La parabole des talents selon Saint Simon

By  | 26 février 2015 | Filed under: Insolite

Rappel du contexte :

  1. J’ai énormément de talent
  2. HUGE talent this guy !

Alors soit : il en sera comme d’un Maître qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs et leur remit ses biens.

Il donna cinq talents à Monfils, le premier d’entre eux, et un seul talent à Simon, le deuxième, à chacun selon sa capacité, et il partit (notons pour la compréhension, qu’à cette époque lointaine, le talent, étalon monétaire, représentait à peu près ce que rapportait un tournoi ATP gagné de haute lutte, somme qui était loin d’être négligeable).

Gilles Simon & Gael MonfilsSimon qui n’avait reçu qu’un talent s’en alla, le fit valoir et gagna douze autres talents.

Monfils, qui en avait reçu beaucoup par la grâce du ciel, imagina une vie bienheureuse. Mais qui court après le bonheur ne le connaîtra point mais, en lieu et place, beaucoup de problèmes personnels. Monfils réussit toutefois, on ne sait trop comment, à conserver la mise octroyée par son maître autrefois.

Longtemps après, le maître de nos deux serviteurs revint, et leur fit rendre compte.

Simon dit au Seigneur : « Seigneur, tu m’as remis un talent ; voici, j’en ai gagné douze autres ».

Son maître lui dit : « C’est bien, bon et fidèle serviteur, tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup, entre dans la joie de ton Maître ».

Puis Monfils s’approcha et dit au Seigneur : « Seigneur, tu m’as remis cinq talents ; voici, je te les rends à l’identique, prends ce qui est à toi ».

Le Maître lui répondit : « Joueur méchant et paresseux, tu n’as rien fait fructifier, tu n’es donc pas celui que ton nom indique. Otez-lui donc ses cinq talents et donnez-les à Simon ! Car on donnera a celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a ».

Alors Simon se jeta aux pieds du Seigneur : « Seigneur, Monfils est dans l’erreur. Mais laisse-lui ses cinq talents, je lui apprendrai avec mon fidèle compagnon de Witt ce qu’est le vrai talent. Et Monfils, qui redeviendra le tien, te le rendra au centuple ».

Le Maître releva Simon et lui dit : « Va, je te l’accorde et fais comme tu l’entends. En route, n’imite point cette fiotte bellâtre de Lopez. Tu as compris, toi, que le talent n’est pas flamboyance. Simon, mon préféré, tu es un joueur extraordinaire ! »Gilles Simon & Feliciano Lopez

About 

"La crétinerie est une qualité essentielle au tennis" a dit un jour Yannick Noah. J'ai toujours aimé ce sport et je suis bien persuadé, si j'avais été plus persévérant, que j'avais l'essentiel pour être un authentique champion...

Tags: ,

218 Responses to La parabole des talents selon Saint Simon

  1. Nathan 1 mars 2015 at 8 h 56 min

    Quand on en-terre Nadal, ne jamais oublier que l’animal reste dans sa surface de prédilection…

  2. Sylvie 1 mars 2015 at 10 h 17 min

    Nadal a d’ores et déjà sauvé sa 3e place, il me semble avec la défaite de Nishikori mais de toutes façons, je ne le vois pas perdre contre Monaco en finale, un joueur qui lui réussit très bien. Je ne l’ai pas vu cette semaine mais d’après vos commentaires, c’est bien mieux qu’à Rio. Avec le titre et un peu de confiance, il va redevenir dangereux à condition que son physique tienne. Après on verra sur dur avec une concurrence plus élevée mais je pense que son objectif n’est pas là.

  3. William 1 mars 2015 at 14 h 25 min

    Ferrer me gonfle déjà !

  4. Homais 1 mars 2015 at 20 h 08 min

    A ce rythme, je ne sais pas quel sera le classement de Nadal à la fin de l’année, mais il sera chauve. En quatre mois d’absence, il a perdu la moitié de ses cheveux. Une calvitie au profil très bizarre, pas du tout celle d’un homme ordinaire (lobes temporal et sommet du crane ne couronne : il les perd partout à la fois. Ressemble à quelqu’un en chimiothérapie…

    • Sylvie 1 mars 2015 at 20 h 38 min

      ça m’avait frappé à Rio mais chimio.. t’y vas fort. J’imagine que c’est juste une comparaison car sinon il ne serait pas en état de jouer et on va espérer pour lui une raison moins dramatique. Mais c’est vrai que filmé par dessus, on voit très nettement son crâne.

    • Jérôme 1 mars 2015 at 21 h 03 min

      Bah. Question de génétique et de testostérone. Au même age, Agassi et Davydenko étaient bien plus dégarnis.

    • Antoine 2 mars 2015 at 13 h 17 min

      Certains produits dopants ont cet effet sur la calvitie..Un de mes oncles qui est toubib mais qui déteste Nadal m’avait fait part de cela voici longtemps..

      Cela étant dit, je ne dirais pas que Nadal est nécessairement plus chargé qu’un autre.

      Pas plus que Cilic en tout cas…

      Roger s’est fait voler son 18ème GC par Cilic, voilà ce que je pense. Cilic qui n’a rien fait l’année dernière avant le mois d’août et rien non plus après. Mais en août, il joue à un niveau anormalement élevé pour lui et un niveau surréel durant la deuxième semaine de Flushing…

      Cilic qui a déjà été suspendu une fois pour dopage pendant 9 mois.

      C’est là qu’on voit que la sanction était beaucoup trop faible pour être dissuasive. Si un jour on prouve que Cilic était dopé, l’USTA décidera peut être d’attribuer le titre à Nishikori. mais c’est Roger qui s’est fait voler car s’il avait battu Cilic, nul doute qu’il aurait battu Nishi en finale vu que ce dernier était manifestement cuit..

  5. Lucile 1 mars 2015 at 23 h 40 min

    Je ne me suis pas infligée le match et n’est donc pas vu Nadal récemment mais sur les photos de début d’année j’avais trouvé que c’était impressionnant de perdre ses cheveux aussi vite. Pour la génétique, les hommes de sa famille que l’on peut voir on l’air d’avoir des cheveux. Par contre il se dit que certaines substances font tomber les cheveux… mais chut. Le Tennis est à l’abri de tout ça non ? :)
    Pensez-vous qu’il va mettre une pérruque comme Agassi ? Ce serait marrant un changement de look

  6. Homais 2 mars 2015 at 7 h 04 min

    Ce n’était effectivement que comparaison, la chimio, et au niveau des effets capillaire, car le profil de perte de cheveux de Nadal est très atypique, réparti sur tout le haut du crâne et non sur les lobes temporaux et le vertex comme les chauves « habituels » masculins, et fait penser à celui consécutif à ce type de traitement.
    Le facteur génétique (y a effectivement des chauves à 25 ans) ne semble pas à privilégier chez lui, vu la fourniture encore abondante de son oncle et de son père. Lui perd ses cheveux comme une femme.

    • Patricia 2 mars 2015 at 9 h 25 min

      Ca peut être une forme d’alopécie liée au stress (les pertes de cheveux liées aux stéroïdes sont de type calvitie androgénétique, donc suivent le schéma lobes temporaux/front)… Les anticoagulants provoquent aussi ce type de perte de cheveux, certains psychotropes… Evidemment, le dopage à l’EPO semble rendre souhaitable la prise d’anticoagulants, mais c’est en fait inefficace contre l’hyperviscosité dûe à la surcharge en globules rouges (si c’était la raison, son médecin serait nul !).

      • Elmar 2 mars 2015 at 9 h 44 min

        Patricia, je demande, je réclame, que dis-je, j’exige un article de vulgarisation sur le dopage.
        A livrer sous 10 jours, merci.

        • Kaelin 2 mars 2015 at 9 h 48 min

          Tu peux toujours te mettre l’excellent article de Karim sur le sujet en attendant … ;)

          • antsiran23 2 mars 2015 at 11 h 10 min

            Pendant des années on a suspecté Armstrong sans « preuves ». Pour Nadal c’est pareil. Sauf que personne n’enquête sur le dopage dans le tennis…

            • Sylvie 2 mars 2015 at 11 h 55 min

              Même si je n’aime pas Nadal, penser que lui serait dopé est pas les autres, me gêne toujours. Je crois malheureusement que le sport de haut niveau est touché de façon globale. On espère toujours que ses sportifs favoris ne mangent pas de ce pain là mais, hélas, sauf pris par la patrouille, on n’en aura jamais aucune certitude. On a dit la même chose pour la mononucléose de Fed, de Soderling etc.

              • Lucile 2 mars 2015 at 12 h 07 min

                Bien sûr qu’il y a de fortes probabilité qu’il y ait du dopage chez les top joueurs comme ça existe dans d’autres sports.
                Même si j’apprenais que Federer était dopé ça ne m’empêchera pas de toujours autant apprécier son jeu qui n’est pas dépendant d’un physique de mutant.
                En revanche, pour ce qui est de Nadal, je lui reprocherai toujours d’avoir amené une dimension physique prépondérante dans le tennis qui semble aujourd’hui irréversible.
                Djokovic l’a bien compris et c’est bien quand il a acquis une capacité physique exceptionnelle qu’il a passé le cap dans sa carrière.
                Après c’est mon ressenti et un débat pourrait être intéressant (si ça ne dégénère pas bien sûr :) )

              • Nathan 2 mars 2015 at 14 h 08 min

                Ce n’est pas Nadal qui, le premier, a amené la dimension physique dans le tennis, c’est Ivan Lendl. C’est lui qui a mis le vers dans le fruit, c’est lui qui a engendré la monstrueuse lignée des tâcherons infâmes du tennis. L’évolution du matériel et le ralentissement des surfaces ont fait le reste. Maintenant, tous bossent comme des malades, les plus doués y compris. Nadal n’a fait qu’élever le travail au rang de valeur dans sa communication en répétant comme une antienne : « il faut que je travaille, que je travaille, que je travaille… » Mais l’idée même du travail qui l’emporterait sur le talent et le plaisir du jeu ne remonte pas à Nadal.

                Un débat sur le dopage me semble une fausse bonne idée. Non pas que je sois un grand naïf sur le sujet, ni que le dopage ne soit pas une réalité.

                S’il s’agit d’avoir une vulgarisation sur le dopage dans le sport, et dans le tennis en particulier, pourquoi pas ? Mais bon, il suffit d’être un peu curieux, d’aller sur la toile, de s’acheter éventuellement le bon bouquin pour aller plus loin, les noms des grands et honnêtes pourfendeurs du dopage dans le sport sont suffisamment connus pour que cet effort d’investigation ne soit pas d’une grande difficulté.

                Mais ce n’est pas la vulgarisation qui nous intéresse. Ce qui nous intéresse, c’est : qui précisément est dopé dans le tennis ? Et là, tout le monde a sa petite idée, moi le premier. Et l’exercice va vite tourner aux soupçons paranoïdes dans tous les sens, plus ou moins fondés, plus ou moins justifiés, en tout cas alimentés de la subjectivité de chacun sur la base de ses élections personnelles en termes de jeu ou autre.

              • Coach Kevinovitch 2 mars 2015 at 15 h 21 min

                Ce n’est pas Ivan Lendl non plus!

                Le premier joueur de tennis à avoir amener la dimension physique dans ce sport est une joueuse répondant au nom de…..Martina Navratilova!

          • Nathan 2 mars 2015 at 11 h 51 min

            et on se le met où ?

      • Lucile 2 mars 2015 at 12 h 00 min

        Très intéressant ton commentaire. Un article approfondi sur le sujet pourrait être sympa et instructif.

  7. Coach Kevinovitch 2 mars 2015 at 13 h 16 min

    Une simple victoire dans un tournoi 250…..sur terre battue….et ça parle déjà de dopage? Grandissez les enfants! :mrgreen:

    Plus sérieusement, j’ai remarqué la progression très avancée de sa calvitie. Vous auriez pu être plus drôle en se demandant s’il allait mettre ou pas une moumoute comme André Agassi mais les fameux réflexes pavloviens ont pris le dessus.

    Franchement, là vous êtes décevant! Ayant déjà dit sur ces ondes tout ce que j’avais à dire sur le dopage dans le sport de haut niveau donc je ne rajouterai rien!

    • William 2 mars 2015 at 13 h 47 min

      Bah faut tout lire Coach ! Nadal avec une moumoute flamboyante, ça a justement été évoqué…

  8. William 2 mars 2015 at 13 h 48 min

    J’avoue que le cas Cilic me laisse dubitatif aussi… Dans le genre comète c’est fort.

  9. Antoine 2 mars 2015 at 13 h 49 min

    Est ce bien normal d’avoir un bras comme cela ?

    http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Nadal-un-titre-et-un-record/540037

    Nadal a remporté le tournoi de Buenos Ayres. C’est un 250 et il n’a pas eu à battre un seul joueur classé dans le top 50 pour cela (le mieux classé était Delbonis, 59ème, juste devant Monaco 60ème) mais c’est un titre et par les temps de disette qu’il traverse depuis Roland Garros l’année dernière, il n’a pas craché dessus.

    Je ne pense pas que cela va booster sa confiance de façon importante, mais s’il avait perdu, après avoir perdu la semaine précédente sur terre contre Fognini, cela lui aurait certainement mis un coup au moral…et booster ses adversaires à venir car ils auraient alors pu se dire « si Nadal ne gagne plus sur terre, il n’y a vraiment aucune raison d’avoir encore peur de lui »…

    Il avait dit à Melbourne qu’il comptait retrouver son meilleur niveau en mars-avril. On verra donc bientôt ce qu’il en est à IW qui lui réussit bien d’habitude. J’ai regardé ce week-end quelque extraits de ses derniers matchs et j’en ai tiré la conclusion qu’il en était encore loin et qu’il n’était très probablement pas meilleur qu’à Melbourne. Au mieux, quand il joue correctement, il joue top 10 et de temps en temps, il tombe à un bas niveau..

    En attendant, contrairement à ce qui a été dit ce week-end, il lui reste encore à gagner 3 tournois sur terre pour égaler le vieux record de Vilas…Par contre il vient avec ce 65ème titre de dépasser Borg et Sampras (64 chacun).

    http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Nadal-n-a-pas-egale-vilas/540092

  10. Don J 2 mars 2015 at 13 h 50 min

    Nadal vieilli, rien de plus, c’est juste qu’ayant eu les cheveux mi-long toute sa carrière, leur perte parait plus spectaculaire aujourd’hui. De là à relier ça au dopage, franchement… je serais plus d’accord pour relier ça au sport de haut niveau simplement, je ne sais pas d’ailleurs si des études existent sur ce sujet précis.

    La dimension physique que Nadal a apporté au tennis est indéniable, mais reconnaissons que c’est un athlète au physique bien au dessus de la moyenne simplement. Et si le dopage existe bel et bien dans le tennis, partons du principe que tous les top-players sont « chargés équitablement », et qu’il reste donc le plus fort physiquement. De toute façon, comparer le tennis et le cyclisme ne mène nul part à mon sens, tellement la dimension technico-tactique est primordiale au tennis, sans parler de la psychologie pour laquelle on ne peut encore pas se doper si je ne me trompe pas ?

    Cilic n’a rien volé à Federer, même si complètement chargé (et pas forcément plus que son adversaire, toujours faute de preuve), il a quand même très bien tenu la balle dans le terrain ce jour là, et ça le dopage seul ne le permet pas.

    Quel discours vous tiendrez si un jour, comme Amstrong avant lui, on découvre que Roger a aussi bénéficié un gros coup de pouce pour obtenir le palmarès qu’on lui connait ? Perso, faute de preuve, et pour le bien du tennis, ou plutôt de ma vision du tennis, ce sport dont je raffole, je préfère ne pas supputer, ça ne sert à rien de s’auto-flageller avant l’heure.

    • Antoine 2 mars 2015 at 13 h 59 min

      Comme je l’écris plus haut, Cilic s’est déjà fait gauler une fois et s’est pris 9 mois de suspension..Et là, bizarrement il explose tout à l’US Open, ne fait rien avant et rien après. Bizarre quand même, non ?

      • Lucile 2 mars 2015 at 23 h 34 min

        Est ce qu’on peut dire qu’il nous fait une  » Soderling » ? ça y ressemble en tous cas. Si Cilic est un récidiviste, il sera intéressant de compter le nombre de mois d’absences.

        • Antoine 3 mars 2015 at 1 h 04 min

          Déjà il vient de déclarer forfait pour ce week end de Coupe Davis, envoyant son équipe par le fond par la même occasion puisqu’en face, c’est la Serbie avec Djoko et Troicki, de retour de suspension pour avoir enfreint la réglentation anti dopage….

          Retour prévu à IW…On verra bien. Il va peut etre dire qu’il a encore mal quelque part..

  11. Antoine 2 mars 2015 at 13 h 55 min

    Il y en a un qui est impressionnant depuis le début de l’année; c’est Ferrer qui après une saison 2014 assez pourrie, a déjà remporté 3 tournois et perdu un seul match, à Melbourne contre Nishikori, et qui vient de prendre sa revanche hier à Acapulco, un résultat d’autant plus appréciable pour lui que c’était sur dur et que Nishikori ne lui réussit pas particulièrement..

    Je ne sais pas ce que David a pris à l’intersaison mais c’est efficace…

    • Nathan 2 mars 2015 at 14 h 20 min

      L’histoire nous apprend que le dopage peut concerner les plus doués (McEnroe) comme les tâcherons les plus obscurs (Odesnik). Ce qui ne veut pas dire pour autant que Ferrer soit coupable, ni qu’il soit innocent d’ailleurs.

  12. Antoine 2 mars 2015 at 14 h 21 min

    Le tournoi le plus relevé la semaine dernière était Dubaï, comme d’habitude.

    Je suis content du fait que Roger ait saboté la petite sauterie que le Djoker avait prévu pour fêter son 50ème titre et dépasser son entraîneur Becker qui en a 49.

    Excellent match du Vieux face à un Djoko qui était très loin d’être mauvais, comme à Shangaï d’ailleurs. Sur leurs 6 derniers matchs, c’est à dire depuis Dubaï il y a un an, Roger en a gagné 4. Pas mal du tout…Malheureusement pour lui il a perdu les deux plus importants, la finale de Wimbeldon évidement, et celle d’IW…Il n’empêche qu’il est le seul joueur à avoir un H2H positif contre le Djoker sur cette période. C’est pas si mal..

    Murray avait raison quand il disait après avoir perdu la finale de Dubaï en 2012 que si le circuit se jouait sur ce type de surface rapide, Roger pourrait très bien rester numéro un pendant trois ou quatre ans encore sans problème. Depuis un an ou dix huit mois, les surfaces ont été réaccélérées quelque peu ici ou là mais Dubaï est certainement l’un des tournois les plus rapides, le plus rapide selon Richie.. Coach a raison : réjouissons nous de cette victoire sur le numéro un mondial après un excellent match mais il ne faut pas tirer des plans sur la comète. Je pensais que Roger avait les meilleures chances hier et cela aurait été embettant qu’il perde. Mais ce qui serait beaucoup plus significatif serait qu’il gagne à IW contre Djoko plutôt que de refaire comme l’année dernière ou il le bat à Dubaï mais perd à IW, sur le dur le plus lent du circuit…S’il y arrive, là on pourra commencer à en tirer des conclusions franchement optimistes en ce qui le concerne..

    Sur surface rapide, en deux sets gagnants, Roger est sans doute encore le meilleur jouer du monde aujourd’hui.

    Il a gagné 30 de ses 31 derniers matchs en deux sets gagnants et quand on regarde la différence de points avec Djoko au classement, on voit bien que l’avance de Djoko est due à ses bien meilleurs résultats en GC, et pas au reste. Sur le reste du circuit, en deux sets gagnants, Roger fait jeu égal avec lui…

    Le problème de Roger, ce sont les GC ou les matchs sont en trois sets gagnants…

    Il va jouer à IW et n’ira pas à Miami, contrairement à l’année dernière. Il va pouvoir rebosser le foncier entre IW et Monte Carlo. On verra ce que cela donnera…Ce serait sympa s’il arrivait à gagner un GC cette année, de préférence à Wimbledon en ce qui me concerne…

    • Nathan 2 mars 2015 at 14 h 32 min

      Entièrement d’accord. Mais soyons encore plus fou avec un GC gagné à Roland. Car si Fed gagne à Roland, cela voudrait dire aussi que « Paris outragé, brisé, martyrisé », serait enfin « libéré » !

      • Antoine 2 mars 2015 at 15 h 55 min

        Roger gagner à Roland Garros ?

        Roger aurait pu gagner un deuxième Roland Garros en 2011. La veille de la finale, je pensais qu’il pouvait gagner. Je pense toujours que s’il avait gagné le premier set, il aurait sans doute gagné le match…

        Roland, le tournoi le plus exigeant physiquement, le tournoi le plus lent et le tournoi qui est complètement dominé par Nadal depuis 10 ans, lequel Nadal est le joueur avec lequel Roger a le plus de difficulté à gagner un match, quelle que soit la surface…Cela fait beaucoup pour un joueur qui de surcroît aura 34 ans en août prochain, non ?

        Pourtant, je n’ai jamais complètement exclu que Roger puisse gagner à nouveau Roland Garros. Mais pour que cela se produise un faudrait un enchaînement de circonstances favorables. D’abord que Nadal dégage, soit qu’il soit blessé, soit qu’il soit mauvais et se fasse battre par quelqu’un; ensuite que le Djoker qui est le mieux placé pour rafler la mise si Nadal trébuche (il aurait pu gagner en 2013 en particulier) se fasse lui même battre par quelqu’un d’autre…

        Là, Roger aurait une chance, mais pas une chance énorme non plus car celui ou ceux qui auront battu Nadal ou Djoko seront évidement très forts eux mêmes.

        Le scénario le plus favorable serait sans doute que Nadal perde en première semaine ou en quarts contre le Djoker qui se fait étendre au tour suivant par un type comme Stan ou Nishikori. Ou que Nadal perde contre Nishikori qui batte ensuite également le Djoker et arrive cramé en finale…

        Outre ces conjonctions favorables, cela suppose que Nadal et Nishikori se retrouvent du côté du Djoker.

        Pas complètement impossible, mais très improbable..

    • Antoine 2 mars 2015 at 16 h 09 min

      Très bonne analyse de la finale de Dubaï; comme d’habitude :

      http://www.atpworldtour.com/News/Tennis/2015/02/8/Dubai-Final-Brain-Game-Federer-Djokovic.aspx

      L’un des intérêts de celle-ci est qu’elle s’appuie sur des stats que nous n’avons pas..

  13. Remy 2 mars 2015 at 14 h 22 min

    Les nouveaux qui veulent parler Dopage, doivent déjà passer par cet article de Karim : http://www.15-lovetennis.com/?p=16596

    • Don J 2 mars 2015 at 18 h 55 min

      j’ai re-relu cet article champagne et caviar de Karim, et je suis tombé sur ce comm de Patricia

      « Sinon, Murray est le membre du top 10 que mon soupçonomètre est le plus encline à acquitter. (Et aussi, mais mon algorithme n’est bien sûr pas une garantie d’innocence : Blake, Dolgopolov, Cilic, Tomic, Ancic, Mahut, le petit Goffin, Jaziri, Malisse….) »

      cherchez l’erreur ;-)

      • Patricia 2 mars 2015 at 23 h 34 min

        Cilic ne s’est pas fait choper pour dopage….
        Pas plus que Gasquet, ou Troicki d’ailleurs dans un autre genre (plus suspect)

        L’infraction pour laquelle il est sanctionné établit qu’il prend par erreur, à un moment où il ne joue pas, et dans des quantités parfaitement ineffectives, un médicament qui figure sur la liste des no-no de l’ATP.

        Quant à son absence actuelle je ne vois aucune raison de la soupçonner – pas plus que Soderling.

        Je ne crois ni au complot actuel des instances de surveillance ni au « tous dopés »…. L’un et l’autre me semblent relever d’une double naïveté, le refus de baser ses supposition sur une connaissance précise du système qui rend ce complot peu probable et la certitude d’être moins crédule que la masse, partagée par un grand nombre de gros malins à qui « on ne la fait pas » mais qui se basent sur « l’impression éclairée » de telle ou telle connaissance ou la prolifération des soupçons du même ordre.

        Mes croyances sont les suivantes : il est relativement facile de se doper sans se faire pincer dans le tennis pro ; 10 à 15% des joueurs ont sans doute eu recours au dopage ; ceux qui se dopent sont particulièrement peu susceptibles de se faire choper par les procédures anti-dopages ; je ne considère pas une amélioration nette de la performance comme un indice de dopage, (sauf dans certaines conditions bien précises, d’autres facteurs pouvant l’expliquer facilement) ; je considère le fait d’être plus endurant et/ou plus puissant que la plupart des joueurs de classement proche comme une base raisonnable de soupçon.

        • Antoine 3 mars 2015 at 1 h 16 min

          Prendre 9 mois de suspension pour avoir pris un produit interdit, c’est quoi ? De la stupidité ou la trace résiduelle qui fait que l’on se fait gauler quand même ? Un truc pris par erreur à l’insu de son plein gré..On rêve..

          Troicki lui a refusé un controle. Il a peur des aiguillles ou des toubibs..On est ou là, chez les bisounours ?

          Le seul qui est chez les bisounours, c’est le cas de le dire, c’est Richie..Lui est clean, c’est la pouffe à qui il a roulé une pelle qui ne l’était pas. Pas de bôl..

          Quand au fait que l’ATP couvre les dopés moyennant sanction discrètes, il n’y a pas besoin d’inventer : Agassi a craché le morceau alors qu’on ne lui avait rien demandé..et avoué avoir pris des substances prohibées en larges doses par la même occasion..

          • Nathan 3 mars 2015 at 8 h 54 min

            Borg mais pas seulement pour le sport en plein air.

            Et ce n’est pas d’hier : cf Denis Grozdanovitch relatant les étranges propos d’un champion français et de son entraîneur après un match victorieux à Roland Garros.

    • Lucile 2 mars 2015 at 23 h 37 min

      Merci pour le lien. Article intéressant mais sujet TRES sensible si j’en juge par les commentaires :)

      • Remy 3 mars 2015 at 9 h 51 min

        J’avoue que le lendemain de la finale de Wimbledon 2012, ça a fait des vagues.

        • Lucile 3 mars 2015 at 16 h 47 min

          Le timing était très mauvais c’est indéniable. Surtout après une finale de cette qualité, où la technicité des deux joueurs était mise en valeur. Un régal. Ce type d’article après la finale de l’OA 2013 aurait peut être mieux convenu :)

          • Lucile 3 mars 2015 at 18 h 27 min

            OA 2012 pardon

  14. Antoine 3 mars 2015 at 1 h 47 min

    Tiens, je crois aue je vais me lâcher un peu ce soir et raconter qq trucs que je n’ai jamais dit jusqu’a présent… Allons y, après tout, j’en connais quelques unes assez bonnes :

    -Ferrer : comment se fait il qu’un fumeur aussi invétéré ait une caisse pareille ? Je le sais, je l’ai vu clopper après un match et je suis loin d’être le seul..

    -Dans le registre tabacco, Big Mc, il y avait pas mieux. Capable de s’enfermer à l’hotel et de fumer une cartouche en un week end. Il a fait celà lors d’un exhib avec Noah et Lendl à Jouy en Josas, organisée par HEC. Je le sais parce que c’est un de mes amis qui la lui a apportée. La coke, il était pas contre non plus mais il a raconté celà dans ses mémoires.

    -registre coke, le plus fort c’était Gérulatis. Il en est mort..Connors était archi poudré à l’US Open les dernièrrs années, particulièrement lors de son dernier run en 91. Il suffit de voir les vidéos, il était dans un état plus que limite par moments. Jamais contrôlé par l’USTA bien entendu. Ils ont même décalé une fois un de ses matchs car il étsit en phase de descennte.

    -Noah, lui, c’étsit plus la ganja. Pas bon pour le tennis. Souvent HS le lendemain. Il s’est gourré de dope. Aurait du passer à la coke comme son copain Pecci…

    Bon, j’en ai oublié quelques uns mais je me rattraperai une autre fois..A part celà, le tennis, c’est hyper clean..

    • Lucile 3 mars 2015 at 16 h 51 min

      marrantes tes anecdotes !C’est vrai pour Connors et le décalage du match ? Sources ?
      De toute façon depuis les déclas d’Agassi ou Mac Enroe, on connait la politique des instances donc si révélations il doit y avoir, il faudra être patient. Y a tout un tas de gars qui ont envie de parler mais qui n’osent pas, donc quand ils auront arrêté on peut imaginer que les langues se délieront.

      • Patricia 4 mars 2015 at 13 h 57 min

        La politique des instances s’est drastiquement modifiée depuis que le tennis a commencé à suivre le protocole du WADA en 1993 (antérieurement, c’est pas la peine de parler de contrôles)…

        Même si le but final est le même : « pas de vagues », avec des contrôles hors compet très limités (et seulement depuis 2005, ils ne sont obligatoires pour le WADA que depuis 2009), examens sanguins plus que limités… ca ne s’est pas passé de la même façon pour Gasquet que pour Dédé…

        A l’époque, la sanction était de 3 mois… c’était l’ATP et pas l’ITF qui gérait les contrôles sur ces évènements. Le code de l’époque prévoyait que c’était seulement « si c’était pris intentionnellement » et qu’une déclaration permettait d’être exonéré… Dans ce cas précis, ils n’ont rien « couvert », c’était l’application de la (grotesque) règlementation en vigueur.

        Pour Ings, qui a dirigé le programme anti dopage de l’ATP pendant 5 ans (puis celui de la fédé australienne pendant 5 ans), bien meilleur que l’actuel Stuart Miller :
        « Besides these cases date from 1997 more than 15 years ago when the anti-doping rules to be frank were entirely unacceptable. The rules today have been completely re-written in the form of the WADA Code. » « You can’t draw any inference from this except that the rules in 1997 were full of gaping holes. Huge holes that players could drive trucks through. Not just in tennis but in every sport.

        Those rules have been changed and we now have the WADA Code. »

        Il est sans illusions sur la capacité du protocole de tests à choper une bonne part des tricheurs et favorable au gel des échantillons :

        But then you all know my views on testing especially back then. Athletes like Marion Jones routinely beat testing through sophisticated drugs and clever dodging of testing patterns. Could tennis players do the same? Any athlete could do the same.

        Which is why I advocate freezing samples for future retesting as new science uncovers new forms of doping with tests to detect it.

        Il a bcp échangé sur le blog complotiste (mais très riche en infos) Tennis has a steroid problem, et notamment ici : http://tennishasasteroidproblem.blogspot.fr/2012/03/q-richard-ings-part-two-conclusion.html

        • Kaelin 4 mars 2015 at 14 h 39 min

          merci des infos Patricia!

          • Patricia 4 mars 2015 at 18 h 30 min

            Franchement, Ings est un type assez remarquable, qui a très longuement discuté avec tout à chacun sur ce blog, donnant des infos inaccessibles partout ailleurs.
            Un mec qui ne sortira jamais une connerie comme l’actuel responsable genre « le tennis est un sport où il n’y a pas d’intérêt de se doper », « le tennis est un sport qui n’a pas de problème de dopage ». Là dessus, il est très clair : il est très intéressant de se doper en tennis, n’importe quel athlète peut se doper malgré le protocole mis en place.

            Il est le premier, à la tête du programme de la fédé australienne, à avoir mis en place la procédure de gel des échantillons.

            Alors bon, il joue l’avocat de la défense quand même, quand on pointe le faible budget du département : « But I do know that tennis is probably in the top 10 International Federations in terms of spending on anti-doping – maybe even in the top five. Given the sophistication of doping today, detecting serious dopers is best handled by government agencies like USADA. More money is not always a smart way to fight doping. Look at cycling.  »
            Donc « on n’est pas si pire, et puis pour lutter contre la grosse artillerie il faut un budget pris en charge par l’état, et en fait même comme ça…. »

            Ou quand on lui met sous le nez le fameux scandale pointé par THASP des 49 joueurs sur 203 en 2009 s’abstenant de remettre un échantillon pour un test hors compétition, il botte en touche : « for diligent testing organizations, it is a very simple matter to attempt a few tests over a few weeks to remove any window a player has to avoid testing ».
            Sans souligner qu’en l’occurrence, un seul sur 49 avait fait l’objet de cette diligence (Mauresmo).

            Mais dès qu’on lui pose des questions, on apprend des trucs. Par exemple, qu’on ne va pas retester tous les échantillons gelés quand un nouveau test est disponible, mais cibler sur des joueurs « pour qui on a des soupçons ».

            Motif officiel (et en l’état, réel) : budget. Conséquence évidente, on va très largement circonscrire le risque de mettre en évidence une « épidémie » liée à un produit.

            Ou encore, qu’environ la moitié des échantillons positifs ne débouchent pas sur une mise en examen par grâce merveilleuse des exemptions thérapeutiques…

            Pour lui « it is impossible for a positive test to be swept under the carpet. The ITF, the player’s National Anti-Doping Agency (NADO), WADA, and the lab are all aware of the positive test at the same time.  » Il explique ailleurs que comme ils ont tendance à se tirer dans les pattes, il serait très difficile d’obtenir un consensus pour empêcher de fuiter.

            • Nathan 4 mars 2015 at 19 h 32 min

              Un truc que j’ai pas bien compris. Aujourd’hui, les échantillons des prélèvements sont-ils conservés ? Si oui : depuis quand ? et de quelle nature, ces échantillons (urine, sang) ?

            • Vaxrte 5 mars 2015 at 0 h 54 min

              je plussoie à un article de Patricia sur le dopage.
              Tu pourrais nous apprendre tant de choses au vu de tes commentaires.
              Après , cela risque effectivement de déchainer les passions mais ça vaudrait le coup je pense.

    • Nathan 3 mars 2015 at 18 h 35 min

      Fumer une cartouche en un week-end et se prendre une ligne, moi je comprend ça. Etre enfermé dans un hôtel à Jouy-en-Josas tout un week-end avec Ivan Lendl, c’est affreux ! C’est pas humain ! Moi, je serais passé à la blanche, direct.

    • Patricia 4 mars 2015 at 13 h 58 min

      Cash dit lui même avoir fumé de l’herbe (logique) avant chaque match à Wim et pris de la coke hors compét…

  15. Kaelin 3 mars 2015 at 4 h 36 min

    à consulter pour ceux qui s’intéressent au sujet, ce site anglophone http://tennishasasteroidproblem.blogspot.com/

    • Don J 3 mars 2015 at 9 h 19 min

      à priori on aurait notre mot à dire, donc mobilisons nous vite vite vite !

      • Kaelin 3 mars 2015 at 9 h 48 min

        j’ai voté sur leur sondage perso … mais je ne vous dirai jamais quoi !

        • Don J 3 mars 2015 at 19 h 16 min

          Moi j’ai voté NON et j’en suis fier ! ^^

      • Patricia 4 mars 2015 at 14 h 00 min

        Je crois qu’elle a sa réponse, la pauvre… Le non est digne d’un tsunami !

  16. Kaelin 3 mars 2015 at 4 h 59 min

    Benoit Paire continue sa traversée du désert dans les tournois obscurs …

    Sa saison 2015 :

    élimination au 1er tour des qualifs de l’OA par Elias Ymers, jeune espoir Suédois
    Victoire au Future de Bressuire …
    2eme tour à Montpellier contre Janow (élimine un 150eme)
    Victoire au challenger de Bergame
    2eme tour à Marseille contre Stan (élimine PHM sur abandon)
    Finale à Cherbourg contre Norbert Gombos, 122eme.

    Pas mal de victoires, même si contre de nombreux joueurs obscurs vu les tournois auxquels il participe, mais la confiance semble difficile à retrouver … C’est cependant une bonne idée de repasser par la case challenger je pense, Goffin l’avait très bien compris l’année dernière et ça lui a bien réussi lui qui était au fond du trou.

    Paire est aligné cette semaine au challenger de Quimper. TS4 et 107eme, il jouera contre Fischer l’Autrichien. Il était 150eme il y a un mois donc c’est pas mal. La TS1 est Dustov, la TS2 KDSchepper.
    Lokoli et Couacaud qui ont fait un bon challenger de Cherbourg participent évidemment. Teixeira aussi.

    • Nathan 3 mars 2015 at 8 h 59 min

      Victoire au challenger de Bergame tout de même !

      • Nathan 3 mars 2015 at 9 h 11 min

        désolé, j’avais mal lu, quand je suis pas dopé le matin au pot belge, ça m’arrive.

  17. Antoine 3 mars 2015 at 10 h 24 min

    Dans la série les Vieux assurent, citons Lopez qui a 33 piges atteint cette semaine le meilleur classement de sa carrière : 12ème..

    • Kaelin 3 mars 2015 at 10 h 41 min

      Ouep c’est un sacré joueur Deliciano, quoi qu’en pense Gilou … j’aime beaucoup perso. Le mec est dans le top 50-30 (à quelques rares baisse près) depuis 2002 soit 13 ans, assez phénoménal comme longévité …
      Dans le top 20-15 et maintenant même une 12eme place depuis fin 2014.

      Il fait d’excellents résultats depuis mai 2014, notamment :

      1/4 perdu contre Nishi au master 1000 de Madrid
      finale perdue contre Dimitrov au 250 du Queens
      victoire contre Gasquet au 250 de Eastbourne
      1/16 à Wim, perdu contre Waw
      1/2 perdue contre Fed au master 1000 du Canada
      1/2 perdue contre Simon au master 1000 de Shanghai

      et cette saison 2015, déjà une finale perdue à Quito contre le surprenant encore plus vieux Estrella Burgos. Un 1/16 à l’OA en début d’année aussi.

  18. Antoine 3 mars 2015 at 11 h 23 min

    Nishikori 4ème, c’est vraiment pas mal. Il a énormément progressé ces deux dernières années et surtout l’année dernière…

    Peut il aller plus haut ? A bref délai, il a une très bonne chance de se retrouver 3ème après IW ou Miami.

    En effet, Nadal doit défendre 645 points sur ces deux tournois et lui seulement 405, soit une différence de 240 points. Or Nadal n’a que 260 points d’avance sur lui. Autrement dit, ils sont quasiment à égalité et celui qui marquera le plus de points dans ces deux tournois sera devant l’autre à la fin du mois. Et Nishikori est en bien meilleure forme que Nadal..

    Murray qui est passé 5ème a 305 points de retard sur Nadal et 45 points sur Nishikori. Il doit défendre seulement 270 points sur les deux tournois, soit 135 de moins que Nishikori et 365 points de moins que Nadal.

    Donc si on soustrait les points devant être retirée d’IW et Miami de l’année dernière, Murray est 3ème, Nadal 4ème avec 60 points de retard sur lui et Nishikori est 5ème 20 points derrière Nadal. Ils se tiennent donc tous les trois dans un mouchoir de poche avec un écart de points de seulement 80 entre Murray et Nishikori (encore plus faible que l’écart de points au classement ATP qui est de 305 points entre le 3ème et le 5ème).

    La conclusion a en tirer est claire : à la fin du mois l’ordre des trois joueurs sera donc presque exclusivement déterminé par leurs performances respectives à IW et Miami. Il y a donc de fortes chances pour que Nadal soit 5ème à la fin du mois, avant de débuter la saison sur terre, ce qui peut être gênant puisque cela veut dire avoir une (mal)chance sur quatre de se prendre Djoko dès les quarts à Monte Carlo…

    D’autres joueurs peuvent ils se mêler à cette lutte ?

    Le suivant est Rahan qui a 695 points de retard sur Nadal. Il défend 360 points. Déduction faite de ces points, il n’a plus que 325 points de retard sur Murray, 285 sur Nadal et 265 points sur Nishikori. Ce n’est pas un retard très important avant deux M1000.

    Vient ensuite Stan qui a 1 080 points de retard sur Nadal. Il ne défend cependant que 180 points. Déduction faite des points de Miami et IW, il n’a plus que 455 points de retard sur Murray, 415 sur Nadal, 395 sur Nishikori et 130 points sur Rahan. Il pourrait rattraper quelques uns.

    Ferrer, actuel 8ème, a 1 140 points de retard sur le 3ème, Nadal. Mais il ne défend que 90 points. Déduction faite de ces points, il n’a plus que 625 points de retard sur Murray, 585 points sur Nadal, 565 sur Nishikori, 300 sur Rahan et 170 sur Stan.

    Enfin, Berdych a 1 335 points de retard sur Nadal mais ne défend que 20 points, ce qui réduit son retard réel sur Nadal à 710 points. Il a donc 750 points de retard sur Murray, 710 sur Nadal, 690 sur Nishikori, 425 sur Rahan, 295 sur Stan et 125 points sur Ferrer.

    Cilic, 10ème est trop détaché (2 225 points derrière Nadal) pour qu’on en parle même s’il ne défend que 100 points. Et en sens inverse, Djoko et Roger sont trop en avance.

    Si on résume tout cela, le classement après déduction des points d’IW et de Miami donne ceci, en prenant comme référence le 3ème après ces déductions, c’est à dire Murray :

    Murray
    Nadal : -40
    Nishikori : -60
    Rahan : – 325
    Stan : – 455
    Ferrer : – 625
    Berdych : -750

    Alors que les trois premiers se tiennent dans un mouchoir de poche, on voit que Rahan et, à un degré moindre, Stan pourraient venir se mêler à la lutte pour se retrouver dans le top 4 au sortir de Miami..

    • Vaxrte 5 mars 2015 at 0 h 58 min

      Impressionnant Antoine!!
      et très instructif. Les deux strapontins (3 et 4) vont être chers!!

      • Vaxrte 5 mars 2015 at 1 h 00 min

        Et le grand perdant sera le 9ème et dernier!!!

  19. Antoine 3 mars 2015 at 14 h 28 min

    Magouille en Serbie sur les ventes de billets pour la Coupe Davis…

    03-03-2015 14:16:32
    Pays : SRB

    Coupe Davis: enquête après que Djokovic eut dénoncé une possible fraude de billets

    BELGRADE, 3 mars 2015 (AFP) – La police serbe a ouvert une enquête, suite à des déclarations du N.1 mondial Novak Djkokovic sur une possible fraude de billets pour le match du premier tour de la Coupe Davis opposant la Serbie à la Croatie du 6 au 8 mars à Kraljevo (Serbie), a-t-on indiqué mardi de source policière.

    « Nous travaillons intensément pour élucider » la situation entourant la vente des billets pour le match de Coupe Davis, a déclaré mardi à la presse le ministre serbe de l’Intérieur Nebojsa Stefanovic.

    « Après les déclarations de Novak Djokovic, nous avons décidé d’ouvrir une enquête et d’interroger toutes les personnes liées à la vente des billets et de déterminer au plus vite s’il y a eu des violations de la loi », a-t-il également déclaré dans l’édition de mardi du quotidien Blic.

    Novak Djokovic, qui disputera avec la Serbie le match contre la Croatie ce weekend, s’était étonné, à son arrivée à Belgrade, du fait que tous les billets pour le match prévu à Kraljevo (centre de la Serbie) avaient été vendus en moins d’un quart d’heure.

    « Cela est impossible, il est clair que quelqu’un a commis un délit (…) qui porte préjudice à la Fédération nationale de tennis et à la sélection nationale », s’était insurgé le N.1 mondial.

    La Fédération nationale avait décidé de faire disputer ce match à Kraljevo dans une nouvelle salle dont la capacité est de 3.300 places afin de populariser davantage le tennis en Serbie.

    La Croatie devra disputer ce premier tour de Coupe Davis contre la Serbie de Novak Djokovic sans son pilier Marin Cilic, qui n’a toujours pas joué cette année en raison d’une blessure à une épaule, mais qui avait dans un premier temps été sélectionné.

    Cilic, 26 ans, N.10 mondial, vainqueur de l’US Open 2014, souffre d’une blessure à l’épaule droite qui l’a contraint de renoncer en janvier dernier à l’Open d’Australie, remporté par Novak Djokovic.

    La Serbie pourra compter, elle, sur Novak Djokovic et Viktor Troicki, de retour après une suspension pour dopage, ainsi que sur Filip Krajinovic et Nenad Zimonjic.

    AFP 031416 MAR 15

  20. Homais 3 mars 2015 at 15 h 32 min

    Super boulot Antoine, très intéressante remise à plat.
    Les deux tournois vont valoir en effet assez cher dans la perspective du printemps terrien. Enfin, du point de vue de Nadal car pour les autres, cela ne change guère leurs perspectives habituelles.

  21. Montagne 3 mars 2015 at 18 h 07 min

    Non, franchement, Bartoli c’est un gag.
    Elle a confondu premier mars et premier avril.

    • Kaelin 5 mars 2015 at 4 h 49 min

      ou alors c’était juste de la com’ pour son nouveau business de mode, bijoux …

  22. Kaelin 4 mars 2015 at 14 h 32 min

    un article qui parle de la situation actuelle, que je vous ai résumé il y a peu, de Benoit Paire :

    http://sport24.lefigaro.fr/tennis/atp/actualites/la-reconstruction-anonyme-de-benoit-paire-739745

    une phrase magique dans l’article que je voulais souligner : « Tête de série n°4, l’Avignonnais sera confronté d’entrée à un vrai test face à l’Autrichien, Martin Fischer (245e) contre qu’il ne s’est jamais imposé en trois confrontations.  »

    putain Fischer quoi

  23. Kaelin 5 mars 2015 at 6 h 00 min

    avis aux admins : je prépare une petite présentation des matchs de CD ;)

    • MarieJo 5 mars 2015 at 9 h 31 min

      cool :)

      pas trop débordé à l’autre bout du monde donc -;)

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis