Sol de mayo : le beau et le tragique

By  | 2 janvier 2011 | Filed under: Insolite

On apprend la belle défaite, celle qui sublime le joueur. Dans certains cas, l’impression de talent pur qu’ils dégagent est proportionnelle à la vacuité de leur armoire à trophée : on assiste, impuissant, à de véritables gâchis de talent. Subjugués, yeux ébahis et cœurs crevés, on en finit par ne plus espérer qu’une miette de tournoi, un ersatz de palmarès. Un palmarès qui promettait pourtant au tennis des lendemains ensoleillés.

Dans différents compartiments, pour différentes raisons, nous portons tous dans notre cœur un tennisman Argentin. On parle bien ici d’un continent du Sud, anciennement presque Tiers-Monde. Et justement, peut-être un tiers moins de licenciés qu’un pays du Vieux Monde – la France (1 094 593 en 2007, deuxième sport par licenciés derrière le football), par exemple et tout à fait par hasard – et pourtant des joueurs d’un éclat sans pareil. Que se passe-t-il alors en República Argentina ? Pourquoi y voit-on germer de tels talents ?

Tout commence par un joueur qu’on apprécie. Oui, il a une frappe sèche celui-là. Et il se déplace bien, tu as vu ? Décidément je l’aime bien, ce petit ! On le suit, on l’aime. Et puis on reproduit ce que lui n’a qu’à produire. Enfin on essaie. Ce petit rien qui nous rendait ce joueur irrésistible, si différent et proche à la fois, ce petit rien l’élève alors au rang d’inaccessible. Car ce joueur est unique et, à notre grand dam, il nous sera impossible d’imiter son jeu. Enfin, un détail interpelle : ah ? Ce joueur est Argentin ? Ce n’est pas la première fois, décidément… On ne m’y reprendra plus ! Finis, crocodiles SudAm’ ! Et même ainsi, on reste envoûté. En effet, le temps de Guillermo Vilas et des lifts de coup droit sur terre battue est révolu. Les Argentins brouillent les cartes et étendent leurs aptitudes à des lieux encore étrangers. Aux joueurs d’argent les surfaces dures ! La nouvelle génération ne rêve désormais plus que de ça, comme le révèlera le jeune Juan Martin del Potro après avoir remporté l’US Open 2009, le tournoi « dont il rêve depuis qu’il est gosse ». En témoignent également le souhait de certaines figures, comme le Poulain dernièrement évoqué, de préférer les tournois sur dur pendant la tournée sud-américaine.

Mais sous le Decoturf, la brique pilée. Car l’ « Argentin » n’a pas oublié d’où il vient, et sait que son salut premier, sa surface originelle, c’est bien la terre battue. Schématiquement, c’est en quelque sorte la façon de repérer le joueur qui sort du lot. Tous ont gagné des tournois disputés sur terre battue, ceux sur dur représentant souvent le plafond de verre finalement si épais pour ces Argentins lambda.

Par le prisme de trois joueurs choisis par l’auteur – de façon moins arbitraire qu’il n’y paraît au regard du ratio talent/résultats – dressons les caractéristiques communes de l’ « Argentin ».

Ainsi, Guillermo Coria, David Nalbandian et Juan Martin del Potro sont appelés sur la table d’opération, et une grande s’il vous plait, le dernier nommé est un beau bébé.

Honneur à celui qui a le moins prestigieux palmarès des trois, et surtout à celui qui a déjà remballé les raquettes. Le spécialiste pré-Nadal de la terre battue, il a remporté tous ses titres sur cette surface, dont deux Masters Series : Hambourg en 2003 et Monte-Carlo en 2004. Petit gabarit, un jeu de jambes nerveux, frénétique. Un joueur aux muscles secs qui vous saoule de revers gagnants longs de ligne et d’amorties bien senties, un coup maître sur terre battue aujourd’hui pourtant peu employé. Échanges façon tennis de table et rythme d’enfer sont au rendez-vous. En 2004, il est le numero uno sur terre battue et tous attendent la confirmation à Roland-Garros. Il échouera en finale après avoir remporté les deux premières manches et ce, face à un compatriote : Gaston Gaudio. Coria ne se remettra jamais de cette défaite et malgré quelques merveilles (Masters Cup 2005 et Open d’Australie 2005 contre Nalbandian, Rome 2005 contre Nadal) il ne répondra plus aux attentes et après une longue traversée du désert, il annonce sa retraite en avril 2009.

Au tour de Nalbandian. Tout a été dit sur le Bibendum de Cordoba, de la douceur de ses revers à son goût pour le karting et à son obsession de Coupe Davis. Il n’empêche que l’on ne peut qu’être désolé quand on voit évoluer le bonhomme. Une boule de facilité, l’ancienne bête noire du sieur Roger, des trajectoires jamais vues. Le regard bleu glacé d’officier Allemand, un patronyme Arménien et un torse-tonneau : une Chimère ! L’homme livre ses meilleurs duels sur dur, imprimant aux échanges une cadence folle, un Davydenko charismatique en somme. Une finale de Grand chelem à Wimbledon, des demies dans chacune des autres levées et… une Masters Cup. 11 petits titres, un beau doublé Madrid-Paris en 2007 avec en prime des victoires sur Federer et Nadal. Un minimum pour celui qu’on annonçait comme un moissonneur de titres. Au final c’est bien trop peu. Une préparation physique certainement insuffisante, des centres d’intérêt sans rapport aucun avec le tennis et un mental friable lui ont plombé un avenir pavé d’or.

Del Potro enfin, le géant de Tandil. Imaginez un golem à la Frankenstein avec un visage à la Snoopy. Vous y êtes ? Ajoutez-y maintenant la puissance – constante – d’un Gonzalez en feu et vous aurez une idée de la bête. Si la facilité se lit de manière moins nette que chez les deux précédents exemples, ce joueur n’en est pas moins unique. Hallucinant de puissance, il maîtrise un coup droit hors-normes. Frappé à plat, moins explosif que chez Tsonga mais plus sûr aussi, plus souple que chez Gonzalez. C’est simple, au cinquième set de la finale de l’US Open c’était coup gagnant dès que Federer ouvrait les angles. Un parcours par échelons qui dénote un certaine rigueur d’esprit et un tempérament posé. Il explose durant la tournée d’été Américaine, raflant 4 titres à la suite et à la symétrie étonnante : 2 sur terre battue, 2 sur dur. Le glissement précédemment évoqué prend ici tout son sens. Un an plus tard il dispute sa première finale de Masters 1000, qu’il perd, puis enchaîne avec sa première victoire en Grand chelem, réussissant là où les deux exemples précédents ont échoué. Une blessure au poignet réduira au néant sa saison 2010.

Des joueurs frustrants donc. On veut plus, on les sait capables de plus. Pour les deux derniers rien n’est fini, mais on est en droit de n’espérer que pour del Potro, Nalbandian ne pourra certainement plus couper les têtes des plus grands.

Joueurs fantasques, aussi. Au lendemain de son premier titre du Grand chelem, del Potro émet le souhait de racheter la rue dans laquelle il a grandi et de la nommer d’après lui ! Nalbandian avoue un péché immodéré pour la pêche et les sports motorisés, Coria était loin d’être apprécié par les autres joueurs…

Quoiqu’il en soit le tennis argentin laisse un goût d’inachevé. Des promesses non tenues, un rendez-vous manqué. Seul le benjamin de nos exemples peut encore inverser la tendance.

Des joueurs résolument inspirés qui se heurtent à des difficultés primaires, humaines. Ils ont dépassé le tracas des problèmes purement tennistiques : pour ne rien vous cacher je pleure quand je regarde le face-à-face Nalbandian-Monfils.

Une inspiration, une expiration aussi. Expiration dont on ne sait si elle signifie ici le souffle divin ou la mort. Un peu des deux certainement. La tristesse de ces palmarès incomplets en renforce la beauté. Une beauté tragique, certes, mais une beauté qui leur est propre. Des joueurs-totems qui cristallisent à eux-seuls l’essence du génie sportif et de la défaite renversante. Car si la base de données d’un ordinateur ne se souviendra que de la quantité de titres gagnés, les fantômes de leurs potentiels hanteront l’homme pour toujours.

About 

A fait l'acquisition d'un revers à une main et vit d'un amour sans fin pour la famille des talents au bras juste. Mon carré d'as : Agassi, Safin, Kuerten, Federer...

Tags:

373 Responses to Sol de mayo : le beau et le tragique

  1. Alexis 4 janvier 2011 at 14 h 51 min

    Excellente année 2011 à toutes et tous!
    Rythme insoutenable: 4 jours d’absence 6500 posts et articles à lire!
    Quand je pense que l’OA n’a pas encore commencé…avec cette palanquée de nouveaux venus, attirés par le fumet du festin, ça promet.
    God save 15 LT!

  2. Duong 4 janvier 2011 at 15 h 42 min

    une info people mais assez dramatique et qui pourrait avoir des conséquences tennistiques, je ne sais pas :

    http://www.menstennisforums.com/showthread.php?p=10641212#post10641212

    Stanislas Wawrinka a annoncé sur Twitter que sa femme Ilham Vuilloud et lui se séparent.

    Ils ont eu un bébé en février l’année dernière ! :eek:

    En plus, les deux avaient l’air charmants, je dois dire que je suis vraiment surpris.

    • Duong 4 janvier 2011 at 15 h 46 min

      les deux avaient l’air vraiment bien, mais peut-être ils ont eu un bébé qu’ils ne voulaient pas et ils se sont mariés pour ça alors qu’ils ne le souhaitaient pas vraiment, en tout cas un des deux.
      Ce genre de choses, de malheureuses circonstances et de malentendus, arrivent malheureusement, et c’était encore bien plus courant jadis, même si du coup les gens faisaient peut-être plus attention.

      En tout cas Wawrinka joue et mène, Fed joue et est mené 3-2 (il va servir) par le jeune gaucher Thomas Schoorel.

      • May 4 janvier 2011 at 16 h 01 min

        Schoorel tient tête à Fed pour le moment, je ne connais pas ce joueur. Il a l’air de servir le plomb.

      • Duong 4 janvier 2011 at 16 h 04 min

        Schoorel a pourtant eu plutôt des résultats sur terre battue, mais effectivement gros % de 1es balles pour l’instant et Fed n’a marqué que 7 points sur son service.

    • Jeanne 4 janvier 2011 at 16 h 00 min

      Ce serait pas encore un coup de Radek ?

      • Duong 4 janvier 2011 at 16 h 07 min

        L’épouse (Ilham) passait peu de temps sur le circuit et avait gardé son travail.
        je privilégie l’hypothèse du bébé et du mariage « par malentendu ».

    • Jeanne 4 janvier 2011 at 16 h 01 min

      Le gaucher a même eu trois balles de set contre Rodg’

    • Jeanne 4 janvier 2011 at 16 h 03 min

      Il s’en sort bien !

  3. Sylvie 4 janvier 2011 at 16 h 04 min

    Il fait quoi Doudou ? Je regarde le score board et il vient de sauver des balles de set face à un qualifié dont je n’ai jamais entendu parler. Il joue mal ou l’autre est en feu ?

    • Jeanne 4 janvier 2011 at 16 h 05 min

      L’autre sert surtout très bien, et Federer est en mode premier tour, premier set

    • Duong 4 janvier 2011 at 16 h 05 min

      je ne vois pas le match non plus mais Schoorel est loin d’avoir survolé des matches pourtant pas terribles en qualifications

    • Sylvie 4 janvier 2011 at 16 h 09 min

      Contrairement à l’idée reçue, beaucoup de joueurs se transcendent face aux meilleurs. Il n’a rien à perdre ce qui n’était pas le cas en qualifications.

    • May 4 janvier 2011 at 16 h 11 min

      Fed va faire ce qu’il faut au TB.

      • Sylvie 4 janvier 2011 at 16 h 12 min

        Il a intérêt, non mais !

    • May 4 janvier 2011 at 16 h 18 min

      Le 2ème set devrait être une formalité ou presque.

    • May 4 janvier 2011 at 16 h 58 min

      Clap clap clap!

  4. joseph 4 janvier 2011 at 16 h 14 min

    Federer n’est pas en feu mais fait son match avec sérieux… L’autre semble in the zone, gros service avec beaucoup de variations, prend la balle tôt joue rapide et envoi sévère quand il faut, avec assez peu de déchet tout de même… intéressant… mais qu’il semble grand ce hollandais

    • joseph 4 janvier 2011 at 16 h 17 min

      j’oubliais, revers à une main, gaucher et n’hésite pas à finir le point au filet si nécessaire… mais qu’il semble grand

    • Robin 4 janvier 2011 at 16 h 22 min

      Je sais pas vous mais moi je le trouve un peu grand.

    • Duong 4 janvier 2011 at 16 h 28 min

      2,02 m

      • joseph 4 janvier 2011 at 16 h 31 min

        Je me disais aussi…
        2 balles de break sauvé pour Roger, franchement valait mieux…

    • Coach Kevinovitch 4 janvier 2011 at 16 h 57 min

      Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à avoir apprécié ce Schoorel pour le bout de match que j’ai vu (de 6-5 Schoorel jusqu’au tie-break inclus). Je vais le surnommer le Leconte Hollandais pour sa patte gauche et son revers à une main.

      • joseph 4 janvier 2011 at 17 h 12 min

        T’y vas fort quand même

  5. Duong 4 janvier 2011 at 16 h 22 min

    Je crois que Fed voulait améliorer sa stat aux tie-breaks car Djoko se rapprochait dangereusement (65,9% -maintenant 66,0%- à 65,7% pour Djoko) et comme il avait perdu 3 tie-breaks consécutifs en exhib contre Nadal, il voulait se tester ;)
    Schoorel a 21 ans, même génération que Benoit Paire, actuellement ce sont les deux meilleurs de cette génératioon derrière Nishikori et Young (et encore Young a un peu sombré …), il parait qu’il avait battu Haase et De Bakker récemment aux PAys-Bas hors circuit ATP.
    Mais bon il n’est même pas dans les 150 premiers mondiaux :lol:

  6. karim 4 janvier 2011 at 16 h 48 min

    Gaucher revers à une main? je pense Korda, Arazi, Leconte, Draper. C’est une combinaison que j’adore, autant que je déteste gaucher grand et revers à deux mains. Ivanisevic avec un revers à une main aurait gagné 200 places dans mon panthéon personnel des joueurs appréciés.

    Waw divorce? fallait s’y attendre, moi je savais bien, avec cette peau franchement…

    • Guillaume 4 janvier 2011 at 17 h 03 min

      Oh putain Draper. Scott Draper. Karim je t’adore. Je l’avais oublié celui-là. Un super joueur pas récompensé pour ce qu’il était talentueux.

    • Duong 4 janvier 2011 at 17 h 06 min

      oui bon Coach Kevinovitch l’a aussi comparé à Leconte, mais un Leconte ou un Arazi de 2,02 m, j’ai du mal à imaginer :lol:

      Sinon il parait que Fed a refait un tweener en fin de match et n’a pas mal joué.

      • Coach Kevinovitch 4 janvier 2011 at 17 h 26 min

         » mais un Leconte ou un Arazi de 2,02 m, j’ai du mal à imaginer »

        Le tennis actuel est touché par la fée « 6 pieds, 6 pouces » désormais, il faut t’y faire!

        Qui aurait qu’un joueur argentin de 1m98, frappant fort à plat comme un US et rêvant de gagner l’US Open existerait?

  7. joseph 4 janvier 2011 at 17 h 10 min

    Bon a déjà le point du tournoi, magic Fed

    Je connais pas bien la jeune pousse… Mais il y a une vingtaine d’années, je me souviens qu’on parlait déjà d’une génération future très grande et de l’obligation future de modifier quelques règles (genre 1 service, filet plus haut etc). Ça a prit du temps, mais maintenant avec les Haase, Delpo, ce schoorel et probablement d’autre encore (en partant du principe que l’homme est en perpétuel mutation, toujours plus grand, plus fort etc), ce débat pourrait être relancé et si c’est pas pour tout de suite, tôt ou tard le faudra bien…
    Qui peut imaginer le tennis d’ici une cinquantaine d’années?

    • Duong 4 janvier 2011 at 17 h 19 min

      pour l’instant ça n’a pas suffi à aller très loin : Karlovic et Isner sont quand même limités bien qu’Isner soit remarquable en mental et même en jeu, et en plus petit la génération DelPo-Gulbis-Cilic pourtant prometteuse n’a pas encore percé,
      et dans la génération Tomic, celui qui émerge le plus vite est Harrison, qui est le plus petit, tandis que Tomic n’arrive pas à se dépatouiller de ses grandes jambes.
      Nishikori, Berankis sont plutôt petits.
      Aucun des grands joueurs de l’histoire n’a encore fait plus d’1,90m (Becker faisait pile 1,90m), le meilleur doit être Safin.

      • joseph 4 janvier 2011 at 17 h 39 min

        Bon, si je fais le compte cela nous donne, à plus d’1m90:
        Tomic, Isner, Delpo, Djoko, Murray, Gulbis, Cilic, Haase, Schoorel, Berdych, Soderling, Monfils, Querrey, plus ceux que je connais pas, ça commence à faire quand même. Harrison ok, mais Berankis avec son mètre 72 j’ai des doutes sur son avenir…
        Quoi qu’il en soit, l’homme grandit encore encore et encore alors un jour…
        Enfin, il y a encore Roger…

        • Duong 4 janvier 2011 at 17 h 48 min

          pas Djoko (1,87m et ça se voit en vrai qu’il est plus petit), Murray et Gulbis font pile 1.90m.
          Et même si sa fiche ATP dit un peu moins, je pense que Roddick fait aussi quasi-1,90m, il y avait une photo des joueurs au masters et Roddick et Murray étaient quasi-au même niveau et c’était aussi mon impression à Bercy.

      • Jérôme 4 janvier 2011 at 17 h 59 min

        Moi, ce qui m’interroge quand on regarde les fiches des joueurs, c’est de constater que selon le site considéré, untel a une taille différente.

        J’avais déjà remarqué ça à l’époque avec Becker qui, à l’époque était donné tantôt à 1,92m, tantôt à 1,90m.

        C’est pareil avec Federer qu’on donne parfois à 1,85m (wikipedia), parfois à 1,86m (notamment sur la fiche de l’équipe je crois) voire 1,87m. Jusqu’à ce que, semble-t-il, dernièrement, tout le monde s’aligne sur le standard reconnu d’1,85m.

        Et pourtant, les gars ne sont pas des vieillards qui perdent des centimètres en se tassant. Et ce ne sont pas non plus des petits cherchant qui planquent des semelles compensatrices dans leurs godasses.

        • Jeanne 4 janvier 2011 at 19 h 52 min

          Il me semble que Federer est plus grand que Nadal (à vue de nez)

        • Duong 4 janvier 2011 at 19 h 54 min

          l’un à côté de l’autre, ils m’ont vraiment eu l’air de faire la même taille.
          Moi celui qui m’a le plu surpris c’est Gasquet, annoncé à la même taile que Fed et Nadal, ce qui semble effectivement le cas quand ils sont à côté, mais tout ça avec des petites jambes et un grand buste !
          Fait pour le jeu sur gazon :lol:

          • Jeanne 4 janvier 2011 at 19 h 56 min

            Centre de gravité très bas, c’est ça ?

          • Duong 4 janvier 2011 at 20 h 03 min

            oui oui, bas sur les jambes pour jouer ses coups, et notamment son revers qui est une merveille sur balles
            basses, mais taille correcte pour son service, plus des bonnes volées, c’est vraiment sa surface à mon avis.
            Et puis sur gazon, on ne peut pas trop utiliser la tactique classique utilisée contre lui qui consiste à le pousser loin de sa ligne par des balles hautes pour le contraindre à raccourcir.

      • Duong 4 janvier 2011 at 18 h 09 min

        sur les sites internationaux type ATP, ils prennent la taille en pouces et ensuite convertissent en centimètres, donc entre 1,85 et 1,90 tu n’as que 3 possibilités : 1,85, 1,87 et 1,90.
        Mais ceci dit quand on voit les joueurs les uns à côté des autres au masters, on voit clairement
        Ferrer<Fed=Nadal<Djokovic<Roddick presque=Murray<Söderling<Berdych

        Mais les petits peuvent encore réussir dans ce sport, d'ailleurs aujourd'hui il y a un "petit Belge" (mais c'est pas condescendant il est vraiment petit) talentueux "à la Rochus" David Goffin qui vient encore de faire une belle perf en battant Devvarman. Goffin a tout juste 2 mois de plus que Dimitrov et a du talent.

        John ou un autre connait-il sa taille exacte ?

        • Duong 5 janvier 2011 at 9 h 22 min

          David Goffin fait 1,80m, plus grand que les Rochus, d’après un journaliste quo tient un blog sur http://www.lesoir.be

      • karim 4 janvier 2011 at 18 h 51 min

        Karim, 190cm. Putain c’est vrai que c’est la taille des tous meilleurs du coup.

        Plus sérieusement je n’ai jamais su quelle était la vraie taille de Becker, il a carrément fait entre 188cm (comme Edberg ou Lendl) et 193cm (comme Noah). Je l’ai vu avec toutes les tailles entre ces deux. Finalement je n’ai jamais pu en retenir une. Je pense qu’il doit faire 191cm au maxi.

  8. Sylvie 4 janvier 2011 at 17 h 37 min
    • Jérôme 4 janvier 2011 at 17 h 43 min

      C’est vraiment trop beau, même si à force de s’entraîner à ce coup il n’est plus si surprenant que ça de le voir le faire et le réussir.

      Les derniers à être surpris, ce semblent être les adversaires du Fed. Manifestement, il a décidé à la dernière seconde de faire le tweener. Le gars en face a cru que le point était fini et que le Fed allait arrêter la balle avec son tronc. Et le tweener l’a laissé complètement amorphe.

      J’ai vraiment l’impression que la dimension psychologique est supérieure à la dimension technique. Avoir un adversaire capable de sortir des coups de distraction avec une telle facilité dans un vrai match leur fait perdre leurs moyens.

    • Robin 4 janvier 2011 at 17 h 52 min

      Merci beaucoup pour le lien Sylvie ! Quel taquin ce Suisse quand même… Il n’y a pas de gros plan sur la tête de Schooler quand il voit le point fait, dommage, mais il avait l’air de bien se marrer après, tout comme Fed et le public. Sympa en tout cas :).

    • karim 4 janvier 2011 at 18 h 48 min

      Fed est juste dégueulasse de génie!!!!!!!!!! Il est écoeurant de maestria. Dans le top 10 des coups les plus fous de ces 20 dernières années, il doit avoir 5 apparitions. Et ne confondons pas beau point et coup de génie. Y’a des points de fou où on ne voit que des coups connus, c’est beau, ça fait lever les foules, mais ce n’est pas du génie. Là c’est du génie.

    • William 4 janvier 2011 at 19 h 08 min

      Dingue.
      Le type a cela de fou qu’à un moment du match il se dit tiens, pourquoi ne pas faire ça ? Le tout sourire aux lèvres, et le Néerlandais le prend très bien. Belle ambiance.

      Ce mec est un artiste, il crée.

    • Ulysse 4 janvier 2011 at 19 h 09 min

      Coup de génie mais surtout preuve d’immense décontraction. La demi volée de revers en petit coup de poignet nonchalant au début de l’échange est pas mal non plus dans le genre. Il est en roue libre le père Fed.

      • karim 4 janvier 2011 at 19 h 20 min

        Fais quelque chose pour ton avatar, ou alors rends les clés de l’odyssée. tu ne peux décemment pas être l’animateur de la vitrine promotionnelle du site avec une tronche pareille. Les modos sont où? J’en ai marre de poser la question depuis deux jours.

        • Jean 4 janvier 2011 at 19 h 22 min

          C’est peut-être la bouffe anglaise qui fait ça.

        • Humpty-Dumpty 4 janvier 2011 at 21 h 16 min

          La bouffe anglaise ?
          Non, Jean. Les Anglais ne manquent certes pas d’humour, mais les shadoks, c’est autre chose…

    • Lionel 4 janvier 2011 at 19 h 32 min

      Suis à la masse, me suis demandé 5mns d’où venait ce match pour me rendre compte que Nadal et Federer avaient commencé leur saison. Quelle grosse buse.
      C’est un coup qui n’a aucune signification, ni explication, ni parenté ni descendance, un « truc ». Ca a failli être sur balle de match.

      D’un point de vue comptable, presque 1 set perdu pour le suisse, 3 jeux pour l’Ibère, on ne part pas sur le même rythme. Gulbis va prendre sa première fessée en 1/4.

      • Duong 4 janvier 2011 at 19 h 38 min

        j’ai pas vu le match de Nadal mais le « point de vue comptable » ne suffit pas : je suis régulièrement les résultats de Karol Beck et c’est un type qui se prend des tôles régulièrement, manifestement quand il n’a pas envie de se fouler, il ne se foule pas :lol:

        A côté de ça, il est capable quand il est bien lancé d’aller régulièrement loin dans les tournois au niveau challengers. Il est comme ça.

        • inès 4 janvier 2011 at 20 h 39 min

          On ne peut pas dire que Karol Beck ait laissé filer le match.
          Il a fait de jolies points, une fois sur 3 dans le premier set où il a pris le service de Nadal et une fois sur 6 dans le second.
          Bon, 12 winners au total contre 24 ! Pas trop mauvais service aussi.

          Mais comme Nadal l’avait à sa main, il a fait un récital de coups droits et il a même fait service volée, amorti, tweener (raté), bref un peu de tout.
          Désolée de parler d’un type qui fait hérisser le poil à pas mal ici, ce sera pour lui comme pour les autres, pas de régime de défaveur. C’est dit !

      • karim 4 janvier 2011 at 19 h 45 min

        Lionel c’est vraiment toi sur l’avatar?

      • Duong 4 janvier 2011 at 19 h 45 min

        dans ce tournoi, les choses sérieuses ne commenceront qu’en quarts, et on verra. On risque fort d’avoir les 8 têtes de série en quarts.
        Au 2e tour, Lacko, qui se traîne depuis des mois et a battu Pere Riba à l’arraché, va rencontrer son grand frère Nadal.
        Et Marco Chiudinelli, un peu dans le même cas et qui a peiné contre des inconnus, va être sympa avec son copain, pas aussi surprenant que ce que j’ai lu de Schoorel aujourd’hui.
        Quant à Gulbis, il a perdu son service plusieurs fois contre Hanescu, mais a menacé systématiquement Hanescu sur son service : donc il semble bien du fond, et avec un service en plus, Fed a vu que c’éatit dangereux contre Schoorel.

    • Jeanne 4 janvier 2011 at 19 h 51 min

      J’adore !!! Merci Fed.

  9. Djita 4 janvier 2011 at 20 h 01 min

    Super le lien Sylvie. Federer est un artiste. Je fais aussi la distinction comme Karim entre beaux cous et coups de génie. Et ce coup appartient clairement à la dernière catégorie. C’est juste génial de voir ça en plus au dernier moment l’air de dire « Ah si je tentais ça pour voir?! » C’est juste génial de voir ça, et d’en être témoins. Quoi j’abuse?! :D Je suis sure que le mec en rouge c’est Elmar. T’es grillé président!!!

    Antoine is back?! Cool. On va avoir droit à tes longs arguments qui sont très utile… ou pas. ;)

    • Jeanne 4 janvier 2011 at 20 h 03 min

      mdr Djita, ta dernière phrase

    • karim 4 janvier 2011 at 20 h 22 min

      Moi au contraire je m’élève contre sa dernière phrase et fais bloc autour d’Antoine. Le tennis ça peut être aussi beau que le droit pénal et un règlement c’est fait pour être précis. Et prise avec un peu de recul, sa passe d’arme avec Ulysse sur le sujet de l’odyssée aura été pour moi un des plus grands moments de 15-LT cru 2010. J’ai ri comme rarement en me disant, mais c’est pas possible ce type, il va craquer un moment et dire « tadaaaaaaaaa je vous ai fait peur hein? » mais non, ça n’est jamais venu. J’étais plié de rire et tétanisé par la peur en même temps, de cotoyer des gens pareils sur le forum (j’écris ça en regardant derrière moi toutes les 25sec). On dit ça on dit ça, mais moi j’ai RELLEMENT peur d’Antoine!!!!!

      • Djita 4 janvier 2011 at 20 h 28 min

        Nan mais c’est ça. Après sa mystérieuse disparition j’ai relu ces derniers posts, je me suis dis waw. Arguments étayés, développés, illustrés: ce mec ne laisse rien passé. Et je lis Duong qui veut calmer le truc:  » ce n’est qu’un jeu Antoine ». Mais ce drnier ré-enchaîne encore plus durement par la suite. Il est effrayant mais surtout fascinant! Ma dernière phrase n’était pas péjorative. ;)

      • Jeanne 4 janvier 2011 at 20 h 54 min

        Moi ça oscille entre la frayeur, le rire nerveux, la terreur ou l’épouvante selon les posts, mais on l’aime comme il est quoi ! Et je dois dire chapeau à Ulysse !

    • Elmar 4 janvier 2011 at 22 h 09 min

      Lol, non, c’est pas moi.

      Je suis en préparation d’un article sur mon expérience du tournoi de Wimbly; il y avait une photo officielle de l’entrée de Fed sur le Centre Court de Wimbly et on me voyait moi, juste derrière. Plus drôle encore: on ne voyait pas mon pote sur la photo, juste à côté de moi, car une grosse buse nommée Richard Gasquet avait eu la mauvaise idée de passer devant l’objectif juste à ce moment-là. Vous pouvez imaginer comme la photo en question a été source de moquerie de ma part ;)

      Hélas, trois fois hélas, cette photo est désormais introuvable sur le net et mon ancien ordi est en rade et sans sauvegarde. Y aura pas cette photo-là sur mon article et j’en suis vert.

      • Djita 4 janvier 2011 at 22 h 47 min

        Oh non. Faut que tu trouves absolument cette photo. Si tu n’as mas jetté ton ancien ordi tu peux la récupérer.

      • Elmar 4 janvier 2011 at 22 h 49 min

        Pfff, j’ai tout essayé, j’ai même acheter un truc à 50 euros pour lire les disques durs, mais pas trace de ladite photo. Suis totalement dégoûté.

        • Djita 4 janvier 2011 at 23 h 01 min

          Ah bon? Récemment un ami informaticien me fiait surcroit absolument tout dtaitvrcuoerabkevsur un disque sur meme les données effacées. Que si l’on coulait vraiment tout supprimer il fallait limite faire disparaitre le disque dur. Mais bon je présume qu’il y a juste les experts qui peuvent faire ce type de manipulations.

          • Colin 4 janvier 2011 at 23 h 21 min

            Tout à fait Djita. Je suis bien dacrtyèrsjfoglnghved avec toi.

          • Sylvie 4 janvier 2011 at 23 h 33 min

            MDR, Djita. Tu as bu ou c’est codé ?

        • Jeanne 4 janvier 2011 at 23 h 10 min

          Djita il y a des données effacées dans ton post…

        • Nath 4 janvier 2011 at 23 h 36 min

          Djita, avoue ! Tu essaie de te mesurer à Lionel, là ! Malgré un relâchement assez net sur la dernière phrase, tu es sur la bonne voie :)

        • Djita 5 janvier 2011 at 18 h 27 min

          Mdr! Je ne l’ai pas fais exprès. Ce n’était pas un message codé. Quoique… ;)
          J’étais pressée et j’ai dis n’importe quoi. Je me demande même si on a pas modifié mon post. :D

  10. Djita 4 janvier 2011 at 20 h 30 min

    Tiens Robin, toi qui voulais un gros plan pour la réaction de Schooler? V’là une vidéo sur eurosport, qui montre combien il est décontenancé et le public aussi. :D

    • Robin 4 janvier 2011 at 20 h 45 min

      Il y a sa réaction au moment de servir pour le point suivant, mais pas quand il voit la balle lui passer à un mètre. J’aurais bien aimé avoir une image car la tête de Dabul lors du dernier US Open m’avait fait éclaté de rire :). Mais sinon c’est vrai qu’il le prend très bien, et ça a fait rire tout le monde, un coup sympa quoi !

    • Djita 4 janvier 2011 at 20 h 47 min

      Oui je vois ce que tu voulais mais on ne peut tout avoir. ;)
      Mais c’est sur que Dabul, c’est l’image de l’année.

  11. Pat 4 janvier 2011 at 20 h 46 min

    Le coup de Federer est très différent des tweeners classiques qui se font dos au filet après un lob de l’adversaire.
    Là il revient vers son côté revers en anticipant un coup de son adversaire plus près du couloir et il est pris dans sa course.
    Il pouvait sans doute faire autre chose mais a finalement joué le coup le plus facile ; je ne suis pas un champion mais j’ai fait ce genre de coup sur une volée adverse qui m’arrivait en plein dessus. C’est plus facile dans ce cas c’est vrai car Federer était en pleine course.

    • karim 4 janvier 2011 at 20 h 55 min

       » j’ai fait ce genre de coup sur une volée adverse qui m’arrivait en plein dessus »

      waouuuu vas-y t’as un lien? fais péter, fais péter!!

      Le pire c’est que tu dis vrai j’en suis sûr, mais dans ma position c’est tellement facile de répondre « yeah right et moi j’ai réussi le tweener qu’il fait contre Djoko » que j’ai pas pu m’en empêcher :-)

    • Pat 4 janvier 2011 at 21 h 02 min

      J’ai déjà gagné un avatar, je ne vais pas risquer plus en mettant un lien.
      Je voulais juste dire que ce coup est plus facile et moins dangereux pour les bijoux que le tweener dos au filet.
      Dans deux cas, ici et à l’US open, l’adversaire perd le point par surprise, ce n’était pas le cas de Djokovic.

      • David 4 janvier 2011 at 21 h 03 min

        Si justement. Djokovic a perdu le point par surprise, pas Dabul qui est complètement pris à contre-pied.

        • Pat 4 janvier 2011 at 21 h 22 min

          En revoyant les vidéos, effectivement Dabul est pris dans son replacement bien qu’il soit au fond mais Djokovic est au filet et Federer lui fait un passing gagnant. Le fait que ce soit un coup improbable empêche sans doute Djokovic d’anticiper mais il a moins de temps que Dabul pour réagir.

      • karim 4 janvier 2011 at 21 h 52 min

        Je demandais un lien de toi en train de faire ce coup :-)

        • Pat 4 janvier 2011 at 22 h 27 min

          J’avais compris !
          Malheureusement on me filme moins souvent que Federer. Mais je suis sûr que pas mal des participants à ce forum qui jouent ou ont joué au tennis ont tenté ce coup (de face) au moins à l’entraînement et l’ont (parfois) réussi.

          • Babolat 5 janvier 2011 at 14 h 11 min

            Je me souviens que Mary Pierce l’avait réussi en 1/4 de son Roland victorieux (en 2000 donc) contre Monica Seles. Ce devait être au premier set (à 2/2 ou 3/3 un truc comme ça). Un premier set qu’elle avait d’ailleurs perdu…

    • Elmar 4 janvier 2011 at 22 h 29 min

      Goran réussissait très souvent ce coup en demi-volée au filet. Je le soupçonnais même d’entraîner ce coup régulièrement qui était plus facil à jouer pour lui qu’une demi-volée en pliant ses grandes jambes (là, il pouvait continuer à avancer et être prêt à jouer le coup suivant immédiatement). Par exemple ici : http://www.youtube.com/watch?v=pDrxRuHI0Oc

      Mais le coup dont je me souviens qui se rapproche le plus de celui-ci (en-dehors du Fed-Henman USO), c’est un coup réalisé par… Olivier Delaître! A Bercy, contre je sais plus qui, l’autre monte au filet sur le coup droit de Delaître, la balle est déviée par le filet, Delaître est déjà trop décalé et il frappe une balle dans son dos. Passing gagnant le long de ligne.

      • Marque 5 janvier 2011 at 1 h 13 min

        Pour moi ce tweeners est dans le même ordre que ça :
        http://www.youtube.com/watch?v=S0MH9pyrfw4
        Et oui des joueurs de ce niveau peuvent le faire quand ils veuleunt, même Ivan!
        La seule différence c’est entre la volonté de faire un joli point (et de faire plaisir à tout le monde , même à l’adversaire, le semi fou-rire entre fed et Schoorel est bien jouisif) ou d’çetre efficace, tennis pourcentage &co

        Le tennis est un jeu, par defintion

    • Arno 4 janvier 2011 at 22 h 35 min

      N’empêche, je rejoins Karim qui disait tout à l’heure était sûrement l’auteur de la moitié des points les plus dingues qu’on ait pu voir sur un court…

      Pour moi, le plus beau, c’est pas un tweener, c’est son smash-lob contre Djoko à l’USO.
      Techniquement, c’est juste paranormal.

      • Arno 4 janvier 2011 at 22 h 38 min

        edit: « qui disait tout à l’heure QUE FED était… »

        Mais, c’est tellement évident qu’on a même plus besoin d’écrire son nom… Bientôt, on aura plus le droit de le dire, ni de le représenter de quelque manière que ce soit, d’ailleurs.

      • Elmar 4 janvier 2011 at 22 h 41 min

        Oui.

        Et dans ses jeunes années, Fed sortait très souvent des coups paranormaux. Roddick à Bâle est connu. Il y en avait eu un énorme aussi contre Sluiter en CD où il parvient à glisser la raquette sous la balle on sait pas trop comment, 5 mètres derrière la ligne de fond de court et il transforme cela en passing court croisé comme jamais vu. Dur à décrire et fou à voir.

        • Arno 4 janvier 2011 at 22 h 45 min

          Ce mec est né avec une raquette dans la main. Peut-être même a t’il été conçu par une raquette!!!!

          • Duong 5 janvier 2011 at 12 h 05 min

            Hé bein dis donc je savais pas ça de Robert :lol:

        • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 4 janvier 2011 at 22 h 51 min

          Le coup de Fed contre Roddick est incroyable avec Andy complètement dépité qui jette sa raquette au pied du suisse comme pour dire : « ok après ça plus le gout de jouer… »

    • Duong 5 janvier 2011 at 7 h 27 min

      j’ai vu pas mal de joueurs tenter ce coup du fond (par exemple Monfils) mais rarement le réussir.
      Là celui de Fed est en pleine course et joliment exécuté.
      A la volée ou demi-volée c’est plus souvent réussi car il s’agit seulement de mettre sa raquette en opposition, moins de faire un « vrai coup ».
      Je confirme avoir vu Lendl le faire plusieurs fois du fond (ce joueur avait du talent contrairement à sa caricature)

  12. Lionel 4 janvier 2011 at 21 h 44 min

    @Guillaume. Jared Palmer n’a jamais existé, Karim est un menteur comme tous les africains. C’est un nom que tout le monde connaît. C’est une imposture majeure. Jared Palmer est un nom qui claque, un nom d’acteur rien de plus. Car « Hi, my name’s Jared Palmer. », ça sonne différent de « Bonjour, je m’appelle Arnaud Clément http://livre.fnac.com/a1409546/Arnaud-Clement-Passing-Potes . », ou je suis né à Fontenay-sous-Bois et mon nom est Gilles Simon. »
    Jared Palmer ptdr.

    1/8 Wimbledon 1995 : Agassi – Alexander Mronz. Quoi donc? A + ou – 3/4 annuitées, Stéphanie Graf. Et je ne résiste pas au plaisir de ressortir un titre L’E… après une défaite de Manon : Bollegraf n’a pas le bol de Graf. Après ça y a plus rien à dire.

    • karim 4 janvier 2011 at 21 h 52 min

      Quelle idée de mixer du crack, de la coke, du crystal meth, des amphetes et des champignons hallucinogènes? Après tu t’étonnes qu’on pige quedalle à ce que tu n’as pas consience d’avoir dit?

      Là j’évalue hein ce que tu prends. si ça se trouve c’est rien de tout ça; c’est beaucoup plus puissant!

      • fieldog, vainqueur 2010 de l'odyssée (dans le cul nabot!) 4 janvier 2011 at 22 h 54 min

        Parce que toi, tu tournes à l’eau claire peut-être???! mdr

        Aussi sûr que je suis le vainqueur 2010 de l’odyssée qui claque sa race, tu uses et abuses de trucs pas très catholiques qui feraient passer Maurice Green pour un gentil teletubbies…

        • Serge 4 janvier 2011 at 23 h 29 min

          Tout ca pour dire qu heureusement il n y a pas de test anti-dopage sur 15-lovetennis ;)

        • karim 4 janvier 2011 at 23 h 40 min

          toi si tu veux pas que je te passe au tiquanis t’as intérêt à fermer ta gueule le teckel!!

      • Sylvie 4 janvier 2011 at 23 h 32 min

        Vous êtes toujours aussi dingos sur ce site. Je passe en coup de vent et je suis pliée à lire vos commentaires. Vous carburez à quoi tous autant que vous êtes ?

  13. karim 4 janvier 2011 at 23 h 44 min

    Elmar a une photo de l’échographie de Roger foetus dans son porte-monnaie :-) :-)

    • Sylvie 4 janvier 2011 at 23 h 47 min

      Dédicacée ?

    • Elmar 4 janvier 2011 at 23 h 53 min

      Ca fait chier. Rien que pour toi, j’ai envie de te clouer cette photo au bec. Putain, faut que je la retrouve.

      Roger sur le Centre Court. Moi juste derrière. Snif, que c’est beau.

      • Jeanne 4 janvier 2011 at 23 h 54 min

        C’est toi qu’on veut présiiiiiiiideeeeeeeeeeeeent !!!

      • Sylvie 4 janvier 2011 at 23 h 56 min

        Vu qu’on ne sait pas quel tête tu as, tu peux nous mette la photo de n’importe qui.

      • Jeanne 5 janvier 2011 at 0 h 00 min

        Apparemment on appelle aussi ça un « Rogerholic ».

      • Elmar 5 janvier 2011 at 0 h 02 min

        Ouais, mais bon. J’avais le t-shirt et surtout le chapeau super ringard suisse genre ça :
        http://i1.trekearth.com/photos/10246/suisse_coree_1.jpg

        mais je le porte moins bien qu’elle ;)

        Mythique quoi.

        • Nath 5 janvier 2011 at 0 h 07 min

          « mais je le porte moins bien qu’elle » Le T-chirt ?

        • Sylvie 5 janvier 2011 at 12 h 26 min

          Sans rire, tu avais la casquette et le T-shirt du supporter ?

        • Elmar 5 janvier 2011 at 13 h 25 min

          Clair.

          Le beauf’ suisse dans toute sa splendeur. Mon pote avait même une salopette avec une croix suisse. Une salopette!

          Putain comme j’ai les boules de plus avoir cette photo.

          Z’imaginez? Fed avec sa jackett pour la toute première fois de sa carrière… et un gros beauf avec le bonnet suisse juste derrière. Arfff.

        • Sylvie 5 janvier 2011 at 14 h 00 min

          Tu as obligation de la retrouver. Tu nous as trop fait saliver.

          Le jour où je me trimballerais en bleu blanc rouge c’est qu’on m’aura fait boire ou qu’on aura menacé toute ma famille.

  14. Sylvie 4 janvier 2011 at 23 h 48 min

    « Nadal, de son côté, n’a jamais semblé inquiété par son adversaire slovaque, qu’il a balayé 6-3, 6-0 en 1 heure et 9 minutes. «Cela n’a pas été facile», a toutefois estimé le N.1 mondial espagnol, soulignant qu’«il est important de ne pas sous-estimer l’adversaire».

    Ce que j’aime chez Nadal c’est cette capacité à nous surprendre à chaque fois dans ses interviews.

    • Jeanne 4 janvier 2011 at 23 h 52 min

      On ne parle pas beaucoup de Djoko, mais il paraît qu’il a été impressionnant face à Hewitt.

      • Nath 5 janvier 2011 at 0 h 06 min

        Djoko / Hewitt ? J’ai mis un bon moment à comprendre de quel tournoi tu parlais. C’est plus le fait qu’il joue à la Hopman Cup que le joueur en lui-même, je crois que tu es la première ici à commenter le résultat de ce « tournoi » cette année.

      • Jeanne 5 janvier 2011 at 0 h 09 min

        c’est peut-être anecdotique, mais la presse parle d’une fessée (même si le style de jeu de Hewitt convient très bien à Djoko)

    • Jeanne 4 janvier 2011 at 23 h 57 min

      Beck avait fait une très mauvaise année 2010, je crois que dans les tournois non challengers, il n’a passé qu’une ou deux fois un premier tour. Il s’est souvent fait éjecter sur un score comme celui d’aujourd’hui.

    • Sylvie 4 janvier 2011 at 23 h 58 min

      C’était un match difficile, Jeanne. Puisque Rafa te le dit.

  15. Marque 5 janvier 2011 at 1 h 32 min

    J’etais en train de chercher des supports d’éducation pour mes enfants et je suis tombé sur ça
    http://www.youtube.com/watch?v=is-JCJCUy18&feature=related
    Putain de Nom de Dieu, est il possible de vivre une vie normale sans que ces deux cons viennent s’en méler!

  16. Duong 5 janvier 2011 at 7 h 33 min

    une explication pourquoi les médias américains, et notamment McEnroe, ont absolument essayé de vendre une finale Nadal-Federer, en prétendant que ces deux-là étaient les deux meilleurs de tous les temps :

    http://www.menstennisforums.com/showthread.php?t=174590

    les audiences du tennis aux US ne cessent de baisser, et les finales qui ont eu le plus de téléspectateurs sont … non pas Sampras-Agassi Karim, mais McEnroe-Borg 80 et Connors-Lendl 82-83

  17. Jérôme 5 janvier 2011 at 8 h 51 min

    Je ne suis même pas sûr que ce soit la vraie raison de toute la mousse faite autour du duo Federer-Nadal.

    Quand on regarde la manière dont les forums s’enflamment pour tel ou tel joueur, c’est assez semblable à ce qu’on connaît depuis très longtemps avec les équipes de foot.

    Les gens ont besoin d’émotions, de fantastique, de rêve. Or depuis une petite dizaine d’années, avec la diffusion d’internet et des autres nouveaux moyens de communication, le poids de la communication institutionnelle (les grandes télés, les grands journaux, les grandes radios) a fortement chuté alors même que la communication a globalement augmenté dans des proportions phénoménales.

    On a les moyens d’exagérer si on le veut.

    Le tennis, à part la Coupe Davis, est objectivement un sport individuel. Un esprit critique dira même que (comme d’ailleurs le foot), c’est un sport de mercenaires qui courent le cachet, la surprime et les contrats publicitaires.

    Et pourtant, on a quelque chose qui ressemble une dérive nationaliste avec des bandes de fans qui vont soutenir bruyamment le joueur de leur pays.

    On transforme nos sportifs préférés en héros alors que tout ça n’est au fond qu’un jeu, un sport, un divertissement, un mime paroxystique du vrai combat de la vie. Alors que franchement, un héros c’est tout sauf un sportif qui ne risque qu’une chose : se claquer un muscle ou une articulation à cause de ses excès physiques.

    Dans les années 80 et 90, on n’en faisait pas autant. On ne faisait pas des montages avec musique gnangnan pour transfigurer des gars qui jouent au ping-pong debout sur la table.

    Je suis un grand fan de tennis. Je prends un immense plaisir à regarder aujourd’hui Federer qui a un talent et une grâce phénoménaux, comme j’ai pris un immense à voir évoluer d’autres joueurs dans le passé. On aime aussi certaines musiques, la bonne bouffe, des peintres, des comiques et des réalisateurs de films. Mais tout ça ne relève pas du domaine de l’héroïsme.

    La société du divertissement et du spectacle galvaude l’héroïsme alors que l’héroïsme c’est du sang et des larmes, du vrai, pas de l’hémoglobine de cinéma.

    • Duong 5 janvier 2011 at 8 h 59 min

      mais je ne te parle pas de la mousse sur les forums, je te parle des commentaires des commentateurs américains John McEnroe et Brad Gilbert faisant mousser à mort une éventuelle finale Fed-Nadal de l’US Open et donc présentant les deux comme les deux meilleurs joueurs de tous les temps.

  18. karim 5 janvier 2011 at 8 h 54 min

    Si on veut faire grimper l’audience il faut que les joueurs jouent nus (attirer les téléspectatrices) et qu’à la fin on tue le perdant (attirer les téléspectateurs). Depuis le temps qu’on dit que le tennis fait plus recette, pourtant les prize money s’envolent, c’est que les tournois engragent les dollars non? je ne sais pas…

    • Duong 5 janvier 2011 at 9 h 01 min

      pour l’audience au niveau mondial je ne sais pas : là il s’agit de l’audience aux USA … mais la télé US est une très grosse pourvoyeuse de revenus pour l’ATP.

  19. Ulysse 5 janvier 2011 at 10 h 19 min

    Le tennis est en déclin continu depuis les années 70 aux Etats Unis. Audience et résultats qui se renforcent l’un l’autre en tendance longue. J’avais parlé de ce fait dans mon tout premier article sur SV.

    Presque 50% du top 100 était américain à certains moment dans les années 70. Il y a eu un Américain en permanence dans le top 3 mondial pendant 30 ans. Parfois le top 3 tout entier a été américain. On oublie parfois ce qu’a été le tennis US, comme australien d’ailleurs.

    Pas un seul instant je n’imagine que l’audience baisse parce que les résultats baissent. C’est comme de dire il y a un problème économique parce que c’est la guerre.

    C’est bien l’inverse : les audiences baissent parce que le format du tennis reste un format à la con pour les télés qui ne le favorisent pas. Il y a des pauses soit, mais on ne sait pas combien de temps ça va durer. L’incertitude c’est la chienlit. Vive un bon match de basket ou de hockey avec ses quarts-temps standards, ou du golf – et là il y a en a des américains dans le golf.

    Du coup, les américains plus dégourdis que la moyenne sont peu incités à se lancer dans le tennis, les résultats baissent en tendance long terme. Il est d’ailleurs étannant de noter à quel point au tennis le niveau d’une nation dépend peu de l’importance de sa population, de son nombre de médailles aux JO, du développement des médias,…

    Difficile de trouver pourquoi spécialement la Suède (effet Biorg ?) puis l’Espagne ont pris tant d’importance dans ce sport. Je parle ici des causes profondes qui font que l’état espagnol post-Franco a massivement investit dans le tennis (courts en TB partout, explosion des tournois : l’Espagne a deux fois plus de Futures que n’importe quel autre pays). Les Espagnols n’en ont rien à foutre de la télé ? Belle mentalité !

    • Noel 5 janvier 2011 at 12 h 10 min

      Tout cela est très juste mais il y a parmi les nations historiques du tennis un cas qui me laisse perplexe depuis des années: la Grande Bretagne.

      Comment un pays avec une telle tradition tennistique, qui accueille le plus prestigieux tournoi du monde, et où les médias en font d’ailleurs tout un foin, comment ce pays peut-il produire si peu de joueurs de qualité? Je ne parle pas ici simplement d’un Murray isolé mais d’un vivier de bons joueurs d’où pourraient émerger régulièrement émerger des top players.
      Bien sûr, le tennis est perçu comme un sport beaucoup plus élitiste (il l’est effectivement) que le foot ou le rugby, mais si les tabloids mettent tant de pression sur le dos de Murray, c’est bien que le tennis intéresse les gens, non?

      • Ulysse 5 janvier 2011 at 13 h 39 min

        Pourquoi les anglais sont nuls à ce point ? j’ai déjà posé la question ici dans les termes que tu utilises. l’Angleterre est le pays inventeur du tennis, hôte du tournoi le plus prestigieux, sportif dans l’ême, avec des medias fanatiques et des grands écrans plats dans tous les pubs.

        Je n’ai trouvé de réponse claire. La BBC passe Le Queens, Wimby et maintenant les Masters sans compter le Aegon Masters (ancien Blackrock Masters : le plus prisé des tournois senior tour).
        Pour tout le reste il faut prendre un bouquet sports du genre Sky Sports ou Setanta qui sont payantes et les anglais sont déjà fanatiques du foot du toute l’année, du rugby en automne, hiver, printemps et du cricket en été. Plus de place pour le tennis.

        D’autre part tout en Uk repose sur le privé et il n’y a pas la structure comme en France de détection et formation pour le haut niveau, sauf peut-être récemment. En cohérence avec la campagne pour les JO 2012 le pays a mis un paquet de pognon dans la détection et la formation tous sports justement : tests de Cooper obligatoires plusieurs fois par an pour tous les élèves de collège, pour tous les sportifs en club, avec le résultat qu’aux JOs de 2008 UK obtient 47 médailles alors qu’il n’en ont pas eu plus de 30 au maximum dans les 10 dernières éditions.

        de ce que j’ai vu en UK, je prédis vingt années dorées au sport britannique en foot, rugby, athlétisme. Pour le tennis je n’en ai pas été témoin directement mais il se pourrait que ce soit un peu similaire et le tennis anglais sera dans ce cas basé sur le physique, comme le foot.

      • Elmar 5 janvier 2011 at 13 h 42 min

        Les Britanniques ont râlé parce que la BBC a préféré montré la fin du Nadal-Murray au Masters (demi-finale, avec un Britannique en position potentielle de finaliste) plutôt qu’un match de Rugby du Pays de Galle.
        Voilà.

        • Ulysse 5 janvier 2011 at 13 h 51 min

          Ça je l’imagine très bien. Il suffit d’avoir vu un match de rugby dans un pub (2 pintes à l’heure par personne en moyenne) pour imaginer l’esclandre si la retransmission est retardée.

    • Duong 5 janvier 2011 at 12 h 12 min

      chez les jeunes la GB a actuellement de très bons jeunes, mais ces types sont nés en 93 et après donc ont au mieux 17 ans.

      • Coach Kevinovitch 5 janvier 2011 at 12 h 32 min

        D’ailleurs, je ne sais pas si tu as vu mais il y a un jeune britannique qui vient de perdre en finale de la Casablanca Cup.

        • Duong 5 janvier 2011 at 12 h 42 min

          Merci tu me l’apprends :) Oliver Golding, oui fait partie de ces jeunes-là, un des bons joueurs de la génération 93 même si c’ets pas un des tout-meilleurs.
          De manière générale ils ont pas mal de jeunes, mais difficile de dire si un fera la carrière de Murray.

      • Noel 5 janvier 2011 at 12 h 36 min

        Karim a raison, t’es tellement calé que ça en devient effrayant.

        Dis moi, que penses-tu de la génération dorée des îles Tonga, dont le vivier des joueurs poussins va bientôt mettre au supplice les vieilles gloires Nadal, Murray et Djokovic?

        • Duong 5 janvier 2011 at 12 h 45 min

          bein pas si effrayant, on a tous nos domaines spécialisés : moi je pourrais être effrayé par Coach Kevinovitch qui me cite la Casablanca cup, et Karim ou Colin connaissent bien mieux les années 90 que moi !
          Quant à Guillaume, c’est à mon avis un des plus calés sinon le plus mais il n’étale pas sa culture en postant a volo ;)

  20. Antoine 5 janvier 2011 at 11 h 49 min

    Merci Sylvie pour le tweener !

    Effectivement il n’est pas comparable aux deux autres contre Djoko ou Dabul parce qu’il n’avait pas été lobé. Juste un coup de fond de court..ce qui est étonnant, c’est que vu la direction et l’effet déportant du coup adverse qui le prend par surprise, il aurait été logique, plus facile en tout cas, de renvoyer la balle de l’autre côté du court sur le revers adverse. Mais non, il le prend complètement à contre pied et l’autre ne peut par conséquent que regarder passer la balle sans pouvoir réagir..Excellent ! Moins impressionnant toutefois que celui contre Dabul je trouve..

  21. Jérôme 5 janvier 2011 at 12 h 20 min

    Duong, mon propos ne visait pas les forums. Tu évoquais les commentateurs vedettes et je réagissait en estimant que ces commentateurs n’étaient qu’une partie du phénomène que tu décris.

    Selon moi, Mac, Gilbert et compagnie n’en sont même pas à l’origine. Je pense même qu’ils reprennent des phénomènes, des modes qui naissent d’abord dans la masse des fans. Mac Enroe et compagnie n’a commencé que l’été dernier à faire de Nadal un futur candidat au titre de GOAT alors que quelques mois auparavant il n’en finissait pas de développer ses superlatifs sur Federer. Une partie des fans de Nadal n’ont pas attendu septembre 2010 pour en faire le GOAT qui va tout péter.

    Paradoxalement, en foot, comme c’est un jeu collectif et que les joueurs vedettes changent d’équipe, le débat sur qui qu’est ze meilleur joueur of ze times est plus serein et peut-être même plus sérieux.

    Pour Karim, je regrette le tennis de l’époque des petites culottes à dentelles. Parce qu’aujourd’hui, les panties sous les jupes, c’est moins sexy. D’ailleurs, je crois qu’on tient là la cause du déclin du tennis féminin. ;-)

    S’agissant de la baisse des audiences, elle est normale compte tenu de la multiplication des moyens de diffusion et des contenus à diffuser. Et comme le dit Ulysse, pour la télé commerciale, les sports collectifs ou la F1 qui ont des temps de match ou de course cadrés conviennent bien mieux que le tennis où un match peut durer 1H30 comme il peut durer 5H. Et ça, c’est pas un choc entre 2 super-vedettes qui y changera quoi que ce soit.

    Dans les années 70/80 (et même 90 en Europe), il y avait tellement peu de chaînes de télé accessibles que forcément, quand CBS ou Antenne 2/FR3 passaient du tennis, ça donnait des audiences plus élevées qu’aujourd’hui. Ca n’a aucun sens de comparer les audiences à 30 ans d’intervalle. Ni même à 15 ans d’intervalle compte tenu d’internet, du numérique, du satellite.

    • Duong 5 janvier 2011 at 12 h 32 min

      ce que je sais c’est que McEnroe et Brad Gilbert sont aujourd’hui commentateurs de métier pour la télé US : leur boulot n’est donc pas d’être des commentateurs « désintéressés » comme sur les forums, mais à la base, de rapporter du fric à leur chaîne, et donc ils sont concernés à 100% par le niveau des audiences.
      Après on sait que Gilbert adore Nadal, mais ça n’empêche que ce que je dis est certain : il est évident qu’ils ont des consignes pour gonfler l’audience.
      C’était d’abord de ça que je parlais, parce que je citais des chiffres d’audience de la télé US qui montrent l’importance de ce sujet.

    • Duong 5 janvier 2011 at 12 h 35 min

      [Dans les années 70/80 (et même 90 en Europe), il y avait tellement peu de chaînes de télé accessibles que forcément, quand CBS ou Antenne 2/FR3 passaient du tennis, ça donnait des audiences plus élevées qu’aujourd’hui. Ca n’a aucun sens de comparer les audiences à 30 ans d’intervalle.]

      Tout à fait juste mais même sur courte période les chiffres baissent
      … et atteignent des niveaux qui semblent interroger les patrons des grands médias US, et ça c’est crucial y compris pour l’ATP donc le tennis mondial.

      PS : un phénomène ponctuel est venu compliquer 2 des 3 dernières années pour l’US Open, qui est les finales le lundi.

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis