Marat Safin, l’astre tsar

By  | 20 mars 2011 | Filed under: Légendes

Il y a dans chaque classe de cours un type qui, au choix, énerve ou fascine : celui qui aime passer son temps à se balancer sur sa chaise mais qui passe quand même l’examen avec succès. Quand le cours se fait court, ce type s’appelle Marat Safin.

Grand Russe à la gueule d’acteur de cinéma, physique puissant, il collectionne les clichés du talentueux décontracté et dilettante qui s’assume : moments de grâce, prestations brouillonnes et déconvenues infamantes, tout y est. Mais il n’est pas que ce joueur fantasque et génial, connu de tous et qui ne laisse personne indifférent. Marat Safin est aussi une figure d’une période de transition dans la grande fresque du tennis, un temps assez peu discuté puisqu’il précède l’ère que nous suivons actuellement. Tâchons de dresser son portrait, à la fois brillant et obscur, avant de lui rendre la place qui est la sienne dans l’histoire du jeu.

La comète à deux queues

Offert au tennis dès son plus jeune âge par ses parents, entraîneurs, Marat est vite repéré par un recruteur espagnol, qui l’envoie s’aguerrir sur les chaudes terres d’Espagne. Le diamant brut venait d’être découvert, il allait maintenant être enrobé de brique pilée. La terre battue devient la surface de prédilection de Marat et, bien que ses plus vaillantes prouesses se feront sur dur, ses premiers grands coups frappés à la porte de l’ATP sont bien teintés d’ocre. Roland-Garros 1998 : le Russe entre sans prévenir et surprend son monde. Ses victimes se nomment alors Andre Agassi et Gustavo Kuerten, soient le double finaliste et le tenant du titre. La folle course du jeune Marat sera interrompue en huitièmes de finale par Cédric Pioline.

C’est cependant l’été 2000 qui réfléchira les premières lumières du grand Safin. Au sortir d’un enchaînement de trois titres – dont son premier Masters Series, à Toronto – Marat bouscule la hiérarchie et tranche l’ère précédente : il pourfend Pete Sampras en finale de l’US Open. En trois grands set de tennis choquant, Marat devient Safin et impose sa puissance compacte et déliée à un Sampras qui se pose en victime dépassée par l’ouragan venu de l’Est. Le tsar est intronisé. Sa fin d’année est exemplaire : trois titres sur dur dont son premier Bercy, arraché à Philipoussis en cinq set musclés. Il termine l’année second à l’ATP et l’avenir qui lui est promis semble radieux. Mais les années passent sans apporter les récompenses qui lui tendaient les bras : trois Masters Series de plus en quatre ans, la recette est maigre. Pourtant le meilleur reste à venir.

Il ne met pas moins de cinq ans à gagner son deuxième et dernier titre du Grand chelem, soit le plus grand écart de l’ère Open. C’est d’ailleurs le dernier titre de sa carrière : tout un symbole. Peut-être aurait-il dû s’en tenir là. Toujours est-il que l’attente était longue ; Marat était en gestation, Safin allait accoucher d’un match exceptionnel. Une rencontre d’anthologie qui trouve sans encombres sa place au sein des plus grandes de l’ère moderne. Rapide retour sur la genèse de ce classique. Fin 2004, Safin sort l’artillerie lourde en demi-finale de la Masters Cup à Houston face à Federer. Le Russe s’incline au bout de deux set de haute lutte, dont un tie-break mémorable achevé 20 points à 18. On sent alors l’astre moscovite au plus haut, ses rayons ne tarderont pas à lécher le monde du tennis. C’est donc quelque mois plus tard que l’on retrouve nos deux prodiges, pour une place en finale de l’Open d’Australie 2005. Si le premier chef-d’oeuvre de la carrière de Marat n’était dû qu’à lui, cinq plus tard l’équation est toute autre. Face à lui, le Maître suisse, numéro 1 mondial et tenant du titre, domine largement leurs face-à-face et l’a battu en finale de l’édition précédente. Safin laisse de côté ses démons, et laisse éclater son talent ; à son bras répond celui de Federer. L’étreinte s’étend, le spectacle est total, le combat haletant : jamais Safin n’a semblé aussi serein et sûr de son tennis. Un match en cinq set épique, conclu cette fois par une victoire du Russe, après avoir sauvé une balle de match. La finale avant l’heure ; qui se souvient d’ailleurs qu’au tour suivant Hewitt est parvenu à prendre un set avant de s’incliner ?

Sa carrière aurait pu s’arrêter là, tant l’instant était magique. Mais Marat ne serait pas Safin sans ses zones d’ombre. Coups de colère, massacre en règle d’innocentes raquettes, soirées à répétition… Safin renvoie aussi l’image d’un vrai amoureux de la bonne vie, fêtard absolu et déconneur à ses heures. Histoire de compléter sa panoplie de bad boy, insolent de facilité quand – semble-t-il – l’envie l’en prenait. Au-delà de ces faits, on peut jeter sur le joueur un regard empreint d’un certain recul et le placer dans un cadre plus global.

Un personnage-témoin

Safin est une figure-phare d’une période charnière dans l’histoire proche du tennis. Après les Edberg, Becker et Sampras, avant Nadal et la clique moderne. C’est une certaine philosophie du jeu qui se perd alors, pour s’orienter lentement vers des schémas de jeu appauvris, plus musclés en fond de court. Un temps où le physique allait dominer se profilait. Agassi mis à part, les contemporains de Safin s’appellent  Kuerten, Hewitt, Ferrero, Roddick ou encore Federer. Tous vainqueurs en Grand chelem ou presque, cette variété témoigne de la transition qu’était le début des années 2000. Aujourd’hui, si le Russe a déjà raccroché la raquette, certains de ses compères opèrent encore au plus haut niveau. Federer bien sûr, mais aussi Roddick qui fait toujours partie du Top 10, n’en déplaise à certains. Ferrero et Hewitt peinent à se maintenir, Haas n’est toujours pas de retour, Nalbandian n’en finit plus de se blesser…Avec deux sacres en Grand chelem et cinq titres en Masters Series pour un total de 15 titres, Safin est finalement celui qui s’en sort le mieux. Les trajectoires tordues et variées de ces joueurs mettent en évidence les quelques années troublées qui allaient précéder un règne de quatre ans. D’ailleurs, Safin, victime de l’autorité de Federer, comme les joueurs précités ? Même pas, ou si peu. Non, le principal ennemi de Safin, c’était lui-même. Et Fabrice Santoro. Si Ivanisevic avouait se battre contre cinq adversaires à la fois quand il était sur le court, nul besoin d’autant d’opposants pour faire craquer le Russe.

Marat Safin est en définitive un joueur simplement fou ; colérique souvent, brillant parfois. Il a touché du doigt à la fois le sublime et le mauvais. Personnage attachant, il a su être l’idole d’une génération, par exemple à Bercy où il s’est imposé à trois reprises.

Selon ses critères, il a très certainement réalisé une excellente carrière. Selon les nôtres, il est passé à côté de quelque chose d’immense. Quelque chose de si grand qu’il dépassait même peut-être le grand Russe.

About 

A fait l'acquisition d'un revers à une main et vit d'un amour sans fin pour la famille des talents au bras juste. Mon carré d'as : Agassi, Safin, Kuerten, Federer...

Tags:

451 Responses to Marat Safin, l’astre tsar

  1. Elmar 23 mars 2011 at 10 h 38 min

    Le programme du jour à Miami n’a vraiment rien de folichon. Pratiquement aucun joueur de ma team en plus. Y a Del Potro quand même.

    Sinon, j’ai bien envie de suivre Devvarman et Tomic. A noter que Young a battu Clément en qualif’ et va affronter Istomin. Il va peut-être finir par devenir un joueur qui a sa place dans le top-100.

  2. peterson 23 mars 2011 at 12 h 30 min

    Sur le cas Djoko et la suite de sa saison ,la possibilité ou non pour lui de gagner Wimbledon, il ne faut pas oublier que le serbe était cité comme l’adversaire numéro 1 de Federer début 2008 fin 2007 plus que Nadal par exemple la succession de défaites très marquantes et douloureuses de Djokovic contre l’espagnol ,Hambourg , RG , et le Queen’s en finale ont changé la donne

    Cet enchainement de défaites pour un gars assez arrogant qui visait clairement la place de premier mondial l’ont complétement détruit mentalement , le changement de raquette début 2009 n’a pas aidé à sa reconstruction

    Le dernier tournoi qu’il vient de gagner marque en cela un changement ,c’est la première fois qu’il bat Nadal alors qu’il a perdu le premier set ,il est loin d’être exceptionnel dans ce match nettement moins bon que lors de sa demi de l’AO contre Federer et malgré tout il le gagne

    Quand à ses capacités à jouer sur herbe elles ne font pour moi aucun doute le meilleur relanceur du circuit ,excellent joueur en cadence et ses resultats précédents prouvent qu’il est tout à fait capable de bien joueur sur herbe ( la finale du Queen’s en 2008 sans un petit complexe Nadal il doit la gagner il est d’ailleurs favori chez les books pour ce match )

    • Elmar 23 mars 2011 at 12 h 36 min

      Hier soir, j’ai dit vouloir réfléchir sur la question de l’adaptabilité du jeu de Djoko au gazon; or tout réside précisément dans le fait de savoir si le jeu en cadence est approprié à l’herbe. J’arrive pas encore à me faire une opinion. Plaide en sa faveur : Lleyton, l’un des spécialistes du gazon ces 10 dernières années et dont le jeu ressemble à celui de Djoko. En moins bon, évidemment.

    • Baptiste 23 mars 2011 at 14 h 39 min

      Tiens c’est marrant la façon dont le palmares de Djoko et Lleyton est quasiment similaire maintenant.

      2 victoires en GC + 2 finales pour le serbe

      2 victoires en GC + 2 finales pour l’Australien

      Tous les 2 vainqueurs de la coupe davis, et du masters de fin d’année. 28 titres à 21 au total (pas de grosse grosse difference)

      Certes Lleyton a seulement 2 masters series a son actif contre 6 (ou 5 je sais plus) pour mais il compense par 80 jours en tant que numéro 1.

      Pour l’instant donc egalité quasi parfaite niveau palmares

    • Baptiste 23 mars 2011 at 14 h 41 min

      la comparaison est valable avec safin aussi dans une moindre mesure. Mais c’est plus drole avec Lleyton car effectivement le jeu est similaire

    • Coach Kevinovitch 23 mars 2011 at 14 h 45 min

      Non pour moi, Hewitt est toujours devant car le nombre de semaines passées au rang de numéro 1 mondial vaut tous les Masters Series du monde.

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 23 mars 2011 at 18 h 50 min

      Comme coach K, Hewitt reste à mes yeux devant niveau palmarès car il a quand même remporté un Wimby, tournoi quoiqu’on en dise autrement plus perstigieux que l’OA sur un CV…

  3. Sylvie 23 mars 2011 at 12 h 59 min
    • karim 23 mars 2011 at 13 h 34 min

      qu’est-ce qu’ils sont prudes, moi j’aurais même laissé passer le spot si elles étaient à poil et jouaient très proches l’une de l’autre, voire l’une avec l’autre. Mais enfin, c’est pas moi qui commande…

    • Coach Kevinovitch 23 mars 2011 at 14 h 44 min

      Quelle pub quand même! J’ai du mal à m’en remettre!

    • Baptiste 23 mars 2011 at 14 h 47 min

      boh, ils repartent sur les bonnes vielles methodes type Ana Kournikova, enfin c’est un sacré clip quand même, j’ai du visioner la vidéo 3 fois deja.

    • Sylvie 23 mars 2011 at 14 h 53 min

      Marrant vos réactions. ça devait viser un public exclusivement masculin parce que je trouve ça caricatural et dans cette tendance du porno chic qui envahit la pub depuis des années. A croire qu’on ne peut rien vendre sans montrer ses fesses surtout si on est une nana.

  4. Ulysse 23 mars 2011 at 17 h 53 min

    T’es un sketch à toi toute seule Sylvie :
    12h59 : Tu allumes « Karim c’est pour toi. Enjoy. »
    14h53 : Tu feins la surprise tendance outragée « Marrant vos réactions. … je trouve ça caricatural … A croire qu’on ne peut rien vendre sans montrer ses fesses … »

    Pour ma part, je suis sensible au charme un peu brut de la pulpeuse Serena mais elle me fait plus d’effet au naturel qu’encombrée dans un attirail kitch sophistiqué.

    • Sylvie 23 mars 2011 at 18 h 56 min

      Non,non pas de paradoxe. Je sais que karim est sensible à la plastique hot de Serena, donc je me suis dit que cela lui plairait sûrement et j’ai constaté qu’il n’est pas le seul à priori. :D

      Ce qui ne m’empêche pas de penser que le registre sur lequel joue cette pub ne me plait pas du tout. Je m’attendais , hors Karim qui est bon public avec Serena, à des réactions plus variées, hors, vu les premières réactions j’en ai déduit que ça fonctionne bien sur un public masculin, ce type de spot. Quand je l’ai vu, j’ai eu une réaction type « beurk » mais finalement ça plait plus que je ne me l’imaginais. Les stéréotypes de sexy girl en cuir fonctionnent toujours.

      Et non, je ne suis pas outragée du tout, juste que,moi évidemment, je ne vois que les côtés caricaturaux de la pub.

      Mais, bon de là à la censurer…Je ne comprends pas trop la démarche de faire ce choix de sport pour le censurer ensuite. Qu’ils assument. De toute façon, elle fait déjà le tour du net.

      Ils n’ont pas tourné le pendant masculin ?

      • karim 23 mars 2011 at 19 h 09 min

        tout ça c’est fait à dessein Sylvie, on censure pour créer le buzz. et hop tout le monde va se jeter sur la pub via le net et c’est gagné.

        je ne sais pas pourquoi je pense à ça mais la chose qui me ferait le plus de mal psychologiquement serait de visionner un porno gay avec Stepanek et Karlovic dans les rôles principaux. je crois que je ne m’en remettrais pas.

        ps: non non, ils ne sont pas gays que je sâche.

        • Sylvie 23 mars 2011 at 19 h 20 min

          Tu as vraiment des drôles d’idées :D ! En revanche , peut-être qu’un jour une sex tape volée de Stepanek et Vaidisova va faire les beaux jours du net.

      • Diana 23 mars 2011 at 19 h 13 min

        coucou Sylvie :)

        En ce qui me concerne, je n’avais guère besoin de réactions ici pour savoir exactement que le public masculin ne pouvait que réagir positivement à une pub qui draine bien les fantasmes, cuir, bas résille et tout le toutim :)Très sensuelle la Serena au demeurant; moi, si j’étais un mec, je crois bien que ce type de scénario érotique serait loin de me laisser indifférent ;) , et j’avoue même qu’en temps que femme, bah, je trouve ça… plutôt pas mal :)

        • Sylvie 23 mars 2011 at 19 h 23 min

          Ah bon ? Serena est très sensuelle, je ne le nie pas. Plus sur la pub, que sur un court d’ailleurs où elle est moins à son avantage. En revanche le trip cuir, bas résille et dominatrice, je ne suis vraiment pas sensible

          • Diana 23 mars 2011 at 19 h 39 min

            Il faut de tout pour faire un monde :)

            Pour le trip, ben, c’est un trip, alors, toujours bon à prendre pour ceux que ça intéresse. D’autant que le fantasme est une source d’équilibre selon moi.Et d’épanouissement. :)

        • karim 23 mars 2011 at 19 h 26 min

          Diana et le plan Stepanek-Karlovic? ça parle à tes hormones?

          • Diana 23 mars 2011 at 19 h 40 min

            Ben, ça semble surtout être le tien.Même si tu le considères comme un trip « douloureux »

      • Colin 24 mars 2011 at 0 h 58 min

        « Ils n’ont pas tourné le pendant masculin ? »

        Sylvie, je t’en prie, modère-toi, des enfants peuvent te lire.

  5. Arno 23 mars 2011 at 18 h 26 min

    P*****, Davy est vraiment un boulet. Il est en train se faire battre par Anderson!!! Pas un manchot sur dur, mais quand même…

    Davy?? You’re fired!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Sinon, moi Serena ne me fait absolument aucun effet. Par contre, sa compagne de jeu… Enfin bon, censurer cette pub, ça me parait être de la morale à 2 francs 6 sous. Il suffit de ne la diffuser qu’en soirée si on veut éviter de choquer les plus jeunes.
    En même temps, j’ai pas d’enfants, donc je m’en fous… Les papas et mamans du site, ça vous parait normal de censurer ça??

    • Ulysse 23 mars 2011 at 18 h 45 min

      Non, la seule chose qui puisse choquer un enfant, c’est de voir le foin puritain fait autour d’un clip aussi inoffensif.

    • Sylvie 23 mars 2011 at 19 h 04 min

      Pff, je l’ai dans ma team !

      • Arno 23 mars 2011 at 19 h 31 min

        Et moi donc… Mais, ô Joie! Plus pour longtemps…

      • Sylvie 23 mars 2011 at 19 h 34 min

        J’ai Hewitt aussi et Gulbis…

      • Arno 23 mars 2011 at 19 h 38 min

        Moi aussi, j’ai Hewitt. Par contre, Gulbis, faut pas déconner!! En même temps, j’ai Nalbide…

      • Sylvie 23 mars 2011 at 19 h 40 min

        Moque-toi !

      • Sylvie 23 mars 2011 at 19 h 41 min

        Vous vous demandiez grâce à qui Djokovic avait retrouvé son service ? Ne cherchez plus. Riton est passé par là

        http://www.eurosport.fr/henri-leconte_blog167/djokovic-bouge-divinement-bien_post1670167/blogpostfull.shtml

      • Arno 23 mars 2011 at 19 h 43 min

        Hey, tu parles à un Top 5 de l’Odyssée, là!!! Un peu de respect, boudiou! ;)

      • Sylvie 23 mars 2011 at 19 h 59 min

        Je ne sais pas ce que j’ai fait avec Riton, il n’a rien à faire dans cette discussion;

        Arno : frimeur, va !

    • karim 23 mars 2011 at 19 h 06 min

      « Sinon, moi Serena ne me fait absolument aucun effet »

      c’est normal Yoda rouge, je t’ai sectionné les valseuses lors de notre dernier duel.

      • Arno 23 mars 2011 at 19 h 33 min

        Je me disais aussi, j’avais du mal à chanter Farinelli, avant… ;)

    • Coach Kevinovitch 23 mars 2011 at 19 h 47 min

      Davydenko, oh là là! A la fin, cela ne devient plus drôle du tout. A part Doha, est-ce qu’il a gagné un match?

      • Diana 23 mars 2011 at 20 h 21 min

        Commentaire modéré

      • Arno 23 mars 2011 at 19 h 56 min

        C’est vraiment bizarre, un écroulement pareil, surtout qu’il avait été vraiment bon à Doha…

        Ou alors il fait monter sa cote pour pouvoir parier sur lui plus avantageusement pour le reste de la saison!!!

      • Sylvie 23 mars 2011 at 20 h 01 min

        A coup, sûr, je le vire et il se remet à bien jouer, je le garde et il ne fera rien. Il vaut peut-être mieux et pour lui et pour moi qu’on se sépare.

      • Coach Kevinovitch 23 mars 2011 at 20 h 33 min

        Mais non, tu es complètement à l’ouest Diana. Ce qui me faisait rire dans le cas Davydenko, ce n’est pas tant son infortune actuelle mais SURTOUT le fait que cette dernière succède au fait que les 3/4 des 15-lovers ait changé leur équipe pour le prendre après qu’il ait perfé à Doha en pensant qu’il allait rester sur le même rythme qu’au Qatar.

        C’est l’inefficacité de ce volte-face plus opportuniste que jamais qui me faisait rire.

        • Diana 23 mars 2011 at 20 h 42 min

          Effectivement, c’est très drôle.
          Se glausser des déconvenues d’autrui.

        • Coach Kevinovitch 23 mars 2011 at 21 h 01 min

          Diana, si tu parles de la « déconvenue » des 15-lovers qui ont fait ce mauvais choix, je serais très heureux pour eux, s’ils considèrent cela comme une déconvenue car cela signifierait que leur vie est plutôt heureuse.

          Si tu parles de la déconvenue de Davydenko, j’ai bien signifié que ce n’est pas le joueur en lui-même et sa déconvenue dont je riais mais plutôt l’inefficacité d’un volte-face très opportuniste et appliqué par presque tous.

          Pour finir, j’aimerais que tu n’emploies pas voire plus jamais de termes aussi péjoratifs pour exprimer des jugements peu valorisants à mon égard quand je ne le mérite pas et surtout quand cela n’a pas lieu d’être car le ton et l’ambiance ne s’y prête pas. Restons-en là car ce « démélé » n’aurait jamais dû se produire.

    • Diana 23 mars 2011 at 20 h 11 min

      En ce qui concerne Davydenko, il ne s’est tout de même pas fait sortir par des quiches, hein ?

      Doudou (2) Mayer (36) Llodra (22) Simon (33) Berdych (7) Waw (14)

      Son opération aura eu des conséquences très fâcheuses, le moins que l’on puisse dire.

      Il mérite néanmoins davantage de respect, dans le top 10 depuis 2005 quasiment.

  6. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 23 mars 2011 at 18 h 48 min

    Bordel Kukushkin vient de passer un tour (je crois que c’est son 1er match hors Coupe Davis remporté cette saison sur le circuit principal…). ‘Suis bien parti pour remporter cette nouvelle édition de l’odyssée moi :lol:

    • Faty 23 mars 2011 at 20 h 55 min

      T’es pas le seul à l’avoir dans ta team :-D, il a enfin commencé à gagner, c’est bien parti !

  7. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 23 mars 2011 at 18 h 52 min

    Hé Tomic qui n’y arrive pas contre un obscur crocodile… Raonic est donc pour l’instant bien l’exception de cette génération.

    • Diana 23 mars 2011 at 19 h 17 min

      coucou Saucisse, alors, comment va ?

      Enko :roll: je suis triste pour lui.

      Dur, dur, de revenir au haut niveau. Ceci étant, se taper Anderson au 1er tour, loin d’être un cadeau.

      • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 23 mars 2011 at 19 h 39 min

        Ca va et toi ;) ?

        En effet, dur pour Davy qui semble tout à coup accuser le poids des années…

        • Diana 23 mars 2011 at 19 h 43 min

          Je suis dans une forme olympique : le printemps, les petits oiseaux, la renaissance, bref… tout baigne :)

          • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 23 mars 2011 at 20 h 05 min

            Moi aussi j’aime bien le printemps : les jupes se raccourcissent et les balcons fleurissent… :mrgreen:

            • Diana 23 mars 2011 at 20 h 12 min

              Voyou :mrgreen:

              Tu as raison, profites-en tant que tu le peux, ça semble te réussir, avec toute la bonne humeur que tu nous fais partager :)

            • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 23 mars 2011 at 21 h 12 min

              :oops: merci ma belle :)

  8. Robin 23 mars 2011 at 19 h 19 min

    Ayé terminé pour Nikolay, déçu pour lui. Content pour Anderson en revanche, mais surtout parce qu’il est dans ma team (bon, Davy aussi en fait…).

  9. Nath 23 mars 2011 at 21 h 48 min

    Davy a perdu ? Pas bon pour mon Odyssée (et déçue pour lui aussi) mais ça m’a permis de grapiller un point de plus au challenge ATP où je viens de m’inscrire (et où je l’avais donné perdant) : je suis 182° sur 19608, j’en profite vu que je sais bien que ça ne va pas durer :)

    • Babolat 24 mars 2011 at 3 h 21 min

      Pour Indian Wells, j’ai fini 5809ème sur 18272 et premier de notre groupe qui compte pourtant… euh 3 membres. ;)
      On est 4 avec toi… il y a aussi un classement général des groupes mais on est encore plus dans les choux. ;)

    • Baptiste 24 mars 2011 at 9 h 07 min

      je viens de m’inscrire…maisc’est trop tard apparement on ne peut plus jouer, il va falloir attendre Montecarle :(

  10. May 23 mars 2011 at 22 h 12 min

    J’ai perdu Davy & Are You qui servait pour le match avant de perdre les 3 derniers jeux. Ils n’y arrivent plus tous les 2. Ils vont finir dans la cale avant d’être débarqués au prochain port.

  11. karim 23 mars 2011 at 22 h 15 min

    pas le meilleur match de sa vie mais un des jours où il a eu la frappe de balle la plus pure et le bras le plus rapide de sa carrière à mon avis. Personne ne se rappelle de ce match parce qu’il est banal, c’est pas un événement ou un gros tournoi mais ça sort bien de sa raquette. et le mec en face c’est pas le dernier question frappes cristalines, le contraste rend la perf encore plus saisissante.

    si avec ce pitch je n’ai pas piqué votre curiosité je n’y arriverai jamais comme annonceur!!

    http://www.youtube.com/watch?v=AbFbuF8ReeI

    • May 23 mars 2011 at 22 h 17 min

      Merci Karim mais la vidéo est bloquée.

      • Nath 23 mars 2011 at 22 h 22 min

        Eh oui, mais je veux savoir de qui karim parle !!! :lol:

    • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 23 mars 2011 at 22 h 28 min

      De Serena of course :lol: . Sinon karim très bon cru ce match!

    • karim 23 mars 2011 at 22 h 36 min

      bloquée? what the fuuuuck, c’est trop con, c’est Fed qui envoie des ogives à Bâle en 2008 contre Nalbide.

      Nath tu fais genre tu sais de qui je parle, avoue que tu pensais Bernd Karbacher!!!!

      • Nath 23 mars 2011 at 22 h 50 min

        Oh, je situe à peu près les deux zouaves…

    • Elmar 23 mars 2011 at 23 h 02 min

      C’est même pas un classique, mais c’est vrai que c’était un bon match.

      Moins bon que celui-là, toutefois : http://www.youtube.com/watch?v=4XOBP3N1ejc&feature=related

      Ca faisait longtemps que je n’avais pas regardé ça, mais c’est tout bonnement ahurissant. Vraiment des points de folie.

  12. karim 23 mars 2011 at 22 h 25 min

    http://www.youtube.com/watch?v=NDPXrby6TC4

    ce sont les highlights du Gasquet vs Roddick d’Idian Wells. Je n’avais rien vu de ce match qui a réveillé les gasquofiles, quelques commentaires:
    - le coup droit de Richie est vraiment horrible, c’est juste pourri. Il va en baver sur TB avec ça, Grosjean stp fais quelque chose. Rien à voir avec le coup droit qu’il avait en 2005-2006, rien.
    - Son revers partait bien mais trajectoires trop bombées pour marquer une confiance aveugle
    - il joue sur dur comme on jour sur TB.
    - il a un super toucher de bal.
    - Roddick est un butor, un malabar emprunté, le joueur le moins génial de ces vingt dernières années.
    - Roddick est une quiche.

    • Baptiste 24 mars 2011 at 11 h 08 min

      C’est moi ou la balle n’avance vraiment pas a part sur service roddick et parfois sur le revers de gasquette.

      Quel coup droit horrible de richard, je n’avais ps vu le match, je le regretais un peu, mais en fait je suis content de ne pas l’avoir vu.

  13. fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 23 mars 2011 at 22 h 26 min

    Devvarman ne s’arrête plus :shock: ! (je sais que cela fera plaisir à Karim)

    Et Delpo qui est à la bagarre avec un danseur de samba….

    • karim 23 mars 2011 at 22 h 38 min

      Delpo il faut lui laisser le temps. je pense qu’il va retomber un peu de son petit nuage, enchaîner quelques bides, puis reconstruire. Moi je n’attends rien de lui avant l’été américain.

    • Baptiste 24 mars 2011 at 11 h 09 min

      je serais moins categorique, je n’attends pas un retour en forme avant barcelone (je prevois des debuts difficiles a miami et montecarle) puis une renaissance pour barcelone et rome

  14. Babolat 24 mars 2011 at 3 h 14 min

    Désolant Davy… en plus je l’avais pris sur mon raffiot avant son résultat à Doha. Comme quoi j’ai eu du nez. Tain mes 3 quartier-maîtres sont à la rue: Nalby, Davy et De bakker et je ne peux en virer que deux… cruel dilemme.

    Blake est en train de se faire démonter par Russel. Il a reçu une wild card le James… ça risque d’être la dernière. Il n’est plus que l’ombre de lui-même le pauvre.

    Au deuxième tour, on aura un match de rookies avec Devvarman contre Raonic. Bizarre qu’il y ait deux « V » dans son nom le Devvarman… z’auraient pas pu mettre un « W » à la place ? Je suis pour la réforme de l’orthographe des joueurs de tennis. ;)

    fédérère, David ‘n co, cent taureaux, gros dick… hum… oui c’est nul… j’me casse. ;)

    • Babolat 24 mars 2011 at 5 h 29 min

      Je reviens faire mon mea culpa pour le sémillant James. Bien que très mal embarqué (un set zéro pour Russel et break contre lui au deuxième et trosième set), le gaillard s’est imposé 3/6 7/6 7/6. Clap clap clap… Bellucci au prochain tour, c’est jouable.

    • Nath 24 mars 2011 at 7 h 01 min

      Il a eu chaud Blake. Non seulement il a gagné moins de points que Russel sur l’ensemble du match, mais c’est aussi le cas dans le seul 3° set.

  15. William 24 mars 2011 at 7 h 36 min

    Pas cool Davy ! Si je vous dis Verdasco, Baghdatis, Nalbandian, Davydenko… Oui oui, c’est bien ma team !! Arf…
    Pas grand chose à se mettre sous la dent aujourd’hui, Stakhovsky-Dimitrov éventuellement, Tipsarevic-Haase si on a très faim. Ca rime vraiment à rien les tournois sur 10 jours.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis