Herbes folles, gazon maudit et verts pâturages

By  | 12 juin 2010 | Filed under: Actualité

Tout fout le camp… On vit une bien triste époque où plus rien ne compte, où les états de service et les réalisations passées de tauliers émérites du site sont jetés aux oubliettes. De golden boy sapé en Smalto avec son sourire bright, j’ai été mué contre mon gré en smicard pâlot en pull à capuche. Après tant de productions de haute volée, tant de sueur, de sang et de larmes versés pour 15-LT, je me retrouve aujourd’hui avec comme tâche assignée de faire la présentation des demi-finales du Queen’s et de Halle. Je suis tombé bien bas… Je ne couvrais que le Grand chelem moi!

Petit rappel des faits.

J’étais en train d’empaqueter mon barda, prêt à rejoindre mes troupes pour embarquer à Calais, direction Londres. Je reçois un mail du genre qui s’autodétruit après lecture ; il est de MarieJo avec  instruction ferme : je suis désigné pour mettre en ligne un papier samedi pour les derniers carrés à Halle et au Queen’s. Où ça ? Halle ? Je prends ma carte du tennis et apprends que c’est un tournoi allemand déjà, qui se joue sur herbe – de mieux en mieux – et qui a été remporté seize fois par Federer. Ça me fait une belle jambe, je sens que je vais aimer. Le Queen’s ensuite ? La patronne aurait voulu m’occire qu’elle  ne s’y serait pas prise différemment ; un tournoi que j’ai zappé de mon subconscient depuis qu’il est devenu la chasse gardée d’Hewitt, puis Roddick, et enfin Nadal. Difficile de m’énerver davantage.

Pourquoi je n’ai pas refusé la mission? Ça se voit que vous ne connaissez pas MarieJo et Guillaume, les Thénardier de ce tripot. Passons, je crains pour mes proches dont ils ont les adresses.

J’ai les clés du site et tous les pouvoirs en leur absence, j’en profite pour pousser une gueulante au sujet de 2010 qui est pour moi la pire saison depuis la domination de Lleyton Hewitt. A la fin de l’année dernière on avait potentiellement un groupe de fous furieux armés jusqu’aux dents et près à se tirer la bourre à la tête du tennis mondial. Entre les joueurs du futur issus d’expériences génétiques, les mobylettes hystériques menées au taquet, les futurs numéros 1 autoproclamés,   on pouvait s’attendre à ce que le duopole Nadal-Federer prenne cher en 2010. Au lieu de ça, ce sont les médecins et les psychologues qui se frottent les mains et font péter le champagne avec tous ces champions brisés qui ont besoin d’eux.

Qu’est-ce qui a bien pu se passer ? Même les joueurs talentueux mais sans têtes ont renoncé à leurs éclairs de génies, se focalisant uniquement sur le côté obscur de leur sort. Blessures physiques, morales, parfois les deux, cette année manque de tout et les matches pourris et tournois sans saveur se disputent le droit de nous emmerder. Bien-sûr en regardant uniquement dans les grandes lignes on peut voir que Fed a gagné à Melbourne et Rafa à Paris et en conclure précipitamment que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais en regardant de plus près on s’aperçoit que Ljubicic et Roddick se sont partagé les Masters 1000 États-Uniens, que Fed depuis Melbourne joue comme un junior Vietnamien,  que Nadal a fait le Clay Slam sans être même importuné par le reste de l’ATP totalement à la rue. Quelques matches de Gulbis et un set d’Almagro, une démo impressionnante de Soderling face à Federer, deux sets de rêve de Richard Gasquet à Roland-Garros, les occasions de s’extasier se comptent comme les touffes sur la tête de Michel Blanc.

Alors non la saison sur gazon qui débute ne m’excite pas des masses et me laisse à 37° et non, je n’ai pas envie de vous dire combien seront fantastiques les demies des merveilleux tournois de Halle et du Queen’s. Moi je veux qu’on me rembourse mon entrée pour ATP 2010. Si j’avais su, j’aurais pas venu…

Comme j’ai promis de m’y coller pour ces deux Futures sur mauvaise herbe,  je vais le faire… mais avant ça deux mots sur le gazon ! Cette surface au fond j’ai jamais pu la blairer finalement ; je trouve les courts jolis et tout mais franchement je ressens un malaise quand je vois nos gus évoluer dessus, un peu comme si c’était pas prévu pour ça. De l’herbe. Je n’ai jamais aimé finalement que les champions qu’elle a couronnés: Edberg, Sampras, Federer, cette surface m’a beaucoup donné. A l’époque de l’ace roi, je pestais contre l’absence totale d’échanges. C’est drôle parce qu’aujourd’hui je tuerais (au choix Fieldog, Marque, Sylvie ou Quentin) pour voir un peu de ces services-volées qui me barbaient tant quand j’étais ado. Ma relation sado-maso avec cette surface mériterait une analyse plus approfondie, j’en parle à mon psy.

En plus quoi qu’on dise, c’est vrai, c’était vraiment mieux avant (s’applique à tout). Nadal finaliste multirécidiviste, voire vainqueur répétitif (dans trois semaines) ça pue vachement. Pas tant pour le personnage que pour le type de jeu. C’est un peu comme si un proto du Dakar gagnait le Tour de Corse. De mon temps il aurait disparu sans laisser d’adresse battu en première semaine par un Christo Van Rensburg ou un David Wheaton. Non, de nos jours un pur terrien sans service ni volée, et qui joue en moonballs fait la nique à tout le monde. Quoi Borg ?!!! Arrêtez avec ça, on en a déjà parlé !

Ça va, ça va, j’ai fini. On y va pour vos demies toutes pourries là, c’est bon. Donc demain vous serez traités comme des rois avec au programme:

- Pour Halle place à Federer vs Petszchner et Hewitt vs Becker. Roger pourrait envoyer Mirka sur ce coup-là, je ne vais même pas faire l’affront d’un commentaire. De l’autre côté c’est pas mieux avec l’autre Becker, celui qui a réussi à dominer Agassi dans le H2H, et Lleyton Hewitt dont la seule évocation me donne envie de le gifler dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.

- Pour le Queens là j’ai pas mieux avec Schuettler vs Querrey et Lopez vs Fish. Schuettler jouait avant l’ère Open, il a une faculté à réapparaître parfois flippante. Je le croyais à la retraite. Querrey lui… ben l’expérience de l’ampoule quoi, vous savez bien. Lopez c’est sympa, c’est le premier Espagnol à botter le cul de Rafa depuis l’obstétricien qui l’a délivré il y a 24 ans (tap, tap, ouinnnnnnnnnnn) et Fish ça vaut le coup, rien que pour tous les jeux de mots pourris auxquels on aura droit. Non, je n’ouvre pas les hostilités.

Bon voilà, c’est pas tout ça mais j’ai un hovercraft au colza à rattraper moi. Mes amazones m’attendent et je me perds en conjectures ; MarieJo m’avait pourtant dit de faire très court. Pour ceux qui auront le courage de regarder ça, leurs précieux témoignages sont à envoyer à auxfrontièresduréel@tf1.fr. Pour ma part je vous salue bien et vous donne RDV sur la Murray Hill pour assister au troisième acte du Grand Chelem 2010.

Le Yo’

ps: cet article sert de support pour les coms tennistiques pour ne pas pourrir l’article de Guillaume sur le foot. Instructions de la MarieJo, on exécute.

Tags:

429 Responses to Herbes folles, gazon maudit et verts pâturages

  1. Jeanne 13 juin 2010 at 21:23

    cool le changement de citation « tu n’es pas obligé d’être arrogant » mais du coup je visualise à chaque fois la Monf :mrgreen:

    • Baptiste 13 juin 2010 at 22:57

      effectivement tres fort 15 love pour le changement de sitation :)

  2. Marc 13 juin 2010 at 21:26

    Décidément, Fed n’arrive pas à enchaîner 6 tournois de suite, il cale à chaque fois en finale la 6è fois :
    -Wimbledon 2008 contre Nadal
    -USO 2009 contre Delpo
    -Halle 2010 contre Hewitt
    J’ai vu quasiment tout le match, un tout petit Federer, mou, lent, qui boise à qui mieux mieux. Pas d’envie, pas de gnac.
    Comme Marie-Jo, dans l’océan de médiocrité depuis l’USO 2009, plane un OA miraculeux, au + haut niveau, sinon, le reste n’est vraiment pas bon.

    • Elmar 13 juin 2010 at 21:31

      En fait, si l’on excepte le mirage AO, il faut remonter à Cincy 09 pour avoir un Fed victorieux. Idem pour retrouver un Fed qui joue très bien – même si l’US Open, Madrid et Roland étaient tout à fait corrects à ce niveau-là.

      • Baptiste 13 juin 2010 at 22:59

        Madrid je ne sais pas. on etait tous tres content de le voir mieux jouer mais de la a dire qu’il jouait bien..

    • Jeanne 13 juin 2010 at 21:31

      ben Halle de toute façon ça n’aurait pas été 6 fois de suite, mais 6 fois tout court (déjà pas mal).

    • Franck-V 13 juin 2010 at 21:33

      Oui, Marc, mais à l’échelle de Federer c’est oublier que:

      -2007 a été un ruisseau de médiocrité, à part l’AO, Wimbledon, l’US,Masters….. seulement Dubaï, Hambourg et Cinci.
      -2008 a été une rivière de médiocrité, à part l’US… seulement Estoril, Halle et Bâle.
      -2009 a été un fleuve de médiocrité, à part RG et Wimbledon, seulement Madrid et Cinci.

      Tout cela est bien décevant…à moins d’accepter qu’il vogue à présent sur…


      la mer de la tranquillité.

      • Elmar 13 juin 2010 at 21:35

        Hé hé.

    • Jeanne 13 juin 2010 at 21:37

      D’accord avec Franck-Visionnaire. Fed a bien le droit d’être dans la lune maintenant qu’il a dépassé la stratosphère et ce régime, que ce soit ruisseau, rivière, ou fleuve lui est bien suffisant pour être au moins dans le top 2

    • May 13 juin 2010 at 22:01

      Oui on peut relativiser toutes les défaites de Fed après ces 16 titres majeurs mais il ne faudrait pas oublier que le tennis est une compétition sportive et qu’on attend de celui qui se présente sur le court le meilleur de ce qu’il peut donner avec les moyens du moment.
      Et ce n’est pas parcequ’il n’a plus rien à prouver qu’il doit se la jouer dilétante, moi, j’espère qu’il perd car l’adversaire a été meilleur et non pas parceque Fed est le Goat et qu’il décide quand perdre et quand gagner.
      J’avais déjà dit que jouer uniquement pour les GC c’est à double tranchant et là il joue de moins en moins de matches avant les GC.
      Si il fait un bon Wim on dira « Fed est vraiment l’homme des GC et il sera regoatiser dans la seconde ».
      En attendant il a choisit de rester sur le circuit, ses déclas affichent une réelle motivation alors restons sport, il faut bien qu’il commence à perdre après toutes ces années de dominations et arrêtons de dénigrer aussi les adversaires qui le battent, ils veulent aussi la victoire après tout.

      • Franck-V 13 juin 2010 at 22:10

        Où tu as vu que je dénigre ses adversaires?

        Si tu trouves un post de ma part en ce sens, fais-moi signe…

        J’ai plus souvent lu de la part des fed haters que justement, c’était les victoires de Fed contre des tocards qui ne valaient rien.. à cause du manque de concurrence.. ça ne te dit rien?

        Quelque soit son résultat à Wimbledon, Fed est et reste l’homme des GC..jusqu’à ce qu’un autre passe les 16 titres et/ou les 23 1/2 de suite.

      • May 13 juin 2010 at 22:19

        Je n’ai pas voulu dire que tu dénigres ses adversaires, je dis que c’est un peu réducteur de ne voir que la défaite de Fed et non la victoire des autres, je réponds sur ton poste mais ce n’était pas pour te faire un procès ;)

    • DIANA 13 juin 2010 at 22:22

      May, tu donnes dans l’absolu, mais la réalité est tout autre. Le mec, il est pro depuis 12 ans, il a tenu le haut du pavé pendant 4 1/2 ans, et tu voudrais qu’il soit motivé de la même façon après tout ce temps et ce palmarès incroyable engrangé ?

      Il ne faut pas se voiler la face, Fed n’est pas un monstre, mais un être humain avec ses hauts, ses bas, son ras-le-bol etc…, bref, il est comme toi et moi, avec la notorité, la gloire, le succès en plus :mrgreen:

      • May 13 juin 2010 at 22:48

        C’est ce que je suis en train de dire Diana, ce n’est pas Fed que je remets en cause mais les commentaires suite à ses défaites et dans une moindre mesure les excuses toutes faites. Et personnellement, je n’attends rien de Fed mais il y a contradiction sur le fait qu’il soit toujours sur le circuit et jusqu’à preuve du contraire il y est pour gagner, c’est lui qui le dit et comme il a déjà tout gagner il n’a pas besoin de se motiver?! Là tout le monde peut y aller de ces commentaires mais seul Fed a la réponse.

      • Franck-V 13 juin 2010 at 22:59

        Comment ça, c’est ce que tu es en train de dire.. ou que tu ne dis pas ?

        Quels commentaires ont remis en cause sa défaite? ou celle contre Sod, ou Gulbis.. on peut remonter comme ça jusqu’au début de l’année, idem avant, avec Tsonga ou Benett.

        Moi, j’ai toujours lu ici qu’il était tombé contre un mec en feu, qu’il n’avait pas saisi les rares opportunités qu’il avait eu ou qu’il avait laissé l’autre revenir dans le match selon les cas de figure de chaque défaite, ce qui n’est pas contradictoire avec un mauvais match de sa part.

        Et évoquer des excuses toutes faites, tu prends plus que tes aises pour parler ainsi.. car il y a plus chercheur de motifs externes à une défaite que lui, hein.. on ne va pas refaire l’historique d’un an de tennis…

        Que t’attendes rien de Fed, ça se comprend, mais essaye au moins d’avoir le minimum d’appréciation des faits, rien d’autre.

        Que sa carrière te semble trop longue, de même, ça se comprend, mais même si il arrêtait de jouer un an ou deux, peut-être que les organisateurs de Wimbledon lui accorderaient une wild-card, tu sais..
        :roll: que ce soit pour faire le touriste ou pas.

      • May 13 juin 2010 at 23:10

        Franck-V(enum), je ne vais pas chercher les postes demandés tu peux faire la sourde oreille ou tu as la mémoire sélective tant pis. Comment faire un commentaire qui se retourne contre soit??? et si en plus tu penses à ma place je ne dis plus rien Na!

        • Franck-V 13 juin 2010 at 23:15

          Si, continue tes histoires, mais sois persuadée que ça n’engage que toi comme propagande de guérilla :-)

        • May 13 juin 2010 at 23:18

          Les résultats sont là en tout cas :lol:

  3. Pat 13 juin 2010 at 21:29

    Le problème sur herbe c’est qu’un set peut se jouer sur un rien. Illustration aujourd’hui : le break du premier pour Federer sur une balle let injouable, le break évité par Hewitt au second, idem et pareil pour la balle de match alors que Federer venait de se réveiller.
    Bien sûr, un joueur qui a de la marge ne subit pas ces coups du sort car ils évitent les balles de break ou peuvent débreaker.
    Même en 3 sets gagnants comme à Wimbledon, il peut y avoir des surprises. Je me souviens de Borg-Tanner en 5 sets, dur pour Borg. Et Hewitt, tenant du titre, sorti par Karlovic.
    Il y aura des surprises dans une semaine ; je ne suis pas devin en disant ça, celui qui l’est annonce les surprises !

    • Nath 13 juin 2010 at 21:41

      Djoko en 2° semaine ? Nan, quand même pas !

      • Baptiste 13 juin 2010 at 23:01

        si, il nous fera bien un 8eme!!

  4. karim 13 juin 2010 at 21:41

    Finalement Elmar si Jeanne te donne la banane je pense qu’on ne te retiendra pas dans le mouvement. Les liaisons entre membres sont totalment proscrites.

    Quoi ça? ahhhhh ça veut dire le sourire? putain de différences culturelles… damned.

    Ceci dit Elmar tu vois bien que ce mouvement est fait pour toi, le nom de l’opération en cours t’a même donné le sujet du premier d’une longue série de papiers passionnants sur le tennis suisse. Nickel.

    • Elmar 13 juin 2010 at 21:43

      Fais gaffe, parce que je risquerais de vous parler de Jakob Hlasek. Et là, je suis pas sûr de récolter plus de 4,5 commentaires…

      • Franck-V 13 juin 2010 at 21:47

        Tu dois commencer par Heinz Günthardt, t’as pas le choix.

      • Elmar 13 juin 2010 at 22:25

        Ouais, mais là, je pourrai pas faire appel à mes souvenirs directs. Quand j’ai commencé à suivre le tennis, Günthardt (déjà, avoir un nom pareil!) n’était plus qu’un joueur de double (encore bon, cela dit!)

    • Jeanne 13 juin 2010 at 21:46

      Hlasek bof, mais Rosset, y a sûrement des tas de trucs à dire, non ?

      • Elmar 13 juin 2010 at 22:25

        Rosset? On pourrait écrire un bouquin sur ce mec!

      • Franck-V 13 juin 2010 at 22:29

        On pourrait même créer un vrai faux blog :mrgreen: .. si ce n’était déjà fait.

        • Elmar 13 juin 2010 at 22:40

          Hé hé. Pas pour rien qu’il existe, ce vrai faux blog.

          A Genève(environ 500’000 habitants), tout le monde a une anecdote sur Rosset. On l’a tous vu bourré une fois ou l’autre en soirée.

        • Jeanne 13 juin 2010 at 22:42

          C’est un peu le Marat Safin suisse non ? En moins beau, moins talentueux mais plus grand ? :mrgreen:

          • Elmar 13 juin 2010 at 22:52

            Marat? Rosset lui a tout appris. Au point que Safin est venu habiter à Genève quelque temps.

    • karim 13 juin 2010 at 22:36

      Claudio Mezzadri, je ne sais plus comment on écrit ça. je me souviens de lui à cause d’une rencontre de coup davis France vs Suisse en 88 ou 89 je ne sais plus.

      • Jeanne 13 juin 2010 at 22:49

        N’oublie surtout pas Lorenzo Manta qui a perdu la finale du double à Tachkent et qui mieux encore a éliminé Krajicek à Wimbledon en 1999 (quasiment sa plus grande année).

        Et hors Suisse, Ulysse, que devient Alexei Filenkov ?

        • Elmar 13 juin 2010 at 22:54

          Je l’oublie pas. Il a été notre assurance tout-risque en double de Coupe Davis pendant bien longtemps.

        • Ulysse 14 juin 2010 at 14:28

          Jeanne,

          J’ai arrêté de suivre Alexei Filenkov depuis qu’il est obligé de jouer toutes les qualifs des tournois Future. De temps en temps il gagne un match contre un non classé mais la plupart du temps il ne joue que le premier match des qualifs. Trop déprimant.

  5. Marque 13 juin 2010 at 21:47

    Pendant sa période d’hyper domination , la tactique de Fed était simple : jouer le jeu de l’adversaire en mieux . Je le pense sincère quand il dit qu’il arrive sur le court sans tactique prédéterminée : il arrive , voit ce que l’autre propose , et le prend à son propre jeu comme un caméléon

    En 2008, ça a commencer à coincer , notamment face à Nadal contre qui il ne trouvait pas de solutions, sans être capable de « reproduire son jeu »

    En 2009, et notamment à RG on a vu que justement lorsqu’il était inférieur à l’adversaire dans certains compartiments de jeu, il puisait dans sa palette technique pour lui proposer autre chose, « faire sa petite cuisine à la Santoro » comme le dit trés péjorativement Karim, alors cela me parait être l’intelligence même du jeu

    A l’AO, Fed semblait s’être parfaitement approprié cette nouvelle approche. Dans un tableau que tout le monde trouvait difficile, il a , à chaque match, sans « surjouer », parfaitement controlé son adversaire, lui proposant ce qu’il n’aimait pas (Tsonga), ou laissant passer l’orage sans s’emballer(Davy)
    En finale , il sort le match parfait
    J’ai cru a ce moment là, que Fed avait atteint son apogée tennistique : libéré de ses principales pression, le type est sur de ses capacités et joue enfin intelligemment : Ca va saigner

    Et puis Pffuit , depuis, il retombe dans ces travers, se laisse embarquer dans le rapport de force direct qu’il n’est plus capable de tenir, arrive sans savoir quoi faire sur le terrain

    Pour une étincelle contre Gulbis, ses matches (victoires comme défaites) devenus trés chiants

  6. Yaya 13 juin 2010 at 22:58

    Federer a perdu.
    Je ne sais pas pourquoi mais cela ne m’émeut pas plus que cela.
    Comme si sa difficile demie annonçait les problèmes d’aujourd’hui.
    Est-ce inquiétant pour Wimbledon ? Oui à coup sûr.
    ESt-ce rédhibitoire ? Non. Cela peut être une piqure de rappel salutaire et puis Hewitt est un des 4 meilleurs joueurs depuis 10 ans sur cette surface.

    Pour en revenir au suisse, ce qui est remarquable dans sa lente érosion, c’est que les qualité les plus durement acquises foutent le camp en premier. Il a perdu, cette année, une floppée de match où son manque de réalisme/attentisme sur balles de break, ses passages à vide physiques, une concentration déclinante lui auront coûté cher. On revoit de plus en plus le Federer d’avant 2004.

  7. Sylvie 13 juin 2010 at 23:11

    Je viens de regarder la finale de Halle en différé et je suis très déçue. Non pas de la défaite en soi mais de la façon dont Federer a joué. Pour la première fois, j’ai un gros coup de blues en me disant que cette fois, Federer est peut-être réellement sur le déclin. En 2008, sa pire année, il gagne Estoril et Halle. Là, il perd de façon pitoyable à Estoril contre Montanes et lâche Halle sur sa surface favorite face à un joueur qu’il dominait régulièrement depuis de nombreuses années. Alors, certes, l’Australien a fait un bon match et je suis contente pour lui, certes ça ne se joue pas à grand chose; mais, même sur gazon, Federer ne semble plus avoir de marge et c’est inquiétant. En 2006, il avait mal joué tout le tournoi et s’en était sorti en finale en trois sets. Aujourd’hui, il était lent, débordé, son coup droit aux abonnés absents. Il a perdu son aura, se faisant battre par toutes ses anciennes victimes.

    Je pense que Federer n’atteindra même pas la finale à Wimbledon.

    Je n’adhère pas du tout à ces histoires de motivation. Il est clairement sur le circuit pour gagner mais il n’y arrive plus. Il est trop irrégulier et un joueur proposant un bon match comme Hewitt aujourd’hui a sa chance. Il n’a plus la marge qui était la sienne et c’est inquiétant.Alors bien sûr qu’il n’a peut-être plus la rage de vaincre d’un Nadal ou d’un jeune loup, certainement un peu d’usure mais il perd sur son tennis trop inégal et non sur sa volonté.

    Je suis contente pour Hewitt qui, comme Roddick a été dévalorisé du fait de ses défaites face à Federer. Ce qui me fait rire c’est que, sur des sites comme WLT, Hewitt est devenu subitement un grand joueur en battant Federer. Certains n’hésitant pas à dire que ses victoires à Halle précédentes étaient dues à un manque de concurrence. Les mêmes qui disaient hier que Federer n’a eu aucune concurrence digne de ce nom à Wimbledon lorsqu’il y battait le même Hewitt. Tant mieux pour l’Australien si cela peut faire prendre conscience de sa valeur.

    • Franck-V 13 juin 2010 at 23:25

      Sylvie tu es le parfaite exemple de FFF, dont parle May, qui cherche des excuses aux défaites de Fed et dénigre ses adversaires, on ne lit que ça à longueur de journée..t’as pas honte? 8O

      PS: Par ailleurs, tu as de mauvaises lectures :mrgreen:

      • Sylvie 13 juin 2010 at 23:35

        Ah bon ? Je dis tout l’inverse qu’il perd parce qu’il joue moins bien qu’Hewitt et non parce qu’il n’est pas motivé. Maintenant de là à dire qu’Hewitt a battu un grand Federer, non, je ne le pense pas. Hewitt a fait un bon match et cela a été suffisant.

    • hamtaro 13 juin 2010 at 23:35

      Au- delà du mérite qui revient Hewitt, je pense franchement que Fed ne déteste plus autant perdre, l’effort qu’il faut pour gagner un tournoi est bien trop important, il a déjà beaucoup gagné et a fait pas mal de sacrifices pour ça, n’est ce pas normal que la motivation ne soit pas la même?

      • Sylvie 13 juin 2010 at 23:45

        Moi je trouve cela normal et humain. avec son palmarès et à son âge, il pourrait légitimement avoir raccroché. Surtout avec deux petites.

        Maintenant, je ne pense pas qu’il s’en foute ou qu’il vienne en touriste. Juste que l’effort physique et mental de l’ultra domination qu’il a connu précédemment ne lui est plus possible. Cela montre un peu plus ce qu’il a accompli et moi j’ai beaucoup de respect pour cela. Ce qui est étrange c’est qu’au lieu de se rendre compte de l’énormité de ce qu’il a fait, les gens lui reprochent de ne plus être capable d’y arriver. Je trouve cela dur.

        perso, j’ai juste une pointe de nostalgie parce que j’ai l’impression que la période du grand Federer qui animait le circuit, du joueur qui me faisait rêver et lever la nuit pour suivre ses matchs est révolue et que Melbourne en a été le bouquet final. j’espère me tromper mais il faut passer par une autre époque, celle où Federer perdra régulièrement même dans des petits tournois et commencera aussi à perdre prématurément en Grand Chelem.

        C’est une transition. Je n’attends pas grand chose de Wimbledon en ce qui le concerne, j’espère juste qu’il sortira face à un très bon joueur. S’il arrive en finale ce sera bien.

      • Elmar 14 juin 2010 at 00:33

        Faut prendre match après match. Ca a du bon qq part. Ca me rappelle l’époque première de Rog’. 98-03. Ou à chaque fois qu’il affrontait un grand joueur on se disait « il peut se le taper » et à chaque fois qu’il affrontait un Arnaud Clément on se disait « il peut se rater ».

        Avoir connu cette époque m’a permis, durant son ultra-domination, de ne pas trop prendre pour acquis ce qui était à venir, de ne pas trop banaliser ce qu’il faisait – même si j’ai également cédé un peu à ce vice. Je ne vais pas changer d’optique maintenant. Il a perdu un petit 250? C’est dommage, mais ca ne changera strictement rien à qui il est.

        Qu’attendre de lui à Wimbly? On verra bien le tableau. On verra bien s’il remporte le 1er tour. Alors, on pourra parler du 2ème tour. S’il perd au 2ème tour? Tant pis, il y aura encore un US Open à disputer. Et même un Masters en fin d’année – s’il se qualifie! Match par match, un point c’est tout.

  8. MarieJo 13 juin 2010 at 23:11

    qui a dit que fed s’est vu gagner l’AO et avec le niveau qu’il a proposé ? je pense qu’il ne s’attendait pas (même s’il l’espérait) pouvoir jouer de la façon dont il l’a fait, en disposant de murray aussi facilement, alors que l’écossais proposait un très bon niveau.

    je pense, que l’objectif d’un grand chelem atteint avec un chiffre qu’il n’a sans doute jamais espéré avant qu’il passe la barre des 12, la seule étape d’intérêt pour lui était wimb, même s’il a fait le minimum syndical pour roland. sauf que de l’OZ à wimb, c’est presque 5 mois, en 5 mois avec une poignée de matches, qui n’ont pas du l’enthousiasmer plus que ça, ben ça donne ces matchs ou il commence par gagner un set et où il perd le fil ensuite… pourquoi s’arracher pour un miami ou un rome dont il n’a pas besoin ?

    franchement, avec tout ce qu’il a gagné, c’est plutôt normal de subir le contre coup du devoir accompli et de profiter enfin de la vie, surtout que sa vie privée a pris un sacré virage.
    le problème de fed, c’est un peu la saturation, 6/7 années à se faire courser au top niveau, un peu de burnout reste logique dans sa situation, à moins qu’un tout autre problème soit la cause de ses perfs en dent de scie
    que l’une ou l’autre de ses théorie affecte sensiblement son envie sur le terrain, c’est indéniable… peut être a-t-il besoin de quelques défaites pour relancer sa motivation ?
    c’est peut être un mal pour un bien ?
    mais ça ouvre surement la porte aux morts de faim.

  9. Marc 13 juin 2010 at 23:20

    Pour moi, s’il ne va pas en finale de Wimbledon, cela voudra dire que le déclin a commencé, et qu’il risque de nous faire une année 2011 comme Sampras en 2001…

    Quand tu perds l’habitude de gagner, tu joues moins bien les points importants, les adversaires prennent confiance et ne te craignent plus, tu tends à banaliser la défaite.

    Je comprends tes arguments, Marie-Jo, on peut estimer que cette décompression est logique…mais elle est là, elle existe, et un Wimbledon raté et un été moyen, et Fed sort des 2 premières places…et il faut se taper Nadal en 1/2…

    J’aimerais juste qu’il se fasse un peu violence et perde cette indolence qu’il traîne depuis l’OA…et qui était déjà la même après l’USO 2009.

    C’est quand même là qu’on voit combien le mental est déterminant : une envie de gagner moindre ou une lassitude morale (cf Hewitt auparavant) et les résultats baissent vite. Ce sera pareil, voire pire, pour Nadal, dès qu’il n’aura plus un mental d’acier et une envie de mort de faim !

  10. Marque 13 juin 2010 at 23:34

    Declin definitif ou pas on s’en fout
    de toute façon, même s’il ne gagne plus rien pendant 5 ans et qu’on lui donne une WC pour Wimb, tous ses adversaires fliperont de le revoir sortir un grand match, même si entretemps tout le monde lui est passé dessus

    La défaite du jour n’a pas d’importance, j’aurai même été déçu pour Hewitt qu’il concrétise la balle de débreak à 5-4 , c’est juste une frustration de spectateur.
    Fed n’a plus rien a prouver. Au pire il devient un favori plutot que le favori pour les prochains GC. On s’en fout
    Je préfére le voir perdre en jouant un tennis champagne que gagner en jouant comme PHM
    Alors perdre en jouant comme PHM

  11. Franck-V 13 juin 2010 at 23:42

    On a trop négligé les ravages de la Mourato..glose, ça tourne à l’épidémie, on devrait exiger un vaccin avant d’entrer ici.

    • Marque 13 juin 2010 at 23:46

      quoi?

    • Marque 13 juin 2010 at 23:50

      t’as raison, on glose, on glose, et qui c’est qui tient la boutique pendant ce temps?

  12. rony 14 juin 2010 at 00:01

    Fed fait de nouveau finale en jouant plutôt bien et s’incline que sur des détails contre un spécialiste de la surface,il est ou le déclin?

    • Nath 14 juin 2010 at 00:12

      Ben ouais, il aurait perdu au 3° tour d’un tournoi sur TB contre le même adversaire, je dis pas, mais là…

      Après, il y a la succession de défaites plus ou moins innattendues depuis l’OA, je pense que c’est plutôt de ça dont il est question ;) N’empêche que c’est loin d’être sa pire défaite de l’année et que 15 victoires de suite contre Hewitt, c’était quelque part une anomalie.

      • rony 14 juin 2010 at 00:23

        d’accord avec toi,et il faut prendre en compte que Fed restais sur 6 titre d’affiler (je crois)dans ce tournois et penser qu’un jour ou l’autre la série prendrai fin,j’ai pas eu le temps de parier sur le match mais le résultat final ne m’a pas surpris.

  13. alfred 14 juin 2010 at 00:26

    Salut à tous!

    Il y a un détail sur ce tournoi qui a échappé à pas mal de monde concernant Federer. J’ai été presque surpris de voir Federer servir régulièrement au dessus des 215 km/h voire 220Km/h en première. J’ai observé pas mal de personnes approuver une telle qualité de vitesse de service. Pour ma part je trouve cela inquiétant. J’ai l’impression que le suisse privilégie désormais la vitesse au détriment du placement. J’ai remarqué dès le premier tour que même un Falla était capable de lire les premières du suisse. Et le constat a été plus net cet après midi face à l’australien qui retournait mieux les premières du suisse. C’est sur le retour que Hewitt gagne le match. Je pense que les services à 185km/h de moyenne bien placés et illisibles sont bien plus efficace. Federer a dû changer d’option étant donné la baisse drastique de ses pourcentages en première due à une légère perte de précision dans le placement de la balle.

    • Yaya 14 juin 2010 at 00:46

      il faut qu’il ménage son dos.

  14. rony 14 juin 2010 at 00:33

    Salut alfred,
    Hewitt est un ace en retour de service et sur le match d’aujourd’hui j’ai plutôt vu federer varier énormément,passant du service à plat comme t’as vu à 210 et + à des kicks extérieurs.
    T’as raison le match s’est jouer surtout au retour et cette fois Hewitt fut meilleurs.

  15. Elmar 14 juin 2010 at 00:41

    Je parlais de l’envie de voir une finale inédite à Wimbledon. Et bien je serais partant pour un petit Fed-Hewitt de derrière les fagots, comme Roddick a eu droit à la sienne l’an dernier. Ou même d’un Roddick-Hewitt des familles. Bref, ca me déplairait pas de voir les anciens sur le devant de la scène pour enrichir un peu leur palmarès au nez et à la barbe des jeunes aux dents longues. En fait, je suis bon public: sur ce Wimbledon, je crois que je suis prêt à prendre n’importe quoi.
    N’importe qui contre Fed, ca me va.
    N’importe qui contre Murray, ca me va.
    N’importe qui contre Lleyton, ca me va.
    N’importe qui contre Roddick, ca me va.
    N’importe qui contre Cilic, ca me va.
    Deux néophytes à ce stade de la compétition, ca me va.

    Ce qui me ferait chier, c’est une finale Djoko-Nadal (peu probable!). Ou Nadal contre un second couteau (plus probable déjà).

    • Colin 14 juin 2010 at 00:43

      Llodra contre Gasquet, ça me va

      • Elmar 14 juin 2010 at 00:44

        J’ai failli poster sur le cas Llodra. Et puis je me suis dit: autant parler de Lisnard…

  16. alfred 14 juin 2010 at 00:52

    « Ce qui me ferait chier, c’est une finale Djoko-Nadal (peu probable!). Ou Nadal contre un second couteau (plus probable déjà). »

    Lâchez un peu Nadal. Il se repose en ce moment à Monacor. Lool

  17. Marque 14 juin 2010 at 01:00

    Il y a que fed ne joue plus tennis champagne alors qu’il n’a
    plus rien à prouver
    Il y a que « j’ai eu des occasions que je n’ai pas su concrétiser mais l’adversaire a bien joué  »
    Il y a que consensus mou
    Il ya qu’il n’y a plus personne pour chier dans la soupe
    Il y a que la provocation est devenu une action boursière
    Il y a que le puritanisme en est devenu une aussi
    Il y a qu’il y a des chances qu’on s’emmerde pendant quelques decennies
    Il y a que FED n’est qu’un détail dans cette histoire

  18. benja 14 juin 2010 at 08:42

    Je pense qu’on a vécu une belle semaine gazonistique!!

    Querrey c’est sympa, le cogneur qui monte, purquoi pas, Roddick, on le connait donc ça change. Et Lopez qui sort Rafa, c’est bien cool aussi, ça va faire taire ceux qui pensent que les matches entre Espagnols vont toujours être arrangés pour Rafa.

    Quand à Lleyton, même si j’aime pas l’homme, il faut reconnaitre que ce titre est mérité: il revient bien depuis que ses soucis de hanches
    sont derrière lui, tant mieux.

    A RG, c’est lui qui m’avait le + impressionné vs Nadal, il confirme ici en battant Fed sur gazon, même si le numéro 2 n’est plus au top pour l’instant, ça reste une perf historique.

    Vivement wimbly!

  19. Antoine 14 juin 2010 at 09:54

    Et bien à lire les divers commentaires qui ont suivi la victoire de Hewitt, j’ai l’impression que c’est la grosse déprime ici ! Surtout semble t il de la part de ceux qui n’ont pas vu le match d’ailleurs..

    Tout cela me parait bien exagéré pour une défaite dans un petit tournoi de préparation dont personne ne connaissait le nom avant que le Suisse ne s’y pointe il y a quelques années. Certes il n’a pas bien joué, ni en demie d’ailleurs, mais les tournois de préparation sont bien fait pour se préparer non ?

    On passe d’ailleurs un peu trop facilement sous silence la performance de Hewitt qui lui a parfaitement joué à partir du second set, ne commettant qu’un nombre de fautes minimal à partir de la fin de ce set. Il faut aussi dire que Hewitt est l’un des meilleurs sur gazon, certainement l’un des 10 meilleurs et peut être même l’un des cinq ou six meilleurs. Aucun joueur en activité n’a gagné autant de match que lui sur herbe et aucun autre à part le Suisse n’a gagné autant de titres sur gazon, dont un Wimbledon et trois Queen’s. L’année dernière, il était encore en quarts à Wimby après avoir donné une leçon à Del Po au deuxième tour et ne cédant qu’au cinquième set contre Roddick. Bref, perdre contre Hewitt sur herbe, ce n’est pas une honte, loin de là et on parlerai moins de cette défaite si le Suisse avait déjà perdu auparavant à Halle, ce qu’il aurait très bien pu faire puisque dans son parcours antérieur il lui est arrivé plusieurs fois de gagner des matchs en sauvant des balles de match..

    Pourquoi d’ailleurs parle t on davantage de cette défaite que de celle qu’il avait subi à Doha contre Davy peu avant l’OA ? Simplement parce que l’on s’attend, et que l’on continue à s’attendre, à ce qu’il ne perde jamais un match sur herbe. Est ce plus inquiétant que cette défaite à Doha qui ne l’avait pas empêché de battre Davy en quarts à l’OA ? Pas vraiment à mon sens et si le Suisse devait rencontrer Hewitt en quarts à Wimby, je pense que le résultat serait le même qu’à Melbourne : victoire du Suisse..

    Pour prendre un autre exemple: si Rafa avait perdu son match contre Gulbis à Rome, est ce que cela aurait été une catastrophe ? Très peu probable, cela ne l’aurait pas empêché de gagner Roland Garros un mois plus tard; il aurait simplement perdu un match sur terre comme cela lui arrive de temps en temps même si c’est rare..

    Bref, le Suisse a du pain sur la planche pour la semaine qui vient mais il n’y a pas le feu au lac !

    D’ailleurs, quand on regarde les côtes chez les parieurs en ligne (Betclic ici), on s’aperçois que la côte du Suisse s’est légèrement dégradée, que celle de Rafa a monté (malgré sa défaite contre Lopez dont personne ne prétend qu’elle handicaperait ses chances pour Wimby) et celle de Hewitt a un peu monté et cela donne:

    Fed: 2,25
    Rafa: 3,5
    La Murène: 8
    Roddick: 11
    Sod: 18
    Djoko: 20
    Cilic: 34
    Berdych, Hewitt: 40
    Isner: 50
    Jo: 75
    Querrey, Baggy, Davy, Gasquet: 80
    Verdasco, Lopez, Gulbis: 100
    Hewitt est à 40

    Le type qui voudra sortir le Suisse à Wimby, il faudra qu’il soit très très fort et celui qui a le plus de chances d’y arriver, c’est bien entendu son ami Rafa…

    • Franck-V 14 juin 2010 at 11:01

       » dont un Wimbledon et trois Queen’s.  »

      Hewitt , c’est même 4 Queen’s 2000-01-02-06 , 1 ‘genbosh 01, 1 Wimbledon 02 et donc maintenant 1 Halle, soit 7 titres gazon, le 2° palmarès de la surface des joueurs en activité.

  20. Le concombre masqué 14 juin 2010 at 10:00

    Bon ça reprend un peu ce qui a été dit, mais, si on entend par déclin, la fin de l’époque à 5 défaites par an, le déclin c’est depuis 2007 donc rien de nouveau sous le soleil.

    Ca fait chier qu’il perde sur gazon, dernier bastion où ses résultats n’ont pas changés par rapport à l’époque dorée. Mais enfin, c’est surtout parce qu’il n’y a qu’un ou deux tournois sur herbe par an! Du coup c’est plus facile de faire durer les séries. Entre 2004 et 2006, s’il y avait 10 tournois sur gazon par an, Fed gagnait les 10. Mais ça c’est fini, et entre 2007 et 2009, s’il avai joué 30 tournois sur herbe , il en aurait déjà perdu davantage!

    Le gazon, c’est un peu le dernier pan de rideau auquel se raccorcher quand on est FFF, mais qu’on le veuille ou non, rester invaincu sur gazon, c’est déjà moins fort que de rester inavaincu sur TB…étant donné le nombre de tournois.

    Ceci étant dit, Fed avec sa finale, fait le meilleur résultat du top 20 cette semaine sur herbe . Les défaites de A-Rod — 2 sets contre Sela!! Djoko qui ne fait que de la merde, Murray qui ne joue même plus intelligemment, Nadal à l’espagnole incapable de changer son lift de terrien…et j’en (passe Davy…)– sont en réalité tout aussi voire plus inquiétantes que la défaite de Fed contre LLeyton dans un très bon jour!

    A Wimbley en 3 sets gagnants ça sera différent. Même hier, au meilleur des 5 sets, je ne suis pas sûr que Hewitt serait passé…
    Une défait de Fed à Wimbl est plus probable qu’elle ne l’a jamais été. mais une élimination précoce, faut pas pousser.

  21. Le concombre masqué 14 juin 2010 at 10:02

    Arf, j’avais posté avant Antoine. Je pense ue nous partageons la même analyse! ca me met de bonne humeur! Vive Bill Tilden!

  22. Sylvie 14 juin 2010 at 10:16

    Les années à cinq défaites on sait tous que c’est révolu, ce n’est pas le problème mais là j’ai vraiment l’impression que Federer a passé un cap, dans le mauvais sens. J’espère évidemment me tromper et s’il gagne Wimbledon ou au moins arrive en finale on saura qu’on peut encore compter sur lui et on acceptera définitivement de le voir disparaître tôt dans un certain nombre de tournois. Hier, j’ai vraiment eu l’impression qu’il commençait à être dépassé même si je suis d’accord sur le fait qu’Hewitt a été excellent.
    Ces dernières années, Federer avait une telle marge sur lui, que j’étais surprise de le voir si gêné par l’Australien, hier. Mais si c’est Hewitt qui a vraiment élévé son niveau de jeu, alors tant mieux. J’ai quand même trouvé Federer en peine sur un certain nombre d’aspects de son jeu.

  23. Jean 14 juin 2010 at 11:08

    Evidemment, Federer sait ce qu’il faut faire pour gagner Wim et il est très possible qu’il reparte de Londres avec la coupe. Cette défaite n’est pas alarmante en soi mais le truc, c’est qu’il a été nul et qu’il s’est maintenu à flot grâce à son service, au troisième, il était constamment poussé aux avantages alors que Hewitt se baladait (pas vu le premier).

    Je ne sais pas si qqu’un a vu passer les stats des fautes directes mais cela devait être assez florissant, on se retrouve un peu dans la même situation que dans son match contre Berdych au printemps où, sans chercher à dénigrer son adversaire, il avait donné largement la moitié du match (50 UE).

    Il est d’ailleurs dommage que cette stat n’apparaisse pas sur le site de l’ATP, on aurait pu faire un fautesdirectothon.

    Après, c’est vrai que les autres ne sont pas plus reluisants et que Federer n’avait pas l’air le moins du monde inquiet. Wim est probablement le tournoi qui lui tient le plus à cœur, il ne le laissera pas filer comme ça avec le fighting spirit d’une nouille chinoise, il certainement une veste à sept étoiles à sortir, un truc comme ça.

  24. karim 14 juin 2010 at 12:29

    La chance de Fed sur ce Wimbledon c’est qu’aucun des ténors n’a l’air dans son assiette. Même Nadal m’a semblé nettement moins bon sur herbe. C’est vrai qu’on a lu ça et là qu’il est revenu à ses fondamentaux, et que le jeu lifté haut n’est pas la panacée sur herbe. On peut parler de fatigue post RG mais il n’a pas plus joué que les années précédentes et il n’a que 24 ans. Bref petit coup de mou certainement et peut-être volonté de s’économiser aussi après s’être réglé sur deux ou trois matches.

    Aucun favori ne se dégage sur le terrain; Fed est favori sur le papier mais dans les faits, raquette en main, un Querrey ou un Hewitt peut le sortir en quatre sets s’il ne fait pas mieux. Bref on nage en eaux troubles et ce tournoi sera réellement très ouvert.

    D’une manière générale et au-delà du cas de Fed ou du retour de Nadal au sommet, je trouve vraiment cette année 2010 décevante. Que le gratin se casse la gueule je veux bien, mais aucune force émergente pérenne ne semble se dégager non plus. Personne pour nous donner un peu d’enthousiasme et nous faire aimer à nouveau ce qu’on voit. J’ai l’impression que c’est statique depuis des lustres.

    Je vais en faire hurler certains mais la seule chose marquante et nouvelle qu’on ait vue récemment c’est JMDP à Flushing. Je me refais souvent les highlights sur youtube et c’est impressionnant, il ne pouvait pas être battu. Et ceux qui comparent son style à celui de Sod n’ont pas vraiment tout observé. Moi je vois plus un Kuerten avec un revers à deux mains. La même lourdeur incroyable et puissance dans la balle sortie d’un bras longiligne et pas très solide en apparence. Les pralines qu’il peut mettre sans même tourner autour de son revers et/ou bénéficier de balles un peu hautes et flottantes à claquer, est proprement sidérante.

    Moi en tout cas c’est toute ce que j’ai vu de rafraîchissant comme nouveauté. Les autres j’ai l’impression qu’ils sont là depuis 10 ans. Si ce Wimbledon pouvait voir renaître Nalbide et Gasquet je serai l’homme le plus heureux. J’aime voir du beau tennis, et de ce point de vue Federer c’est de l’histoire ancienne parce que la qualité essentielle au-delà du talent qui permet de jouer un tennis champagne il ne l’a plus: la fraîcheur, l’enthousiasme, la joie de jouer, l’envie.

    • Guillaume 14 juin 2010 at 13:02

      Je cosigne, tout particulièrement les paragraphes sur la Poutre et sur le renouvellement zéro.

    • MarieJo 14 juin 2010 at 13:04

      les petits jeunes ont du mal a percé sans doute parce que le ventre mou du top 100 regorge de vieux routards du circuit, bref c’est un coupe gorge… et qu’il faut sans doute des joueurs très talentueux comme ceux de la génération 86 à 88 pour sortir du lot. malgré tout, soderling, berdych et peut être baggy dans une moindre mesure ont bcp progressé… à voir s’ils perfent plus régulièrement.

      en fait depuis le début de l’année, au lieu d’avoir de nouvelles têtes qui s’imposent, on a les vieux routiers qui rafflent la mise avec roddick, ljubi et maintenant hewitt quand les cadors sont à la peine, ou absents.

  25. karim 14 juin 2010 at 12:32

    Fed dit qu’il adore le tennis, qu’il jouera aussi longtemps qu’il peut tellement il aime ça. Je pense que ce qu’il aime c’est gagner au tennis. quand on voit la tronche qu’il tire depuis l’AO, il n’a pas l’air d’un gars qui aime ce qu’il fait. Il doit apprendre à gérer la frustration de ne plus gagner et prendre du plaisir malgré tout à essayer de bien jouer, faire de beaux coups, profiter de son talent et ses dernières années à ce niveau. Au lieu de ça on a un gars qui a l’air agacé que tout ne colle pas et qui n’a surtout pas l’intention de prendre les choses par un autre bout. C’est là où il me surprend un peu désagréablement.

    • Sylvie 14 juin 2010 at 13:00

      « Au lieu de ça on a un gars qui a l’air agacé que tout ne colle pas et qui n’a surtout pas l’intention de prendre les choses par un autre bout. C’est là où il me surprend un peu désagréablement »

      En même temps quand tu es un champion qui gagne depuis des années,je pense que c’est dur de changer de statut. Il y a le discours et la réalité. je pense réellement qu’il aime le jeu mais il n’est pas encore prêt à accepter de perdre. Je pense qu’il va falloir attendre encore un peu pour le voir évoluer juste pour le plaisir. L’orgueil du champion est encore bien trop présent.

    • Guillaume 14 juin 2010 at 13:04

      Pareil que Sylvie. C’est une évolution qui ne se fera pas du jour au lendemain. Un tel processus demande du temps.

  26. MarieJo 14 juin 2010 at 12:48

    ce qui semble différent par rapport aux autres années, c’est que fed mettait plus de cœur à l’ouvrage pour bien jouer dans les tournois de préparation aux GC :

    pour l’oz, mis à part doha 2 fois 05-06 et l’exib de koo yoong ou il joue souvent la finale, il vient finalement qu’avec peu de matches, mais souvent après des séries victorieuses au masters 2003/04/06-F 05-1/2 10

    pour RG ce sont 3 titres 05-07-09 et une finale 08 à hambourg/madrid

    pour wimb 5 titres et une finale à Halle

    pour l’USO : 3 titres à cincy 05-07-09 plus 2 titres au canada 04-06 et finale en 07.

    l’impression générale, c’est qu’il y a peu de différence car même en jouant moins bien il arrive assez facilement en finale au dernier tournoi de préparation, je pense que c’est dans son approche mentale de ses tournois là en particulier qu’il a changé cette saison, qu’il se dit peut être qu’il n’a pas besoin de les jouer à fond et que gagner le titre reste juste un petit plus, car il a été capable de faire très bien sans rien de tout ça à l’oz… l’oz est peut être un leurre sur son niveau réel, on ne sait pas.

    il faudra sans doute attendre l’après US pour se faire une idée plus précise de federer, l’homme aux 16 GC… en ce moment, son discours veut qu’il soit zen, ces défaites ne sont que des petites choses mineures, et cela contredit complètement ce qu’il disait en début d’année où il voulait jouer plus de petits tournois pour gagner plus de titres.
    une sorte de dichotomie à la domenech entre résultats et politique affichée ou carrément la politique de l’autruche ?
    l’avenir nous le dira, mais spéculer dessus va rester le jeu favori ici bas ;)

    • Sylvie 14 juin 2010 at 13:08

      Je pense qu’il adopte la méthode Coué. Son intention était bien de gagner plus de tournois mais il n’y arrive pas. Je suis persuadée qu’il est bien plus inquiet qu’il ne l’exprime. Mais c’est Fed : il positive.Il n’avouera jamais ne pas y arriver. Mais peut-être que son optimisme est réel également. Son niveau depuis Madrid n’est pas non plus catastrophique. Il perd des matchs mais ne se prend pas de raclées.Et en face c’est du solide : Nadal, Soderling, Hewitt.

      Je pense qu’il est suffisamment intelligent pour savoir qu’il ne peut s’en sortir sur son seul talent. S’il a perduré à ce niveau toutes ces années c’est qu’il a su se remettre en cause. Donc, ce n’est pas aujourd’hui qu’il vieillit et que la concurrence est plus jeune qu’il va se croire invincible alors qu’il n’a pas commis cette erreur à une époque où c’était presque la réalité.

    • MarieJo 14 juin 2010 at 13:44

      le problème de fed, c’est que ce sont rarement les petits jeunes qui le cueillent, mais plutôt les joueurs qu’il a dominé avec plus ou moins de facilité, bref, ceux qui ont appris a le jouer et qui connaissent probablement assez bien le jeu du suisse.

      oui l’age, la motivation jouent un rôle, mais pas bcp au détriment de la nouvelle génération… les 2 plus jeunes à l’avoir battu cette saison sont gulbis et nadal, qui fait vieux routier pour ce dernier… berdych, baggy sont déjà un an plus agés que rafa et n’ont pas rencontré fed aussi régulièrement, ce qui reste quand même jeune toutes proportions gardées. les plus jeunes de tous restent delpo à quasi égalité avec gulbis tous deux de l’année 88.

      pour sortir fed, il faut sans doute pas mal d’expérience, ce n’est pas à la porté du premier venu.

      • MarieJo 14 juin 2010 at 14:06

        ou jouer le feu avec presque insouciance !

  27. Colin 14 juin 2010 at 13:28

    Federer battu par Hewitt
    Nadal par Lopez
    Roddick par Sela
    Djokovic par Malisse
    Murray par Fish
    Davydenko par Becker
    Ciclic par Llodra
    et Gasquet par son dos…

    Ça a été franchement la Bérézina cette semaine pour les favoris de Wimb.

    …et Sam « bulb head » Querrey qui gagne le Queen’s sans battre un seul top20 en route. Improbable.

    Souvenirs souvenirs: au Queen’s 2008, Djokovic avait mis 2 et 2 à Hewitt en quarts, avant de mettre 1 et 0 à Nalbandian en demies. Une autre époque.

    • Damien 14 juin 2010 at 13:34

      Oui ce qui arrive à Djoko depuis presque 2 ans c’est autrement plus étonnant que les déboires récentes de Fed.
      Plus ça va, moins je comprends ce qui ce passe chez le Serbe…

    • karim 14 juin 2010 at 13:42

      Et si tout le top avait le même médecin/marabout/féticheur/apothicaire/exorciste/chimiste rayez la mention inutile!

    • MarieJo 14 juin 2010 at 13:56

      pour djoko, avec son service aux abonnés absents, c’est tout sont jeu qui s’est désorganisé. il n’arrive plus a prendre l’ascendant dans les échanges, se fait contrer et globalement ne joue plus ce tennis à hauts risques qui l’avait propulsé sur les sommets en 2007.
      son retour dépendra de sa capacité à retrouver un moyen efficace de servir et de dicter le jeu.
      il devrait prendre des leçons de nadal, qui faute de pouvoir augmenter sa puissance de frappe a choisi le placement de sa balle de façon a gêner un maximum l’adversaire en retour. ça paye un max, vu que même blessé aux abdos pendant l’US ya que delpo qui lui a réglé son compte efficacement en lui collant une rouste mémorable.

    • Elmar 14 juin 2010 at 14:16

      Moi je trouve qu’il n’arrive rien du tout à Djoko. Il est à son niveau point barre. Djoko a été une baudruche gonflée par son propre orgueil qui a explosé en cours de route. Je ne dis pas cela uniquement parce que je ne l’aime pas. Je le dis parce que j’ai toujours estimé que le mec était sur-côté.

    • Damien 14 juin 2010 at 14:43

      Elmar, je fais parti de ceux qui pensent que Djoko est largement en dessous de son potentiel. Le fait qu’il n’ai plus fait de finale de GC depuis 2 ans est une anomalie, compte tenu de ce qu’il avait montré lorsqu’il était en progression.
      Alors peut-être va-t-il nous faire une « Courier », avec une explosion au sommet courte, et puis rentrer dans le rang.

      Pourtant, je le trouve techniquement meilleur que Murray ou Delpo. Il devrait être en train de se tirer la bourre avec Nadal et Fed. Et comment peut-on arriver à perdre son service, c’est incompréhensible pour moi. C’est le seul joueur pro à qui un truc pareil est arrivé hors blessure…

      • Elmar 14 juin 2010 at 14:57

        Arf… on ne sera jamais d’accord alors. Mettre techniquement Djoko devant Murray, ca m’échappe totalement.
        Je l’ai toujours dit, alors je le répète: Djoko, c’est le nouveau Hewitt = joueur complet sans grand coup fort mais solide des deux côtés, qui peut faire de grandes perf’ grâce à de la confiance accumulée et parce que très bon mentalement… mais cela ne peut durer qu’un temps.

      • Jeanne 14 juin 2010 at 18:53

        Elmar, Djoko est loin d’avoir le mental de Hewitt. Tu as déjà vu Hewitt abandonner comme Djoko a pu le faire ? D’un autre côté Djoko est beaucoup plus puissant que Hewitt, quand les choses allaient bien c’était un shotmaker que « Come on ! » n’aura jamais pu être

      • Coach Kevinovitch 14 juin 2010 at 22:03

        Je pense aussi que Djokovic est en dessous de son potentiel. A son meilleur, c’est un shotmaker, un mec qui perfore ses adversaires avec des frappes chirurgicales à son meilleur.

        Je trouve que techniquement il est meilleur que Del Potro qui est selon moi le « Bolletieri Boy » par excellence mais Murray est quand même beaucoup plus complet techniquement.

        En revanche, je suis d’accord avec Jeanne quand elle dit que niveau mental, le Djoker ce n’est pas Hewitt. D’ailleurs, je ne vois pas trop de ressemblances entre Djokovic et Hewitt:

        -Nole maîtrisait tous les canons du tennis moderne (bon, le service maintenant…) est en dessous de son potentiel en termes de palmarès parce que son mental est vacillant et son tennis « je fais tout bien commme dans les livres mais j’ai rien de singulier » dépend trop de sa confiance.

        -Hewitt n’a aucune puissance, pas de coup « magique », il n’a que des qualités mentales mais il sait en tirer le maximum!

      • Jeanne 14 juin 2010 at 22:18

        Hewitt a une grosse mobilité, une vitesse de déplacement remarquable aussi. C’est avec ces armes et son mental de teigne qu’il a dominé le tennis en 2002.

        Delpo en Bollettieri boy ? Il est beaucoup plus que ça.

        Comme disait Karim, il a une explosion dans le bras et un poignet qui font avancer la balle à une vitesse de pure folie. Un bon mental aussi pour remonter son handicap de quasi 2 sets contre Fed en finale à New-York. Et une gestion intelligente du calendrier (p. ex. pour arriver frais à New-York)

        Djoko a montré des bonnes séquences à Paris mais totalement en courant alternatif. Sur les bonnes séquences il jouait top 3, sur les mauvaises, top 30. J’ai l’impression qu’il en veut moins qu’en 2007-2008. Le coup des allergies faut pas déconner, ça se désensibilise très bien et pour moi c’est limite foutage de gueule…

        • Sylvie 14 juin 2010 at 22:46

          Oui moi aussi je trouve ça bizarre son histoire d’allergie parce que ça se soigne très bien et surtout ça s’anticipe. Il suffit de prendre un traitement préventif.

          Et je partage ton avis et celui de karim sur Delpo. Il m’a bluffée à NY, sur tours les plans.

  28. Elmar 14 juin 2010 at 14:14

    @ Sylvie: Tu vois la fin de qqch, une rupture. En fait, si on regarde les choses sous un autre angle, on peut au contraire se dire que le Fed est sur la pente ascendante: après l’AO, il a obtenu de mauvais résultats, il jouait mal et a perdu des matchs contre des (pardon pour eux) seconds couteaux. Mais désormais, il a aligné 3 tournois corrects (Madrid, Roland, Halle) où il a montré un niveau de jeu pas dégueu et où il n’a cédé que contre des joueurs de premier plan.
    Alors ok, il n’y a pas de victoire en tournoi à la clé, ce qui pour les standings de Fed n’est pas terrible. Mais il est là et bien présent. Ca me rappelle les discours de Rafa à son propre sujet (« je suis là, il ne me manque que le déclic ») lorsqu’il perdait, mais seulement arrivé en demi-finale ou, plus vrai encore, ce qu’il avait pu dire sur Roger en avril 09 « OK, il n’a pas gagné de tournoi, mais il fait un bon début de saison quand même, il est à chaque fois dans le dernier carré ». Mine de rien, le Rog n’avait aligné que 7 matchs entre l’AO et Estoril, soit en plus de 13 semaines (moyen de 0,54 match joué par semaine…) . Il en est maintenant à 15 matchs en 5 semaines (moyenne de 3 matchs par semaine). Il vient de multiplier par 3 son ration victoire/semaine. Come on Rog’, t’es sur la bonne voie.

    • Sylvie 14 juin 2010 at 14:56

      Vu sous cet angle là, ça change tout :)

    • Elmar 14 juin 2010 at 15:06

      « multiplier par 6 son ratio… »

      Faudra que je me relise mieux, c’est la cata depuis deux jours. Si qqn peut corriger, merci…

    • MarieJo 14 juin 2010 at 15:12

      personnellement, quand rafa perdait des matchs qu’il avait largement les moyens de gagner en début de saison, je me suis dit qu’il reviendrai plus fort dès que la terre battue serait sous ses pieds… je m’attendais à ce que fed fasse pareil sur le gazon, mais avec un seul tournoi au lieu de 3/4 pour nadal sur terre, il risque de manquer de temps pour paufiner les réglages, il ne serait pas à exclure qu’il se fasse des frayeurs en début de wimb selon son tableau… mais je crois qu’il sera présent sans trop se fatiguer dans le dernier carré.

      comme elmar le souligne, il remonte son déficit de matchs gagnés, ce qui est déjà un mieux.

      • Elmar 14 juin 2010 at 15:17

        S’il avait gagné à Halle, j’aurais presque trouvé marrant qu’il enchaine à s’Hertogenbosch pour empocher le record de Pete en cas de victoire finale. Marrant, hein; mais pas très intelligent.

        • Humpty-Dumpty 15 juin 2010 at 09:27

          Mieux aurait valu se reposer pendant la semaine de s’Hertogenbosch, mais en cas de victoire à Wimby, enchaîner sur Newport, là ça aurait été vraiment marrant !

  29. Guillaume 14 juin 2010 at 14:53

    Et pendant ce temps, un oeil sur le scoreboard ATP s’avère riche en enseignements (et en dépaysement ?)

    • Henri Kontinen vient de gagner son premier match sur le grand circuit au détriment de Dustin Brown. Deux serveurs-volleyeurs sur du vrai gazon, ça vous fait rêver, pas vrai ?

    • Sans aucun respect pour l’Histoire, Mickaël Llodra est en train de laminer celui qui est peut-être le descendant de notre GOAT à tous, Thomas Emmrich.

    • Julie Coin va peut-être gagner son premier match depuis… sa victoire sur Molik au premier tour de l’OA !!!

    • And, last but not least, Gilles Simon is back.

    • Guillaume 14 juin 2010 at 14:57

      Ah ben non : Julie vient de perdre le deuxième set. La descente aux Enfers s’arrêtera t-elle un jour pour celle qui a été au même lycée que moi ?

      Gilou, lui, vient d’éliminer Evgueni Korolev, affectueusement surnommé « La machine » par ses collègues de l’ATP car, que ça rentre ou non, il frappe, frappe, frappe encore, frappe toujours, sans nuances.

      • Ulysse 14 juin 2010 at 16:03

        Perdre sur deux tie breaks, ça va pas lui remonter le moral. Désolé pour ta sympathique ancienne condisciple Guillaume…

  30. alfred 14 juin 2010 at 14:58

    « And, last but not least, Gilles Simon is back »

    yeaaaaaaaah. LoL

    • Ulysse 14 juin 2010 at 15:38

      Quand je lis « Gilles Simon is back », je n’arrive pas à m’empêcher d’entendre les riffs d’intro de « Eye of the Tiger ». C’est con. Je peux pas…

  31. Ulysse 14 juin 2010 at 15:33

    Le diagnostic sur Federer est très ouvert.

    Coté négatif : il égale son record de durée sans titres (au moins 5 mois) depuis 2002. Il enchaîne les défaites inattendues depuis l’OA, sans compenser par une quelconque victoire probante. Le meilleur classé et seul top 20 qu’il ait battu depuis l’Australie est Ferrer à Madrid.

    Coté positif : pour le moment ses performances et son niveau de forme sont à peu près calquées sur sa saison 2007 : avec un parcours plus difficile à RG et à Rome, le Suisse est encore dans les temps de passage de sa dernière saison à petit chelem en terme de tours passés en moyenne dans les tournois.

    Le suspense reste donc entier quand au supposé vrai déclin. J’aurais tendance à lui donner un net avantage pour la deuxième moitié de saison avec Nadal en lièvre, ses états de service qui l’ont déjà montré rebondir plusieurs fois (2007, 2009) et son égo surdimensionné qui le pousse au cul. « Never underestimate the heart of a champion. »

    • MarieJo 14 juin 2010 at 16:06

      la différence de taille entre 2010 et 2007-09 c’est qu’il n’a plus rien à prouver, donc je pense que la motivation et l’engagement sont un poil plus difficiles à trouver, ou trop concentrés sur un seul objectif, comme peu l’être wimb.

      la défaite de l’oz en 2009 l’avait sans doute piqué au vif, et l’avait remis dans le mode reconquête du monde perdu qui lui a si bien réussi en 2009… là il est en position inverse, il a tout à perdre, enfin ce qu’il aime le plus.

  32. Babolat 14 juin 2010 at 17:14

    En attendant, avec sa tronche de cartoon… Sam Querrey est le nouveau champion du monde officieux. Feliciano Lopez avait repris le flambeau espagnol en disposant de Nadal mais Fish avait tôt fait de faire revenir le titre chez l’oncle Sam après la mainmise printanière de Roddick. Sam justement qui porte bien son nom… s’en est fait l’acquéreur en finale du Queens. Il remettra son titre en jeu à Wimbledon. Ah mais quel suspense ma bonne dame… :)

    • Coach Kevinovitch 14 juin 2010 at 18:45

      Je me demande si Querrey n’a pas réalisé un record en gagnant la même année 3 finales 100% américaines sur 3 surfaces différentes.

      Ce joueur a un potentiel, cela fait longtemps que j’attends de lui un grand coup dans un grand chelem (un quart voire plus si affinités).

      • Jeanne 14 juin 2010 at 18:49

        Il est très complet, à défaut d’être un génie, et son jeu multisurface est pas mal du tout

  33. Ulysse 14 juin 2010 at 17:45

    Pour moi pas de grosse différences entre 2007 et 2010 pour Fed :
    - physiquement il n’a encore aucune raison d’être spécialement plus à la rue,
    - ça va faire 5 mois qu’il n’a rien gagné ni battu aucun cador, ça buzze sur son déclin comme ça le fait à chaque fois et c’est pas compatible avec son égo qui n’a pu qu’enfler encore en 2009, dopant son envie de revanche.

    Federer gère sa carrière depuis 7 ans avec une priorité long terme : maximiser son empreinte historique. Une retraite précoce n’est pas envisageable tant qu’il n’est pas dépassé par un problème structurel : nouvelle vaque de joueurs insurmontables ou déclin physique. Actuellement ses problèmes n’ont l’air que conjoncturels :
    - la nouvelle vague est toujours en rodage, ou a des problèmes de fiabilité,
    - à 29 ans, il a au moins 2-3 bonnes années de forme physique optimale devant lui,
    - le burn out mental est incompatible de sa forte volonté de marquer les tablettes même s’il a perdu le feu sacré de 2004-2006.

    Dans ces conditions je le vois faire encore quelques années de domination à la Sampras à faire le Yo-Yo dans le top 3 avec un ou deux GC annuels, ce qu’il fait depuis deux ans d’ailleurs. Sa saison 2010 colle pour le moment parfaitement à ce scénario. Pour moi son été 2009 époustouflant s’il lui a permis de cocher la case RG n’a rien changé quand à ses objectifs majeurs et il reste dans la continuité de ces trois dernières années.

    • Yaya 14 juin 2010 at 18:21

      Je vois une différence majeure par rapport aux années précédentes : la paternité. Se trimbaler avec sa petite famille aux 4 coins du globe, lui pompe beaucoup d’énergie mentalement et ça joue sur sa concentration.

      • fieldog 14 juin 2010 at 19:20

        C’est sûr que ça doit pas être évident!

      • Jeanne 14 juin 2010 at 19:40

        ouais mais en même temps, c’est pas comme si c’était que lui et Mirka pour s’occuper des deux fillettes.

        Je sais pas comment ils organisent ça, mais je parierais qu’ils sont bien aidés, et que tout est fait pour que Fed reste dans sa bulle gagnante le plus possible et n’ait que du bon stress au contact de ses enfants ??

      • Ulysse 14 juin 2010 at 19:42

        Etre parent pompe de l’énergie pour toi et moi mais pour les federer ça doit être plus facile. Peut-être un effet sur la concentration oui. Mais être parent n’est-ce pas aussi une source de joie ineffable ?

        Si c’est vrai que les jumelles sont dans le coup, alors elle est un peu gonflée Mirka d’avoir trépigné pour pouponner tout de suite. Elle était encore loin de la ménopause, y avait de la marge non ? Elle pouvait pas attendre la vingtaine de GC et faire ses gamines à 30 ans comme tout le monde ?

        Saboter le palmarès du GOAT pour satisfaire un caprice de sentiment maternel mal placé, franchement ça me révulse :=).

      • Jeanne 14 juin 2010 at 19:44

        Ulysse, Mirka a à présent 32 ans. Elle a donc parfaitement suivi ton précepte :lol:

    • Jeanne 14 juin 2010 at 19:37

      Pas mal d’accord avec toi Ulysse, sur les histoires d’ego, de physique et tout et sur l’urgence de ne pas s’alarmer, el // avec 2007 est bien vu.

      Ce qui aussi se passe, c’est que souvent l’après OA marque pour lui le vrai lancement de sa nouvelle année, notamment au niveau « motivationnel ». J’ai l’impression que son OA se situait dans la lignée de sa super année 2009 (du point de vue des GC), tout comme son OA 2007 était dans la lignée de sa super année 2006.

      Après l’OA y a une sorte de rebond avec un cap à franchir (se mettre en condition pour les spécificités de la terre battue, gérer la saison sur dur qui n’a pas de bénéfice évident = ce ne sont pas des tournois de prépa à la tb).

      Mais quand on voit, même sur terre battue, qu’il est capable de jouer deux fois mieux en à peine une semaine (remember Estoril où il est d’un niveau moyen et Madrid, où il fait quasi jeu égal avec Nadal), je trouve qu’il est impérieux de pas s’en faire. Quoi de mieux qu’un petit aiguillon australien pour mieux brouter l’herbe ??

      Le discours « j’ai envie de gagner un max de tournois MS » je pense que c’est un voeu pieux, mais on sait que l’essentiel est ailleurs.

    • DIANA 14 juin 2010 at 20:02

      Ouah, Ulysse, ce que tu dis sur Mirka est terrible. Des enfants valent 1 MMM de fois mieux que le palmares sportif, et puis, comme le souligne Jeanne, elle a 32 balais Mme Fed :)Et la nature est la plus forte, tu le sais bien, l’envie irrépressible d’avoir des enfants n’est pas sous le contrôle cérébral, mais une pure pulsion de survie de la race humaine :mrgreen:

      • Coach Kevinovitch 14 juin 2010 at 22:58

        Bien sûr, quel carriériste ce Ulysse!!!

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis