Julie Coin, from Amiens to New York

By  | 13 janvier 2010 | Filed under: Rencontres

Julie Coin lors du dernier Roland-Garros (photo DR)C’est lors de l’US Open 2008 que l’on a découvert Julie Coin. Grâce à sa victoire sur Ana Ivanovic au second tour (6/3 4/6 6/3), la native d’Amiens devenait la joueuse la plus mal classée – elle était alors 188e à la WTA – à battre une N°1 mondiale en exercice. Depuis, la Chinoise Zhang, classée 226e, a battu ce record, aux dépens cette fois de Dinara Safina.

Reste à Julie Coin le souvenir de sa performance, « pour l’instant le plus beau moment de ma carrière. C’est là que tout a commencé pour moi. Tant de choses ont changé ensuite ! », sourit-elle. Il faut dire que la Française a su confirmer cette prestation et s’est imposée depuis comme membre durable du Top 100 mondial. « J’ai capitalisé sur la confiance que l’on prend forcément à la suite d’une telle victoire, explique t-elle. Dans ma façon de jouer et surtout d’appréhender les matchs, j’ai progressé. Je joue plus relâchée. Avant, j’avais tendance à me mettre des barrières. Ce match m’a permis de réaliser que, si j’avais des limites, j’étais encore loin de les avoir atteintes ! »

De cette rencontre fondatrice, elle se rappelle encore le déroulement exact : « Avant d’entrer sur le court, mon entraîneur m’avait dit de ne pas me mettre trop de pression, de croire en moi et de jouer normalement ». Un discours tout ce qu’il y a de conventionnel, mais pas si simple que ça à mettre en place lors d’une première participation à un tournoi du Grand chelem, sur le plus grand court où l’on ait jamais mis les pieds. « Les premiers points m’ont montré que je n’étais pas si loin et que, finalement, la différence était assez infime entre les meilleures et les joueuses que j’avais l’habitude de côtoyer sur le circuit ITF. Le match s’est bien imbriqué, points après points, jeux après jeux, sans que je sois jamais larguée. Malgré tout, dans le second set j’ai été rattrapée par la tension en sentant que je n’étais plus très loin de la victoire. Je me suis un peu crispée, et ça c’est payé tout de suite. Il est là, l’écart entre les meilleures et les autres : l’opportunisme. Et le match s’est fini à la bagarre dans le troisième set. Dans son déroulement, c’est une partie qui m’a beaucoup appris. »

A presque 26 ans, sa carrière pouvait enfin décoller. Car Julie Coin a un parcours pour le moins atypique ; rien à voir avec une adolescente de l’Est qui taperait la balle depuis ses trois ans sur le court d’une académie quasi-militaire en vue d’un baptême sur le circuit à 16 ans et d’une retraite à 23. Malgré un statut de bonne joueuse junior (Top 10 français en 2001), le credo dans la famille Coin fut plutôt le sacro-saint « passe ton Bac d’abord » et jamais la jeune fille ne pensa sacrifier ses études pour le tennis. A l’issue de son cursus secondaire à Amiens, elle obtient au début des années 2000 une bourse d’études aux Etats-Unis. Direction l’Université de Clemson, Caroline du Sud. « J’ai préparé là-bas mon Bachelor (équivalent de notre Maîtrise, soit Bac+4, NDLR) en mathématiques. En parallèle, je continuais à jouer au tennis et pouvais même prétendre progresser puisque le sport universitaire est extrêmement développé aux USA. En France, il est quasiment impossible de faire coexister études et sport de haut niveau. Tout est centré autour des études et l’activité sportive ne se conçoit que comme passe-temps. Ni les horaires, ni les structures ne sont adaptées. C’est toute une philosophie qui nous manque. Aux Etats-Unis, vous aménagez votre emploi du temps à votre guise et donnez au sport l’importance que vous désirez. Tant que les résultats scolaires suivent, vous avez une liberté totale pour composer en quelque sorte un menu à la carte ! Et à côté des études, vous jouez en compétition en participant aux rencontres opposant les différentes universités. » Julie va ainsi porter durant deux ans les couleurs des Clemson Tigers. Après des débuts prometteurs en 2004, elle finit deuxième du championnat universitaire américain en 2005 (NCAA). Diplôme en poche, solides références universitaires, elle décide alors de tenter sa chance dans le tennis, sur le grand circuit. Après tout, la filière a déjà donné pas mal de bons joueurs professionnels : James Blake, John Isner, Benjamin Becker ou encore les frères Bryan, pour ne citer que les plus récents, sont issus du tennis universitaire.

Objectif Top 30

Les débuts sont pourtant loin d’être fracassants, et Julie Coin essaie tant bien que mal de se faire sa place sur le circuit ITF (l’équivalent des Challengers chez les hommes). Elle termine dans les 300 meilleures joueuses du monde en 2006, dans les 200 en 2007 et dans les 100 en 2008, après donc sa percée lors d’un US Open dont elle était sortie des qualifications. Un tournoi grâce auquel elle changea complètement de statut, s’ouvrant les portes des épreuves du circuit principal. « Disons qu’aujourd’hui je me situe dans une sorte d’entre-deux, nuance t-elle : je joue les tournois WTA mais peine à y gagner plusieurs matchs à la suite, alors j’alterne avec les plus gros ITF, ceux à 100 000 dollars, dans lesquels je prends à la fois des points et de la confiance. » La jeune femme a ainsi remporté deux titres ITF en 2009, l’un à Clearwater en février, l’autre à Tokyo en fin d’année. Pas mal considérant que de petites blessures (psoas puis mollet) sont venues la perturber au printemps et en toute fin d’été.

Alors qu’elle entame sa deuxième saison consécutive parmi l’élite mondiale, Julie Coin avoue « profiter au maximum de ma situation actuelle. Je ne sais pas combien de temps cela va durer, mais voilà… Je viens d’avoir 27 ans mais ce n’est que ma quatrième année sur le circuit : je me sens plus jeune que certaines filles de 20 ans qui sont passées pros adolescentes. J’ai la fraîcheur mentale pour moi, ainsi qu’une certaine maturité. Je pense que c’est un bon mélange pour voyager loin ! » Dotée d’un excellent service, son coup fort, solide des deux côtés quoique penchant plus vers le coup droit, elle se montre lucide quant à sa marge de progression : « Mon objectif est de me hisser un jour dans les 30 meilleures du monde. Au-dessus, j’ai conscience que cela me sera difficile. Mais qui sait ? En tout cas, je compte continuer à m’amuser et à travailler. Et au bout j’espère intégrer l’équipe de France de Fed Cup. » Amélie Mauresmo et Nathalie Dechy parties, Marion Bartoli voire Aravane Rezaï toujours méfiantes vis-à-vis de l’équipe nationale, le challenge n’a rien d’impossible.

Pour tenter de franchir ce dernier palier, Julie Coin s’apprête maintenant à quitter Amiens pour aller s’entraîner à Paris. « C’était un choix difficile à effectuer, mais les conditions n’étaient plus réunies à Amiens. Rien que pour taper la balle à l’entraînement, j’étais obligée de jouer avec des gars puisqu’il n’y avait aucune fille de mon niveau ! » Une capitale picarde où Julie Coin commençait à être (re)connue, étendard régional se superposant à une Amélie Mauresmo exilée depuis bien longtemps en Suisse : « Depuis ma victoire sur Ivanovic, les gens savent à peu près qui je suis. Il m’est même arrivé de me promener en ville et d’être interpellée par des : ‘Hé mais vous êtes Julie Coin !’ Je trouve ça très amusant, d’ailleurs, ce petit côté star locale ! » Star à Amiens, (presque) célèbre à New York… Avant peut-être un petit quart d’heure de gloire aux antipodes ?

Repères :

2 décembre 1982 : Naissance à Amiens.

2002 : Détentrice d’une bourse d’études, part étudier à l’Université de Clemson, USA.

2005 : N°2 au classement NCAA, meilleure joueuse de l’histoire des Clemson Tigers.

2006 : Passe professionnelle et revient vivre à Amiens.

2008 : Se révèle en sortant la N°1 mondiale Ana Ivanovic au deuxième tour de l’US Open.

2009 : Atteint son meilleur classement à ce jour (62e).

Aucun titre en WTA, sept en ITF (dont deux en 2009, Clearwater et Tokyo).

Highlights de sa victoire sur Ana Ivanovic à l’US Open :

http://www.youtube.com/watch?v=JBQX9NzWOIQ&feature=related

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

268 Responses to Julie Coin, from Amiens to New York

  1. Valentin 15 janvier 2010 at 18 h 11 min

    A bien avoir regardé le tableau, je me dis que le seul qui s’en tire bien c’est Roddick, il va se prendre le survivant de Cilic-(blessé) Delpopo, et le battre, puis sans doute le survivant de Murray-Nadal… Fedo une fois le premier tour passé est tranquille jusqu’en 1/4 et l’inconnu Davy (marrant l’ironie de l’histoire). Je vois pas Soderling passer un Tsonga en forme, et je vois ce dernier bien bousculer le Djoker (genre 6/7 7/6 7/5 6/4).
    J’aimerais un beau Baghy-Fedo.
    Règlement de compte davis cupesque entre Stepanek et Karlovic, ce dernier passera-t-il le cap (forcément « symbolique » ou « mythique ») des 100 aces en un match?

  2. franckie 15 janvier 2010 at 18 h 47 min

    je vois déjà nadal en 8e,une affiche fed-hewitt(le malheureux)à ce même stade et le djoker en demi

  3. Guillaume 15 janvier 2010 at 18 h 52 min

    Mon pavé d’hier m’a ôté toute énergie pour commenter le tableau de l’OA. Je dirai juste que le Gasquet/Youzhny est le seul premier tour vraiment alléchant sur le papier.

    J’ajoute que j’espère bien qu’Eurosport va nous diffuser demain matin le Baggy/Richie, finale de Sydney.

    Je remarque que les champis de Franck proviennent visiblement plus de Suisse que d’Espagne.

    Je salue bien bas Valentin et lui confirme que je retiens sa proposition pour la seconde semaine de Melbourne.

    Et je termine en signalant à Antoine de regarder ses mails.

    • Valentin 15 janvier 2010 at 20 h 46 min

      Je devrai donc t’envoyer par mail mes comptes-rendus ou bien les poster en message?

    • Guillaume 15 janvier 2010 at 21 h 58 min

      Je créérai le support et te passerai en auteur pour que tu puisses directement faire des copier/coller de tes textes. Bienvenue dans la communauté des rédacteurs ;)

    • Antoine 15 janvier 2010 at 22 h 06 min

      Vu Guillaume..

    • Kenny 16 janvier 2010 at 8 h 47 min

      Guillaume, la marche à suivre pour le top/flop de fin de semaine c’est pareil que Valentin?
      perso je vais regarder le plus que je peux de matchs ou surtout d’extraits, en gros j’ai les tranches 6h30-8h00 et 20h30-23h, et j’espère que mes streams seront les bons

    • Guillaume 16 janvier 2010 at 9 h 26 min

      Pour un article « entier », à publier d’une traite, envoies-le moi sur la boîte 15love et je m’occuperai de te le mettre en page, ça sera plus simple pour toi.

    • Kenny 16 janvier 2010 at 10 h 21 min

      ok ça marche… pas d’allergie connue à Apple & Mac du côté de 15L j’espère ?

  4. Hasek 15 janvier 2010 at 19 h 04 min

    Tirage pas facile pour Blake mais je mise toujours sur sa victoire finale à l’OA :D De toute façon, si c’est pas à l’OA, ce sera à RG :)

  5. Thomas 15 janvier 2010 at 20 h 49 min

    Eurosport rentransmets l’OA, comme d’habitude?? Il privilégient encore la WTA, ou pas ?

    Je ne sais pas ce que valent les commentaires de cette chaîne (surement mieux que France télévisions..), je capte les chaines gratuites du satellite: eurosport est payant dans toutes les langues, sauf en allemand! C’est donc dans la langue de Goethe (et au petit dejeuner!) que je suivrais cet OA.

    • MarieJo 15 janvier 2010 at 21 h 34 min

      mon cher thomas c’est canal-je-t’entube+ qui a les droits pour le tournoi masculin… sur eurosport je pense qu’il y a certaines rediff la 2è semaine ou la première je ne sais pas trop… je ferai une récap de tout ce que internet peut offrir en live stream pour suivre l’oz…. sinon chewie va s’arracher les poils à chaque fois, il parait que c’est contagieux :)

    • Elmar 15 janvier 2010 at 22 h 43 min

      Mais Eurosport Allemagne a les droits pour les hommes.

      Pour répondre à MarieJO: je pense suivre pas mal de match très tôt le matin, ainsi que ceux ayant lieu le jeudi, le samedi et le dimanche.

  6. Jérôme 15 janvier 2010 at 22 h 28 min

    Comme Karim, je me suis frotté les yeux quand j’ai lu, dans l’interview à l’Equipe, que Fed ne voyait pas quel était le point fort de Del Potro. Que Djokovic et Murray lui apparaissent avant tout comme des joueurs hyper-complets mais sans coup fort particulièrement saillant, on le comprend tous, encore que ça n’empêche Djoko et Murray d’avoir des styles de jeu assez différents.

    Mais Del Potro, ses charges de peloton de CRS, son coup droit tonitruant et son allonge redoutable sur les balles croisées côté coup droit, ça ne colle pas avec l’impression que donne Delpo.

  7. Baptiste 15 janvier 2010 at 22 h 48 min

    Pour revenir sur les tournois de la semaine, il a mange quoi clement? Je l’avais laisse apres wimbledon de l’annee derniere et voila qu il affronte isner en final pour son premier tournoi de la saison…d’ici a ce qu il nous refasse le coup de 2001!

  8. Antoine 15 janvier 2010 at 22 h 59 min

    Qui dans ce bas monde Down Under peut se dire sûr d’aller en quarts de finale ?

    Pas grand monde…même si Djoko et Murray semblent mieux placés, Nadal et Federer légèrement moins bien ensuite..

    Dans le lôt, Djoko a peut être les plus grandes chances: Chardy au troisième tour, Robredo ou le vainqueur de Youzhny-Gasquet en 1/8ème semblent tous des adversaires largement à sa portée s’il joue correctement.

    C’est aussi le lôt de Murray qui doit normalement se promener jusqu’en 1/8 ou il affrontera sans doute Monfils ou Robredo. Là encore, cela semble plus que jouable pour l’Ecossais.

    Cela parait légèrement plus aléatoire pour Nadal qui peut avoir un deuxième tour tendu contre Kohlschreiber (ou Isner) et qui devra jouer un 1/8ème contre Ljubicic ou celui qui sortira du trio des deux premiers tours entre Stepanek, Karlovic ou Benneteau. Seuls Ljubicic ou Benetteau semblent avoir une petite chance contre lui.

    Plus aléatoire également pour Federer qui mis à part un premier tour délicat contre Andreev devra jouer ensuite un 1/8ème contre Hewiit, Simon ou Baghdatis. Le Suisse préfèrerait sans doute jouer Hewitt que contre Simon ou Baggy.

    je serais surpris de ne pas retrouver ces quatre là en quarts.

    Pour les autres, c’est plus compliqué me semble t il:

    Roddick est certes tranquille jusqu’en 1/8ème mais devra alors sans doute jouer Gonzalez (ou Berdych), c’est à dire un vrai match qui sera indécis. S’il passe, il jouera Del Potro ou celui qui aura mis fin à son parcours, peut être Cilic.

    Del Potro, outre le fait qu’il devra sans doute jouer Blake (ou Clément ?) au deuxième tour aura également en suite à jouer un vrai match en 1/8ème contre Cilic (ou Wawrinka) qui sera la revanche du quart de l’US Open..Par ailleurs, il serait blessé plus ou moins sérieusement..

    Davydenko, normalement promis à un quart contre Federer a un parcours difficile, voire très difficile puisqu’il devra jouer Moya de retour au deuxième tour, puis sans doute Gulbis, puis sans doute verdasco en 1/8ème, un Verdasco qui est en forme selon radio trottoir..Bref, tout sauf facile..

    Enfin la TS figurant parmi les 8 TS principales qui semble avoir le parcours le plus difficile jusqu’en quarts est Soderling. D’un côté, c’est un peu normal puisqu’il est TS 8. Mais après deux tours tranquilles, il devra jouer sans doute Almagro puis Tsonga (TS 10) ou Haas en 1/8ème. Cela peut être lui, comme cela peut être Tsonga ou Haas. Son avantage, c’est qu’il n’a jamais perdu en match officiel contre Tsonga et que Tsonga doit jouer Hass avant. cela me parait être la portion du tableau la plus ouverte..et celui qui va émerger jouera Djoko sans doute.

    Au delà des quarts, à supposer que les principale TS y parviennent, certains de ceux qui ont eu les parcours les plus aisés voient les choses se rééquilibrer.

    D’abord pour ce qui est de Murray et de Nadal puisque le sort a voulu que le n°5 se retrouve côté Nadal en quarts. Pour l’un, comme pour l’autre, c’est un gros problème puisque outre le fait qu’il faut que l’un gagne en quarts ce qui pourrait être une très honnête finale entre deux top 5..Match indécis et le vainqueur devra ensuite théoriquement affronter le vainqueur de Del Potro vs Roddick, un défi sans doute plus commode à relever pour Murray que pour Nadal…

    Roddick- Del Potro: les choses se gâtent aussi pour l’un et pour l’autre..match indécis..

    En revanche, pour Djoko, jouer Soderling ou Haas en quarts, ce ne serait pas trop mal. Il préfèrerait certainement cela plutôt que de jouer Tsonga..

    Pour Federer, les choses se gâtent aussi mais Federer a une grande chance: il pourrait être dispensé de jouer Davydenko qui ne lui a pas réussi ces derniers temps. Davydenko a de forts risques de disparaître avant ce qui ouvrirait le tableau du Suisse. Un Suisse qui a également pas mal de chances de se retrouver théoriquement en demies contre Djoko plutôt que contre Del Potro et qui comme Djoko, Del Potro et Nadal n’a pas à se farcir de surcroît Murray en quarts…

    Djoko et Federer me paraissent avoir les meilleurs chances d’aller en demies, ce qui in fine, fait probablement les affaires du Suisse..

    Tout comptes faits, c’est un bon tirage pour lui: il a les plus grandes chances d tous les joueurs présents d’aller en finale et cette conclusion sauterait aux yeux de tous s’il n’avait pas perdu ses deux derniers matchs contre Davydenko..

    En face de lui, il aurait alors sans doute, soit Del Potro, soit Murray, soit Nadal même s’il préfèrerait sans doute Roddick..

    • Antoine 15 janvier 2010 at 23 h 03 min

      @Marie Jo: tes pronostics ne se sont pas réalisés: Justine tombe au 2ème tour contre la TS 5 Dementieva..Plutôt un match de demie finale que de deuxième tour..

    • MarieJo 15 janvier 2010 at 23 h 23 min

      quelle récap cher antoine ! mais croire que benneteau peut poser des problèmes a rafa ? t’es sûr ??? stepanek, ivo ou isner oui et encore… je vois qu’isner qu’il n’a jamais joué l’enmerder… mais pas en 5 sets..
      non benneteau et kholi vont avec un peut de chance lui sortir isner et stepanek au mieux, après les mauvaises langues diront qu’il a eu un tableau en carton ;)

      je pense que le 1/4 delpo roddick est un des plus durs : querrey, cilic, stan, gonzo, berdych et nadal ou murray en demie…

      le 1/4 de djoko sod est aussi très relevé…
      et tu crois que moya peut embêter davy ??? on doit pas boire les mêmes trucs ! par contre si gulbis passe mmonaco puis llodra… il avait obtenu des balles de match contre davy à miami en 08.

      enfin, si tu est aussi sur de tes pronos, je crois que le site de l’atp met en jeu un bracketology contest qui devrait te plaire ;)

      • Antoine 15 janvier 2010 at 23 h 45 min

        Stepanek n’a aucune chance contre Rafa, Isner et karlovic non plus, pas en trois sets gagnants sauf sur herbe. Kohly peut gagner un set. Benneteau aussi, cela dépend comment il joue..Normalement Nadal est en quarts..

        Del Po-Roddick: oui, ça c’est du sérieux et ca va castagner !

        Djoko-Sod: encore faudrait il que Sod arrive jusque là, loin d’être fait..

        Moya peut prendre un set à Davy s’il joue bien..Un set de perdu, c’est autant de moins en jus pour le tour suivant..

      • Franck-V 16 janvier 2010 at 13 h 27 min

         » les mauvaises langues diront qu’il a eu un tableau en carton »

        Et comment!! On va se gêner, maintenant! :mrgreen: :twisted:

    • Franck-V 15 janvier 2010 at 23 h 23 min

       » C’est aussi le lôt de Murray qui doit normalement se promener jusqu’en 1/8 ou il affrontera sans doute Monfils ou Robredo »

      De Ferrer, tu veux dire. Murray préfère sûrement que Robredo qu’il a .. »testé » en Hopman Cup.

      Pour ma part, du top 8, c’est bien l’Ecossais que je vois déjà en 1/4. Pas de piège flagrant à l’horizon, Monfils ne semble pas convaincant.

      Les autres, difficile de se prononcer mais DP et Söderling me semblent mal embarqués, et suspects au niveau physique.

      Pour Nadal, Isner ou Kohly c’est au 3° tour, il jouerait le vainqueur de Lacko-Mayer au 2°.

      Fed, gros risque d’entrée avec Andreev, puis à voir.. Hewitt, Baghda (ces 2 là pourraient s’en mettre encore une belle et le vainqueur être rincé) ou Simon, pas net non plus au niveau physique.

      • Antoine 15 janvier 2010 at 23 h 47 min

        Oui, bien sûr, lire « Ferrer » à la place de « Robredo » dans mon post..Pour Monfils, il faut voir, il n’a pas joué de l’année..C’est vrai que DP et Sod ont l’air mal tous les deux..

    • MarieJo 15 janvier 2010 at 23 h 50 min

      moya reviens à peine à la compète, il risque de même pas passer le premier round, non pour enmerder davy, ya que un llodra en feu qui est capable de le desarçonner en lui évitant toute cadence.

  9. MarieJo 15 janvier 2010 at 23 h 35 min

    http://newballs.files.wordpress.com/2010/01/boys2.jpg

    photo impayable ou le discour de djoko passione au plus haut point ! jeje

  10. Marc 16 janvier 2010 at 7 h 58 min

    Quelques remarques en vrac à propos de l’article et des différents débats :

    1/ Très bon article de Guillaume, qui sait toujours nous passionner, même pour les sans-grades de l’ATP ou de la WTA. On sent aussi un attachement réel pour sa Picardie natale.

    2/ Sur la Coupe Davis et l’interview de Fed : bien sûr, on peut rêver que Fed, tel Zorro, aille défier tout seul (Stan pas là) en Espagne, sur TB, en plein mileu de la saison sur dur, et qu’il élimine à lui tout seul l’Espagne : cela aurait un vrai panache. En même temps, on parle d’un gars à qui il reste sur 2010 2 records clés à battre/égaler (le nombre de semaines n°1 à l’ATP et le nombre de saisons terminées comme n°1)et qui sait combien il est difficile de revenir n°1, je peux comprendre, au regard de la concurrence effrénée qui existe au niveau du TOP 5, qu’il mette toutes les chances de son côté pour atteindre ses objectifs.
    Si on voulait vraiment que la Coupe Davis attire les meilleurs, on l’organiserait sur 15 jours dans un seul lieu (cf Mondial dans de nombreux sports), en changeant de lieu et de surface chaque année, en mode tournoi réunissant les 16 meilleures équipes. Là cela aurait de la gueule.

    Sinon j’ai bien aimé son interview pas si langue de bois que cela, même si je rejoins Antoine & Jérôme : s’il est difficile de détecter le coup fort de Murray, je pense que Roger pourrait daigner reconnaître que le coup droit de Delpo est un coup fort. En tous cas, il a raison de dire que les joueurs ont de moins en moins de grosses faiblesses, et je dirais surtout qu’aucun n’a de mauvais revers. En revanche, ce ne sont quand même ni les rois de la volée (Fed non plus hélas), ni les champions du changement de rythme, de la maitrise des effets et des variations…

    Pour finir sur le tableau de l’OA : globalement, je le trouve assez équilibré, peut être un peu plus facile pour Djokovic sauf en 1/4 (Soderling ou Tsonga). Fed se paye Davydenko (ou Verdasco), Nadal se farcit Murray, Delpo doit enchaîner Cilic puis Roddick… J’ai hâte que cela commence, j’ai les abonnements nécessaires pour tout voir…ne manque que le temps…et là, je ne vois pas comment je vais le trouver !

    • Antoine 16 janvier 2010 at 11 h 32 min

      Mais je n’ai rien dit sur l’interview du Suisse, moi !

  11. Franck-V 16 janvier 2010 at 10 h 26 min

    Et Simon qui est forfait.

    • Franck-V 16 janvier 2010 at 10 h 42 min

      Tout est à revoir, avec le forfait de Simon, le tableau est complétement modifié, par exemple, Gulbis et Ferrer passent dans le haut du tableau, je n’ai pas encore vérifié les autres changements..

      Je me demande si tout ça est bien réglo… d’ainsi tout chambouler pour un seul forfait.

      Gilou a foutu le souk, là!!

      http://www.australianopen.com/en_AU/scores/draws/ms/index.html

    • Franck-V 16 janvier 2010 at 10 h 44 min

      Isner a disparu du 3° tour de Nadal pour passer chez Murray..

      De qui se moque-t-on?

    • MarieJo 16 janvier 2010 at 12 h 12 min

      salut franck aucune moquerie en vue, simplement les règles font que tant que l’ordre du jour n’a pas été programmé, on rajoute une tête de série par jeu de chaises musicales dans le tableau au lieu de rajouter à cette place dans le tableau un lucky loser.
      donc la tête de série qui devient le numéro 16 c’est ferrer 17 sur la liste atp, et celui qui hérite de la 32è est logiqument isner 33è à l’atp… le lucky loser en question est kavcic un brave qualifié.

    • Franck-V 16 janvier 2010 at 12 h 18 min

      Je ne critique pas les règles dans l’absolu, MarieJo, elles sont là pour pallier à ce genre de situation, c’est la mentalité de certains joueurs de jauger leur santé en fonction du tableau qui m’exaspère et d’apprécier leur « pet de travers » selon « le sens du vent ».

  12. David 16 janvier 2010 at 10 h 32 min

    premier set pour Baghdatis contre Gasquet 6-4. Je ne comprendrai jamais pourquoi notre français se met si loin pour retourner… Qu’il s’inspire un peu du retour en revers de Kohlschreiber !!!

  13. Christian 16 janvier 2010 at 10 h 38 min

    Complètement d’accord sur cette absurde position de retour, surtout sur les seconds services de Baghdatis, a priori prenables.
    En revanche, je suis agréablement surpris par le jeu de Gasquet, assez agréable et agressif dans les autres compartiments du jeu. Après l’interruption, il pourrait faire quelque chose… Enfin, si ça ne bout pas trop sous la « gasquette »… (qu’il n’a pas).

    • Alex 16 janvier 2010 at 12 h 00 min

      Ah..Christian passe dans le….coin ;) tu lis tes mails des fois ?

  14. Benoît 16 janvier 2010 at 10 h 48 min

    Alors je vous préviens sur ce tournoi ma grosse côte est Gulbis, je le vois bien comme chaque année être la surprise de l’OA et battre un gros poisson. Sinon Djoko et Fed me semblent bien disposés pour se retrouver en demi, si le Serbe retrouve un bon niveau de jeu. Sur 3 sets gagnants je ne vois pas Davy battre le Suisse, par contre Verdasco tiendrai plus la cadence physique, mais je le vois s’effondrer dans les moments chauds (remember Londres).

    Nadal a certes un tableau difficile, mais sur cette surface moins rapide qu’à l’US et qui prend mieux le lift, je le vois battre Murray dans une grosse bataille puis battre Roddick (Del Potro est soi disant blessé et de toute façon sur une surface lente comme celle ci je pense que Rafa prendre sa revanche).

    Donc pour moi ce sera un remake de l’année passée avec un Fed-Nadal en finale !

    • Franck-V 16 janvier 2010 at 11 h 06 min

      Non, tu peux tout revoir, le tableau a changé

      Ferrer passe en haut à la place de Simon.
      Isner (vainqueur de Sydney) quitte Nadal et va chez Murray….. :roll:

      • Franck-V 16 janvier 2010 at 11 h 07 min

        vainqueur d’Auckland, pardon

    • Benoît 16 janvier 2010 at 11 h 20 min

      Oui mais ce sont des changements mineurs. Je maintiens mon prono !

    • Franck-V 16 janvier 2010 at 11 h 23 min

      Changement mineur.. on parle du type qui a sorti Roddick de l’US Open… :roll: mais bon.. soit! J’en accepte l’augure, on verra son parcours ;-)

  15. Franck-V 16 janvier 2010 at 11 h 29 min

    ça commence à devenir saoulant tous ces types qui attendent de voir le tirage au sort pour se retirer du tableau.

    Il devrait y avoir la pression d’une amende pour les .. »aider » à anticiper leur.. diagnostic médical.

    Car là, voir Baghda au 2° tour ou à Wimbledon, Hewitt au 2° tour, ça doit d’un seul coup rendre la douleur soudainement plus insupportable :mrgreen:

    • Alex 16 janvier 2010 at 11 h 54 min

      « Car là, voir Baghda au 2° tour ou à Wimbledon, Hewitt au 2° tour, ça doit d’un seul coup rendre la douleur soudainement plus insupportable  »

      On ne voit pas du tout à qui tu fais allusion ;)

      Gasquet/Baggy c’est bon ça !…Pour mes points..quel que soit le survivant après la pluie..

  16. Antoine 16 janvier 2010 at 12 h 02 min

    Les changements dans le tableau consécutifs au forfait de Gilles Simon ont été limités au strict minimum et induisent trois changements, comme lorsque Nadal avait déclaré forfait à Wimbledon.

    Simon (TS 15) qui était dans le premier quart du tableau et qui pouvait théoriquement rencontrer Baghdatis dès le deuxième tour, puis Hewitt, puis Federer se voit remplacer par David Ferrer (ex TS 17).

    Ledit Ferrer qui était dans le dernier quart du tableau et qui pouvait rencontrer Monfils au 3ème tour, se voit remplacer par John Isner, promu TS 33. Isner était déjà dans cette partie du tableau.

    Que Simon ne joue pas et soit remplacé par Ferrer ne change pas grand chose, sinon rien ou alors il aurait fallu que Simon soit en forme mais tout le monde sait très bien qu’il est blessé depuis un moment. Monfils pouvait théoriquement rencontrer Isner en quarts, il devra sans doute le rencontrer au 3ème tour plutôt que d’y rencontrer Ferrer. Y perd il ou pas ?? Discutable..

    Changeant de place dans le bas du tableau, Isner fait le bonheur de Kavcic (slovaquie) qui accède au tableau. J’imagine que c’est un lucky looser des qualifs. Au troisième tour, on avait théoriquement un match Rafa contre soit Kohlscheriber, soit Isner. Isner ayant changé de place, ce sera donc presque certainement Kohlschreiber. L’espagnol y gagne t il ? Sans doute puisque Isner est en forme comme le prouve sa victoire à Aukland et qu’il aurait peut être battu Kohlschreiber..

    Tout cela demeure marginal..Certains ont pu être trompés par le fait que désormais les qualifiés figurent dans le tableau et qu’il change un peu de physionomie. Murray jouera ainsi au premier tour contre un jeune joueur, Kevin Anderson; chez les français, Guez qui s’est qualifié jouera contre Benetteau et Guillaume Rufin jouera contre Bernard Tomic…

    • Franck-V 16 janvier 2010 at 12 h 07 min

      « Certains ont pu être trompés par le fait que désormais les qualifiés figurent dans le tableau …. »

      Oui, ça doit être ça, on m’aurait menti.
      Je parle du retrait de Simon et voilà les qualifiés qui viennent m’embrouiller l’esprit.. bon sang, mais c’est bien sûr! ;-) J’aurais du y penser.

      Sacré Antoine :-)

    • Franck-V 16 janvier 2010 at 12 h 12 min

      Faudrait demander à DP si le changement induit a été « marginal » pour lui à Wimbledon… restons sérieux.

      Un retrait après le tirage au sort, surtout quand il s’agit d’une TS, à plus forte raison quand c’est la TS1 modifie la donne.

      Nalbandian, n’était certes pas TS, mais a eu la politesse de tirer les conséquences de son état physique et de se retirer « avant », car soyons honnête, ça fait des semaines que Simon se plaint .. et là, il se décide le lendemain du tirage au sort.

      Mais, bon, si il n’y a que moi que ça choque, je m’incline, show must go on…

    • Colin 16 janvier 2010 at 12 h 15 min

      Antoine, Kevin Anderson n’est plus un jeune joueur depuis assez longtemps. C’est le SudAf qui avait battu Djokovic à Miami il y a deux ans.

  17. MarieJo 16 janvier 2010 at 12 h 19 min

    ah zut j’avais pas tout lu et je vois qu’antoine a lui aussi fait une thèse sur le sujet des forfaits pour les tête de série !

    ah mon pauvre franck, c’est sur il y a complot :mrgreen:

    • Franck-V 16 janvier 2010 at 12 h 23 min

      Je le savais!!! :evil:

    • MarieJo 16 janvier 2010 at 12 h 35 min

      le vrai lucky loser s’appelle marsel ilan, le jeune turc qui avait passé un tour à l’us cet été ! et il jouera grosjean,le revenant !
      faire contre mauvaise fortune bon coeur, hein franck :)

      • Franck-V 16 janvier 2010 at 12 h 41 min

        Nein, j’assume ma théorie du complot :mrgreen:

  18. fieldog 16 janvier 2010 at 12 h 33 min

    Qu’est-ce que ça me fait plaisir de revoir Baggy à ce niveau! :mrgreen:

    • MarieJo 16 janvier 2010 at 12 h 53 min

      yeah marcos is back ! j’aurais du le prendre au lieu de nalby ! mais c’est cool :)

  19. Franck-V 16 janvier 2010 at 12 h 50 min

    Quelqu’un connaît-il l’heure des forfaits de DP et de Robin? mdr

    Avouons que ça deviendrait marrant cet AO :-)

  20. Antoine 16 janvier 2010 at 12 h 53 min

    Il y a eu complot et trahison Franck, c’est sûr ! Je suis bien d’accord avec toi: les retraits une fois connu le tableau ne sont pas acceptables et devraient être pénalisés sauf s’il s’agit d’une nouvelle blessure, mais cela risque d’être discuté à l’infini..En ce qui concerne Simon, disons qu’il était tangent car il a quand même fait le déplacement en Australie. Il espérait jouer par conséquent et puis ses derniers entraînements l’ont convaincu..Se serait il aligné s’il avait eu un tableau plus facile ? peut être..là il était presque sûr de perdre contre Baggy au deuxième tour et a considéré que le jeu n’en valais pas la chandelle..

    A Wimbledon, les changements intervenus au moment du retrait de Nadal n’étaient pas plus nombreux; 3 également mais ils n’étaient pas marginaux du tout pour la raison que tu cites: del Potro en a fait les frais. Réflexion faite, les changements intervenus sont peut être moins marginaux que ce que je pensais de prime abord. Isner vient de gagner son premier tournoi ATP et pour Nadal la renconrter éventuellement au 3ème tour ne l’aurait sans doute pas mis en joie même si je ne crois pas que Isner puisse battre Nadal sur dur en trois sets gagnants. Kohly a quand même un jeu qui lui convient bien, pas trop puissant..

    Marie Jo: le Kavcic qui remplace Isner doit bien être un lucky losser aussi, non ? et même peut être un type qui a perdu deux fois en qualifs..?

    Colin: et oui, déjà un vieux Anderson: 23 ballets et demi !

    • Franck-V 16 janvier 2010 at 13 h 09 min

      Merci Antoine, un peu de bonne foi ne fait pas de mal..

      Au sujet de Isner, soyons clair, ce n’est certes pas un candidat au titre, mais c’est le parfait poison de 1ère semaine, Roddick peut en témoigner à l’US Open..au 3° tour justement. Alors aucun soucis pour Nadal sur dur.. soit..

      Peut-être qu’il sera cuit à l’AO après son parcours d’Auckland et si ce n’est pas le cas, on verra ce que ça donne contre Monfils en 1/16, voire contre Murray en 1/8.

      Mais comme c’est un performeur à court terme, je ne considère pas sa promotion comme TS 33 comme un cadeau pour lui, vu son tableau initial… là, il prend Seppi 49 au 1er tour alors qu’il devait rencontrer.. Odesnik 91.

    • MarieJo 16 janvier 2010 at 13 h 26 min

      non kavcic s’est qualifié, il a surement pris la place d’isner dans le tableau soit de façon aléatoire soit repositionné, je ne sais pas si les qualifiés avaient été déjà tirés au sort au moment du forfait de simon… donc conjectures !

  21. Franck-V 16 janvier 2010 at 14 h 14 min

    Bon, dans les exhib « qui ne veulent rien dire » entre Abu Dhabi et Kooyong

    On a eu entre autres

    Soderling qui bat Fed
    Nadal qui bat Soderling
    Puis DP et Soderling qui abandonnent
    Tomic qui bat Djokovic qui ne bat plus que Haas, son soucis 2009 , lequel se fait rouster par tout le monde.
    Verdasco qui rouste tout le monde aussi dont Tsonga

    http://www.aamiclassic.com.au/results.php

    Quid de tout cela?

    • Antoine 16 janvier 2010 at 15 h 43 min

      Abu Dhabi, c’est loin et cela ne compte plus si tant est que cela ait compté (on a vu Nadal y battre Davy puis vu, en compétition officielle Davy battre Nadal qq jours plus tard).

      Ce que je reteins de Kooyong, c’est que Verdasco est au point et que Djoko ne l’est pas; que DP et Soderling sont légèrement blessés et ne se sont pas préparés comme ils l’auraient souhaité. Pour Djoko, c’est embêtant de perdre deux entraînements publics de suite. Il se fait laminer par Verdasco, puis battre par Tomic et va tomber au premier tour contre le sieur Stakhosky qui de son côté a battu Querrey, (ce qui ne veut pas forcément dire qq chose..). pour Djoko, les voyants sont au rouge et il va falloir qu’il rentre tout de suite dans le tournoi..

      Je n’avais pas le résultat de Sydney quand j’ai posté mon com sur le tirage. Clairement, ce n’est pas bon pour Federer car Baggy dit lui même que s’il passe deux ou trois tours à l’OA, il sera dangereux, ce que je crois volontiers. Il peut perdre au deuxième tour contre Ferrer ou au troisième contre Hewitt mais s’il passe, ce ne sera pas une partie de plaisir pour Federer en 1/8ème..

      • Franck-V 16 janvier 2010 at 15 h 51 min

        Abu Dhabi…c’est loin.. euh même très loin si tu parles de l’édition 2009, où Nadal avait battu Davy avant de s’incliner contre Murray.

        Cette année, Nadal y bat Ferrer et Söderling :-)

        Pour le reste, d’accord avec toi, les exhib , ça ne compte pas..mais ça donne quand même certaines pistes, du moins, de quoi s’interroger.. Verdasco avait déjà brillé à Kooyong l’an passé, péniblement battu en finale par Federer..avant son AO que l’on sait..

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis