août 2014 at 11 h 16 min

        Tu oublies le Struff – Kukushkin que j’ai sérieusement commenté en live pour les 15lovers ! Le score était serré tout de même et le suspens au rdv ! 2-6 3-6 6-3 6-3 7-5

    • Arno, l'homme des antipodes 31 août 2014 at 11 h 05 min

      J’ai la nette impression que le niveau global chez les mecs est en train de baisser à tous les niveaux du classement.

      Les tauliers ne sont plus ce qu’ils étaient et les petits jeunes pas encore à fond. Et je doute que certains aient le potentiel de faire la moitié de la carrière de Fed, Rafa ou Djoko.

      Un Federer, par exemple, reste évidemment très fort, mais qu’il lutte encore pour la place de numéro 1 à son âge est un aveu de faiblesse du niveau général. Il est tout même bien moins impressionnant qu’il y a encore 2 ans.

      Rafa loupe 6 mois tous les deux ans, rafle tout sur TB certes, mais sincèrement quelle concurrence a t’il ?? Djoko et Djoko. Point.

      Quand à Djoko il reste impressionnant de régularité et excellentissime ponctuellement mais j’ai l’impression que son niveau moyen décline un chouia.

      Derrière c’est le désert, et c’est moche.

      • Arno, l'homme des antipodes 31 août 2014 at 11 h 19 min

        D’ailleurs je vous invite à vous faire un petit « 10 ans après ».

        Vous avez aimé Djokovic/Federer, finale de Wimby 2014 ??
        Vous allez adorer Federer/Roddick, finale de Wimby 2004. Monstrueux ! Le fameux match après lequel Andy avait déclaré : « J’avais claqué la porte, jeté la clé, et il est repassé par la fenêtre ».

        Pas de concurrence pour Fed entre 2004 et 2007, c’te blague !!!

    • Remy 31 août 2014 at 12 h 22 min

      L’AO et Wim était plutôt bon, contrairement à RG assez pourri.
      Pas de grand match et pas d’exploit pour le moment (chez les hommes)
      Les affiches des 1/8ème de la partie du haut sont belles.
      A voir ce qu’il en sort.

  21. William 31 août 2014 at 11 h 03 min

    @MarieJo : s’il le faut je peux pondre une mini présentation pour aujourd’hui, en attendant l’article de Kaelin. Il y a tout de même des gros matchs prévus (Gasquet Monfils, Goffin Dimitrov, Thiem Lopez, Roger…) et au pire on ne garde mon papier qu’une journée, moi ça ne me dérange pas… Let me know !

    • Kaelin 31 août 2014 at 11 h 11 min

      ouep ce serait sympa!

    • MarieJo 31 août 2014 at 11 h 19 min

      ok vendu et muchas gracias :)

  22. Kaelin 31 août 2014 at 11 h 54 min

    Stats assez marrantes :

    Only 3 men have not lost serve in singles at #USOpen2014: Bernard Tomic, Marin Cilic & John Isner. Only Cilic is still in the tournament

    • William 31 août 2014 at 12 h 00 min

      Haha, génial !

    • Kaelin 31 août 2014 at 12 h 05 min

      une autre : Genie Bouchard and Maria Sharapova are the only two women to reach the fourth round or better at all four Grand Slams this year.

  23. William 31 août 2014 at 11 h 56 min

    MarieJo : c’est fait, c’est tout chaud et c’est dans les brouillons !

  24. William 31 août 2014 at 12 h 00 min

    C’est bon on peut se remettre à écrire n’importe quoi. La bande passante, j’te bouffe. Baisse les yeux.

    Sam ?

  25. Kaelin 31 août 2014 at 12 h 38 min

    et pendant ce temps là, Troicki est en finale du challenger de Côme après avoir passé les qualifs! il jouera contre Louk Sorensen, un irlandais

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis