Tandem : première étape

By  | 8 mars 2016 | Filed under: Actualité, Quizz

tandem6Bienvenue pour le classement de la première étape, sous les auspices du Manager Coach Kevinovitch et son Tandem Zverev/Roger-Vasselin !

 

tableau tandem1

En rouge, les meilleurs coefs, en violet, les plus ingrats

Par curiosité, j’ai calculé les scores des participants portés disparus pour cette étape inaugurale…

classement tandem étape 1

Où l’on voit que Nico a eu le nez creux en faisant confiance à Fritz, la relève américaine qui démarre l’année sur les chapeaux de roues : un titre prémonitoire au challenger de Happy Valley, une qualification à son premier Grand Chelem, suivi d’un run en finale comme Wild Card au tournoi de Memphis pour son premier tournoi ATP, avec un match de qualité contre Nishikori, et enfin un quart en 500 à Acapulco où il s’extrait des qualifs… Taylor Harry Fritz fait honneur à son sang bleu tennistique (maman est une ancienne top 10 WTA, papa un quart de finaliste en GC en double et tonton jouait la coupe Davis pour le Canada). Il n’a pas oublié de mettre du top 30 à son menu, avec les scalps de Chardy et Johnson.

Tout cela l’amène à une 20ème place à la Race ; il coiffe donc (façon de parler vu le cheveu rare du Taureau fourbu) Nadal au classement 2016.

Pour ne rien gâter, il bénéficie d’un coef plutôt juteux… et il est bien accompagné : Nico Mahut fait honneur à son succès de 2015 en atteignant pour la première fois en simple la demi-finale du tournoi de Rotterdam. Issu des qualifs, Nico échoue d’un fifrelin (il a 3 balles de match) contre le futur vainqueur du tournoi Martin Klizan, l’un des plus affreux jojos du circuit mais un très joli bras gauche. Comme il avait enchaîné 5 matches à Sydney et passé un tour à l’Australian Open, Nico tire son épingle du jeu parmi les Vieux Mecs : il est le deuxième classé des barbons à la Race.

Fritz est de très loin le Blanc-Bec le plus performant à Tandem avec un kolossal 3031 points ;  le second, Edmund, n’étant pas très loin à la Race avec ses 315 points (contre 440 à Fritz), mais avec une progression moins considérable puisqu’il gagne une vingtaine de places quand Fritz bondit par centaine.

Au deuxième rang, très belle performance du Tandem de Colin, qui a osé faire confiance à un docteur Youzhny en totale déconfiture en 2015. Bien lui en prit, le senior enchainant les titres en challenger comme des perles ; avec Edmund, ils cumulent pas moins de 4 titres et une finale de challenger en janvier. Docteur Youzh s’est reposé un mois dans la foulée, ce qui coûte peut-être la victoire d’étape à Colin : Youzhny est en effet le 2è performeur à Tandem derrière Stéphane Robert, et le 3è Vieux à la Race (Mahut 34è, Youzhny 35è).

A la force de ses poignets chenus, Robert hisse le Tandem franco-français de Montagne sur le podium avec son superbe troisième tour à l’AO. Il confirme avec une victoire en challenger à New Dehli. Son très jeune comparse Corentin Moutet ne fait pas grand chose vu qu’il ne s’aligne que sur un tournoi, mais son coef record l’empêche d’être un boulet pour le barde New Age de l’ATP.

Elmar qui se mordait les doigts des rhumatismes de son Vieux Benneteau doit à son coef inouï de ne pas être largué malgré une présence en pointillé. Karlovic et Haas passent aussi quasi tout leur temps à l’hospice, mais pour ce dernier Zogidur attend son heure : Tommy ne joue depuis quelques temps que les tournois sur sol Allemand, et quand le poussin Auger-Aliassime fera un tour chez les grands, nul doute qu’il remplisse sa besace.

 

Voici donc la photo finish de l’étape N°1 de Tandem

fritz et Mahut tandem

Ensemble vers les sommets !

 

About 

Avocate attitrée de Richard Gasquet sur 15LOVE (SAUVEZ les bébés phoques !) et Thiemolâtre irrécupérable. Que le Revers à Une Main soit avec toi.

Tags: , ,

227 Responses to Tandem : première étape

  1. Patricia 19 mars 2016 at 13 h 54 min

    P2H et Herbert sont en finale du double, éliminant Zimonjic associé à ERV. Ils joueront Sock/Pospisil !
    Les spécialistes de doubles se portent bien, j’espère que ça va continuer et que Noah y pensera à l’heure d’affronter les Tchèques chez eux….

    • Patricia 20 mars 2016 at 14 h 07 min

      Ils ont gagné, ce qui est de très bon augure compte tenu de leur manque de préparation (ils n’ont pas pu jouer ensemble depuis l’USO). Il leur faut aussi engranger en perspective des JO, la terre n’étant pas a priori leur terrain de prédilection…

      • Elmar 20 mars 2016 at 14 h 14 min

        Sauf que les JO se dérouleront sur dur!

        • Patricia 20 mars 2016 at 15 h 25 min

          Oui, mais il faut qu’ils soient sélectionnés ! Et pour ça, les derniers résultats qui compteront seront sans doute la saison sur terre. Avant IW Mahut était 13è et P2H 18è en double, il n’y a que 24 places sur base du classement du meilleur joueur. Ca devrait le faire, mais ils sont en concurrence avec des gars qui jouent tous les tournois…

          Il y a une règle (nouvelle je crois) qui stipule qu’il suffit qu’un joueur soit top 10 en double pour choisir son partenaire. Avec les pts d’IW, Nico devrait être 8è.
          Il y aura en plus 14 paires où le classement combiné simple et double entre en jeu.

  2. Nathan 20 mars 2016 at 9 h 48 min

    Ce qui devait arriver arriva. Nous sommes rentrés dans l’ère du tennis très très très très très très…fort. Le père pizzaiolo parano exulte de tant de force exhibé à la face du monde.

    Cerise sur le gâteau, nous aurons le très très très fort Djoko/Rao redouté attendu.

    « Un éclair…puis la nuit ! Fugitive beauté » disait le poète. Y a plus d’éclair, ni de nuit sur l’ATP. C’est plein phare tout le temps.

  3. Geo 20 mars 2016 at 10 h 08 min

    Goofy me fait le même effet que Kei. Rapide, facile, léger. Un défaut majeur néanmoins, « ça sent trop la savonnette et pas assez la foufoune » (André Manoukian).

  4. Patricia 20 mars 2016 at 16 h 02 min

    Le Vieux de Montagne est en finale à Guadalajara, contre Jaziri !
    Et son jeunot Moutet, encore en rôdage, vient d’atteindre une finale de future ce qui vaut plus de 1000 points avec son coef de dinosaure…

    Interview de Moutet : http://www.tennisactu.net/news-atp-corentin-moutet-etre-dans-les-750-au-plus-vite-52656.html

  5. Kaelin 20 mars 2016 at 20 h 21 min

    Aza est en train de dézinguer Serena niarf niark

  6. Kaelin 20 mars 2016 at 21 h 40 min

    Djoko breake l’actuel meilleur serveur du circuit (dans le sens le mieux classé des gros serveurs) lors du 1er jeu du match … le suspens est à son comble!

  7. Perse 21 mars 2016 at 1 h 40 min

    Bonsoir à tous,

    Je n’ai pas pu voir les deux derniers matchs de Djoko mais j’apprends qu’il a gagné son 62ème titre! Dont 27 M1000 et 10 ou 11 GC, c’est hallucinant! En terme de palmarès c’est proprement hahurissant et quasiment meilleur que Sampras.

    Pourtant je ne suis vraiment pas fan du joueur, ni dans son style ni dans son attitude. Je n’adhère pas à son jeu et n’arrive à comprendre comment il est dominant. Certes c’est le meilleur défenseur mais son jeu n’est pas charismatique pour un sou. Aucun coup me laisse béat d’admiration me laissant coin comme le service de Sampras pouvait le faire, ou bien les volées exquises de McEnroe. Egalement pour l’emprise irréfragable qu’exerçait un Borg sur un match à RG.

    Mais ce palmarès ne le place pas seulement dans le panthéon mais dans le cénacle des divinités majeures de ce sport. Et ça je le déglutie avec difficulté malgré tout. C’est dingue que j’arrive à penser qu’un joueur aussi dominant du sport individuel le plus compétitif de la planète me laisse aussi froid (le golf est à mon sens moins compétitif même si Spieth est hallucinant). Djokovic, je n’y adhère pas c’est tout. Je ne rêve pas de joueur au tennis comme lui, son coup droit ne m’excite pas, son revers est beau mais sans plus, son déplacement m’impressionne mais n’est pas gracieux.

    Parmi les sports individuels, les dominations respectives de Svindal, Hirscher (son gainage est proprement monstrueux), Vonn et Shiffrin sont bien plus admirables car leur magie est plus visible, tangible et perceptible.

    • ConnorsFan 21 mars 2016 at 4 h 18 min

      Dommage. Je ne suis pas un fan fini de Novak mais il me semble que son revers est mieux que « beau mais sans plus ». Une chose que je trouve remarquable chez lui, c’est sa capacité à encaisser les frappes les plus puissantes de ses adversaires sans sourciller, comme s’il s’agissait de coups d’échange normaux.

      J’aime bien aussi son sens de l’humour. Ses imitations mettaient un peu de vie dans un groupe de joueurs d’élite très sages et lisses. Il aurait peut-être été plus à l’aise dans les années 70, avec les Nastase, Connors et McEnroe qui ne se gênaient pas pour mettre de l’ambiance dans le stade de toutes sortes de façons (la folie de Nastase me plaisait particulièrement).

      • Perse 21 mars 2016 at 10 h 27 min

        « Une chose que je trouve remarquable chez lui, c’est sa capacité à encaisser les frappes les plus puissantes de ses adversaires sans sourciller, comme s’il s’agissait de coups d’échange normaux »

        C’est peut-être sa capacité à annihiler les coups qui me pose problème: ça rend le style de beaucoup de joueurs bénin, en particulier Berdych qui passe pour un joueur lambda quand il s’attaque au mur de Belgrade.

  8. Perse 21 mars 2016 at 1 h 51 min

    A part ça je suis ravie du retour au premier plan de Victoria Azarenka qui est une personnalité sympathique du circuit WTA avec des arguments tennistiques solides. C’est à la fois une joueuse puissante, endurante, mobile et hargneuse qui ouvre sa bouche sans laisser une place exagérée au politiquement correcte.

    Elle a une vrai hargne, une volonté de travailler ses points plus faibles, gagner ses matchs et être « nature » qui me la rend plutôt sympathique. Certes elle gagne ses matchs par l’usure d’abord mais elle est capable de gagner ses points comme une grande au contraire d’une Wozniacki.C’est une joueuse à la fois efficace en défense et forte en attaque et suffisamment hargneuse pour mettre assez de pression sur ses adversaire. Après deux ans émaillés de blessures elle est d’aplomb pour reprendre sa place parmi le Top 3 (elle est à mon avis meilleure que Sharapova car plus mobile et pas génée par la puissance haurissante du char d’assaut russe en jupette).

    • Remy 21 mars 2016 at 9 h 28 min

      Azarenka menait 6-4 5-2 et servait pour le titre.
      Sauf que … elle ne mettait plus un service dans le court.
      Tandis qu’elle enchainait les doubles, Serena s’est relâchée et envoyer que des coups énormes.
      Elle a debreaké puis pris son jeu de service avec quelques aces au passage.

      Aza était partie pour refaire le même jeu au moment de servir pour le titre pour une seconde fois.
      Elle s’est même retrouvée avec 2 balles de break à défendre.
      Finalement, elle s’en sort 6-4 6-4.
      Cool !

      • Perse 21 mars 2016 at 10 h 23 min

        C’est un classique du tennis féminin où le service ne procure guère d’avantage si on n’est pas dans un bon jour ou relâchées pour lâcher des premières. Forcément quand elles sentent la pression pour conclure elles sont in fine en mauvaise posture si elles doivent servir.

  9. Nathan 21 mars 2016 at 9 h 42 min

    Sous le caisson, c’est pas la plage. Juste la flache noire et froide, toujours identique.

    • Sebastien 21 mars 2016 at 11 h 37 min

      Menton était dans la tombe et regardait Caïsson.

      • Nathan 21 mars 2016 at 12 h 26 min

        Pire…l’oeil de l’AMA était dans le Caisson et regardait Menton.

      • Nathan 21 mars 2016 at 14 h 17 min

        Et quand l’AMA pas content, l’AMA…

        • Mat4 22 mars 2016 at 10 h 43 min

          Vous devenez incomparables, à nuls autres pareils.

          :-)

          • Patricia 22 mars 2016 at 13 h 36 min

            what a rallye !

            Nathan, j’ai visualisé, près de la flache noire et froide, Rublev accroupi, plein de tristesse…
            « Je ne puis plus, baigné de vos langueurs, ô, Balles,
            enlever leur sillage aux porteurs de coton… »

            • Nathan 22 mars 2016 at 16 h 07 min

              Bravo, bravo ! Je vois qu’il en reste encore qui se souvienne des choses qu’aujourd’hui tout le monde oublie. Il faut dire que tout est sublime dans cette chose-là, du début jusqu’à la fin en passant par le milieu.

              Tiens au fait, t’as lu, la dernière déclaration de qui tu sais. On pourrait l’intituler : « après le caisson, la caisse », non ?

            • Sebastien 22 mars 2016 at 22 h 27 min

              Moi j’ai visualisé un Nathan elfique zvérevien, frémissant face au rut du béhémot serbe ! Du méga-lourd !

              Mat4, merci. Depuis que je sais que Djoko est un cadeau de Dieu à l’humanité, je me suis acheté un chapelet et je dis des « notre Novak » ou des « ave Djoko » avec les yeux révulsés qu’il faut. Parfois j’envoie du vomi ocre à 8 mètres de hauteur

              L’autre nuit, le Serbe m’est apparu en pleine gloire, en me disant que les prochains enfants de Mirka seraient de lui, grâce à ses pouvoirs de téléfécondation. Il a une longueur de balle incroyable !

              • Mat4 22 mars 2016 at 22 h 42 min

                Cher Sébastien, tu avais dû avoir des problèmes gastriques, car — n’est-ce pas évident — ce Djoko divin a une préférence marquée pour les vierges. Et blondes, qui plus est…

                MDR. T’es dingue. :-)

              • Patricia 23 mars 2016 at 8 h 41 min

                Excssssellent !
                Merci Seb, ça fait un bien fou !
                Je visualise, je visualise…

  10. Lucile 21 mars 2016 at 20 h 24 min

    Consternant ce tirage de Miami. Djokovic seul dans sa partie de tableau pendant que Murray wawrinka et Nadal sont de l’autre côté. Bref Djokovic déjà en finale contre un joueurs qui aura du batailler comme un malade pour arriver là.
    Bref on connait déjà le vainqueur du tournoi qui sera surement aussi insipide que le précédent.
    Mention spéciale Pour Federer qui prend en 1er tour un des joueurs qu’il a le plus de mal à battre en la personne de Del Po. Bref Federer va nous faire un aller retour en avion vite fait^^

    • Patricia 22 mars 2016 at 13 h 39 min

      J’avais pas vu, tiens. Ouch.

      Pas de panique, fut un temps où il avait pas de mal à le battre, del Po. Qui ne doit pas être ravi plus que ça de son côté.

  11. Patricia 22 mars 2016 at 13 h 51 min

    A noter que Thiem est dans le 1/8 de Djoko, un probable Gulbis/Paire bien flippant pour l’arbitre au 2è tour, Rublev WC contre un qualifié (qui pourrait être Fritz, z’ont pas été chauvins les directeurs de tournoi à Miami), Ymer autre WC (il y a 6 ricains en qualifs, dont 5 jeunes, et ils donnent les WC à un russe, un chilien et un suédois) ; le retour tant attendu de David Ferrer qui commençait à en avoir marre du circuit, le retour de Brian Baker d’entre les morts, Chung contre Stakhovsky (fais un effort, Hyeon), puis contre Raonic (bon, c’est mort), et comme faisait remarquer Lucile, la plupart des potentiels dangers loin de Novak (Nishi, Stan, Murray, Jo, Kyrgios, Isner, Nadal, Raonic). Restent Roger ou del Po en reprise, Cilic et Berdych en demi-teinte, Ferrer qui se tâte… A tout prendre Zverev qui passerait enfin le mur tchèque y croirait peut être un peu plus ?

    • Lucile 22 mars 2016 at 19 h 55 min

      Ah Zverev^^; s’il pouvait nous illuminer le printemps^^ Compte tenu de sa forme du moment il a quand même la possibilité de faire quelque chose dans le tournoi.
      Concernant Thiem, il va évidement passer au révélateur s’il arrive en 8ème.
      A ce stade du tournoi en général menton est un peu moins bon donc il peut y avoir match même si je ne doute pas de l’issue.

  12. Mat4 22 mars 2016 at 14 h 48 min

    Chère Patricia, « la plupart des potentiels dangers loin de Novak » est une inversion de thèse : ce n’est pas Djoko qu’on ménage, mais plutôt ses « potentiels dangers », à qui on évite de se faire éliminer trop tôt. Nishikori a remporté deux jeux en moyenne les six dernières manches, Stan, c’est vrai, a remporté deux victoires pour dix-huit défaites depuis 2006, Murray, c’est du 11-0 les onze derniers matches, Isner, je pense qu’il vient de perdre 6-2 6-2 sur la surface rapide de Shanghai, Jo… là, c’est Sébastien qui t’inspire, et j’approuve, faut dire, car Sébastien, c’est le grand maitre.

    ;-)

    • Patricia 22 mars 2016 at 16 h 11 min

      Je pense en effet que ta façon de considérer les choses est plus réaliste.
      On en arrive à une pensée circulaire : Djoko gagne tout le temps, donc personne n’est un danger pour lui. Il est temps de revenir au challenge round. (Pourquoi y a pas Nadal dans ta liste ? ça fait pas 7 ou 8 matchs qu’il a pas gagné un set ?)

      Jo, bon, je suis pas vraiment sa plus ardente groupie mais il a obtenu deux TB. J’ai fait un tour sur le match au moment du premier, je ne suis pas restée….

      Stan, tu pousses : de 2006 jusqu’en 2014, Stan avait remporté 4 titres en 250. Il a quelque peu haussé ses standards depuis ; nul besoin donc de remonter à Mathusalem pour illustrer que le nouveau chantre des hormones femelles est très largement favori contre la loutre vaudoise.

      Il y a quand même une différence entre ces quelques joueurs (Murray, Nadal, Raonic…) et le reste : il arrive que Djoko joue mal ; quand c’est le cas, comme à Montréal ou Toronto, Djoko gagne quand même contre le reste du circuit. Nadal est plutôt à la ramasse – peut-être pas à jamais – mais pour eux, ça peut passer.

      Si tu as vu le match contre Raonic, et d’autres matchs de Raonic récemment, dirais-tu que Rao sous-perfe contre lui, comme il avait tendance à une époque à moins bien servir contre Roger ?

      • Mat4 22 mars 2016 at 17 h 51 min

        Sérieusement, maintenant:

        Non, je n’ai pas vu la finale, je travaillais dimanche. Djokovic, dans la courte interview d’après match a affirmé que Raonic était blessé. Comment autrement expliquer la bulle du second set ? Mais il était déjà clair, fin 2014, à Bercy, que Djoko lisait très bien le service du canadien.

        J’ai regardé Raonic à l’AO. C’est un joueur solide, et il semble progresser sur tous les plans. De plus, il a montré beaucoup de cœur dans sa demie contre Andy, et j’apprécie le courage. Il est second à la race, actuellement, et son plus grand problème reste sa constitution physique, son poids excessif. J’ai bien peur qu’il ne fasse une carrière à la DelPo.

        J’ai vu les matches de Novak contre Jo et Rafa. Jo, je pensais que c’était du gâchis typiquement français : à chacun de ses gestes, je me demandais quels étaient les … je ne trouve pas les mots, qui avaient détruits cet immense talent. Il a montré beaucoup de bravoure, il a tenté ses chances, mais ses lacunes techniques rendent la tâche facile à un joueur complet et apte à fermer le jeu, comme Novak.

        Malheureusement, il me semble de plus en plus évident qu’on manque de travail foncier avec les jeunes, et que les résultats sont le résultat d’un système de compétitions bien développé et non d’un travail qualifié : ainsi, Jo et Chardy n’ont pas de revers, Simon et Richard calent au service, Monfils n’a aucun sens tactique. Les autres, c’est en dépit du système qu’ils ont réussis, tant bien que mal.

        Je pensais que Rafa serait favori en demie, avec la surface, le vent, la chaleur, mais Novak a retrouvé les bonnes longueurs dans la seconde manche, et ensuite, c’était jouissable — car j’avoue, j’aime regarder Rafa se prendre des raclées. Dans ce second set, on peut amplement voir les progrès de Djokovic en coup droit et au service, ce qui rend les résultats compréhensifs.

        Nadal est proche de sa meilleur forme. La main tremble encore de temps en temps, il lui arrive de se crisper, mais il joue mieux que contre Thiem il y a un mois. Son coup droit à bien plus de longueur, et il semblait assez remonté contre Novak.

        J’ai regardé Zverev contre Berdych, à Marseille. Je pense que 4K (Kokkinakis) a plus de potentiel, mais ça reste à voir. L’avantage de Zverev est son entourage, de bien meilleur qualité, avec des parents éduqués (le système éducatif russe reste excellent).

        • Patricia 22 mars 2016 at 20 h 06 min

          Nadal a bien servi dans le premier, il semble avoir manqué de fuel dans le second, étonnant de sa part quand même…. J

          Pour 4K, je ne vois pas trop où il surpasse Zverev, en dehors d’un coup droit plus stable. Zverev bouge plutôt mieux, il construit mieux, volleye mieux…. A Marseille, tu as vu un match où Zverev a montré ses qualités, mais où il était très entamé par son marathon de très haut niveau contre Gilou. J’ai vu un excellent match de 4K contre Gasquet, ça restait de l’excellent basique : gros service, gros coup droit, revers solide.

          • Mat4 22 mars 2016 at 22 h 01 min

            Patricia, c’est justement ça la différence d’entourage. Je sens Zverev comme un projet bien mené, avec un tennis adapté au physique, et un physique qui va bientôt converger dans la mesure du possible avec le tennis. Mais l’équilibre est là : rien n’est sacrifié pour l’instant.

            4K, après la formation initiale, viens d’être poussé dans la course aux points. J’ai l’impression que ce qu’on fait avec lui, depuis cette finale de l’AO junior, c’est du bricolage. Les résultats sont décevants pour l’instant. Pourtant, il a un bonne vision du jeu, il sait bouger la balle, et il a de la patience.

            On verra pour la suite, mais il a besoin d’un bon entraîneur, et vite.

        • Sebastien 23 mars 2016 at 8 h 46 min

          Nadal manque désormais régulièrement de fuel dans les dernières manches, la 3ème manches des matchs en 2 sets gagnants et le 5ème set des autres. Là contre Djokovic, c’est arrivé encore plus vite car il a dû surjouer pour rivaliser dans le 1er set.
          Je pense que physiquement, Nadal n’est plus dans le top 20, des joueurs comme Thiem, Fognini ou Verdasco sont même meilleurs. Donc très très loin du caisson, enfin de la caisse des meilleurs

  13. Mat4 22 mars 2016 at 18 h 10 min

    Quand aux déclarations au sujet du fric : j’ai lu l’interview intégral, et non, Djokovic ne manquait pas de respect. Il a même souligné que les sacrifices, l’abnégation des joueuses était, sur certains points, supérieure à celle des joueurs.

    Pour le reste des débats, je le trouve superficiel et bien hypocrite.

    • Elmar 22 mars 2016 at 19 h 22 min

      Tout à fait d’accord. Et le directeur d’Indian Wells qui doit démissionner à cause de ses propos, c’est une absurdité totale.

      • Perse 22 mars 2016 at 20 h 20 min

        Les propos du patron d’Indian Wells sont tout de même malvenus parce que dits d’une façon bien phallocrate.

        Mais Djokovic ne jette pas un pavé dans la marre en disant que les hommes doivent gagner plus. C’est déjà le cas dans les épreuves non-combinées.
        Les épreuves combinées sont un choix politique visant à faire la promotion du tennis, et à l’aune de ce critère il est plus important de donner une égale valeur aux épreuves des deux sexes. Et cela passe par le même prize-money. Cette péréquation du tennis ATP vers WTA lors de ces tournois sert in fine le tennis puisqu’il permet de doubler son exposition et continuer à attirer les meilleures athlétes féminines dont beaucoup un super pouvoir marketing.

        • Mat4 22 mars 2016 at 22 h 38 min

          Perse, je suis complètement d’accord.

        • Patricia 23 mars 2016 at 8 h 48 min

          Je plussoie… (quoi que pour le suintant CEO emporté par ses gonades aimantée vers « les very very very attractive » Bouchard et Muguruza qui devaient tomber à genoux juste pour être à la bonne hauteur j’imagine, j’avais des pensées plus choisies : l’un quelconque des coups droits de la compil « tennis brutality » proposée par Tennis legend, juste à la bonne hauteur aussi :https://www.youtube.com/watch?v=L821ySvY200).

          Sur le fond, j’ai lu sur le sujet du prize money un intéressant article de la bbc, bien documenté sur l’aspect économique du débat : http://www.bbc.com/sport/tennis/35863208

          • Perse 23 mars 2016 at 18 h 01 min

            La dernière partie de cet article résume bien mon avis effectivement.

            La WTA a pourtant évolué dans le bons sens en terme de profondeur. Il y a des bastons dans tous les tours des GC maintenant et les favorites sont accrochées ou boutées dès les premiers tours. C’était courant dans l’ATP des 90′s tandis que la WTA jusque dans les 2000′s se résumait à des balades de santé jusqu’en demi-finale pour les T1 et T2. Perdre plus de trois jeux par set pour une Davenport, une Graf, une Wiwi à cette époque était surprenant avant les quarts.

            Graf a gagné sa finale de RG 88 en 35 min!

            En ce moment la WTA souffre du problème inverse avec une tête de peleton qui ne se détache pas suffisamment. Résultat il y a une changement excessif de joueuse qui rend difficile à faire monter la sauce.

  14. Nathan 22 mars 2016 at 18 h 55 min

    Le Frantz Fanon des Balkans, si cher au coeur des masses populaires, s’est transmué en chantre du libéralisme, adorateur de la loi de l’offre et de la demande.

    • Lucile 22 mars 2016 at 19 h 51 min

      :) Je ne connaissais pas Frantz Fanon, grâce à toi je le découvre. Mais pourquoi l’associé à celui dont on ne dit plus le nom ? Il aurait fait des déclarations fracassantes ?
      Sinon d’une manière générale Nathan, je trouve que tu manques un peu de respect à l’Elu. N’oublies pas qu’il est envoyé par Dieu pour sauver son pays et le sport en général.
      Des excuses et une marque d’allégeance ne seraient pas de trop^^

    • Nathan 22 mars 2016 at 20 h 08 min

      @Lucile

      Simplement, j’ai souvenir d’un commentaire vantant un Djokovic d’origine simple et populaire, qui était resté fidèle au peuple, lui, pas comme l’Autre, c’est pour cela d’ailleurs qu’il était très aimé dans les pays de l’Est à un point qu’on ne pouvait pas imaginer etc. Résultat, pour mieux apprécier le peuple, il le contemple du Rocher et souhaite que ses prestations qui attirent tant soient mieux rétribuées.

      Ce n’est pas que la position du Serbe me dérange en elle-même, elle peut même avoir sa logique. C’est ce qu’on dit de l’individu qui m’amuse beaucoup.

      • Mat4 22 mars 2016 at 22 h 37 min

        Nathan, Nathan… tststs…

        D’abord, l’Autre, il a un nom. Ce ne devait certainement pas être mon commentaire, car l’Autre — tu dois sans aucun doute penser à Nadal — je l’apprécie beaucoup.

        J’aimerais donc savoir qui — l’Autre à part — a écrit ce billet si juste, que tu as la charité de nous rappeler.

        C’est d’ailleurs la seule corde qui sonne juste dans ton commentaire, sauf si, bien sûr, tu renonces, toi-même, de bon gré à une partie de tes gains — pour des œuvres caritatives. Dans ce cas, je te prie de m’excuser d’avance de ma vilénie.

      • Lucile 22 mars 2016 at 23 h 31 min

        Ah d’accord. En effet c’est intéressant. Mais comme il veut faire de la politique il a besoin de construire une « légende ». Par contre il faudra qu’il fasse attention à ses déclarations parce que là c’est quand même la fausse note; d’ailleurs je viens de lire que Murray l’avait tranquillement remis à sa place indirectement.
        Marrant d’ailleurs de voir tous les fans boys du Serbe soutenir ses propos sans réfléchir deux secondes à sa logique.
        Si on doit payer les joueurs au spectacle et à la popularité Djokovic devra accepter d’être moins payé que d’autres. Je ne suis pas certaine qu’il ait vu les choses sous cet angle.

        • Lucile 22 mars 2016 at 23 h 32 min

          Je répondais à Nathan

          • Mat4 23 mars 2016 at 3 h 36 min

            Mais ça ne me gênera pas pour faire un petit commentaire… bien gentil, somme toute.

            « Mais comme il veut faire de la politique… » Ah, bon, vraiment ? Et depuis quand, ça ? Rappelons aussi que chaque homme est, entre autre, un zoon politikon, qu’il le veuille ou non.

            « Murray l’avait tranquillement remis à sa place… » Tu parles du génie qui a écrit son premier livre avant d’en avoir lu un seul ? du grand maitre des lieux communs ?

            « Si on doit payer les joueurs au spectacle et à la popularité… » Vérifie sa popularité. C’est pas difficile. Il est certainement plus populaire que Murray, soit dit en passant. Le plus populaire continue à être Rafa, rien que pour l’info.

            Finalement, on lui reproche de n’avoir pas été politiquement correct — d’une façon bien politiquement incorrecte. Et de n’avoir pas réfléchi… sans beaucoup réfléchir, car le sujet qu’il a abordé — d’une manière assez intéressée, en bon représentant de sa ghilde — est très délicat, tant sur la forme que sur le fond. Et bien que « fanboy », je ne soutiens pas ses propos, ce qui ne veut pas dire que j’agrée le contraire.

            Ces aigreurs contre Djokovic… faut quand même arrêter. De plus, la redirection — même de biais — vers un de ses rares fans sur ce site (sinon le seul), n’est décidément pas très noble.

            • Patricia 23 mars 2016 at 12 h 51 min

              Ah, je pense qu’on peut sans hésiter t’octroyer le titre d’Unique fan de l’Unique en ces lieux !

              Dis pas des bêtises sur Murray, ses lieux ne sont pas plus communs ou moins bien formulés que les petites chipolatas ciselées de Djoko sur les hormones féminines, qui doivent tant flatter Jelena…

              Sinon, je viens de relire une déclaration de Murray en 2007 (il était pas bien vieux quand même), au moment où Wimbledon a fini par accorder le même Prize Money aux sacs à hormones ; il dit à peu près, dans un style moins châtié, la même chose que Perse. Tu es donc « tout à fait d’accord » avec l’inculte.

              « Guys are obviously going to be annoyed if you go and play a five-hour tennis match and then the women play a 45-minute match and they are getting the same money.

              « But that’s not really the point. Bar some of the top females, a lot of the guys get very good sponsorships. In the smaller tournaments, there’s more money on the men’s side, so apart from the grand slams, I think there are more tournaments on the men’s tour as well.

              « It would be the only sport in the world like this, and will maybe make tennis appeal to more fans, so for the four biggest tournaments in the year I guess it’s a good thing. »

              Concernant la popularité, je pense que les grosses firmes savent ce qu’ils font, qu’ils basent leurs contrats multi-millions sur des enquêtes marketing plus fiables que les followers facebooks ou l’applaudimètre ; par conséquent, on a une bonne idée de la popularité mondiale (individu/pondéré par le PIB) avec le classement Forbes.

              Djoko doit avoir un meilleur rapport qualité/prix en Asie qu’en Europe ou aux USA, en plus d’une niche moins encombrée, raison pour laquelle Uniqlo a mis plus que Nike sur la table ; mais il est moins jaune, donc moins populaire en Asie que Nishikori, et le montant de son contrat reflète cet état de fait…

              • Mat4 23 mars 2016 at 15 h 44 min

                Patricia,

                tu me fais dire bien plus que je ne dis vraiment. D’abord, l’opinion de Murray — énoncée encore en 2013, il me semble, je la connaissais. Ensuite — si Djoko ne dit rien de plus intelligent que Murray, ça ne veut pas dire que Muzza de ne dit pas que des platitudes. La concurrence est très serrée au sommet, et là, tu n’invalides pas mes propos.

                Le contrat avec Uniqlo, si je me rappelle bien, a été signé plusieurs mois avant le contrat avec IMG. Ne t’étonne pas si, en 2017, les chiffres ne deviennent pas très supérieurs à ce qu’ils sont à présent. De toute façon, en 2015, Djokovic était second sur la liste Forbes, avec 31 millions de $, 3 de plus que Rafa.

                Bon, on continue à se chamailler pour rien.

  15. Geo 22 mars 2016 at 19 h 11 min

    Si j’étais Djokovic, je me démerderais pour perdre un peu pendant les deux prochains mois. Oh, pas trop, juste un peu. Je gagnerais, disons, deux Masters 1000 sur les quatre prochains. Je m’offrirais, pourquoi pas, une défaite précoce contre une jeune pousse, Zverev tiens, dans le style Dimitrov à Madrid en 2013. Histoire de ne pas trop gagner, de s’enlever un peu de la fameuse pression, de ne surtout pas perdre là où il ne faut pas perdre, là où il faut toucher le Graal.

  16. Achtungbaby 23 mars 2016 at 9 h 26 min

    Voilà que Djoko cherche à rétropédaler sur Facebook. Il a dû avoir peur pour ses contrats publicitaires et l’image que donnait sa prise de position de dimanche. « revirement » logique donc.

    Un très bon exemple de ce que Djoko est : un faux gentil, une construction médiatique. Tout comme Federer est un faux modeste. Finalement celui dont l’image véhiculée est la moins en décalage avec sa vraie personnalité est sans doute Nadal.

    Ce ne devrait être une surprise pour personne si on regarde un peu le tennis depuis quelques années et les quelques indices qui nous sont donnés à voir.

    • Mat4 23 mars 2016 at 15 h 44 min

      Il ne rétropédale pas : il répète la même chose, mais d’une manière PC.

      • Achtungbaby 23 mars 2016 at 16 h 23 min

        disons qu’il dilue son propos et qu’il s’excuse…

  17. Achtungbaby 23 mars 2016 at 9 h 33 min

    Le débat sur les price money est assez simple :

    Doit on redistribuer à chacun (hommes et femmes) une proportion identique de ce qu’ils rapportent respectivement. Si oui alors les hommes doivent gagner plus puisqu’il semble avéré que leur circuit génère un chiffre d’affaires supérieur.

    Le reste (temps de jeu…), c’est du blabla.

    La question est donc « les femmes doivent elle profiter du plus gros gâteau des hommes, à des fins de redistribution ».

    Dans un monde libéral la réponse semble évidente.

    Les hommes qui réclament plus que les femmes sont assez cohérents. Les femmes qui réclament autant que les hommes un peu moins : vont elle en profiter pour réduire les inégalités entre le TOP 5 féminin et les joueuses hors top 100 par exple. Pas sûr… Charité bien ordonné…

    • Patricia 23 mars 2016 at 13 h 50 min

      Bon, ça a déjà été dit 100 fois mais : si on suit l’évangile libéral de la redistribution proportionnelle, on est d’accord qu’un premier tour de Serena Williams touche plus de spectateurs qu’un premier tour de Gilles Simon ? Qu’une finale Cilic-Nishikori draine moins de public qu’un Djoko-Federer ?
      On fait comment, sans introduire la notion de redistribution ?

      Sur quelle base accepte-t-on une redistribution de l’impact publicitaire du Big 3 masculin vers Gilles Simon, Stakhovsky, et consorts et pas vers le tournoi féminin, dans une logique libérale et non corporatiste ou morale ?*
      Parce que ce sont deux entités professionnelles distinctes ?
      Mais les GC dépendent d’une organisation commune, qui pensent que le développement du sport – avec ses évidentes retombées économiques – bénéficie de cet « effort » compensatoire politiquement correct (par ailleurs fluctuant : en 2005, plus d’audience mondiale à Wim pour Venus Williams vs Davenport que pour le Fed/Roddick…)

      Et les sponsors sont d’accord, parce qu’ils mettent des sous dans les stars quel que soit leur sexe et qu’un gros raout est mutuellement bénéfique à la médiatisation.

      L’ITF, les tournois conjoints sont prêts à financer ponctuellement cette redistribution d’une manne générée globalement en faveur des stars du circuit masculin, qui ne gagnent pas un sou de moins de ce fait (leur dotation augmente chaque année). Le souhait corporatiste de voir l’augmentation leur dotation observer une inégalité est-il purement économique, ou symbolique ?

      Je doute fort que la symbolique n’intervienne quelque part dans l’équation, dans la mesure où l’on n’a jamais fait intervenir de mesure de popularité dans son calcul à l’époque où les prize money différaient…

      *Simon répondrait que les troupiers du circuit masculin contribuent à l’attractivité des stars masculine, par la qualité de leur opposition. C’est vrai sportivement, mais c’est plus douteux d’un point de vue économique : Sharapova contribue plus à l’attractivité du « Produit » Djokovic en jouant dans les pubs Head que Gilou en le phasmant jusqu’au bout de la nuit. Et donner notoirement moins de pognon à Sharap quand elle atteint une finale de majeur nuirait à son glamour.

      Je pense que le glamour de Gilles s’accorderait fort bien d’une diminution de ses gains (même si la qualité compétitive s’en ressentirait, avec moins de possibilité d’investir dans son staff par exemple).

      • Perse 23 mars 2016 at 14 h 40 min

        Cette polémique me chagrine pas mal parce que le tennis est un bastion du féminisme, et du féminisme « positif ».

        Les joueuses de tennis par le comportement hors du commun et leur volonté depuis Suzanne Lenglen jusqu’à Mauresmo et les Williams en passant par BJK ont amené plein de progrès pour la condition féminine.

        C’est par leur revendications et actes qu’elles ont fait du tennis féminin de très loin le sport féminin le plus riche et le plus reconnu par ses performances athlétiques. En particulier BJK avec sa bataille des sexes et Steffi par son jeu de jambe (Steffi s’entrainait avec les équipes de demi-fond allemandes à son époque). Je trouve que c’est un énorme accomplissement.

        Il est vrai que le marketing est encore très concupiscent dans le tennis féminin mais des femmes moins jolies comme Mauresmo, les Belges ou Sanchez n’auraient pu survivre si elles n’avaient pas été joueuse de tennis. Et toutes ces joueuses ont des cohortes de fans par leurs performances athlétique.

        Quel sport féminin a une audience mondiale globale et pas parce que leurs sportives sont des gazelles?

        Personnellement je n’en voit pas. Les sports co féminin souffrent de l’absence de niveau: leurs limites physiques sont mises en puissance (du genre ^11 au foot, nombre de joueurs dans l’équipe) par l’articulation collective: cela fait que des équipes masculines amateures (d’un niveau sérieux tout de même) sont bien plus fortes que les meilleurs équipes de femmes.

        Parmi les sports individuels, la performance sportive passe au second plan par rapport à la concupiscence du grand public. Celles qui ont le plus de revenu sont celles qui sont marketées comme jolies. En ski, Vonn est la meilleure sportivement (quand elle n’est pas blessée) certes mais ses séances photos retouchées lui rapporte 20 fois.

        En athlétisme la fille la mieux payée était…. Lolo Jones! En surf Alana Bouchard! Le sport féminin souffre encore d’un vrai sexiste en terme de perception en particulier mais le tennis est celui qui y échappe le plus.

        Le travail à réaliser sur cet aspect est bien plus important que d’essayer de redistribuer les gains entre sexes. N’oublions pas que la logique libéraliste la plus pure demanderait que seuls les meilleurs gagnent dans des compétitions ouvertes (mixtes). Et en sport mis à part la gym les mecs sans contestation possible (en matière sportive l’expérience indique les filles les plus phénoménales ont le niveau d’un pro, autrement dit il suffit qu’un pro soit « sérieux » pour les battre), privant les sportives de toute reconnaissance et de tout revenu.

        • Achtungbaby 23 mars 2016 at 16 h 29 min

          Non la logique libérale ne conduit pas à faire des compétitions mixtes. On a beau être libéral, on comprend bien qu’une compétition qui mettrait hors jeu d’office 50% de ses participants aurait relativement peu d’intérêt, donc de chance d’attirer les spectateurs donc le pognon.

          La boxe l’a compris, et ceux qui font courir des autruches et des chevaux aussi !

          • Perse 23 mars 2016 at 17 h 16 min

            Je ne suis pas d’accord, si on est libéral particulièrement radical, en matière de sport on chercherait à savoir qui est le meilleur au sein de l’espèce humaine, c’est-à-dire hommes et femmes confondues. Et en matière de sport, toute chose égale par ailleurs les hommes sont meilleurs.

            D’ailleurs en équitation les juments, les étalons et les hongres conccurrent ensembles tant dans les courses que les concours.

            • Achtungbaby 23 mars 2016 at 22 h 20 min

              Libéral ne veut pas dire qu’on fait n’importe quoi. ça veut dire qu’on laisse le marché faire, sous-entendu ceux qui rapportent le plus doivent gagner le plus.

              Vous dites que si on est libéral on cherche à savoir qui est le meilleur au sein de l’espèce, puis vous dites ensuite que toute chose égale par ailleurs les hommes sont meilleurs. Qu’est-ce qu’un libéral a à faire d’une compet fourre tout dont on connait déjà le résultat ? Rien.

              En équitation, les épreuves sont mixtes, mais aussi côté cavalier !

              • Perse 24 mars 2016 at 4 h 23 min

                Le grand prix de l’arc de triomphe n’a pas de restriction de genre pour les jockeys pourtant ce sont des hommes exclusivement. Et puis l’élite cavalière est 80% masculine: l’équilibre n’est pas à l’horizon sur les podiums.

                En Formule 1 les filles ne sont jamais parvenues à rentrer dans les 107,5% en qualifs à l’époque (ok il y a un plafond de verre) mais en Indycar la fameuse Danica Patrick a au mieux le niveau d’un pilote quelconque moins.

                Je pense que vous confondez le libéralisme avec le pensée économique néo-classique, domaine d’application plus restreint.

                Votre réflexion mène plus sur le sens des affaires que celui de la philosophie politique. Mais je persiste à penser que réduite à sa plus simple essence; un libéralisme favorisant la concurrence la plus pure afin de résoudre les problématiques liées à la « performance sportive humaine » exclurait impitoyablement les filles de toute légitimité.

                A mon sens ce n’est pas le libéralisme qui favorise le sport féminin mais le sens des affaires.

        • Patricia 23 mars 2016 at 19 h 20 min

          Y aussi en escalade que certaines (très) jeunes femmes battent des records masculins et passent des difficultés devant une grande partie des hommes, malgré un gros déficit d’allonge…

          Ce qui me chagrine le plus en sport c’est la proportion extrêmement faible de coaches femmes, y compris chez les femmes

          • Perse 23 mars 2016 at 20 h 24 min

            L’escalade a connu récemment des phénomènes effectivement avec cette fille de 14 ans. Apparemment l’escalade prend un chemin similaire à celui de la gym où le rapport poids-puissance est déterminant, et chez les filles ce rapport poids-puissance est au top avant la puberté pour redescendre après. Ce rapport-poids-puissance serait au même niveau que les pros masculins voir supérieur.Pourtant l’escalade masculine a elle aussi un phénomène avec Adam Ondra (22 ans) qui a redéfini son sport.

            La question du coaching par les femmes évolue, notablement en sport co où avec l’afflux d’argent les staff s’agrandissent et des compétences nouvelles sont cherchées. Par exemple une des assistante coach des Spurs de Tony Parker a déjà mené plusieurs match en tant que chef coach en saison régulière.

            Il y a encore des mentalités a faire évoluer parce que autant ça ne pose pas de problème à Messi d’être coaché par un coach dont le passif/capacité à pratiquer le sport est sans comparaison possible avec la sienne propre,autant le machisme (à la Llodra) paraît encore assez fort chez les garçons pour accepter des ordres de quelqu’un incapable de pratiquer ni avoir expérimenté le niveau professionnel.

            • Nathan 23 mars 2016 at 20 h 31 min

              Llodra, il n’a pas été coaché par Mauresmo pendant une certaine période ?

            • Patricia 24 mars 2016 at 8 h 34 min

              Ashima Shiraishi et Brooke Rabotou ont effectivement battu quelques records de précocité de Ondra, qui avait à peu près tout explosé de son côté et avait un avantage de 20 cms d’allonge au bas mot… Récemment Ashima a réussi une difficulté qu’une dizaine de grimpeurs à peine ont passé (dont quelques femmes adultes dans le lot)

              Pourtant en compet les femmes sont séparées des hommes, parce que les prises sont artificielles et que l’allonge et la puissance pure ne peuvent être compensées sur certains passages en utilisant des prises que la légèreté et l’agilité rendent possible. La compèt privilégie d’ailleurs une toute autre filière (comme le 100 m comparé au 800 m), et Ashima n’est pas aussi forte dans ces conditions.

              • Perse 24 mars 2016 at 10 h 42 min

                En tout cas ce que font ces sportifs est très impressionnant. Surtout la vitesse d’assimilation des difficultés. Je pense à l’ascension du « El Capitan » de Yosemite vaincu pour la première fois en dizaines de jours et qui maintenant est escaladé en libre par les pros en quelques heures façon marche au parc.

    • Nathan 23 mars 2016 at 19 h 59 min

      Indépendamment du fond du sujet, sur lequel tout a été à peu près dit, et indépendamment aussi de la forme polie et modérée en apparence, tenir de tels propos revendicatifs quand on gagne plus de 30 M$ par an témoigne, selon moi, d’une indécence qui frise la vulgarité d’un parvenu. Franchement. Et ceci n’a rien à voir ni avec le libéralisme, ni avec un quelconque sexisme. Mais c’est pas mieux.

  18. Patricia 23 mars 2016 at 12 h 58 min

    haha, on tient le successeur du glorieux commentateur de RG auteur de « Jean-Marc Djokovic » et du « gaucher de Sérignan » : http://www.changeovertennis.com/darren-rovell-tries-to-talk-about-tennis-fails-repeatedly/

  19. Patricia 23 mars 2016 at 14 h 01 min

    Maintenant que les qualifiés sont connus, on a une idée plus précise du premier tour de Miami pour les jeunots, in et out Tandem ; beaucoup de castagne entre jeunes pousses :
    Edmund pioche Vesely ; Donaldson, LL, pioche Nishioka, qualifié ; Mmoh joue Zverev ;
    pour les autres, c’est Huegun pour Rublev (WC), Granollers pour Fratangelo (deux qualifiés), Gabash pour Pouille, Kudla pour Chung, Smyczek pour Paul (qualifié), Bolleli pour Fritz (qualifié), Stakho pour Jarry (WC), Delbonis pour Ymer (WC), Istomin pour Coric.

  20. Kaelin 23 mars 2016 at 19 h 24 min

    haha gonzalez me manque! bon au moins Step est encore là même si plus trop compétitif en tout cas en simple

    http://www.tennislegend.fr/gonzalez-allume-stepanek-masters-1000-miami-2009-video/

  21. Perse 24 mars 2016 at 14 h 58 min

    Le coach de Haase est arrêté pour meurtre à Amsterdam.

    http://www.nltimes.nl/2016/03/24/tennis-coach-caught-at-schiphol-in-businessman-everinks-murder/

    C’est fou!

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis