Master and Cucumber, acte VII : the final

By  | 29 janvier 2011 | Filed under: Actualité

J’aime l’Open d’Australie… son soleil éclatant, son ambiance incomparable de tournoi de plage, son public surchauffé (cinq minutes de chaque côté à feu doux) et imbibé (laisser mariner dans la bière puis bien arroser avec le jus de cuisson), son court bleu comme l’océan et ses matches de folie ou la notion du meilleur des cinq sets est plus qu’une vue de l’esprit. Chaque année en janvier la magie opère, les images reçues de down under apportent un rayon de soleil tennistique sur l’occident glacé et morose. Ne boudons pas notre plaisir et mordons à belles dents dans le menu gastronomique (ou pas…) offert pour les dernières journées de compétition.

Oui, j’ai repris l’intro de Karim. C’est un hommage doublé d’un running gag. Et en plus, j’avais la flemme.

Le match du jour: Novak Djokovic (3) vs Andy Murray (5). Confrontations: 4/3.

Nous voici donc arrivés à la dernière étape du Grand chelem des antipodes… Vous attendiez Nadal et son «Rafaslam» ? Vous attendiez Federer, le tenant du titre, plus grand joueur de tous les temps, cuisinier émérite et quadruple champion olympique de la bataille de pouces ? Ben non.

L’Espagnol s’est blessé pour la 12956e fois (livre Guiness des records, rubrique « médecins milliardaires »), tandis que la chèvre la plus puissante de la galaxie a subi la loi de Novak « navaikunpoumonmercipourlagreffe » Djokovic.

Le Serbe, parlons-en : ses derniers résultats seraient considérés comme impressionnants si nous ne vivions pas une époque durant laquelle tous les records s’amusent à être battus par deux cinglés.

Nole vient d’atteindre la finale de l’US Open pour la deuxième fois, a été demi-finaliste du Masters de Londres, et va donc disputer une seconde finale de suite en Grand chelem à Melbourne.

Il est à noter qu’il a également remporté la Coupe Davis en écrasant de toute sa classe une crevette neurasthénique et un champion de 100 mètres se trouvant là par hasard.

Statistique intéressante, il est le second joueur à battre le Suisse au gros nez, vainqueur de 16 titres en Grand chelem (le Suisse, pas le gros nez), dans deux tournois majeurs d’affilée, ce qui en dit long sur son niveau actuel.

Durant ce tournoi, Novak n’a quasiment jamais été inquiété, si ce n’est par Dodig (son seul match en session de jour, sous la chaleur…) et surtout par Federer au cours d’un match beaucoup plus serré que le score ne l’indique. Il s’est montré solide sur tous les aspects possibles : physique, technique et mental. La surface et les balles, très lentes, lui conviennent parfaitement. Ne restent à son débit qu’une relative faiblesse au filet, et cette impression lancinante que, s’il est excellent dans tous les domaines, il n’est le meilleur nulle part…

Son adversaire sera donc le second lieutenant du duopole affamé : Andy «PZ» Murray. Ahh, Murray… Vous connaissez l’amour de l’auteur de ces lignes pour ce joueur ! En 2010, l’Ecossais a joué un tennis fantastique… pendant deux semaines, à l’Open d’Australie justement.  Mais un certain Federer l’a brutalement ramené sur Terre en trois sets aussi secs que les mollets de Gilles Simon. Les câlins de môman n’y ont rien changé, Baby Murène n’a plus jamais retrouvé ce niveau dans un tournoi majeur.

Et voilà qu’en début de tournoi, Andy nous gratifie de matchs maitrisés de bout en bout, ne laissant que 22 jeux en quatre tours… Le fin de l’errance, au bout d’un an ? C’était bien mal le connaître ! Le stress né de cette entame parfaite a rattrapé le petit Andrew à partir des quarts, et il ne doit sa qualification pour la finale qu’à des adversaires trop inexpérimentés pour profiter de l’occasion, accompagnés tout de même de quelques éclairs laissant entrevoir son véritable talent.

L’issue de ce match dépend donc avant tout de la faculté de Murray à gérer la pression. Une première solution a été envisagée par la Reine d’Angleterre, qui a officiellement demandé  que la finale se joue à huis-clos, proposition poliment refusée par le directeur du tournoi (« Complètement stone, la vieille », nous a t-il déclaré en aparté) .

Mais comme il est impossible de savoir ce qui passera par la tête d’Andy (et même si quelque chose y passera) pendant cette finale, rabattons-nous sur une rassurante analyse technique : si Djokovic joue au même niveau que lors de sa demi-finale, il y a de fortes chances qu’il l’emporte tant il fut constant dans l’excellence.

Cependant, jouer deux matches de suite à ce niveau reste une exception, et cela laisse une chance à Murray, dont le revers à deux mains sera mieux à même de contrer celui du Serbe. Mais pour le reste… Djokovic est meilleur en coup droit, risque de se régaler sur les deuxièmes balles adverses, et reste plus régulier dans les longs échanges que réclame cette surface. Et les capacités d’agression de Murray restent limitées, mis à part en revers. Reste le talent de l’Ecossais pour endormir l’adversaire,  casser son rythme… Quoi qu’il arrive, si Murray s’enferme dans la filière de Djokovic, il cédera comme Federer avant lui. A lui de trouver la clé.

Prono prophétique: Djokovic en 4 sets.

Il existe une rumeur selon laquelle la finale du tournoi féminin se jouerait également ce week-end. Etant donné que chacune des personnes ayant essayé de regarder un match de cette quinzaine a été retrouvé morte sept jours plus tard, noyée par un flot atroce de fautes directes, une expression d’intense terreur sur le visage, je vous encourage vivement à ne pas y prêter attention.

C’est non sans une certaine émotion que je referme ma dernière production consacrée à cet Open d’Australie 2011. Ce tournoi aura été riche d’enseignements,  les conclusions que nous pourrons en tirer, nombreuses, et surtout, je vais enfin pouvoir aller me coucher. Bonne nuit.

Tags:

281 Responses to Master and Cucumber, acte VII : the final

  1. isabelle 30 janvier 2011 at 12:15

    fini dans 7 mn..

  2. Djita 30 janvier 2011 at 12:16

    Bravo Arno pour l’article.
    Bravo Djoko pour ce 2ème GC. Sa patience a été récompensé. C’est beau et c’est mérité.
    Pour Murray, le nouveau Lendl, j’espère qu’il ne pleurera pas cette fois. Le GC sera peut-être pour 2012.

  3. isabelle 30 janvier 2011 at 12:17

    murray dira t il a la ceremonie: « i can scream like djokovic, it’s a shame i can’t play like him » ?

    • Alex 30 janvier 2011 at 12:26

      Excellent !

  4. Babolat 30 janvier 2011 at 12:17

    Si ca s’arrête là, ce sera la finale la plus courte en jeu depuis 2003 et le Agassi/Schuttler qui est resté dans toutes les mémoires. ;)

    • Nath 30 janvier 2011 at 12:24

      A l’AO, tu veux dire ?

      • Babolat 30 janvier 2011 at 12:29

        Ben oui

  5. benja 30 janvier 2011 at 12:20

    Nole s’impose maintenant comme le vrai numéro 2.
    Félicitations!!

    • Oliv 30 janvier 2011 at 12:22

      Modération !!!

      • Yaya 30 janvier 2011 at 13:21

        Djokovic est numéro 2… depuis l’US Open 2010, derrière Federer.

    • Julien 30 janvier 2011 at 13:23

      Le vrai numéro 2 sur dur depuis 10 ans derrière Rog’, tout à fait…2 titres et une finale, il vient de passer devant Rafa.

  6. Julien 30 janvier 2011 at 12:23

    Ca se finit sur une faute directe…Tout un symbole…
    C’était une finale d’un niveau très faible, les stats le diront mais le nb de fautes directes est hallucinant.
    PZ est PZ et devrait le rester, d’autant plus qu’il ne fera rien à RG…
    L’Oz reste quand même un tournoi du grand chelem en-dessous des 3 autres en matière de prestige mais bravo quand même à Djoko, il est allé le chercher…

  7. Antoine 30 janvier 2011 at 12:24

    C’est fait pour Andy ! Magnifique défaite de la Murène en trois sets, comme d’habitude..! 9 jeux cette fois-ci..

    Trois finales de GC, trois défaites en trois sets : exceptionnel !

    Pas vu le match mais bravo à Djoko..! Cela m’aurait fait mal au c.. qu’il perde après avoir battu le Suisse..

  8. Colin 30 janvier 2011 at 12:26

    Victoire logique d’un bon Djokovic face à un Murray assez consternant. Tsonga avait été bien meilleur lors de la finale 2008.

  9. David 30 janvier 2011 at 12:29

    Viard est un con. Murray ne gagnera jamais de GC. Voilà ce que j’ai retiré de cette matinée.

  10. karim 30 janvier 2011 at 12:30

    Andy Murray est le pire joueur de la galaxie. Avec son jeu chiant à mourir et son attitude de grognard, il n’a eu que ce qu’il mérite. Djokovic était entre une (Fed) et trois (les autres) classes au-dessus de tout le monde sur ce tournoi. Soit il est vraiment lancé comme une comète et va rapidement venir chatouiller Nadal en gagnant notamment Miami et Indian Wells, soit il va décompresser à mort et avoir besoin de quelques mois pour se refaire. Mais c’est une très très belle victoire dans un tournoi finalement assez décevant. La seule bonne nouvelle c’est celle première finale entre deux têtes de liste de la relève annoncée (et plus si jeune) et la mauvaise nouvelle c’est Murray dans toute sa ruednalps (spaldeur avec effet miroir).

    Suivre ce tournoi avec vous a été un grand moment. Vive vous, vive moi, vive 15-LT et vive le tennis. Je vous aime presque tous.

    • Nath 30 janvier 2011 at 12:36

      Pour Djoko, je le sens assez posé, ce que je prends plutôt comme un bon signe pour les mois à venir.

    • Arno 30 janvier 2011 at 13:00

      Entièrement d’accord avec toi sur tous les points. Je te rejoins encore, faut t’y faire!!

    • Coach Kevinovitch 30 janvier 2011 at 14:03

      Si Federer fait à IW-Miami les performances qu’il a l’habitude de faire depuis 3-4 ans, Djokovic risque de lui passer devant. Ceci peut avoir une grande incidence pour les têtes de série à Roland-Garros.

      • David 30 janvier 2011 at 14:05

        Djoko a 680 points à défendre entre Rotterdam et Dubaï là où Federer en a zéro.

        • Nath 30 janvier 2011 at 14:23

          Seulement 200 en fait vu qu’il n’a que 2 tournois comptant dans son total : Dubaï (500) et Pékin (500).
          Ce qui veut dire qu’en cas de perte de ses 500 points à Dubaï, il aura les points de sa finale à Bâle (300) qui viendront compenser.

          Visuellement, c’est plus clair : http://www.atpworldtour.com/Tennis/Players/Top-Players/Novak-Djokovic.aspx?t=rb

      • Coach Kevinovitch 30 janvier 2011 at 14:09

        Ca fait beaucoup c’est vrai mais sous sa forme actuelle, il peut gagner l’un des deux tournois. Après cela se jouera sur les M1000, je pense, plus que sur des 500.

    • May 30 janvier 2011 at 14:24

      La TB est la cure jouvence de Nadal et son corps son principal adversaire jusqu’à ce qu’il débarrasse le terrain pour de bon. Il ne faut pas trop être inquiet, on est plus proche de la fin que du début.
      Djoko la comète? Jusqu’à présent il n’a jamais fait de saison pleine lui non plus, sur 6 mois il est injouable ou presque plus le soufflet retombe… on verra bien.
      Au moins 2011 s’annonce plus indécise…
      Mais n’allons pas trop vite la saison sur dur n’est pas terminée.

  11. Cochran 30 janvier 2011 at 12:48

    Pas vu le match mais le commentaire du Yo’ traduit assez bien mon sentiment. PAs fâché de voir Djoko l’emporter face à un PZ des grands jours apparemment. De son côté, ces prochains jours vont être difficiles à vivre, surtout avec les journalistes anglais qui ne manqueront d’évoquer un « syndrome Lendl » et lui rappeler que, décidément, il est bien Ecossais.

    Comme souvent, la suite de la saison s’annonce pleine de rebondissements mais, depuis quelques années maintenant, le vainqueur de l’AO connait souvent 5 à 6 mois moyens juste après. A voir.

    • Quentin 30 janvier 2011 at 13:03

      Ni Djokovic en 2008, ni Nadal en 2009 n’ont connu 5-6 mois moyens après leur victoire, je suis étonné que tu dise cela…

      • Cochran 30 janvier 2011 at 14:06

        Je pensais surtout à Nadal en GC en fait, mais c’est vrai qu’à y regarder de plus près, c’est correct comme suite de saison.

  12. Marina 30 janvier 2011 at 12:49

    Le meilleur a gagné. C’était je trouve, le plus impressionnant durant cette quinzaine. Victoire logique et méritée!
    Je suis vraiment très contente! Félicitations à lui!!

  13. MONTAGNE 30 janvier 2011 at 12:59

    Le moins mauvais a gagné, très déçu par le niveau.

    • NTifi 30 janvier 2011 at 13:05

      Non le meilleur a gagné, le Serbe était vraiment au dessus des autres. Et tu ne peux pas dire que Federer a été mauvais, il a très bien joué. Quant à Nadal il a été blessé donc pas de chance pour lui.

      Sinon encore bravo à Djoko, il prend une nouvelle dimension là.

      • MONTAGNE 30 janvier 2011 at 13:17

        je parlais du moins mauvais de la finale et du niveau de ce match

  14. Oliv 30 janvier 2011 at 13:04

    Il n’y plus que 85 points d’écart entre Fed et Djokovic !

  15. karim 30 janvier 2011 at 13:04

    je viens de voir les images. autant il m’énerve quand il brandit tout le temps le poing, autant là dans la victoire il a été très sobre, on le sent juste très très très heureux. C’est beau. Par contre que le court avait l’air lent.

    Murray quel perdant…

    • NTifi 30 janvier 2011 at 13:08

      Tu l’as dit, quel joueur pathétique, il m’a déçu sincèrement. Ce mec n’a pas de cojones, il n’a pas le mental qu’il faut dans une finale de GC. Après dans les MS il va toujours être fort je pense.

  16. Arno 30 janvier 2011 at 13:08

    Beaucoup, beaucoup de choses à dire sur ce tournoi.

    D’abord, Murray est affligeant. Il n’est arrivé en finale que grâce à un tableau en carton… Il est évident qu’un Nadal correct serait parvenu en finale.

    Ensuite, Djoko a été splendide de bout en bout. Il est numéro 2 bis, à présent, mais il va falloir confirmer sur le reste de la saison, ce dont je le crois capable.

    Federer a eu le pire tableau possible: il a joué les 2 matches de plus haut niveau du tournoi contre Simon puis Djokovic, 2 matches qui auraient très bien pu être une 1/2 finale et une finale. Quand on voit la démonstration de Djoko aujourd’hui, je n’ai aucun doute: Fed n’est pas fini, et il a même encore de très beaux jours devant lui…

    Sinon, sur le niveau moyen du tournoi, un peu déçu, mais Djoko était tellement au-dessus qu’il a un peu tué le suspense…

    C’était une petite réaction à chaud. Et je voulais aussi dire que c’était quand même le tournoi du GC que j’ai vécu le plus intensément, et c’est grâce à ce site. Je vous kiffe tous, surtout la plupart.

    • Nath 30 janvier 2011 at 13:23

      Merci à toi d’avoir tenu la baraque, avec l’aide de quelques autres. Grâce à vous, j’ai un peu l’impression d’avoir assisté au tournoi. Tu peux dormir maintenant ;)

  17. karim 30 janvier 2011 at 13:20

    C’est vrai que sur ce premier GC l’écart entre Djoko et le reste du plateau est juste sidéral, comment il mouche Murray et bat Fed en trois sets secs?!! Et cette victoire éclatante fait relativiser la défaite de Fed qui reste sâlement dans le coup. La tournée nord américaine va être savoureuse.

    J’espère qu’ils vont se liguer, jouer en équipe de trois ou quatre, mettre du sucre dans son réservoir, percer ses pneus, bref tout faire pour entamer au moins de 40% le capital points de Rafa sur TB. C’est là qu’il fait le trou en étant exceptionnel puis juste très bon ailleurs. Il FAUT lui couper la route.

    • Julien 30 janvier 2011 at 13:31

      Je plussoie…Tournoi quand même décevant dans l’ensemble, pas de « big game »…ce qui serait bien aussi ce serait d’accélérer la terre battue un jour…

    • Coach Kevinovitch 30 janvier 2011 at 14:07

      La saison sur terre battue va être très intéressante comme d’habitude. Ca va être intéressant de voir ce que Rafa va faire avec le dossard de numéro 1 mondial cette fois-ci.

      • Sylvie 30 janvier 2011 at 14:52

        Le « comme d’habitude », est très subjectif. Perso, je trouve que c’est la période la moins intéressante de l’année.

  18. Marque 30 janvier 2011 at 13:40

    La seule chose positive de cet AO chiant à mourir est la percée Dolgopolov
    Beaucoup pensent à une aberration tennistique genre Berrassategui alors que l’on est devant quelque chose de complètement différent:
    Ce type baigne dans le tennis depuis son plus jeune age, donc sa technique si peu académique n’est pas liée à une lacune pédagogique mais bien à un choix personnel, et ses choix tactiques qui ne ressemblent à rien de ce qui se fait font preuve d’une vrai créativité rafraichissante.
    Il n’est pas sans me rapeller un certain JMc dans son assurance dans l’atypisme

    Pour Karim que je sens sceptique
    http://www.youtube.com/watch?v=ZmhAHR1kKRc

    Qui est capable de mettre Nadal à 10 m de la balle sur TB?

    • karim 30 janvier 2011 at 14:40

      je n’y arrive pas Marque, sa technique es trop particulière pour moi. Son coup droit est douloureux.

    • Pierre 30 janvier 2011 at 21:50

      Je suis d’accord, j’adore ce môme moi aussi, il joue comme personne, tout désarticulé.

  19. Sylvie 30 janvier 2011 at 13:46

    Je n’ai rien vu sauf le score. Victoire logique et méritée de Djokovic qui a survolé ce tournoi et a été impressionnant. Est-on à l’aube d’une grosse domination du Serbe qui va reprendre la place de numéro 2 puis venir challenger nadal ou a-t-il joué à un niveau stratosphérique sur ce tournoi pour redevenir à la normalité dans les mois qui viennent. On va le savoir très vite.

    En 2008, tout le monde s’était déjà emballé. Reste que Djokovik a muri et a gagné en mental.

    Cette victoire nette et sans bavures de Djoko en finale fait sacrément relativiser la contre perf du Fed déjà lue à la lumière du déclin. Le trentenaire a plus challengé le Djoker que l’Ecossais, un Djoker pourtant injouable selon de nombreux observateurs.

    • May 30 janvier 2011 at 13:59

      C’est pas au mental que gagne Djoko, c’est tennistiquement, il a marché sur Murray qui n’a pas décoler de derrière sa ligne de fond de court.
      Djoko a eu la victoire humble par respect pour Murray, s’il y avait eu bagarre, il aurait explosé de joie.

    • Sylvie 30 janvier 2011 at 14:23

      Je n’ai pas voulu dire qu’il avait gagné ce match là au mental mais que globalement, il était plus fort mentalement

      • May 30 janvier 2011 at 14:28

        Ok!

  20. Jeanne 30 janvier 2011 at 13:53

    Pas gloooooooooooooop ! J’ai raté la finale. Et quoi ? Djoko ?? Ben tant mieux, mais une pensée pour le Murray qui s’en prend encore une. Faudrait qu’il largue sa mère

    Je retiens la percée des jeunes, la blessurite de Nadal, le nano-zguegisme de Murray, et un Fed qui est toujours compétitif et pourrait mettre d’accord tout le monde sur rapide.

    Ca sera intéressant de voir si Djoko peut défier Nadal sur terre (et Fed en tirer les marrons du feu ?)

    • May 30 janvier 2011 at 14:13

      Y’a eu un moment ou Murray a dû calmer son clan, si en plus de son match il doit lui-même gérer les excités de son box il ne risque pas de remporter un GC d’aussitôt.

      • Cochran 30 janvier 2011 at 14:40

        comme déjà dit plus haut, je pense qu’effectivement, il doit larguer sa mère s’il veut percer.

  21. Marina 30 janvier 2011 at 14:24

    Maintenant que le tournoi est fini, j’en profite pour vous remercier, c’était vraiment sympa de suivre cette quinzaine avec vous. Même à 4 heures du mat’, j’étais sûre de trouver quelqu’un avec qui discuter du match en cours, ça me permettait 1. de me tenir éveillée et 2. de voir que finalement, il y avait aussi d’autres personnes aussi folles que moi pour faire des très petites nuits simplement pour regarder des matchs de tennis.

    Contrairement à la majorité d’entre vous, j’ai bien aimé l’OA de cette année. Djokovic vainqueur, des matchs sympas à regarder, une montée des jeunes… C’est aussi parce que c’est un des Grands Chelems que j’ai le plus suivi et qui m’a permis de découvrir de nouvelles têtes comme Raonic, Berankis, Haase…

    La semaine prochaine ne va pas être simple: déprime post-Grand Chelem sûrement. Mais je crois aussi qu’il était temps de pouvoir dormir à nouveau. ;)

  22. Serge 30 janvier 2011 at 16:05

    Murray s’entoure de 4 coaches (+sa mere), mais personne pour s’occuper de son mental (sa mere?).
    Defaite en 3 sets secs a chacune de ces 3 finales de grand-chelem, j’aimerais pas etre a sa place quand il jouera une 4eme finale…
    http://news.bbc.co.uk/sport2/hi/tennis/8131310.stm

  23. Pat 30 janvier 2011 at 16:16

    Et si, tout simplement, le niveau tennistique de Murray n’était pas aussi élevé qu’on le pense.
    Il a gagné plus de match grâce à son niveau en défense qu’en faisant le jeu.

    • Sylvie 30 janvier 2011 at 16:25

      Pas d’accord. Sur ces grandes victoires, notamment contre Federer, il a su produire du grand tennis. En revanche, on peut déplorer le fait que, quand il est dominé, il se réfugie dans sa filière de pousse balles. Mais sur ce tournoi, il n’avait peut-être pas les armes contre un super Djokovic.

    • inès 30 janvier 2011 at 16:45

      Oui, en effet, mais on le voit aussi jouer ce tennis pourcentage contre des joueurs moins forts. En fait, il tente bien, par ci par là un coup gagnant, mais pas assez régulièrement pour progresser en offensive.
      Il doit surtout tellement détester donner des points qu’il n’arrive pas à forcer sa nature.

      Ce qui est dommage, c’est qu’en voyant que Djoko n’était pas trop en peine de le dominer dans ce type de jeu, il n’ait pas tenté autre chose… Ceci dit, je dis cela à partir de vos posts car je n’ai pas pu voir le match, jouant moi-même en matinée.

      Au delà de la déception de la défaite, il faut aussi voir le positif d’arriver en finale. On aurait bien aimé voir un de nos représentants y arriver !

      • Pat 30 janvier 2011 at 19:07

        La déception de la défaite, de Murray ou la tienne ?

  24. Antoine 30 janvier 2011 at 17:26

    Tout est bien qui finit bien à Melbourne finalement: le meilleur joueur du tournoi a gagné. Impeccable le Djoker. Pas beaucoup de solutions pour ses adversaires comme l’a montré la demie contre Federer et encore moins pour la Murène bien sûr..En tout cas, on ne pourra pas dire que la finale de la CD l’ait handicapé pour lancer sa saison. C’est même le contraire: il est meilleur, plus confiant et plus serein Djoko..

    C’était bien lui le meilleur joueur et je ne pense pas que si Nadal avait battu Ferrer, puis la Murène, il l’aurait empêché de gagner.

    Il a donc mis trois ans pour gagner son deuxième; c’est long et certainement frustrant pour lui, promis aux plus hautes destinées dès 2007. Mais il a désormais une bonne chance de parvenir à ses fins: être numéro un et en gagner d’autres. On ne va pas attendre trois ans avant qu’il gagne son troisième, peut être dès cette année, à Flushing sans doute… S’il le fait, il a une bonne chance de devenir numéro un..

    Melbourne pour le Djoker donc..Roland Garros pour Nadal probablement, voire très probablement; Wimbledon pour Federer, possiblement, et règlement des comptes à l’US Open: voila qui serait une saison ouverte et intéressante..

    En dépit des ragots ignobles propagés par Guillaume, je ne souhaitais, bien entendu, pas la victoire de la Murène, même si elle m’aurait assuré la première place à l’Odyssée. Cette rumeur n’avait en fait qu’un seul objectif: faire oublier que par ses tripatouillages, Guillaume se retrouve en tête du classement. Après ce sera Marie Jo, puis Ulysse. sans doute; cherchez l’erreur ! Que de bassesses en ce monde…!

    • Jeanne 30 janvier 2011 at 21:54

      Quel scandale, Antoine, quel scandale !

    • Arno 30 janvier 2011 at 22:13

      COMPLOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOT!!!!!!!!!!!

      Je dis ça, je dis rien, hein…

  25. May 30 janvier 2011 at 19:03

    Ces Handballers sont vraiment des Géants le Danemark a bien faillit nous gâcher la fête pour 5 secondes lorsqu’ils ont égalisé en fin de tps réglementaire mais la France a été très forte pour l’emporter et mériter son (re)nouveau titre de Championne du Monde.
    J’ai eu ma dose d’adrénaline qui a manqué sur la finale à l’AO ce matin. Bravo à eux.

    • Pat 30 janvier 2011 at 19:10

      Exact, et la différence entre les deux sports, c’est l’intensité dramatique, à peine un but marqué ça repart aussi vite. Au tennis, il se passe plus de 30 secondes parfois avant de repartir. Mais j’aime bien quand même regarder un bon match de tennis.

    • Sylvie 30 janvier 2011 at 19:26

      Cette fin de finale était énorme !!! Quelle équipe, quels joueurs ! Chapeau messieurs.

    • inès 30 janvier 2011 at 19:47

      Moi, je me suis régalée. C’est souvent comme cela le hand, beaucoup de suspense dans les dernières minutes et des renversements de situation comme pour le basket !

    • Arno 30 janvier 2011 at 20:05

      Un match exceptionnel!!!!!!!!! Quelle souffrance, quand même… Mais c’est d’autant plus beau à la fin!!!!

    • Colin 30 janvier 2011 at 20:18

      Wouaip, un match de folie! et du suspense en plus. Ces danois étaient vraiment des clients.

  26. Damien 30 janvier 2011 at 20:23

    J’ai beaucoup apprécié cet OA cuvée 2011 contrairement à certains d’entre vous. Les raisons sont diverses, mais en gros :

    - la percée d’une nouvelle génération de jeunes joueurs (Raonic, Berankis etc) : c’est ce que j’attendais depuis 2 ans, enfin on voit des nouvelles têtes débouler.

    - la confirmation de Dolgodorak. J’ai regardé la vidéo postée par Marque plus haut : je ne me souvenais pas de sa technique si particulière, mais que c’est efficace ! On dirait une sorte de McEnroe croisé avec Rios, c’est très étonnant. J’espère qu’il va continuer à progresser, et qu’il ne fasse pas comme Gulbis qui n’en finit plus de me décevoir.

    - Une finale inédite, qui n’a certe pas offert un spectacle permanent, mais qui était d’un très bon niveau. Murray m’a déçu, une fois de plus. J’ai vraiment du mal à comprendre ceux qui voient en lui un futur n°1. Il a une technique très propre et fluide c’est indéniable, mais il n’en fait rien. Et puis comme Karim je trouve son coup droit faiblard.

    - 4 GC d’affilée toujours inaccessible : cela reste du domaine de l’exploit et c’est très bien comme ça. Déçu tout de même que Nadal n’ai pu aller plus loin, mais je pense qu’il aurait perdu contre Djoko.

    - La renaissance de Djoko: après une année à se battre avec son service, il est revenu au top. Je l’aime bien ce djoko là qui se donne à 100 %, retourne super bien, et joue en cadence. Il n’a pas le jeu le plus varié de l’ATP, c’est sûr, mais quand il joue bien, il est quand même impressionant. Bravo à lui.

    • Marina 30 janvier 2011 at 22:24

      D’accord avec toi du début à la fin! Moi aussi, j’ai bien aimé.

  27. Pierre 30 janvier 2011 at 20:45

    Triste dimanche. Non, non, ce n’est pas la finale gagnée par Djoko qui m’aigrit. Mais j’ai passé le dimanche sur les courts, déplacement en équipe, compétition que je chéris, et nous voilà éliminés au double décisif par des pompiers survoltés (oui, oui). J’ai gagné mon simple mais l’équipe perd et je suis tout triste de m’arrêter en quarts. Snif.

    • Serge 30 janvier 2011 at 21:06

      Il y a une 3eme mi-temps comme au rugby quand vous avez des matchs par equipe? Refaire le match au bistrot avec ces adversaires, ca doit le faire quand meme ;)

      • Pierre 30 janvier 2011 at 21:12

        Oui, mais là, le coeur n’y était pas. Et puis un dimanche glacé, une rencontre à 1 h 30 de chez soi, quand on la perd, on se dépêche de rentrer. L’année prochaine sans doute… :)

    • May 30 janvier 2011 at 21:32

      Courage Pierre et bravo pour ta victoire en simple.

      • Pierre 30 janvier 2011 at 21:39

        Merci Miss May, you are delicious.

  28. benja 30 janvier 2011 at 21:06

    Ce qui a pourri cette finale, c’est la blessure de Rafa.
    Il est techniquement impossible que Ferrer le batte en temps normal et Murray version 2° semaine a été sensiblement mauvais.

    Rafa serait donc arrivé en finale très facilement et on aurait vu un grand match entre les 2, dommage.

    Même si je pense que Nole aurait gagné tant il semble sur nuage depuis la coupe Davis.

  29. Pierre 30 janvier 2011 at 21:29

    « Ce qui a pourri cette finale, c’est la blessure de Rafa »

    Benja, cette phrase sent des pieds.

    • Arno 30 janvier 2011 at 21:34

      Bof, il a pas tout à fait tort… Un Nadal, même moyen, aurait au moins fourni une autre opposition que PZ.

      • Pierre 30 janvier 2011 at 21:44

        c’est p’têt vrai. Mais il n’était pas là :)

      • Arno 30 janvier 2011 at 21:49

        Exact. Et le « Rafaslam » aurait perforé mon fondement d’une manière cruelle et douloureuse. ;)

  30. Alexis 30 janvier 2011 at 21:32

    OK ça marche, allons-y donc.
    J’aurais bien voulu prendre part aux commentaires sur le match, que j’ai suivi en quasi-intégralité, mais word press m’a une fois de plus dit niet : ça n’arrive qu’à moi, cette galère de ne pouvoir poster dans le feu de l’action?
    Force m’est de constater que je me suis intégralement vautré sur mon pronostic, Murray a été consternant d’attentisme et (c’est le comble!) d’irrégularité. La plupart des très beaux échanges ont été remportés par Djokovic, à la fois percutant en attaque, régulier à l’échange et indébordable en défense; cela a dû contribuer à refroidir les ébauches d’esquisses de prémices d’attaques chez Murray.
    Un body language serein et positif chez l’un, chouineur et négatif chez l’autre.
    Vraiment, Djokovic m’a impressionné et il mérite sa victoire, mais que son tennis m’ennuie… pour créer qq chose en face, eh bien c’est impossible tant la cadence imposée est ahurissante, voilà, il étouffe le jeu ne reste plus que le combat physique : je dis pff.

    • Jeanne 30 janvier 2011 at 22:06

      Je n’arrive pas à m’exciter pour Djoko non plus, et ce n’est pas faute d’essayer. Pourtant le gars est sympa, solide, mais il manque quelque chose. La touche divine électrostatique de biquette, le côté titan bouledogue de Nadal ? Mais bon, s’il gère bien la saison de terre battue, il peut aller bousculer les Deux. Je veux Delpo de retour pour brouiller toutes les cartes et bastonner.

  31. Jeanne 30 janvier 2011 at 22:26
      • Nath 30 janvier 2011 at 22:35

        C’est malin, la première va me donner des cauchemars.
        ***** AMES SENSIBLES S’ABSTENIR *****
        J’aime bien la deuxième par contre, elle fait presque vrai…

    • Arno 30 janvier 2011 at 22:41

      Je te rappelle qu’on est encore sur mon article et que mes superpouvoirs m’autorisent à te modérer ta race!!!!!!!

      Heureusement que c’est dans le but de se moquer de PZ, sinon…
      D’ailleurs je propose qu’on oublie définitivement le nom d’Andy Murray et qu’on l’appelle uniquement PZ.

  32. DanielNestor 30 janvier 2011 at 23:16

    J’aurai loupé pas mal de match dans cet OA, dont cette finale. Par contre, j’ai pu regardé « la plus importante à mes yeux » (sachant que Roger avait perdu en demie…), celle du double mixte. :D

    Donc je voulais juste laisser un petit clin d’oeil sur ce site pour ce nouveau titre du gaucher Canadien. ^^

  33. Babolat 31 janvier 2011 at 02:34

    Ivanisevic, qui a en commun avec Murray d’avoir perdu ses 3 premières finales de G.C, va faire son grand retour sur le circuit.

    Euh… oui, ce sera seulement en double pour la promo du tournoi de Zagreb. Il sera épaulé par son petit frère Marin Cilic. ;0

    « Croatian Goran Ivanisevic will make a one-off return to the ATP World Tour at next week’s PBZ Zagreb Indoors, where he will play doubles with two-time defending singles champion and top seed Marin Cilic.

    The 39-year-old Ivanisevic, who won Wimbledon in 2001, is playing his first tour-level event in six-and-a-half years, after retiring from professional tennis following a third-round defeat to Lleyton Hewitt at Wimbledon in 2004. »

    • DanielNestor 31 janvier 2011 at 11:21

      Ah tiens. 39 ans, c’est pas loin de Dani, mais je suis pas sûr qu’il puisse atteindre le même rendement. :mrgreen:

      Faudra que j’essaie de regarder ça…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis