Bercy affiche complet : le tableau

By  | 5 novembre 2010 | Filed under: Rencontres

Vendredi c’est déjà Bercy ? Et bien oui, car cette année, 15lovetennis, après le Challenger de Rennes et l’Open de Moselle il y a quelques semaines, est accrédité à l’occasion du second tournoi français par ordre d’importance. Nous commençons donc dès aujourd’hui notre compte-rendu détaillé et complet de cette semaine tennistique avec le tirage au sort du tableau, effectué ce vendredi soir au siège du journal L’Équipe, à Boulogne-Billancourt.

L’Équipe, premier journal de France en termes de ventes, et forcément le décor qui va avec. Du haut de ses sept étages, le paquebot d’Amaury est fièrement amarré dans le décor dépeuplé des usines Renault de l’Île-Seguin. En salle d’attente, au rez-de-chaussée, on vous propose la presse du jour, à savoir L’Équipe et Le parisien, l’autre figure de proue du groupe de presse. Dès aujourd’hui est offert aux invités un supplément Bercy à paraître avec le prochain numéro dominical du quotidien sportif.

Le tirage au sort a lieu en salle de réception, au dernier étage du bâtiment. Structure en verre, vue imprenable sur la nuit tombante au-dessus de la Seine. La classe. Les murs sont ornés de clichés de moments de sports mythiques : roi Pelé du football, Bleus de 1998, Nikola Karabatic le handballeur bourreau des Croates, Sébastien Loeb et ses 7 titres de champion du monde des rallyes… « L’Équipe légende le sport », dit le logo. Pour le coup c’est de bonne grâce qu’on leur reconnaîtra le droit de se jeter des fleurs !

Et puisque tout tirage au sort doit avoir sa star, c’est Tomas Berdych, 6e mondial et vainqueur de Bercy en 2005, qui est venu s’y coller en compagnie du régional de l’étape Michaël Llodra. La poignée de main entre les deux est franche, souriante. On nous aurait menti sur la réputation du joueur Tchèque ? A le voir là, mains dans les poches, accoudé à un pilier un peu à l’écart, fixant l’écran géant sur lequel apparaît le tableau au fur et à mesure de son tirage, on miserait plutôt sur une certaine timidité, une réserve qui peut sans doute parfois passer pour de l’arrogance. Rien de cela en fait, et on surprend même le Tchèque à plaisanter avec Llodra et le président Gachassin à propos de la différence de taille entre les joueurs et l’ancien rugbyman.

La presse est au taquet, caméras braquées, appareils photos prêts à mitrailler, carnets de notes et stylos dégainés… et la bombe tombe très vite. Premier nom à sortir sur le tableau : « TS 1 : Roger Federer ». Rafael Nadal est forfait. Même le journaliste de EFE, l’équivalent espagnol de notre Agence France presse (AFP), n’était pas au courant. Le tirage continue, orchestré par le juge arbitre Rémi Azemar, mais tout le monde a un peu la tête tournée vers cette absence. Tout au plus quelques rires résignés se font-ils entendre quand le hasard met dans l’immédiat voisinage de Federer un certain Richard Gasquet, maudit régulier des tirages au sort.

Ceci dit, certains ne sont pas mieux lotis et l’on se pourlèche d’avance les babines quand les numéros désignent un alléchant Andy Murray – David Nalbandian dès le second tour. Idem quand le nom de Gilles Simon vient s’accoler à celui d’Andrey Golubev, jeune joueur qui monte. Fous rires enfin lorsqu’on arrive aux derniers numéros et que le nom de Micka Llodra n’est toujours pas sorti. Alors que l’on commence à envisager un avant-goût de Coupe Davis contre Novak Djokovic, le nom du Français sort finalement juste avant : foin de Djoko, ça sera Potito.

L’heure du champagne et des petits fours – les cuisines de L’Équipe sont dignes de celles d’un restaurant de déjà bon standing – est arrivée, en même temps que le moment de parler un peu plus du forfait de Rafael Nadal.  Raisons médicales, semble t-il. Une tendinite est ici évoquée, un gros coup de froid ailleurs… En réalité on ne sait pas encore trop. Jean-François Caujolle, directeur du tournoi, minimise : « C’est toujours regrettable de perdre le N°1, mais le tableau de Bercy reste très performant avec les neuf autres membres du Top 10. En outre, la surface de Bercy en résine synthétique a été légèrement accélérée cette année et je pense que sur un revêtement aussi rapide les favoris pour le titre étaient plus à chercher du côté de Federer, Murray ou Djokovic que de Nadal. » Pour le coup, on ne sait pas trop où réside l’info la plus importante : le fait que le N°1 mondial ne soit pas favori, ou celui qu’avec cette énième modification de surface en quelques années Bercy apparaît toujours en quête d’une identité claire. Quoi qu’il en soit, s’il est d’ores et déjà acquis qu’il ne jouera pas au POPB, Rafael Nadal viendra bien en France pour honorer les rendez-vous programmés avec la presse, les sponsors, le public… Il devrait être à Paris à partir de ce week-end et jusqu’à mardi.

L’autre sujet de la soirée, c’était évidemment la finale de Coupe Davis dans un mois : tandis que Gilles Simon marquait des points précieux contre Davydenko – et tandis que Richard Gasquet en perdait contre le N°2 Serbe Troicki – chacun y allait de son avis, Jean Gachassin en tête : « Même si le forfait de notre N°1 Jo-Wilfried Tsonga nous complique la tâche, le capitaine Guy Forget a encore un large choix pour constituer une équipe compétitive : Gilles Simon revient très bien, Gaël Monfils est en grande forme… C’est une paire de simple très solide.  Il sont capables l’un comme l’autre de faire craquer le N°2 Serbe, quel qu’il soit. En double, on a évidemment Michaël Llodra, et deux possibilités avec Julien Benneteau s’il est prêt, ou Arnaud Clément, qui est un revenant et pour qui c’est extraordinaire d’être encore partie prenante de l’aventure Coupe Davis, dix ans après ses débuts. Bref, rien n’est encore perdu. Il faut juste que les blessures se décident à épargner cette équipe de France. Mais on a un potentiel énorme. » Reste maintenant aux joueurs concernés – ainsi qu’à ceux qui paraissent distancés dans la hiérarchie – à frapper un gros coup à Bercy. Histoire de définitivement rassurer avant d’aller défier un team Serbe en grande forme. Paris – Belgrade, aller simple.

A suivre demain : les qualifications de Bercy.

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

471 Responses to Bercy affiche complet : le tableau

  1. Duong 6 novembre 2010 at 9:48

    Ouais !! Toujours un plaisir de voir Simon battu par un joueur qui se sort les tripes ! Bravo Marcel !!

  2. Arno 6 novembre 2010 at 9:52

    Est-ce qu’on peut pas naturaliser Roger provisoirement pour la finale de CD?? A la limite, on promet qu’on lui fait jouer les 4 simples et le double (tout seul, hein…).

    On aurait plus de chances qu’on en a maintenant.

    • Diana 6 novembre 2010 at 10:02

      Arno, ça c’est de la trouvaille :mrgreen:

      Tu me diras, tous nos français vivent en Suisse, je ne vois pas pourquoi le Fed nous refuserait cette contre-partie :)

      • Ulysse 6 novembre 2010 at 10:15

        « tous nos français vivent en Suisse »… sauf Llodra. Il m’a l’air sympa ce type.

        • Diana 6 novembre 2010 at 10:21

          Et Chardy, je sais, mais c’était pour amener la suite, et toi, tu viens me casser ma baraque :oops:
          J’aime bien Llodra pour son jeu, et parce qu’il apprécie Fed :)

    • May 6 novembre 2010 at 10:14

      Federer-Llodra en double ça pourrait avoir de la gueule.

      • Djita 6 novembre 2010 at 10:19

        Exact trop bien ça.
        D’ailleurs Guillaume tu pourrais demander à Doudou Federer s’il serait intéressé de faire un double avec LLODRA ?

        • Diana 6 novembre 2010 at 10:23

          et 2 simples suffiraient, puisqu’il les gagnerait, le double serait décisif, mais avec ces deux là, fingers in the nose.
          Et tut le monde qui s’arrache la tête pour la DC, alors que nous avons trouvé la solution à tous ces maux… :mrgreen:

  3. Djita 6 novembre 2010 at 10:22

    Non question ultra-sérieuse: Tu peux demander à Federer s’il compte jouer un double avec Nadal dans un futur proche, très proche.
    En excluant les exhibitions bien sûr. Genre un GC, ou un MS 1000 ou même un 500. Ce serait trop cool, si tu pouvais demander.

  4. May 6 novembre 2010 at 10:23

    J’ai l’impression que demain il va y avoir des victoire à domicile.
    C’est du 100% à Valencia & 55/60 % à Basel.

  5. Antoine 6 novembre 2010 at 10:44

    Cela me fait de la peine de lire que Federer a été breaké pour la première fois cette semaine alors qu’il n’avait même pas eu à défendre une balle de break jusqu’ici. C’est ce que raconte l’ATP sur son site; cela doit donc être vrai..Je dois être sensible sur le sujet: je n’aime pas trop que le Suisse perde son service..

    Blague à part, demain est un autre jour et c’est pas pour rire: soit Federer l’enfonce, récupère son titre et se retrouve, dans leur H2H, à 2 contre 1; de très bon augure pour le Master’s, soit Djoko démontre en le battant à domicile une deuxième fois, qu’il fait désormais vraiment jeu égal avec lui sur surface rapide, ce qui est de bonne augure pour lui au même Master’s…. L’enjeu est assez significatif et cette finale vaut largement celle de n’importe quelle finale de MS de cette année…

    Ils sont en forme tous les deux et il va y avoir une victime a qui cela ne va pas faire du bien…

    51-49 pour Roger, à mon avis, mais certainement pas plus…

    Après cela, Djoko ira s’user à Bercy, ayant trop de points à défendre pour faire l’impasse; Roger n’ira pas, ou fera semblant de jouer, et ira se préparer pour le Master’s…

    • Arno 6 novembre 2010 at 10:52

      Quoi qu’il en soit, demain, ça promet un gros gros choc. Mais quand même, ça reste Djoko.

      Fed reste intrinsèquement supérieur s’il joue bien. Et il joue actuellement très bien, mais ce n’est pas suffisant pour savoir si ce sera le cas demain (cf USO…).

    • Duong 6 novembre 2010 at 11:16

      Autre enjeu s’il y a un tie-break : avec les deux tie-breaks gagnés cette semaine Djoko s’est rapproché de Fed pour les stats sur les tie-breaks : 65.5% de tie-breaks gagnés contre 66% !
      Une tie-break pour Djoko et il serait à 65.7 contre 65.8 ;)
      En plus, Djoko et Fed dans les tie-breaks il y a une histoire : Djoko a arrêté les deux séries de tie-breaks les plus longues de Federer, à Dubai 2007 (Fed en avait gagné 15 consécutifs), et surtout Montreal 2007, où Fed en avait gagné 13 à la suite et Djoko gagne les deux tie-breaks 76 26 76 :) (Djoko avait donc gagné leurs 3 premiers tie-breaks disputés alors même que Fed était dans une période de folie au tie-break)
      Ensuite Fed se venge en gagnant les tie-breaks des deux premiers sets de la finale de l’US Open.
      Mais Djoko finit leur demi-finale de Melbourne 2008 sur un tie-break.
      Leur dernier tie-break c’est le premier set de la demi-finale de l’US Open 2009.
      Toute une histoire je vous dis …
      Ces deux-là sont les rois du tie-break de l’ère open d’après mes stats.
      Et si demain il y a un tie-break ça va encore être crucial !

    • Duong 6 novembre 2010 at 11:48

      Sinon plus rassurant pour Fed : il mène 9-3 dans les sets finis 7-5, et beaucoup d’entre eux ont été hyper-importants (cette année 3 sets de la 1/2 de l’US Open dont le dernier et aussi le dernier set de Toronto et le premier de Shanghai … il avait aussi fini leur demie de l’US Open 2009 sur deux 7-5, et viré en tête en 2008 avec un 7-5 … alors que Djoko avait gagné 7/5 le premier set de la demie de Melbourne 2008)

    • Duong 7 novembre 2010 at 12:21

      Dans les enjeux c’est quand même la première fois cette année qu’ils se rencontrent sans qu’il y ait pour enjeu immdéiat la 2e place mondiale : leurs 3 rencontres de cette année c’était le cas (et les 3 fois la 2e place avait changé de titulaire).
      Cette fois, Fed restera 2e même en perdant et gardera une belle avance à la Race : 1730 points s’il gagne, 1330 s’il perd

  6. Nath 6 novembre 2010 at 10:48

    Première sélection en Fed Cup en finale, contre Schiavone, c’était pas un cadeau pour Coco. Résultat : 6-2 6-4 pour l’Italienne. C’est pas si mal pour la joueuse de 19 ans découverte cet été. Il me semble que j’avais lu des choses plutôt positives à son sujet, mais quand j’avais décidé de juger par moi-même, elle avait été très mauvaise. C’était bien mieux aujourd’hui, malgré la défaite, en tout cas dans le 2° set.

  7. Arno 6 novembre 2010 at 10:54

    Je commence le concours de pronos pour demain: Fed en 2 sets accrochés.
    Mes frères, mes soeurs, je vous le dis:

    Retenez bien ça.

    • Diana 6 novembre 2010 at 10:59

      T’inquiète, je ne t’oublierai pas dans mes rêves si tu te plantes. :)

    • Antoine 6 novembre 2010 at 11:00

      Peut être..Ils sont en forme et très proches. Je pense que ce sera un peu comme à Shangaï: le premier set sera très disputé et celui qui le gagnera aura quatre chances sur cinq de gagner le match..

    • Duong 6 novembre 2010 at 11:06

      oui pareil qu’Antoine : très serré, Fed ne joue pas si bien que ça et Djoko joue très bien.
      Disons qu’il y a un peu plus de chances que l’an dernier
      … mais contrairement à Antoine j’espère bien que Fed va bien jouer à Bercy : avec ce tableau-là ça serait vraiment dommage ! Et un masters 1000 ça reste mieux que Bâle ! Surtout qu’il a déjà gagné Bâle, pas Bercy !

      • Arno 6 novembre 2010 at 11:10

        Oui, mais sentimentalement, c’est le seul tournoi un tantinet important joué dans son pays. C’est un truc qui compte, quand même!!

        Pour lui, je pense que Bâle est au-dessus de Bercy. C’est même une quasi-certitude!

      • Duong 6 novembre 2010 at 11:18

        Bercy est un des rares tournois qu’il n’a pas gagnés : j’espère vraiment que cette année il va s’y sortir les tripes.

      • Quentin 6 novembre 2010 at 11:18

        Entièrement d’accord avec Arno. L’année dernière, Federer avait dit qu’il avait un peu mauvaise concience de ne pas avoir remporté le tournoi. Je ne l’imagine pas dire cela pour Bercy…

        • Chewbacca 6 novembre 2010 at 11:42

          L’idéal serait qu’il déclare forfait pour Bercy et se repose avant la MC afin de coller une trempe mémorable à l’autre soupe de crabe, chez lui devant son public.

          Mais comme Zizou est Unique moi je prédis un succès à Bâle ,Paris et Londres et tout ça en jouant comme un burne.

  8. Duong 6 novembre 2010 at 11:30

    Ah au fait j’ai lu sur un site de supporters de Federer (le forum des fans de Federer sur menstennisforums) qu’il avait augmenté sa tension de raquette sur le conseil d’Annacone.

    • Jeanne 6 novembre 2010 at 11:38

      Annacone me semble très positif pour biquette. Je sens une vraie relance depuis le début de leur collab.

  9. Duong 6 novembre 2010 at 11:35

    Ah et j’ai aussi lu que Fed a expliqué sa perte de service au début du 2e set par un peu de fatigue : pas bon signe pour demain ça … et encore moins pour Bercy, malheureusement pour moi :sad:

    • Sylvie 6 novembre 2010 at 11:43

      Il a parlé de fatigue mentale, en fait. Il a dit avoir fait de mauvais choix en début de deuxième set.

  10. Jeanne 6 novembre 2010 at 11:37

    Avec tout ça je n’ai même pas félicité Guillaume pour son super article, énervant de perfection, oui, et bien sûr pour l’accréditation. T’entendrons-nous un jour sur Internet ou à la télé ?

  11. Chewbacca 6 novembre 2010 at 11:52

    Francky t’es où? je t’aime reviens!

  12. Ulysse 7 novembre 2010 at 12:14

    Frank-V(anished)?

  13. Rabelaisan 7 novembre 2010 at 1:07

    Bon Trotski et Djoko sont en forme, pendant que Simon et Gasquet sont en phase de réflexion. Ça n’a pas de réelle incidence pour l’instant, la finale de CD, c’est une autre histoire, la différence entre le mec qui saisit le kairos et celui qui le regarde passer.
    Le plus important pour l’instant : est-ce que quelqu’un sait où Noah a rangé la caisse de peyotl de 91? parce que j’ai pour l’instant du mal à imaginer les gentils Gilou et Richie arriver en transe sur le court et nous faire une leconte des familles sans l’aide d’une bonne dose de psychotropes.

  14. Colin 7 novembre 2010 at 5:11

    Pareil que Jeanne : félicitations à Guillaume.
    Avec le père Gachassin le courant a l’air de bien passer depuis Metz, je me trompe?

  15. hamtaro 7 novembre 2010 at 5:34

    bravo Guillaume, si tu croises Marin Cilic tu pourrais lui demander ce qui se passe, son service est souvent une catastrophe, a t il un problème physique? de plus ne pense t il pas que son geste au lancer ne risque pas de lui causer des pépins physiques dans les années à venir?
    et Gulbis envisage t il une greffe au cerveau? ou il est satisfait de son niveau jeu actuel…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis