Dans les coulisses d’un shooting photo ATP

By  | 26 mars 2015 | Filed under: Insolite

Photoshoot ATPImage is everything. Les années passent, les slogans restent. Mais par rapport aux jeunes années d’Andre Agassi, l’internet a encore augmenté la dépendance aux images et les instantanés de matchs ne suffisent définitivement plus à écrire la geste des champions et – surtout ? – à maintenir les fans en état de manque permanent. Alors puisqu’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, l’ATP, ex-syndicat mué en entreprise, effectue elle-même la mise en scène de ses produits : les joueurs.

Cette vidéo réalisée dans le cadre de l’émission mensuelle « Open Court » de CNN International se propose de vous faire découvrir les coulisses d’une séance photo officielle de l’ATP, effectuée durant le Masters 1000 d’Indian Wells. Les clichés réalisés à cette occasion serviront ensuite à alimenter le site web de l’ATP, bien sûr, mais fonderont aussi la campagne de communication (visuels, kakémonos, plaquettes…) de la plupart des tournois, Grands chelems exceptés. Attention : le sujet est en version originale, sans sous-titres.

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

234 Responses to Dans les coulisses d’un shooting photo ATP

  1. Alexis 5 avril 2015 at 21 h 57 min

    Et Murray à 3 points du 1/5!

  2. Alexis 5 avril 2015 at 22 h 01 min

    Et voilà… déprimant.

  3. MacArthur 5 avril 2015 at 22 h 06 min

    Bravo, Djoko. Ne soyons pas mauvais perdant! Il n’est pas là par hasard. Il est dans une bonne période de sa carrière, qu’il en profite.

    Le 6 0 fait mal et ne va pas redonner le moral à Andy. Ça va être dur à digérer.

    • Patricia 5 avril 2015 at 23 h 03 min

      Moi je n’ai aucun problème avec Djokovic. Il n’a qu’à perdre et tout est pardonné !
      Seulement il s’obstine.

  4. Sylvie 5 avril 2015 at 22 h 12 min

    Les applaudissements sont, disons, mitigés…Djokovic a vraiment du mal à faire adhérer les foules et d’ailleurs c’est quelque chose qu’il ne supporte pas très bien

    • MacArthur 5 avril 2015 at 22 h 14 min

      Mais ça se passe bien pour lui à Paris quand même :-)

      Lui et sa fan No.1 ont déjà dressé la table pour RG, s’il était besoin de le faire: http://leparisienmagazine.fr/novak-djokovic-la-france-cepays-qui-ma-sibien-accueilli-112969/

    • Sylvie 5 avril 2015 at 22 h 25 min

      A Paris c’est plus du ras le bol de Nadal que de l’adhésion pour Djoko. C’est surtout qu’il semble le seul capable de faire chuter l’Espagnol porte d’Auteuil. En 2011 face à Fed, il n’y avait pas photo sur les préférences du public. S’il devait se trouver en finale face à quelqu’un d’autre que Rafa, je ne suis pas sûre du tout qu’il aurait le soutien du public.

      J’ai vu l’article de la groupie number one qui doit être proche de l’orgasme après avoir fait un silence radio total sur Dubaï. Elle qui était si prompte à dénoncer les articles cirages de pompe sur Federer n’a visiblement plus les mêmes scrupules quand il s’agit de son Serbe adoré.

  5. Pat 6 avril 2015 at 8 h 02 min

    Comme beaucoup ici, j’ai apprécié la victoire de Djokovic pour les 2 points que ça m’a donné au RYSC.
    Je n’apprécie pas son jeu mais le traiter de voleur de poules me semble limite.
    Ce genre de match laisse une sensation bizarre : Djokovic a été plutôt dominé dans les deux premiers sets par Murray qui jouait offensif pour une fois. Au début du troisième, 3 jeux disputés qui tournent pour Djokovic avec des choix discutables chez Murray (c’est plus facile assis dans un fauteuil) et le match bascule définitivement avec Djokovic qui joue plus long et court plus vite qu’au début.
    C’est une impression visuelle, je ne sais pas s’il y a des statistiques sur les longueurs de balle par set.

    • Ivan 6 avril 2015 at 15 h 06 min

      Voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules
      voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules voleur de poules

      • Pat 6 avril 2015 at 15 h 36 min

        C’est limite raciste. Si je suis le seul à être choqué je passe mon chemin.

      • Pat 6 avril 2015 at 15 h 45 min

        ?

      • Kaelin 6 avril 2015 at 16 h 25 min

        tu sais que tu reprends Evans avec cette comparaison (peut-être drôle la 1ère fois, ok la 2eme, mais lourde à la fin) ?

        « Evans 07/07/2013 at 18:29
        J’espère que les amateurs de tennis vont commencer par respecter ce talent immense et découvrir par la même occasion que Djokovic est un voleur de poules. Se prendre trois sets secs en finale de Wimbledon quand on est ancien vainqueur, ça laisse…

        Je profite pour dire que j’ai eu l’occasion de voir la mère de Murray(à 1m de distance), cette année, à la porte d’Auteuil. C’est une femme magnifique avec beaucoup de charisme. »

        Ainsi qu’un certain Colonel_Gloster sur le tristement célèbre forum de jeuxvideo.com

        http://www.jeuxvideo.com/forums/1-13785-520432-44-0-1-0-0.htm

        sacrées références que ces 2 auteurs ! :)

  6. William 6 avril 2015 at 9 h 11 min

    Ça commence à vraiment me lasser… J’ai préféré regarder Marseille-Paris !

    • Patricia 6 avril 2015 at 12 h 01 min

      Pourtant c’était très loin d’être un match ennuyeux – non seulement dans le déroulement, mais sur le plan du jeu.

      Murray a vraiment surpris Djoko en début de match avec un jeu très agressif (malgré une 1è balle absente en début de set) ; ça l’a empêché de prendre les départs canons qu’il affectionne et obligé à tenter des trucs pour reprendre la main. Ca a aussi freiné sa mise en route de précision, avec beaucoup d’échanges assez courts. Toutefois, des rallyes plus longs se mettent en place à la fin du 1er, qui commencent à régler Djoko et rogner un peu l’explosivité de Murray… a ce stade, la domination est quand même clairement côté Andy, avec plus de points gagnés, plusieurs jeux de service remportés blancs. Andy défonce le service du Djoker en 1è et 2è.

      Le TB est le bonus « cador » pour Djoko (aussi bien sûr le fait qu’il serve en 1er, qui lui a permis de débreaker une 2è fois) : lui est très solide sur son service, Andy commence par 2 fautes, ce qui dégage la carotide pour le molosse. A 4-0, ça sent le roussi… On peut pas vraiment parler de hold up puisque Andy lui a remis les clés du coffre.

      Dans le 2è Murray tient le choc et arrive à perturber assez Djoko pour que son jeu se délite pas mal. Clairement, les échanges sont très durs et tous deux souffrent physiquement… Murray est au-dessus tennistiquement, mais doit quand même faire un gros effort pour passer l’épaule… ce qu’il fait avec suffisamment d’autorité pour qu’on pense le momentum de son côté – en faisant le trou en début de set, ça peut passer.

      Ils sont visiblement très atteints physiquement (surtout Murray). On sent bien que la rupture n’est pas loin, et que l’hémorragie pourrait se déclencher en cas de break. Murray démarre avec énormément d’autorité au service, 2 winners (après 2 winners pour conclure le set). Puis le trou – évidemment facilité par le craquage physique, les fautes qui font espérer Djoko, le break.

      Après ça, fondamentalement, dans l’état de Murray, les carottes étaient cuites pour peu que Djoko arrive à sauver les meubles au service suivant. Mais Murray a quand même beaucoup poussé, beaucoup combattu. Il ne convertit pas les BB, défend désespérément sur le 2è service (càd qu’il fait les fautes moches et les fautes de finition, mais sauve quand même 5 BB et se procure plusieurs balles de jeu). Cuit et recuit physiquement par ce baroud, y a plus rien à faire – le Djoker serein ne se ratera pas au service.

      En fait on a eu deux fois l’effet « je lâche mon momentum positif »… à l’évidence favorisé par une intensité physique qui perturbe un chouïa la concentration au moment clé, alors que Djoko arrive à la canaliser. Son mental est meilleur, il est plus en confiance, et son jeu est plus solide, plus « fatigue-proof ».
      Physiquement, Murray n’a pas les moyens de prendre le filet d’assaut plus d’un set (et il y est bien moins fiable que Fed actuellement)… Au deuxième, il monte encore, plus ponctuellement – et sans être toujours bon – ; il a encore les moyens de mettre la pression avec un jeu de fond de court excellent et un retour somptueux. Mais il gaspille ses dernières économies pour pouvoir diriger les débats dans ce set. Pour gagner un bras de fer en solidité (ce qui reste quand on n’a plus l’impact de mener le jeu), il faudrait que le Djoker donne le match (comme il l’a fait contre Nishi à l’USO, en craquant complétement mentalement au TB). Il faut pas trop compter sur lui pour ça.

      De toutes façons, Murray gagne la plupart de ses matchs sur les mêmes bases que Djoko résiste aux meilleurs : avec sa solidité, sa défense prodigieuse, son endurance, sa capacité à mettre une grosse pression sur le service adverse.

      Mais je l’ai trouvé encore bien meilleur que dans ses bonnes phases à l’AO. Je suis vraiment bluffée qu’il ait pu sortir ce match contre Djokovic, alors qu’il a eu des grosses errances entre les deux et qu’il venait de se faire salement troncher à IW.

      • Lucile 6 avril 2015 at 12 h 22 min

        Merci pour ce compte rendu et ton enthousiasme Patricia !
        Moi j’ai fait comme William, je me suis dispensé d’une purge annoncée. (je n’aurais pu regarder que le tout début de toute façon) ^^
        D’une manière générale je n’ai plus envie de regarder le tennis en ce moment (sauf quelques rares joueurs). Le jeu proposé ne me convient pas; la relève est inexistante au très haut niveau et le sera manifestement encore un moment tant l’écart de niveau semble abyssal (je ne parle pas sur un match).
        Le seul rayon de soleil du tournoi aura été Dolgo.
        Pour l’intérêt de la saison sur TB va t on être obligé de souhaiter le retour en forme de Nadal ? :) Un comble alors que 2014 était quand même prometteur avec une diversité de gagnants, des nouveaux joueurs au top etc….Tout ça c’est du passé, retour aux années de plomb semble t il.

        • Kaelin 6 avril 2015 at 14 h 17 min

          Dolgo est le rayon de soleil de l’Ukraine, du circuit atp, wta, junior, senior, des legendes, du circuit pro et non pro, des jeunes, des vieux, des cons, des intellos, de 15love, de la folie, de l’imprévu, de pétillant, du surprenant, de l’improbable, ah Alexandr, ne devient jamais numéro 1 mondial s’il-te-plait, ce serait tous nous trahir !

        • Ivan 6 avril 2015 at 15 h 04 min

          Patricia a raison, ce match était agréable a regarder et ne ressemblait pas trop à la configuration habituelle dans les échanges entre les deux.

  7. William 6 avril 2015 at 9 h 11 min

    Je n’ai pas accès à la vidéo sur smartphone, est-ce normal ?

  8. William 6 avril 2015 at 9 h 14 min

    Djokovic réalise quelque chose de très très fort… Bercy-Masters-AO-IW-Miami ! C’est très très costaud. Il a été challengé à chaque tour ou presque sur ce tournoi mais à l’arrivée c’est encore lui le vainqueur… En plus je crois que j’ai fait un RYSC naze… J’ai l’impression d’écrire les mêmes choses tournoi après tournoi !

  9. Homais 6 avril 2015 at 10 h 07 min

    Qui se souvient encore qu’avant son évolution, le Pokémon Djoko s’appelait Nakunpoumon ? Il est devenu soudain la plus grosse caisse du circuit, celui qui accélère au 3eme set ou au 5ème et que tu revois plus, souvent sur un 6-0.

    • Elmar 6 avril 2015 at 11 h 24 min

      Nakunpoumon est devenu Onassis.

    • Patricia 6 avril 2015 at 12 h 09 min

      J’ai pas trouvé qu’il avait accéléré… juste saisi l’ouverture laissée par un Murray éreinté. Pas besoin d’accélérer pour tenir quand ton jeu est fondé sur une solidité métronomique.

      Murray était plus crevé parce qu’il a passé son temps à accélérer pour faire sauter le verrou. C’est plus fatigant… La seule assurance pour un meneur de jeu dans cette configuration où y a plus assez d’essence pour mener, c’est un service golden.

    • Lucile 6 avril 2015 at 12 h 14 min

      Et oui Hornais. On ne parlera jamais assez des effets négatifs du Gluten. Mange du Gerblé si toi aussi tu veux devenir marathonien !
      Il vaut mieux en rire que veux tu. Mais tout ça commence à se voir beaucoup. La règle du 6/0 au 3e set ne doit pas devenir une généralité^^

      • Sylvie 7 avril 2015 at 23 h 13 min

        Ben non pas du Gerblé justement, du Germaïs plutôt

  10. Don J 6 avril 2015 at 12 h 20 min

    Franchement une purge cette finale, plus je les vois jouer, plus je me dis qu’ils ne valent pas mieux l’un que l’autre… Leur concours de zombie entre les points, leur manque flagrant de fair-play, ah oui et leur tennis censé être ce qui se fait de mieux aujourd’hui… à la base j’étais pour l’outsider, histoire de donner un peu de sens à cette finale, mais après réflexion, il ne mérite vraiment pas de support le Andy. Je sens que je vais hiberner un peu et me réveiller dans 10 ans, peut-être que le tennis sera de nouveau un sport qui procure un tant soit peu d’émois…

    • Kaelin 6 avril 2015 at 14 h 22 min

      Quand je suis dans le même état, je regarde cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=MciJAVSCqRk

      Puis ça va mieux.

      après tu peux te faire la compil de Dolgo qui rend chèvre les brutes (Tsonga à l’AO, Del Po à Tokyo, …). Ca fait du bien ! Bon et si vraiment t’es au fond du trou, ya toujours le Brown – Nadal de Halle 2014 …

      • William 6 avril 2015 at 15 h 13 min

        Merci pour le lien, la vidéo fait toujours autant de bien !

        • Patricia 7 avril 2015 at 12 h 34 min

          J’en fais une promo éhontée dans le prochain épisode du tennis élémental qui attend au chaud…. !
          On aura peut-être besoin d’air avec la saison sur terre, je vais voir à le programmer avec Guillaume ;-)

  11. Kaelin 6 avril 2015 at 14 h 19 min

    en plus de cette millième victoire du Robot, il faut supporter la tête de con de Nadal en train de faire le guignol marketing qui fait la « couverture » de la vidéo de Guillaume!!! bon remarque ça aurait pu être Troickard..

  12. Nathan 6 avril 2015 at 15 h 47 min

    C’est décidé, je me mets au régime anti-glüten, c’est formidable ce truc, formidable, formidable, formidable…

    • Coach Kevinovitch 6 avril 2015 at 20 h 53 min

      Moi de même, vu les effets que cela a apporté à Djoko qui ne fatigue plus désormais, je commence dès demain en vue de 2016.

      Je ferais un enchaînement Brisbane-Open d’Australie-Dubaï-Indian Wells-Miami-Monte-Carlo-Barcelone-Madrid-Rome-Roland-Garros-Wimbledon-JO(Simple, double, double mixte, 100 et 200 mètres nage libre et plat en battant Bolt sur ces deux dernières épreuves)-Toronto-Cincinnati-US Open!

      Après je déclarerai que je serais atteint d’une mononucléose comme un certain Robin S. et que je reviendrais dès que je serai guéri….pour ne plus jamais revenir! :mrgreen:

      Je pars à l’assaut des pharmacies!

      • Nathan 6 avril 2015 at 21 h 37 min

        Trop tard ! Elles sont déjà dévalisées ! Un type grand, maigre, les yeux caves, les joues creuses, le menton proéminent, une casquette sur le crâne légèrement relevée en mode cycliste qui grimpe l’Alpe d’Huez à 25 de moyenne, était déjà passé et a tout raflé… Adieu, veau, vache, cochon, GC and co !

        • Kaelin 7 avril 2015 at 10 h 18 min

          Kevin Anderson?

    • Sebastien 6 avril 2015 at 21 h 31 min

      Le gluten c’est le mal ! Une saloperie inventée par la nature pour nous empêcher de devenir le surhomme qui attend au fond de nous de se libérer. On ne dit jamais assez que sur Krypton, le gluten ne poussait pas. Quand Kypton a explosé, des fragments de gluten vert (la kryptonite) furent produits. Depuis que j’ai arrêté cette saloperie, je cours 4 heures par jour sans le moindre essoufflement, alors qu’avant deux minutes suffisaient.
      Si Federer et Nadal arrêtaient le gluten, je n’ose même pas imaginer !

  13. Nathan 6 avril 2015 at 21 h 43 min

    Je me regarde u p’tit Quentin Halys versus Pouille au challenger de St Brieuc. C’est plaisant, c’est gentil, c’est humain, ça fait des fautes, ça fait du bien un tennis glüténisé… :)

    • Nathan 6 avril 2015 at 21 h 44 min

      un p’tit tennis bien de chez nous !

    • Kaelin 7 avril 2015 at 10 h 09 min

      ya qu’ça de vrai, bin oui !

  14. Jérôme 7 avril 2015 at 11 h 04 min

    Salut les 15-lovers. Je trouve que vous êtes un peu durs avec Djokovic.

    C’est lui le roi des surfaces dures lentes en extérieur depuis 2008.

    Regardez combien de titres il a remporté à l’OA, à Indian Wells et à Miami, et par comparaison combien de titres il a remporté à l’US Open, à Montréal/Toronto, et à Cincinnati.

    Il n’y a pas vraiment photo.

    Murray, lui, est meilleur sur dur rapide que sur dur lent.

    C’est logique.

    Il n’y a guère plus de quoi s’étonner que quand on voit Nadal gagner encore sur terre battue.

    Si deux adversaires de niveau très proche s’affrontent, celui qui joue sur sa meilleure surface a de sérieuses chances de l’emporter sur l’autre.

    J’ajouterais que Djoko est meilleur que Murray au plan mental. C’est un mur comme Murray. Ils ont un tennis très proche, même si Murray est meilleur au filet. Mais dans la tête y a pas photo. Le problème fondamental de Murray, c’est qu’il joue contre sa nature. Quand il se montre très offensif, ça peut être très spectaculaire, mais pour autant ce n’est pas le fond de son âme tennistique. Alors que Djoko, Nadal ou Federer, eux, jouent en profonde harmonie avec eux-mêmes.

    La comparaison Murray-Lendl a des limites. Lendl avait toujours été un attaquant de fond de court qui cognait très très fort avec son coup droit. Il avait des faiblesses techniques qu’il a comblées. Il décapsulait aux moments importants quand dans ses premières années. Mais foncièrement, ça a toujours été un attaquant de fond de court.

    Murray a une palette technique exceptionnelle, la 2ème du circuit après celle inégalable de Federer. Mais son style profond de jeu, c’est de tricoter à la Wilander, avec 10 kilos de muscles en plus.

    On peut donc parler de gluten, de préparation, de transformation en effet douteuse de Nakunpoumon en machine, il n’y a pas d’âge spécifique d’une machine pour constater que ladite machine pose en soi question.

    Pour autant, sur ce match, il semble bien que c’est Murray qui dégoupille tout seul comme un grand et qui continue à servir des 2èmes balles de fillette à faire hurler de rire Williams, Sharapova, Azarenka et compagnie. Contre un retour de la qualité de celui de Djokovic, c’est juste rédhibitoire.

    • Nathan 7 avril 2015 at 11 h 30 min

      Tout ce que tu dis est juste mais ne répond pas à la question que beaucoup se posent (dont moi) qui est la suivante : comment un joueur très doué mais qui n’était pas bon sur la durée au départ, qui était mauvais dès qu’il faisait un peu chaud, est devenu ce monstre physique capable d’enchaîner les tournois, les victoires, les 3 ou 5 sets durs, et qui se transcende toujours chaque fois que le combat est hyper physique, hyper long, et que les conditions extérieures sont élevées en température ?

      La réponse qu’on nous apporte est la suivante est : Djoko est un joueur doué (c’est vrai), qui était intolérant au gluten (?) et qui a trouvé la méthode de préparation-récupération parfaitement idoine (mais elle est secrète) qui lui permet désormais d’exprimer ce dont il était capable sur la durée.

      Pourquoi pas ?

  15. Homais 7 avril 2015 at 11 h 09 min

    Le gluten, le gluten. Y a pas que ça dans la vie? Vous oubliez l’Oeuf.

    • Nathan 7 avril 2015 at 14 h 52 min

      l’oeuf de Pâques

    • Jérôme 7 avril 2015 at 19 h 09 min

      Oui, bien sûr le gluten et l’œuf.

      En même temps, même si je ne renie pas tout ce que j’ai pu écrire à la fois sur l’évidence du soupçon de dopage et sur le caractère formaliste et donc artificiel de cette accusation (sous les seuils, on prend ce qu’on veut, on est légalement « clean », au delà on est légalement un tricheur).

      Le dopage dans le tennis, on sait que ça existait déjà au plus haut niveau dès le début des années 1980. Mac Enroe ne s’est jamais caché du fait que son entraîneur de l’époque lui avait fait ingurgiter des doses de cheval de he ne sais plus quel produit (stéroïdes ?), soi-disant à son insu, avant de se faire plus discret.
      Un cas de dopage de Connors pendant une finale de l’US open (celle de 1982 ou 1983) est établie. Bon d’accord, c’était pour la bonne cause puisque contre Lendl, mais tout de même.

      Et en même temps, je ne peux oublier le fait que les joueurs arrivent aussi à leur sommet physique autour de 22/23 ans.

      C’est à partir du milieu de l’année 2008 que Nadal atteint la plénitude de sa monstrueuse puissance/endurance physique.
      C’est en 2004, soit à 22/23 ans environ, que Federer atteint sa pleine maturité physique. Et c’est assez logique. Le niveau de préparation physique est tellement piussé que ça prend du temps.

      Alors c’est sur, ça n’explique pas qu’un type suffocant comme
      Un poisson hors de son bocal devienne le plus endurant du circuit. Mais Djoko est-il si endurant que ça ? Dès l’US open 2012, on peut s’interroger. Djoko reste dépassé en endurance comme en puissance pures par Nadal : il suffit de voir leurs derniers affrontements à RG ou à l’US open.

      • MacArthur 8 avril 2015 at 0 h 29 min

        Pourquoi faut-il compter à partir de l’US Open 2012? Ce ui s’est passé à l’Open d’Australie n’est pas marquant?

        Par ailleurs, je ne pense pas que le facteur endurance/puissance ait été si déterminant lors des affrontements à RG et qui plus est à l’US Open 2013. Surtout à l’US Open 2013. Au dernier RG , on voyait quand même que Nadal était plus cuit que le Djoker vers la fin…

  16. Homais 7 avril 2015 at 16 h 32 min

    Pour poursuivre avec Nathan, comment un joueur pro déjà hyper entrainé change-t-il en l’espace de quelques semaines et, à l’âge de 23 ans (2011) où normalement tout est déjà joué dans le développement du corps, des fondamentaux aussi… fondamentaux que l’endurance à l’effort, la capacité respiratoire ?
    Le gluten, le gluten vous dis-je…

  17. Kaelin 7 avril 2015 at 16 h 50 min

    Quelques trucs intéressant aux qualifs de Houston :

    Alex (ainsi que son frère Mischa) Zverev était aligné. Il perd d’entrée contre l’horrible Ginepri 255ème mondial. Un jour sans pour Zverev peut-être, 6-3 6-2 …

    Mischa rencontrait lui au 3eme tour le jeune prodige sud-coréen Hyeon Chung, pour une victoire de Chung. Chung a aussi battu au 1er tour Russell, qui, alors qu’il avait annoncé que c’était sa derniere année sur le circuit et pensait donc recevoir une WC (assez logique en mon sens vu ses resultats et le jeu de cancrelat du bonhomme), a du passer par les qualifs … dur pour lui mais Chung est torp en forme. Le match devait être intéressant vu l’écart générationnel immense et le score en 3 sets.

    Jurgen Melzer lui aussi totalement à l’ouest mais tout de même TS1 des qualifs éliminé d’entrée contre Collarini un Argentin …

    Ryan Harrison retombe dans ses travers en perdant d’entrée contre un inconnu Brésilien du nom de Monteiro.

    Bref yavait pas mal de jeunots intéressants alignés ou de vieux fatigués mais ils ont tous sauté sauf Chung. Les 3 autres qualifiés sont 2 Brésiliens et un Argentin pas vraiment connus.

    • Nathan 7 avril 2015 at 21 h 01 min

      Ginepri aime fesser les petits jeunes ambitieux. Alors qu’il était déjà dans les 50 premiers mondiaux, Thiem, en avait fait l’amère expérience l’an dernier.

    • Elmar 7 avril 2015 at 22 h 54 min

      Ginepri. Putain. Kaelin, tu viens de niquer ma semaine.

  18. Kaelin 7 avril 2015 at 17 h 22 min

    putain paulo!

  19. Kaelin 8 avril 2015 at 4 h 11 min

    et Tipsarevic revient aussi après Troickard… j’espère qu’il va pas remonter aussi vite que Troicki, pas envie de me le taper encore dans le top 20 celui-là…

  20. Kaelin 8 avril 2015 at 4 h 30 min

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis