Bercy affiche complet : Serra, Giraldo, Stepanek, Nalbandian…

By  | 8 novembre 2010 | Filed under: Rencontres

Hier, il a symboliquement lancé le tournoi sous les yeux des invités de la BNP Paribas, sponsor principal du tournoi, et ce entre deux concerts de Keziah Jones et Wax Taylor. Florent Serra a disputé à l’Espagnol Albert Montanes le titre honorifique de premier joueur a avoir gagné un match dans cet Open de Bercy 2010. Et s’il s’est imposé c’est non sans avoir sauvé deux balles de match (4/6 6/1 7/6). Interview.

- Florent, vous avez reçu une wild-card pour ce tournoi. Une bonne surprise pour vous, d’abord d’être là, ensuite de battre le 23e joueur mondial ?

Les choses vont tellement vite dans ce sport… Je ne me sentais pas bon ces derniers temps à l’entraînement, au point que je m’étais retiré du tournoi de Bâle pour me reposer. Et puis l’invitation de Bercy est tombée, et ça m’a évidemment donné envie de bien faire. C’est le dernier tournoi de la saison et c’est top de finir à la maison, dans cette ambiance, devant une salle bien remplie… On en redemande, de ce genre de courts !

- Le court, justement. Jean-François Caujolle expliquait que la surface a été un peu accélérée cette année. Cela se sent ?

Oui. Les conditions de jeu sont plus rapides que l’an dernier. En fait, la surface est plus lisse et prend moins le rebond. C’est plus rapide que la moyenne, plus qu’à Metz par exemple. C’est plutôt pas mal. Il faut à tout prix être centré sur sa mise en jeu car il n’y a pas énormément de rallyes. Face à un adversaire comme Montanes, ça m’allait très bien.

- Vous n’étiez pourtant pas loin de la sortie puisque vous avez dû écarter deux balles de match sur votre service…

Oui. Comme je disais, je ne joue pas très bien en ce moment, je me sentais un peu crispé en début de match… Ce n’est pas mon meilleur match de l’année, mais c’est une belle victoire dans un tel cadre, avec en plus le public qui m’a bien aidé. Dès le second set, quand il m’encourage à sauver des balles de break d’entrée, ça m’aide. Je m’en sors, je le breake après, et ça change tout… Je tiens mon service, et on s’embarque au troisième set alors que ça tombe j’aurais très bien pu perdre en deux sets. Comme je disais, un match peut basculer sur pas grand-chose.

- Changement de style en prévision au prochain tour, puisque vous affrontez le Tchèque Berdych qui, pour le coup, a le jeu pour briller sur ce type de surface.

Berdych, je l’avais joué en début d’année, à Indian Wells, et j’avais perdu en trois sets serrés (5/7 6/4 4/6, ndlr) alors que c’était le moment où il commençait à très bien jouer, avant ses grands résultats à Roland-Garros et Wimbledon. C’est un très bon serveur, il aime la cadence… Mais il n’est pas en grande forme en ce moment et j’ai peut-être un coup à jouer.

######

Les qualifiés tiennent la forme. Deux d’entre eux, Jarkko Nieminen et Benjamin Becker, viennent de lancer le programme de la journée en battant respectivement Xavier Malisse (6/4 6/3) et Denis Istomin (6/4 6/4). On relèvera notamment le bon parcours du joueur Finlandais, qui au moment où les entrées ont été figées n’avait pas le classement nécessaire pour entrer dans le tableau, mais s’est depuis rattrapé avec une tournée indoor assez brillante : finale à Bangkok, quarts à Tokyo, demies à Stockholm… 39e mondial cette semaine, Nieminen présentait donc le paradoxe d’être un qualifié mieux classé que certains entrants directs du tournoi. Prochain adversaire : Andy Roddick.

Il a dû batailler plus longtemps que ses petits camarades, mais Fabio Fognini rejoint lui aussi le club des qualifiés qui font durer le plaisir. L’Italien a pris un malin plaisir à faire courir le massif Allemand Berrer (1,93 m pour 100 kilos tout rond, si l’on en croit l’ATP), au point que ce dernier en éclata de frustration un panneau BNP Paribas dans le troisième set. Il faut dire aussi que Berrer venait de perdre un break d’avance… et allait bientôt céder une seconde fois sa mise en jeu, un comble pour un serveur de cet acabit. Belle victoire de Fognini 7/5 3/6 6/4, qui n’aura qu’une lettre d’alphabet à changer pour trouver le nom de son adversaire au prochain tour : David Ferrer.

######

Trois questions à… Andy Murray, tête de série N°3.

- Vous êtes arrivé à Paris aujourd’hui, suite à votre finale de double victorieuse à Valence. Vous vous sentez prêt pour Bercy ?

- Ça va. Physiquement je vais bien – ma blessure à la main va mieux, merci ! (rires) – et mentalement je me sens frais. C’était quelque chose de très spécial de gagner un titre avec mon frère Jamie. Demandez aux Bryan ou aux sœurs Williams ce que ça leur procure de gagner ensemble ! C’est forcément un grand moment.

- La saison de tennis est quasiment terminée, même si dans votre cas il reste un rendez-vous important à Londres. Quel bilan faites-vous de votre année ?

- Hum… Je crois que ce qui définit ma saison c’est « up and down ». Dans l’ensemble, c’est une bonne année, même si j’aurais parfois espéré mieux. Surtout, j’aurais voulu être plus constant. Là, j’ai eu trop de hauts et de bas, oui.

- Vous êtes toujours sans entraîneur à temps complet pour vous épauler, alors que vous ne devez pas manquer d’offres. Quel profil doit avoir le coach que vous recherchez ?

- Je ne sais pas exactement quel sera le profil de la bonne personne : jeune, vieux, marrant (rires)… Plus sérieusement, il devra m’apporter pas mal de choses et c’est pour ça que je ne prendrai pas un coach juste pour dire de prendre un coach. Je vais voir à la fin de la saison et prendrai une décision. Mais il est tout autant possible que je décide de continuer seul. D’autres l’ont fait avec succès.

######

Juan Martin del Potro vous manque ? Essayez Santiago Giraldo. Même s’il rend dix centimètres au grand blessé de Tandil, le Colombien Giraldo, 22 ans, possède un cousinage certain avec le vainqueur de l’US Open 2009. Mêmes grandes gifles de coup droit au cordeau, même revers à deux mains frappé courbé, même déplacement plus proche des grandes enjambées que des petits pas de danse.

Avec le Hollandais Thiemo De Bakker, ils viennent de nous offrir ce qui est pour l’instant le plus beau match de ce début de tournoi parisien. Trois sets de pure castagne, où aux parpaings de Giraldo ont répondu ceux de De Bakker, moins puissant mais plus explosif. Agréable surprise, malgré leur artillerie lourde tous deux se révèlent adeptes réguliers de la petite amortie casse-pattes ou de l’approche au filet brouilleuse de cartes.

Deux joueurs expressifs aussi, passés par tous les états durant la rencontre : encouragements sonores, longs monologues de frustration, hurlements de dépit, et finalement, côté Hollandais, une raquette pulvérisée suite au break qui lui sera fatal. Car après avoir sauvé deux balles de break à 3 jeux à 4 dans le dernier set, le Colombien prend le service adverse à 5/5 et conclut sans trembler derrière. Score final : 6/7 6/4 7/5 en 2H45.

Pour Giraldo, qui vient compléter le carton plein du jour parmi les joueurs sortis des qualifications, ce tournoi de Bercy clôturera de belle manière une saison d’ores et déjà aboutie, qu’il terminera au pire vers la 60e place et durant laquelle il aura battu des Robredo, Ferrero, Querrey ou encore Kohlschreiber… Et l’aventure n’est peut-être pas encore finie : au prochain tour, Jurgen Melzer est loin d’être un obstacle infranchissable si le jeune Colombien n’a pas laissé trop d’énergie dans ses trois premiers matchs. A suivre mercredi…

######

D’ici là, la deuxième journée du tournoi nous offre les premières belles affiches de l’évènement : à suivre dès maintenant, Mikhaïl Youzhny contre Ernests Gulbis ; un peu plus tard en journée, on aura un intéressant Gilles Simon / Andrey Golubev, sans oublier des Stepanek / Almagro et Kohlschreiber / Bellucci qui peuvent réserver de très belles séquences. Ce mardi est enfin jour d’entrée en lice de deux vainqueurs de l’épreuve, Tomas Berdych (2005) et David Nalbandian (2007). Le finaliste en titre, Gaël Monfils, sera lui aussi sur le pont.

######

Et il n’aura pas fallu longtemps pour connaître le premier qualifié pour les huitièmes de finale : il s’agit d’Ernests Gulbis, qui a bénéficié de l’abandon de Mikhaïl Youzhny à 6/4 3/0. Visiblement gêné par un problème au dos, le Russe a préféré jeter l’éponge, mettant donc un terme à une saison réussie qui l’aura vu retrouver le Top 10 (il y était déjà entré en 2008). A noter que Youzhny pouvait encore prétendre se qualifier pour le Masters au cas où il aurait atteint la finale parisienne… Avec cet abandon, la course à Londres est donc pratiquement terminée, sauf exploits de Fernando Verdasco ou de Jurgen Melzer.

Quant à Ernests Gulbis, ce deuxième match gagné sans forcer (il avait déjà gagné sur abandon au premier tour contre Juan Ignacio Chela) lui offre l’opportunité de terminer sa saison sur une bonne note. Le Letton a essentiellement brillé au printemps, le temps d’un premier titre ATP à Delray Beach, d’une demi-finale à Rome (bat Federer, inquiète sérieusement Nadal) et d’un quart à Madrid, avant de se faire discret ces six derniers mois. Opposé en huitièmes à Jarkko Nieminen ou à Andy Roddick, il aura occasion de rectifier le tir et de rappeler à tous qu’il était considéré au printemps comme l’un des joueurs à suivre lors d’un autre rendez-vous parisien…

######

Où en est Radek Stepanek ? La mouette rieuse Tchèque aura traversé 2010 comme une ombre. Une finale à Brisbane pour son premier tournoi de l’année, et puis plus rien. Ou plutôt si : des petites blessures et surtout un gros mariage, en juillet dernier, avec l’ancienne joueuse professionnelle Nicole Vaidisova.

Pas de quoi nourrir un vague à l’âme, loin de là, mais avec tout ça Radek est revenu se poser un bon moment sur le rivage. Il n’a vraiment redéployé ses ailes qu’à New Haven, où il dut planer depuis les qualifications et en profita pour gagner six matchs d’un seul coup (battu en quarts de finale par Viktor Troicki). La saison indoor confirma ce lent retour vers les cimes, avec une demi-finale à Tokyo et un quart à Bâle la semaine dernière.

Mais Stepanek joue gros à l’heure de revenir se poser sur un parquet parisien qu’il affectionne : car si le Tchèque fut finaliste du Master 1000 parisien en 2004, encore demi-finaliste en 2005, il remet surtout en jeu les points d’un dernier carré également atteint en 2009. En termes arithmétiques, Stepanek doit défendre sur cette seule semaine près du tiers des points constituant son « ranking » ATP. Gare à la chute en piqué donc. Son premier tour contre Michael Russell fut rassurant (6/2 6/0) en même temps qu’anecdotique au vu de l’opposition relativement faible. Nicolas Almagro devrait être ce soir un tout autre test. Histoire de savoir si Radek vole à nouveau.

######

Avec son long nez, ses cheveux blonds bouclés et son front dégarni, il a des faux airs de Croquignol, la tête pensante des Pieds nickelés de Louis Forton. Ca tombe bien : David Nalbandian cultive son côté dilettante doué, grand amateur de pêche et d’aventures sur quatre roues. Il est aussi connu pour ne pas beaucoup aimer la presse. Alors quand il doit venir en interview, les journalistes se méfient. Coup de chance, « il était dans un bon jour », lâchera un confrère une fois l’Argentin parti. Etait-ce la satisfaction d’avoir battu Marcel Granollers ? Toujours est-il que le vainqueur 2007 de Paris-Bercy était effectivement plutôt souriant, voire rieur, enclin à mettre gentiment en boîte un journaliste posant une question pas assez précise à son goût.

- David, la surface de Bercy a cette année été modifiée, les organisateurs voulant réaccélérer le jeu. Qu’en pensez-vous ?

- Oui, c’est plus rapide que d’habitude, mais c’est ok pour moi. Je préfère quand les conditions sont très rapides que quand c’est trop lent. Alors ça va, je m’adapte. Par contre ça risque de rendre le tournoi très différent pour d’autres… (sourire)

- Au vu de cette première sortie contre Marcel Granollers (victoire 6/3 6/1), vous estimez-vous en forme ?

- C’était un bon premier tour, je me sentais bien. Après, je ne suis pas aussi en forme que je le voudrais, mais ça ne m’empêche pas de bien jouer.

- Un mot sur votre prochain adversaire, Andy Murray. Vous aviez disputé un grand match contre lui ici même, il y a deux ans…

- Deux sets, mais serrés, si je me souviens bien. C’était en quarts, c’est ça ? Après, il m’a battu beaucoup plus facilement à Toronto cette année. Alors… Chaque match est différent.

- Quand vous l’affrontez, avez-vous un plan de jeu particulier ?

- Et vous, qu’en pensez-vous ?

– Il n’y a rien qui soit plus important dans votre tactique face à ce joueur précis ?

- Tout est important.

– Mais encore ?

- Murray, mais aussi Djokovic, Nadal, Federer… Ils sont de grands joueurs. Si vous faites mal une chose, une seule, c’est fini contre eux.

About 

Prenez ma nouvelle adresse : http://livre.fnac.com/a7085832/Marc-Gdalia-Les-monuments-du-tennis-moderne

Tags:

201 Responses to Bercy affiche complet : Serra, Giraldo, Stepanek, Nalbandian…

  1. Le concombre masqué 8 novembre 2010 at 12:04

    Ok, ça continue ici.
    Il y a un « ralentie » à remplacer par un « accélérée » dans tes questions.

    Bravo d’avoir pu décrocher l’interview sinon!!

    • Antoine 8 novembre 2010 at 12:11

      Même remarque que Concombre..

      Les balles fusent donc davantage avec un rebond plus bas. C’est tout bon pour le Suisse, c’est sans doute très proche de Bâle en termes de conditions de jeu. Dans ces conditions, il peut sans doute taper la Murène en demies s’il arrive jusque là..

      Avec quelles balles jouent ils ?

      Ce serait sympa que Serra enfonce encore un peu plus Berdych qui est à la rue, comme Verdasco, Cilic, Gulbis, un quatuor dont les récentes sous performances font l’objet d’un tir groupé dans « l’Equipe » ce matin..

      • Duong 8 novembre 2010 at 12:17

        à mon avis ça doit être quand même nettement moins rapide que Bâle … enfin on verra

  2. Duong 8 novembre 2010 at 12:16

    Oui bravo pour avoir décroché l’interview de Florant Serra !
    Si Serra a passé Montanes sans bien jouer, c’est que ça doit être effectivement accéléré ;)
    Enfin plutôt le rebond plus bas d’après ce qu’il dit.
    mais ça doit pas non plus être très rapide car quand il compare à Metz, Metz c’était vraiment lent …
    Sur ce type de surfaces Fed doit être au top physiquement : pas du tout sûr que ça soit le cas.
    Mais par exemple c’est une bonne surface pour jouer Almagro et Ferrer s’il les joue pour ses 2e et 3e match

    • Antoine 8 novembre 2010 at 12:32

      Federer sera battu par Richard ou par Mahut, ce sera goatesque..

  3. Jean 8 novembre 2010 at 12:22

    Le premier match entre deux concerts, ça va plaire à Toinou, ça.

    • Antoine 8 novembre 2010 at 12:30

      Keziah Jones et Wax Taylor ! Même pas à l’ATP..Quelle pitié..Qu’est ce qu’il font dans la vie, dealers ??

    • Colin 8 novembre 2010 at 12:47

      Le court est forcément plus rapide s’ils ont passé Wax Taylor dessus…

      Désolé, je sors

      • Duong 8 novembre 2010 at 13:09

        comme dit Serra : ça fuse !!

        • Colin 8 novembre 2010 at 13:47

          Je dirais même plus… Serra… pide!

      • Chewbacca 8 novembre 2010 at 13:38

        ptdr de Colinette de ouf.

      • Pierre 8 novembre 2010 at 14:18

        c’est con mais ça me fait rire :)

    • MarieJo 8 novembre 2010 at 15:19

      XPTR :D vous êtes trop forts !

  4. Colin 8 novembre 2010 at 13:12

    Lu dans lequipe.fr de ce matin (je vous le livre avant qu’ils ne corrigent!!!):

    « Pari perdant pour les Etats-Unis. En titularisant Coco Vandeweghe à la place de Melanie Oudin pour affronter l’expérimentée Flavia Pennetta, la capitaine américaine Mary Joe Fernandez a peut-être fait une erreur. Samedi, Oudin avait remplacé au pied levé Bethanie Mattek-Sands et balayé Francesca Schiavone (6-3, 6-1) dans le troisième simple. Mais dimanche, à San Diego, elle a été laissée au repos au profit de Vandeweghe, 18 ans et 114e mondiale, qui a été croquée par Pennetta (6-1, 6-2). »

    Signé: « (Avec AFP) »

    Il n’y a pas que pour les joueurs que la saison a été longue…

  5. Diana 8 novembre 2010 at 13:27

    Ah bon, la balle prend moins le rebond? Intéressant….et un peu plus rapide comme Guillaume nous l’avait déjà annoncé.

    Du tout bon pour Fed.

    J’ai lu un article ce matin sur le web que je ne peux retrouver, dans lequel Fed déclare que la configuration du Central de Bercy le gêne dans son appréciation de l’espace.
    Si quelqu’un pouvait remettre la menotte dessus :)

    • Colin 8 novembre 2010 at 13:42

      Facile, c’était sur un très bon site appelé 15-lovetennis.com, sous la plume de Duong himself:

      http://www.15-lovetennis.com/?p=6563#comment-50713

      • Diana 8 novembre 2010 at 18:08

        Merci Colin, vous pouvez ainsi vérifier que je n’invente rien :)

  6. Le concombre masqué 8 novembre 2010 at 13:32

    @Antoine : pour en revenir au Master’s, je suis assez d’accord avec toi. la seule (et très importante) différence que je fais avec ton analyse c’est Nadal. Le number one. l’homme contre qui Fed se chie dessus. il sera là. Les autres Top 8 sont un peu aux fraises, tu l’as dit. Il sera en finale, c’est sûr.

    A Bercy pas de Nadal.

    Je maintiens mon raisonnement. 1000 puntos à prendre sans battre nadal : il n’ a cette occase que 3 ou 4 fois par an.

  7. Chewbacca 8 novembre 2010 at 13:58

    Superbe cette interview patron.

    Tu fais là un bien beau métier Guillaume ,je suis heureux pour toi.Si j’étais journaliste et devais interviewer des joueurs et Zizou plus particulièrement je ne me retiendrai pas ,je lui sauterai à la gorge pour lui rouler des galoches.

    Tu n’as pas été tenté de lui chanter un truc du genre:

    Qui serra, qui serra, qui serra nananananana

    Qui serra me faire oublier dites-moi ohhhhhhhhhhhhhhh

    Ma seule raison de vivre

    Essayez de me le dire irriirrriiirrre

    Qui serra, qui serra, oui qui serra ….aaaaaaaaaaa

    nananahhhhh tatattannnatannn…….

  8. Le concombre masqué 8 novembre 2010 at 14:50

    @Ulysse : je t’ai répondu dans l’autre article, mais je remets ici :
    Concernant la pertinence de jouer Stockholm :

    C’est plus compliqué que ça!

    Car il y a la difficulté des matchs à prendre en compte. 4 matchs faciles pour 250 points c’est tout bon!

    Et puis surtout, il faut compter les matches perdus qui ne rapportent aucun point!!!

    Premier tour à Bercy l’année dernière ça fait 0 point par match, et deuxième tour à IW et Miami cette année ça fait du 20/ 25 points par match !

    Ou encore demi-finale à Rome, ça use, ça rapporte que 360 points pour 4 matches (3 gagnés un perdu)…soit 90 points par match et à stockholm il n’y avait que 4 matchs donc 250/4 = 62points par match.

    Enfin il fau prendre en compte qu’on ne peut pas jouer que des GC qui ont le meilleur ratio match/points rapportés dans l’année.

    De même on ne peut pas jouer que des M1000.

    4 matchs, 250 points ASSURES, sans jouer de Top 4, c’est bénef, crois-moi il est pas con le Suisse.

    • Duong 8 novembre 2010 at 15:06

      250 points « assurés » après Estoril seulement, et encore s’il ne fait pas aussi bien à Doha, pour l’instant c’est seulement 160.
      Et puis surtout je ne sais pas si tu as regardé Stockholm mais ça a été loin d’être aussi facile que ça : mis à part les demi et finale, tous les matches de Bâle étaient plus faciles que ses 3 derniers matches de Stockholm.

    • Duong 8 novembre 2010 at 15:08

      et puis je pense comme d’autres ici d’après ce que j’ai lu que la fatigue de Stockholm cumulée avec Bâle et les autres va lui coûter cher à Bercy et/ou au Masters.

    • Rabelaisan 8 novembre 2010 at 15:10

      Je te rejoins le concombre.
      Au-delà des points à gagner/défendre, on oppose un peu trop les périodes d’entraînement et de compétition (ou plutôt on sanctifie un peu trop le fait de participer à un tournoi). Après l’USO, Fed s’est pris une bonne pause repos et entraînement. A quoi ça sert de s’entraîner si c’est pour montrer qu’il est en forme seulement à Mirka et aux jumelles et avec des objectifs trop lointains?
      Il s’inscrit à Stockholm pour ça: jouer en vrai parce que l’entraînement à blanc ça va bien un temps et qu’il aurait aussi très bien pu perdre au 2nd tour à Shanghaï.
      Jouer un 250 avec une faible adversité offre davantage de confiance, des points et est, à mon sens, moins usant qu’une semaine d’entraînement intensif chez soi.

      • Duong 8 novembre 2010 at 15:19

        quand il s’entraîne il peut rester à la maison, tout le confort est là pour les petiotes, là il va à Stockholm, plutôt frisquet, faut s’occuper des installations pour les pitchounes, et il joue tout de suite ou presque avec le décalage horaire en revenant de Shanghai.
        Et mentalement il n’a pas le droit de perdre pour le tournoi : quand il se retrouve mené un set un break par un Wawrinka jouant super-bien, bein il faut se concentrer à fond, la fatigue mentale c’est quelque chose en tennis, surtout en indoor où ça se joue sur peu de points !

        • Rabelaisan 8 novembre 2010 at 16:00

          Rassure moi, Fed, il avait réservé un bon formule 1 à Stockholm ou il était à l’hôtel de la gare? Ils avaient allumé le chauffage au moins ou lui avaient filé une couverture en plus? ;)
          Plus sérieusement, il y a une fatigue mentale dans les matchs, mais l’entraînement sans compétition, sans but concret derrière, c’est chiant à mourir et c’est une autre forme de fatigue mentale.
          Je trouve qu’on est devenu un peu trop épiciers dans la manière d’envisager une saison. 4 matchs en plus, c’est pas grand chose. Dans les années 80, les types jouaient beaucoup plus de tournois, se tapaient les voyages, avec un confort nettement moindre et on n’était pas là à se dire qu’un tournoi en plus, ça représentait autant de fatigue.

        • Duong 8 novembre 2010 at 16:05

          c’est vrai, on se demande comment ils faisaient, c’étaient pas des chochottes :lol:
          Plus sérieusement Fed a déjà parlé de fatigue mentale pendant sa demie contre Roddick …
          et puis il est papa : même dans un hôtel 5 étoiles, ça doit pas être évident de faire voyager les petites … car il me semble qu’elles étaient là à Stockholm ? :?: en tout cas Mirka était là d’après mes souvenirs

    • Duong 8 novembre 2010 at 15:14

      En bref, je ne pense pas du tout qu’il est allé à Stockholm pour les points.
      D’ailleurs la meilleure preuve que Fed ne fait pas une priorité de ces histoires de points est qu’il n’a joué qu’un ATP500 cette année alors qu’il DOIT en compter 4, alors qu’il a joué 4 ATP250 alors qu’il ne PEUT en compter que … 2.
      Aucun autre joueur ne fait pareil.

  9. Le concombre masqué 8 novembre 2010 at 14:58

    Nan mais alors là ça devient n’importe quoi l’Equipe, pour enfoncer encore le clou que jean a planté un peu plus tôt ce matin.

    Il faut aller se battre et cliquer sur 15 liens de suite, pour voir , en tout petit, et sans explication aucune, ni interview ni quoique ce soit, que

    1) Kelly Slater vient de remporter son DIXIEME TITRE MONDIAL en surf. 10 titres mondiaux. Sans déconner. Une première dnas toute l’histoire du sport?

    2) Andy Irons est décédé. Une légende le type. le seul à avoir rivalisé avec Slater, justement.

    Je pose la question ici, mais Guillaume tu pourras la poser à ton confrère de l’Equipe si tu le croises à Bercy : « Excusez-moi, Monsieur, mais vous pensez que Haile Gebreselassie, Kelly Slatyer et Andy Irons, C’EST DE LA MERDE??

    • karim 8 novembre 2010 at 15:11

      Pour Andy Irons je ne l’ai su que dimanche matin, son macabé avait déjà quatre jours!!!

    • Arno 8 novembre 2010 at 15:22

      Je cosigne.

      Décuple champion du monde, c’est pas une première: Ulrich Salchow, patineur artistique Suédois, l’a fait. Vainqueur de 1901 à 1905, puis de 1907 à 1911.

      Et il y a aussi Sonia Henie, patineuse artistique Norvégienne, qui a fait encore plus fort: 10 fois championne du monde consécutivement à partir de 1927.

      D’autres questions??

      • Le concombre masqué 8 novembre 2010 at 15:35

        Oui : comment expliques-tu que les records en nombre de titres mondiaux, tous sports confondus, soient pour les Hommes ET les Femmes en Patinage Artistique. Tu réponds en 15 000 mots minimum, en français ET en anglais, ça intéresse ma copine. Et tu mets nles voyelles en rouge. Merci

        • Arno 8 novembre 2010 at 15:38

          Je te rappelle quand c’est prêt, dans 3 ou 4 siècles.

  10. karim 8 novembre 2010 at 15:08

    Nouvelle formule, le quizz express. C’est vite fait, bien fait et ça ne peut rapporter gros. Une seule de ses propositions est vraie, laquelle?

    - En 2009 Didier Barbelivien a rempli le stade de France pour trois méga-concerts.

    - En 2009 Senna a rempoté le grand prix de monaco avec une autobianchi diesel.

    - En 2009 Federer a perdu au premier tour de Bercy contre Julien Benneteau

    - En 2009 le taux de chômage en France est repassé sous la barre symbolique de 1%.

    envoyez vos réponses à la rédaction.

    • Arno 8 novembre 2010 at 15:10

      Trop facile. La 2 est la seule à peu près vraisemblable.

  11. Arno 8 novembre 2010 at 15:09

    Et maintenant, ça fait 2h15 que je mate Clément/Lopez… Je mérite une récompense pour ça, non?? En plus c’est sur canal+sport, hein, avec le fantastique Fred Viard…

    Ils en sont à 7/6 Lopez (10/8), 7/6 Clément (8/6)… Blague à part, un bon match d’Indoor, avec des aces (17 pour Clément, c’est dire si la surface est rapide!! 29 pour Lopez…), des volées, des slices… Pas de passings, par contre, ils ont oublié comment on faisait.

    C’est super décousu, mais plutôt plaisant, ce tennis d’attaque, mine de rien.

    • karim 8 novembre 2010 at 15:13

      « mais plutôt plaisant, ce tennis d’attaque, mine de rien »

      dans le genre prêt à tout pour vendre quelque chose tu te poses là!

      • Arno 8 novembre 2010 at 15:15

        Ben c’est sûr que faut pas avoir regardé Fed/Djoko hier, c’est un autre monde…

        Mais le principal enseignement c’est pour la surface qui a enfin l’air vraiment sympa, en tout cas vue de mon canapé.

        • karim 8 novembre 2010 at 15:16

          n’insiste pas, c’est malpoli.

          • Babolat 8 novembre 2010 at 16:35

            Iva Malpoli… oui, je sors, de toute façon j’vais m’coucher.. :)

  12. karim 8 novembre 2010 at 15:19

    je me demande si y’a un site sur la toile où des gars décortiquent, analysent, passent au peigne fin les résultats, performances, matches, perspectives de kukuchkin comme c’est fait ici pour Fed.

    • Duong 8 novembre 2010 at 15:22

      pas aussi long que nous mais quand même un sujet de 6 pages si ça t’intéresse :
      http://www.menstennisforums.com/showthread.php?t=122560
      et à mon avis tu trouverais plus long en kazakh ;)

    • Arno 8 novembre 2010 at 15:24

      Je trouve ça un peu morbide, cette fascination pour Coucouchequine…

      En même temps, lui tu peux le prendre dans ta team, mis à part dans son pays (et encore…), tout le monde s’en fout.

  13. MarieJo 8 novembre 2010 at 15:29

    une des raisons possibles pour le changement de surface c’est le rapatriement de la MC à Londres, mais je n’ai pas de certitude sur le sujet.
    pendant son séjour à Shanghai, les joueurs voulaient que les surfaces de Bercy et Shanghai soient les mêmes, maintenant que la MC se passe à Londres, il est possible qu’il ait fallu la ré accélérer.

    quoi qu’il en soit, je pense qu’une surface plus rapide avec un rebond plus bas favorise des types comme fed, djoko, roddick ou sod, voir un ljubicic ou in cilic en forme… à part fed et djoko, pas sur du tout que tout ce petit monde tienne la route.

    en même temps un match de clément qui ne dépasse pas les 2h30 n’est pas un vrai match de clément ! weeeee, on est dans les temps 2h40 8O

  14. Arno 8 novembre 2010 at 15:32

    La Clé a trouvé la serrure… Quasiment 2 fois plus de coups gagnants que de fautes directes dans ce match, ce qui confirme que c’était un match fort correcct (hein, KARIM?????).

    • karim 8 novembre 2010 at 17:32

      Toi dans le genre jusqu’au-boutiste tu dépotes grave. Avoue, combien de fois tu as perdu connaissance pendant le match?

      • Arno 8 novembre 2010 at 17:49

        Je me suis endormi à la fin du premier set jusqu’à 3/3 à peu près dans le 2ème. Est-ce que ça compte??

  15. Duong 8 novembre 2010 at 15:32

    Clément prive Lopez de bonus pour l’an prochain, c’est la 2e fois que Lopez le manque de justesse d’ailleurs (c’était pareil il y a 2 ans) :
    car il faut savoir que les 30 premiers joueurs après Bercy (en fait après la masters cup) se partagent un gateau de bonus en fin d’année suivante.
    En gagnant aujourd’hui, Lopez avait une forte chance de participer au gateau l’an prochain, en revanche en perdant c’est fini le gateau.
    Accessoirement Lopez aurait pu faire cadeau à son grand copain Verdasco du tour suivant pour une chance de se qualifier au Masters : là Verdasco va avoir un Frenchy en feu (enfin Clément) devant lui !

    • Arno 8 novembre 2010 at 15:33

      Et vue la forme exceptionnelle de Nando, Arnaud (quel beau prénom, vous trouvez pas?) pourrait bien passer ce tour.

    • Le concombre masqué 8 novembre 2010 at 15:37

      What does the cake consist of?

    • Duong 8 novembre 2010 at 15:37

      $$$$$$$$$$$$$$$

      • Le concombre masqué 8 novembre 2010 at 15:42

        Ouais, bien reçu, messire Duong, mais How much?

      • Duong 8 novembre 2010 at 15:51

        très honnêtement je viens de parcourir la dernière version du réglement de l’ATP et j’ai l’impression qu’au-delà de la 12e place mondiale, ils ne donnent rien … alors que jusque 30, ça leur donne des obligations puisqu’ils ne peuvent compter plus de 2 ou 3 résultats ATP250 dans leur classement.
        Alors je ne suis plus très sûr si c’est un avantage ou un inconvénient :?:

  16. Duong 8 novembre 2010 at 15:37

    je ne sais pas si vous aviez lu sur welovetshirts mais Llodra a déjà prévu le déroulement du tournoi : Clément bat Verdasco, en demie Nalbandian bat Fed et Roddick bat Djoko, en finale victoire de Nalbandian (ce qui implique que Nalby batte Murray au premier tour au passage)
    Ca se tient ;)

    • Arno 8 novembre 2010 at 15:39

      Karim, c’est pas bien de faire passer tes pronos par Mika…

  17. Jean 8 novembre 2010 at 15:39

    Je voulais arrêter les hors-sujet, mais suddenly, alors qu’on ne l’attendait plus, surgit sur SportVox un nouvel article du prénommé Mustapha, le genre de truc qui n’arrive que deux ou trois fois par saison :
    http://www.sportvox.fr/article.php3?id_article=28696

    • Chewbacca 8 novembre 2010 at 15:57

      Merci l’ami.

    • karim 8 novembre 2010 at 17:34

      yesssssssssssss pour ce soir après dîner.

  18. Ulysse 8 novembre 2010 at 16:47

    Rabelaisan pousse un coup de gueule assez juste : « Dans les années 80, les types jouaient beaucoup plus de tournois, se tapaient les voyages, avec un confort nettement moindre et on n’était pas là à se dire qu’un tournoi en plus, ça représentait autant de fatigue. »

    Ouais c’est juste que les types étaient pas à fond à fond tout le temps. Le business n’était pas passé par là. C’était pas le sprint permanent et sous infiltrations. Ca trottinait gentiment, ça venait batifoler au filet pour un oui ou pour un non, ça se blessait pas en permanence.

    C’est plus vraiment le même sport quand on voit ce qu’ils s’envoient. Les danseurs mondains c’est fini. C’est devenu un truc de fous furieux. Normal qu’ils mesurent leurs sorties au maximum.

    • Duong 8 novembre 2010 at 16:51

      oui je pense que c’est assez juste. En tout cas dire que Fed a gagné Stockholm « les doigts dans le nez et les mains dans la poche » (si tant est que ça soit possible :lol: ), ça ne correspond pas du tout à ce que j’ai vu, il était là à fond ou presque, et il avait pas le choix.

    • Rabelaisan 8 novembre 2010 at 17:19

      Oui Ulysse, je comprends bien que la mutation du jeu et du business a changé pas mal de choses. Mais je ne peux m’empêcher de me poser quelques questions.

      L’argument de la fatigue, de l’accumulation de match se fait entendre beaucoup en foot aussi, je crois, et pas tellement dans les autres sports. En nba par exemple, la saison régulière fait 82 matchs (et une 20 taine de matchs en plus de play-off pour ceux qui vont loin, sans compter les matchs de pré-saison), les types jouent tous les 2 soirs, vivent dans l’avion et en parlent assez peu. Même si la saison régulière est moins intense, je regarde pas mal de matchs et ça envoie quand même pas mal. Les blessures sont monnaie courante (jouer sous infiltration, c’est comme prendre un café avant d’aller bosser) et les joueurs ne remettent pas en cause le calendrier ou évoquent peu la fatigue. La mentalité ricaine est clairement différente certes, puisqu’ils pensent tous autant business que sport mais ça n’explique pas tout.

      Un des trucs les plus regrettables des dernières années pour moi, c’est la disparition généralisée des finales au meilleur des 5 sets, qui avait été décidée notamment pour limiter la fatigue et les risques de blessures. Or je n’ai pas l’impression que ça ait changé quoi que ce soit sur ce plan. Et pourtant les finales de MS ou de la MC ont perdu pas mal de saveur et de valeur en étant ramenés au vulgaire format des 2 sets gagnants.

      De toute façon, en fin de saison, ils sont tous cramés physiquement et mentalement donc ça s’égalise globalement. Djoko, l’année dernière, semblait être un mort-vivant à Londres et pourtant en gagnant 2 matchs en poule, il aurait pu être demi-finaliste, voire mieux. Il avait bien battu Davydenko.

      • Coach Kevinovitch 8 novembre 2010 at 17:35

        C’est vrai que les finales de MS en cinq sets étaient magique. Surtout les finales des MS sur terre car elles faisaient office de véritables préparations à Roland-Garros!

        Ah, les finales de Rome 2005 et 2006! Ah, la finale de Miami en 2005!

      • Ulysse 8 novembre 2010 at 19:07

        Les finales en 3 sets gagnants avaient un cachet certain c’est clair. On les regrette.

        Par contre tu ne peux pas comparer directement le foot et la NBA. Un match de basket est rarement joué en entier par un joueur. Ils ont des temps de jeu de 30 minutes, 40 minutes max pour les meilleurs et il y a les quart-temps. Ça fait une sacrée différence.

        On peut comparer les époques en parallèle entre foot et tennis. J’ai revu il y a quelques années la demi de coupe du monde de Séville 1982. L’équipe Platini joue très beau en une touche de balle. L’équivalent footballistique du Laver. Ce qui m’a frappé aussi c’est que les joueurs marchent pour se replacer. Ils trottinnent la balle au pied, accélèrent de temps en temps, certes, mais ça n’a rien à voir avec le paquet de nerfs à vif permanent que doit être un footeux actuel. L’évolution des deux sports au top est frappante. Maintenant tout le monde courrte comme si sa vie en dépendait. C’est incomparable en impact physique.

      • Duong 8 novembre 2010 at 22:55

        c’est vrai que je suis toujours surpris par la NBA … mais je plussoie sur Ulysse sur le foot : j’ai récemment lu deux réflexions, une d’un joueur de foot, l’autre d’un coureur à pied et ils disaient que le foot est crevant : on court beaucoup et vite, c’est quand même 90 minutes très intenses … et la différence de vitesse entre l’époque actuelle et l’époque Platini (époque que j’ai adorée, bcp plus que l’équipe de Zidane) est énorme.
        Ceci dit, ça ne nous avance pas beaucoup sur le tennis, mais toujours est-il qu’on n’entend que des plaintes dans le tennis moderne, même si le numéro 1 mondial y est un peu pour quelque chose …

  19. Duong 8 novembre 2010 at 16:53

    Clément a dit que c’était très rapide, mais le court numéro 1 est peut-être plus lent car Fognini y a battu Berrer.
    Donc si on veut absolument voir Fed perdre dans les premiers tours comme certains ici, ça pourrait être Stepanek à son 2e match ;) (je vois mal Gasquet ou Mahut quand même :lol: , Gasquet partirait sans doute battu d’avance)

    • Duong 8 novembre 2010 at 16:57

      Fed a du mal avec le service de Stepanek : on l’a vu la semaine dernière, et aussi il y a 2 ans à Rome.

  20. Ulysse 8 novembre 2010 at 16:54

    Mika est en train de coller une vraie dance à Starace. Elle fait plaisir cette surface.

  21. Guillaume 8 novembre 2010 at 17:02

    Andy Murray servi chaud. C’est court – il vient tout juste d’arriver à Paris – mais y’a au moins une belle info là-dedans.

    • Duong 8 novembre 2010 at 17:21

      oui l’info c’est qu’il pourrait continuer seul ?
      pas sûr quand même …
      Sinon sait-on quand Fed va jouer ? car Gasquet joue ce soir, donc théoriquement il pourrait jouer demain ?

      • Diana 8 novembre 2010 at 19:54

        Fed joue mercredi

        • Diana 8 novembre 2010 at 20:02

          et ca va être bien galère, la pire journée de la semaine :oops:

    • Duong 8 novembre 2010 at 17:22

      Au fait bravo pour avoir chopé Murray !
      Tu dois quand même être bien placé pour ça ? ;)

    • Rabelaisan 8 novembre 2010 at 17:22

      Très bon. Une question pour Murray si tu le revois (ou à Monfils ou n’importe quel fou de jeux vidéos): lorsque vous jouez au tennis sur playstation, vous prenez quel joueur (s’il y en a un qui te dit Gasquet, c’est louche)?

    • Colin 8 novembre 2010 at 17:44

      Bien joué Guillaume.
      Il y a le WiFi dans la zone Presse ou tu dois te coltiner toutes les MàJ et les comms avec ta carte 3G?

      • Guillaume 8 novembre 2010 at 20:04

        Accès WiFi. Le centre de presse est plutôt bien foutu.

        Bon, j’m’en va regarder quelques points d’Almagro, pour le fun, et ensuite je vais suivre Richie.

      • Colin 8 novembre 2010 at 20:16

        D’après la photo de Santiago Giraldo, Bercy n’a pas vraiment l’air « d’afficher complet »! J’imagine que c’était dans un court annexe en sous-sol?

        • Guillaume 8 novembre 2010 at 20:19

          Photo prise en qualifs hier. Aujourd’hui c’est bien rempli pour un lundi

  22. William 8 novembre 2010 at 17:37

    Bravo pour ces interviews, celle de Murray notamment !

  23. Arno 8 novembre 2010 at 17:55

    J’aime bien la dernière phrase de Murray: « D’autres l’ont fait avec succès », en parlant de continuer sans coach.

    C’est qui, « D’autres », à votre avis??

    Sinon, il a été gentil avec toi, PZ, Guillaume?

  24. Antoine 8 novembre 2010 at 19:04

    Les meilleurs joueurs sont fatigués en fin de saison ? Ce sont de petites chocottes,voilà tout. Il jouent à peine une vingtaine de trournois par an, bénéficient d’un bye à peu près partout (250 et M1000), ne disputent plus de matchs en trois sets gagnants sauf quatre fois par an plus la CD pour les candidats, et ils osent se plaindre…Il faut alléger la saison disent ils. Oui, comme cela ils pourront jouer plus d’exhib alors qu’aujourd’hui les possibilités sont très limitées: voilà ce qu’ils veulent: non pas jouer moins pour gagner moins, mais jouer moins de tournois officiles pour gagner plus ailleurs…

  25. Antoine 8 novembre 2010 at 19:11

    Bonne perf de Clément; c’est de bonne augure..Bon match de Llodra aussi. Maintenant il faut qu’il batte Isner ce coup là; cela aurait l’avantage de le faire jouer contre Djoko ensuite ce qui peut être intéressant…

  26. Ulysse 8 novembre 2010 at 19:18

    Très fort l’ITW de Murray Guillaume. Quel chemin depuis « Are you Viktor ? » !
    Faudrait que tu nous racontes un peu comment ça se passe, les bruits et les odeurs, tout ça. On veut du vécu genre tournoi de la baie de Somme.

    • Colin 8 novembre 2010 at 19:26

      Rendez-nous Julie Coin!

    • Sylvie 8 novembre 2010 at 20:19

      Tu dis ça à cause des canards ?

    • karim 8 novembre 2010 at 21:54

       » les bruits et les odeurs »

      j’imaginais des trucs fous avec la bande de zinzins qu’il y a sur le site, mais Ulysse veut savoir quel bruit fait Murray, et surtout quelle odeur il a. Tu devrais consulter vieux…

      • Duong 8 novembre 2010 at 22:57

        :lol: :lol: :lol:

      • Ulysse 9 novembre 2010 at 09:54

        Un peu de respect ! J’essaie de relever le niveau culturel de ce site avec des citations des penseurs contemporains incontournables.

  27. Djita 8 novembre 2010 at 21:23

    J’ai rien contre Mahut au contraire, mais j’aimerais bien que Gasquette remporte ce match. J’ai envie de voir un beau duel de revers avec Federer. Mais je prends tout. ;)

    • Sylvie 8 novembre 2010 at 21:44

      Federer doit gagner mercredi. Gasquet ou pas. J’aime bien Richard mais pour une fois que je vais à Bercy, je préfère voir le Suisse.

    • Djita 8 novembre 2010 at 22:09

      Tu réagirais comment Sylvie, si c’est ton Richie d’amour qui t’empêcherait de voir Fed jeudi? Les boules

  28. karim 8 novembre 2010 at 21:53

    Attendez… mon processeur interne déconne sec ou Guillaume a interviewé Andy Murray? Je vais vérifier tous mes circuits internes… tu aurais pu lui dire « je suis le créateur d’un site où tu t’en prends plein la gueule mon salaud, je te file le lien »!!!

    Ou lui demander « c’est que t’arrête d’emmerder tes adversaires et nous avec, et que tu te mets à jouer vraiment au tennis? »

    Ou encore « sur l’échelle de Greg R. tu te situes à combien personnellement? »

    Des vraies questions quoi!!

    Super job Gredin. Vraiment.

  29. Sylvie 8 novembre 2010 at 22:00

    Ne lui jetez pas trop de fleurs, il va nous snober après.

  30. mustapha 8 novembre 2010 at 22:02

    je suis bluffé.. dis donc..faudrait que tu trouves deux minutes pour me narrer l’irrésistible ascension du jeune amiénois, plume à la main à l’assaut des salles de presse… que de chemin parcouru ! je suis admiratif…

    • Guillaume 8 novembre 2010 at 22:33

      Flatté, Mustapha, merci… Ben écoutes si tu veux aller te boire un verre sur Panam et qu’on se raconte nos petites vies mon téléphone n’a pas changé !

      Je ne vais plus sur SV, mais suite au lien posté par Jean j’ai pris le temps d’aller lire ta dernière production en date. Superbe. Et douloureux en même temps, tant par les coups pris sur le ring que ceux encaissés dans un décor social terrible. Ca donne un récit à la fois prenant et poignant.

      • mustapha 8 novembre 2010 at 22:51

        je prends bonne note de ta proposition…

        y a une soirée d’organisée dans le cadre de bercy ?

        • Guillaume 8 novembre 2010 at 23:09

          Pas de soirée mais je viens de t’envoyer un memo des présences pendant la semaine.

  31. William 8 novembre 2010 at 22:05

    Au fait, Dent raccroche.

    • Sylvie 8 novembre 2010 at 22:06

      Quel dommage !

    • Djita 8 novembre 2010 at 22:14

      Vraiment? Ça m’étonne un peu. J’avais cru comprendre, qu’il voulait se motiver encore. M’enfin, si cette rage de dent ne peut être soignée alors… bon vent.

      Je m’en vais aussi par la même occasion. :)

    • Guillaume 8 novembre 2010 at 22:25

      Je vais avoir un peu la dent dure, mais en même temps sa carrière s’était terminée en 2005. Après ses blessures il a engrangé encore un peu d’argent, mais sportivement ça n’était plus ça.

    • Duong 8 novembre 2010 at 23:03

      je trouve que Guillaume a la dent très dure pour le coup, sans jeu de mot : ça va au-delà de l’argent (indispensable à tous :sad: ), il a vraiment fait beaucoup d’efforts pour revenir, je l’avais lu sur un site anglophone, après une grosse blessure, en plus c’est un type très sympa apparemment, pas comme tous ses compatriotes (cf Fish).
      Il a réussi à revenir dans les 100 premiers, ce que je trouve vraiment pas mal.
      Il va avoir un bébé en cette fin d’année, et il se posait des questions depuis quelques semaines, car il croyait vraiment revenir plus haut.
      Il a perdu en 2e tour de challenger cette semaine, et donc apparemment suite à ça il a décidé de raccrocher.
      Respect quand même.

    • Duong 8 novembre 2010 at 23:25

      Aussi là où cette nouvelle devrait vous atteindre, c’est que voyant qu’il n’y arrivait pas malgré ses efforts avec un jeu de service-volée face aux adversaires modernes, il cherchait récemment à changer son jeu, pensant que ça ne pouvait plus marcher comme avant … cependant aujourd’hui l’Equipe dit au contraire que Mahut va attaquer encore plus avec Escudé pour l’aider !

    • Duong 8 novembre 2010 at 23:28

      il était resté une année avec une attelle en métal dans le dos après son opération : les docteurs pensaient qu’il ne pourrait pas revenir, il était quand même revenu dans le top-100, 3e tour à l’US Open, 1/8 à Miami … pas si mal.

  32. Sylvie 8 novembre 2010 at 22:07

    Mahut a sauvé trois balles de match. C’est moi où le court sur fromsport a l’air minuscule !

    • Djita 8 novembre 2010 at 22:11

      Tu pourras juger cela jeudi par toi même. Moi en y allant pour une autre occasion, je l’ai pas trouvé super.

      Mahut m’a fait de la peine sur la fin de match.

    • Sylvie 8 novembre 2010 at 22:14

      J’y ai déjà été. C’est le streaming qui déforme le court, je ne sais pas pourquoi

  33. Sylvie 8 novembre 2010 at 22:10

    Gasquet a gagné mais inregardable sur Fromsport : couleurs pourries, court déformé, bugs…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis