Le printemps du TerreMinotaure

By  | 15 mai 2018 | 96 Comments | Filed under: Actualité

Comme tous les ans à la même époque, le TerreMinotaure revit, semant terreur et désolation chez ses adversaires.

Après avoir hiberné quelques mois du côté de Shanghaï, puis dans les grottes de Paris-Bercy et Londres-O2, il a retrouvé un (tout petit) peu de sa verdeur sous le soleil austral de Melbourne (mais pas, cette année, sous les tropiques d’Acapulco, Indian Wells et de Miami, où il fait d’habitude ses premières moissons de victoires). Puis, comme chaque année, c’est lorsque le printemps européen arrive que le Nadalus Terrebattus reprend tout le poil de sa bête et redevient TerreMinotaure : il commence son règne sans partage sur les courts ocres de Monte-Carlo à Roland Garros, en passant par Barcelone, Madrid (jadis Hambourg) et Rome. Une fois replongé dans son habitat naturel, il ne laisse plus que des miettes à ses congénères vite résignés. C’est d’ailleurs entre avril et juin qu’il amasse la plus grosse partie de son pécule de titres et de points ATP. Et, si de plus il parvient à réussir un bon été sur le dur nord-américain, cela pourra même lui suffire pour finir l’année n°1.

Pourtant, Nadal est toujours passé à côté de la « razzia complète » sur l’ocre. En effet, depuis 2005, année où il s’affirma comme le mâle alpha de la meute des terriens, il échoue systématiquement à remporter les 5 tournois majeurs de la TB européenne. D’aucuns, ici ou là, se demandent même (avec un chouïa de mauvaise foi, voire un soupçon de théorie du complot) s’il n’y aurait pas là quelque manipulation, histoire de ne pas trop dégoûter et décourager la concurrence (certains vont même jusqu’à parler de « défaite syndicale »… les affreux mal-pensants). Plus simplement, nous considérerons ici que le Lion est quelquefois repu et se laisse temporairement manger la laine sur le dos par quelque lionceau méritant, pour mieux le châtier une ou deux semaine(s) plus tard, une fois sa sieste terminée.

Toujours est-il qu’à deux reprises, en 2007 et 2013, le Rafa n’est passé qu’à un match de réussir ce prodige. Quant à 2010, la seule année où il renonça à s’aligner à Barcelone, il réussit pour la première et dernière fois le tour de force de remporter le Grand Chelem et les trois M1000 de la terre battue.

Si l’on jette un œil aux tableaux ci-dessous, résumant ses performances depuis 2005 dans les 5 tournois printaniers de TB auxquels il a l’habitude de participer, on voit clairement que, hormis 2015 et 2016 qui furent ses deux « années horribles », sa domination est ahurissante.

 

TerreMinotaure-2018-avantRome_v2TerreMinotaure-2018-Points-avantRome

MinotaureBon, et 2018 dans tout ça ? Hé bien suite à sa défaite, syndicale ou pas, à Madrid face à Dominic Thiem, le printemps 2018 de Nadal peut encore se transformer soit en un mauvais millésime, comme 2016, soit en un très grand cru, comme 2017.

L’impression TerreMinotauresque laissée en Coupe Davis, puis à Monte-Carlo et à Barcelone fait plutôt pencher la balance vers la seconde hypothèse.

Les combats de gladiateur du Foro Italico nous en diront plus, dès cette semaine.

About 

Sous d'autres cieux et en d'autres temps, je fus connu sous le sobriquet de "Colin Maillard et Tartempion".

Tags:

96 Responses to Le printemps du TerreMinotaure

  1. Renaud 15 mai 2018 at 10 h 53 min

    Comme on est jamais mieux servi que par soi même et que tu fais indirectement allusion à une défaite syndicale je re-post ici même ma dépêche Reuters…
    AGENCE REUTERS – EMBARGO JUSQU’À 00H00
    Le scandale qui va ébranler le monde du tennis
    C’est une véritable bombe qui s’apprête à déferler sur le petit monde de la balle jaune et l’une de ses plus célèbres tête d’affiche.
    Un collectif journalistique a mené l’enquête et les faits sont accablants pour les joueurs mais également pour les dirigeants et plus globalement pour tous les investisseurs au sein de la planète tennis.
    Ceci ressemble bien à une fuite relayée par des anciennes gloires déchues, des noms sortiront bientôt, au fait des coulisses de l’organisation des tournois et qui ont visiblement encore de bons contacts dans ce milieu puisque la fuite ne peut venir que de personnes bien introduites dans les arcanes des tournois
    Les faits :
    Un contrat courant depuis plusieurs années a été signé entre RNO et l’ensemble des tournois sur TB, master 1000 inclus, pré RG.
    Ce contrat stipule qu’un certain joueur dont on ne peut nommer le nom doit perdre un match par an sur cette surface avant chaque RG, le contrat court jusqu’en 2025.
    Les termes sont strictes, irrévocables et ultra précis.
    Article 1 : DEVOIR DU JOUEUR :
    Afin d’assurer une rentabilité suffisante au tournoi ou il va perdre le joueur s’engage à passer à minima 3 tours mais à maxima 4 tours.
    En effet l’article 1 bis stipule que le joueur refuse par contre tout compromis et ne perdra pas en finale.
    Article 2 : LES TOURNOIS
    Par convention entre les tournois un roulement aléatoire sera établi entre Madrid, Rome, Barcelone et Monte Carlo pour décider chaque année du tournoi de la défaite.
    Article 3 : Méthode du choix du « tournoi de la défaite »:
    Un seau, 4 fers à cheval au nom de chacun des 4 tournois pré-cités, un innocent hors milieu du tennis (définition d’un innocent : « qui n’a pas les mains sales »). Bandeau sur les yeux, avancer de 5 pas, lancer les 4 fers à cheval par dessus l’épaule droite si l’innocent est droitier, gauche si l’innocent est gaucher, en direction du seau. Le 1er fer à cheval qui atteint le seau désigne le tournoi de la défaite.
    Article 4 : Rémunération du joueur dont il ne faut pas dire le nom :
    Comme le joueur gagne les doigts dans le nez la crinière au vent et que son image pourrait être terni par cette invraisemblable défaite indigne de son statut et de sa renommé si célèbre qu’elle éclipse un autre célèbre taureau italien lui qui orne une marque mondialement connu par tous les aficionados de la brouette à 4 roues il lui sera acquis le gain final qu’il aurait normalement perçu par sa seule présence qui éclipse le menu fretin augmenté d’un bonus de 212,1965027 % calculé sur la base de son taux horaire lui même calculé par le ratio temps passé à démolir les faire valoir/ nombre de jeux abandonnés à la piétaille.
    Article 5 : Protection des tournois :
    Au cas ou le joueur viendrait à se foutre du monde et à perdre un 2ème match avant RG et à mettre ainsi en péril l’économie des dits tournois le joueur s’engage à rembourser sur l’un des nombreux compte offshore du choix des organisateurs toutes les sommes perçues l’année de cette mascarade.
    Article 6 : FAIR PLAY
    Le joueur s’engage à faire vraisemblablement semblant de gagner et ne doit pas par son attitude, ses paroles ou ses tics et tacs laisser à penser à la foule en délire qu’elle est en train de se faire avoir et que c’est du foutage de geule.
    Pareillement dans l’ensemble des interview post match et les analyses qui en découlent le joueur et son staff s’engage à louer les mérites du méritant du jour.
    Article 7 : RECOMMENDATION
    Les patrons des tournois et les dirigeants souhaitent noter qu’il est indigne que le joueur dont il ne faut pas nommer le nom se fasse ensuite un plaisir de marcher dessus son héroïque vainqueur lors du tournoi de RG.
    Des âmes peu avisées pourraient voir là le tour de passe passe auxquelles elles assistent depuis des années.
    Il est donc expressément demander au joueur de prendre sur lui et de ne pas infliger systématiquement un 6-0 à son valeureux vainqueur (ici des larmes de rire sur le contrat original auquel nous avons eu accès)

    Lexique
    RNO : Rafaël Nadal Organization

    Fin de la restranscription.

    • Jo 15 mai 2018 at 14 h 09 min

      J’ai cru jusqu’au bout à la théorie du complot mais c’est un fake. Le prénom Rafael ne porte pas de tréma.

  2. Remy 15 mai 2018 at 13 h 24 min

    Je l’avais pas vu venir mais Kevin Anderson pointe à la 7ème place ATP.
    Tout part à vau-l’eau ma bonne dame.

  3. Paulo 15 mai 2018 at 18 h 24 min

    Les deux jeunes que je préfère, Tsitsipas et Shapovalov, se qualifient pour le 2ème tour.

    Tsitsipas profite de l’abandon de Coric alors qu’il menait 4-1 dans le 1er set, et Shapo élimine Berdych au bout du suspense : 1-6 6-3 7-6 et 7 points à 5 dans le tie break.
    Shapo a vraiment un jeu flamboyant : au début du 3ème set, il avait mis 30 coups gagnants contre seulement 8 pour Berdych ; et il confirme qu’il sait servir : 8 aces contre 4 au Tchèque (certes 4 doubles au passage). Belle solidité notamment en revers face aux coups de boutoir de Berdych à qui il a rendu la monnaie de sa pièce. Et ce coup droit…

    Tsitsipas et Shapovalov sont respectivement 20ème et 22ème à la Race, devant Berdych 24ème… la roue tourne.

    • Patricia 15 mai 2018 at 18 h 34 min

      J’avais pas vu pour Coric, dommage, grande forme ces derniers temps, ç’aurait été intéressant… Non pas que le match contre del Po ne soit formateur pour ce cher Tsitsi.

  4. Patricia 15 mai 2018 at 18 h 31 min

    Shapo ou le concept de progression éclair, chapitre 3 : en 2017, première année où il joue des matches sur le circuit principal, Shapo dédaigne la terre : il joue 4 tournois (3 challengers plus les qualifs à RG) et perd les 4 fois, contre des joueurs pas sensiblement mieux classés. En 2018, il décide de forcer la dose, commençant par un WE de Coupe Davis moit’-moit’ (une victoire contre Galovic, une défaite corsée contre Coric). Puis il perd deux matches d’entrée, (l’un contre Tsitsipas qui joue lui aussi à la progression éclair). Puis il enchaîne : Sandgren, Paire, Raonic, Edmund ; défaite contre Zverev, vainqueur du tournoi, pouf, il sort Berdych à Rome. Et au classement il monte, il monte. 26è et désormais n°1 Canadien !

    • Perse 15 mai 2018 at 19 h 19 min

      Belle progression pour les deux. Zverev a fait pareil mais le seul pour le moment à réellement avoir percé le plafond de verre. Ses résultats sont vraiment impressionnants et ça sans bruits. Vivement qu’il defonce Nadal à RG pour s’offrir son premier GC

      • Elmar 15 mai 2018 at 20 h 15 min

        Y a quand même plus de chance qu’il défonce Fed à Wimbledon pour s’offrir son premier GC.

      • Jo 16 mai 2018 at 20 h 05 min

        Comparons ce qui est comparable, Shapovalov et les moins de 20 ans. Au classement ATP de cette semaine, Denis est 29e, Tsitsipas 43e, De Minaur 106e et Corentin Moutet 144e…

  5. Paulo 16 mai 2018 at 14 h 58 min

    Effectivement, après sa défaite syndicale concédée à Madrid, le TerreMinotaure reprend sa marche en avant, en écrasant Dzumhur 6-1 6-0. Next : Haase ou… Shapovalov.
    Et cette année, pas de Thiem pour le stopper, l’Autrichien ayant subi la loi du local de l’étape, Fognini. À moins que l’Italien, dans un bon jour ?…

  6. Gerald 16 mai 2018 at 16 h 08 min

    Rencontre entre 2 chouchous de 15L : Del-Po – Tsitsipas !!

    Et le jeune hellène ne semble pas prêt à se laisser manger tout cru: break dès le début pour mener 3-1!

  7. Antoine 16 mai 2018 at 17 h 22 min

    « le printemps 2018 de Nadal peut encore se transformer soit en un mauvais millésime, comme 2016, soit en un très grand cru, comme 2017. »

    Je miserais plutôt pour le très grand cru. Il a perdu un match et ne perdra plus, je pense. C’est dans l’ordre des choses : il perd un match sur vingt en moyenne sur terre battue depuis 2005, il fallait bien que cela arrive et c’est arrivé à son 22ème match gagné de suite. Un match que j’ai vu d’ailleurs. Il jouait à peu près correctement au premier set jusqu’à 5-5 et s’est délité progressivement en jouant de plus en plus court et en faisant beaucoup de fautes alors que Thiem a très bien joué.Madrid est par ailleurs le pire tournoi pour lui puisqu’il ne l’a gagné « que » 5 fois….

    Ce qui m’a franchement énervé est qu’il ait battu la veille le vieux record de Big Mc et ses 49 sets consécutifs de 1984. 50 sets de suite, remportés avec 2,12 jeux de perdus en moyenne, cela donne aussi une très bonne idée de la domination de Terreminotaure depuis son retour début 2017…

    Cette défaite lui aura permis de se reposer un peu et de repartir d’un bon pied à Rome puisqu’il n’a perdu qu’un jeu aujourd’hui.

    Thiem dit que s’il joue très bien et que Nadal joue moyennement, il peut gagner, ce qui est exact. Implicitement, cela veut dire qu’il ne peut pas gagner si Nadal joue à son niveau habituel. Ayant pas mal regardé le tournoi de Madrid, notamment les demies et la finale, je me demande si Zverev n’aurait pas finalement une meilleure chance de battre Nadal que Thiem. Certes, il a pris deux défaites sèches sur terre contre lui, la dernière en Coupe Davis il y a un peu plus d’un mois, mais il me parait avoir bien progressé, à la fois au service ou il était vraiment très très bon à Madrid (il est vrai que les conditions aident) et en coup droit. Par ailleurs, il mesure maintenant 1.98m et son meilleur coup est son revers. Cela veut dire que potentiellement, il ne devrait pas être trop gêné par le lift de Nadal sur son revers et qu’il devrait même pouvoir, à coup de revers croisés à grande vitesse (et parfois long de ligne) lui faire beaucoup de mal comme le faisait Djoko.

    • Colin 16 mai 2018 at 18 h 04 min

      …et avec le printemps, revient aussi l’inventeur du Terreminotaure, Antoine himself.

    • Achtungbaby 16 mai 2018 at 19 h 44 min

      le nombre de sets de suite, on s’en fout un peu. Ce qui compte au tennis c’est la victoire. Certaines sont bien plus jolies après avoir perdu un set, ou 2.

      Et pour le nombre de victoires d’affilé, le record de Big Mac tient toujours, et c’est heureux !

      • kkfm_clan_de_cheatah 17 mai 2018 at 18 h 13 min

        Je suis désolé de te décevoir mais Djokovic a surpassé les 42 victoires d’affilée de McEnroe : 43 à la suite (2 en finale de la CD2010 + 41 en 2011 jusqu’à sa défaite contre Federer), sans parler du niveau de ses adversaires (4 victoires contre Nadal, 3 contre Federer) ni même du niveau général du circuit, qui était de la gnognotte en 84.

        • Patricia 17 mai 2018 at 19 h 56 min

          Ben, moi je pensais que c’était Vilas et que ça tenait toujours….

          • kkfm_clan_de_cheatah 17 mai 2018 at 20 h 43 min

            Où est-ce que j’ai écrit le contraire ?

            • Patricia 18 mai 2018 at 8 h 28 min

              Si mon souvenir est bon, Djoko n’a pas surpassé le record de McEnroe parce que ce n’était pas un record (je crois que Mc a le record du plus faible nombre de défaite sur une année, par contre), et Djoko est resté en deçà de celui de Vilas.

        • Paulo 18 mai 2018 at 8 h 29 min

          De la gnognotte en 84, carrément… pas d’accord – sans parler des passe-droits dont bénéficient les joueurs contemporains avec les 32 TS (et le fait que les TS 18 rencontrent les TS 25-32 en 1/16ème de finale, etc.).

          Et même si Djoko est devant Big Mac au nombre de victoires consécutives, personne n’est devant le New-Yorkais pour le ration V/D sur une année civile ;)

          PS : je pourrais aussi parler du fait que quand il ne jouait pas en simple, McEnroe GAGNAIT TOUT en double…

        • Kristian 18 mai 2018 at 9 h 22 min

          Ca, le circuit, de la gnognotte en 84 c’est n’importe quoi. Jusqu’au big 4 des annees 2010, j’ai toujours considere que le top 4 de cette epoque (Mcenroe, Lendl, Connors, Wilander) etait le meilleur de l’histoire. Ca jouait globalement tres tres bien.
          Le truc, c’est Mcenroe. J’ai beaucoup vu jouer Mac en 84, notamment a Roland Garros et a Wimbledon. Il etait sur une autre planete.
          Les 2 premiers sets de la finale 84 a RG est le truc le plus irreel que j’ai vu en tennis. Les chip and charge gagnants sur les premieres balles de Lendl, sur terre battue, il fallait le voir pour le croire..

  8. Renaud 16 mai 2018 at 21 h 01 min

    @ Maitre Antoine
    Est-ce que tu pourrais expliquer ta phrase concernant Zverev : » Par ailleurs, il mesure maintenant 1.98m »…serait-il si jeune qu’il grandit encore, utilise t’il une potion magique pour grandir ou autre sort en provenance de Poudlard…

    Je charrie je charrie….

    • Patricia 17 mai 2018 at 8 h 58 min

      Sache cher Renaud que selon wikipédia, « La croissance peut se poursuivre jusqu’à l’âge de 25 ans chez un homme et 18 ans chez la femme, et contrairement aux idées reçues, il n’est pas rare de grandir jusqu’à plus de 21 ans et il est impossible de prédire un arrêt de croissance ou de définir la future taille d’un individu quelconque. » ^^
      Heureusement pour lui, Zverev a arrêté de grandir semble-t-il il y a 2 ou 3 ans, parce que 1.98m c’est déjà lourd à trimballer.

    • Antoine 17 mai 2018 at 11 h 59 min

      Il a pris 2 cm ces deux dernières années. Apparemment c’est fini et cela vaut mieux pour lui. Il a surtout pris du poids, ce qui est bien.

  9. Anne 17 mai 2018 at 1 h 45 min

    Donc Pouille qui a fait l’impasse sur un m1000 sur dur pour se consacrer à la terre battue aura, hors Coupe Davis, réussi l’exploit d’arriver à Roland Garros en gagnant en tout et pour tout… un match.. et même en comptant la Coupe Davis sur l’ensemble de sa tournée sur ocre. Il tourne à 3 victoires pour 4 défaites…
    Je n’ai rien vu de son match d’hier mais selon lui le’ 2e set contre Edmund était son meilleur sur terre battue cette année. Ce qui lui a permis juste d’aller au tie break mais de le perdre quand même… sacré Lucas !

    • Patricia 17 mai 2018 at 8 h 56 min

      C’est vrai que c’est pas brillant mais comme Edmund avait un très bon niveau de jeu récemment, le résultat était attendu. J’espère qu’il va jouer Lyon ou Genève pour gagner quelques matches, c’est un peu triste…

    • Antoine 17 mai 2018 at 12 h 04 min

      Djoko a gagné deux matchs lui, comme à Monte Carlo. S’il bat Ramos-Vinollas, ce sera la première fois que cela lui arrive depuis Melbourne..

  10. Patricia 17 mai 2018 at 9 h 09 min

    Match intéressant du prochain tour : on va voir si Shapovalov a toujours quelque chose dans son jeu pour emmerder Nadal même sur terre… En tous cas il joue très bien, avec la même intrépidité tranquille qui, s’il la conserve quand il sera dans le top du classement et non plus jeune loup insouciant, sera sa marque de fabrique.

    Fognini aussi jouait bien, pas encore au top de la Fabio-constance, mais suffisamment pour titiller un peu Nadal s’il en garde sous la pédale.

    Autres matchs plaisants du prochain tour : Zverev/Edmund et Goffin/del Po.

    • Antoine 17 mai 2018 at 14 h 50 min

      On va voir cela en effet…Ils sont à l’échauffement. Je ne donne pas cher de Shapo qui va prendre une rouste s’il joue en tapant sur tout ce qui bouge comme contre Zverev à Madrid. J’ai quand même mis 5€ sur lui…cote: 11…! Terreminotaure a gagné 52 matchs sur 58 à Rome, soit 90%… Shapo fait mieux : 100% ! (2/2)

      • Antoine 17 mai 2018 at 14 h 56 min

        Les tenues fluo devraient être interdites car cela perturbe la vision de l’adversaire. Celle de Nadal encore plus puisqu’elle est juste un peu plus foncée que la couleur de la balle…

        Toni est remplacé par Sebastian…

        • Antoine 17 mai 2018 at 15 h 04 min

          Shapo sauve trois balles de break et gagne le premier jeu de service : 1-0..

          • Antoine 17 mai 2018 at 15 h 07 min

            Jeu blanc Nadal : 1-1…

            • Antoine 17 mai 2018 at 15 h 19 min

              Shapo sauve pas moins de 5 balles de break et remporte son jeu de service en plus de 10 minutes. Cela joue très bien maintenant même s’il fait surtout le points et les fautes…2-1

              Nadal l’a mauvaise..

              • Antoine 17 mai 2018 at 15 h 23 min

                Jeu blanc Nadal…2-2

                Quand Shapo peut frapper son revers à hauteur de hanche,il fait vraiment mal. Si la balle est à hauteur d’épaule, c’est mort…

              • Antoine 17 mai 2018 at 15 h 27 min

                Jeu Shapo à 30…Quand il passe ses premières ca va tout de suite mieux. Coté avantage il envoie Nadal dans les tribunes..3-2

              • Antoine 17 mai 2018 at 15 h 30 min

                Jeu blanc Nadal..3-3..Shapo s’énerve..

              • Antoine 17 mai 2018 at 15 h 36 min

                Break Nadal à 30-40…A 30A, Shapo fait une double puis une deuxième balle faiblarde..

                Points gagnés à l’échange du fond du court : Nadal 20, Shapo 9…

              • Antoine 17 mai 2018 at 15 h 40 min

                Jeu Nadal 5-3…A 40-0, il a perdu son premier point sur son service, sur une rare faute directe…

              • Antoine 17 mai 2018 at 15 h 44 min

                Jeu Shapo à 30..Il était mené 0-30…Nadal va servir pour le set : 5-4..

              • Antoine 17 mai 2018 at 15 h 49 min

                Jeu à 30 et 6-4 Nadal…

                L’une des raisons pour laquelle il gagné si facilement ses jeux de service est qu’il a passé 86% de premières. Dès qu’il touche le revers de Shapo, c’est cuit..

  11. Antoine 17 mai 2018 at 15 h 51 min

    Victoire sur abandon de Goffin face à Del Po 6-2 4-5 ab.

  12. Gerald 18 mai 2018 at 13 h 52 min

    Nadal qui démarre lentement (peut-être encore en phase de digestion) et perd le premier set avant de passer la 2ème et de dérouler!

  13. Paulo 18 mai 2018 at 19 h 59 min

    2-6 6-1 6-3. Gros match entre Djoko et Nishi, que le Serbe remporte à la force de la volonté. Du très bon par moments, et des fautes que n’aurait pas fait le grand Djoko par moments.
    Je pense qu’il est encore trop juste pour inquiéter Nadal, mais ça devrait être un match intéressant. Djoko remonte progressivement la pente.

    • Antoine 19 mai 2018 at 9 h 53 min

      Je n’ai vu que le troisième où ils ont joué très bien en même temps avec au bout une nouvelle victoire du Djoker. Nishikori n’y arrive pas contre lui. Première demie de l’année (et même depuis Eastbourne l’an passé). Tout n’est pas parfait et il a dû terminer sur les rotules mais il joue bien. On va voir ce que cela donne contre Terreminotaure. Ce sera le révélateur de son niveau réel. Si Nadal n’a pas la trouille et joue à son niveau, cela va quand même être dur pour Djoko. Mais il connaît la formule également expérimentée par Fognini hier : très croisé sur le coup droit de Nadal puis long de ligne ou volée…L’année dernière il a pris 2 et 4 à Madrid. A moins qu’il ne soit vraiment crevé il devrait pouvoir faire mieux.

      • Paulo 19 mai 2018 at 9 h 56 min

        Oui il connaît la formule, mais je l’ai trouvé fébrile hier par moments, notamment sur une balle de break (dans le 3ème je crois) où il était vraiment au bord de la rupture.
        Je ne le crois pas assez serein et sûr de son tennis pour battre Nadal, qui à mon avis va en profiter pour lui enfoncer la tête sous l’eau.

        • Antoine 19 mai 2018 at 10 h 12 min

          Il était limite au milieu du 3ème mais c’était plutôt physiquement je pense. Il a terminé fort en remportant les 3 derniers jeux dont 2 breaks. Sasha à lui aussi remporté les trois derniers jeux contre Goffin..

  14. Gerald 18 mai 2018 at 21 h 43 min

    Quasiment 23 heures et le match entre Goffin et Zverev va seulement débuter…

  15. Nathan 19 mai 2018 at 9 h 02 min

    Enorme Zverev contre un excellent Goffin, énorme puisqu’il enchaîne Munich, Madrid, demi-finale à Rome. Nul doute qu’il a beaucoup travaillé sa caisse physique (mais si, Monsieur Ferrero !) pour tenir un tel rythme… à moins que ce ne soit les 2 cm de Renault qui fassent la différence :)

    • Antoine 19 mai 2018 at 9 h 38 min

      Plutôt les 10 ou 15 kg qu’il a pris…Je pense que Zverev est désormais au point. Il ne devrait plus s’écrouler en fin de match dans les matchs longs en trois sets gagnants comme il l’a fait si souvent. Donc désormais il devrait gagner des GC et devenir numéro un assez vite pour peu qu’il passe la barre, psychologique désormais, des 1/8 emes en GC..

  16. Paulo 19 mai 2018 at 9 h 53 min

    Il n’a que 21 ans, et il mène déjà 4 victoires à 1 contre Cilic – une défaite initiale en 2015, et 4 victoires depuis, dont une sur terre battue.
    Zverev est donc favori ce soir.

    Dans l’autre demie, 3 victoires partout à Rome, mais avantage Nadal, Djoko étant encore trop fragile.

    Et demain, le taureau achèvera un Sascha éreinté, et la boucle sera bouclée, ou presque, car quel joueur pourrait inquiéter Nadal à Roland ?

    • Antoine 19 mai 2018 at 10 h 33 min

      Qui peut inquiéter Nadal à Roland ? Dans un mauvais jour, pas mal de monde peuvent l’inquiéter, c’est à dire lui prendre un set, voire deux bien que cela soit très rare. Mais des mauvais jours il en connaît rarement à Roland. Il n’a pas perdu un set l’année dernière…

      Quant aux types qui peuvent le battre, hors mauvais jour, je ne vois que Djoko et Zverev.

      Dans un mauvais jour, on peut ajouter Thiem, Fognini peut-être, Nishikori peut être, Del Po peut être, Edmund peut-être, Chung peut-être, plus Stan et Murray mais Stan est convalescent et Murray HS..Dans ce lot là, je mettrais volontiers Edmund en haut de la liste.

      Reste un joueur surprise qui fait le match de sa vie contre un Nadal moyen. Cela ne fait pas lourd…Celui qui a les meilleures chances est encore Djoko je pense.

      • Antoine 19 mai 2018 at 11 h 48 min

        Thiem va jouer à Lyon la semaine prochaine où il est TS1, juste avant le début de Roland. Je ne comprends pas…ou plutôt, je crois comprendre qu’il est prêt à réduire ses chances à Roland pourvu qu’on lui file une bonne garantie….

    • Jérôme 19 mai 2018 at 13 h 48 min

      Je pense que ce RG 2018 peut réserver des surprises.

      Comme le relève Antoine, la programmation de Thiem est scandaleux et à la limite du pénal. Comment tout faire pour se cramer avant un tournoi du GC ?

      Mais ce qui est assez étonnant, c’est la programmation de Nadal qui, sauf erreur de ma part, s’est concocté pour la 1ère fois depuis 9 ans, je veux dire depuis la mémorable année 2009, le programme le mieux à même de donner des chances à un gros cogner de le battre à Roland Garros.

      Il a disputé Monte Carlo, Barcelone, Madrid et Rome (ces 2 derniers tournois étant enchaînés 2 semaines consécutives) et n’aura qu’une petite semaine de repos avant Roland Garros. Or il avait déjà commencé à grincer à Madrid et ici à Rome.

      Bref, si Zverev fait le petit progrès qualitatif qui lui manque encore niveau mental, il peut ouvrir le compteur en GC dès ce Roland Garros.

      • Antoine 19 mai 2018 at 14 h 05 min

        Je ne comprends pas : là tableau qui figure à la fin de l’article montre que mis à part 2010 où il n’a pas joué à Barcelone, Terreminotaure a toujours joué 4 tournois avant Roland, même depuis qu’il n’y a plus une semaine d’ecart entre Madrid et Rome…Ce qui est vrai, c’est que s’il bat Djoko tout à l’heure, c’est la première fois depuis 2014 qu’il n’aura qu’une semaine de repos tout juste avant Roland puisque ces dernières années il perdait à Rome avant la finale…

      • Colin 19 mai 2018 at 15 h 41 min

        Merci Antoine, il y en a un qui suit !!!

  17. Jérôme 19 mai 2018 at 14 h 00 min

    Quelqu’un aurait un lien pour le Nadal-Djoko de Rome ?

  18. Paulo 19 mai 2018 at 15 h 03 min

    Break-débreak : Djoko pas aussi souverain qu’avant, mais on sent que son jeu gêne Nadal.

    • Paulo 19 mai 2018 at 15 h 32 min

      Tie break pour Nadal, logique : c’est le plus en confiance.

      Djoko sert un peu moins bien, sa balle a moins de volume, il fait quelques fautes qu’il ne faisait pas, quand Nadal est très solide, très en maîtrise, très peu de fautes, martyrise Djoko dès qu’il prend le contrôle de l’échange.

  19. Antoine 19 mai 2018 at 17 h 24 min

    7-6 6-3 en 1h56…Très bon niveau de jeu. Djoko n’a pas démérité, loin de là, même s’il craque à la fin en se débarrassant de la balle le plus vite possible, Nadal breakant une deuxième fois dans ce second set lors du dernier jeu. Je l’ai trouvé meilleur que ce à quoi je m’attendais. Ce n’etait pas facile pour lui car il a toujours été derrière au score, sauf lors du premier jeu du match où il obtient deux balles de break. Cela aurait été intéressant s’il avait converti la première qu’il loupe de peu. Peut être un autre match ?

    Ce premier jeu de Nadal n’était pas terrible et il était manifeste qu’il était nerveux. Il craint visiblement Djoko et après 3-4 jeux d’observation, le niveau est monté d’un cran, Nadal breakant à 2-3 pour mener 5-2 avant de se faire reprendre à 5-4 dans un jeu où Djoko a été bon mais où Nadal a fait deux fautes évitables à la suite. C’est, mis à part le premier, le seul jeu où il n’ait pas bien joué. Sinon il a été constant et au dessus dès que Djoko pêchait un peu. Le tie break était clé pour lui et il était très énervé de le perdre.

    Là ou j’ai trouvé que Nadal n’a pas été bon, c’est sur la tactique : je trouve qu’il a beaucoup trop souvent joué inutilement sur le revers de Djoko avec son coup droit et qu’il aurait dû le décroiser plus souvent. D’ailleurs, c’est quand il l’a fait qu’il s’est imposé, dans le tie break. Il s’est laissé enfermer dans le schéma tactique que Djoko emploie contre lui en donnant l’impression d’avoir peur de prendre un peu trop de risques. J’ai l’impression qu’à force de perdre contre lui, Djoko lui est entré dans la tête. Pas sûr qu’il soit sorti très rassuré de ce match. Ok il a gagné, et nettement dans le second set, mais Djoko a retrouvé un niveau lui permettant de rivaliser. Alors dans deux ou trois semaines, Djoko sera sûrement plus affûté physiquement et un match contre lui ne serait pas une partie de plaisir. Djoko va sortir du top 20 lundi mais en réalité, il est bien de retour…

  20. Antoine 19 mai 2018 at 21 h 57 min

    L’autre demie valait aussi le détour, notamment parce que Cilic jouait très bien et que cela allait extrêmement vite. Je n’ai regardé que le premier set qui s’est conclu sur un tie break dantesque : 15 à 13..Zverev avait mené 4-0..Zverev a fait la différence sur ses secondes balles mais il n’y avait pas grand chose entre les deux. Reste à espérer une bonne finale. Zverev devrait faire beaucoup mieux qu’en Coupe Davis ou il n’avait pris que 6 jeux à Nadal en trois sets…

    En attendant il passe premier à la Race et le sera lundi qu’ail gagne ou perde demain…Troisième finale de suite. Il a gagné les deux premières et en est à 13 matchs gagnés à la suite..

    • Colin 20 mai 2018 at 0 h 32 min

      Tadzio va probablement se faire démembrer par Terreminotaure demain, mais jusqu’à présent il le talonne de très très près en termes de points ATP gagnés sur l’ocre: 2280 pour Nadal, 2210 pour Zverev-le-jeune.

      • Antoine 20 mai 2018 at 7 h 09 min

        Nadal est à 1.20 et Zverev-le-jeune entre 4.3 et 4.4..,Je trouve cela aberrant et mets un ticket sur le jeune. Il a tout ce qu’il faut pour le battre mais il faut qu’il joue intelligemment.

    • Paulo 20 mai 2018 at 8 h 04 min

      J’ai vu une bonne partie de ce match aussi et c’est vrai que ça jouait très bien. Cilic retrouve sa forme et s’il joue à ce niveau à Wimbledon il a ses chances. Sur terre, Zverev est un poil meilleur et ça s’est vu en fin de match : il tient un peu mieux la balle dans l’échange, il défend très bien même si je trouve qu’il a tendance à trop reculer.
      Sascha retrouve lui aussi son tennis, et ce n’est pas plus mal, parce que le circuit était un peu déprimant ces derniers temps avec toutes ces blessures et ces déceptions.
      Comme tu le soulignes Antoine, il est désormais premier à la Race ; reste à voir ce qu’il va faire en GC, et accessoirement sur gazon. S’il commence à perfer en GC, il risque bien d’être à la lutte pour la place de numéro un dès cette année…

  21. Paulo 20 mai 2018 at 8 h 56 min

    Pas terrible la programmation à Rome : Nadal a joué à 15h, et Zverev à 20h hier.
    Ce dimanche, la finale se joue à 16h : 25 heures d’écart pour Nadal, et 20 heures pour Zverev ; l’écart est énorme, en si peu de temps. Si encore ils avaient programmé la finale à 20h…

    • Antoine 20 mai 2018 at 12 h 07 min

      Zverev est jeune. Ce ne sera pas un pb pour lui. Ce qui risque d’ un problème sera la différence de conditions de jeu entre l’apres midi et la soirée en revanche…Mais cela ne m’inquiète pas trop, moins que ses nerfs. Hier à 8-9 dans le tie break, il a encore fracassé une raquette. Or, s’il est en position de gagner, des moments chauds il y en aura parce ce Nadal va se battre à fond évidemment…Mais je le sens bien. Après ce match, s’il bat Terreminotaure comme je pense qu’il peut le faire, la perspective changera fondamentalement. C’est un match clé pour les deux. Ce peut être la fin de l’hégémonie de Nadal sur terre.

      • Antoine 20 mai 2018 at 14 h 21 min

        Ils ont du mal à trouver des parieurs sur Sasha : sa cote est montée à 4.80 chez Unibet (4.25 et 4.30 chez bwin et betclic). J’en ai repris…

      • Paulo 20 mai 2018 at 15 h 51 min

        11 points sur 38… il fait pitié le jeune Zverev, là. On pourrait presque croire qu’il balance le match…

  22. Paulo 20 mai 2018 at 16 h 18 min

    Un Zverev complètement différent au 2ème set : on retrouve le joueur conquérant qui avait battu Djoko en finale l’an dernier.

    • Colin 20 mai 2018 at 16 h 54 min

      Si Tadzio gagne, on ne pourra pas parler de défaite syndicale pour Nadal. Pas deux dans la même saison. Et pas contre un joueur qui le dépasserait en nombre de tournois gagnés sur TB cette saison.

  23. Elmar 20 mai 2018 at 17 h 02 min

    Qui a déjà mis un 9-2 à Nadal sur terre?

    La pluie va-t-elle sauver Rafa?

    • Perse 20 mai 2018 at 17 h 04 min

      La pluie ne lui est pas favorable à Nadal, ça enlève son lift, confère RG 2012 ou Djokovic lui met une volée sur deux sets dans ces conditions.

      Je ne peux pas voir le match, mais est-ce Zverev qui est bon ou Nadal qui est en dedans?

  24. Antoine 20 mai 2018 at 17 h 31 min

    J’ai failli péter mon écran de rage au bout du premier set tellement Zverev après un excellent premier jeu faisait n’importe quoi et pire encore attaquait systématiquement sur le revers de Nadal. Pourtant tout le monde sait ce qu’il faut faire desormais : attaquer plein pot sur son coup droit et terminer court croisé ou long de ligne..Après ce désastre ou il a perdu son service trois fois de suite, il a enfin changé de tactique et cela a marché tout de suite. Puis à partir de 3-0, Nadal est complètement sorti du match durant deux jeux. Il a évité la bulle mais joue de plus en plus court et Sasha a servi de mieux en mieux pour boucler le set puis mener 3-2 break après un jeu horrible de Nadal en début de 3ème…

    Un autre match va commencer à 3-2 break..cote Nadal 1.95 cote Sasha 1.5…Le terrain va être lourd ce qui n’est pas bon pour le lift de Nadal mais pas non non plus pour le service de Sasha…Nadal est provisoirement sauvé par la pluie.

    • Jérôme 20 mai 2018 at 18 h 00 min

      Antoine, tu as misé combien sur Zverev ?

      Parce que là, tu es bien parti pour quasiment quintupler ta mise !

    • Remy 20 mai 2018 at 18 h 15 min

      La pluie est laaaargement profitable à Nadal puisque ce dernier rattrape son retard de break, prend un d’avance et va donc servir pour le match.

      Zverev bien parti pour ne plus mettre un jeu depuis la pause

  25. Paulo 20 mai 2018 at 18 h 23 min

    Bon, 4-0 Nadal après la pluie. Zverev n’aura pas su enfoncer le clou, bien au contraire… encore un peu tendre, le Sascha.

    Une seule défaite sur terre donc, la défaite syndicale. Y’a plus qu’à espérer que Roland sera un peu moins déprimant.

  26. Antoine 20 mai 2018 at 18 h 30 min

    Bon, Zverev est bel et bien un abruti. Il s’est remis à jouer systématiquement sur le revers de Nadal, sauf sur deux points…Bilan : 4 jeux de suite perdus…Nadal lui avait décidé d’attaquer et de monter. Bien lui a pris évidemment…Reste à voir si Zverev en tirera la leçon. Je dirais que ce n’est même pas sûr…Nadal a eu très chaud mais gagne à l’expérience et à l’inexperience de Sasha. Ce tournoi met quand même du suspense pour Roland : Djoko est de retour même si trop juste physiquement et Sasha, à défaut de gagner, à montré qu’il avait les moyens de le faire..

Laisser un commentaire

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis