Ode à la gloire du Djoker

By  | 14 mai 2015 | Filed under: Opinion

Djokovic BeijingIl fut un temps où j’écrivais que Novak Djokovic vivrait son moment de gloire. Je m’attendais à sa réussite mais pas à une telle suprématie. Il est parti pour qu’on parle de lui encore un bout de temps. Seulement, nous qui aimons les héros, il semble qu’il manque ce petit quelque chose à Djoko pour fendre nos âmes et nos cœurs. Au-delà de son sceptre de numéro 1 mondial se terre encore un champion qui cherche une reconnaissance vaine.

Je suis venu, j’ai vu et j’ai vaincu !

Vous ne pouvez plus m’ignorer. Quand bien même vous continuerez à trouver que je suis encore loin d’avoir la valeur de mes aînés, vous ne pouvez que vous incliner.

Vous voulez bien admettre et même reconnaître que je ne souffre d’aucune faiblesse, que mon jeu est des plus complet, etc. Ok d’accord, maintenant que c’est admis, cela ne me suffit plus.

J’ai courbé l’échine… longtemps… j’ai été le troisième homme, mais depuis quatre ans je suis le plus régulier et mon jeu s’est amélioré au fil du temps, avec un super service en prime et sans que le reste de mon jeu en pâtisse.

Pierre après pierre, j’ai bâti ma forteresse et gravi toutes les montagnes pour atteindre mon Graal, j’ai ruminé ma haine d’être traité comme celui qui vient trop tôt après deux autres immenses champions alors que je voulais être le premier, le seul, le vrai héros.

J’ai fait le dos rond en attendant mon heure tel un vautour qui attend que sa proie faiblisse pour la dépecer comme elle le mérite. J’ai même laissé tomber mes facéties et pitreries… quoiqu’au moins à l’époque j’amusais un peu la galerie.

Aujourd’hui quand mes plus grands rivaux sont vieillissants ou en perte de vitesse, je ne vois point qui pourrait contester mon trône. J’ai pris la mesure de mes adversaires et je ne saurais admettre aucune excuse, ni l’âge, ni les blessures ne pourraient être des arguments recevables pour contester ma suprématie.

Oh oui ! Le monstre à deux têtes garde encore son aura que je ne saurais contester. Mais maintenant, je fais peur aussi, vraiment peur, je suis invincible et mon palmarès parle en ma faveur.

Je suis tout simplement le plus fort et de très loin. J’espère ne pas me sentir trop seul car j’ai besoin de challenge et plutôt que d’obtenir enfin une reconnaissance sincère et mérité je pourrais lasser, ce qui n’est pas mon seul fait!

Peut-être que je manque cruellement de charisme et que je ne fais ressentir que peu d’émotion aux gens car mes victoires semblent maintenant inéluctables. Mais ce n’est pas ma faute !

Je suis là-haut, seul sur mon trône et mes vassaux s’inclinent devant ma grandeur. Je n’attends plus que la reconnaissance de mes pairs. Je n’en peux plus d’être celui qui fait plaisir aux fans des uns et des autres car j’ai vaincu leur ennemi. Je veux qu’on m’aime pour ce que je suis, pour le champion que je suis et je le mérite !

Mais peut-être que cela ne se commande pas, peut-être aurais-je dû attendre mon heure de gloire naturellement au lieu d’avoir voulu être le calife avant le calife alors que je n’étais encore qu’un prince.

Alors pensez-vous que je doive terrasser le Terreminotaure dans l’antre du Chatrier pour enfin gagner le cœur des sceptiques ? Oui, je le pense… je l’espère. Mais sera-t-il au rendez-vous ou comme l’enfant chéri du tennis devrais- je me contenter d’un sous-main ?

D’avance, je m’excuse de l’ennui que ma supériorité vous inspire et surtout du degré zéro d’émotion ressenti. Je suis là pour encore un bon moment!

Ne m’appelez plus le Djoker, inclinez-vous, je suis le Roi des Rois.

About 

Tags:

607 Responses to Ode à la gloire du Djoker

  1. Sylvie 17 mai 2015 at 6:11

    6/4 5/2 en 1h 10…

  2. Benoît 17 mai 2015 at 6:16

    Federer nullisime en retour bloqué de coup droit !

  3. Remy 17 mai 2015 at 6:17

    Tout ca pour se coucher à Roland dans 2 semaines

  4. Alexis 17 mai 2015 at 6:17

    Pschiiit

  5. Benoît 17 mai 2015 at 6:18

    Le Djoker en route pour le Grand Chelem ?

    • Sebastien 17 mai 2015 at 6:18

      Ca m’en a tout l’air ! et ça me désole

  6. Alexis 17 mai 2015 at 6:19

    Mais des intentions tout de même… Djoko trop fort rien à dire. Gros problème de retour de service chez Roger encore une fois (cf Kyrgios).

  7. Nathan 17 mai 2015 at 6:19

    Quand il ratera Roland, ce sera encore plus douloureux :)

  8. Sebastien 17 mai 2015 at 6:19

    Djokovic grandissime favori pour Roland Garros, rendez-vous à Wimbledon !

  9. Sylvie 17 mai 2015 at 6:19

    Bon ben voilà, net et sans bavure. Le dernier coup droit dans le couloir symptomatique du match de Roger aujourd’hui. Même un bon Fed aurait eu du mal face à ce monstre là mais aujourd’hui bien trop moyen pour espérer quoi que ce soit

  10. JC vainqueur par KO au dernier round de Karim à G&D 2012 17 mai 2015 at 6:21

    Meuh non…. Rodger ou Andy vont lui regler son compte à Wimb…. Sinon, on engage des mercenaires et on lui donne RDV au 4 eme sous sol du Georges V à Paris

  11. Antoine 17 mai 2015 at 6:21

    6-4 6-3….Enorme match du Djoker. Bravo à lui.

    Roger n’a pas été mauvais, loin de là, moins bon que ce que j’espérais, mais on ne peut pas faire des miracles sur chaque point. A un set zéro, le Djoker était complètement reläché et a fait ce qu’il voulait.

    Djoko zappe Madrid, se remet en selle en trois matchs et joue ensuite à un niveau ou il est tout seul. Difficile d’imaginer qu’il perde à Roland Garros…

  12. Nathan 17 mai 2015 at 6:23

    Ce tennis sans faute, sans faille, sans fatigue, sans sueur, sans sourire… c’est terrible.

    • Noel 17 mai 2015 at 6:31

      Djokovic me fait penser au XV anglais champion du monde en 2003 autour de Wilkinson. Tout le monde reconnaissait leur mainmise impressionnante mais personne ne les aimait en dehors des Anglais eux-mêmes. Indestructibles, inarrêtables,complets, justes tactiquement, ça oui, mais inspirés ou brillants, certainement pas.

      • Antoine 17 mai 2015 at 6:35

        Moi, je les aimais beaucoup, surtout Wilkie..

        • Noel 17 mai 2015 at 6:47

          IL était impossible de ne pas admirer Wilkinson, mais l’aimer? Brillant tacticien, maitrise incomparable, fair-play, capacité à faire la différence quand ça compte…en même temps j’ai toujours trouvé qu’en terme d’animation offensive c’était un 10 très quelconque. Mais dès qu’il fallait jouer au pied, personne ne lui arrivait à la cheville dans sa génération, à part peut-être O’Gara. Un rugby propre, presque clinique, que on admire pour sa qualité technique mais qui peine à susciter l’enthousiasme, comme une oeuvre d’art contemporain trop conceptuelle pour toucher la corde esthétique.
          C’est en ce sens là qu’il me rappelle Djokovic.

  13. Benoît 17 mai 2015 at 6:25

    Si le Djoker gagne Roland, je pense qu’il aura réalisé une des plus grandes hégémonies de l’histoire du tennis.

  14. Antoine 17 mai 2015 at 6:26

    ON chante à Rome ? Excellente idée…

  15. JC vainqueur par KO au dernier round de Karim à G&D 2012 17 mai 2015 at 6:27

    Bref on se fait bien ch… et cela risque de continuer ….. encore et encore …

    S’il ne gagne pas RG par contre,( oui je sais, il va falloir trouver quelqu’un …. ) il va entrer en dépression …..

    • Antoine 17 mai 2015 at 6:29

      En fait, ce qu’a fait le Djoker aujourd’hui est très difficile, et très rare. Je n’ai pas souvenir d’un match ou il mieux joué que cela…

      • Alexis 17 mai 2015 at 6:30

        Oui c’était fascinant parfois.

  16. Alexis 17 mai 2015 at 6:27

    Sinon, 8(!) points au rysc me paraissent possible, et encore Andy m’a pourri tout mon haut de tableau…

  17. Nathan 17 mai 2015 at 6:28

    Bientôt on dansera…

  18. William 17 mai 2015 at 6:30

    Le premier set a été indécis mais il faut être honnête, Djokovic dominait les échanges quand il y en avait.
    Petit regret sur la balle de break à 4-4 effectivement, mais quand on voit le niveau du Djoker ensuite, on peut se dire que cela n’aurait pas forcément changé grand-chose… Il est vrai aussi que le Serbe n’aurait sûrement pas joué aussi libéré s’il n’avait pas gagné ce premier set… Un retour exceptionnel pour se procurer la balle de set en tout cas, en mode US Open 2011.
    L’écart s’est creusé dans le deuxième, Roger encaissant 5 jeux de suite suite à sa balle de break manquée. Djokovic jouait encore mieux, et lui moins bien. Il y a eu des bonnes séquences, notamment au filet, où Roger semble désormais conscient que se prendre 3-4 passings tirés pleine balle fait partie du job. Magistral revers long de ligne pour sauver une balle de double break au passage, qui faisait suite à un retour de dingue (encore un) du Djoker.

    Je ne pensais pas que Roger pouvait l’emporter mais je suis un peu déçu tout de même car cela ne me fait jamais plaisir de le voir se faire dominer de la sorte. Il faut rapidement qu’il trouve la solution au retour de service parce que maintenant les premières balles de Djokovic lui font beaucoup trop mal et occasionnent trop de points gratuits pour ce dernier. C’était déjà criant à Wimbledon, c’est désormais un problème redondant.

    Un Djokovic jouant à ce niveau-là est imprenable à Roland Garros, ou même ailleurs. Il rejoue à son niveau de 2011, moins agressif à mon goût mais faisant encore moins de fautes. Avec ce service retrouvé, l’équation parait insoluble : ses premières balles font mal, il galope comme jamais, fait le mur en défense, attaque et contre-attaque à bon escient et ne fait presque pas de fautes. Imprenable…

    Ce que j’espère, dans ce constat de misère, c’est qu’il empêchera au moins Nadal de gagner Roland-Garros.

    Faute de grives…

    • Alexis 17 mai 2015 at 6:39

      Sûr qu’il n’y a pas de regret à avoir : il était largement au-dessus, et c’est peut-être ce constat qui a amené rodge à soit hésiter soit surjouer… combien de retours de services s’est-il pris dans les pieds, il n’a pourtant jamais reculé et a continué à vouloir prendre la balle tôt, c’est tout à son honneur, et c’est ce qui lui permettait de renverser la vapeur parfois. Mais Djoko a la parade : il gagne désormais des points faciles sur son service pour faire retomber la mayonnaise patiemment montée à l’ancienne, à la force du poignet par notre cuistot favori. Tous mes espoirs se placent donc maintenant sur Murray.

    • Antoine 17 mai 2015 at 6:42

      Si Roger a du mal à le retourner, c’est surtout parce que Djoko sert de mieux en mieux et quand il est en confiance comme aujourd’hui, à 0-30, il sort deux aces de suite..Roger l’a fait suffisamment..

      Ce que Roger peut faire mieux, c’est au retour sur seconde balle…Roger n’a gagné que 5 points sur 15 sur la seconde balle du Djoker..tandis que ce dernier a gagné 15 points sur les 23 secondes de Roger..

      Heureusement que Roger a bien servi en première balle..mais cela ne suffit pas..

  19. Antoine 17 mai 2015 at 6:34

    Pietrangeli est déchaîné..Bon, il a promis une WC à Roger s’il se pointe dans 10 ans. Toujours çà de pris…Le bon Nicolas a gagné deux fois à Roland, en 59 et 60…

  20. Antoine 17 mai 2015 at 6:36

    Djoko a dépassé Roger en matière de langues étrangères aussi. Il parle très bien italien et français maintenant..

    • jimi H 17 mai 2015 at 8:34

      Haha! Bien vu!

  21. Jérôme 17 mai 2015 at 6:37

    Fait pas dramatiser. Les conditions de jeu ne donnaient quasi aucune chance à Federer. On le savait avant le match. Ça fait même 3 ans qu’on le sait : depuis le printemps 2012. Donc rien de nouveau sous le soleil.

    Djoko a de très fortes chances de gagner RG et ça ne me fait ni chaud ni froid. Le career slam est devenu tellement commun, ces dernières annees, qu’il peut bien avoir le sien. Cela soulignera la relativité de l’exploit. On oublie d’ailleurs que Wilander et Connors ont gagné des GC sur toutes les surfaces et que Connors aurait probablement gagné 1 fois Roland Garros s’il y avait participé entre 1974 et 1977 (il n’y était pas en 78 mais là Borg était imbattable).

    Quant au Grand Chelem calendaire, même pas en rêve. Djoko ne regagnera plus Wimbledon. Et s’il lui prenait des velléités, la FIT lui fera comprendre qu’il vaut mieux lever le pied. On ne sait jamais : les dossiers gênants fuitent parfois dans la presse, en particulier les tabloïds.

    • Antoine 17 mai 2015 at 6:45

      ..Autrement dit, tu penses que le Djoker est archi dopé…Possible évidemment, comme chez beaucoup d’autres…Cilic, son cas me parait super clair. D’ailleurs, il s’est fait gauler et a pris 9 mois et l’année dernière il remporte l’US Open et ne gagne plus un match depuis…

      • Jérôme 17 mai 2015 at 6:51

        Et il court les exhibitions. Il a compris le truc : il faut gagner 1 GC pour dissuader les gendarmes qui rechignent beaucoup plus à faire plonger un vainqueur de GC.

  22. Nathan 17 mai 2015 at 6:46

    Cela étant, le plus important est que Zverev a gagné le challenger de Heilbronn. Here comes the sun.

    • Nathan 17 mai 2015 at 6:48

      et pourtant il n’est pas intolérant au gluten, ce qui force le respect.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis