Fin de saison, occasions

By  | 26 octobre 2009 | Filed under: Actualité

Marcos Baghdatis, Stockholm 2009 (photo DR)C’est parti pour les infos de la semaine. Session de rattrapage pour ceux qui n’auraient pas suivi cette palpitante semaine dominée par les rendez-vous de Stockholm et de la Kremlin Cup moscovite.

Saluons tout d’abord les retours de flamme de la semaine, au premier rang desquels Marcos Baghdatis. Ferrero, Kendrick, Clément et Rochus, ce n’est pas le tableau de chasse de l’année, mais cela permet enfin à Marcos de retrouver le goût de la victoire. Ce trophée de Stockholm, son troisième en carrière, est son premier depuis Zagreb en 2007. Tombé à la 150e place mondiale au mois de juillet, le finaliste de l’Open d’Australie 2006 pointe à présent 41e à l’ATP à la suite d’une série de trois titres sur le circuit Challenger ces derniers mois, assortis d’une belle résistance à Rafael Nadal au premier tour de Pékin. Radieux, le Chypriote savourait : « Je suis juste heureux et j’espère que cela va continuer. Je ne veux pas me mettre de limites. Je ne veux pas me fixer d’objectifs. Je veux juste être plus constant qu’avant. »

Lui aussi finaliste à Melbourne, il y a maintenant près d’une décennie, Arnaud Clément n’en est pas (plus ?) à l’étape de la remontée fantastique. Mais son quart de finale en Suède, son premier sur le grand circuit depuis Wimbledon 2008, apparaît comme une bouffée d’air frais pour un joueur en nette perte de vitesse.

Il n’a jamais joué de finale de Grand chelem, mais Olivier Rochus fut tout de même un solide membre de l’élite mondiale. Vainqueur de Feliciano Lopez et Jarkko Nieminen à Stockholm, le cadet de la fratrie Rochus montre à 28 ans qu’il a encore des arguments à faire valoir. Souhaitons que cette finale, la première depuis 2007, le relance pour 2010.

Et puis il y a le cas Joachim Johansson. Il convient ici de dire un petit mot sur la 48e tentative de comeback du Suédois, l’homme au service tellement puissant qu’à chaque mise en jeu il se déboîte l’épaule. Vainqueur de Lleyton Hewitt à Kuala Lumpur, il a cette fois atteint les quarts de finale « à la maison », en la capitale suédoise.

Qui dit fin de saison dit aussi occasions. Absence des meilleurs, fatigue généralisée et donc opportunités saisies par le Kazakh Mikhaïl Kukushkin et l’Ukrainien Ilia Marchenko à Moscou. Les deux qualifiés ont décroché leur première demi-finale sur le circuit, et ce sans battre une seule tête de série (ou plutôt si : Pablo Cuevas, N°5, pour Marchenko). Mais bon, comme dit le proverbe, qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse. Quant à Mikhaïl Youzhny, qui tournait autour depuis un moment (déjà finaliste à Munich et Tokyo cette année), il remporte enfin un titre, qui plus est le « plus beau de [s]a carrière, car à la maison ». Il perpétue ainsi la tradition russe à Moscou, et sauve du même coup le tournoi : c’est la première fois depuis des lustres qu’un seul membre du Top 30 – Nikolay Davydenko pour ne pas le nommer – était inscrit dans la capitale russe. Conclue par une terne finale Schiavone – Govortsova chez les filles, l’édition 2009 du tournoi ne restera pas dans l’histoire.

A contrario, certains perdent gros dans le sprint des dernières semaines. Auteur jusque-là d’une excellente année 2009, Juan Carlos Ferrero semble terminer l’exercice sur les genoux. Il est vrai que le presque trentenaire ibérique avait perdu l’habitude des saisons à 60 matchs. Résultat : une défaite au premier tour à Stockholm (Baghdatis), qui fait suite à une cinglante correction reçue des mains d’un certain Radek Stepanek lors du Master 1000 de Shanghai (6/3 6/0). Autant dire que « Juanqui », héros des deux dernières sorties de l’Espagne en Coupe Davis, est en train de voir le strapontin de joueur de simple qu’il convoitait lui filer sous le nez pour la finale contre les Tchèques.

Complétons notre panorama de la semaine par une petite virée sur le circuit Challenger. A Orléans, qui accueillait une bonne partie de la cohorte rennaise de la semaine dernière, l’idole de Sam Xavier Malisse a pris le meilleur sur le surprenant Stéphane Robert, tombeur en chemin de Jérémy Chardy. A Calabasas, Californie, les Américains ont fait main basse sur leur tournoi : Michaël Russell, Cecil Mamiit, Michaël Yani et Donald Young ont trusté le dernier carré, Young, 20 ans, remportant finalement le tournoi aux dépens de Michaël Russell, 31 ans (si si, vous savez, celui qui avait eu balle de match contre Kuerten à Roland-Garros en 2001 !).

En Amérique du Sud, on jouait à Santiago et à Florianopolis. Au Chili, Nicolas Massu a porté haut les couleurs nationales, manquant faire la nique aux douze Argentins inscrits dans le tableau. Mais en finale Eduardo Schwanck s’est révélé l’obstacle de trop à franchir pour le champion olympique d’Athènes. De Schwanck à Rufin, il n’y a qu’un pas (http://www.15-lovetennis.com/?p=239), que nous sautons ici allègrement. Car au Brésil, c’est le Français Guillaume Rufin, 19 ans, qui s’est illustré. Tombeur au premier tour de la tête de série N°1 et régional de l’étape Marcos Daniel, il remporte là son trophée le plus important à ce jour.

Hors tournois, signalons que Mats Wilander a abandonné sa charge de capitaine de l’équipe suédoise de Coupe Davis, poste qu’il occupait depuis 2003, pour une seule demi-finale à la clé (2007). Thomas Enqvist lui succède sur la chaise, ce qui ne résout toutefois pas le problème N°1 en Suède, à savoir le manque de réservoir de l’équipe phare des années 1980 : Robin Soderling est pour l’instant franchement seul pour défendre son pays dans le Groupe mondial puisqu’aucun de ses compatriotes n’émarge parmi les 250 meilleurs mondiaux. Les raisons d’espérer demeurent ainsi entre les mains des éternels blessés, Joachim Johansson et Andreas Vinciguerra, ainsi que du jeune Daniel Berta, 16 ans, vainqueur de Roland-Garros junior cette année.

Enfin, on terminera par les mésaventures d’Ernests Gulbis, convié à passer la nuit au poste après avoir voulu monnayer les services de professionnelles suédoises. Pas le meilleur moyen de faire parler de lui pour un jeune joueur qui accumule le retard sur ses camarades de promo del Potro et Cilic. Vous me direz que Grigor Dimitrov aurait peut-être préféré être à sa place plutôt qu’essuyer un cinglant 6/0 6/2 contre Jarkko Nieminen au premier tour de Stockholm. Peter Lundgren a encore bien du boulot en perspective avec son « Federer bulgare », dont il déclare : « Il est meilleur que Federer au même âge, mais a encore tout à apprendre sur et en dehors du court ». Pas sûr que ce genre de comparaison aide énormément son protégé…

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

130 Responses to Fin de saison, occasions

  1. Antoine 28 octobre 2009 at 17 h 01 min

    Commentaire à la suite de la réaction de l’ITF et de l’ATP:

    L’ATP cherche à noyer le poisson; c’est un démenti qui n’en est pas un..

    Les choses ont heureusement changé depuis…

    • Duong 28 octobre 2009 at 17 h 22 min

      oui autant le communiqué de l’ITF apporte des infos, autant celui de l’ATP ne dit rien, sinon nier tout en bloc.

      Puisque dans le cas Agassi, il n’y a eu (apparemment) aucune consultation d’un « tribunal indépendant » …

      • Jérôme 29 octobre 2009 at 6 h 13 min

        Sur la confession « posthume » d’Agassi, l’affaire méthamphétamine qu’il évoque peut d’autant plus, a pasteriori (et donc avec un possible anachronisme) être qualifiée de pure affaire de drogue et non pas de dopage, dans la mesure où ça a coïncidé avec un véritable effondrement tennistique. C’est précisément la période à laquelle il plonge aux tréfonds du classement.

        Il se fait prendre en 1997 et ce n’est que courant 1998 qu’il commence à remonter au classement.

        Ce qui me paraît plus étonnant, tel du moins que présenté par les dépèches et articles de presse, c’est le fait que Dédé aurait été contraint, enfant, de jouer au tennis et qu’il n’aurait pas vraiment aimé le tennis. Le raccourci me paraît un peu rapide tant j’ai du mal à imaginer qu’on puisse bien faire pendant aussi longtemps quelque chose qu’on n’aime guère.

  2. karim 28 octobre 2009 at 18 h 35 min

    Je change de sujet très brièvement…

    Mais c’est qu’elle est super mignonne la Wozniacki! Je dois avouer qu’avec le peu d’intérêt que j’ai ces jours-ci pour la WTA, je ne pourrais pas reconnaître sur photo les Azarenka, Wozniacki, Duchevina etc. Je ne les ai pratiquement jamais vues à l’oeuvre. Et hier sur eurosport je tombe sur une interview de la danoise, fardée et pomponnée à souhait. Elle est su-perbe!!!

  3. Antoine 28 octobre 2009 at 22 h 26 min

    Je m’étais décidé à regarder un peu ces dames à Doha et qui vois je ? Safina contre Jankovic…Chacune gagne son service, Safina sert dans le troisième jeu, est menée 15-30, Jankovic fait un super retour gagnant qui fait 15-40 et Safina s’effondre en larmes et abandonne..Elle n’avait pas l’air blessée pourtant et je me disais qu’elle devait avoir reçu une très mauvaise nouvelle avant le match. Mais non, c’est son dos, en compote lui aussi…

    Vu ensuite le début et la fin du match entre les deux W…Cela devient vraiment prévisible entre ces deux là: Vénus a un meilleur tennis, mais quand cela compte il n’y a pas photo…Décevant, car pour le peu que j’ai vu, j’ai trouvé que S. avait de plus en plus de mal à se déplacer…

    Vivement le retour de Justine…

    • Antoine 28 octobre 2009 at 22 h 27 min

      Ah, j’oubliais, dans la catégorie simple mixte, Marat a dérouillé Gasquet comme il se devait…

  4. Sam 29 octobre 2009 at 0 h 43 min

    Donc maintenant il va se prendre une bralée contre Andreev.

    • Antoine 29 octobre 2009 at 9 h 43 min

      En bonne logique, oui..Gasquet sera peut être le dernier joueur a avoir été battu par Marat..

  5. franckie 29 octobre 2009 at 15 h 30 min

    karim tu parles de wozniaki,moi je suis tombée je crois mardi sur myskina.j’avais beaucoup entendu parler d’elle mais sans l’avoir vraiment vu,olala!!!!!!!!

  6. martin 29 octobre 2009 at 19 h 02 min

    Bonsoir tout le monde,

    En ce moment, je regrde pas mal le tennis : masters à doha pour ces dames, et Lyon pour ces messieurs.

    Safina a un vrai problème, clairement. Elle s’est pétée le dos, OK, soit. Mais il n’y a pas que ça, ça me semble évident. Elle a un problème d’ordre mental. Le fait de se faire écrabouillée deux fois n finales de C par 2 adversaires différentes est révélateur. Et le entendre partout qu’elle est une n°1 mondiale au rabais, non crédible (ce qui est totalement vrai), ne doit pas lui faire plaisir. Je crois qu’elle doit parler à son frère, qui la connait si bien, et qui connit aussi si bien le tennis de haut niveau, ses exigences etc.. Il est bien placé pour savoir pourquoi il n’a aps eu la palmarè qu’il arait pu voir avoir, le bougre !! Si j’étais Safin, je paierai 15 jours de vacances à ma soeur, rien qu’avec moi, tous les deux, loin du monde, de la foule, des médias, des caméras etc… et je lui parlmerai et je l’écouterais. Il aime sa soeur, il doit l’aider. Et il peut le faire, mieux que personne.

    Sinon, Wozniacki est hallucinante. Il y a quand même de belles bagarrs chez les nanas. La daboise, elle a été au bout, admirable de combativité. Zvonareva a dormi pendant un set mais, contrairement à Bartoli contre Hénin il y a deux ans, elle ne s’est pas liquéfiée.
    Elle pleurait comme une madeleine (pourquoi ?? parce qu’elle jouait si mal ??) mais à la fin, c’est la danoise qui pleurait (de douleur)
    et qui a gagné. J’ai pensé à Sampras contre Corretja à l’USO en 96 (quand il avait vomi, et fini, et gagné le match, avec des douleurs d’estomac énormes, uniquement sur son service) ou Sampras contre Courrier, au moment de la mort de Gullickson. Beaucoup d’émotion. Dans lestribunes, à Doha, les parents de Wozniacki regardaient leur fille. A la place de son père, j’aurais été très très fier de ma fille. Elle a montré une attitude de combattante dont feraient bien de s’inspirer plusieurs joueurs et joueuses français (Gasquet, Bartoli, Cornet, Mathieu…). Et en plus, elle est effectivement très mignonne, ce qui ne gache rien (n’est-ce pas Karim ?)

    Le jeu féminin est très pauvre techniquement mais commele niveau est globlement homogène, il y a souvent des bagarres très intenses aux niveau physique et mental. Pour moi, il n’y a que 3 très grandes championnes actuelles : les deux belges, maintenant qu’elles ont revenues…, et Serena. Une grande championne : Vénus, et un palanquée de « bonnes  » joueuses. Quand elles s’affrontent, ça donne souvent une belle bagarre. Mais techniquement et tactiquement, c’est d’une pauvreté… Malgré ça, franchement, entre les Azarenka-Wozniacki ou Zvonareva-Wozniacki tous récents et les Llodra-Ouahab (pourtant j’aime beaucoup llodra), Simon -Bolleli ou Tsonga-Kim, je choisis ces dames. Clairement. Une fois n’est coutume.

    Pendant ce temps-là, à Lyon, les français sont contents. Ils seront au moins 5 en 1/4 de finale, sans doute 6 (Rochus risque une branlée contre JWT) et peut-être même 7 si Clément continue sur sa belle série actuelle en dominant Becker. 7 sur 8… Seul le grand Ljubicic lutte contre l’hégéonie française en France. Allez Ivan !!! Ca serait rigolo qu’il gagne… Joli pied de nez, et belle récompense pour ce grand joueur, au crépuscule de sa carrière.

    7 sur 8 en 1/4 de finale d’un tournoi ATP 250 minimum, c’est déjà arrivé ça ???

    • Jean 29 octobre 2009 at 19 h 47 min

      C’est vrai qu’il y a quelques jolis combats, j’ai vu le Wozniacki/Azarenka (aie aie, il faut apprendre à écrire de nouveaux noms) et le Wi/Wi, les rebondissements du tennis féminin sont souvent très étranges. Ce qui fait surtout bizarre, c’est de voir des matchs si accrochés se dérouler devant 50 personnes, sans compter les ramasseurs, mais avec la famille.

      Safina à mon avis, il ne sert même plus à rien d’en parler. Il est heureux que Serena termine l’année au premier rang (d’autant qu’elle va jouer la finale de la Fed Cup et qu’elle participe également aux Masters de double), j’espère qu’elle ne sera pas suspendue en Australie.

      • martin 29 octobre 2009 at 20 h 15 min

        suspendue ? pourquoi ?

        Et Safina, non, je ne suis OK avec toi. Elle a ses problèmes, OK, comme tant de jouers et joueuses. Et elle peut les regler. Elle ne sera jamais la plus grande joueuse de l’année mais elle peut devenir une AUTRE joueuse. Si elle regle ses problèmes mentaux (et son frère peut et doit, je pense, l’y aider), elle peut avoir d’excellents résultats.

      • Jean 29 octobre 2009 at 20 h 20 min

        Vite fait, je partais : suite à son attitude en demie de l’USO. On en parlait il y a quelques temps, je ne sais pas si c’est toujours d’actualité.

        Safina : je voulais juste dire que mieux vaut lui laisser le temps de digérer cette période (c’est quand même un écroulement tout à fait unique pour un n°1, toutes ces contre perfs), ne pas trop attendre d’elle (je crois qu’elle se met elle même la pression).

    • colin 29 octobre 2009 at 20 h 45 min

      Ljubicic a déjà gagné à Lyon, c’était en… 2001. Et Clément, qui vient de se qualifier pour les quarts, en… 2000.

      Sinon la stat 7/8 frenchies a bien dû déjà arriver à Metz, Benoît kesstendis?

      • martin 29 octobre 2009 at 20 h 59 min

        Oui, à metz je ne serais qu’à moitié étonné.

        A st petersbourg, y a que des abandoons. Les joueurs sont cramés… Comme chaque année à cette période. Le calendrier doit être revu, vraiment. Il y a un vrai problème. Après Shangai, St Petersbourg (OK, petit tournoi, mis c’est pas la question : tant de joueurs qui abandonnent, c’est pas normal)
        Il faut que l’ATP agisse.

        Je propose une lettre ouverte à ces messieurs de l’ATP…

    • Guillaume 29 octobre 2009 at 21 h 00 min

      Le plateau de Lyon est l’un des moins relevés de l’histoire de ce tournoi. Dire que Sampras est venu y gagner trois fois…

      A ce que j’ai compris, les sponsors se sont faits plutôt discrets cette année et Gilles Moretton a choisi « d’assurer » la venue d’un gros poisson en la personne de Jo-Wil… quitte à ce que la garantie du 8e mondial explose une grosse partie du budget joueurs, et que le reste du plateau en pâtisse.

      Ce qui rend pour le moins malvenus les commentaires de Tsonga qui s’amusait en début de semaine à juger ses petits camarades Monfils et Gasquet sur l’air du « traîtres à la patrie ». Alors que s’ils ne sont pas là (surtout Monfils, apparemment), c’est que l’argent dépensé pour faire venir Jo-Wil – et Gilles Simon, quand même – ne permettait pas d’avoir les autres « Mousquetaires »

      Wozniacki ? Je l’avais vu pour la première fois à Eastbourne. Pas le tennis le plus enthousiasmant qui soit, mais une jolie fille – Karim, que se passe t-il ? C’est normal que pour une fois on ait les mêmes goûts ??? -, aussi bagarreuse que rieuse et spontanée. Rafraîchissante.

      • martin 29 octobre 2009 at 22 h 13 min

        C’est vrai ? JWT a dit ça ? Dans quel canard ou site ? Plutot maladroit, c’est vrai… Il ne maitrise pas encore son discours avec les médias.
        Serait-il aussi en train de prendre une petite grosse tête ?
        Il dit ça de joueurs qu’il décrit comme ses « copains » dès qu’un match de coupe davis approche. Moi, ça me gonflerait un peu qu’un « copain » dise cela de moi, en toute hypocrisie.

        Sinon, c’est vrai, le plateau de Lyon est rrès faible. Benjamin Becker, tête de série 7 mais 44ème mondial, ça fait regretter la grande époque, quand monsieur Sampras aimait trainr ses guêtres dans les environs…

        Bon, JWT est en train de coller une jolie raclée au pauvre Rochus, comme prévu.

      • Antoine 30 octobre 2009 at 10 h 11 min

        Tu confirmes ce que j’avais écrit en début de semaine: Tsonga est venu à Lyon car il a négocié une grosse garantie. Point final.

        • martin 30 octobre 2009 at 13 h 05 min

          Oui, bien sûr. Mais je veux quand même croire qu’il existe encore des gens qui souhaitent respecter leurs engagements.

  7. martin 29 octobre 2009 at 19 h 07 min

    Désolé pour les nombreuses fautes de frappe… Mon clavier n’est pas idéal pour la frappe. Je viens de me relire et j’ai un peu honte..

  8. Duong 29 octobre 2009 at 23 h 42 min

    Le tableau de Lyon n’est pas équivalent à la grande époque du tournoi, c’est vrai, mais :

    1. c’est normal à partir du moment où Lyon n’a pas obtenu le statut d’ATP500 : Lyon faisait partie des tournois qui donnaient le plus de points ATP dans l’ancien système du fait d’une grosse dotation en argent, et comme Vienne et St Petersbourg qui sont dans le même cas, il est dans la catégorie des « petits ». A l’inverse, la semaine prochaine pour les ATP500, tous les meilleurs seront là sauf des blessés (Del Potro et désormais Söderling, peut-être Roddick …)

    2. comme il y a 7 Français en 1/4 on a tendance à penser que c’est nul, mais … le fait est que c’est des bons joueurs : Benneteau, Gicquel, Llodra sont clairement des top-50 en indoor, Serra est juste derrière. En plus, d’après ce que j’ai lu, Gicquel et Llodra ont tous deux dit qu’ils avaient joué leur meilleur match de l’année donc leur duel promet. Et Benneteau vient d’atteindre le meilleur classement de sa carrière il y a 2 semaines (33e) après une belle saison. Clément revient : c’est vraiment LA nouvelle surprenante. Avec Ljubicic en plus, franchement ça fait des beaux quarts pour un ATP250. Pas la grande époque de Lyon mais un bel ATP250.

  9. karim 30 octobre 2009 at 8 h 48 min

    Le championnat de France de tennis se dispute cette semaine à Lyon. Et le tableau est open, avec la présence d’un invité en la personne du Croate Ivan Ljubicic.

    • martin 30 octobre 2009 at 13 h 07 min

      Il manque Monfils, quand même.

  10. Fart-Burna 30 octobre 2009 at 13 h 06 min

    Clair c’est le masters France en anticipé, il est licencié dans quel club Français Ljubicic pour avoir le droit à l’invitation ? L’ASPTT La Bourboule (à zéro) ?

    Bon OK suite à ce premier commentaire avec un vieux calembour tout foireux dedans, je m’en vais voir à la Bastille si j’y suis… Je prendrai le temps de poster moins foireux un peu plus tard, une fois ma baignade dans le canal terminée.

    • MarieJo 30 octobre 2009 at 13 h 10 min

      welcome ! tu te jettes déjà dans le bassin de l’arsenal à peine arrivé ? ouille ! bon je te jette la bouée pour remonter ok ?

  11. Sam 30 octobre 2009 at 13 h 15 min

    Martin, l’idée que Marat donne des conseils à sa frangine sur l’approche mentale, c’est une blague ?

    • martin 30 octobre 2009 at 15 h 32 min

      Non, pas du tout, pourquoi ?

      Enfin, si, je devine très bien pourquoi. Marat n’est pas un modèle du genre au niveau approche mentale de la dicipline….

      Mais peu importe, je reste convaincu que Dinara aurait beaucoup à gagner si elle écoutait son frère, pour peu que ce dernier lui dise ce qu’elle a besoin d’entendre !

      Le truc, c’est que Marat connait le haut niveau, a gagné des titres GC, il sait ce qu’il faut faire pour arriver, et durer, au sommet. Un truc que lui n’a jamais voulu faire, trop fétard qu’il est. Mais la recette, il la connait.

      Et comme il est son frère, et que cette dernière lui voue une admiration sans bornes…

      • Sam 30 octobre 2009 at 15 h 44 min

        Sais pas. Safina semble focalisée sur ses échecs. Et si elle regardait ce qu’elle a réussi, histoire d’arrêter de se mortifier sur ce qu’elle n’est pas ou pas vraiment, « N°1″?

        La présence de son frêre semble assez envahissante. Pourquoi, au contraire, ne serait-ce pas elle qui lui donne des conseils ?

        Après, la réputation de fêtard de Safin a largement pris le pas sur celle de grand blessé: quelle est la part des choses ?

  12. Duong 30 octobre 2009 at 13 h 32 min

    Sur l’histoire du calendrier et de la « lettre ouverte à ces messieurs de l’ATP » proposée par Martin, j’ai quand même une info : le calendrier est figé jusqu’à 2011 y compris, il y a des contrats dans ce sens.

    C’est peine perdue, c’est trop tard … ou trop tôt pour la période suivante, bref c’est le mauvais moment.

    C’est quand même incroyable que les Nadal, Roddick et autres se lancent dans de grands commentaires dans la presse … longtemps après la bataille !

    C’est un sujet compliqué, et franchement toutes les déclarations des joueurs donnent l’impression de vrais « amateurs » … des mois après la bataille, des contradictions dans leurs déclarations (c’est quand même eux qui ont défendu Hambourg et Monte-Carlo !), bref c’est des purs amateurs au pays des bisounours qui croient inventer le monde dans les medias … on est très très loin de quelque chose qui pourrait être sérieux.

    Je crois plus aux types qui s’investissent vraiment et qui ont l’air plus sérieux (Ljubicic, et dans une moindre mesure, Federer : en plus, ça tombe pas plus mal que c’est des vieux et qu’ils auront peut-être du temps bientôt, en tout cas Ljubicic car Federer, on préfèrerait qu’il fasse autre chose …).

    La politique et les sujets sérieux avec des enjeux importants et des intérêts contradictoires, c’est pas fait pour les bisounours.

  13. Antoine 1 novembre 2009 at 10 h 20 min

    Il n’est pas mal du tout ce tournoi de Lyon !

    Avant hier il y a eu Tsonga Clément qui se laissait agréablement regarder même si Tsonga a largement arrosé en coup droit.

    Et puis, j’ai été très heureux de voir Llodra très bien jouer à nouveau et se sortir des griffes de Simon qui perd une nouvelle fois contre lui. Sept français en quarts plus Ljubicic et, au final, il ne reste plus que Llodra. Il joue très bien aussi Ljubicic. Cela va être grosse bataille de service et celui qui retournera le mieux gagnera..

    Llodra a 29 ans maintenant et il fait figure de fossile avec sa manie de vouloir monter au filet sur presque toutes les balles ! J’aime vraiment son jeu. Quand il joue bien, c’est à dire d’abord quand il sert bien, sur surface rapide, en indoor, il est loin d’être ridicule et il est capable d’évoluer à un niveau top 15 (?) sans problème. Bon, j’aime bien Ljubicic aussi alors je n’espère qu’un bon match..

    • Antoine 1 novembre 2009 at 10 h 43 min

      Ah, au fait, je n’avais pas encore lu la suite des révélations- confessions de Dédé: incroyable !

      Qu’est ce qui est plus grâve au fond: de porter une perruque ou de se droguer ? je crois que c’est quand même de porter une perruque qui est le plus ridicule. En plus, pour en avoir déjà porté une toute une soirée (si!si!) , je peux vous dire que c’est vraiment désagréable: on crève de chaud là dessous, alors en jouant au tennis et en transpirant comme une bête, cela doit être l’enfer. Enorme performance de Dédé !

      Cela aurait été vraiment marrant que sa perruque se détache en finale de Roland Garros..Je crois que ni lui, ni ses sponsors de l’époque ne s’en seraient remis. Après une pareille supercherie, il aurait été la risée générale au n’aurait même pas osé se pointer après au Futures d’Oulan Bator !

    • Guillaume 1 novembre 2009 at 12 h 16 min

      Antoine je ne veux même pas savoir comment tu en es arrivé à porter une moumoutte en soirée ;)

      Ceci dit, cette anecdote est très évocatrice quant aux préoccupations de Dédé à l’époque : il est en train de jouer une finale de GC, et n’a rien de mieux à penser entre chaque point (chaque frappe ?) que « est-ce que ma perruque est bien attachée ? ». Image is everything, on vous dit ! S’il a suivi l’histoire, Andres Gomez doit être mort de rire quand il contemple sa réplique de la Coupe des mousquetaires. Quant à Agassi, on se rend encore mieux compte de l’extraordinaire chemin parcouru au fil d’une vie.

      J’espère que Ljubijic va gagner cet aprem. Dans ses grandes années, je trouvais que son énorme service le rendait ennuyeux. Mais depuis un an ou deux que ce service est moins performant, j’ai appris à apprécier le reste d’une panoplie extrêmement agréable à contempler. Ce gars est hyper délié, facile, tant en coup droit qu’en revers. En gros, derrière le serveur fou se cachait un très beau tennisman.

      • Antoine 1 novembre 2009 at 17 h 00 min

        Et bien, c’est fait Ljubicic a gagné ! Le match était plus serré que le score ne l’indique mais Ljubicic a été plus costaud, Llodra un poil en dessous de son niveau de demie finale et de la semaine. Je n’avais pas de préférence et je trouve épatant que Ljubicic ait gagné..

        Mine de rien, voilà un type qui a 30 ans, après pas mal de galère pour cause de blessure, redémarra à zéro ou presque en début d’année, classé 55ème ce qui n’est pas terrible pour un ex numéro 4, et qui va quatre fois en quarts d’un MS, soit autant que Tsonga (2), Simon (2) et Monfils (0) réunis en semble pour l’occasion, qui se retrouve contre sept franchies à Lyon et qui gagné huit ans après alors que c’était à l’époque son premier tournoi…

        Chapeau Ljubicic !

        Il aurait pu faire mieux s’il se déplaçait mieux et était capable de se passer d’une préparation aussi ample mais il a bien montré que quand on a été à un très bon niveau, on est parfois capable de faire encore de belles choses, même tard..Je ne sais pas quel sera son classement en fin d’année mais sa progression sera l’une des plus fortes des joueurs finissant dans le top 50, c’est sûr..! Bravo à Llodra pour sa semaine et sa place en finale aussi, pour un WC tombé au delà du top 100, il a aussi montré qu’il n’était pas là par hasard..

  14. Antoine 1 novembre 2009 at 17 h 18 min

    Les organisateurs du tournoi de Bâle ont programmé une rentrée vraiment paisible pour le champion national…

    Federer va jouer un premier tour en forme d’entraînement contre un qualifié suisse au premier tour, au pire jouer contre Seppi au tour suivant, puis peut être Blake en quarts et Gonzo en demies..

    De son côté, Djokovic va devaoit jouer un premier tour contre Beck qui est quand même 34 ème et devrait retrouver en quarts soit Ljubicic, soit Wavrinka avant de devoir jouer Cilic ou Stepanek en demies, à moins que Karlovic joue les trouble fêtes sur ce court rapide de Bâle..

    La logique veut donc que Federer n’ait guère de soucis à se faire avant la finale, avec au bout, peut être un quatrième titre à la clé…

    La Suisse, c’est propre et c’est paisible; on ne laisse pas grand chose au hasard…

  15. Jean 1 novembre 2009 at 17 h 50 min

    Le con, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas autant marré ! Ca va faire bien dans les livres d’histoire, aux côtés des stigmates de Borg et de la chute de l’Icare New-yorkais : « En 1990, le jeune favori américain s’est vu handicapé par un défaut de fixation de postiche capillaire et laissa échapper le match au bénéfice d’un vétéran équatorien. » C’est vrai qu’il avait l’air nerveux…

    On ne mesurera décidemment jamais assez la chance de Gomez dans cette édition, ça concurrence largement celle qu’a eue Lendl quand la victoire promise à Noah d’une façon certaine lui a été offerte par une poignée de valise (un truc jaune qui rigole).

    Une bien belle année people en tout cas, avec la bouteille à Roger, les soirées techno de Ritchie, la conversion de Monfils, les confessions de Dédé… Antoine : « Qu’est ce qui est plus grave au fond : de porter une perruque ou de se droguer ? » Ou sortir avec Barbara Streisand ?

    Pas vu la finale de Lyon (faut pas exagérer) mais comme d’habitude, match merdique et décousu entre les Soul Sistren, et comme d’habitude, victoire de la boss Serena, qui sait décidemment serrer le jeu aux moments importants et qui tient sur ses épaules tout le circuit WTA. Une concurrente ? Les deux joueuses étaient complètement sur les rotules et leurs traits tirés impressionnants, surtout chez Serena. Déjà que le jeu de jambe n’est pas leur fort, mais là…

    Une belle année, avec deux GC, un Masters, et, j’insiste, un petit chelem en double.

    • Antoine 1 novembre 2009 at 18 h 21 min

      C’est quoi cette histoire de poignée de valise ? Je ne me souviens plus..Et la bouteille de Roger ? Pas compris l’allusion…?

      Monsieur ne veut pas regarder la finale de Lyon ? Et pourquoi donc ? Moi j’ai zappé la finale entre les deux W. et me dis que j’ai bien fait puisque j’avais vu leur match de poule autrement meilleur…

      J’ai de plus en plus de mal à regarder un match féminin, alors que j’y ai passé pas mal de temps dans le passé, au point que je regardais les matchs entre ces dames nettement plus assidûment que les matchs entre mecs. Cela me parait très loin désormais: il y a Séréna, qui ne sait pas vraiment jouer au tennis, mais qui a un mental de grande championne et le reste qui, mis à part sa soeur, qui joue un peu mieux mais qui est plus fragile, ne vaut pas tripette..

      Navratilova devrait reprendre du service…enfin, j’exagère à peine, mais fonde quelques espoirs sur Justine Hénin…

    • Jean 1 novembre 2009 at 19 h 08 min

      Tu ne te souviens pas de cette histoire de valise tombée sur la cheville de Noah en 86 et qu’il avait empiré en se soignant au laser ? D’aucun considèrent que Yann était cette année là dans sa meilleure forme et favori pour RG (il avait battu Lendl à Forest Hills mais avait perdu à Rome au tie-break du troisième), son abandon avait en tout cas ouvert un boulevard à Lendl en cette année de défaillance wilanderienne (Kriek et Pernfors, on avait eu avec quelques vieux une discussion sur le sujet sur un article paru sur –biiiiiip- que j’avais consacré au Franco-camerounais).

      Bon la bouteille, c’est juste en rapport au déchaînement contre le Suisse en début d’année. Les révélations de Dédé font aussi beaucoup couler d’encre sur les forums, au-delà des discussions d’initiés, ce qui risque de rester chez le grand public et que j’ai déjà constaté (dans le traitement de l’info par les médias généralistes), c’est Dédé = dopé.

      Euh…, en fait, Ljubicic me fait super flipper. Pour le coup, ça irait peut-être mieux avec une moumoutte. Ou une cagoule.

      Et, oui, on verra l’année prochaine si les deux Belges parviennent à animer le circuit (et à effacer l’impression laissée depuis 2 ans), j’espère que Justine connaîtra le même succès que Clijsters. Serena a le mérite d’assumer ses responsabilités, derrière, il ne semble pas y avoir grand monde de folichon. Pour l’heure, Wozniacki a gagné l’estime de tous, mais j’ai un peu de mal à comprendre l’état de délabrement physique de ces demoiselles (les Williams ont très peu joué depuis l’USO. En tout cas, elles sont forfaits pour la Fed Cup et rentrent chez elles).

      • Antoine 1 novembre 2009 at 23 h 00 min

        Ce qui est sûr, Jean, c’est que Ljubicic ne porte pas de moumoute…OU alors très très discrète..!

  16. Sam 1 novembre 2009 at 21 h 57 min

    Si j’étais Nike, je commercialiserais vite fait la dite perruque pour la sortie du bouquin, ca ferait un super produit dérivé (pourquoi quand j’ai une idée qui pourrait faire ma fortune,je la diffuse immédiatement sur un forum, moi ?).

    Sûr que ca amuserait illico un mec comme Djoko de se pointer avec ce, ce quoi en fait ? Cet espèce d’écureuil sur la tête, au premier tour à Bâle. Maintenant, pensons très fort au kit Agassi 90: l’écureuil, le cycliste,la boucle d’oreille, etc. Vous y êtes ? Alors maintenant imaginez avec ça:
    - Andy Murray.
    - Gilles Simon.
    - Ivo Karlovic.
    - Guy Forget, Tarpichev… Ca marche bien.

  17. Duong 1 novembre 2009 at 22 h 48 min

    Sur l’histoire de la perruque il faut tout de même se mettre à la place d’Agassi : il n’avait pas le choix, et si elle était tombée, il aurait été complètement ridiculisé.

    un jeune, une star … il n’avait pas le choix.

    Triste.

    PS : rien de comparable avec l’histoire de la drogue qui, là, est grave (et encore plus graves sont les multiples rumeurs de dopage sur son compte)

    • Duong 1 novembre 2009 at 22 h 52 min

      aussi je précise pour les plus jeunes que la « mode de se raser les cheveux » n’est arrivée que plus tard.

      Je me souviens de Forget se rasant les cheveux aux débuts de cette mode … et franchement ça m’avait choqué à l’époque, alors qu’aujourd’hui on en voit à tous les coins de rue.

      Alors en plus Agassi un jeune … il n’avait pas le choix.

  18. Duong 1 novembre 2009 at 22 h 50 min

    Federer ne va pas jouer son premier tour contre un qualifié suisse, mais contre un qualifié belge : Olivier Rochus, qui s’est fait démonter cette semaine par Tsonga, mais qui avait joué ce jour-là un match infiniment supérieur à son match du lendemain contre Clément.

    Olivier Rochus est plutôt bien dans son tenis actuellement, même si évidemment Federer est nettement supérieur.

    • Antoine 1 novembre 2009 at 23 h 12 min

      Je vois, cher Duong, que tu te tiens à la pointe de l’actualité ! Le qualifié Suisse a été remplacé par 0. Rochus ! Etonnant d’ailleurs car je n’avais pas écrit celà pour le le
      plaisir de décrire le parcours facile du Suisse mais parce que c’était ce qui figurait au tableau de Bâle en début d ‘après midi..

  19. Antoine 2 novembre 2009 at 0 h 18 min

    Sinon, Serena a gagné, What else ? Y en a t il seulement une autre ?!? C’est vraiment le désert, et chez les hommes, la réalité apparaîtra également bien vite…

  20. Kristian 2 novembre 2009 at 7 h 39 min

    Salut a tous
    Cette histoire de perruque est quand meme hallucinante. Je me souviens bien avoir eu un choc quand j’ai vu Agassi tout chauve pour la premiere fois a l’Australian Open 95, alors que deux mois plus tot a Bercy, il avait encore plein de cheuveux. Il y avait quelque chose de pas tout a fait naturel dans ce changement radical.. mais je ne me serai jamais doute du truc.

    Sinon Jean, comparer la baraka de Gomes en 90 a une soit disant chance de Lendl en 86.. Lendl en 86 etait quand meme numero 1 est assez indiscutablement le meilleur au monde sur terre. Evidemment finir sur Kriek et Pernfors, ca fait rigoler, mais pour Lendl, c’etait de l’echauffement. D’ailleurs il n’enlevait pas son survet.

  21. Guillaume 2 novembre 2009 at 9 h 40 min

    Pas mal de bouleversements au classement cette semaine, vu que les joueurs ont perdu les points de Bercy 2008. Nalbandian coule (69e, – 42 places), Blake également (41e, – 18), quand Tsonga n’en perd qu’une (9e), au profit de Verdasco, ce qui montre que le Français a bien amorti la chute par ses résultats 2009.

    A noter que Marat est remonté 62e suite à sa demie à St Petersbourg. Le suspense reste total pour savoir qui de Santoro ou Safin finira sa carrière devant l’autre :)

    • karim 2 novembre 2009 at 9 h 49 min

      Je me demande si Safin ne vit pas sur ses points d’il y a cinq ans…

  22. karim 2 novembre 2009 at 9 h 48 min

    Personnellement je pense que cette histoire de perruque c’est du pipeau. Et j’avoue ne pas comprendre cet épisode, celui où un mec respecté voire vénéré se tire un obus de mortier dans la tête avec des confessions gores. Je vois bien le plan marketing derrière mais franchement sur ce coup il me déçoit beaucoup le Dédé.

    • Guillaume 2 novembre 2009 at 10 h 02 min

      Le plan marketing existe, mais je ne crois pas que ce soit la seule raison de ce grand débalage. Comme tu le dis bien, Agassi est un mec respecté voire vénéré, et je me dis que le Agassi des 2000′s veut, s’il doit être aimé, l’être pour de bonnes raisons. Pour ce qu’il est aujourd’hui bien plus que pour ce qu’il fut. Autrement dit, Dédé cherche peut-être justement à casser sa légende pour rétablir certaines vérités. Montrer que l’exemple qu’il est devenu n’a pas à être fier de tous ses choix, et que tout le monde fait des erreurs. Quelque part, quand tu le vois s’investir dans ses actions caricatives, ces confessions sont dans la logique de ses actes ces dernières années. S’il doit être aimé, il veut que cela soit en toute connaissance de cause, et pas sur une mythologie quelconque.

      • Antoine 2 novembre 2009 at 13 h 17 min

        Lu sur un des articles que l’on peut consulter en cliquant sur « court coverage » que Dédé aurait touché 5 M$ d’avance pour son bouquin contre 1 pour Sampras. le commentaire du journaliste est qu’aucun éditeur ne lui aurait donné cette somme s’il n’avait pas promis que cela allait être bien juicy..Par ailleurs, il racontait lors de l’US Open au moment ou des journalistes avaient déjà son bouquin qu’il concourrait pour le prix Pulitzer…

        Il n’y a pas de doute à avoir sur le fait que ce plan comm a pour objectif de maximiser les ventes..

        5 M$, c’est toujours bon à prendre, même pour Dédé qui n’en a pas besoin..

        Il a peut être d’autres raisons de se livrer à ce grand débalage mais je trouve aussi que c’est très décevant..

    • Guillaume 2 novembre 2009 at 19 h 05 min

      Mouais… On a pas du tout la même sensibilité. Moi, je trouve un côté assez sain à ce grand débalage. C’est comme si Agassi se débarassait des derniers oripaux d’une première vie dont il n’est pas très fier. Il casse le mythe du joueur « respecté voire vénéré », comme dit Karim – chose qui le mettait peut-être mal à l’aise – et laisse place à l’être humain derrière l’idole. Genre « Vous voulez m’aimer ? OK, mais vous devez savoir la vérité ». Oui, sain et courageux sont les deux mots qui me viennent à l’esprit pour qualifier ce comportement. Le tout agrémenté d’un sens du business assez aigu, là-dessus on est sur la même longueur d’onde !

    • Duong 2 novembre 2009 at 23 h 01 min

      Franchement je ne pense pas que l’argent puisse être une motivation suffisante pour s’exposer autant.

      On a aussi le droit d’avoir une certaine profondeur d’âme à presque 40 ans (j’ai le même âge que lui ;) ) et dire les choses qu’on a sur le coeur.

      Il a de l’argent, sa femme aussi, et son livre se serait vendu de toute façon …

      Une profondeur d’âme, donner du sens à sa vie, je ne sais pas quel âge vous avez, mais moi à mon âge ça me parle et si j’avais autant de temps qu’Agassi (et si ça pouvait intéresser autant ;) ), probablement j’écrirais aussi ce que j’ai sur la patate.

      En l’occurrence, il semble en avoir pas mal, en partant de son père jusqu’à beaucoup de choses.

  23. Jean 2 novembre 2009 at 15 h 27 min

    Et encore, c’est pas fini, on apprend maintenant que le père d’André l’a élevé aux amphèts. Effectivement, on peut difficilement faire plus juicy.

    Ça me fait douter de tout cette histoire : et Vilas, c’était ses vrais poils ? Et Sampras, ses vrais sourcils ?

    • Antoine 2 novembre 2009 at 16 h 04 min

      Stupéfiant ! Je viens de lire celà aussi..Son père le gavait aux amphets pour qu’il puisse jouer plus..Apparemment,chaque jour André distille une nouvelle confidence à un journaliste en attendant la sortie de son bouquin le 8…Demain, Dédé va nous parler de quoi ? de ses difficultés sexuelles ?

      Au train ou cela va, je ne sais pas combien il va en vendre, mais son image aux Etats Unis et à un moindre degré ailleurs, va en prendre un sacré coup.Il a l’air d’être en pleine spirale autodestructive…Cela ne va pas améliorer la collecte de fonds au profit de sa fondation..

  24. rony 2 novembre 2009 at 16 h 11 min
    • Christian 2 novembre 2009 at 16 h 27 min

      C’est qui le laideron à côté ? C’est quand même pas Graff ?

      • Antoine 2 novembre 2009 at 16 h 28 min

        Et si, c’était au bal des champions à Wimby en 92. Elle est beaucoup mieux maintenant Stephie..

        • Christian 2 novembre 2009 at 18 h 57 min

          Un espoir pour toutes les femmes ! Et dire que seuls les hommes sont supposés (parfois) s’améliorer avec le temps !

  25. Ulysse 2 novembre 2009 at 16 h 40 min

    Puisqu’on parle de cheveux et de dopage, voici une information qui mèle les deux et qui avait échappé à mon scanning de l’info à l’époque. Je trouve qu’on en a peu parlé, me trompè-je ?
    http://www.france24.com/fr/20090319-dopage-traces-steroides-cheveux-sportifs-dhea-afld-football-rugby-cyclisme-athletisme

    Pas de cheveux, pas de preuve. Existe-t-il une raison tout à fait rationnelle et prosaïque derrière la mode du crane rasé chez beaucoup de sportifs de haut niveau aujourd’hui ?
    En tout cas, un qui a bien fait de garder sa tignasse bien à l’abri sous sa casquette à l’envers c’est le Richie national…

    • Antoine 2 novembre 2009 at 16 h 53 min

      Très intéressant cet article Ulysse. On peut effectivement se poser beaucoup de questions..

      Au sujet d’André, je viens de lire que son père lui aurait refilé une saloperie avant un match quand il était jeune et que ledit père a l’air d’être effectivement frappé puisque André raconte dans sa bio qu’il a eu une altercation avec un autre automobiliste et que son père a alors sorti un flingue pour le menacer..Au sujet du même, André dit que la réaction de son père lorsqu’il gagna Wimbledon en 92 fut de lui balancer: « tu n’avait pas le droit de perdre ce quatrième set.. ». L’ambiance familiale devait être sympa chez les Agassi..

    • Jean 2 novembre 2009 at 17 h 17 min

      C’est ce qu’on appelle laver son linge sale en public… Mireille Dumas va faire un orgasme gigantesque en lisant le bouquin.

      On avait assez peu parlé de cette affaire a l’époque, Ulysse, probablement à cause du caractère expérimental et anonyme des ces analyses. Mais cette image d’un futur aux sportifs intégralement rasés (comme Dédé en fin de carrière, entre parenthèses) m’était apparue. Encore une fois, l’effet avait été principalement de montrer l’inefficacité de la lutte contre le dopage, les disciplines concernées étant supposées être déjà très surveillées. La logique des arguments de l’AFLD est d’ailleurs étonnante : « l’AFLD n’a pas voulu sanctionner ces sportifs choisis au hasard parmi des milliers d’autres. » Le principe des contrôles, quoi.

      Toutes ces histoires sont absolument ubuesques puisque l’on parle aujourd’hui d’une réflexion de l’ATP sur les suites à donner à cette affaire, alors que c’est cet organisme qui devrait faire l’objet d’une enquête pour négligence. Mais la transparence n’est pas de ce monde.

  26. alfred 2 novembre 2009 at 17 h 08 min

    « on apprend maintenant que le père d’André l’a élevé aux amphèts. »
    Quelqu’un pourrait m’informer sur la profession du père de Dédé. Parce que là je me pose la question de savoir que ferait un père pharmacien qui connait mieux que quiconque les effets des produits aidant…

    • Duong 2 novembre 2009 at 23 h 05 min

      ancien boxeur, mais il n’y a pas besoin d’être pharmacien pour connaitre ce genre de dopage très « basique ».

  27. Antoine 2 novembre 2009 at 20 h 17 min

    Olivier Rochus a vraiment le jeu idéal pour mettre en valeur Federer: vif mais peu puissant et une heure d’entraînement à peine pour le Suisse qui a ensuite passé une demie heure sur le court à plaisanter..

    En forme, en tout cas, bien meilleur que l’année dernière pour son premier tour. Impérial au service (il a du perdre deux points sur sa première, une douzaine d’aces), matraquage en coup droit, plusieurs points sublimes, quelques petites erreurs en revers; il ne sera pas facile à battre cette semaine..

    • Duong 2 novembre 2009 at 23 h 13 min

      Federer a l’air d’avoir faim de balle car il est aussi inscrit en double avec son ami d’enfance Chiudinelli

      • Antoine 2 novembre 2009 at 23 h 31 min

        C’est très bien ! je n’avais pas noté…

        Je trouve qu’il ne joue pas assez de doubles et c’est pour cela que sa volée ne progresse pas, au contraire d’ailleurs. Idem sur le retour de service: il a notablement baissé cette année par rapport aux années passées, ses stats sont très mauvaises. Ce sont les deux domaines sur lequel il doit bosser, et le double, c’est parfait pour celà..

        C’est un autre sujet, mais Nadal ferait bien lui aussi d’en faire autant plutôt que de jouer trois ou quatre tournois de trop par an..Il comprendrait vite que faire un retour bloqué à un mètre ou moins de sa ligne de fond, c’est souvent plus efficace que de relancer trois mètres derrière, surtout sur surface rapide..

      • Duong 3 novembre 2009 at 0 h 28 min

        En fait, Nadal joue beaucoup plus de doubles que Federer : 5 tournois cette année malgré sa blessure … et 11 l’an dernier !

        Federer c’est seulement son 2e tournoi en double cette année (la 1e fois il avait perdu 6/2 6/0 avec Allegro contre les Bryan) alors que l’an dernier il avait joué un double en coupe Davis plus 2 tournois dont les JO.

        En plus, Nadal a eu quelques bons résultats dans cet exercice (victoires à Monte-Carlo et à Doha, malgré des partenaires improbables comme son entraineur de 40 ans à Montreal -ils ont battu Djoko-Vemic et failli battre Ram-Mirnyi 10/8 au super-TB)

  28. martin 3 novembre 2009 at 11 h 15 min

    Toutes ces révélations de la part d’Agassi me déçoivent, bien sûr, mais pas autant que si ç’avait Sampras ou Edberg. Question d’affinités, d’atomes crochus.

    Le gamin qu’il était dans les années 80 me gonflait. Je n’aimais pas son coté flambeur, frimeur.

    Et puis il a radicalement changé, et je me suis mis à l’aprécier, et à beaucoup le respecter. Les 5 ou 6 dernières années de sa carrières sont pour moi les meilleures et pendant cette période, il a montré l’image d’un sportif sage, professionnel, sérieux etc… Le fameux bonze… Sa longévité au plus haut niveau force le respect.

    Et puis ces déclas… L’histoire de la perruque, c’est du grand n’importe quoi. Par contre, le dopage et les amphèt, ben, je ne suis pas si étonné que ça. Très décévant. Mais effectivement, très rentable, aussi, au niveau des ventes de sa bio.

    On peut toujours dire qu’en investissant autant (temps, argent etc…) pour les jeunes de sa fondation, il tente de se racheter. Peut-être… Steffi, elle doit être au courant de tout ça depuis bien longtemps.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis