Les tennismen et tenniswomen les plus réguliers de l’Ere Open (Update après Wimbledon)

By  | 17 juillet 2018 | Filed under: Actualité

Vu la foison d’articles proposés sur 15-Love et le peu de nouveautés à signaler après Roland-Garros, j’ai donc attendu la fin de Wimbledon pour faire un update des différents classements.

Si Roland-Garros s’est avéré d’un prévisible presque ennuyeux avec un Nadal archi-dominateur qui remportait son onzième titre à Paris et le 17ème Grand Chelem de sa carrière, les différents classements que j’avais proposé pour essayer de classer les différents joueurs et joueuses s’étaient mis au même diapason.

Comme à chaque fois, pour de plus amples informations sur la méthode de calcul, je vous renvoie vers l’article de base reprenant la situation fin 2017 et disponible via le lien suivant:

http://www.15-lovetennis.com/?p=20702

Au niveau des points collectés durant l’entireté de la carrière, Rafa profitait de ses 128 points glânés à Paris pour devenir le 8ème joueur à franchir le palier des 6000 points et s’installer à la 7ème place, juste devant Lendl.

Nadal11RG

4 joueurs profitaient de l’ocre parisienne pour franchir le cap des 3000 points et porter le total à 102 jouers ayant franchi cette barre: il s’agit de Kevin Anderson, Jérémy Chardy, Fabio Fognini et Kei Nishikori. Le joueur Sud-Africain réalisait à Paris un beau parcours, qui  à posteriori, pouvait déjà laisser présager de bonnes choses pour Wimbledon.

KevAnderson

Pour terminer, Sergy Stakhovsky, Robin Haase et Thomaz Bellucci portaient à 228 le total de joueurs à 2000 points.

Au niveau de l’échelle de 128, Juan Martin Del Potro progressait au 18ème rang, dépassant Mats Wilander et David Ferrer. Tandis que Gael Monfil passait de la 23ème à la 21ème place.

Ces progressions constatées dans l’échelle de 128 se retrouvaient au niveau des pourcentages puisque JMDP passait de la 24ème à la 22ème palce et Gael de la 26ème à la 24ème.

Du côté des femmes, la seule joueuse à passer un palier à l’occasion du French Open est Serena Williams qui rejoint son ainée au-dessus de la barre des 8000 points. Dans la lutte au sommet entre le meilleur homme et la meilleur femme, Venus en profitait pour dépasser Roger Federer (8311 vs 8303) qui ne participait pas à RG. 2 soeurs décidément toujours au sommet de leur discipline, même si chez les femmes, le changement de génération est plus palpalble que chez les hommes. Je ne résiste pas à l’envie de remontrer la tenue « d’astronaute » utilisée par Serena lors de ce tournoi.

Wilsisters RG18

Pour ce qui est de l’échelle de 128, Caroline Wozniacki profitait de son bon tournoi et de la contre-performance de Vika Azarenka pour la dépasser et prendre la 20ème place.

Aucun changementnotable pour ce qui est des pourcentages.

Pour ceux qui seraient intéressés d’aller plus en détail, le document reprenant les évolutions après RG se retrouve ci-après:

Version pour comparer après RG 2018

Trois semaines après Paris, c’est au tour de Londres de dérouler le tapis rouge son impeccable surface de gazon. Malgré le faux-pas enregistré en finale à Halle par Sir Roger, tout le monde s’attend à voir notre Helvète volant filer vers un 21ème titre en Grand Chelem et les 4 premiers tours semblaient vouloir confirmer cette impression avec un Roger déterminé ne laissant traîner aucun sets en route, jusqu’à cette balle de match manquée dans le 3ème set du quart face à Kevin Anderson et cette incompréhensible défaite en 5 sets.

Si Wimbledon n’aura pas permis à Roger d’asseoir encore un peu plus sa supprématie sur le gazon, il aura au moins eu le mérite de voir Djokovic, tel le phénix, renaître de ses cendres après une traversée du désert longue de 2 ans. Le Serbe aurait-il finalement vaincu ses démons intérieurs? Car au vu de son jeu ici à Londres, on peut désormais affirmer que le principal problème chez Novak était dans la tête!

Un très beau retour et l’occasion de célébrer 56 titres du Grand Chelem pour nos 4 as et leur joker:

4 as et un joker

Une telle domination ne laisse évidemment que peu de place pour les autres! Sur la décennie en cours qui compte pourtant déjà 35 tournois, seul Cilic a pu grapiller l’US Open 2014. Si  l’on débute avec le premier succès de Roger à Wimbledon 2003, on peut ajouter Juan Martin Del Potro à l’US Open 2009 , Marat Safin à l’AO 2005, Gaston Gaudio à Roland-Garros 2004 et Andy Roddick à l’US Open 2003.

En résumé 5 joueurs seulement sont parvenus à grapiller un titres à nos 5 ogres lors des 61 derniers Grands Chelems!!!

Après cette petite digression, je reviens à l’analyse des résultats de Wimbledon, selon le même canevas qu’appliqué ci-dessus pour RG.

Au niveau des point chez les hommes, les 128 points de la victoire de Novak lui permettent d’intégrer le podium en dépassant Connors et Hewitt. Il a désormais Agassi dans le viseur et au vu de sa forme retrouvée, il pourrait le dépasser dès l’Australian Open 2019!

novak-djokovic-ftr-gettyimages_1afno5q7g8vh91v7ptxpfc27jc

C’est maintenant au tour de Nadal de se rapprocher également du podium puisqu’il progresse à la 6ème place en dépassant Ferrer et que s’il preste à son niveau lors du prochain Flushing, il devrait lui aussi dépasser Connors et Hewitt.

Un peu plus bas, Kei Nishikori devient les 103ème joueur à 3000 points tandis que Simone Bolelli et ses célèbres tenues à « tête de mort » devient le 229ème joueur avec 2000 points.

Simone+Bolelli+Wimbledon+Day+4+23jO5GrUXYGl

Signalons également qu’après Wimbledon, Roger repasse devant Vénus (8427 vs 8418) mais cela reste très serré entre les 2.

Chez les femmes, la Polonaise Agnieska Radwanska devient la 22ème joueuse à obtenir 5000 points. Elle progresse ainsi à la 20ème place.

Agnieszka+Radwanska+Day+Three+Championships+8ntJj9a3m-Cl

Lucie Safarova franchit quant à elle la barre des 4000 points (4048) et se retrouve à la 47ème place, juste devant Hana Mandlikova (4023 points).

Julia Goerges profite de sa demi-finale pour dépasser la barre des 3000 points tandis que Kaia Kanepi, malgré une élimantion sans gloire au premier tour, glâne suffisemment de points pour l’imiter. Elles sont désormais 96 au dessus des 300 points.

Pour finir 3 petites nouvelles qui intègrent ce classement:

Karolina Pliskova (2087 points)

s_pliskova_3607_180709_jm

Elina Svitolina (2029 points)

Elina+Svitolina+Day+Three+Championships+Wimbledon+SvqyBrAPEB8l

Kristina Mladenovic (2026 points)

kristina-mladenovic-wimbledon-tennis-championships-07-06-2018-6

Pour ce qui est de l’échelle de 128, la mauvaise prestation de David Ferrer lors de cette quinzaine Londonienne couplé au beau parcour de Gaël Monfils permettent au joueur Français d’intégrer le top 20. De son côté, Marin Cilic continue à progresser lentement en passant de la 24ème à la 23ème place.

Kei Nishikori signe une belle progression passant de la 47ème place à la 40ème tandis que Stan Wawrinka perd une place pour se retrouver au 24ème rang.

Gael Monfils

Du côté des femmes, les mauvais parcous de Svetlana Kouznetsova et de Vera Zvonareva les font quelque peu reculer. Pour Svetlana, cela signifie une sortie du top 25. Kristina Mladenovic se classe au 142ème rang dans ce classement spécifique.

Pour terminer avec les pourcentages, Gaël continue ici aussi sa progression en se hissant à la 23ème place. Marin Cilic suit le mouvement et se retrouve 26ème. Pour Stan, ce sont 2 places de perdue (28ème).

Chez les femmes, nos 2 Russes citées ci-dessus (Kouznetsova ertZvonarev chutent respectivement de 3 et 4 places. Kristina est ici 151ème.

Les classements complets après Wimbledon 2018 se retrouvent ci-après via le lien suivant:

Version pour comparer après W 2018

Pour terminer cet article, le retour de Djokovic et le fait que Roger n’a pas remporté Wimbledon apportent les modifications suivantes au classement de Mme Irma (http://www.15-lovetennis.com/?p=20786). Serena nous a également prouvé qu’elle n’était pas là pour décorer la galerie!

Pour les points ajoutés: 2 points pour les personnes qui avaient vu Djoko gagner un GC, un point pour ceux qui avaient simplement répondu oui au fait qu’un membre du trio Djoko-Murray-Wawrinka remporterait un GC. Le Concombre Masqué a un zéro un bleu car son pronostic que 2 des membres de ce trio remportent un GC est encore possible.

Mme Irma après W

Pour rappel les questions étaient:

1.1 Qui remportera l’AO?

1.2 Nadal remportera-t-il Roland-Garros?

1.3 Federer remportera-t-il un 20ème GC ?(possibilité de bonus pour les 4 avec le « 1″ écrit en bleu)

1.4 Djokovic, Murray, Wawrinka peuvent-ils prétendre à un Grand Chelem en 2018?

3.1 Nadal trustera-t-il tous les titres sur terre?

3.2 Federer peut-il encore faire le doublé Miami-Indian Wells?

6.1 Serena Williams revient-elle en dilettante?

6.2 Bartoli remportera-t-elle un titre pour son retour? (pas de retour, pas de titres!)

Au vu des résultats impressionants des personnes en tête du classement, une reconversion dans le domaine de la voyance pourrait être envisageable. Cela n’est décidément pas mon cas puisque je truste les bas-fonds du classement!!

 

About 

Fan inconditionnel d'André Agassi malgré mon amour pour Steffi Graf. Emerveillé par le revers de Stefan Edberg et de Justine Henin.

106 Responses to Les tennismen et tenniswomen les plus réguliers de l’Ere Open (Update après Wimbledon)

  1. Paulo 18 juillet 2018 at 8 h 33 min
  2. Gerald 18 juillet 2018 at 13 h 27 min

    On sent comme un coup de blues post Wimbledon…

  3. Mat4 18 juillet 2018 at 15 h 17 min

    J’ai ajouté un article désabusé sur la reléve à https://unblogdeplustennis.blogspot.com. Il complète ceux que j’ai déjà écrit sur ce sujet.

    • Colin 19 juillet 2018 at 10 h 28 min

      eh oui… Tennis = Formule 1. Les jeunes joueurs sont des voitures de sport vaguement boostées, avec deux techniciens de seconde zone pour les aider à les régler et les réparer, tandis que les membres du Big 4 sont des bolides d’ultra haute technologie, avec des équipes de 20 ingénieurs et techniciens de pointe pour en optimiser le rendement.

      • Mat4 19 juillet 2018 at 12 h 32 min

        Oui, Colin. Ça devient un problème de plus en plus évident. Et je suis prêt à parier que beaucoup de top 50 auraient bien du mal à remporter des challengers. L’argent et les tournois doivent être redistribuer plus équitablement. Mais je sais que c’est demander vraiment beaucoup.

        Merci les gars pour avoir été si nombreux à lire le blog.

  4. Colin 19 juillet 2018 at 10 h 34 min

    En vacances depuis vendredi dernier je n’ai rien pu voir des demies et de la finale de Wimbledon.
    Par contre je regardais hier l’étape du Tour arrivant à La Rosière et je me disais que ça ressemblait comme deux gouttes d’eau (claire, évidemment) à Roland Garros. Pendant 95% du tournoi (euh, pardon, de l’étape) c’est super intéressant à regarder, avec de l’animation apportée par plein de joueurs (euh, coureurs) agréables à voir, puis, dans les 2 derniers tours (euh, les 3 derniers kilomètres), lorsque Nadal (euh, la Sky) prend les choses en main, le sentiment d’inéluctabilité de sa victoire, et le ratatinement que subissent les autres joueurs (euh, coureurs) qui ne sont pourtant pas des peintres, font peine à voir.

    « Le cyclisme est un sport simple : 180 gars pédalent et à la fin c’est la Sky qui gagne le Tour de France »

    • Paulo 19 juillet 2018 at 12 h 30 min

      Tu es dur, Colin : y’a du suspense, puisque ça va se jouer entre Thomas et Froome :mrgreen:

    • Montagne 19 juillet 2018 at 17 h 09 min

      C’est le pharmacien ou le chimiste de la Sky

      • Gerald 19 juillet 2018 at 17 h 39 min

        Et vous oubliez le mécano du petit moteur additionnel…
        Ah, on me dit à l’instant qu’on ne peut plus!!

    • Coach Kevinovitch 24 juillet 2018 at 9 h 26 min

      Faire une analogie Nadal/Sky quand on est fan de Federer c’est quand même vachement fort de café! :mrgreen:

      Le suisse a plus de tournois du Grand Chelem et a bien plus longtemps dominé le tennis mondial(310 semaines au sommet contre 182).

      • Gerald 24 juillet 2018 at 11 h 14 min

        Oui et non, quand on aime pas Nadal, chaque victoire ou chaque semaine passée comme numéro 1 peut nous sembler une éternité, un enfer :-)

      • Coach Kevinovitch 24 juillet 2018 at 13 h 13 min

        Oui mais à ce niveau là, c’est bien plus que le fait de ne pas aimer un joueur.

        Cela relève de se plaindre de la voracité d’un mec qui a 1/3 du gâteau quand on a soi-même 2/3 du gâteau. Colin a oublié que l’analogie Nadal/Sky donc qui domine trop est un mensonge qu’il a lui-même créé car il a été catalysé par sa détestation de Nadal. Du coup, il y croit vraiment.

      • Colin 24 juillet 2018 at 16 h 52 min

        L’analogie ne porte pas sur le nombre de semaines n°1 ou le nombre total de GC, mais sur l’impression d’inexorabilité de la victoire sur une épreuve donnée. La Sky (tout comme Armstrong en son temps) ne gagne pas la Flèche Wallonne ou Paris Roubaix ou autre classique d’un jour, et ne domine pas non plus le classement UCI.
        Je ne suis pas « fan » de Federer, même si en effet je préfère nettement le regarder jouer lui plutôt que Nadal, son style de jeu m’étant bien plus agréable à l’œil (et à l’oreille). Et j’aurais fait rigoureusement la même analogie Sky/Fed si le Suisse avait remporté 11 des 14 dernières éditions de Stuttgart, Halle et Wimbledon.
        Ou Sky/Djoko si on était en juillet 2015 ou juillet 2016, à l’époque ou le Djoker était en mode Terminator (oeuf).
        Quant au « mensonge que j’ai créé », j’ai du mal à voir où se situe le « mensonge »? Il suffit de regarder le tableau que j’ai fait à l’occasion de cet article récent: « Le printemps du Terre-Minotaure« . Je n’ai pas mis à jour cet article après Roland mais Rafa termine la saison ocre 2018 avec 4680 points, proche de son record. Pour le suspense, on repassera.

      • Colin 24 juillet 2018 at 17 h 09 min

        Le tableau des résultats de Rafa mis à jour après Roland.
        Résultats de Rafa sur terre battue
        Lien vers l’image en pleine résolution

      • Colin 24 juillet 2018 at 17 h 16 min

        Le graphique des points amassés sur ocre par Nadal, année après année. 2018 est un excellent millésime.
        Points glanés sur TB
        Lien vers l’image à l’échelle 1

      • Coach Kevinovitch 25 juillet 2018 at 13 h 43 min

        Erratum: Je tiens à préciser que j’avais mal lu et que tu ne parlais que de Roland-Garros.

        Désolé donc pour cette erreur.

        • Colin 25 juillet 2018 at 14 h 05 min

          Voilà ce que c’est de lire trop vite :mrgreen:

  5. Perse 20 juillet 2018 at 10 h 08 min

    Wimbledon donne à nouveau une leçon de mise en valeur du produit: les 10 meilleurs échanges du tournoi:

    https://www.youtube.com/watch?v=lMQ2dJ3E-nY

    Et ce qui est super est que toutes les catégories sont représentées, y compris le tennis en fauteuil avec du sacré spectacle (notamment les rallys Kerber-Kasatkina sont très sympas).

    Evidemment, le Nadal Del po et Nadal Djokovic ont atteint une vitesse démentielle, les joueurs ont une telle couverture de terrain que ça ressemble à du dur des années 2000 plus que du gazon mais quel spectacle!

    • Colin 20 juillet 2018 at 10 h 38 min

      Cool. Où l’on voit que Kevin Anderson joue mieux de la main gauche que moi de la main droite.

      • Babolat 20 juillet 2018 at 15 h 39 min

        Et je suis certain que Nadal joue mieux de la main droite que tous les droitiers de la main gauche.

        • Achtungbaby 22 juillet 2018 at 20 h 51 min

          A partir du moment où les gauchers vivent dans un monde fait pour les droitiers et qu’ils doivent de fait s’y adapter, je pense qu’il n’y a pas besoin de s’appeler Nadal pour faire de la main droite tout mieux que n’importe quel droitier avec sa main gauche !

          Signé : un gaucher :-)

        • Colin 24 juillet 2018 at 17 h 21 min

          Dans le cas de Nadal, c’est évident vu qu’il est droitier !!! (c’était implicite dans le comm de Babolat)

  6. Coach Kevinovitch 25 juillet 2018 at 15 h 38 min
    • Babolat 27 juillet 2018 at 17 h 35 min

      Antoine est déjà en train de tresser la corde. ;)

  7. Paulo 28 juillet 2018 at 9 h 32 min

    À Hambourg, c’est la débandade chez les têtes de série : de Thiem à Schwartzy en passant par Gasquet et Cecchinato, aucune n’est présente dans le dernier carré… où l’on retrouve 2 qualifiés (!) en les personnes de Kovalik et Basilashvili.
    Le mieux classé encore en lice est Leonardo Mayer, 36ème mondial. Au sujet de l’Argentin, on peut noter que les deux seuls titres qu’il a gagnés sont… Hambourg en 2014, et Hambourg en 2017.

    À Gstaad, la seule TS figurant dans le dernier carré est le spécialiste des tournois de seconde zone Bautista-Agut. Un typé sérieux, ce Roberto :)

  8. Paulo 28 juillet 2018 at 11 h 45 min

    C’est à se demander s’il faut avoir une mère russe pour être un crack de la Netx Gen :

    On connaissait les Rublev, Khachanov, Medvedev, tous trois d’ascendance russe certifiée.

    On connaissait Alexander Zverev, né de parents russes naturalisés allemands.

    On connaissait Denis Shapovalov, également né de parents russes.

    Le petit dernier de la grande fratrie est Stefanos Tsitsipas, dont la mère est aussi russe : connue sous le nom de Julia Apostoli, elle est née Ioulia Sergeyevna Salnikova, et a été elle-même joueuse de tennis professionnelle (meilleur classement 130ème). Le père de Julia était le footballeur, international soviétique, Sergueï Salnikov.

    • Patricia 31 juillet 2018 at 14 h 19 min

      On peut ajouter Nikola Kuhn, né en 2000 (conscrit de Auger-Aliassime), vainqueur de challenger à 17 ans (lui a pris la nationalité espagnole avec un père allemand et une mère russe) ; il a aussi été finaliste de RG l’an passé et vainqueur en double. Parents sportifs, mais pas dans le tennis : papa champion du monde de tae kwondo, maman patineuse artistique.

      Et puis il y a Molleker, actuellement le meilleur classé des 2000 derrière l’ami Felix, destiné à épauler Zverev dans la next gen germanique : il a commencé à gagner des matchs sur le circuit principal, a gagné un challenger, deux parents ukrainiens….

      • Paulo 3 août 2018 at 8 h 31 min

        Certes, mais Molleker est d’ascendance russe-allemande (les colonies allemandes en Europe de l’Est, toussa… cf sa fiche Wiki en anglais).

  9. Gerald 2 août 2018 at 8 h 41 min

    Purée de probabilités et purée de Murphy!

    Pour la première fois hier, je me suis risqué à poser un pari, enfin des paris!

    Comme je ne suis pas un « gros joueur », je tente un petit cumul sur 4 parties peu risquées (cotes à 1.2, 1.26, 1.35 et 1.9) devant NORMALEMENT m’assurer de multiplier ma mise par 4 SI (et seulement si!) les 4 pronostics émis sont corrects.

    Et là, paf le chien, Sloane Stepehens me fait faux-bond en se faisant sortir au 2ème tour, elle qui a été si régulière tout au long de la saison!

    Bref un 3 sur 4 et un échec sur la meilleur cote (1.2) assez frustrant. Comme quoi, ne jamais vendre la peau de l’ours…

    • Elmar 2 août 2018 at 20 h 14 min

      Enfin… sans être parieur, il me semble plutôt que 1.2 est la moins bonne cote: celle qui te rapporte le moins même si tu gagnes ton pari.

      • Gerald 2 août 2018 at 20 h 32 min

        Quand je dis meilleure, je voulais dire celle qui aurait du être sans risque!

  10. Paulo 3 août 2018 at 8 h 27 min

    Murray de longues minutes en pleurs sur sa chaise après avoir battu Copil en 3 heures… 3ème marathon de suite pour le Britannique, qui affronte un de Minaur qui monte clairement en puissance, puisqu’il a successivement éliminé Pospisil, Johnson et Chung pour se hisser en quart. Une pièce sur le minot australien.

    Goffin qui a écrasé Tiafoe 6-0 6-3 affronte Tsitsipas, qui devient vraiment régulier (il a dépassé Shapo à la Race où il occupe la 25ème place).

    Le tenant du titre Sascha Zverev affrontera Nishi, qui s’est débarrassé de Shapo en 2 sets, 7-6 6-3.

    Un autre revenant, Rublev, affrontera Kudla, tombeur de Khachanov et de… Pouille. À noter qu’Isner a été sorti par le jeune Américain Rubin, lui-même sorti par Rublev en 1/8ème.

    • Paulo 3 août 2018 at 8 h 32 min

      Je parlais du tournoi de Washington…

  11. Patricia 3 août 2018 at 11 h 10 min

    Contrairement à l’ordinaire, y a un joli plateau à Washington cette année !
    Match du 3è tour : Nishi/Shapo, Goffin/Tiafoe, Chung/de Minaur, Murray/Edmund au 2è, et maintenant en 1/4 Zverev/Nishi, Tsitsipas/Goffin, Murray/de Minaur ; Rublev est aussi passé….
    Coup de jeune un peu partout, Jarry et Munar sont en demi à Kitzbühel, Berrettini a gagné Gstaad la semaine dernière.

    • Patricia 3 août 2018 at 11 h 10 min

      et Norrie en demi à Los Cabos.

  12. Gerald 3 août 2018 at 20 h 27 min

    Tsitsipas qui donne la leçon à Gooffy! 1 set à rien et le break d’entrée dans le 2ème.

  13. Gerald 4 août 2018 at 8 h 47 min

    Goffin qui continue à être décevant (même si Tsitsipas est une vraie pépite) tandis qu’Elise Mertens atteint les demi à San-José et, en cas d’accession à la finale, elle dépasserait Venus Williams à la 14ème place, meilleur classement de sa carrière!

  14. Patricia 4 août 2018 at 8 h 51 min

    On pourrait avoir des demis 100% moins de 21 ans à Washington : si Zverev sort Nishi, ça ferait Zverev/Tsitsipas d’un côté, de Minaur (Murray est forfait pour sa demi après avoir fini à 3h du mat) contre Rublev (s’il sort Kudla) de l’autre…

    A Kitzbühel on a deux qualifiés en finale : Klizan, qui a sorti la TS1 Thiem au 1er tour, contre Istomin qui a éliminé Kohli, TS2. ils atteindraient respectivement les classement mirobolants de 77è et 65è s’ils venaient à l’emporter.

    • Paulo 4 août 2018 at 18 h 23 min

      Ton voeu est exaucé, Patricia ! Rublev ayant battu Kudla 6-1 6-4, on a un dernier carré 100% Next Gen, dont la moyenne d’âge est de… 20 ans et 4 mois !

      Mon souhait est désormais de voir une finale Tsitsi vs de Minaur…

      • Patricia 4 août 2018 at 20 h 47 min

        Raté pour ta finale ! Zverev a gagné assez tranquillement, il pourra défendre ses points de l’an passé et sa 3è place s’il gagne la finale, même si del Po gagne Los Cabos (sinon, il se fait passer).

        Pour les autres : si de Minaur gagne sa demi, il intègre le top 50, s’il gagne le tournoi, il approche la 30è place ; pour Rublev, il égale son meilleur classement s’il va en finale (ce qui est pas mal vu son absence prolongée), il intègre le top 30 s’il gagne le tournoi.

        • Paulo 5 août 2018 at 8 h 25 min

          J’ai vu la fin du 1er set et le 2ème set : Zverev jouait très bien, peu de fautes, très offensif (il est monté au filet davantage que Tsitsi) ; évidemment, il faut qu’il joue son meilleur tennis sur les tournois de second rang…
          Comme je le pensais, Tsitsi s’est accroché, car c’est un battant, et le 2ème set a été plus disputé que le 1er, et que ne le laisse penser le score (50-55 minutes). Mais face à un joueur qui sert si bien, qui frappe si fort et est capable de jouer vite, c’était compliqué, surtout côté revers. Zverev n’a pas concédé une seule balle de break de tout le match !
          Très bon tournoi pour Tsitsi néanmoins, il progresse de mois en mois et de tels matches, contre les meilleurs, vont encore le faire progresser. Il est désormais 22ème à la Race – alors qu’il pointait à la 91ème place ATP en début d’année… je le vois bien remporter le prix de la meilleure progression de l’année à l’ATP (et de Minaur celle du « ATP star of tomorrow »).

          • Patricia 5 août 2018 at 13 h 46 min

            Dans les grosses progressions au classement il y a Schwartzman, qui passe de la 50è place en 2017 à la 12è, Cecchinato, quasi 200è début 2017 et maintenant 20è, Dzumhur, proche de la 100è en 2017, 25è aujourd’hui, Shapo a été 250è en 2017, maintenant 23è ; Tsitsipas a été 207è en 2017, maintenant 30è ; Marterer a été 176è, 47è aujourd’hui ; Fuchsovics est 52è, il a été 160è en 2017 ; Jarry a été 260è, 63è maintenant ; Berrettini, 372è, 54è maintenant ; de Minaur 350è, maintenant 73è; ça fait beaucoup de très grosses progressions chez de jeunes joueurs en fait !
            A mon avis Tsitsipas et Shapo sont les mieux placés pour avoir l’award de la progression (ils sont parmi les mieux classés et les plus prometteurs).

            Pour la « star of tomorrow », je crois qu’on prend automatiquement le mieux classé du top 100, Denis a 2 mois de moins que de Minaur (mais Felix Aliassime est actuellement 134è, ce n’est pas impossible qu’il entre dans le top 100 (il est à moins de 100 pts)… S’il fait une perf à Toronto comme Denis l’an passé, par exemple !

            (l’ATP se basera sur 2018 uniquement, mais ça donne une perspective, je trouve)

            • Paulo 6 août 2018 at 9 h 24 min

              Pour les progressions, je croyais qu’ils prenaient le classement de début d’année : par exemple, Schwartzy était 26ème début 2018, et là, à la Race, il est 14ème.
              Shapo était 50ème, et là il est 31ème à la Race.
              Tsitsi c’est plus sérieux, puisque de la 91ème il passe à la 22ème, pour le moment.
              En revanche, Cecchi qui passe de la 109ème à la 12ème est clairement mieux placé que Tsitsi ; après, l’ATP prend-il aussi la régularité des résultats (or Cecchi a 720 points rien que sur RG… en revanche il a gagné un ATP 250) ?

              Bon, toute ça reste des conjectures, puisqu’il faut attendre la fin de l’année…

              • Patricia 6 août 2018 at 9 h 54 min

                Oui, c’est ce que je note en fin de post, ils ne remonteront pas jusqu’au pire classement de 2017 comme je l’ai fait.

                C’est rare qu’il y ait autant de joueurs qui gagnent plus de 100 places en un an, un an et demi, en s’approchant du top 50.

                Pour Cecchi, une demi en GC pèse très lourd… Il a été régulier aussi : en mars, victoire en challenger, en avril il gagne un 250 à Budapest, en mai demi à RG, en juin demi à Eastbourne, juillet victoire à Umag… Je dirais que pour que Tsitsipas ou Shapo aient des résultats aussi impressionnants que Cecchi, il faudrait au moins qu’ils fassent un quart à l’USO et gagnent un 250 d’ici la fin de l’année.

  15. Patricia 4 août 2018 at 12 h 22 min

    Pouille et Chardy affrontent au 1er tour de Toronto les prodiges canadiens Shapo et Felix…Manna a Querrey, Paire joue Donaldson, Gasquet, Tsonga et Monfils sont forfaits….

    Sinon quelques gros 1er tours : Waw/Kyrgios (s’il joue, il a abandonné à Atlanta), Rao/Goffin, Djoko/Chung… Murray forfait.

  16. Elmar 4 août 2018 at 19 h 34 min

    Ça pue pour Murray.

    Le mec a fini son match rincé, ce qui est bien normal quand on finit à 3h du mat un match de 3h, le 3ème en 3 sets en 4 jours, alors qu’il est à cours de compét.

    Jusque là, rien d’anormal. Mais le voir boiter bas pour rejoindre le filet puis sa chaise et finir en pleurs dans sa serviette et enfin constater son forfait pour le tournoi suivant, franchement, ça pue le problème de hanche non résolu.

    • Patricia 4 août 2018 at 20 h 48 min

      Mince. Le pauvre.
      Je pensais que c’était par précaution, mais s’il boîte…

    • Paulo 5 août 2018 at 8 h 15 min

      Je pense que tu as raison : j’ai aussi remarqué qu’il boitait bas à la fin du match. Les longues minutes où il pleure sur sa chaise sont peut-être surtout dues au dépit d’avoir encore mal à la hanche… auquel cas oui, ça sent mauvais pour lui.

    • Achtungbaby 5 août 2018 at 19 h 53 min

      ah punaise, j’avais vu qu’il boitait en allant au filet à la fin du match, mais je m’étais dis, tient, il boite un peu maintenant.
      Et j’avais associé les larmes à la difficulté à remporter son match. Bref des larmes nerveuses.

      Grand couillon que j’étais, je n’avais pas associé les 2 (boiter et pleurer longuement), donc pas pensé une seconde à la grosse rechute.
      Et j’ai pris son retrait pour un geste d’humeur…

      Ben merde alors, si c’est la rechute, ça va devenir compliqué…
      Je n’aime pas son jeu, mais il manquerait beaucoup, parce qu’au moins le mec en a dans la caboche quand il joue, il sait construire un point. Et quel touché en lob ! le meilleur.

      Bon allez, c’est pas encore fini !

      • Elmar 5 août 2018 at 20 h 33 min

        J’ai aucune preuve que c’est son problème de hanche. Mais y a un faisceau d’indices qui laissent envisager le pire pour lui.
        Et si c’est le cas, je pense qu’on peut lui dire au revoir sur le circuit. Ce qui me chagrinerait beaucoup. Après Roger, c’est lui que je préférais voir « jouer » au tennis (sans qu’il soit pour autant mon second joueur préféré).
        J’imagine qu’on en saura plus d’ici la fin d’année.

  17. Homais 5 août 2018 at 7 h 30 min

    La série sur dur est quand même bien longue à mon avis, il faut une sacrée caisse pour faire Washington-Toronto-Cinci-USOPEN en espérant bien figurer dans ce dernier tournoi, sans arriver sur les rotules.
    Il faut partout très chaud, et pour ceux qui enchainent les tours, du genre Zverev, comment ne pas arriver complètement émoussé à New York ? Pour ceux qui sortent au premier tour, c’est différent, mais ceux-là n’ont pas d’ambition à NY…

    • Paulo 5 août 2018 at 8 h 13 min

      Je trouve également stupide de s’aligner à Washington, ou pire, à Los Cabos, quand on fait partie du top 8 et qu’on est censé avoir des ambitions en Masters 1000 et en Grand Chelem. Déjà que Toronto et Cincinnati se jouent sans transition, alors ajouter un tournoi juste avant…
      C’est Del Po qui m’étonne le plus dans son choix, d’autant plus qu’il a de la bouteille, plus beaucoup d’années devant lui et que c’est une récidive (il a fait le coup à l’Open d’Australie, jouant la semaine précédente et perdant tôt à Melbourne).

      • Patricia 5 août 2018 at 13 h 54 min

        Ben Zverev ça lui a bien réussi en M1000 l’an passé, Del Po c’est beaucoup plus étonnant, les conditions de Los Cabos n’ont absolument rien à voir. En plus il a même pas gagné, victoire easy de Fognini. P’têtre qu’il n’a pas d’ambitions sur Toronto et plus sur Cinci ? Mais bon, c’est clairement pas une bonne prépa.

        • Paulo 6 août 2018 at 9 h 16 min

          Zverev a certes gagné Montréal l’an dernier, mais il a perdu au 1er tour à Cinci, et au 2ème tour à l’US… il faut être fou pour espérer bien figurer en GC quand on doit jouer 3 tournois sur les 4 semaines précédentes, sauf à faire l’impasse sur le Canada, par exemple, pour se laisser du temps de récup’ entre Washington et Cinci, ce qui serait quand même osé. On va dire que c’est une erreur de jeunesse… pour Del Po, je ne saisis pas la logique, hormis celle d’un groooos chèque de garantie pour venir à Los Cabos.

        • Paulo 6 août 2018 at 9 h 31 min

          Un jeune qui a joué Washington et qui fait justement l’impasse sur le Canada, c’est de Minaur. Manifestement c’est volontaire, puisque s’il avait été inscrit en qualifs à Toronto, il aurait sans doute bénéficié d’un Special Exempt pour être admis directement dans le grand tableau…

          • Patricia 6 août 2018 at 10 h 07 min

            Pour l’instant de minaur peut se permettre de ne pas jouer, mais Zverev est obligé de jouer les M1000. Après, est-ce que balancer au 1er tour à Cinci (non pas qu’il l’ait fait) n’est pas le meilleur moyen pour un joueur du top 50 d’être frais pour l’USO ?

            Je pense aussi que certains joueurs ont la condition physique pour jouer plus que d’autres avant un GC, ce n’est pas encore le cas de Zverev, et del Po en début d’année non plus. En gros, je dirais que les meilleurs sur ce plan peuvent aller loin dans deux gros tournois sur les 3-4 semaines avant un GC (en fait il y a deux GC concernés : RG et l’USO). Si Zve était meilleur physiquement, il pourrait gagner Washington et Toronto, sortir tôt à Cinci et quand même aller loin à l’USO. Le Big Four l’a fait pendant des années.
            Pour l’instant, je crois qu’il privilégie l’expérience, gagner les titres importants qu’il peut (et il confirme la plupart de ceux gagnés en 2017), en se disant que sa condition physique sera au niveau dans un ou deux ans pour cumuler. Enfin comme il est ultra compétiteur, il se raconte qu’il peut déjà gagner en GC, mais il n’a pas les moyens de gagner les M1000 qui précèdent sans être au pic physiquement, alors il baisse déjà quand il y arrive.

            • Paulo 6 août 2018 at 10 h 44 min

              « Le Big Four l’a fait pendant des années. »

              Tu es sûre ? Je viens de regarder pour Djoko, par exemple : de 2007 à 2010 au moins (années où il a à peu près l’âge de Zverev), il n’a jamais joué un tournoi la semaine précédant l’enchaînement Canada-Cinci.
              Je ne crois pas non plus que Fed et Nadal l’aient fait.
              Del Po en revanche l’a fait, au moins certaines années ; mais Del Po n’est pas vraiment une référence, justement…
              Et pour RG, sauf à enchaîner Barcelone-Madrid-Rome, de mémoire Roger ne l’a jamais fait, Djoko non plus ; il n’y a que Nadal pour le faire et obtenir des résultats partout. Mais Nadal, c’est Nadal… l’exception qui confirme la règle.

              On va mettre ça sur le compte, comme tu dis, du fait qu’il pense ne pas avoir encore la caisse physique pour perfer correctement sur l’enchaînement Canada-Cinci-USO…

              • Patricia 7 août 2018 at 11 h 01 min

                Je voulais dire : aller loin pendant 2 tournois sur les 3-4 semaines qui précèdent (c’est à dire, pour le B4, faire finale ou demi à Toronto et Cinci, jouer 10 matchs) ; pour moi, ce n’est pas radicalement différent d’aller loin à Washington + Toronto ou Cinci… Zverev joue 11 matchs l’an passé, c’est plus ou moins pareil.
                Les plus forts se limitent aux M1000 parce qu’ils savent qu’ils iront loin aux 2. Ceux qui sont en embuscade préfèrent aller loin dans un tournoi moins fréquenté + 1 gros tournoi, quitte à se faire sortir vite dans un gros tournoi d’enchaînement, pour être sûrs de jouer des matchs ; comme Thiem cette année qui atteint la finale à Madrid + Lyon mais sort d’entrée à Rome.

              • Mat4 8 août 2018 at 0 h 20 min

                Je ne me rappelle pas que Novak ait jamais joué Barcelone ou aucun des tournois 250 et 500 de la tournée américaine. En général, depuis 2007 il ne joue que quelques ATP 500 (Bâle, Pékin, Dubai) et évite le lourd climat nord-américain.

                Je ne pense pas que jouer deux MS 1000 avant l’USO soit difficile à 21, 22 ans. On ne fait pas toujours la finale, d’ailleurs, et il reste une semaine pour récupérer. Ces gars s’entraînent plusieurs heures par jour, avec une intensité supérieure à ce qu’ils font dans les matches en deux sets gagnants.

                Le problème de Zverev dans les GC est son gabarit. Il manque de muscles par rapport à sa taille. Gulbis lui a coupé les revers avec appétit à WB.

              • Patricia 8 août 2018 at 9 h 20 min

                Mats4, j’ai précisé puisque Paulo m’avait mal comprise : je ne dis pas que le Big4 jouait les 250 ou 500 dans les 3 semaines avant un GC, mais qu’ils allaient souvent au bout de 2 M1000, ce qui fait 10 matchs, ce qui est proche de gagner Washington + Toronto et sortir au 1er tour de Cinci.
                Je pense que Zverev ne doit pas encore viser le doublé+un gros résultat à l’USO, donc qu’il choisit de jouer Washington pour se mettre dans les meilleures dispos pour remporter Toronto (souvent moins bien fréquenté que les autres M1000) en sacrifiant Cinci pour avoir un petit break avant l’USO. C’est ce qu’avait fait del Po quand il a gagné l’USO (victoire à Wash, finale à Toronto, forfait à Cinci).

            • Paulo 6 août 2018 at 10 h 49 min

              Sachant qu’il y a une petite différence entre les tournois pré-USO et ceux pré-RG : Monte Carlo et Barcelone se suivent sans transition, puis une semaine sans 500, puis l’enchaînement Madrid-Rome. Taillé sur mesure pour Rafa et ses deux semaines d’autonomie en jouant à bloc (bon, il perd quand même un match par an dans l’enchaînement :) )…

  18. Anne 8 août 2018 at 6 h 38 min

    Très, très bon match de Félix Auger-Aliassime qui confirme tout le bien que beaucoup pense de lui depuis un omoment. A la veille de ses 18 ans, ils’est offert, avec la manière, le scalp de son premier Top 20 et le droit de rejouer le’ jour de son anniversaire. Bon ok, le Top’ 20 en question était Pouille. Mais quand même !
    Pour quiiconque débarquait pendant le match sans rien savoir des deux joueurs aurait été bien incapable de définir qui était le top 20 et qui était le « bleu ». Pouille était hors du coup à un point que cela en était sérieusement inquiétant. Le score reflète malheureusement pour lui parfaitement la réalité du match.il pourra toujours se consoler en se disant qu’il y a pire que lui : Kiki ! Qui s’est pris un 6/0 6/1 contre Azarenka d’entrée de jeu à Montréal.

    • Patricia 8 août 2018 at 9 h 35 min

      aujourd’hui, les Canadiens ont 4 joueurs sur le Central, tous les matchs joués ont un représentant sauf le Nadal/Paire : Polansky, WC, a battu Ebden et rencontre Djoko ; Raonic affronte ensuite Tiafoe après avoir battu Goffin ; Shapo a battu Chardy et rencontre Fognini en pleine bourre ; pour finir, FAA a battu Pouille comme je m’y attendais et joue Medvedev (qui s’est qualifié et a battu un Sock fantômatique depuis le début d’année – le mec est 171è à la Race).

      Il y a quelques fausses surprises : sortie de Pouille, à la ramasse depuis le début de la saison sur terre, de Nishikori contre Haase (j’exagère, il revenait bien), de Kyrgios contre Wawrinka (après un abandon et un forfait, il semble s’en taper complètement et se fait soigner durant le match), Goffin dont on peut craindre que le dommage à l’oeil soit permanent ; pis, forfait de Chung qui prend le chemin de Nishi et Rao à l’infirmerie.

      Surprise pas choquante, mais plus réelle : Querrey sort Coric et Mannarino alors qu’il n’en mettait plus une, Dimitrov sauve 4 balles de matchs contre Verdasco qui l’avait battu deux fois cette année.

      • Elmar 8 août 2018 at 10 h 02 min

        C’est une victoire bonne à prendre pour Stan. Mais depuis son retour, il perd quasi systématiquement au 2ème tour. Affaire à suivre.

        C’est cool pour les Canadiens.

        Je voyais bien Verdasco battre Dimitrov (Verdasco, c’est toujours un joueur intéressant dans les premiers tours pour les parieurs) et c’est pas passé loin.

        Sock, je sais pas trop ce qu’il fout, mais depuis qu’il s’est blessé en début d’année, c’est la cata. Après Bercy, il va se retrouver genre 150ème mondial. Y a pas un prix à la fin de l’année pour la chute la plus spectaculaire au classement?

        Pour Goffin, c’est vraiment triste. A-t-on des news concrètes de son oeil? C’est quand même une pure poisse.

      • Paulo 8 août 2018 at 13 h 49 min

        Haase et le Canada, ça semble être une histoire particulière, puisqu’il a fait 1/2 l’an dernier à Montréal, y battant Ramos-Vinolas, Schwartzy et Dimitrov.
        Donc la contreperf de Nishi est à mettre en perspective – on peut aussi se demander si le Japonais n’avait pas un souci, pour s’en prendre une telle.

        Un autre outsider qui risque bien de prendre la porte : Thiem, qui ne joue pas très bien depuis un moment (sorties prématurées à Hambourg et à Kitzbühel), affronte un Stef’ Tsitsipas en pleine bourre. Je vois bien le jeune Grec se payer Domi.

        Pouille, c’est grave, mais on le savait depuis un moment. Comme souvent, il a mal servi : 55% de premières seulement, et 36% de réussite derrière sa seconde. Panne au service (récurrent), manque criant de confiance : le coach n’est-il pas à virer ?

        Les blessures : Chung ça devient inquiétant, mais Krajinovic ne semble pas beaucoup mieux loti… pour Goffin, c’est sûr que cela vient de son oeil ? Ou il a « juste » perdu la confiance – comme ça lui était arrivé il y a 3-4 ans, avant qu’il ne se décide à repasser par la case ‘challengers’ ?

        • Patricia 8 août 2018 at 16 h 09 min

          Pour Goffin, du temps a passé et je ne l’ai pas entendu reparler de son oeil, mais 2 mois après son retour, il disait qu’il n’avait pas récupéré et portait une lentille pour compenser une perte de vision… En juin il avait toujours la lentille, là je ne sais pas.

          • Patricia 8 août 2018 at 16 h 10 min

            Aouch, je viens de lire que del Po est forfait, poignet…

  19. Paulo 9 août 2018 at 9 h 40 min

    À Toronto, les jeunes font parler la poudre ; 3 young guns s’imposent au 2ème tour face à des joueurs mieux classés qu’eux, des références du circuit :
    - Shapo élimine Fognini (n°14 et 10ème à la Race) en 2 sets,
    - Tsitsi sort Thiem (n°8 et 6ème à la Race) en 2 sets,
    - Tiafoe se défait de Raonic (n°29 et 20ème à la Race) en 3 sets.

    Seul F2A échoue, d’un cheveu, face à Medvedev ; il a pourtant mené 4 jeux à 1 dans le 3ème set, puis 4 points à 1 dans le tie-break…

    Si Tiafoe a sa chance face à l’inconstant Grigou ce soir, ainsi que Shapo face au demi-finaliste surprise de l’édition 2017, Robin Haase, ça va être plus compliqué pour Tsitsi face à un Djoker en plein renouveau.

    Chez les vieux, il revient à Wawrinka d’essayer de bouter Nadal hors du tournoi. Allez Stan, on y croit : https://www.youtube.com/watch?v=9Lu4jwOo3no

    • Patricia 9 août 2018 at 9 h 47 min

      Ce sont de beaux résultats pour tous les 3, Tsitsi a eu un coup de pouce car Thiem était malade mardi, mais il joue très bien en ce moment.

      C’était vraiment du « one-hander porn » hier, avec Shapo, Thiem et Tsitsi qui jouaient en même temps, et puis Grigou, Stan et Youzhny… Bon Stan il est encore très loin, hein !

    • Patricia 9 août 2018 at 10 h 06 min

      En fait, ça fait même 5 jeunes encore dans le jeu en 1/8è : Tsitsi, Zverev, Shapovalov, Khachanov, et Medvedev (que de consonnances russes !)

      Sinon, y a 3 gars qu’on voit bcp cette année : Anderson, Isner et Schwartzman ; si ce sont les favoris qui s’imposent, ça fera vraiment usual suspects en quarts : Nadal/Cilic, Shapo/Isner, Dimitrov/Anderson, Djoko/Zverev.

      • Paulo 9 août 2018 at 10 h 43 min

        6 jeunes même, avec Tiafoe !

        Sinon c’est marrant, je me faisais la réflexion en voyant quelques échanges avec F2A, qu’il y a des points communs avec notre Tsontson national, hormis la coupe de cheveux : jeu très punchy avec un revers à deux mains, père d’origine africaine, mère enseignante… langue maternelle française aussi. Cela dit, il est déjà très fort, et sera sans doute meilleur que Tsonga ; je le trouve très mature, très calme, pour son âge. De ce point de vue il ressemble à de Minaur. Zverev, Shapo et Tsitsi, c’est plus râleur, plus sanguin ; les origines russes ?…

        • Anne 9 août 2018 at 13 h 23 min

          Outre ses coups qu’il maitrise déjà pour la plupart très bien, ce qui m’a impressionnée chez F2A, c’est bien son calme. A la fin de son match contre Pouille, il était content mais pas d’effusion d’extraordinaire. Idem pendant le match où globalement il ne s’est pas précipité, a globalement fait les bons choix… mature quoi, et il n’avait pas tout à fait 18 ans ^^

          Je me demandais ce que devenait un autre des jeunes nés un 8 août : Blancaneaux. Il n’avait pas pas passé un accord avec son père, genre, s’il n’était pas à 20 ans dans le top 200 (ou 100? je ne sais plus), il arrêtait les frais ? là j’ai découvert qu’il était au delà de la 400e place. Il a été blessé ?

  20. Paulo 9 août 2018 at 20 h 42 min

    Très beau match en ce moment entre Djokovic et Tsitsipas : un set partout, 6-3 Tsitis au 1er et 7-6(5) Djoko au 2ème.

    Tsitsi s’est procuré 8 balles de break et n’en a convertie qu’une.

    Djoko ne s’est procuré AUCUNE balle de break sur le service de Tsitsi, c’est dire si celui-ci lui pose des problèmes. Par contre il a bien serré le jeu dans le tie-break pour égaliser à un set partout.

    • Paulo 9 août 2018 at 20 h 57 min

      Certes Novak n’est pas à 100%, mais quand même, belle perf de Tsitsi qui en veut et n’est absolument pas impressionné par celui contre qui il joue.

      Le Grec a fait le break et mène 3-0… ça sent la sortie prématurée pour Djoko.

    • Paulo 9 août 2018 at 21 h 22 min

      Il n’a pas tremblé : il a tout d’un grand ! Victoire de Tsitsipas 6-3 6-7 6-3 en 2h19.

      Djoko a fait quelques erreurs inhabituelles, montrant qu’il est un peu rouillé au moment de reprendre ; mais Stefanos a montré de très belles choses, encore une fois…
      Il y a du Federer chez lui : gros service, excellent coup droit, enchaînement service-coup droit qui fonctionne très bien, propension à écourter les échanges, à monter à la volée où il est loin d’être maladroit…
      Il devrait gagner au minimum encore 4 places à l’ATP, et se retrouver 23ème lundi, voire mieux si affinités.

      • Anne 9 août 2018 at 22 h 09 min

        La NextGen présente vraiment un échantillon de joueurs avec des profils différents et attrayants, je trouve. Là où on pouvait un peu craindre voilà quelques saisons que la nouvelle génération risquait d’être assez stéréotypée. C’est assez rassurant et c’est une agréable de les voir jouer crânement leur sort chances sur cette tournée américaine

      • Patricia 10 août 2018 at 8 h 50 min

        Tsitsi a été très bon, Djoko franchement mauvais… Du temps de sa splendeur, même quand il faisait un très mauvais match (genre celui contre Simon à l’AO où il fait 100 UE), ce qu’il y avait à côté était excellent : les déplacements, le service, le retour. Là, il avait l’air de s’en foutre, et tous ces anciens points forts étaient juste moyens. Je pense qu’il a bien coupé après sa victoire à Wim, et qu’il n’était pas franchement prêt…

        Ce que j’aime chez Tsisi, à côté de sa mentalité combattante, de son absence de peur et de l’esthétisme, c’est le côté très complet de son jeu : il n’y a rien qui fait défaut dans sa cuirasse. Très bon niveau moyen au service, bon retour, bon dans le petit jeu et à la volée… C’est maîtrisé et juste tactiquement.
        Shapo est plus flashy mais moins bon au filet et surtout en retour, moins réfléchi ; Zverev est moins bon à l’avant ; de Minaur est très complet mais moins bon au service….

        • Anne 10 août 2018 at 9 h 11 min

          Le sourire narquois de Djokovic dans les derniers jeux du match était particulièrement éloquent.
          Je pense que malgré sa très belle victoire à Wimbledon, il est encore très loin du Djoko stratosphérique. Le re-sera-t-il d’ailleurs vraiment, surtout à 31 ans ? Perso, je tablerais davantage sur des très bons tournois, ici ou là.
          Mais je trouve qu’il y a une nonchalance parfois qu’on ne lui connaissait plus depuis des lustres notamment. Il a souvent pallié une technique parfois un peu étrange par un déplacement et une détente exceptionnels. Mais pour ça il faut qu’il soit à 100% physiquement.
          Après bien sûr que son ego et son mental face à des très, très bons prendront, j’imagine, encore très souvent le dessus, autant, un peu comme un Kyrgios, je me demande s’il trouvera toujours la motivation nécessaire pour vaincre des joueurs sensés être plus ordinaires mais très bon, surtout dans les tournois autres que les GC. A l’image de Tsitsipas hier

          Concernant Tsitsipas, je me suis dit la même chose. Et il n’a que 19 ans. Du coup, ça laisse augurer d’encore meilleures choses.

  21. Patricia 10 août 2018 at 8 h 55 min

    Par contre je vois que Haase est toujours aussi à l’aise au Canada ! Décevant pour Shapo, quand même, qui avait l’adversaire le moins costaud sur le papier et sort en 2 sets.

    Joli coup de Khachanov, qui avait déjà sorti Isner à RG 17. On va voir ce qu’il fait face au poison Haase !
    La moitié des jeunes sont passés, sachant que 2 d’entre eux s’affrontaient…

    • Paulo 10 août 2018 at 9 h 44 min

      Shapo est décevant depuis plusieurs mois, en fait. L’impression qu’il a du mal à digérer son nouveau statut d’immense espoir du tennis.
      C’est maintenant qu’on va voir ce qu’il a vraiment dans la caboche : a-t-il la détermination d’arriver au sommet ? Fera-t-il tout pour y arriver – y compris et surtout travailler très dur ? Aura-t-il la patience, le calme, pour accepter que tout ne lui sourie pas toujours tout de suite ?
      Dans le jeu aussi, il faudra qu’il apprenne la patience, à mon avis ; qu’il prenne un peu moins de risques, qu’il construise mieux ses points. Qu’il prenne exemple sur Roger, quoi !

      • Paulo 10 août 2018 at 9 h 46 min

        Dans la caboche justement, on voit que Tsitsipas l’a dépassé : quelle mentalité de combattant ! Quelle envie, un vrai mort de faim ! Si jeune, hormis de Minaur, je ne vois pas.

        (de Minaur qui est et sera sans doute durablement handicapé par son service et son poids plume)

        • Patricia 10 août 2018 at 13 h 10 min

          Mais il faudra voir l’année de confirmation, comme toujours ! Denis, c’est cette année qu’il est confronté à la pression de « faire mieux », assumer son statut. Ceci dit, son identité de jeu amènera toujours à un niveau plus fluctuant, bcp plus de risques et un point faible pour l’instant…

          Autre facteur : Tsitsipas va être un joueur d’emblée multisurfaces, il a un jeu très adapté sur terre, arrive à sacrément lifter, mais peut jouer dans des filières courtes avec bcp d’aisance (hier il a écrabouillé Djoko dans les points de moins de 5 échanges). Shapo débute sur terre, mais j’ai trouvé qu’il avait été encourageant vu là d’où il vient.

      • Anne 10 août 2018 at 10 h 53 min

        Après, il ne faut pas oublier qu’il est encore très jeune et donc une marge de progression énorme, surtout dans ce domaine. Et la montée en puissance de son pote F2A pourrait bien l’aider

  22. Homais 10 août 2018 at 16 h 45 min

    Tsitsipas me plait beaucoup. Il a un jeu très délié en fait, fluide, pas aussi parfait techniquement que celui de Fed mais tout aussi relâché.
    Un revers magnifique, qu’il frappe en retour dans les pieds du serveur de manière très étonnante.

    En fait, je vais vous dire à qui il fait penser dans sa gestuelle et son relâchement : à Kuerten !

  23. Paulo 10 août 2018 at 20 h 56 min

    Et m… pas pu voir la fin du match, mon stream a juste planté 1 minute avant la fin.

    Super fin de 2ème set quand même, dommage que Tsitsi n’ait pas réussi à convertir une de ses 5 balles de set !

    Bon eh bien maintenant, Zverev a la charge de battre l’Affreux en finale, à moins que Cilic ne s’en charge ce soir.

    • Paulo 10 août 2018 at 20 h 57 min

      Euh… je m’aperçois qu’en fait Tsitsi a remporté le 2ème set :) bravo !

  24. Paulo 10 août 2018 at 21 h 50 min

    Zverev est lamentable, cette défaite est limite faute professionnelle. Son dernier jeu de service est un scandale…

    Victoire de Tsitsi 3-6 7-6 6-4 en ayant sauvé 2 balles de match au tie break !

    Zverev incapable de battre un Tsitsi manifestement vidé de son match d’hier, qui ne s’est pratiquement pas encouragé du match et qui ne disait rien quand il perdait un point, chose très inhabituelle pour lui…
    La façon dont le tennis de l’Allemand se délite, dont son mental se décompose quand il est dans l’adversité pose vraiment question.
    Son dernier jeu de service : à 30-15, il met un coup droit gagnant pleine ligne, normalement ça fait 40-15, mais le coup droit est annoncé faute et il ne challenge même pas, ce qui montre combien il est à côté de ses pompes à un moment pourtant si important.
    Derrière : faute directe puis double faute sur la balle de match, il n’était carrément plus là.

    En tout cas, bravo Tsitsipas qui aura eu le grand mérite de s’accrocher alors qu’il était ultra-dominé – mené 6-3 5-2 quand même ; cette victoire va lui donner une confiance énorme, surtout qu’il semblait être sans solution face au tennis de Zverev.

    • Colin 11 août 2018 at 10 h 21 min

      Allo allo, Nathan est attendu à l’accueil pour nous donner son opinion sur cette défaite de son protégé… La faute à Ferrero, encore ? Ou à Lendl ? Qu’on le (vili)pende !!!

    • Paulo 11 août 2018 at 14 h 01 min

      En fait, Zverev m’a fait penser, hier soir, alors qu’il perdait le (fil du) match et se tournait vers son camp pour se plaindre – comme à son habitude quand il est dans ce genre de situation – à un enfant caractériel à qui on aurait pris son jouet.

      Du coup, je me suis dit : et si, justement, la solution n’était pas de couper le cordon ombilical ? de se séparer de son papa en tant que coach ? qu’il mûrisse, qu’il assume ses responsabilités sur le court, tout seul comme un grand, quand ça va comme quand ça ne va pas comme il voudrait ?

  25. Patricia 11 août 2018 at 10 h 43 min

    Et ben voilà, le péril jeune a mené un jeune dans chaque demi : Nadal affrontera Khachanov (très facile contre Haase), et Anderson fera face à Tsitsipas (qui va commencer à fatiguer).

    Je n’ai pas du tout regardé Khachanov, mais il a un beau parcours, avec des scores très économiques : Krajinovic, 3 et 2, Carreno Busta, 64 et un TB survolé, Isner en 2 TB, mais un à sens unique, Haase 3 et 1…. Nadal a un match de moins, mais a laissé un set à Cilic.

    Peut-être Anderson va-t-il emboîter le pas de del Po et Isner cette année ? Son Wimbledon donne du crédit à l’hypothèse… ça serait vraiment l’année des late bloomers.

    • Paulo 11 août 2018 at 14 h 13 min

      Concernant Khachanov :

      - il a affronté Nadal 3 fois déjà, pour 3 défaites et aucun set remporté ; évidemment, comme il est en pleine bourre, on ne peut pas pronostiquer qu’il ne prendra pas un set à l’Espagnol

      - je viens de voir qu’à ma surprise, il a encore plus progressé que Tsitsi cette année, malgré le fait qu’il est de plus de 2 ans plus âgé : il est passé de la 121ème place ATP au 1er janvier à la 21ème place à la Race (Tsitsi est passé de la 91ème à la 17ème ex-aequo avec Coric) – cela dit, pour le prix du « newcomer of the year », il sont hors course, à en croire ce qu’en dit Wikipedia, puisque c’est simplement le plus jeune joueur du top 100 qui l’obtient ; donc Shapovalov si Auger-Aliassime ne breake pas le top 100. Néanmoins, Khachanov comme Tsitsi pourraient obtenir le prix (décerné par les joueurs donc comprenant une part de subjectivité) du joueur ayant le plus progressé dans l’année – même si évidemment, Cecchinatto est un candidat très solide à ce prix, lui aussi (quoiqu’à mon avis trop typé terre battue)…

      • Patricia 11 août 2018 at 20 h 20 min

        Pour Khachanov j’ai des doutes qu’il l’obtienne car il a été déjà 30è en 2017.
        Je ne pense pas qu’ils prennent le classement Race au 1er janvier comme référence de progression, plutôt le classement Race de fin de saison précédente ; sinon le gars qui gagne le dernier challenger de l’année (s’il finit en janvier, c’est le premier qui donne des points ; sinon c’est le 1er tournoi), n’a aucune chance d’avoir la récompense pour la progression puisqu’il sera N°1 à la Race.

        • Paulo 11 août 2018 at 21 h 05 min

          Tu as raison, pour Khachanov je me suis trompé de colonne sur sa fiche ATP (j’ai pris le classement en double), donc pas d’award pour lui normalement.

          Je n’ai pas dit qu’on prenait le classement Race en début d’année, c’est le classement ATP technique. Je parlais du classement Race simplement parce qu’à cette époque de l’année, je trouve qu’il est plus indicatif du classement ATP de fin d’année, si le joueur continue à jouer au même niveau, que le classement ATP technique.

  26. Paulo 11 août 2018 at 14 h 32 min

    Quelques chocs au premier tour à Cincinnati :

    - duel de jeunes Shapo-Tiafoe
    - Isner-Querrey
    - Tsitsipas-Goffin (pauvre Goofy s’il prend encore la porte – mais bon, Tsitsi va bien finir par être rincé et il aurait peut-être même intérêt à se ménager en vue de l’US Open)
    - Nishi-Rublev
    - Wawrinka-Schwartzy
    - Pouille-Murray (sortie de route précoce à prévoir pour Lucas, une fois de plus)

    Au 2ème tour, à noter un possible Nadal-Raonic.

  27. Sebastien 11 août 2018 at 21 h 20 min

    Tsitsipas est vraiment fabuleux et fait penser à Federer, quelle fluidité, quel jeu, avec heureusement pas mal d’imperfections encore. Avec Shapo, il a le jeu le plus excitant que j’aie vu chez les jeunes joueurs. Très loin des cogneurs robotiques style Zverev ou Kachanov…

    • Patricia 11 août 2018 at 23 h 04 min

      Mentalement, c’est remarquable son tournoi.
      Et de 4 top 10 en enfilade.

      • Paulo 11 août 2018 at 23 h 06 min

        Il a été meilleur qu’Anderson sur les points importants, ça s’est vu et les stats ne disent pas autre chose : 114 points en tout pour le Sudaf’ et 111 pour Tsitsi.

    • Paulo 11 août 2018 at 23 h 05 min

      Et il poursuit sa folle semaine à Toronto en battant Anderson 6-7 6-4 7-6 ! 4 top 10 battus cette semaine !!! Il sera au minimum 15ème lundi.

      Cela dit il va payer ses efforts en finale, encore 2h48 passées sur le court aujourd’hui…

    • Sebastien 11 août 2018 at 23 h 08 min

      Sublime joueur ! Et une marge de progression énorme !

  28. Anne 12 août 2018 at 8 h 45 min

    Tellement agréable de voir Tsitsipas jouer et aller loin ! Espérons qu’il lui reste un peu d’énergie pour fêter dignement sur le terrain ses 20 ans.

    Côté Coupe Davis, Mauresmo est enfin sortie (un peu ) du bois où elle semblait terrer depuis qu’elle était entrée en campagne pour le capitanat de la Coupe Davis :
    https://twitter.com/amemauresmo/status/1028255247041552384?s=21
    Pour paraphraser les anglo-saxons : « too little, too late »
    Espérons qu’elle ait essayé de faire bouger les choses en coulisses mais de façon publique, pourquoi n’a-t-elle rien dit, y compris une fois son poste (réduit à la portion congrue dans la Davis Kosmos) acquis ?
    Et elle n’aime pas trop qu’on la titille sur son silence de ces derniers mois visiblement :
    https://twitter.com/amemauresmo/status/1028265965606383616?s=21

    • Patricia 12 août 2018 at 10 h 38 min

      Donc elle n’a pas rien dit… Elle s’est clairement opposée au projet avant le vote de la fft.
      Elle a certes accepté le poste proposé par une fédé qui soutient ce projet, mais le vote s’est fait le 22 juin, la nomination de Mauresmo le 23 juin ; elle pouvait difficilement connaître le résultat du vote quand elle a accepté (même s’il devait y avoir des rumeurs). Ce pas encore entériné cela dit, la fédé australienne est alignée sur le point de vue de ses joueurs autour du No pasaran, et le twit de Mauresmo fait savoir qu’elle les soutient. A savoir si Pouille, qui a été très virulent contre le projet, refusera de son côté les sélections sous le nouveau format ?

      • Anne 12 août 2018 at 22 h 22 min

        Elle affirme clairement son opposition le 8 avril mais par la suite pendant toute la campagne alors qu.elle sait clairement quand est le vote de l’assemblée générale, elle n’en dit plus un mot. Et n’en parle pas plus le lendemain du vote quand elle est nommée capitaine d’une coupe Davis que son voisin pendant la conférence de presse, le boss de la Fédé en personne, veut brader au groupe de Piqué…. La première fois qu’elle évoque à nouveau la réforme (et je sais de source sûre qu’elle a été poussée à prendre position publiquement) c’était hier par un tweet qui n’affirme pas une position partoculierement véhémente, beaucoup moins en tous les cas qu’avant qu’elle ne rentre en campagne pour le poste de capitaine.
        J’aimais bien Mauresmo mais sur ce coup-là je’ la trouve assez moyenne

        Oui, en effet, la décision n’est pas entérinée. Et il semble qu’un certain nombre de fédérations goûtent assez peu les petits arrangements entre Haggerty et Guidicelli pour que celui-ci reste au board de l’ITF malgré sa condamnation judiciaire pour diffamation (contrairement à ce que prévoient les statuts). Et ce simple fait pourrait au final nuire bien davantage à l’adoption du projet que la prise de’ position du bout des lèvres ces derniers mois du prochain capitaine de l’EDF

      • Anne 12 août 2018 at 22 h 25 min

        si jamais le projet était adopté, en effet, ce sera intéressant de voir ce qu’en Pouille fera. D’autant qu’il pourrait avoir besoin de participer un minimum de fois à la CD afin de pouvoir participer aux JO (même s’ils seraient bien obligés de changer un peu les règles d’éligibilité si le projet était voté)

  29. Anne 13 août 2018 at 6 h 26 min

    Après sa victoire à Toronto, Nadal a, sans surprise, déclaré forfait pour le tournoi de Cincinnati. Du coup, le Big 4 n’a plus été au complet dans un même tournoi depuis… Wimbledon 2017. Un sacré bail en tennis mine de rien.

    Si la NextGEn a encore du mal à passer la dernière épaule, elle arrive en force, avec Kachanov et Tsitsipas qui font des sacrés bons au classement. Rassurant pour l’avenir

  30. Colin 13 août 2018 at 9 h 33 min

    Aux championnats d’Europe d’athlétisme à Berlin, le jeune suédois Armand Duplantis (18 ans) a remporté le concours du saut à la perche en supplantant le recordman du monde, multi-médaillé (18 médailles lors de 19 championnats internationaux) et septuple vainqueur de la ligue de diamant, Renaud Lavillénie (31 ans). Celui-ci termine même 3ème derrière le jeune russe Timur Morgunov (21 ans).
    Et pendant ce temps, à Toronto…

info login

pour le login activer sur votre profil la barre d'outils

Demande d’inscription

contactez-nous à : 15-lovetennis@orange.fr

Archives

Commentaires récents

Suivez nous sur Twitter

@15lovetennis