Roland Garros: Wunderbar – Minunat (Mise à jour Mme Irma)

By  | 10 juin 2018 | Filed under: Actualité

Sous-titre: Ceci est presque une fiction*. Cette année 2018 est décidément une année de transition entre la vieille garde qui ne veut pas rendre les armes et les jeunes loups qui montrent de plus en plus les dents pour prendre possession du trône. Chez les femmes, ce renversement des forces a déjà eu lieu MAIS la jeune génération manque de constance et celles qui se présentent comme les plus stables peinent à gagner les Grand Chelems (Caroline Wozniacki a du attendre ses 27 ans et presque 10 ans au plus haut niveau pour remporter son premier titre majeur cette année à Melbourne!). Si jusqu’à ce Roland-Garros, les « vieux » gardaient la main en faisant main basse sur les trophées les plus importants déjà distribués cette année, personne ne s’attendait à ce qu’il en aille autrement lors de cette édition promise au Majorquin Nadal. Sa cote auprès des bookmakers reflétait totalement cet état de fait (à peine supérieure à 1!). La préparation sur terre avait certes montré un Nadal moins dominateur sur le terrain MAIS qui au final avait réalisé le parcours quasi-parfait lors de sa préparation sur terre avec 3 victoires et un quart à Madrid. Le tapis rouge était déjà prêt pour célébrer sa « undecima ». Pouvez-vous imaginer cela: 11 victoires lors d’un GC? Et encore, des Soderling et Djokovic ainsi qu’un forfait au 3ème tour l’avaient empêchés d’encore augmenter ce total. Tout était prêt, à l’exception des conditions climatiques lourdes et pluvieuses qui, de prime abord, étaient les seules à même de perturber notre Ibère dans sa quête du Graal. Dès le début, Nadal a confirmé ce qu’on avait pu voir lors des tournois de préparation : moins souverain que les autres années MAIS au final, un parcours encore assez serein, avec seulement un set perdu (ce qui constituait déjà un signe avant-coureur!) face à Schwartzman. Mais après tout ce n’étaient que quelques breaks et un set de perdu, rien de grave en fait. Chez les femmes, peu de surprises finalement et l’on semblait se diriger vers une nouvelle finale perdue, à la Poulidor ou Edberg, par Halep face à une Sloane Stephens en plein confiance. A rappeler qu’il avait fallu que la Danoise Wozniacki affronte Simona pour enfin décrocher un GC. Et puis Simona sortit de sa boîte pour remonter une situation difficile dans le 2ème set avant de dérouler (6-1) dans le 3ème. Le signe indien de la Roumaine était vaincu. Minunat (merveilleux en Roumain)!!!

Tennis: French Open

Et nous voilà le jour J: tout est réuni avec un stade comble et des joueurs au sommet de leur art. Le match commence et les 2 joueurs se rendent coup pour coup. Le niveau est incroyable et c’est l’Autrichien qui émerge de ce premier set sur le fil. En pleine confiance, il fait le break d’entrée et parvient à tenir son engagement: après une grosse 1h30, voilà que c’est 2 manches à 0. La tension est palpable sur le Chatrier! Nadal semble être un genou à terre, mais abandonner, ce n’est pas pour lui. Il s’accroche, se bat, rage sur lui-même et, à certains moment, l’analogie avec son monogramme en forme de taureau n’aura jamais été aussi réelle tant on aura l’impression de voir la fumée sortir de ses naseaux. Le dos au mur, il s’accroche et, au métier, il recolle à 2 sets à 1. C’est à présent à Thiem de donner l’impression de craquer, la 4ème set est une formalité pour la Terre Minotaure qui déroule en 6-1. La 11ème coupe des Mousquetaires tend les bras à Rafael MAIS Dominic ne l’entend pas de cette oreille et le 5ème set nous livre une bataille d’anthologie, un des meilleurs moments sur terre. Voilà le style de match qui marque l’histoire. D’un jeu à l’autre, les certitudes changent de camp et les « Vamos » succèdent aux « Come On ». La pièce tourne et tarde à choisir son camp. Au final, ne reste qu’un mot: « Wunderbar », Dominic l’a fait! Le petit Prince de la terre à fait tomber le roi.

690051-reuters-zverev-dominic-thiem

Et c’est à ce moment que je me réveille … Pour ce qui est des joueurs les plus réguliers de l’Ère Open, ce Roland Garros aura apporté peu de changements (3 petits nouveaux chez les hommes, Nadal qui devient le 8ème joueurs à plus de 6000 points, Anderson qui franchi les 3000 points). Le tableau à jour avant la finale se retrouve ci-dessous: Version pour comparer après RG 2018

Roland-Garros clôturant la saison sur terre, il me semblait intéressant de refaire un point de la situation concernant les prévisions de Mme Irma. 2 questions étaient centrées sur la saison sur terre (et donc sur Nadal!). La retraite de Bartoli mettant de son côté un terme quant à la réussite de sa reprise. A ce sujet, félicitations à Patricia qui avait prévu que son corps lâcherait!

Mme Irma après RG

About 

Fan inconditionnel d'André Agassi malgré mon amour pour Steffi Graf. Emerveillé par le revers de Stefan Edberg et de Justine Henin.

155 Responses to Roland Garros: Wunderbar – Minunat (Mise à jour Mme Irma)

  1. Remy 10 juin 2018 at 14 h 23 min

    heureusement que Thiem a un plan …

  2. Gerald 10 juin 2018 at 16 h 59 min

    C’était donc bien une fiction…

  3. Antoine 11 juin 2018 at 12 h 58 min

    Cela sera peut être le scénario dans un an ou deux, qui sait ? Si Thiem continue à progresser, ce qui serait normal, que Nadal connaisse des soucis plus importants dans les autres matchs et arrive en finale en étant émoussé…

    • ConnorsFan 11 juin 2018 at 17 h 02 min

      À moins que Tsitsipas ait alors dépassé Thiem, et que ce soit lui, le véritable dauphin de Rafa sur terre battue.

      • Antoine 11 juin 2018 at 17 h 29 min

        Possible, mais cela me surprendrait quand même. Cela dit, je le trouve excellent Tsitsipas. 19 ans et déjà 37ème. S’il continue à bosser et qu’il est sérieux, il va sûrement aller loin.

  4. Antoine 11 juin 2018 at 13 h 00 min

    Je vois le tableau de Stuttgart. Pas une promenade de santé pour Roger : sans doute Misha Zverev d’entrée, puis possiblement Shapo en quarts, puis Kyrgios en demies…Une bonne entrée en matière..

    • Paulo 11 juin 2018 at 15 h 13 min

      Il faut qu’il fasse finale pour récupérer la première place…

      • Antoine 11 juin 2018 at 16 h 18 min

        S’il va en finale il gagnera sûrement le tournoi. Le plus dur, cela va être d’y aller…

        Misha Zverev a battu le Dr Youz 7-6 6-3. Ce sera donc le premier adversaire de Roger. Va falloir être bon en retour et passing tout de suite. Sinon, ce sera une nouvelle défaite, comme contre son pote Haas l’année dernière, et la 3ème de suite par dessus le marché…

        • Antoine 11 juin 2018 at 17 h 24 min

          Rudolf Molleker, allemand, 17 ans, classé 303ème, a gagné son premier match en Challenger il y a trois semaines, alors qu’il n’en avait disputué que deux auparavant et perdu à chaque fois au premier tour…

          Les organisateurs de Stuttgart lui ont donné une WC. Et au premier tour, il vient de battre Struff, 65ème. Le jeune lui a passé 26 aces en trois sets : 6-4 6-7(5) 6-3.

          Il jouera au deuxième tour contre la TS2 et tenant du titre, notre ami Lucas Pouille…

  5. Paulo 11 juin 2018 at 17 h 48 min

    Roger Federer, qui reprendrait la place de N.1 mondial à Rafael Nadal s’il parvenait en finale du tournoi sur gazon de Stuttgart, a estimé que cette condition était « une motivation supplémentaire ».

    https://www.lexpress.fr/actualites/1/sport/federer-une-motivation-supplementaire-de-jouer-a-stuttgart_2016243.html

    • Remy 12 juin 2018 at 8 h 15 min

      L’intéressé a confirmé être en fin de contrat avec Nike mais a démenti tout le reste.

  6. Sam 12 juin 2018 at 9 h 34 min

    Nadal à Wimby ou pas ? M’est avis que le Dieu marketing du tennis doit tout faire en ce moment pour obtenir le Graal, un Fedal en finale de l’USO.
    Je suis complètement parano moi en fait.

    • ConnorsFan 12 juin 2018 at 16 h 59 min

      L’important, pour Nadal, c’est de prendre du repos après cette saison de terre battue. Il ne doit pas répéter les erreurs stupides qu’il a faites après le US Open 2017. Je comprends qu’il voulait finir l’année au sommet du classement mais, de persister à jouer, même blessé, c’était ridicule. Quelqu’un dans son entourage aurait dû l’attacher à un poteau, avec des bouchons de cire dans les oreilles. Dans le pire des cas, il pourrait se présenter à Wimbledon avec une préparation minimale, ou sans préparation du tout.

  7. Paulo 12 juin 2018 at 13 h 22 min

    Tsitsipas aurait-il la main verte ? À bois-le-Duc, il vient de battre l’herbivore australien John-Patrick Smith 3-6 6-3 6-4.

  8. Anne 13 juin 2018 at 9 h 35 min

    Etonnant : aucun des deux tournois ATP sur herbe de la semaine ne sont diffusés en France… peut-être qu’une chaîne va se réveiller d’ici cette après-midi en découvrant qu’un petit joueur suisse qu’on n’a pas trop vu depuis un bail se remet à jouer mais sinon…
    A se demander pourquoi les gens se tournent vers le streaming

  9. Kristian 13 juin 2018 at 9 h 54 min

    Bien sur que Nadal ira a Wimbledon. Le probleme de Nadal, c’est les courts en dur. ET ca ne s’arrange pas avec l’age. Desormais des qu’il pose le pied sur un court en dur il se blesse. Bref tant qu’on ne joue pas sur dur, il a tout interet a etre present. Et comme on joue sur dur d’aout a Mars (quelle tristesse…), il a interet a jouer maintenant.

  10. Coach Kevinovitch 13 juin 2018 at 12 h 27 min
  11. Remy 13 juin 2018 at 14 h 30 min

    Roger est bien de retour, en effet il est à 0/4 en balle de break convertie :mrgreen:

    • Remy 13 juin 2018 at 14 h 44 min

      Horrible jeu de Fed à 3-4, breaké à blanc et perte du premier set 6-3.

    • Remy 13 juin 2018 at 14 h 45 min

      Première fois que Mischa Zverev prend un set à Federer au passage

    • Remy 13 juin 2018 at 15 h 10 min

      Fed obtient enfin le break mais se vautre complètement derrière :(

    • Remy 13 juin 2018 at 15 h 16 min

      Break blanc à 5-4 et Fed revient à 1 set partout.

    • Remy 13 juin 2018 at 15 h 42 min

      Depuis que Roger ne cherche plus le passing mais plutôt de viser l’homme au filet, il glane plus de point.
      Il est maintenant à 2 points du match.

    • Remy 13 juin 2018 at 15 h 43 min

      La première balle de match est la bonne !
      3-6 6-4 6-2

      • Antoine 13 juin 2018 at 15 h 54 min

        Papy était quelque peu rouillé, dans tous les compartiments du jeu, a perdu le premier, gagné le second, et bien joué dans le troisième.

        En moins d’une minute, on perd très facilement un set : deux bons retours adverses, deux fautes et c’est un break…C’est ce qui fait le charme du jeu sur herbe mais en même temps, cela signifie aussi que l’on peut remonter beaucoup plus facilement de deux sets à zéro que sur les autres surfaces. Les marges sont très minces et la vitesse tend à niveler les valeurs relatives des joueurs.

        Roger était sur une série de 30 sets gagnés consécutivement sur herbe depuis sa défaite contre Haas au même tour il y a un an à Stuttgart. Et un mauvais jeu de moins d’une minute a mis fin aussitôt à cette série.

        Il jouera probablement mieux au tour suivant. Aujourd’hui, l’important était de gagner le match et d’éviter une troisième défaite consécutive.

  12. Colin 13 juin 2018 at 15 h 32 min

    Je ne sais plus qui faisait remarquer récemment que Nadal et Thiem se sont déjà rencontrés 10 fois, et les 10 fois sur terre battue, ce qui représente une aberration statistique.
    Autre bizarrerie: Fed et Zverev-l’aîné se sont rencontrés 6 fois (incluant aujourd’hui) dont 4 fois sur gazon !
    D’ailleurs la toute première fois que Mischa avait joué Fed sur gazon, en 2013, il avait dû repartir à bicyclette (mais sans Paulette).

    • Paulo 13 juin 2018 at 16 h 01 min

      4 fois sur 6 sur gazon c’est sans doute une faible probabilité, mais 10 fois sur 10 sur terre battue (c’est moi qui avais fait la remarque), ça me paraît un cran au-dessus en termes de faible niveau de probabilité.
      Si tu as le courage de t’atteler au calcul des probas dans ces deux cas, le résultat m’intéresse :)
      (au passage il me semble que Roger ne joue plus beaucoup sur terre depuis plusieurs années, même avant de faire l’impasse totale, et que Mischa a longtemps été embêté par les blessures, donc avait peu de chances de rencontrer Roger du temps où celui-ci jouait normalement sur terre)

      • Anne 13 juin 2018 at 19 h 34 min

        Disons que là où la stat du Zverev-le-vieux / Fed est la plus surprenante, c’est vu le faible nombre de tournois sur herbe par saison… qu’ils s’y soient joués autant c’est limite surprenant

  13. Sam 13 juin 2018 at 15 h 47 min

    « …l’augmentation nécessaire des doses d’entraînements pour tenter de retrouver mon meilleur niveau entraînent des douleurs à nouveau à mon épaule droite.»

    Dingue de pas se relire ou se faire relire quand on communique comme ça…

    • Paulo 13 juin 2018 at 16 h 04 min

      On peut se permettre ce genre de fautes quand on a un QI de 175…

    • Nathan 13 juin 2018 at 17 h 10 min

      Quel malheur ! A cause d’une épaule, ce sont nos oreilles qui vont souffrir sur les ondes des commentaires de « moi, moi, Wimbledon » avec sa petite voix de tête hystérico perchée…

  14. Nathan 14 juin 2018 at 11 h 18 min

    Que le Pouille bashing se prépare car ce pauvre Pouille va rencontrer Istomin qui me semble très fringuant sur herbe puisqu’il vient d’éliminer successivement Kolchi, plutôt en forme et toujours très efficace sur herbe surtout quand elle est teutonne, et Mayer qui lui aussi n’est habituellement pas mauvais sur herbe et chez lui, même si 2018 n’est certainement pas sa Mayer année (haha !)

    Et si Pouille gagnait ? Qui sait, on peut toujours rêver…

    • Gerald 15 juin 2018 at 10 h 44 min

      Apparemment, il a bien débuté: 6-4 première manche en poche pour Lucas!

    • Gerald 15 juin 2018 at 11 h 48 min

      Ouille pour Pouille, perdu le 2ème au tie-break… une 3ème manche décisive alors!

    • Nathan 15 juin 2018 at 12 h 07 min

      Et voilà ti pas qu’il mène, le pouilleux dans la 3ème manche !

      Il a viré son coach, changé de service, vendu son apart à Dubaï, fait son examen de conscience, changé de cerveau, écouté Anne ?

      A mon avis, il va bien finir par perdre son service, il peut pas continuer à gagner comme ça…

      • Gerald 15 juin 2018 at 12 h 08 min

        5-2 pour Lucas, je pense qu’il devrait passer maintenant, à moins de s’écrouler complètement, ce à quoi je ne crois pas!

      • Nathan 15 juin 2018 at 12 h 14 min

        C’est pas possible ! C’est pas lui ! C’est son double !

        • Gerald 15 juin 2018 at 12 h 16 min

          6-3, emballé et pesé… Lucas en demi!

        • Nathan 15 juin 2018 at 12 h 21 min

          La coupe Davis, faut la disputer à Deauville sur herbe, nom de Dieu ! On a Richard, Joe et maintenant Lucas, sans compter Nicolas et Pierre-Hughes ! Elle est pas belle, la vie !

          • Anne 15 juin 2018 at 13 h 23 min

            sans compter la quasi certitude que Nadal ne viendrait pas ;-)

  15. Jo 15 juin 2018 at 10 h 35 min

    Tsitsipas-Gasquet aujourd’hui sur herbe à l’heure du thé à Bois-le-Duc. On nous signale que Patricia est en arrêt de travail pour le motif suivant: fièvre orgasmique.

    • Patricia 15 juin 2018 at 16 h 56 min

      Trop!!!!
      J’ai gémi auprès des patients quand j’ai vu ça !

  16. Jo 15 juin 2018 at 10 h 47 min

    Au fil du temps qui passe, je délaisse la terre battue pour le gazon. Je m’y retrouve plus. Plus distingué, élégant, discret, feutré, joli, moelleux, voluptueux, court tant dans ses matches que dans sa saison. C’est donc ça vieillir, passer du vacarme au silence, du rock au jazz, de l’ocre au vert. La prochaine étape sera de voter à droite.

    • Gerald 15 juin 2018 at 11 h 02 min

      Je partage ce point de vue mais le jour ou j’envisage de voter à droite, je crois que je demande immédiatement l’euthanasie :-)

      • Jo 15 juin 2018 at 12 h 16 min

        Je dirais même plus, il faudra me passer sur le corps pour que je renonce au droit de mourir dans la dignité!

  17. Gerald 15 juin 2018 at 13 h 10 min

    La Belge Flipkens au devant d’un marathon ce vendredi: après un huitième de finale reporté d’hier et gagné en 3 sets, elle va disputer sous peu son quart contre Sabalenka et enchaînera avec la demie en double.
    Et tout cela à 32 ans!!!

  18. Gerald 15 juin 2018 at 14 h 05 min

    Rahan en 2 tie-break, maintenant vivement Roger!!

    • Colin 15 juin 2018 at 14 h 16 min

      « Rahan en 2 tie-break » c’est presque un pléonasme

  19. Colin 15 juin 2018 at 16 h 57 min

    Je viens de voir un truc rare : Tsitsi a fait 3 double-fautes consécutives. On aurait dit moi.
    (et Gasquet n’en a même pas profité pour breaker!!!)

    • Babolat 15 juin 2018 at 17 h 18 min

      C’est donc une sextuple faute !

  20. Colin 15 juin 2018 at 17 h 06 min

    Et sur le jeu suivant, Gasquet nous fait:
    - trois fautes directes absolument atroces pour se retrouver à 0-40
    - suivi par cinq points absolutely fabulous (dont 2 RLL gagnants parfaits) pour garder son service
    C’est ce qu’on appelle être branché sur courant alternatif.

  21. Jo 15 juin 2018 at 17 h 25 min

    Choix tennistiques et options politiques

    A tout Roger, tout honneur. Federer est inévitablement neutre, suisse, centriste. Parmi ses partisans, on trouve le bobo, l’esthète, le journaliste parisien (oui, Thomas Sotto, qui a sorti un bouquin sur son copain Roger, c’est toi que je vise). Le GOAT fédère aussi le centre-droit, plus exactement la droite honteuse, vieillotte, vert bouteille. La droite qui vote Bayrou en 2007, puis Sarko au deuxième tour, en se bouchant le nez, soi-disant. La droite du repas familial dominical des gens bien comme il faut. Et puis Roger à LE label bourgeois, les quatre gosses, qu’il emmène avec bobonne dans sa berline, petit pull sur chemise à petits carreaux, cheveu discipliné, sourire aussi naturel que factice.

    Djokovic est l’incarnation du libéralisme, du capitalisme sauvage. Djoko, c’est la droite des traders, des vendeurs, des commerciaux. Des types sans scrupules, sans foi ni loi, école de commerce pour les plus brillants, BTS force de vente pour les adeptes du langage texto. Le votant Djoko calcule, aime le contact, l’esbroufe, la drague, la mise en scène. Il a une énorme ambition, il travaille pour cela et vomit ces feignasses de fonctionnaires. Sourire carnassier, il minaude devant la bombasse qu’il entend bien posséder (dans tous les sens… du terme), il prend le faible par l’épaule pour mieux l’étouffer. Le votant Djoko est un sacré connard.

    Nadal est difficilement classable politiquement, lui-même n’est guère politisé. Poli et intimidé, il serre la pince de Mariano Rajoy comme de Pedro Sanchez. L’aficionado de Rafa pourrait bien être populaire et populiste. Nadal parle un espagnol à base de jurons et ne goûte guère la langue de Murray. Il y a chez ce joueur survolté en Coupe Davis quelque chose de fondamentalement national. Tout le ramène à sa surface, à son pays, à son île, à son bourg. Le pro Rafa retrouve ses potes dans un bar à tapas pour scruter en éructant une énième victoire de leur champion. En somme, c’est un beauf.

    Murray ne trouve grâce qu’auprès de l’électeur britannique, voire écossais. Il faut dire qu’il n’a rien pour lui.

    • Kristian 15 juin 2018 at 18 h 38 min

      Les temps ont bien change.. A l’epoque de Mcenroe, Lendl, Noah tout cela aurait vote a gauche. Le tennis s’est affreusement embourgeoise.

      • Achtungbaby 15 juin 2018 at 19 h 49 min

        Euh Mac Enroe à gauche ? Il n’y avait pas plus fils à papa que lui !

        • Kristian 15 juin 2018 at 21 h 41 min

          Peut être. Mais dans son attitude et sur fond de Borg, Mcenroe c’était un punk.

        • Colin 16 juin 2018 at 10 h 23 min

          Bref, un punk de droite (ça existe, tout le monde ne s’appelle pas Joe Strummer).
          Borg : fils de petits commerçants de la toute petite bourgeoisie suédoise, exilé à Monte Carlo pour raisons fiscales. De droite.
          Connors : évident, pas la peine de développer.
          Noah, de gauche, il ne s’en est jamais caché.
          Lendl, communiste par obligation dans sa jeunesse, puis passé à droite en même temps qu’à l’ouest (joue au golf, c’est un marqueur qui ne trompe pas).
          Wilander, je le vois plutôt à gauche. Mais vu que c’est un peu une girouette dans ses analyses tennistiques, je le sens bien faire pareil en politique.

      • Florent 15 juin 2018 at 23 h 26 min

        Lendl, je demande à voir!

  22. Paulo 15 juin 2018 at 18 h 03 min

    À Stuttgart, Federer est à une victoire de récupérer la première place mondiale… et c’est Kyrgios qui pourrait bien l’en priver, demain en demi-finale.

    Pouille, quant à lui, se coltine Raonic pour une place en finale : le bombardier canadien mène deux victoires à zéro face au Nordiste…

    • Kristian 15 juin 2018 at 18 h 07 min

      mine de rien, de tres bonnes affiches pour un ATP 250. Digne d’une deuxieme semaine de Wimbledon

  23. Gerald 15 juin 2018 at 18 h 21 min

    Flipkens reussit à gagner 3 matchs en une journée :
    - son huitième de simple en 3 sets
    - son quart de simple sur un double 6-4
    - sa demi de double sur un double 6-3
    Pas mal à 32 ans.

  24. Antoine 15 juin 2018 at 20 h 13 min

    Roger a été excellent cette après-midi. Pratiquement parfait jusqu’à 4-2 au second set. Il n’avait alors perdu que 3 points sur son service et cela tournait à l’exhinitions. C’est à ce moment là qu’il a déconné et à du cravacher un peu pour boucler ses deux derniers jeux de service, devant sauver deux balles de debreak au dernier jeu. Il a pris quelques risques qui semblaient insensés en demie volée. En fait, je pense qu’il essaie de nouveaux coups et joue surtout au filet. Sa volée me semble encore meilleure, il sert bien et tape bien en retour.

    J’ai vu le troisième set de M. K qui était excellent lui aussi. Je ne sais pas comment Lopez a fait pour le breaker au premier set car il est assez monstrueux. Cela promet un match en trois tie breaks comme les précédents…

    • Colin 16 juin 2018 at 10 h 34 min

      Ah oui c’est assez dingue ça, Federer et Kyrgios n’ont encore jamais joué un set qui ne se termine pas au tie-break.

  25. Colin 16 juin 2018 at 9 h 42 min

    Gasquet : 7/6 7/6 il passe.

    (attention, présence d’un jeu de mots vaseux)

    • Alexis 16 juin 2018 at 9 h 47 min

      Rapport à un tennisman grec?

    • Colin 16 juin 2018 at 10 h 27 min

      Toutafé Alexis. Celui-là même qui l’avait battu en 2 sets à Doha et contre qui il a pris sa revanche hier à Bois-le-Duc.

    • Babolat 16 juin 2018 at 21 h 16 min

      set six set six y passe… heureusement que je suis là pour relever le niveau.

    • Colin 17 juin 2018 at 22 h 23 min

      Babolat toujours premier, pour les quiz comme pour le décryptage des calembours à la con de Colin :mrgreen:

    • Colin 16 juin 2018 at 10 h 36 min

      Pfff… de la com, rien de plus.

    • Antoine 16 juin 2018 at 12 h 12 min

      Pour moi aussi, jouer Roland en 2019, c’est le plan !

  26. Patricia 16 juin 2018 at 12 h 37 min

    Alléchants programmes cet aprèm sur herbe avec le Kyrgios/Fed et le Gasquet/Tomic !

    Résultat surprise dans le petit challenger d’Almaty (TS 1 classé 131), remporté par un jeune autrichien né en 99, Rodionov, qui s’est qualifié et était classé au-delà de la 400è place. Alors que Ofner, après sa percée à Wim puis Kitzbühel, a bien marqué le pas cette année, du renfort pour Thiem ?
    Je ne sais pas s’il s’entraîne chez Bresnik lui aussi, mais en tous cas il a un choix de programmation ambitieux qui fait penser à l’arrivée de Thiem sur le circuit : au lieu de jouer les futures, il enchaine les qualifs de challenger depuis un an. Ca paie !

    • Patricia 16 juin 2018 at 12 h 46 min

      Un autre gamin sera en finale de challenger, puisque Aliassime et Kecmanovic s’affrontent en demi de Lyon !

  27. Antoine 16 juin 2018 at 12 h 38 min

    Roger et Mr K. ont joué deux matchs officiels et cela donne 3 tie breaks partout. Ils ont également joué un match non officiel à la Laver Cup que Roger a gagné après avoir sauvé une ou deux balles de match. Dans leur premier match à Madrid Roger avait perdu à la sixième balle de match contre lui après en avoir eu deux. À Miami, Roger a eu une balle de match pour gagner en deux tie breaks puis fini par gagner en trois tie breaks. Difficile de faire plus serré entre les deux….

    Là, ce sera leur premier match sur herbe. Je ne vois pas l’un ou l’autre perdre son service et je pense donc que ce sera encore un match en deux ou trois tie breaks…Roger ferait bien de le gagner, c’est la seule chose qu’il puisse faire pour récupérer la place de numéro un durant la saison sur herbe puisque après Stuttgart il ne peut plus augmenter son total de points…

    Il n’y a pas que contre Roger que Mr K. est à son meilleur. Sur le site de l’ATP, j’ai appris que Mr K. est le seul joueur avec Hewitt à avoir gagné son premier match contre, à la fois, Roger, Rafa et Djoko, pas une petite performance..Contre des adversaires classés entre 1 et 4, son H2H combiné est positif : 8-7 ! C’est dire à quel point Mr K. est un danger public pour les meilleurs quand il est en forme, c’est à dire malheureusement rarement..Ses blessures récurrentes à l’epaule n’expliquent pas tout. Je doute qu’il soit aussi sérieux que Zverev. En attendant, c’est une semaine où Mr K. est manifestement en forme…

    Donc il peut parfaitement gagner ce match contre Roger et le tournoi demain. À Wimbledon, j’ai des doutes sur le fait qu’il puisse enchaîner et aller au bout, mais il est clair qu’il peut battre n’importe qui..et d’ailleues tomber sur n’importe qui dans les premiers tours vu son classement…Vous imaginez un Roger vs Mr K. en 1/8emes ?

    • Antoine 16 juin 2018 at 12 h 46 min

      Inutile de préciser que leurs cotes ne reflètent pas leurs chances respectives : Roger 1.36 Mr K. 3.15…En réalité c’est du 50-50 ou presque…

  28. Patricia 16 juin 2018 at 12 h 45 min

    Dans le genre « j’ai vraiment pas de bol », Murray confirme son retour au Queen’s et il tire Kyrgios au 1er tour….

    Reste du tirage, Cilic et Dimitrov en TS 1 & 2, Grigou prend Djoko au 2è… Pour Cilic ce sera Shapo ou Müller ; y a aussi Goffin qui mange d’abord Lopez puis Rao…

    • Antoine 16 juin 2018 at 12 h 50 min

      Murray n’a carrément pas de bol. Cela ne pouvait pas être pire et va probablement se faire battre immédiatement sauf peut-être si Kyrgios gagne à Stuttgart et doit jouer immédiatement dès le lundi…

  29. Patricia 16 juin 2018 at 12 h 54 min

    Pendant ce temps à Halle, il y aura les germaniques (Thiem, les Zverev, Kohli,Florian Mayer, Marterer), Nishi, Pouille contre Tsitsipas au 1er et Gasquet.
    Fed a du bien progressif, avec Bedene, Paire ou Johnson en 1/8è, Kohli en 1/4, Thiem, ou Pouille/Tsitsi en 1/2, Zverev ou Nishi en finale.

    • Antoine 16 juin 2018 at 13 h 03 min

      Mieux vaut être à Halle qu’au Queen’s pour marquer des points, c’est sûr. Chaque année, c’est pareil…Roger a un tableau favorable, en plus …Reste le prestige du Queen’s..Dommage pour lui mais il ne gagnera jamais ce tournoi qui est le plus important sur herbe après Wim of course…

      • Anne 16 juin 2018 at 21 h 51 min

        Mieux valait aussi aller aux Pays-Bas qu’à Stuttgart où les un tableaux ne pouvaient guère être plus différents. A l’image des quatre demies d’ailleurs

  30. Paulo 16 juin 2018 at 15 h 59 min

    Bon, eh bien c’est mal parti pour la première place pour Roger, qui est mené d’un set par Kyrgios. Comme d’habitude, l4aussie sort son meilleur tennis contre les top players… et Roger donne l’impression d’être impuissant,frustré, limite résigné.

    Roger va se retrouver à 10 points de Nadal lundi s’il perd ce match ; 10 points seulement !

    • Paulo 16 juin 2018 at 16 h 06 min

      2 doubles de Kyrgios pour offrir le break à Fed…

    • Paulo 16 juin 2018 at 17 h 06 min

      Eh bien, ça aura été serré… un Kyrgios qui sort de son match au 2ème set, qui y revient au 3ème, et le match qui se décide sur un point au tie-break du 3ème.

      Fed est donc numéro un lundi, pour une semaine voire plus si affinités.

      • Antoine 16 juin 2018 at 17 h 22 min

        Nadal ne jouant pas avant Wimbledon, si Roger gagne à Halle, il est sûr de rester numéro un jusqu’à la fin de Wim. S’il perd à Halle, Nadal lui repasse devant…

  31. Paulo 16 juin 2018 at 17 h 16 min

    Pendant ce temps-là, au challenger de Nottingham, Alex de Minaur montre qu’en bon Australien il a la main verte, en se qualifiant pour la finale où il affrontera Daniels Evans.

    de Minaur, 19 ans, sera environ 85ème lundi, et même intégrera le top 80 s’il remporte le titre.

    • Nathan 16 juin 2018 at 18 h 26 min

      Minaur sera bientôt Major. Ce jeune a un très, très beau tennis. Peut-être le plus beau tennis de tous les vrais jeunes. Quand je dis « beau », ce n’est pas seulement un point de vue d’esthète, je veux dire qu’il sait tout faire et le fait vite. Son jeu devrait exceller sur surfaces rapides. Mais où sont les surfaces rapides ?

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis