Tops et flops : Rufin ‘in’, Rafa ‘out’

By  | 31 mai 2009 | Filed under: Actualité

Philipp Kohlschreiber

Les Tops :

 

Guillaume Rufin fait honneur à sa ‘wild-card’. Autant dire qu’on a hésité : était-ce un ‘top’ pour le Français de 19 ans et 599e mondial ? Ou bien un ‘flop’ pour un Eduardo Schwank présenté il n’y a pas si longtemps comme meilleur encore que son compatriote Del Potro ? Finalement, on a tranché en faveur du Français. Non pas pour le match en lui-même, tant son adversaire a multiplié les cadeaux, mais pour les nerfs dont il a fait preuve au moment de conclure la rencontre : une double faute, certes, mais aussi de lourdes premières balles qui lui ont évité de trop gamberger. Au tour suivant, Guillaume a été loin d’être ridicule contre l’Autrichien Melzer. Son commentaire ? « Cela me conforte dans l’idée que les écarts sont réduits au plus haut niveau. Finalement, je n’étais pas si loin que ça de Monsieur Melzer. »

Mention également à un autre invité, Jocelyn Ouanna, qui a battu à tour Marcel Granollers et surtout Marat Safin, à chaque fois en cinq sets.

 

Philipp Kohlschreiber a réglé la mire. L’Allemand est d’abord venu à bout d’un ancien vainqueur du tournoi, Juan Carlos Ferrero, avant d’éliminer le N°4 mondial, Novak Djokovic, en trois petits sets. Un coup de force de la part de ce joueur explosif, adepte de la prise de risques : les jours où rien ne sort du court, difficile de l’arrêter.

 

Andy Roddick en huitièmes de finale. Jamais l’ami Andy n’avait atteint la deuxième semaine Porte d’Auteuil. Anomalie réparée cette année, où il s’est hissé avec autorité jusqu’en huitièmes de finale. Réussira t-il à passer l’obstacle Gaël Monfils ? Rien n’est moins sûr. Mais, quoi qu’il en soit, l’Américain peut déjà être satisfait de son tournoi.

 

Ana Ivanovic assume et rassure. Personne, et sans doute pas même elle, ne savait où elle en était au début de ces Internationaux de France. C’est donc une bonne surprise de voir que la tenante du titre répond présente au rendez-vous. On l’a certes senti fébrile lors de son premier tour face à l’Italienne Errani : peur de mal faire, de rejoindre Anastasia Myskina au Panthéon des tenantes du titre sorties d’entrée. Mais depuis ce match difficile, la Serbe a retrouvé son tennis : le choc attendu face à Dinara Safina devrait bien avoir lieu.

 

Maria Sharapova toujours là. Elle en veut, la revenante des courts. Battante, opiniâtre, elle s’est offert Nadia Petrova (tête de série n°11) et la Kazakhe Shvedova, à chaque fois en trois sets. A ce rythme, elle sera à surveiller comme le lait sur le feu du côté de Wimbledon.

 

Les Flops :

 

La tenue ‘flashy’ de Rafael Nadal. Si l’on faisait un classement des joueurs les plus mal sapés, le N°1 mondial disputerait le titre à l’inénarrable Autrichien Stefan Koubek. C’est que Nike a fait très fort cette année : T-shirt rose, short bleu, bandeau et poignets jaunes, le tout évoque plus un rugbyman du Stade Français égaré à la Gay pride que la corrida auquel cet accoutrement est censé se référer. Peut-être qu’à 15-lovetennis on est trop attaché à la tradition, mais imaginer que Nadal pourrait bien soulever la Coupe des Mousquetaires dans une tenue pareille… Ce n’est plus une faute de goût, c’est une faute professionnelle.

 

David Ferrer et Nicolas Almagro. Tous deux défendaient un quart de finale Porte d’Auteuil. Tous deux ont pris la porte dès le troisième tour. David Ferrer et Nicolas Almagro sont en nette perte de vitesse ces derniers temps. Le premier semble plafonner après avoir connu quelques mois euphoriques en 2007, tandis que son jeune compatriote peine à confirmer les espoirs placés en lui. A la prochaine publication du classement ATP, les deux Espagnols vont encore reculer dans la hiérarchie : Ferrer sauvera de justesse sa tête dans le Top 20, Almagro devrait venir se caler entre la 40e et la 50e place.

 

Ernest Gulbis : aime t-il vraiment le tennis ? On peut se poser la question. Nul doute que s’il s’en donnait la peine, le Letton prétendrait – minimum – à une place dans le Top 10. Au lieu de cela, il navigue aux alentours du 50e rang. Le match qui l’a révélé, cette démonstration de force face à Tommy Robredo lors de l’US Open 2007, paraît maintenant bien lointain. Il serait temps de confirmer, maintenant…

 

Ricci Bitti, président de la Fédération internationale de tennis (ITF). Ce bon monsieur a décrété que la CERA, dite aussi ‘EPO troisième génération’, ne serait pas traquée durant les Internationaux de France. La raison ? Notre homme assure, le plus sérieusement du monde, que cela « ne sert à rien, puisque les joueurs et joueuses de tennis ne se dopent pas ». Fermez le ban. Les cyclistes peuvent rigoler.

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

143 Responses to Tops et flops : Rufin ‘in’, Rafa ‘out’

  1. Marc 2 juin 2009 at 22 h 50 min

    Quand je pense que je vais me taper Del Potro/Robredo demain pour mon seul jour à RG et avec ma chère et tendre qui vient pour la 1ère fois là bas…et qui va voir ce match précédé de …S.Williams/Kuznetsova, le match des poétesses et des kilos en trop ! Qu’ai je fait pour mériter cela ?
    Heureusement, je vais croser les potes Marie-Jo et Guillaume…ça compense !

    Si c’est trop nul, on ira voir sur écran géant Fed/Monfils, en espérant que Fed torche ce petit con.

  2. Guillaume 2 juin 2009 at 23 h 03 min

    La perf’ de Soderling, un évènement sans précédent ? Moi, j’en vois au moins un, déjà à Roland : Martin Verkerk. Lui non plus n’avait pas le jeu du terrien. Et pourtant c’est à Roland qu’il avait tout pété. Un point commun tout de même entre ces deux exploits : en 2003 comme en 2009, nous avons affaire à des éditions de RG très chaudes, disputées sous le soleil, voire cagnard. Ce qui contribue à sérieusement accélérer la vitesse des courts.

    Une journée de tennis : hormis Soderling qui fait sa Gonzalez (ou sa Verkerk), on a vu un Nikolaï de son côté peu inspiré le jour de son 28e anniversaire.

    On a vu Sharapova se battre avec les moyens du bord, mais définitivement carbonisée après ses marathons des tours précédents.

    On a enfin vu un Gonzo des grands jours, très solide en coup droit comme en revers.

    Demain : j’ai très peur pour Federer. Monfils a le jeu type pour lui faire arroser les bâches. DelPotro – Robredo… Est-il même besoin d’en parler ? ça risque d’être plié à la vitesse d’un match féminin. Dommage pour Tommy, qui mériterait l’apothéose d’une demie en GC pour sa carrière.

    PS : Karim, je t’informe que tu viens officiellement d’écrire le 500e commentaire de la jeune histoire de 15-love

    • Franck-V 2 juin 2009 at 23 h 46 min

      Verkerk-Söderling.. à cette nuance près qu’on parle là du tombeur du quadruple tenant du titre invaincu en ces lieux.

      Verkerk, les amateurs de tennis le situe, pour les autres il est déjà oublié, tandis que Söderling « le mec qui a torché Nadal à RG », ça restera …..ou comment entrer dans l’histoire en un seul match sans besoin d’en faire davantage..mais attendons la suite et fin du tournoi.

      PS: autre chose, autant que je me souvienne, c’est la première fois que je lis la peur dans le regard de Nadal.

  3. Franck-V 2 juin 2009 at 23 h 21 min

    La semaine avant RG, que sont donc allés chercher De La Poutre et Robin Hood à la World Team Cup de Düsseldorf où ils ont d’ailleurs tout dégommé?

    Une confiance en chêne massif peut-être

    • colin 2 juin 2009 at 23 h 39 min

      L’an passé Soderling avait déjà tout dégommé à Düsseldorf (4 V en simple + 4 V en double, résultat sans précédent), et ça ne l’avait pas empêché de dégoupiller à Roland lors de son match contre Benneteau.

      • Franck-V 2 juin 2009 at 23 h 48 min

        Alors faut chercher le changement du côté de Magnus Norman.

  4. Hannibal 3 juin 2009 at 1 h 46 min

    Hey, j’ai réussi à vous retrouver!! :)
    Félicitations pour le site, bon courage pour la maintenance et au plaisir de vous lire tous et toutes!

  5. Bastien 3 juin 2009 at 8 h 22 min

    ouaip, sans doute que le Verkerk est l’analogie la plus proche que l’on ait pour qualifier la perf proprement ahurissante du géant suédois qui n’en finit pas de défoncer les lignes.

    Même gabarit, profil proche en terme de classement et de « one shot », mais ce qui est fou, c’est de voir un type qui paumait contre Serra, Kendrick, Bolelli ou Starace puis galère les premiers tours de ce Roland avec 3 sets serrés contre Kevin Kim (!) et Istomin se métamorphoser en tueur de terriens.

    Il atteint la demi-finale avec des ambitions légitimes alors que c’est la première fois qu’il dépasse le 3ème tour, à son 21ème grand chelem !

    Le pauvre Nikolay n’a pas fait un grand match, mais Soderling en rigolait tellement ça rentrait pour lui… Est-ce un feu de paille, ou le début d’une belle carrière pour le suédois ?

    Murray/Gonzalez, c’était vraiment sympa à regarder comme match. L’autruche a eu beau essayer de mettre des coups de bec au pur-sang chilien, les cojones sur pattes étaient trop pleines à craquer de testostérone aujourd’hui. Match curieux avec des sautes de niveau de part et d’autre, mais surtout côté scottish, avec notamment 0 (zéro) faute directe dans tout le deuxième set pourtant disputé, puis 5 dans les 2 jeux suivants ! C’est dommage que Murray n’ait pas été un peu plus constant et perçant côté revers parce qu’il y avait matière à faire un grand match, mais je trouve qu’il a un vrai potentiel sur terre. Quant à Gonzo, c’est curieux que ce mec soit à la fois aussi doué en amortis et aussi mauvais en smatch !

    Contre Soderling, il a vraiment sa chance, comme l’aurait eu Murray d’ailleurs je pense. Il peut briser le flegmon du colosse à coup d’amortis vicieuses. Par contre, ça va lui faire bizarre de se prendre les gifles de revers du natif de Tibro et de voir revenir un coup droit presque aussi brutal que le sien…

  6. karim 3 juin 2009 at 10 h 07 min

    Le match du tournoi – prétendument – est arrivé. Monfils contre Federer, faites vos jeux rien ne va plus.

    Je donne Fed vainqueur en trois sets secs, et un public médusé. Il n’aura même pas besoin d’être génial, Monfils sera liquide et viendra en conf de presse avec le masque pour dire que ce sont ses genoux (ce qui est faux évidemment).

    Yod… pardon Karim a parlé.

    Qui va empêcher Safina de soulever la coupe? Mystère et boule de gomme.

    Dans les plans sur la comète et différents scenarii, personne ne fait cas de Robredo j’ai remarqué. Et vous avez bien raison!!!

  7. Kristian 3 juin 2009 at 10 h 12 min

    Verkerk est proche, mais pas si proche que ca. Verkerk, c’etait un ovni dont la carriere a dure 15 jours. On ne l’avait jamais vu avant RG 2003, on ne le reverra plus. Soderling ca fait deja 5 ou 6 ans qu’il traine dans le top 50. Verkerk bat certes Moya et Coria, mais ce n’est pas Ferrer, Nadal et Davydenko. Et surtout pas de la meme maniere.

    On a clairement a faire a un cas extreme de « in the zone ». Ou un type demolit tout ce qui passe meme sur sa moins bonne surface. Pas vraiment de transformation physique a la Verdasco, juste une confiance absolue que quoiqu’il arrive il touche la ligne. Et comme Gonzales, nous refait une « Gonzales », on risque d’avoir une demi finale d’un niveau extra-terrestre.

  8. benja 3 juin 2009 at 11 h 28 min

    non franchement, fed est sur la voie royale, plus personne pour l’arrêter et la réussite absolue contre Acasuso et Haas, c’est un signe qui ne trompe pas…. plus que la coupe Davis et les J.O. pour compléter son palmares apres.

    • Franck-V 3 juin 2009 at 11 h 52 min

      Même pas.

      Si Fed venait à gagner RG, il peut se retirer.

      Même pas besoin de dépasser Pete quantitativement et puis, il laisserait quelque chose à Dédé pour exister, il le mérite.

      Vu l’effet qu’a eu sa médaille d’or JO en double sur l’US Open… ça vaut toutes les breloques en simple du monde.. ça n’a pas de prix! ça lui a permis d’exister en 2008, de finir sur cette touche le dernier GC de l’année.

      Nadal après ça pourra bien gagner 10 autres RG derrière pour faire du chiffre, il ne gagnera pas 5W et 5 US consécutifs.

      Il pourra néanmoins tenter le GC calendaire.

      Mais nous n’en sommes pas encore là, et Monfils est un boulet de taille.

  9. Kristian 3 juin 2009 at 12 h 05 min

    Ca ne me parait gagne pour Federer. Les grands chelems decimes de ses favoris sourient rarement a celui qu’on croit. En 97, Bruguera etait le seul tete de serie en demi de RG, alors on s’est dit que.. mais il s’est fait atomiser.

    En Australie 2002, pas un seul top5 en quart de finale, Safin n’avait plus qu’a se baisser pour ramasser. Mais non..

    Alors a qui RG2009?

    • karim 3 juin 2009 at 12 h 10 min

      Moi je vois bien Marc Gicquel.

  10. Franck-V 3 juin 2009 at 12 h 20 min

    Bruguera, c’était encore plus fort que si Fed est battu, car c’était un double vainqueur du tournoi. Guga n’était pas TS, là, tous les survivants le sont.

    AO 2002, je suis d’accord mais c’est Safin..et ça serait encore vrai si Safin était la dernière TS de ce RG 09…

    Là c’est Federer quand même, mais c’est le plus gros défi de sa carrière. Pression énorme.

    Y’a une autre belle surprise qu’on minimise souvent car la suite de la carrière efface cet exploit…

    C’est Wilander 82 dans un cas de figure presque similaire, le tenant du titre… « absent » ou en.. « vacance de pouvoir », qui efface les uns après les autres les favoris restants : Lendl, Gerulaitis, Clerc et Vilas. Hop, hop, hop et hop.

  11. benja 3 juin 2009 at 17 h 46 min

    Que ça doit être dur d’être supporter français.

    Ca fait Dis jours que je dis que Gael va nous faire le coup de la blessure dès qu’il sera mené. Nous y sommes.

    Vois pas qui arrêtera Fed, Delpo me semble très juste. Et gonzo ne prendra pas un set à Roger. Quand à Soderling….

    • Franck-V 3 juin 2009 at 18 h 25 min

      Boahh, pas plus dur que pour un Belge de soutenir Agassi ;-)

      Del Potro (en principe), Söderling ou Gonzo n’ont toujours rien à perdre, c’est une pression immense qui reste sur Fed, je n’ose même pas imaginer…

  12. karim 3 juin 2009 at 18 h 27 min

    Et voilà, pour une fois que je ne fais pas un pronos nul: trois sets secs.

    Fed a été très solide, surtout au service qu’il a excellent depuis le quelques matches d’ailleurs. Monfils a bien joué le premier set, pas mal résisté dans la troisième, mais la leçon est totale. J’ai par contre aimé la retenue dont il a fait preuve, il s’est encouragé certes mais à aucun moment n’a joué au showman hystérique comme contre Roddick. Y’a pas à dire Fed impose le respect. Et à voir leur longue accolade, je sais que Gael lui a souhaité – comme tout le circuit ATP je pense – de remporter enfin le tournoi. Ce serait tellement beau.

    Plus beau encore serait qu’il arrête sa carrière après ce sacre, à égalité avec Pete et sur une ultime victoire en GC, et la moins probable de toute la carrière quelques mois avant seulement.

    Vive Roger, vive (enfin) RG et vive 15-love.

  13. Franck-V 3 juin 2009 at 18 h 38 min

    Je ne sais pas si ça a à voir avec le RG 99 de Dédé, mais sur ce tournoi, j’aurais vieilli de 10 ans.. épuisant pfff

  14. benoit 3 juin 2009 at 20 h 19 min

    Finalement Robredo ne dérange pas à la règle de mon quizz =)

    Je suis rentré des cours (ben oui j’avais déjà raté une journée hier pour Roland où j’étais d’ailleurs avec Marie-Jo Isabelle et Guillaume !) à 6-6 dans le tie break.

    De ce que j’ai vu j’ai trouvé Fed très bon au service. En 1ère ça part beaucoup plus vite qu’il y a encore quelques semaines (souvent 210km/h) et en 2ème la balle est souvent assez rapide (170km/h) avec un énorme effet kické en général. Le reste de son jeu, derrière un tel service (coup droit) s’en trouve étroitement mêlé. Le retour est souvent exploitable et là le Suisse peut frapper un gros coup droit.

    Enfin je l’ai trouvé impressionnant de tranquilité et de solidité. Contrairement à Monfils il ne s’est jamais pressé pour attaquer comme il peut le faire, a bien posé son jeu et distribué droite gauche pour faire courir le Frenchie. Sur les balles de break il a été impérial (gros service à chaque fois). Et dès que c’était le moment il a su plonger dans la brêche notamment au tie break du 1er set.

    Je l’ai trouvé très bon également dans la concentration. Il n’a pour une fois pas eu de sotte de concentration et a su dès le début du 2ème set enfoncer le clou. Physiqumement je le trouve très bien préparé. Son petit jeu de jambes est bien en place et ses déplacement latéraux et vers l’avant sont parfaits.

    Quant à Gaël je l’ai trouvé un peu attentiste, c’est un vrai gachis quand tu vois la lourdeur de son coup droit. S’il était resté sur sa ligne il pouvait tenir dans la diagonale coup droit. Il lui reste à progresser en revers, surtout sur balles slicées et en intensité physique. Il ne peut pas se permettre de baisse de régime.

    A présent qu’il a passé l’obstacle Monfils avec brio je ne vois plus Federer se faire surprendre. Del Potro va bouffer des amorties et des slices. Il tiendra un set, pas plus. En plus Fed est souvent très bon dans les fin de Grand Chelem.

    Quand à la finale, je vois plus Gonzalez et son expérience d’une finale rivaliser qu’un Soderling qui, techniquement se fera bouffer par Federer et ressentira aussi de la pression.

    Federer va gagné Roland, j’en suis maintenant à peu près sûr.

  15. Ulysse 3 juin 2009 at 20 h 39 min

    Federer a l’air solide mais contre un Del Potro en pleine progression ou un Soderling qui continuerait à surjouer, il est difficile de faire des pronostics. Je pense surtout que si Federer ne gagne pas Roland, alors il perdra contre le vainqueur.

    Cela ferait 20 grands chelems de suite (depuis Wimby 2004) que Federer gagne le titre ou perd directement contre le vainqueur du tournoi (Safin 05 et Djoko 08, plus les finales contre Nadal). Statistique monstrueuse. Le deuxième à ce petit jeu est Lendl avec … 6 de suite, le troisieme à 5, il y en a quelques uns à 4.

  16. Bastien 3 juin 2009 at 23 h 52 min

    « si Federer ne gagne pas Roland, alors il perdra contre le vainqueur »

    Ca, c’est un pronostic ardu ou je me trompe !

    Mais c’est vrai que la statistique est surréaliste, dommage que ça n’ait pas commencé à Kuerten RG’04.

    J’ai trouvé Monfils naïf aujourd’hui, il ne s’est pas servi de l’expérience de l’année dernière, et a encore été trop passif.
    Certes Federer était tout de suite dans son match et le premier set a été de bonne qualité, mais Monfils n’a jamais su monter à son meilleur niveau potentiel. Il avait vraiment moyen de faire mieux, mais comme le disait je ne sais plus qui, il a pas le feu du winner, trop de stress, contrairement à Tsonga par exemple.

  17. Ulysse 4 juin 2009 at 14 h 51 min

    Depuis 5 ans on aurait pu gagner du temps en arrêtant les majeurs dès que Fed a perdu, et donner la coupe à son vainqueur. On aurait pas loupé beaucoup de matchs : juste les Djoke-Tsonga 2008, Safin-Hewitt 2005 à l’AO, et le Nadal-Puerta de RG 2005, pas des matchs mémorables pour leurs auteurs ou les spectateurs de toute facon…

    Ben quand même Bastien, je pronostique que si Fed est battu par JMDP, alors JMDP gagne le tournoi… C’est très rare que je pronostique quoi que ce soit sur un match ou un tournoi, il y a tant de surprises, mais les stats montrent que Fed prépare si sérieusement les grands chelems qu’il ne s’y fait battre que par un joueur au niveau vraiment exceptionnel qui ne peut qu’aller jusqu’au bout.

    La vraie inconnue c’est Soderling, on ne connait pas ses limites du moment. Si pistolet sur la tempe on me pousse au pronostic précis contre mes principes, je dirais Del Potro battu en 5 sets, puis Gonzalez en 3. Ca va là ?

    • Franck-V 4 juin 2009 at 15 h 02 min

      Ou autre variante de la roulette Russe.

      Tu as le choix entre 2 revolvers 6 coups.

      Le 1er avec une seule balle dedans: Federer

      Le 2° avec 3 balles: Gonzo, Robin et JMDP

      Choisis bien avant de poser le canon sur ta tempe :-)

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis